Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-091 hits on 1791-107 hits on 1791-112 hits on 1791-126 hits on 1792-018 hits on 1792-028 hits on 1792-0310 hits on 1792-0415 hits on 1792-059 hits on 1792-0624 hits on 1792-0717 hits on 1792-087 hits on 1792-096 hits on 1792-102 hits on 1792-110 hits on 1792-122 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-034 hits on 1793-041 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 22 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 2 results
    • Séance du samedi 15 octobre 1791

      Séance du samedi 15 octobre 1791

      page 234 - 244
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 14 octobre, et fait observer, à l’occasion du don de 600 livres par MM. Simonet et Sontha-nax, pour être employée à l’entretien de deux gardes nationaux, que cette
      ...
      d’un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires pour remplacer M.M. François de Neufchâteau,Garran-de-Coulon et Cérutti, sortis par le sort. Un membre représente l’impossibilité de procéder le jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      e jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)
    • Séance du mercredi 9 novembre 1791

      Séance du mercredi 9 novembre 1791

      page 711 - 725
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 9 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 novembre. M. Brissot de Warville, secrétaire. Maintenant, Messieurs, je vais vous lire en entier le Décret sur les émigrants, tel qu’il doit être rédigé. En tête sera
      ...
      d des puissances étrangères limitrophes, qui souffrent sur leur territoire les rassemblements des Français fugitifs. Art. 15. « L’Assemblée nationale déroge expressément aux lois contraires au présent décret. Art. 16. « Le présent décret sera porté dans le jour à la sanction du roi. » M. le Président désigne 4 commissaires pour porter le décret à la sanction. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 9 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du proc
      ...
      décret. Art. 16. « Le présent décret sera porté dans le jour à la sanction du roi. » M. le Président désigne 4 commissaires pour porter le décret à la sanction. (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 6 results
    • Séance du vendredi 20 novembre 1791

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 248 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances du samedi 19 novembre au matin et au soir. M. Rougier-La-Bergerie présente diverses observations qui tendent à reproduire les amendements au projet de décret au comité de
      ...
      donner la plus prompte execution; pourquoi il sera envoyé un courrier extraordinaire à Diion. L'Assemmée nationale décrète, en outre, qu'il sera écrit par son président aux sieurs Tardi et Noireau, qui ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d
      ...
      i ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      page 345 - 358
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au soir. présidence de m. lacépède, vice-président, et de m. vergniaud, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de division, fait un rapport et propose un projet de décret, sur la réunion des deux municipalités de la ville et du faubourg de Saint-Flour, département du Cantal. Un membre
      ...
      glée soit par l'article 5 du titre III du décret du 12 juillet 1790, soit par l'article 6 du décret du 24 du même mois. La loi ne laisse d'ailleurs aucun doute sur son interprétation; elle ne peut en recevoir qu'une seule, qui est celle proposée par le comité ; toute autre serait contraire à son esprit et à sa propre expression : il ne s'agit, dès lors, que de lire la loi et de juger d'après elle.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au soir. présidence de m. lacépède, vice-président, et de m. vergniaud, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un
      ...
      recevoir qu'une seule, qui est celle proposée par le comité ; toute autre serait contraire à son esprit et à sa propre expression : il ne s'agit, dès lors, que de lire la loi et de juger d'après elle.
    • Séance du dimanche 27 novembre 1791

      Séance du dimanche 27 novembre 1791

      page 391 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 26 novembre, au matin. M. Lemontey , secrétaire, fait lecture d'une notice abrégée des lettres, adresses et pétitions, envoyées à VAssemblée : elles ont été renv
      ...
      itaire.) M. Audrein. Je demande une séance extraordinaire, demain, pour entendre le reste des pétitionnaires et le rapport du comité militaire sur les Invalides. (L'Assemblée décrète qu'il y aura une séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture d
      ...
      séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mercredi 7 décembre 1791

      Séance du mercredi 7 décembre 1791

      page 620 - 645
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 6 décembre qui est adopté sans réclamation. Ùn de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Pétition du sieur Olivier Cha
      ...
      que les forces nationales destinées pour Saint-Domingue, ne puissent être employées que pour réprimer la révolte des noirs, sans qu'elles puissent agir directement ou indirectement pour protéger ou favoriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      voriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du jeudi 17 novembre 1791

      Séance du jeudi 17 novembre 1791

      page 104 - 127
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. présidence de m. viénot-vaublanc, président, et de m. lacépède, vice-président. Séance du jeudi 17 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Regnault-Beaucaron. J'ai à faire part à l'Assemblée nationale des plaintes qui lui sont adressées par les volontaires de mon département, qui sont aux frontières. Elles sont contenues dans l'adresse suiva
      ...
      : loin de ramener la paix, l'objet de vos vœux, loin d'apaiser tous les désordres, ceux qui les commettent se croiraient autorisés à les perpétuer, les uns par le silence, les autres par l'injustice de la loi. » Ce que je pensais, le premier jour de la discussion, je le pense encore aujourd'hui. Je compte donc proposer aussi à l'Assemblée nationale des articles additionnels sur ce point important.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. présidence de m. viénot-vaublanc, président, et de m. lacépède, vice-président. Séance du jeudi 17 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Regn
      ...
      e la loi. » Ce que je pensais, le premier jour de la discussion, je le pense encore aujourd'hui. Je compte donc proposer aussi à l'Assemblée nationale des articles additionnels sur ce point important.
    • Séance du samedi 19 novembre 1791, au matin

      Séance du samedi 19 novembre 1791, au matin

      page 146 - 167
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 19 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 18 novembre. Un de MM. les Secrétaires fait lecture d'une adresse des citoyens de Riom, à VAssemblée nationale. Elle est conçue en ces termes : « L'œil de la Fra
      ...
      er ait examiné les comptes de mai 1789 à septembre 1791, avant de s'en occuper. Si l'Assemblée nationale adoptait, au contraire, l'opinion de la minorité du comité, il pourrait sur-le-champ commencer son travail conformément au décret du 13 octobre dernier. D'après celui du 14, le comité ne peut rien faire sans que l'Assemblée se soit déterminée pour l'une ou l'autre de ces deux opinions opposées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 19 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires fait lecture du
      ...
      son travail conformément au décret du 13 octobre dernier. D'après celui du 14, le comité ne peut rien faire sans que l'Assemblée se soit déterminée pour l'une ou l'autre de ces deux opinions opposées.
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 2 results
    • Séance du lundi 12 décembre 1791

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 24 - 42
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir. M. Jollivet. Il y a dans le procès-verbal des expressions qui tendent à faire croire que l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la H
      ...
      d'un mois pour ces échanges. « Art. 8. Le terme écoulé, les assignats restants seront accordés, en échange de ceux de 500 livres, aux cultivateurs et fabricants, suivant le même ordre de présentation, sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      , sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
    • Séance du mercredi 14 décembre 1791

      Séance du mercredi 14 décembre 1791

      page 107 - 115
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 décembre 1791 . présidence de m. lemontey et de m. ducastel, ex-président. Présidence de M. Lemontey. La séance ajournée ce matin à sept heures et demie est reprise à quatre heures et demie du soir. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Duport, ministre de lajustice, qui est ainsi conçue : « Monsieur le Président, « J'ai l'
      ...
      i /}• • (L'Assemblée ajourne à demain la continuation de la JiscUssion sur cet objet.) M. le Président. Les deux particuliers sôrit en état de mandât d'arrêt dans un des bureaux de 1'Assémblée .; faut-il les garder dans le même étàt? (L'Assemblée décrète que les sieurs Rauch et Lucot continueront d'être gardés à vue dans un des bureaux de l'Assemblée.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 décembre 1791 . présidence de m. lemontey et de m. ducastel, ex-président. Présidence de M. Lemontey. La séance ajournée ce matin à sept heures et
      ...
      -il les garder dans le même étàt? (L'Assemblée décrète que les sieurs Rauch et Lucot continueront d'être gardés à vue dans un des bureaux de l'Assemblée.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 5 results
    • Séance du lundi 9 janvier 1792

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 167 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 8 janvier. M. Bréard présente à l'Assemblée une délibération du directoire du département de la Cha-rente-Inférieure : 1° pour l'établissement des pensions et demi-pensions gratuit
      ...
      a décision que nous avons à porter, et si tous les orateurs se fussent bornés a traiter la question sous ce seul et vrai point de vue, déjà nous serions vraisemblablement tous d'accord. Je conclus donc à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      c à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
    • Séance du samedi 14 janvier 1792, au soir

      Séance du samedi 14 janvier 1792, au soir

      page 420 - 429
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mangin. Voici une adresse des juges du tribunal de Longuyon au district de Longwy, département de la Moselle, qui annonce à l'Assemblée que le sieUr Jean Gircourt, vicaire à Audun-le-Riche, sur la frontière, est actuellement détenu dans
      ...
      dans la marche au pouvoir judiciaire. On informe àAurillac. Attendez; et si les tribunaux font leur devoir, vqus aurez, en attendant, fait le vôtre. (L'Assemblée, consultée, décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer surlamotionde M. Rouyertendant à ce que les commissaires de l'Assemblée présentent eux-mêmes au roi la copie de la lettre de M. l'évêque du Cantal.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mangin. Voici une adresse des juges
      ...
      ieu à délibérer surlamotionde M. Rouyertendant à ce que les commissaires de l'Assemblée présentent eux-mêmes au roi la copie de la lettre de M. l'évêque du Cantal.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du dimanche 22 janvier 1792

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 579 - 594
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dorizy. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 21 janvier, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Baudouin, imprimeur, qui fait hom
      ...
      tion spirituelle. Ces dépenses sont prouvées par les pièces que jè vais déposer sur ie bureau. Je regrette que ma position ne me permette pas d'en taire le sacrifice à la pairie. (Applaudissements.) :, M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures d
      ...
      , M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
    • Séance du mardi 3 janvier 1792, au soir

      Séance du mardi 3 janvier 1792, au soir

      page 44 - 61
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 3 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dehaussy-Robecourt , au nom du comité des inspecteurs de la salle, fait un rapport et présente un projet de décret relativement à Vabsence de M. Valadier, élu député du département de VAr-dèche et à son remplacement par le premier sup
      ...
      yé? Je suis militaire, je parle peu, et je ne suis d aucun parti. J'espère cependant, mes collègues, que vous ne renverrez pas à vos successeurs la gloire d'avoir affranchi votre pays de ces restes de barbarie. Puisse le délai que vous y apporterez, à la veille d'une guerre où la trahison est l'arme principale de vos ennemis, ne jamais exciter vos regrets! (1) Voir ci-dessus, même séance, page 52.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 3 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dehaussy-Robecourt , au nom du com
      ...
      barbarie. Puisse le délai que vous y apporterez, à la veille d'une guerre où la trahison est l'arme principale de vos ennemis, ne jamais exciter vos regrets! (1) Voir ci-dessus, même séance, page 52.
    • Séance du lundi 23 janvier 1792

      Séance du lundi 23 janvier 1792

      page 594 - 607
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à onze heures un quart du matin. M. le Président. Messieurs, M. le secrétaire-rédacteur du procès-verbal, n'est pas arrivé. M. Lacombe-Saint-Michel. Je demande la parole, pour prier l'Assemblée de mettre à l'ordre du jour l'affaire d'un malheureux soldat, chassé injustement de son corps
      ...
      décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'article 14.) ; Plusieurs membres demandent à présenter des articles additionnels. (L'Assemblée décrète que les membres qui auront des articles additionnels à présenter, sont invités à les communiquer au comité militaire, et charge son comité de lui en rendre compte demain, ainsi que de ceux renvoyés à son examen.) (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à onze heures un quart du matin. M. le Président. Messieurs, M. le secrétaire-rédacteur
      ...
      els à présenter, sont invités à les communiquer au comité militaire, et charge son comité de lui en rendre compte demain, ainsi que de ceux renvoyés à son examen.) (La séance est levée à cinq heures.)
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 9 results
    • Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 143 - 174
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un rapport et présente un projet de décret (1) sur la pétition d'un grand nombre de sous-officiers et soldats de la garde nationale parisienne soldée (2) qui ont pris leur congéy re
      ...
      us dangereux, qui ne se montrent que sous les dehors du civisme : ce sont les détracteurs insatiables des autorités constituées. Vous les trouverez dans ces associations que la décomposition de tous les pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire
      ...
      es pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
    • Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 245 - 262
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 7 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi -4 février, au matin. M. Antonelle , secrétaire, donne lecture du procès-verbal delà séance du dimanche 5 février. M. Lejosne. Je demande la parole pour une motion d'ordre
      ...
      ais ~ de voyage................... 1,380,023 5 » Les appointements des commis, huissiers, garçons de bureaux et autres employés au service de l'Assemblee, pour le trimestre................... 44,342 8| 4 Les dépenses ordinaires variables...................... 48,296 3 9 Les frais d'impressions et fournitures de librairie______ 27,624 14 4 Les dépenses extraordinaires 35,616' 3 5 1,541,591.2 s. 9d:
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 7 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      | 4 Les dépenses ordinaires variables...................... 48,296 3 9 Les frais d'impressions et fournitures de librairie______ 27,624 14 4 Les dépenses extraordinaires 35,616' 3 5 1,541,591.2 s. 9d:
    • Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      page 263 - 274
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séante du samedi 7 février 1792 , au, soir. présidence de m. lemontey, ex -président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mayerne , au nom. du comité de division„ fait la. seconde lecture d'un projet de décret (1) concernant La circonscription des paroisses de la ville de Provins,; le projet de decret est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, ouï le rapp
      ...
      arde. Je demande que le rapport soit fait samedi soir et qu'on ne rende pas les pièces. (L'Assemblée décide que le rapport de la pétition du sieur Gauthier d'Hauteville sera fait samedi soir.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain, arrêté par le comité central. (La séance est levée à dix heures.) (1) Voy. Archives parlementaires, 1" Série, t. XXXIV, séance du 23 octobre 1791, page 361.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séante du samedi 7 février 1792 , au, soir. présidence de m. lemontey, ex -président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mayerne , au nom. du comité de divi
      ...
      résident annonce l'ordre du jour de demain, arrêté par le comité central. (La séance est levée à dix heures.) (1) Voy. Archives parlementaires, 1" Série, t. XXXIV, séance du 23 octobre 1791, page 361.
    • Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 485 - 507
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Devercy, ancien procureur au Châtelet et électeur du département de Paris; cette lettre est ainsi conçue : « Monsieur le Président, «
      ...
      Celui-ci peut être suspect, pourquoi nous vous pçions de faire veiller sa marche et de vous assurer lors de son départ chez vous, la route du Fay-Billot, nous vqus invitons à en faire part à nos municipalités voisines. « Nous sommes avec fraternité les officiers municipaux. « Signé: Hérard-Drey, Ruelle, Lolabé, maire; Bertrand, Bouillé, Ventrillon. » (1) Archives nationales. Carton C 144, C4 185.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donn
      ...
      cipalités voisines. « Nous sommes avec fraternité les officiers municipaux. « Signé: Hérard-Drey, Ruelle, Lolabé, maire; Bertrand, Bouillé, Ventrillon. » (1) Archives nationales. Carton C 144, C4 185.
    • Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      page 518 - 546
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 14 février, au matin. Un membre, au nom du comité des pétitions, fait un rapport e\. présente un projet de décret tendant à faire remettre au sieur Janiot, des pièces par
      ...
      sein, chargés de porter aux citoyens des paroles de paix, et de les ramener à l'ordre parla per-. suasion, en les instruisant sur leurs devoirs et sur leurs véritables intérêts. « L'Assemblée décrète cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
    • Séance du jeudi 16 février 1792

      Séance du jeudi 16 février 1792

      page 557 - 583
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 16 février 1792 . présidence de m. condorcet, président, et de m. lemontey, ex-président. Présidence de M. Condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. M. Golzart demande la parole pour présenter un projet de décret tendant à obliger les avoués et les huissiers à déposer, à titre de garantie, un fonds de responsabilité en
      ...
      u Corps législatif, et plusieurs de ses opérations sont directement ordonnées par l'Assemblée nationale, sans aucune participation de ce qu'on désigne sous le nom de pouvoir exécutif. On ne s'arrêtera pas sur cette distinction, mais pour peu qu'on veuille l'approfondir, on verra que peut-être elle répond seule à la plus grande partie des objections faites contre 1 institution des payeurs généraux.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 16 février 1792 . présidence de m. condorcet, président, et de m. lemontey, ex-président. Présidence de M. Condorcet. La séance est ouverte à neuf heure
      ...
      pas sur cette distinction, mais pour peu qu'on veuille l'approfondir, on verra que peut-être elle répond seule à la plus grande partie des objections faites contre 1 institution des payeurs généraux.
    • Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      page 583 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 16 février dont la rédaction est adoptée. M. Lacuée. Le 12 octobre 1791, le ministre des contributions publiques vous annonça qu'il s'occupait à compléter les mesures rela
      ...
      M. Lacuée. Les officiers auront beaucoup de peine à se procurer d'eux-mêmes la viande et le pain. Un membre : Je demande que l'augmentation aiflieu pour les gardes nationales, suivant le grade, comme pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 31 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 31 janvier 1792, au matin

      page 35 - 48
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 30 janvier au soir. Un membre : J'observe que la question préalable adoptée sur le rapport du comité de division, relatif à l'interprétation de la loi du 2 octobre, a écarté
      ...
      . 60,000 Total de la dépense, des bureaux de la guerre, non compris les bâtiments.......................... 500,450 Nota. — On observe'que les dispositions ordonnées pour la guerre nécessitent momentanément une augmentation de commis, à compter du premier janvier 1792, dont la dépense sera imputée sur les fonds extraordinaires assignés au département de la guerre par le décret du 31 décembre 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ver
      ...
      nément une augmentation de commis, à compter du premier janvier 1792, dont la dépense sera imputée sur les fonds extraordinaires assignés au département de la guerre par le décret du 31 décembre 1791.
    • Séance du jeudi 2 février 1792

      Séance du jeudi 2 février 1792

      page 92 - 105
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 2 février 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Jacques-Adrien Néris, citoyen de la Martinique, qui, après avoir essuyé ae mauvais traitements pour avoir soutenu la cause de la liberté, se voit encore pr
      ...
      nt naturellement forcés de rendre le titre de citoyens à ceux qu'ils appellent leurs sujets; et votre Constitution liera msensiblementles divers points de la terre par une chaîne de concorde et de bienveillance. Si, par l'aveugle obstination de nos ennemis, la guerre devient nécessaire, elle hâtera ce grand dénouement; et, pour la première fois, la guerre aura été réellement utile au genre humain.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 2 février 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses
      ...
      nveillance. Si, par l'aveugle obstination de nos ennemis, la guerre devient nécessaire, elle hâtera ce grand dénouement; et, pour la première fois, la guerre aura été réellement utile au genre humain.
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 4 results
    • Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      page 229 - 254
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 28 février Î792, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 29 février 1792, au matin. Un de MM. les secrétaires
      ...
      atique. M. Basire. Je demande l'impression du pam-phet de l'empereur. (L'Assemblée ordonne l'impression des pièces et le renvoi au comité diplomatique.) M. le Président lève la séance à quatre heures et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture
      ...
      et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
    • Séance du jeudi 23 février 1792

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 24 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapport, et présente un projet de décret sur les réclamations de là commune de Nantes, relatives aux opérations du corps électoral du département de la Loire-Inférieure (1;; il s'exprime ainsi : Messieurs
      ...
      lengros. Salmon. Sanslaville. Saulnier. Sautayra. Schirmer. Sers. Siau. Siblot. Sissous. Solomiac. Soubey rand-Saint-Prix. Soubrany. Taillefer. Tavernel. Teillard. Terrède. Thévenet. Thibaut. Thuriot. Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapp
      ...
      Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
    • Séance du jeudi 8 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 8 mars 1792, au matin

      page 466 - 494
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 8 mars 1792, au matin. presidence de m. guyton-morveau. ; La séance est ouverte à dix heures et demie. M. le Président annonce que, suivant le règlement décrété hier, la séance ne sera pas levée avant trois heures et demie. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne, lecture du procès-verbal de la séance du mardi 6 mars 1792, au soir. M. Laureau. Un év
      ...
      solz de Marolles. Quesnay. Raffin. Rameau. Ramond. Régnault-Beaucaron. Rever. . Ribes (Louis). Rivoalan. ROchoux. Rogniat. Rouède. Rousseau (Louis-Julien). Rubat (Antide). Ruet. Sage. Sancerre. Savonneau. Sedillez. Servière. Solomiac. SOret. Tarbé. Tavernel. Terrëde. Tesson. Theule. Thévenet. Thévenin. Treilh-Pardailhan. Tronchon. Turpetin. Verneilh. Viénot-Vaublanc. Voysin de Gartempe. Waelterlé.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 8 mars 1792, au matin. presidence de m. guyton-morveau. ; La séance est ouverte à dix heures et demie. M. le Président annonce que, suivant le règlement
      ...
      eau. Sedillez. Servière. Solomiac. SOret. Tarbé. Tavernel. Terrëde. Tesson. Theule. Thévenet. Thévenin. Treilh-Pardailhan. Tronchon. Turpetin. Verneilh. Viénot-Vaublanc. Voysin de Gartempe. Waelterlé.
    • Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 526 - 550
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assemblée d'un procès-verbal du Conseil général de la commune et du district de Lai g le, qui constate les précautions prises dans cette contrée pour dissiper Yattroupement des séditieux armés réunis dans
      ...
      ieurs membres demandent l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-Warville. (L'Assemblée décrète l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-War-ville.) M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assem
      ...
      M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 5 results
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 438 - 456
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 23 mars 1792, au matin. Plusieurs membres demandent la suppression de quelques observations du procès-verbal sur MM. Barnave et
      ...
      ns que je ferai incessamment une relue générale du décret rendu dans cette séance (1). (Assentiment.) M. le Président. Plusieurs membres demandent la parole pour des articles additionnels. Plusieurs membres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladeba
      ...
      embres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
    • Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      page 484 - 505
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Gobel, évêque de Paris, par laquelle il sollicite l'organisation définitive et le traitement des employés des églises de cette ville. (L'Assemblée renvoie cette lettré au com
      ...
      at de sa mère. « Art. 2. Les naissances, mariages et sépultures seront constatés sur les registres publies. « Art. 3. Lé droit d'affranchissement que les maîtres étaient tenus dé payer est et demeure supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres su
      ...
      supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
    • Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      page 517 - 543
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25. mars 1792 dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      lée nationale^ prenant en considération, les armements des différentes nations de l'Eupope, leur accroissement progressif, la sûreté des colonies françaises-et dn commerce national, « Décrète que le roi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du ma
      ...
      oi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      page 694 - 755
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 28 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lectur edes lettres et adresses suivantes : 1° Lettre de M. Schoël, négociant de Dunk
      ...
      la prudence. Au surplus,, le produit de l'aliénation servira à liquider les dettes qui grèvent l'Etat d'un intérêt onéreux et à accélérer la rentrée des assignats. Cette opération suffirait sans doute pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-ve
      ...
      pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
    • Séance du vendredi 16 mars 1792

      Séance du vendredi 16 mars 1792

      page 37 - 56
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 15 mars au matin. M. Lavigne. Les citoyens de la ville de Tonneins, qui se sont enrôlés pour aller sur les frontières, ont fait 160 lieues pour venir voir l'Assemblée nationale.
      ...
      tionale que j'ai nommé au département des affaires étrangères M. Dumouriez, et à celui de la marine M. de Lacoste. t Signé : LOUIS. » Un membre, au nom de la commission des Douze, observe que le rapport qu'il était chargé de faire ce soir a l'Assemblée ne sera pas prêt. M. le Président. Alors la séance extraordinaire, décrétée pour ce soir (2), n'aura pas lieu. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      rt qu'il était chargé de faire ce soir a l'Assemblée ne sera pas prêt. M. le Président. Alors la séance extraordinaire, décrétée pour ce soir (2), n'aura pas lieu. (La séance est levée à cinq heures.)
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 7 results
    • Séance du samedi 7 avril 1792, au soir

      Séance du samedi 7 avril 1792, au soir

      page 316 - 354
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de l'examen des comptes, fait un rapport sur la pétition des héritiers du sieur Maubaillarq, ancien trésorier de la marine et des colonies, tendant à ce que le sieur Bizouard, commis aux exercices du feu sieur Sain
      ...
      e, conformément au précédent décret, le compte de M. de Narbonne, et généralement toutes les pièces à l'appui, seront renvoyés |au comité de l'examen des comptes, qui sera tenu, dans un mois, d'en faire son rapport détaillé et circonstancié. Art. 2. « M. de Narbonne sera tenu de garder Paris jusqu'à ce que le rapport ordonné ait été fait, et que l'Assemblée nationale ait définitivement prononcé. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de l'examen de
      ...
      re son rapport détaillé et circonstancié. Art. 2. « M. de Narbonne sera tenu de garder Paris jusqu'à ce que le rapport ordonné ait été fait, et que l'Assemblée nationale ait définitivement prononcé. »
    • Séance du lundi 9 avril 1792

      Séance du lundi 9 avril 1792

      page 372 - 409
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1« Lettre de MM. Amelot, commissaire du roi près lacaisse deVextrordinaire, par laquelle il prévient l'Assemblée nationale, qu'il a été brûlé nier à la caisse de l'extraordinaire 7 millions d'assignats
      ...
      egré d énergie au milieu des amusements civiques. Mais, nous l'espérons, les faits bien éclaircis,. toutes ces trop importantes tracasseries disparaîtront. Le département et la municipalité seront toujours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1
      ...
      jours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
    • Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 409 - 451
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 avril 1792 , au matin. présidence de. m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de. la séance du lundi 9 avril 1792 dont la rédaction est adoptée. M. Laureau. Un triste souvenir me rappelle que vous accordâtes hier les honneurs de la séance aux soldats de Châteauvieux; je vous
      ...
      section II, chapitre IV, titre 111 de la Constitution. « Art. 14. « Enjoint sa maiésté aux directoires de département et aux directoires de district, de tenir la main à l'exécution de la présente proclamation, laquelle sera imprimée, publiée et affichée dans toutes les villes et communes du royaume. « Fait au Conseil d'Etat, tenu à Paris, le 14 mars 1792. « Signé : louis, Et plus bas : « Tarbé. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 avril 1792 , au matin. présidence de. m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verb
      ...
      clamation, laquelle sera imprimée, publiée et affichée dans toutes les villes et communes du royaume. « Fait au Conseil d'Etat, tenu à Paris, le 14 mars 1792. « Signé : louis, Et plus bas : « Tarbé. »
    • Séance du samedi 14 avril 1792, au matin

      Séance du samedi 14 avril 1792, au matin

      page 588 - 635
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président, ET DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi, 12 avril 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ver
      ...
      sur le bureau. M. le président lui a répondu que le directoire reçoit avec satisfaction l'assurance qu'elle lui donne, il l'a ; Invitée à redoubler de zèle et de soins pour que l'ordre public ne soit plus troublé dans ses murs» et que l'exécution de la loi n'y souffre plus d'obstacle ; et au registre sont les signatures. Coilationné : Signé: Destaing, vice-président; Bertrand, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président, ET DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du
      ...
      plus troublé dans ses murs» et que l'exécution de la loi n'y souffre plus d'obstacle ; et au registre sont les signatures. Coilationné : Signé: Destaing, vice-président; Bertrand, secrétaire général.
    • Séance du dimanche 15 avril 1792

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 682 - 697
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Dumouriez, ministre des affaires étrangères; elle est ainsi conçue (1) : « Paris, 15 avril 1792 , l'an IV de la liberté, « Samedi à minuit. « Monsieur le
      ...
      importante. Je propose seulement que la discussion du projet ae décret du comité diplomatique soit ajournée à l'époque ou la dernière lettre de M. de Noailles au ministre des affaires étrangères aura été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. le
      ...
      été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du lundi 16 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 16 avril 1792, au matin

      page 697 - 722
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 avril 1792 , au matin. présidence de m. bigot de préameneu.- La séance est ouverte à neuf heures du matin. Le sieur Gloistre, dit Dauphiné, ouvrier de la manufacture de Tulle, est admis à la barre. Il porte une pique de son invention au haut de laquelle sont adaptés deux pistolets, il s'exprime ainsi : « Messieurs, jusqu'à l'époque de la Révolutio
      ...
      et qui était parti pour inspecter les régiments qui y sont en garnison, est arrivé sur l'avis que M. de Coincy lui a donné de ce qui venait de se passer. Nous nous concerterons avec lui pour tous les objets relatifs à la tranquillité publique et nous aurons soin de vous informer de tout ce qui pourra mériter votre attention. Pour copie : Les administrateurs, etc. Signé : FÈBRE, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 avril 1792 , au matin. présidence de m. bigot de préameneu.- La séance est ouverte à neuf heures du matin. Le sieur Gloistre, dit Dauphiné, ouvrier d
      ...
      objets relatifs à la tranquillité publique et nous aurons soin de vous informer de tout ce qui pourra mériter votre attention. Pour copie : Les administrateurs, etc. Signé : FÈBRE, secrétaire général.
    • Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 78 - 95
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 31 mars 1792, au soir, dont la rédaction est approuvée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche leravril 1792, dont la
      ...
      Clerc sera admis à la séance de ce soir.) 5° Lettre des admistrateurs du directoire de Paris, qui demandent que l'Assemblée les admette à la barre pour présenter leurs observations sur la pétition de la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture d
      ...
      la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 5 results
    • Séance du jeudi 26 avril 1792

      Séance du jeudi 26 avril 1792

      page 407 - 439
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 26 avril 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU La séance est ouvertè à neuf heures du màtin. M. Tarbé , secrétaire, donnelecl.ure du procès-verbal de la séance d$ mercredi 21 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires annonce les dons patrotiques suivants : 1° Le sieur Legris, électeur de 1789, demeurant au Gr
      ...
      sor public qu'ils alimentent ou qui les fait vivre, n'est pas follement dissipé. Voilà ce que je voulais, ce que j'espérais, ce que j'attendais des représentants du peuple, voilà le compte qu'ils lui devaient et qu'ils ne lui ont point rendu. Rien ne justifie la précipitation de la délibération qu'ils ont prise. Le secret nécessaire au ministre pour le succès de ses opérations n'était pas Un motif
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 26 avril 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU La séance est ouvertè à neuf heures du màtin. M. Tarbé , secrétaire, donnelecl.ure du procès-verbal
      ...
      devaient et qu'ils ne lui ont point rendu. Rien ne justifie la précipitation de la délibération qu'ils ont prise. Le secret nécessaire au ministre pour le succès de ses opérations n'était pas Un motif
    • Séance du lundi 30 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 30 avril 1792, au matin

      page 519 - 542
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. .Séance du lundi 30 avril 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-Verbal de la séance du samedi 28 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. (1) Les frais de bureaux sont restés en masse, at-tendu l'impossibilité de déterminer d'une manière précise la dépense pa
      ...
      sauvegarde de leurs biens que le titre 6 de la Constitution a si formellement assuré aux étrangers établis où non en France. Ils attendent avec confiance cette justice que la Constitution leur promet, aux conditions de se soumettre comme ils ont toujours fait aux lois du royaume pour les biens qu'ils y possèdent et de supporter toutes les charges et impositions ainsi que tous autres propriétaires.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. .Séance du lundi 30 avril 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-Verbal
      ...
      aux conditions de se soumettre comme ils ont toujours fait aux lois du royaume pour les biens qu'ils y possèdent et de supporter toutes les charges et impositions ainsi que tous autres propriétaires.
    • Séance du jeudi 3 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 3 mai 1792, au matin

      page 699 - 714
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 mai 1792 ,' au matin. PRÉSIDENCE DE M. LÀCUÉE. La séancé est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- - (1) Au moment de la publication de ce volume, et malgré toutes nos recherches, nous n'avons pu retrouver la 5* partie de ce document qui est visée ici. Nous publierons ultérieurement cette S* partie si nous
      ...
      ent décret, et fera mettre les scellés sur les meubles, effets, bureaux et papiers dudit accusé. » M. le Président. Voici le résultat du scrutin pour l'élection de trois secrétaires en remplacement de MM. Tarbé, Mailhe et Lagrévol. MM. Français (de Nantes), Juéry et Granet (de Toulon) sont élus. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 mai 1792 ,' au matin. PRÉSIDENCE DE M. LÀCUÉE. La séancé est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- - (1) Au
      ...
      MM. Tarbé, Mailhe et Lagrévol. MM. Français (de Nantes), Juéry et Granet (de Toulon) sont élus. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 727 - 746
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invalides, est admis à la barre. IJ s'exprio ainsi (i) : « Représentants du peuple français, « Comme enfant de la patrie je viens déposer entre vos mains le tribut que chaque citoyen doit à la société dans
      ...
      renaître dans l'âme des soldats qui combattent pour la liberté, et qui ont besoin de voir leurs chefs soutenus de toutes les forces de la volonté nationale. « Je suis avec respect, etc. «. Signé : de grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invali
      ...
      grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      page 200 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Duranthon, ministre de la justice, qui renferme plusieurs propositions sur l'exécution, dans le
      ...
      s présenter un projet d'adresse-au peuple français pour le porter à, respecter religieusement les personnes et les propriétés, à se contenter, dans quelque cas que ce puisse être, de livrer les coupables à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir
      ...
      les à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 7 results
    • Séance du jeudi 10 mai 1792

      Séance du jeudi 10 mai 1792

      page 195 - 235
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la barre et déposé sur le bureau 12 livres en argent. (l). Voy;- Archives parlementaires, lr0 série, tJXL, séance au 25 mars 1792, page 481, la pétition de M. Mogue. M. le Président accorde à M"a Laprade le
      ...
      autorités constituées, puisqu'ils ont substitué la force à la loi, puisqu'ils ont fondé l'anarchie et désorganisé tous les pouvoirs. Je demande donc qu'il soit porté contre eux un décret d'accusation et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la bar
      ...
      et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
    • Séance du lundi 14 mai 1792, au matin

      Séance du lundi 14 mai 1792, au matin

      page 320 - 353
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Porcelet, ancien militaire décoré de là croix de Saint-Louis et lieutenant des Invalides est admis à la barre. Il expose qu'il a fait toutes les campagnes delà guerre d'Amérique sous les ordres ae M. d'Estaing et que, dans un combat livré à Sainte-Luciè
      ...
      01. 360,000,000 480,000,000 480,000,000 61,080,201 308,856,047 Sommes égales........ 1,689,936,248 livres. 107,000,000 460,000,000 567,000.000 613,000,000 1,180,000,000 200,000,000 168,000,000 100,000,000 150,000,000 618,000,000 590,000,000 90,000,000 500,000,000 630,000,000 1,130,000,000 600,000,000 40,000,000 640,000,000 90,000,000 550,000,000| 120,000,000 670,000,000 1,689,936)248 1,689,936,248
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Porcelet, ancien militaire décoré de là croix de Sain
      ...
      ,000 150,000,000 618,000,000 590,000,000 90,000,000 500,000,000 630,000,000 1,130,000,000 600,000,000 40,000,000 640,000,000 90,000,000 550,000,000| 120,000,000 670,000,000 1,689,936)248 1,689,936,248
    • Séance du samedi 5 mai 1792, au matin

      Séance du samedi 5 mai 1792, au matin

      page 8 - 30
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 5 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée et de m. daverhoult, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 4 mai 1792, au matin, dont la rédaction est adoptéé. M. Juéry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de jeudi 3 m
      ...
      ion du rapport et du projet de décret et ajourne la discussion à lundi.) ' M. le Président. J'annonce à l'Assemblée que plusieurs citoyens de Paris demandent à être admis à la barre pour faire une pétition relativement aux honneurs civiques qu'ils se proposent de décërner au maire d'Etampes. (L'Assemblée décrète qu'ils seront admis à la séance de demain.) (La séance est levée â 3 heures et demie*)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 5 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée et de m. daverhoult, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon),
      ...
      ition relativement aux honneurs civiques qu'ils se proposent de décërner au maire d'Etampes. (L'Assemblée décrète qu'ils seront admis à la séance de demain.) (La séance est levée â 3 heures et demie*)
    • Séance du jeudi 17 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 17 mai 1792, au matin

      page 505 - 522
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 17 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire, vice-président. La séahce est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 15 mai 1792 , au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une délibération du conseil général de la commune de Mu
      ...
      è leur grade et le lieu de leur naissance ; elle sera adressée à l'Assemblée nationale et aux procureurs généraux syndics de tous les départements. Art. 16. « Le pouvoir exécutif adressera, dans quinzaine, à l'Assemblée, nationale et aux départements, une liste de tous les officiers qui ont; quitté leurs emplois sans démission, depuis la loi d'amnistie. » (La séance est levée à quatre heures,,.} s
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 17 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire, vice-président. La séahce est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon), secrétaire, donne
      ...
      aine, à l'Assemblée, nationale et aux départements, une liste de tous les officiers qui ont; quitté leurs emplois sans démission, depuis la loi d'amnistie. » (La séance est levée à quatre heures,,.} s
    • Séance du vendredi 18 mai 1792

      Séance du vendredi 18 mai 1792

      page 531 - 552
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 mai 1792 ; -' présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf-heures du matin. M. Saladin si ^secrétaire, donne lecture du procès verbal de.la séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin, dont la rédaction est adoptée. • M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 16 mai 1792, au soir, dont la rédaction
      ...
      additionnel de M. Carnot l'aîné.) M. Merlin. Je demande qu'il soit permis à la municipalité de décerner des mandats d'amener pour empêcherla fabricationdes faux assignats. M. Chéron-La-Bruyère. Je demande la plus forte question préalable sur cette terrible confusion de pouvoirs. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Merlin.) (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 mai 1792 ; -' présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf-heures du matin. M. Saladin si ^secrétaire, donne lecture du procès verbal de
      ...
      mande la plus forte question préalable sur cette terrible confusion de pouvoirs. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Merlin.) (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du dimanche 20 mai 1792

      Séance du dimanche 20 mai 1792

      page 591 - 615
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 20 mai 1792 . présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Fressenel , secrétaire,, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 18 mai 1792 . M. Fillassier. Vous avez entendu dans la séance, dont le procès-verbal vient de vous être lu, lés observations de nos concitoyens (1), habitants d'une campagne aux en
      ...
      inelles en première insiançe dont l'instruction est presque achevée contre 16 accusés détenus faisant partie des 47, ont été retardées par la raison que les complices de ceux détenus, et décrétés, de prise de corps* n'ont pu être arrêtés, qu'on est à leur recherche pour lès découvrir sinon instruire contre eux la contumace. Signé : Paré président ; Gave ; Griveau ; Lethuillier, commissaire du roi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 20 mai 1792 . présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Fressenel , secrétaire,, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      prise de corps* n'ont pu être arrêtés, qu'on est à leur recherche pour lès découvrir sinon instruire contre eux la contumace. Signé : Paré président ; Gave ; Griveau ; Lethuillier, commissaire du roi.
    • Séance du mardi 8 mai 1793, au matin

      Séance du mardi 8 mai 1793, au matin

      page 103 - 158
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 8 mai 1793 , au matin. présidence de m. muraire, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin- Un de MM. les secrétaires donne lecture du prqcès-verjml de là séance du samedi 6 mai 1792 au soir, dont la redàctibn est adoptée. * Un* de MM. les secrétaires donne lecture d'pnp lettre de ]lI. Dumouriez, ministre des affaires 'étrangères, à
      ...
      reçue dont quittance, et celle de 1,400 livres sera pavée après;l'essai des canons fait suivant les règles de l'art et la réception; 3° nous* commissaires, nous nous obligeons à fournir le local nécessaire pour établir le laboratoire et les fourneau*. Fait double à Mende, ce 11 mars 1792. combettes, maire; brunei., officier municipal; LescUre, ûelhermet, Borrillon, officiers municipaux ; Valeton .
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 8 mai 1793 , au matin. présidence de m. muraire, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin- Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      saire pour établir le laboratoire et les fourneau*. Fait double à Mende, ce 11 mars 1792. combettes, maire; brunei., officier municipal; LescUre, ûelhermet, Borrillon, officiers municipaux ; Valeton .