Results in Volume 21

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-104 hits on 1790-119 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 13 results
Results sorted by date, ascending

Séance du dimanche 5 décembre 1790

Séance du dimanche 5 décembre 1790

page 220 - 250
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du dimanche 5 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Defermon , au nom du comité d'imposition donne lecture de la totalité.du décret sur l'enregistrement des actes civils et judiciaires et sur les titres de propriété et propose deux articles additionnels. Par le premier de ces articles, le comité propose de décréter q
...
rbitraires, seront rassemblés, et il en sera formé de nouveaux régiments, afin qu'ils jouissent de l'honneur de défeudre la patrie pour laquelle ils ont été dignes de souffrir. L'Assemblée nationale avertit toutes les municipalités, tous les corps administratifs, tous les citoyens, de veiller au salut de la patrie, et de se préparer à s'unir pour défendre au besoin la liber lé qu'ils ont conquise.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du dimanche 5 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Defermon , au nom du comité d'imposition donne lecture de la total
...
vertit toutes les municipalités, tous les corps administratifs, tous les citoyens, de veiller au salut de la patrie, et de se préparer à s'unir pour défendre au besoin la liber lé qu'ils ont conquise.

Séance du lundi 6 décembre 1790, au soir

Séance du lundi 6 décembre 1790, au soir

page 268 - 298
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du lundi 6 décembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. Salicetti , secrétaire, fait la lecture des adresses suivantes, dont le renvoi est ordonné aux différents comités : Adresse du conseil général de la commune de la ville de Vézelise, département de la Meurthe, qui adhère de plus fort à tous les décrets de l'Ass
...
sont remerciés de leur zèle patriotique pour le rétablissement de la paix à Nancy et pour le succès de l'importante commission dont ils étaient chargés. « Art. 9. Ordonne à son président de se retirer dans le jour par devers le roi pour le prier de donner sa sanction au présent décret, n (Ce rapport est fréquemment interrompu par des applaudissements.) (La séance est levée à onze heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du lundi 6 décembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. Salicetti , secrétaire, fait la lecture des adresses suivant
...
dans le jour par devers le roi pour le prier de donner sa sanction au présent décret, n (Ce rapport est fréquemment interrompu par des applaudissements.) (La séance est levée à onze heures et demie.)

Séance du mardi 7 décembre 1790, au soir

Séance du mardi 7 décembre 1790, au soir

page 307 - 320
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du mardi 7 décembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie, M. de Croix. Je demanda que l'ordre du jour soit interverti pour un instant et que l'Assemblée, avant de passer à l'affaire de Nancy, entende le rapport du comité des recherches sur les troubles qui agitent le département du Pas-de-Calais et sur la pétition qui a
...
s par l'honneur, à donuer un grand exemple d'une vertu purement civique ; j'ose assurer, dis-je, que ces deux mille arpents seraient aisément, la troisième année, vendus 800,000 livres, et auraient rendu à la nation près de aOO hommes qu'on pourrait compter au*nom-bre de ses meilleurs citoyens, propres, d'ailleurs, à être employés aux différentes fodctions qu'on croira les plus utiles à la nation.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du mardi 7 décembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie, M. de Croix. Je demanda que l'ordre du jour soit interverti pou
...
ndu à la nation près de aOO hommes qu'on pourrait compter au*nom-bre de ses meilleurs citoyens, propres, d'ailleurs, à être employés aux différentes fodctions qu'on croira les plus utiles à la nation.

Séance du jeudi 9 décembre 1790, au soir

Séance du jeudi 9 décembre 1790, au soir

page 353 - 361
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du jeudi 9 décembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. Un de MM. les secrétaires fait l'annonce des adresses suivantes" : Adresse du tribunal du district de Gonesse, installé ce matin à Montmorency. Il consacre les premiers instants de son existence politique à exprimer son attachement et celui de ses juridicia-bles
...
'établir en France qu'à la charge par eux d'y professer la religion catholique. C'est cette loi particulière que vous venez de détruire. (L'Assemblée ne statue point sur les motious incidentes de MM. Martineau et de Foucault.) Divers membres demandent l'impression du rapport de M. Barrère. La demande d'impression est mise aux voix et décrétée. M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du jeudi 9 décembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. Un de MM. les secrétaires fait l'annonce des adresses suivantes
...
Martineau et de Foucault.) Divers membres demandent l'impression du rapport de M. Barrère. La demande d'impression est mise aux voix et décrétée. M. le Président lève la séance à neuf heures et demie.

Séance du mardi 14 décembre 1790, au matin

Séance du mardi 14 décembre 1790, au matin

page 460 - 475
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du mardi 14 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Martineau secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. d'André Je viens en peu de mots vous rendre compte des démarches faites par les six com- (1). Cette séance est incomplète au Moniteurs missaires nommés par l'Assembl
...
ux, demande, pour raison de sauté, un congé de six semaines qui lui est accordé. M. Laboreys de Chateau-Favier depute du département de la Creuse, absent par congé du 10 novembre, pour six semaines, écrit à M. le Président pour qu'il veuille bien prier l'Assemblée de lui donner une prolongation de congé de quinze jours, ce que l'Assemblée lui accorde. M. le Président lève la séance à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du mardi 14 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Martineau secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
...
crit à M. le Président pour qu'il veuille bien prier l'Assemblée de lui donner une prolongation de congé de quinze jours, ce que l'Assemblée lui accorde. M. le Président lève la séance à trois heures.

Séance du samedi 27 novembre 1790, au matin

Séance du samedi 27 novembre 1790, au matin

page 38 - 73
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du samedi 27 novembre 1790 . au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 25 novembre au soir. M. Coroller ,autre secrétaire, lit le procès-Verbal de la séance du 26 novembre au soir. M. Poignot ,autre secrétaire, fait lecture du procès-v
...
e du procès-verbal de ce jour, situés dans le district de Pithiviers, municipalité du même lieu, aux charges, clauses et conditions portées par le décret du 14 mai dernier, et pour le prix de 371,393 livres, 2 sous 1 den., ainsi qu'il est porté par les procès-ver-baux d'estimations et évaluations, payable de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président lève la séance à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du samedi 27 novembre 1790 . au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti ,secrétaire, donne lectu
...
livres, 2 sous 1 den., ainsi qu'il est porté par les procès-ver-baux d'estimations et évaluations, payable de la manière déterminée par le même décret. » M. le Président lève la séance à trois heures.

Séance du jeudi 16 décembre 1790, au matin

Séance du jeudi 16 décembre 1790, au matin

page 508 - 518
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- PÉTION. Séance du jeudi 16 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie M. l'abbé Lancelot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. Daubert , député d'Agen, rend compte d'une plainte du départent nt de Lot-et-Garonne, contre la municipalité de Valence pour fait d'insubordination et de déso
...
. sur ie pied du denier vingt de leur intérêt; dprèâ aVOir reçu le visa des commissaires préposés à. la liquidation générale. » M. de Montesquiou , rdpjltfHëilr ; propose d'âjoùter âti dë'Cret des ariiclëS additiO'nflelâ dëstinés à le compléter: M. Boutteville-Dumetz demandé l'ajourne-trièlùt ttë fees àirtifefes. (L'ajohrnëment est prbndhcé^ M. le Président lève ia séance à trois heures ëi dèmie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- PÉTION. Séance du jeudi 16 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie M. l'abbé Lancelot , secrétaire, donne lecture du procès-verb
...
iiclëS additiO'nflelâ dëstinés à le compléter: M. Boutteville-Dumetz demandé l'ajourne-trièlùt ttë fees àirtifefes. (L'ajohrnëment est prbndhcé^ M. le Président lève ia séance à trois heures ëi dèmie.

Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

Séance du samedi 27 novembre 1790, au soir

page 73 - 110
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LÀMETH. Séance du samedi 27 novembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir par la lecture des adresses suivantes : Adresse de la société des amis de la Constitution, établie à Charolles, qui exprime la plus vive affliction sur l'accident arrivé à M. Charles de La-meth, à qui tous les amis de la patrie out juré un attachemen
...
ui est temporel, je dois l'être à la puissance spirituelle dans tout ce qui est spirituels Pour régler ma conduite, j'attends la décision du souverain pontife et des évêques} ils sont mes guides et mes oracles dans tout ce qui regarde la religion. En leS suivant, je ne puis èfrer Ego cathedrœ Pétri comocior : super illam Petram œaificatam esse ec-elesiam 6ciô (Saint Jérôme* ép. XIV.) Je suis, été*
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LÀMETH. Séance du samedi 27 novembre 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir par la lecture des adresses suivantes : Adresse de
...
s oracles dans tout ce qui regarde la religion. En leS suivant, je ne puis èfrer Ego cathedrœ Pétri comocior : super illam Petram œaificatam esse ec-elesiam 6ciô (Saint Jérôme* ép. XIV.) Je suis, été*

Séance du vendredi 24 décembre 1790, au matin

Séance du vendredi 24 décembre 1790, au matin

page 643 - 660
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 24 décembre 1790 » au matin (l) La séance est ou verte à neuf heures et demie du matin. M. Merlin , rapporteur du comité de Constitution : Messieurs, ayant eu l'honneur de vous proposer, le sept septembre dernier, plusieurs articles que vous avez décrétés, et qui font partie du titre XIV de la loi générale sur l'organisation judiciai
...
5 s, i d. Département de l'Aube. A ia municipalité de Celles pour....................62,003 L 16 s. 10 d. A celle de Viviers, pour................. 14,656 1. 6 s. 3 d. A celle de Landre- ville, pour...................72,781 1. 1 s. 2 d. A celle de Loches, pour.....,.................13,708 1. 13 s. 2 d. A celle d'Essoyes, pour................. 7,569 1. 19 s. 6 d. La séance est levée à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 24 décembre 1790 » au matin (l) La séance est ou verte à neuf heures et demie du matin. M. Merlin , rapporteur du comité de Constitutio
...
.................72,781 1. 1 s. 2 d. A celle de Loches, pour.....,.................13,708 1. 13 s. 2 d. A celle d'Essoyes, pour................. 7,569 1. 19 s. 6 d. La séance est levée à trois heures.

Séance du vendredi 24 décembre 1790, au soir

Séance du vendredi 24 décembre 1790, au soir

page 660 - 662
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 24 décembre 1790 au soir(1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses suivantes : Adresse des administrateurs du district de Sens, qui annoncent à l'Assemblée que la dissolution du chapitre de cette ville n'a donné lieu à aucun mouvement extraordinaire ; que le culte a é
...
tt- Saint-Maurice d'Echuzeu. 495 » » — Yazambon., .... ..'..,,.. 59,944 3 6 — Tranclière. .............. 9,619 i » — Certines............ 6,550 16 » — Dampierre de Chalppiont. 3,530 8 » — Tossiat.......................14,268 14 » —; Drnillat..............,.. 34,430 » » -s- Sai n t-Martin-du-Mon ..........18,976 12 6 — Priay..................,...11. 8,319 12 » (La séance est levée à nepf çt $çmie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 24 décembre 1790 au soir(1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adresses s
...
..................14,268 14 » —; Drnillat..............,.. 34,430 » » -s- Sai n t-Martin-du-Mon ..........18,976 12 6 — Priay..................,...11. 8,319 12 » (La séance est levée à nepf çt $çmie.)