Results in Volume 12

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-0213 hits on 1790-034 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 17 results
Results sorted by date, ascending

Séance du mardi 2 mars 1790

Séance du mardi 2 mars 1790

page 1 - 13
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. l'abbé de montesquiou. Séance du mardi 2 mars 1790 (1). M. Guillaume , Vun de MM. les secrétaires, don ne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. 11 est adopté sans réclamation. M. Merlin , rapporteur de comité féodal, donne lecture de la nouvelle rédaction de l'article 15. La rédaction adoptée hier provisoirement était la suivante : ; t Art. 15. Sont exc
...
s, et qui en communiqueront ensuite le résultat au corps législatif de France, pour qu'il statue définitivement ce qu'il appartiendra; . 6° Que le roi sera supplié.de prendre en considération la situation actuelle des colonies et dans le cas où cette mesure paraîtrait nécessaire à Sa Majesté pour la sûreté des colonies, d'y envoyer des forces protectrices capables de les préserver de tout dommage.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. l'abbé de montesquiou. Séance du mardi 2 mars 1790 (1). M. Guillaume , Vun de MM. les secrétaires, don ne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. 11 est adop
...
tion actuelle des colonies et dans le cas où cette mesure paraîtrait nécessaire à Sa Majesté pour la sûreté des colonies, d'y envoyer des forces protectrices capables de les préserver de tout dommage.

Séance du mardi 9 mars 1790, au soir

Séance du mardi 9 mars 1790, au soir

page 98 - 108
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le chapelier, ex-président. Séance du mardi 9 mars 1790 , au soir. La séance est ouverte à 7 heures. M. Le Chapelier annonce que la santé ou les affaires de MM. les présidents ses successeurs ne leur permettaut pas de tenir la séance, il aura l'honneur de présider l'Assemblée. Uue députation du district des Récollets est admise à la barre. Elle offre un don pat
...
es les municipalités pour v être répandus avec profusion ; qu'en même temps il sera envoyé à chaque municipalité un certain nombre de nouveaux poids et mesures qui seront distribués gratuitement par elles à ceux que ce changement constituerait dans des dépenses trop fortes; enfin que, six mois seulement après cet envoi, les an- ciennes mesures seront abolies et seront remplacées par les nouvelles.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le chapelier, ex-président. Séance du mardi 9 mars 1790 , au soir. La séance est ouverte à 7 heures. M. Le Chapelier annonce que la santé ou les affaires de MM. le
...
lles à ceux que ce changement constituerait dans des dépenses trop fortes; enfin que, six mois seulement après cet envoi, les an- ciennes mesures seront abolies et seront remplacées par les nouvelles.

Séance du vendredi 12 mars 1790

Séance du vendredi 12 mars 1790

page 140 - 152
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. l'abbé de montesquiou. Séance du vendredi 12 mars 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures du matin. deux de MM. les secrétaires donnent lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier. 11 ne s'élève pas de réclamation. M. Cochelet , député de Charleville, fait une motion portant que les membres du Corps législatif ne pourront être ni électeurs n
...
délibère : elle renvoie au comité des finances toutes les motions relatives à la contribution patriotique. M. le Président. L'Assemblée aura à son ordre du jour de demain, d'abord la discussion du projet de décret pour le remplacement de la gabelle, ensuite la discussion du projet de décret qui vient d'être présenté aujourd'hui par le comité des finances. (La séance est levée à 3 heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. l'abbé de montesquiou. Séance du vendredi 12 mars 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures du matin. deux de MM. les secrétaires donnent lecture des pr
...
jet de décret pour le remplacement de la gabelle, ensuite la discussion du projet de décret qui vient d'être présenté aujourd'hui par le comité des finances. (La séance est levée à 3 heures et demie.)

Séance du samedi 13 mars 1790, au soir

Séance du samedi 13 mars 1790, au soir

page 156 - 162
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. Prétbau, ancien président. Séance du samedi 13 mars 1790 , au soir (1). M. Fréteau , ancien président, ouvre la séance à 6 heures, en l'absence de M. l'abbé de Montes-quiou, président. M. Gaultier de Biauzat , l'un de MM. les secrétaires, fait lecture du procès-verbal de la séàhce du matin. Il ne se produit aucune réclamation. M. le Président annonce que d'aprè
...
emportant peine afflietive, ou que leurs père, mère, aïeul ou aïeule, ou autres parents réunis, n'aient sollicité et Obtenu leur détention d'après des mémoires et demandes appuyées sur des faits j,rès graves} ou, enfin, qu'elles ne soient renfermées pour cause de folie, seront remises en liberté. » M. le Président lève la séance à 10 heures et demie, et indique celle de demain 11 heures du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. Prétbau, ancien président. Séance du samedi 13 mars 1790 , au soir (1). M. Fréteau , ancien président, ouvre la séance à 6 heures, en l'absence de M. l'abbé de Mon
...
s graves} ou, enfin, qu'elles ne soient renfermées pour cause de folie, seront remises en liberté. » M. le Président lève la séance à 10 heures et demie, et indique celle de demain 11 heures du matin.

Séance du dimanche 14 mars 1790

Séance du dimanche 14 mars 1790

page 162 - 169
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU Séance du dimanche 14 mars 1790 . M. le Président puvre la séance à 11 heures du matin. M. le comte d'Alençon , député suppléant du bailliage de Toul, est adtqia à remplacer îu. IÎ3 comte de Renel, démissionnàîre. M, le comte; d'AIepgon prête le serment civique, M, l'abbé Grégoire , président du comité des rappQrts, que ce comité est surch
...
et les droi ts de traite sur les sels destinés à la consommation des départements anciennement connus sous le nom de provinces franches et de provinces rédimées, seront supprimés à compter du premier avril prochain. » M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour procéder à un second tour de scrutin pour l'élection de son président. (La séance est levée à deux heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU Séance du dimanche 14 mars 1790 . M. le Président puvre la séance à 11 heures du matin. M. le comte d'Alençon , député suppléant du bailliage
...
avril prochain. » M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour procéder à un second tour de scrutin pour l'élection de son président. (La séance est levée à deux heures et demie.)

Séance du lundi 16 mars 1790, au matin

Séance du lundi 16 mars 1790, au matin

page 188 - 197
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rabaud de saint-étienne. Séance du lundi 16 mars 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mougins de Roquefort , Vun de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Millon de Montherlan fait une réclamation au sujet de l'article du décret sur les droits féodaux dans lequel il est question delà manière
...
discussion sera nécessairement longue ; vous ne pourriez jamais décider aujourd'hui la question, et vous avez quinze membres à nommer pour le comité des rapports ; je demande que la séance soit levée. M. le Président. L'ordre du jour de la séance de ce soir, qui s'ouvrira à 6 hèures, sera la suite de la discussion du projet de décret relatif aux lettres de cachet. (La séance est levée à 4 heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rabaud de saint-étienne. Séance du lundi 16 mars 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mougins de Roquefort , Vun de MM. les secrét
...
M. le Président. L'ordre du jour de la séance de ce soir, qui s'ouvrira à 6 hèures, sera la suite de la discussion du projet de décret relatif aux lettres de cachet. (La séance est levée à 4 heures.)

Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

page 258 - 264
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rabaud de saint-étienne. Séance âu samedi 20 mars 1970 , au matin (1). M. Fréteau , ex-président, ouvre la séance à 9 heures précises du matin. La salle est fort peu garnie. M. le Président , pour occuper lés premiers instants* fait donner lecture de quelques adresses. Les citoyens de Bordeaux témoignent) de la manière la plus énergique, la reconnaissance dont
...
accordées à Chartier, ont été scellées le 23 octobre, et entérinées au bailliage de Beauvais, dans le courant de novembre; qu'il doit croire dès lors que ce malheureux a sa liberté, et qu'il va donner les ordres les plus positifs pour que sa détention ne soit pas prolongée. M. le Président lève la séance à 3 heures. L'Assemblée se retire dans ses bureaux pour procéder à l'élection de commissaires.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rabaud de saint-étienne. Séance âu samedi 20 mars 1970 , au matin (1). M. Fréteau , ex-président, ouvre la séance à 9 heures précises du matin. La salle est fort p
...
les ordres les plus positifs pour que sa détention ne soit pas prolongée. M. le Président lève la séance à 3 heures. L'Assemblée se retire dans ses bureaux pour procéder à l'élection de commissaires.

Séance du mercredi 24 mars 1790

Séance du mercredi 24 mars 1790

page 339 - 351
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m- rabaud de saint-étienne. Séance du mercredi 24 mars 1790 (1). M. le Président , en conformité du décret du 21 mars, ouvre la séance à 9 heures précises du matin. L'Assemblée ne comptant qu'une trentaine de membres, il est donné lecture des adresses suivantes : Adresse de la ville de Langres, contenant adhésion aux décrets de l'Assemblée nationale; et félicitati
...
ents états dans lesquels un même individu est employé, de manière qu'on aperçoive d'un coup d'oeil, ce dont il jouit à différents titres sur les fonds publics. Le comité sera prêt à commencer ses rapports dans la seconde semaine d'avril et se tiendra aux ordres de l'Assemblée. Arrêté au comité, le 24 mars 1790 . Signé : Camus, Biauzat, Expilly, de Lépeaux, de ChampeaU, de Wimpfen, Freteau, Cottin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m- rabaud de saint-étienne. Séance du mercredi 24 mars 1790 (1). M. le Président , en conformité du décret du 21 mars, ouvre la séance à 9 heures précises du matin. L
...
orts dans la seconde semaine d'avril et se tiendra aux ordres de l'Assemblée. Arrêté au comité, le 24 mars 1790 . Signé : Camus, Biauzat, Expilly, de Lépeaux, de ChampeaU, de Wimpfen, Freteau, Cottin.

Séance du vendredi 26 mars 1790

Séance du vendredi 26 mars 1790

page 357 - 363
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rabaud de saint-étienne. Séance du vendredi 26 mars 1790 (1). ; M. le Président ouvre la séance à 9 heures précises du matin. L'Assemblée ne se trouve pas en nombre pour délibérer. M. le marquis de Bonnay , secrétaire, fait lecture de diverses adresses dont la teneur suit: Adresse de la ville de Marseille, qui présente à l'Assemblée nationale l'hommage de sa vi
...
ze jours. Ces deux congés sont accordés sans opposition. M. le Président. La séance de demain s'ouvrira à 9 heures conformément à votre décret du 2i de ce mois. L'ordre du jour sera: 1° la suite de la discussion du projet de décret du comité des finance? sur la contribution patriotique dp quart des revenus ; 2° le rapport de§ douze commissaires aux assignats. (La séanee est levée à quatre heures»)
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rabaud de saint-étienne. Séance du vendredi 26 mars 1790 (1). ; M. le Président ouvre la séance à 9 heures précises du matin. L'Assemblée ne se trouve pas en nombr
...
discussion du projet de décret du comité des finance? sur la contribution patriotique dp quart des revenus ; 2° le rapport de§ douze commissaires aux assignats. (La séanee est levée à quatre heures»)

Séance du 27 mars 1790, au matin

Séance du 27 mars 1790, au matin

page 363 - 374
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. RABAUD DE SAlNT-ÉTIENNE. Séance du 27 mars 1790 , au matin (1), A l'ouverture de la séance, il est fait lecture d'une lettre du sieur Pleury, curé de Sormery, à M. le président, par laquelle ce pasteur cltayen offre a la nation, entre les mains de ses représentants, uue année du revenu de sa cure, el se dévoue, n'ayant pas d'autre ressource pour vivre, à partag
...
pport du comité des finances sur la contribution patriotique, formeront l'ordre du jour de demain; que celui de ce soir sera l'affaire de Vernon, celle de Marseille, et la suite des articles sur la réformation delà jurisprudence criminelle. Après quoi, il lève la séance en invitant l'Assemblée à se rendre dans ses bureaux pour y procéder à l'élection d'un nouveau président et de trois secrétaires.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. RABAUD DE SAlNT-ÉTIENNE. Séance du 27 mars 1790 , au matin (1), A l'ouverture de la séance, il est fait lecture d'une lettre du sieur Pleury, curé de Sormery, à M.
...
formation delà jurisprudence criminelle. Après quoi, il lève la séance en invitant l'Assemblée à se rendre dans ses bureaux pour y procéder à l'élection d'un nouveau président et de trois secrétaires.