Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-058 hits on 1790-063 hits on 1790-072 hits on 1790-080 hits on 1790-091 hits on 1790-102 hits on 1790-112 hits on 1790-123 hits on 1791-019 hits on 1791-027 hits on 1791-034 hits on 1791-046 hits on 1791-055 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 11 volumes
  • Tome 16 : Du 31 mai au 8 juillet 1790 9 results
    • Séance du 10 juin 1790, au soir

      Séance du 10 juin 1790, au soir

      page 160 - 164
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE MARQUIS DE BONNAY, EX-PRÉSIDENT. Séance du 10 juin 1790 , au soir (1). La séance n'est ouverte qu'à six heures du soir. M. le marquis de Bonnay , ex-président, remplace au fauteuil M. l'abbé Sieyès, président, indisposé. La séance commence par la lecture du procès-verbal de la veille. Plusieurs membres demandent à présenter des observations sur une erreur de
      ...
      lésiastiques dans le diocèse ou moins pendant quinze ans, soit'en qualité de curé, soit en qualité de vicaire, ou comme vicaire supérieur ou vicaire-directeur du séminaire. M. le Président. La séance de demain sera ouverte à neuf heures du matin. L'ordre du jour sera la suite du rapport du comité des finances sur toutes les parties de la dépense publique. (La séance est levée à 10 heures du soir.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE MARQUIS DE BONNAY, EX-PRÉSIDENT. Séance du 10 juin 1790 , au soir (1). La séance n'est ouverte qu'à six heures du soir. M. le marquis de Bonnay , ex-président,
      ...
      de demain sera ouverte à neuf heures du matin. L'ordre du jour sera la suite du rapport du comité des finances sur toutes les parties de la dépense publique. (La séance est levée à 10 heures du soir.)
    • Séance du vendredi 11 juin 1790

      Séance du vendredi 11 juin 1790

      page 164 - 180
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du vendredi 11 juin 1790 (1). M. le Président ouvre >la séance à 9 heures du matin. M. l'abbé Dumouchel , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi matin 8 juin. M. l'abbé Mougins de Roquefort. Messieurs, le travail du comité ecclésiastique me paraît incomplet, en ce qu'il dit que les assemblées administratives pourr
      ...
      voyée au comité des recherches. Nous aimons à croire que c'est à tort que cet article a été inséré. Mais, en cas que la dénonciation fût vraie, nous supplions l'Assemblée nationale de vouloir bien nous nommer les dénonciateurs. » M. le Président invite l'Assemblée à se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de six adjoints au comité de la marine. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du vendredi 11 juin 1790 (1). M. le Président ouvre >la séance à 9 heures du matin. M. l'abbé Dumouchel , secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      s nommer les dénonciateurs. » M. le Président invite l'Assemblée à se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de six adjoints au comité de la marine. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du samedi 12 juin 1790, au matin

      Séance du samedi 12 juin 1790, au matin

      page 180 - 197
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE MARQUIS DE BONNAY, ANCIEN PRÉSIDENT. Séance du samedi 12 juin 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. le marquis de Bonnay , ancien président, prend le fauteuil en l'absence de M. le président, et préside l'Assemblée. M. l'abbé Royer , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de la veille, qui est adopté. M. le baron
      ...
      c'était une vérité bien démontrée que les besoins publics l'exigeassent, ils ne ^opposeraient pas à ce qu'on votât cet impôt pour toute la France, et ils ont annoncé qu'alors on pourrait compter sur le patriotisme de leurs commettants. Les deux comités ont arrêté unanimement de vous demander qu'il soit sursis à leur rapport. (Cet ajournement est décrété. ) .v (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE MARQUIS DE BONNAY, ANCIEN PRÉSIDENT. Séance du samedi 12 juin 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. le marquis de Bonnay , ancien p
      ...
      le patriotisme de leurs commettants. Les deux comités ont arrêté unanimement de vous demander qu'il soit sursis à leur rapport. (Cet ajournement est décrété. ) .v (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du jeudi 17 juin 1790

      Séance du jeudi 17 juin 1790

      page 238 - 247
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du jeudi 17 juin 1790 (1), La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le baron de Jessé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 15 juin au matin, M. l'abbé Royer , au tre secrétaire, lit le procès-verbal de la séance du soir du même jour. Il ne se produit aucune réclamation. M. Gourdan , secrétaire, donne e
      ...
      l nominal.) M. de Liancourt. Avant de délibérer, l'Assemblée veut sans doute être conséquente; elle a décidé que le clergé ne pouvait être possesseur de biens-fonds. (On insiste sur l'appel nominal.) M. le Président observe qu'il y a une séance du soir, et que-l'heure est avancée. L'Assemblée remet au lendemain l'appel nominal sur la question préalable. La séance est leyée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du jeudi 17 juin 1790 (1), La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le baron de Jessé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      M. le Président observe qu'il y a une séance du soir, et que-l'heure est avancée. L'Assemblée remet au lendemain l'appel nominal sur la question préalable. La séance est leyée à trois heures et demie.
    • Séance du vendredi 18 juin 1790

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 265 - 363
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CAMUS, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 18 juin 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Camus , ancien président, occupe le fauteuil en l'absence de M. l'abbé Sieyès, président en fonctions. M. Mougins de Roquefort présente, au nom de la municipalité de la paroisse de Roquefort, en Provence, dont il annonce que les intérêts lui sopt cbers à p
      ...
      jugera convenable, au scrutin et non autrement. Art. 19. L'assemblée vérifiera les pouvoirs des députés et jugera de leur validité. Signé: le marquis de Perrigny, Duval-Monville, Gocherel, Laborie, Bodkin Fitz-Gérald, Courre-jolles, Le Gardeur de Tillv, Gérard, le chevalier de Marmé, secrétaire, et président ea l'absence de M. le comte O'Gorman, Magallon, de Ville-blanche. Pour copie : La Luzerne.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CAMUS, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 18 juin 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Camus , ancien président, occupe le fauteuil en l'absenc
      ...
      dkin Fitz-Gérald, Courre-jolles, Le Gardeur de Tillv, Gérard, le chevalier de Marmé, secrétaire, et président ea l'absence de M. le comte O'Gorman, Magallon, de Ville-blanche. Pour copie : La Luzerne.
    • Séance du samedi 26 juin 1790, au matin

      Séance du samedi 26 juin 1790, au matin

      page 465 - 473
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du samedi 26 juin 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delley d'Agier , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. de Crillon le jeune, (ci-devant comte): Je demande que dans le procès-ver bal, aux mots ont contribué à la prise de la Bastille, on substitue ceux-ci : ont pris la Bastil
      ...
      législateurs, pour justifier entièrement notre conduite. JJous observons cependant que la plupart des officiers municipaux sont très vieux, et ont à veiller à leurs récoltes. Je me présenterai seul, si l'auguste Assemblée le permet, et je prouverai que nous sommes de bons citoyens. » L'Assemblée décide qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur cette lettre. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du samedi 26 juin 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delley d'Agier , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      si l'auguste Assemblée le permet, et je prouverai que nous sommes de bons citoyens. » L'Assemblée décide qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur cette lettre. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du mardi 29 juin 1790

      Séance du mardi 29 juin 1790

      page 561 - 575
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séanee du mardi 29 juin 1790 (l)u La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Dumouchel , secrétaire, donne lecture du (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. procès-verbal delà séance d'hier au soir. Ce pro-cès-verbal est adopté. M. Duval de Grandpré lit une adresse de la garde nationale d'Abbeville, qui exprime son adhésion et son obéissa
      ...
      1 11 Pour trois années...... 272 6 5 Pour deux années......185 18 10 Pour une année....... 95 4 8 Par le moyen de ces deux tableaux, et de l'observation qu'une annuité de 11 liv. 5 s. 7 d: répond à 100 livres de capital, et 886 liv. 6 s. 7 d. de capital, à une annuité de 100 livres, on n'aura besoin que de calculs très simples pour appliquer à chaque acquisition particulière les clauses du décret.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séanee du mardi 29 juin 1790 (l)u La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Dumouchel , secrétaire, donne lecture du (1) Cette séance est incompl
      ...
      0 livres de capital, et 886 liv. 6 s. 7 d. de capital, à une annuité de 100 livres, on n'aura besoin que de calculs très simples pour appliquer à chaque acquisition particulière les clauses du décret.
    • Séance du samedi 3 juillet 1790, au matin

      Séance du samedi 3 juillet 1790, au matin

      page 674 - 684
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du samedi 3 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Delley d'Agier , secrétaire, doune lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 1er juillet au soir. M. Dumouchel , autre secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier vendredi 2 juillet. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. de Cernon , au nom du
      ...
      serve provisoirement, et pour la présente année, à la société de la charité maternelle, les 1,000 livres qui lui étaient données par chaque tirage, et charge son comité de mendicité de lui rendre compte de cet établissement. M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de son président et de trois secrétaires. La séance est levée à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du samedi 3 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Delley d'Agier , secrétaire, doune lecture du procès-ve
      ...
      te de cet établissement. M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de son président et de trois secrétaires. La séance est levée à deux heures et demie.
    • Séance du mercredi 2 juin 1790, au matin

      Séance du mercredi 2 juin 1790, au matin

      page 40 - 48
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BRIOIS DE BEAUMETZ. Séance du mercredi 2 juin 1790 , au matin (1). M. Devillas , député de Saint-Flour, entretient l'Assemblée d'une délibération et d'une adresse de la commune de la ville de Murât, en Auvergne, sur lesquelles il est instant de statuer; cette localité demande que la libre circulation des grains soit assurée et qu'il lui soit permis de contracte
      ...
      tour de Gonstan-tinople des témoignages peu équivoques de l'affection et de la reconnaissance de ses citoyens. Je ne les oublierai jamais, et je n'effacerai de ma mémoire que les reproches peu mérités que me fait aujourd'hui la municipalité de "cette ville, si intéressante sous tant de rapports. » M. le Président lève la séance à trois heures et demie, et renvoie la suivante à ce soir, six heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BRIOIS DE BEAUMETZ. Séance du mercredi 2 juin 1790 , au matin (1). M. Devillas , député de Saint-Flour, entretient l'Assemblée d'une délibération et d'une adresse
      ...
      que me fait aujourd'hui la municipalité de "cette ville, si intéressante sous tant de rapports. » M. le Président lève la séance à trois heures et demie, et renvoie la suivante à ce soir, six heures.
  • Tome 17 : Du 9 juillet au 12 août 1790 2 results
    • Séance du vendredi 9 juillet 1790

      Séance du vendredi 9 juillet 1790

      page 2 - 34
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C. F. DE BONNAY. Séance du vendredi 9 juillet 1790 (1), La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Regnaud (de Saint-Jean-d'Angély), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. Aucune réclamation ne se produit. M. le Président annonce l'hommage que fait M. Gatteaux* graveur des médailles du roi, d'un projet de monument pour consa
      ...
      leur donner confiance. L'économie des finances,la tranquillité publique et le bonheur général reposent sur la scrupuleuse exactitude des renseignements que fourniront les départements. Fait au comité, le 9 juillet 1790. Signé : Lian-Courtj, président; Bonnefoi, secrétaire. (1) Ce document n'a pas été inséré au Moniteur. (2) Ces tableaux, n'ont pas été imprimés à la âuîté de la présente circulaire.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C. F. DE BONNAY. Séance du vendredi 9 juillet 1790 (1), La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Regnaud (de Saint-Jean-d'Angély), secrétaire, donne lecture d
      ...
      le 9 juillet 1790. Signé : Lian-Courtj, président; Bonnefoi, secrétaire. (1) Ce document n'a pas été inséré au Moniteur. (2) Ces tableaux, n'ont pas été imprimés à la âuîté de la présente circulaire.
    • Séance du vendredi 23 juillet 1790

      Séance du vendredi 23 juillet 1790

      page 298 - 315
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du Vendredi 23 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garat l'aîné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. Il ne se produit aucune réclamation* M. Boutteville-Dumetz , autre secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier an soir. M. Bouche. Je demande l'impression de
      ...
      sûrété même de la Constitution qui doit trouver un nouvel appui dans les tribunaux, propres à rallier plusieurs départements par des relations communes, si jamais la puissance exécutive venait à renverser les barrières de la loi. Je demande qu'il soit maintenu ou établi des tribunaux d'appel, communs aux sièges de districts de plusieurs départements, suivant qu'il sera particulièrement déterminé.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du Vendredi 23 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garat l'aîné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      erser les barrières de la loi. Je demande qu'il soit maintenu ou établi des tribunaux d'appel, communs aux sièges de districts de plusieurs départements, suivant qu'il sera particulièrement déterminé.
  • Tome 18 : Du 12 août au 15 septembre 1790 2 results
    • Séance du vendredi 13 août 1790

      Séance du vendredi 13 août 1790

      page 37 - 50
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 août 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. L'ordre du jour est la suite des rapports du comité des finances sur toutes les parties de la dépense publique. M. Lebrun , rapporteur, lit un projet de décret sur les dépenses du travail des bureaux. Après quelques courtes observations les articles suiv
      ...
      ntauban, fût remplacé dans cette Tille par deux autres régiments $ . Dêclate qiie l'honneur du frégiinent dé Langtie-dbc, dont la conduite a toùjouts été irréprochable, n'a été et n'a pii être comprbtiiis pair lës dispositions du décret du 20 juillet ; et tjil'au surplus il n'y a pals lieu à dëlinérèr sur la pétition présentée par les députés de cè tégimedt. » (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 août 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président. L'ordre du jour est la suite des rapports du comité de
      ...
      iiis pair lës dispositions du décret du 20 juillet ; et tjil'au surplus il n'y a pals lieu à dëlinérèr sur la pétition présentée par les députés de cè tégimedt. » (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du samedi 14 août 1790, au matin

      Séance du samedi 14 août 1790, au matin

      page 50 - 72
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D ANDRÉ. Séance du samedi 14 août 1790 , au matin (i). La séance est ouverte â neuf heures du matin. M. Hell , député de Hagueneau et membre de la société helvétique, présente à l'Assemblée nationale! au nom de cette société; une épitre en vers* lue dans son assemblée publique du 19 mai 1790, avec cette épigraphe i Vivre libre ou mouHr. Cette épitre est reçue a
      ...
      ; il est juste de leur donner cette consolation. M. Thévenot . Je m'oppose à l'article proposé jusqu'à ce que le rapporteur se soit expliqué plus catégoriquement, car s'il veut parler des jurés-priseurs de moderne création, tout le monde sait qu'ils ont commis dans les provinces des vexations horribles. (L'article est rejeté par la question préalable.) La séance est levée à trois neures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D ANDRÉ. Séance du samedi 14 août 1790 , au matin (i). La séance est ouverte â neuf heures du matin. M. Hell , député de Hagueneau et membre de la société helvétiq
      ...
      urs de moderne création, tout le monde sait qu'ils ont commis dans les provinces des vexations horribles. (L'article est rejeté par la question préalable.) La séance est levée à trois neures et demie.
  • Tome 20 : Du 23 octobre au 26 novembre 1790 3 results
    • Séance du lundi 15 novembre 1790, au matin

      Séance du lundi 15 novembre 1790, au matin

      page 431 - 459
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. ciiasset. Séance du lundi 15 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à dix heures moins un quart du matin- M. les secrétaires donnent lecture des procès-verbaux de la séance de samedi au soir et de la séance d'hier? Ces procès-verbaux sont adoptés. M. Malès membre du comité des rapports, rend compte d'une pétition des accusés des troubles dans le dé
      ...
      re adopté, les décrets qu'il exige sont en quelque sorte indiqués par le plan même. Ils devraient se borner à fixer, dès à, présent, les résolutions fondamentales, en renvoyant le mode d'exécution, après les consultations avec les fermiers actuels du tabac, ou, à leur défaut, avec telles autres personnes instruites de tout ce qui a rapport au commerce, à la fabrication et au débit de cette plante.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. ciiasset. Séance du lundi 15 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à dix heures moins un quart du matin- M. les secrétaires donnent lecture des procè
      ...
      rès les consultations avec les fermiers actuels du tabac, ou, à leur défaut, avec telles autres personnes instruites de tout ce qui a rapport au commerce, à la fabrication et au débit de cette plante.
    • Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      page 511 - 519
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il ne se produit aucune observation. M. Camus donne connaissance d'une lettre de M. le garde des sceaux, du 16 de ce mois, à laquelle sont jointes des expéditions en papi
      ...
      t pas à cette citation, est par le seul fait déchu du droit de cité. (On passe à l'ordre du jour.) M.Seurrat de La Boullaye , député d'ûr-léaqs, absent par congé du 3 octobre dernier, remet son passeport sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      ort sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
    • Séance du mardi 26 octobre 1790, au matin

      Séance du mardi 26 octobre 1790, au matin

      page 38 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du mardi 26 octobre 1790 , au matin h(1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Durand-Maillane , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier 25 octobre. L'Assemblée en adopte la rédaction. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Naurissart , au nom du comité des finances, rend compte de l'incendie
      ...
      orporations qui ont contribué au rétablissement de l'ordre, pour leur témoigner la satisfaction de l'Assemblée. » M. Paul Nairac. Je demande l'impression des deux pièces qui ont été lues ; on ne saurait trop faire connaître un si bon exemple. Une insurrection commence à se manifester parmi les matelots de Bordeaux... (L'impression de ces pièces est décrétée.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du mardi 26 octobre 1790 , au matin h(1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Durand-Maillane , secrétaire, donne lecture du
      ...
      it trop faire connaître un si bon exemple. Une insurrection commence à se manifester parmi les matelots de Bordeaux... (L'impression de ces pièces est décrétée.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 21 : Du 26 novembre 1790 au 2 janvier 1791 2 results
    • Séance du samedi 1 décembre 1790, au matin

      Séance du samedi 1 décembre 1790, au matin

      page 366 - 390
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du samedi, 1 décembre 1790 , au matin(1), La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Salicetti , secrétaire, donne lecture du procès-verbal dé la séance d'hier, qui est adopté, M. Gossin , rapporteur du comité de Constitu-tion, fait le rapport suivant : Messieurs, le district d'Avranphes
      ...
      que l'Assemblée nationale veuille confondre les affaires de l'Etat avec les affaires d'une banque. Je conçois que quelques actionnaires le désirent; je le désirerais aussi, si j'étais actionnaire : mais le succès une fois obtenu, je cesserais bientôt de l'être. Divers membres demandent l'impression du rapport de M. Lebrun. (L'impression est ordonnée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du samedi, 1 décembre 1790 , au matin(1), La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Sal
      ...
      is le succès une fois obtenu, je cesserais bientôt de l'être. Divers membres demandent l'impression du rapport de M. Lebrun. (L'impression est ordonnée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mercredi 15 décembre 1790

      Séance du mercredi 15 décembre 1790

      page 482 - 507
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux des deusL séanees de; la veille. t II ne. se produit aucune réclamation. M. Bouche La.Provence est actuellement une mer. On y va, en bateau. Soixante-quatre bâtiments chargés de, marchandises: senti e
      ...
      istricts, départements ou diocèses, mén tropoleset régions, et le renvoi au recueil des décrets qui ont opéré ou opéreront des changements, (1) Cette table contiendra un volume de & huit cents pages. Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux
      ...
      Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 5 results
    • Séance du mardi 11 janvier 1791, au matin

      Séance du mardi 11 janvier 1791, au matin

      page 117 - 136
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mardi 11 janvier 1791 ., au matin (1) La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille, qui est adopté. M. Etienne Chevalier fait lecture d'un discours du ci ré de Triel, près Saint-Germain-en-Laye, dans lequel i
      ...
      ment du Jura. 697,725 18 A celle de Goligny,département de l'Ain. 132,687 3A celle de Viriat, même département. 28,622 A celle de Sâint-Nico-las-de-Bourgueil, département d'Indre- et-Loire........... 180,761 A celle de Château-roux, département de l'Indre......... 373,315 11 M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance du soir et pour celle du lendemain, et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mardi 11 janvier 1791 ., au matin (1) La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de M
      ...
      180,761 A celle de Château-roux, département de l'Indre......... 373,315 11 M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance du soir et pour celle du lendemain, et lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 27 janvier 1791, au matin

      Séance du jeudi 27 janvier 1791, au matin

      page 504 - 514
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. L'ABBE GREGOIRE. Séance du jeudi 27 janvier 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Guillaume. Messieurs, lorsqu'on vous a proposé, dans votre séance d'hier, de suspendre l'exécution de votre décret relatif au serment que vous exigez des fonctionnaires pu
      ...
      ques de l'arrondissement n'aurait prêté le serment, ils s'adresseront au directoire de leur département, pour leur être indiqué l'un des évêques de France qui aura prêté le serment, lequel pourra procéder à la confirmation canonique et à la consécration. (Cette rédaction est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour des séances de ce soir et de demain. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. L'ABBE GREGOIRE. Séance du jeudi 27 janvier 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      éder à la confirmation canonique et à la consécration. (Cette rédaction est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour des séances de ce soir et de demain. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du mardi 1 février 1791, au soir

      Séance du mardi 1 février 1791, au soir

      page 664 - 713
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mardi 1er février 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des différentes adresses suivantes: Lettre des administrateurs du directoire du département de la Côte-d'Or, qui font hommage à l'Assemblée nationale d'une adresse qu'ils ont envoyée aux habitants de ce départe
      ...
      e traitement des aides-chirurgiens qu'ils seront obligés, par ce moyen, d'entretenir à leurs dépens dans la proportion des besoins du service. Leurs appointements et traitements actuels, l'augmentation qui ièur est provisoirement accordée, ainsi que la somme à eux passée pour leurs aides-chirurgiens, seront payables par mois, à compter du l8r janvier dernier, sur le fonds de la masse des hôpitaux.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mardi 1er février 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des différ
      ...
      n qui ièur est provisoirement accordée, ainsi que la somme à eux passée pour leurs aides-chirurgiens, seront payables par mois, à compter du l8r janvier dernier, sur le fonds de la masse des hôpitaux.
    • Séance du samedi 5 février 1791, au matin

      Séance du samedi 5 février 1791, au matin

      page 753 - 765
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.DE MIRABEAU. Séance du samedi 5 février 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une lettre des officiers municipaux de la commune d'Aix à M. le Président de l'Assemblée nationale, contenant le détail des bons t
      ...
      res, estimée 15,000 livres,adjugée 35,000 livres; Le second, huit masses de bâtiments au marché Saint-Martin-des-Champs, louées 4,500 livres, estimées 42,900 livres, adjugées 71,300 livres ; Le troisième, uné maison, rue Saint-Martin, louée 4,050 livres, estimée 50,000 livres, adjugée 110,000 livres. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir, et lève ia séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.DE MIRABEAU. Séance du samedi 5 février 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      ème, uné maison, rue Saint-Martin, louée 4,050 livres, estimée 50,000 livres, adjugée 110,000 livres. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir, et lève ia séance à trois heures.
    • Séance du lundi 10 janvier 1791

      Séance du lundi 10 janvier 1791

      page 106 - 117
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du lundi 10 janvier 1791 (1) . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. lei secret Aires fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille, qui est adopté. M. Armand ,député du bailliage de Saint-Flour, fait part à l'Assemblée d'une proclamation de la municipalité de la ville d'Aurtllàti (Cantal), qui est ainsi conçu
      ...
      -sou, officier municipal; Charles-Daix, procureur de la commune ; Petit, administrateur du district de Montargis; Despommier, curé de Fontenay en Gâti-nois. » M. Duport. Je demande l'impression de ce document et son insertion eu entier dans le procès-verbal. (Cette motion est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de demain matin et lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du lundi 10 janvier 1791 (1) . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. lei secret Aires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      document et son insertion eu entier dans le procès-verbal. (Cette motion est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de demain matin et lève la séance à trois heures et demie.
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 9 results
    • Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      page 220 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une adresse du sieur Dodun, ingénieur des ponts et chaussées du département du Tarn, qui annonce à l'Assemblée la découverte d'une nouvelle pozzolane factice. (L'Assemblée renvoie l'adresse
      ...
      pour leur interdire à cet effet de délibérer. , « Nous avons l'honneur de vous confirmer que nous avons renoncé à siéger dans le comité de marine, pour ne participer à aucune des opinions qu'il a manifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait
      ...
      ifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du vendredi 18 février 1791

      Séance du vendredi 18 février 1791

      page 270 - 279
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du vendredi 18 février 1791 . La séance est ouverte à dix heures du matin. Un de MM. les secrétaires donné lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. Bouche Dans l'article 16 du décret que vous avez rendu hier concernant le droit de patente, le mot comestibles me paraît trop vague et susceptible d
      ...
      yens pour assurer le service des postes et en même temps pour examiner si la somme de 1,200,000 livres que vous donnez tous les ans sera encore donnée après l'anéantissement total du service des postes. (Murmures.) Plusieurs membres : L'ordre du jeur ! (L'ordre du.jour est décrété sur cette motion.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du vendredi 18 février 1791 . La séance est ouverte à dix heures du matin. Un de MM. les secrétaires donné lecture des procès-verbaux des deux séanc
      ...
      s. (Murmures.) Plusieurs membres : L'ordre du jeur ! (L'ordre du.jour est décrété sur cette motion.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du dimanche 20 février 1791

      Séance du dimanche 20 février 1791

      page 366 - 377
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du dimanche 20 février 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances d'hier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. Hernoux donne lecture d'une lettre du procureur général syndic du département de la Gôte-d'Or, qui dénonce une lettre incendiaire du ci-deva
      ...
      nt certainement un semestre extraordinaire. J'ai donc raison, en joignant à ce semestre-là celui qu'on a déjà payé extraordinairement l'année dernière, de dire qu'il y a deux semestres extraordinaires de payés, et, sur cela, il n'y a pas d'équivoque; c'est un point sur lequel les rentiers de l'Etat nous mettraient bientôt d'accord. (Applaudissements.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du dimanche 20 février 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux d
      ...
      de payés, et, sur cela, il n'y a pas d'équivoque; c'est un point sur lequel les rentiers de l'Etat nous mettraient bientôt d'accord. (Applaudissements.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 487 - 500
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente un projet de décret relatif au calcul des annuités pour accélérer la vente des domaines nationaux. Plusieurs membre» proposent quelques amen-, dements aux articles 3, 4 et 6. M. Camus rapporteur, adept
      ...
      eau : « L'Assemblée nationale, considérant qu'aucune loi existante du royaume ne s'oppose au libre voyage de Mesdames, tantes du roi, déclare qu'il n'y a lieu à délibérer sur le procès-verbal de la commune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente u
      ...
      mmune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
    • Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

      page 40 - 51
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riqùett1 de mirabeau l'aîné. Séance du jeudi 8 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires faitlecture du procès-verbal delà séanced'bier, qui est adopté. M. Pinterel de Louverny communique à l'Assemblée une adresse de la municipalité d'Es-somes, district de Château-Thierry, qui lui présente sa r
      ...
      nt. M. le maire de Paris m'annonce par lettre, la vente faite le 7 février, d'une maison nationale, louée 2,100 livres, estimée 26,684 livres et adjugée 42,500 livres. D'autre part, la municipalité de Paris demande à être admise ce soir à la barre de l'Assemblée. (L'Assemblée accueille cette demande.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riqùett1 de mirabeau l'aîné. Séance du jeudi 8 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires faitle
      ...
      Paris demande à être admise ce soir à la barre de l'Assemblée. (L'Assemblée accueille cette demande.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance à trois heures.
    • Séance du dimanche 27 février 1791

      Séance du dimanche 27 février 1791

      page 551 - 556
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin, qui est adopté. M. Duport cède le fauteuil à M. de Noailles, nouveau président. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une p& tition de la section des Quatre-Nations,
      ...
      fait demain; mais la discussion ajournée à mardi prochain. Un membre demande qu'avant la loi sur les émigrants, on s'occupe d'un projet de décret sur le respect dû à la loi. (L'Assemblée décrète que le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 666 - 691
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOMLLES. Séanee du samedi 5 mars 1791 , au matin. (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une lettre de M. le maire de Paris, qui annonce l'adjudication de trois maisons : l'une louée 1,550 livres, estimée 19,833 livres et adjugée 35,700 livres; la deuxième louée 4,500 livres, estimée 75,000 livres
      ...
      a nation dans la personne du régnant; Tuus ceux qui seront convaincus d'avoir, par des paroles ou des écrits outrageants, insulté le Corps législatif Tels sont, à mon avis, les principaux chefs d'accusation publique ; l'application des peines serait un autre travail qui réclame les lumières de ceux qui out particulièrement réfléchi sur la proportion qui doit exister entre les délits et les peines.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOMLLES. Séanee du samedi 5 mars 1791 , au matin. (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une lettr
      ...
      sation publique ; l'application des peines serait un autre travail qui réclame les lumières de ceux qui out particulièrement réfléchi sur la proportion qui doit exister entre les délits et les peines.
    • Séance du mardi 8 mars 1791

      Séance du mardi 8 mars 1791

      page 732 - 740
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE N0A1LLES. Séance du mardi 8 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. M. Camus , au nom du comité des pensions. Messieurs, vous avez chargé votre comité des pensions de vous présenter un projet de décret sur le sort des employés s
      ...
      tutionnel de la considération et de l'autorité qui doivent accompagner ses premiers pas dans une carrière où l'on ne manquera pas de lui opposer beaucoup d'obstacles. » (Applaudissements.) La même lettre annonce que les sept-huitièmes des ecclésiastiques fonctionnaires publics du département des Vosges ont prêté le serment. (Applaudissements.) M. le Président lève la séance à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE N0A1LLES. Séance du mardi 8 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      tre annonce que les sept-huitièmes des ecclésiastiques fonctionnaires publics du département des Vosges ont prêté le serment. (Applaudissements.) M. le Président lève la séance à deux heures et demie.
    • Séance du jeudi 10 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 10 février 1791, au matin

      page 81 - 108
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. fréteau, ex-président. Séance du jeudi 10 février 1791, au matin ( 1). La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre : Le décret que vous avez rendu hier en faveur de M. de La Pérouse me fait espérer que vous prendrez en considération l'observation que j
      ...
      rce qu'une députation demande qu'une affaire très importante soit examinée par les comités qui ont les connaissances propres à l'éclaircir; mais cela ne m'empêche pas de demander que ma proposition soit mise aux voix. (L'Assemblée décrète le renvoi de l'affaire aux comités des rapports, de Constitution, militaire, diplomatique et des recherches, réunis.) M. Président lève ta séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. fréteau, ex-président. Séance du jeudi 10 février 1791, au matin ( 1). La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d
      ...
      it mise aux voix. (L'Assemblée décrète le renvoi de l'affaire aux comités des rapports, de Constitution, militaire, diplomatique et des recherches, réunis.) M. Président lève ta séance à trois heures.
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 9 results
    • Séance du jeudi 17 mars 1791, au matin

      Séance du jeudi 17 mars 1791, au matin

      page 138 - 151
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 17 mars 1791 ,au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès* verbal de la séance d'hier, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Lanjuinais , au nom du comité ecclésiastique. Messieurs, j'ai à vous proposer un décret d'exécution fort c
      ...
      : nous avons élu pour évêque du département M. Julien Millet. « Ce curé citoyen qui a signalé son, patriotisme dès l'aurore de la liberté; lé premier curé qui s'est montré patriote était destiné sans doute à être le pasteur du département qui, le premier, a réclamé les droits de l'homme. ' « Je suis, avec respect, Monsieur le Président, etc. (Applaudissements.) La séancè est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 17 mars 1791 ,au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      doute à être le pasteur du département qui, le premier, a réclamé les droits de l'homme. ' « Je suis, avec respect, Monsieur le Président, etc. (Applaudissements.) La séancè est levée à trois heures.
    • Séance du vendredi 25 mars 1791

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 366 - 376
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du vendredi 25 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du proçès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. M. Jacques Binot , prêtre, ci-devant principal du collège d'Ancenis, départements de la Loire-Inférieure, et membre de l'Assemblée, prête le serment exigé
      ...
      susceptible de difficulté. Quant à la seconde, je propose non pas l'ajournement, mais le renvoi au comité qui demain vous exprimera son vœu. (La discussion est fermée.) La première partie de l'article 2 est adoptée en ces termes : « La garde de la personne du roi mineur sera confiée à sa mère. » (La seconde partie de l'article est renvoyée au comité.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du vendredi 25 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du proçès-verbal
      ...
      2 est adoptée en ces termes : « La garde de la personne du roi mineur sera confiée à sa mère. » (La seconde partie de l'article est renvoyée au comité.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 376 - 397
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du samedi 26 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Je demande que le comité militaire fasse demaiu son rapport sur les subsistances militaires. M. le Président. M. Eoimery, qui est chargé de ce travail, a demandé jusqu'à lundi. M. Bouche. SoitI lundi. Je demande également que ;les comi
      ...
      la priant de vouloir bien décréter les opérations proposées et les mesures nécessaires pour l'exécution de celles qui doivent s'étendre sur le territoire de l'Espagne. Fait à l'Académie, le 19 mars 1791. Signé : Borda, la Grange, la Place, Monge, Gondorcet. Je certifie le présent extrait conforme à l'original et au jugement de l'Académie. A Paris, le 21 mars 1791. conqorcet, Secrétaire perpétuel.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du samedi 26 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche. Je demande que le comité militaire
      ...
      791. Signé : Borda, la Grange, la Place, Monge, Gondorcet. Je certifie le présent extrait conforme à l'original et au jugement de l'Académie. A Paris, le 21 mars 1791. conqorcet, Secrétaire perpétuel.
    • Séance du jeudi 31 mars 1791, au matin

      Séance du jeudi 31 mars 1791, au matin

      page 471 - 484
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Prugnon , au nom du comité d'emplacement. Une vérité que chaque jour vient manifester, c'est qu'il faut très difficilement permettre d'acquérir aux petits districts ; je les considère comme des voyageurs qui doivent se loger comme on se loge en passa
      ...
      ette aux voix la proposition de M. Rœderer dans les termes suivants: « Tout propriétaire de brevet d'invention sera soumis au droit de patente annuel, établi par la loi du 2 mars, pour l'exercice de toute profession d'arts et métiers. » (Cette proposition est décrétée.) L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de samedi soir. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du jeudi 31 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Prugnon , au nom du comité d'emplacement. Une véri
      ...
      oute profession d'arts et métiers. » (Cette proposition est décrétée.) L'Assemblée ajourne la suite de la discussion à la séance de samedi soir. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mercredi 6 avril 1791

      Séance du mercredi 6 avril 1791

      page 597 - 619
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercredi 6 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui ést adopté. M. de Cernon , au nom du comité d'agriculture et de commerce, parle sur la nécessité d'accélérer la reddition du compte général des anciens droits de traites,
      ...
      excèdent pas le nombre de 3 au delà du quart de tous ses biens, tant meubles qu'immeubles, quelle que soit leur origine et déduction faite du montant de ses dettes, il pourra léguer cette part d'enfant ou un quart, soit à un, soit à plusieurs de ses enfants, soit à toute autre personne capable. Art 3. L'usage des substitutions fidei-commis-saris est aboli, il ne pourra en être fait par aucun acte.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du mercredi 6 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      t ou un quart, soit à un, soit à plusieurs de ses enfants, soit à toute autre personne capable. Art 3. L'usage des substitutions fidei-commis-saris est aboli, il ne pourra en être fait par aucun acte.
    • Séance du samedi 9 avril 1791, au matin

      Séance du samedi 9 avril 1791, au matin

      page 657 - 675
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du samedi 9 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un membre du comité de vérification propose à la Chambre d'accorder à M. Eudet, curé d'Anger-ville-l'Orcher, un congé de six semaines. (Ce congé est accordé.) Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de jeudi soir. M. Martin
      ...
      e dernier, iui a demandé, de la part du ministre de la marine, la réponse écrite de la main de ce ministre; et cependant l'Assemblée, nationale met le sieur Bonjour sous la sauvegarde de la loi. » M. le Président invite ies membres de l'As- semblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pont* y procéder à la nomination d'un président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TRONCHET. Séance du samedi 9 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un membre du comité de vérification propose à la Cha
      ...
      le Président invite ies membres de l'As- semblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pont* y procéder à la nomination d'un président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 694 - 708
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du lundi 11 avril 1791 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de samedi 9 avril au soir, qui est adopté. M. Bouche , au nom,du comité de vérification. Messieurs, votre comité de vérification est d'avis que les congés demandés par MM. Charrier, évêqu
      ...
      a plus modérée doit être remboursé sur ce pied et non pas au prix qu'il a coûté il y a un siècle. Le dédommagement doit être proportionné à la perte; c'est une obligation de droit; elle est stricte, naturelle et juste; vous avez promis de la remplir envers tout le monde; la justice, le respect dû aux propriétés, l'humanité, les droits de l'homme et vos décrets vous en imposent également le devoir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHABROUD. Séance du lundi 11 avril 1791 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      aturelle et juste; vous avez promis de la remplir envers tout le monde; la justice, le respect dû aux propriétés, l'humanité, les droits de l'homme et vos décrets vous en imposent également le devoir.
    • Séance du dimanche 13 mars 1791

      Séance du dimanche 13 mars 1791

      page 65 - 73
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 13 mars 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances d'hier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. d'André. En passant à l'ordre du jour sur la lettre de la municipalité de Paris, concernant l'incarcération de3 personnes arrêtées aux Tui
      ...
      te de la discussion soit renvoyée à demain. Plusieurs membres demandent l'ajournement de la discussion à jour fixe. (L'Assemblée décrète le renvoi de la suite de la discussion à la séance de demain.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à un nouveau scrutin pour la nomination d'un président. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 13 mars 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux
      ...
      M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à un nouveau scrutin pour la nomination d'un président. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du mardi 15 mars 1791, au matin

      Séance du mardi 15 mars 1791, au matin

      page 82 - 107
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 15 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Voici, Messieurs, le bulletin du roi de ce matiu ; (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. « Mardi 15 mars 1791, 8 heures du matin. « Le meilleur état du roi se soutient ; la nuit a été très bonne ; l'enrouement subsiste enco
      ...
      naient au profit du Trésor public. La contribution de ta ville de Paris était donc d'un cinquième environ, tant en contribution foncière que personnelle, et en droits sur les consommations. . . Cette somme paraîtra bien considérable, surtout si l'on considère qu'une partie des revenus de la ville de Paris ne parvient à ses habitants qu'après avoir acquitté l'imposition foncière dans les provinces.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 15 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Voici, Messieurs, le bulletin
      ...
      somme paraîtra bien considérable, surtout si l'on considère qu'une partie des revenus de la ville de Paris ne parvient à ses habitants qu'après avoir acquitté l'imposition foncière dans les provinces.
  • Tome 25 : Du 13 avril au 11 mai 1791 1 result
    • Séance du mercredi 27 avril 1791

      Séance du mercredi 27 avril 1791

      page 353 - 373
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 27 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une pétition présentée par le sieur Serane, député extraordinaire du commerce et de la marine de la ville de Cette. Il réclame, au nom de ses commettants, un arrondissement convenable pour le ressort du tribunal de comme
      ...
      e lettre du ministre de la marine, qui fait parvenir a l'Assemblée des dépêches apportées de Saint-Domingue par l'aviso le Serein, expédié du Gap Je 15 mars. ... , (L'Assemblée renvoie ces pièces au comité des colonies.) M. Tronchet, qui était absent par congé, fait part de son retour à l'Assemblée. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mercredi 27 avril 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une pétition présent
      ...
      omité des colonies.) M. Tronchet, qui était absent par congé, fait part de son retour à l'Assemblée. M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain. La séance est levée à trois heures.
  • Tome 26 : Du 12 mai au 5 juin 1791 5 results
    • Séance du vendredi 20 mai 1791, au matin

      Séance du vendredi 20 mai 1791, au matin

      page 244 - 253
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 20 mai 1791 , au màtin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d?hier au malin, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une pétition relative aux ensablements des Bouches-du-Rhône. (Cette pétit
      ...
      seront nécessairement publiques, mais le Corps législatif pourra faire sortir les assistants, s'ils troublaient la délibération, même faire arrêter et punir correctiohnellèment ceux qui apporteraient quelque trouble aux fonctions du Corps législatif, ou lui manqueraient de respect.» (Adopté.) (La suite de la discussion est renvoyée a la prochaine séance.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 20 mai 1791 , au màtin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      quelque trouble aux fonctions du Corps législatif, ou lui manqueraient de respect.» (Adopté.) (La suite de la discussion est renvoyée a la prochaine séance.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
    • Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 461 - 483
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 26 mai 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès verbal de la séance d'hier au malin, qui est adopté après quelques légers changements de réduction. M. Prieur. Je demanderais que l'on mît dans l'article du projet de M. de Tracy, adopté hier et qui ordonne l'e
      ...
      cipalité, d'un autre corps d'officiers municipaux, dissoudre la municipalité de ville, ou le corps des officiers municipaux des bourgs ou villages, soit enfin, renvoyer quelques-uns de ses membres à la justice criminelle. « Art. 47. L'Assemblée nationale déroge aux dispositions du décret du 14 décembre 1789 et autres postérieure, qui sont contraires à celles du présent décret, ou qui en diffèrent.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 26 mai 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès verbal de
      ...
      a justice criminelle. « Art. 47. L'Assemblée nationale déroge aux dispositions du décret du 14 décembre 1789 et autres postérieure, qui sont contraires à celles du présent décret, ou qui en diffèrent.
    • Séance du vendredi 27 mai 1791

      Séance du vendredi 27 mai 1791

      page 490 - 574
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 27 mai 1791 (1) . La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète an Moniteur. M. Camus , au nom des comités des finances, dés domaines et central de liquidât ion, fait lecture des articles décrétés
      ...
      Qui, refuser de concourir à la chose publique, est un crime d'esclave- Ne point acquitter l'impôt, c'est renoncer aux secours de l'Etat,; c'est» se déposséder de la protection tutélajre qui veille sur tous : retirer^ sa mise de la force générale, c'est perdre le gage de sa sûreté particulière; enfin ne point contribuer aux charges de la nation, c'est moins trahir la nation que se trahir, soi-même.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 27 mai 1791 (1) . La séance est ouverte à 9 heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séan
      ...
      tous : retirer^ sa mise de la force générale, c'est perdre le gage de sa sûreté particulière; enfin ne point contribuer aux charges de la nation, c'est moins trahir la nation que se trahir, soi-même.
    • Séance du dimanche 15 mai 1791

      Séance du dimanche 15 mai 1791

      page 87 - 97
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 15 mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin . Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir. (Ces procès-verbaux, sont adoptés,) M. de Folleville. Dans le procès-verbal d'avant-hier, qui concer
      ...
      Président. Je vais consulter l'Assemblée pour savoir s'il y a du doute et s'il faut procéder à l'appel nominal, (L'Assemblée, consultée, décide à une grande majorité qu'il n'y a pas de doute et qu'il n'y a pas lieu de procéder a l'appel nominal.) (Applaudissements prolongés à gauche et dans les tribunes.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain et lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 15 mai 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'h
      ...
      n'y a pas lieu de procéder a l'appel nominal.) (Applaudissements prolongés à gauche et dans les tribunes.) M. le Président annonce l'ordre du jour de demain et lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du lundi 16 mai 1791

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 97 - 132
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du lundi 16 mai 1791 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. le Président annonce que M. Lamerij directeur de la régie générale dé Marseille, fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage intitulé: «
      ...
      les sujets de la loi. J'entendais vos ennemis s'écrier : ils vont rétablir l'aristocratie dans une espèce de sénat; mais vous démentirez ces honteuses impostures, vous prouverez votre désintéressement, en rentrant dans la classe Citoyenne, et ne croyez point perdre vos titres auprès du peuple, vous en conquérez de nouveaux, vous ne quittez un empire que pour en exercer un autre, celui de la vertu.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du lundi 16 mai 1791 (1)» La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hie
      ...
      , en rentrant dans la classe Citoyenne, et ne croyez point perdre vos titres auprès du peuple, vous en conquérez de nouveaux, vous ne quittez un empire que pour en exercer un autre, celui de la vertu.