Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-111 hits on 1789-120 hits on 1790-011 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-041 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-092 hits on 1790-102 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-012 hits on 1791-022 hits on 1791-031 hits on 1791-042 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
7 volumes found
  • Tome 11 : Du 24 décembre 1789 au 1er mars 1790 2 results
    • Séance du jeudi 31 décembre 1789

      Séance du jeudi 31 décembre 1789

      page 49 - 59
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER. Séance du jeudi 31 décembre 1789 . M. le Président annonce plusieurs offrandes patriotiques : 1° Celle d'une somme de 3,556 livres 5 sols 9 deniers de la part du district des Jacobins. Cette somme est le produit de plusieurs bijoux en argenterie et de quelques dons en argent ou effets de quelques particuliers de ce district ; 2° Celle de 3,000 livres
      ...
      ves guerriers deviennent aussi heureux et aussi considérés qu'ils méritent de l'être. « Je suis avec les sentiments et l'attachement les plus véritables, « Messieurs, « Votre très-humble et très-obéissant serviteur. Du Bois de Crancé. La lecture de cette lettre a été entendue avec la plus vive satisfaction. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de samedi pour l'heure ordinaire.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER. Séance du jeudi 31 décembre 1789 . M. le Président annonce plusieurs offrandes patriotiques : 1° Celle d'une somme de 3,556 livres 5 sols 9 deniers de l
      ...
      sant serviteur. Du Bois de Crancé. La lecture de cette lettre a été entendue avec la plus vive satisfaction. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de samedi pour l'heure ordinaire.
    • Séance du dimanche 28 février 1790

      Séance du dimanche 28 février 1790

      page 731 - 761
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du dimanche 28 février 1790 (1). M. de Talleyrand , évêque d'Autun, ouvre la séance et annonce que le résultat chi scrutin pour l'élection du Président a donné le résultat suivant : Sur 700 votants, M. l'abbé de Montesquiou a obtenu 357 suffrages ; M. le baron .de Menou 317 ; 26 voix ont été perdues. En conséquence, M. l'abbé de Mo
      ...
      itoyens de la nation, d'après ses principes et ses décrets, en attendant qu'elle ait fixé par une loi générale et uniforme le régime de cette force nouvelle dans l'Etat, elle a décrété et décrète que dans toutes les municipalités du royaume, la garde nationale ne recevra des ordres que des officiers municipaux des lieux, à qui il est défendu de l'employer ailleurs que dans leur propre territoire.»
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du dimanche 28 février 1790 (1). M. de Talleyrand , évêque d'Autun, ouvre la séance et annonce que le résultat chi scrutin pour l'éle
      ...
      dans toutes les municipalités du royaume, la garde nationale ne recevra des ordres que des officiers municipaux des lieux, à qui il est défendu de l'employer ailleurs que dans leur propre territoire.»
  • Tome 15 : Du 21 avril au 30 mai 1790 1 result
    • Séance du samedi 22 mai 1790, au matin

      Séance du samedi 22 mai 1790, au matin

      page 650 - 662
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THODRET. Séance du samedi 22 mai 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. La Réveillère de Lépeaux , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M.Vernier , rapporteur du comité des finances, expose que la ville de Caen a besoin de blé et qu'elle a envoyé, pour en obtenir, des députés extraordinaires au
      ...
      Art. 9. « Il appartiendra au roi d'arrêter et de signer avec lès puissances étrangères toutes les conventions nécessaires au bien de l'Etat; et les traités de paix, d'alliance et de Commerce ne seront exécutés qu'autant qu'ils auront été rati* liés par le Corps législatif, » (La séance est levée à six heures, au bruit des applaudissements de l'Asseffiblêô et dés cris d'allégresse des spectateurs.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THODRET. Séance du samedi 22 mai 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. La Réveillère de Lépeaux , secrétaire, donne lecture du proc
      ...
      exécutés qu'autant qu'ils auront été rati* liés par le Corps législatif, » (La séance est levée à six heures, au bruit des applaudissements de l'Asseffiblêô et dés cris d'allégresse des spectateurs.)
  • Tome 19 : Du 16 septembre au 23 octobre 1790 3 results
    • Séance du mercredi 29 septembre 1790

      Séance du mercredi 29 septembre 1790

      page 309 - 321
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mercredi 29 septembre 1790 (1). M. Vernier, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier dans, lequel se trouve la mention que M. de Mirabeau a demandé la parole. Divers membres rappellent que, par un décret, l'Assemblée a décidé que le nom des opinants ne serait pas inscrit dans les procès-verbaux. En conséquence, ils propos
      ...
      biens émousseront enfin la pointe des malheurs inséparables d'une Révolution. Ils embelliront la fin de vos travaux. Ainsi, il ne sera pour aucun citoyen, même pour vos ennemis aucun bien, aucune jouissance dont l'origine ne remonte jusqu'à vous. Vous aurez ainsi parcouru avec succès la carrière louable où le choix du peuple vous avait placés, et dans laquelle il vous a si généreusement soutenus.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mercredi 29 septembre 1790 (1). M. Vernier, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier dans, lequel se trouve la mention que
      ...
      issance dont l'origine ne remonte jusqu'à vous. Vous aurez ainsi parcouru avec succès la carrière louable où le choix du peuple vous avait placés, et dans laquelle il vous a si généreusement soutenus.
    • Séance du mardi 19 octobre 1790, au matin

      Séance du mardi 19 octobre 1790, au matin

      page 688 - 717
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du mardi 19 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Durand de Maillane , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 18 octobre. Ce procès-verbal est adopté. M. de Marsanne. Des Français fugitifs depuis l'édit de Nantes sont répandus en Ecosse, en Angleterre, en Suisse, en Allemagne ; ils
      ...
      ves et des enfants dont le mari ou le père aura été tué dans un pareil combat, ou à la suite de ses blessures.. .Cet article sera affiché aux mâts de tous les vaisseaux de la flotte; « 8° Le roi sera supplié de mettre au complet et sur pied toutes les forces de terre et de mer qui sont au pouvoir de la nation. » (La discussion est continuée à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du mardi 19 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Durand de Maillane , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      supplié de mettre au complet et sur pied toutes les forces de terre et de mer qui sont au pouvoir de la nation. » (La discussion est continuée à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du jeudi 21 octobre 1790, au matin

      Séance du jeudi 21 octobre 1790, au matin

      page 740 - 751
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du jeudi 21 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Charles Regnault , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 19 octobre au soir. M. Vernier , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier, 20 octobre. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. Bouche , secrétaire, annonce que le
      ...
      ont -[imprimé qu'en me défendant, ma voix était tremblante et mal assurée. Mes amis, au contraire, m'ont reproché, avec plus de justice peut-être, de n'avoir pas pris le ton et la contenance modeste qui convien* nent à un aceusé. Aux reproches de ces derniers, seuls fondés, je répondrai que, sans doute* j'aurais dû montrer plus de modestie si quelques personnes avaient montré moins d'acharnement.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du jeudi 21 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Charles Regnault , secrétaire, donne lecture du p
      ...
      qui convien* nent à un aceusé. Aux reproches de ces derniers, seuls fondés, je répondrai que, sans doute* j'aurais dû montrer plus de modestie si quelques personnes avaient montré moins d'acharnement.
  • Tome 20 : Du 23 octobre au 26 novembre 1790 1 result
    • Séance du vendredi 5 novembre 1790

      Séance du vendredi 5 novembre 1790

      page 274 - 281
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du vendredi 5 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Boullé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M. Périsse-Duluc , au nom du comité des finances, propose une nouvelle rédaction de l'article 7 et dernier du décret sur la fabrication des assignats. Divers membres font rem
      ...
      énié pour justifier de cette dépense qu'on fait monter à 74 millions. Je déclare que, suivant des témoignages certains, en Bretagne la fourniture de 1789 n'a coûté que 25 louis. M. Lebrun. Je suis prêt à vous présenter cet état; si vous le voulez, il va être sur-le-champ imprimé. (Le projet de décret, présenté au nom du comité des finances est adopté.) La séance est levée à trois heures :et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du vendredi 5 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Boullé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      t à vous présenter cet état; si vous le voulez, il va être sur-le-champ imprimé. (Le projet de décret, présenté au nom du comité des finances est adopté.) La séance est levée à trois heures :et demie.
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 3 results
    • Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 487 - 500
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente un projet de décret relatif au calcul des annuités pour accélérer la vente des domaines nationaux. Plusieurs membre» proposent quelques amen-, dements aux articles 3, 4 et 6. M. Camus rapporteur, adept
      ...
      eau : « L'Assemblée nationale, considérant qu'aucune loi existante du royaume ne s'oppose au libre voyage de Mesdames, tantes du roi, déclare qu'il n'y a lieu à délibérer sur le procès-verbal de la commune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente u
      ...
      mmune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
    • Séance du samedi 26 février 1791, au soir

      Séance du samedi 26 février 1791, au soir

      page 536 - 551
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du samedi 26 février 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Boussion , député de Lot-et-Garonne. Je suis chargé, Messieurs, de vous exposer les sages mesures prises par no!re département, non seulement pour arrêter des insurrections partielles, s'opposer à des insurrections générales, mais pour éclairer le peu
      ...
      é que vous ne l'aviez pas, et j'espère que vous y penserez. Quoi qu'il en soit, je renouvelle, en unissant, ma déclaration. S'il arrive que le projet du comité soit accueilli, je proteste publiquement contre l'infidélité que vous aurez commise envers le rej, ét je me retire. » A ces mots, je descendis de la tribune. Le décrét est connu. Signé : DuvAL D'EPRÉMESNlL. Paris, le samedi 26 février 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT. Séance du samedi 26 février 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Boussion , député de Lot-et-Garonne. Je suis chargé
      ...
      contre l'infidélité que vous aurez commise envers le rej, ét je me retire. » A ces mots, je descendis de la tribune. Le décrét est connu. Signé : DuvAL D'EPRÉMESNlL. Paris, le samedi 26 février 1791.
    • Séance du mardi 1 mars 1791

      Séance du mardi 1 mars 1791

      page 587 - 595
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M» DE NO AILLES. Séance du mardi 1er mars 1791 , au mr (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Voulland. Messieurs, j'ai à vous donner connaissa«ce d'une lettre des admimstr tuteur s du département du 'Gard, qui font espérer à f Assemblée le rétaMissement prochain de l'ordre dans cette contrée, et rendent hommage aux soins de l'un des commissa
      ...
      « Le même droit de 25 livres par quintal sera perçu sur 'les tabacs qui seront importés par les bâtiments des Etats-Unis d'Amérique, espagnols ou russes. Art. 6. « Il ne sera perçu que 18 l. 15 s. par quintal sur les tabacs importés par bâtiments français, venant directément des Etats-tJnis d'Amérique, des colonies espagnoles, de Russie et du Levant. » M. le Président lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M» DE NO AILLES. Séance du mardi 1er mars 1791 , au mr (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Voulland. Messieurs, j'ai à vous donner connaissa«
      ...
      r quintal sur les tabacs importés par bâtiments français, venant directément des Etats-tJnis d'Amérique, des colonies espagnoles, de Russie et du Levant. » M. le Président lève la séance à dix heures.
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 1 result
    • Séance du jeudi 24 mars 1791, au soir

      Séance du jeudi 24 mars 1791, au soir

      page 340 - 366
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 24 mars 1791 , au soir(\). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivantes : Adresse de la société des amis dé la Constitution, séant à Josselin, qui, dès l'instant de sa formation, présente à l'Assemble nationale l'hommage de son admiration et de son dévouement.
      ...
      . Les officiers, sous-ofliciers et soldats, « actuellement à l'hôtel, pourront en sortir avec « la pension de retraite fixée pour chaque grade. « Art. 7. Lesdits pensionnaires pourront ren-« trer à l'hôtel, en remettant lesdites pensions. « Art. 8. L'Assemblée nationale charge ses co-« mités militaire et de finances de lui présen-« ter un plan de réforme de l'administration ci-« vile de l'hôtel. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séance du jeudi 24 mars 1791 , au soir(\). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses
      ...
      hôtel, en remettant lesdites pensions. « Art. 8. L'Assemblée nationale charge ses co-« mités militaire et de finances de lui présen-« ter un plan de réforme de l'administration ci-« vile de l'hôtel. »
  • Tome 25 : Du 13 avril au 11 mai 1791 3 results
    • Séance du samedi 30 avril 1791, au matin

      Séance du samedi 30 avril 1791, au matin

      page 449 - 472
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du samedi 30 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. de Noailles. Je demande à l'Assemblée la permission de revenir sur le décret qu'elle a rendu hier et qui permet aux officiers, sous-officiers et soldats d assister au
      ...
      es; je vais les remettre toutes au comité diplomatique où chacun aura la liberté d'en prendre connaissance. M. l'abbé Maury. Et votre rapport? Nous en voulons aussi communication. M. de Menou, rapporteur. Vous le trouverez également au comité. (La suite de la discussion est renvoyée à demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du samedi 30 avril 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la
      ...
      eur. Vous le trouverez également au comité. (La suite de la discussion est renvoyée à demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mardi 3 mai 1791

      Séance du mardi 3 mai 1791

      page 510 - 550
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mardi 3 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne connaissance à l'Assemblée : 1° D'une lettre adressée 4 M. le Président par M. de Fleurieu, ministre de la marine, qui contient l'envoi d'un mémoire que ce ministre a rédigé sur l'établissement des élèves entretenus, aux frais de l'Etat, au col
      ...
      culté sur la question de priorité et a décrété qu'on ferait l'appel nominal sur le premier article du comité. (Murmures et bruit.) Plusieurs membres : Non I non I à demain ' à demain I Un membre : La séance est beaucoup trop avancée il vaudrait mieux renvoyer la délibération a demain. (L'Assemblée consultée décrète le renvoi à demain.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie du soir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. rewbell. Séance du mardi 3 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne connaissance à l'Assemblée : 1° D'une lettre
      ...
      séance est beaucoup trop avancée il vaudrait mieux renvoyer la délibération a demain. (L'Assemblée consultée décrète le renvoi à demain.) M. le Président lève la séance à neuf heures et demie du soir.
    • Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 585 - 609
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du jeudi 5 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Martineau demande qu'on ne laisse pas subsister dans le procès-verbal la notice portant mention du nombre des votants pour et contre le projet du comité concernant l'affaire d'Avignon.
      ...
      et conséquemment de sa rareté, ainsi que de l'élévation de son prix ; 2° que le changement de proportion opéré par la déclaration au 30 octobre 1785, provoque l'exportation des écu3 par préférence a celle des louis ; et comme les écus sont l'élément principal de notre circulation, il s'ensuit que ce changement concourt avec la baisse du cours des changes à la pénurie d'espèces que nous éprouvons.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. REWBELL. Séance du jeudi 5 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séa
      ...
      celle des louis ; et comme les écus sont l'élément principal de notre circulation, il s'ensuit que ce changement concourt avec la baisse du cours des changes à la pénurie d'espèces que nous éprouvons.