Results in Volume 72

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-0711 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 11 results
Results sorted by date, ascending

Séance du dimanche 11 août 1793

Séance du dimanche 11 août 1793

page 1 - 47
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 11 août 1793 Hérault occupe le fauteuil. Un des secrétaires donne lecture de plusieurs pièces dont l'extrait suit : Adresse du directoire du district de Grenade, département de la Haute-Garonne, qui accompagne la liste des citoyens de ce district qui ont fait des offrandes patriotiques pour la guerre ; ces offrandes consistent en 4 habits, 1 culotte longue,
...
ièce et le cheval. Il s'est rendu chez son père au faubourg Saint-Antoine, où il a guéri de ses blessures. Il demande pour toute récompense de retournêr à son poste avec son père qui ne veut pas l'abandonner. L'Assemblée applaudit au généreux dévouement du père et du fils et renvoie au comité des finances pour l'indemnité qu'il convient d'accorder au jeune républicain pour les frais de sa maladie.
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 11 août 1793 Hérault occupe le fauteuil. Un des secrétaires donne lecture de plusieurs pièces dont l'extrait suit : Adresse du directoire du district de Grenade
...
ndonner. L'Assemblée applaudit au généreux dévouement du père et du fils et renvoie au comité des finances pour l'indemnité qu'il convient d'accorder au jeune républicain pour les frais de sa maladie.

Séance du mardi matin 20 août 1793

Séance du mardi matin 20 août 1793

page 472 - 515
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi matin 20 août 1793 l'an deuxième de la République française une et indivisible. présidence de hérault-séchelles Un secrétaire [Léonard Bourdon (1)] donne lecture du procès-verbal de la séance du 12 de ce mois. La Convention nationale en adopte la rédaction. Le procès-verbal de la séance du 14 de ce mois est également lu et adopté, après quelques légers changeme
...
nombreuses, qu'il se proposait d'organiser ensuite. Il eon-fiima l'opinion de Chabot sur ce que les enne* mis avaient abandonné Cambrai, parce que les aristocrates en avaient été chassés. Les ennemis, ajoute-t-îl, se sont portés vers Lan-drecy, parce qu'ils savent que cette ville renferme nombre d'émigrés. lie projet présenté par Barère a étér renvoyé à un nouvel examen du comité Se Salut public.
CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi matin 20 août 1793 l'an deuxième de la République française une et indivisible. présidence de hérault-séchelles Un secrétaire [Léonard Bourdon (1)] donne lecture d
...
, ajoute-t-îl, se sont portés vers Lan-drecy, parce qu'ils savent que cette ville renferme nombre d'émigrés. lie projet présenté par Barère a étér renvoyé à un nouvel examen du comité Se Salut public.

Séance du mercredi 21 août 1793

Séance du mercredi 21 août 1793

page 519 - 603
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 21 août 1793 , l'an deuxième de la République française -une et indivisible. PRÉSIDENCE DE HÉRAULT-SÉCHELLE 8. La séance est ouverte à 9 heures. On fait lecture des adresses dont l'extrait suit : La société populaire de « Montgiscar », les (1) P. V., tome 19, page lgl. .m P. V., tome 19, page 122. £3) Ibid. . (4) Ibid, officiers municipaux de la commune de «
...
imement à l'impression d'un discours où éclatent tous les sentiments de raison, de. justice et d'humanité. A Toulon, les jour et an susdits. Signé : Dejean, président ; Reboul, secrétaire. Gollationné conforme à Voriginal, par nous membres du comité. général des sections permanentes. A Toulon, le 27 juillet .1793, l'an II de la République française. Signé : Dejean, président ; Melizan, secrétaire;
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 21 août 1793 , l'an deuxième de la République française -une et indivisible. PRÉSIDENCE DE HÉRAULT-SÉCHELLE 8. La séance est ouverte à 9 heures. On fait lecture
...
conforme à Voriginal, par nous membres du comité. général des sections permanentes. A Toulon, le 27 juillet .1793, l'an II de la République française. Signé : Dejean, président ; Melizan, secrétaire;

Séance du jeudi matin 22 août 1793

Séance du jeudi matin 22 août 1793

page 603 - 637
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi matin 22 août 1793 , . l'an deuxième de la République française, une et indivisible. La séance : s'ouvre à 10 heures. Amar occupe le fauteuil en l'absence des président et ex-président. On fait lecture des lettres (1). Le département de police de la commune de Paris fait passer à la Convention l'état des personnes détenues dans les diversés maisons de justice e
...
iation contre la municipalité de Nancy, Mallarmé, ainsi qu'un autre député de la Meurthe, ont paru révoquer en doute son délit, n'en ayant été aucunement informés, quoiqu'ils entretiennent une correspondance très active avec la société populaire de cette ville; le comité de surveillance est chargé de faire demain un rapport sur la dénonciation appuyée de preuves qui ont été déposées sur le bureau.
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi matin 22 août 1793 , . l'an deuxième de la République française, une et indivisible. La séance : s'ouvre à 10 heures. Amar occupe le fauteuil en l'absence des prés
...
ondance très active avec la société populaire de cette ville; le comité de surveillance est chargé de faire demain un rapport sur la dénonciation appuyée de preuves qui ont été déposées sur le bureau.

Séance du vendredi 23 août 1793

Séance du vendredi 23 août 1793

page 642 - 690
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 23 août 1793 l'an deuxième de la République française, une et indivisible. PRÉSIDENCE DE DANTON. Les administrateurs du département de police de la commune de Paris, font passer à la Convention nationale l'état des détenus dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention du département de Paris, lequel se monte à* 1,658 (1). La lettre des administrateurs
...
ures tratours qui ont conspiré crétée sur la proposition de Gay. 12 Boisset (Le nom de Trullard a été porté deux fois et ensuite rayé ; puis Billaud-Varennes a été proposé, puis rayé. Enfin, le nom de Boisset est resté) ; 13 Taillefer; 14 (Espert a d'abord été proposé; on lui a substitué- Bayle, qui est écrit Bai le) ; 15 Pinet; 16 Fayolle ; 17 Lacroix (de la Marne) ; 18 Ingrand» peuple République
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 23 août 1793 l'an deuxième de la République française, une et indivisible. PRÉSIDENCE DE DANTON. Les administrateurs du département de police de la commune de P
...
Boisset est resté) ; 13 Taillefer; 14 (Espert a d'abord été proposé; on lui a substitué- Bayle, qui est écrit Bai le) ; 15 Pinet; 16 Fayolle ; 17 Lacroix (de la Marne) ; 18 Ingrand» peuple République

Séance du lundi 12 août 1793

Séance du lundi 12 août 1793

page 47 - 110
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 12 août 1793 , l'an deuxième de la République française, une et indivisible. La séance s'ouvre à 10 heures. Les administrateurs du département de police de Paris font passer l'état des prisons des 9 et 10 août ; il en résulte qu'à la première époque, la totalité des détenus dans les différentes maisons d'arrêt était de 1,566 ; et, au 10, de 1,556 (2). (1) Journ
...
s prouvent que ©ette espérance de contre-Révolution serait bientôt détruite. « P.. S. Nous avons des émissaires répandus dans les départements du-Nord, pour empêcher les habitants des campagnes de se lever en masse, et cela réussit à merveille. « L'amour de ma patrie m'a fait soustraire cette lettre écrite à un homme, malheureusement mon parent. Profitez-en, mais n'exigez ni son nom, ni le mien. »
CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 12 août 1793 , l'an deuxième de la République française, une et indivisible. La séance s'ouvre à 10 heures. Les administrateurs du département de police de Paris f
...
lever en masse, et cela réussit à merveille. « L'amour de ma patrie m'a fait soustraire cette lettre écrite à un homme, malheureusement mon parent. Profitez-en, mais n'exigez ni son nom, ni le mien. »

Séance du mercredi 14 août 1793

Séance du mercredi 14 août 1793

page 129 - 170
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 14 août 1793 l'an deuxième de la République française, une et indivisible. Un secrétaire donne lecture du procès-verbal de la séance du 8 de ce mois : la rédaction en est adoptée (1). (1) P. V., tome 18, p. 816. Le même secrétaire lit plusieurs lettres et adresses dont la Convention ordonne la mention au u Bulletin », et le renvoi aux comités respectifs (1).
...
re, ils aient le droit de requérir tous les Citoyens de la première classe. En leur donnant des pouvoirs positifs, vous établirez une unité sublime de mouvement. Je conclus à cë qu'il soit envoyé des commissaires par région, pour se concerter avec les envoyés des assemblées primaires, sur lés moyens d'armer les citoyens qui voleront à l'ennemi. (1) Journal de la Montagne, n° 74, p. 491, colonne 2.
CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 14 août 1793 l'an deuxième de la République française, une et indivisible. Un secrétaire donne lecture du procès-verbal de la séance du 8 de ce mois : la rédact
...
commissaires par région, pour se concerter avec les envoyés des assemblées primaires, sur lés moyens d'armer les citoyens qui voleront à l'ennemi. (1) Journal de la Montagne, n° 74, p. 491, colonne 2.

Séance du jeudi 15 août 1793

Séance du jeudi 15 août 1793

page 171 - 223
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 15 août 1793 l'an deuxième de la République française, une et indivisible. La séance est ouverte à 9 heures. Hérault-Séchelles, Président, occupe le fauteuil. On fait lecture des pièces suivantes : La municipalité de Falaise ; Les officiers, sous-officiers et soldats du 3e bataillon de Loir-et-Cher ; La commune de Nimes ; Lé conseil général èt procureur syndic
...
te rendu de la séance du 15 (1), contient la mention suivante qui ne figure ni au procès-verbal, ni dans les comptes rendus des autres journaux : « Bréard fixe l'attention de l'Assemblée, sur la nécessité d'établir une manufacture u'ar-mes de toute espèce dans un canton du département de l'Isère, qui offre un emplacement très convenable. Le comité de la guerre présentera un rapport sous 3 jours. »
CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 15 août 1793 l'an deuxième de la République française, une et indivisible. La séance est ouverte à 9 heures. Hérault-Séchelles, Président, occupe le fauteuil. On f
...
sité d'établir une manufacture u'ar-mes de toute espèce dans un canton du département de l'Isère, qui offre un emplacement très convenable. Le comité de la guerre présentera un rapport sous 3 jours. »

Séance du vendredi 16 août 1793

Séance du vendredi 16 août 1793

page 223 - 276
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 16 août 1793 l'an deuxième de la République française, une et indivisible. La séance a été ouverte à dix heures, par Dartigoeyte (2). La commune de Paris écrit à la Convention que le nombre des personnes détenues dans les maisons de justice, d'arrêt et de détention de ce département, à l'époque du 14 août présent mois, est de 1,580. On ordonne l'insertion au
...
e collègue Chau-dron-Roussau qui m'apprend que l'armée bordelaise marche sur Toulouse pour punir les patriotes d'y avoir déjoué les ennemis de la patrie. Je lui réponds que je ne crois pas à sa nouvelle, que cependant je hâterai mon arrivée à Toulouse pour y prendre des mesures. Signé : Cl. Alex. Ysabeau. Pour copie conforme à l'original : Signé : B. Martin, secrétaire des représentants du peuple.
CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 16 août 1793 l'an deuxième de la République française, une et indivisible. La séance a été ouverte à dix heures, par Dartigoeyte (2). La commune de Paris écrit
...
le, que cependant je hâterai mon arrivée à Toulouse pour y prendre des mesures. Signé : Cl. Alex. Ysabeau. Pour copie conforme à l'original : Signé : B. Martin, secrétaire des représentants du peuple.

Séance du dimanche 18 août 1793

Séance du dimanche 18 août 1793

page 347 - 438
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 18 août 1793 l'an deuxième de la République française une et indivisible. La séance s'ouvre à 10 heures du matin. La Convention nationale décrète l'insertion au « Bulletin » de l'état des prisonniers détenus dans les prisons de Paris ; il est de 1,607 (1). Cet état est fourni par une lettre des administrateurs du département de police de la commune de Paris
...
de Kellermann et de la proclamation des représentants du peuple, leur envoi à fous les départements ; le départ d'une force additionnelle à l'armée de la République, et de mettre 2 millions à la disposition du ministre de la guerre, pour l'exécution de cette mesure. (Décrété.) Cette force additionnelle sera composée des bataillons fidèles qui étaient à Valenciennes, ét dès canonniers volontaires.
CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 18 août 1793 l'an deuxième de la République française une et indivisible. La séance s'ouvre à 10 heures du matin. La Convention nationale décrète l'insertion au
...
osition du ministre de la guerre, pour l'exécution de cette mesure. (Décrété.) Cette force additionnelle sera composée des bataillons fidèles qui étaient à Valenciennes, ét dès canonniers volontaires.