Results in Volume 11

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-123 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-117 hits on 1789-1229 hits on 1790-0135 hits on 1790-021 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
41 - 50 of 75 results
Results sorted by date, ascending

Séance du samedi 6 février 1790, au soir

Séance du samedi 6 février 1790, au soir

page 450 - 487
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 6 février 1790 , au soir (1). M. Laborde de Méréville , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance du 5 février. M. le vicomte de Noailles donne lecture des adresses suivantes : ' Adresse delà municipalité de Saint-Fort-Gironde en Saintonge, contenant l'assurance de sa respectueuse adhésion à tous
...
bués d'Une manière pïùs conforme âux intervalles dés ' douze signes du'zodiaque dans jesqUels on les a répartis ; mais cet avantage, ou plutôt cette simple cànvéhàpce, ne saurait balancer les inconvénients du désordre réel qui se trouverait dauS nos calen-drièrsv dans nos époques, dans nos dates, dans nos histqires, dans nos relations étrangères, si nous venions â compter d'une manière nouvelle. »
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 6 février 1790 , au soir (1). M. Laborde de Méréville , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance
...
ients du désordre réel qui se trouverait dauS nos calen-drièrsv dans nos époques, dans nos dates, dans nos histqires, dans nos relations étrangères, si nous venions â compter d'une manière nouvelle. »

Séance du dimanche 7 février 1790

Séance du dimanche 7 février 1790

page 487 - 495
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du dimanche 7 février 1790 (t). La lecture du procès-verbal des deux séances. du 6 février est remise à demain. M. le Président annonce que l'ordre du jour appelle la suite de la discussion sur la division des départements du royaume. M. Gossin , organe du comité.de constitution, propose pour le, département du flaut-Berry le décret suiv
...
effets qui résulteront des dessèchements,défrichements, et où il a présenté les produits en argent, en nature, en bétail, et ceux de l'accroissement du commerce et des arts, ainsi que de la population. Des colonies tentées si malheureusement ou établies avec succès ont coûté mille fois plus, ont dépeuplé les provinces, et n'ont donné que des fruits tardifs : ici vous les recueillerez à l'instant.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du dimanche 7 février 1790 (t). La lecture du procès-verbal des deux séances. du 6 février est remise à demain. M. le Président annonce que
...
n. Des colonies tentées si malheureusement ou établies avec succès ont coûté mille fois plus, ont dépeuplé les provinces, et n'ont donné que des fruits tardifs : ici vous les recueillerez à l'instant.

Séance du lundi 8 février 1790

Séance du lundi 8 février 1790

page 495 - 518
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 8 février 1790 (1). M. Laborde de Méréville , Vun de M. les secrétaires, donne lecture des procès-verbaux des deux séances du 6 février. M. Guillotin , autre secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. II ne s'élève aucune réclamation; les procès-verbaux sont adopté
...
ns qu'il soit besoin de lettres de rescision. On demande l'impression du rapport de M. Merlin. L'impressioq est ordonnée. M. le Président annonce que les juges consulaires demandent à être introduits a la barre, à la séance de demain soir, pour y prêter le serment civique. Cette demande est accordée. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de dentain matin pour l'heure ordinaire.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 8 février 1790 (1). M. Laborde de Méréville , Vun de M. les secrétaires, donne lecture des procès-verbaux des deux séances du 6 fé
...
a la barre, à la séance de demain soir, pour y prêter le serment civique. Cette demande est accordée. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de dentain matin pour l'heure ordinaire.

Séance du mardi 29 décembre 1789, au soir

Séance du mardi 29 décembre 1789, au soir

page 38 - 42
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DË M. DÉMEUNIER. Séance du mardi 29 décembre 1789 , au soir. M. le Président annonce que M» le baron de Noyelles,député dé Lille, a donné sa démission par une lettre en date du 14 décembre. M. le baron d'Elbehcq , suppléant de M. dë Noyelles, se présente bôur lé remplacer. — MM. du comité de vérification ayant trouvé ses pouvoirs efl bonne forme, son admission est pr
...
: elles sont l'expression de la -vérité» Agréez celle de notre reconnaissance pour l'ihtérêt que vous prenez aux droits d'une peuplade qui ne mérita jamais de les perdre, et qui en jouirait encore si l'on eût respecté à son égard les rapports sacrés qUi Unissent entre eux tous les corps politiques quelle que soit leUf force ou leur faiblesse. Signé t E. Claviére, J»j-A* du Roverày, L.-E. Dumont* »
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DË M. DÉMEUNIER. Séance du mardi 29 décembre 1789 , au soir. M. le Président annonce que M» le baron de Noyelles,député dé Lille, a donné sa démission par une lettre en
...
l'on eût respecté à son égard les rapports sacrés qUi Unissent entre eux tous les corps politiques quelle que soit leUf force ou leur faiblesse. Signé t E. Claviére, J»j-A* du Roverày, L.-E. Dumont* »

Séance du mardi 9 février 1790, au matin

Séance du mardi 9 février 1790, au matin

page 518 - 531
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 9 février 1790 , au matin (1). M. l'abbé Expilly , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal. M. de Bouville. Je m'étonne qu'on n'ait pas inséré au procès-verbal que ce n'est qu'après avoir entendu les observations qui ont été faites sur mes scrupules, que je me suis déterminé à prêter le serment- Après les mot
...
des supérieurs, et eftfiq de diminuer les charges du Trésor public. Il me semble Que cet ordre de travail nous promet, dans un court délai) (es résultats qu'il est si instant d'opérer, Divers membres demandent l'impression du discours de M. le duc ae Liancourt. Cette proposition est pu?e aux voix et adoptée. M. le Président annonce que la séance du soir s'ouvrira à 6 heures. La séance est. levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 9 février 1790 , au matin (1). M. l'abbé Expilly , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal. M. de Bouville. Je
...
demandent l'impression du discours de M. le duc ae Liancourt. Cette proposition est pu?e aux voix et adoptée. M. le Président annonce que la séance du soir s'ouvrira à 6 heures. La séance est. levée.

Séance du mardi 9 février 1790, au soir

Séance du mardi 9 février 1790, au soir

page 531 - 538
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY Séance du mardi 9 février 1790 , au soir (1), M. le baron de Marguerittes , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture des adresses ainsi qu'il suit: Adresse de félicitation, adhésion et dévouement des habitants de la commune de Gensac, près de Gannat en Bourbonnais : après avoir formé leur nouvelle municipalité, ils ont tous juré de mourir, s'i
...
ident sera chargé d'écrire aux municipalités où lës troubles ont eu lieu; pour -témoigner combien l'Assemblée est affectée des désordres dont la continuation nécessiterait le pouvoir exécutif de déployer toutes les forces qui sont à sa disposition. * Le décret du comité des rapports ëst mis aux voix et adopté. M. le Président. L'Assemblée se réunira demain à 9 heures du matin: La séance est levée*
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY Séance du mardi 9 février 1790 , au soir (1), M. le baron de Marguerittes , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture des adresses ainsi qu'il sui
...
yer toutes les forces qui sont à sa disposition. * Le décret du comité des rapports ëst mis aux voix et adopté. M. le Président. L'Assemblée se réunira demain à 9 heures du matin: La séance est levée*

Séance du mercredi 10 février 1790

Séance du mercredi 10 février 1790

page 539 - 541
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mercredi 10 février 1790 (1). M. Laborde de Méréville Vun de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal. M. de Lachèze prétend qu'il s'eét glissé une erréur dans lë décret du 29 jahvier detniër, relatif ad département du Quercy et il eù demandé la rectification. M. le baron de Cernon , organe dti Comité de constitution, déclar
...
troduit à la barre pour prêter le serment civique. L'Assemblée décide que ce tribunal sera reçu à la séance de demain soir. M. de Talleyrand , évêque d'Autun, lit, au nom du comité de constitution, un projet d'adresse aux provinces. Cette adresse reçoit de grands applaudissements; elle sera discutée demain. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour 9 heures du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mercredi 10 février 1790 (1). M. Laborde de Méréville Vun de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal. M. de Lachèze prétend q
...
projet d'adresse aux provinces. Cette adresse reçoit de grands applaudissements; elle sera discutée demain. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour 9 heures du matin.

Séance du jeudi 11 février 1790, au matin

Séance du jeudi 11 février 1790, au matin

page 542 - 548
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 11 février 1790 ,au matin (1). M. l'abbé Expilly , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier; il ne s'élève pas de réclamation. M. le Président. J'ai reçu la lettre suivante, dont je donne communication à l'Assemblée : « Je vous supplie instamment de vouloir bien prévenir l'Assemblée que mad
...
ner au plus prochain jour. M. Target. Je. demande le renvoi au comité féodal, qui sera tenu d'en faire rapport mardi, à deux heures. Cette proposition est mise aux voix et adoptée. L'Assemblée passe à la discussion de l'Adresse aux provinces dont la lecture a été faite hier. M. de Talleyrand , évêque d'Autun, membre du comité de constitution, fait de nouveau lecture de l'adresse ainsi qu'il suit :
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du jeudi 11 février 1790 ,au matin (1). M. l'abbé Expilly , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier
...
la discussion de l'Adresse aux provinces dont la lecture a été faite hier. M. de Talleyrand , évêque d'Autun, membre du comité de constitution, fait de nouveau lecture de l'adresse ainsi qu'il suit :

Séance du 11 février 1790

Séance du 11 février 1790

page 548 - 551
ASSEMBLÉE NATIONALE. AUX FRANÇAIS. Séance du 11 février 1790 . L'Assemblée nationale, s'avançant dans la carrière dé ses travaux, reçoit de toutes parts les félicitations des provinces, des villes, des communautés, les témoignages de la joie publique, les acclamations de la reconnaissance ; mais elle entend aussi les murmures, les clameurs de ceux que blessent ou qu'affligent les coups portés à tan
...
permission- M. le marquis de Vaudreuil annonce qpe lp comité de là marine a "eriteùdu aujourd'hui même la lecture d'un Mémoire sur les classes de la marine, par M. Pouget, intendant général des clusses et que le comité ep demande l'Impression. (Voy. ce aocument annèxé à la séance dé ce jour.) il ne s'élève aucune réclamation, M. le Président lèye la sé^nqeet ipdique celle du soi? ppur six beures.f
ASSEMBLÉE NATIONALE. AUX FRANÇAIS. Séance du 11 février 1790 . L'Assemblée nationale, s'avançant dans la carrière dé ses travaux, reçoit de toutes parts les félicitations des provinces, des villes, des
...
s et que le comité ep demande l'Impression. (Voy. ce aocument annèxé à la séance dé ce jour.) il ne s'élève aucune réclamation, M. le Président lèye la sé^nqeet ipdique celle du soi? ppur six beures.f

Séance du jeudi 11 février 1790, au soir

Séance du jeudi 11 février 1790, au soir

page 551 - 574
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX de PUSY. Séance du jeudi 11 février 1790 au soir ft}.- M. le vicomte de Noailles , l'un àq MM- les $ecr,ç foires, lecture des adresses et des dons patriotiques dont là teqeqr suit : Adresse cte félicitation, adhésion et dévouement de lu ¥jlle |e Foix ; elle faii le don patriotique du produit de ]a contribution @UF les ci-^devant privilégiés, et jnyite t
...
sible de leur accorder quelques témoignages de satisfaction; et particulièrement de régler qu'après un temps de servicé'fixé, ifs seraient considérés comme citoyens' actifs, quand même ils ne paieraient pas "l'imposition directe déterminée pour cet objet. Leur service militaire personnel paraît bien pouvoir être considéré comme un impôt équivalant à celui de la valeur de trois journées de travail.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX de PUSY. Séance du jeudi 11 février 1790 au soir ft}.- M. le vicomte de Noailles , l'un àq MM- les $ecr,ç foires, lecture des adresses et des dons patrioti
...
nt pas "l'imposition directe déterminée pour cet objet. Leur service militaire personnel paraît bien pouvoir être considéré comme un impôt équivalant à celui de la valeur de trois journées de travail.