Results in Volume 17

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-0613 hits on 1790-0710 hits on 1790-080 hits on 1790-091 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 24 results
Results sorted by date, ascending

Séance du samedi 17 juillet 1790, au matin

Séance du samedi 17 juillet 1790, au matin

page 164 - 174
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du samedi 17 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président annonce qu'il a présenté à la sanction du roi six décrets, savoir : 1° Celui du 9 juillet, portant suppression des offices de jurés^priseurs ; 2° Celui du 10, portant que les biens des non-catholiques qui sont entre les mains des fermi
...
ce procés-Terbal pour qu'elle puisse les envoyer dans les districts. Ces propositions sont adoptées. M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination : 1° de son Président: 2° de trois secrétaires en remplacement de MM. Pierre Delley-d'Agier, Po-pulus et Robespierre; 3° de quinze membres du comité dès rapports. (La séance est levée à deux heures et demie»)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du samedi 17 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président annonce qu'il a présenté à la sanct
...
son Président: 2° de trois secrétaires en remplacement de MM. Pierre Delley-d'Agier, Po-pulus et Robespierre; 3° de quinze membres du comité dès rapports. (La séance est levée à deux heures et demie»)

Séance du mardi 20 juillet 1790, au soir

Séance du mardi 20 juillet 1790, au soir

page 211 - 219
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du mardi 20 juillet 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Melon présente une adresse des élèves des collèges de Tfulle et de Brive, département de la Corrèze, fédéré à Tulle, qui, à la suite de leur serment fédératif, transmettent à l'Assemblée nationale le témoignage de ïeûr soumission, de leur respect et de leur
...
ts dans le territoire desquels lesdites redevances se perçoivent ; à l'effet de quoi les titres concédés seront représentés 'dans l'année par les possesseurs et conpessionnaires ; « Décrète enfin qu'il ne pourra être exigé aucun arrérage desdites redevances, et que les poursuites qui seront exercées pour raison d'iceux, sont et demeurent éteintes. » (La séance est levée à dix heures trois quarts.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du mardi 20 juillet 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Melon présente une adresse des élèves des collèges de Tful
...
l ne pourra être exigé aucun arrérage desdites redevances, et que les poursuites qui seront exercées pour raison d'iceux, sont et demeurent éteintes. » (La séance est levée à dix heures trois quarts.)

Séance du mercredi 21 juillet 1790

Séance du mercredi 21 juillet 1790

page 219 - 262
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRE1LHARD. Séance du mercredi 21 juillet 1790 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du ipatin, M. Dupont (i; Nemours), secrétaire} donne lec? ture du procés-verbal de la séance d'hier au soir. M. Rewbell. Je demande présenter une observation sur le décret rendu hier concernant les juifs. L'intention de l'Assemblée est-elle de les décharger de tous impôts? ca
...
les prix augmentent sensiblement. Par la disposition de ces travaux indispensables, l'Assemblée nationale aura la douce satisfaction de mettre de suite les administrations de département à même d'occuper l'infinité de bras oisifs et des êtres robustes et laborieux qui sont dans l'indigence, et que le malheur des circonstances n'ont que trop multipliés au grand regret de l'humanité. Signé : Colmar.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRE1LHARD. Séance du mercredi 21 juillet 1790 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du ipatin, M. Dupont (i; Nemours), secrétaire} donne lec? ture du procés-ver
...
per l'infinité de bras oisifs et des êtres robustes et laborieux qui sont dans l'indigence, et que le malheur des circonstances n'ont que trop multipliés au grand regret de l'humanité. Signé : Colmar.

Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

page 34 - 40
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du samedi 10 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Robespierre , secrétaire, donne lecture dut procès-verbal de la séance du jeudi au soif. Ce procès-verbal est adopté M. Dupont (de Nemours)> secrétaire, donne lecture d une déclaration solennelle de patriotisme et de civisme, signée par tous les me
...
. M. Rœderer est appuyé par la majorité de l'As-sëmblée. Enfin, après de longs et de tumultueux débats, le calme se rétablit, La priorité est refusée à la manière de poser la question proposée par M. de Lameth. L'Assemblée décide que le procès-verbal restera ainsi qu'il a été rédigé. « Art. 2. A la fédération du 14 juillet, le président de l'Assemblée, etc. » (La séance est levée à quatre heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du samedi 10 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Robespierre , secrétaire, donne lecture dut proc
...
de Lameth. L'Assemblée décide que le procès-verbal restera ainsi qu'il a été rédigé. « Art. 2. A la fédération du 14 juillet, le président de l'Assemblée, etc. » (La séance est levée à quatre heures.)

Séance du vendredi 23 juillet 1790

Séance du vendredi 23 juillet 1790

page 298 - 315
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du Vendredi 23 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garat l'aîné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. Il ne se produit aucune réclamation* M. Boutteville-Dumetz , autre secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier an soir. M. Bouche. Je demande l'impression de
...
sûrété même de la Constitution qui doit trouver un nouvel appui dans les tribunaux, propres à rallier plusieurs départements par des relations communes, si jamais la puissance exécutive venait à renverser les barrières de la loi. Je demande qu'il soit maintenu ou établi des tribunaux d'appel, communs aux sièges de districts de plusieurs départements, suivant qu'il sera particulièrement déterminé.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du Vendredi 23 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garat l'aîné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
...
erser les barrières de la loi. Je demande qu'il soit maintenu ou établi des tribunaux d'appel, communs aux sièges de districts de plusieurs départements, suivant qu'il sera particulièrement déterminé.

Séance du samedi 24 juillet 1790, au matin

Séance du samedi 24 juillet 1790, au matin

page 316 - 321
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du samedi 24 juillet 1790 ,au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Coster , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté sans réclamation. M. le Président fait part à l'Assemblée d'une lettre de M. Regnard, député du département de l'Allier, qui, de l'avis de sa députation, et pour raisons à elle
...
bres demandent que la garde nationale montauban aise soit entendue dans sa défense. Cette proposition est adoptée à l'unanimité. M. le Président met aux voix l'ajournement. Après de longs débats, et après trois épreuves successives, l'Assemblée décide que les officiers municipaux de Montauban seront entendus à une séance extraordinaire, lundi prochain au soir. (La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du samedi 24 juillet 1790 ,au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Coster , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance
...
près trois épreuves successives, l'Assemblée décide que les officiers municipaux de Montauban seront entendus à une séance extraordinaire, lundi prochain au soir. (La séance est levée à trois heures.)

Séance du samedi 24 juillet, au soir

Séance du samedi 24 juillet, au soir

page 321 - 337
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M.CAMUS, ANCIEN PRÉSIDENT. Séance du samedi 24 juillet, au soir (1). La séance est ouverte à six heures-du soir. . M. Camus , ancien Président, occupe le fauteuil en l'absence de M. le Président qui s'est retiré par-devers le roi pour présenter plusieurs décrets à la sanction. M. Rewbell , secrétaire, fait lecture de l'extrait de plusieurs adresses, savoir : Adres
...
te par la ressource momentanée de cette inmensité de domaines qu'ils vendent au profit du Trésor public. Sans ce double mode de libération, les circonstances heureuses qui dispensent les Etats-Unis d'entretenir ni flotte ni armée, ne les auraient pas préservés d'un accroissement d'impôts, véritablement intolérable dans un pays condamné encore pour longtemps à la plus excessive rareté de numéraire.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M.CAMUS, ANCIEN PRÉSIDENT. Séance du samedi 24 juillet, au soir (1). La séance est ouverte à six heures-du soir. . M. Camus , ancien Président, occupe le fauteuil en
...
entretenir ni flotte ni armée, ne les auraient pas préservés d'un accroissement d'impôts, véritablement intolérable dans un pays condamné encore pour longtemps à la plus excessive rareté de numéraire.

Séance du lundi 26 juillet 1790, au soir

Séance du lundi 26 juillet 1790, au soir

page 359 - 378
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de menou, ancien président. Séance du lundi 26 juillet 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. de Menou , ancien Président, occupe le fauteuil en l'absence de M. Treilhard, président. M. Rewbell , secrétaire, donne lecture des adresses suivantes : Adresse de félicitation, adhésion et dévouement d'une société des amis de la Constitution,
...
ouvoir des hommes d'arrêter ou de suspendre, Bons et généreux alliés; peuple digne d'une immortelle gloire, et pour le bien que vous avez fait, et pour ie.bien que. vous avez le pouvoir de faire, recevez ici avec i'expression de nos vœux celle de notre éternel dévouement, fuissent Un jolir les citoyens dès ProVÎnceS-lJnies prouver à l'Europe qu'ils n'ont oublié ni Vos bienfaits, ni votre exemple 1
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de menou, ancien président. Séance du lundi 26 juillet 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. de Menou , ancien Président, occupe le faut
...
vez ici avec i'expression de nos vœux celle de notre éternel dévouement, fuissent Un jolir les citoyens dès ProVÎnceS-lJnies prouver à l'Europe qu'ils n'ont oublié ni Vos bienfaits, ni votre exemple 1

Séance du mardi 27 juillet 1790, au matin

Séance du mardi 27 juillet 1790, au matin

page 378 - 382
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du mardi 27 juillet 1790 . au matin (1). La séance est ouverte â neuf heures du matin. M. le Président annoncé l'hommage fait à l'Assemblée : i0 par le sieur Ternisien, d une perspective de la cérémonie du serment civique fait au Cliatnn-de-Marsp&r la nation française assemblée lê 14 juillet 1790; 2° par le sieur Moizard, maître d'écriture â B
...
égiés. M. Brillat-Savarin. Ce serait une grande injustice d'empêcher des garants en cause d'appel. (On demande l'ajournement de toutes parts.)' M. Chabroud. Je ne m'oppose pas à l'ajournement, mais je crois inutile de renvoyer au comité puisqu'il né s'agit pas dé préparer un travail, mais seulement d'examiner et de discuter. (L'ajournement est prononcé.) La séance est levée à deux heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du mardi 27 juillet 1790 . au matin (1). La séance est ouverte â neuf heures du matin. M. le Président annoncé l'hommage fait à l'Assemblée : i0
...
crois inutile de renvoyer au comité puisqu'il né s'agit pas dé préparer un travail, mais seulement d'examiner et de discuter. (L'ajournement est prononcé.) La séance est levée à deux heures et demie.

Séance du mardi 27 juillet 1790, au soir

Séance du mardi 27 juillet 1790, au soir

page 383 - 385
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. seanc. du mardi 27 juillet 1790 , au soir (1). M. le Président ouvre la Eéaace à six heures du soir. M. Coster , secrétaire, fait lecture de l'extrait de plusieurs adresses doûtla teneur suit : Adresses des pFêtres séculiers et réguliers de la ville d'Arles, qui, jaloux de manifester leurs sentiments patriotiques en même temps que les autres Français
...
nvoyer également au comité ecclésiastique. M. Mougins. Je dois rappeler que l'Assemblée nationale est dépositaire du pouvoir législatif et non celui de juger des contestations entre des particuliers ou des communautés. Je demande la question préalable sur le projet de décret du comité des rapports. (La question préalable est mise aux voix et adoptée. ) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. seanc. du mardi 27 juillet 1790 , au soir (1). M. le Président ouvre la Eéaace à six heures du soir. M. Coster , secrétaire, fait lecture de l'extrait d
...
u des communautés. Je demande la question préalable sur le projet de décret du comité des rapports. (La question préalable est mise aux voix et adoptée. ) (La séance est levée à neuf heures et demie.)