Results in Volume 11

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-125 hits on 1790-0115 hits on 1790-021 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 21 results
Results sorted by date, ascending

Séance du lundi 18 janvier 1790

Séance du lundi 18 janvier 1790

page 227 - 232
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du lundi 18 jahvièr 1790 (t). M. l'abbé de Montesquiou a d'abord annoncé le résultat du scrutin pour la nomination de son successeur et de trois secrétaires t et dans l'élection du président, sur 834 votants, il s'est trouvé 476 voix pour M. Target, 317 pour M. dë Cazalès, et 41 voix perdues. Sur lè scrutin des secrétaires, MM. l'abbé Expilly, lë
...
t à rendre compte de son travail sur la constitution de l'armée, sur la paie des officiers, }bas-officiers.et soldats, et sur tous les objets qui ont rapport à cette partie. Je prie l'Assemblée de fixer un jour pour la lecture de ce document. L'Assemblée décide que le rapport sera entendu le premier, demain matin. M. le Président lève la séance et indique celle de demain pour neuf heures du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du lundi 18 jahvièr 1790 (t). M. l'abbé de Montesquiou a d'abord annoncé le résultat du scrutin pour la nomination de son successeur et de trois sec
...
er un jour pour la lecture de ce document. L'Assemblée décide que le rapport sera entendu le premier, demain matin. M. le Président lève la séance et indique celle de demain pour neuf heures du matin.

Séance du 21 janvier 1790, au matin

Séance du 21 janvier 1790, au matin

page 264 - 270
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du 21 janvier 1790 , au matin (1). M. le vicomte de Noailles , Vun de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Plusieurs membres demandent des modifications au procès-verbal et insistent pour que les réclamations qu'ils ont formulées, au sujet de la division des départements, soient rendues plus sensibles et que le
...
éter. Je ne regarde pas comme très dangereuse la république de Gênes, dont les armées ont été mises en fuite par douze hommes et douze femmes sur les côtes de la mer en Corse. Je propose de décider promptement cette question, si vague, si méprisable en principe, en prononçant ou un ajournement à jamais, ou qu'il n'y a pas lieu à délibérer. La motion de M. Barnave est décrétée. La séance est levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du 21 janvier 1790 , au matin (1). M. le vicomte de Noailles , Vun de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Plusi
...
omptement cette question, si vague, si méprisable en principe, en prononçant ou un ajournement à jamais, ou qu'il n'y a pas lieu à délibérer. La motion de M. Barnave est décrétée. La séance est levée.

Séance du vendredi 29 janvier 1790

Séance du vendredi 29 janvier 1790

page 373 - 394
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 29 janvier 1790 (1). M. l'abbé de Montesquiou , dernier président, ouvre la séance, en annonçant que la santé de M. Target ne lui permettant pas de présider, il va le remplacer, suivant le règlement. M. Barrère de Vieuzac , l'un de MM. les secrétaires, fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M.
...
ite une rédaction qui est décrétée ainsi qu'il suit : « L'Assemblée nationale décrète que les dépenses des haras sont supprimées à compter du 1er janvier courant et qu'il sera pourvu à la dépense et entretien des chevaux, en la forme accoutumée, jusqu'à ce que les assemblées de département y aient pourvu ». M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour 9 heures du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 29 janvier 1790 (1). M. l'abbé de Montesquiou , dernier président, ouvre la séance, en annonçant que la san
...
ntretien des chevaux, en la forme accoutumée, jusqu'à ce que les assemblées de département y aient pourvu ». M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour 9 heures du matin.

Séance du mardi 2 février 1790

Séance du mardi 2 février 1790

page 415 - 419
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 2 février 1790 (1). M. Target ouvre la séance en donnant lecture du résultat du scrutin pour l'élection du Président. M. Bureaux de Pusy a obtenu 397 voix ; M. le baron de Menou 318 ; en conséquence, M. Bureaux de Pusy est proclamé Président. M. Target , ancien président, dit : « Si l'honneur de présider cette auguste Assemblée,
...
ne pouvons suffire à ce travail. Il faut donc remplacer M. Bureaux de Puzy. S'il nous était permis de diriger votre choix, nous vous indiquerions M. de Phéline. M. de Phéline , est admis à remplacer M. Bureaux de Puzy comme adjoint au comité de constitution, pour la division du royaume. M. le Président lève la séance après avoir indiqué celle de demain, 3 février, pour 9 heures et demie du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 2 février 1790 (1). M. Target ouvre la séance en donnant lecture du résultat du scrutin pour l'élection du Président. M. Bureaux d
...
M. Bureaux de Puzy comme adjoint au comité de constitution, pour la division du royaume. M. le Président lève la séance après avoir indiqué celle de demain, 3 février, pour 9 heures et demie du matin.

Séance du mercredi 3 février 1790

Séance du mercredi 3 février 1790

page 419 - 427
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mercredi 3 février 1790 (1). M. le vicomte de Noailles donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Target propose de faire une addition au premier article du décret sur les municipalités adopté dans la dernière séance. Cette addition ayant été reconnue nécessaire est mise aux voix et décrétée en ces termes : « Il nè pourra
...
le projet de décret présenté par les députés de Bretagne et d'ajourner la dénonciation de la ville de Rennes sur la conduite des magistrats. M. le Président met aux voix le projet de décret. Il est adopté. Le surplus de la pétition de Rennes est ajourné à vendredi prochain, à une heure. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour neuf heures du matin, heure ordinaire.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mercredi 3 février 1790 (1). M. le vicomte de Noailles donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Target propose de faire un
...
dopté. Le surplus de la pétition de Rennes est ajourné à vendredi prochain, à une heure. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour neuf heures du matin, heure ordinaire.

Séance du mercredi 10 février 1790

Séance du mercredi 10 février 1790

page 539 - 541
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mercredi 10 février 1790 (1). M. Laborde de Méréville Vun de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal. M. de Lachèze prétend qu'il s'eét glissé une erréur dans lë décret du 29 jahvier detniër, relatif ad département du Quercy et il eù demandé la rectification. M. le baron de Cernon , organe dti Comité de constitution, déclar
...
troduit à la barre pour prêter le serment civique. L'Assemblée décide que ce tribunal sera reçu à la séance de demain soir. M. de Talleyrand , évêque d'Autun, lit, au nom du comité de constitution, un projet d'adresse aux provinces. Cette adresse reçoit de grands applaudissements; elle sera discutée demain. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour 9 heures du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mercredi 10 février 1790 (1). M. Laborde de Méréville Vun de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal. M. de Lachèze prétend q
...
projet d'adresse aux provinces. Cette adresse reçoit de grands applaudissements; elle sera discutée demain. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de demain pour 9 heures du matin.

Séance du samedi 13 février 1790

Séance du samedi 13 février 1790

page 584 - 596
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 13 février 1790 (1). M. de Lacoste , Vun de MM. les secrétaires, donne lecture du procès -verbal de la séance d'hier. M. le marquis d'Estourmel fait remarquer qu'on a omis d'y comprendre sa déclaration au nom de la province du Cambrésis. M. de Lacoste répond que cette déclaration n'a pas été remise sur le bureau et que la recti
...
n, coûteront..... 450,000 livres. Environ 700 curés à 1,500 livres, taux moyen, coûteront........... 1,050,000 12,000 vicaires à 700 livres, taux moyen, recevront la somme de......... 8,400,000 Total pour les honoraires des personnes. ...... 9,900,000 Ajoutez-y pour les frais d'administration du service et l'entretien des églises, environ. . ...............2,100,000 Total général. . . . 12,000,000
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 13 février 1790 (1). M. de Lacoste , Vun de MM. les secrétaires, donne lecture du procès -verbal de la séance d'hier. M. le marqu
...
pour les honoraires des personnes. ...... 9,900,000 Ajoutez-y pour les frais d'administration du service et l'entretien des églises, environ. . ...............2,100,000 Total général. . . . 12,000,000

Séance du mardi 16 février 1790, au matin

Séance du mardi 16 février 1790, au matin

page 609 - 615
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TALLEYRAND, ÉVÉQUE D'AUTUN. Séance du mardi 16 février 1790 , au matin (1). M. le baron de Marguerittes , secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la cérémonie qui a eu lieu dimanche dernier, 14 de ce mois, à la métropole, à laquelle l'Assemblée a assisté. M. le marquis de La Coste , autre secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il ne
...
ment sur le cas où les officiers civils refuseraient de recourir aux moyens qui leur sont confiés. L'Assemblée adhère à ces deux propositions et arrête que le mémoire sera renvoyé ati comité de constitution, lequel se concertera avec le comité des rapports, et proposera un projet de loi demain ou jeudi au plus tard. M. le Président lève là séance, après avoir indiqué celle du soir pour six heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TALLEYRAND, ÉVÉQUE D'AUTUN. Séance du mardi 16 février 1790 , au matin (1). M. le baron de Marguerittes , secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la cérémonie
...
tution, lequel se concertera avec le comité des rapports, et proposera un projet de loi demain ou jeudi au plus tard. M. le Président lève là séance, après avoir indiqué celle du soir pour six heures.

Séance du mercredi 17 février 1790

Séance du mercredi 17 février 1790

page 621 - 637
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE TÀLLEYRAND, ÉVÊQUE D'ÀUTCN. Séance du mercredi 17 février 1790 (1). M. le Président. Le procès-verbal de la séance d'hier n'étant pas terminé, la lecture en est renvoyée à demain. M. le baron de Cernon , rapporteur du comité de constitution, propose un projet de décret sur la division du département du Béarn. M. Garat l'aîné. Je demande que la première assem
...
vous pouvez faire à tous les instants; annoncez-en le terme; faites-vous un devoir de rendre aux droits de la nation un hommage qui peut seul lui en assurer l'exercice, et alors on n'accusera plus d'intentions perfides ceux à qui on ne peut reprocher que d'avoir défendu dans cette Assemblée des principes d'une éternelle vérité, qui sont sans doute gravés dans le cœur de la plupart de ses membres.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE TÀLLEYRAND, ÉVÊQUE D'ÀUTCN. Séance du mercredi 17 février 1790 (1). M. le Président. Le procès-verbal de la séance d'hier n'étant pas terminé, la lecture en est
...
intentions perfides ceux à qui on ne peut reprocher que d'avoir défendu dans cette Assemblée des principes d'une éternelle vérité, qui sont sans doute gravés dans le cœur de la plupart de ses membres.

Séance du jeudi 18 février 1790, au matin

Séance du jeudi 18 février 1790, au matin

page 637 - 642
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE TALLEYRAND, ÉVÊQUE D'AUTUN. Séance du jeudi 18 février 1790 , au matin (1). M. Guillotin , Vun de MM. les secrétaires, donne (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. lecture des procès-verbaux des deux séances du mardi 16 février. M. Delley-d'Agier. Je demande que, dans l'article 2 du décret général sur la division du royaume, on insère la clause suivant
...
lié de faire passer les troupes dans les lieux où cette force auxiliaire sera demandée par les municipalités, sans que les iroppes puissent jamais agir autrement que selon les prweïpes de la constitution et les dispositions du présent décret » L'Assemblée décrète l'impression et l'ajournement de ce projet de décret» M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle du soir pour six heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE TALLEYRAND, ÉVÊQUE D'AUTUN. Séance du jeudi 18 février 1790 , au matin (1). M. Guillotin , Vun de MM. les secrétaires, donne (1) Cette séance est incomplète au
...
ion et les dispositions du présent décret » L'Assemblée décrète l'impression et l'ajournement de ce projet de décret» M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle du soir pour six heures.