Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-093 hits on 1791-107 hits on 1791-118 hits on 1791-127 hits on 1792-0112 hits on 1792-0211 hits on 1792-0315 hits on 1792-0410 hits on 1792-056 hits on 1792-0616 hits on 1792-0713 hits on 1792-084 hits on 1792-091 hits on 1792-101 hits on 1792-117 hits on 1792-122 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-071 hits on 1793-084 hits on 1793-091 hits on 1793-104 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 27 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 3 results
    • Séance du vendredi 14 octobre 1791

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 216 - 234
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_verbaI deIa séance du jeudi 13 oc- M. Lequinio. Je me.PlaiQS de l’inexactitude avec laquelle plusieurs journaux, qui ont adopté la méthode logographique, dénaturent l’opinion des membres, en substituant
      ...
      és, inhiuî défiance funeste sur les affaires E£eS; m?-s .qui oserait en conserver, lorsque JnnnJÜT/Z dlsslp,é toutes les obscurités? Les vm.a SS se calmeront> quand on saura que vous veillez sans cesse. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_ve
      ...
      e. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
    • Séance du samedi 15 octobre 1791

      Séance du samedi 15 octobre 1791

      page 234 - 244
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 14 octobre, et fait observer, à l’occasion du don de 600 livres par MM. Simonet et Sontha-nax, pour être employée à l’entretien de deux gardes nationaux, que cette
      ...
      d’un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires pour remplacer M.M. François de Neufchâteau,Garran-de-Coulon et Cérutti, sortis par le sort. Un membre représente l’impossibilité de procéder le jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du samedi 15 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. François de Neufchâteau, secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      e jour même à ces élections, les listes de composition des 24 burauxn’étant point encore assez connues. (L’Assemblée décide queces élections sont renvoyées à demain.) (La séance est levée à 4 heures.)
    • Séance du dimanche 16 octobre 1791

      Séance du dimanche 16 octobre 1791

      page 244 - 254
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 16 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 15 octobre. Un membre : Il est nécessaire d’éclaircir l’article relatif aux listes décrétées pour la formation des comités. Le comité de division comprenant celui d’emplacem
      ...
      t qu’il n’y a pas lieu à délibérer ni sur la publication de la liste des officiers émigrés, ni sur la motion de l’impression de l’état nominal des officiers remplacés.) M. le Président. Je propose à l’Assemblée de se retirer dans les bureaux, pour procéder à 1 élection d un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires. (Cette motion est adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du dimanche 16 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-ver
      ...
      ’Assemblée de se retirer dans les bureaux, pour procéder à 1 élection d un président, d’un vice-président et de 3 secrétaires. (Cette motion est adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 9 results
    • Séance du vendredi 20 novembre 1791

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 248 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances du samedi 19 novembre au matin et au soir. M. Rougier-La-Bergerie présente diverses observations qui tendent à reproduire les amendements au projet de décret au comité de
      ...
      donner la plus prompte execution; pourquoi il sera envoyé un courrier extraordinaire à Diion. L'Assemmée nationale décrète, en outre, qu'il sera écrit par son président aux sieurs Tardi et Noireau, qui ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d
      ...
      i ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 25 novembre 1791

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 358 - 370
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 24 novembre, au matin. M. Basire jeune. Je demande à faire lecture d'une lettre de la municipalité d'Auxonne sur l'affaire de M.
      ...
      'agréer sa démission pour ce comité (1). (La séance est levée à quatre heures.) (1) Au moyen de la démission de M. Lacretelle, M. Daverhoult devait le remplacer ; mais celui-ci ayant donné sa démission à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gu
      ...
      n à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
    • Séance du samedi 12 novembre 1791

      Séance du samedi 12 novembre 1791

      page 21 - 46
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 12 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, président, DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vue-président ET DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du pro-eès-verbal de la séance du vendredi 11 novembre. Un membre : M. le secrétaire, qui vient de vous faire la lecture du procès-verbal,
      ...
      aurait-il le front de soutenir que la manifestation des opinions des réfractaires, des non-conformistes, ne trouble point l'ordre public, quand ils soutiennent et persuadent que la Constitution renverse la religion et qu'ainsi il faut renverser la i Constitution ? Je pense qu'on me dispensera de prouver ces faits, puisqu'on n'exige pas de preuve de celui qui dit qu il fait jour quand il est midi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 12 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, président, DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vue-président ET DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à
      ...
      rse la religion et qu'ainsi il faut renverser la i Constitution ? Je pense qu'on me dispensera de prouver ces faits, puisqu'on n'exige pas de preuve de celui qui dit qu il fait jour quand il est midi.
    • Séance du jeudi 1 décembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 1 décembre 1791, au matin

      page 468 - 497
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 29 novembre, au soir et du procès-verbal de la séance du mercredi 30 novembre. M. Isnard , secrétaire, donne lecture : 1° D'une délibération de la municipali
      ...
      , ou d'une caisse garnie, il est évident que le créancier sera dans une meilleure position qu'il n'est aujourd'hui, et qu'il ne sera, si, ne décrétant point de suspension, on suspend néanmoins par des dispositions internes et secrètes. Les cas particuliers qui, jamais, ne doivent prévaloir sur l'intérêt général, n'ont donc ici rien qui puisse inquiéter les créanciers acquéreurs de biens nationaux.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné , secrétaire, donne lect
      ...
      dispositions internes et secrètes. Les cas particuliers qui, jamais, ne doivent prévaloir sur l'intérêt général, n'ont donc ici rien qui puisse inquiéter les créanciers acquéreurs de biens nationaux.
    • Séance du mercredi 7 décembre 1791

      Séance du mercredi 7 décembre 1791

      page 620 - 645
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 6 décembre qui est adopté sans réclamation. Ùn de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Pétition du sieur Olivier Cha
      ...
      que les forces nationales destinées pour Saint-Domingue, ne puissent être employées que pour réprimer la révolte des noirs, sans qu'elles puissent agir directement ou indirectement pour protéger ou favoriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      voriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du lundi 14 novembre 1791

      Séance du lundi 14 novembre 1791

      page 58 - 71
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 13 novembre. Unmembre: Le comité des domaines m'a Chargé de proposer à l'Assemblée de décréter que 6 nouveaux secrétaires-commis seront attachés aux bureaux de
      ...
      s d'abord aux voix la division en quatre sections. (L'Assemblée décrète que le comité de législation sera divisé en quatre sections.) S Un membre : Je propose que chacune des sections fasse son rapport à l'Assemblée, mercredi prochain. (Cette motion est adoptée.) (L'Assemblée se retire dans les bureaux pour procéder à l'élection d'un président.) ^ ; : (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 14 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Isnard , secrétaire, donne lecture du
      ...
      t à l'Assemblée, mercredi prochain. (Cette motion est adoptée.) (L'Assemblée se retire dans les bureaux pour procéder à l'élection d'un président.) ^ ; : (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du samedi 10 décembre 1791, au matin

      Séance du samedi 10 décembre 1791, au matin

      page 695 - 716
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du Samedi 10 décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 9 décembre. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 8 décembre, au soir. Le même secrétaire donne lecture dés le
      ...
      ront au double du nombre dans l'état actuel de contrainte. Eh ! que peuvent désirer de plus les colons ? s'ils sont justes, s'ils calculent bien leurs intérêts et leur sûreté individuelle, ils seront les premiers à invoquer cette loi. Qu'ils ne se bercent pas plus longtemps de la possibilité de maintenir l'esclavage avec toutes les horreurs dont ils l'ont accablé jusqu'à ce jour. 10 décembre 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du Samedi 10 décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne l
      ...
      les premiers à invoquer cette loi. Qu'ils ne se bercent pas plus longtemps de la possibilité de maintenir l'esclavage avec toutes les horreurs dont ils l'ont accablé jusqu'à ce jour. 10 décembre 1791.
    • Séance du jeudi 17 novembre 1791

      Séance du jeudi 17 novembre 1791

      page 104 - 127
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. présidence de m. viénot-vaublanc, président, et de m. lacépède, vice-président. Séance du jeudi 17 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Regnault-Beaucaron. J'ai à faire part à l'Assemblée nationale des plaintes qui lui sont adressées par les volontaires de mon département, qui sont aux frontières. Elles sont contenues dans l'adresse suiva
      ...
      : loin de ramener la paix, l'objet de vos vœux, loin d'apaiser tous les désordres, ceux qui les commettent se croiraient autorisés à les perpétuer, les uns par le silence, les autres par l'injustice de la loi. » Ce que je pensais, le premier jour de la discussion, je le pense encore aujourd'hui. Je compte donc proposer aussi à l'Assemblée nationale des articles additionnels sur ce point important.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. présidence de m. viénot-vaublanc, président, et de m. lacépède, vice-président. Séance du jeudi 17 novembre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Regn
      ...
      e la loi. » Ce que je pensais, le premier jour de la discussion, je le pense encore aujourd'hui. Je compte donc proposer aussi à l'Assemblée nationale des articles additionnels sur ce point important.
    • Séance du samedi 19 novembre 1791, au matin

      Séance du samedi 19 novembre 1791, au matin

      page 146 - 167
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 19 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 18 novembre. Un de MM. les Secrétaires fait lecture d'une adresse des citoyens de Riom, à VAssemblée nationale. Elle est conçue en ces termes : « L'œil de la Fra
      ...
      er ait examiné les comptes de mai 1789 à septembre 1791, avant de s'en occuper. Si l'Assemblée nationale adoptait, au contraire, l'opinion de la minorité du comité, il pourrait sur-le-champ commencer son travail conformément au décret du 13 octobre dernier. D'après celui du 14, le comité ne peut rien faire sans que l'Assemblée se soit déterminée pour l'une ou l'autre de ces deux opinions opposées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 19 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires fait lecture du
      ...
      son travail conformément au décret du 13 octobre dernier. D'après celui du 14, le comité ne peut rien faire sans que l'Assemblée se soit déterminée pour l'une ou l'autre de ces deux opinions opposées.
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 6 results
    • Séance du dimanche 11 décembre 1791

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 2 - 23
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre 1791, au matin. , Un de MM. les secrétaires donné lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Pétition des avoués du tribunal du district de Chartres, par
      ...
      os décrets qu'on en a mit usage. On a voulu mettre une grande importance à la dénonciation ; notre devoir est de la repousser et de donner par là à tout l'Empire un exemple éclatant de notre respect pour la Constitution. Je demande donc que, sur la dénonciation de la pétition individuelle des 10 citoyens de Paris, pour solliciter le veto, l'Assemblée nationale déclare qu'il n'y a lieu à délibérer.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      our la Constitution. Je demande donc que, sur la dénonciation de la pétition individuelle des 10 citoyens de Paris, pour solliciter le veto, l'Assemblée nationale déclare qu'il n'y a lieu à délibérer.
    • Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      page 297 - 311
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires, en vertu d'un décret rendu dans la séance de lundi dernier, fait Vappel nominal pour constater le nombre des membres présents et connaître les motifs de l'absence de ceux qui ne se sont point rendus à leur poste. M. Basire.
      ...
      e de cette; arrestation. Le premier paragraphe est adopté dans les termes suivants : . « L'Assemblée nationale, après avoir décrété l'urgence, décrète : :, « 1* Que la loi du.30 juillet,,n'étant point rén voquée par celle du 28 septembre, sera exécutée sans délai. » (L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de ce soir,) (Voir page 313.) j (La séance est levée à 3 heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires, en vertu d'un décret re
      ...
      rén voquée par celle du 28 septembre, sera exécutée sans délai. » (L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de ce soir,) (Voir page 313.) j (La séance est levée à 3 heures et demie.)
    • Séance du lundi 26 décembre 1791, au soir

      Séance du lundi 26 décembre 1791, au soir

      page 419 - 427
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25 décembre. Un membre observe que M. le secrétaire a omis dans le procès-verbal la rédaction du décret relatif à la pétition de 45 citoyens de Paris qui
      ...
      été rétabli et les portes étant fermées depuis longtemps, il n'y a absolument personne, et on ne peut trouver l'officier commandant. Plusieurs membres: Monsieur le Président, mettez aux voix le renvoi aux commissaires inspecteurs de la salle. (L'Assemblée décrète le renvoi de cette affaire aux commissaires de la salle pour en faire le rapport demain.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lec
      ...
      i aux commissaires inspecteurs de la salle. (L'Assemblée décrète le renvoi de cette affaire aux commissaires de la salle pour en faire le rapport demain.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
    • Séance du mardi 13 décembre 1791

      Séance du mardi 13 décembre 1791

      page 42 - 75
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du lundi 12 décembre. M. Gossuin. Messieurs, dans la séance du 31 octobre dernier, l'Assemblée a renvoyé à son comité de législation une motion de M. Lejosne (1) sur la question de
      ...
      de notre numéraire jusqu'à son dernier terme, bien loin dé favoriser le peuple, n'ont fait que lui nuire; que les émissions de moindre valeur que 5 livres, qu on a le projet de faire, opéreront les mêmes inconvénients, et que pour parvenir au rétablissement de la circulation du numéraire, il paraît indispensable de Saisir le moment propre pour ne pas fabriquer d'assignats au-dessous de 25 livres.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-v
      ...
      êmes inconvénients, et que pour parvenir au rétablissement de la circulation du numéraire, il paraît indispensable de Saisir le moment propre pour ne pas fabriquer d'assignats au-dessous de 25 livres.
    • Séance du mardi 13 décembre 1791

      Séance du mardi 13 décembre 1791

      page 75 - 107
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, président ET DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Bertrand, ministre de la marine, par laquelle il communique à l'Assemblée une adresse de l'assemblé
      ...
      ieurs membres : Monsieur le Président, levez la séance. M. le Président. D'après l'avis d'un grand nombre de membres, qu'il est nécessaire que l'Assemblée soit complète pour discuter cette affaire, j'ajourne la séance a quatre heures après-midi, le sieur Rauch restant jusque-là sous bonne et sûre garde.) (La séance est suspendue à sept heures et demie du matin et ajournée à quatre heures du eoir.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 13 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, président ET DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M
      ...
      ajourne la séance a quatre heures après-midi, le sieur Rauch restant jusque-là sous bonne et sûre garde.) (La séance est suspendue à sept heures et demie du matin et ajournée à quatre heures du eoir.)
    • Séance du mercredi 14 décembre 1791

      Séance du mercredi 14 décembre 1791

      page 107 - 115
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 décembre 1791 . présidence de m. lemontey et de m. ducastel, ex-président. Présidence de M. Lemontey. La séance ajournée ce matin à sept heures et demie est reprise à quatre heures et demie du soir. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture d'une lettre de M. Duport, ministre de lajustice, qui est ainsi conçue : « Monsieur le Président, « J'ai l'
      ...
      i /}• • (L'Assemblée ajourne à demain la continuation de la JiscUssion sur cet objet.) M. le Président. Les deux particuliers sôrit en état de mandât d'arrêt dans un des bureaux de 1'Assémblée .; faut-il les garder dans le même étàt? (L'Assemblée décrète que les sieurs Rauch et Lucot continueront d'être gardés à vue dans un des bureaux de l'Assemblée.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 décembre 1791 . présidence de m. lemontey et de m. ducastel, ex-président. Présidence de M. Lemontey. La séance ajournée ce matin à sept heures et
      ...
      -il les garder dans le même étàt? (L'Assemblée décrète que les sieurs Rauch et Lucot continueront d'être gardés à vue dans un des bureaux de l'Assemblée.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 7 results
    • Séance du mercredi 11 janvier 1792

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 220 - 333
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M. Charles-Joseph Lhote, premier juge du tribunal de Longuyon, district de Longwy, département de la Moselle. Il prévient l'Assemblée que ce tribunal avait commencé l'instruction d'une procédure contre
      ...
      M. Mauduit le jour ou le lendemain du Te Deum et de la prise de possession » : tels sont les objets sur lesquels il importe de connaître la façon de penser de votre armée. Une fois le plan du concordat arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M.
      ...
      at arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
    • Séance du samedi 21 janvier 1792, au matin

      Séance du samedi 21 janvier 1792, au matin

      page 549 - 572
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. M. Antonelle , secrétaire, donne lectîlre du procès-verbal de la séance du vendredi 20 janvier. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Louis Carpentier, dans laquelle ce citoyen se félicite de 'ce que les comités réunis ont été d'avis que les forêts nationales ne seraient p
      ...
      , 18. W Dans les districts où il y aura plusieurs hôpitaux, ils seront réduits à un seul. Art. 19. « Au moyen des dispositions ci-dessus, la mendicité et le vagabondage ne seront plus soufferts. A dater du mois de mai prochain, tout mendiant sera arrêté comme coupable d'oisiveté, conduit aux ateliers et soumis aux peines correctionnelles que lui attireront sa fainéantise ou sa mauvaise conduite. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. M. Antonelle , secrétaire, donne lectîlre du procès-verbal de la séance du vendredi 20 janvier
      ...
      er du mois de mai prochain, tout mendiant sera arrêté comme coupable d'oisiveté, conduit aux ateliers et soumis aux peines correctionnelles que lui attireront sa fainéantise ou sa mauvaise conduite. »
    • Séance du samedi 21 janvier 1792, au soir

      Séance du samedi 21 janvier 1792, au soir

      page 572 - 578
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse du directoire du département de la Marne, qui est ainsi conçue : « Législateurs, « Le dirfectoire du département de là Marne croit devoir, dans cette circonstance remarquable, se rendre au
      ...
      ominable ! .. M. le Président quitte le fauteuil. M. Montault-des-Isles. Messieurs, M. le Président a levé la séance furtivement. Je demandé que tous les bons patriotes ne désemparent pas. Quant à moi, je n,e désempare pas. (Rires.) Plusieurs membres restent quelque temps à leurs places. Enfin, après un quart d'heure de nouveau tumulte, ils sè retirent. (La séance est levée à dix Heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'
      ...
      , je n,e désempare pas. (Rires.) Plusieurs membres restent quelque temps à leurs places. Enfin, après un quart d'heure de nouveau tumulte, ils sè retirent. (La séance est levée à dix Heures et demie.)
    • Séance du mardi 24 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 24 janvier 1792, au matin

      page 607 - 633
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, président, ET DE M. DAVERHOULT, ex-président. La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. M. Dorizy , secrétaire, donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, à laquelle se trouve joint un mémoire contenant des réflexions re
      ...
      ûous de rendre à 84 Ritoyens une liberté qu'ils n'eussent jamais dû perdre ; l'humanité le veut; la jutice le commande. Voici le décret que jè propose : Projet de décret. « L'Assemblée nationale décrète qu'il n'y a lieu à accusation contre les 84 citoyens détenus dans la tour de Caen; le pouvoir exécutif enverra sur-le-champ un courrier à la municipalité de Caen pour les faire mettre en liberté. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 janvier 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUADET, président, ET DE M. DAVERHOULT, ex-président. La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. M
      ...
      te qu'il n'y a lieu à accusation contre les 84 citoyens détenus dans la tour de Caen; le pouvoir exécutif enverra sur-le-champ un courrier à la municipalité de Caen pour les faire mettre en liberté. »
    • Séance du mardi 24 janvier 1792, au soir

      Séance du mardi 24 janvier 1792, au soir

      page 633 - 641
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Rougier-La-Bergerie , au nom du comité d'agriculture, fait un rapport et présente un projet de décret sur les sommes à payer par la Trésorerie nationale à V école vétérinaire tf Al fort, et à celle de Lyon pour Vacquittement de ses dette
      ...
      le somme pour 1791. Art. 3. « Le même traitement sera continué provisoirement aux officiers et élèves des mines jusqu'à l'époque où il sera prononcé définitivement sur l'organisation de ce corps. « L'Assemblée charge ses comités d'agriculture et de l'instruction publique de lui présenter incessamment un travail général sur l'organisation de ce corps. » (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Rougier-La-Bergerie , au nom du comit
      ...
      Assemblée charge ses comités d'agriculture et de l'instruction publique de lui présenter incessamment un travail général sur l'organisation de ce corps. » (La séance est levée à neuf heures et demie.)
    • Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      Séance du samedi 28 janvier 1792, au soir

      page 726 - 739
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Antonnelle , secrétaire. Messieurs, voici une lettre que l'accusateur public du département du Gard a adressée aux députés de ce même département. A cette lettre sont joints deux procès-verbaux et la copié d'une lettre du procureur g
      ...
      i, les reconnaissances des liquidations seront expédiées aux officiers liquidés, en satisfaisant, par eux, aux formalités prescrites par les précédents décrets. (1) Ribliothèque nationale : Assemblée législative, Dette publique, tome II, Q. (2) Voir ci-dessus, page 727. (31 Ribliothèque nationale : Assemblée législative, Dette publique, tome II, Q. (4) Voir ci-dessus, page 727. FIN DU TOME XXXVII.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Antonnelle , secrétaire. Messieur
      ...
      législative, Dette publique, tome II, Q. (2) Voir ci-dessus, page 727. (31 Ribliothèque nationale : Assemblée législative, Dette publique, tome II, Q. (4) Voir ci-dessus, page 727. FIN DU TOME XXXVII.
    • Séance du samedi 7 janvier 1792, au matin

      Séance du samedi 7 janvier 1792, au matin

      page 114 - 131
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacuée , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 6 janvier. M. Caminet propose à l'Assemblée de se faire rendre compte., par le ministre des contributions publiques, de l'état dés employés de" la régie gén
      ...
      onale, et sera porté à la sanction du roi. Mais le premier sera terminé par ces mots : Lé ministre de la justice rendra compte, dans trois jours, des mesures qu'il aura prises pour l'exécution dû présent décret. Plusieurs membres demandent l'ajournement de la suite de la discussion. (L'Assemblée, consultée, ajourne la suite de la discussion à lundi prochain.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lacuée , secrétaire, donne lectur
      ...
      ent décret. Plusieurs membres demandent l'ajournement de la suite de la discussion. (L'Assemblée, consultée, ajourne la suite de la discussion à lundi prochain.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 showing 10 of 11 results view all
    • Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 143 - 174
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un rapport et présente un projet de décret (1) sur la pétition d'un grand nombre de sous-officiers et soldats de la garde nationale parisienne soldée (2) qui ont pris leur congéy re
      ...
      us dangereux, qui ne se montrent que sous les dehors du civisme : ce sont les détracteurs insatiables des autorités constituées. Vous les trouverez dans ces associations que la décomposition de tous les pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire
      ...
      es pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
    • Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      Séance du lundi 6 février 1792, au matin

      page 191 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 4 février, au soir. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 3 février. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture des lettres sui
      ...
      es auxquelles ils ont été remis. dont Lyon. Pau. 878 à Pau. 2,641 à Bayonne. Perpignan. Strasbourg, j Strasbourg. Les cuivres au directoire de Lyon Les cloches au sieur Alcock. Besançon. Orléans. Paris. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      s. ( 6,526 à Rouen, dont ] 13,307 à Maromme. { 68,858 à Romilly. Paris. La Rochelle. Lille. Toulouse. ( 503 à Toulouse, dont j n,6l8 à Marseille. ( 16,279 Zaccaty. Nantes. La Rochelle. Limoges. Paris.
    • Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      Séance du mardi 7 février 1792, au matin

      page 245 - 262
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 7 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi -4 février, au matin. M. Antonelle , secrétaire, donne lecture du procès-verbal delà séance du dimanche 5 février. M. Lejosne. Je demande la parole pour une motion d'ordre
      ...
      ais ~ de voyage................... 1,380,023 5 » Les appointements des commis, huissiers, garçons de bureaux et autres employés au service de l'Assemblee, pour le trimestre................... 44,342 8| 4 Les dépenses ordinaires variables...................... 48,296 3 9 Les frais d'impressions et fournitures de librairie______ 27,624 14 4 Les dépenses extraordinaires 35,616' 3 5 1,541,591.2 s. 9d:
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 7 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      | 4 Les dépenses ordinaires variables...................... 48,296 3 9 Les frais d'impressions et fournitures de librairie______ 27,624 14 4 Les dépenses extraordinaires 35,616' 3 5 1,541,591.2 s. 9d:
    • Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      Séance du samedi 7 février 1792, au soir

      page 263 - 274
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séante du samedi 7 février 1792 , au, soir. présidence de m. lemontey, ex -président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mayerne , au nom. du comité de division„ fait la. seconde lecture d'un projet de décret (1) concernant La circonscription des paroisses de la ville de Provins,; le projet de decret est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, ouï le rapp
      ...
      arde. Je demande que le rapport soit fait samedi soir et qu'on ne rende pas les pièces. (L'Assemblée décide que le rapport de la pétition du sieur Gauthier d'Hauteville sera fait samedi soir.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain, arrêté par le comité central. (La séance est levée à dix heures.) (1) Voy. Archives parlementaires, 1" Série, t. XXXIV, séance du 23 octobre 1791, page 361.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séante du samedi 7 février 1792 , au, soir. présidence de m. lemontey, ex -président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mayerne , au nom. du comité de divi
      ...
      résident annonce l'ordre du jour de demain, arrêté par le comité central. (La séance est levée à dix heures.) (1) Voy. Archives parlementaires, 1" Série, t. XXXIV, séance du 23 octobre 1791, page 361.
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 296 - 323
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 7 février au soir. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 8 février. M. Destrem , député du département de PAude, demande un congé d'un mois.
      ...
      disposée à, jouir de la Révolution présente, autant elle est déterminée à n'en pas souffrir une nouvelle. Nous croyons, Sire, pouvoir ajouter que nulle ville n'est plus attachée à la royauté constitutionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du jeudi 9 Février 1792 ,au matin. i présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      tionnelle et à la personne sacrée de Votre Ma*? jesté. Nous sommes, avec un profond respect, Sire, de Votre Majesté, les très fidèles et très obéissants serviteurs. Dùfour, Jaubert, J.-C.-A. Debourge.
    • Séance du lundi 13 février 1792

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 465 - 485
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de la séance du 5 février de la seconde lecture d'un projet de décret, présenté par le comité de l'ordinaire des finances sur l'acompte demandé par les entrepreneurs des églises de Saint-Sulpice, Saint-Ph
      ...
      sera faite des matériaux de l'église, et on observe, en outre, que le chevet de cette église appuyé sur le mur de clôture du port dont il fait partie, ne doit pas non plus être compris dans la vente, mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de l
      ...
      mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
    • Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      Séance du mardi 14 février 1792, au matin

      page 485 - 507
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Devercy, ancien procureur au Châtelet et électeur du département de Paris; cette lettre est ainsi conçue : « Monsieur le Président, «
      ...
      Celui-ci peut être suspect, pourquoi nous vous pçions de faire veiller sa marche et de vous assurer lors de son départ chez vous, la route du Fay-Billot, nous vqus invitons à en faire part à nos municipalités voisines. « Nous sommes avec fraternité les officiers municipaux. « Signé: Hérard-Drey, Ruelle, Lolabé, maire; Bertrand, Bouillé, Ventrillon. » (1) Archives nationales. Carton C 144, C4 185.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 14 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donn
      ...
      cipalités voisines. « Nous sommes avec fraternité les officiers municipaux. « Signé: Hérard-Drey, Ruelle, Lolabé, maire; Bertrand, Bouillé, Ventrillon. » (1) Archives nationales. Carton C 144, C4 185.
    • Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      page 518 - 546
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 14 février, au matin. Un membre, au nom du comité des pétitions, fait un rapport e\. présente un projet de décret tendant à faire remettre au sieur Janiot, des pièces par
      ...
      sein, chargés de porter aux citoyens des paroles de paix, et de les ramener à l'ordre parla per-. suasion, en les instruisant sur leurs devoirs et sur leurs véritables intérêts. « L'Assemblée décrète cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
    • Séance du jeudi 16 février 1792

      Séance du jeudi 16 février 1792

      page 557 - 583
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 16 février 1792 . présidence de m. condorcet, président, et de m. lemontey, ex-président. Présidence de M. Condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. M. Golzart demande la parole pour présenter un projet de décret tendant à obliger les avoués et les huissiers à déposer, à titre de garantie, un fonds de responsabilité en
      ...
      u Corps législatif, et plusieurs de ses opérations sont directement ordonnées par l'Assemblée nationale, sans aucune participation de ce qu'on désigne sous le nom de pouvoir exécutif. On ne s'arrêtera pas sur cette distinction, mais pour peu qu'on veuille l'approfondir, on verra que peut-être elle répond seule à la plus grande partie des objections faites contre 1 institution des payeurs généraux.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 16 février 1792 . présidence de m. condorcet, président, et de m. lemontey, ex-président. Présidence de M. Condorcet. La séance est ouverte à neuf heure
      ...
      pas sur cette distinction, mais pour peu qu'on veuille l'approfondir, on verra que peut-être elle répond seule à la plus grande partie des objections faites contre 1 institution des payeurs généraux.
    • Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      page 583 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 16 février dont la rédaction est adoptée. M. Lacuée. Le 12 octobre 1791, le ministre des contributions publiques vous annonça qu'il s'occupait à compléter les mesures rela
      ...
      M. Lacuée. Les officiers auront beaucoup de peine à se procurer d'eux-mêmes la viande et le pain. Un membre : Je demande que l'augmentation aiflieu pour les gardes nationales, suivant le grade, comme pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 7 results
    • Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      page 229 - 254
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 28 février Î792, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 29 février 1792, au matin. Un de MM. les secrétaires
      ...
      atique. M. Basire. Je demande l'impression du pam-phet de l'empereur. (L'Assemblée ordonne l'impression des pièces et le renvoi au comité diplomatique.) M. le Président lève la séance à quatre heures et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture
      ...
      et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
    • Séance du jeudi 23 février 1792

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 24 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapport, et présente un projet de décret sur les réclamations de là commune de Nantes, relatives aux opérations du corps électoral du département de la Loire-Inférieure (1;; il s'exprime ainsi : Messieurs
      ...
      lengros. Salmon. Sanslaville. Saulnier. Sautayra. Schirmer. Sers. Siau. Siblot. Sissous. Solomiac. Soubey rand-Saint-Prix. Soubrany. Taillefer. Tavernel. Teillard. Terrède. Thévenet. Thibaut. Thuriot. Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapp
      ...
      Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
    • Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 382 - 394
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au matin. présidence de m. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture au procès-vérbàl de là séance du samedi 3 mars 1792, àu soir. Il donne ensuite lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Jean Auger, ci-devant receveur des droits d'entrée de la
      ...
      c, Terrède. Comité des lettres de cachet. M. Dongois, Duval (Charles). Suppléants: MM. Salvage, Martinecourt, Comité de marine. MM. Rouyer, Christinat, Michel, cadet, Aubert-Dubayet, Dufrexou, Sers, Dumoustier, Brunck, Lameth (Théodore), Malassis, Lefranc, Guillois. Suppléants : MM. Leremboure, Français (de Nantes), Gasparin, Couget, Descrots-Destrées. La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au matin. présidence de m. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture
      ...
      umoustier, Brunck, Lameth (Théodore), Malassis, Lefranc, Guillois. Suppléants : MM. Leremboure, Français (de Nantes), Gasparin, Couget, Descrots-Destrées. La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mardi 6 mars 1792, au matin

      Séance du mardi 6 mars 1792, au matin

      page 405 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 5 mars 1792, au soir. M. Golzart. Les administrateurs du directoire du district de Grandpré, département des Ardennes, me chargent d'informer l'Assemblée nationale que les
      ...
      demande l'impression du discours du ministre de la guerre et le renvoi au comité militaire. Plusieurs membres : La question préalable sur l'impression! (L'Assemblée rejette la question préalable, ordonne l'impression et la distribution du mémoire et le renvoi au comité militaire chargé de faire son rapport sur les différentes demandes qu'il renferme.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      nne l'impression et la distribution du mémoire et le renvoi au comité militaire chargé de faire son rapport sur les différentes demandes qu'il renferme.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mardi 6 mars 1792, au soir

      Séance du mardi 6 mars 1792, au soir

      page 422 - 430
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande qu'il soit fait une loi provisoire sur les formes de procéder dans les pays dépendant de la ci-devant souveraineté de Béarn. (L'Assemblée renvoie cette proposition au comité de législation.) M. Blanchard. Je rappelle à l'Assem
      ...
      aces et duretés, qu'ils ont demandé leur congé, mais que leurs cartouches n'ont pas été revêtues des formes prescrites par les ordonnancés. Ils exposent aussi qu'on leur a refusé leur solde jusqu'à l'époque de la cessation de leur service. Ils demandent la réforme de leur cartouche, et leur paye. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité militaire.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 6 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande qu'il soit fait une loi pr
      ...
      époque de la cessation de leur service. Ils demandent la réforme de leur cartouche, et leur paye. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité militaire.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
    • Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 44 - 61
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à dix heures du matin. A onze heures, l'Assemblée, malgré la recommandation faite la veille par M. le Président, ne compte pas 200 membres, nombre nécessaire pour la validité des délibérations. Plusieurs membres proposent l'appel nominal pour parvenir à connaître les nom
      ...
      cation accordée aux 19 février 1792. sous-officiers et soldats de la garde nationale parisienne. 18 février 1792. Décret relatif aux troubles du district de Noyon. 18 février 1792. 19 février 1792. Décret qui autorise le pouvoir exécutif à faire sortir de Paris deux bataillons pour les envoyer dans le département de l'Oise. 19 février 1792. « Paris, le 23 février 1792. « Signé : M. L.-F. DUPORT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à dix heures du matin. A onze heures, l'Assemblée, malgré la recommanda
      ...
      cret qui autorise le pouvoir exécutif à faire sortir de Paris deux bataillons pour les envoyer dans le département de l'Oise. 19 février 1792. « Paris, le 23 février 1792. « Signé : M. L.-F. DUPORT. »
    • Séance du dimanche 11 mars 1792

      Séance du dimanche 11 mars 1792

      page 556 - 589
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 9 mars. M. Gorguereau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 mars, au matin. Le sieur llelman, qraveur, dont les talents sont déjà connus par de
      ...
      e le répète, voilà ma seule ambition: Ge sera la plus belle récompense que je reconnaîtrai avoir reçue de la nation, dont je me fais gloire d'être citoyen-soldat, et un des premiers défenseurs de ma patrie, que je soutiendrai jusqu'à la dernière goutte de mon sang, comme fidèle observateur des lois. Tels sont les devoirs que je me suis imposés, et que je jure d'exécuter fidèlement. Signé : Palloy.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 mars 1792. PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      atrie, que je soutiendrai jusqu'à la dernière goutte de mon sang, comme fidèle observateur des lois. Tels sont les devoirs que je me suis imposés, et que je jure d'exécuter fidèlement. Signé : Palloy.
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 5 results
    • Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      page 484 - 505
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Gobel, évêque de Paris, par laquelle il sollicite l'organisation définitive et le traitement des employés des églises de cette ville. (L'Assemblée renvoie cette lettré au com
      ...
      at de sa mère. « Art. 2. Les naissances, mariages et sépultures seront constatés sur les registres publies. « Art. 3. Lé droit d'affranchissement que les maîtres étaient tenus dé payer est et demeure supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres su
      ...
      supprimé. « Art. 4. L'Assemblée nationale renvoie à ses comités de législation, des colonies ét de commerce réunis, le mode d'établir la saisie réelle sur les propriétés foncières dans les colonies. »
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      page 694 - 755
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 28 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lectur edes lettres et adresses suivantes : 1° Lettre de M. Schoël, négociant de Dunk
      ...
      la prudence. Au surplus,, le produit de l'aliénation servira à liquider les dettes qui grèvent l'Etat d'un intérêt onéreux et à accélérer la rentrée des assignats. Cette opération suffirait sans doute pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-ve
      ...
      pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
    • Séance du vendredi 16 mars 1792

      Séance du vendredi 16 mars 1792

      page 37 - 56
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 15 mars au matin. M. Lavigne. Les citoyens de la ville de Tonneins, qui se sont enrôlés pour aller sur les frontières, ont fait 160 lieues pour venir voir l'Assemblée nationale.
      ...
      tionale que j'ai nommé au département des affaires étrangères M. Dumouriez, et à celui de la marine M. de Lacoste. t Signé : LOUIS. » Un membre, au nom de la commission des Douze, observe que le rapport qu'il était chargé de faire ce soir a l'Assemblée ne sera pas prêt. M. le Président. Alors la séance extraordinaire, décrétée pour ce soir (2), n'aura pas lieu. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      rt qu'il était chargé de faire ce soir a l'Assemblée ne sera pas prêt. M. le Président. Alors la séance extraordinaire, décrétée pour ce soir (2), n'aura pas lieu. (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du samedi 17 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 17 mars 1792, au matin

      page 56 - 82
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 16 mars 1792. M. Le Président fait part à l'Assemblée de la demande formée par M. Gréau, député du département de l'Yonne, d'un congé de huit jours pour affaires de
      ...
      t leur patrie et honoreront leur ministère. S'ils s'y refusent, ne vous amusez plus à les dénoncer, ne demandez pas même qu'on leur fasse leur procès ! demandez qu'ils soient remplacés par quatre grands jurés, qui jugeront les anciens et les nouveaux procès ; ils nous coûteront moins et ils nous serviront mieux. Buirette-Verrières. Défenseur officieux, rue de l'Égalité, section du Théâtre-Fançais.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. GUYTON-MORVEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      ds jurés, qui jugeront les anciens et les nouveaux procès ; ils nous coûteront moins et ils nous serviront mieux. Buirette-Verrières. Défenseur officieux, rue de l'Égalité, section du Théâtre-Fançais.
    • Séance du samedi 17 mars 1792, au soir

      Séance du samedi 17 mars 1792, au soir

      page 82 - 95
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 mars 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. gensonné, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Gorguereau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 15 mars 1792, au soir. ' M. Mouysset , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Casseneuve, orfèvr
      ...
      . Si le salut de la liberté demande l'emploi de votre courage et de vos forces, le département de l'Hérault ne sera pas le dernier à vous donner le signal. » Lecture faite de cette lettre, elle a été approuvée et signée ; M. le vice-procureur général syndic, a été chargé d'en faire l'envoi a toutes les municipalités. Pour expédition, Signé : Castilhon, vice-président, Bougette, secrétaire-général,
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 mars 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. gensonné, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Gorguereau , secrétaire, do
      ...
      approuvée et signée ; M. le vice-procureur général syndic, a été chargé d'en faire l'envoi a toutes les municipalités. Pour expédition, Signé : Castilhon, vice-président, Bougette, secrétaire-général,
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 8 results
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 2 - 12
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heures du soir. - Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 26 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres sui
      ...
      autres communes les procès-verbaux de vérification seront envoyés de suite aux directoires de département, qui en feront passer les extraits certifiés d'eux au ministre de l'intérieur, ainsi que l'état de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heure
      ...
      t de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
    • Séance du vendredi 6 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 6 avril 1792, au matin

      page 231 - 252
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 6 avril 1792 , au matin. présidence de m. bfgot de préameneu, vice-président. (jLa séance est ouverte à neuf heures du malin.) M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 4 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Léonetti , député du département de la Corse, prête le serment individuel prescr
      ...
      s laquelle on fait allusion à cette adresse. (2) Archives nationales, Carton Dxl, n° 4. l'Assemblée nationale par l'interprète de son Président, à qui nous sommes entièrement et respectueusement dévoués. Les officiers municipaux, Signé : gautron, maire; caffaut, procureur de la commune ; Gambart, Perrot, Chaligne, officiers municipaux. Municipalité d'Arpajon, 28 mars 1792 , l'an IVe de la liberté.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 6 avril 1792 , au matin. présidence de m. bfgot de préameneu, vice-président. (jLa séance est ouverte à neuf heures du malin.) M. Jean Debry , secrét
      ...
      és. Les officiers municipaux, Signé : gautron, maire; caffaut, procureur de la commune ; Gambart, Perrot, Chaligne, officiers municipaux. Municipalité d'Arpajon, 28 mars 1792 , l'an IVe de la liberté.
    • Séance du samedi 7 avril 1792, au soir

      Séance du samedi 7 avril 1792, au soir

      page 316 - 354
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de l'examen des comptes, fait un rapport sur la pétition des héritiers du sieur Maubaillarq, ancien trésorier de la marine et des colonies, tendant à ce que le sieur Bizouard, commis aux exercices du feu sieur Sain
      ...
      e, conformément au précédent décret, le compte de M. de Narbonne, et généralement toutes les pièces à l'appui, seront renvoyés |au comité de l'examen des comptes, qui sera tenu, dans un mois, d'en faire son rapport détaillé et circonstancié. Art. 2. « M. de Narbonne sera tenu de garder Paris jusqu'à ce que le rapport ordonné ait été fait, et que l'Assemblée nationale ait définitivement prononcé. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de l'examen de
      ...
      re son rapport détaillé et circonstancié. Art. 2. « M. de Narbonne sera tenu de garder Paris jusqu'à ce que le rapport ordonné ait été fait, et que l'Assemblée nationale ait définitivement prononcé. »
    • Séance du samedi 14 avril 1792, au soir

      Séance du samedi 14 avril 1792, au soir

      page 635 - 681
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Henry , au nom du comité de division, fait la troisième lecture (1) d'un projet de décret sur la circonscription des paroisses de la ville d'Aurillac; ce projet est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale» après avoir entendu le rapport de so
      ...
      36 144 1,600 6,400 1)600 692 1)600 6,400 1,600 692 1,600 6,400 Officiers imspecteurs généraux. Total des officiers, sous-officiers et gendarmes....,............................... Plus, un greffier par chaque département, et un commis écrivain au département de Paris, ci. Total général..................... TOTAL des BRIGADES. 217 217 36 1,600 TOTAL des HOMMES. 1,185 1,185 189 8,692 8,700 84 8,784
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Henry , au nom du comité de division, fa
      ...
      ar chaque département, et un commis écrivain au département de Paris, ci. Total général..................... TOTAL des BRIGADES. 217 217 36 1,600 TOTAL des HOMMES. 1,185 1,185 189 8,692 8,700 84 8,784
    • Séance du dimanche 15 avril 1792

      Séance du dimanche 15 avril 1792

      page 682 - 697
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Dumouriez, ministre des affaires étrangères; elle est ainsi conçue (1) : « Paris, 15 avril 1792 , l'an IV de la liberté, « Samedi à minuit. « Monsieur le
      ...
      importante. Je propose seulement que la discussion du projet ae décret du comité diplomatique soit ajournée à l'époque ou la dernière lettre de M. de Noailles au ministre des affaires étrangères aura été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 avril 1792 . présidence de mm. lemontey, ex-président et bigot de préameneu, président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. le
      ...
      été communiquée à l'Assemblée. (L'Assemblée décrète la motion de M. Thuriot.) M. le Président annonce que M. Gouvion, député de Paris, donne sa démission. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du lundi 16 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 16 avril 1792, au matin

      page 697 - 722
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 avril 1792 , au matin. présidence de m. bigot de préameneu.- La séance est ouverte à neuf heures du matin. Le sieur Gloistre, dit Dauphiné, ouvrier de la manufacture de Tulle, est admis à la barre. Il porte une pique de son invention au haut de laquelle sont adaptés deux pistolets, il s'exprime ainsi : « Messieurs, jusqu'à l'époque de la Révolutio
      ...
      et qui était parti pour inspecter les régiments qui y sont en garnison, est arrivé sur l'avis que M. de Coincy lui a donné de ce qui venait de se passer. Nous nous concerterons avec lui pour tous les objets relatifs à la tranquillité publique et nous aurons soin de vous informer de tout ce qui pourra mériter votre attention. Pour copie : Les administrateurs, etc. Signé : FÈBRE, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 avril 1792 , au matin. présidence de m. bigot de préameneu.- La séance est ouverte à neuf heures du matin. Le sieur Gloistre, dit Dauphiné, ouvrier d
      ...
      objets relatifs à la tranquillité publique et nous aurons soin de vous informer de tout ce qui pourra mériter votre attention. Pour copie : Les administrateurs, etc. Signé : FÈBRE, secrétaire général.
    • Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 78 - 95
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 31 mars 1792, au soir, dont la rédaction est approuvée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche leravril 1792, dont la
      ...
      Clerc sera admis à la séance de ce soir.) 5° Lettre des admistrateurs du directoire de Paris, qui demandent que l'Assemblée les admette à la barre pour présenter leurs observations sur la pétition de la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture d
      ...
      la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mercredi 4 avril 1792, au matin

      Séance du mercredi 4 avril 1792, au matin

      page 176 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 4 avril 1792 , au matin. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du mâtin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 3 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Inizan donne lecture d'une lettre du tribunal criminel du département du Finistère relative à des difficultés qui se
      ...
      e de la justice : « Décrète qu'il y a lieu a accusation. » Plusieurs membres: La question préalable! D'autres membres demandent l'impression et l'ajournement à 3 jours après la distribution. D'autres membres demandent l'ajpurnement, sans l'impression. (L'Assemblée décrète l'impression du rapport de M. Saladin et l'ajournement à 3 jours après la distribution.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 4 avril 1792 , au matin. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du mâtin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-ver
      ...
      membres demandent l'ajpurnement, sans l'impression. (L'Assemblée décrète l'impression du rapport de M. Saladin et l'ajournement à 3 jours après la distribution.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 10 results
    • Séance du samedi 21 avril 1792, au soir

      Séance du samedi 21 avril 1792, au soir

      page 246 - 275
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 avril 1792 , au soir:, PRÉSIDENCE DE M.LACUÉE,vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes 1° Lettre du sieur Bacon, qui offre la poignée d'une épée en argejit, cette lettre est ainsi conçue (1) : « Paris, 20 avril 792 . « Monsieur le Président, «
      ...
      en nous faire connaître si vous approuvez les ^positions que nous venons de faire a cet égard, dont nous avons l'honneur de vous faire part, rce que, dans le cas contraire, nous prendrions s mesures nécessaires pour assurer la rentrée ns la caisse du district de Strasbourg, des omptes qu'il a déjà reçus. Les administrateurs composant le directoire département du Bas-Rhin. (Suivent les signatures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 avril 1792 , au soir:, PRÉSIDENCE DE M.LACUÉE,vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture de
      ...
      écessaires pour assurer la rentrée ns la caisse du district de Strasbourg, des omptes qu'il a déjà reçus. Les administrateurs composant le directoire département du Bas-Rhin. (Suivent les signatures.)
    • Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 300 - 314
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 avril 1792 , au matin, PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 21 avril 1792Î au soir, dont la rédaction est adoptée. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : • 1° Lettre de M. Rol
      ...
      'autres membres : Le décret d'urgence! (L'Assemblée, après avoir décrété l'urgence, décrète que le délai sera prorogé jusqu'au 1er janvier prochain et renvoie la rédaction des 2 décrets au comité de l'extraordinaire des finances.) (1) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1)'La rédaction de ce décret a été présenté dans.la séance du mercredi 2o avril au matin. Voy. ci-après cette séance.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 avril 1792 , au matin, PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du
      ...
      'extraordinaire des finances.) (1) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1)'La rédaction de ce décret a été présenté dans.la séance du mercredi 2o avril au matin. Voy. ci-après cette séance.
    • Séance du jeudi 26 avril 1792

      Séance du jeudi 26 avril 1792

      page 407 - 439
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 26 avril 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU La séance est ouvertè à neuf heures du màtin. M. Tarbé , secrétaire, donnelecl.ure du procès-verbal de la séance d$ mercredi 21 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires annonce les dons patrotiques suivants : 1° Le sieur Legris, électeur de 1789, demeurant au Gr
      ...
      sor public qu'ils alimentent ou qui les fait vivre, n'est pas follement dissipé. Voilà ce que je voulais, ce que j'espérais, ce que j'attendais des représentants du peuple, voilà le compte qu'ils lui devaient et qu'ils ne lui ont point rendu. Rien ne justifie la précipitation de la délibération qu'ils ont prise. Le secret nécessaire au ministre pour le succès de ses opérations n'était pas Un motif
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 26 avril 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU La séance est ouvertè à neuf heures du màtin. M. Tarbé , secrétaire, donnelecl.ure du procès-verbal
      ...
      devaient et qu'ils ne lui ont point rendu. Rien ne justifie la précipitation de la délibération qu'ils ont prise. Le secret nécessaire au ministre pour le succès de ses opérations n'était pas Un motif
    • Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au soir

      page 467 - 477
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 avril 1792 , au soir., PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des notes, pièces et lettres qui suivent : 1° Note envoyée par M. Duranthon, ministre de la justice, sous la date .de ce jour, des décrets sanctionnés par le roi ou dont Sa Majesté a ordonné V exécu
      ...
      fin, le sieur Martel sacrifiera le reste de ses jours à former des hommes instruits et utiles à la patrie; il espère par là gagner les suffrages d'une nation, qui se félicitera d'avoir ouvert un vrai et un seul moyen d'entretenir parmi les hommes une parfaite union, par les principes d'égalité dont ses élèves auront été nourris. « Signé : MARTEL. « Rue et hôtel de Bretonvillier. Ile Saint-Louis. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 avril 1792 , au soir., PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectur
      ...
      et un seul moyen d'entretenir parmi les hommes une parfaite union, par les principes d'égalité dont ses élèves auront été nourris. « Signé : MARTEL. « Rue et hôtel de Bretonvillier. Ile Saint-Louis. »
    • Séance du samedi 28 avril 1792, au soir

      Séance du samedi 28 avril 1792, au soir

      page 495 - 500
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 avril 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mailhe , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 26 avril, dont la rédaction est adoptée. M. Dumolard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 27 avril, au matin. M. Delacroix. Je dema
      ...
      si mieux il n'aime continuer son service dans la gendarmerie nationale, où il prendra son rang pour l'avancement, suivant les règles établies par les précédents décrets. Décrète enfin que le présent décret sera envoyé aux directoires du département et des districts de Seine-et-Oise. (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et ajourne la discussion.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 28 avril 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Mailhe , secrétaire, donne lecture du
      ...
      écret sera envoyé aux directoires du département et des districts de Seine-et-Oise. (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et ajourne la discussion.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du jeudi 3 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 3 mai 1792, au matin

      page 699 - 714
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 mai 1792 ,' au matin. PRÉSIDENCE DE M. LÀCUÉE. La séancé est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- - (1) Au moment de la publication de ce volume, et malgré toutes nos recherches, nous n'avons pu retrouver la 5* partie de ce document qui est visée ici. Nous publierons ultérieurement cette S* partie si nous
      ...
      ent décret, et fera mettre les scellés sur les meubles, effets, bureaux et papiers dudit accusé. » M. le Président. Voici le résultat du scrutin pour l'élection de trois secrétaires en remplacement de MM. Tarbé, Mailhe et Lagrévol. MM. Français (de Nantes), Juéry et Granet (de Toulon) sont élus. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 mai 1792 ,' au matin. PRÉSIDENCE DE M. LÀCUÉE. La séancé est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- - (1) Au
      ...
      MM. Tarbé, Mailhe et Lagrévol. MM. Français (de Nantes), Juéry et Granet (de Toulon) sont élus. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 727 - 746
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invalides, est admis à la barre. IJ s'exprio ainsi (i) : « Représentants du peuple français, « Comme enfant de la patrie je viens déposer entre vos mains le tribut que chaque citoyen doit à la société dans
      ...
      renaître dans l'âme des soldats qui combattent pour la liberté, et qui ont besoin de voir leurs chefs soutenus de toutes les forces de la volonté nationale. « Je suis avec respect, etc. «. Signé : de grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invali
      ...
      grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 189 - 200
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrcedi 20 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOJ DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Clavière, ministre des contributions publiques, à laquelle était joint un mémoire, relatif aux droits féodaux non supprimés, appartenant à la nation, et qui ne
      ...
      doit être remplacé. Le ministre a écrit, le 10 avril, à Messieurs les officiers généraux, que le roi leur ordonnait de ne pas s'absenter de leurs postes sans une permission expresse de sa part, et à tous ceux absents de rejoindre aussitôt cet ordre reçu. Ceux qui, sur la présente liste n'ont pas une ville déterminée pour leur résidence, sont destinés pour être répartis dans les différentes armées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrcedi 20 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOJ DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture
      ...
      ous ceux absents de rejoindre aussitôt cet ordre reçu. Ceux qui, sur la présente liste n'ont pas une ville déterminée pour leur résidence, sont destinés pour être répartis dans les différentes armées.
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      page 200 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Duranthon, ministre de la justice, qui renferme plusieurs propositions sur l'exécution, dans le
      ...
      s présenter un projet d'adresse-au peuple français pour le porter à, respecter religieusement les personnes et les propriétés, à se contenter, dans quelque cas que ce puisse être, de livrer les coupables à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir
      ...
      les à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
    • Séance du samedi 21 avril 1792, au matin

      Séance du samedi 21 avril 1792, au matin

      page 220 - 246
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 19 avril 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du citoyen
      ...
      (Murmures dans une partie de l'Assemblée. — Applaudisse^ ments dans Vautre,), Plusieurs membres : L'ondre du jour ! (L'Assemblée décide qu'elle ne passe pas à l'ordre du jour et décrète1 que le Comité d'instruction publique présentera par aperçu, selon l'offre qu'il en a faite, l'état des dépenses attachées à l'exécution de son; projet de' décret). (La séance est : levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      é d'instruction publique présentera par aperçu, selon l'offre qu'il en a faite, l'état des dépenses attachées à l'exécution de son; projet de' décret). (La séance est : levée à trois heures et demie.)
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 4 results
    • Séance du vendredi 18 mai 1792

      Séance du vendredi 18 mai 1792

      page 531 - 552
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 mai 1792 ; -' présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf-heures du matin. M. Saladin si ^secrétaire, donne lecture du procès verbal de.la séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin, dont la rédaction est adoptée. • M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 16 mai 1792, au soir, dont la rédaction
      ...
      additionnel de M. Carnot l'aîné.) M. Merlin. Je demande qu'il soit permis à la municipalité de décerner des mandats d'amener pour empêcherla fabricationdes faux assignats. M. Chéron-La-Bruyère. Je demande la plus forte question préalable sur cette terrible confusion de pouvoirs. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Merlin.) (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 mai 1792 ; -' présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf-heures du matin. M. Saladin si ^secrétaire, donne lecture du procès verbal de
      ...
      mande la plus forte question préalable sur cette terrible confusion de pouvoirs. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la motion de M. Merlin.) (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 573 - 590
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 19 mai 1792 , au soir. présidence de m. tardive au, vice^président. La séance est ouverte à. six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes contenant des dons patriotiques : 1° Adresse des ouvriers du magasin des subsistances de Saint-Martin qui offrent 60 livres en assignats. 2° Lettre d'un démocrate belge qui o
      ...
      re, et nous sommes nécessités d'aller joindre incessamment nos foyers. : « Ces dernières considérations nous autorisent à ajouter à nos conclusions, celle de vous demander que nos dépens, et les frais de notre voyage, soient imputés au directoire du département. « Signé : Dubois, maire et député de la muni-palité de Tonneins ; Chenier, officier municipal, député de là muni- cipalité de Tonneins. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 19 mai 1792 , au soir. présidence de m. tardive au, vice^président. La séance est ouverte à. six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lect
      ...
      de notre voyage, soient imputés au directoire du département. « Signé : Dubois, maire et député de la muni-palité de Tonneins ; Chenier, officier municipal, député de là muni- cipalité de Tonneins. »
    • Séance du dimanche 6 mai 1792

      Séance du dimanche 6 mai 1792

      page 46 - 60
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 mai 1792 . présidence de m. lacuée. M. Bréard , secrétaire ydonne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Pétition de plusieurs citoyens de la section des Gobelins qui dénoncent la nomination faite par l'assemblée électorale du département de Paris, de M. Duport, ci-devant ministre de la justice, à la place d'accusateur public, . (L'Asse
      ...
      suite à tous les départements. Cette mesure a été exécùtée hier 5, par les départements des Bouches-du-Rhône et de la Drôme, ainsi que je l'ai annoncé hier à l'Assembléé nationale, en lui envoyant un exemplaire du signalement. « Je suis avec respect, etc... Signé: Roland. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités des pétitions et de surveillance réunis.) (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 mai 1792 . présidence de m. lacuée. M. Bréard , secrétaire ydonne lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Pétition de plusieurs citoyens de
      ...
      exemplaire du signalement. « Je suis avec respect, etc... Signé: Roland. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités des pétitions et de surveillance réunis.) (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du mercredi 9 mai 1792, au matin

      Séance du mercredi 9 mai 1792, au matin

      page 173 - 189
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 9 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE. PRÉAMENEU, ex-président. La séance, est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. lés secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 7 mai 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 mai 1792, au m
      ...
      ant ses frères d'armes, sans que le châtiment le plus rigoureux ne livre sa personne à l'ignominie, et ses biens à l'indemnité due à la nation; et alors vous n'aurez plus besoin de règlements prussiens pour conduire des Français. En un mot, il existe des coupables; faites les punir d'après les lois existantes, et adoptez, sans crainte, la question préalable sur le projet de votre comité militaire.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 9 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE. PRÉAMENEU, ex-président. La séance, est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. lés secrétaires d
      ...
      s pour conduire des Français. En un mot, il existe des coupables; faites les punir d'après les lois existantes, et adoptez, sans crainte, la question préalable sur le projet de votre comité militaire.