Results in Volume 52

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-081 hits on 1792-095 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
6 sections found
Results sorted by date, ascending

Séance du jeudi 27 septembre 1792, au matin

Séance du jeudi 27 septembre 1792, au matin

page 169 - 181
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 27 septembre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Camus, secrétaire, annonce les dons patriotiques suivants : 1° Lettre de Bosquillon, juge de paix de Cler-mont, département de l'Oise, qui offre un assignat de 50 livres pour les frais de la guerre, et présente des observations sur l’affermissement de
...
iers ou séculiers qui ne sont pas employés, sont réduites de manière que leur maximum n’excédera pas 1,000 livres, et qu’à l’avenir lesdites pensions ne seront pas payées d’avance ; charge le pouvoir exécutif provisoire d’expédier, dans le jour, des courriers extraordinaires dans tous les départements, et d’en recommander la plus prompte exécution. » (La séance est levée à quatre heures et demie.)
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 27 septembre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Camus, secrétaire, annonce les dons patriotiques sui
...
exécutif provisoire d’expédier, dans le jour, des courriers extraordinaires dans tous les départements, et d’en recommander la plus prompte exécution. » (La séance est levée à quatre heures et demie.)

Séance du lundi 1 octobre 1792

Séance du lundi 1 octobre 1792

page 271
Speaker: Brissot de Warville
...ruse et la faiblesse à nos ennemis ; et l’Europe entière reconnaîtra dans notre conduite... .... Toutes nos démarches ont été énergiques et franches. Nous avons -abandonné la ruse et la faiblesse à nos ennemis ; et l’Europe entière reconnaîtra dans notre conduite un peuple qui sait apprécier la paix, mais qui ne craint pas la guerre. (Vifs a...

Séance du lundi 1 octobre 1792

page 272
Speaker: Brissot de Warville
... entre la France et les sou -verains de l’Europe; ou pourra ouvrir la voie à des négocia... ...pression de la royauté le moyen de rétablir et d’entretenir les anciens rapports entre la France et les sou -verains de l’Europe; ou pourra ouvrir la voie à des négociations pour le rétablissement de la paix, de l’ordre et de la tranquillité, que c...

Séance du lundi 8 octobre 1792

- search term matches: (1)

Séance du lundi 8 octobre 1792

page 395
Speaker: Lecointe-Puyraveau
...end, en nous déshonorant à la face de 1 Europe, à diminuer le nombre des puissances ne... ...s généraux qui défendent la République? Elle est encore impolitique ; car elle tend, en nous déshonorant à la face de 1 Europe, à diminuer le nombre des puissances neutralisées, et à augmenter celui de nos ennemis. Ce n’est pas lorsque nous nous ...

Séance du dimanche 14 octobre 1792

- search term matches: (2)

Séance du dimanche 14 octobre 1792

page 497
Speaker: Le Président
Mais, peut-être, la royauté est-elle en Europe une branche de la féodalité. Eh bien,j ... Mais, peut-être, la royauté est-elle en Europe une branche de la féodalité. Eh bien,j dégoûté du service militaire, et par une santé délabrée, et par les idées de des...

Séance du dimanche 14 octobre 1792

page 498
Speaker: Le Président
...féodalité, d’une part, et la liberté de l’Europe, de l’autre ; déterminé à périr selon m... ...re que les Français ont à soutenir est une guerre à mort entre la royauté et la féodalité, d’une part, et la liberté de l’Europe, de l’autre ; déterminé à périr selon mes serments ou à être libre, je vous demande, citoyens, d’être puni comme un lâc...

Séance du mardi 16 octobre 1792

Séance du mardi 16 octobre 1792

page 526
Speaker: Brissot de Warville
.... J’ajoute que, si vous agissiez ainsi, l’Europe ne saurait pas véritablement si nous so... ...chacun des articles du Code constitutionnel, vous n’aurez jamais de Constitution. J’ajoute que, si vous agissiez ainsi, l’Europe ne saurait pas véritablement si nous sommes républicains ; nous n’en aurions pas encore l’existence légale, et alors de...

Séance du mardi 16 octobre 1792

page 530
Speaker: Louvet de Couvrai
...e qui couvrait déjà les trois quarts de l’Europe, et qu’ardent à poursuivre jusque dans ... ...ergennes, le gouvernement français avait voulu étendre cette lèpre aristocratique qui couvrait déjà les trois quarts de l’Europe, et qu’ardent à poursuivre jusque dans une petite République les restes de cette liberté, dont l’ombre même l’effrayait...

Séance du jeudi 18 octobre 1792, au matin

Séance du jeudi 18 octobre 1792, au matin

page 558
Speaker: Guadet
...eux ou d’intrigants a réussi à conjurer l’Europe entière. Le ciel ne lancera-t-ii donc p... ... et c’est enfin contre l’exercice de leurs droits sacrés qu’une poignée de factieux ou d’intrigants a réussi à conjurer l’Europe entière. Le ciel ne lancera-t-ii donc pas sa foudre pour punir de tels forfaits?