Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-041 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-091 hits on 1791-1010 hits on 1791-1117 hits on 1791-129 hits on 1792-0111 hits on 1792-027 hits on 1792-039 hits on 1792-0413 hits on 1792-058 hits on 1792-068 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-041 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 14 volumes
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 5 results
    • Séance du vendredi 28 octobre 1791, au matin

      Séance du vendredi 28 octobre 1791, au matin

      page 462 - 494
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 28 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matim.. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances du matin et du soir du jeudi 27, octobre. M. le Président. Voici' le résultat du scrutin pour lu nomination des membres du comité de féodalité. Sont élus : MM. BrivaJ. Rolland.
      ...
      toutes les quinzaines, un état de ces recettes au commissaire de la caisse de l’extraordinaire, lequel en fera dresser chaque mois un tableau qui sera remis à l’Assemblée nationale. « Art. 9. Les Français accusés d’avoir porté les armes contre leur ‘pays, seront jugés par la Haute Cour nationale, et s’ils sont convaincus, déclarés traîtres à la patrie, et condamnés aux peines affectées à ce crime.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 28 octobre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. DUCASTEL. La séance est ouverte à neuf heures du matim.. Un de MM. les secrétaires fait lecture des proc
      ...
      çais accusés d’avoir porté les armes contre leur ‘pays, seront jugés par la Haute Cour nationale, et s’ils sont convaincus, déclarés traîtres à la patrie, et condamnés aux peines affectées à ce crime.
    • Séance du jeudi 3 novembre 1791

      Séance du jeudi 3 novembre 1791

      page 603 - 621
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 2 novembre. Un membre : J’ai observé, dans la lecture du procès-verbal, que l’Assemblée avait renvoyé au comité de législation des observations sur la nomination des élèves
      ...
      grandes peines, portées co tre les perturbateurs du repos public, s’il va échet ; et les simples décrets de soit-ouï, et jugements d’ac cusation, suspendront le payement de toute pension ou traitement des accusés. « Art. 10. L’Assemblée nationale charge son comité de législation de lui présenter incessamment un projet de loi, a l’effet de constater les naissances, les mariages et les sépultures.»
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 3 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Viénot-Vaublanc, secrétaire, donne lecture du procès-verb
      ...
      t des accusés. « Art. 10. L’Assemblée nationale charge son comité de législation de lui présenter incessamment un projet de loi, a l’effet de constater les naissances, les mariages et les sépultures.»
    • Séance du dimanche 6 novembre 1791

      Séance du dimanche 6 novembre 1791

      page 658 - 671
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, Vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 5 novembre, ainsi que des décrets qui n’avaient point été insérés dans le procès-verbal du 4 de ce mois, et dont on avait réclamé l’insertion. Un membre : Le d
      ...
      e va terminer sa séance. (Applaudissements.) (L’Assemblée décrète qu’il sera fait une mention honorable dans le procès-verbal de l’ouvrage de M. Kersaint et renvoie cet ouvrage au comité de marine.) M. le Président annonce que 6 autres pétitionnaires demandent à être admis aujourd’hui à la barre. (L’Assemblée décrète qu’ils seront entendus dimanche prochain.) (La séance est levée à quatre heures,)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 6 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC, Vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné, secrétaire, donne lecture
      ...
      . le Président annonce que 6 autres pétitionnaires demandent à être admis aujourd’hui à la barre. (L’Assemblée décrète qu’ils seront entendus dimanche prochain.) (La séance est levée à quatre heures,)
    • Séance du mercredi 8 novembre 1791

      Séance du mercredi 8 novembre 1791

      page 688 - 711
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 8 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 7 novembre. M. Lemontey, secrétaire, donne lecture d’une pétition de M. Chevalier, relative à un projet pour rendre le Rhône navigable depuis Genève jusqu’à Lyon. M. Riboud. Je de
      ...
      , en prêtant le serment constitutionnel, et ils recevront en outre une prime proportionnée à la priorité de leur réunion aux drapeaux français. 8° Sera réputé participant, à l’attaque, tout Français émigré pendant cette attaque, et qui ne justifiera pas son absence par des motifs solides autres que prétexte de voyage ou maladie, à moins que son absence n’ait une date antérieure au 14 juillet 1789.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 8 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey, secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      migré pendant cette attaque, et qui ne justifiera pas son absence par des motifs solides autres que prétexte de voyage ou maladie, à moins que son absence n’ait une date antérieure au 14 juillet 1789.
    • Séance du mercredi 9 novembre 1791

      Séance du mercredi 9 novembre 1791

      page 711 - 725
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 9 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 novembre. M. Brissot de Warville, secrétaire. Maintenant, Messieurs, je vais vous lire en entier le Décret sur les émigrants, tel qu’il doit être rédigé. En tête sera
      ...
      d des puissances étrangères limitrophes, qui souffrent sur leur territoire les rassemblements des Français fugitifs. Art. 15. « L’Assemblée nationale déroge expressément aux lois contraires au présent décret. Art. 16. « Le présent décret sera porté dans le jour à la sanction du roi. » M. le Président désigne 4 commissaires pour porter le décret à la sanction. (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LEGISLATIVE. Séance du mercredi 9 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VERGNIAUD. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Brissot de Warville, secrétaire, donne lecture du proc
      ...
      décret. Art. 16. « Le présent décret sera porté dans le jour à la sanction du roi. » M. le Président désigne 4 commissaires pour porter le décret à la sanction. (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 8 results
    • Séance du mercredi 23 novembre 1791

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 306 - 321
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 23 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances du mardi 22 novembre, au matin et au soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une adresse de Louis Alexandre Roger, ci-devant grenadier du 6° régiment d'infanterie, qui se pl
      ...
      ts, et ce doit être l'objet continuel de la surveillance et de la sollicitude de l'Assemblée : c'est là-dessus qu'est fondé l'espoir, des amis et des ennemis de la Constitution. On ne saurait trop le répéter, tout tient aux finances : c'est aujourd'hui la partie la plus importante de l'administration, et peut-être la plus difficile, jusqu'à ce qu'on y ait mis plus a'ordre, de clarté et d'ensemble.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 23 novembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. VIÉNOT-VAUBLANC. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-
      ...
      répéter, tout tient aux finances : c'est aujourd'hui la partie la plus importante de l'administration, et peut-être la plus difficile, jusqu'à ce qu'on y ait mis plus a'ordre, de clarté et d'ensemble.
    • Séance du samedi 26 novembre 1791, au matin

      Séance du samedi 26 novembre 1791, au matin

      page 370 - 380
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 26 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 24 novembre, au soir. M. Lacretelle , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 25 novembre. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une a
      ...
      tc... Signé : Les administrateurs du département de police. » M. Rouyer. Je demande que ce soit le juge de paix de la section des Gobelins. (L'Assemblée décrète que les scellés seront apposés au second domicile du sieur Delattre par le juge de paix de la section des Gobelins.) M. le Président. Je rappelle à l'Assemblée qu'il y aura une séance ce soir. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 26 novembre 1791 , au matin. présidence de m. viénot-vaublanc. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Torné , secrétaire, donne lecture du pr
      ...
      d domicile du sieur Delattre par le juge de paix de la section des Gobelins.) M. le Président. Je rappelle à l'Assemblée qu'il y aura une séance ce soir. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du dimanche 27 novembre 1791

      Séance du dimanche 27 novembre 1791

      page 391 - 405
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 26 novembre, au matin. M. Lemontey , secrétaire, fait lecture d'une notice abrégée des lettres, adresses et pétitions, envoyées à VAssemblée : elles ont été renv
      ...
      itaire.) M. Audrein. Je demande une séance extraordinaire, demain, pour entendre le reste des pétitionnaires et le rapport du comité militaire sur les Invalides. (L'Assemblée décrète qu'il y aura une séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 27 novembre 1791 . présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lemontey , secrétaire, donne lecture d
      ...
      séance demain soir, qui sera destinée à entendre les autres pétitionnaires, et dans laquelle le comité militaire fera son rapport sur la pétition des Invalides.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 29 novembre 1791, au matin

      Séance du mardi 29 novembre 1791, au matin

      page 424 - 443
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au matin. présidence de m. lacépède, président, et de m. viénot-vaublanc, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 28 novembre, au soir. M. Guadet , secrétaire, donne lecture des pétitions et adresses suivantes : 1° Pétition des sieurs S
      ...
      es acclamations des tribunes et des applaudissements de l'Assemblée.) (L'Assemblée adopte ensuite, à l'unanimité, le message lu par M. Viénot-Vaublanc et ordonne qu'il sera dans le jour porté au roi.) M. Isnard. Je demande l'impression du message et l'envoi aux 83 départements, après qu'il aura été présenté au roi. (L'Assemblée adopte la motion de M. Isnard.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 29 novembre 1791 , au matin. présidence de m. lacépède, président, et de m. viénot-vaublanc, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin.
      ...
      M. Isnard. Je demande l'impression du message et l'envoi aux 83 départements, après qu'il aura été présenté au roi. (L'Assemblée adopte la motion de M. Isnard.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 3 décembre 1791, au soir

      Séance du samedi 3 décembre 1791, au soir

      page 551 - 560
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 décembre 1791 , au soir. présidence dè m. ducastèl, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir; Un membre, au nom du comité d'inspection des secrétariats et bureaux, présente à l'Assemblée un projët de décret qui est adopté dans les termes suivants : « L'Assemblée nationale, après avoir entendu le rapport de ses cpmmissaires-inspébte
      ...
      lle ajourne à demain, à l'ouverture de la séance. Lorsque le rapporteur vous aura mis sous les yeux le compte de M. Duportail, alors vous prononcerez en connaissance ae cause. Plusieurs membres : Fermez la discussion ! . (L'Assemblée ferme la discussion et ajourne la discussion sur le tout après le rapport du comité militaire qui doit être fait demain.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 3 décembre 1791 , au soir. présidence dè m. ducastèl, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir; Un membre, au nom du comité d'inspectio
      ...
      ez la discussion ! . (L'Assemblée ferme la discussion et ajourne la discussion sur le tout après le rapport du comité militaire qui doit être fait demain.) (La séance est levée à dix heures et demie.)
    • Séance du dimanche 4 décembre 1791

      Séance du dimanche 4 décembre 1791

      page 560 - 576
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 4 décembre 1791. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance au samedi 3 décembre, au matin. Un membre : La dénonciation faite hier par M. Vabbé Fauchet contre M. Delessart est si grave et porte un caractère si atroce, que je crois
      ...
      approximation.............. 36,000 Traitements des commissaires de la comptabilité.................. » Nota. Il sera remis incessamment à Messieurs du comité d'examen des comptes, un état exact et comparatif de ce que coûtaient annuellement les ci-devant chambres des comptes, et l'ancien bureau de vérification des états au vrai au conseil, dont le Bureau de comptabilité va remplacer les fonctions.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 4 décembre 1791. présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture
      ...
      paratif de ce que coûtaient annuellement les ci-devant chambres des comptes, et l'ancien bureau de vérification des états au vrai au conseil, dont le Bureau de comptabilité va remplacer les fonctions.
    • Séance du mercredi 7 décembre 1791

      Séance du mercredi 7 décembre 1791

      page 620 - 645
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 6 décembre qui est adopté sans réclamation. Ùn de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Pétition du sieur Olivier Cha
      ...
      que les forces nationales destinées pour Saint-Domingue, ne puissent être employées que pour réprimer la révolte des noirs, sans qu'elles puissent agir directement ou indirectement pour protéger ou favoriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 7 décembre 1791 . présidence de m. lemontey, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      voriser les atteintes qui pourraient être portées à l'état des hommes de couleur libres, tel qu'il a été fixé à Saint-Domingue, à l'époque du 25 septembre dernier. (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du vendredi 18 novembre 1791

      Séance du vendredi 18 novembre 1791

      page 127 - 146
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 novembre 1791 présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 17 novembre. Un membre : Je rappelle la motion pleine de sagesse qui a été faite hier par M. Vergniaud (1) pour conserver au Corps législatif la dignité qui lui con
      ...
      et à tous ses pervers partisans, que je les crois parjures, coupables au crime de lèse-Constitution, de lèse-vœu national; je dis enfin qu'ils se sont rendus criminels par le grand scandale, par l'affreux tumulte qu'ils firent et causèrent dans la séance d'hier ; et je conclus, avec tous les vrais amis de la Constitution, a ce qu'ils soient censés déclarés rebelles à la loi, et rappelés à l'ordre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 18 novembre 1791 présidence de m. lacépède, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      reux tumulte qu'ils firent et causèrent dans la séance d'hier ; et je conclus, avec tous les vrais amis de la Constitution, a ce qu'ils soient censés déclarés rebelles à la loi, et rappelés à l'ordre.
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 showing 10 of 16 results view all
    • Séance du dimanche 11 décembre 1791

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 2 - 23
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre 1791, au matin. , Un de MM. les secrétaires donné lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Pétition des avoués du tribunal du district de Chartres, par
      ...
      os décrets qu'on en a mit usage. On a voulu mettre une grande importance à la dénonciation ; notre devoir est de la repousser et de donner par là à tout l'Empire un exemple éclatant de notre respect pour la Constitution. Je demande donc que, sur la dénonciation de la pétition individuelle des 10 citoyens de Paris, pour solliciter le veto, l'Assemblée nationale déclare qu'il n'y a lieu à délibérer.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 11 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Guadet ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      our la Constitution. Je demande donc que, sur la dénonciation de la pétition individuelle des 10 citoyens de Paris, pour solliciter le veto, l'Assemblée nationale déclare qu'il n'y a lieu à délibérer.
    • Séance du lundi 19 décembre 1791

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 248 - 263
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès- verbal de la séance du dimanche 18 décembre. M. Thuriot. J'observe, sur la rédaction du procès-verbal de la séance d'hier, que M. Dubu, l'un des pétitionnaires admis à la barre, a ajouté à son nom celui de Longc
      ...
      sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 2 décembre. 11 décembre. 4 décembre. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 4 décembre. 7 décembre. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 7 décembre. 11 décembre. 9 décembre. 17 décembre. 15 décembre. 15 décembre. 14 décembre. Non sujet à là. sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 18 décembre 18 décembre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 19 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Ramond , secrétaire, donne lecture du procès- verbal de l
      ...
      a ordonné l'exécution le 7 décembre. 11 décembre. 9 décembre. 17 décembre. 15 décembre. 15 décembre. 14 décembre. Non sujet à là. sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 18 décembre 18 décembre.
    • Séance du mardi 20 décembre 1791

      Séance du mardi 20 décembre 1791

      page 264 - 276
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 20 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Coupé donne lecture d'une adresse des citoyens du bourg d'Attichy, département de l'Oise. Ils offrent à la patrie une somme de 6,000 livres à prélever sur le bénéfice résultant de soumission pour l'acquisition de domaines nationaux à eux adjugés p
      ...
      recevront le prix ; s'ils sont venus avec des intentions perfides, ils apprendront parmi nous à être francs et généreux. J'appuie donc le projet du comité avec cet amendement, que les rassemblements seront dissipés, et que les personnes qui les composent, quoique libres de vivre sous la protection des lois françaises, seront provisoirement tenues de choisir leur domicile hors des villes de guerre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 20 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Coupé donne lecture d'une adresse des citoyens
      ...
      eront dissipés, et que les personnes qui les composent, quoique libres de vivre sous la protection des lois françaises, seront provisoirement tenues de choisir leur domicile hors des villes de guerre.
    • Séance du mercredi 21 décembre 1791

      Séance du mercredi 21 décembre 1791

      page 286 - 297
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures dû matin. M. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 20 décembre 1791, au matin. M. Jahan. Je demande que le procès-verbal exprime l'indignation avèc laquelle l'Assemblée a repoussé la motion inconstitutionnelle de M. Delcher... Plu
      ...
      s du directoire de département, qui en vérifiera et arrêtera le compte de l'emploi. Art. 16. Les états d'échange qui auront lieu seront consignés dans un registre à ce destiné, qui sera tenu par les directoires de district, qui sera ou- vert à toute réquisition. La copié de ce registre sera adressée par le directoire, chaque quinzaine, au département. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 21 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à neuf heures dû matin. M. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      irectoires de district, qui sera ou- vert à toute réquisition. La copié de ce registre sera adressée par le directoire, chaque quinzaine, au département. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      page 311 - 323
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUECHATEAU, VICE-PRÉSIDENT. , La. séance est Ouverte à six heures du spir. M. Dalmas (Joseph), Messieurs,un citoyen infortuné, un père malheureux, m'a adresse une dénonciation que je vous demande la permission de vous lire; - • . Plusieurs membres ; Oui l'oui ! M. Dalmas (Joseph). La voici ' «
      ...
      pas de rapporter au Trésor public le produit de leurs travaux. Messieurs, j'ai l'honneur de prendre en leur nom, vis-à-vis de vous tous en général et en particulier, vis-à-vis du grand peuple dont vous présentez l'image imposante, tous les engagements du devoir et de la reconnaissance. Votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : Aristide-Aubert Dupetit-Thouars, _ lieutenant de vaisseau.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 22 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUECHATEAU, VICE-PRÉSIDENT. , La. séance est Ouverte à six heures du spir. M. Dalmas (Joseph),
      ...
      s présentez l'image imposante, tous les engagements du devoir et de la reconnaissance. Votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : Aristide-Aubert Dupetit-Thouars, _ lieutenant de vaisseau.
    • Séance du lundi 12 décembre 1791

      Séance du lundi 12 décembre 1791

      page 24 - 42
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 10 décembre au soir. M. Jollivet. Il y a dans le procès-verbal des expressions qui tendent à faire croire que l'Assemblée n'a fait mention honorable de Y Adresse des citoyens de la H
      ...
      d'un mois pour ces échanges. « Art. 8. Le terme écoulé, les assignats restants seront accordés, en échange de ceux de 500 livres, aux cultivateurs et fabricants, suivant le même ordre de présentation, sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 12 décembre 1791 . PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY. La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Fauchet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      , sur des certificats des municipalités visés par les directoires de district. « Art. 9. Les billets de la caisse d'escompte de Paris pont provisoirement exceptés des dispositions du présent décret. »
    • Séance du lundi 26 décembre 1791, au matin

      Séance du lundi 26 décembre 1791, au matin

      page 392 - 419
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 24 décembre 1791, au matin. Un autre de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 24 décembre 1791, au soir. M. le Président. J'annonce à
      ...
      re ville est assez tranquille depuis que nous avons ces messieurs parmi nous, et que nous sommes débarrassés de leurs suisses. Du 3 novembre 1791 . Les suisses ont été débarqués et sont partis ce matin sur Y Emmanuel, capitaine Colmin, pour la baie des Mousquites; on doit les y déposer avec des outils propres à la culture, trois mois de vivres et deux rechanges à chacun. Ils sont au nombre de 216.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LEMONTEY . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès
      ...
      n sur Y Emmanuel, capitaine Colmin, pour la baie des Mousquites; on doit les y déposer avec des outils propres à la culture, trois mois de vivres et deux rechanges à chacun. Ils sont au nombre de 216.
    • Séance du lundi 26 décembre 1791, au soir

      Séance du lundi 26 décembre 1791, au soir

      page 419 - 427
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25 décembre. Un membre observe que M. le secrétaire a omis dans le procès-verbal la rédaction du décret relatif à la pétition de 45 citoyens de Paris qui
      ...
      été rétabli et les portes étant fermées depuis longtemps, il n'y a absolument personne, et on ne peut trouver l'officier commandant. Plusieurs membres: Monsieur le Président, mettez aux voix le renvoi aux commissaires inspecteurs de la salle. (L'Assemblée décrète le renvoi de cette affaire aux commissaires de la salle pour en faire le rapport demain.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 26 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DÉ M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Grangeneuve , secrétaire, donne lec
      ...
      i aux commissaires inspecteurs de la salle. (L'Assemblée décrète le renvoi de cette affaire aux commissaires de la salle pour en faire le rapport demain.) (La séance est levée à neuf heures et demie.)
    • Séance du jeudi 29 décembre 1791, au matin

      Séance du jeudi 29 décembre 1791, au matin

      page 596 - 631
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de là séance du mereredi 28 décembre. Un rfiembre : M. Dumas a mis dans le décret relatif à ceux qui sont dispensés de constater leur résidence (1), le nom du roi avant la d
      ...
      (1) Voir ci-dessus, même séance, page 618, le projet de déclaration présenté par M. Condorcet. Nos exhortations n'auront de succès qu'en offrant nous-mêmes l'exemple d'une harmonie qui, venant à se propager dans l'Empire, peut seule rendre impuissants les coupables efforts de nos ennemis intérieurs et extérieurs. 29 décembre 1791 . Signé : BRÉMONTIER, Député du département de la Seine-Inférieure.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Mathieu Dumas , secrétaire, donn
      ...
      ropager dans l'Empire, peut seule rendre impuissants les coupables efforts de nos ennemis intérieurs et extérieurs. 29 décembre 1791 . Signé : BRÉMONTIER, Député du département de la Seine-Inférieure.
    • Séance du jeudi 29 décembre 1791, au soir

      Séance du jeudi 29 décembre 1791, au soir

      page 631 - 643
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Chassagnac , au nom du comité des pétitions, fait un rapport sur diverses pétitions et adresses qui lui ont été renvoyées; il s'exprime ainsi : Messieurs, votre comité des pétitions m'a chargé de vous présenter l'analyse des adresses q
      ...
      es au pouvoir exécutif. (L'Assemblée renvoie les pièces au pouvoir exécutif.) Plusieurs membres demandent que la conduite des gardes nationaux volontaires du second bataillon du département des Landes soit approu- vée et qu'il en soit fait mention honorable au procès-verbal. (L'Assemblée décrète cette motion.) M. le Président annonce l'ordre du jour pour demain. (La séance est levée à dix heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 29 décembre 1791 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Chassagnac , au nom du comité des p
      ...
      soit approu- vée et qu'il en soit fait mention honorable au procès-verbal. (L'Assemblée décrète cette motion.) M. le Président annonce l'ordre du jour pour demain. (La séance est levée à dix heures.)
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 6 results
    • Séance du lundi 23 janvier 1792

      Séance du lundi 23 janvier 1792

      page 594 - 607
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à onze heures un quart du matin. M. le Président. Messieurs, M. le secrétaire-rédacteur du procès-verbal, n'est pas arrivé. M. Lacombe-Saint-Michel. Je demande la parole, pour prier l'Assemblée de mettre à l'ordre du jour l'affaire d'un malheureux soldat, chassé injustement de son corps
      ...
      décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'article 14.) ; Plusieurs membres demandent à présenter des articles additionnels. (L'Assemblée décrète que les membres qui auront des articles additionnels à présenter, sont invités à les communiquer au comité militaire, et charge son comité de lui en rendre compte demain, ainsi que de ceux renvoyés à son examen.) (La séance est levée à cinq heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 23 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à onze heures un quart du matin. M. le Président. Messieurs, M. le secrétaire-rédacteur
      ...
      els à présenter, sont invités à les communiquer au comité militaire, et charge son comité de lui en rendre compte demain, ainsi que de ceux renvoyés à son examen.) (La séance est levée à cinq heures.)
    • Séance du mercredi 25 janvier 1792

      Séance du mercredi 25 janvier 1792

      page 641 - 664
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 25 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 24 janvier, au matin. M. Lomont. Je demande qu'il soit fait, dans le procès-verbal, une mention honorable de la conduite que la municipalité et la garde nationale de la ville de
      ...
      lus !c Je me résume, Messieurs, et conclus à adopter le projet du comité avec les amendements suivants: 1° Qu'en demandant de promptes explications à l'empereur, il ne lui sera point fixé de délai ; 2° Qu'on attendra sa réponse j usqu'au 25 février et que le roi sera prié de faire néanmoins tout disposer de manière que nos troupes, à cette époque, soient en état ae se mettre en campagne et d'agir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 25 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Broussonnet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      ° Qu'on attendra sa réponse j usqu'au 25 février et que le roi sera prié de faire néanmoins tout disposer de manière que nos troupes, à cette époque, soient en état ae se mettre en campagne et d'agir.
    • Séance du vendredi 27 janvier 1792

      Séance du vendredi 27 janvier 1792

      page 688 - 706
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 26 janvier, au matin. M. Delacroix , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 26 janvier, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de MM.
      ...
      , payées par la Trésorerie dans le courant de décembre. Décret portant que Louis-Stanislas-Xavier, prince français, est Non sujet, etc., censé avoir abdiqué son droit à la-régence^ 20 janvier. Décret qui déclare valable l'élection du sieur Jacques-Gilbert Non sujet, etc., MoreaU, à la piàçe de procureur syndic du district ae Poitiers. 22 janvier. Paris, le 26 janvier 1792. Signé : M.-L.-F. DUPORT.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 janvier 1792 . PRÉSIDENCE DE M. GUADET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      qui déclare valable l'élection du sieur Jacques-Gilbert Non sujet, etc., MoreaU, à la piàçe de procureur syndic du district ae Poitiers. 22 janvier. Paris, le 26 janvier 1792. Signé : M.-L.-F. DUPORT.
    • Séance du 5 janvier 1792, au matin

      Séance du 5 janvier 1792, au matin

      page 76 - 91
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du 5 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 4 janvier . Un membre : Je demande le rapport du décret qui a ordonné l'ajournement de la question de savoir si le décret sur la haute cour nationale devait être
      ...
      cédure de Colmar. J'ai cru que je devais choisir pour cette place un homme très éclairé et très impartial, et l'homme le plus de sang-froid que je connaisse. Un membre : Je demande que les éclaircissements du ministre de l'intérieur et du ministre de la justice soient renvoyés au comité des pétitions pour en faire son rapport. (L'Assemblée décrète ce renvoi.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du 5 janvier 1792 , au matin. présidence de m. françois de neufchateau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      ments du ministre de l'intérieur et du ministre de la justice soient renvoyés au comité des pétitions pour en faire son rapport. (L'Assemblée décrète ce renvoi.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 6 janvier 1792

      Séance du vendredi 6 janvier 1792

      page 101 - 114
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. Séance du vendredi 6 janvier 1792 . Un de MM. les secrétaires donne lecture du procèsrverbal de la séance du jeudi 5 janvier, au matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 5 janvier, au soir. Un membre, député du département des Basses-Pyrénées : Je réclame de la justice de l'Assemb
      ...
      iner si les secours aux départements seront pour l'année entière,, ou seulement pour trois mois, époque où I on pourra statuer définitivement sur toutes les dépenses dé l'Etat. Plusieurs membres : L'ajournement à demain ! (L'Assemblée, consultée, ordonne l'impression du rapport et du projet de décret de M. Deperet et ajourne la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.) '
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. PRÉSIDENCE DE M. FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU. Séance du vendredi 6 janvier 1792 . Un de MM. les secrétaires donne lecture du procèsrverbal de la séance du jeudi 5 janvier,
      ...
      journement à demain ! (L'Assemblée, consultée, ordonne l'impression du rapport et du projet de décret de M. Deperet et ajourne la discussion à demain.) (La séance est levée à trois heures et demie.) '
    • Séance du samedi 7 janvier 1792, au soir

      Séance du samedi 7 janvier 1792, au soir

      page 131 - 167
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Clauzel , au nom du comité de l'extraordinaire des financesy ,présente un projet de décret sur là demande du^ministre de la guerre tendant à la suspension de la vente des forges de Moyeuvre, Naix et Moutiers-sur-Saulx, pour les affec
      ...
      era fixée d'après les états que j'en fournirai. Et que ce même décret sera rapporté à mon égard en cé qu'il surseoit à juger la responsabilité demandée contre le sieur Bourgon jusqu'au rapport des commissaires à envoyer, et le réformant, déclarer dès à présent ledit sieur Bourgon responsable des torts par moi soufferts, et des dommages considérables qui en sont la suite. Signé : François Lhomonld.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 janvier 1792 , au soir. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT, VICE-PRÉSIDENT. La séance est ouverte à six heures du soir. M. Clauzel , au nom du comité de l'e
      ...
      missaires à envoyer, et le réformant, déclarer dès à présent ledit sieur Bourgon responsable des torts par moi soufferts, et des dommages considérables qui en sont la suite. Signé : François Lhomonld.
  • Tome 38 : Du 29 janvier au 21 février 1792 showing 10 of 11 results view all
    • Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

      Séance du mardi 30 janvier 1792, au matin

      page 10 - 27
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 30 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, fait lecture dû pro-cès-verbal de là séance du dimanché 29 janvier. M. Antonelle , secrétaire, fait lecture du pro-cès-verbal de la séance du samedi au soir, 28 janvier. M. Delacroix , secrétaire, donne lecture des lettres suiv
      ...
      u'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement de M. Tarbé et adopte la dernière rédaction de M. Thuriot qui forme l'article 4.) Suit la teneur de cet article : Art. 4. ; « Les Français ou étrangers qui voudront sortir du royaume, le déclareront à la municipalité du lieu de leur résidence, et il sera fait mention de leur déclaration dans leurs passeports. » (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 30 janvier 1792 , au matin. présidence de m. guadet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lamarque , secrétaire, fait lecture dû pro-cès-ver
      ...
      qui voudront sortir du royaume, le déclareront à la municipalité du lieu de leur résidence, et il sera fait mention de leur déclaration dans leurs passeports. » (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du vendredi 10 février 1792

      Séance du vendredi 10 février 1792

      page 345 - 394
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi. 10 février 1792 . PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin M. Aubert-Dubayet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 9 février au matin. M. Delacroix , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 9 février au soir. M. Delmas. J'ai reçu plusieurs pièces relatives à Var
      ...
      ; mais comme cette partie demande à être traitée dans un certain détail, et qu'il semble instant dans les circonstances où nous nous trouvons, de faire paraître, sans retard, tout ce qui a trait à l'égalité descultesj je me hâte de livrer à l'impression ce que je viens d'écrire, et si cette première partie est accueillie du public avec quelque faveur, je ne tarderai pas a lui présenter la seconde.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi. 10 février 1792 . PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin M. Aubert-Dubayet , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      galité descultesj je me hâte de livrer à l'impression ce que je viens d'écrire, et si cette première partie est accueillie du public avec quelque faveur, je ne tarderai pas a lui présenter la seconde.
    • Séance du mardi 11 février 1792, au matin

      Séance du mardi 11 février 1792, au matin

      page 394 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 11 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 10. Un membre : J'ai reçu la nouvelle que les habitants de la commune de Chagny, pleins de respect pôur les intentions de l'Assemblée nationale, ont laissé partir, auss
      ...
      rs, soit enfin pour les remboursements qu'ils ont pu faire aussi de^ leurs deniers sur leurs emprunts collectifs. Nota. —i Les autres articles du titre V sont relatifs à la liquidation des notaires royaux des autres départements, à l'établissement des notaires publics, et à l'imputation du fonds de responsabilité sur le remJboursement de ceux des notaires liquidés qui demeureront notaires publics.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 11 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-
      ...
      yaux des autres départements, à l'établissement des notaires publics, et à l'imputation du fonds de responsabilité sur le remJboursement de ceux des notaires liquidés qui demeureront notaires publics.
    • Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      Séance du samedi 11 février 1792, au soir

      page 422 - 453
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1° Lettre de M. Duport, ministre de la justice, en date de ce jour, qui appelle l'attention de l'Assemblée sur l'exécution ae la loi du 8 juillet dernier, à l'effet de faire
      ...
      rthélémy Benoit, Boulourard, officiers municipaux, Largnier, substitut du procureur de la commune, Guiraud, Nitard, officiers municipaux, Seytres, procureur de la commune, Bertrand, Auguste Mossy, officiers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 11 février 1792 , au soir. présidence de m. mathieu dumas, président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lectu
      ...
      iciers municipaux, Lombard, secrétaire. Nbus, soussignés, certifions que l'original du certificat ci-dessus a été déposé par nous au comité des pétitions. A Paris, le 14 février 1792 . Duprat, Rovère.
    • Séance du dimanche 12 février 1792

      Séance du dimanche 12 février 1792

      page 453 - 465
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 12 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance du vendredi 10 février. (Après quelques changements, l'Assemblée adopte la rédaction de ce procès-verbal.) M. Calon , au nom des inspecteurs de la salle. Messieurs, M. le commandant généra
      ...
      nationale, un nouveau décret tendant à accorder des fonds pour la continuation des ouvrages , du Panthéon. M. le Président répond aux pétitionnaires et leur accorde les honneurs de la séance. (L'Assemblée ajourne le rapport sur cet objet au plus prochain jour et décrète que le comité d'instruction publique se concertera, à cet effet, avec le comité central.). (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 12 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delmas , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal d
      ...
      mblée ajourne le rapport sur cet objet au plus prochain jour et décrète que le comité d'instruction publique se concertera, à cet effet, avec le comité central.). (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du lundi 13 février 1792

      Séance du lundi 13 février 1792

      page 465 - 485
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de la séance du 5 février de la seconde lecture d'un projet de décret, présenté par le comité de l'ordinaire des finances sur l'acompte demandé par les entrepreneurs des églises de Saint-Sulpice, Saint-Ph
      ...
      sera faite des matériaux de l'église, et on observe, en outre, que le chevet de cette église appuyé sur le mur de clôture du port dont il fait partie, ne doit pas non plus être compris dans la vente, mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 13 février 1792 . présidence de m. condorcet. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre relève l'omission faite dans le procès-verbal de l
      ...
      mais bien être conservé comme clôture à l'arsenal jusqu'à ce que la marine ait statué sur le meilleur parti à tirer de l'emplacement de l'église. « A Rochefort, 30 décembre 1791. « Signé: tonfaire. »
    • Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      Séance du vendredi 17 février 1792, au matin

      page 583 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 16 février dont la rédaction est adoptée. M. Lacuée. Le 12 octobre 1791, le ministre des contributions publiques vous annonça qu'il s'occupait à compléter les mesures rela
      ...
      M. Lacuée. Les officiers auront beaucoup de peine à se procurer d'eux-mêmes la viande et le pain. Un membre : Je demande que l'augmentation aiflieu pour les gardes nationales, suivant le grade, comme pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 17 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance èst ouverte à neuf heures du matin. M. Ducos , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      pour les officiers de troupes de ligne. Plusieurs membres : L'ajournement de la discussion à ce soir I (L'Assemblée ajourne à ce soir la suite de la discussion.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du samedi 18 février 1792, au matin

      Séance du samedi 18 février 1792, au matin

      page 606 - 634
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 18 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 17 février au matin et au soir, dont la rédaction est adoptée. Un membre demande le renvoi d'une pétition des sieurs Letellier et Mirey au comité ae liquidation. (L'As
      ...
      1792, sur les fortifications et autres ouvrages nécessaires à la défense de l'Empire ; enfin un état des demandes faites par les commissaires-inspecteurs de l'artillerie et du génie, pour mettre les; places de la ci-devant province ae Dauphiné en état de défense. (L'Assemblée renvoie ces pièces au comité militaire pour en rendre compte le plus tôt possible.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 18 février 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. CONDORCET. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès
      ...
      places de la ci-devant province ae Dauphiné en état de défense. (L'Assemblée renvoie ces pièces au comité militaire pour en rendre compte le plus tôt possible.) (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du lundi 20 février 1792

      Séance du lundi 20 février 1792

      page 676 - 714
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 20 février 1792 . présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance du samedi 18 février, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une lettre de M. Riihl, député du Bas-Rhin, par laquelle il présente un ouvrage sur les moyens de favoriser la c
      ...
      incendie,' mais il a droit de diriger leurs efforts ; et la défiance devient légitime lorsqu'il les voit, sous prétexte d'éteindre le feu, employer des moyens imprudents dont l'effet inévitable est d'en étendre les ravages. P. S. J'ai dû relever quelques faits, j'ai dû repousser des soupçons calomnieux ; je regrette les instants employés à cette défense; et, quoi qu'il arrive, je ne réplique plus.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 20 février 1792 . présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Charlier , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verba
      ...
      en étendre les ravages. P. S. J'ai dû relever quelques faits, j'ai dû repousser des soupçons calomnieux ; je regrette les instants employés à cette défense; et, quoi qu'il arrive, je ne réplique plus.
    • Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      Séance du mardi 21 février 1792, au matin

      page 714 - 740
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du mardi 21 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : 1°. Lettre de M. Cahier de Gerville, ministre de Vintérieur, relative aux dépenses extraordinaires de la gendarmerie nationale, pour la translation de quelques accusés dans les prison
      ...
      février 1792. Décret portant qu'il n'y a pas lieu à accusation contre MM. Sour-dille fils, Rolle, Brillet et Amarou fils, détenus à Château-Gon-thier. A Paris, le 21 février 1792. DATES DES SANCTIONS. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 1s février 1792. 15 février 1792. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 15 fèvrief 1792. « Signé : M.-L.-F. Duport. »
      ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE Séance du mardi 21 février 1792 , au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bigot de Préameneu , secrétaire, donne lecture des let
      ...
      Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 1s février 1792. 15 février 1792. Non sujet à la sanction. Le roi en a ordonné l'exécution le 15 fèvrief 1792. « Signé : M.-L.-F. Duport. »
  • Tome 39 : Du 22 février au 14 mars 1792 5 results
    • Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      Séance du jeudi 1 mars 1792, au matin

      page 229 - 254
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 28 février Î792, au soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 29 février 1792, au matin. Un de MM. les secrétaires
      ...
      atique. M. Basire. Je demande l'impression du pam-phet de l'empereur. (L'Assemblée ordonne l'impression des pièces et le renvoi au comité diplomatique.) M. le Président lève la séance à quatre heures et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 1er mars 1792, au matin. PRÉSIDENCE DE M. MATHIEU DUMAS* La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Quatremère-Quincy , secrétaire, donne lecture
      ...
      et demie. MM. Chabot, Merlin, Basire et plusieurs autres membres demandent que la séance ne soit pas levée. M. Merlin. Monsieur le Président, l'Assemblée vous ordonne de rester. (La séance est levée.)
    • Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin

      Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin

      page 283 - 337
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Muraire , secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 1er mars, au matin. Un membre, au nom du comité des décrets, propose la rédaction suivante de l'acte d'accusation rendu par t'Assemblée contre le sieur Fabianï (t), capita
      ...
      rait de 20, donc vous en miriez 10 autres pour amortir et vous avez par devers vous un accroissement successif qui tranquillise tout à la fois le créancier et le consommateur. Voilà le double objet que j'avais, à présenter. Je crois avoir rempli une tache. Repoussé par les ministres, il ne. me reste qu'iin moyen de consolation : celui de servir ma patrie en lui consacrant mes veilles et mes idées.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 2 mars 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Muraire , secrétaire, fait lecture du procès-
      ...
      e j'avais, à présenter. Je crois avoir rempli une tache. Repoussé par les ministres, il ne. me reste qu'iin moyen de consolation : celui de servir ma patrie en lui consacrant mes veilles et mes idées.
    • Séance du jeudi 23 février 1792

      Séance du jeudi 23 février 1792

      page 24 - 44
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapport, et présente un projet de décret sur les réclamations de là commune de Nantes, relatives aux opérations du corps électoral du département de la Loire-Inférieure (1;; il s'exprime ainsi : Messieurs
      ...
      lengros. Salmon. Sanslaville. Saulnier. Sautayra. Schirmer. Sers. Siau. Siblot. Sissous. Solomiac. Soubey rand-Saint-Prix. Soubrany. Taillefer. Tavernel. Teillard. Terrède. Thévenet. Thibaut. Thuriot. Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 23 février 1792. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pierron , au nom du comité des pétitions, fait un rapp
      ...
      Turgan. Vacher. Valdruche. Vanhœnacker. Vardon. Vayron. Veirieu. Vergniaud. Vérité fils. Vernerey. Vidalot. Viennet. Voisard fils. Vu illier. Waelterlé. imprimerie des ennemis jurés des ministériels.
    • Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 10 mars 1792, au matin

      page 526 - 550
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assemblée d'un procès-verbal du Conseil général de la commune et du district de Lai g le, qui constate les précautions prises dans cette contrée pour dissiper Yattroupement des séditieux armés réunis dans
      ...
      ieurs membres demandent l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-Warville. (L'Assemblée décrète l'impression du discours et des projets de décret de M. Brissot-de-War-ville.) M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 10 mars 1792, au matin. présidence de m. gutton-morveau. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Terrède. Je demande à faire lecture à l'Assem
      ...
      M. Voysin-de-Gartempe demande un congé de trois semaines. (L'Assemblée accorde le congé demandé et décrète ensuite que la séance du soir commencera à sept heures.) (La séance est levée à six heures.)
    • Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      Séance du mardi 24 février 1792, au matin

      page 44 - 61
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à dix heures du matin. A onze heures, l'Assemblée, malgré la recommandation faite la veille par M. le Président, ne compte pas 200 membres, nombre nécessaire pour la validité des délibérations. Plusieurs membres proposent l'appel nominal pour parvenir à connaître les nom
      ...
      cation accordée aux 19 février 1792. sous-officiers et soldats de la garde nationale parisienne. 18 février 1792. Décret relatif aux troubles du district de Noyon. 18 février 1792. 19 février 1792. Décret qui autorise le pouvoir exécutif à faire sortir de Paris deux bataillons pour les envoyer dans le département de l'Oise. 19 février 1792. « Paris, le 23 février 1792. « Signé : M. L.-F. DUPORT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 24 février 1792, au matin. présidence de m. mathieu dumas. La séance est ouverte à dix heures du matin. A onze heures, l'Assemblée, malgré la recommanda
      ...
      cret qui autorise le pouvoir exécutif à faire sortir de Paris deux bataillons pour les envoyer dans le département de l'Oise. 19 février 1792. « Paris, le 23 février 1792. « Signé : M. L.-F. DUPORT. »
  • Tome 40 : Du 15 au 30 mars 1792 3 results
    • Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      Séance du samedi 24 mars 1792, au matin

      page 438 - 456
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 23 mars 1792, au matin. Plusieurs membres demandent la suppression de quelques observations du procès-verbal sur MM. Barnave et
      ...
      ns que je ferai incessamment une relue générale du décret rendu dans cette séance (1). (Assentiment.) M. le Président. Plusieurs membres demandent la parole pour des articles additionnels. Plusieurs membres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 24 mars 1792 , au matin. présidence de mm. gensonné, président et lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladeba
      ...
      embres : Renvoyée à demain! (L'Assemblée ajourne la discussion des articles additionnels.) La séance est levée à trois heures et demie. (1) Ce décréta été relu dans la séance du 28 mars 1792,au matin.
    • Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      Séance du mardi 27 mars 1792, au matin

      page 517 - 543
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25. mars 1792 dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séanc
      ...
      lée nationale^ prenant en considération, les armements des différentes nations de l'Eupope, leur accroissement progressif, la sûreté des colonies françaises-et dn commerce national, « Décrète que le roi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 27 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. DAVERHOULT ET LEMONTEY, ex-présidents. PRÉSIDENCE DE M. DAVERHOULT. La Séance est ouverte à neuf heures du ma
      ...
      oi sera prié de donner des ordres .pour que les escadres françaises^ en com-missioa,; puissent êtce portées à. 45 vaisseaux; de ligne, avec un nombre- proportionné de frégates et autres bâtiments. » -
    • Séance du 28 mars 1792, au matin

      Séance du 28 mars 1792, au matin

      page 560 - 598
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du 28 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. GENSONNÉ, président, ET LEMONTEY, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. GÉNSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. tes secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 27 mars 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Daverhoult. L'Assemblée nationale a décrété, le 23 févrie
      ...
      e jetteraient dans le parti de vos 600,000 esclaves et vous n'auriez pas pour 24 heures d'existence. Réfléchissez, colons, et profitez enfin du seul parti qui vous reste à prendre pour conserver vos biens et votre vie, en commençant par améliorer le sort de vos esclaves; et à les mener sans secousse à une liberté semblable à celle des fermiers qui cultivent avec leurs bras vos terres à moitié (1).
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du 28 mars 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE MM. GENSONNÉ, président, ET LEMONTEY, ex-président. PRÉSIDENCE DE M. GÉNSONNÉ. La séance est ouverte à neuf heures du m
      ...
      iens et votre vie, en commençant par améliorer le sort de vos esclaves; et à les mener sans secousse à une liberté semblable à celle des fermiers qui cultivent avec leurs bras vos terres à moitié (1).
  • Tome 41 : Du 30 mars au 16 avril 1792 7 results
    • Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      Séance du vendredi 30 mars 1792, au soir

      page 2 - 12
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heures du soir. - Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 26 mars 1792 au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres sui
      ...
      autres communes les procès-verbaux de vérification seront envoyés de suite aux directoires de département, qui en feront passer les extraits certifiés d'eux au ministre de l'intérieur, ainsi que l'état de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 30 mars 1792 , au soir. présidence de mm. dorizy, vice-président, et lemontey, ex-président. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à 6 heure
      ...
      t de leurs caisses de dépôts, si eux-mêmes avaient fait de pareilles émissions. Art. 5. « Le présent décret sera porté, dans le jour, à la sanction. (La séance est levée à onze heures moins un quart.)
    • Séance du samedi 7 avril 1792, au soir

      Séance du samedi 7 avril 1792, au soir

      page 316 - 354
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de l'examen des comptes, fait un rapport sur la pétition des héritiers du sieur Maubaillarq, ancien trésorier de la marine et des colonies, tendant à ce que le sieur Bizouard, commis aux exercices du feu sieur Sain
      ...
      e, conformément au précédent décret, le compte de M. de Narbonne, et généralement toutes les pièces à l'appui, seront renvoyés |au comité de l'examen des comptes, qui sera tenu, dans un mois, d'en faire son rapport détaillé et circonstancié. Art. 2. « M. de Narbonne sera tenu de garder Paris jusqu'à ce que le rapport ordonné ait été fait, et que l'Assemblée nationale ait définitivement prononcé. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du samedi 7 avril 1792 , au soir. présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à six heures du soir. Un membre, au nom du comité de l'examen de
      ...
      re son rapport détaillé et circonstancié. Art. 2. « M. de Narbonne sera tenu de garder Paris jusqu'à ce que le rapport ordonné ait été fait, et que l'Assemblée nationale ait définitivement prononcé. »
    • Séance du lundi 9 avril 1792

      Séance du lundi 9 avril 1792

      page 372 - 409
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1« Lettre de MM. Amelot, commissaire du roi près lacaisse deVextrordinaire, par laquelle il prévient l'Assemblée nationale, qu'il a été brûlé nier à la caisse de l'extraordinaire 7 millions d'assignats
      ...
      egré d énergie au milieu des amusements civiques. Mais, nous l'espérons, les faits bien éclaircis,. toutes ces trop importantes tracasseries disparaîtront. Le département et la municipalité seront toujours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 9 avril 1792 . présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de M H. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes : 1
      ...
      jours d'accord dans les moments où le bien public exigera leur sollicitude ; il ne restera aux ennemis de la liberté et de l'ordre que la honte de voir échouer leurs sinistres projets. Signé : Pétion.
    • Séance du jeudi 12 avril 1792

      Séance du jeudi 12 avril 1792

      page 505 - 542
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 . présidence de m. dorizy et dé m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, donne lecture des lettres, adressés et pétitions suivantes 1° Lettre de M. Clavière, ministre des contributions publiques, à laquelle est joint un mémoire sur la nécessité d'approvisionner les départeme
      ...
      us ne pouvons croire, vous blâmiez nos démarches, vous serez du moins convaincus de la pureté de nos intentions; mais si vous trouvez ces démarches prudentes et nécessaires ce sera un dédommagement de tout ce que nous avons souffert, bien précieux pour nous d'avoir mérité vos approbations. Signés : bés, ôsty, pascal. Gollationné : Ghateauneuf-Randon, président ; GuÉRIN, pour le secrétaire général.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 avril 1792 . présidence de m. dorizy et dé m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lafon-Ladebat , secrétaire, do
      ...
      tout ce que nous avons souffert, bien précieux pour nous d'avoir mérité vos approbations. Signés : bés, ôsty, pascal. Gollationné : Ghateauneuf-Randon, président ; GuÉRIN, pour le secrétaire général.
    • Séance du dimanche 1 avril 1792

      Séance du dimanche 1 avril 1792

      page 49 - 78
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 1er avril 1792 . présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Laureau. Messieurs, je demande la permission à l'Assemblée de lui donner lecture d'une lettre des administrateurs du directoire du département de V Yonne au sujet des troubles qui viennent d'éclater dans ce. département et dans celui de la Niè
      ...
      ère-Chol, Henry, SicaM, Morenais, Lange, Bonnard, Picard, Curet. Rivaux, J -F. Châlqn, Gleize, Carron, Henry, Delorme, Aubry, Allegret, Dubois, ViaLlet, Soulàry, Antoine Frappa, Monnet, Billiemas, Barberet, Reynaud iëune, Antoine Cayre, David, Sobry, Guillot, Du-Dois, Bourget, Dôrel, Allard, Lafont, Cbazot, Burdin, Dubost, Gravier, J. Burdin, F. Corréard, Berthier et Le Camus, secrétaire greffier.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 1er avril 1792 . présidence de m. lemontey, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Laureau. Messieurs, je demande la permissio
      ...
      beret, Reynaud iëune, Antoine Cayre, David, Sobry, Guillot, Du-Dois, Bourget, Dôrel, Allard, Lafont, Cbazot, Burdin, Dubost, Gravier, J. Burdin, F. Corréard, Berthier et Le Camus, secrétaire greffier.
    • Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      Séance du lundi 2 avril 1792, au matin

      page 78 - 95
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 31 mars 1792, au soir, dont la rédaction est approuvée. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche leravril 1792, dont la
      ...
      Clerc sera admis à la séance de ce soir.) 5° Lettre des admistrateurs du directoire de Paris, qui demandent que l'Assemblée les admette à la barre pour présenter leurs observations sur la pétition de la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du lundi 2 avril 1792 , au matin. présidence de mm. gensqnné et dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Jean Debry , secrétaire, donne lecture d
      ...
      la municipalité de Paris qui les concerne. (L'Assemblée décrète que les administrateurs du département de Paris seront admis à la séance de ce soir (2). (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mercredi 4 avril 1792, au matin

      Séance du mercredi 4 avril 1792, au matin

      page 176 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 4 avril 1792 , au matin. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du mâtin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 3 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Inizan donne lecture d'une lettre du tribunal criminel du département du Finistère relative à des difficultés qui se
      ...
      e de la justice : « Décrète qu'il y a lieu a accusation. » Plusieurs membres: La question préalable! D'autres membres demandent l'impression et l'ajournement à 3 jours après la distribution. D'autres membres demandent l'ajpurnement, sans l'impression. (L'Assemblée décrète l'impression du rapport de M. Saladin et l'ajournement à 3 jours après la distribution.) (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mercredi 4 avril 1792 , au matin. présidence de m. dorizy. La séance est ouverte à neuf heures du mâtin. M. Mouysset , secrétaire, donne lecture du procès-ver
      ...
      membres demandent l'ajpurnement, sans l'impression. (L'Assemblée décrète l'impression du rapport de M. Saladin et l'ajournement à 3 jours après la distribution.) (La séance est levée à quatre heures.)
  • Tome 42 : Du 17 avril au 4 mai 1792 4 results
    • Séance du vendredi 27 avril 1792, au matin

      Séance du vendredi 27 avril 1792, au matin

      page 439 - 467
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin* M. Saladin , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 24 avril 1792, au matin, dont la rédaction est adoptée. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance au mardi 24 arvil 1792, au soir, dont
      ...
      on. Si MM. les députés, formant l'Assemblée nationale, approuvent la proposition que contient ce mémoire, on espère qu'ils voudront bien le faire connaître au roi, afin d'obtenir les 16> statues de marbre qui paraîtront le mieux, convenir pour être placées sur le pont de Louis XVI. Signé : Mopinot, Ingénieur à la suite des armées, lieutenant-colonel au 1er régiment de cavalerie, ci-devant Dauphin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 27 avril 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin* M. Saladin , secrétaire, donne lecture d
      ...
      rbre qui paraîtront le mieux, convenir pour être placées sur le pont de Louis XVI. Signé : Mopinot, Ingénieur à la suite des armées, lieutenant-colonel au 1er régiment de cavalerie, ci-devant Dauphin.
    • Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 4 mai 1792, au matin

      page 727 - 746
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invalides, est admis à la barre. IJ s'exprio ainsi (i) : « Représentants du peuple français, « Comme enfant de la patrie je viens déposer entre vos mains le tribut que chaque citoyen doit à la société dans
      ...
      renaître dans l'âme des soldats qui combattent pour la liberté, et qui ont besoin de voir leurs chefs soutenus de toutes les forces de la volonté nationale. « Je suis avec respect, etc. «. Signé : de grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 4 mai 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE M. LACUÉE. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. FRANÇOIS LeTELLIER, citoyen de la section des Invali
      ...
      grave. » (L'Assemblée renvoie cette lettre aux comités de législation, diplomatique et militaire réunis, pour en faire le rapport incessamment). (La séance est levée à quatre heures.) FLN DU TOME XL1I
    • Séance du jeudi 19 avril 1792, au matin

      Séance du jeudi 19 avril 1792, au matin

      page 154 - 178
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 19 avril 1792 ,au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture des lettres et pièces suivantes : 1° Lettre de M. Duranthon, ministre de la justice, qui envoie l'extrait d'un arrêté du directoire du aépartèment de Seine-et-Oise, tendant à être autorisé à choisir hors
      ...
      de nouvelles propriétés territoriales, en en ordonnant la vente. (2) Il est possible que quelques-unes de ces dépenses n'aient point lieu en 1792; mais elles pourront être remplacées par des dépenses imprévues, comme aussi il est possible que quelques-unes des sommes portées en recette ne soient pas payées en 1792, la dette américaine pourrait être dans ce cas, puisqu'elle n'est pas encore échue.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 19 avril 1792 ,au matin. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lagrévol , secrétaire, donne lecture des
      ...
      imprévues, comme aussi il est possible que quelques-unes des sommes portées en recette ne soient pas payées en 1792, la dette américaine pourrait être dans ce cas, puisqu'elle n'est pas encore échue.
    • Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir

      page 200 - 220
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de M. Duranthon, ministre de la justice, qui renferme plusieurs propositions sur l'exécution, dans le
      ...
      s présenter un projet d'adresse-au peuple français pour le porter à, respecter religieusement les personnes et les propriétés, à se contenter, dans quelque cas que ce puisse être, de livrer les coupables à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 20 avril 1792, au soir. PRÉSIDENCE DE M. BIGOT DE PRÉAMENEU, président, ET DE M. LACÙÉE, vice-président.. La séance est ouverte à cinq heures du soir
      ...
      les à la vengeance des lois, en observant, en outre, que la nation elle-même souffrirait du tort qui pourrait être lait à des propriétés sur lesquelles elle a déclaré avoir des indemnités à reprendre.
  • Tome 43 : Du 4 au 22 mai 1792 7 results
    • Séance du jeudi 10 mai 1792

      Séance du jeudi 10 mai 1792

      page 195 - 235
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la barre et déposé sur le bureau 12 livres en argent. (l). Voy;- Archives parlementaires, lr0 série, tJXL, séance au 25 mars 1792, page 481, la pétition de M. Mogue. M. le Président accorde à M"a Laprade le
      ...
      autorités constituées, puisqu'ils ont substitué la force à la loi, puisqu'ils ont fondé l'anarchie et désorganisé tous les pouvoirs. Je demande donc qu'il soit porté contre eux un décret d'accusation et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 10 mai 1792 . présidences de m. lacune et dem. de muraire, vice-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Mme Laprade est admise à la bar
      ...
      et que les ministres, sous leur responsabilité, soient tenus de faire exécuter ce décret et de prendre tous les moyens que la loi met à leur disposition, pour faire exécuter le décret du mois de mars.
    • Séance du vendredi 11 mai 1792, au matin

      Séance du vendredi 11 mai 1792, au matin

      page 236 - 253
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 8 mai 1792, au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes, contenant des dons patriotiques : | 1° Lettre de itfl1® Civiqu
      ...
      e l'impression et l'envoi à l'armée du rapport de M. Mathieu Dumas. /(L'Assemblée ordonne l'impression du rapport, de M. Mathieu Dumas, et décrète qu'il sera envoyé à l'armée.) Un membre demande que la discussion du projet, de décret du comité de marine sur Vartillerie de la marine, soit mis à l'ordre du jour de demain. {L'Assemblée décrète cette motion La séance est levée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du vendredi 11 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Bréard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      a discussion du projet, de décret du comité de marine sur Vartillerie de la marine, soit mis à l'ordre du jour de demain. {L'Assemblée décrète cette motion La séance est levée à trois heures et demie.
    • Séance du jeudi 12 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 12 mai 1792, au matin

      page 264 - 287
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Juéry ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 9 mai 1792, au soif, dont la rédaction est adoptée. Les écoliers de M. Gerlet, quartier Saint-Paul à Paris, sont admis à la barre et offrent à la Satrie 55 livres en assignats et
      ...
      ser-vation d'un traitement annuel, s'en rapportant à l'Assemblée nationale pour en .changer le mode, si elle trouve ;des inconvénients dans celui qui a été établi .par îles décrets de l'Assemblée constituante. Signé : Tilliard, maître de poste de Saint-. Aridèol, çhar,gè de pouvoirs Ides maîtres de postes des routes de Marseille à "Paris, et de -çe(ux des départements de Vjlémul^ du Var et autres.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 12 mai 1792 , au matin. présidence de m. lacuée. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Juéry ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      tituante. Signé : Tilliard, maître de poste de Saint-. Aridèol, çhar,gè de pouvoirs Ides maîtres de postes des routes de Marseille à "Paris, et de -çe(ux des départements de Vjlémul^ du Var et autres.
    • Séance du jeudi 17 mai 1792, au matin

      Séance du jeudi 17 mai 1792, au matin

      page 505 - 522
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 17 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire, vice-président. La séahce est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 15 mai 1792 , au soir, dont la rédaction est adoptée. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une délibération du conseil général de la commune de Mu
      ...
      è leur grade et le lieu de leur naissance ; elle sera adressée à l'Assemblée nationale et aux procureurs généraux syndics de tous les départements. Art. 16. « Le pouvoir exécutif adressera, dans quinzaine, à l'Assemblée, nationale et aux départements, une liste de tous les officiers qui ont; quitté leurs emplois sans démission, depuis la loi d'amnistie. » (La séance est levée à quatre heures,,.} s
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du jeudi 17 mai 1792 , au matin. présidence de m. muraire, vice-président. La séahce est ouverte à neuf heures du matin. M. Granet (de Toulon), secrétaire, donne
      ...
      aine, à l'Assemblée, nationale et aux départements, une liste de tous les officiers qui ont; quitté leurs emplois sans démission, depuis la loi d'amnistie. » (La séance est levée à quatre heures,,.} s
    • Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      Séance du dimanche 19 mai 1792, au soir

      page 573 - 590
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 19 mai 1792 , au soir. présidence de m. tardive au, vice^président. La séance est ouverte à. six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres suivantes contenant des dons patriotiques : 1° Adresse des ouvriers du magasin des subsistances de Saint-Martin qui offrent 60 livres en assignats. 2° Lettre d'un démocrate belge qui o
      ...
      re, et nous sommes nécessités d'aller joindre incessamment nos foyers. : « Ces dernières considérations nous autorisent à ajouter à nos conclusions, celle de vous demander que nos dépens, et les frais de notre voyage, soient imputés au directoire du département. « Signé : Dubois, maire et député de la muni-palité de Tonneins ; Chenier, officier municipal, député de là muni- cipalité de Tonneins. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 19 mai 1792 , au soir. présidence de m. tardive au, vice^président. La séance est ouverte à. six heures du soir. Un de MM. les secrétaires donne lect
      ...
      de notre voyage, soient imputés au directoire du département. « Signé : Dubois, maire et député de la muni-palité de Tonneins ; Chenier, officier municipal, député de là muni- cipalité de Tonneins. »
    • Séance du dimanche 20 mai 1792

      Séance du dimanche 20 mai 1792

      page 591 - 615
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 20 mai 1792 . présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Fressenel , secrétaire,, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 18 mai 1792 . M. Fillassier. Vous avez entendu dans la séance, dont le procès-verbal vient de vous être lu, lés observations de nos concitoyens (1), habitants d'une campagne aux en
      ...
      inelles en première insiançe dont l'instruction est presque achevée contre 16 accusés détenus faisant partie des 47, ont été retardées par la raison que les complices de ceux détenus, et décrétés, de prise de corps* n'ont pu être arrêtés, qu'on est à leur recherche pour lès découvrir sinon instruire contre eux la contumace. Signé : Paré président ; Gave ; Griveau ; Lethuillier, commissaire du roi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du dimanche 20 mai 1792 . présidence de m. muraire. La séance est ouverte à neuf heures dumatin. M. Fressenel , secrétaire,, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      prise de corps* n'ont pu être arrêtés, qu'on est à leur recherche pour lès découvrir sinon instruire contre eux la contumace. Signé : Paré président ; Gave ; Griveau ; Lethuillier, commissaire du roi.
    • Séance du mardi 8 mai 1793, au matin

      Séance du mardi 8 mai 1793, au matin

      page 103 - 158
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 8 mai 1793 , au matin. présidence de m. muraire, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin- Un de MM. les secrétaires donne lecture du prqcès-verjml de là séance du samedi 6 mai 1792 au soir, dont la redàctibn est adoptée. * Un* de MM. les secrétaires donne lecture d'pnp lettre de ]lI. Dumouriez, ministre des affaires 'étrangères, à
      ...
      reçue dont quittance, et celle de 1,400 livres sera pavée après;l'essai des canons fait suivant les règles de l'art et la réception; 3° nous* commissaires, nous nous obligeons à fournir le local nécessaire pour établir le laboratoire et les fourneau*. Fait double à Mende, ce 11 mars 1792. combettes, maire; brunei., officier municipal; LescUre, ûelhermet, Borrillon, officiers municipaux ; Valeton .
      ASSEMBLÉE NATIONALE LÉGISLATIVE. Séance du mardi 8 mai 1793 , au matin. présidence de m. muraire, ex-président. La séance est ouverte à neuf heures du matin- Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      saire pour établir le laboratoire et les fourneau*. Fait double à Mende, ce 11 mars 1792. combettes, maire; brunei., officier municipal; LescUre, ûelhermet, Borrillon, officiers municipaux ; Valeton .