Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-096 hits on 1791-1012 hits on 1791-1112 hits on 1791-124 hits on 1792-0116 hits on 1792-0215 hits on 1792-035 hits on 1792-048 hits on 1792-059 hits on 1792-0626 hits on 1792-0722 hits on 1792-088 hits on 1792-096 hits on 1792-1010 hits on 1792-1110 hits on 1792-123 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-032 hits on 1793-042 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-072 hits on 1793-087 hits on 1793-091 hits on 1793-105 hits on 1793-1110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 35 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 8 results
    • Séance du vendredi 14 octobre 1791

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 216 - 234
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_verbaI deIa séance du jeudi 13 oc- M. Lequinio. Je me.PlaiQS de l’inexactitude avec laquelle plusieurs journaux, qui ont adopté la méthode logographique, dénaturent l’opinion des membres, en substituant
      ...
      és, inhiuî défiance funeste sur les affaires E£eS; m?-s .qui oserait en conserver, lorsque JnnnJÜT/Z dlsslp,é toutes les obscurités? Les vm.a SS se calmeront> quand on saura que vous veillez sans cesse. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_ve
      ...
      e. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
    • Séance du samedi 15 octobre 1791

      Séance du samedi 15 octobre 1791

      page 234 - 244
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 14 octobre, et fait observer, à l’occasion du don de 600 livres par MM. Simonet et Sontha-nax, pour être employée à l’entretien de deux gardes nationaux, que cette
      ...
      d’un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires pour remplacer M.M. François de Neufchâteau,Garran-de-Coulon et Cérutti, sortis par le sort. Un membre représente l’impossibilité de procéder le jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      e jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)
    • Séance du lundi 17 octobre 1791

      Séance du lundi 17 octobre 1791

      page 254 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 17 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proces-verbal de la séance du dimanche 16 octobre. Un membre : J’avais cru entendre que PAssern-blee avait décrété hier la suspension provisoire du mode de remplacement des officiers par les examens au lieu de l’ajourn
      ...
      ssion et la distribution des listes d'inscription des candidats. (L’Assembléeadopte cette motion.) M. Coujon. Je demande qu’il y ait séance ce soir pour relire le règlement de police intérieure et pour l’adopter définitivement. Plusieurs membres : La question préalable! (L’Assemblée décrète qu’il n’y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Goujon.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 17 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proces-verbal de l
      ...
      r l’adopter définitivement. Plusieurs membres : La question préalable! (L’Assemblée décrète qu’il n’y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Goujon.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du dimanche 23 octobre 1791, au matin

      Séance du dimanche 23 octobre 1791, au matin

      page 360 - 368
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 23 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proces-verbal des séances du matin et du soir du samedi 22 octobre. Le procès-verbal est adopté. Un membre fait une motion qui est appuvée et decretee en ces termes ; « L’Assemblée nationale décrète que le
      ...
      nt pas encore été convoquées, commenceront au plus tard dans le courant de ce mois, et que néanmoins les sessions des conseils de département commenceront le 15 du mois de novembre prochain. » Un membre ; Je demande que ce décret soit relu ce soir, porté demain à la sanction et envoyé de suite dans tous les départements. (L’Assemblée adopte cette proposition.) (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 23 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condorcet, secrétaire, donne lecture du proce
      ...
      re ; Je demande que ce décret soit relu ce soir, porté demain à la sanction et envoyé de suite dans tous les départements. (L’Assemblée adopte cette proposition.) (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du jeudi 27 octobre 1791, au matin

      Séance du jeudi 27 octobre 1791, au matin

      page 437 - 452
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 27 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lc-ture du procès-verbai des deux séances du mercredi 26 octobre 1791 . Il est adopté. M. Dareau, député suppléant des Hautes-Purè-nées, nommé en remplacement de M. Dumoret, démissionnaire, prête le serment indivi
      ...
      entendu. Un grand nombre de membres : Non ! non ! La question préalable ! (L’Assemblée décide à une grande majorité que M. Chabot ne sera pas entendu.) Plusieurs membres réclament contre cette décision. M. le Président. Vous avez à nommer les membres du comité des secours publics; je crois qu’il est instant de vous retirer dans les bureaux ; je lève la séance. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 27 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lc-ture du pr
      ...
      n. M. le Président. Vous avez à nommer les membres du comité des secours publics; je crois qu’il est instant de vous retirer dans les bureaux ; je lève la séance. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du lundi 31 octobre 1791

      Séance du lundi 31 octobre 1791

      page 532 - 559
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 31 octobre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hérault-de-Séchelles, secrétaire, donne lecturedu procès-verbal de la séance du dimanche 30 octobre. Un membre ; Je demanderais que les procès-verbaux ne fussent pas lus tant que nous ne serons pas 200. Il paraîtrait, par la manière dont le procès-verbal d’
      ...
      rtition et de l’armement des batteries, des rades et des signaux de côies, que de l’expédition de divers petits bâtiments, et autres précautions le surveillance que les armements des puissances voisines ont rendues nécessaires depuis le 21 juin, et de demander le remboursement de la {?erte qu’éprouve le département de la marine, sur l’achat des piastres qu’il a fallu faire passer dans es colonies.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 31 octobre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hérault-de-Séchelles, secrétaire, donne lecturedu procès-
      ...
      es ont rendues nécessaires depuis le 21 juin, et de demander le remboursement de la {?erte qu’éprouve le département de la marine, sur l’achat des piastres qu’il a fallu faire passer dans es colonies.
    • Séance du dimanche 6 novembre 1791

      Séance du dimanche 6 novembre 1791

      page 658 - 671
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, Vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 5 novembre, ainsi que des décrets qui n’avaient point été insérés dans le procès-verbal du 4 de ce mois, et dont on avait réclamé l’insertion. Un membre : Le d
      ...
      e va terminer sa séance. (Applaudissements.) (L’Assemblée décrète qu’il sera fait une mention honorable dans le procès-verbal de l’ouvrage de M. Kersaint et renvoie cet ouvrage au comité de marine.) M. le Président annonce que 6 autres pétitionnaires demandent à être admis aujourd’hui à la barre. (L’Assemblée décrète qu’ils seront entendus dimanche prochain.) (La séance est levée à quatre heures,)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, Vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné, secrétaire, donne lecture
      ...
      . le Président annonce que 6 autres pétitionnaires demandent à être admis aujourd’hui à la barre. (L’Assemblée décrète qu’ils seront entendus dimanche prochain.) (La séance est levée à quatre heures,)
    • Séance du mercredi 9 novembre 1791

      Séance du mercredi 9 novembre 1791

      page 711 - 725
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 9 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 novembre. M. Brissot de Warville, secrétaire. Maintenant, Messieurs, je vais vous lire en entier le Décret sur les émigrants, tel qu’il doit être rédigé. En tête sera
      ...
      d des puissances étrangères limitrophes, qui souffrent sur leur territoire les rassemblements des Français fugitifs. Art. 15. « L’Assemblée nationale déroge expressément aux lois contraires au présent décret. Art. 16. « Le présent décret sera porté dans le jour à la sanction du roi. » M. le Président désigne 4 commissaires pour porter le décret à la sanction. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 9 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du proc
      ...
      décret. Art. 16. « Le présent décret sera porté dans le jour à la sanction du roi. » M. le Président désigne 4 commissaires pour porter le décret à la sanction. (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 showing 10 of 14 results view all
    • Séance du vendredi 11 novembre 1791

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 1 - 20
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 novèmbre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. Le séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture cTu procès-verbal de la séance du jeudi 10 novembre. Un membre : M. le secrétaire a oublié de dire que les époques pour le remplacement avaient été fixées nier par l'article 1er au décret, et qu
      ...
      ...12,900,000 livres. Coupons et dette publique.. 6,500,000 Dépenses diverses et appoints de caisses..............................2,500,935 2,003,900 livres. 1,290,000 945,000 4,238,900 livres. 21,900,935 Total général. Rf«mtit J L» remise est de......'........;............... 94,000,000 livres. .................. ( La distribution de.;;........................... 93,233,200 Reste. 766,800 livres.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 novèmbre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. Le séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne le
      ...
      ,935 Total général. Rf«mtit J L» remise est de......'........;............... 94,000,000 livres. .................. ( La distribution de.;;........................... 93,233,200 Reste. 766,800 livres.
    • Séance du vendredi 20 novembre 1791

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 248 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances du samedi 19 novembre au matin et au soir. M. Rougier-La-Bergerie présente diverses observations qui tendent à reproduire les amendements au projet de décret au comité de
      ...
      donner la plus prompte execution; pourquoi il sera envoyé un courrier extraordinaire à Diion. L'Assemmée nationale décrète, en outre, qu'il sera écrit par son président aux sieurs Tardi et Noireau, qui ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d
      ...
      i ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 21 novembre 1791

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 263 - 283
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 20 novembre. Un membre: J'observe à l'Assemblée que c'est avec beaucoup de raison que la pétition des citoyens de la section des Lombards a excité des réclamations. J'ai rema
      ...
      ieurs et inférieurs? à quel titre les assemblées électorales les éliront-elles? à quels titres les tribunaux connaîtront-ils des refus dè la confirmation canonique? Je conclus donc à ce que l'expression « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      on « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 321 - 344
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 23 novembre. M. Gossuin. Il vient de s'élever dans un conseil de district un doute sur la question de savoir si les maisons situées dans les villages sont sujett
      ...
      ur la somme d'assignats qui doit être mise en circulation ; et le comité des assignats est chargé de présenter un mode pour en faire la répartition prompte et égale entre les divers départements : Plusieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      sieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 12 novembre 1791

      Séance du samedi 12 novembre 1791

      page 21 - 46
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 12 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, président, DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vue-président ET DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du pro-eès-verbal de la séance du vendredi 11 novembre. Un membre : M. le secrétaire, qui vient de vous faire la lecture du procès-verbal,
      ...
      aurait-il le front de soutenir que la manifestation des opinions des réfractaires, des non-conformistes, ne trouble point l'ordre public, quand ils soutiennent et persuadent que la Constitution renverse la religion et qu'ainsi il faut renverser la i Constitution ? Je pense qu'on me dispensera de prouver ces faits, puisqu'on n'exige pas de preuve de celui qui dit qu il fait jour quand il est midi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 12 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, président, DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vue-président ET DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à
      ...
      rse la religion et qu'ainsi il faut renverser la i Constitution ? Je pense qu'on me dispensera de prouver ces faits, puisqu'on n'exige pas de preuve de celui qui dit qu il fait jour quand il est midi.
    • Séance du dimanche 27 novembre 1791

      Séance du dimanche 27 novembre 1791

      page 391 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 26 novembre, au matin. M. Lemontey , secrétaire, fait lecture d'une notice abrégée des lettres, adresses et pétitions, envoyées à VAssemblée : elles ont été renv
      ...
      itaire.) M. Audrein. Je demande une séance extraordinaire, demain, pour entendre le reste des pétitionnaires et le rapport du comité militaire sur les Invalides. (L'Assemblée décrète qu'il y aura une séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture d
      ...
      séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 2 décembre 1791

      Séance du vendredi 2 décembre 1791

      page 504 - 525
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacretelle , secrétaire, fait lecture des Erocès-verbaux des séances du jeudi 1er décem-re, au matin et au soir. M. Lecoz. Je réclame contre la mention faite au procès-verbal de la remontrance faite aux députés de Saint-Malo, hier matin. Un mot échappé da
      ...
      ntinueront de jouir, jusqu'au 1er janvier 1792, des secours fixés par le décret du 8 mars 1791. Décret portant établissement d'un tribunal pour la poursuite et le jugement des Crimes commis dans la ville et le territoire d'Avignon et le Gomtat-Venaissin, depuis le 23 septembre dernier. Paris, le 1er décembre 1791. Signé : M.-L.-F. DuporT. dates de la sanction 25 novembre. 25 novembre. 26 novembre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacretelle , secrétaire, fait lecture des Erocès-verbau
      ...
      lle et le territoire d'Avignon et le Gomtat-Venaissin, depuis le 23 septembre dernier. Paris, le 1er décembre 1791. Signé : M.-L.-F. DuporT. dates de la sanction 25 novembre. 25 novembre. 26 novembre.
    • Séance du dimanche 13 novembre 1791

      Séance du dimanche 13 novembre 1791

      page 46 - 58
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanphe 13 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. vice-président La séance est ouverte à neuf heures du matin; M. Isnard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 12 novembre. \ Un membre : Je remarque que la rédaction du procès-verbal porte que lorsque les ministres se présentèrent à l'Assemblée, ils se firent annonce
      ...
      e que M. le Président remette les pièces à celui ae qui il les tient, parce qu'il ne les a pas d'une manière légale. Plusieurs membres : La question préalable sur la motion de M. Grangeneuve ! (L'Assemblée rejette la question préalable et décrète que les papiers seront renvoyés au sieur Varnier par les mêmes mains qui les ont fait parvenir à M. le Président.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanphe 13 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. vice-président La séance est ouverte à neuf heures du matin; M. Isnard , secrétaire, donne lectu
      ...
      mblée rejette la question préalable et décrète que les papiers seront renvoyés au sieur Varnier par les mêmes mains qui les ont fait parvenir à M. le Président.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 6 décembre 1791

      Séance du mardi 6 décembre 1791

      page 598 - 620
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 décembre 1791. PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La. séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du troisième bataillon de gardes nationales volontaires du Haut-Rhin, district de Bel-fort, qui protestent de leur zèle et de leur constante fidélité à observer les
      ...
      ains. Telles sont, Messieurs, les raisons d'observer envers les colonies, l'Acte constitutionnel du 24 septembre. Telles seraient les conséquences de son infraction. J'ose espérer que les législateurs d'une nation libre ont vu, sans peine,le ton de franchise avec lequel je les ai exposées, et qu'ils en croiront davantage à l'assurance de mon profond respect. Signé : Du MORIER. Du 6 décembre, 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 décembre 1791. PRÉSIDENCE DE M. LACÉPÈDE. La. séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture des lettres, adresses
      ...
      d'une nation libre ont vu, sans peine,le ton de franchise avec lequel je les ai exposées, et qu'ils en croiront davantage à l'assurance de mon profond respect. Signé : Du MORIER. Du 6 décembre, 1791.
    • Séance du mercredi 7 décembre 1791

      Séance du mercredi 7 décembre 1791

      page 620 - 645
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 6 décembre qui est adopté sans réclamation. Ùn de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Pétition du sieur Olivier Cha
      ...
      que les forces nationales destinées pour Saint-Domingue, ne puissent être employées que pour réprimer la révolte des noirs, sans qu'elles puissent agir directement ou indirectement pour protéger ou favoriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      voriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 8 results
    • Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      page 297 - 311
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires, en vertu d'un décret rendu dans la séance de lundi dernier, fait Vappel nominal pour constater le nombre des membres présents et connaître les motifs de l'absence de ceux qui ne se sont point rendus à leur poste. M. Basire.
      ...
      e de cette; arrestation. Le premier paragraphe est adopté dans les termes suivants : . « L'Assemblée nationale, après avoir décrété l'urgence, décrète : :, « 1* Que la loi du.30 juillet,,n'étant point rén voquée par celle du 28 septembre, sera exécutée sans délai. » (L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de ce soir,) (Voir page 313.) j (La séance est levée à 3 heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires, en vertu d'un décret re
      ...
      rén voquée par celle du 28 septembre, sera exécutée sans délai. » (L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de ce soir,) (Voir page 313.) j (La séance est levée à 3 heures et demie.)
    • Séance du vendredi 23 décembre 1791

      Séance du vendredi 23 décembre 1791

      page 323 - 333
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 23 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances du mardi 20 décembre, au soir, du mercredi 21 décembre et du jeudi 22 décembre au matin et au soir. La rédaction du procès-verbal de la séance d'hier au soir donne lieu à quelques observ
      ...
      une autre propriété, il en résulte qu'il paye deux fois la contribution foncière. Un membre : Cela n'est pas vrai ! M. Saladin. Je demande la division de la loi, et je demande qu'il n'y ait de retenue que sur les créanciers des dettes exigibles auxquels il n'est dû que des intérêts moratoires. (L Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 23 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbau
      ...
      e que sur les créanciers des dettes exigibles auxquels il n'est dû que des intérêts moratoires. (L Assemblée ajourne la suite de la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du lundi 12 décembre 1791

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 24 - 42
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir. M. Jollivet. Il y a dans le procès-verbal des expressions qui tendent à faire croire que l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la H
      ...
      d'un mois pour ces échanges. « Art. 8. Le terme écoulé, les assignats restants seront accordés, en échange de ceux de 500 livres, aux cultivateurs et fabricants, suivant le même ordre de présentation, sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      , sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
    • Séance du dimanche 25 décembre 1791

      Séance du dimanche 25 décembre 1791

      page 371 - 392
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 25 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU, VICE-PRESIDENT. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Taillefer , au nom du comité des pétitions, fait un rapport contenant Vanalyse de plusieurs adresses et pétitions ; il s'exprime ainsi (l) : Messieurs, je suis chargé, par le comité des pétitions, de vous offrir une multitude
      ...
      s petit reproche au général Ferrier; il a constamment rempli tout ses devoirs militaires, et en toutes occasions il a fait tout ce qui lui était permis par la loi, pour préserver l'humanité des attentats qui l'ont opprimée et dégradée ; tout ce qui était possible à un agent militaire dans un pays livré depuis si longtemps au machiavélisme le plus perfide et le plus barbare qui puisse être imaginé.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 25 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU, VICE-PRESIDENT. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Taillefer , au nom du com
      ...
      ats qui l'ont opprimée et dégradée ; tout ce qui était possible à un agent militaire dans un pays livré depuis si longtemps au machiavélisme le plus perfide et le plus barbare qui puisse être imaginé.
    • Séance du lundi 26 décembre 1791, au soir

      Séance du lundi 26 décembre 1791, au soir

      page 419 - 427
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25 décembre. Un membre observe que M. le secrétaire a omis dans le procès-verbal la rédaction du décret relatif à la pétition de 45 citoyens de Paris qui
      ...
      été rétabli et les portes étant fermées depuis longtemps, il n'y a absolument personne, et on ne peut trouver l'officier commandant. Plusieurs membres: Monsieur le Président, mettez aux voix le renvoi aux commissaires inspecteurs de la salle. (L'Assemblée décrète le renvoi de cette affaire aux commissaires de la salle pour en faire le rapport demain.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lec
      ...
      i aux commissaires inspecteurs de la salle. (L'Assemblée décrète le renvoi de cette affaire aux commissaires de la salle pour en faire le rapport demain.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
    • Séance du mardi 27 décembre 1791, au matin

      Séance du mardi 27 décembre 1791, au matin

      page 427 - 448
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la, séance du lundi 26 décembre, au matin. M. Mayerne. Je viens réclamer votre attention sur le sort des greffiers des juges de paix. De tous les agents du pouvoir judiciaire,
      ...
      révoir jusqu'où elles étendront la punition des tyrans qui vous auront mis les armes à la main? Tôt ou tard, la justice éternelle désigne un terme aux victoires du despotisme, elle n'en désigne aucun aux victoires de la liberté. Union et courage, la gloire vous attend. Jadis, les rois ambitionnaient le titre de citoyens romains, il dépend de vous de leur faire envier le titre de citoyens français.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt , secrétaire, donne lec
      ...
      aux victoires de la liberté. Union et courage, la gloire vous attend. Jadis, les rois ambitionnaient le titre de citoyens romains, il dépend de vous de leur faire envier le titre de citoyens français.
    • Séance du mardi 13 décembre 1791

      Séance du mardi 13 décembre 1791

      page 42 - 75
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du lundi 12 décembre. M. Gossuin. Messieurs, dans la séance du 31 octobre dernier, l'Assemblée a renvoyé à son comité de législation une motion de M. Lejosne (1) sur la question de
      ...
      de notre numéraire jusqu'à son dernier terme, bien loin dé favoriser le peuple, n'ont fait que lui nuire; que les émissions de moindre valeur que 5 livres, qu on a le projet de faire, opéreront les mêmes inconvénients, et que pour parvenir au rétablissement de la circulation du numéraire, il paraît indispensable de Saisir le moment propre pour ne pas fabriquer d'assignats au-dessous de 25 livres.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-v
      ...
      êmes inconvénients, et que pour parvenir au rétablissement de la circulation du numéraire, il paraît indispensable de Saisir le moment propre pour ne pas fabriquer d'assignats au-dessous de 25 livres.
    • Séance du mercredi 14 décembre 1791

      Séance du mercredi 14 décembre 1791

      page 107 - 115
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 décembre 1791 . présidence de m. lemontey et de m. ducastel, ex-président. Présidence de M. Lemontey. La séance ajournée ce matin à sept heures et demie est reprise à quatre heures et demie du soir. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Duport, ministre de lajustice, qui est ainsi conçue : « Monsieur le Président, « J'ai l'
      ...
      i /}• • (L'Assemblée ajourne à demain la continuation de la JiscUssion sur cet objet.) M. le Président. Les deux particuliers sôrit en état de mandât d'arrêt dans un des bureaux de 1'Assémblée .; faut-il les garder dans le même étàt? (L'Assemblée décrète que les sieurs Rauch et Lucot continueront d'être gardés à vue dans un des bureaux de l'Assemblée.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 décembre 1791 . présidence de m. lemontey et de m. ducastel, ex-président. Présidence de M. Lemontey. La séance ajournée ce matin à sept heures et
      ...
      -il les garder dans le même étàt? (L'Assemblée décrète que les sieurs Rauch et Lucot continueront d'être gardés à vue dans un des bureaux de l'Assemblée.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 3 results
    • Séance du lundi 9 janvier 1792

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 167 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 8 janvier. M. Bréard présente à l'Assemblée une délibération du directoire du département de la Cha-rente-Inférieure : 1° pour l'établissement des pensions et demi-pensions gratuit
      ...
      a décision que nous avons à porter, et si tous les orateurs se fussent bornés a traiter la question sous ce seul et vrai point de vue, déjà nous serions vraisemblablement tous d'accord. Je conclus donc à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      c à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
    • Séance du dimanche 22 janvier 1792

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 579 - 594
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dorizy. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 21 janvier, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Baudouin, imprimeur, qui fait hom
      ...
      tion spirituelle. Ces dépenses sont prouvées par les pièces que jè vais déposer sur ie bureau. Je regrette que ma position ne me permette pas d'en taire le sacrifice à la pairie. (Applaudissements.) :, M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures d
      ...
      , M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
    • Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      page 726 - 739
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Antonnelle , secrétaire. Messieurs, voici une lettre que l'accusateur public du département du Gard a adressée aux députés de ce même département. A cette lettre sont joints deux procès-verbaux et la copié d'une lettre du procureur g
      ...
      i, les reconnaissances des liquidations seront expédiées aux officiers liquidés, en satisfaisant, par eux, aux formalités prescrites par les précédents décrets. (1) Ribliothèque nationale : Assemblée législative, Dette publique, tome II, Q. (2) Voir ci-dessus, page 727. (31 Ribliothèque nationale : Assemblée législative, Dette publique, tome II, Q. (4) Voir ci-dessus, page 727. FIN DU TOME XXXVII.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Antonnelle , secrétaire. Messieur
      ...
      législative, Dette publique, tome II, Q. (2) Voir ci-dessus, page 727. (31 Ribliothèque nationale : Assemblée législative, Dette publique, tome II, Q. (4) Voir ci-dessus, page 727. FIN DU TOME XXXVII.
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 showing 10 of 14 results view all
    • Séance du dimanche 5 février 1792

      Séance du dimanche 5 février 1792

      page 175 - 191
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 5 février 1792 . présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre» député du département des Landes. Messieurs, le département des Landes a deux bataillons de gardes nationales qui sont animés du plus pur patriotisme, mais apparemment que ce n'est pas le sentiment que le pouvoir exécutif voudrait leur voir, puisque
      ...
      à leur décharge. Art. 15. « Les receveurs de district continueront d'acquitter personnellement, en vertu des mandats des directoires, toutes les dépenses propres aux départements et aux districts, auxquelles il doit être pourvu sur le produit des sous pour livre additionnels des contributions foncière et mobilière. « Fait à Paris, le 18 décembre 1791. « Signé : louis. Et plus bas : B. G. Cahier. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 5 février 1792 . présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre» député du département des Landes. Messieurs, le dé
      ...
      quelles il doit être pourvu sur le produit des sous pour livre additionnels des contributions foncière et mobilière. « Fait à Paris, le 18 décembre 1791. « Signé : louis. Et plus bas : B. G. Cahier. »
    • Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 191 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 4 février, au soir. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 3 février. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture des lettres sui
      ...
      es auxquelles ils ont été remis. dont Lyon. Pau. 878 à Pau. 2,641 à Bayonne. Perpignan. Strasbourg, j Strasbourg. Les cuivres au directoire de Lyon Les cloches au sieur Alcock. Besançon. Orléans. Paris. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      s. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
    • Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 245 - 262
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 7 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi -4 février, au matin. M. Antonelle , secrétaire, donne lecture du procès-verbal delà séance du dimanche 5 février. M. Lejosne. Je demande la parole pour une motion d'ordre
      ...
      ais ~ de voyage................... 1,380,023 5 » Les appointements des commis, huissiers, garçons de bureaux et autres employés au service de l'Assemblee, pour le trimestre................... 44,342 8| 4 Les dépenses ordinaires variables...................... 48,296 3 9 Les frais d'impressions et fournitures de librairie______ 27,624 14 4 Les dépenses extraordinaires 35,616' 3 5 1,541,591.2 s. 9d:
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 7 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      | 4 Les dépenses ordinaires variables...................... 48,296 3 9 Les frais d'impressions et fournitures de librairie______ 27,624 14 4 Les dépenses extraordinaires 35,616' 3 5 1,541,591.2 s. 9d:
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 296 - 323
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 7 février au soir. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 8 février. M. Destrem , député du département de PAude, demande un congé d'un mois.
      ...
      disposée à, jouir de la Révolution présente, autant elle est déterminée à n'en pas souffrir une nouvelle. Nous croyons, Sire, pouvoir ajouter que nulle ville n'est plus attachée à la royauté constitutionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      tionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
    • Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      page 422 - 453
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Duport, ministre de la justice, en date de ce jour, qui appelle l'attention de l'Assemblée sur l'exécution ae la loi du 8 juillet dernier, à l'effet de faire
      ...
      rthélémy Benoit, Boulourard, officiers municipaux, Largnier, substitut du procureur de la commune, Guiraud, Nitard, officiers municipaux, Seytres, procureur de la commune, Bertrand, Auguste Mossy, officiers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectu
      ...
      iciers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
    • Séance du lundi 13 février 1792

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 465 - 485
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de la séance du 5 février de la seconde lecture d'un projet de décret, présenté par le comité de l'ordinaire des finances sur l'acompte demandé par les entrepreneurs des églises de Saint-Sulpice, Saint-Ph
      ...
      sera faite des matériaux de l'église, et on observe, en outre, que le chevet de cette église appuyé sur le mur de clôture du port dont il fait partie, ne doit pas non plus être compris dans la vente, mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de l
      ...
      mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
    • Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 485 - 507
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Devercy, ancien procureur au Châtelet et électeur du département de Paris; cette lettre est ainsi conçue : « Monsieur le Président, «
      ...
      Celui-ci peut être suspect, pourquoi nous vous pçions de faire veiller sa marche et de vous assurer lors de son départ chez vous, la route du Fay-Billot, nous vqus invitons à en faire part à nos municipalités voisines. « Nous sommes avec fraternité les officiers municipaux. « Signé: Hérard-Drey, Ruelle, Lolabé, maire; Bertrand, Bouillé, Ventrillon. » (1) Archives nationales. Carton C 144, C4 185.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donn
      ...
      cipalités voisines. « Nous sommes avec fraternité les officiers municipaux. « Signé: Hérard-Drey, Ruelle, Lolabé, maire; Bertrand, Bouillé, Ventrillon. » (1) Archives nationales. Carton C 144, C4 185.
    • Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      page 518 - 546
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 14 février, au matin. Un membre, au nom du comité des pétitions, fait un rapport e\. présente un projet de décret tendant à faire remettre au sieur Janiot, des pièces par
      ...
      sein, chargés de porter aux citoyens des paroles de paix, et de les ramener à l'ordre parla per-. suasion, en les instruisant sur leurs devoirs et sur leurs véritables intérêts. « L'Assemblée décrète cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
    • Séance du jeudi 16 février 1792

      Séance du jeudi 16 février 1792

      page 557 - 583
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 16 février 1792 . présidence de m. condorcet, président, et de m. lemontey, ex-président. Présidence de M. Condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. M. Golzart demande la parole pour présenter un projet de décret tendant à obliger les avoués et les huissiers à déposer, à titre de garantie, un fonds de responsabilité en
      ...
      u Corps législatif, et plusieurs de ses opérations sont directement ordonnées par l'Assemblée nationale, sans aucune participation de ce qu'on désigne sous le nom de pouvoir exécutif. On ne s'arrêtera pas sur cette distinction, mais pour peu qu'on veuille l'approfondir, on verra que peut-être elle répond seule à la plus grande partie des objections faites contre 1 institution des payeurs généraux.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 16 février 1792 . présidence de m. condorcet, président, et de m. lemontey, ex-président. Présidence de M. Condorcet. La séance est ouverte à neuf heure
      ...
      pas sur cette distinction, mais pour peu qu'on veuille l'approfondir, on verra que peut-être elle répond seule à la plus grande partie des objections faites contre 1 institution des payeurs généraux.
    • Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      page 583 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 16 février dont la rédaction est adoptée. M. Lacuée. Le 12 octobre 1791, le ministre des contributions publiques vous annonça qu'il s'occupait à compléter les mesures rela
      ...
      M. Lacuée. Les officiers auront beaucoup de peine à se procurer d'eux-mêmes la viande et le pain. Un membre : Je demande que l'augmentation aiflieu pour les gardes nationales, suivant le grade, comme pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 10 results
    • Séance du mercredi 22 février 1792

      Séance du mercredi 22 février 1792

      page 2 - 24
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver bal de la séance du mardi 21 février 1792, au matin. M. Thuriot , au nom des comités de législation et de surveillance réunis, fait un rapport sur la détention, dans la maison d'arrêt du tribunal du
      ...
      mais ce crime ne se suppose pas, l'homme est réputé innocent jusqu'à ce qu'il y ait des preuves contre lui, et jusque-là la loi le protège et défend qu'il soit arrêté et détenu. « Je requiers donc, pour l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver
      ...
      ur l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
    • Séance du lundi 5 mars 1792, au soir

      Séance du lundi 5 mars 1792, au soir

      page 394 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au soir. présidence de m. lemontey, ex -président: La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre fait la lecture d'une pétition de la commune de Péronne qui demande un secours" de 40,000 livres pour subvenir à ses besoins. Un autre membre observe qu'on ne peut avoir aucun égard à cette réclamation, attendu qu'elle n'est pas accom
      ...
      u jour! D'autres membres : La question préalable sur l'ordre du jour ! i • (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'ordre du jour. Renvoie toutes les pièces relatives à l'affaire de Rennes au comité militaire, et charge ce comité d'examiner le règlement de discipline envoyé par le ministre de la guerre à tous les régiments composant, l'armée.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au soir. présidence de m. lemontey, ex -président: La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre fait la lecture d'une pétition de
      ...
      Rennes au comité militaire, et charge ce comité d'examiner le règlement de discipline envoyé par le ministre de la guerre à tous les régiments composant, l'armée.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du mardi 6 mars 1792, au matin

      Séance du mardi 6 mars 1792, au matin

      page 405 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 5 mars 1792, au soir. M. Golzart. Les administrateurs du directoire du district de Grandpré, département des Ardennes, me chargent d'informer l'Assemblée nationale que les
      ...
      demande l'impression du discours du ministre de la guerre et le renvoi au comité militaire. Plusieurs membres : La question préalable sur l'impression! (L'Assemblée rejette la question préalable, ordonne l'impression et la distribution du mémoire et le renvoi au comité militaire chargé de faire son rapport sur les différentes demandes qu'il renferme.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      nne l'impression et la distribution du mémoire et le renvoi au comité militaire chargé de faire son rapport sur les différentes demandes qu'il renferme.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du jeudi 8 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 8 mars 1792, au matin

      page 466 - 494
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 8 mars 1792, au matin. presidence de m. guyton-morveau. ; La séance est ouverte à dix heures et demie. M. le Président annonce que, suivant le règlement décrété hier, la séance ne sera pas levée avant trois heures et demie. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne, lecture du procès-verbal de la séance du mardi 6 mars 1792, au soir. M. Laureau. Un év
      ...
      solz de Marolles. Quesnay. Raffin. Rameau. Ramond. Régnault-Beaucaron. Rever. . Ribes (Louis). Rivoalan. ROchoux. Rogniat. Rouède. Rousseau (Louis-Julien). Rubat (Antide). Ruet. Sage. Sancerre. Savonneau. Sedillez. Servière. Solomiac. SOret. Tarbé. Tavernel. Terrëde. Tesson. Theule. Thévenet. Thévenin. Treilh-Pardailhan. Tronchon. Turpetin. Verneilh. Viénot-Vaublanc. Voysin de Gartempe. Waelterlé.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 8 mars 1792, au matin. presidence de m. guyton-morveau. ; La séance est ouverte à dix heures et demie. M. le Président annonce que, suivant le règlement
      ...
      eau. Sedillez. Servière. Solomiac. SOret. Tarbé. Tavernel. Terrëde. Tesson. Theule. Thévenet. Thévenin. Treilh-Pardailhan. Tronchon. Turpetin. Verneilh. Viénot-Vaublanc. Voysin de Gartempe. Waelterlé.
    • Séance du vendredi 9 mars 1792

      Séance du vendredi 9 mars 1792

      page 511 - 526
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 9 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Léopold. Messieurs, je crois devoir vous faire part d'un arrêté pris par le directoire du département d'Eure-et-Loir, contenant des mesures utiles pour assurer l'exécution de la loi du 12 février dernier sur le Séquestre des biens des émigrés, mesures qu
      ...
      oit dans l'intérieur, soit à l'extérieur du royaume ; liberté sans laquelle il ne peut exister aucun moyen certain d'approvisionnement, aucune égalité dans la répartition de la denrée, et aucune richesse nationale : des exemplaires de cette instruction seront envoyés à chaque directoire de district chargé de les faire publier et afficher dans les principaux lieux et municipalités de son ressort. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 9 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Léopold. Messieurs, je crois devoir vous faire part d'
      ...
      sse nationale : des exemplaires de cette instruction seront envoyés à chaque directoire de district chargé de les faire publier et afficher dans les principaux lieux et municipalités de son ressort. »
    • Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 526 - 550
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assemblée d'un procès-verbal du Conseil général de la commune et du district de Lai g le, qui constate les précautions prises dans cette contrée pour dissiper Yattroupement des séditieux armés réunis dans
      ...
      ieurs membres demandent l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-Warville. (L'Assemblée décrète l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-War-ville.) M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assem
      ...
      M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
    • Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 44 - 61
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à dix heures du matin. A onze heures, l'Assemblée, malgré la recommandation faite la veille par M. le Président, ne compte pas 200 membres, nombre nécessaire pour la validité des délibérations. Plusieurs membres proposent l'appel nominal pour parvenir à connaître les nom
      ...
      cation accordée aux 19 février 1792. sous-officiers et soldats de la garde nationale parisienne. 18 février 1792. Décret relatif aux troubles du district de Noyon. 18 février 1792. 19 février 1792. Décret qui autorise le pouvoir exécutif à faire sortir de Paris deux bataillons pour les envoyer dans le département de l'Oise. 19 février 1792. « Paris, le 23 février 1792. « Signé : M. L.-F. DUPORT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à dix heures du matin. A onze heures, l'Assemblée, malgré la recommanda
      ...
      cret qui autorise le pouvoir exécutif à faire sortir de Paris deux bataillons pour les envoyer dans le département de l'Oise. 19 février 1792. « Paris, le 23 février 1792. « Signé : M. L.-F. DUPORT. »
    • Séance du dimanche 11 mars 1792

      Séance du dimanche 11 mars 1792

      page 556 - 589
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 9 mars. M. Gorguereau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 mars, au matin. Le sieur llelman, qraveur, dont les talents sont déjà connus par de
      ...
      e le répète, voilà ma seule ambition: Ge sera la plus belle récompense que je reconnaîtrai avoir reçue de la nation, dont je me fais gloire d'être citoyen-soldat, et un des premiers défenseurs de ma patrie, que je soutiendrai jusqu'à la dernière goutte de mon sang, comme fidèle observateur des lois. Tels sont les devoirs que je me suis imposés, et que je jure d'exécuter fidèlement. Signé : Palloy.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      atrie, que je soutiendrai jusqu'à la dernière goutte de mon sang, comme fidèle observateur des lois. Tels sont les devoirs que je me suis imposés, et que je jure d'exécuter fidèlement. Signé : Palloy.
    • Séance du mercredi 14 mars 1792, au soir

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au soir

      page 719 - 725
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 mars 1792, au soir. présidence de m. gensonné, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des pièces suivantes : 1° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, qui transmet à l'Assemblée la copie collationnée des procès-verbaux du Conseil général du département de l'Eure; ce
      ...
      opose d'improuver le conseil général de la commune de Thionville pour avoir employé une expression inconstitutionnelle., (Là motion de M. Merlin n'est pas appuyée.) M. Lecointre. Je demande à faire un nouveau rapport, au nom du comité de surveillance, sur une arrestation de vingt chevaux. Plusieurs membres : La séance levée ! M. le Président lève la séance à neuf heures et demie. FIN DU TOME XXXIX
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 mars 1792, au soir. présidence de m. gensonné, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture
      ...
      nouveau rapport, au nom du comité de surveillance, sur une arrestation de vingt chevaux. Plusieurs membres : La séance levée ! M. le Président lève la séance à neuf heures et demie. FIN DU TOME XXXIX
    • Séance du dimanche 26 février 1792

      Séance du dimanche 26 février 1792

      page 112 - 125
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 26 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU-DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, 'donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 25 février, au matin. Un membre : Je demande que le comité des domaines s'occupe le plus promptement possible d'une motion qui lui a été renvoyée (1) de réunir à d'
      ...
      on ; je m'étais trompé ; mais ces militaires, un instant égarés, ont obéi bientôt à la voix du devoir qui les rappelait à la discipline ; ils se sont soumis ; ils seront renvoyés à leur régiment où j'espère que l'indulgence de Sa Majesté éloignera d'eux la punition sévère qu'auraient méritée leurs torts, s'ils ne les eussent si promptement reconnus. « Le ministre de la guerre, Signé : L. narbonne.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 26 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU-DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, 'donne lecture du p
      ...
      espère que l'indulgence de Sa Majesté éloignera d'eux la punition sévère qu'auraient méritée leurs torts, s'ils ne les eussent si promptement reconnus. « Le ministre de la guerre, Signé : L. narbonne.
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 8 results
    • Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

      Séance du mercredi 21 mars 1792, au soir

      page 350 - 354
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 mars 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture au procès-verbal de la séance du mercredi 21 mars 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Joseph Gaudin expose qu'un ecclésiastique du département de la Vendée est prévenu du crime
      ...
      t des frais d'administration, sans préjudice au droit que conserveront ces créanciers, de faire vendre les biens et les meubles dans la forme ordinaire, pour les meubles, et dans celle prescrite par l'article suivant^ pour les immeubles. » (L'Assemblée adopte l'article 15, sauf rédaction, et ajourne la suite de la discussion à la séance de demain soir.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 mars 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donn
      ...
      'article suivant^ pour les immeubles. » (L'Assemblée adopte l'article 15, sauf rédaction, et ajourne la suite de la discussion à la séance de demain soir.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 438 - 456
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 23 mars 1792, au matin. Plusieurs membres demandent la suppression de quelques observations du procès-verbal sur MM. Barnave et
      ...
      ns que je ferai incessamment une relue générale du décret rendu dans cette séance (1). (Assentiment.) M. le Président. Plusieurs membres demandent la parole pour des articles additionnels. Plusieurs membres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladeba
      ...
      embres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
    • Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      page 484 - 505
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Gobel, évêque de Paris, par laquelle il sollicite l'organisation définitive et le traitement des employés des églises de cette ville. (L'Assemblée renvoie cette lettré au com
      ...
      at de sa mère. « Art. 2. Les naissances, mariages et sépultures seront constatés sur les registres publies. « Art. 3. Lé droit d'affranchissement que les maîtres étaient tenus dé payer est et demeure supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres su
      ...
      supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
    • Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      page 517 - 543
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25. mars 1792 dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      lée nationale^ prenant en considération, les armements des différentes nations de l'Eupope, leur accroissement progressif, la sûreté des colonies françaises-et dn commerce national, « Décrète que le roi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du ma
      ...
      oi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      page 694 - 755
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 28 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lectur edes lettres et adresses suivantes : 1° Lettre de M. Schoël, négociant de Dunk
      ...
      la prudence. Au surplus,, le produit de l'aliénation servira à liquider les dettes qui grèvent l'Etat d'un intérêt onéreux et à accélérer la rentrée des assignats. Cette opération suffirait sans doute pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-ve
      ...
      pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
    • Séance du vendredi 16 mars 1792

      Séance du vendredi 16 mars 1792

      page 37 - 56
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 15 mars au matin. M. Lavigne. Les citoyens de la ville de Tonneins, qui se sont enrôlés pour aller sur les frontières, ont fait 160 lieues pour venir voir l'Assemblée nationale.
      ...
      tionale que j'ai nommé au département des affaires étrangères M. Dumouriez, et à celui de la marine M. de Lacoste. t Signé : LOUIS. » Un membre, au nom de la commission des Douze, observe que le rapport qu'il était chargé de faire ce soir a l'Assemblée ne sera pas prêt. M. le Président. Alors la séance extraordinaire, décrétée pour ce soir (2), n'aura pas lieu. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      rt qu'il était chargé de faire ce soir a l'Assemblée ne sera pas prêt. M. le Président. Alors la séance extraordinaire, décrétée pour ce soir (2), n'aura pas lieu. (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du samedi 17 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 17 mars 1792, au matin

      page 56 - 82
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 16 mars 1792. M. Le Président fait part à l'Assemblée de la demande formée par M. Gréau, député du département de l'Yonne, d'un congé de huit jours pour affaires de
      ...
      t leur patrie et honoreront leur ministère. S'ils s'y refusent, ne vous amusez plus à les dénoncer, ne demandez pas même qu'on leur fasse leur procès ! demandez qu'ils soient remplacés par quatre grands jurés, qui jugeront les anciens et les nouveaux procès ; ils nous coûteront moins et ils nous serviront mieux. Buirette-Verrières. Défenseur officieux, rue de l'Égalité, section du Théâtre-Fançais.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      ds jurés, qui jugeront les anciens et les nouveaux procès ; ils nous coûteront moins et ils nous serviront mieux. Buirette-Verrières. Défenseur officieux, rue de l'Égalité, section du Théâtre-Fançais.
    • Séance du dimanche 18 mars 1792

      Séance du dimanche 18 mars 1792

      page 95 - 136
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. ÇUYTON-MORVEAU, président,ET DE MM. LEMONTEY ET FRANÇOIS (DE NEUFCHATEAU),, ex-présidents. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 17 mars 1792, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Tarbé, ministre d
      ...
      n sont pures et droites ; mais ce n'est que de votre sagesse, de vos lumières et de votre justice que nous attendons les règles sûres et invariables, après lesquelles nous soupirons pour l'honneur de la profession et la salubrité publique. Nous avons l'honneur d'être très respectueusement, Messieurs, Vos très humbles et très obéissants serviteurs. Les membres du corps de la pharmacie de Marseille.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. ÇUYTON-MORVEAU, président,ET DE MM. LEMONTEY ET FRANÇOIS (DE NEUFCHATEAU),, ex-présidents. La séance est ouverte à ne
      ...
      la profession et la salubrité publique. Nous avons l'honneur d'être très respectueusement, Messieurs, Vos très humbles et très obéissants serviteurs. Les membres du corps de la pharmacie de Marseille.
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 1 result
    • Séance du mercredi 4 avril 1792, au matin

      Séance du mercredi 4 avril 1792, au matin

      page 176 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 4 avril 1792 , au matin. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du mâtin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 3 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Inizan donne lecture d'une lettre du tribunal criminel du département du Finistère relative à des difficultés qui se
      ...
      e de la justice : « Décrète qu'il y a lieu a accusation. » Plusieurs membres: La question préalable! D'autres membres demandent l'impression et l'ajournement à 3 jours après la distribution. D'autres membres demandent l'ajpurnement, sans l'impression. (L'Assemblée décrète l'impression du rapport de M. Saladin et l'ajournement à 3 jours après la distribution.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 4 avril 1792 , au matin. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du mâtin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-ver
      ...
      membres demandent l'ajpurnement, sans l'impression. (L'Assemblée décrète l'impression du rapport de M. Saladin et l'ajournement à 3 jours après la distribution.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 5 results
    • Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 467 - 477
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 avril 1792 , au soir., PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des notes, pièces et lettres qui suivent : 1° Note envoyée par M. Duranthon, ministre de la justice, sous la date .de ce jour, des décrets sanctionnés par le roi ou dont Sa Majesté a ordonné V exécu
      ...
      fin, le sieur Martel sacrifiera le reste de ses jours à former des hommes instruits et utiles à la patrie; il espère par là gagner les suffrages d'une nation, qui se félicitera d'avoir ouvert un vrai et un seul moyen d'entretenir parmi les hommes une parfaite union, par les principes d'égalité dont ses élèves auront été nourris. « Signé : MARTEL. « Rue et hôtel de Bretonvillier. Ile Saint-Louis. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 avril 1792 , au soir., PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectur
      ...
      et un seul moyen d'entretenir parmi les hommes une parfaite union, par les principes d'égalité dont ses élèves auront été nourris. « Signé : MARTEL. « Rue et hôtel de Bretonvillier. Ile Saint-Louis. »
    • Séance du lundi 30 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 30 avril 1792, au matin

      page 519 - 542
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. .Séance du lundi 30 avril 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-Verbal de la séance du samedi 28 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. (1) Les frais de bureaux sont restés en masse, at-tendu l'impossibilité de déterminer d'une manière précise la dépense pa
      ...
      sauvegarde de leurs biens que le titre 6 de la Constitution a si formellement assuré aux étrangers établis où non en France. Ils attendent avec confiance cette justice que la Constitution leur promet, aux conditions de se soumettre comme ils ont toujours fait aux lois du royaume pour les biens qu'ils y possèdent et de supporter toutes les charges et impositions ainsi que tous autres propriétaires.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. .Séance du lundi 30 avril 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-Verbal
      ...
      aux conditions de se soumettre comme ils ont toujours fait aux lois du royaume pour les biens qu'ils y possèdent et de supporter toutes les charges et impositions ainsi que tous autres propriétaires.
    • Séance du jeudi 3 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 3 mai 1792, au matin

      page 699 - 714
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 mai 1792 ,' au matin. PRÉSIDENCE DE M. LÀCUÉE. La séancé est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- - (1) Au moment de la publication de ce volume, et malgré toutes nos recherches, nous n'avons pu retrouver la 5* partie de ce document qui est visée ici. Nous publierons ultérieurement cette S* partie si nous
      ...
      ent décret, et fera mettre les scellés sur les meubles, effets, bureaux et papiers dudit accusé. » M. le Président. Voici le résultat du scrutin pour l'élection de trois secrétaires en remplacement de MM. Tarbé, Mailhe et Lagrévol. MM. Français (de Nantes), Juéry et Granet (de Toulon) sont élus. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 mai 1792 ,' au matin. PRÉSIDENCE DE M. LÀCUÉE. La séancé est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- - (1) Au
      ...
      MM. Tarbé, Mailhe et Lagrévol. MM. Français (de Nantes), Juéry et Granet (de Toulon) sont élus. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 189 - 200
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrcedi 20 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOJ DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Clavière, ministre des contributions publiques, à laquelle était joint un mémoire, relatif aux droits féodaux non supprimés, appartenant à la nation, et qui ne
      ...
      doit être remplacé. Le ministre a écrit, le 10 avril, à Messieurs les officiers généraux, que le roi leur ordonnait de ne pas s'absenter de leurs postes sans une permission expresse de sa part, et à tous ceux absents de rejoindre aussitôt cet ordre reçu. Ceux qui, sur la présente liste n'ont pas une ville déterminée pour leur résidence, sont destinés pour être répartis dans les différentes armées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrcedi 20 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOJ DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture
      ...
      ous ceux absents de rejoindre aussitôt cet ordre reçu. Ceux qui, sur la présente liste n'ont pas une ville déterminée pour leur résidence, sont destinés pour être répartis dans les différentes armées.
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      page 200 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Duranthon, ministre de la justice, qui renferme plusieurs propositions sur l'exécution, dans le
      ...
      s présenter un projet d'adresse-au peuple français pour le porter à, respecter religieusement les personnes et les propriétés, à se contenter, dans quelque cas que ce puisse être, de livrer les coupables à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir
      ...
      les à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 4 results
    • Séance du jeudi 10 mai 1792

      Séance du jeudi 10 mai 1792

      page 195 - 235
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la barre et déposé sur le bureau 12 livres en argent. (l). Voy;- Archives parlementaires, lr0 série, tJXL, séance au 25 mars 1792, page 481, la pétition de M. Mogue. M. le Président accorde à M"a Laprade le
      ...
      autorités constituées, puisqu'ils ont substitué la force à la loi, puisqu'ils ont fondé l'anarchie et désorganisé tous les pouvoirs. Je demande donc qu'il soit porté contre eux un décret d'accusation et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la bar
      ...
      et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
    • Séance du lundi 14 mai 1792, au matin

      Séance du lundi 14 mai 1792, au matin

      page 320 - 353
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Porcelet, ancien militaire décoré de là croix de Saint-Louis et lieutenant des Invalides est admis à la barre. Il expose qu'il a fait toutes les campagnes delà guerre d'Amérique sous les ordres ae M. d'Estaing et que, dans un combat livré à Sainte-Luciè
      ...
      01. 360,000,000 480,000,000 480,000,000 61,080,201 308,856,047 Sommes égales........ 1,689,936,248 livres. 107,000,000 460,000,000 567,000.000 613,000,000 1,180,000,000 200,000,000 168,000,000 100,000,000 150,000,000 618,000,000 590,000,000 90,000,000 500,000,000 630,000,000 1,130,000,000 600,000,000 40,000,000 640,000,000 90,000,000 550,000,000| 120,000,000 670,000,000 1,689,936)248 1,689,936,248
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. de Porcelet, ancien militaire décoré de là croix de Sain
      ...
      ,000 150,000,000 618,000,000 590,000,000 90,000,000 500,000,000 630,000,000 1,130,000,000 600,000,000 40,000,000 640,000,000 90,000,000 550,000,000| 120,000,000 670,000,000 1,689,936)248 1,689,936,248
    • Séance du dimanche 20 mai 1792

      Séance du dimanche 20 mai 1792

      page 591 - 615
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 20 mai 1792 . présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Fressenel , secrétaire,, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 18 mai 1792 . M. Fillassier. Vous avez entendu dans la séance, dont le procès-verbal vient de vous être lu, lés observations de nos concitoyens (1), habitants d'une campagne aux en
      ...
      inelles en première insiançe dont l'instruction est presque achevée contre 16 accusés détenus faisant partie des 47, ont été retardées par la raison que les complices de ceux détenus, et décrétés, de prise de corps* n'ont pu être arrêtés, qu'on est à leur recherche pour lès découvrir sinon instruire contre eux la contumace. Signé : Paré président ; Gave ; Griveau ; Lethuillier, commissaire du roi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 20 mai 1792 . présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Fressenel , secrétaire,, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      prise de corps* n'ont pu être arrêtés, qu'on est à leur recherche pour lès découvrir sinon instruire contre eux la contumace. Signé : Paré président ; Gave ; Griveau ; Lethuillier, commissaire du roi.
    • Séance du mardi 8 mai 1793, au matin

      Séance du mardi 8 mai 1793, au matin

      page 103 - 158
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 8 mai 1793 , au matin. présidence de m. muraire, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin- Un de MM. les secrétaires donne lecture du prqcès-verjml de là séance du samedi 6 mai 1792 au soir, dont la redàctibn est adoptée. * Un* de MM. les secrétaires donne lecture d'pnp lettre de ]lI. Dumouriez, ministre des affaires 'étrangères, à
      ...
      reçue dont quittance, et celle de 1,400 livres sera pavée après;l'essai des canons fait suivant les règles de l'art et la réception; 3° nous* commissaires, nous nous obligeons à fournir le local nécessaire pour établir le laboratoire et les fourneau*. Fait double à Mende, ce 11 mars 1792. combettes, maire; brunei., officier municipal; LescUre, ûelhermet, Borrillon, officiers municipaux ; Valeton .
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 8 mai 1793 , au matin. présidence de m. muraire, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin- Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      saire pour établir le laboratoire et les fourneau*. Fait double à Mende, ce 11 mars 1792. combettes, maire; brunei., officier municipal; LescUre, ûelhermet, Borrillon, officiers municipaux ; Valeton .