Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-071 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-043 hits on 1790-054 hits on 1790-065 hits on 1790-074 hits on 1790-083 hits on 1790-093 hits on 1790-106 hits on 1790-119 hits on 1790-123 hits on 1791-019 hits on 1791-029 hits on 1791-0316 hits on 1791-049 hits on 1791-0517 hits on 1791-0618 hits on 1791-0714 hits on 1791-0816 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-011 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 18 volumes
  • Tome 8 : Du 5 mai 1789 au 15 septembre 1789 1 result
    • Séance du dimanche 9 août 1789

      Séance du dimanche 9 août 1789

      page 373 - 376
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHAPELIER. Séance du dimanche 9 août 1789 . II a été présenté des adresses de félicitation, remercîments et adhésion de la part de la communauté de Vezenobre, des officiers municipaux, notables et troupes nationales d'Arbois, des électeurs de là ville de Mont-Cenis, du curé de Saint-Martin de Chaurnont en Vexin, des commissaires de la noblesse de Nîmes, des tro
      ...
      er payement des intérêts se fera le 1er janvier 1790, et les autres payements se feront ensuite, tous les six mois, par l'administrateur du trésor public. « IV. Il sera délivré à chaque prêteur (1) des quittances de finances, sous son nom, avec promesse de passer contrat, conformément au modèle ci-après. « V. Aucune quittance ne pourra être passée au-dessous de 1,000 livres. » La séance est levée.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHAPELIER. Séance du dimanche 9 août 1789 . II a été présenté des adresses de félicitation, remercîments et adhésion de la part de la communauté de Vezenobre, des
      ...
      s quittances de finances, sous son nom, avec promesse de passer contrat, conformément au modèle ci-après. « V. Aucune quittance ne pourra être passée au-dessous de 1,000 livres. » La séance est levée.
  • Tome 15 : Du 21 avril au 30 mai 1790 2 results
    • Séance du mardi 4 mai 1790, au matin

      Séance du mardi 4 mai 1790, au matin

      page 381 - 384
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ARBÉ GOUTTTES. Séance du mardi 4 mai 1790 , au matin (1). La séance n'est ouverte qu'à dix heures du matin. M. La Réveillère de Lépeaux , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. Il ne s'élève pas de réclamation. M. Gautier des Orcières , membre du comité des finances. Messieurs, votre comité des finances a été consulté pour sa
      ...
      bres du côté droit réclament. M. le Président observe que le doute vient de ce que beaucoup de membres de cette partie se sont levés pour et contre. On fait l'appel nominal. Le résultat donne 517 voix pour six ans, et 274 pour huit ans. M. le Président prononce que l'Assemblée a décrété « que les juges exerceront leurs fonctions pendant six ans ». La séance est levée à trois heures moins un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ARBÉ GOUTTTES. Séance du mardi 4 mai 1790 , au matin (1). La séance n'est ouverte qu'à dix heures du matin. M. La Réveillère de Lépeaux , secrétaire, donne lectu
      ...
      pour six ans, et 274 pour huit ans. M. le Président prononce que l'Assemblée a décrété « que les juges exerceront leurs fonctions pendant six ans ». La séance est levée à trois heures moins un quart.
    • Séance du vendredi 28 mai 1790

      Séance du vendredi 28 mai 1790

      page 701 - 707
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BRIOIS DE BEAUMETZ. Séance du vendredi 28 mai 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Prieur , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. Ce pro-cès-verbal est adopté. M. Gossin. Le comité de Constitution m'a chargé de vous rendre compte d'une contestation relative à la formation des municipalités. Selon vos décr
      ...
      Cocbard, M. le prince de Broglîe, M. le président de Frqndeville, et M. Dosfant. L'Assemblée n'ayant pu parvenir à l'ordre du jour, qui était la nouvelle constitution du clergé, M. le président annonce, pour le lendemain,^ un rapport du comité des finances, avant l'admission des députés extraordinaires de Marseille. L'heure étant avancée, il lève la séance, et l'indique à demain, heure ordinaire.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BRIOIS DE BEAUMETZ. Séance du vendredi 28 mai 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Prieur , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      ce, pour le lendemain,^ un rapport du comité des finances, avant l'admission des députés extraordinaires de Marseille. L'heure étant avancée, il lève la séance, et l'indique à demain, heure ordinaire.
  • Tome 16 : Du 31 mai au 8 juillet 1790 8 results
    • Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 2 - 18
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BRIOIS DE BEAUMETZ. Séance du lundi 31 mai 1790 , au matin (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures du matin. M. Defermon , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. Fouquier d'Hérouel , député de Saint-Quentin, fait, au nom des communes deTrescon, Villecholles et Vermand , Whommage de leurs dons patriotiques, et l
      ...
      u'il nry aura que trois séances du soir par semaine. Un de MM. les secrétaire} fçiit lecture d'une lettre des officiers municipaux de MonÇauban, et d'une proclamation que cette municipalité a fait publier: cette proclamation a pour objet de calmer l'effroi du peuple, et d'augmenter encore « sa confiance dans la sagesse de i'A.ssemWee nationale. » La séance est ieyêe à quatre heures moins un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BRIOIS DE BEAUMETZ. Séance du lundi 31 mai 1790 , au matin (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures du matin. M. Defermon , secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      lier: cette proclamation a pour objet de calmer l'effroi du peuple, et d'augmenter encore « sa confiance dans la sagesse de i'A.ssemWee nationale. » La séance est ieyêe à quatre heures moins un quart.
    • Séance du mercredi 16 juin 1790

      Séance du mercredi 16 juin 1790

      page 232 - 238
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES, EX-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 16 juin 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. l'abbé Gouttes , ex-président, occupe le fauteuil en l'absence de M. Sieyès, président en fonctions. (1) Ce document n'a pas été inséré au Moniteur. M. le marquis de Bonnay. L'affluence des adresses et des députations occupent presque en entier toute
      ...
      re, de 4,000 livres; pour le second, de 3,000 livres; pour tous les autres, de 2,400 livres. « Dans les villes dont la population est de moins de 50,000 âmes : pour le prieur-vicaire, de 3,000 livres; pour le second, de 2,400livres; pour tous les autres, de 3,000 livres. » M. le Président. La séance s'ouvrira demain à l'heure ordinaire, à neuf heures du matin. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES, EX-PRÉSIDENT. Séance du mercredi 16 juin 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. l'abbé Gouttes , ex-président, occupe le fauteuil
      ...
      pour le second, de 2,400livres; pour tous les autres, de 3,000 livres. » M. le Président. La séance s'ouvrira demain à l'heure ordinaire, à neuf heures du matin. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du jeudi 17 juin 1790

      Séance du jeudi 17 juin 1790

      page 238 - 247
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du jeudi 17 juin 1790 (1), La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le baron de Jessé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 15 juin au matin, M. l'abbé Royer , au tre secrétaire, lit le procès-verbal de la séance du soir du même jour. Il ne se produit aucune réclamation. M. Gourdan , secrétaire, donne e
      ...
      l nominal.) M. de Liancourt. Avant de délibérer, l'Assemblée veut sans doute être conséquente; elle a décidé que le clergé ne pouvait être possesseur de biens-fonds. (On insiste sur l'appel nominal.) M. le Président observe qu'il y a une séance du soir, et que-l'heure est avancée. L'Assemblée remet au lendemain l'appel nominal sur la question préalable. La séance est leyée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du jeudi 17 juin 1790 (1), La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le baron de Jessé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      M. le Président observe qu'il y a une séance du soir, et que-l'heure est avancée. L'Assemblée remet au lendemain l'appel nominal sur la question préalable. La séance est leyée à trois heures et demie.
    • Séance du vendredi 18 juin 1790

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 265 - 363
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CAMUS, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 18 juin 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Camus , ancien président, occupe le fauteuil en l'absence de M. l'abbé Sieyès, président en fonctions. M. Mougins de Roquefort présente, au nom de la municipalité de la paroisse de Roquefort, en Provence, dont il annonce que les intérêts lui sopt cbers à p
      ...
      jugera convenable, au scrutin et non autrement. Art. 19. L'assemblée vérifiera les pouvoirs des députés et jugera de leur validité. Signé: le marquis de Perrigny, Duval-Monville, Gocherel, Laborie, Bodkin Fitz-Gérald, Courre-jolles, Le Gardeur de Tillv, Gérard, le chevalier de Marmé, secrétaire, et président ea l'absence de M. le comte O'Gorman, Magallon, de Ville-blanche. Pour copie : La Luzerne.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CAMUS, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 18 juin 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Camus , ancien président, occupe le fauteuil en l'absenc
      ...
      dkin Fitz-Gérald, Courre-jolles, Le Gardeur de Tillv, Gérard, le chevalier de Marmé, secrétaire, et président ea l'absence de M. le comte O'Gorman, Magallon, de Ville-blanche. Pour copie : La Luzerne.
    • Séance du samedi 26 juin 1790, au matin

      Séance du samedi 26 juin 1790, au matin

      page 465 - 473
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du samedi 26 juin 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delley d'Agier , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. de Crillon le jeune, (ci-devant comte): Je demande que dans le procès-ver bal, aux mots ont contribué à la prise de la Bastille, on substitue ceux-ci : ont pris la Bastil
      ...
      législateurs, pour justifier entièrement notre conduite. JJous observons cependant que la plupart des officiers municipaux sont très vieux, et ont à veiller à leurs récoltes. Je me présenterai seul, si l'auguste Assemblée le permet, et je prouverai que nous sommes de bons citoyens. » L'Assemblée décide qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur cette lettre. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du samedi 26 juin 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delley d'Agier , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      si l'auguste Assemblée le permet, et je prouverai que nous sommes de bons citoyens. » L'Assemblée décide qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur cette lettre. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du dimanche 4 juillet 1790

      Séance du dimanche 4 juillet 1790

      page 693 - 699
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du dimanche 4 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Populus , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de la veille au matin. Il ne s'élève pas de réclamation. M. d'Estagniol fait part à l'Assemblée d'une délibération des religieux Prémontrés de Belval, prise avant le décret qui met les biens eccl
      ...
      s à ces nombreux écrits dictés par des intérêts bien opposés à l'intérêt public. La vérité et la tranquillité de leur conscience seront leur seule réponse. Signé : ChahON, president de Ic cmtmne pour fe pacle federatif; Xvrii, Pons de YEKDUN. J.-L. I)K(JUS>K, JALLIER, A.-C.-F. Cuampiun, Mmis, CEle- luua, lbMit, de Dourges, Desmccs- beaux, l.ti-isse, lout comniusart nomtnts pcur le pacle fedirctif.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du dimanche 4 juillet 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Populus , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la sé
      ...
      fe pacle federatif; Xvrii, Pons de YEKDUN. J.-L. I)K(JUS>K, JALLIER, A.-C.-F. Cuampiun, Mmis, CEle- luua, lbMit, de Dourges, Desmccs- beaux, l.ti-isse, lout comniusart nomtnts pcur le pacle fedirctif.
    • Séance du lundi 5 juillet 1790

      Séance du lundi 5 juillet 1790

      page 699 - 712
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE MARQUIS DE BONNAY. Séance du lundi 5 juillet 1790 (1). M. Le Pelletier , président, ouvre la séance à neuf heures du matin. M. Delley-d'Agier lit le procès-verbal de la séance de samedi soir, 3 juillet. M. Charles de Lameth. Je réclame contre la (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. teneur du décret qui porte que le commandant de l'escadre sera tenu d
      ...
      ets de décrets réglementaires qu'il croitindispensables de rendre pour guider ceux qui seront chargés de liquider les offices supprimés. Enfin, sur toutes les suppressions qui ne sont point encore prononcées, le comité combine ses autres travaux, de manière qu'ils puissent être utiles à l'Assemblée, dans les différentes hypothèses que la marche de ses décrets déjà portés peut lui rendre probables.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE MARQUIS DE BONNAY. Séance du lundi 5 juillet 1790 (1). M. Le Pelletier , président, ouvre la séance à neuf heures du matin. M. Delley-d'Agier lit le procès-verb
      ...
      noncées, le comité combine ses autres travaux, de manière qu'ils puissent être utiles à l'Assemblée, dans les différentes hypothèses que la marche de ses décrets déjà portés peut lui rendre probables.
    • Séance du mercredi 7 juillet 1790, au matin

      Séance du mercredi 7 juillet 1790, au matin

      page 734 - 740
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du mercredi 7 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Regnaud (de Saint-Jean-dAngèly), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin dans lequel il est fait mention de la lettre lue par M. de la Touche au nom de M. Louis-Philippe d'Orléans. Plusieurs membres demandent que ce
      ...
      nt la population excède deux mille habitants, ces villes ou bourgs auront un juge de paix et des prud'hommes particuliers. « Les vifUes et bourgs qui contiendront plus de huit mille âmes auront le nombre de juges de paix qui sera déterminé par le Corps législatif, d'aprè6 les renseignements qui seront donnés par les assemblées administratives de département. » (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du mercredi 7 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Regnaud (de Saint-Jean-dAngèly), secrétaire, do
      ...
      bre de juges de paix qui sera déterminé par le Corps législatif, d'aprè6 les renseignements qui seront donnés par les assemblées administratives de département. » (La séance est levée à trois heures.)
  • Tome 17 : Du 9 juillet au 12 août 1790 3 results
    • Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      page 34 - 40
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du samedi 10 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Robespierre , secrétaire, donne lecture dut procès-verbal de la séance du jeudi au soif. Ce procès-verbal est adopté M. Dupont (de Nemours)> secrétaire, donne lecture d une déclaration solennelle de patriotisme et de civisme, signée par tous les me
      ...
      . M. Rœderer est appuyé par la majorité de l'As-sëmblée. Enfin, après de longs et de tumultueux débats, le calme se rétablit, La priorité est refusée à la manière de poser la question proposée par M. de Lameth. L'Assemblée décide que le procès-verbal restera ainsi qu'il a été rédigé. « Art. 2. A la fédération du 14 juillet, le président de l'Assemblée, etc. » (La séance est levée à quatre heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du samedi 10 juillet 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Robespierre , secrétaire, donne lecture dut proc
      ...
      de Lameth. L'Assemblée décide que le procès-verbal restera ainsi qu'il a été rédigé. « Art. 2. A la fédération du 14 juillet, le président de l'Assemblée, etc. » (La séance est levée à quatre heures.)
    • Séance du mardi 27 juillet 1790, au matin

      Séance du mardi 27 juillet 1790, au matin

      page 378 - 382
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du mardi 27 juillet 1790 . au matin (1). La séance est ouverte â neuf heures du matin. M. le Président annoncé l'hommage fait à l'Assemblée : i0 par le sieur Ternisien, d une perspective de la cérémonie du serment civique fait au Cliatnn-de-Marsp&r la nation française assemblée lê 14 juillet 1790; 2° par le sieur Moizard, maître d'écriture â B
      ...
      égiés. M. Brillat-Savarin. Ce serait une grande injustice d'empêcher des garants en cause d'appel. (On demande l'ajournement de toutes parts.)' M. Chabroud. Je ne m'oppose pas à l'ajournement, mais je crois inutile de renvoyer au comité puisqu'il né s'agit pas dé préparer un travail, mais seulement d'examiner et de discuter. (L'ajournement est prononcé.) La séance est levée à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TREILHARD. Séance du mardi 27 juillet 1790 . au matin (1). La séance est ouverte â neuf heures du matin. M. le Président annoncé l'hommage fait à l'Assemblée : i0
      ...
      crois inutile de renvoyer au comité puisqu'il né s'agit pas dé préparer un travail, mais seulement d'examiner et de discuter. (L'ajournement est prononcé.) La séance est levée à deux heures et demie.
    • Séance du mercredi 4 août 1790

      Séance du mercredi 4 août 1790

      page 604 - 613
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 4 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures précises du matin. M. Boutteville-Dumetz , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 3 août au matin. Il est adopté. M. le Président annonce qu'il a présenté à la sanction du roi les décrets suivants : « Décret qui fixe définitivement à Arras le chef-l
      ...
      st mis aux voix et décrété en ces termes : Art. 1er . « Les greffiers seront nommés à vie au scrutin, à la pluralité absolue des voix, par les juges, qui leur délivreront une commission et recevront leur serment ; mais les juges, qui auront droit de nommer, ne pourront choisir de parent ou allié d'aucun d'eux, jusqu'au troisième degré inclusivement. » (La séance est levée à quatre heures du soir.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 4 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures précises du matin. M. Boutteville-Dumetz , secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      eur serment ; mais les juges, qui auront droit de nommer, ne pourront choisir de parent ou allié d'aucun d'eux, jusqu'au troisième degré inclusivement. » (La séance est levée à quatre heures du soir.)
  • Tome 18 : Du 12 août au 15 septembre 1790 6 results
    • Séance du jeudi 26 août 1790, au soir

      Séance du jeudi 26 août 1790, au soir

      page 294 - 302
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ, ANCIEN PRÉSIDENT. Séanè du jeudi 26 aout 1790 , au soit (1). M. d'André an tien président, occupé lë fau-teuil en l'absence de M. Dupont (de Nemours), président, La séance est ouverte à six heures dû soir par la lecture de l'extrait dès adresses suivantes : Adresse dç fèlicitation, adhésion et dévouement dti cohséil général des trois communes de Fleurv
      ...
      uissiez-vous toujours voir en moi un . compatriote digne de vous! Puissé-je coopérer au retour de l'ordre et du bonheur dp s ma patrie I Jë n'aurai plus rien à désirer. Je suis avec respect, Messieurs, votre,, étc, le viçjomte de mirabeau Aix-la-Chapelle, le 18 août 1790 . P-S, J'ai l'honneur de vous , adresser l'acte ide ma démission, consigné dans ma lettre au président de l'Assemblée nationale.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ, ANCIEN PRÉSIDENT. Séanè du jeudi 26 aout 1790 , au soit (1). M. d'André an tien président, occupé lë fau-teuil en l'absence de M. Dupont (de Nemours), pré
      ...
      , votre,, étc, le viçjomte de mirabeau Aix-la-Chapelle, le 18 août 1790 . P-S, J'ai l'honneur de vous , adresser l'acte ide ma démission, consigné dans ma lettre au président de l'Assemblée nationale.
    • Séance du mardi 31 août 1790, au matin

      Séance du mardi 31 août 1790, au matin

      page 427 - 434
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.JESSE. Séance du mardi 31 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Dauchy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Ce procès-verbal est adopté. Un de MM. les secrétaires rend compte à l'Assemblée de deux adresses: l'Une de plusieurs in- (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. géuieurs, qui
      ...
      clamation sera portée par deux commissaires, que le roi sera prié de nommer à cet effet, et auxquels seront remises les instructions convenables ; ordonne, en conséquence, à son comité militaire de lui présenter un projet de proclamation à la séance de Ce soi?; » M. Barnave est adjoint au comité militaire pour la rédaction de la proclamation. M. le Président lève la Séance à quatre heures du soir*
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.JESSE. Séance du mardi 31 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Dauchy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      i présenter un projet de proclamation à la séance de Ce soi?; » M. Barnave est adjoint au comité militaire pour la rédaction de la proclamation. M. le Président lève la Séance à quatre heures du soir*
    • Séance du samedi 4 septembre 1790, au matin

      Séance du samedi 4 septembre 1790, au matin

      page 557 - 570
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du samedi 4 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. M. Dauchy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Bouche. Je demande qu'à la disposition du décret sur l'affaire de Nancy, portant que les auteurs des troubles seront punis, quels qpe soient leurs grades, il soit ajouté ces mots
      ...
      tres assignats et écus, et combien il aura délivré d'assignats contre des écus, conformément aux dispositions de l'article 9. Art. 12. Le comité des finances présentera incessamment à l'Assemblée un projet dé règlement pour l'organisation de ce bureau de rem-bçursement, qui sera sous l'inspection immédiate du ministre de la caisse de l'extraordinaire. M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du samedi 4 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. M. Dauchy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      rojet dé règlement pour l'organisation de ce bureau de rem-bçursement, qui sera sous l'inspection immédiate du ministre de la caisse de l'extraordinaire. M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 11 septembre 1790, au matin

      Séance du samedi 11 septembre 1790, au matin

      page 692 - 713
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du samedi 11 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Buzot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 9 septembre au soir. M. Dinocheau , autre secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier. Ces procès-verbaux sont adoptés. On fait lecture d'une lettre de M. le maire de P
      ...
      millions, pour subvenir aux dépenses du mois de septembre. » (L'Assemblée ajourne à demain les différentes propositions qui ont été faites et sur lesquelles elle charge son comité des finances de lui présenter un projet de décret.) M. le Président invite l'Assemblée à se retirer dans ses bureaux pour la nomination dun nouveau président et de trois secrétaires. La séance est levée à quatre heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du samedi 11 septembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Buzot , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      présenter un projet de décret.) M. le Président invite l'Assemblée à se retirer dans ses bureaux pour la nomination dun nouveau président et de trois secrétaires. La séance est levée à quatre heures.
    • Séance du lundi 13 septembre 1790

      Séance du lundi 13 septembre 1790

      page 722 - 748
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 13 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Anthoine ,secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier. Il est adopté. M. Perez , député d'Auch. Je ne voulus pas interrompre hier le cours de votre délibération, pour justifier la ville d'Auch d'une inculpation qui lui a été faite par M.
      ...
      domaines nationaux, il sera imprimé et publié, par les commissaires chargés d'en suivre l'aliénation, un tableau des domaines vendus à terme, des annuités contractées par les acquéreurs, des assignations qui auront été données en payement et des assignats-monnaie qui auront été retirés de la circulation, de ceux qui y seront rentrés en vertu du présent décret, et de ceux qui auront été annihilés.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 13 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Anthoine ,secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de l
      ...
      ions qui auront été données en payement et des assignats-monnaie qui auront été retirés de la circulation, de ceux qui y seront rentrés en vertu du présent décret, et de ceux qui auront été annihilés.
    • Séance du mardi 17 août 1790, au soir

      Séance du mardi 17 août 1790, au soir

      page 124 - 137
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. d'andré, ex-président. Séance du mardi 17 août 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. d'André , ex-président, remplace au fauteuil M. Dupont (de Nemours), absent. M. Dinocheau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi soir, 16 août. 11 est adopté. M. de Kyspoter , secrétaire, lit une note de M. le garde des
      ...
      placement tout autrement onéreux que ne l'était l'impôt du tabac, remplacement inévitable, puisque la balance des finances publiques ne peut pas permettre la moindre diminution des revenus de l'État. Je remets à votre zèle pour le bien public, et à la sagesse de l'Assemblée nationale de peser toutes ces considérations. « Je suis avec respect, Monsieur le Président, votre, etc. « Signé : LAMBERT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. d'andré, ex-président. Séance du mardi 17 août 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. d'André , ex-président, remplace au fauteuil M.
      ...
      Je remets à votre zèle pour le bien public, et à la sagesse de l'Assemblée nationale de peser toutes ces considérations. « Je suis avec respect, Monsieur le Président, votre, etc. « Signé : LAMBERT. »
  • Tome 19 : Du 16 septembre au 23 octobre 1790 1 result
    • Séance du samedi 23 octobre 1790, au matin

      Séance du samedi 23 octobre 1790, au matin

      page 765 - 772
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du samedi 23 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures précises du matin. On fait lecture, au début de la séance, d'une adresse de la faculté de médecine de Douai, dans laquelle elle fait hommage à l'Assemblée nationale de ses vues sur l'enseignement de la médecine. (L'adresse et le projet ont été renvoyés aux comités de Co
      ...
      chaque cheval de voiture, 12 livres.» Divers membres observent qu'il est tard pour commencer une discussion de cette importance. (La discussion est remise à demain.) M. le Président annonce que l'Assemblée va se retirer dans ses" bureaux pour nommer son président, trois secrétaires et les commissaires pour la surveillance des assignats. La séance est levée à trois heures du soir. FIN DU TOME XIX-
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du samedi 23 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures précises du matin. On fait lecture, au début de la séance, d'une adres
      ...
      emblée va se retirer dans ses" bureaux pour nommer son président, trois secrétaires et les commissaires pour la surveillance des assignats. La séance est levée à trois heures du soir. FIN DU TOME XIX-
  • Tome 20 : Du 23 octobre au 26 novembre 1790 8 results
    • Séance du samedi 6 novembre 1790, au matin

      Séance du samedi 6 novembre 1790, au matin

      page 281 - 288
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du samedi 6 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du proçès-verbal de la séance d'hier. Il est adopté. M. Démeunier , rapporteur du comité de Constitution. Messieurs, les élections des juges sont faites partout. Lorsqu'ils ne peuvent accepter ou qu'ils donnent leur d
      ...
      aux , député du> département de la Creuse, obtient de l'Assemblée un congé de deux mois. M. Arnoult (André-René), député de Bourgogne, notifie son arrivée à Paris depuis hier, après l'expiration du congé qu'il avait obtenu. M. le Président invite l'Assemblée à se rendre dans ses bureaux pour procéder à la nominatioo d'un nouveau Président et de trois secrétaires. La séance est levée à deux heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du samedi 6 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du proçès-verbal
      ...
      ngé qu'il avait obtenu. M. le Président invite l'Assemblée à se rendre dans ses bureaux pour procéder à la nominatioo d'un nouveau Président et de trois secrétaires. La séance est levée à deux heures.
    • Séance du mardi 9 novembre 1790, au matin

      Séance du mardi 9 novembre 1790, au matin

      page 329 - 340
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chasset. Séance du mardi 9 novembre 1790 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Brostaret secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Gossin rapporteur du comité de Constituai) Cette séance est incomplète au Moniteur. tion propose deux décrets, dont il donne les motifs ainsi qu'il suit : L'Assemblée nati
      ...
      : elle supplie l'Assemblée de vouloir bien ordonner que les six divisions des électeurs se réuniront en commun pour vérifier leur pouvoir et remplir les fonctions qui leur sont attribuées par la Constitution. M. le Président répond que l'Assemblée s'occupera de cette pétition. L'Assemblée décide que le rapport en sera fait demain à deux heures (1). . (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chasset. Séance du mardi 9 novembre 1790 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Brostaret secrétaire, donne lecture du procès-ve
      ...
      titution. M. le Président répond que l'Assemblée s'occupera de cette pétition. L'Assemblée décide que le rapport en sera fait demain à deux heures (1). . (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du lundi 25 octobre 1790

      Séance du lundi 25 octobre 1790

      page 20 - 38
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN, PUIS DE M. BARNAVE. Séance du lundi 25 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Durand de Maillane , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance de samedi au matin, 23 octobre. M. Boullé , secrétaire, fait lecture du procès-^ verbal de la séance du soir du même jour, 23 octobre. M. Regnault , secrétaire, donne lecture du (1) Cet
      ...
      observation pour demander que le comité central fasse son rapport. Je veux finir ma mission le plus tôt possible. M. de Delley. Je réduis ma motion à ce qu'on ajourne à demain la suite de la discussion sur l'impôt. Cette dernière proposition est décrétée. M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour nommer trois membres du comité militaire. (La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN, PUIS DE M. BARNAVE. Séance du lundi 25 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Durand de Maillane , secrétaire, lit le procès-verba
      ...
      on sur l'impôt. Cette dernière proposition est décrétée. M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour nommer trois membres du comité militaire. (La séance est levée à trois heures.
    • Séance du mercredi 17 novembre 1790

      Séance du mercredi 17 novembre 1790

      page 482 - 511
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du mercredi 17 novembre 1790 (1) La séance est ëtlVërtë à pfêâ de dix heures du matin. M. Brostaret , iÈcïêtàiïé; lit lë fjHiCès^Vèrbâi de la séahce d'hier au matin; (1) Cette séance est incomplète au iHàkitëur. M. Buttafuoco demandé la parole sur ce pro-cès-Verbal au sujet du décret sur les magistrats de l'île de Corse. 11 demande que tous les
      ...
      foi ; aussi n'ai-je jamais redouté ni la calomnie, ni les effets de la persécution. Je livre au temps et à l'expérience le soin de me fortifier; jé désire trop le rétablissement de l'ordre et de la tranquillité publique, pour m'occuper maintenant de Cette justification. Je suis, avec un respectueux dévouement, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur, ROY. Paris, 17 novembre 1790 .
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du mercredi 17 novembre 1790 (1) La séance est ëtlVërtë à pfêâ de dix heures du matin. M. Brostaret , iÈcïêtàiïé; lit lë fjHiCès^Vèrbâi de la séahc
      ...
      anquillité publique, pour m'occuper maintenant de Cette justification. Je suis, avec un respectueux dévouement, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur, ROY. Paris, 17 novembre 1790 .
    • Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      page 511 - 519
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il ne se produit aucune observation. M. Camus donne connaissance d'une lettre de M. le garde des sceaux, du 16 de ce mois, à laquelle sont jointes des expéditions en papi
      ...
      t pas à cette citation, est par le seul fait déchu du droit de cité. (On passe à l'ordre du jour.) M.Seurrat de La Boullaye , député d'ûr-léaqs, absent par congé du 3 octobre dernier, remet son passeport sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      ort sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
    • Séance du samedi 20 novembre 1790, au matin

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au matin

      page 547 - 555
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du samedi 20 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Latyl , rapporteur du comité des rapports. Messieurs, je suis chargé par vos trois comités réunis, militaire, de Constitution et des rapports, de vous rendre compté dq quelques er* réurs commises par la municipalité de Troyes. Au commencem
      ...
      être éligible, avoir exercé pendant dix ans les fonctions de juge ou d'homme de loi, dans un tribunal de district, l'Assemblée nationale sé réservant de déterminer, pour la suite, les autres qualités qUi pourront rendré éligible. » M. le Président. L'Assemblée vâ se retirer dans ses bureaux pour.la nominâtioft de son président et de trois secrétab'és. (La séance est levée à dêux heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du samedi 20 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Latyl , rapporteur du comité des rappor
      ...
      qUi pourront rendré éligible. » M. le Président. L'Assemblée vâ se retirer dans ses bureaux pour.la nominâtioft de son président et de trois secrétab'és. (La séance est levée à dêux heures et demie.)
    • Séance du mardi 23 novembre 1790, au matin

      Séance du mardi 23 novembre 1790, au matin

      page 689 - 693
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 23 novembre 1790 , au malin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. L'ordre du jour est la suite de la discussion du projet d'instruction sur la contribution foncière. M. Dauchy , l'un des rapporteurs du comité d'imposition, continue la lecture des paragraphes à partir du titreIII. Divers
      ...
      n, dont ils doivent exécuter la volonté souveraine ; ils l'exécuteront, car cette volonté est la leur, elle est celle du roi. « Je suis avec respect, etc. .'H signé : M.-L-F. Duport. •> (L'Assemblée, après avoir, à plusieurs reprises, vivement applaudi aux sentiments patriotiques dont cette lettre est remplie, en ordonne l'impression.) M. le Président lève la séance à trois heures de l'après-midi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 23 novembre 1790 , au malin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. L'ordre du jour est l
      ...
      après avoir, à plusieurs reprises, vivement applaudi aux sentiments patriotiques dont cette lettre est remplie, en ordonne l'impression.) M. le Président lève la séance à trois heures de l'après-midi.
    • Séance du mardi 26 octobre 1790, au soir

      Séance du mardi 26 octobre 1790, au soir

      page 44 - 46
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du mardi 26 octobre 1790 , au soir (1). ouverte à six heures et demie du soir. La séance est M. Durand Malllane , secrétaire, doDne lecture des adresses ci-après : Adresse en langue allemande de 13 municipa-lité&du Bas-Rhin, portant hommage d'admiration, de reconnaissance et d'adhésion aux décrets de l'Assemblée nationale, et le serment d'eu sou
      ...
      par les. voies de droit, sur les autres chefs de dénonciation par elles faites. « Décrète, en outre, que son Comité des domaines lui rendra incessamment compte de la délibération prise par le conseil général de là commune des Baux, le 26 décembre dernier, relativement aux droits seigneuriaux perçus dans le territoire au profit de M. de Monaco. » M. le Président lève la séance à'10 heures du soir.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du mardi 26 octobre 1790 , au soir (1). ouverte à six heures et demie du soir. La séance est M. Durand Malllane , secrétaire, doDne lecture des adr
      ...
      général de là commune des Baux, le 26 décembre dernier, relativement aux droits seigneuriaux perçus dans le territoire au profit de M. de Monaco. » M. le Président lève la séance à'10 heures du soir.
  • Tome 21 : Du 26 novembre 1790 au 2 janvier 1791 9 results
    • Séance du vendredi 3 décembre 1790

      Séance du vendredi 3 décembre 1790

      page 192 - 201
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du vendredi 3 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier. Il ne se produit aucune réclamation. M. Camus. Par votre décret du 23 octobre dernier, vous avez ajourné la question de savoir si les biens des maiso
      ...
      payement s'effectuera, et en présence de la partie prenante, il sera coupé un des angles du papier, de manière à l'annuler évidemment, et ils seront ensuite brûlés publiquement dans la forme qui sera prescrite. Le procès-verbal de brùlement, signé des commissaires qui seront désignés, sera rapporté par le trésorier, avec l'ordonnance, et lui servira de décharge lors de la reddition de ses comptes.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du vendredi 3 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne l
      ...
      prescrite. Le procès-verbal de brùlement, signé des commissaires qui seront désignés, sera rapporté par le trésorier, avec l'ordonnance, et lui servira de décharge lors de la reddition de ses comptes.
    • Séance du samedi 4 décembre 1790, au matin

      Séance du samedi 4 décembre 1790, au matin

      page 202 - 215
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du samedi 4 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Castellanet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal ,de la seance d'hier dont la rédaction est adoptée. M. Cornilleau , député suppléant du ci-devant bailliage du Mans, prête serment et est admis dans le sein de l'Assemblée pour y remplacer
      ...
      on soit posée aiusi : Les rerites viagères et perpétuel les payées par le Trésor public continueront-elles de faire partie des facultés imposables de ceux qui en jouissent et seront-elles assujetties à l'impôt l'qucier qui Bera décrété en remplacement de la taille ? » Lorsque cette première question aura été décidée» le mode et la quotité de l'imposition feront l'objet des discussions ultérieures*
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du samedi 4 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Castellanet , secrétaire, donne lecture du pr
      ...
      à l'impôt l'qucier qui Bera décrété en remplacement de la taille ? » Lorsque cette première question aura été décidée» le mode et la quotité de l'imposition feront l'objet des discussions ultérieures*
    • Séance du lundi 6 décembre 1790, au matin

      Séance du lundi 6 décembre 1790, au matin

      page 250 - 268
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION» Séance du lundi 6 décembre 1790 , au matin (2). La séance est ouverte à 9 heures un quart du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il ne se produit aucune réclamation. M. le Président donne lecture d'Une lettre de M. le garde des sceaux qui annonce que le roi a Sanctionné les décrets dont l'ên
      ...
      principes de l'Assemblée sur la matière de la circulation des grains et qui soit analogue aux nécessités locales. Il donne lecture de son projet de décret. M. de Tracy s'oppose à ce projet en faisant remarquer combien il était à craindre que l'Assemblée ne contredît et n'altérât ses propres décrets. M. Prieur demande le renvoi à demain. Le renvoi est prononcé. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION» Séance du lundi 6 décembre 1790 , au matin (2). La séance est ouverte à 9 heures un quart du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture d
      ...
      remarquer combien il était à craindre que l'Assemblée ne contredît et n'altérât ses propres décrets. M. Prieur demande le renvoi à demain. Le renvoi est prononcé. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du mardi 7 décembre 1790, au matin

      Séance du mardi 7 décembre 1790, au matin

      page 298 - 307
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du mardi 7 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. MM. Castellanet et Poulain de Boutancourt , secrétaires , donnent lecture des procès-verbaux des séances d'hier. Il ne s'élève aucune réclamation. M. le Président annonce que M. Gudin fait hommage à l'Assemblée d'un ouvrage intitulé : Supplément du contrat soci
      ...
      le nombre 4e ces plaees laissé au choix "du roi ». Un membre demande que le comité militaire présente ioçessammenfc un semblable projet de décret sur le mode d'avancement dans la marine, (Cette proposition est adoptée.) M. le Président annonce que la séance est levée, et que l'Assemblée va se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination des six commissaires qui viennent d'être décrétés.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. pétion. Séance du mardi 7 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. MM. Castellanet et Poulain de Boutancourt , secrétaires , don
      ...
      sition est adoptée.) M. le Président annonce que la séance est levée, et que l'Assemblée va se retirer dans les bureaux pour procéder à la nomination des six commissaires qui viennent d'être décrétés.
    • Séance du lundi 13 décembre 1790

      Séance du lundi 13 décembre 1790

      page 433 - 460
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du lundi 13 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il est adopté. M. Gaultier-Biauzat. Je vais vous faire lecture d'une délibération.des administrateurs du département du Puy-de-Dôme, relativement à la résistance qu'appor
      ...
      le 5 ci-dessus, et dont le rapport est ou sera en état d'être fait d'ici au 31 décembre présent mois, seront incessamment rapportées par lesdits comités, aux jours qui leur seront indiqués par l'Assemblée. Fait en comité, le 13 décembre 1790. Signé : Henry (ci-devant de Longuève), Régnier, Pougeard, Prévôt, Montesquiou, Beau-metz, de Curt, Camus, Palasne-Champeaux, Gouttes, Marquis, Batz, Mathieu.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du lundi 13 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      blée. Fait en comité, le 13 décembre 1790. Signé : Henry (ci-devant de Longuève), Régnier, Pougeard, Prévôt, Montesquiou, Beau-metz, de Curt, Camus, Palasne-Champeaux, Gouttes, Marquis, Batz, Mathieu.
    • Séance du mercredi 15 décembre 1790

      Séance du mercredi 15 décembre 1790

      page 482 - 507
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux des deusL séanees de; la veille. t II ne. se produit aucune réclamation. M. Bouche La.Provence est actuellement une mer. On y va, en bateau. Soixante-quatre bâtiments chargés de, marchandises: senti e
      ...
      istricts, départements ou diocèses, mén tropoleset régions, et le renvoi au recueil des décrets qui ont opéré ou opéreront des changements, (1) Cette table contiendra un volume de & huit cents pages. Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux
      ...
      Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.
    • Séance du jeudi 16 décembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 16 décembre 1790, au matin

      page 508 - 518
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- PÉTION. Séance du jeudi 16 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie M. l'abbé Lancelot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. Daubert , député d'Agen, rend compte d'une plainte du départent nt de Lot-et-Garonne, contre la municipalité de Valence pour fait d'insubordination et de déso
      ...
      . sur ie pied du denier vingt de leur intérêt; dprèâ aVOir reçu le visa des commissaires préposés à. la liquidation générale. » M. de Montesquiou , rdpjltfHëilr ; propose d'âjoùter âti dë'Cret des ariiclëS additiO'nflelâ dëstinés à le compléter: M. Boutteville-Dumetz demandé l'ajourne-trièlùt ttë fees àirtifefes. (L'ajohrnëment est prbndhcé^ M. le Président lève ia séance à trois heures ëi dèmie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- PÉTION. Séance du jeudi 16 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie M. l'abbé Lancelot , secrétaire, donne lecture du procès-verb
      ...
      iiclëS additiO'nflelâ dëstinés à le compléter: M. Boutteville-Dumetz demandé l'ajourne-trièlùt ttë fees àirtifefes. (L'ajohrnëment est prbndhcé^ M. le Président lève ia séance à trois heures ëi dèmie.
    • Séance du vendredi 17 décembre 1790

      Séance du vendredi 17 décembre 1790

      page 521 - 531
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du vendredi 17 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin qui est adopté. M. de la Rochefoucauld-Liancourt , rapporteur du comité de mendicité, propose, pour compléter le décret rendu hier sur les secours à donner aux départements
      ...
      philanthropie universelle, et qui assure indistinctement g tous les citoyens ; justice, humanité* protection, « J'ai l'houneur d'être, etc. « P. S. J'écris en même temps ê MM. Home* Lascon, Desmotiers, Sabarot et Ise&jrd de B$u-neuil, pour L s prier de se charger, de cette pé-nible, mais intéressante commission. J'aurai ensuite l'honneur de prendre avee vous un jour pour aller gt la Salpêtrière. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du vendredi 17 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      , Sabarot et Ise&jrd de B$u-neuil, pour L s prier de se charger, de cette pé-nible, mais intéressante commission. J'aurai ensuite l'honneur de prendre avee vous un jour pour aller gt la Salpêtrière. »
    • Séance du mercredi 1 décembre 1790

      Séance du mercredi 1 décembre 1790

      page 169 - 178
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mercredi 1er décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Coroller , secrétaire, donne lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier. M. de Menou observe qu'on a oublié d'insérer dans le procès-verbal de la séance du matin un article additionnel concernant le délai accordé aux municipalités sur
      ...
      droits. Art. 22. L'Assemblée nationale charge son président de présenter dans le jour ce décret à la sanction du roi, avec prière à Sa Majesté de donner des ordres à tous ses ambassadeurs, ministres, envoyés, résidents, consuls, vice-consuls ou gérants, auprès des puissances étrangères, afin que ce présent décret soit incessamment connu de toutes les familles françaises ou descendant de Français.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mercredi 1er décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Coroller , secrétaire, donne lecture des p
      ...
      envoyés, résidents, consuls, vice-consuls ou gérants, auprès des puissances étrangères, afin que ce présent décret soit incessamment connu de toutes les familles françaises ou descendant de Français.
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 6 results
    • Séance du vendredi 21 janvier 1791

      Séance du vendredi 21 janvier 1791

      page 356 - 414
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GBEGOIRE. Séance du vendredi 21 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des deux séauces de la veille. M. d'André. L'observation que j'ai à faire sur le procès-verbal vient d'uue conversation d'une niinute que j'eus hier avec M. Rabaud de Saint-Etienne. Vous avez r
      ...
      ira vos yeux, arrêtera vos pas. Vous dissiperez toutes les illusions, vous surmonterez toutes les terreurs, vous vous réunirez à vos légitimes évêques, à vos fidèles collègues; plus éclairés par vos erreurs, devenus plus forts par votre chute, vous confirmerez dans la vraie foi, par votre glorieux retour, ce peuple que votre égarement a pu ébranler. Et tu aliquando conversus confirma fratres tuos.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GBEGOIRE. Séance du vendredi 21 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-v
      ...
      rreurs, devenus plus forts par votre chute, vous confirmerez dans la vraie foi, par votre glorieux retour, ce peuple que votre égarement a pu ébranler. Et tu aliquando conversus confirma fratres tuos.
    • Séance du samedi 22 janvier 1791, au matin

      Séance du samedi 22 janvier 1791, au matin

      page 414 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÉ M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du samedi 22 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès^yerbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Boucher. Je ferai une observation sur le décret que vous avez rendu relativement à la formule de publication des lois. Cette formule et la manièr
      ...
      de ladite ville d'Amiens, faubourgs et lieux y réunis, sont et demeurent supprimées. » M. Fougères , député du Nivernais, demande et obtient une prolongation de congé pour cause d'infirmité. M. le Président fait part à l'Assemblée de la mort de M. Poignot, député de Paris ; il annonce ensuite l'ordre du jour de la séance de ce soir et celle de demain. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÉ M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du samedi 22 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du
      ...
      sident fait part à l'Assemblée de la mort de M. Poignot, député de Paris ; il annonce ensuite l'ordre du jour de la séance de ce soir et celle de demain. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du lundi 31 janvier 1791

      Séance du lundi 31 janvier 1791

      page 589 - 653
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU Séance du lundi 31 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille. M. Bouche. Messieurs, le gouvernement a toujours eu l'attention, pour le progrès des arts, de proposer annuellement aux sculpteurs et aux peintres des sujets à traiter, l'Assem
      ...
      pas un souvenir de barbarie : j'observerai seulement qu'il serait rare de rencontrer le délit de la mendicité sans un autre délit plus grave, et qui livrerait alors le coupable à un juge plus austère, et spécialement chargé de poursuivre et de punir les forfaitures; mais tout ce qui formerait, tout ce qui serait renfermé dans ai législation de la mendicité ne serait que bienfaisant et consolateur.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU Séance du lundi 31 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      et spécialement chargé de poursuivre et de punir les forfaitures; mais tout ce qui formerait, tout ce qui serait renfermé dans ai législation de la mendicité ne serait que bienfaisant et consolateur.
    • Séance du mardi 1 février 1791, au matin

      Séance du mardi 1 février 1791, au matin

      page 653 - 664
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mardi 1er février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Duquesnoy. Messieurs, vous vous rappelez que le sieur Trouard, de Pont-à-Mousson, a été conduit dans les prisons de l'Abbaye pour être jugé par le Châ
      ...
      ..........7,130 15 » A celle de Montbarrey, même département...... 13,178 » » A celle de Marpain, m6oie d^partement......7,693 19 4 A celle ae Parrecey, même departement...... 47,893 » » - Le tout ainsi qu il est plus au long detail^ dans les d6crets de ventes et 6tats d'estimations respectifs, annexes & la minute du proc&s-verbal de ce jour. M. le Président léve la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mardi 1er février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du proc
      ...
      si qu il est plus au long detail^ dans les d6crets de ventes et 6tats d'estimations respectifs, annexes & la minute du proc&s-verbal de ce jour. M. le Président léve la séance à trois heures et demie.
    • Séance du jeudi 3 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 3 février 1791, au matin

      page 719 - 728
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du jeudi 3 février 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à neuf heures et decpie du matin. Un de MM. les secrétaires f4M lecture des procès-verbaux de la séance du mardi 1** février et de la séanCe d'hier. (Ges procès-Yerbaux sont adoptés.) M. Darnaudat Il a été sagement ordonné, par un décret, que les dispenses de mariages aux degrés p
      ...
      palité de Villers-aux-Ghênes, pour A la municipalité de Doulaincourt pour......16,894 À la municipalité de Flammerecourt, pour....13,922 Département de l'Yonne. A la municipalité de Sens, pour celle de...... 2,690,149 Département de l'Aude. A la municipalité de Carcassonne, pour....... 359,300 M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance a deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du jeudi 3 février 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à neuf heures et decpie du matin. Un de MM. les secrétaires f4M lecture des procè
      ...
      e...... 2,690,149 Département de l'Aude. A la municipalité de Carcassonne, pour....... 359,300 M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance a deux heures et demie.
    • Séance du samedi 5 février 1791, au matin

      Séance du samedi 5 février 1791, au matin

      page 753 - 765
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.DE MIRABEAU. Séance du samedi 5 février 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une lettre des officiers municipaux de la commune d'Aix à M. le Président de l'Assemblée nationale, contenant le détail des bons t
      ...
      res, estimée 15,000 livres,adjugée 35,000 livres; Le second, huit masses de bâtiments au marché Saint-Martin-des-Champs, louées 4,500 livres, estimées 42,900 livres, adjugées 71,300 livres ; Le troisième, uné maison, rue Saint-Martin, louée 4,050 livres, estimée 50,000 livres, adjugée 110,000 livres. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir, et lève ia séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.DE MIRABEAU. Séance du samedi 5 février 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      ème, uné maison, rue Saint-Martin, louée 4,050 livres, estimée 50,000 livres, adjugée 110,000 livres. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir, et lève ia séance à trois heures.
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 showing 10 of 13 results view all
    • Séance du mardi 15 février 1791, au matin

      Séance du mardi 15 février 1791, au matin

      page 191 - 204
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mardi 15 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. . (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Riquetti de Mirabeau l'aîné cède le fauteuil à M. Dupert. M. Vernier , au nom du comité des finances
      ...
      e département ........... 115,045 » » A celle de Gbevregay, même département... 38,115 * >. A celle de Boissy-le-Sec, département d'Eure-et-Loir........ 10,929 2 . A celle de Janville, même département... 400,502 12 » A celle de Laon, département de l'Aisne. 554,733 12 * M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain, et lève la séance à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mardi 15 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ve
      ...
      t... 400,502 12 » A celle de Laon, département de l'Aisne. 554,733 12 * M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain, et lève la séance à deux heures et demie.
    • Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 279 - 296
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- DUPORT . Séance du samedi 19 février 1798 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Le sieur Lardé, mécanicien, propose à l'Assemblée nationale un çarrosse, dont il est l'inventeur et dorit le mécahisme offre nue marche d'autant plus curieuse qu'on peut, sans chevaux, se servir de ce carrosse chargé de B personnes,
      ...
      ue je fais;- Je crois la devoir à mon zèle pour mon diocèse et à ma conscience; ainsi qu'à votre religion que je suis obligé d'éclairer: J'ai délivré mon âme; je vous exhorte à délivrer la vôtre. (1) Histoire des variations, édit. in-4° de 1743, p. 680. Je suis avec respect, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : f François, évêque de Clermont. Paris, le 1" février 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- DUPORT . Séance du samedi 19 février 1798 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Le sieur Lardé, mécanicien, propo
      ...
      Histoire des variations, édit. in-4° de 1743, p. 680. Je suis avec respect, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : f François, évêque de Clermont. Paris, le 1" février 1791.
    • Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 487 - 500
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente un projet de décret relatif au calcul des annuités pour accélérer la vente des domaines nationaux. Plusieurs membre» proposent quelques amen-, dements aux articles 3, 4 et 6. M. Camus rapporteur, adept
      ...
      eau : « L'Assemblée nationale, considérant qu'aucune loi existante du royaume ne s'oppose au libre voyage de Mesdames, tantes du roi, déclare qu'il n'y a lieu à délibérer sur le procès-verbal de la commune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente u
      ...
      mmune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
    • Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

      page 40 - 51
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riqùett1 de mirabeau l'aîné. Séance du jeudi 8 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires faitlecture du procès-verbal delà séanced'bier, qui est adopté. M. Pinterel de Louverny communique à l'Assemblée une adresse de la municipalité d'Es-somes, district de Château-Thierry, qui lui présente sa r
      ...
      nt. M. le maire de Paris m'annonce par lettre, la vente faite le 7 février, d'une maison nationale, louée 2,100 livres, estimée 26,684 livres et adjugée 42,500 livres. D'autre part, la municipalité de Paris demande à être admise ce soir à la barre de l'Assemblée. (L'Assemblée accueille cette demande.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riqùett1 de mirabeau l'aîné. Séance du jeudi 8 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires faitle
      ...
      Paris demande à être admise ce soir à la barre de l'Assemblée. (L'Assemblée accueille cette demande.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 26 février 1791, au matin

      Séance du samedi 26 février 1791, au matin

      page 523 - 535
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du samedi 26 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demi-; du matin. ' Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances de jeudi soir et d'hier, qui sont adoptés. M. le Président annoncé qu'il a reçu les diverses adresses suivantes : Dénonciation de la part d'u prévôt général des maréchaussées du
      ...
      ée, m'inspirent une tristesse mêlée d'effroi, qui n'ont rien de commun avec les idées qu'on appelle aujourd'hui superstitieuses. Le comité de marine qui ne fait rien, ou peu de chose; ie comité de f-anté qui n'a point fait encore parler de lui, pourraient bien obtenir une place distinguée dans i histoire, et j'espère alors qu'on n'oubliera pas que j'ai l'honneur d'être membr-e de ces deux comités.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du samedi 26 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demi-; du matin. ' Un de MM. les secrétaires donne lecture des proc
      ...
      nté qui n'a point fait encore parler de lui, pourraient bien obtenir une place distinguée dans i histoire, et j'espère alors qu'on n'oubliera pas que j'ai l'honneur d'être membr-e de ces deux comités.
    • Séance du lundi 18 février 1791

      Séance du lundi 18 février 1791

      page 556 - 580
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du lundi 18 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances de samedi soir et d'hier, qui sont adoptés. M. Camus , au nom du comité d'aliénation. Il s'est glissé plusieurs erreurs dans les copies qui ont été faites des différents états de domaines
      ...
      sera chargé de présenter incessamment un projet d'adresse aux départements, dans laquelle il sera démontré que le sacrifice d'une loi qui semblait désirable, ne doit exciter aucun regret dans l'esprit des bons citoyens, du moment qu'elle portait atteinte à la Constitution et qu'elle compromettait le salut public; « 3° Que ce décret constitutionnel sera présenté sans délai à l'acceptation du roi. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du lundi 18 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux
      ...
      des bons citoyens, du moment qu'elle portait atteinte à la Constitution et qu'elle compromettait le salut public; « 3° Que ce décret constitutionnel sera présenté sans délai à l'acceptation du roi. »
    • Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

      Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

      page 580 - 586
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du mardi 1er mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une adresse des administrateurs du département de Maine-et-Loire contenant des protestai ions d'adhésion et de fidélité aux décrets de l'Assemblée, et la demande de 18 brigades de gendarmerie nationale poUr
      ...
      ues absents, nfayant .absolument &té l'es^* pêràncè qu'il pût s^y formé r urt résultat, me'défendent de continùerà y assister:' i; Je prie donc. l'Assemblée de recevoir la ié mission d'une place qu'èile m'avait confiée^ » M. le Président lève la séance 1? 3 hetrres. (1) "Voir ci-après, séance du 2 mars 1791, dans le décret général sur les patentes, le texte des articles adop téS dans cette séance.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du mardi 1er mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une adr
      ...
      le m'avait confiée^ » M. le Président lève la séance 1? 3 hetrres. (1) "Voir ci-après, séance du 2 mars 1791, dans le décret général sur les patentes, le texte des articles adop téS dans cette séance.
    • Séance du mercredi 2 mars 1791

      Séance du mercredi 2 mars 1791

      page 596 - 641
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de noailles. Séance du mercredi 2 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal des séances d'hier au matin et au soir. M. Christin. Je demande qu'on ôte du procès-verbal la mention qui est faite de l'éclat indécent fait hier par un membre qui cependant n'en a pas été puni. (L'Asse
      ...
      icipal, et Lobstein, citoyen de celte ville. » Plusieurs membres : Et la grâce du soldat? M. Victor de Broglie rapporteur. La demande en est faite eu ce moment. M. Rewbell Ne parlons pas de cela. Un membre : Elle est déjà donnée. (Le projet de décret du comité est adopté.) M. le Président M. Favre demande un congé de deux mois. (Ce congé est accordé.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de noailles. Séance du mercredi 2 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de
      ...
      embre : Elle est déjà donnée. (Le projet de décret du comité est adopté.) M. le Président M. Favre demande un congé de deux mois. (Ce congé est accordé.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 3 mars 1791, au matin

      Séance du jeudi 3 mars 1791, au matin

      page 641 - 650
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de noailles. Séance du jeudi 3 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte^, neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- (1) Otto séance est incomplète au Moniteur. cès-verbal de la séance de mardi au soir, qui est adopté. M. de Saint-Martin Messieurs, je demande la permission de dénoncer à l'Assemblée une nouvelle feuille
      ...
      a matinée, chez le ministre de Pin-térieur. Ces députés n'avaient pas d'autre mission que d'informer le roi des mesures prises par la corn* mune et de s'assurer des dernières intentions du roi; aussitôt qu'ils les ont sues, ils ont fait partir un courrier qui doit être arrivé maintenant, et sans doute que Mesdames continuent à cette heure leur voyage. M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. de noailles. Séance du jeudi 3 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte^, neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro- (1)
      ...
      ôt qu'ils les ont sues, ils ont fait partir un courrier qui doit être arrivé maintenant, et sans doute que Mesdames continuent à cette heure leur voyage. M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du vendredi 4 mars 1791

      Séance du vendredi 4 mars 1791

      page 657 - 666
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du vendredi 4 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. de Sillery , secrétaire. fait lecture des procès-verbaux des séances dhier au matin et au soir, qui sont adoptés. M. Hébrard. Je prie l'Assemblée de charger son comité de Constitution de lui proposer uue décision sur la coniest tion qui divise en ce moment
      ...
      s ne. connaissez pas la réclamation de M. Pétion .Gomment est-il possible. Messieurs, que vous obligiez votre président à lever la séance, quand on demande la parole pour détruire une calomnie! Plusieurs membres : Nous insistons. M. le Président. La motion de lever la séance est appuyée; je la mets aux voix. (L'Assemblée décrète que la séance est levée.) La séance est levée à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du vendredi 4 mars 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. de Sillery , secrétaire. fait lecture des procès-verbaux
      ...
      urs membres : Nous insistons. M. le Président. La motion de lever la séance est appuyée; je la mets aux voix. (L'Assemblée décrète que la séance est levée.) La séance est levée à deux heures et demie.