Results in Volume 21

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-104 hits on 1790-1111 hits on 1790-121 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 16 results
Results sorted by date, ascending

Séance du dimanche 5 décembre 1790

Séance du dimanche 5 décembre 1790

page 220 - 250
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du dimanche 5 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Defermon , au nom du comité d'imposition donne lecture de la totalité.du décret sur l'enregistrement des actes civils et judiciaires et sur les titres de propriété et propose deux articles additionnels. Par le premier de ces articles, le comité propose de décréter q
...
rbitraires, seront rassemblés, et il en sera formé de nouveaux régiments, afin qu'ils jouissent de l'honneur de défeudre la patrie pour laquelle ils ont été dignes de souffrir. L'Assemblée nationale avertit toutes les municipalités, tous les corps administratifs, tous les citoyens, de veiller au salut de la patrie, et de se préparer à s'unir pour défendre au besoin la liber lé qu'ils ont conquise.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du dimanche 5 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Defermon , au nom du comité d'imposition donne lecture de la total
...
vertit toutes les municipalités, tous les corps administratifs, tous les citoyens, de veiller au salut de la patrie, et de se préparer à s'unir pour défendre au besoin la liber lé qu'ils ont conquise.

Séance du mardi 7 décembre 1790, au matin

Séance du mardi 7 décembre 1790, au matin

page 298 - 307
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du mardi 7 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. MM. Castellanet et Poulain de Boutancourt , secrétaires , donnent lecture des procès-verbaux des séances d'hier. Il ne s'élève aucune réclamation. M. le Président annonce que M. Gudin fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage intitulé : Supplément du contrat soci
...
le nombre 4e ces plaees laissé au choix "du roi ». Un membre demande que le comité militaire présente ioçessammenfc un semblable projet de décret sur le mode d'avancement dans la marine, (Cette proposition est adoptée.) M. le Président annonce que la séance est levée, et que l'Assemblée va se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination des six commissaires qui viennent d'être décrétés.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du mardi 7 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. MM. Castellanet et Poulain de Boutancourt , secrétaires , don
...
sition est adoptée.) M. le Président annonce que la séance est levée, et que l'Assemblée va se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination des six commissaires qui viennent d'être décrétés.

Séance du jeudi 9 décembre 1790, au matin

Séance du jeudi 9 décembre 1790, au matin

page 343 - 353
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉT10N. Séance du jeudi 9 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il s'élève à ce sujet une contestation relative au décret concernant les médailles, rendu dans la séance d'hier. Diverses membres demandent que les coins soient déposés aux archives d
...
l'Assemblée aura jugé devoir décréter. Signé : Levis de Mirepoix, Martineau, Vignon, Hutteau, D. Chevreux, Dionis, Leclerc, Chevreuil, Anson, Bonueval, Gros, curé de Saint-Nicolas du Chardonnet; Bevière, Debourge, Germain, Poignot, Bailly, Camus, Treilhard, Dosfaut, Garnier, Cayla, Rochechouart, Bé-rardier, Lemoiue, F. de Beauharnais, Lusi-gnem, Montesquiou-Fezensac, Berthereau, Tronchet, Duport.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉT10N. Séance du jeudi 9 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de l
...
ère, Debourge, Germain, Poignot, Bailly, Camus, Treilhard, Dosfaut, Garnier, Cayla, Rochechouart, Bé-rardier, Lemoiue, F. de Beauharnais, Lusi-gnem, Montesquiou-Fezensac, Berthereau, Tronchet, Duport.

Séance du vendredi 10 décembre 1790

Séance du vendredi 10 décembre 1790

page 361 - 366
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du vendredi 10 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Lancelot, secrétaire, donne lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier. (Ces procès-verbaux sont adoptés.) M. Camus , membre du comité d'aliénation, propose et fait adopter le décret suivant : « Sur le rapport fait par un des membres du comi
...
ivre de leur montant présumé, suivant l'article précédent ; et dans le cas d'insuffisantjé du produit des diverses cotes fixes dë la contribution personnelle, pour former la cotisation générale de la Communauté, le surplus sera réparti sur là cçte des revenus mobiliaires, jusqu'à concurrencé du dix-huitième, et ensuite sur la cote d'habitation. » M. le Président lève la séance à 3 heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du vendredi 10 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Lancelot, secrétaire, donne lecture des procès-ve
...
Communauté, le surplus sera réparti sur là cçte des revenus mobiliaires, jusqu'à concurrencé du dix-huitième, et ensuite sur la cote d'habitation. » M. le Président lève la séance à 3 heures et demie.

Séance du lundi 13 décembre 1790

Séance du lundi 13 décembre 1790

page 433 - 460
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du lundi 13 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il est adopté. M. Gaultier-Biauzat. Je vais vous faire lecture d'une délibération.des administrateurs du département du Puy-de-Dôme, relativement à la résistance qu'appor
...
le 5 ci-dessus, et dont le rapport est ou sera en état d'être fait d'ici au 31 décembre présent mois, seront incessamment rapportées par lesdits comités, aux jours qui leur seront indiqués par l'Assemblée. Fait en comité, le 13 décembre 1790. Signé : Henry (ci-devant de Longuève), Régnier, Pougeard, Prévôt, Montesquiou, Beau-metz, de Curt, Camus, Palasne-Champeaux, Gouttes, Marquis, Batz, Mathieu.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du lundi 13 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture du procè
...
blée. Fait en comité, le 13 décembre 1790. Signé : Henry (ci-devant de Longuève), Régnier, Pougeard, Prévôt, Montesquiou, Beau-metz, de Curt, Camus, Palasne-Champeaux, Gouttes, Marquis, Batz, Mathieu.

Séance du mardi 14 décembre 1790, au soir

Séance du mardi 14 décembre 1790, au soir

page 475 - 482
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du mardi 14 décembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes : Adresse des administrateurs du département de la Seine -Inférieure, qui exposent leurs inquiétudes sur les entreprises, si souvent répétées, par lesquelles on s'efforce d'alarmer les bons citoyens
...
eté dus caractère dont vous êtes revenus et de la mission que voms exercez; vous- convaincrez les peuples- que c'est à tort qu'bn a cherché à vous enlever leur confiunce; et» les peuples, revenus de leurs préventions et; égarements,, béniront le ciel de leur avoirménagé- et accordé de tels pasteurs et dentela médiateurs., Fait à Goblentz, le 26 novembre 1790: i è f Clément, archevêque et électeur.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du mardi 14 décembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. Un de MM. les secrétaires donne lecture des adresses suivantes
...
eurs préventions et; égarements,, béniront le ciel de leur avoirménagé- et accordé de tels pasteurs et dentela médiateurs., Fait à Goblentz, le 26 novembre 1790: i è f Clément, archevêque et électeur.

Séance du samedi 27 novembre 1790, au matin

Séance du samedi 27 novembre 1790, au matin

page 38 - 73
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du samedi 27 novembre 1790 . au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 25 novembre au soir. M. Coroller ,autre secrétaire, lit le procès-Verbal de la séance du 26 novembre au soir. M. Poignot ,autre secrétaire, fait lecture du procès-v
...
e du procès-verbal de ce jour, situés dans le district de Pithiviers, municipalité du même lieu, aux charges, clauses et conditions portées par le décret du 14 mai dernier, et pour le prix de 371,393 livres, 2 sous 1 den., ainsi qu'il est porté par les procès-ver-baux d'estimations et évaluations, payable de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président lève la séance à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du samedi 27 novembre 1790 . au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti ,secrétaire, donne lectu
...
livres, 2 sous 1 den., ainsi qu'il est porté par les procès-ver-baux d'estimations et évaluations, payable de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président lève la séance à trois heures.

Séance du mercredi 15 décembre 1790

Séance du mercredi 15 décembre 1790

page 482 - 507
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux des deusL séanees de; la veille. t II ne. se produit aucune réclamation. M. Bouche La.Provence est actuellement une mer. On y va, en bateau. Soixante-quatre bâtiments chargés de, marchandises: senti e
...
istricts, départements ou diocèses, mén tropoleset régions, et le renvoi au recueil des décrets qui ont opéré ou opéreront des changements, (1) Cette table contiendra un volume de & huit cents pages. Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux
...
Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.

Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

page 73 - 110
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LÀMETH. Séance du samedi 27 novembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir par la lecture des adresses suivantes : Adresse de la société des amis de la Constitution, établie à Charolles, qui exprime la plus vive affliction sur l'accident arrivé à M. Charles de La-meth, à qui tous les amis de la patrie out juré un attachemen
...
ui est temporel, je dois l'être à la puissance spirituelle dans tout ce qui est spirituels Pour régler ma conduite, j'attends la décision du souverain pontife et des évêques} ils sont mes guides et mes oracles dans tout ce qui regarde la religion. En leS suivant, je ne puis èfrer Ego cathedrœ Pétri comocior : super illam Petram œaificatam esse ec-elesiam 6ciô (Saint Jérôme* ép. XIV.) Je suis, été*
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LÀMETH. Séance du samedi 27 novembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir par la lecture des adresses suivantes : Adresse de
...
s oracles dans tout ce qui regarde la religion. En leS suivant, je ne puis èfrer Ego cathedrœ Pétri comocior : super illam Petram œaificatam esse ec-elesiam 6ciô (Saint Jérôme* ép. XIV.) Je suis, été*

Séance du mardi 28 décembre 1790, au matin

Séance du mardi 28 décembre 1790, au matin

page 687 - 695
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m.d'andré. Séance du mardi 28 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. d'Estagniol présente à l'Assemblée une adresse de fèlicitation du tribunal du district de Sedan. En s'appiaudissant de la commission honorable d'annonCer une installation qui le dépouille de l'office de grand-sénéchal; qui, après avoir été possédé
...
yemfi?ê ; m'empresse de remplir aujourd'hui un deyoir que je regarde eomme indispensable et sacré ppur tout ecçlésiastiqqe qui connaît bien la liberté de l'Eglise gallii âne, qui aime sincèrement sa religion, sa patrie, la tranquillité publique, et la Constitution que Vous ave? donnée a la fronce. M. l'abbé Massieu prononce le serment, (L Assemblée applaudit.) (M séitnce est leyée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m.d'andré. Séance du mardi 28 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. d'Estagniol présente à l'Assemblée une adresse d
...
eligion, sa patrie, la tranquillité publique, et la Constitution que Vous ave? donnée a la fronce. M. l'abbé Massieu prononce le serment, (L Assemblée applaudit.) (M séitnce est leyée à trois heures.)