Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-094 hits on 1791-107 hits on 1791-116 hits on 1791-127 hits on 1792-0113 hits on 1792-0213 hits on 1792-036 hits on 1792-0411 hits on 1792-058 hits on 1792-069 hits on 1792-0714 hits on 1792-088 hits on 1792-091 hits on 1792-102 hits on 1792-114 hits on 1792-122 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-031 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-102 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 25 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 5 results
    • Séance du samedi 15 octobre 1791

      Séance du samedi 15 octobre 1791

      page 234 - 244
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 14 octobre, et fait observer, à l’occasion du don de 600 livres par MM. Simonet et Sontha-nax, pour être employée à l’entretien de deux gardes nationaux, que cette
      ...
      d’un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires pour remplacer M.M. François de Neufchâteau,Garran-de-Coulon et Cérutti, sortis par le sort. Un membre représente l’impossibilité de procéder le jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      e jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)
    • Séance du mercredi 26 octobre 1791, au matin

      Séance du mercredi 26 octobre 1791, au matin

      page 413 - 433
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 26 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hérault de Séchelles, secrétaire, donne lecture du procès-verbal des deux séances du mardi 25 octobre ; il est adopté. M. Jagot, député de l’Ain, prête le serment personnel prescrit par la Constitution. M. Merlin. a la parole au sujet des électi
      ...
      de leurs enfants. Vous rendrez aux. freres l’amitié de leurs sœurs. Vous rendrez surtout, Messieurs, à cette belle et précieuse portion de citoyens, à ces jeunes et nombreux epou.x, la force et l’espoir de l’Empire, vous leur rendrez les moyens de fondre au feu de leurs innocentes caresses les tas de glace dont les méchants ont trouvé le secret d’environner leurs cœurs et leurs couches conjugales.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 26 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hérault de Séchelles, secrétaire, donne lectu
      ...
      ir de l’Empire, vous leur rendrez les moyens de fondre au feu de leurs innocentes caresses les tas de glace dont les méchants ont trouvé le secret d’environner leurs cœurs et leurs couches conjugales.
    • Séance du jeudi 27 octobre 1791, au matin

      Séance du jeudi 27 octobre 1791, au matin

      page 437 - 452
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 27 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lc-ture du procès-verbai des deux séances du mercredi 26 octobre 1791 . Il est adopté. M. Dareau, député suppléant des Hautes-Purè-nées, nommé en remplacement de M. Dumoret, démissionnaire, prête le serment indivi
      ...
      entendu. Un grand nombre de membres : Non ! non ! La question préalable ! (L’Assemblée décide à une grande majorité que M. Chabot ne sera pas entendu.) Plusieurs membres réclament contre cette décision. M. le Président. Vous avez à nommer les membres du comité des secours publics; je crois qu’il est instant de vous retirer dans les bureaux ; je lève la séance. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 27 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lc-ture du pr
      ...
      n. M. le Président. Vous avez à nommer les membres du comité des secours publics; je crois qu’il est instant de vous retirer dans les bureaux ; je lève la séance. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du vendredi 28 octobre 1791, au matin

      Séance du vendredi 28 octobre 1791, au matin

      page 462 - 494
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 28 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matim.. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances du matin et du soir du jeudi 27, octobre. M. le Président. Voici' le résultat du scrutin pour lu nomination des membres du comité de féodalité. Sont élus : MM. BrivaJ. Rolland.
      ...
      toutes les quinzaines, un état de ces recettes au commissaire de la caisse de l’extraordinaire, lequel en fera dresser chaque mois un tableau qui sera remis à l’Assemblée nationale. « Art. 9. Les Français accusés d’avoir porté les armes contre leur ‘pays, seront jugés par la Haute Cour nationale, et s’ils sont convaincus, déclarés traîtres à la patrie, et condamnés aux peines affectées à ce crime.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 28 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matim.. Un de MM. les secrétaires fait lecture des proc
      ...
      çais accusés d’avoir porté les armes contre leur ‘pays, seront jugés par la Haute Cour nationale, et s’ils sont convaincus, déclarés traîtres à la patrie, et condamnés aux peines affectées à ce crime.
    • Séance du jeudi 10 novembre 1791

      Séance du jeudi 10 novembre 1791

      page 725 - 737
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. Séance du jeudi 10 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ducastel occupe le fauteuil pendant l’absence de Vergniaud. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro-cès*verbal de la séance du mercredi 9 novembre. Un de MM. les secrétaires donne lecture d’une lettre de M. Amelot, commissaire du roi près la caisse
      ...
      usqu’au 1er février prochain, moitié aux sous-officiers des troupes de ligne, et l’autre moitié aux gardes nationales du royaume. » M. Baert veut parler ; des murmures couvrent sa voix. (L’Assemblée, consultée, adopte l’article 2 à la presque unanimité.) M. Goupilleau et quelques autres membres réclament sur la manière dont M. le Président a pose la question. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. Séance du jeudi 10 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ducastel occupe le fauteuil pendant l’absence de Vergnia
      ...
      consultée, adopte l’article 2 à la presque unanimité.) M. Goupilleau et quelques autres membres réclament sur la manière dont M. le Président a pose la question. (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 9 results
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 321 - 344
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 23 novembre. M. Gossuin. Il vient de s'élever dans un conseil de district un doute sur la question de savoir si les maisons situées dans les villages sont sujett
      ...
      ur la somme d'assignats qui doit être mise en circulation ; et le comité des assignats est chargé de présenter un mode pour en faire la répartition prompte et égale entre les divers départements : Plusieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      sieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      page 345 - 358
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au soir. présidence de m. lacépède, vice-président, et de m. vergniaud, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de division, fait un rapport et propose un projet de décret, sur la réunion des deux municipalités de la ville et du faubourg de Saint-Flour, département du Cantal. Un membre
      ...
      glée soit par l'article 5 du titre III du décret du 12 juillet 1790, soit par l'article 6 du décret du 24 du même mois. La loi ne laisse d'ailleurs aucun doute sur son interprétation; elle ne peut en recevoir qu'une seule, qui est celle proposée par le comité ; toute autre serait contraire à son esprit et à sa propre expression : il ne s'agit, dès lors, que de lire la loi et de juger d'après elle.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au soir. présidence de m. lacépède, vice-président, et de m. vergniaud, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un
      ...
      recevoir qu'une seule, qui est celle proposée par le comité ; toute autre serait contraire à son esprit et à sa propre expression : il ne s'agit, dès lors, que de lire la loi et de juger d'après elle.
    • Séance du vendredi 25 novembre 1791

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 358 - 370
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 24 novembre, au matin. M. Basire jeune. Je demande à faire lecture d'une lettre de la municipalité d'Auxonne sur l'affaire de M.
      ...
      'agréer sa démission pour ce comité (1). (La séance est levée à quatre heures.) (1) Au moyen de la démission de M. Lacretelle, M. Daverhoult devait le remplacer ; mais celui-ci ayant donné sa démission à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gu
      ...
      n à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
    • Séance du jeudi 1 décembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 1 décembre 1791, au matin

      page 468 - 497
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 29 novembre, au soir et du procès-verbal de la séance du mercredi 30 novembre. M. Isnard , secrétaire, donne lecture : 1° D'une délibération de la municipali
      ...
      , ou d'une caisse garnie, il est évident que le créancier sera dans une meilleure position qu'il n'est aujourd'hui, et qu'il ne sera, si, ne décrétant point de suspension, on suspend néanmoins par des dispositions internes et secrètes. Les cas particuliers qui, jamais, ne doivent prévaloir sur l'intérêt général, n'ont donc ici rien qui puisse inquiéter les créanciers acquéreurs de biens nationaux.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné , secrétaire, donne lect
      ...
      dispositions internes et secrètes. Les cas particuliers qui, jamais, ne doivent prévaloir sur l'intérêt général, n'ont donc ici rien qui puisse inquiéter les créanciers acquéreurs de biens nationaux.
    • Séance du mardi 6 décembre 1791

      Séance du mardi 6 décembre 1791

      page 598 - 620
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 décembre 1791. PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La. séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du troisième bataillon de gardes nationales volontaires du Haut-Rhin, district de Bel-fort, qui protestent de leur zèle et de leur constante fidélité à observer les
      ...
      ains. Telles sont, Messieurs, les raisons d'observer envers les colonies, l'Acte constitutionnel du 24 septembre. Telles seraient les conséquences de son infraction. J'ose espérer que les législateurs d'une nation libre ont vu, sans peine,le ton de franchise avec lequel je les ai exposées, et qu'ils en croiront davantage à l'assurance de mon profond respect. Signé : Du MORIER. Du 6 décembre, 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 décembre 1791. PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La. séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture des lettres, adresses
      ...
      d'une nation libre ont vu, sans peine,le ton de franchise avec lequel je les ai exposées, et qu'ils en croiront davantage à l'assurance de mon profond respect. Signé : Du MORIER. Du 6 décembre, 1791.
    • Séance du mercredi 7 décembre 1791

      Séance du mercredi 7 décembre 1791

      page 620 - 645
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 6 décembre qui est adopté sans réclamation. Ùn de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Pétition du sieur Olivier Cha
      ...
      que les forces nationales destinées pour Saint-Domingue, ne puissent être employées que pour réprimer la révolte des noirs, sans qu'elles puissent agir directement ou indirectement pour protéger ou favoriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      voriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du lundi 14 novembre 1791

      Séance du lundi 14 novembre 1791

      page 58 - 71
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 13 novembre. Unmembre: Le comité des domaines m'a Chargé de proposer à l'Assemblée de décréter que 6 nouveaux secrétaires-commis seront attachés aux bureaux de
      ...
      s d'abord aux voix la division en quatre sections. (L'Assemblée décrète que le comité de législation sera divisé en quatre sections.) S Un membre : Je propose que chacune des sections fasse son rapport à l'Assemblée, mercredi prochain. (Cette motion est adoptée.) (L'Assemblée se retire dans les bureaux pour procéder à l'élection d'un président.) ^ ; : (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du
      ...
      t à l'Assemblée, mercredi prochain. (Cette motion est adoptée.) (L'Assemblée se retire dans les bureaux pour procéder à l'élection d'un président.) ^ ; : (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mercredi 16 novembre 1791

      Séance du mercredi 16 novembre 1791

      page 85 - 104
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 novembre 1791 . présidence de m. vi énot-.vaublanc La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 15 novembre. Un de MM. les secrétaires annonce une pétition des huissiers-priseurs de Paris, qui demandent qu'on s'occupe incessamment de leur sort. (L'Assemblée renvoie
      ...
      els. Epargnez-moi le regret de concourir à des mesures sévères contre vous ; consultez vos véritables intérêts ; laissez-vous guider par l'attachement que vous devez à votre pays, et cédez enfin au vœu des Français et à celui de votre roi. Cette démarche ae votre part sera une preuve de vos sentiments pour moi, et vous assurera la continuation de ceux que j'ai toujours eus pour vous. Signé: louis.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 novembre 1791 . présidence de m. vi énot-.vaublanc La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      u des Français et à celui de votre roi. Cette démarche ae votre part sera une preuve de vos sentiments pour moi, et vous assurera la continuation de ceux que j'ai toujours eus pour vous. Signé: louis.
    • Séance du jeudi 17 novembre 1791

      Séance du jeudi 17 novembre 1791

      page 104 - 127
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. présidence de m. viénot-vaublanc, président, et de m. lacépède, vice-président. Séance du jeudi 17 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Regnault-Beaucaron. J'ai à faire part à l'Assemblée nationale des plaintes qui lui sont adressées par les volontaires de mon département, qui sont aux frontières. Elles sont contenues dans l'adresse suiva
      ...
      : loin de ramener la paix, l'objet de vos vœux, loin d'apaiser tous les désordres, ceux qui les commettent se croiraient autorisés à les perpétuer, les uns par le silence, les autres par l'injustice de la loi. » Ce que je pensais, le premier jour de la discussion, je le pense encore aujourd'hui. Je compte donc proposer aussi à l'Assemblée nationale des articles additionnels sur ce point important.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. présidence de m. viénot-vaublanc, président, et de m. lacépède, vice-président. Séance du jeudi 17 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Regn
      ...
      e la loi. » Ce que je pensais, le premier jour de la discussion, je le pense encore aujourd'hui. Je compte donc proposer aussi à l'Assemblée nationale des articles additionnels sur ce point important.
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 3 results
    • Séance du vendredi 23 décembre 1791

      Séance du vendredi 23 décembre 1791

      page 323 - 333
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 23 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances du mardi 20 décembre, au soir, du mercredi 21 décembre et du jeudi 22 décembre au matin et au soir. La rédaction du procès-verbal de la séance d'hier au soir donne lieu à quelques observ
      ...
      une autre propriété, il en résulte qu'il paye deux fois la contribution foncière. Un membre : Cela n'est pas vrai ! M. Saladin. Je demande la division de la loi, et je demande qu'il n'y ait de retenue que sur les créanciers des dettes exigibles auxquels il n'est dû que des intérêts moratoires. (L Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 23 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbau
      ...
      e que sur les créanciers des dettes exigibles auxquels il n'est dû que des intérêts moratoires. (L Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du lundi 26 décembre 1791, au soir

      Séance du lundi 26 décembre 1791, au soir

      page 419 - 427
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25 décembre. Un membre observe que M. le secrétaire a omis dans le procès-verbal la rédaction du décret relatif à la pétition de 45 citoyens de Paris qui
      ...
      été rétabli et les portes étant fermées depuis longtemps, il n'y a absolument personne, et on ne peut trouver l'officier commandant. Plusieurs membres: Monsieur le Président, mettez aux voix le renvoi aux commissaires inspecteurs de la salle. (L'Assemblée décrète le renvoi de cette affaire aux commissaires de la salle pour en faire le rapport demain.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lec
      ...
      i aux commissaires inspecteurs de la salle. (L'Assemblée décrète le renvoi de cette affaire aux commissaires de la salle pour en faire le rapport demain.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
    • Séance du mardi 13 décembre 1791

      Séance du mardi 13 décembre 1791

      page 75 - 107
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, président ET DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Bertrand, ministre de la marine, par laquelle il communique à l'Assemblée une adresse de l'assemblé
      ...
      ieurs membres : Monsieur le Président, levez la séance. M. le Président. D'après l'avis d'un grand nombre de membres, qu'il est nécessaire que l'Assemblée soit complète pour discuter cette affaire, j'ajourne la séance a quatre heures après-midi, le sieur Rauch restant jusque-là sous bonne et sûre garde.) (La séance est suspendue à sept heures et demie du matin et ajournée à quatre heures du eoir.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, président ET DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M
      ...
      ajourne la séance a quatre heures après-midi, le sieur Rauch restant jusque-là sous bonne et sûre garde.) (La séance est suspendue à sept heures et demie du matin et ajournée à quatre heures du eoir.)
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 7 results
    • Séance du lundi 9 janvier 1792

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 167 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 8 janvier. M. Bréard présente à l'Assemblée une délibération du directoire du département de la Cha-rente-Inférieure : 1° pour l'établissement des pensions et demi-pensions gratuit
      ...
      a décision que nous avons à porter, et si tous les orateurs se fussent bornés a traiter la question sous ce seul et vrai point de vue, déjà nous serions vraisemblablement tous d'accord. Je conclus donc à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      c à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
    • Séance du mercredi 11 janvier 1792

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 220 - 333
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M. Charles-Joseph Lhote, premier juge du tribunal de Longuyon, district de Longwy, département de la Moselle. Il prévient l'Assemblée que ce tribunal avait commencé l'instruction d'une procédure contre
      ...
      M. Mauduit le jour ou le lendemain du Te Deum et de la prise de possession » : tels sont les objets sur lesquels il importe de connaître la façon de penser de votre armée. Une fois le plan du concordat arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M.
      ...
      at arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
    • Séance du vendredi 13 janvier 1792

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 355 - 403
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 janvier 1792 . présidence de mm. daverhoult, président, lemontey, ex-président, et GUàdet, vice-président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 12 janvier, au matin. M. Bigot de Préameneu. Je demande à présenter un article additi
      ...
      ai pas que le ministre mérite la confiance de la nation, car je n'en sais rien; mais je dirai qu'on n'a pas prouvé qu'il ait mérité de la perdre, et je ne conçois pas comment on peut se former une autre opinion. (1) Ce document est imprimé à la suite de l'opinion prononcée par M. Forfait dans la séance du 13 janvier 1792. (Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Marine, tome H, F, page 9.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 janvier 1792 . présidence de mm. daverhoult, président, lemontey, ex-président, et GUàdet, vice-président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance
      ...
      re opinion. (1) Ce document est imprimé à la suite de l'opinion prononcée par M. Forfait dans la séance du 13 janvier 1792. (Bibliothèque nationale : Assemblée législative, Marine, tome H, F, page 9.)
    • Séance du samedi 14 janvier 1792, au soir

      Séance du samedi 14 janvier 1792, au soir

      page 420 - 429
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mangin. Voici une adresse des juges du tribunal de Longuyon au district de Longwy, département de la Moselle, qui annonce à l'Assemblée que le sieUr Jean Gircourt, vicaire à Audun-le-Riche, sur la frontière, est actuellement détenu dans
      ...
      dans la marche au pouvoir judiciaire. On informe àAurillac. Attendez; et si les tribunaux font leur devoir, vqus aurez, en attendant, fait le vôtre. (L'Assemblée, consultée, décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer surlamotionde M. Rouyertendant à ce que les commissaires de l'Assemblée présentent eux-mêmes au roi la copie de la lettre de M. l'évêque du Cantal.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mangin. Voici une adresse des juges
      ...
      ieu à délibérer surlamotionde M. Rouyertendant à ce que les commissaires de l'Assemblée présentent eux-mêmes au roi la copie de la lettre de M. l'évêque du Cantal.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du samedi 21 janvier 1792, au matin

      Séance du samedi 21 janvier 1792, au matin

      page 549 - 572
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. M. Antonelle , secrétaire, donne lectîlre du procès-verbal de la séance du vendredi 20 janvier. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Louis Carpentier, dans laquelle ce citoyen se félicite de 'ce que les comités réunis ont été d'avis que les forêts nationales ne seraient p
      ...
      , 18. W Dans les districts où il y aura plusieurs hôpitaux, ils seront réduits à un seul. Art. 19. « Au moyen des dispositions ci-dessus, la mendicité et le vagabondage ne seront plus soufferts. A dater du mois de mai prochain, tout mendiant sera arrêté comme coupable d'oisiveté, conduit aux ateliers et soumis aux peines correctionnelles que lui attireront sa fainéantise ou sa mauvaise conduite. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. M. Antonelle , secrétaire, donne lectîlre du procès-verbal de la séance du vendredi 20 janvier
      ...
      er du mois de mai prochain, tout mendiant sera arrêté comme coupable d'oisiveté, conduit aux ateliers et soumis aux peines correctionnelles que lui attireront sa fainéantise ou sa mauvaise conduite. »
    • Séance du mardi 24 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 24 janvier 1792, au matin

      page 607 - 633
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, président, ET DE M. DAVERHOULT, ex-président. La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. M. Dorizy , secrétaire, donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, à laquelle se trouve joint un mémoire contenant des réflexions re
      ...
      ûous de rendre à 84 Ritoyens une liberté qu'ils n'eussent jamais dû perdre ; l'humanité le veut; la jutice le commande. Voici le décret que jè propose : Projet de décret. « L'Assemblée nationale décrète qu'il n'y a lieu à accusation contre les 84 citoyens détenus dans la tour de Caen; le pouvoir exécutif enverra sur-le-champ un courrier à la municipalité de Caen pour les faire mettre en liberté. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, président, ET DE M. DAVERHOULT, ex-président. La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. M
      ...
      te qu'il n'y a lieu à accusation contre les 84 citoyens détenus dans la tour de Caen; le pouvoir exécutif enverra sur-le-champ un courrier à la municipalité de Caen pour les faire mettre en liberté. »
    • Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      page 726 - 739
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Antonnelle , secrétaire. Messieurs, voici une lettre que l'accusateur public du département du Gard a adressée aux députés de ce même département. A cette lettre sont joints deux procès-verbaux et la copié d'une lettre du procureur g
      ...
      i, les reconnaissances des liquidations seront expédiées aux officiers liquidés, en satisfaisant, par eux, aux formalités prescrites par les précédents décrets. (1) Ribliothèque nationale : Assemblée législative, Dette publique, tome II, Q. (2) Voir ci-dessus, page 727. (31 Ribliothèque nationale : Assemblée législative, Dette publique, tome II, Q. (4) Voir ci-dessus, page 727. FIN DU TOME XXXVII.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Antonnelle , secrétaire. Messieur
      ...
      législative, Dette publique, tome II, Q. (2) Voir ci-dessus, page 727. (31 Ribliothèque nationale : Assemblée législative, Dette publique, tome II, Q. (4) Voir ci-dessus, page 727. FIN DU TOME XXXVII.
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 showing 10 of 11 results view all
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 296 - 323
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 7 février au soir. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 8 février. M. Destrem , député du département de PAude, demande un congé d'un mois.
      ...
      disposée à, jouir de la Révolution présente, autant elle est déterminée à n'en pas souffrir une nouvelle. Nous croyons, Sire, pouvoir ajouter que nulle ville n'est plus attachée à la royauté constitutionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      tionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
    • Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      page 422 - 453
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Duport, ministre de la justice, en date de ce jour, qui appelle l'attention de l'Assemblée sur l'exécution ae la loi du 8 juillet dernier, à l'effet de faire
      ...
      rthélémy Benoit, Boulourard, officiers municipaux, Largnier, substitut du procureur de la commune, Guiraud, Nitard, officiers municipaux, Seytres, procureur de la commune, Bertrand, Auguste Mossy, officiers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectu
      ...
      iciers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
    • Séance du lundi 13 février 1792

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 465 - 485
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de la séance du 5 février de la seconde lecture d'un projet de décret, présenté par le comité de l'ordinaire des finances sur l'acompte demandé par les entrepreneurs des églises de Saint-Sulpice, Saint-Ph
      ...
      sera faite des matériaux de l'église, et on observe, en outre, que le chevet de cette église appuyé sur le mur de clôture du port dont il fait partie, ne doit pas non plus être compris dans la vente, mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de l
      ...
      mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
    • Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 485 - 507
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Devercy, ancien procureur au Châtelet et électeur du département de Paris; cette lettre est ainsi conçue : « Monsieur le Président, «
      ...
      Celui-ci peut être suspect, pourquoi nous vous pçions de faire veiller sa marche et de vous assurer lors de son départ chez vous, la route du Fay-Billot, nous vqus invitons à en faire part à nos municipalités voisines. « Nous sommes avec fraternité les officiers municipaux. « Signé: Hérard-Drey, Ruelle, Lolabé, maire; Bertrand, Bouillé, Ventrillon. » (1) Archives nationales. Carton C 144, C4 185.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donn
      ...
      cipalités voisines. « Nous sommes avec fraternité les officiers municipaux. « Signé: Hérard-Drey, Ruelle, Lolabé, maire; Bertrand, Bouillé, Ventrillon. » (1) Archives nationales. Carton C 144, C4 185.
    • Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      page 518 - 546
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 14 février, au matin. Un membre, au nom du comité des pétitions, fait un rapport e\. présente un projet de décret tendant à faire remettre au sieur Janiot, des pièces par
      ...
      sein, chargés de porter aux citoyens des paroles de paix, et de les ramener à l'ordre parla per-. suasion, en les instruisant sur leurs devoirs et sur leurs véritables intérêts. « L'Assemblée décrète cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
    • Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      page 583 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 16 février dont la rédaction est adoptée. M. Lacuée. Le 12 octobre 1791, le ministre des contributions publiques vous annonça qu'il s'occupait à compléter les mesures rela
      ...
      M. Lacuée. Les officiers auront beaucoup de peine à se procurer d'eux-mêmes la viande et le pain. Un membre : Je demande que l'augmentation aiflieu pour les gardes nationales, suivant le grade, comme pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 17 février 1792, au soir

      Séance du vendredi 17 février 1792, au soir

      page 599 - 606
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au soir. présidence de m. conporcet, président et de m. mathieu dumas, vice-président, La séance est ouverte à six heures du soir. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture des pièces suivantes : 1° Lettre par laquelle le sieur Pépin, citoyen de la section de la Bibliothèque, demandé que l'Assemblée nationale veuille bien prendre c
      ...
      r et dissiper ces attroupements. Je demande l'ajournement de la mention honorable. (L'Assemblée renvoie au pouvoir exécutif pour qu'il ait à prendre les mesurés nécessaires pour rétablir le non ordre, prévenir la nouvelle insurrection, dont on est menacé. Elle le charge en même temps de rendre compte à l'Assemblée des mesures qu'il aura prises et de leur effet.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au soir. présidence de m. conporcet, président et de m. mathieu dumas, vice-président, La séance est ouverte à six heures du soir.
      ...
      prévenir la nouvelle insurrection, dont on est menacé. Elle le charge en même temps de rendre compte à l'Assemblée des mesures qu'il aura prises et de leur effet.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du samedi 18 février 1792, au matin

      Séance du samedi 18 février 1792, au matin

      page 606 - 634
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 18 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 17 février au matin et au soir, dont la rédaction est adoptée. Un membre demande le renvoi d'une pétition des sieurs Letellier et Mirey au comité ae liquidation. (L'As
      ...
      1792, sur les fortifications et autres ouvrages nécessaires à la défense de l'Empire ; enfin un état des demandes faites par les commissaires-inspecteurs de l'artillerie et du génie, pour mettre les; places de la ci-devant province ae Dauphiné en état de défense. (L'Assemblée renvoie ces pièces au comité militaire pour en rendre compte le plus tôt possible.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 18 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès
      ...
      places de la ci-devant province ae Dauphiné en état de défense. (L'Assemblée renvoie ces pièces au comité militaire pour en rendre compte le plus tôt possible.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 714 - 740
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du mardi 21 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : 1°. Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de Vintérieur, relative aux dépenses extraordinaires de la gendarmerie nationale, pour la translation de quelques accusés dans les prison
      ...
      février 1792. Décret portant qu'il n'y a pas lieu à accusation contre MM. Sour-dille fils, Rolle, Brillet et Amarou fils, détenus à Château-Gon-thier. A Paris, le 21 février 1792. DATES DES SANCTIONS. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 1s février 1792. 15 février 1792. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 15 fèvrief 1792. « Signé : M.-L.-F. Duport. »
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du mardi 21 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture des let
      ...
      Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 1s février 1792. 15 février 1792. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 15 fèvrief 1792. « Signé : M.-L.-F. Duport. »
    • Séance du mercredi 1er février 1792, au soir

      Séance du mercredi 1er février 1792, au soir

      page 78 - 92
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 1er février 1792, au soir, présidence de m. guadet. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande que la discussion sur la liquidation des offices des commissaires du ci-devant Châtelet soit ajournée à demain. (L'Assemblée décrète cette motion.) M. Hérault-de-Séchelles , au nom du comité de législation, soumet à la discussion un pr
      ...
      s secrétaires de l'Assem-bléé. » M. le Président. On va faire l'appel nominal. J^a question sera ainsi posée : « Y a-t-il lieu à délibérer sur le projet du comité, oui ou non? » (On fait l'appel nominal.) M. le Président. Il y a 196 voix pour le oui et 208 voix pour le non. En conséquence, l'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur le projet du comité. (La séance est levée à minuit.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 1er février 1792, au soir, présidence de m. guadet. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande que la discussion sur la liquidatio
      ...
      al.) M. le Président. Il y a 196 voix pour le oui et 208 voix pour le non. En conséquence, l'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur le projet du comité. (La séance est levée à minuit.)
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 8 results
    • Séance du mercredi 22 février 1792

      Séance du mercredi 22 février 1792

      page 2 - 24
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver bal de la séance du mardi 21 février 1792, au matin. M. Thuriot , au nom des comités de législation et de surveillance réunis, fait un rapport sur la détention, dans la maison d'arrêt du tribunal du
      ...
      mais ce crime ne se suppose pas, l'homme est réputé innocent jusqu'à ce qu'il y ait des preuves contre lui, et jusque-là la loi le protège et défend qu'il soit arrêté et détenu. « Je requiers donc, pour l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver
      ...
      ur l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
    • Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      page 229 - 254
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 28 février Î792, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 29 février 1792, au matin. Un de MM. les secrétaires
      ...
      atique. M. Basire. Je demande l'impression du pam-phet de l'empereur. (L'Assemblée ordonne l'impression des pièces et le renvoi au comité diplomatique.) M. le Président lève la séance à quatre heures et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture
      ...
      et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
    • Séance du jeudi 23 février 1792

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 24 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapport, et présente un projet de décret sur les réclamations de là commune de Nantes, relatives aux opérations du corps électoral du département de la Loire-Inférieure (1;; il s'exprime ainsi : Messieurs
      ...
      lengros. Salmon. Sanslaville. Saulnier. Sautayra. Schirmer. Sers. Siau. Siblot. Sissous. Solomiac. Soubey rand-Saint-Prix. Soubrany. Taillefer. Tavernel. Teillard. Terrède. Thévenet. Thibaut. Thuriot. Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapp
      ...
      Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
    • Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 382 - 394
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au matin. présidence de m. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture au procès-vérbàl de là séance du samedi 3 mars 1792, àu soir. Il donne ensuite lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Jean Auger, ci-devant receveur des droits d'entrée de la
      ...
      c, Terrède. Comité des lettres de cachet. M. Dongois, Duval (Charles). Suppléants: MM. Salvage, Martinecourt, Comité de marine. MM. Rouyer, Christinat, Michel, cadet, Aubert-Dubayet, Dufrexou, Sers, Dumoustier, Brunck, Lameth (Théodore), Malassis, Lefranc, Guillois. Suppléants : MM. Leremboure, Français (de Nantes), Gasparin, Couget, Descrots-Destrées. La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au matin. présidence de m. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture
      ...
      umoustier, Brunck, Lameth (Théodore), Malassis, Lefranc, Guillois. Suppléants : MM. Leremboure, Français (de Nantes), Gasparin, Couget, Descrots-Destrées. La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mardi 6 mars 1792, au matin

      Séance du mardi 6 mars 1792, au matin

      page 405 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 5 mars 1792, au soir. M. Golzart. Les administrateurs du directoire du district de Grandpré, département des Ardennes, me chargent d'informer l'Assemblée nationale que les
      ...
      demande l'impression du discours du ministre de la guerre et le renvoi au comité militaire. Plusieurs membres : La question préalable sur l'impression! (L'Assemblée rejette la question préalable, ordonne l'impression et la distribution du mémoire et le renvoi au comité militaire chargé de faire son rapport sur les différentes demandes qu'il renferme.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      nne l'impression et la distribution du mémoire et le renvoi au comité militaire chargé de faire son rapport sur les différentes demandes qu'il renferme.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du jeudi 8 mars 1792, au soir

      Séance du jeudi 8 mars 1792, au soir

      page 495 - 511
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 8 mars 1792, au soir. présidence de m. vergn1aud, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires proclame les membres du Comité de liquidation. Ce sont : Membres : MM. Lindet, Baffoigne, Gelin, Jard-Panvillier, Lucy, Amy Bamel, Nau l'aîné, , Faye, Glaye, Theule, Soret, Courtois, Philibert, Lostalot, Ménard, Morel,
      ...
      es armes au régiment d'Ernest; il me dit qu'il s'occuperait sans délai dé cet objet et fit en attendant partir les équipages. L'extrême précipitation avec laquelle j'écris, la fatigue que j'éprouve, excusent la négligence de mon style. Je pars pour Toulon, vous me jugerez d'après les faits ; et les corps administratifs des Bouches-du-Rhône entreront dans les détails dont ils doivent rendre compte.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 8 mars 1792, au soir. présidence de m. vergn1aud, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires proclame les membr
      ...
      xcusent la négligence de mon style. Je pars pour Toulon, vous me jugerez d'après les faits ; et les corps administratifs des Bouches-du-Rhône entreront dans les détails dont ils doivent rendre compte.
    • Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 526 - 550
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assemblée d'un procès-verbal du Conseil général de la commune et du district de Lai g le, qui constate les précautions prises dans cette contrée pour dissiper Yattroupement des séditieux armés réunis dans
      ...
      ieurs membres demandent l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-Warville. (L'Assemblée décrète l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-War-ville.) M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assem
      ...
      M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
    • Séance du dimanche 11 mars 1792

      Séance du dimanche 11 mars 1792

      page 556 - 589
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 9 mars. M. Gorguereau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 mars, au matin. Le sieur llelman, qraveur, dont les talents sont déjà connus par de
      ...
      e le répète, voilà ma seule ambition: Ge sera la plus belle récompense que je reconnaîtrai avoir reçue de la nation, dont je me fais gloire d'être citoyen-soldat, et un des premiers défenseurs de ma patrie, que je soutiendrai jusqu'à la dernière goutte de mon sang, comme fidèle observateur des lois. Tels sont les devoirs que je me suis imposés, et que je jure d'exécuter fidèlement. Signé : Palloy.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      atrie, que je soutiendrai jusqu'à la dernière goutte de mon sang, comme fidèle observateur des lois. Tels sont les devoirs que je me suis imposés, et que je jure d'exécuter fidèlement. Signé : Palloy.
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 8 results
    • Séance du mercredi 21 mars 1792, au matin

      Séance du mercredi 21 mars 1792, au matin

      page 198 - 349
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 mars 1792 , au, matin. PRÉSIDENCE DB M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire^ donne lecture du procès-verbal dé la séance du mardi ?0 mars 1792, au matin, dont la réfaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture {les lettres suivantes : 1° Lettre des officiers municipaux de la ville d'Ar
      ...
      Le projet de fonds ne présente de disposition de guerre que sur les équipages des vivres et de l'artillerie, portés en ce moment à 6,000 chevaux, et sur les dépensés matérielles de l'artillerie et des fortifications. S'il était question d'entrer en campagne, on présenterait un projet séparé pour la dépense extraordinaire qui en résulterait. A Paris, le 17 décembre 1791 . Signé : louis de Narbonne,
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 mars 1792 , au, matin. PRÉSIDENCE DB M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire^ donne lecture du procès-
      ...
      fortifications. S'il était question d'entrer en campagne, on présenterait un projet séparé pour la dépense extraordinaire qui en résulterait. A Paris, le 17 décembre 1791 . Signé : louis de Narbonne,
    • Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

      page 354 - 385
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M, GENSONNÉ ET DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, par laquelle il annonce avoir renvoyé au ministre des contributions publiq
      ...
      érale! i fp constitutionnel ; mais il faut résoudre cette vérité : En force publique qui doit, dans ces moments périlleux, se trouver dans le cœur de tous les Français? Que les haines particulières ne prévalent plus sur l'intérêt de la patrie, que les passions s étouffent : la France, sous un nouveau jour plus pur et plus serein, relèvera son front altier aux yeux de l'univers attentif à sa chute.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M, GENSONNÉ ET DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétai
      ...
      prévalent plus sur l'intérêt de la patrie, que les passions s étouffent : la France, sous un nouveau jour plus pur et plus serein, relèvera son front altier aux yeux de l'univers attentif à sa chute.
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 438 - 456
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 23 mars 1792, au matin. Plusieurs membres demandent la suppression de quelques observations du procès-verbal sur MM. Barnave et
      ...
      ns que je ferai incessamment une relue générale du décret rendu dans cette séance (1). (Assentiment.) M. le Président. Plusieurs membres demandent la parole pour des articles additionnels. Plusieurs membres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladeba
      ...
      embres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
    • Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      page 484 - 505
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Gobel, évêque de Paris, par laquelle il sollicite l'organisation définitive et le traitement des employés des églises de cette ville. (L'Assemblée renvoie cette lettré au com
      ...
      at de sa mère. « Art. 2. Les naissances, mariages et sépultures seront constatés sur les registres publies. « Art. 3. Lé droit d'affranchissement que les maîtres étaient tenus dé payer est et demeure supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres su
      ...
      supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
    • Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      page 517 - 543
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25. mars 1792 dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      lée nationale^ prenant en considération, les armements des différentes nations de l'Eupope, leur accroissement progressif, la sûreté des colonies françaises-et dn commerce national, « Décrète que le roi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du ma
      ...
      oi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
    • L'assemblée décrète l'impression du rapport et du projet de décret présentés par m. théodore lameth et ajourne à nuitaine la seconde lecture.)

      L'assemblée décrète l'impression du rapport et du projet de décret présentés par m. théodore lameth et ajourne à nuitaine la seconde lecture.)

      page 625 - 652
      (L'Assemblée décrète l'impression du rapport et du projet de décret présentés par M. Théodore Lameth et ajourne à nuitaine la seconde lecture.) M. Tardiveau , secrétaire. Voici un très grand nombre de pièces qui viennent d'arriver au bureau ; j'envoie présenter la notice à l'Assemblée; mais auparavant je dois vous lire la lettre très courte de M. le chevalier Jolivet, chargé des affaires de France,
      ...
      omme eux au grade de maréchal de camp. Art. 3. La correspondance de grades, établie par la loi du 20 mai 1791, entre les officiers des vaisseaux et ceux dé terre, sera la même pour les officiers des troupes de la marine. Art. 4. Les pensions, retraites et décorations militaires seront les mêmes ppur: les troupes de la marine, que pour l'armée: de terre. Leur service se comptera ae la même manière.
      (L'Assemblée décrète l'impression du rapport et du projet de décret présentés par M. Théodore Lameth et ajourne à nuitaine la seconde lecture.) M. Tardiveau , secrétaire. Voici un très grand nombre de
      ...
      roupes de la marine. Art. 4. Les pensions, retraites et décorations militaires seront les mêmes ppur: les troupes de la marine, que pour l'armée: de terre. Leur service se comptera ae la même manière.
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      page 694 - 755
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 28 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lectur edes lettres et adresses suivantes : 1° Lettre de M. Schoël, négociant de Dunk
      ...
      la prudence. Au surplus,, le produit de l'aliénation servira à liquider les dettes qui grèvent l'Etat d'un intérêt onéreux et à accélérer la rentrée des assignats. Cette opération suffirait sans doute pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-ve
      ...
      pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
    • Séance du dimanche 18 mars 1792

      Séance du dimanche 18 mars 1792

      page 95 - 136
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. ÇUYTON-MORVEAU, président,ET DE MM. LEMONTEY ET FRANÇOIS (DE NEUFCHATEAU),, ex-présidents. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 17 mars 1792, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Tarbé, ministre d
      ...
      n sont pures et droites ; mais ce n'est que de votre sagesse, de vos lumières et de votre justice que nous attendons les règles sûres et invariables, après lesquelles nous soupirons pour l'honneur de la profession et la salubrité publique. Nous avons l'honneur d'être très respectueusement, Messieurs, Vos très humbles et très obéissants serviteurs. Les membres du corps de la pharmacie de Marseille.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. ÇUYTON-MORVEAU, président,ET DE MM. LEMONTEY ET FRANÇOIS (DE NEUFCHATEAU),, ex-présidents. La séance est ouverte à ne
      ...
      la profession et la salubrité publique. Nous avons l'honneur d'être très respectueusement, Messieurs, Vos très humbles et très obéissants serviteurs. Les membres du corps de la pharmacie de Marseille.
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 4 results
    • Séance du samedi 7 avril 1792, au soir

      Séance du samedi 7 avril 1792, au soir

      page 316 - 354
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de l'examen des comptes, fait un rapport sur la pétition des héritiers du sieur Maubaillarq, ancien trésorier de la marine et des colonies, tendant à ce que le sieur Bizouard, commis aux exercices du feu sieur Sain
      ...
      e, conformément au précédent décret, le compte de M. de Narbonne, et généralement toutes les pièces à l'appui, seront renvoyés |au comité de l'examen des comptes, qui sera tenu, dans un mois, d'en faire son rapport détaillé et circonstancié. Art. 2. « M. de Narbonne sera tenu de garder Paris jusqu'à ce que le rapport ordonné ait été fait, et que l'Assemblée nationale ait définitivement prononcé. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de l'examen de
      ...
      re son rapport détaillé et circonstancié. Art. 2. « M. de Narbonne sera tenu de garder Paris jusqu'à ce que le rapport ordonné ait été fait, et que l'Assemblée nationale ait définitivement prononcé. »
    • Séance du jeudi 12 avril 1792

      Séance du jeudi 12 avril 1792

      page 505 - 542
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 . présidence de m. dorizy et dé m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture des lettres, adressés et pétitions suivantes 1° Lettre de M. Clavière, ministre des contributions publiques, à laquelle est joint un mémoire sur la nécessité d'approvisionner les départeme
      ...
      us ne pouvons croire, vous blâmiez nos démarches, vous serez du moins convaincus de la pureté de nos intentions; mais si vous trouvez ces démarches prudentes et nécessaires ce sera un dédommagement de tout ce que nous avons souffert, bien précieux pour nous d'avoir mérité vos approbations. Signés : bés, ôsty, pascal. Gollationné : Ghateauneuf-Randon, président ; GuÉRIN, pour le secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 . présidence de m. dorizy et dé m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, do
      ...
      tout ce que nous avons souffert, bien précieux pour nous d'avoir mérité vos approbations. Signés : bés, ôsty, pascal. Gollationné : Ghateauneuf-Randon, président ; GuÉRIN, pour le secrétaire général.
    • Séance du vendredi 13 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 13 avril 1792, au matin

      page 552 - 572
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 11 avril 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès verbal de la séance du jeudi 12 avril
      ...
      et de M. Gar-ran de Goulon, grand procurateur de la nation. (L'Assemblée décrète cette motion.) En conséquence, le décret suivant est rendu : « L'Assemblée nationale décrète que la clef dont il est question, sera remise à M. Dufresne, juge dè paix de la section Grange-Batelière, en présence du procurateur de M. Delessart, et du procurateur ae la nation.. » (La séance a été levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaire
      ...
      uestion, sera remise à M. Dufresne, juge dè paix de la section Grange-Batelière, en présence du procurateur de M. Delessart, et du procurateur ae la nation.. » (La séance a été levée à quatre heures.)
    • Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 78 - 95
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 31 mars 1792, au soir, dont la rédaction est approuvée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche leravril 1792, dont la
      ...
      Clerc sera admis à la séance de ce soir.) 5° Lettre des admistrateurs du directoire de Paris, qui demandent que l'Assemblée les admette à la barre pour présenter leurs observations sur la pétition de la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture d
      ...
      la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 4 results
    • Séance du jeudi 26 avril 1792

      Séance du jeudi 26 avril 1792

      page 407 - 439
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 26 avril 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU La séance est ouvertè à neuf heures du màtin. M. Tarbé , secrétaire, donnelecl.ure du procès-verbal de la séance d$ mercredi 21 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires annonce les dons patrotiques suivants : 1° Le sieur Legris, électeur de 1789, demeurant au Gr
      ...
      sor public qu'ils alimentent ou qui les fait vivre, n'est pas follement dissipé. Voilà ce que je voulais, ce que j'espérais, ce que j'attendais des représentants du peuple, voilà le compte qu'ils lui devaient et qu'ils ne lui ont point rendu. Rien ne justifie la précipitation de la délibération qu'ils ont prise. Le secret nécessaire au ministre pour le succès de ses opérations n'était pas Un motif
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 26 avril 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU La séance est ouvertè à neuf heures du màtin. M. Tarbé , secrétaire, donnelecl.ure du procès-verbal
      ...
      devaient et qu'ils ne lui ont point rendu. Rien ne justifie la précipitation de la délibération qu'ils ont prise. Le secret nécessaire au ministre pour le succès de ses opérations n'était pas Un motif
    • Séance du jeudi 3 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 3 mai 1792, au matin

      page 699 - 714
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 mai 1792 ,' au matin. PRÉSIDENCE DE M. LÀCUÉE. La séancé est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- - (1) Au moment de la publication de ce volume, et malgré toutes nos recherches, nous n'avons pu retrouver la 5* partie de ce document qui est visée ici. Nous publierons ultérieurement cette S* partie si nous
      ...
      ent décret, et fera mettre les scellés sur les meubles, effets, bureaux et papiers dudit accusé. » M. le Président. Voici le résultat du scrutin pour l'élection de trois secrétaires en remplacement de MM. Tarbé, Mailhe et Lagrévol. MM. Français (de Nantes), Juéry et Granet (de Toulon) sont élus. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 mai 1792 ,' au matin. PRÉSIDENCE DE M. LÀCUÉE. La séancé est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- - (1) Au
      ...
      MM. Tarbé, Mailhe et Lagrévol. MM. Français (de Nantes), Juéry et Granet (de Toulon) sont élus. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 727 - 746
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invalides, est admis à la barre. IJ s'exprio ainsi (i) : « Représentants du peuple français, « Comme enfant de la patrie je viens déposer entre vos mains le tribut que chaque citoyen doit à la société dans
      ...
      renaître dans l'âme des soldats qui combattent pour la liberté, et qui ont besoin de voir leurs chefs soutenus de toutes les forces de la volonté nationale. « Je suis avec respect, etc. «. Signé : de grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invali
      ...
      grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 189 - 200
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrcedi 20 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOJ DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Clavière, ministre des contributions publiques, à laquelle était joint un mémoire, relatif aux droits féodaux non supprimés, appartenant à la nation, et qui ne
      ...
      doit être remplacé. Le ministre a écrit, le 10 avril, à Messieurs les officiers généraux, que le roi leur ordonnait de ne pas s'absenter de leurs postes sans une permission expresse de sa part, et à tous ceux absents de rejoindre aussitôt cet ordre reçu. Ceux qui, sur la présente liste n'ont pas une ville déterminée pour leur résidence, sont destinés pour être répartis dans les différentes armées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrcedi 20 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOJ DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture
      ...
      ous ceux absents de rejoindre aussitôt cet ordre reçu. Ceux qui, sur la présente liste n'ont pas une ville déterminée pour leur résidence, sont destinés pour être répartis dans les différentes armées.
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 5 results
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au soir

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au soir

      page 1 - 7
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au soir. présidence de m. muraire, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir.. M. Dumolard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 3 mai 1792, au matin. M. Ducos. J'ai une observation à présenter sur la rédaction de ce procès-verbal. En parlant de's feuilles de Marât, M. le secrétaire dit qu
      ...
      erre et Joseph Franques; à l'effet de quoi il sera remis annuellement au directoire du département de Paris, qui en fera compte à chacun d'eux, par moitié. Une somme de 2,400 livres payable par quartier et d'avance, et ce, pendant ^l'espace - de 4 années,- à compter du l*r janvier dernier. » (L'Assemblée adopte lé décret d'urgence, puis le décret définitif.) • . (La séance est levéè à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au soir. présidence de m. muraire, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir.. M. Dumolard , secrétaire, donne lecture
      ...
      er et d'avance, et ce, pendant ^l'espace - de 4 années,- à compter du l*r janvier dernier. » (L'Assemblée adopte lé décret d'urgence, puis le décret définitif.) • . (La séance est levéè à dix heures.)
    • Séance du jeudi 10 mai 1792

      Séance du jeudi 10 mai 1792

      page 195 - 235
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la barre et déposé sur le bureau 12 livres en argent. (l). Voy;- Archives parlementaires, lr0 série, tJXL, séance au 25 mars 1792, page 481, la pétition de M. Mogue. M. le Président accorde à M"a Laprade le
      ...
      autorités constituées, puisqu'ils ont substitué la force à la loi, puisqu'ils ont fondé l'anarchie et désorganisé tous les pouvoirs. Je demande donc qu'il soit porté contre eux un décret d'accusation et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la bar
      ...
      et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
    • Séance du lundi 14 mai 1792, au matin

      Séance du lundi 14 mai 1792, au matin

      page 320 - 353
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Porcelet, ancien militaire décoré de là croix de Saint-Louis et lieutenant des Invalides est admis à la barre. Il expose qu'il a fait toutes les campagnes delà guerre d'Amérique sous les ordres ae M. d'Estaing et que, dans un combat livré à Sainte-Luciè
      ...
      01. 360,000,000 480,000,000 480,000,000 61,080,201 308,856,047 Sommes égales........ 1,689,936,248 livres. 107,000,000 460,000,000 567,000.000 613,000,000 1,180,000,000 200,000,000 168,000,000 100,000,000 150,000,000 618,000,000 590,000,000 90,000,000 500,000,000 630,000,000 1,130,000,000 600,000,000 40,000,000 640,000,000 90,000,000 550,000,000| 120,000,000 670,000,000 1,689,936)248 1,689,936,248
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Porcelet, ancien militaire décoré de là croix de Sain
      ...
      ,000 150,000,000 618,000,000 590,000,000 90,000,000 500,000,000 630,000,000 1,130,000,000 600,000,000 40,000,000 640,000,000 90,000,000 550,000,000| 120,000,000 670,000,000 1,689,936)248 1,689,936,248
    • Séance du mercredi 16 mai 1792, au matin

      Séance du mercredi 16 mai 1792, au matin

      page 428 - 454
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin. , présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un citoyen, qui refuse de donner son nom, est admis à la barre et dépose sur lé bureau 144 livres en or et 30 livres en écus. (Applaudissements.) M. le Président accorde à Ce citoyen les honneurs de la séance. M. Tarle est admis à la barre et offre à
      ...
      s non assermentés sont coupables. La tolérance, vis-à-vis une secte intolérante, dont les principes. peuvent influer sur - l'ordre socia 1 pour en opérer la désolation, n'est que faiblesse et pusillanimité. La mesure que je propose eût été bonne, il y a 6 mois i maintenant elle est indispensable : dans un mois, il serait trop tard, je le crois, je le dis sans crainte, mon silence eût été coupable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin. , présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un citoyen, qui refuse de donner son nom, est admis
      ...
      imité. La mesure que je propose eût été bonne, il y a 6 mois i maintenant elle est indispensable : dans un mois, il serait trop tard, je le crois, je le dis sans crainte, mon silence eût été coupable.
    • Séance du dimanche 20 mai 1792

      Séance du dimanche 20 mai 1792

      page 591 - 615
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 20 mai 1792 . présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Fressenel , secrétaire,, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 18 mai 1792 . M. Fillassier. Vous avez entendu dans la séance, dont le procès-verbal vient de vous être lu, lés observations de nos concitoyens (1), habitants d'une campagne aux en
      ...
      inelles en première insiançe dont l'instruction est presque achevée contre 16 accusés détenus faisant partie des 47, ont été retardées par la raison que les complices de ceux détenus, et décrétés, de prise de corps* n'ont pu être arrêtés, qu'on est à leur recherche pour lès découvrir sinon instruire contre eux la contumace. Signé : Paré président ; Gave ; Griveau ; Lethuillier, commissaire du roi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 20 mai 1792 . présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Fressenel , secrétaire,, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      prise de corps* n'ont pu être arrêtés, qu'on est à leur recherche pour lès découvrir sinon instruire contre eux la contumace. Signé : Paré président ; Gave ; Griveau ; Lethuillier, commissaire du roi.