Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-111 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-041 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
2 volumes found
  • Tome 55 : Du 11 au 27 décembre 1792 1 result
    • Séance du mercredi 26 décembre 1792

      - search term matches: (31)

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 612
      Speaker: Jean-Bon-Saint-André
      ...l de la séance du dimanche, 23 décembre 1792. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche, 23 décembre 1792.

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 615
      Speaker: Dupin
      ..., à peine de 300 livres d'amende, et de 10 livres pour chaque jour de retard, de p... ... le mois qui suivra l'arrêté de leurs registres, lesdits trésoriers seront tenus, à peine de 300 livres d'amende, et de 10 livres pour chaque jour de retard, de présenter à l'administrateur général les comptes de leurs exercices depuis et com...

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 616
      Speaker: Dupin
      ...s, à peine ae 300 livres d'amende et de 10 livres pour chaque jour de retard, de p... ...s le mois qui suivra l'arrêté de leurs registres, lesdits trésoriers seront tenus, à peine ae 300 livres d'amende et de 10 livres pour chaque jour de retard, de présenter à l'administrateur général les comptes de leurs exercices depuis et com...
      Speaker: Dupin
      ...les papiers trouvés après l'incendie du 10 août ; en conséquence, le ci-devant roi... ...ouvrir la fameuse porte de l'armoire de fer des Tuileries, où étaient renfermés les papiers trouvés après l'incendie du 10 août ; en conséquence, le ci-devant roi en avait une connaissance parfaite. Je la présente à la Gonvention: la voilà. C...
      ...1) Voir ci-dessus séance du 22 décembre 1792, page 359, le décret ordonnant que la c...
      ...aux annexes de la séance du 25 décembre 1792, le procès-verbal de vérification.
      ... à la barre, accompagné de Lamoi-gnon-Malesherbes, Tronchet, de Sèze, du maire (1) Voir ci-dessus séance du 22 décembre 1792, page 359, le décret ordonnant que la commission des 21 vérifiera si cette clef n'est pas celle de l'armoire de fer, et ci-dessus aux annexes de la séance du 25 décembre 1792, le procès-verbal de vérification.

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 619
      Speaker: Le Président
      ...uis à remplir avec fidélité la fonction auguste que la nation lui avait confiée, n'a pu... ... sur les termes, et posons d'abord, que l'Acte constitutionnel, en soumettant Louis à remplir avec fidélité la fonction auguste que la nation lui avait confiée, n'a pu le soumettre à d'autres conditions ou à d'autres peines que celles qui sont écr...

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 637
      ... 26 de ce mois. l Paris, le 28 décembre 1792, l'an I" de la Republique française. Os... ...eurs de Louis, a été par nous rétablie dans la minute, en exécution du décret du 26 de ce mois. l Paris, le 28 décembre 1792, l'an I" de la Republique française. Osselin, secrétaire; J.-A. Creuzé-Làtouche, secrétaire. »

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 643
      ...nd les pièces trouvées aux Tuileries le 10 août et recueillies par le comité de su...
      ...inséré en entier à la séance Hu 15 août 1792 au soir. ("Archives parlementaires, lr#...
      ...ré en entier, à la séance du 6 novembre 1792, comme annexe au rapport de Dufriche-Va...
      ...érés en entier à a seance du 7 décembre 1792. (Archives parlementaires, lr* série, t...
      ...és : Collée• tion Portiez (de l'Oise), tome 271, n° i. L- premier Rec eil comprend les pièces trouvées aux Tuileries le 10 août et recueillies par le comité de surveillance de TAssemblée législative. Il e-t composé de dix-sept cahiers de pièces découvertes chez La* on e et autres. Nous Ta vous inséré en entier à la séance Hu 15 août 1792 au soir. ("Archives parlementaires, lr# série, tome XLVI1I, p 185.) Le second Recueil comprend les pièces remises à la ...
      ...re des Vingt-Quatre par le comité de surveillance de la ville. Nous l'avons inséré en entier, à la séance du 6 novembre 1792, comme annexe au rapport de Dufriche-Valazé. Archives parlementaires, lre serie, tome L1H, page 226.) Le troisième Recu...
      ...rouvées dans l'armoire de fer. Il est compose de deux volumes que nous avons insérés en entier à a seance du 7 décembre 1792. (Archives parlementaires, lr* série, tome IIV, page 429.) Enfin le quatrième et dernier Recueil forme le troisième vol...
      ...ntion nationale du mercredi 26 décembre 1792 A la séance de la convention nationale du mercredi 26 décembre 1792
      ...e la Convention nationale du 5 décembre 1792, Van Ier de la République. Des pièces imprimées d'après le décret de la Convention nationale du 5 décembre 1792, Van Ier de la République.
      ... la Convention nationale du 22 décembre 1792, Van premier de la Rèrublique. Extrait du procès-verbal de la Convention nationale du 22 décembre 1792, Van premier de la Rèrublique.
      ... m'a remises aux Feuillants, le 12 août 1792. ...loppe sur laquelle sont écrits de la main de Thierry, ces mots: Clefs que le roi m'a remises aux Feuillants, le 12 août 1792.
      A Paris, ce 24 décembre 1792, Pan I*r de la République française. A Paris, ce 24 décembre 1792, Pan I*r de la République française.
      ... le ci-devant roi à Thierry, le 12 août 1792, ouvrent dans les appartements aux Tuil... procès-verbal qui constate que les clefs remises par le ci-devant roi à Thierry, le 12 août 1792, ouvrent dans les appartements aux Tuileries et que Vune de ces clefs ouvre l'armoire de fer( 1).
      Le 24 décembre 1792. Pan Ier de la République, Claude Bolot... Le 24 décembre 1792. Pan Ier de la République, Claude Bolot et Jean Borie, membres de la Convention, commissaires nommés par la commission ...

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 644
      ...on and advice. When such numbers go out of their rank to do evil, it may be allowed to me to do so with the hope of doing good. One word of timely consolation, one ray of rational hope making îts way-from a new quarter-through the gloom of treasonable fraud and treasonable viole...
      ...iving you bad advice. My own opinion is of little importance; I give you that of my father. You know what he fias done for you and for the mighty interests wich are involved in your's. You know his wisdom also. The world îully acknowledges, it, and 1, wh...
      ...now that his wisdom is beyond even what the world thinks of it. It is founded ou the profoundest méditation, the most extensive knowledge, ant the most various expérience of men and tnings. His deli-berate opinion, then, is this. In the present state of things, you have nothing to hope from the interior of your dominious, nothing, nothing, for a...
      ... stranger thinsks it necessary at this moss important crisis, to offer his opinion and advice. When such numbers go out of their rank to do evil, it may be allowed to me to do so with the hope of doing good. One word of timely consolation, one ray of rational hope making îts way-from a new quarter-through the gloom of treasonable fraud and treasonable violence wich surround you, may be necessary, and may be sufficient to save even a fi...
      ... I would not willinghy deceive you with false hopes, and I have no interest in giving you bad advice. My own opinion is of little importance; I give you that of my father. You know what he fias done for you and for the mighty interests wich are involved in your's. You know his wisdom also. The world îully acknowledges, it, and 1, who know him better than any one, know that his wisdom is beyond even what the world thinks of it. It is founded ou the profoundest méditation, the most extensive knowledge, ant the most various expérience of men and tnings. His deli-berate opinion, then, is this. In the present state of things, you have nothing to hope from the interior of your dominious, nothing, nothing, for a long time to come. It can be no otherwise. It is only from abroad that relief c...
      Le vingt-cinq décembre 1792, l'an premier de la Répuolique les comm... Le vingt-cinq décembre 1792, l'an premier de la Répuolique les commissaires dénommés au procès-verbal d'hier, en continuant la mission qui leur a é...
      ...bureau de la Convention, le 26 décembre 1792, pour être communiquées à Louis Capet. ... minute du procès-verbal des commissaires; et les clefs ont été déposées sur le bureau de la Convention, le 26 décembre 1792, pour être communiquées à Louis Capet.

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 645
      ...er that you are sur-rounded by none but the most determined trai-tors; men who have...
      ...muth less serve you, if they could' but the situation in which their execrable ana ...
      ... not. If they offer you any alleviation of your sufferings, it will be only to ins...
      ... It is an indubitable truth, written in the essence of things, that good cannot be extracted f...
      ...eart, and it will prove your salvation. The bad men you have to deal with ave the worst of ail. Y do not speak of your people in général : theroare many,...
      ...ome future time; but they cannot now be of the least use to you. Not one of them can by any possibility approrch yo...
      ... with these few words, which is tne sum of his whole advice, and which will preser...
      ... decreed that you should be pre-served. The words are these : « Saylittle; write no...
      ...ree to nothing; sustain your courage to the last. We are labour-ing to succour you. » This is the substance of what. I now say to you. I am to tell yo...
      ... my country — but individuals, aided by the conjuncture, can sometimes do a greatde...
      ... fear from England. Depend on that. Ail the other powers of Europe are for you. As far as 1 am able te judee, the préparations making are effectuai, and cannot fail of success. I am also satisfîed that your affairs are in ^ood hands. Do not let the delay alarm you ; it is necessary. I ha...
      ...m prejudicial to you. You are therefore the martyr of your virtues — a true martyr. Bear your...
      ... that, not only your own life, but that the cause of virtue, of government, of religion, and of ail good men, depends upon your firm-ne...
      ...ve lived to see better days afterwards. The condition from which you are fallen shews the instability of the human things. That very insta-bility ou...
      ...e hope is firmness and a total distrust of ail things and ail men that belong to the present system. This is no
      it is coming. Therefore, sustain your courage. About ail tnings, remember that you are sur-rounded by none but the most determined trai-tors; men who have no other view, no other desire, no other interest than to destroy you. They would note save you, muth less serve you, if they could' but the situation in which their execrable ana depraved ambition has pla-ced them, disables them from doing it, if it was their desire, which it is not. If they offer you any alleviation of your sufferings, it will be only to insure your ruin. Therefore, listen to no terms, to no compromise, to no proposition whatever. It is an indubitable truth, written in the essence of things, that good cannot be extracted from bad men by any human derree, or be procured by any compromise with them. In your situation, it is, if possible, truer than truth itself. Lay it to your heart, and it will prove your salvation. The bad men you have to deal with ave the worst of ail. Y do not speak of your people in général : theroare many, many good men amongst them, as you will find at some future time; but they cannot now be of the least use to you. Not one of them can by any possibility approrch your person, or stir a singer in your service, untilthe real patriots, whoare now ...
      ... ; he therefore desired me to tri if o slipof paper could be conveyed, inscribed with these few words, which is tne sum of his whole advice, and which will preserve you, if Providence has decreed that you should be pre-served. The words are these : « Saylittle; write nothing; promise nothing; agree to nothing; sustain your courage to the last. We are labour-ing to succour you. » This is the substance of what. I now say to you. I am to tell you that. 1 have left England merely to serve you — for no other reason. 1 am not employed by my country — but individuals, aided by the conjuncture, can sometimes do a greatdeal. You have nothing; to fear from England. Depend on that. Ail the other powers of Europe are for you. As far as 1 am able te judee, the préparations making are effectuai, and cannot fail of success. I am also satisfîed that your affairs are in ^ood hands. Do not let the delay alarm you ; it is necessary. I have only to addand to repeat again and agam : Maintain your courage. Whatever you...
      ... suppose you have, lirée ail men; but it is your virtues which have rendered them prejudicial to you. You are therefore the martyr of your virtues — a true martyr. Bear yourself as such. Remember that, not only your own life, but that the cause of virtue, of government, of religion, and of ail good men, depends upon your firm-ness atthis moment. God, who has infîicted these trials, will be your comfort and supporter. I am younger than you, but I have seen sorrow, and have lived to see better days afterwards. The condition from which you are fallen shews the instability of the human things. That very insta-bility ought nowto be your consolation, because your fall was once much more improbable than your perfect restauration is now. Again l repeat it : your only hope, your sure hope is firmness and a total distrust of ail things and ail men that belong to the present system. This is no

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 646
      ...both on your own account and on aecount of yourcause, which «s that of religion and govern-ment The means of justice ieIong to God and man. As far a... ... but ! havethouglit for you and la-Loured for you, and mean to do eo in future, both on your own account and on aecount of yourcause, which «s that of religion and govern-ment The means of justice ieIong to God and man. As far as my other duties will permit, I am devoted to your service: humble as my means ...
      August, the 6th. 1791, Bru scelles. August, the 6th. 1791, Bru scelles.

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 647
      ...rd'hui la septième représentation de la journée de Varennes, ou Le maître de poste de S... P. S. N'oubliez pas, Monsieur, qu'on a donné aujourd'hui la septième représentation de la journée de Varennes, ou Le maître de poste de Sainte-Menehould, fait historiquef au grand scandale de tous les honnêtes gens de...

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 648
      ...r Ribes de le déterminer sur le pied de 10 0/0 que perdent aujourd'hui les assigna...
      ...à payer que la moins-value au-dessus de 10 0/0. Le sieur Ribes demande la fixation...
      J'ai proposé au sieur Ribes de le déterminer sur le pied de 10 0/0 que perdent aujourd'hui les assignats, en sorte que Votre Majesté n'eût à payer que la moins-value au-dessus de 10 0/0. Le sieur Ribes demande la fixation à 6 0/0. Il doit m'envover des calculs et un mémoire pour justifier sa demande.
      ...maître de fixer le taux des assignats à 10 0/0 ; je l'ai quitté en lui disant que ... Alors, le sieur Ribes m'a laissé le maître de fixer le taux des assignats à 10 0/0 ; je l'ai quitté en lui disant que je prendrais les ordres ae Sa Majesté.

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 652
      10 mai 1791 10 mai 1791
      Mardi 10 mai après-midi. Mardi 10 mai après-midi.
      ...es exécuter. Je ne sortirai point de la journée. ...té, si elle juge de me donner d'ici à ce soir des ordres, ]e serai à portée de les exécuter. Je ne sortirai point de la journée.

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 653
      Interrogatoire subi le 29 décembre 1792, premier de la Républiqxte, par-devant ... Interrogatoire subi le 29 décembre 1792, premier de la Républiqxte, par-devant la commission extraordinaire des Douze, par le citoyen Drucourt, âgé de 42 ans, ...
      ...mois de février 1790 jusqu'au 5 octobre 1792, je n'avais pas repensé à tout cela une... ...je me rendais garant de la somme. Au reste cela est très loin de moi; depuis le mois de février 1790 jusqu'au 5 octobre 1792, je n'avais pas repensé à tout cela une seule

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 655
      ...s rassurants, avec la solennité la plus auguste et la plus touchante. Le roi se rendrai... ...eur doit être prêté dans les termes les plus clairs les plus expressifs, les plus rassurants, avec la solennité la plus auguste et la plus touchante. Le roi se rendrait à l'Assemblée nationale avec la reine qui conduirait son fils, le serment sera...
      ...i pourrait rendre cette solennité aussi auguste que touchante. ...ccasion où les reines auraient droit de séance; et on n'oublierait rien de ce qui pourrait rendre cette solennité aussi auguste que touchante.

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 656
      ...la main du roi : M. Lambert, 24 février 1792 Au haut èst. écrit de la main du roi : M. Lambert, 24 février 1792
      Paris, ce 24 février 1792. Paris, ce 24 février 1792.

      Séance du mercredi 26 décembre 1792

      page 657
      Paris, le 9 mars 1792 Paris, le 9 mars 1792
      Paris, ce 13 juin 1792 Paris, ce 13 juin 1792
  • Tome 64 : Du 2 au 16 mai 1793 1 result
    • Séance du vendredi 10 mai 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 402
      Speaker: Masuyer
      ... amour pour la chose publique. Si cette auguste assemblée daigne employer celui que je ... ...ient qu'elle prend à oet effet tous les moyens que lui suggèrent son zèle et son amour pour la chose publique. Si cette auguste assemblée daigne employer celui que je me permets de lui présenter, elle créera des défenseurs à la patrie ; elle fera ...
      ...les citoyens volent (1) Cette séance du 10 mai est la première tenue par la Conven... ...dérant le nombre des ennemis qui attaquent la France, désire ardemment que tous les citoyens volent (1) Cette séance du 10 mai est la première tenue par la Convention dans son nouveau Palais, On lit à ce sujet dans le Républicain, 11° 191, pa...
      ...tion nationale s'est rendue ce matin, à 10 heures, au nouveau local que depuis si ... « En exécution du décret rendu hier, la Convention nationale s'est rendue ce matin, à 10 heures, au nouveau local que depuis si longtemps on lui prépare et a ouvert sa première séance au Palais national, dans...

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 403
      Speaker: Masuyer
      ...mes à son secours. Si la prévoyance des augustes représentants daigne s'étendr© à quelqu... ...rer la vraisemblance : ainsi la nation aura, dans l'instant, plus de 200,000 hommes à son secours. Si la prévoyance des augustes représentants daigne s'étendr© à quelques intérêts et que leur sage politique veuille les favoriser, surtout celui que ...

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 405
      Speaker: Masuyer
      10° Lettre de Gohier, ministre de la justi... 10° Lettre de Gohier, ministre de la justice (4), par laquelle il envoie à la Convention un rapport sur les dépenses impré...

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 407
      ...s, Carton Ch 255, chemise 475, pièce n* 10. ...on germanique. Les désordres qui régnaient dans ce corps, (1) Archives nationales, Carton Ch 255, chemise 475, pièce n* 10.

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 408
      Speaker: Masuyer
      ...pérance, composée de jeunes citoyens de 10, 13 et 14 ans, armés chacun d'une pique... ...de Rioux, district de Saintes, est entré à, la tête d'une compagnie appelée \ Espérance, composée de jeunes citoyens de 10, 13 et 14 ans, armés chacun d'une pique et couverts de bonnets de la liberté, que le citoyen Bouquet a faits de sa prop...
      ...rale.) (1) Bulletin de la Convention du 10 mai 1193. (La Convention renvoie la lettre aux comités de législation et de Sûreté générale.) (1) Bulletin de la Convention du 10 mai 1193.

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 409
      ...s, Carton Cn 254, chemise 464, pièce n» 10. (3) Archives nationales, Carton Cn 254, chemise 464, pièce n» 10.

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 411
      Speaker: Masuyer
      ...s, 57 liv. 5 s. ; Caumant, 30 livres et 10 paires de souliers. ... 18 s. ; Saint-Félix-de-Faucaude, 70 livres ; Saint - Sulpice - de - Quilleragues, 57 liv. 5 s. ; Caumant, 30 livres et 10 paires de souliers.
      ...oyens, (1) Bulletin de la Convention du 10 mai 1793. Si Roland veut quitter Paris, il doit, comme les autres citoyens, (1) Bulletin de la Convention du 10 mai 1793.
      (2) Bulletin de la Convention du 10 mai 1793. (2) Bulletin de la Convention du 10 mai 1793.

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 413
      Speaker: Piorry
      ...ples bâtons. Ces 120,000 hommes forment 10 à 12 armées, divisées sur plusieurs poi... ...s de fusils de chasse ou de munition, de faux, de fourches, de piques, ou de simples bâtons. Ces 120,000 hommes forment 10 à 12 armées, divisées sur plusieurs points.

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 415
      (3) Bulletin de la Convention du 10 mai 1793. (3) Bulletin de la Convention du 10 mai 1793.

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 418
      Speaker: Isnard
      ... un tyran, qui, ayant secoué ce joug le 10 août désirent de se réorganiser en soci... ... sont urne agrégation d'hommes, jadis réunis sous les mêmes lois et asservis par un tyran, qui, ayant secoué ce joug le 10 août désirent de se réorganiser en société. Leur nombre les empêchant de traiter directement, ils nous ont chargés d'en...

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 420
      Speaker: Isnard
      ...lle doit fixer un taux dans le prix des journées du travail, tellement combiné avec le p... ...t pas ; 2° à ce que ce travail procure le nécessaire ; et, dans le cas opposé, elle doit fixer un taux dans le prix des journées du travail, tellement combiné avec le prix des denrées de première nécessité, et surtout du blé ; que l'ouvrier agricol...

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 426
      ..." série, tome 53, séance du 12 décembre 1792, page 33. ...bles à cet objet; — des moyens pour accélé- (1) Voyez Archives parlementaires, 1" série, tome 53, séance du 12 décembre 1792, page 33.

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 435
      « Paris, ce 10 mai 1793 « Paris, ce 10 mai 1793

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 436
      ... DE LA CONVENTION NATIONALE DU VENDREDI 10 MAI 1793 A LA SÉANCE DE LA CONVENTION NATIONALE DU VENDREDI 10 MAI 1793
      Dans le court exposé que je vous fis le 10 mai sur la prise de Thouars par les reb... Dans le court exposé que je vous fis le 10 mai sur la prise de Thouars par les rebelles, et sur la nécessité d'empêcher que nos communications entre Tours, Poitie...

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 438
      Suivant la loi du 18 août 1792, toutes les congrégations séculières et... Suivant la loi du 18 août 1792, toutes les congrégations séculières et régulières d'hommes et de femmes, même celles uniquement vouées au service des ...

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 439
      Vu la loi du 15 août 1792, qui met en otages tous les pères et mè... Vu la loi du 15 août 1792, qui met en otages tous les pères et mères des émigrés, d'après laquelle loi, il serait extraordinaire que Bouin de Noi...

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 442
      ...t sur les trois exercices 1790, 1791 et 1792. Ces recouvrement portent sur les trois exercices 1790, 1791 et 1792.
      ...ière et mobilière en recouvrement, pour 1792. Les sommes recouvrées sur les deux con... Il y a environ moitié des rôles de contribution foncière et mobilière en recouvrement, pour 1792. Les sommes recouvrées sur les deux contributions ne s'élèvent qu'au soixante-huitième du total.

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 443
      ...ccupait, à l'époque de la révolution du 10 août, le milieu de la Place d'Armes. De... La statue de Louis XIV occupait, à l'époque de la révolution du 10 août, le milieu de la Place d'Armes. Depuis le renversement de ce colosse, on avait fait, sur ses décombres, les

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page
      ...foncière et mobilière, exercice 1791 et 1792, et du recouvrement de ces contribution... ...ribution de remplacement des droits supprimés, exercice 1790; des contributions foncière et mobilière, exercice 1791 et 1792, et du recouvrement de ces contributions au 1er avril 1793.

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 446
      exercice 1791 et 1792, et du recouvrement exercice 1791 et 1792, et du recouvrement
      .... 36548 4 3 12764 4 1 82294 | 6 12641 7 10 946a 15 9 44538 1.9S.8 d. 36548 4 3 12764 4 1 82294 | 6 12641 7 10 946a 15 9
      1 1 j ' 60074 11 10 1 1 j ' 60074 11 10

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 447
      Lercice 1792. Lercice 1792.
      :ercice 1792. :ercice 1792.
      42915 2 4 64010 U 10 29202 12 7 71683 16 10 26255 12 8 £6880 8 6 42915 2 4 64010 U 10 29202 12 7 71683 16 10 26255 12 8 £6880 8 6
      557087 5 4 400950: || 9 301601 » 10 407468 19 4 418170 2. 1 235185 4 1 557087 5 4 400950: || 9 301601 » 10 407468 19 4 418170 2. 1 235185 4 1
      » 60074 10 14 . 1 ) 5670 9 11 472861 2 6 » 60074 10 14 . 1 ) 5670 9 11 472861 2 6

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 448
      a la séance du vendredi 10 mai 1793 a la séance du vendredi 10 mai 1793

      Séance du vendredi 10 mai 1793

      page 449
      ...ficiers, vacantes depuis le 18 novembre 1792, en demandant le mode de faire ce rempl... ...ndant : 1° ji être autorisé de faire le remplacement provisoire de 3 places d'officiers, vacantes depuis le 18 novembre 1792, en demandant le mode de faire ce remplacement ; 2° à obtenir des chapeaux ou casques pour ce détachement composé de 30...