Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-092 hits on 1791-109 hits on 1791-114 hits on 1791-127 hits on 1792-015 hits on 1792-023 hits on 1792-034 hits on 1792-045 hits on 1792-051 hits on 1792-062 hits on 1792-073 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 12 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 3 results
    • Séance du vendredi 14 octobre 1791

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 216 - 234
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_verbaI deIa séance du jeudi 13 oc- M. Lequinio. Je me.PlaiQS de l’inexactitude avec laquelle plusieurs journaux, qui ont adopté la méthode logographique, dénaturent l’opinion des membres, en substituant
      ...
      és, inhiuî défiance funeste sur les affaires E£eS; m?-s .qui oserait en conserver, lorsque JnnnJÜT/Z dlsslp,é toutes les obscurités? Les vm.a SS se calmeront> quand on saura que vous veillez sans cesse. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_ve
      ...
      e. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
    • Séance du vendredi 28 octobre 1791, au matin

      Séance du vendredi 28 octobre 1791, au matin

      page 462 - 494
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 28 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matim.. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances du matin et du soir du jeudi 27, octobre. M. le Président. Voici' le résultat du scrutin pour lu nomination des membres du comité de féodalité. Sont élus : MM. BrivaJ. Rolland.
      ...
      toutes les quinzaines, un état de ces recettes au commissaire de la caisse de l’extraordinaire, lequel en fera dresser chaque mois un tableau qui sera remis à l’Assemblée nationale. « Art. 9. Les Français accusés d’avoir porté les armes contre leur ‘pays, seront jugés par la Haute Cour nationale, et s’ils sont convaincus, déclarés traîtres à la patrie, et condamnés aux peines affectées à ce crime.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 28 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matim.. Un de MM. les secrétaires fait lecture des proc
      ...
      çais accusés d’avoir porté les armes contre leur ‘pays, seront jugés par la Haute Cour nationale, et s’ils sont convaincus, déclarés traîtres à la patrie, et condamnés aux peines affectées à ce crime.
    • Séance du jeudi 10 novembre 1791

      Séance du jeudi 10 novembre 1791

      page 725 - 737
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. Séance du jeudi 10 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ducastel occupe le fauteuil pendant l’absence de Vergniaud. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro-cès*verbal de la séance du mercredi 9 novembre. Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre de M. Amelot, commissaire du roi près la caisse
      ...
      usqu’au 1er février prochain, moitié aux sous-officiers des troupes de ligne, et l’autre moitié aux gardes nationales du royaume. » M. Baert veut parler ; des murmures couvrent sa voix. (L’Assemblée, consultée, adopte l’article 2 à la presque unanimité.) M. Goupilleau et quelques autres membres réclament sur la manière dont M. le Président a pose la question. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. Séance du jeudi 10 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ducastel occupe le fauteuil pendant l’absence de Vergnia
      ...
      consultée, adopte l’article 2 à la presque unanimité.) M. Goupilleau et quelques autres membres réclament sur la manière dont M. le Président a pose la question. (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 showing 10 of 11 results view all
    • Séance du samedi 21 novembre 1791

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 263 - 283
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 20 novembre. Un membre: J'observe à l'Assemblée que c'est avec beaucoup de raison que la pétition des citoyens de la section des Lombards a excité des réclamations. J'ai rema
      ...
      ieurs et inférieurs? à quel titre les assemblées électorales les éliront-elles? à quels titres les tribunaux connaîtront-ils des refus dè la confirmation canonique? Je conclus donc à ce que l'expression « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      on « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 321 - 344
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 23 novembre. M. Gossuin. Il vient de s'élever dans un conseil de district un doute sur la question de savoir si les maisons situées dans les villages sont sujett
      ...
      ur la somme d'assignats qui doit être mise en circulation ; et le comité des assignats est chargé de présenter un mode pour en faire la répartition prompte et égale entre les divers départements : Plusieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      sieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      page 345 - 358
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au soir. présidence de m. lacépède, vice-président, et de m. vergniaud, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de division, fait un rapport et propose un projet de décret, sur la réunion des deux municipalités de la ville et du faubourg de Saint-Flour, département du Cantal. Un membre
      ...
      glée soit par l'article 5 du titre III du décret du 12 juillet 1790, soit par l'article 6 du décret du 24 du même mois. La loi ne laisse d'ailleurs aucun doute sur son interprétation; elle ne peut en recevoir qu'une seule, qui est celle proposée par le comité ; toute autre serait contraire à son esprit et à sa propre expression : il ne s'agit, dès lors, que de lire la loi et de juger d'après elle.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au soir. présidence de m. lacépède, vice-président, et de m. vergniaud, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un
      ...
      recevoir qu'une seule, qui est celle proposée par le comité ; toute autre serait contraire à son esprit et à sa propre expression : il ne s'agit, dès lors, que de lire la loi et de juger d'après elle.
    • Séance du vendredi 25 novembre 1791

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 358 - 370
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 24 novembre, au matin. M. Basire jeune. Je demande à faire lecture d'une lettre de la municipalité d'Auxonne sur l'affaire de M.
      ...
      'agréer sa démission pour ce comité (1). (La séance est levée à quatre heures.) (1) Au moyen de la démission de M. Lacretelle, M. Daverhoult devait le remplacer ; mais celui-ci ayant donné sa démission à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gu
      ...
      n à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
    • Séance du dimanche 27 novembre 1791

      Séance du dimanche 27 novembre 1791

      page 391 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 26 novembre, au matin. M. Lemontey , secrétaire, fait lecture d'une notice abrégée des lettres, adresses et pétitions, envoyées à VAssemblée : elles ont été renv
      ...
      itaire.) M. Audrein. Je demande une séance extraordinaire, demain, pour entendre le reste des pétitionnaires et le rapport du comité militaire sur les Invalides. (L'Assemblée décrète qu'il y aura une séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture d
      ...
      séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du lundi 5 décembre 1791, au soir

      Séance du lundi 5 décembre 1791, au soir

      page 591 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 décembre 1791 , au soir. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 4 décembre 1791. (L'Assemblée adopte la rédaction du procès-verbal.) Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une lettre de M. Charon, officier municipal, q
      ...
      n cette qualité. Art.-2, « Les jaugeurs actuellement en exercice, seront maintenus dans leurs places, si, après avoir été examinés par les professeurs d'hydrographie en particulier, ils sont reconnus capables de suivre la méthode uniforme de jauger, qui doit être déterminée pour tous les bâtiments, en vertu de l'article 7 du titre III du décret du 9 août 1791. » (La séance est levée à dix heures./
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 décembre 1791 , au soir. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectur
      ...
      capables de suivre la méthode uniforme de jauger, qui doit être déterminée pour tous les bâtiments, en vertu de l'article 7 du titre III du décret du 9 août 1791. » (La séance est levée à dix heures./
    • Séance du mardi 6 décembre 1791

      Séance du mardi 6 décembre 1791

      page 598 - 620
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 décembre 1791. PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La. séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du troisième bataillon de gardes nationales volontaires du Haut-Rhin, district de Bel-fort, qui protestent de leur zèle et de leur constante fidélité à observer les
      ...
      ains. Telles sont, Messieurs, les raisons d'observer envers les colonies, l'Acte constitutionnel du 24 septembre. Telles seraient les conséquences de son infraction. J'ose espérer que les législateurs d'une nation libre ont vu, sans peine,le ton de franchise avec lequel je les ai exposées, et qu'ils en croiront davantage à l'assurance de mon profond respect. Signé : Du MORIER. Du 6 décembre, 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 décembre 1791. PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La. séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture des lettres, adresses
      ...
      d'une nation libre ont vu, sans peine,le ton de franchise avec lequel je les ai exposées, et qu'ils en croiront davantage à l'assurance de mon profond respect. Signé : Du MORIER. Du 6 décembre, 1791.
    • Séance du mercredi 7 décembre 1791

      Séance du mercredi 7 décembre 1791

      page 620 - 645
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 6 décembre qui est adopté sans réclamation. Ùn de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Pétition du sieur Olivier Cha
      ...
      que les forces nationales destinées pour Saint-Domingue, ne puissent être employées que pour réprimer la révolte des noirs, sans qu'elles puissent agir directement ou indirectement pour protéger ou favoriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      voriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du mardi 15 novembre 1791

      Séance du mardi 15 novembre 1791

      page 71 - 85
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 15 novembre 1791 . Présidence de M. Vergniaud, président sortant; et de M. Viénot-Vaublanc, nouveau président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Brissot de Warville , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 14 novembre, qui est adopté. M. Brissot de Warville , secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Duport
      ...
      pouvoir exécutif. Je demande à M. le président de consulter l'Assemblée pour savoir si elle veut m'entendre. (L'Assemblée, consultée, décide que M. Brival sera entendu demain à l'ouverture de la séance.) (Voir ci-après, page 86.) M. le Président. J'invite l'Assemblée à se retirer dans les bureaux pour la nomination d'un vice-président et de deux secrétaires. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 15 novembre 1791 . Présidence de M. Vergniaud, président sortant; et de M. Viénot-Vaublanc, nouveau président. La séance est ouverte à neuf heures du ma
      ...
      ce.) (Voir ci-après, page 86.) M. le Président. J'invite l'Assemblée à se retirer dans les bureaux pour la nomination d'un vice-président et de deux secrétaires. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mercredi 16 novembre 1791

      Séance du mercredi 16 novembre 1791

      page 85 - 104
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 novembre 1791 . présidence de m. vi énot-.vaublanc La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 15 novembre. Un de MM. les secrétaires annonce une pétition des huissiers-priseurs de Paris, qui demandent qu'on s'occupe incessamment de leur sort. (L'Assemblée renvoie
      ...
      els. Epargnez-moi le regret de concourir à des mesures sévères contre vous ; consultez vos véritables intérêts ; laissez-vous guider par l'attachement que vous devez à votre pays, et cédez enfin au vœu des Français et à celui de votre roi. Cette démarche ae votre part sera une preuve de vos sentiments pour moi, et vous assurera la continuation de ceux que j'ai toujours eus pour vous. Signé: louis.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 novembre 1791 . présidence de m. vi énot-.vaublanc La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      u des Français et à celui de votre roi. Cette démarche ae votre part sera une preuve de vos sentiments pour moi, et vous assurera la continuation de ceux que j'ai toujours eus pour vous. Signé: louis.
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 1 result
    • Séance du lundi 12 décembre 1791

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 24 - 42
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir. M. Jollivet. Il y a dans le procès-verbal des expressions qui tendent à faire croire que l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la H
      ...
      d'un mois pour ces échanges. « Art. 8. Le terme écoulé, les assignats restants seront accordés, en échange de ceux de 500 livres, aux cultivateurs et fabricants, suivant le même ordre de présentation, sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      , sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 5 results
    • Séance du lundi 9 janvier 1792

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 167 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 8 janvier. M. Bréard présente à l'Assemblée une délibération du directoire du département de la Cha-rente-Inférieure : 1° pour l'établissement des pensions et demi-pensions gratuit
      ...
      a décision que nous avons à porter, et si tous les orateurs se fussent bornés a traiter la question sous ce seul et vrai point de vue, déjà nous serions vraisemblablement tous d'accord. Je conclus donc à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      c à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
    • Séance du vendredi 13 janvier 1792

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 355 - 403
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 janvier 1792 . présidence de mm. daverhoult, président, lemontey, ex-président, et GUàdet, vice-président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 12 janvier, au matin. M. Bigot de Préameneu. Je demande à présenter un article additi
      ...
      ai pas que le ministre mérite la confiance de la nation, car je n'en sais rien; mais je dirai qu'on n'a pas prouvé qu'il ait mérité de la perdre, et je ne conçois pas comment on peut se former une autre opinion. (1) Ce document est imprimé à la suite de l'opinion prononcée par M. Forfait dans la séance du 13 janvier 1792. (Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Marine, tome H, F, page 9.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 janvier 1792 . présidence de mm. daverhoult, président, lemontey, ex-président, et GUàdet, vice-président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance
      ...
      re opinion. (1) Ce document est imprimé à la suite de l'opinion prononcée par M. Forfait dans la séance du 13 janvier 1792. (Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Marine, tome H, F, page 9.)
    • Séance du samedi 21 janvier 1792, au matin

      Séance du samedi 21 janvier 1792, au matin

      page 549 - 572
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. M. Antonelle , secrétaire, donne lectîlre du procès-verbal de la séance du vendredi 20 janvier. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Louis Carpentier, dans laquelle ce citoyen se félicite de 'ce que les comités réunis ont été d'avis que les forêts nationales ne seraient p
      ...
      , 18. W Dans les districts où il y aura plusieurs hôpitaux, ils seront réduits à un seul. Art. 19. « Au moyen des dispositions ci-dessus, la mendicité et le vagabondage ne seront plus soufferts. A dater du mois de mai prochain, tout mendiant sera arrêté comme coupable d'oisiveté, conduit aux ateliers et soumis aux peines correctionnelles que lui attireront sa fainéantise ou sa mauvaise conduite. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. M. Antonelle , secrétaire, donne lectîlre du procès-verbal de la séance du vendredi 20 janvier
      ...
      er du mois de mai prochain, tout mendiant sera arrêté comme coupable d'oisiveté, conduit aux ateliers et soumis aux peines correctionnelles que lui attireront sa fainéantise ou sa mauvaise conduite. »
    • Séance du dimanche 22 janvier 1792

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 579 - 594
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dorizy. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 21 janvier, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Baudouin, imprimeur, qui fait hom
      ...
      tion spirituelle. Ces dépenses sont prouvées par les pièces que jè vais déposer sur ie bureau. Je regrette que ma position ne me permette pas d'en taire le sacrifice à la pairie. (Applaudissements.) :, M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures d
      ...
      , M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
    • Séance du mardi 24 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 24 janvier 1792, au matin

      page 607 - 633
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, président, ET DE M. DAVERHOULT, ex-président. La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. M. Dorizy , secrétaire, donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, à laquelle se trouve joint un mémoire contenant des réflexions re
      ...
      ûous de rendre à 84 Ritoyens une liberté qu'ils n'eussent jamais dû perdre ; l'humanité le veut; la jutice le commande. Voici le décret que jè propose : Projet de décret. « L'Assemblée nationale décrète qu'il n'y a lieu à accusation contre les 84 citoyens détenus dans la tour de Caen; le pouvoir exécutif enverra sur-le-champ un courrier à la municipalité de Caen pour les faire mettre en liberté. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, président, ET DE M. DAVERHOULT, ex-président. La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. M
      ...
      te qu'il n'y a lieu à accusation contre les 84 citoyens détenus dans la tour de Caen; le pouvoir exécutif enverra sur-le-champ un courrier à la municipalité de Caen pour les faire mettre en liberté. »
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 5 results
    • Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 143 - 174
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un rapport et présente un projet de décret (1) sur la pétition d'un grand nombre de sous-officiers et soldats de la garde nationale parisienne soldée (2) qui ont pris leur congéy re
      ...
      us dangereux, qui ne se montrent que sous les dehors du civisme : ce sont les détracteurs insatiables des autorités constituées. Vous les trouverez dans ces associations que la décomposition de tous les pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire
      ...
      es pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
    • Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 191 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 4 février, au soir. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 3 février. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture des lettres sui
      ...
      es auxquelles ils ont été remis. dont Lyon. Pau. 878 à Pau. 2,641 à Bayonne. Perpignan. Strasbourg, j Strasbourg. Les cuivres au directoire de Lyon Les cloches au sieur Alcock. Besançon. Orléans. Paris. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      s. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
    • Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 245 - 262
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 7 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi -4 février, au matin. M. Antonelle , secrétaire, donne lecture du procès-verbal delà séance du dimanche 5 février. M. Lejosne. Je demande la parole pour une motion d'ordre
      ...
      ais ~ de voyage................... 1,380,023 5 » Les appointements des commis, huissiers, garçons de bureaux et autres employés au service de l'Assemblee, pour le trimestre................... 44,342 8| 4 Les dépenses ordinaires variables...................... 48,296 3 9 Les frais d'impressions et fournitures de librairie______ 27,624 14 4 Les dépenses extraordinaires 35,616' 3 5 1,541,591.2 s. 9d:
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 7 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      | 4 Les dépenses ordinaires variables...................... 48,296 3 9 Les frais d'impressions et fournitures de librairie______ 27,624 14 4 Les dépenses extraordinaires 35,616' 3 5 1,541,591.2 s. 9d:
    • Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

      page 10 - 27
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 30 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, fait lecture dû pro-cès-verbal de là séance du dimanché 29 janvier. M. Antonelle , secrétaire, fait lecture du pro-cès-verbal de la séance du samedi au soir, 28 janvier. M. Delacroix , secrétaire, donne lecture des lettres suiv
      ...
      u'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Tarbé et adopte la dernière rédaction de M. Thuriot qui forme l'article 4.) Suit la teneur de cet article : Art. 4. ; « Les Français ou étrangers qui voudront sortir du royaume, le déclareront à la municipalité du lieu de leur résidence, et il sera fait mention de leur déclaration dans leurs passeports. » (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 30 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, fait lecture dû pro-cès-ver
      ...
      qui voudront sortir du royaume, le déclareront à la municipalité du lieu de leur résidence, et il sera fait mention de leur déclaration dans leurs passeports. » (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 31 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 31 janvier 1792, au matin

      page 35 - 48
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 30 janvier au soir. Un membre : J'observe que la question préalable adoptée sur le rapport du comité de division, relatif à l'interprétation de la loi du 2 octobre, a écarté
      ...
      . 60,000 Total de la dépense, des bureaux de la guerre, non compris les bâtiments.......................... 500,450 Nota. — On observe'que les dispositions ordonnées pour la guerre nécessitent momentanément une augmentation de commis, à compter du premier janvier 1792, dont la dépense sera imputée sur les fonds extraordinaires assignés au département de la guerre par le décret du 31 décembre 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ver
      ...
      nément une augmentation de commis, à compter du premier janvier 1792, dont la dépense sera imputée sur les fonds extraordinaires assignés au département de la guerre par le décret du 31 décembre 1791.
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 3 results
    • Séance du mercredi 22 février 1792

      Séance du mercredi 22 février 1792

      page 2 - 24
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver bal de la séance du mardi 21 février 1792, au matin. M. Thuriot , au nom des comités de législation et de surveillance réunis, fait un rapport sur la détention, dans la maison d'arrêt du tribunal du
      ...
      mais ce crime ne se suppose pas, l'homme est réputé innocent jusqu'à ce qu'il y ait des preuves contre lui, et jusque-là la loi le protège et défend qu'il soit arrêté et détenu. « Je requiers donc, pour l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver
      ...
      ur l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
    • Séance du jeudi 23 février 1792

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 24 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapport, et présente un projet de décret sur les réclamations de là commune de Nantes, relatives aux opérations du corps électoral du département de la Loire-Inférieure (1;; il s'exprime ainsi : Messieurs
      ...
      lengros. Salmon. Sanslaville. Saulnier. Sautayra. Schirmer. Sers. Siau. Siblot. Sissous. Solomiac. Soubey rand-Saint-Prix. Soubrany. Taillefer. Tavernel. Teillard. Terrède. Thévenet. Thibaut. Thuriot. Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapp
      ...
      Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
    • Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 526 - 550
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assemblée d'un procès-verbal du Conseil général de la commune et du district de Lai g le, qui constate les précautions prises dans cette contrée pour dissiper Yattroupement des séditieux armés réunis dans
      ...
      ieurs membres demandent l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-Warville. (L'Assemblée décrète l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-War-ville.) M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assem
      ...
      M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 2 results
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 438 - 456
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 23 mars 1792, au matin. Plusieurs membres demandent la suppression de quelques observations du procès-verbal sur MM. Barnave et
      ...
      ns que je ferai incessamment une relue générale du décret rendu dans cette séance (1). (Assentiment.) M. le Président. Plusieurs membres demandent la parole pour des articles additionnels. Plusieurs membres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladeba
      ...
      embres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
    • Séance du vendredi 16 mars 1792

      Séance du vendredi 16 mars 1792

      page 37 - 56
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 15 mars au matin. M. Lavigne. Les citoyens de la ville de Tonneins, qui se sont enrôlés pour aller sur les frontières, ont fait 160 lieues pour venir voir l'Assemblée nationale.
      ...
      tionale que j'ai nommé au département des affaires étrangères M. Dumouriez, et à celui de la marine M. de Lacoste. t Signé : LOUIS. » Un membre, au nom de la commission des Douze, observe que le rapport qu'il était chargé de faire ce soir a l'Assemblée ne sera pas prêt. M. le Président. Alors la séance extraordinaire, décrétée pour ce soir (2), n'aura pas lieu. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      rt qu'il était chargé de faire ce soir a l'Assemblée ne sera pas prêt. M. le Président. Alors la séance extraordinaire, décrétée pour ce soir (2), n'aura pas lieu. (La séance est levée à cinq heures.)
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 3 results
    • Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 409 - 451
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 avril 1792 , au matin. présidence de. m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de. la séance du lundi 9 avril 1792 dont la rédaction est adoptée. M. Laureau. Un triste souvenir me rappelle que vous accordâtes hier les honneurs de la séance aux soldats de Châteauvieux; je vous
      ...
      section II, chapitre IV, titre 111 de la Constitution. « Art. 14. « Enjoint sa maiésté aux directoires de département et aux directoires de district, de tenir la main à l'exécution de la présente proclamation, laquelle sera imprimée, publiée et affichée dans toutes les villes et communes du royaume. « Fait au Conseil d'Etat, tenu à Paris, le 14 mars 1792. « Signé : louis, Et plus bas : « Tarbé. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 avril 1792 , au matin. présidence de. m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verb
      ...
      clamation, laquelle sera imprimée, publiée et affichée dans toutes les villes et communes du royaume. « Fait au Conseil d'Etat, tenu à Paris, le 14 mars 1792. « Signé : louis, Et plus bas : « Tarbé. »
    • Séance du dimanche 15 avril 1792

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 682 - 697
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Dumouriez, ministre des affaires étrangères; elle est ainsi conçue (1) : « Paris, 15 avril 1792 , l'an IV de la liberté, « Samedi à minuit. « Monsieur le
      ...
      importante. Je propose seulement que la discussion du projet ae décret du comité diplomatique soit ajournée à l'époque ou la dernière lettre de M. de Noailles au ministre des affaires étrangères aura été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. le
      ...
      été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 78 - 95
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 31 mars 1792, au soir, dont la rédaction est approuvée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche leravril 1792, dont la
      ...
      Clerc sera admis à la séance de ce soir.) 5° Lettre des admistrateurs du directoire de Paris, qui demandent que l'Assemblée les admette à la barre pour présenter leurs observations sur la pétition de la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture d
      ...
      la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 2 results
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 727 - 746
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invalides, est admis à la barre. IJ s'exprio ainsi (i) : « Représentants du peuple français, « Comme enfant de la patrie je viens déposer entre vos mains le tribut que chaque citoyen doit à la société dans
      ...
      renaître dans l'âme des soldats qui combattent pour la liberté, et qui ont besoin de voir leurs chefs soutenus de toutes les forces de la volonté nationale. « Je suis avec respect, etc. «. Signé : de grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invali
      ...
      grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      page 200 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Duranthon, ministre de la justice, qui renferme plusieurs propositions sur l'exécution, dans le
      ...
      s présenter un projet d'adresse-au peuple français pour le porter à, respecter religieusement les personnes et les propriétés, à se contenter, dans quelque cas que ce puisse être, de livrer les coupables à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir
      ...
      les à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 3 results
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au soir

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au soir

      page 1 - 7
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au soir. présidence de m. muraire, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir.. M. Dumolard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 3 mai 1792, au matin. M. Ducos. J'ai une observation à présenter sur la rédaction de ce procès-verbal. En parlant de's feuilles de Marât, M. le secrétaire dit qu
      ...
      erre et Joseph Franques; à l'effet de quoi il sera remis annuellement au directoire du département de Paris, qui en fera compte à chacun d'eux, par moitié. Une somme de 2,400 livres payable par quartier et d'avance, et ce, pendant ^l'espace - de 4 années,- à compter du l*r janvier dernier. » (L'Assemblée adopte lé décret d'urgence, puis le décret définitif.) • . (La séance est levéè à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au soir. présidence de m. muraire, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir.. M. Dumolard , secrétaire, donne lecture
      ...
      er et d'avance, et ce, pendant ^l'espace - de 4 années,- à compter du l*r janvier dernier. » (L'Assemblée adopte lé décret d'urgence, puis le décret définitif.) • . (La séance est levéè à dix heures.)
    • Séance du vendredi 11 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 11 mai 1792, au matin

      page 236 - 253
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 mai 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes, contenant des dons patriotiques : | 1° Lettre de itfl1® Civiqu
      ...
      e l'impression et l'envoi à l'armée du rapport de M. Mathieu Dumas. /(L'Assemblée ordonne l'impression du rapport, de M. Mathieu Dumas, et décrète qu'il sera envoyé à l'armée.) Un membre demande que la discussion du projet, de décret du comité de marine sur Vartillerie de la marine, soit mis à l'ordre du jour de demain. {L'Assemblée décrète cette motion La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      a discussion du projet, de décret du comité de marine sur Vartillerie de la marine, soit mis à l'ordre du jour de demain. {L'Assemblée décrète cette motion La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du mercredi 16 mai 1792, au matin

      Séance du mercredi 16 mai 1792, au matin

      page 428 - 454
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin. , présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un citoyen, qui refuse de donner son nom, est admis à la barre et dépose sur lé bureau 144 livres en or et 30 livres en écus. (Applaudissements.) M. le Président accorde à Ce citoyen les honneurs de la séance. M. Tarle est admis à la barre et offre à
      ...
      s non assermentés sont coupables. La tolérance, vis-à-vis une secte intolérante, dont les principes. peuvent influer sur - l'ordre socia 1 pour en opérer la désolation, n'est que faiblesse et pusillanimité. La mesure que je propose eût été bonne, il y a 6 mois i maintenant elle est indispensable : dans un mois, il serait trop tard, je le crois, je le dis sans crainte, mon silence eût été coupable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin. , présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un citoyen, qui refuse de donner son nom, est admis
      ...
      imité. La mesure que je propose eût été bonne, il y a 6 mois i maintenant elle est indispensable : dans un mois, il serait trop tard, je le crois, je le dis sans crainte, mon silence eût été coupable.