Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-121 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-072 hits on 1789-081 hits on 1789-092 hits on 1789-100 hits on 1789-112 hits on 1789-121 hits on 1790-012 hits on 1790-025 hits on 1790-032 hits on 1790-041 hits on 1790-0522 hits on 1790-0613 hits on 1790-076 hits on 1790-083 hits on 1790-091 hits on 1790-105 hits on 1790-117 hits on 1790-123 hits on 1791-0111 hits on 1791-0211 hits on 1791-036 hits on 1791-0413 hits on 1791-058 hits on 1791-069 hits on 1791-0710 hits on 1791-084 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-122 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
11 - 20 of 23 volumes
  • Tome 20 : Du 23 octobre au 26 novembre 1790 5 results
    • Séance du jeudi 4 novembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 4 novembre 1790, au matin

      page 259 - 266
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DË M. BARNAVE. Séance du jeudi 4 novembrè 1790 au matin (i)- La séance est ouverte à neuf heures du matin» M. Bouillé , Sécrétalié, donne lecture dtt pt'ocès-verbal de la séance du mardi 2 de ce mois, àu soir. M. Durand de Maillane , secrétaire, lit le procès-verbal dé la séance d'hier, 3 novembre. Ces ptocèsi-verbaux sont adoptés. M. Dutrou de Bornier , député du Po
      ...
      ces termes : 4r{, 7. « Les fabricateurs de faux assignats et leurs complices seront punis de mort. » M. le Président annonce à l'Assemblée que M. le bailli de Flachslapden, lui a adressé sa démission; mais sur ^observation que ce député n'a point de suppléant, sa démission n'est pas acceptée. M. le Président indique l'ordre des séances de ce soir et de demain, et lève la séance à près de 4 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DË M. BARNAVE. Séance du jeudi 4 novembrè 1790 au matin (i)- La séance est ouverte à neuf heures du matin» M. Bouillé , Sécrétalié, donne lecture dtt pt'ocès-verbal de l
      ...
      mais sur ^observation que ce député n'a point de suppléant, sa démission n'est pas acceptée. M. le Président indique l'ordre des séances de ce soir et de demain, et lève la séance à près de 4 heures.
    • Séance du dimanche 7 novembre 1790

      Séance du dimanche 7 novembre 1790

      page 309 - 314
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du dimanche 7 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. M. Brostaret secrétaire,,donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin. Ce procès-verbal est adopté. M. Coroller secrétaire, fait la lecture d'une note envoyée par M. le garde des sceaux, des expéditions en parchemin pour être déposées dans les
      ...
      voi des copies collationnées tant du présent décret, que de la lettre qui y Bera jointe, pour prévenir les obstacles pareils qu'ils pourraient trouver encore en se rendant à leur destination. » M. le Président annonpe l'ordre du jour pour demain et lève la séance à 3 heures," èn invitant les membres de l'Assemblée à se retirer dans les bureaux^ pour procéder de nouveau à l'élection d'un président.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du dimanche 7 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. M. Brostaret secrétaire,,donne lecture du procès-verbal de
      ...
      Président annonpe l'ordre du jour pour demain et lève la séance à 3 heures," èn invitant les membres de l'Assemblée à se retirer dans les bureaux^ pour procéder de nouveau à l'élection d'un président.
    • Séance du lundi 15 novembre 1790, au matin

      Séance du lundi 15 novembre 1790, au matin

      page 431 - 459
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. ciiasset. Séance du lundi 15 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à dix heures moins un quart du matin- M. les secrétaires donnent lecture des procès-verbaux de la séance de samedi au soir et de la séance d'hier? Ces procès-verbaux sont adoptés. M. Malès membre du comité des rapports, rend compte d'une pétition des accusés des troubles dans le dé
      ...
      re adopté, les décrets qu'il exige sont en quelque sorte indiqués par le plan même. Ils devraient se borner à fixer, dès à, présent, les résolutions fondamentales, en renvoyant le mode d'exécution, après les consultations avec les fermiers actuels du tabac, ou, à leur défaut, avec telles autres personnes instruites de tout ce qui a rapport au commerce, à la fabrication et au débit de cette plante.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. ciiasset. Séance du lundi 15 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à dix heures moins un quart du matin- M. les secrétaires donnent lecture des procè
      ...
      rès les consultations avec les fermiers actuels du tabac, ou, à leur défaut, avec telles autres personnes instruites de tout ce qui a rapport au commerce, à la fabrication et au débit de cette plante.
    • Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      page 511 - 519
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il ne se produit aucune observation. M. Camus donne connaissance d'une lettre de M. le garde des sceaux, du 16 de ce mois, à laquelle sont jointes des expéditions en papi
      ...
      t pas à cette citation, est par le seul fait déchu du droit de cité. (On passe à l'ordre du jour.) M.Seurrat de La Boullaye , député d'ûr-léaqs, absent par congé du 3 octobre dernier, remet son passeport sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      ort sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
    • Séance du mardi 26 octobre 1790, au matin

      Séance du mardi 26 octobre 1790, au matin

      page 38 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du mardi 26 octobre 1790 , au matin h(1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Durand-Maillane , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier 25 octobre. L'Assemblée en adopte la rédaction. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Naurissart , au nom du comité des finances, rend compte de l'incendie
      ...
      orporations qui ont contribué au rétablissement de l'ordre, pour leur témoigner la satisfaction de l'Assemblée. » M. Paul Nairac. Je demande l'impression des deux pièces qui ont été lues ; on ne saurait trop faire connaître un si bon exemple. Une insurrection commence à se manifester parmi les matelots de Bordeaux... (L'impression de ces pièces est décrétée.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du mardi 26 octobre 1790 , au matin h(1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Durand-Maillane , secrétaire, donne lecture du
      ...
      it trop faire connaître un si bon exemple. Une insurrection commence à se manifester parmi les matelots de Bordeaux... (L'impression de ces pièces est décrétée.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 21 : Du 26 novembre 1790 au 2 janvier 1791 8 results
    • Séance du samedi 1 décembre 1790, au matin

      Séance du samedi 1 décembre 1790, au matin

      page 366 - 390
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du samedi, 1 décembre 1790 , au matin(1), La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Salicetti , secrétaire, donne lecture du procès-verbal dé la séance d'hier, qui est adopté, M. Gossin , rapporteur du comité de Constitu-tion, fait le rapport suivant : Messieurs, le district d'Avranphes
      ...
      que l'Assemblée nationale veuille confondre les affaires de l'Etat avec les affaires d'une banque. Je conçois que quelques actionnaires le désirent; je le désirerais aussi, si j'étais actionnaire : mais le succès une fois obtenu, je cesserais bientôt de l'être. Divers membres demandent l'impression du rapport de M. Lebrun. (L'impression est ordonnée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du samedi, 1 décembre 1790 , au matin(1), La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Sal
      ...
      is le succès une fois obtenu, je cesserais bientôt de l'être. Divers membres demandent l'impression du rapport de M. Lebrun. (L'impression est ordonnée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du lundi 13 décembre 1790

      Séance du lundi 13 décembre 1790

      page 433 - 460
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du lundi 13 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il est adopté. M. Gaultier-Biauzat. Je vais vous faire lecture d'une délibération.des administrateurs du département du Puy-de-Dôme, relativement à la résistance qu'appor
      ...
      le 5 ci-dessus, et dont le rapport est ou sera en état d'être fait d'ici au 31 décembre présent mois, seront incessamment rapportées par lesdits comités, aux jours qui leur seront indiqués par l'Assemblée. Fait en comité, le 13 décembre 1790. Signé : Henry (ci-devant de Longuève), Régnier, Pougeard, Prévôt, Montesquiou, Beau-metz, de Curt, Camus, Palasne-Champeaux, Gouttes, Marquis, Batz, Mathieu.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du lundi 13 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      blée. Fait en comité, le 13 décembre 1790. Signé : Henry (ci-devant de Longuève), Régnier, Pougeard, Prévôt, Montesquiou, Beau-metz, de Curt, Camus, Palasne-Champeaux, Gouttes, Marquis, Batz, Mathieu.
    • Séance du mercredi 15 décembre 1790

      Séance du mercredi 15 décembre 1790

      page 482 - 507
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux des deusL séanees de; la veille. t II ne. se produit aucune réclamation. M. Bouche La.Provence est actuellement une mer. On y va, en bateau. Soixante-quatre bâtiments chargés de, marchandises: senti e
      ...
      istricts, départements ou diocèses, mén tropoleset régions, et le renvoi au recueil des décrets qui ont opéré ou opéreront des changements, (1) Cette table contiendra un volume de & huit cents pages. Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux
      ...
      Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.
    • Séance du jeudi 16 décembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 16 décembre 1790, au matin

      page 508 - 518
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- PÉTION. Séance du jeudi 16 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie M. l'abbé Lancelot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. Daubert , député d'Agen, rend compte d'une plainte du départent nt de Lot-et-Garonne, contre la municipalité de Valence pour fait d'insubordination et de déso
      ...
      . sur ie pied du denier vingt de leur intérêt; dprèâ aVOir reçu le visa des commissaires préposés à. la liquidation générale. » M. de Montesquiou , rdpjltfHëilr ; propose d'âjoùter âti dë'Cret des ariiclëS additiO'nflelâ dëstinés à le compléter: M. Boutteville-Dumetz demandé l'ajourne-trièlùt ttë fees àirtifefes. (L'ajohrnëment est prbndhcé^ M. le Président lève ia séance à trois heures ëi dèmie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- PÉTION. Séance du jeudi 16 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie M. l'abbé Lancelot , secrétaire, donne lecture du procès-verb
      ...
      iiclëS additiO'nflelâ dëstinés à le compléter: M. Boutteville-Dumetz demandé l'ajourne-trièlùt ttë fees àirtifefes. (L'ajohrnëment est prbndhcé^ M. le Président lève ia séance à trois heures ëi dèmie.
    • Séance du vendredi 17 décembre 1790

      Séance du vendredi 17 décembre 1790

      page 521 - 531
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du vendredi 17 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin qui est adopté. M. de la Rochefoucauld-Liancourt , rapporteur du comité de mendicité, propose, pour compléter le décret rendu hier sur les secours à donner aux départements
      ...
      philanthropie universelle, et qui assure indistinctement g tous les citoyens ; justice, humanité* protection, « J'ai l'houneur d'être, etc. « P. S. J'écris en même temps ê MM. Home* Lascon, Desmotiers, Sabarot et Ise&jrd de B$u-neuil, pour L s prier de se charger, de cette pé-nible, mais intéressante commission. J'aurai ensuite l'honneur de prendre avee vous un jour pour aller gt la Salpêtrière. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du vendredi 17 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      , Sabarot et Ise&jrd de B$u-neuil, pour L s prier de se charger, de cette pé-nible, mais intéressante commission. J'aurai ensuite l'honneur de prendre avee vous un jour pour aller gt la Salpêtrière. »
    • Séance du lundi 20 décembre 1790, au matin

      Séance du lundi 20 décembre 1790, au matin

      page 574 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DB M- PETIÙÈf. Séance du lundi 20 décembre 1790 , au matin (1h), La séance est ouverte à neaf heures et demie du matin. M. Castellanet , secrétaire sortant, donne lecture du procès-verbal de la séance du saihedi 18 décembre au matin. M. Martineau ,.secrMair^ lit lë procès-verbal de la séance d'hier, Î9 deCembre-Ges procès-verbaux sont adoptés. M. le Président annonce
      ...
      lir la tranquillité, et d'envoyer trois commissaires civils dans ladite ville, pour, jusqu'à ce qu'autrement soit ordonné, y être, conjointement avec trois membres, choisis dans chacun des trois corps administratifs par le directoire et le conseil municipal, chargés de la réquisition de la force publique. » (Ge projet de décret est adopté.) - M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DB M- PETIÙÈf. Séance du lundi 20 décembre 1790 , au matin (1h), La séance est ouverte à neaf heures et demie du matin. M. Castellanet , secrétaire sortant, donne lectur
      ...
      administratifs par le directoire et le conseil municipal, chargés de la réquisition de la force publique. » (Ge projet de décret est adopté.) - M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du lundi 27 décembre 1790

      Séance du lundi 27 décembre 1790

      page 675 - 687
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. d'andré. Séance du lundi 27 décembre 1790 (l). La séance est ouverte à neuf èeûrés et demie du matin. M. Martineau ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Bouche ,député d'Aix, annonce qu'il dépose sur le bureau plusieurs pièces au nombre de onze, servant de suite aux procès-verbaux concernant les troubles qui ont eu liëù les 13 et 1
      ...
      t et s'éteindrait par les gages que le roi accordera aux officiers de justice, et qui sera infiniment moins désastreux que l'impôt de la chicane. Je finis, Messieurs, et pour toute péroraison, je vous prie de me permettre de répéter : Si vous ne garantissez pas nos habitants de la campagne de la chicane, vous n'aurez rien fait pour eux ; et je conclus qu'il ne faut point de juré en matière civile.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. d'andré. Séance du lundi 27 décembre 1790 (l). La séance est ouverte à neuf èeûrés et demie du matin. M. Martineau ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      prie de me permettre de répéter : Si vous ne garantissez pas nos habitants de la campagne de la chicane, vous n'aurez rien fait pour eux ; et je conclus qu'il ne faut point de juré en matière civile.
    • Séance du mardi 30 novembre 1790, au matin

      Séance du mardi 30 novembre 1790, au matin

      page 129 - 148
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 30 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Arthur Dillon , député de la Martinique. La partie du décret rendu hier qui concerne les instructions que le roi donnera à celui à qui Sa Majest
      ...
      es 22 et 30 octobre 1790, en conformité de l'instruction décrétée le 31 mai derûier; « Déclare vendre à la commune de Ghatenay les biens mentionnés dans ledit état,aux charges, clauses et conditions portées par le décret du 14 dudit mois de mai, et ce, pour le prix de 32,044 1. 14 sols 8 deniers, payable, de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 30 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire
      ...
      ortées par le décret du 14 dudit mois de mai, et ce, pour le prix de 32,044 1. 14 sols 8 deniers, payable, de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président lève la séance à trois heures.
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 6 results
    • Séance du mardi 11 janvier 1791, au matin

      Séance du mardi 11 janvier 1791, au matin

      page 117 - 136
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mardi 11 janvier 1791 ., au matin (1) La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille, qui est adopté. M. Etienne Chevalier fait lecture d'un discours du ci ré de Triel, près Saint-Germain-en-Laye, dans lequel i
      ...
      ment du Jura. 697,725 18 A celle de Goligny,département de l'Ain. 132,687 3A celle de Viriat, même département. 28,622 A celle de Sâint-Nico-las-de-Bourgueil, département d'Indre- et-Loire........... 180,761 A celle de Château-roux, département de l'Indre......... 373,315 11 M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance du soir et pour celle du lendemain, et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mardi 11 janvier 1791 ., au matin (1) La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de M
      ...
      180,761 A celle de Château-roux, département de l'Indre......... 373,315 11 M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance du soir et pour celle du lendemain, et lève la séance à trois heures.
    • Séance du dimanche 23 janvier 1791

      Séance du dimanche 23 janvier 1791

      page 458 - 466
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du dimanche 23 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin* Un de MM. les Secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Camus. Les administrateurs du départerrient de la Gôte-d'Or me chargent de vous faire part de ia (1) Cette séance est incompléta au Moniteur. vente du Clos
      ...
      rtement................. 40,094 10 4 A celle de Chartres, même département... 1,764,538 6 11 A celle de Laon, département de l'Aisne.. 1,473,692 » » « Le tout ainsi qu'il est plus au long détaillé dansles décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal do ce jour. » M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance 4 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du dimanche 23 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin* Un de MM. les Secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      sles décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal do ce jour. » M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance 4 3 heures.
    • Séance du jeudi 27 janvier 1791, au matin

      Séance du jeudi 27 janvier 1791, au matin

      page 504 - 514
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. L'ABBE GREGOIRE. Séance du jeudi 27 janvier 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Guillaume. Messieurs, lorsqu'on vous a proposé, dans votre séance d'hier, de suspendre l'exécution de votre décret relatif au serment que vous exigez des fonctionnaires pu
      ...
      ques de l'arrondissement n'aurait prêté le serment, ils s'adresseront au directoire de leur département, pour leur être indiqué l'un des évêques de France qui aura prêté le serment, lequel pourra procéder à la confirmation canonique et à la consécration. (Cette rédaction est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour des séances de ce soir et de demain. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. L'ABBE GREGOIRE. Séance du jeudi 27 janvier 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      éder à la confirmation canonique et à la consécration. (Cette rédaction est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour des séances de ce soir et de demain. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du mardi 1 février 1791, au soir

      Séance du mardi 1 février 1791, au soir

      page 664 - 713
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mardi 1er février 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des différentes adresses suivantes: Lettre des administrateurs du directoire du département de la Côte-d'Or, qui font hommage à l'Assemblée nationale d'une adresse qu'ils ont envoyée aux habitants de ce départe
      ...
      e traitement des aides-chirurgiens qu'ils seront obligés, par ce moyen, d'entretenir à leurs dépens dans la proportion des besoins du service. Leurs appointements et traitements actuels, l'augmentation qui ièur est provisoirement accordée, ainsi que la somme à eux passée pour leurs aides-chirurgiens, seront payables par mois, à compter du l8r janvier dernier, sur le fonds de la masse des hôpitaux.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mardi 1er février 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des différ
      ...
      n qui ièur est provisoirement accordée, ainsi que la somme à eux passée pour leurs aides-chirurgiens, seront payables par mois, à compter du l8r janvier dernier, sur le fonds de la masse des hôpitaux.
    • Séance du samedi 5 février 1791, au matin

      Séance du samedi 5 février 1791, au matin

      page 753 - 765
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.DE MIRABEAU. Séance du samedi 5 février 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une lettre des officiers municipaux de la commune d'Aix à M. le Président de l'Assemblée nationale, contenant le détail des bons t
      ...
      res, estimée 15,000 livres,adjugée 35,000 livres; Le second, huit masses de bâtiments au marché Saint-Martin-des-Champs, louées 4,500 livres, estimées 42,900 livres, adjugées 71,300 livres ; Le troisième, uné maison, rue Saint-Martin, louée 4,050 livres, estimée 50,000 livres, adjugée 110,000 livres. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir, et lève ia séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.DE MIRABEAU. Séance du samedi 5 février 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      ème, uné maison, rue Saint-Martin, louée 4,050 livres, estimée 50,000 livres, adjugée 110,000 livres. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir, et lève ia séance à trois heures.
    • Séance du lundi 10 janvier 1791

      Séance du lundi 10 janvier 1791

      page 106 - 117
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du lundi 10 janvier 1791 (1) . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. lei secret Aires fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille, qui est adopté. M. Armand ,député du bailliage de Saint-Flour, fait part à l'Assemblée d'une proclamation de la municipalité de la ville d'Aurtllàti (Cantal), qui est ainsi conçu
      ...
      -sou, officier municipal; Charles-Daix, procureur de la commune ; Petit, administrateur du district de Montargis; Despommier, curé de Fontenay en Gâti-nois. » M. Duport. Je demande l'impression de ce document et son insertion eu entier dans le procès-verbal. (Cette motion est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de demain matin et lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du lundi 10 janvier 1791 (1) . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. lei secret Aires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      document et son insertion eu entier dans le procès-verbal. (Cette motion est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de demain matin et lève la séance à trois heures et demie.
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 showing 10 of 14 results view all
    • Séance du mercredi 16 février 1791

      Séance du mercredi 16 février 1791

      page 212 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mercredi 16 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin, qui est adopté. Un de MM. les secrétaires annonce à l'Assemblée que M. Rodât d'Olemps, qui avait obtenu, le 2 octobre dernier, un congé, est de retour. Plusieurs
      ...
      eliers occupés par ceux qui les demanderont, et dans les proportions suivantes : « 2 sous pour livre du prix du loyer jusqu'à 400 1.; 2 8. 6 d.pour livre depuis 400 livres jusqu'à 800 livres, et 3 sols pour livre au-dessus de 800 livres. » (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du mercredi 16 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Pétion de Villeneuve secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      s pour livre au-dessus de 800 livres. » (La suite de la discussion est renvoyée à la prochaine séance.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      page 220 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une adresse du sieur Dodun, ingénieur des ponts et chaussées du département du Tarn, qui annonce à l'Assemblée la découverte d'une nouvelle pozzolane factice. (L'Assemblée renvoie l'adresse
      ...
      pour leur interdire à cet effet de délibérer. , « Nous avons l'honneur de vous confirmer que nous avons renoncé à siéger dans le comité de marine, pour ne participer à aucune des opinions qu'il a manifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait
      ...
      ifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du vendredi 18 février 1791

      Séance du vendredi 18 février 1791

      page 270 - 279
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du vendredi 18 février 1791 . La séance est ouverte à dix heures du matin. Un de MM. les secrétaires donné lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. Bouche Dans l'article 16 du décret que vous avez rendu hier concernant le droit de patente, le mot comestibles me paraît trop vague et susceptible d
      ...
      yens pour assurer le service des postes et en même temps pour examiner si la somme de 1,200,000 livres que vous donnez tous les ans sera encore donnée après l'anéantissement total du service des postes. (Murmures.) Plusieurs membres : L'ordre du jeur ! (L'ordre du.jour est décrété sur cette motion.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du vendredi 18 février 1791 . La séance est ouverte à dix heures du matin. Un de MM. les secrétaires donné lecture des procès-verbaux des deux séanc
      ...
      s. (Murmures.) Plusieurs membres : L'ordre du jeur ! (L'ordre du.jour est décrété sur cette motion.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du dimanche 20 février 1791

      Séance du dimanche 20 février 1791

      page 366 - 377
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du dimanche 20 février 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances d'hier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. Hernoux donne lecture d'une lettre du procureur général syndic du département de la Gôte-d'Or, qui dénonce une lettre incendiaire du ci-deva
      ...
      nt certainement un semestre extraordinaire. J'ai donc raison, en joignant à ce semestre-là celui qu'on a déjà payé extraordinairement l'année dernière, de dire qu'il y a deux semestres extraordinaires de payés, et, sur cela, il n'y a pas d'équivoque; c'est un point sur lequel les rentiers de l'Etat nous mettraient bientôt d'accord. (Applaudissements.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du dimanche 20 février 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux d
      ...
      de payés, et, sur cela, il n'y a pas d'équivoque; c'est un point sur lequel les rentiers de l'Etat nous mettraient bientôt d'accord. (Applaudissements.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      page 386 - 396
      M. Camus , au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790. Ce projet de décret est ainsi conçu : « L Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité des pensions, qui a rendu compte des vérifications faites par ie directeur général de la liquidation, décrète qu'en c
      ...
      ission à l'évêque du lieu. » M. le Président. Je mets aux voix le projet de décret du comité ecclésiastique. Plusieurs membres à droite : Point de voix 1 Point de voix I (L'Assemblée, consultée, adopte le projet de décret.) M. Bouvet , député de Chartres, demande un congé de quinze jours. (Le congé est accordé.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain. La séance est levée à trois heures.
      M. Camus , au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790. Ce projet
      ...
      e le projet de décret.) M. Bouvet , député de Chartres, demande un congé de quinze jours. (Le congé est accordé.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 487 - 500
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente un projet de décret relatif au calcul des annuités pour accélérer la vente des domaines nationaux. Plusieurs membre» proposent quelques amen-, dements aux articles 3, 4 et 6. M. Camus rapporteur, adept
      ...
      eau : « L'Assemblée nationale, considérant qu'aucune loi existante du royaume ne s'oppose au libre voyage de Mesdames, tantes du roi, déclare qu'il n'y a lieu à délibérer sur le procès-verbal de la commune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente u
      ...
      mmune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
    • Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

      page 40 - 51
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riqùett1 de mirabeau l'aîné. Séance du jeudi 8 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires faitlecture du procès-verbal delà séanced'bier, qui est adopté. M. Pinterel de Louverny communique à l'Assemblée une adresse de la municipalité d'Es-somes, district de Château-Thierry, qui lui présente sa r
      ...
      nt. M. le maire de Paris m'annonce par lettre, la vente faite le 7 février, d'une maison nationale, louée 2,100 livres, estimée 26,684 livres et adjugée 42,500 livres. D'autre part, la municipalité de Paris demande à être admise ce soir à la barre de l'Assemblée. (L'Assemblée accueille cette demande.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riqùett1 de mirabeau l'aîné. Séance du jeudi 8 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires faitle
      ...
      Paris demande à être admise ce soir à la barre de l'Assemblée. (L'Assemblée accueille cette demande.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance à trois heures.
    • Séance du dimanche 27 février 1791

      Séance du dimanche 27 février 1791

      page 551 - 556
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin, qui est adopté. M. Duport cède le fauteuil à M. de Noailles, nouveau président. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une p& tition de la section des Quatre-Nations,
      ...
      fait demain; mais la discussion ajournée à mardi prochain. Un membre demande qu'avant la loi sur les émigrants, on s'occupe d'un projet de décret sur le respect dû à la loi. (L'Assemblée décrète que le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

      Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

      page 580 - 586
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du mardi 1er mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une adresse des administrateurs du département de Maine-et-Loire contenant des protestai ions d'adhésion et de fidélité aux décrets de l'Assemblée, et la demande de 18 brigades de gendarmerie nationale poUr
      ...
      ues absents, nfayant .absolument &té l'es^* pêràncè qu'il pût s^y formé r urt résultat, me'défendent de continùerà y assister:' i; Je prie donc. l'Assemblée de recevoir la ié mission d'une place qu'èile m'avait confiée^ » M. le Président lève la séance 1? 3 hetrres. (1) "Voir ci-après, séance du 2 mars 1791, dans le décret général sur les patentes, le texte des articles adop téS dans cette séance.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du mardi 1er mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une adr
      ...
      le m'avait confiée^ » M. le Président lève la séance 1? 3 hetrres. (1) "Voir ci-après, séance du 2 mars 1791, dans le décret général sur les patentes, le texte des articles adop téS dans cette séance.
    • Séance du mercredi 2 mars 1791

      Séance du mercredi 2 mars 1791

      page 596 - 641
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de noailles. Séance du mercredi 2 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal des séances d'hier au matin et au soir. M. Christin. Je demande qu'on ôte du procès-verbal la mention qui est faite de l'éclat indécent fait hier par un membre qui cependant n'en a pas été puni. (L'Asse
      ...
      icipal, et Lobstein, citoyen de celte ville. » Plusieurs membres : Et la grâce du soldat? M. Victor de Broglie rapporteur. La demande en est faite eu ce moment. M. Rewbell Ne parlons pas de cela. Un membre : Elle est déjà donnée. (Le projet de décret du comité est adopté.) M. le Président M. Favre demande un congé de deux mois. (Ce congé est accordé.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de noailles. Séance du mercredi 2 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de
      ...
      embre : Elle est déjà donnée. (Le projet de décret du comité est adopté.) M. le Président M. Favre demande un congé de deux mois. (Ce congé est accordé.) M. le Président lève la séance à trois heures.
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 showing 10 of 11 results view all
    • Séance du jeudi 17 mars 1791, au matin

      Séance du jeudi 17 mars 1791, au matin

      page 138 - 151
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 17 mars 1791 ,au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès* verbal de la séance d'hier, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Lanjuinais , au nom du comité ecclésiastique. Messieurs, j'ai à vous proposer un décret d'exécution fort c
      ...
      : nous avons élu pour évêque du département M. Julien Millet. « Ce curé citoyen qui a signalé son, patriotisme dès l'aurore de la liberté; lé premier curé qui s'est montré patriote était destiné sans doute à être le pasteur du département qui, le premier, a réclamé les droits de l'homme. ' « Je suis, avec respect, Monsieur le Président, etc. (Applaudissements.) La séancè est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 17 mars 1791 ,au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      doute à être le pasteur du département qui, le premier, a réclamé les droits de l'homme. ' « Je suis, avec respect, Monsieur le Président, etc. (Applaudissements.) La séancè est levée à trois heures.
    • Séance du lundi 21 mars 1791

      Séance du lundi 21 mars 1791

      page 235 - 256
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du lundi 21 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la Séance d'hier, qui est adopté. M. Bouche. Messieurs, dans un de vos décrets sur l'aliénation des biens ecclésiastiques, vous avez fait une exception en faveur des hôpitaux et des maisons qui se li
      ...
      désigné le jour; et cela suffit pour qu'il n'y ait point de contradiction. (Il n'est pas donné suite à la motion de M. Fou-cault-Lardimalie.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain. Un membre demande qu'il soit tenu mercredi soir une séance extraordinaire où serait discutée la question conceri ant les invalides. (Cette motiou est décrétée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du lundi 21 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      re demande qu'il soit tenu mercredi soir une séance extraordinaire où serait discutée la question conceri ant les invalides. (Cette motiou est décrétée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du vendredi 25 mars 1791

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 366 - 376
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du vendredi 25 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du proçès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. M. Jacques Binot , prêtre, ci-devant principal du collège d'Ancenis, départements de la Loire-Inférieure, et membre de l'Assemblée, prête le serment exigé
      ...
      susceptible de difficulté. Quant à la seconde, je propose non pas l'ajournement, mais le renvoi au comité qui demain vous exprimera son vœu. (La discussion est fermée.) La première partie de l'article 2 est adoptée en ces termes : « La garde de la personne du roi mineur sera confiée à sa mère. » (La seconde partie de l'article est renvoyée au comité.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du vendredi 25 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du proçès-verbal
      ...
      2 est adoptée en ces termes : « La garde de la personne du roi mineur sera confiée à sa mère. » (La seconde partie de l'article est renvoyée au comité.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 376 - 397
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du samedi 26 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Je demande que le comité militaire fasse demaiu son rapport sur les subsistances militaires. M. le Président. M. Eoimery, qui est chargé de ce travail, a demandé jusqu'à lundi. M. Bouche. SoitI lundi. Je demande également que ;les comi
      ...
      la priant de vouloir bien décréter les opérations proposées et les mesures nécessaires pour l'exécution de celles qui doivent s'étendre sur le territoire de l'Espagne. Fait à l'Académie, le 19 mars 1791. Signé : Borda, la Grange, la Place, Monge, Gondorcet. Je certifie le présent extrait conforme à l'original et au jugement de l'Académie. A Paris, le 21 mars 1791. conqorcet, Secrétaire perpétuel.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du samedi 26 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Je demande que le comité militaire
      ...
      791. Signé : Borda, la Grange, la Place, Monge, Gondorcet. Je certifie le présent extrait conforme à l'original et au jugement de l'Académie. A Paris, le 21 mars 1791. conqorcet, Secrétaire perpétuel.
    • Séance du jeudi 31 mars 1791, au matin

      Séance du jeudi 31 mars 1791, au matin

      page 471 - 484
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Prugnon , au nom du comité d'emplacement. Une vérité que chaque jour vient manifester, c'est qu'il faut très difficilement permettre d'acquérir aux petits districts ; je les considère comme des voyageurs qui doivent se loger comme on se loge en passa
      ...
      ette aux voix la proposition de M. Rœderer dans les termes suivants: « Tout propriétaire de brevet d'invention sera soumis au droit de patente annuel, établi par la loi du 2 mars, pour l'exercice de toute profession d'arts et métiers. » (Cette proposition est décrétée.) L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de samedi soir. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Prugnon , au nom du comité d'emplacement. Une véri
      ...
      oute profession d'arts et métiers. » (Cette proposition est décrétée.) L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de samedi soir. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mercredi 6 avril 1791

      Séance du mercredi 6 avril 1791

      page 597 - 619
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercredi 6 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui ést adopté. M. de Cernon , au nom du comité d'agriculture et de commerce, parle sur la nécessité d'accélérer la reddition du compte général des anciens droits de traites,
      ...
      excèdent pas le nombre de 3 au delà du quart de tous ses biens, tant meubles qu'immeubles, quelle que soit leur origine et déduction faite du montant de ses dettes, il pourra léguer cette part d'enfant ou un quart, soit à un, soit à plusieurs de ses enfants, soit à toute autre personne capable. Art 3. L'usage des substitutions fidei-commis-saris est aboli, il ne pourra en être fait par aucun acte.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercredi 6 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      t ou un quart, soit à un, soit à plusieurs de ses enfants, soit à toute autre personne capable. Art 3. L'usage des substitutions fidei-commis-saris est aboli, il ne pourra en être fait par aucun acte.
    • Séance du vendredi 8 avril 1791

      Séance du vendredi 8 avril 1791

      page 644 - 657
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du vendredi 8 avril 1791 (l), La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Messieurs, il a été fait sur les appointements des membres du conseil de la manne, pendant les deux années et demie qu'il a existé, une réserve de l65,000 livres. Je demande que le comité de la marine soit chargé d'examiner l'emploi qui a été fait de
      ...
      ut que l'Assemblée s'est proposé. c Je suis, etc.... « Signé : de LESSART. » M. le Président . Messieurs, vous voudrez bien vous souvenir que, d'après la nomination faite par le roi des 6 commissaires que l'on vieht de nommer, vous aurez demain à vous réunir dans les bureaux, à l'effet de nommer 3 membres, pour être adjoints aux 6 commissaires du roi. M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du vendredi 8 avril 1791 (l), La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Messieurs, il a été fait sur les appointements des
      ...
      que l'on vieht de nommer, vous aurez demain à vous réunir dans les bureaux, à l'effet de nommer 3 membres, pour être adjoints aux 6 commissaires du roi. M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 9 avril 1791, au matin

      Séance du samedi 9 avril 1791, au matin

      page 657 - 675
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du samedi 9 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un membre du comité de vérification propose à la Chambre d'accorder à M. Eudet, curé d'Anger-ville-l'Orcher, un congé de six semaines. (Ce congé est accordé.) Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de jeudi soir. M. Martin
      ...
      e dernier, iui a demandé, de la part du ministre de la marine, la réponse écrite de la main de ce ministre; et cependant l'Assemblée, nationale met le sieur Bonjour sous la sauvegarde de la loi. » M. le Président invite ies membres de l'As- semblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pont* y procéder à la nomination d'un président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du samedi 9 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un membre du comité de vérification propose à la Cha
      ...
      le Président invite ies membres de l'As- semblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pont* y procéder à la nomination d'un président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 694 - 708
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du lundi 11 avril 1791 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de samedi 9 avril au soir, qui est adopté. M. Bouche , au nom,du comité de vérification. Messieurs, votre comité de vérification est d'avis que les congés demandés par MM. Charrier, évêqu
      ...
      a plus modérée doit être remboursé sur ce pied et non pas au prix qu'il a coûté il y a un siècle. Le dédommagement doit être proportionné à la perte; c'est une obligation de droit; elle est stricte, naturelle et juste; vous avez promis de la remplir envers tout le monde; la justice, le respect dû aux propriétés, l'humanité, les droits de l'homme et vos décrets vous en imposent également le devoir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du lundi 11 avril 1791 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      aturelle et juste; vous avez promis de la remplir envers tout le monde; la justice, le respect dû aux propriétés, l'humanité, les droits de l'homme et vos décrets vous en imposent également le devoir.
    • Séance du dimanche 13 mars 1791

      Séance du dimanche 13 mars 1791

      page 65 - 73
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 13 mars 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances d'hier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. d'André. En passant à l'ordre du jour sur la lettre de la municipalité de Paris, concernant l'incarcération de3 personnes arrêtées aux Tui
      ...
      te de la discussion soit renvoyée à demain. Plusieurs membres demandent l'ajournement de la discussion à jour fixe. (L'Assemblée décrète le renvoi de la suite de la discussion à la séance de demain.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à un nouveau scrutin pour la nomination d'un président. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 13 mars 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux
      ...
      M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à un nouveau scrutin pour la nomination d'un président. La séance est levée à trois heures.
  • Tome 25 : Du 13 avril au 11 mai 1791 6 results
    • Séance du mercredi 27 avril 1791

      Séance du mercredi 27 avril 1791

      page 353 - 373
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 27 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une pétition présentée par le sieur Serane, député extraordinaire du commerce et de la marine de la ville de Cette. Il réclame, au nom de ses commettants, un arrondissement convenable pour le ressort du tribunal de comme
      ...
      e lettre du ministre de la marine, qui fait parvenir a l'Assemblée des dépêches apportées de Saint-Domingue par l'aviso le Serein, expédié du Gap Je 15 mars. ... , (L'Assemblée renvoie ces pièces au comité des colonies.) M. Tronchet, qui était absent par congé, fait part de son retour à l'Assemblée. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 27 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une pétition présent
      ...
      omité des colonies.) M. Tronchet, qui était absent par congé, fait part de son retour à l'Assemblée. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

      Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

      page 373 - 394
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du jeudi 28 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Mongins, secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. Un membre présente une adresse des entrepreneurs des hôpitaux de la marine de Provence. (Cette adresse est renvoyée aux comités de marine et de liquidation.) M. le Président
      ...
      ées sous des formes dangereuses et par le jeu de l'intrigue. (Murmures.) Un membre : Il n'y a de l'intrigue que chez vous; l'Assemblée entière n'intrigue pas. M. d'André. M. Robespierre se moque-t-il? Un grand nombre de membres : Aux voix ! aux voix! (L'Assemblée, consultée, décrète l'article 1er des comités de Constitution et militaire.) M. le Président lève la séance à trois heures trois quarts.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du jeudi 28 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Mongins, secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séa
      ...
      Un grand nombre de membres : Aux voix ! aux voix! (L'Assemblée, consultée, décrète l'article 1er des comités de Constitution et militaire.) M. le Président lève la séance à trois heures trois quarts.
    • Séance du dimanche 1 mai 1791

      Séance du dimanche 1 mai 1791

      page 479 - 488
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du dimanche 1er mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier au matiu. M. d'Allarde. Dans un décret rendu hier sur mon rapport au nom du comité des finances, vous avez fait la réformation d'une date qui doit assurément subsister; cela vient de ce que j'a
      ...
      aaucunecompagnie particulière le bénéfice du crédit que les opérations à l'Assemblée nationale ont donné à la France, et je demande qu'on aille aux voix sur ma proposition. M. de Cussy se présente à la tribune. Plusieurs membres demandent le renvoi de la suite de la discussion. (Ce renvoi est ordonné.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du dimanche 1er mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro-cès-verbal de la séance
      ...
      a tribune. Plusieurs membres demandent le renvoi de la suite de la discussion. (Ce renvoi est ordonné.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 3 mai 1791

      Séance du mardi 3 mai 1791

      page 510 - 550
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mardi 3 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne connaissance à l'Assemblée : 1° D'une lettre adressée 4 M. le Président par M. de Fleurieu, ministre de la marine, qui contient l'envoi d'un mémoire que ce ministre a rédigé sur l'établissement des élèves entretenus, aux frais de l'Etat, au col
      ...
      culté sur la question de priorité et a décrété qu'on ferait l'appel nominal sur le premier article du comité. (Murmures et bruit.) Plusieurs membres : Non I non I à demain ' à demain I Un membre : La séance est beaucoup trop avancée il vaudrait mieux renvoyer la délibération a demain. (L'Assemblée consultée décrète le renvoi à demain.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie du soir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mardi 3 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne connaissance à l'Assemblée : 1° D'une lettre
      ...
      séance est beaucoup trop avancée il vaudrait mieux renvoyer la délibération a demain. (L'Assemblée consultée décrète le renvoi à demain.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie du soir.
    • Séance du mercredi 4 mai 1791

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 550 - 584
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 4 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche. Messieurs, la loi constitutionnelle sur l'institution de la haute cour nationale contient des dispositions qui, décrétées à deux epoques différentes, les 31 mars et 8 février dernier, sans qu'on se soit donné la peine de rapprocher les premières des secondes, so
      ...
      vocat. AUDE (Carcassonnej. Non. Bénazet. Cauneille, curé. De Guilhermy. Martin d'Auch. Marquis de Montcalm-Go- zon. Sam art, curé. Marquis de Vaudreuil. Point de voix. Morin, avocat. Dupré, négociant. AVEYRON (Rodez). Oni. Bonnet, avocat. Larade, avocat. Ramel-Nogaret. Non. Andurand. Comte de Bournazel. Manhiayal. Malrieu, prieur-curé. De Colbert - Saignelay , éoeque de Rodez. Oui. Rodât d'Olemps.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 4 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche. Messieurs, la loi constitutionnelle sur l'institution de la ha
      ...
      AVEYRON (Rodez). Oni. Bonnet, avocat. Larade, avocat. Ramel-Nogaret. Non. Andurand. Comte de Bournazel. Manhiayal. Malrieu, prieur-curé. De Colbert - Saignelay , éoeque de Rodez. Oui. Rodât d'Olemps.
    • Séance du vendredi 6 mai 1791

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 618 - 635
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du vendredi 6 mai 1791 (1). M. Chabroud, ex-président, ouvre la séance. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une adresse de la société des amis de la Constitution établie à Nancy, portant demande du licenciement de l'armée et de sa prompte recréation sur les principes édictés par la Constitution française. Les pétitionnaires exposent à l'Ass
      ...
      négliger aucune précaution de sûreté, dans tous les endroits où il sera possible d'en faire, pour mettre en circulation des assignats de 5 livres, avec la facilité de les échanger à bureau ouvert contre la nouvelle monnaie de cuivre ; je demande que le comité des finances soit chargé d'en concerter le plan avec le comité de constitution, et qu'il le présente sous huitaine à l'Assemblée nationale.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du vendredi 6 mai 1791 (1). M. Chabroud, ex-président, ouvre la séance. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une adresse de la société des amis
      ...
      tre la nouvelle monnaie de cuivre ; je demande que le comité des finances soit chargé d'en concerter le plan avec le comité de constitution, et qu'il le présente sous huitaine à l'Assemblée nationale.
  • Tome 26 : Du 12 mai au 5 juin 1791 8 results
    • Séance du vendredi 20 mai 1791, au matin

      Séance du vendredi 20 mai 1791, au matin

      page 244 - 253
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 20 mai 1791 , au màtin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d?hier au malin, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une pétition relative aux ensablements des Bouches-du-Rhône. (Cette pétit
      ...
      seront nécessairement publiques, mais le Corps législatif pourra faire sortir les assistants, s'ils troublaient la délibération, même faire arrêter et punir correctiohnellèment ceux qui apporteraient quelque trouble aux fonctions du Corps législatif, ou lui manqueraient de respect.» (Adopté.) (La suite de la discussion est renvoyée a la prochaine séance.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 20 mai 1791 , au màtin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      quelque trouble aux fonctions du Corps législatif, ou lui manqueraient de respect.» (Adopté.) (La suite de la discussion est renvoyée a la prochaine séance.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
    • Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 261 - 281
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 21 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hell , au nom du comité de commerce et d'agriculture, présente un projet de décret relatif à Varrosement des vallées d'Arc, Marignane et Marseille. Ce projet de décret est mis aux voix dans les termes suivants : « L'Assemblée nationale, après avoir ouï le rapp
      ...
      ont la mienne, je me contente de leur observer que leurs arguments sont précisément contraires à leur système, et qu'adopter leurs propositions, nous qui avons notre Chambre ministérielle et un veto royal, ce serait précisément dénaturer la ressem- blance que peut avoir notre gouvernement avec celui d'Amérique. Je conclus, Messieurs, qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de M. Buzot.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 21 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Hell , au nom du comité de commerce et d'agriculture, présen
      ...
      oyal, ce serait précisément dénaturer la ressem- blance que peut avoir notre gouvernement avec celui d'Amérique. Je conclus, Messieurs, qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de M. Buzot.
    • Séance du vendredi 13 mai 1791

      Séance du vendredi 13 mai 1791

      page 29 - 63
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. le Président donne lecture d'une lettre du ministre de l'intérieur ainsi conçue : « Monsieur le président, « Le roi m'a chargé de faire connaître à l'Assemblée nationale que, e
      ...
      ! (Bruit.) A Vextrême droite : En place l en place 1 nommons un président et continuons la séance I Les membres du côté gauche restent au milieu de la salle. M. Lucas. Allez, Messieurs, la séance est levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'h
      ...
      levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
    • Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 461 - 483
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 26 mai 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès verbal de la séance d'hier au malin, qui est adopté après quelques légers changements de réduction. M. Prieur. Je demanderais que l'on mît dans l'article du projet de M. de Tracy, adopté hier et qui ordonne l'e
      ...
      cipalité, d'un autre corps d'officiers municipaux, dissoudre la municipalité de ville, ou le corps des officiers municipaux des bourgs ou villages, soit enfin, renvoyer quelques-uns de ses membres à la justice criminelle. « Art. 47. L'Assemblée nationale déroge aux dispositions du décret du 14 décembre 1789 et autres postérieure, qui sont contraires à celles du présent décret, ou qui en diffèrent.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 26 mai 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès verbal de
      ...
      a justice criminelle. « Art. 47. L'Assemblée nationale déroge aux dispositions du décret du 14 décembre 1789 et autres postérieure, qui sont contraires à celles du présent décret, ou qui en diffèrent.
    • Séance du vendredi 27 mai 1791

      Séance du vendredi 27 mai 1791

      page 490 - 574
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 27 mai 1791 (1) . La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète an Moniteur. M. Camus , au nom des comités des finances, dés domaines et central de liquidât ion, fait lecture des articles décrétés
      ...
      Qui, refuser de concourir à la chose publique, est un crime d'esclave- Ne point acquitter l'impôt, c'est renoncer aux secours de l'Etat,; c'est» se déposséder de la protection tutélajre qui veille sur tous : retirer^ sa mise de la force générale, c'est perdre le gage de sa sûreté particulière; enfin ne point contribuer aux charges de la nation, c'est moins trahir la nation que se trahir, soi-même.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 27 mai 1791 (1) . La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séan
      ...
      tous : retirer^ sa mise de la force générale, c'est perdre le gage de sa sûreté particulière; enfin ne point contribuer aux charges de la nation, c'est moins trahir la nation que se trahir, soi-même.
    • Séance du dimanche 15 mai 1791

      Séance du dimanche 15 mai 1791

      page 87 - 97
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 15 mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin . Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir. (Ces procès-verbaux, sont adoptés,) M. de Folleville. Dans le procès-verbal d'avant-hier, qui concer
      ...
      Président. Je vais consulter l'Assemblée pour savoir s'il y a du doute et s'il faut procéder à l'appel nominal, (L'Assemblée, consultée, décide à une grande majorité qu'il n'y a pas de doute et qu'il n'y a pas lieu de procéder a l'appel nominal.) (Applaudissements prolongés à gauche et dans les tribunes.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain et lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 15 mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'h
      ...
      n'y a pas lieu de procéder a l'appel nominal.) (Applaudissements prolongés à gauche et dans les tribunes.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain et lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du lundi 16 mai 1791

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 97 - 132
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du lundi 16 mai 1791 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. le Président annonce que M. Lamerij directeur de la régie générale dé Marseille, fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage intitulé: «
      ...
      les sujets de la loi. J'entendais vos ennemis s'écrier : ils vont rétablir l'aristocratie dans une espèce de sénat; mais vous démentirez ces honteuses impostures, vous prouverez votre désintéressement, en rentrant dans la classe Citoyenne, et ne croyez point perdre vos titres auprès du peuple, vous en conquérez de nouveaux, vous ne quittez un empire que pour en exercer un autre, celui de la vertu.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du lundi 16 mai 1791 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hie
      ...
      , en rentrant dans la classe Citoyenne, et ne croyez point perdre vos titres auprès du peuple, vous en conquérez de nouveaux, vous ne quittez un empire que pour en exercer un autre, celui de la vertu.
    • Séance du mardi 17 mai 1791, au matin

      Séance du mardi 17 mai 1791, au matin

      page 133 - 156
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mardi 17 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre du comité de vérification propose d'accorder à M. Gardon de Sandran, député du département de l'Ain, un congé d'un mois pour le rétablissement de sa santé; Et à M. Lucas, député du département des Côtes-du-Nord, une prorogation de congé pour cause de mal
      ...
      que .déshonorer les législateurs qui oseraient la prendre et qui ne pourrait qu'asservir, si elle la respectait, une nation qui veut être libre, et qui a daigné se servir de leurs mains pour élever l'édifice de la liberté. Je conclus donc pour la rééligibilité des législatures futures. (Applaudissementsi) M. le Président annonce l'ordre de la séance de ce soir. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mardi 17 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre du comité de vérification propose d'accorder à M. Gard
      ...
      'édifice de la liberté. Je conclus donc pour la rééligibilité des législatures futures. (Applaudissementsi) M. le Président annonce l'ordre de la séance de ce soir. La séance est levée à trois heures.
  • Tome 27 : Du 6 juin au 5 juillet 1791 9 results
    • Séance du mardi 14 juin 1791

      Séance du mardi 14 juin 1791

      page 199 - 235
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mardi 14 juin 1791 (1). La»séance est ouverte à neuf (heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la téance de samedi au soir, qui est adopté. M. Gossin , au nom du comité de Constitution, présente un projet de décret relatif .aux pétitions des commîmes en changement de départements, de districts ou de cantons e
      ...
      s est la mère patrie ; c'est de là que sont arrivés chez nous la liberté, la justice et le bonheur; là sont nos concitoyens, nos frères et nos amis; nous leur avons juré une amitié éternelle. Héritiers de nos sentiments, de-nos affections, que vos cœurs et vos bouches répètent nos serments,; vivez pour les aimer, et, s'il le faut, mourez pour les défendre. Signé : GRÉGOIRE. Paris, le 8 juin 1791 .
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mardi 14 juin 1791 (1). La»séance est ouverte à neuf (heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la téance de sa
      ...
      s de nos sentiments, de-nos affections, que vos cœurs et vos bouches répètent nos serments,; vivez pour les aimer, et, s'il le faut, mourez pour les défendre. Signé : GRÉGOIRE. Paris, le 8 juin 1791 .
    • Séance du mercredi 15 juin 1791, au matin

      Séance du mercredi 15 juin 1791, au matin

      page 235 - 250
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mercredi 15 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. sUn de MM» les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de lundi, qui est adopté. M. de Tracy. Messieurs, vous avez décrété dans l'organisation du Corps législatif l'incompatibilité des fonctions municipales, administratives, judiciaires et de -comma
      ...
      t sera supprimée; que le sieur Arena sera remis à la placé que lui assignent les lois ; que la conduite du département sera improuvée et redressée dans tous les points où il s'est écarté de vos décrets; et qu'enfin, dans une affaire qui intéresse le maintien de la Constitution et le bonheur d'une nation entière, vous ferez un exemple nécessaire. Paris, le 8 juin 1791. Signé Joseph-Marie Belgodèse.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mercredi 15 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. sUn de MM» les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la s
      ...
      s; et qu'enfin, dans une affaire qui intéresse le maintien de la Constitution et le bonheur d'une nation entière, vous ferez un exemple nécessaire. Paris, le 8 juin 1791. Signé Joseph-Marie Belgodèse.
    • Séance du jeudi 16 juin 1791, au matin

      Séance du jeudi 16 juin 1791, au matin

      page 260 - 277
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du jeudi 16 juin 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-Verbal de la séance d'hier qui est adopté. Il fait ensuite lecture des adresses suivantes : Adresse des administrateurs du directoire du département du Jura, qui exposent les vives alarmes des gardes nationales de D
      ...
      rte à un grand nombre de prisonniers, certainement mon délit prend, aux yeux ds la loi, un caractère bien autrement important que si je n'eusse enlevé qu'un simple particulier. Je demande donc le renvoi à demain. (Assentiment.) (L'Assemblée décrète le renvoi de la discussion à la séance de demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du jeudi 16 juin 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-Verbal de la sé
      ...
      oi à demain. (Assentiment.) (L'Assemblée décrète le renvoi de la discussion à la séance de demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du samedi 18 juin 1791, au matin

      Séance du samedi 18 juin 1791, au matin

      page 299 - 314
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du samedi 18 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de jeudi matin. Une discussion s'en?age sur la rédaction de Vèrticle 10! du décret rendu dans cette séance et relatif à la distribution de secours entre divers départements (2). M. Ramel-Nogaret
      ...
      ville, en date du 2 juin ; « 6° Que M. le président se retirera dans le jour par devers le roi, pour présenter le présent décret à sa sanction. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à l'élection d'un nouveau président et de trois secrétaires. La séance est levée à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du samedi 18 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la s
      ...
      nt invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à l'élection d'un nouveau président et de trois secrétaires. La séance est levée à deux heures et demie.
    • Séance du lundi 20 juin 1791

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 338 - 358
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEACHARNAIS. Séance du lundi 20 juin, 1791 (1). La séattcè esÇ ouverte à neuf heures d.u matin, ' Un de MM. les secrétaires fait lecture duprfleés'-vèrbal de la' sé&nôé' -de samedi au toir. '1 M. Bouche. Jë demande à faire une observation sut le décret Vendu samedi, ponant qu'il n'y a pas îieu à'accusation contre M. le 'eardinà! dé Là Rochefoucauld
      ...
      nière vente. Pour toutes ces raisons, et pour beaucoup d'autres qui frappent sans doute l'Assemblée, sans qu'il soit besoin de les déduire, je demande qu'on passe à l'ordre du jour. (L'Assemblée, consultée, décrète à la presque unanimité qu'elle passe à l'ordre du jour sur la proposition d'impression du discours de M. de Talleyrand-Périgord.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEACHARNAIS. Séance du lundi 20 juin, 1791 (1). La séattcè esÇ ouverte à neuf heures d.u matin, ' Un de MM. les secrétaires fait lecture duprfleés'-vè
      ...
      ultée, décrète à la presque unanimité qu'elle passe à l'ordre du jour sur la proposition d'impression du discours de M. de Talleyrand-Périgord.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 358 - 397
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en l'absence du président. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Un membre, entrant dans la salle : 11 est bien question de lire le procès-verbal ! M. Alexa
      ...
      Delley d'Agier). Monsieur le Président, indiquez l'heure à laquelle il faudra se rendre à l'Assemblée. M. le Président. Messieurs, vous sentez que cela est impossible, parce, que des nouvelles peuvent arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en
      ...
      arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
    • Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 562 - 578
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 28 juin 1791 , au matin (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. Voici une lettre des commissaires envoyés dans les départements du Nordt du Pas-de-Calais et de l'Aisne t « Douai, le 27 juin 1791 . « Messieurs, « Nous nous étions proposé de commencer à Arras l'exercice des fonctions dont l'Ass
      ...
      'ordre ae l'Assemblée, avec un cachet portant ces mots : Assemblée nationale, la loi et le roi, 1789, et au bas du frontispice, ces mots : de l'imprimerie nationale, sera remis, après avoir été paraphé par le président et les secrétaires de l'Assemblée, à l'accusateur public de l'arrondissement, qui sera chargé de faire toutes poursuites nécessaires.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 28 juin 1791 , au matin (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. Voici une lettre des commissa
      ...
      é par le président et les secrétaires de l'Assemblée, à l'accusateur public de l'arrondissement, qui sera chargé de faire toutes poursuites nécessaires.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du vendredi 1 juillet 1791

      Séance du vendredi 1 juillet 1791

      page 605 - 642
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 1er juillet 1791 (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° D'une adresse de la municipalité de Reims, qui rend compte de l'empressement avec lequel un détachément de 400 à 500 hommes d'élite de la garde nationale s'est porté vers Châlons, pour presser et assurer le
      ...
      urs et ingénieurs en exercice dans les départements. TITRE IV. Etablissement de l'école gratuite et nationale des ponts et chaussées TITRE V. Mode d?avancement aux différents grades. TITRE VI. Ùe la répartition des fonds destinés aux ponts et chaussées, des appointements et traitements. TITRE VII. Dispositions pour le passage de i'ancien, régime à la nouvelle administration des ponts et chaussées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 1er juillet 1791 (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° D'une
      ...
      épartition des fonds destinés aux ponts et chaussées, des appointements et traitements. TITRE VII. Dispositions pour le passage de i'ancien, régime à la nouvelle administration des ponts et chaussées.
    • Séance du vendredi 10 juin 1791

      Séance du vendredi 10 juin 1791

      page 97 - 114
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du vendredi 10 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro-cès-verbâux des séances d'hier et d'avant-hier, qui sont adoptés. M. Camus demande à M. le Président si le décret concernant la répartition de l'impôt entre les départements a été accepté par le roi. (1) Cette séance est inco
      ...
      de Cazalès. Dans ce cas, Monsieur le Président, je demande à l'Assemblée nationale de ne pas continuer, mon opinion et de me réserver demain la parole. (Marques d'assentiment.) (L'Assemblée, consultée, décide qu'elle entendra demain le rapport des comités sur la situation du royaume, et ajourne la délibération après la lecture de ce rapport.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du vendredi 10 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro-cès-verbâux des séances d
      ...
      , décide qu'elle entendra demain le rapport des comités sur la situation du royaume, et ajourne la délibération après la lecture de ce rapport.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
  • Tome 28 : Du 6 au 28 juillet 1791 6 results
    • Séance du jeudi 14 juillet 1791, au soir

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au soir

      page 278 - 311
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 14 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi 12 juillet au soir, qui est adopté. M. le Président fait donner lecture des pièces suivantes : Lettre du sieur Georges, premier adjudant au vingt-troisième régiment de ca
      ...
      doptés sans modification.) M. Lavie. Je demande qu'aucune des séances du soir ne se passe sans un rapport du comité des domaines ; il est temps que nous fassions justice des déprédations de l'Etat. Je demande que nous commencions par l'affaire de Sancerre. (L'Assemblée décrète que l'affaire de Sancerre sera à l'ordre du jour de jeudi au soir.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 14 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      demande que nous commencions par l'affaire de Sancerre. (L'Assemblée décrète que l'affaire de Sancerre sera à l'ordre du jour de jeudi au soir.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.
    • Séance du vendredi 22 juillet 1791

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 503 - 527
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 22 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 20 juillet, qui est adopté. M. de Lareveillère-Lépeaux fait lecture : 1° D'une adresse de la société des amis de la Constitution d'Angers : « Nous vous avons envoyés, disent-ils, pour re
      ...
      ls, vous pouvez en nommer un à qui vous donnerez la même attribution que vous voulez donner à ces 12 tyrans (Murmures.)-, mais surtout qu'il y ait la voie de l'appel. Sans cela, nous sommes sous un gouvernement tyrannique. Plusieurs membres : A demain 1 à demain ! (L'Assemblée renvoie à demain la suite de la discussion du projet de décret de M. Salles.) La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du vendredi 22 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      uvernement tyrannique. Plusieurs membres : A demain 1 à demain ! (L'Assemblée renvoie à demain la suite de la discussion du projet de décret de M. Salles.) La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du dimanche 24 juillet 1791

      Séance du dimanche 24 juillet 1791

      page 583 - 593
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du dimanche 24 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Bouche donne lecture à l'Assemblée d'une lettre des curés de la partie allemande du district de Belfort. Ces fonctionnaires publics rendent compte des entreprises fanatiques que font journellement les ecclésiastiques réfractaires, et des dangers auxquels la vie de
      ...
      ui concerne les régies de l'enregistrement et des douanes, en décrétant le code des douanes, les hypothèques, et quelques dispositions relatives à la mise en possession de la régie nationale de l'enregistrement, dans la perception des revenus des domaines nationaux corporels. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre au comité des contributions.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du dimanche 24 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Bouche donne lecture à l'Assemblée d'une lettre des curés de la
      ...
      gistrement, dans la perception des revenus des domaines nationaux corporels. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre au comité des contributions.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mardi 26 juillet 1791, au matin

      Séance du mardi 26 juillet 1791, au matin

      page 637 - 678
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 26 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du lundi 25 juillet, qui est adopté. M. Meynier de Salinelles , au nom du comité d'agriculture et de commerce, fait un rapport sur le régime à donner au port et au territoire de Marseille, q
      ...
      desdits ports, comme sardines nationales, pour d'autres ports du royaume où elles y seraient traitées comme étrangères. « Art. 3. Le roi sera prié de donner les ordres les plus prompts pour assurer l'exécution du présent décret, et notamment pour empêcher l'introduction en fraude dans le royaume, des marchandises étrangères qui existent en ce moment à Bayonne et dans le ci-devant pays de Lahour.»
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du mardi 26 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      'exécution du présent décret, et notamment pour empêcher l'introduction en fraude dans le royaume, des marchandises étrangères qui existent en ce moment à Bayonne et dans le ci-devant pays de Lahour.»
    • Séance du vendredi 8 juillet 1791

      Séance du vendredi 8 juillet 1791

      page 38 - 53
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du vendredi 8 juillet 1791 (1). séance est ouverte à neuf heures du ma-La tin. M. Despatys de Courteilles , au nom du comité ecclésiastique, propose un projet de décret pour la circonscription de différentes paroisses. Ce projet de decret est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, onï le rapport qui lui a été fait par son comité ecclés
      ...
      nécessitent absolument lu renvoi au comité. Plusieurs membres : Aux voix le renvoi 1 (L'Assemblée ordonne le renvoi de l'article 24 au comité.) M. Duport. Je demande que les articles 25,26 et 27 qui forment le complément de cette section soient également renvoyés au comité. (Ce renvoi est décrété.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain. La séauce est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du vendredi 8 juillet 1791 (1). séance est ouverte à neuf heures du ma-La tin. M. Despatys de Courteilles , au nom du comité ecclésiastiq
      ...
      forment le complément de cette section soient également renvoyés au comité. (Ce renvoi est décrété.) M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de demain. La séauce est levée à trois heures.
    • Séance du lundi 11 juillet 1791

      Séance du lundi 11 juillet 1791

      page 112 - 205
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 11 juillet 1791 (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires annonce le retour de MM. de Bousmard de Ghantereino, député du département de la Meuse, et Mourot, député du département des Basses-Pyrénées, qui étaient absents par congé. M. le Président fait donner hcture d'une lettre de M. Boussieu
      ...
      ferait perdre un temps précieux à Messieurs de l'Assemblée nationale. Je terminerai donc ici, en répétant que j'offre de fournir les preuves et les éclaircissements que je pourrais avoir omis, tant pour satisfaire aux représentants delà nation, que pour justifier devant les tribunaux tous les jugements rendus à Tabago, sous l'administration de MM. deDdlon et Roume. Le 15 juin 1791 . Signé : Roume.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du lundi 11 juillet 1791 (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires annonce le retour de MM. de Bousmar
      ...
      ur satisfaire aux représentants delà nation, que pour justifier devant les tribunaux tous les jugements rendus à Tabago, sous l'administration de MM. deDdlon et Roume. Le 15 juin 1791 . Signé : Roume.
  • Tome 29 : Du 29 juillet au 27 août 1791 showing 10 of 12 results view all
    • Séance du vendredi 5 août 1791

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 192 - 222
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 5 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° Du procès-verbal de la séance du mardi 2 aoûj-au soir, qui est adopté; 2° D'une adresse des volontaires de la garde nationale de Poitiers, qui témoignent leur douleur de n'être pas compris dans le nombre de ceux
      ...
      ats civils seront chargés de la confection de ces actes. Toute loi devant être exécutée jusqu'à ce qu'elle ait été abrogée, il me paraît essentiel de terminer ce titre par cet article sur lequel tout le monde est d'accord. C'est en abrogeant expressément de pareilles lois, qu'on inspire plus de respect pour celles qui doivent encore être exécutées jusqu'à ce qu'une nouvelle loi les ait remplacées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du vendredi 5 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture : 1° Du procès-v
      ...
      le monde est d'accord. C'est en abrogeant expressément de pareilles lois, qu'on inspire plus de respect pour celles qui doivent encore être exécutées jusqu'à ce qu'une nouvelle loi les ait remplacées.
    • Séance du lundi 8 août 1791

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 257 - 282
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du lundi 8 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, fait lecture du procès-verbal ae la séance du samedi 6 août, au soir, qui est adopté. M. Dauchy , au nom des comités de Constitution et des contributions publiques. Messieurs, vous avez renvoyé à vos comités de Constitution et
      ...
      x. &Î0ÏA. L'Assemblée ayant prononcé qu'elle ne voulait revenir sur rien, je renouvelle, en cp moment et pour la dernière fois, les déclarations et prpiegt&tioiis que j'ai faites : pour maintien qp la moparphia et des prérogatives du trénp ; 2° pour la conservation de l'existence personnelle de meEjcpmmettants et pour leurs intérêts. (Note de l'opinant.) Signé : Louis-Alphonse Savary de Lancossïe.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du lundi 8 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramel-Nogaret , secrétaire, fait lecture du procès-verb
      ...
      moparphia et des prérogatives du trénp ; 2° pour la conservation de l'existence personnelle de meEjcpmmettants et pour leurs intérêts. (Note de l'opinant.) Signé : Louis-Alphonse Savary de Lancossïe.
    • Séance du mercredi 10 août 1791

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 318 - 335
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Stance du mereredi 10 août 1791 (1). La seance est quverte a neuf heures du matin. M. Camus ex-pr6sident, occupe le fauteuil. M. Savary de Lancosme L'Assemblee ayant d^cret6 lundi dernier que la uiscussion'sur l'acte constitutionnel ne s'ouyrirait que sur les bases et !a ma^che de l'ouvrage, je n'ai point demand^ a parole pour 6noncer
      ...
      at de faillite ou d'insolvabilité. M. Barrère-Vieuzac Il est impossible de laisser à la disposition des législatures une ciiose qui tient à l'état politique des citoyens. L'article peut être modifié, mais tel qu'il sera adopté, il doit entrer en entier dans la Constitution. (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de l'article aux comités,) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Stance du mereredi 10 août 1791 (1). La seance est quverte a neuf heures du matin. M. Camus ex-pr6sident, occupe le fauteuil. M. Savary d
      ...
      mais tel qu'il sera adopté, il doit entrer en entier dans la Constitution. (L'Assemblée, consultée, décrète le renvoi de l'article aux comités,) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 28 - 47
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 30 juillet 1791 , au matin (1), Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 27 juillet au matin, qui est adopté. Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi 26 juillet au soir, qui est adopté. M. Goudard. Messieurs, le comité d'agriculture et de commerc
      ...
      pas les détruire; et revenant aux considérations importantes que je Vous ai exposées par celle de la justice, de l'honneur et de l'intérêt national, je demande que l'ordre de Malte soit maintenu dans ses propriétés, droits et privilèges, en statuant seulement que les Français qui y sont affiliés, n'auront en leur qualité aucun droit politique à exercer dans l'intérieur du royaume* Signé i MàLOUÉÎ.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DEFERMON. Séance du samedi 30 juillet 1791 , au matin (1), Un de Messieurs les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 27 juillet au mat
      ...
      ses propriétés, droits et privilèges, en statuant seulement que les Français qui y sont affiliés, n'auront en leur qualité aucun droit politique à exercer dans l'intérieur du royaume* Signé i MàLOUÉÎ.
    • Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 396 - 414
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait lecture d'un mémoire présenté par M. Berthelemot sur les colonies au-delà du cap de Bonne-Espérance et notamment sur celle de Vile de France; il demande que ce mémoire, utile pour l'administration de ces îles, soit renvoyé aux com
      ...
      du 88e régiment; il demande l'autorisation de l'Assemblée. (L'autorisation demandée par M. le ministre de la guerre est mise aux voix et décrétée.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du samedi 13 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche fait lecture d'un mémoire présenté
      ...
      de ce soir et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination du président et de 3 secrétaires. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du dimanche 14 août 1791

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 425 - 440
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du dimanche 14 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Alexandre de Beauharnais , président sortant, ouvre la séance. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 11 août qui est adopté. M. le Président. Messieurs, une dèputation de citoyens de la section Poissonnière demande à
      ...
      a conduite de l'Assemblée nationale à son égard depuis le 21 juin, que celle qu'elle tiendra à la suite ne puissent être suspectes aux yeux d'aucun Français, qu'on ne puisse regarder aucun acte de son autorité, même aucune proposition énoncée à sa tribune, comme le résultat de quelque traité particulier fait avec lui, comme le prix de quelque promesse de sa part, ou la vengeance de quelque refus ?
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du dimanche 14 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Alexandre de Beauharnais , président sortant, ouvre la séa
      ...
      autorité, même aucune proposition énoncée à sa tribune, comme le résultat de quelque traité particulier fait avec lui, comme le prix de quelque promesse de sa part, ou la vengeance de quelque refus ?
    • Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      page 451 - 470
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du mardi 16 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture de l'état des adjudications définitives faites par la muni-cipalité de Paris les 8* 9, 10, 11, 12 et 13 du présent mois, des biens nationaux mentionnés audit état; Un de MM. les secrétaires fait lecture : l9 Du pr
      ...
      les anciens né-gociants et banquiers retirés du commerce, éligibles aux places de juges dans les tribunaux de commerce. « A celui du 12, sur les indemnités à accorder à la famille Lowendal. a A celui du 8, concernant le payement d'une somme d,e 100,000 livres pour les dépenses premières du travail relatif à la fixation des poids et mesures. » M. le Président lève la sèàhcé à déùx heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du mardi 16 août 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture de l'état des
      ...
      du 8, concernant le payement d'une somme d,e 100,000 livres pour les dépenses premières du travail relatif à la fixation des poids et mesures. » M. le Président lève la sèàhcé à déùx heures et demie.
    • Séance du mercredi 17 août 1791

      Séance du mercredi 17 août 1791

      page 490 - 500
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. sèance du mercredi 17 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heureâdu matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal du samedi 13 août, au soir» qui est adopté. Lecture est faite ensuite d'une adresse des administrateurs du district d'Auray, dans le département du Morbihan, à laquelle est jointe une soumission de M. de Vi
      ...
      s, devant les juges qui en doivent connaître.» (Ge décret est adopté.) M. le Président rappelle à l'Assemblée le décret rendu au commencement de la séance qui ordonne que celles du soir n'auront lieu désormais qu'cxtraordinairement, et lorsque l'Assemblée en indiquera la tenue pour des objets urgents, et que celles du matin commenceront à neuf heures précises. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. sèance du mercredi 17 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heureâdu matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal du sam
      ...
      désormais qu'cxtraordinairement, et lorsque l'Assemblée en indiquera la tenue pour des objets urgents, et que celles du matin commenceront à neuf heures précises. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du jeudi 18 août 1791

      Séance du jeudi 18 août 1791

      page 500 - 548
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du jeudi 18 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secrétaires, d'une lettre des administrateurs du directoire du département des Pyrénées-Orientales, ainsi conçue : « Perpignan, le 8 août 1791 . Monsieur le Président. « Nous avons rendu un compte exact, soit
      ...
      Gorbeil, et pour rendre navigables les rivières de Seine, d'Essorine.8 et du Remard, seront communiqués à l'assemblée centrale des ponts et chaussées. « Décrète, en outre, que les pétitionnaires justifieront, avant l'obtention d'aucun décret, au ministre de l'intérieur, par acte en bonne forme, qu'ils peuvent disposer des fonds nécessaires à l'exécution dts travaux qu'ils prétendent construire. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR DE BROGLIE. Séance du jeudi 18 août 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secrétair
      ...
      ifieront, avant l'obtention d'aucun décret, au ministre de l'intérieur, par acte en bonne forme, qu'ils peuvent disposer des fonds nécessaires à l'exécution dts travaux qu'ils prétendent construire. »
    • Séance du jeudi 25 août 1791

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 704 - 722
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR BROGLIE. Séance du jeudi 25 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 21 août, qui est adopté. M. le Président annonce que, par le résultat du scrutin qui a eu lieu à l'issue de la séance du mardi 23 août, MM. de Tracy, Castellanet, de La Rochefoucauld, Br
      ...
      uel il ést procédé àli recensement des Voix. M. le Président. Vbiéi, MesstéUrs, le résultat de l'appel nominal : il y à 267 vç>ix pour le non ét 180 pour \'é oui"; différence : 87 Voix. En conséquence, l'Assemblée nationale a décrété que les meinbres de la famille du roi ne sont pas éligibles àUx fonctions et emplbié qui sont à la nomination du peuplé. La séance est levée à cinq heurë's et dèrnié.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. VICTOR BROGLIE. Séance du jeudi 25 août 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      , l'Assemblée nationale a décrété que les meinbres de la famille du roi ne sont pas éligibles àUx fonctions et emplbié qui sont à la nomination du peuplé. La séance est levée à cinq heurë's et dèrnié.