Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-081 hits on 1791-098 hits on 1791-1013 hits on 1791-1115 hits on 1791-1222 hits on 1792-0114 hits on 1792-0220 hits on 1792-0317 hits on 1792-0412 hits on 1792-0517 hits on 1792-0625 hits on 1792-0718 hits on 1792-0811 hits on 1792-096 hits on 1792-105 hits on 1792-117 hits on 1792-128 hits on 1793-0113 hits on 1793-029 hits on 1793-038 hits on 1793-045 hits on 1793-050 hits on 1793-064 hits on 1793-077 hits on 1793-084 hits on 1793-092 hits on 1793-104 hits on 1793-111 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-011 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-021 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 41 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 showing 10 of 11 results view all
    • Séance du lundi 10 octobre 1791

      Séance du lundi 10 octobre 1791

      page 151 - 165
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 10 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 9 mars. Cette lecture donne lieu à quelques observations, sur lesquelles l’Assemblée passe à l’ordre du jour. Plusieurs membres prêtent le serment individuel prescrit par la Consti
      ...
      ue mercredi.) M. Président. J’observe que la parole m’a été demandée sur l’ordre de la salle et sur la menue monnaie et les assignats. Je consulte l’Assemblée pour savoir si elle veut meitre à l’ordre du jour de demain le règlement sur la police intérieure. (L’Assemblée décide la mise à l’ordre du jour de demain du règlemenl sur la police intérieure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du lundi 10 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      du jour de demain le règlement sur la police intérieure. (L’Assemblée décide la mise à l’ordre du jour de demain du règlemenl sur la police intérieure.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mardi 11 octobre 1791

      Séance du mardi 11 octobre 1791

      page 166 - 182
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du mardi 11 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 10 octobre. Un membre : Le procès-verbal, pour caractériser 1 absence des officiers du 36e régiment, en garnison à Saint-Servan, dit qu’ils sont partis; Je décret renvoyé hier a
      ...
      je dis que, par la raison que la question est importante et qu’il s’agit de la vie des citoyens, vous ne pouvez refuser un ajournement. (L’Assemblée ajourne l’examen de cette question à demain après la lecture du prucès-verbal.) M. le Président. M. le ministre des contributions publiques demande à présenter sou compte demain. (L’Assemblée adopte cette motion.) (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du mardi 11 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guyton-Morveau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      a lecture du prucès-verbal.) M. le Président. M. le ministre des contributions publiques demande à présenter sou compte demain. (L’Assemblée adopte cette motion.) (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du vendredi 14 octobre 1791

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 216 - 234
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_verbaI deIa séance du jeudi 13 oc- M. Lequinio. Je me.PlaiQS de l’inexactitude avec laquelle plusieurs journaux, qui ont adopté la méthode logographique, dénaturent l’opinion des membres, en substituant
      ...
      és, inhiuî défiance funeste sur les affaires E£eS; m?-s .qui oserait en conserver, lorsque JnnnJÜT/Z dlsslp,é toutes les obscurités? Les vm.a SS se calmeront> quand on saura que vous veillez sans cesse. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du vendredi 14 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Garran-de-Coulon, secrétaire, donne lec-tobre proces_ve
      ...
      e. Et qui pourra nous accuser d enfreindre la Constitution, lorsque nous établissons une sentinelle de plus pour la liberté9 Je pense donc que vous devez former, dès à présent, un comité diplomatique.
    • Séance du mercredi 26 octobre 1791, au soir

      Séance du mercredi 26 octobre 1791, au soir

      page 433 - 437
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 26 octobre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre : J’observe que l’Assemblée n’a pas encore arrêté de mode fixe pour Vinscrintion do la parole sur l'ordre du jour m. I^?rtt3r2 se plaignent de ce qu’au commencement de la seance ,me foule de membre, se pr&eu,eQt do^ «nih3,? Parole> et de l'i
      ...
      onstances actuelles. Plusieurs membres font remarquer que l’objet de tout* s ces pièces est à l’ordre du jour. 16° Adresse de la municipalité de Montélimar, département de la Drôme, qui prie l’Assemblée nationale d’accorder une indemnité pour subve-D]r aux dépenses de PHôtel-Dieu de cette ville. (L A'Semblée renvoie cette adresse au comité des secours publics.) (La séance est levée à neuf heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 26 octobre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre : J’observe que l’Assemblée n’a pas encor
      ...
      ée nationale d’accorder une indemnité pour subve-D]r aux dépenses de PHôtel-Dieu de cette ville. (L A'Semblée renvoie cette adresse au comité des secours publics.) (La séance est levée à neuf heures.)
    • Séance du jeudi 27 octobre 1791, au matin

      Séance du jeudi 27 octobre 1791, au matin

      page 437 - 452
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 27 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lc-ture du procès-verbai des deux séances du mercredi 26 octobre 1791 . Il est adopté. M. Dareau, député suppléant des Hautes-Purè-nées, nommé en remplacement de M. Dumoret, démissionnaire, prête le serment indivi
      ...
      entendu. Un grand nombre de membres : Non ! non ! La question préalable ! (L’Assemblée décide à une grande majorité que M. Chabot ne sera pas entendu.) Plusieurs membres réclament contre cette décision. M. le Président. Vous avez à nommer les membres du comité des secours publics; je crois qu’il est instant de vous retirer dans les bureaux ; je lève la séance. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 27 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lc-ture du pr
      ...
      n. M. le Président. Vous avez à nommer les membres du comité des secours publics; je crois qu’il est instant de vous retirer dans les bureaux ; je lève la séance. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du vendredi 28 octobre 1791, au matin

      Séance du vendredi 28 octobre 1791, au matin

      page 462 - 494
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 28 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matim.. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances du matin et du soir du jeudi 27, octobre. M. le Président. Voici' le résultat du scrutin pour lu nomination des membres du comité de féodalité. Sont élus : MM. BrivaJ. Rolland.
      ...
      toutes les quinzaines, un état de ces recettes au commissaire de la caisse de l’extraordinaire, lequel en fera dresser chaque mois un tableau qui sera remis à l’Assemblée nationale. « Art. 9. Les Français accusés d’avoir porté les armes contre leur ‘pays, seront jugés par la Haute Cour nationale, et s’ils sont convaincus, déclarés traîtres à la patrie, et condamnés aux peines affectées à ce crime.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 28 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matim.. Un de MM. les secrétaires fait lecture des proc
      ...
      çais accusés d’avoir porté les armes contre leur ‘pays, seront jugés par la Haute Cour nationale, et s’ils sont convaincus, déclarés traîtres à la patrie, et condamnés aux peines affectées à ce crime.
    • Séance du jeudi 3 novembre 1791

      Séance du jeudi 3 novembre 1791

      page 603 - 621
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 2 novembre. Un membre : J’ai observé, dans la lecture du procès-verbal, que l’Assemblée avait renvoyé au comité de législation des observations sur la nomination des élèves
      ...
      grandes peines, portées co tre les perturbateurs du repos public, s’il va échet ; et les simples décrets de soit-ouï, et jugements d’ac cusation, suspendront le payement de toute pension ou traitement des accusés. « Art. 10. L’Assemblée nationale charge son comité de législation de lui présenter incessamment un projet de loi, a l’effet de constater les naissances, les mariages et les sépultures.»
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lecture du procès-verb
      ...
      t des accusés. « Art. 10. L’Assemblée nationale charge son comité de législation de lui présenter incessamment un projet de loi, a l’effet de constater les naissances, les mariages et les sépultures.»
    • Séance du dimanche 6 novembre 1791

      Séance du dimanche 6 novembre 1791

      page 658 - 671
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, Vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 5 novembre, ainsi que des décrets qui n’avaient point été insérés dans le procès-verbal du 4 de ce mois, et dont on avait réclamé l’insertion. Un membre : Le d
      ...
      e va terminer sa séance. (Applaudissements.) (L’Assemblée décrète qu’il sera fait une mention honorable dans le procès-verbal de l’ouvrage de M. Kersaint et renvoie cet ouvrage au comité de marine.) M. le Président annonce que 6 autres pétitionnaires demandent à être admis aujourd’hui à la barre. (L’Assemblée décrète qu’ils seront entendus dimanche prochain.) (La séance est levée à quatre heures,)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, Vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné, secrétaire, donne lecture
      ...
      . le Président annonce que 6 autres pétitionnaires demandent à être admis aujourd’hui à la barre. (L’Assemblée décrète qu’ils seront entendus dimanche prochain.) (La séance est levée à quatre heures,)
    • Séance du mardi 4 octobre 1791

      Séance du mardi 4 octobre 1791

      page 71 - 80
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du mardi 4 octobre 1791 , La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dumolard, secrétaire d'âge, fait lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 2 oc-tobre renvoyé par une délibération d’hier à une nouvelle rédaction. Après quelques observations, ce procès-verbal est adapté. M. Voisard, secrétaire d'âge, fait lecture du
      ...
      eau. Vienne. MM. Allard. Martineau. Montault-des-Illes. Guilhaud-de-Letanche. Belleroche. Pressac-des-Planches. Piorry. Ingrand. Vienne (Haute-). MM. Chaubry-de-Laroche. Gay-de-Vernon. Deperet. Vosges. MM. Mengin. Garant. André. Dieudonné. Delpierre. Maiant. Vosgien. François-de-Neufchâteau. Yonne. MM. Laureau. Marie-Davigneau. Bonnerot. Gréau. Fayolle. Bernard, Rougier-La-Bergerie. Malus. Moreau.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du mardi 4 octobre 1791 , La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dumolard, secrétaire d'âge, fait lecture du procès-verbal d
      ...
      . MM. Mengin. Garant. André. Dieudonné. Delpierre. Maiant. Vosgien. François-de-Neufchâteau. Yonne. MM. Laureau. Marie-Davigneau. Bonnerot. Gréau. Fayolle. Bernard, Rougier-La-Bergerie. Malus. Moreau.
    • Séance du jeudi 6 octobre 1791

      Séance du jeudi 6 octobre 1791

      page 94 - 110
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du jeudi 6 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condoreet, un des secrétaires, fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 5 octobre. Le serment individuel ordonné par la Constitution est prêté par les membres suivants : DÉPARTEMENTS. MM. _ Letailleur............. ........ Seine-Inférieure. Rouj
      ...
      quatre commissaires qui seront chargés de portera la sanction le décret qui vient d’être rendu relativement au département de Rhône-et-Loire,. (La motion de M. Delacroix est mise aux voix et adoptée.) M. le Président et MM. les secrétaires désignant en conséquence comme commissaires MM. François de Neufchâteau, Audrein, Goujon, et Bijou. J 1 M. le Président lève la séance à quatre heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. PASTORET. Séance du jeudi 6 octobre 1791 . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Condoreet, un des secrétaires, fait lecture du procès-verba
      ...
      M. le Président et MM. les secrétaires désignant en conséquence comme commissaires MM. François de Neufchâteau, Audrein, Goujon, et Bijou. J 1 M. le Président lève la séance à quatre heures et demie.
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 showing 10 of 17 results view all
    • Séance du vendredi 11 novembre 1791

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 1 - 20
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 novèmbre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. Le séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture cTu procès-verbal de la séance du jeudi 10 novembre. Un membre : M. le secrétaire a oublié de dire que les époques pour le remplacement avaient été fixées nier par l'article 1er au décret, et qu
      ...
      ...12,900,000 livres. Coupons et dette publique.. 6,500,000 Dépenses diverses et appoints de caisses..............................2,500,935 2,003,900 livres. 1,290,000 945,000 4,238,900 livres. 21,900,935 Total général. Rf«mtit J L» remise est de......'........;............... 94,000,000 livres. .................. ( La distribution de.;;........................... 93,233,200 Reste. 766,800 livres.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 novèmbre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, VICE-PRÉSIDENT. Le séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne le
      ...
      ,935 Total général. Rf«mtit J L» remise est de......'........;............... 94,000,000 livres. .................. ( La distribution de.;;........................... 93,233,200 Reste. 766,800 livres.
    • Séance du vendredi 20 novembre 1791

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 248 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances du samedi 19 novembre au matin et au soir. M. Rougier-La-Bergerie présente diverses observations qui tendent à reproduire les amendements au projet de décret au comité de
      ...
      donner la plus prompte execution; pourquoi il sera envoyé un courrier extraordinaire à Diion. L'Assemmée nationale décrète, en outre, qu'il sera écrit par son président aux sieurs Tardi et Noireau, qui ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d
      ...
      i ont été constitués prisonniers, et que le présent décret sera publié et affiché dans tout le département de la Côte-d'Or. (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 21 novembre 1791

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 263 - 283
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 20 novembre. Un membre: J'observe à l'Assemblée que c'est avec beaucoup de raison que la pétition des citoyens de la section des Lombards a excité des réclamations. J'ai rema
      ...
      ieurs et inférieurs? à quel titre les assemblées électorales les éliront-elles? à quels titres les tribunaux connaîtront-ils des refus dè la confirmation canonique? Je conclus donc à ce que l'expression « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Couthon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      on « constitution » qui se trouve dans le titre des lois des 12 et 24 juillet 1790, soit supprimée, et remplacée par celle-ci, « organisation », et à la question préalable sur le surplus de l'article.
    • Séance du mardi 22 novembre 1791, au soir

      Séance du mardi 22 novembre 1791, au soir

      page 297 - 306
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 22 novembre 1791 , au soir. présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à six heures du soir. A l'ouverture de la séance une discussion s'engage pour savoir si l'on rendra à un citoyen le capital d'une créance sur l'Etat. Ce citoyen prétend qu'il n'a entendu faire un don patriotique que des intérêts. Un membre : Il est ridicule de s'occup
      ...
      qu'une pareille liste, qui ne manquera pas d'être imprimée, sera un véritable signe de proscription, et un moyen de perpétuer les haines et les divisions. (Applaudissements.) Un membre: Je demande l'ajournement de la discussion, d'autant plus que nous ne sommes pas en nombre suffisant pour rendre un décret. (L'Assemblée prononce l'ajournement de la discussion.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 22 novembre 1791 , au soir. présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à six heures du soir. A l'ouverture de la séance une discussion s'en
      ...
      ajournement de la discussion, d'autant plus que nous ne sommes pas en nombre suffisant pour rendre un décret. (L'Assemblée prononce l'ajournement de la discussion.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du mercredi 23 novembre 1791

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 306 - 321
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 23 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances du mardi 22 novembre, au matin et au soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une adresse de Louis Alexandre Roger, ci-devant grenadier du 6° régiment d'infanterie, qui se pl
      ...
      ts, et ce doit être l'objet continuel de la surveillance et de la sollicitude de l'Assemblée : c'est là-dessus qu'est fondé l'espoir, des amis et des ennemis de la Constitution. On ne saurait trop le répéter, tout tient aux finances : c'est aujourd'hui la partie la plus importante de l'administration, et peut-être la plus difficile, jusqu'à ce qu'on y ait mis plus a'ordre, de clarté et d'ensemble.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 23 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-
      ...
      répéter, tout tient aux finances : c'est aujourd'hui la partie la plus importante de l'administration, et peut-être la plus difficile, jusqu'à ce qu'on y ait mis plus a'ordre, de clarté et d'ensemble.
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 321 - 344
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 23 novembre. M. Gossuin. Il vient de s'élever dans un conseil de district un doute sur la question de savoir si les maisons situées dans les villages sont sujett
      ...
      ur la somme d'assignats qui doit être mise en circulation ; et le comité des assignats est chargé de présenter un mode pour en faire la répartition prompte et égale entre les divers départements : Plusieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 24 novembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      sieurs membres : L'impression du discours et du projet de décret! (L'Assemblée décrète l'impression du discours et du projet de décret de M. Brissot de Warville. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 25 novembre 1791

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 358 - 370
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 24 novembre, au matin. M. Basire jeune. Je demande à faire lecture d'une lettre de la municipalité d'Auxonne sur l'affaire de M.
      ...
      'agréer sa démission pour ce comité (1). (La séance est levée à quatre heures.) (1) Au moyen de la démission de M. Lacretelle, M. Daverhoult devait le remplacer ; mais celui-ci ayant donné sa démission à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 25 novembre 1791 . présidence de m. viénot-vaublanc, président et de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gu
      ...
      n à la séance du 26 au matin, c'est M. Maribon-Montaut qui est membre de ce comité. (Voir ci-après, page 372.) (2) M. Gnaufton a donné sa démission à la séance du 26 novembre. Voir ci-après, page 376.
    • Séance du mardi 29 novembre 1791, au matin

      Séance du mardi 29 novembre 1791, au matin

      page 424 - 443
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au matin. présidence de m. lacépède, président, et de m. viénot-vaublanc, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 28 novembre, au soir. M. Guadet , secrétaire, donne lecture des pétitions et adresses suivantes : 1° Pétition des sieurs S
      ...
      es acclamations des tribunes et des applaudissements de l'Assemblée.) (L'Assemblée adopte ensuite, à l'unanimité, le message lu par M. Viénot-Vaublanc et ordonne qu'il sera dans le jour porté au roi.) M. Isnard. Je demande l'impression du message et l'envoi aux 83 départements, après qu'il aura été présenté au roi. (L'Assemblée adopte la motion de M. Isnard.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au matin. présidence de m. lacépède, président, et de m. viénot-vaublanc, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin.
      ...
      M. Isnard. Je demande l'impression du message et l'envoi aux 83 départements, après qu'il aura été présenté au roi. (L'Assemblée adopte la motion de M. Isnard.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du jeudi 1 décembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 1 décembre 1791, au matin

      page 468 - 497
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 29 novembre, au soir et du procès-verbal de la séance du mercredi 30 novembre. M. Isnard , secrétaire, donne lecture : 1° D'une délibération de la municipali
      ...
      , ou d'une caisse garnie, il est évident que le créancier sera dans une meilleure position qu'il n'est aujourd'hui, et qu'il ne sera, si, ne décrétant point de suspension, on suspend néanmoins par des dispositions internes et secrètes. Les cas particuliers qui, jamais, ne doivent prévaloir sur l'intérêt général, n'ont donc ici rien qui puisse inquiéter les créanciers acquéreurs de biens nationaux.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er décembre 1791 , au matin. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné , secrétaire, donne lect
      ...
      dispositions internes et secrètes. Les cas particuliers qui, jamais, ne doivent prévaloir sur l'intérêt général, n'ont donc ici rien qui puisse inquiéter les créanciers acquéreurs de biens nationaux.
    • Séance du samedi 3 décembre 1791, au soir

      Séance du samedi 3 décembre 1791, au soir

      page 551 - 560
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 décembre 1791 , au soir. présidence dè m. ducastèl, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir; Un membre, au nom du comité d'inspection des secrétariats et bureaux, présente à l'Assemblée un projët de décret qui est adopté dans les termes suivants : « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses cpmmissaires-inspébte
      ...
      lle ajourne à demain, à l'ouverture de la séance. Lorsque le rapporteur vous aura mis sous les yeux le compte de M. Duportail, alors vous prononcerez en connaissance ae cause. Plusieurs membres : Fermez la discussion ! . (L'Assemblée ferme la discussion et ajourne la discussion sur le tout après le rapport du comité militaire qui doit être fait demain.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 décembre 1791 , au soir. présidence dè m. ducastèl, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir; Un membre, au nom du comité d'inspectio
      ...
      ez la discussion ! . (L'Assemblée ferme la discussion et ajourne la discussion sur le tout après le rapport du comité militaire qui doit être fait demain.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 10 results
    • Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      page 203 - 226
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Gossuin Voici une adresse des amis de la Constitution delaville de Neufbrisach, qui offrent à l'Assemblée l'hommage de leur reconnaissance ; elle est ainsi conçue : « Législateurs, « Dans tous les points de l'Empire, la voix de la patrie
      ...
      r que sur ceux qui auraient obtenu, ou obtiendraient un certificat constatant leur conduite et leur capacité, donné par les officiers supérieurs et 9 autres de tous grades. Plusieurs membres : La question préalable ! (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Prouveur et adopte l'article 20.) Plusieurs membres : La séance levée! (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 17 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Gossuin Voici une adresse des amis de
      ...
      tion préalable ! (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Prouveur et adopte l'article 20.) Plusieurs membres : La séance levée! (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du mercredi 21 décembre 1791

      Séance du mercredi 21 décembre 1791

      page 286 - 297
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures dû matin. M. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 20 décembre 1791, au matin. M. Jahan. Je demande que le procès-verbal exprime l'indignation avèc laquelle l'Assemblée a repoussé la motion inconstitutionnelle de M. Delcher... Plu
      ...
      s du directoire de département, qui en vérifiera et arrêtera le compte de l'emploi. Art. 16. Les états d'échange qui auront lieu seront consignés dans un registre à ce destiné, qui sera tenu par les directoires de district, qui sera ou- vert à toute réquisition. La copié de ce registre sera adressée par le directoire, chaque quinzaine, au département. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures dû matin. M. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      irectoires de district, qui sera ou- vert à toute réquisition. La copié de ce registre sera adressée par le directoire, chaque quinzaine, au département. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du samedi 24 décembre 1791, au matin

      Séance du samedi 24 décembre 1791, au matin

      page 333 - 356
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 23 décembre. M. Caminet . Je crois que M. le secrétaire s'est un peu trop étendu sur la folle déclaration de M. le Président de La Colinière. Un membre : J'observe
      ...
      ssemblée renvoie tous les objets présentés par le ministre des affaires étrangères au comité diplomatique.) Un membre : Je demande que le comité de l'extraordinaire des finances soit adjoint au comité diplomatique, en ce qui touche la demande de fonds pour la dépense du département des affaires étrangères. (Appuyé! appuyé!) (L'Assemblée décrète cette motion.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      diplomatique, en ce qui touche la demande de fonds pour la dépense du département des affaires étrangères. (Appuyé! appuyé!) (L'Assemblée décrète cette motion.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du lundi 12 décembre 1791

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 24 - 42
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir. M. Jollivet. Il y a dans le procès-verbal des expressions qui tendent à faire croire que l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la H
      ...
      d'un mois pour ces échanges. « Art. 8. Le terme écoulé, les assignats restants seront accordés, en échange de ceux de 500 livres, aux cultivateurs et fabricants, suivant le même ordre de présentation, sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      , sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
    • Séance du mardi 27 décembre 1791

      Séance du mardi 27 décembre 1791

      page 448 - 466
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Treilh-Pardailhan. J'ai l'honneur de demander à l'Assemblée le renvoi au comité des pétitions, d'une demande faite par le district de Saint-Denis, au nom de plusieurs municipalités qui désirent être admises à faire leur soumission pour Vacquisi
      ...
      ments français dans l'Inde, par laquelle ils demandent que leurs suppléants soient admis à l'Assemblée, les pouvoirs qu'ils avaient de représenter ces établissements leur ayant été conti- nués dans l'ignorance de la loi prohibitive de la rééligibilité. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité colonial.) M. le Président lit l'ordre du jour de la ~éance de demain et lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Treilh-Pardailhan. J'ai l'honneur de demande
      ...
      ignorance de la loi prohibitive de la rééligibilité. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité colonial.) M. le Président lit l'ordre du jour de la ~éance de demain et lève la séance à dix heures.
    • Séance du mercredi 28 décembre 1791

      Séance du mercredi 28 décembre 1791

      page 466 - 595
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 28 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heurës du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de lundi 26 décembre, au soir. M. Dorizy , secrétaire, donne lecture du pro-oès-verbal de la séance du 27 décembre, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      nationale du 6 juin 1790, sanctionné le.......... faites payer aux personnes dénommées en l'état ci-dessus et pour les motifs y énoncés, les sommes pour lesquelles chacune y est employée, lesdites sommes montant ensemble à celle de quinze cent soixante-quinze mille livres. Fait à Paris, le 30 octobre 1791. Signé : Louis, et plus bas : Montmorin. Pour copie conforme à l'original, Signé : Delessart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 28 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heurës du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture
      ...
      mes montant ensemble à celle de quinze cent soixante-quinze mille livres. Fait à Paris, le 30 octobre 1791. Signé : Louis, et plus bas : Montmorin. Pour copie conforme à l'original, Signé : Delessart.
    • Séance du jeudi 29 décembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 29 décembre 1791, au matin

      page 596 - 631
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de là séance du mereredi 28 décembre. Un rfiembre : M. Dumas a mis dans le décret relatif à ceux qui sont dispensés de constater leur résidence (1), le nom du roi avant la d
      ...
      (1) Voir ci-dessus, même séance, page 618, le projet de déclaration présenté par M. Condorcet. Nos exhortations n'auront de succès qu'en offrant nous-mêmes l'exemple d'une harmonie qui, venant à se propager dans l'Empire, peut seule rendre impuissants les coupables efforts de nos ennemis intérieurs et extérieurs. 29 décembre 1791 . Signé : BRÉMONTIER, Député du département de la Seine-Inférieure.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donn
      ...
      ropager dans l'Empire, peut seule rendre impuissants les coupables efforts de nos ennemis intérieurs et extérieurs. 29 décembre 1791 . Signé : BRÉMONTIER, Député du département de la Seine-Inférieure.
    • Séance du samedi 31 décembre 1791, au matin

      Séance du samedi 31 décembre 1791, au matin

      page 691 - 710
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 31 décembre 1791 , au matin. présidence de- m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 30 décembre. M. Bouestard , au nom du comité des secours publics, fait un rapport et présente un projet de décret relatif à la continuation des travaux d
      ...
      emblée adopte cette motion.) (L'Assemblée ajourne ensuite également à ce soir la discussion sur les Suisses du régiment de Châteauvieux. M. le Président. Messieurs, je suis venu 2 jours, de suite à 10 heures, et je n'ai trouvé personne. Je vous rappeHe que nos séances doivent commencer réglementairement à 9 heures du matin, et je vous prie d'être plus exacts. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 31 décembre 1791 , au matin. présidence de- m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lec
      ...
      heures, et je n'ai trouvé personne. Je vous rappeHe que nos séances doivent commencer réglementairement à 9 heures du matin, et je vous prie d'être plus exacts. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du 1 janvier 1792

      Séance du 1 janvier 1792

      page 725 - 746
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du 1dimanche er janvier 1792 présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture du ;procès-verbal de la séance du samedi 31 décembre au matin. Un autre de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 31 décembre au soir. Un membre : Il faudrait que le déc
      ...
      çais ; Charles-Philippe, prince français ; Louis-Joseph de Bourbon-^Condé, et Calonne, tous prévenus d'être les chefs d'une conjuration contre la sûreté générale de l'Etat; « Décrète que, dans 3 jours, son comité diplomatique lui présentera des mesures à prendre contre les puissances étrangères qui donnent ou donneront asile aux chefs de conjuration désignés au présent décret. » FIN DU TOME XXXVI.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du 1dimanche er janvier 1792 présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt , secrétaire, donne lecture du ;
      ...
      , son comité diplomatique lui présentera des mesures à prendre contre les puissances étrangères qui donnent ou donneront asile aux chefs de conjuration désignés au présent décret. » FIN DU TOME XXXVI.
    • Séance du vendredi 16 décembre 1791

      Séance du vendredi 16 décembre 1791

      page 157 - 171
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 décembre 1791 . présidence de m. lemontey . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 14 décembre au soir. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 15 décembre au matin. Un membre : L'Assemblée n'ayant rien statué d'après
      ...
      té, ses billets confinés dans le commerce en gros, s'usent moins ; de l'autre, ils procurent autant d'avantages que les nôtres auraient d'inconvénients. Je me résume : C'est déjà assez pour les vivres, pour l'agiotage, pour les manufactures, pour les dépenses nationales, qu'il y ait des assignats depuis 2.000 jusqu'à 5 livres. La question préalable doit donc écarter toutes les coupures au-dessous.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 16 décembre 1791 . présidence de m. lemontey . La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      , pour l'agiotage, pour les manufactures, pour les dépenses nationales, qu'il y ait des assignats depuis 2.000 jusqu'à 5 livres. La question préalable doit donc écarter toutes les coupures au-dessous.
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 showing 10 of 18 results view all
    • Séance du lundi 9 janvier 1792

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 167 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 8 janvier. M. Bréard présente à l'Assemblée une délibération du directoire du département de la Cha-rente-Inférieure : 1° pour l'établissement des pensions et demi-pensions gratuit
      ...
      a décision que nous avons à porter, et si tous les orateurs se fussent bornés a traiter la question sous ce seul et vrai point de vue, déjà nous serions vraisemblablement tous d'accord. Je conclus donc à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 janvier 1792 . présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jaucourt secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      c à ce que les articles 1, 2, 3, 4, 6, 7, 9,10,11 et 13 de notre décret du 3 de ce mois, soient envoyés à la sanction ; et que les articles 5, 8 et 12 soient déclarés n'être pas sujets à ce préalable.
    • Séance du mardi 10 janvier 1792, au soir

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au soir

      page 211 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. Là séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande que la discussion du projet de décret relatif à là réclamation de la dixième compagnie du second bataillon des gardes nationales volontaires du département de la Manche, soit misé à l'ordre du jour de, ce soir. (L'Assemblée décrète ce
      ...
      du comité colonial sur les troublés de Saint-Domingue ; et, sur la motion d'un de ses membres, elle décrète que le ministre de la marine sera tenu de lui rendre compte demain,, séance tenante, de la situation de la colonie de Saint-Domingue et des nouvelles officielles qu'il aurait pu avoir reçues de M. Blanchelande. » M. le Président annonce l'ordre du jour. (La séance est levée à dix heures.)' t
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. Là séance est ouverte à six heures du soir. Un membre demande que la discussion du projet de déc
      ...
      ituation de la colonie de Saint-Domingue et des nouvelles officielles qu'il aurait pu avoir reçues de M. Blanchelande. » M. le Président annonce l'ordre du jour. (La séance est levée à dix heures.)' t
    • Séance du mercredi 11 janvier 1792

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 220 - 333
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M. Charles-Joseph Lhote, premier juge du tribunal de Longuyon, district de Longwy, département de la Moselle. Il prévient l'Assemblée que ce tribunal avait commencé l'instruction d'une procédure contre
      ...
      M. Mauduit le jour ou le lendemain du Te Deum et de la prise de possession » : tels sont les objets sur lesquels il importe de connaître la façon de penser de votre armée. Une fois le plan du concordat arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M.
      ...
      at arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
    • Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      page 333 - 346
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au matin. présidence de m. daverhoult, président, et de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bronssonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 11 janvier. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 10 janvier, au soir. M. Mayer
      ...
      ne sont pas citoyens actifs. (Mumures.) M. Ducastel. Je demande la question préalable sur la proposition. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur la proposition de M. Albitte ) M. le Président. s'étantabsenté, M.Iiemontey, ex-président, occupe le fauteuil et fait lecture ae la notice1 des objets mis à l'ordre du jour pour la séance du soir. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au matin. présidence de m. daverhoult, président, et de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Br
      ...
      e Président. s'étantabsenté, M.Iiemontey, ex-président, occupe le fauteuil et fait lecture ae la notice1 des objets mis à l'ordre du jour pour la séance du soir. (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      page 346 - 355
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au soir. présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à six heures du soir. M. le Président. L'ordre du jour appelle la troisième lecture du projet de décret relatif aux funérailles d'Honoré Riquetti-Mirabeau (1). M. Castel , rapporteur, fait la troisième lecture de ce projet de décret qui est ainsi conçu : '« L Assemblée nati
      ...
      er dans la ci-devant maré-chaussée. vigg $ MmH « Art. 3. Lesdits surnuméraires qui seront admis dans la gendarmerie nationale, y prendront rang suivant l'ancienneté de leur service, qui équivaudra à celui fait dans la ligne, ou dans la ci-devant maréchaussée. » (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et l'ajournement de la discussion à mardi soir.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 janvier 1792 , au soir. présidence de m. daverhoult. La séance est ouverte à six heures du soir. M. le Président. L'ordre du jour appelle la troisièm
      ...
      elui fait dans la ligne, ou dans la ci-devant maréchaussée. » (L'Assemblée ordonne l'impression du projet de décret et l'ajournement de la discussion à mardi soir.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du dimanche 15 janvier 1792

      Séance du dimanche 15 janvier 1792

      page 429 - 437
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 14 janvier au matin. La lecture de ce procès-verbal donne lieu à une discussion. M. Gérardin qui l'avait rédigé, en rapportant la phrase de M. Guadet : « nous mourrons tous
      ...
      . le Président répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie cette pétition au comité militaire.) M. le Président observe qu'il est près de 4 heures et qu'il reste encore un très grand nombre de pétitionnaires à entendre. Plusieurs membres : La séance levée ! M. le Président indique l'ordre du jour de demain et lève la séance à trois heures trois quarts.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 15 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, donne lecture du procès-ve
      ...
      l reste encore un très grand nombre de pétitionnaires à entendre. Plusieurs membres : La séance levée ! M. le Président indique l'ordre du jour de demain et lève la séance à trois heures trois quarts.
    • Séance du lundi 16 janvier 1792

      Séance du lundi 16 janvier 1792

      page 437 - 449
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, fait , lecture d'une nouvelle rédaction du procès-verbal de la séance du samedi matin 14 janvier. (Cette rédaction est approuvée.) M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 15 janvier. ; M.
      ...
      sitions du ministre de la guerre, de M. Cambon et de M. Caminet, pour le rapport en être feit mercredi matin. (L'Assemblée renvoie aux comités militaire et de l'ordinaire des finances réunis les propositions du ministre de la guerre, de M. Cambon et de M. Caminet.) M. le Président annonce que la séance de demain matin commencera à dix heures précises. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 16 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gérardin , secrétaire, fait , lecture d'une nouvelle réd
      ...
      sitions du ministre de la guerre, de M. Cambon et de M. Caminet.) M. le Président annonce que la séance de demain matin commencera à dix heures précises. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du vendredi 20 janvier 1792

      Séance du vendredi 20 janvier 1792

      page 527 - 549
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président , sollicité par une lettre pressante, consulte l'Assemblée sur l'usage à faire d'un mémoire que des pétitionnaires le prient de mettre en délibération ce jour mêmév (L'Assemblée renvoie le mémoire au comité des pétitions.) M. Broussonnet ,
      ...
      inutile d'en énoncer ici les motifs. Lataille, lieutenant de vaisseau. Ce congé, sans appointements, a pour motifs des raisons de santé, ainsi que plusieurs des précédents. Charbonneau, lieutenant de vaisseau. Cet officier dont les possessions ont été dévas-tées à Saint-Domingue, a demandé la permission de passer dans cette colonie pour s'occuper des moyens d'y recueillir les débris de sa fortune.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président , sollicité par une lettre pressante, co
      ...
      vaisseau. Cet officier dont les possessions ont été dévas-tées à Saint-Domingue, a demandé la permission de passer dans cette colonie pour s'occuper des moyens d'y recueillir les débris de sa fortune.
    • Séance du dimanche 22 janvier 1792

      Séance du dimanche 22 janvier 1792

      page 579 - 594
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dorizy. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 21 janvier, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Baudouin, imprimeur, qui fait hom
      ...
      tion spirituelle. Ces dépenses sont prouvées par les pièces que jè vais déposer sur ie bureau. Je regrette que ma position ne me permette pas d'en taire le sacrifice à la pairie. (Applaudissements.) :, M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, PUIS DE M. GUADET, nommé président. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf heures d
      ...
      , M. le Président répond au pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition de M. Burnet au comité des secours publics.) (La séance est levée à quatre hèures.)
    • Séance du mardi 3 janvier 1792, au soir

      Séance du mardi 3 janvier 1792, au soir

      page 44 - 61
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 3 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dehaussy-Robecourt , au nom du comité des inspecteurs de la salle, fait un rapport et présente un projet de décret relativement à Vabsence de M. Valadier, élu député du département de VAr-dèche et à son remplacement par le premier sup
      ...
      yé? Je suis militaire, je parle peu, et je ne suis d aucun parti. J'espère cependant, mes collègues, que vous ne renverrez pas à vos successeurs la gloire d'avoir affranchi votre pays de ces restes de barbarie. Puisse le délai que vous y apporterez, à la veille d'une guerre où la trahison est l'arme principale de vos ennemis, ne jamais exciter vos regrets! (1) Voir ci-dessus, même séance, page 52.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 3 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dehaussy-Robecourt , au nom du com
      ...
      barbarie. Puisse le délai que vous y apporterez, à la veille d'une guerre où la trahison est l'arme principale de vos ennemis, ne jamais exciter vos regrets! (1) Voir ci-dessus, même séance, page 52.
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 showing 10 of 12 results view all
    • Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      Séance du samedi 4 février 1792, au matin

      page 120 - 143
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au matin. présidence de m. guadet, président, et de m. lemontey, ex-président. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture d'une lettre des administrateurs du district et des officiers municipaux de la commune de Brest, qui annon- cent à l'Assemblée la désertion pres
      ...
      pinion religieuse, le seul moyen d'assurer une tranquillité Constante, c'est ae leur laisser line liberté indéfinie. * Protégez donc tous les cultes, toutes les religions, tous les citoyens; punissez les fanatiques perturbateurs, les séditieux, les persécuteurs ; c'est le vœu de la loi, l'ordre du roi, l'intérêt de là liberté ; c'est votre devoir. « Le ministre de la justice, « Signé : DUPORT. » '
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au matin. présidence de m. guadet, président, et de m. lemontey, ex-président. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf h
      ...
      les fanatiques perturbateurs, les séditieux, les persécuteurs ; c'est le vœu de la loi, l'ordre du roi, l'intérêt de là liberté ; c'est votre devoir. « Le ministre de la justice, « Signé : DUPORT. » '
    • Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      Séance du samedi 4 février 1792, au soir

      page 143 - 174
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire des finances, fait un rapport et présente un projet de décret (1) sur la pétition d'un grand nombre de sous-officiers et soldats de la garde nationale parisienne soldée (2) qui ont pris leur congéy re
      ...
      us dangereux, qui ne se montrent que sous les dehors du civisme : ce sont les détracteurs insatiables des autorités constituées. Vous les trouverez dans ces associations que la décomposition de tous les pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 4 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de l'ordinaire
      ...
      es pouvoirs fit naître et dont l'achèvement de la Constitution aurait dû purger l'Empire, à l'exemple de l'acte bienfaisant qui dissipe de ses rayons les nuages orageux qui obscurcissent l'atmosphère.
    • Séance du lundi 6 février 1792, au soir

      Séance du lundi 6 février 1792, au soir

      page 230 - 244
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-prcsident. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Gaston , au nom du comité de division, fait la seconde lecture d'un projet de décret sur les difficultés élevées contre la nomination du sieur Jean Michel, élu membre de l'administration du district de Metz (1) ; ce projet de décret est a
      ...
      ement en activité. OFFICIERS. Chirurgiens-majors. Seconds chirurgiens. Aides-chirurgiens. Apothicaires. Sur 5 vaisseaux de 74 armés" en paix............... 5 5 10 5 — 9 frégates dont 6 en guerre et 3 en paix....... 10 20 20 6 — 9 corvettes, dont 6 en guerre et 3 en paix..... 9 9 9 » — 17 avisos, dont 5 en guerre et 12 en paix...... 5 17 12 » 15 15 » y> 54 66 51 11 Total____ 182 officiers de santé.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 6 février 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-prcsident. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Gaston , au nom du comité de division,
      ...
      en paix....... 10 20 20 6 — 9 corvettes, dont 6 en guerre et 3 en paix..... 9 9 9 » — 17 avisos, dont 5 en guerre et 12 en paix...... 5 17 12 » 15 15 » y> 54 66 51 11 Total____ 182 officiers de santé.
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      Séance du jeudi 9 février 1792, au soir

      page 323 - 345
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 9 Février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à six ,heures du soir. « M. Dupont-Grandjardin , au nom du comité de Vordinaire des finances, soumet à la discussion un projet de décret (1) sur la pétition d'un grand nombre de sous-officierS et soldats de la garde nationale parisienne soldée, qui ont pri
      ...
      exiger quelque changement dans les dispositions du projet de décret. Ainsi, ie demande que l'Assemblée en ajourne la lecture à samedi soir ; ce sera l'affaire d'une demi-heure. (L'Assemblée ajourne la suite du rapport sur les troubles d'Avignon à la séance de samedi soir.) Plusieurs membres : L'impression du rapport (L'Assemblée décrète l'impression du rapport. (La séance est levée à onze heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 9 Février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, vice-président. La séance est ouverte à six ,heures du soir. « M. Dupont-Grandjardin , au nom
      ...
      suite du rapport sur les troubles d'Avignon à la séance de samedi soir.) Plusieurs membres : L'impression du rapport (L'Assemblée décrète l'impression du rapport. (La séance est levée à onze heures.)
    • Séance du lundi 13 février 1792

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 465 - 485
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de la séance du 5 février de la seconde lecture d'un projet de décret, présenté par le comité de l'ordinaire des finances sur l'acompte demandé par les entrepreneurs des églises de Saint-Sulpice, Saint-Ph
      ...
      sera faite des matériaux de l'église, et on observe, en outre, que le chevet de cette église appuyé sur le mur de clôture du port dont il fait partie, ne doit pas non plus être compris dans la vente, mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de l
      ...
      mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
    • Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      Séance du mercredi 15 février 1792, au matin

      page 518 - 546
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 14 février, au matin. Un membre, au nom du comité des pétitions, fait un rapport e\. présente un projet de décret tendant à faire remettre au sieur Janiot, des pièces par
      ...
      sein, chargés de porter aux citoyens des paroles de paix, et de les ramener à l'ordre parla per-. suasion, en les instruisant sur leurs devoirs et sur leurs véritables intérêts. « L'Assemblée décrète cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 15 février 1792 , au matin. présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      cette proposition, et nomme pour commissaires MM. Rougier-La-Ber-gerie, Jacob Dupont, Romme et Viénot-Vaublanc. » (L'Assemblée adopte cette rédaction.) (La séance est levée à quatre heures et demie.)
    • Séance du vendredi 17 février 1792, au soir

      Séance du vendredi 17 février 1792, au soir

      page 599 - 606
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au soir. présidence de m. conporcet, président et de m. mathieu dumas, vice-président, La séance est ouverte à six heures du soir. M. Lamarque , secrétaire, donne lecture des pièces suivantes : 1° Lettre par laquelle le sieur Pépin, citoyen de la section de la Bibliothèque, demandé que l'Assemblée nationale veuille bien prendre c
      ...
      r et dissiper ces attroupements. Je demande l'ajournement de la mention honorable. (L'Assemblée renvoie au pouvoir exécutif pour qu'il ait à prendre les mesurés nécessaires pour rétablir le non ordre, prévenir la nouvelle insurrection, dont on est menacé. Elle le charge en même temps de rendre compte à l'Assemblée des mesures qu'il aura prises et de leur effet.) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au soir. présidence de m. conporcet, président et de m. mathieu dumas, vice-président, La séance est ouverte à six heures du soir.
      ...
      prévenir la nouvelle insurrection, dont on est menacé. Elle le charge en même temps de rendre compte à l'Assemblée des mesures qu'il aura prises et de leur effet.) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du lundi 20 février 1792

      Séance du lundi 20 février 1792

      page 676 - 714
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 20 février 1792 . présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance du samedi 18 février, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Riihl, député du Bas-Rhin, par laquelle il présente un ouvrage sur les moyens de favoriser la c
      ...
      incendie,' mais il a droit de diriger leurs efforts ; et la défiance devient légitime lorsqu'il les voit, sous prétexte d'éteindre le feu, employer des moyens imprudents dont l'effet inévitable est d'en étendre les ravages. P. S. J'ai dû relever quelques faits, j'ai dû repousser des soupçons calomnieux ; je regrette les instants employés à cette défense; et, quoi qu'il arrive, je ne réplique plus.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 20 février 1792 . présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verba
      ...
      en étendre les ravages. P. S. J'ai dû relever quelques faits, j'ai dû repousser des soupçons calomnieux ; je regrette les instants employés à cette défense; et, quoi qu'il arrive, je ne réplique plus.
    • Séance du mardi 31 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 31 janvier 1792, au matin

      page 35 - 48
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 30 janvier au soir. Un membre : J'observe que la question préalable adoptée sur le rapport du comité de division, relatif à l'interprétation de la loi du 2 octobre, a écarté
      ...
      . 60,000 Total de la dépense, des bureaux de la guerre, non compris les bâtiments.......................... 500,450 Nota. — On observe'que les dispositions ordonnées pour la guerre nécessitent momentanément une augmentation de commis, à compter du premier janvier 1792, dont la dépense sera imputée sur les fonds extraordinaires assignés au département de la guerre par le décret du 31 décembre 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 31 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ver
      ...
      nément une augmentation de commis, à compter du premier janvier 1792, dont la dépense sera imputée sur les fonds extraordinaires assignés au département de la guerre par le décret du 31 décembre 1791.
    • Séance du mardi 31 janvier 1792, au soir

      Séance du mardi 31 janvier 1792, au soir

      page 48 - 57
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du mardi 31 janvier 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. de Bonnechose , conformément au décret rendu dans la séance (lu matin (1), est admis à la barre. Il réclame en sa faveur une pension qui lui a été promise et qui ne lui a jamais été accordée. Il rappelle ses services militaires et les blessures qu'il
      ...
      j'attendrai ses ordres. Assurément, elle ne me demandera rien qui rie soit possible, faisable dans la situation où je me trouve présentement, et je lui réponds de l'exécuter avec toute la bonne foi et le zèle qu'elle peut désirer. Je suis avec respect, Monsieur le Président, etc., Signé : duportail. s'est si les sans doute occupé des moyens de vérifier ; fonds publics dépensés l'avaient véritable-
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du mardi 31 janvier 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. de Bonnechose , conformément au décret rendu dans
      ...
      le zèle qu'elle peut désirer. Je suis avec respect, Monsieur le Président, etc., Signé : duportail. s'est si les sans doute occupé des moyens de vérifier ; fonds publics dépensés l'avaient véritable-
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 9 results
    • Séance du mardi 28 février 1792, au soir

      Séance du mardi 28 février 1792, au soir

      page 182 - 189
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , mardi 28 février 1792, au soir. présidence de m. guyton-morveau, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Charlier , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Adresse du directoire du district de Saint-Germain-en-Laye, qui demande à l'Assemblée une loi précise sur les moyens d'assurer la prompte ren
      ...
      la ville haute qui est l'ancienne route de Troyes à Paris ; ils ont en outre l'église de l'Hôtel-Dieu à leur proximité. Les rivalité ont causé des suppressions, ont empêché d'avoir des états de population exacts ; cependant elle approche plus dé 6,000 âmes que de 5, et sans une épidémie qui a enlevé 1,100 âmes en 1784, sa. population serait bien au-dessus du terme fixé par l'Assemblée constituante
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du , mardi 28 février 1792, au soir. présidence de m. guyton-morveau, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Charlier , secrétaire, donne
      ...
      tion exacts ; cependant elle approche plus dé 6,000 âmes que de 5, et sans une épidémie qui a enlevé 1,100 âmes en 1784, sa. population serait bien au-dessus du terme fixé par l'Assemblée constituante
    • Séance du mardi 29 février 1792, au matin

      Séance du mardi 29 février 1792, au matin

      page 190 - 221
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu-dumas. La'séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture des pièces suivantes : 1°Lettre de la municipalité de Nancy, qui fait parvenir à l'Assemblée un extrait du procès-ver-oal de la séance du 23 février, pour l'instruire de la conduite patriotique des
      ...
      oldats de la garde nationale soldée, relative à des réclamations de pensions déjà exposées dans une pétition ,qui fut, lors de sa présentation, renvoyée au comité de l'ordinaire des finances. . (1) Archives nationales, Carton C. 143, C' 166. (2) Archives nationales. Carton C. 143, C* 167. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité militaire.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu-dumas. La'séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lectur
      ...
      chives nationales, Carton C. 143, C' 166. (2) Archives nationales. Carton C. 143, C* 167. (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité militaire.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mercredi 29 février 1792, au soir

      Séance du mercredi 29 février 1792, au soir

      page 221 - 229
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 29 février 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des pièces suivantes : 1° Pétition d'un grand nombre de citoyens de la ville de Niort qui exposent qu'à la revue faite dans cette ville, du 51e régiment, ci-devant Lasarte, un très grand nombre d'of
      ...
      n'ôte point aux invalides qui ne pourraient être conservés dans l'Hôtel national, le droit de demander des pensions, s'ils y sont fondés. Plusieurs membres : La question préalable sur l'amendement! (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement et adopte l'article 21.) La suite de la discussion est renvoyée à une autre séance (1). La séance est levée à neuf heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 29 février 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectur
      ...
      'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement et adopte l'article 21.) La suite de la discussion est renvoyée à une autre séance (1). La séance est levée à neuf heures et demie.
    • Séance du dimanche 4 mars 1792

      Séance du dimanche 4 mars 1792

      page 370 - 382
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 4 mars 1792. présidence de m. mathieu-dumas, président, et de m. guyton-morveau, élu président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance du samedi 3 mars 1792, au matin. Il donne ensuite lecture des pièces suivantes : 1° Deux pétitions des officiers municipaux de la
      ...
      Chalon, Rivaux, Morenas, Guret, Picard, Breton, Garron, Gleyfe ; Champagneux, sustitut du procureur de la commune. Henri, Barbier, Allegret, Lafont, Gorreard, Bil-lièmas, Forel, Frappa, Favèl aîné, Budin, Bour- get, Viallet, J. Ant. Caire, Dubost, Delorme, Du-ois, Richard aîné, David, Berthier, Guillot, Rey-naud, Baudot, Aubry, Dumont, Soulary, Barbe-ret, Lespinasse, Monnet, Ghazot, Pilot, Allard.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 4 mars 1792. présidence de m. mathieu-dumas, président, et de m. guyton-morveau, élu président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quat
      ...
      din, Bour- get, Viallet, J. Ant. Caire, Dubost, Delorme, Du-ois, Richard aîné, David, Berthier, Guillot, Rey-naud, Baudot, Aubry, Dumont, Soulary, Barbe-ret, Lespinasse, Monnet, Ghazot, Pilot, Allard.
    • Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 5 mars 1792, au matin

      page 382 - 394
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au matin. présidence de m. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture au procès-vérbàl de là séance du samedi 3 mars 1792, àu soir. Il donne ensuite lecture des lettres et pétitions suivantes : 1° Lettre du sieur Jean Auger, ci-devant receveur des droits d'entrée de la
      ...
      c, Terrède. Comité des lettres de cachet. M. Dongois, Duval (Charles). Suppléants: MM. Salvage, Martinecourt, Comité de marine. MM. Rouyer, Christinat, Michel, cadet, Aubert-Dubayet, Dufrexou, Sers, Dumoustier, Brunck, Lameth (Théodore), Malassis, Lefranc, Guillois. Suppléants : MM. Leremboure, Français (de Nantes), Gasparin, Couget, Descrots-Destrées. La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 5 mars 1792, au matin. présidence de m. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture
      ...
      umoustier, Brunck, Lameth (Théodore), Malassis, Lefranc, Guillois. Suppléants : MM. Leremboure, Français (de Nantes), Gasparin, Couget, Descrots-Destrées. La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mercredi 7 mars 1792

      Séance du mercredi 7 mars 1792

      page 430 - 466
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE Séance du mercredi 7 mars 1792. Présidence de M. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gorguereau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 5 mars 1792, au matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 6 mars 1792, au matin. M. Chéron-Labruyère. J'observe que l'on a omis de fai
      ...
      j'aimerais que les orateurs ou rapporteurs publiassent les noms de ceux qui leur ont donné l'heureuse découverte ou projet qu'ils proposent à l'Assemblée, surtout lorsqu'elle adopte leur motion. La reconnaissance et l'équité nous en font un devoir ; c'est d'ailleurs l'un des moyens infaillibles de propager les talents et les vertus, et d'entretenir le feu sacré de l'émulation qui en est le germe.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE Séance du mercredi 7 mars 1792. Présidence de M. guyton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Gorguereau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      econnaissance et l'équité nous en font un devoir ; c'est d'ailleurs l'un des moyens infaillibles de propager les talents et les vertus, et d'entretenir le feu sacré de l'émulation qui en est le germe.
    • Séance du samedi 10 mars 1792, au soir

      Séance du samedi 10 mars 1792, au soir

      page 550 - 556
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à sept heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, renfermant des pièces relatives à la liquidation des ateliers de secours. (L'Assemblée renvoie ce
      ...
      unt, qu'à de sages opérations propres à contre-balancer les perfidies de l'agiotage. Elle doit soumettre les mutations des effets aux porteurs, au droit d'enregistrement, afin de rançonner et d'affaiblir l'agiotage. Elle doit proscrire les dénomiations en livres tournois, en ordonnant en même temps la refonte des monnaies d'or et d'argent. Signé : « HUREL, « Citoyen de la section Enfants-Rouges. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au soir. PRÉSIDENCE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à sept heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des l
      ...
      lir l'agiotage. Elle doit proscrire les dénomiations en livres tournois, en ordonnant en même temps la refonte des monnaies d'or et d'argent. Signé : « HUREL, « Citoyen de la section Enfants-Rouges. »
    • Séance du mercredi 14 mars 1792, au soir

      Séance du mercredi 14 mars 1792, au soir

      page 719 - 725
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 mars 1792, au soir. présidence de m. gensonné, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des pièces suivantes : 1° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, qui transmet à l'Assemblée la copie collationnée des procès-verbaux du Conseil général du département de l'Eure; ce
      ...
      opose d'improuver le conseil général de la commune de Thionville pour avoir employé une expression inconstitutionnelle., (Là motion de M. Merlin n'est pas appuyée.) M. Lecointre. Je demande à faire un nouveau rapport, au nom du comité de surveillance, sur une arrestation de vingt chevaux. Plusieurs membres : La séance levée ! M. le Président lève la séance à neuf heures et demie. FIN DU TOME XXXIX
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 14 mars 1792, au soir. présidence de m. gensonné, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture
      ...
      nouveau rapport, au nom du comité de surveillance, sur une arrestation de vingt chevaux. Plusieurs membres : La séance levée ! M. le Président lève la séance à neuf heures et demie. FIN DU TOME XXXIX
    • Séance du dimanche 26 février 1792

      Séance du dimanche 26 février 1792

      page 112 - 125
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 26 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU-DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, 'donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 25 février, au matin. Un membre : Je demande que le comité des domaines s'occupe le plus promptement possible d'une motion qui lui a été renvoyée (1) de réunir à d'
      ...
      on ; je m'étais trompé ; mais ces militaires, un instant égarés, ont obéi bientôt à la voix du devoir qui les rappelait à la discipline ; ils se sont soumis ; ils seront renvoyés à leur régiment où j'espère que l'indulgence de Sa Majesté éloignera d'eux la punition sévère qu'auraient méritée leurs torts, s'ils ne les eussent si promptement reconnus. « Le ministre de la guerre, Signé : L. narbonne.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 26 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU-DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, 'donne lecture du p
      ...
      espère que l'indulgence de Sa Majesté éloignera d'eux la punition sévère qu'auraient méritée leurs torts, s'ils ne les eussent si promptement reconnus. « Le ministre de la guerre, Signé : L. narbonne.
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 showing 10 of 13 results view all
    • Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 22 mars 1792, au matin

      page 354 - 385
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M, GENSONNÉ ET DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, par laquelle il annonce avoir renvoyé au ministre des contributions publiq
      ...
      érale! i fp constitutionnel ; mais il faut résoudre cette vérité : En force publique qui doit, dans ces moments périlleux, se trouver dans le cœur de tous les Français? Que les haines particulières ne prévalent plus sur l'intérêt de la patrie, que les passions s étouffent : la France, sous un nouveau jour plus pur et plus serein, relèvera son front altier aux yeux de l'univers attentif à sa chute.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M, GENSONNÉ ET DE M. DORIZY, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétai
      ...
      prévalent plus sur l'intérêt de la patrie, que les passions s étouffent : la France, sous un nouveau jour plus pur et plus serein, relèvera son front altier aux yeux de l'univers attentif à sa chute.
    • Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

      Séance du jeudi 22 mars 1792, au soir

      page 385 - 389
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 ,au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Tardiveau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 21 mars 1792, au soir. Après une légère rectification, la rédaction en est adoptée. Un membre demande que les députés extraordinaires du district et de la munici
      ...
      u'il ait payé l'indemnité qui aura été fixée. M. Jean Debry. Je demande que les articles 19 et 20 soient renvoyés au comité de législation, avec l'amendement de M. Charlier, pour qu'il nous présente une rédaction. (Assentiment.) (L'Assemblée renvoie les articles 19 et 20 au comité pour en présenter demain une rédaction combinée avec 1 amendement décrété.) La séance est levée à dix heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 mars 1792 ,au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Tardiveau , secrétaire, donne lecture du
      ...
      ne rédaction. (Assentiment.) (L'Assemblée renvoie les articles 19 et 20 au comité pour en présenter demain une rédaction combinée avec 1 amendement décrété.) La séance est levée à dix heures et demie.
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 438 - 456
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 23 mars 1792, au matin. Plusieurs membres demandent la suppression de quelques observations du procès-verbal sur MM. Barnave et
      ...
      ns que je ferai incessamment une relue générale du décret rendu dans cette séance (1). (Assentiment.) M. le Président. Plusieurs membres demandent la parole pour des articles additionnels. Plusieurs membres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladeba
      ...
      embres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
    • Séance du dimanche 25 mars 1792

      Séance du dimanche 25 mars 1792

      page 476 - 484
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 25 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 24 mars 1792, au soirr Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de Mi Cahier de Gerville, ministre de l'intérieur, qui envoie l'état des commis employés dans ses bureaux
      ...
      mité des assignats et monnaies.) L'épouse du sieur Machy, peintre, est admise à la barre. Elle réclame contre les vexations que son mari a essuyées en Espagne et demande pour lui une place de gendarme national. M. le Président répond à la pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition au comité des pétitions.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 25 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      national. M. le Président répond à la pétitionnaire et lui accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée renvoie la pétition au comité des pétitions.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      page 517 - 543
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25. mars 1792 dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      lée nationale^ prenant en considération, les armements des différentes nations de l'Eupope, leur accroissement progressif, la sûreté des colonies françaises-et dn commerce national, « Décrète que le roi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du ma
      ...
      oi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
    • Séance du mardi 27 mars 1792, au soir

      Séance du mardi 27 mars 1792, au soir

      page 543 - 560
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du1 soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une letjtre du sieur Pierre-Antoine Aurran, qui demande son admission à la. barre; cette lettre est ainsi conçue (î) : « Monsieur le. Président* « Pressé de me rendre dans ma famille, mais plus pressé
      ...
      ...u 1,277,779 » 5., Sur les colonies.......... 397,849 18 5 Somme économisée— 1,675,628.18 10 J'ai cru devoir apporter la plus scrupuleuse attention sur la remise des fonds pour le service de 1792. J'ai pensé que, dans un moment où le département de la guerre était dans la plus grande activité, il convenait de ne tirer du Trésor public que les sommes indispensables aux besoins de mon département.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au soir. présidence de m. dorizy, vice-président. La séance est ouverte à six heures du1 soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'
      ...
      'ai pensé que, dans un moment où le département de la guerre était dans la plus grande activité, il convenait de ne tirer du Trésor public que les sommes indispensables aux besoins de mon département.
    • Séance du 28 mars 1792, au matin

      Séance du 28 mars 1792, au matin

      page 560 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du 28 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. GENSONNÉ, président, ET LEMONTEY, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. GÉNSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. tes secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 27 mars 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Daverhoult. L'Assemblée nationale a décrété, le 23 févrie
      ...
      e jetteraient dans le parti de vos 600,000 esclaves et vous n'auriez pas pour 24 heures d'existence. Réfléchissez, colons, et profitez enfin du seul parti qui vous reste à prendre pour conserver vos biens et votre vie, en commençant par améliorer le sort de vos esclaves; et à les mener sans secousse à une liberté semblable à celle des fermiers qui cultivent avec leurs bras vos terres à moitié (1).
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du 28 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. GENSONNÉ, président, ET LEMONTEY, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. GÉNSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du m
      ...
      iens et votre vie, en commençant par améliorer le sort de vos esclaves; et à les mener sans secousse à une liberté semblable à celle des fermiers qui cultivent avec leurs bras vos terres à moitié (1).
    • Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 29 mars 1792, au matin

      page 652 - 678
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 mars 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNE. La séance est ouverte à neuf heures. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 27 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1» Lettre de M. Roland, ministre de l'intérieur, sur une erreur qui
      ...
      eurs, lès officiers de là gardé nationale et de la troupe de.ligne : Dubois-Màurin,, commandant de la gardé nationale. PècauldT capitaine, commandant le détachement de la troupe de ligne. Le Jeune; capitaine de grenadiers. Ai-mardr lieutenant de grenadiers. L. Yernet, adjudant., Briant, sous-lieutenant. La Valette, capitaine de la. 4e compagnie. Laudrand-Flàchères, capitaine n° 2,; Vacher* Rigaud.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 mars 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNE. La séance est ouverte à neuf heures. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      pitaine de grenadiers. Ai-mardr lieutenant de grenadiers. L. Yernet, adjudant., Briant, sous-lieutenant. La Valette, capitaine de la. 4e compagnie. Laudrand-Flàchères, capitaine n° 2,; Vacher* Rigaud.
    • Séance du jeudi 29 mars 1792, au soir

      Séance du jeudi 29 mars 1792, au soir

      page 678 - 694
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 mars 1792 , oeu soir PRÉSIDENCE DÉ M. DORIZY, vice-pvésidenL La séance est. ouverte, à six heures du soir., M. Mouysset , secrétaire, donne lecture d'une lettre des-administrateurs du directoire du département du Cantal sur les troubles: et' les violences qtà désolent 'ce> département ; (1) elle est ainsi conçue*: « Aurillac, le 24 mars 1792 ,1'an
      ...
      de leur attachement; Que cinq cents, exemplaires seront imprimés, lus, publiés et affichés dans les paroisses dé la colonie, et envoyés dans les différents départements de France. Signé au registre : Hurault de Gondre-court, président, Saint-Martin et De-laroncière, secrétaires. Collationné par nous, secrétaires de l'assemblée générale coloniale. Signé : SAINT-MARTIN ET DELARONCIÈRE, secrétaires.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 mars 1792 , oeu soir PRÉSIDENCE DÉ M. DORIZY, vice-pvésidenL La séance est. ouverte, à six heures du soir., M. Mouysset , secrétaire, donne lecture d
      ...
      Hurault de Gondre-court, président, Saint-Martin et De-laroncière, secrétaires. Collationné par nous, secrétaires de l'assemblée générale coloniale. Signé : SAINT-MARTIN ET DELARONCIÈRE, secrétaires.
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au matin

      page 694 - 755
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 28 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lectur edes lettres et adresses suivantes : 1° Lettre de M. Schoël, négociant de Dunk
      ...
      la prudence. Au surplus,, le produit de l'aliénation servira à liquider les dettes qui grèvent l'Etat d'un intérêt onéreux et à accélérer la rentrée des assignats. Cette opération suffirait sans doute pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrèdi 30 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. GENSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Becquey , secrétaire, donne lecture du procès-ve
      ...
      pour établir l'équilibre entre l'argent et la monnaie fictive, et pour faire renaître le crédit public, sans lesquels on ne peut goûter sans amertume les doux fruits de la Révolution. FIN DU TOME XL.
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 showing 10 of 12 results view all
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 2 - 12
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heures du soir. - Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 26 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres sui
      ...
      autres communes les procès-verbaux de vérification seront envoyés de suite aux directoires de département, qui en feront passer les extraits certifiés d'eux au ministre de l'intérieur, ainsi que l'état de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heure
      ...
      t de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
    • Séance du jeudi 5 avril 1792, au matin

      Séance du jeudi 5 avril 1792, au matin

      page 208 - 227
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 5 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 4 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Caminet , au nom des comités de coihmerce et d'agriculture réunis, fait la secondé lecture d'un projet de décre
      ...
      es qui l'ont exécuté, celui de M. Pfeffel surtout, ce respectable vieillard dont la muse toujours ennemie du des- f»otisme, tient une place distinguée dans notre ittérature. * Telles sont les observations qu'un philanthrope soumet aux législateurs français, pour lesquelles le champ est ouvert, d'illustrer aussi dans cette branche, de création nouvelle, leur mission glorieuse. Signé: D'Archenholtz.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 5 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. DORIZY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      ions qu'un philanthrope soumet aux législateurs français, pour lesquelles le champ est ouvert, d'illustrer aussi dans cette branche, de création nouvelle, leur mission glorieuse. Signé: D'Archenholtz.
    • Séance du samedi 7 avril 1792, au matin

      Séance du samedi 7 avril 1792, au matin

      page 289 - 316
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au matin. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 6 avril 1792, au soir, dont la rédaction e-t adoptée. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des commissaires de l'
      ...
      s leur être opposé aussi légitimement au delà du Rhin, en les rejettant pareillement et plus justement sur les revenus des 2 abbayes qui leur avaient été affectés jusqu'à leur remboursement, et qui sont dans les mains de la nation? L'avis du commissaire du roi ainsi écarté, nous pensons que vous adopterez celui du comité, qui vous propose d'admettre en liquidation la créance de la maison Cambiazo.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au matin. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-verba
      ...
      nt dans les mains de la nation? L'avis du commissaire du roi ainsi écarté, nous pensons que vous adopterez celui du comité, qui vous propose d'admettre en liquidation la créance de la maison Cambiazo.
    • Séance du lundi 9 avril 1792

      Séance du lundi 9 avril 1792

      page 372 - 409
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1« Lettre de MM. Amelot, commissaire du roi près lacaisse deVextrordinaire, par laquelle il prévient l'Assemblée nationale, qu'il a été brûlé nier à la caisse de l'extraordinaire 7 millions d'assignats
      ...
      egré d énergie au milieu des amusements civiques. Mais, nous l'espérons, les faits bien éclaircis,. toutes ces trop importantes tracasseries disparaîtront. Le département et la municipalité seront toujours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1
      ...
      jours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
    • Séance du samedi 31 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 31 mars 1792, au matin

      page 12 - 36
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 31 mars 1792 , au matin. présidence de m. gensonné. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Tardiveau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 28 mars 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 29 mars 1792, au soir, dont la réd
      ...
      dites informations. Que le présent arrêté sera imprimé au nombre de 300 exemplaires, et qu'il en sera envoyé, par le procureur général syndic, un nombre suffisant aux directoires de districts, pour que ceux-ci-puissent en transmettre un'à chaque municipalité de leur arrondissement. Au registre sont les signatures. Collationné : Signé : Destaing, vice-président. Signé : dûttaut, secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 31 mars 1792 , au matin. présidence de m. gensonné. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Tardiveau , secrétaire, donne lecture du procès-ve
      ...
      e ceux-ci-puissent en transmettre un'à chaque municipalité de leur arrondissement. Au registre sont les signatures. Collationné : Signé : Destaing, vice-président. Signé : dûttaut, secrétaire général.
    • Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      Séance du mardi 10 avril 1792, au matin

      page 409 - 451
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 avril 1792 , au matin. présidence de. m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de. la séance du lundi 9 avril 1792 dont la rédaction est adoptée. M. Laureau. Un triste souvenir me rappelle que vous accordâtes hier les honneurs de la séance aux soldats de Châteauvieux; je vous
      ...
      section II, chapitre IV, titre 111 de la Constitution. « Art. 14. « Enjoint sa maiésté aux directoires de département et aux directoires de district, de tenir la main à l'exécution de la présente proclamation, laquelle sera imprimée, publiée et affichée dans toutes les villes et communes du royaume. « Fait au Conseil d'Etat, tenu à Paris, le 14 mars 1792. « Signé : louis, Et plus bas : « Tarbé. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 10 avril 1792 , au matin. présidence de. m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verb
      ...
      clamation, laquelle sera imprimée, publiée et affichée dans toutes les villes et communes du royaume. « Fait au Conseil d'Etat, tenu à Paris, le 14 mars 1792. « Signé : louis, Et plus bas : « Tarbé. »
    • Séance du jeudi 12 avril 1792

      Séance du jeudi 12 avril 1792

      page 505 - 542
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 . présidence de m. dorizy et dé m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture des lettres, adressés et pétitions suivantes 1° Lettre de M. Clavière, ministre des contributions publiques, à laquelle est joint un mémoire sur la nécessité d'approvisionner les départeme
      ...
      us ne pouvons croire, vous blâmiez nos démarches, vous serez du moins convaincus de la pureté de nos intentions; mais si vous trouvez ces démarches prudentes et nécessaires ce sera un dédommagement de tout ce que nous avons souffert, bien précieux pour nous d'avoir mérité vos approbations. Signés : bés, ôsty, pascal. Gollationné : Ghateauneuf-Randon, président ; GuÉRIN, pour le secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 . présidence de m. dorizy et dé m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, do
      ...
      tout ce que nous avons souffert, bien précieux pour nous d'avoir mérité vos approbations. Signés : bés, ôsty, pascal. Gollationné : Ghateauneuf-Randon, président ; GuÉRIN, pour le secrétaire général.
    • Séance du vendredi 13 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 13 avril 1792, au matin

      page 552 - 572
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 11 avril 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès verbal de la séance du jeudi 12 avril
      ...
      et de M. Gar-ran de Goulon, grand procurateur de la nation. (L'Assemblée décrète cette motion.) En conséquence, le décret suivant est rendu : « L'Assemblée nationale décrète que la clef dont il est question, sera remise à M. Dufresne, juge dè paix de la section Grange-Batelière, en présence du procurateur de M. Delessart, et du procurateur ae la nation.. » (La séance a été levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 13 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaire
      ...
      uestion, sera remise à M. Dufresne, juge dè paix de la section Grange-Batelière, en présence du procurateur de M. Delessart, et du procurateur ae la nation.. » (La séance a été levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 14 avril 1792, au soir

      Séance du samedi 14 avril 1792, au soir

      page 635 - 681
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Henry , au nom du comité de division, fait la troisième lecture (1) d'un projet de décret sur la circonscription des paroisses de la ville d'Aurillac; ce projet est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale» après avoir entendu le rapport de so
      ...
      36 144 1,600 6,400 1)600 692 1)600 6,400 1,600 692 1,600 6,400 Officiers imspecteurs généraux. Total des officiers, sous-officiers et gendarmes....,............................... Plus, un greffier par chaque département, et un commis écrivain au département de Paris, ci. Total général..................... TOTAL des BRIGADES. 217 217 36 1,600 TOTAL des HOMMES. 1,185 1,185 189 8,692 8,700 84 8,784
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 14 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à 6 heures du soir. M. Henry , au nom du comité de division, fa
      ...
      ar chaque département, et un commis écrivain au département de Paris, ci. Total général..................... TOTAL des BRIGADES. 217 217 36 1,600 TOTAL des HOMMES. 1,185 1,185 189 8,692 8,700 84 8,784
    • Séance du dimanche 1 avril 1792

      Séance du dimanche 1 avril 1792

      page 49 - 78
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 1er avril 1792 . présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Laureau. Messieurs, je demande la permission à l'Assemblée de lui donner lecture d'une lettre des administrateurs du directoire du département de V Yonne au sujet des troubles qui viennent d'éclater dans ce. département et dans celui de la Niè
      ...
      ère-Chol, Henry, SicaM, Morenais, Lange, Bonnard, Picard, Curet. Rivaux, J -F. Châlqn, Gleize, Carron, Henry, Delorme, Aubry, Allegret, Dubois, ViaLlet, Soulàry, Antoine Frappa, Monnet, Billiemas, Barberet, Reynaud iëune, Antoine Cayre, David, Sobry, Guillot, Du-Dois, Bourget, Dôrel, Allard, Lafont, Cbazot, Burdin, Dubost, Gravier, J. Burdin, F. Corréard, Berthier et Le Camus, secrétaire greffier.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 1er avril 1792 . présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Laureau. Messieurs, je demande la permissio
      ...
      beret, Reynaud iëune, Antoine Cayre, David, Sobry, Guillot, Du-Dois, Bourget, Dôrel, Allard, Lafont, Cbazot, Burdin, Dubost, Gravier, J. Burdin, F. Corréard, Berthier et Le Camus, secrétaire greffier.
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 7 results
    • Séance du dimanche 22 avril 1792

      Séance du dimanche 22 avril 1792

      page 275 - 299
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 avril 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Saladin , secrétaire, donne lecture des deux Deès-verbaux des deux séances du 20 avril au matin et au soir, dont la rédaction est optée. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une 1 ) Archives nationales. Carton Dxxxvm, n° 1. lettre des sieurs
      ...
      nt l'abondance dans les campagnes qui avoisinent ces forêts. Il serait possible de les employer, soit à la coupe et à l'exploitation des bois quand elles auraient lieu, soit au défrichement des landes, des terres vaines ou vagues, au dessèchement des marais, enfin à la culture de tous autres terrains que l'on destinerait à porter des forêts ou que l'on réserverait pour tout autre genre de eulture.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 22 avril 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Saladin , secrétaire, donne lecture des deux De
      ...
      , des terres vaines ou vagues, au dessèchement des marais, enfin à la culture de tous autres terrains que l'on destinerait à porter des forêts ou que l'on réserverait pour tout autre genre de eulture.
    • Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 23 avril 1792, au matin

      page 300 - 314
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 avril 1792 , au matin, PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 21 avril 1792Î au soir, dont la rédaction est adoptée. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : • 1° Lettre de M. Rol
      ...
      'autres membres : Le décret d'urgence! (L'Assemblée, après avoir décrété l'urgence, décrète que le délai sera prorogé jusqu'au 1er janvier prochain et renvoie la rédaction des 2 décrets au comité de l'extraordinaire des finances.) (1) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1)'La rédaction de ce décret a été présenté dans.la séance du mercredi 2o avril au matin. Voy. ci-après cette séance.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 avril 1792 , au matin, PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du
      ...
      'extraordinaire des finances.) (1) (La séance est levée à trois heures et demie.) (1)'La rédaction de ce décret a été présenté dans.la séance du mercredi 2o avril au matin. Voy. ci-après cette séance.
    • Séance du lundi 30 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 30 avril 1792, au matin

      page 519 - 542
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. .Séance du lundi 30 avril 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-Verbal de la séance du samedi 28 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. (1) Les frais de bureaux sont restés en masse, at-tendu l'impossibilité de déterminer d'une manière précise la dépense pa
      ...
      sauvegarde de leurs biens que le titre 6 de la Constitution a si formellement assuré aux étrangers établis où non en France. Ils attendent avec confiance cette justice que la Constitution leur promet, aux conditions de se soumettre comme ils ont toujours fait aux lois du royaume pour les biens qu'ils y possèdent et de supporter toutes les charges et impositions ainsi que tous autres propriétaires.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. .Séance du lundi 30 avril 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture du procès-Verbal
      ...
      aux conditions de se soumettre comme ils ont toujours fait aux lois du royaume pour les biens qu'ils y possèdent et de supporter toutes les charges et impositions ainsi que tous autres propriétaires.
    • Séance du lundi 30 avril 1792, au soir

      Séance du lundi 30 avril 1792, au soir

      page 542 - 573
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 30 avril 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes: 1° Lettre de M. Roland, ministre de Vintérieur. Il envoie copie d'une lettre du procureur génétal syndic du département du Nord, qui demande que la somme de
      ...
      les patriciens de cette république, tremblants dans leurs palais, prient; comme Moïse sur la montagans et laissent ces nouveaux Israélites .combattre dans la plaine. Nous vous le répétons, nations opprimées, soyez nos amies, nous serons vos,vengeurs. Il n'est plus d'étrangers pour nous, l'univers à nos yeux ne forme qu'une seule famille; nous ne voyons d'ennemis que les. tyrans et leurs complices.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 30 avril 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture de
      ...
      rimées, soyez nos amies, nous serons vos,vengeurs. Il n'est plus d'étrangers pour nous, l'univers à nos yeux ne forme qu'une seule famille; nous ne voyons d'ennemis que les. tyrans et leurs complices.
    • Séance du jeudi 19 avril 1792, au soir

      Séance du jeudi 19 avril 1792, au soir

      page 178 - 189
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 19 avril 1792 , au soir, PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dumolard , secrétaire. Voici une lettre de M. le maréchal Luckner qui adresse à l'Assemblée copie des observations qu'il a envoyées au ministre de la guerre, relativement aux troupes qui sont destinées à remplacer eelles que l'on a tirées
      ...
      que le ministre de la guerre présentera un nouveau règlement. , (L'Assemblée décrète que le ministre de la guerre fera distribuer le règlement aux membres de l'Assemblée, qu'il sera envoyé aux 4 comités chargés de l'examen du compte de M. de Narbonne, pour examiner la question de responsabilité, et que la discussion est ajournée à 3 jours après la distribution;) (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 19 avril 1792 , au soir, PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Dumolard , secrétaire. Voici une lettre
      ...
      és chargés de l'examen du compte de M. de Narbonne, pour examiner la question de responsabilité, et que la discussion est ajournée à 3 jours après la distribution;) (La séance est levée à dix heures.)
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au matin

      page 189 - 200
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrcedi 20 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOJ DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Clavière, ministre des contributions publiques, à laquelle était joint un mémoire, relatif aux droits féodaux non supprimés, appartenant à la nation, et qui ne
      ...
      doit être remplacé. Le ministre a écrit, le 10 avril, à Messieurs les officiers généraux, que le roi leur ordonnait de ne pas s'absenter de leurs postes sans une permission expresse de sa part, et à tous ceux absents de rejoindre aussitôt cet ordre reçu. Ceux qui, sur la présente liste n'ont pas une ville déterminée pour leur résidence, sont destinés pour être répartis dans les différentes armées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendrcedi 20 avril 1792 , au malin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOJ DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture
      ...
      ous ceux absents de rejoindre aussitôt cet ordre reçu. Ceux qui, sur la présente liste n'ont pas une ville déterminée pour leur résidence, sont destinés pour être répartis dans les différentes armées.
    • Séance du samedi 21 avril 1792, au matin

      Séance du samedi 21 avril 1792, au matin

      page 220 - 246
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 19 avril 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du citoyen
      ...
      (Murmures dans une partie de l'Assemblée. — Applaudisse^ ments dans Vautre,), Plusieurs membres : L'ondre du jour ! (L'Assemblée décide qu'elle ne passe pas à l'ordre du jour et décrète1 que le Comité d'instruction publique présentera par aperçu, selon l'offre qu'il en a faite, l'état des dépenses attachées à l'exécution de son; projet de' décret). (La séance est : levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 21 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      é d'instruction publique présentera par aperçu, selon l'offre qu'il en a faite, l'état des dépenses attachées à l'exécution de son; projet de' décret). (La séance est : levée à trois heures et demie.)
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 8 results
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au soir

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au soir

      page 1 - 7
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au soir. présidence de m. muraire, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir.. M. Dumolard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 3 mai 1792, au matin. M. Ducos. J'ai une observation à présenter sur la rédaction de ce procès-verbal. En parlant de's feuilles de Marât, M. le secrétaire dit qu
      ...
      erre et Joseph Franques; à l'effet de quoi il sera remis annuellement au directoire du département de Paris, qui en fera compte à chacun d'eux, par moitié. Une somme de 2,400 livres payable par quartier et d'avance, et ce, pendant ^l'espace - de 4 années,- à compter du l*r janvier dernier. » (L'Assemblée adopte lé décret d'urgence, puis le décret définitif.) • . (La séance est levéè à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au soir. présidence de m. muraire, vice-président. La séance est ouverte à six heures du soir.. M. Dumolard , secrétaire, donne lecture
      ...
      er et d'avance, et ce, pendant ^l'espace - de 4 années,- à compter du l*r janvier dernier. » (L'Assemblée adopte lé décret d'urgence, puis le décret définitif.) • . (La séance est levéè à dix heures.)
    • Séance du jeudi 10 mai 1792

      Séance du jeudi 10 mai 1792

      page 195 - 235
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la barre et déposé sur le bureau 12 livres en argent. (l). Voy;- Archives parlementaires, lr0 série, tJXL, séance au 25 mars 1792, page 481, la pétition de M. Mogue. M. le Président accorde à M"a Laprade le
      ...
      autorités constituées, puisqu'ils ont substitué la force à la loi, puisqu'ils ont fondé l'anarchie et désorganisé tous les pouvoirs. Je demande donc qu'il soit porté contre eux un décret d'accusation et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la bar
      ...
      et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
    • Séance du vendredi 11 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 11 mai 1792, au matin

      page 236 - 253
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 mai 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes, contenant des dons patriotiques : | 1° Lettre de itfl1® Civiqu
      ...
      e l'impression et l'envoi à l'armée du rapport de M. Mathieu Dumas. /(L'Assemblée ordonne l'impression du rapport, de M. Mathieu Dumas, et décrète qu'il sera envoyé à l'armée.) Un membre demande que la discussion du projet, de décret du comité de marine sur Vartillerie de la marine, soit mis à l'ordre du jour de demain. {L'Assemblée décrète cette motion La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      a discussion du projet, de décret du comité de marine sur Vartillerie de la marine, soit mis à l'ordre du jour de demain. {L'Assemblée décrète cette motion La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du vendredi 11 mai 1792, au soir

      Séance du vendredi 11 mai 1792, au soir

      page 253 - 264
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au soir présidence de m. muraire, vice-président. " La séance est ouverte à six heures du soir. : J]n de MM, les secrétaires do'nhe lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 10 mai 1792, " dont la rédaction est adoptée. Un membre dépose sur le bureau un assignat de 100 livres, pour les frais de la guerre, au nom de M. Delaporte,
      ...
      stice et votre sensibilité. 11 sied à vos principes, il sied au caractère de l'Assemblée législative, de réparer les erreurs ou les fautes de l'Assemblée constituante. Dépositaires des droits et des intérêts d'un peuple juste et généreux, l'exercice de toutes les vertus, en son nom, est l'attribut le plus glorieux de vos sublimes fonctions. Signé : Verrières, défenseur officieux, rue de l'Egalité.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au soir présidence de m. muraire, vice-président. " La séance est ouverte à six heures du soir. : J]n de MM, les secrétaires do'nhe lec
      ...
      ntérêts d'un peuple juste et généreux, l'exercice de toutes les vertus, en son nom, est l'attribut le plus glorieux de vos sublimes fonctions. Signé : Verrières, défenseur officieux, rue de l'Egalité.
    • Séance du jeudi 12 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 12 mai 1792, au matin

      page 264 - 287
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Juéry ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 9 mai 1792, au soif, dont la rédaction est adoptée. Les écoliers de M. Gerlet, quartier Saint-Paul à Paris, sont admis à la barre et offrent à la Satrie 55 livres en assignats et
      ...
      ser-vation d'un traitement annuel, s'en rapportant à l'Assemblée nationale pour en .changer le mode, si elle trouve ;des inconvénients dans celui qui a été établi .par îles décrets de l'Assemblée constituante. Signé : Tilliard, maître de poste de Saint-. Aridèol, çhar,gè de pouvoirs Ides maîtres de postes des routes de Marseille à "Paris, et de -çe(ux des départements de Vjlémul^ du Var et autres.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Juéry ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      tituante. Signé : Tilliard, maître de poste de Saint-. Aridèol, çhar,gè de pouvoirs Ides maîtres de postes des routes de Marseille à "Paris, et de -çe(ux des départements de Vjlémul^ du Var et autres.
    • Séance du mercredi 16 mai 1792, au matin

      Séance du mercredi 16 mai 1792, au matin

      page 428 - 454
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin. , présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un citoyen, qui refuse de donner son nom, est admis à la barre et dépose sur lé bureau 144 livres en or et 30 livres en écus. (Applaudissements.) M. le Président accorde à Ce citoyen les honneurs de la séance. M. Tarle est admis à la barre et offre à
      ...
      s non assermentés sont coupables. La tolérance, vis-à-vis une secte intolérante, dont les principes. peuvent influer sur - l'ordre socia 1 pour en opérer la désolation, n'est que faiblesse et pusillanimité. La mesure que je propose eût été bonne, il y a 6 mois i maintenant elle est indispensable : dans un mois, il serait trop tard, je le crois, je le dis sans crainte, mon silence eût été coupable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au matin. , présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un citoyen, qui refuse de donner son nom, est admis
      ...
      imité. La mesure que je propose eût été bonne, il y a 6 mois i maintenant elle est indispensable : dans un mois, il serait trop tard, je le crois, je le dis sans crainte, mon silence eût été coupable.
    • Séance du mercredi 16 mai 1792, au soir

      Séance du mercredi 16 mai 1792, au soir

      page 454 - 505
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au soir. présidence de m. tardiveau, vice-président. La séance ést qùverte, à six heures du soir. m. Duvergier, instituteur, cul-de-sac Sainte-Marine, est admis à la barre, avec une députation de ses élèves.. . L'orateur de la députation s'exprime ainsi (1) : Monsieur le Président, Il y a longtemps que nous entendons parler de l'Asse
      ...
      servés les bons souvenirs et les jouissances de l'âme? Le sensible, le philosophe Antonelle porte une conscience exempte de troubles et de remords; si le commissaire Debourge n'en éprouve pas, c'est qu'ils ont cessé d'avoir aucune prisé sur son âme cadavéreuse. Les députés extraordinaires de la commune de Marseille et les patriotes monnaidiers d'Arles, réunis. Signé : Barbaroux, Bourget, Esménaud.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 16 mai 1792 , au soir. présidence de m. tardiveau, vice-président. La séance ést qùverte, à six heures du soir. m. Duvergier, instituteur, cul-de-sac
      ...
      u'ils ont cessé d'avoir aucune prisé sur son âme cadavéreuse. Les députés extraordinaires de la commune de Marseille et les patriotes monnaidiers d'Arles, réunis. Signé : Barbaroux, Bourget, Esménaud.
    • Séance du lundi 19 mai 1792, au matin

      Séance du lundi 19 mai 1792, au matin

      page 552 - 573
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. MURAIRE. - La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Beugnot secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi, 17 mai 1792;, au soir, dont la rédaction est adoptée. M. Français (dei Nantes) donne lecture \ du procès-verbal de la séance du mardi 15 mai 1792, au matin, dont la rédaction es
      ...
      tionales de leur arrondissement, pourvu que ces armes soient conformes au modèle désigné dans l'article 5. Les dépenses faites pour ces achats leur seront remboursées par le Trésor public. « Art. 8. Le pouvoir exécutif est. chargé de pourvoir sans délai à l'établissement de 2 nou- velles fabriques d'armes et de rendre compte incessamment des mesures qu'il aura prises pour les mettre en activité» »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. MURAIRE. - La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Beugnot secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      e pouvoir exécutif est. chargé de pourvoir sans délai à l'établissement de 2 nou- velles fabriques d'armes et de rendre compte incessamment des mesures qu'il aura prises pour les mettre en activité» »