Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-091 hits on 1791-101 hits on 1791-113 hits on 1791-123 hits on 1792-014 hits on 1792-025 hits on 1792-031 hits on 1792-043 hits on 1792-053 hits on 1792-063 hits on 1792-072 hits on 1792-082 hits on 1792-090 hits on 1792-101 hits on 1792-112 hits on 1792-121 hits on 1793-011 hits on 1793-021 hits on 1793-035 hits on 1793-042 hits on 1793-051 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-031 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 26 volumes
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 3 results
    • Séance du mercredi 11 janvier 1792

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 220 - 333
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M. Charles-Joseph Lhote, premier juge du tribunal de Longuyon, district de Longwy, département de la Moselle. Il prévient l'Assemblée que ce tribunal avait commencé l'instruction d'une procédure contre
      ...
      M. Mauduit le jour ou le lendemain du Te Deum et de la prise de possession » : tels sont les objets sur lesquels il importe de connaître la façon de penser de votre armée. Une fois le plan du concordat arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 11 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La séance est ouverte à neuf héures du matin. M. Dorizy , secrétaire, fait lecture d'une adresse de M.
      ...
      at arrêté entre nous, il ne doit plus varier, et nous devons tenir ferme. Je vous prie d'agréer les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc. Signé : jumécourt.
    • Séance du samedi 21 janvier 1792, au matin

      Séance du samedi 21 janvier 1792, au matin

      page 551
      Speaker: Dorizy
      ...également répartis. A la suite de cette démonstration, je propose l'idée de quelques décrets ... ...stes et que leur taux n'est pas excessif, mais, qu'ilsont été inégalement et illégalement répartis. A la suite de cette démonstration, je propose l'idée de quelques décrets qui paraissent propres à en faciliter le recouvrement. Je vous supplie, Monsieur...
    • Séance du vendredi 27 janvier 1792

      Séance du vendredi 27 janvier 1792

      page 691
      ...prin-cipes constitutionnels. Mais cette démonstration ne saurait entrer dans, le fond de la q... ...titude aux droits naturels de tous, qu'enfin il ne portait atteinte à aucun des prin-cipes constitutionnels. Mais cette démonstration ne saurait entrer dans, le fond de la question ; votre comité ne doit point oublier que sa mission (1) Bibliothèque nat...
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 3 results
    • Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      Séance du jeudi 9 février 1792, au matin

      page 301
      Speaker: Tronchon
      ...s calculs hypothétiques ne sont pas une démonstration. ...revenus ; mais ces calculs, plus ou moins exacts, sont tous hypothétiques, et des calculs hypothétiques ne sont pas une démonstration.
    • Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      page 422 - 453
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Duport, ministre de la justice, en date de ce jour, qui appelle l'attention de l'Assemblée sur l'exécution ae la loi du 8 juillet dernier, à l'effet de faire
      ...
      rthélémy Benoit, Boulourard, officiers municipaux, Largnier, substitut du procureur de la commune, Guiraud, Nitard, officiers municipaux, Seytres, procureur de la commune, Bertrand, Auguste Mossy, officiers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectu
      ...
      iciers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
    • Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      page 592
      Speaker: Fauchet
      ...vent être portées au plus haut degré de démonstration morale : 1° sa connivence dans l'export... ...i annoncées" à sa charge, quoique non susceptibles du même genre de preuves, peuvent être portées au plus haut degré de démonstration morale : 1° sa connivence dans l'exportation et la cherté des grains; 2° sa faveur pour les prêtres réfractaires ; 3° s...
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 3 results
    • Séance du mercredi 22 février 1792

      - search term matches: (1)

      Séance du mercredi 22 février 1792

      page 2 - 24
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver bal de la séance du mardi 21 février 1792, au matin. M. Thuriot , au nom des comités de législation et de surveillance réunis, fait un rapport sur la détention, dans la maison d'arrêt du tribunal du
      ...
      mais ce crime ne se suppose pas, l'homme est réputé innocent jusqu'à ce qu'il y ait des preuves contre lui, et jusque-là la loi le protège et défend qu'il soit arrêté et détenu. « Je requiers donc, pour l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 22 février 1792. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les Secrétaires donne lecture du tprocès-ver
      ...
      ur l'exécution de la loi, que le sieur Gircourt soit relaxé à l'effet de quoi les prisons lui seront ouvertes et à ce, le geôlier contraint quoique faisant, sera valablement déchargé. Signé : JuROT. »
    • Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      page 237
      Speaker: Pastoret
      Je m'abuse peut-être, mais la démonstration me paraît évidente. Je pourrais donc me... Je m'abuse peut-être, mais la démonstration me paraît évidente. Je pourrais donc me dispenser de discuter le système de l'empereur et de la diète de Ratisbonne. Je...
    • Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      Séance du jeudi 1er mars 1792, au soir

      page 262
      ...u patriotisme de mes concitoyens, et la démonstration la plus complète de leur innocence. La ... ...met un paquet : je l'ouvre avec empressement. J'y lis, et ae nouvelles preuves du patriotisme de mes concitoyens, et la démonstration la plus complète de leur innocence. La paix et le calme régnent à Avignon. Jamais la communication du corps municipal a...
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 3 results
    • Séance du mercredi 21 mars 1792, au matin

      Séance du mercredi 21 mars 1792, au matin

      page 206
      Speaker: Brissot de Warville
      ...et cette cause vous en offre encore une démonstration» On vous â prouvé qu'il fallait être ju... ...pelle hommes d'Etat. Aux yeux du philosophe, le juste et l'utile ne font qu un; et cette cause vous en offre encore une démonstration» On vous â prouvé qu'il fallait être juste ; je vais VOUS prouver qu'il est Utile d'être juste; je vais le prouver en p...
    • Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      Séance du lundi 26 mars 1792, au matin

      page 504
      ... mon avis, touché l'évidence dans cette démonstration. Je n'ajouterai aux preuves multipliées... ...e révoqué ou modifié par cette Assemblée, si plusieurs préopiriants n'avaient, à mon avis, touché l'évidence dans cette démonstration. Je n'ajouterai aux preuves multipliées qu'ils ont données en faveur de la révocation qu'un seul raisonnement dont la s...
    • Séance du dimanche 18 mars 1792

      - search term matches: (2)

      Séance du dimanche 18 mars 1792

      page 95 - 136
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. ÇUYTON-MORVEAU, président,ET DE MM. LEMONTEY ET FRANÇOIS (DE NEUFCHATEAU),, ex-présidents. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 17 mars 1792, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Tarbé, ministre d
      ...
      n sont pures et droites ; mais ce n'est que de votre sagesse, de vos lumières et de votre justice que nous attendons les règles sûres et invariables, après lesquelles nous soupirons pour l'honneur de la profession et la salubrité publique. Nous avons l'honneur d'être très respectueusement, Messieurs, Vos très humbles et très obéissants serviteurs. Les membres du corps de la pharmacie de Marseille.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 18 mars 1792 . PRÉSIDENCE DE M. ÇUYTON-MORVEAU, président,ET DE MM. LEMONTEY ET FRANÇOIS (DE NEUFCHATEAU),, ex-présidents. La séance est ouverte à ne
      ...
      la profession et la salubrité publique. Nous avons l'honneur d'être très respectueusement, Messieurs, Vos très humbles et très obéissants serviteurs. Les membres du corps de la pharmacie de Marseille.
  • Tome 44 : Du 22 mai au 8 juin 1792 3 results
    • Séance du mardi 29 mai 1792, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 29 mai 1792, au matin

      page 245 - 286
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Du mardi 29 mai 1792 , au matin. Suite de la séance permanente. présidence de mm. condorcet et lacuée, ex-présidents, tardiveau, président et français de nantes, vice-président. présidence de m. condorcet.. La séance est reprise à huit heures du matin. Un membre, au nom du comité des secours publics, fait un rapport et présente un projet de décret sur une pétition d
      ...
      eront. » M. Ducos. Les mesures qu'on vous propose sont de la plus haute importance et tiennent à la Constitution d'assez près pour qu'elles soient examinées par l'Assemblée dans un moment où elle sera plus nombreuse. Je demande que la discussion soit ajournée à sept heures du soir. Plusieurs membres : Appuyé! appuyé! (L'Assemblée suspend sa séance à cinq heures et s'ajourne à sept heures du soir.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Du mardi 29 mai 1792 , au matin. Suite de la séance permanente. présidence de mm. condorcet et lacuée, ex-présidents, tardiveau, président et français de nantes, vice-p
      ...
      plus nombreuse. Je demande que la discussion soit ajournée à sept heures du soir. Plusieurs membres : Appuyé! appuyé! (L'Assemblée suspend sa séance à cinq heures et s'ajourne à sept heures du soir.)
    • Séance du mardi 29 mai 1792, au soir

      Séance du mardi 29 mai 1792, au soir

      page 293
      Speaker: Ramond
      Je passe maintenant à la démonstration que la mesure du licenciement est absol... Je passe maintenant à la démonstration que la mesure du licenciement est absolument inconstitutionnelle- Et à cet égard, je m'appuierai sur une considération ...
    • Séance du vendredi 1 juin 1792, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du vendredi 1 juin 1792, au matin

      page 451
      ... autre qui nous semble péremptoire, les démonstrations que feraient l'empereur, mettraient peu... ...gréable. Si cette considération ne suffit pas pour l'en détourner, il en est une autre qui nous semble péremptoire, les démonstrations que feraient l'empereur, mettraient peut-être le roi "et sa famille dans un danger imminent, ainsi Léopold II, en voula...