Results in Volume 19

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-084 hits on 1790-099 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 13 results
Results sorted by date, ascending

Séance du jeudi 23 septembre 1790, au soir

Séance du jeudi 23 septembre 1790, au soir

page 172 - 178
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MENOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 23 septembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. de Menou , ex-président, occupe le fauteuil en l'absence de M. Bureaux de Pusy, président. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes : Adresses des administrateurs du district de Vannes, département de Morbihan, e
...
que le Vexin français, l'Ile de France et quelques au* très provinces sont trop taxées par l'imposition faite sur les anciens privilégiés en 1790, pour en voir prolonger la méthode injuste pendant l'année 1791 ; ce qui ne manquerait paB d'arriver, si l'on tarde à prendre un parti sur cet important objet. Il y a des propriétaires dans ces provinces, qui payent la moitié ou le tiers de leur revenu.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MENOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 23 septembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. de Menou , ex-président, occupe le
...
année 1791 ; ce qui ne manquerait paB d'arriver, si l'on tarde à prendre un parti sur cet important objet. Il y a des propriétaires dans ces provinces, qui payent la moitié ou le tiers de leur revenu.

Séance du samedi 25 septembre 1790, au soir

Séance du samedi 25 septembre 1790, au soir

page 238 - 241
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUST. Séance du samedi 25 septembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Le Président annonce que le résultat du scrutin, pour la nomination du Président, a donné, sur 505 votants, 284 voix à M. Emmery, et 211 à M. Merlin. M. Emmery a, en conséquence, réuni la majorité absolue des suffrages. Les nouveaux secréta
...
st laissée, et d'en imputer le montant sur le quartier ou les quartiers à échoir de leurs pensions : ne pourront les receveurs du district payer aucun traitement que sur le vu de la déclaration, laquelle sera et demeurera annexée à la quittance de chaque religieuse, et seront celles qui auront fait une fausse déclaration privées pour toujours de leurs pensions. * (La séance est levée à 10 heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUST. Séance du samedi 25 septembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Le Président annonce que le résultat du
...
lle sera et demeurera annexée à la quittance de chaque religieuse, et seront celles qui auront fait une fausse déclaration privées pour toujours de leurs pensions. * (La séance est levée à 10 heures.)

Séance du vendredi 1 octobre 1790

Séance du vendredi 1 octobre 1790

page 337 - 393
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du vendredi 1er octobre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Goupilleau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier 30 septembre au matin. Ce procès-verbal est adopté sans réclamation. M. Nairac. Dix-sept mille citoyens, qui composent la garde nationale de Bordeaux, se plaignent de l'affront fai
...
monter à la tribune, pour justifier un corps dont je suis; quant à l'expression dont je me suis servi de modèle de plaidoyer pour le grand criminel, et que je ne rétracte point, je déclare que je n'ai voulu retracer que la antique sévère à laquelle le rapport de M. Chabroud m'a paru et me paraît encore donner lieu. (La discussion est continuée au lendemain.) (La séance est levée à quatre heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du vendredi 1er octobre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Goupilleau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
...
i voulu retracer que la antique sévère à laquelle le rapport de M. Chabroud m'a paru et me paraît encore donner lieu. (La discussion est continuée au lendemain.) (La séance est levée à quatre heures.)

Séance du dimanche 3 octobre 1790

Séance du dimanche 3 octobre 1790

page 424 - 429
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du dimanche 3 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Vernier secrétaire, donné lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M. Goupilleau secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier au soir. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. Humblot député du Beaujolais, demande un congé d'un mois environ. M. Girau
...
que les campagnes qu'on veut soulager se trouvassent plus grevées. M. Dubois-Crancé Les observations qui viennent de vous être présentées sont très importantes. Je demande que l'article 2 et les suivants soient ajournés à demain avec invitation au rapporteur de produire un mode différent de répartition. (Cette proposition est mise aux voix et adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du dimanche 3 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Vernier secrétaire, donné lecture du procès-verbal de la séance d'h
...
nts soient ajournés à demain avec invitation au rapporteur de produire un mode différent de répartition. (Cette proposition est mise aux voix et adoptée.) (La séance est levée à deux heures et demie.)

Séance du lundi 4 octobre 1790, au matin

Séance du lundi 4 octobre 1790, au matin

page 429 - 433
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du lundi 4 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier. M. Gaultier de Biauzat Le procès-verbal a inséré le 2* alinéa de l'article 1er du décret sur le remplacement de la gabelle, sans ajouter que cet alinéa n'a pas été adopté par l'Assemblée.
...
liger. » M. Alexandre de Lameth Je pense que, malgré le manque de convenance qui domine dans toute cette lettre, elle doit être renvoyée au comité colonial; je pense aussi que nous ne devons pas retarder l'ordre du jour, ainsi que nous le dicte l'assemblée ou la soi-disant assemblée de la partie française de Saint-Domingue. La lettre est renvoyée au comité colonial. La séance est levée à 3 heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du lundi 4 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bouche secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la sé
...
der l'ordre du jour, ainsi que nous le dicte l'assemblée ou la soi-disant assemblée de la partie française de Saint-Domingue. La lettre est renvoyée au comité colonial. La séance est levée à 3 heures.

Séance du vendredi 8 octobre 1790, au soir

Séance du vendredi 8 octobre 1790, au soir

page 510 - 522
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du vendredi 8 octobre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte àt six heures d 1i soir. M. le Président fait donner lecture des adresses ci-après : Adresses des administrateurs du district du Vi-gan, département du Gard, et du district de Re-vel, département de la Garonne, qui commencent leurs fonctions par présenter à l'Assemblée nationale l'ho
...
ègue, et, afin de finir comme vous par les assignats; je vous dirai, pour calmer vos sollicitudes, que la gravure en taille-douce sera étrangère à la nouvelle fabrication, qu'à force de recherches et de travail nuus sommes parvenus à l'adapter au procédé de l'impression ordinaire, et qu'il en résultera célérité et économie. Vous connaissez, mon cher collègue, tout mon dévouement, etc. Montesqujou.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du vendredi 8 octobre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte àt six heures d 1i soir. M. le Président fait donner lecture des adresses ci-après :
...
de travail nuus sommes parvenus à l'adapter au procédé de l'impression ordinaire, et qu'il en résultera célérité et économie. Vous connaissez, mon cher collègue, tout mon dévouement, etc. Montesqujou.

Séance du samedi 18 septembre 1790, au matin

Séance du samedi 18 septembre 1790, au matin

page 46 - 62
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du samedi 18 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Goupilleau secrétaire, donne lecture du Êrocès-verbal de la séance d'hier. Le proeès-ve^ al est adopté. M. Cottin député du département de la Loire-Inférieure, obtient un congé d'un mois. M. Castaiguède député du département des Landes, demande u
...
regret avec lequel elle verrait Sa Majesté en faire le sacrifice. » M. le Président indique le nom des douze membres qui doivent composer la députation qui se rendra près du roi. Ce sont : MM. Fréteau, Durget, Huot de Goncourt, Long, Pain, Décretot, de Sarrazin, Lousmeau-Dupont, Dillon (Arthur), de Bonnal, évéque de Clermont, de Maulette, de Châteauneuf-Randon. La séance est levée à quatre heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PU$Y. Séance du samedi 18 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Goupilleau secrétaire, donne lecture du Êrocès
...
, Durget, Huot de Goncourt, Long, Pain, Décretot, de Sarrazin, Lousmeau-Dupont, Dillon (Arthur), de Bonnal, évéque de Clermont, de Maulette, de Châteauneuf-Randon. La séance est levée à quatre heures.

Séance du lundi 11 octobre 1790, au soir

Séance du lundi 11 octobre 1790, au soir

page 542 - 544
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.MERIN Séance du lundi 11 octobre 1790 , au soir (1). La géanëë ëét ëUVërte à six heërëS et demiêdu sblf; M. Durand de Maillane , secrétaire*, donne lêétiirè du procès-verbal de la séance du matin; M. d'Elbecq. Le proCèfe-Vérfràl Vehd cbïtipté de ce qui s'est passé ce matin lorsque M. l'évê-que de Glermont ft à là tHbune. Je crois que cette partie est de trop pui
...
cteurs ou receleurs ne rapportent pas, dans le même délai, ce qu'ils ont enlevé, ou s'ils ne se soumettent pas de le rapporter, ils seront poursuivis et punis suivant la rigueur des lois. » M. Chasset , rapporteur, lit les articles 14 et 15. Après une longue discussion ils sont ajournés et renvoyés aux comités féodal et ecclésiastique. M. le Président lève la séance à neuf heures et demie du soir.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.MERIN Séance du lundi 11 octobre 1790 , au soir (1). La géanëë ëét ëUVërte à six heërëS et demiêdu sblf; M. Durand de Maillane , secrétaire*, donne lêétiirè du proc
...
, rapporteur, lit les articles 14 et 15. Après une longue discussion ils sont ajournés et renvoyés aux comités féodal et ecclésiastique. M. le Président lève la séance à neuf heures et demie du soir.

Séance du mardi 12 octobre 1790, au soir

Séance du mardi 12 octobre 1790, au soir

page 578 - 584
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN ET DE M. TREILHARD, PRÉSIDENT, Séance du mardi 12 octobre 1790 , au soir (i). La séance est ouverte à six heures du soir, M. le Président fait donner lecture des adresses suivantes : Adresse des administrateurs des districts d'U-zès, de Vihiers,de Jauvilleetde Sarre-Louis, qui, au premier moment de leur réqnipni expriment avec énergie les sentiments d'ad
...
ceux qui veulent justifier l'assassinat affreux des mulâtres, la violation du greffe, sont ceux qui ont élevé d'informidables débats, sont enfin les députés de cette municipalité qui a mis le trouble dans celte île, et qui, après avoir laissé traîner ignominieusement daus des cachots deux innocents, les poursuivent encore jusqu'à Paris pour les perdre. Quels hommes 1 Signé : Du Boulet et Malherbe.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN ET DE M. TREILHARD, PRÉSIDENT, Séance du mardi 12 octobre 1790 , au soir (i). La séance est ouverte à six heures du soir, M. le Président fait donner lectur
...
dans celte île, et qui, après avoir laissé traîner ignominieusement daus des cachots deux innocents, les poursuivent encore jusqu'à Paris pour les perdre. Quels hommes 1 Signé : Du Boulet et Malherbe.

Séance du jeudi 14 octobre 1790, au soir

Séance du jeudi 14 octobre 1790, au soir

page 614 - 644
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 14 octobre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. Treilhard , ex-président, remplace au fauteuil, le président en exercice, absent. Le sieur Coq, serrurier, fait hommage à l'Assemblée d'une serrure de son invention qu'il offre d'appliquer aux archives et au coffre destiné à renfermer les uste
...
tère nous arrêtent. Il nous était ordonné d'exposer des faits certains et d'indiquer les preuves. Si les idges conçues au milieu d'un long travail, si les résultats préparés par un examen con- tinuel, pouvaient paraître de quelque utilité, nous attendrons à cet égard les ordres du roi et de l'Assemblée nationale, et leurs moindres désirs seront des ordres pour nous. Signé: Dcverryer, B.-G. Cahier.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD, EX-PRÉSIDENT. Séance du jeudi 14 octobre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. Treilhard , ex-président, remplace au faute
...
pouvaient paraître de quelque utilité, nous attendrons à cet égard les ordres du roi et de l'Assemblée nationale, et leurs moindres désirs seront des ordres pour nous. Signé: Dcverryer, B.-G. Cahier.