Results in Volume 17

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-067 hits on 1790-071 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
8 sections found
Results sorted by date, ascending

Séance du dimanche 18 juillet 1790

Séance du dimanche 18 juillet 1790

page 184 - 189
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du dimanche 18 juillet 1790 (1). M. le Président lit à l'Assemblée: 1° une lettre de M. Bailly, qui fait part à l'Assemblée nationale des arrangements pris par la ville de Paris, pour célébrer, par des réjouissances, la réunion des gardes nationales dans la capitale ; 2° Une lettre de M. de la Tour-du-Pin, relative à la paie des officier
...
er. (On demande l'ajournement et l'impression du rapport et des articles.) M. Dufraisse. Le comité d'aliénation n'avait aucuns pouvoirs pour faire des articles de législation; il cherche à mettre le trouble dans toutes les familles du royaume. (L'impression et l'ajournement sont mis aux voix et ordonnés.) La séance est levée à trois heures, pour procéder dans les bureaux à l'élection du Président.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du dimanche 18 juillet 1790 (1). M. le Président lit à l'Assemblée: 1° une lettre de M. Bailly, qui fait part à l'Assemblée nationale des a
...
rouble dans toutes les familles du royaume. (L'impression et l'ajournement sont mis aux voix et ordonnés.) La séance est levée à trois heures, pour procéder dans les bureaux à l'élection du Président.

Séance du mercredi 21 juillet 1790

Séance du mercredi 21 juillet 1790

page 219 - 262
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRE1LHARD. Séance du mercredi 21 juillet 1790 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du ipatin, M. Dupont (i; Nemours), secrétaire} donne lec? ture du procés-verbal de la séance d'hier au soir. M. Rewbell. Je demande présenter une observation sur le décret rendu hier concernant les juifs. L'intention de l'Assemblée est-elle de les décharger de tous impôts? ca
...
les prix augmentent sensiblement. Par la disposition de ces travaux indispensables, l'Assemblée nationale aura la douce satisfaction de mettre de suite les administrations de département à même d'occuper l'infinité de bras oisifs et des êtres robustes et laborieux qui sont dans l'indigence, et que le malheur des circonstances n'ont que trop multipliés au grand regret de l'humanité. Signé : Colmar.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRE1LHARD. Séance du mercredi 21 juillet 1790 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du ipatin, M. Dupont (i; Nemours), secrétaire} donne lec? ture du procés-ver
...
per l'infinité de bras oisifs et des êtres robustes et laborieux qui sont dans l'indigence, et que le malheur des circonstances n'ont que trop multipliés au grand regret de l'humanité. Signé : Colmar.

Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

page 34 - 40
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du samedi 10 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Robespierre , secrétaire, donne lecture dut procès-verbal de la séance du jeudi au soif. Ce procès-verbal est adopté M. Dupont (de Nemours)> secrétaire, donne lecture d une déclaration solennelle de patriotisme et de civisme, signée par tous les me
...
. M. Rœderer est appuyé par la majorité de l'As-sëmblée. Enfin, après de longs et de tumultueux débats, le calme se rétablit, La priorité est refusée à la manière de poser la question proposée par M. de Lameth. L'Assemblée décide que le procès-verbal restera ainsi qu'il a été rédigé. « Art. 2. A la fédération du 14 juillet, le président de l'Assemblée, etc. » (La séance est levée à quatre heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du samedi 10 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Robespierre , secrétaire, donne lecture dut proc
...
de Lameth. L'Assemblée décide que le procès-verbal restera ainsi qu'il a été rédigé. « Art. 2. A la fédération du 14 juillet, le président de l'Assemblée, etc. » (La séance est levée à quatre heures.)

Séance du jeudi 22 juillet 1790, au matin

Séance du jeudi 22 juillet 1790, au matin

page 262 - 269
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du jeudi 22 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Regnaud (de Saint-Jean d'Angély), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de ta séance d'bier. Ce procès-verbal est adopté. M. Mougins de Roquefort , député de la ville de Grasse, fait à l'Assemblée nationale, de la part de la dame Gabrielle de Théon d'is
...
ait lecture d'une lettre, par laquelle M. Necker sollicite l'attention de l'Assemblée pour un mémoire de la garde nationale du Mont-Jura, qui demande à être autorisée à veiller à l'exportation des grains hors duToyaume, et à l'introduction en fraude des marchandises fabriquées chez l'étranger. Ce mémoire, îpînt à cette lettre, est renvoyé au comité des rapports. La séance est levée à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du jeudi 22 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Regnaud (de Saint-Jean d'Angély), secrétaire, donne lectur
...
ins hors duToyaume, et à l'introduction en fraude des marchandises fabriquées chez l'étranger. Ce mémoire, îpînt à cette lettre, est renvoyé au comité des rapports. La séance est levée à trois heures.

Séance du 29 juillet 1790, au matin

Séance du 29 juillet 1790, au matin

page 398 - 411
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. treilhard. Séance du 29 juillet 1790 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. de Mascon , député du Puy-de-Dôme, demande un congé pour aller prendre les eaux du Mont-Dore. Ce congé est accordé. M. de La Luzerne envoie un mémoire pour faire connaître les dépenses du département de la marine «t des colonies pendant l'année 1790. Ce mémoir
...
piece dont M. de Cocherel demande la lecture ne pourrait que semer l'alarme.Je persiste a demander I'ajournement et le renvoi au comite colonial. (Cette jlr'OIJositibn ëst adoptée.) Divers membres demandent le renvoi a demain de la discussion sur l'organisation militaire et l'impression du rapport de M. de Lameth. Ces propositions sont adoptées. . (La séance est levée à deux heures trois quarts.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. treilhard. Séance du 29 juillet 1790 , au matin ( 1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. de Mascon , député du Puy-de-Dôme, demande un congé pour all
...
mandent le renvoi a demain de la discussion sur l'organisation militaire et l'impression du rapport de M. de Lameth. Ces propositions sont adoptées. . (La séance est levée à deux heures trois quarts.)

Séance du dimanche 11 juillet 1790

Séance du dimanche 11 juillet 1790

page 45 - 49
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du dimanche 11 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Garat aîné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal d'hier au matin. M. de Marsanne-Fonjuliane demande la parole et fait une motion relative aux protestants. M. le Président. Je fais remarquer ^l'orateur que cette motion n'étant ni sur le procès-verbal,
...
blée, et en a très exactement suivi les travaux : que cependant M. Loaisel demande à reprendre sa place ; ce qui obligerait son suppléant delà quitter. L'Assemblée décrète qu'il n'y a lieu à délibérer sur la demande de M, Loaisel, et que M. Lebreton, suppléant admis, et qui a fait le service de membre de l'Assemblée, en conservera la qualité. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du dimanche 11 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Garat aîné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal d'
...
sur la demande de M, Loaisel, et que M. Lebreton, suppléant admis, et qui a fait le service de membre de l'Assemblée, en conservera la qualité. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.

Séance du mercredi 4 août 1790

Séance du mercredi 4 août 1790

page 604 - 613
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 4 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures précises du matin. M. Boutteville-Dumetz , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 3 août au matin. Il est adopté. M. le Président annonce qu'il a présenté à la sanction du roi les décrets suivants : « Décret qui fixe définitivement à Arras le chef-l
...
st mis aux voix et décrété en ces termes : Art. 1er . « Les greffiers seront nommés à vie au scrutin, à la pluralité absolue des voix, par les juges, qui leur délivreront une commission et recevront leur serment ; mais les juges, qui auront droit de nommer, ne pourront choisir de parent ou allié d'aucun d'eux, jusqu'au troisième degré inclusivement. » (La séance est levée à quatre heures du soir.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 4 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures précises du matin. M. Boutteville-Dumetz , secrétaire, donne lecture du pro
...
eur serment ; mais les juges, qui auront droit de nommer, ne pourront choisir de parent ou allié d'aucun d'eux, jusqu'au troisième degré inclusivement. » (La séance est levée à quatre heures du soir.)

Séance du mardi 13 juillét 1790, au matin

Séance du mardi 13 juillét 1790, au matin

page 66 - 78
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du mardi 13 juillét 1790 , au mutin (1), La séance est ouverte à 9 heures du matiu. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une adresse des citoyens charbonniers de Lons-le* Saulnier. Après avoir manifesté les sentiments les plus patriotiques, les citoyens charbonniers annoncent qu'ils se sont assemblés en plein air au pied d'un chêne,
...
e procéder à l'élection des officiers municipaux de SainUJeap-d'Angély, qu'au moment où le district de la même ville aijra été terminé, et improuve la conduite des volontaires ou canonniers envers les commissaires de Sa Majesté ; 2° Et au décret du 9, relatif à la fédération générale du 14 de ce mois, au rang qu'y Occupera l'Assemblée et à la formule -du serment de Sa Majesté. La séance est levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du mardi 13 juillét 1790 , au mutin (1), La séance est ouverte à 9 heures du matiu. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une adresse d
...
commissaires de Sa Majesté ; 2° Et au décret du 9, relatif à la fédération générale du 14 de ce mois, au rang qu'y Occupera l'Assemblée et à la formule -du serment de Sa Majesté. La séance est levée.