Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-032 hits on 1790-043 hits on 1790-054 hits on 1790-063 hits on 1790-075 hits on 1790-081 hits on 1790-092 hits on 1790-104 hits on 1790-116 hits on 1790-1214 hits on 1791-0114 hits on 1791-028 hits on 1791-0310 hits on 1791-0411 hits on 1791-0512 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-084 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-011 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 16 volumes
  • Tome 13 : Du 14 au 20 avril 1790 1 result
    • Séance du vendredi 16 avril 1790

      Séance du vendredi 16 avril 1790

      page 75 - 85
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de bonnay. Séance du vendredi 16 avril 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. La Poule , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'nier matin. Il ne s'élève aucune réclamation. M. le Président fait donner lecture à l'Assemblée d'une note qui lui a été adressée par M. le garde des sceaux, dont la teneur suit : Le roi a
      ...
      aux voix et adopté en ces termes : « Art. 3. Les assignats créés par le décrets des 19 et 21 décembre 1789, auront cours de monnaie, entre toutes personnes, dans toute l'étendue du royaume, et seront reçus comme espèces sonnantes dans les différentes caisses publiques et particulières. » M. le Président ajourne l'Assemblée àdemain, neuf heures du matin, et lève la séance à quatre heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de bonnay. Séance du vendredi 16 avril 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. La Poule , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      reçus comme espèces sonnantes dans les différentes caisses publiques et particulières. » M. le Président ajourne l'Assemblée àdemain, neuf heures du matin, et lève la séance à quatre heures et demie.
  • Tome 15 : Du 21 avril au 30 mai 1790 4 results
    • Séance du vendredi 30 avril 1790

      Séance du vendredi 30 avril 1790

      page 338 - 349
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. l'abbé gouttes. Séance du vendredia 30 avril 1790 (1), M. Palasne de Champeaux , secrétaire, donne lecture du procèa-verbal de la séance de la veille qui est adopté sans réclamation. tin de MM. les secrétaires fait lecture d'une adresse, par*Iaquelle la commune de Clermont-Ferrand témoigne à l'Assemblée toute sa reconr naissance des sages décrets qui ont ordonn
      ...
      rité, cette postérité qui vous jugera, se dirait ce que vous ne voulez pas qu'elle dise : Il y a une vérité pour laquelle l'Assemblée nationale de 1790 n'était pa-mûre. Je conclus à ce que vous admettiez le juré au civil et au criminel, et à ce que, considérant le jury de M. l'abbé Sieyès comme un véritable juré, vous permettiez de vous le présenter lorsque nous en serons au détail d'organisation.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. l'abbé gouttes. Séance du vendredia 30 avril 1790 (1), M. Palasne de Champeaux , secrétaire, donne lecture du procèa-verbal de la séance de la veille qui est adopt
      ...
      iez le juré au civil et au criminel, et à ce que, considérant le jury de M. l'abbé Sieyès comme un véritable juré, vous permettiez de vous le présenter lorsque nous en serons au détail d'organisation.
    • Séance du mardi 4 mai 1790, au matin

      Séance du mardi 4 mai 1790, au matin

      page 381 - 384
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ARBÉ GOUTTTES. Séance du mardi 4 mai 1790 , au matin (1). La séance n'est ouverte qu'à dix heures du matin. M. La Réveillère de Lépeaux , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. Il ne s'élève pas de réclamation. M. Gautier des Orcières , membre du comité des finances. Messieurs, votre comité des finances a été consulté pour sa
      ...
      bres du côté droit réclament. M. le Président observe que le doute vient de ce que beaucoup de membres de cette partie se sont levés pour et contre. On fait l'appel nominal. Le résultat donne 517 voix pour six ans, et 274 pour huit ans. M. le Président prononce que l'Assemblée a décrété « que les juges exerceront leurs fonctions pendant six ans ». La séance est levée à trois heures moins un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ARBÉ GOUTTTES. Séance du mardi 4 mai 1790 , au matin (1). La séance n'est ouverte qu'à dix heures du matin. M. La Réveillère de Lépeaux , secrétaire, donne lectu
      ...
      pour six ans, et 274 pour huit ans. M. le Président prononce que l'Assemblée a décrété « que les juges exerceront leurs fonctions pendant six ans ». La séance est levée à trois heures moins un quart.
    • Séance du jeudi 6 mai 1790, au matin

      Séance du jeudi 6 mai 1790, au matin

      page 406 - 411
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES. Séance du jeudi 6 mai 1790 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Muguet de Nanthou , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M. Roederer , autre Secrétaire^ lit le procès-verbal de la séance d'hier au soir. Ces procès-verbaux sout adoptés. M. de La Queuille , député d'Auvergne. Chàrgé, par
      ...
      e dit qu'elle n'a pas entendu f)oser la question lorsqu'on a délibéré pour fermer la discussion. On procède à une seconde épreuve. ** Elle donné lë même résultat. On délibèfë sur la proposition dé M. Malouet. L'Assemblée rejettè cette proposition et décide que lés questions posées par M/ de Beàumetz resteront dans l'ordre où elles ont été proposées. (La séance est levée à trois heures et demie.) ?
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES. Séance du jeudi 6 mai 1790 , au matin. La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Muguet de Nanthou , secrétaire, donne lecture du procès-ver
      ...
      Malouet. L'Assemblée rejettè cette proposition et décide que lés questions posées par M/ de Beàumetz resteront dans l'ordre où elles ont été proposées. (La séance est levée à trois heures et demie.) ?
    • Séance du samedi 8 mai 1790, au matin

      Séance du samedi 8 mai 1790, au matin

      page 427 - 433
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES, Séance du samedi 8 mai 1790 , au matin, La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Legoarze de Kervélégan , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. Il ne se produit aucune réclamation. M. le bailly de Fresnay demande à s'ab- senter pendant quinze jours ou trois semaines. (L'Assemblée le lui permet.
      ...
      tile aux trois quarts des Français, si l'on veut qu'il soit permanent ; il faut donc qu'il soit ambulant. Je conclus à ce qu'on établisse une Cour de cassation ; que cette cour soit ambulante par sections, et que ces sections se renouvellent tous les ans. (La séance est levée à deux heures et demie et l'Assemblée se retire dans ses bureaux pour l'élection de son président et de trois secrétaires.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GOUTTES, Séance du samedi 8 mai 1790 , au matin, La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Legoarze de Kervélégan , secrétaire, donne lectur
      ...
      ions, et que ces sections se renouvellent tous les ans. (La séance est levée à deux heures et demie et l'Assemblée se retire dans ses bureaux pour l'élection de son président et de trois secrétaires.)
  • Tome 16 : Du 31 mai au 8 juillet 1790 6 results
    • Séance du vendredi 11 juin 1790

      Séance du vendredi 11 juin 1790

      page 164 - 180
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du vendredi 11 juin 1790 (1). M. le Président ouvre >la séance à 9 heures du matin. M. l'abbé Dumouchel , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi matin 8 juin. M. l'abbé Mougins de Roquefort. Messieurs, le travail du comité ecclésiastique me paraît incomplet, en ce qu'il dit que les assemblées administratives pourr
      ...
      voyée au comité des recherches. Nous aimons à croire que c'est à tort que cet article a été inséré. Mais, en cas que la dénonciation fût vraie, nous supplions l'Assemblée nationale de vouloir bien nous nommer les dénonciateurs. » M. le Président invite l'Assemblée à se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de six adjoints au comité de la marine. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du vendredi 11 juin 1790 (1). M. le Président ouvre >la séance à 9 heures du matin. M. l'abbé Dumouchel , secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      s nommer les dénonciateurs. » M. le Président invite l'Assemblée à se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de six adjoints au comité de la marine. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du jeudi 17 juin 1790

      Séance du jeudi 17 juin 1790

      page 238 - 247
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du jeudi 17 juin 1790 (1), La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le baron de Jessé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 15 juin au matin, M. l'abbé Royer , au tre secrétaire, lit le procès-verbal de la séance du soir du même jour. Il ne se produit aucune réclamation. M. Gourdan , secrétaire, donne e
      ...
      l nominal.) M. de Liancourt. Avant de délibérer, l'Assemblée veut sans doute être conséquente; elle a décidé que le clergé ne pouvait être possesseur de biens-fonds. (On insiste sur l'appel nominal.) M. le Président observe qu'il y a une séance du soir, et que-l'heure est avancée. L'Assemblée remet au lendemain l'appel nominal sur la question préalable. La séance est leyée à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ SIEYÈS. Séance du jeudi 17 juin 1790 (1), La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le baron de Jessé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      M. le Président observe qu'il y a une séance du soir, et que-l'heure est avancée. L'Assemblée remet au lendemain l'appel nominal sur la question préalable. La séance est leyée à trois heures et demie.
    • Séance du vendredi 18 juin 1790

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 265 - 363
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CAMUS, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 18 juin 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Camus , ancien président, occupe le fauteuil en l'absence de M. l'abbé Sieyès, président en fonctions. M. Mougins de Roquefort présente, au nom de la municipalité de la paroisse de Roquefort, en Provence, dont il annonce que les intérêts lui sopt cbers à p
      ...
      jugera convenable, au scrutin et non autrement. Art. 19. L'assemblée vérifiera les pouvoirs des députés et jugera de leur validité. Signé: le marquis de Perrigny, Duval-Monville, Gocherel, Laborie, Bodkin Fitz-Gérald, Courre-jolles, Le Gardeur de Tillv, Gérard, le chevalier de Marmé, secrétaire, et président ea l'absence de M. le comte O'Gorman, Magallon, de Ville-blanche. Pour copie : La Luzerne.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CAMUS, EX-PRÉSIDENT. Séance du vendredi 18 juin 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Camus , ancien président, occupe le fauteuil en l'absenc
      ...
      dkin Fitz-Gérald, Courre-jolles, Le Gardeur de Tillv, Gérard, le chevalier de Marmé, secrétaire, et président ea l'absence de M. le comte O'Gorman, Magallon, de Ville-blanche. Pour copie : La Luzerne.
    • Séance du samedi 26 juin 1790, au matin

      Séance du samedi 26 juin 1790, au matin

      page 465 - 473
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du samedi 26 juin 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delley d'Agier , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. de Crillon le jeune, (ci-devant comte): Je demande que dans le procès-ver bal, aux mots ont contribué à la prise de la Bastille, on substitue ceux-ci : ont pris la Bastil
      ...
      législateurs, pour justifier entièrement notre conduite. JJous observons cependant que la plupart des officiers municipaux sont très vieux, et ont à veiller à leurs récoltes. Je me présenterai seul, si l'auguste Assemblée le permet, et je prouverai que nous sommes de bons citoyens. » L'Assemblée décide qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur cette lettre. La séance est levée à trois heures un quart.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE PELLETIER. Séance du samedi 26 juin 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Delley d'Agier , secrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      si l'auguste Assemblée le permet, et je prouverai que nous sommes de bons citoyens. » L'Assemblée décide qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur cette lettre. La séance est levée à trois heures un quart.
    • Séance du lundi 5 juillet 1790

      Séance du lundi 5 juillet 1790

      page 699 - 712
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE MARQUIS DE BONNAY. Séance du lundi 5 juillet 1790 (1). M. Le Pelletier , président, ouvre la séance à neuf heures du matin. M. Delley-d'Agier lit le procès-verbal de la séance de samedi soir, 3 juillet. M. Charles de Lameth. Je réclame contre la (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. teneur du décret qui porte que le commandant de l'escadre sera tenu d
      ...
      ets de décrets réglementaires qu'il croitindispensables de rendre pour guider ceux qui seront chargés de liquider les offices supprimés. Enfin, sur toutes les suppressions qui ne sont point encore prononcées, le comité combine ses autres travaux, de manière qu'ils puissent être utiles à l'Assemblée, dans les différentes hypothèses que la marche de ses décrets déjà portés peut lui rendre probables.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. LE MARQUIS DE BONNAY. Séance du lundi 5 juillet 1790 (1). M. Le Pelletier , président, ouvre la séance à neuf heures du matin. M. Delley-d'Agier lit le procès-verb
      ...
      noncées, le comité combine ses autres travaux, de manière qu'ils puissent être utiles à l'Assemblée, dans les différentes hypothèses que la marche de ses décrets déjà portés peut lui rendre probables.
    • Séance du mardi 6 juillet 1790, au soir

      Séance du mardi 6 juillet 1790, au soir

      page 721 - 734
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du mardi 6 juillet 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Regnaud (de Saint-Jean-d! Angély), secretaire, lit les adresses ou les extraits qui suivent : Adresse des membres de la juridiction consulaire de la ville d'Auxerre, contenant les témoignages d'une vive reconnaissance pour le décret qui consacre l'établ
      ...
      et pour mes amis, un exposé de ma conduite qui n'eût été défiguré ni par l'éloge, ni par la satyre. En le relisant, j'ai jugé convenable de le rendre public, non pour répondre à de méprisables libelles, mais pour que les amis de la vérité et les bons citoyens n'aient pas à me reprocher d'avoir concouru, par mon silence, à l'erreur dans laquelle on a voulu, évidemment, les entraîner sur mon compte.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du mardi 6 juillet 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Regnaud (de Saint-Jean-d! Angély), secretaire, lit le
      ...
      s, mais pour que les amis de la vérité et les bons citoyens n'aient pas à me reprocher d'avoir concouru, par mon silence, à l'erreur dans laquelle on a voulu, évidemment, les entraîner sur mon compte.
  • Tome 17 : Du 9 juillet au 12 août 1790 2 results
    • Séance du dimanche 18 juillet 1790

      Séance du dimanche 18 juillet 1790

      page 184 - 189
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du dimanche 18 juillet 1790 (1). M. le Président lit à l'Assemblée: 1° une lettre de M. Bailly, qui fait part à l'Assemblée nationale des arrangements pris par la ville de Paris, pour célébrer, par des réjouissances, la réunion des gardes nationales dans la capitale ; 2° Une lettre de M. de la Tour-du-Pin, relative à la paie des officier
      ...
      er. (On demande l'ajournement et l'impression du rapport et des articles.) M. Dufraisse. Le comité d'aliénation n'avait aucuns pouvoirs pour faire des articles de législation; il cherche à mettre le trouble dans toutes les familles du royaume. (L'impression et l'ajournement sont mis aux voix et ordonnés.) La séance est levée à trois heures, pour procéder dans les bureaux à l'élection du Président.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. C.-F. DE BONNAY. Séance du dimanche 18 juillet 1790 (1). M. le Président lit à l'Assemblée: 1° une lettre de M. Bailly, qui fait part à l'Assemblée nationale des a
      ...
      rouble dans toutes les familles du royaume. (L'impression et l'ajournement sont mis aux voix et ordonnés.) La séance est levée à trois heures, pour procéder dans les bureaux à l'élection du Président.
    • Séance du dimanche 1 août 1790

      Séance du dimanche 1 août 1790

      page 485 - 497
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 1er août 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Coster , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. Il est adopté. M. de Montcalm (ci-devant le marquis), fils du général de ce nom : J'étais absent de la séance au moment où l'Assemblée nationale a bien voulu donner des marques de bienv
      ...
      occupations de l'Assemblée nationale lui auront permis de déterminer, où, par qui et comment la responsabilité des ministres pourra être poursuivie, je provoquerai, autant qu'il sera en mcu, l'action de responsabilité pour raison des faits que j'ai dénoncés dans la séance du 25 juillet dernier. Je signe ma déclaration, et je n'oublierai pas mon engagement. A Paris, le 6 août 1790. Signé : Camus. -
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du dimanche 1er août 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Coster , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'
      ...
      de responsabilité pour raison des faits que j'ai dénoncés dans la séance du 25 juillet dernier. Je signe ma déclaration, et je n'oublierai pas mon engagement. A Paris, le 6 août 1790. Signé : Camus. -
  • Tome 18 : Du 12 août au 15 septembre 1790 5 results
    • Séance du dimanche 22 août 1790

      Séance du dimanche 22 août 1790

      page 212 - 227
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DIJPONT (DE NEMOURS). Séance du dimanche 22 août 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du malin. (Il y a à peine quelques députés dans la salle.) M. le Président fait donner lecture d'une lettre du ministre de la marine, en date de ce jour, à laquelle sont jointes vingt-cinq pièces ou copies certifiées par M.de La Luzerne, contenant les détails de ce qu
      ...
      ujets de Sa Majeité au moins, tQUte§ peçpqpnçg expérimen-; té$s et solvaijlçs, qui foptcopjQiptement aypc ipi au greffe du conseil leur sppmission d'exécuter pqnctuellement tqutes les dispositions du présent dépret. JVofa. On troimj;a déposé ^u pojpjfjS des finances un tablj^jiu ,* dèssjné ffu servipe propose,'qbi explique la çpàn^re cjont la navpttè sp fera, et la suppression f|p retour a vidé. '
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DIJPONT (DE NEMOURS). Séance du dimanche 22 août 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du malin. (Il y a à peine quelques députés dans la salle.) M. le Pré
      ...
      présent dépret. JVofa. On troimj;a déposé ^u pojpjfjS des finances un tablj^jiu ,* dèssjné ffu servipe propose,'qbi explique la çpàn^re cjont la navpttè sp fera, et la suppression f|p retour a vidé. '
    • Séance du lundi 30 août 1790

      Séance du lundi 30 août 1790

      page 413 - 427
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du lundi 30 août 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Gillet de La Jacqueminière , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. (Ce procès-verbal est adopté.) M. Malouet. Vous avez renvoyé hier à votre comité des colonies une adresse des habitants des Indes-Orientales, demeurant à Paris. Précéde
      ...
      admirateurs de M. Necker. Je dirai seulement que si H. Pitt doit sourire en lisant mon opinion sur les finances, ce sera le premier de nos ouvrages auquel il aura fait un tel accueil ; et si vous conservez quelque doute à cet égard, je m'engage 4 vous prouver, à votre première réquisition, que j'ai le droit dé me consoler, par son ( suffrage, de l'opinion que vous paraissez vouloir, donner de moi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du lundi 30 août 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Gillet de La Jacqueminière , secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      ervez quelque doute à cet égard, je m'engage 4 vous prouver, à votre première réquisition, que j'ai le droit dé me consoler, par son ( suffrage, de l'opinion que vous paraissez vouloir, donner de moi.
    • Séance du mardi 31 août 1790, au matin

      Séance du mardi 31 août 1790, au matin

      page 427 - 434
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.JESSE. Séance du mardi 31 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Dauchy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Ce procès-verbal est adopté. Un de MM. les secrétaires rend compte à l'Assemblée de deux adresses: l'Une de plusieurs in- (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. géuieurs, qui
      ...
      clamation sera portée par deux commissaires, que le roi sera prié de nommer à cet effet, et auxquels seront remises les instructions convenables ; ordonne, en conséquence, à son comité militaire de lui présenter un projet de proclamation à la séance de Ce soi?; » M. Barnave est adjoint au comité militaire pour la rédaction de la proclamation. M. le Président lève la Séance à quatre heures du soir*
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.JESSE. Séance du mardi 31 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Dauchy , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
      ...
      i présenter un projet de proclamation à la séance de Ce soi?; » M. Barnave est adjoint au comité militaire pour la rédaction de la proclamation. M. le Président lève la Séance à quatre heures du soir*
    • Séance du vendredi 3 septembre 1790

      Séance du vendredi 3 septembre 1790

      page 513 - 557
      ASSEMBLÉE NATIONALE. EPRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du vendredi 3 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Gillet de La Jacqueminière , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier soir jeudi. Ce procès-verbal est adopté. M. le Président fait donner lecture d'une note de M. le garde des sceaux, qui annonce la sanction donnée par le roi aux
      ...
      lors en circulation. Nota. Ce projet de décret paraîtra excessivement long ; mais j'ai cru que, dans une opération de cette importance, il était nécessaire que l'œil pût mesurer toute l'étendue de l'espace à parcourir. L'Assemblée nationale peut au surplus s'attacher aux articles principaux, et renvoyer au comité de liquidation, pour tout ce qui peut regarder le mode de payement et;de liquidation.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. EPRÉSIDENCE DE M. DE JESSÉ. Séance du vendredi 3 septembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Gillet de La Jacqueminière , secrétaire, donne lectur
      ...
      space à parcourir. L'Assemblée nationale peut au surplus s'attacher aux articles principaux, et renvoyer au comité de liquidation, pour tout ce qui peut regarder le mode de payement et;de liquidation.
    • Séance du mardi 17 août 1790, au soir

      Séance du mardi 17 août 1790, au soir

      page 124 - 137
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. d'andré, ex-président. Séance du mardi 17 août 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. d'André , ex-président, remplace au fauteuil M. Dupont (de Nemours), absent. M. Dinocheau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi soir, 16 août. 11 est adopté. M. de Kyspoter , secrétaire, lit une note de M. le garde des
      ...
      placement tout autrement onéreux que ne l'était l'impôt du tabac, remplacement inévitable, puisque la balance des finances publiques ne peut pas permettre la moindre diminution des revenus de l'État. Je remets à votre zèle pour le bien public, et à la sagesse de l'Assemblée nationale de peser toutes ces considérations. « Je suis avec respect, Monsieur le Président, votre, etc. « Signé : LAMBERT. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. d'andré, ex-président. Séance du mardi 17 août 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie. M. d'André , ex-président, remplace au fauteuil M.
      ...
      Je remets à votre zèle pour le bien public, et à la sagesse de l'Assemblée nationale de peser toutes ces considérations. « Je suis avec respect, Monsieur le Président, votre, etc. « Signé : LAMBERT. »
  • Tome 19 : Du 16 septembre au 23 octobre 1790 2 results
    • Séance du jeudi 7 octobre 1790, au matin

      Séance du jeudi 7 octobre 1790, au matin

      page 491 - 494
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du jeudi 7 octobre 1790 , au matin. La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. M. Vieillard (de Saint-LO), setrétaire, donne lecture du procès-verbal de la Veille au matin. M. Bégouen , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance de la veille au soir. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. Castellanet : M. d'André vous a dit hier,en dénonçant
      ...
      epteurs ont retenu ou diverti les deniers. L'administration générale des domaines, ainsi que la ferme et la régie, se plaignent tous les jours des nouveaux obstacles apportés à la perception. J'ai cru qu'il était de mon devoir de mettre ces considérations sous les yeux de l'Assemblée. V (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité des finances. — La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du jeudi 7 octobre 1790 , au matin. La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. M. Vieillard (de Saint-LO), setrétaire, donne lecture du procès-v
      ...
      qu'il était de mon devoir de mettre ces considérations sous les yeux de l'Assemblée. V (L'Assemblée ordonne le renvoi de cette lettre à son comité des finances. — La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du jeudi 21 octobre 1790, au matin

      Séance du jeudi 21 octobre 1790, au matin

      page 740 - 751
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du jeudi 21 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Charles Regnault , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du 19 octobre au soir. M. Vernier , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier, 20 octobre. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. Bouche , secrétaire, annonce que le
      ...
      ont -[imprimé qu'en me défendant, ma voix était tremblante et mal assurée. Mes amis, au contraire, m'ont reproché, avec plus de justice peut-être, de n'avoir pas pris le ton et la contenance modeste qui convien* nent à un aceusé. Aux reproches de ces derniers, seuls fondés, je répondrai que, sans doute* j'aurais dû montrer plus de modestie si quelques personnes avaient montré moins d'acharnement.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN. Séance du jeudi 21 octobre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Charles Regnault , secrétaire, donne lecture du p
      ...
      qui convien* nent à un aceusé. Aux reproches de ces derniers, seuls fondés, je répondrai que, sans doute* j'aurais dû montrer plus de modestie si quelques personnes avaient montré moins d'acharnement.
  • Tome 20 : Du 23 octobre au 26 novembre 1790 4 results
    • Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      page 511 - 519
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il ne se produit aucune observation. M. Camus donne connaissance d'une lettre de M. le garde des sceaux, du 16 de ce mois, à laquelle sont jointes des expéditions en papi
      ...
      t pas à cette citation, est par le seul fait déchu du droit de cité. (On passe à l'ordre du jour.) M.Seurrat de La Boullaye , député d'ûr-léaqs, absent par congé du 3 octobre dernier, remet son passeport sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      ort sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
    • Séance du samedi 20 novembre 1790, au matin

      Séance du samedi 20 novembre 1790, au matin

      page 547 - 555
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du samedi 20 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Latyl , rapporteur du comité des rapports. Messieurs, je suis chargé par vos trois comités réunis, militaire, de Constitution et des rapports, de vous rendre compté dq quelques er* réurs commises par la municipalité de Troyes. Au commencem
      ...
      être éligible, avoir exercé pendant dix ans les fonctions de juge ou d'homme de loi, dans un tribunal de district, l'Assemblée nationale sé réservant de déterminer, pour la suite, les autres qualités qUi pourront rendré éligible. » M. le Président. L'Assemblée vâ se retirer dans ses bureaux pour.la nominâtioft de son président et de trois secrétab'és. (La séance est levée à dêux heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du samedi 20 novembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Latyl , rapporteur du comité des rappor
      ...
      qUi pourront rendré éligible. » M. le Président. L'Assemblée vâ se retirer dans ses bureaux pour.la nominâtioft de son président et de trois secrétab'és. (La séance est levée à dêux heures et demie.)
    • Séance du lundi 22 novembre 1790, au soir

      Séance du lundi 22 novembre 1790, au soir

      page 651 - 689
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAHETH. Séance du lundi 22 novembre 1790 , au Soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Castellanet , secrétaire, fait la lecture des adresses suivantes : Adresse de la garde nationale de la ville de Vic-Céré, département du Cantal, qui, pour prévenir ia guerre que nos ennemis externes et internes veulent nous susciter, supp
      ...
      ontre la formalité de l'enregistrement des actes; leurs confrères de province, même parmi ceux.qui siègent à l'Assemblée nationale, n'ont fait entendre jusqu'ici aucune réclamation. On ne peut à cet égard se défendre d'une réflexion, c'est que plus les notaires de Paris manquent d'opposition à leur assujettissement à ia loi commune, plu3 ils font sentir combien cet assujettissement est nécessaire.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAHETH. Séance du lundi 22 novembre 1790 , au Soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Castellanet , secrétaire, fait la lect
      ...
      gard se défendre d'une réflexion, c'est que plus les notaires de Paris manquent d'opposition à leur assujettissement à ia loi commune, plu3 ils font sentir combien cet assujettissement est nécessaire.
    • Séance du mardi 23 novembre 1790, au matin

      Séance du mardi 23 novembre 1790, au matin

      page 689 - 693
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 23 novembre 1790 , au malin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. L'ordre du jour est la suite de la discussion du projet d'instruction sur la contribution foncière. M. Dauchy , l'un des rapporteurs du comité d'imposition, continue la lecture des paragraphes à partir du titreIII. Divers
      ...
      n, dont ils doivent exécuter la volonté souveraine ; ils l'exécuteront, car cette volonté est la leur, elle est celle du roi. « Je suis avec respect, etc. .'H signé : M.-L-F. Duport. •> (L'Assemblée, après avoir, à plusieurs reprises, vivement applaudi aux sentiments patriotiques dont cette lettre est remplie, en ordonne l'impression.) M. le Président lève la séance à trois heures de l'après-midi.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 23 novembre 1790 , au malin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. L'ordre du jour est l
      ...
      après avoir, à plusieurs reprises, vivement applaudi aux sentiments patriotiques dont cette lettre est remplie, en ordonne l'impression.) M. le Président lève la séance à trois heures de l'après-midi.
  • Tome 21 : Du 26 novembre 1790 au 2 janvier 1791 6 results
    • Séance du samedi 4 décembre 1790, au matin

      Séance du samedi 4 décembre 1790, au matin

      page 202 - 215
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du samedi 4 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Castellanet , secrétaire, donne lecture du procès-verbal ,de la seance d'hier dont la rédaction est adoptée. M. Cornilleau , député suppléant du ci-devant bailliage du Mans, prête serment et est admis dans le sein de l'Assemblée pour y remplacer
      ...
      on soit posée aiusi : Les rerites viagères et perpétuel les payées par le Trésor public continueront-elles de faire partie des facultés imposables de ceux qui en jouissent et seront-elles assujetties à l'impôt l'qucier qui Bera décrété en remplacement de la taille ? » Lorsque cette première question aura été décidée» le mode et la quotité de l'imposition feront l'objet des discussions ultérieures*
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du samedi 4 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à dix heures du matin. M. Castellanet , secrétaire, donne lecture du pr
      ...
      à l'impôt l'qucier qui Bera décrété en remplacement de la taille ? » Lorsque cette première question aura été décidée» le mode et la quotité de l'imposition feront l'objet des discussions ultérieures*
    • Séance du jeudi 9 décembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 9 décembre 1790, au matin

      page 343 - 353
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉT10N. Séance du jeudi 9 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il s'élève à ce sujet une contestation relative au décret concernant les médailles, rendu dans la séance d'hier. Diverses membres demandent que les coins soient déposés aux archives d
      ...
      l'Assemblée aura jugé devoir décréter. Signé : Levis de Mirepoix, Martineau, Vignon, Hutteau, D. Chevreux, Dionis, Leclerc, Chevreuil, Anson, Bonueval, Gros, curé de Saint-Nicolas du Chardonnet; Bevière, Debourge, Germain, Poignot, Bailly, Camus, Treilhard, Dosfaut, Garnier, Cayla, Rochechouart, Bé-rardier, Lemoiue, F. de Beauharnais, Lusi-gnem, Montesquiou-Fezensac, Berthereau, Tronchet, Duport.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉT10N. Séance du jeudi 9 décembre 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de l
      ...
      ère, Debourge, Germain, Poignot, Bailly, Camus, Treilhard, Dosfaut, Garnier, Cayla, Rochechouart, Bé-rardier, Lemoiue, F. de Beauharnais, Lusi-gnem, Montesquiou-Fezensac, Berthereau, Tronchet, Duport.
    • Séance du vendredi 10 décembre 1790

      Séance du vendredi 10 décembre 1790

      page 361 - 366
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du vendredi 10 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Lancelot, secrétaire, donne lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier. (Ces procès-verbaux sont adoptés.) M. Camus , membre du comité d'aliénation, propose et fait adopter le décret suivant : « Sur le rapport fait par un des membres du comi
      ...
      ivre de leur montant présumé, suivant l'article précédent ; et dans le cas d'insuffisantjé du produit des diverses cotes fixes dë la contribution personnelle, pour former la cotisation générale de la Communauté, le surplus sera réparti sur là cçte des revenus mobiliaires, jusqu'à concurrencé du dix-huitième, et ensuite sur la cote d'habitation. » M. le Président lève la séance à 3 heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du vendredi 10 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Lancelot, secrétaire, donne lecture des procès-ve
      ...
      Communauté, le surplus sera réparti sur là cçte des revenus mobiliaires, jusqu'à concurrencé du dix-huitième, et ensuite sur la cote d'habitation. » M. le Président lève la séance à 3 heures et demie.
    • Séance du samedi 1 décembre 1790, au matin

      Séance du samedi 1 décembre 1790, au matin

      page 366 - 390
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du samedi, 1 décembre 1790 , au matin(1), La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Salicetti , secrétaire, donne lecture du procès-verbal dé la séance d'hier, qui est adopté, M. Gossin , rapporteur du comité de Constitu-tion, fait le rapport suivant : Messieurs, le district d'Avranphes
      ...
      que l'Assemblée nationale veuille confondre les affaires de l'Etat avec les affaires d'une banque. Je conçois que quelques actionnaires le désirent; je le désirerais aussi, si j'étais actionnaire : mais le succès une fois obtenu, je cesserais bientôt de l'être. Divers membres demandent l'impression du rapport de M. Lebrun. (L'impression est ordonnée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du samedi, 1 décembre 1790 , au matin(1), La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Sal
      ...
      is le succès une fois obtenu, je cesserais bientôt de l'être. Divers membres demandent l'impression du rapport de M. Lebrun. (L'impression est ordonnée.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du mercredi 15 décembre 1790

      Séance du mercredi 15 décembre 1790

      page 482 - 507
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux des deusL séanees de; la veille. t II ne. se produit aucune réclamation. M. Bouche La.Provence est actuellement une mer. On y va, en bateau. Soixante-quatre bâtiments chargés de, marchandises: senti e
      ...
      istricts, départements ou diocèses, mén tropoleset régions, et le renvoi au recueil des décrets qui ont opéré ou opéreront des changements, (1) Cette table contiendra un volume de & huit cents pages. Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M1. PÉT3QN. Séance du mercredi 15 décembre 1790 , (f). La séance est ouverte à neuf heures et dfemie dui matin. M. Varin secrétaire, donne lecture des procès verbaux
      ...
      Sans cette table, plusieurs commis, dans chaque bureau d'administration, seront obligés de faire des recherches infinies, pour le maintien de l'ordre ; et alfWft quelle dépense! Elle est incalculable.
    • Séance du mercredi 22 décembre 1790

      Séance du mercredi 22 décembre 1790

      page 624 - 629
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 22 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Lancelot , secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance de mardi matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. de La Rochefoucauld. L'Assemblée a fait hier un acte de justice en assurant aux princes apanagistes un traitement dign
      ...
      de-Dôme, pour.... 75,514 10 » « A celle d'Ardes, district d'Issoiret département du Puy-de-Dôme, pour...... 20,729 4 » lesquelles sommes seront payables de la manière déterminée par le décret du 14 mai 1790. « Le tout ainsi qu'il est plus au long détaillé dans les décrets de vente et états d'estimation annexés à la minute du procès-verbal de ce jour. » M. le Président lève la séance à trois heures
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 22 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Lancelot , secrétaire, fait lecture du procès-ve
      ...
      i 1790. « Le tout ainsi qu'il est plus au long détaillé dans les décrets de vente et états d'estimation annexés à la minute du procès-verbal de ce jour. » M. le Président lève la séance à trois heures
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 showing 10 of 18 results view all
    • Séance du mercredi 12 janvier 1791

      Séance du mercredi 12 janvier 1791

      page 144 - 168
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.EMMERY. Séance du mercredi 12 janvier 1791 (1) . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Armand ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier matin. M. Leleu de La Ville-au-Bois ,secrétaire, fait lecture du procès-Yerbal de la séance d'hier soir. (Ces procès-verbaux sont adoptés.) M. le Président. J'ai reçu de M. le maire de P
      ...
      des, et ces bordereaux parviendront infailliblement dans le courant du mois de janvier, attendu que toutes les fonctions des receveurs des finances cessent à compter du 1« dudit mois. M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de quatre commissaires adjoints chargés de surveiller l'exécution des assignats. (La séance est levée à deux heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.EMMERY. Séance du mercredi 12 janvier 1791 (1) . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Armand ,secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour procéder à la nomination de quatre commissaires adjoints chargés de surveiller l'exécution des assignats. (La séance est levée à deux heures et demie.)
    • Séance du samedi 15 janvier 1791, au matin

      Séance du samedi 15 janvier 1791, au matin

      page 247 - 273
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du samedi 15 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier qui est adopté. M. d'Allarde ,rapporteur du comité des finances. Messieurs, vous avez rendu un décret, le 28 juillet dernier, qui ordonne aux receveurs particuliers des décime
      ...
      te d'un jugement si redoutable, qui nous oblige de conserver, avec le plus grand soin, les droits de la dignité dont nous sommes revêtus. Car le souverain juge nous en demandera un compte rigoureux, et la négligence à les maintenir deviendrait un titre de condamnation contre nous. Donné à Boulogne, le vingt-quatrième jour d'octobre mil sept cent quatre-vingt-dix. -J- Jean-René, évêque de Boulogne.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du samedi 15 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      t la négligence à les maintenir deviendrait un titre de condamnation contre nous. Donné à Boulogne, le vingt-quatrième jour d'octobre mil sept cent quatre-vingt-dix. -J- Jean-René, évêque de Boulogne.
    • Séance du mardi 4 janvier 1791

      Séance du mardi 4 janvier 1791

      page 8 - 20
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY, Séance du mardi 4 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Bouche. Je demande que la mention de l'imprimé portant pour titre : Serment prononcé par M. Vévèque de Qlermont, soit rayée du procès-verbal. Il ne faut pas laisser subsister dans les
      ...
      serment qu'il avait fait sur la Constitution, lorsqu'il ne s'agissait encore que du temporel, pour lui reprocher de ne pas se soumettre aux décrets postérieurs sur l'organisation du clergé? Ce reproche est injuste sans doute; mais il a été fait à M. l'évéque de Lisieux ; ne devons-nous pas craindre qu'on ne le fît à nous-mêmes? aux principes de la religion, ni plus recommandé par son divin auteur.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY, Séance du mardi 4 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la sé
      ...
      e est injuste sans doute; mais il a été fait à M. l'évéque de Lisieux ; ne devons-nous pas craindre qu'on ne le fît à nous-mêmes? aux principes de la religion, ni plus recommandé par son divin auteur.
    • Séance du jeudi 20 janvier 1791, au matin

      Séance du jeudi 20 janvier 1791, au matin

      page 337 - 348
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du jeudi 20 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures l/£ du matin (1). Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Il est ensuite donné connaissance à l'Assemblée d'une adresse de plusieurs notables de la municipalité de Màcon, relatives à quelques discus- (1) Cette sé
      ...
      que pour 6 ans. L'article 6 est adopté dans ces termes : Art. 6. « L'accusateur public sera nommé à la prochaine élection, pour 4 ans seulement et à la suivante pour 6 années; le président sera nommé pour 6 années, l'un et l'autre pourront être réélus; le greffier sera à vie. » M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de ce soir et celle de demain matin, et lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du jeudi 20 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures l/£ du matin (1). Un de MM. les secrétaires fait lecture du procè
      ...
      pour 6 années, l'un et l'autre pourront être réélus; le greffier sera à vie. » M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de ce soir et celle de demain matin, et lève la séance à 3 heures.
    • Séance du samedi 22 janvier 1791, au matin

      Séance du samedi 22 janvier 1791, au matin

      page 414 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÉ M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du samedi 22 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès^yerbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Boucher. Je ferai une observation sur le décret que vous avez rendu relativement à la formule de publication des lois. Cette formule et la manièr
      ...
      de ladite ville d'Amiens, faubourgs et lieux y réunis, sont et demeurent supprimées. » M. Fougères , député du Nivernais, demande et obtient une prolongation de congé pour cause d'infirmité. M. le Président fait part à l'Assemblée de la mort de M. Poignot, député de Paris ; il annonce ensuite l'ordre du jour de la séance de ce soir et celle de demain. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÉ M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du samedi 22 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du
      ...
      sident fait part à l'Assemblée de la mort de M. Poignot, député de Paris ; il annonce ensuite l'ordre du jour de la séance de ce soir et celle de demain. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mercredi 5 janvier 1791

      Séance du mercredi 5 janvier 1791

      page 20 - 37
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mercredi 5 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Latyl ,secrétaire, fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille. M. d'André. Il est fort inutile de mettre dans un procès-verbal qu'un homme s'est présenté à la tribune et s'est retiré : cela n'a aucune utilité. Il y a encore une autre obse
      ...
      .... 29,995 » - » A celle de Saint-S jlpice. 15,296 12 » ! A celle d'Anduze....... 36,372 15 ' » A celle de Saint-Laurent d'Aigousse........... 393,064 6 8 Le tout ainsi qu'il est plus au long détaillé aux décrets de ventes et états d'estimation respectifs annexés à la minute du présent procès-verbal. M. le Président ,après avoir annoncé l'ordre du jour pour demain, lève la séance à quatre heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. EMMERY. Séance du mercredi 5 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. l'abbé Latyl ,secrétaire, fait lecture du procès-verbal de
      ...
      é aux décrets de ventes et états d'estimation respectifs annexés à la minute du présent procès-verbal. M. le Président ,après avoir annoncé l'ordre du jour pour demain, lève la séance à quatre heures.
    • Séance du mardi 25 janvier 1791, au matin

      Séance du mardi 25 janvier 1791, au matin

      page 476 - 484
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GRÉGOIRE .Séance du mardi 25 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance de la veille, qui est adopté. M. le Président. Je préviens l'Assemblée que j'ai reçu plusieurs pétitions de différents citoyens qui demandent à être admis à la barre; aux terme
      ...
      nt du Cher.............181,595 1. » » A la même pour. ..... 73,599 A celle de Poilly, département du Loiret................30,600 18 4 A celle de Sully, même département.............16,539 14 » « Le tout ainsi qu'il est plus au long détaillé dans les décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal de ce jour. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GRÉGOIRE .Séance du mardi 25 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du pro
      ...
      out ainsi qu'il est plus au long détaillé dans les décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal de ce jour. » M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 27 janvier 1791, au matin

      Séance du jeudi 27 janvier 1791, au matin

      page 504 - 514
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. L'ABBE GREGOIRE. Séance du jeudi 27 janvier 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Guillaume. Messieurs, lorsqu'on vous a proposé, dans votre séance d'hier, de suspendre l'exécution de votre décret relatif au serment que vous exigez des fonctionnaires pu
      ...
      ques de l'arrondissement n'aurait prêté le serment, ils s'adresseront au directoire de leur département, pour leur être indiqué l'un des évêques de France qui aura prêté le serment, lequel pourra procéder à la confirmation canonique et à la consécration. (Cette rédaction est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour des séances de ce soir et de demain. (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. L'ABBE GREGOIRE. Séance du jeudi 27 janvier 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      éder à la confirmation canonique et à la consécration. (Cette rédaction est adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour des séances de ce soir et de demain. (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du samedi 29 janvier 1791, au matin

      Séance du samedi 29 janvier 1791, au matin

      page 547 - 560
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du samedi 29 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance de la veille, qui est adopté. Il est fait lecture de la lettre suivante de M. du Portail, ministre de la guerre : « Monsieur le Président, « Les administrateurs du directoi
      ...
      ns les décrets de vente et états d'estimation respectifs, annexés à la minute du procès-ver bai de ce jour. » M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain ; il prie l'Assemblée de se retirer dans ses bureaux pour procéder à 1a nomination d'un président, de trois secrétaires et d'un membre du comité d'aliénation. (La séance est levée à deux heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du samedi 29 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du
      ...
      prie l'Assemblée de se retirer dans ses bureaux pour procéder à 1a nomination d'un président, de trois secrétaires et d'un membre du comité d'aliénation. (La séance est levée à deux heures et demie.)
    • Séance du lundi 31 janvier 1791

      Séance du lundi 31 janvier 1791

      page 589 - 653
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU Séance du lundi 31 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille. M. Bouche. Messieurs, le gouvernement a toujours eu l'attention, pour le progrès des arts, de proposer annuellement aux sculpteurs et aux peintres des sujets à traiter, l'Assem
      ...
      pas un souvenir de barbarie : j'observerai seulement qu'il serait rare de rencontrer le délit de la mendicité sans un autre délit plus grave, et qui livrerait alors le coupable à un juge plus austère, et spécialement chargé de poursuivre et de punir les forfaitures; mais tout ce qui formerait, tout ce qui serait renfermé dans ai législation de la mendicité ne serait que bienfaisant et consolateur.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU Séance du lundi 31 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      et spécialement chargé de poursuivre et de punir les forfaitures; mais tout ce qui formerait, tout ce qui serait renfermé dans ai législation de la mendicité ne serait que bienfaisant et consolateur.
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 showing 10 of 14 results view all
    • Séance du dimanche 13 février 1791

      Séance du dimanche 13 février 1791

      page 155 - 168
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riquetti de mirabeau l'ainé. Séance du dimanche 13 février 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. M. le Président . M. Monneron, que vous avez admis hier comme député de l'Ile de France et des Indes orientales, en remplacement deM. Colin, décédé, demande à prêter le serment. M. Monneron monte à la tribune, prête le serment et dit : Mes
      ...
      jour. » M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à la nomination d'un président et de trois secrétaires. Un membre demande, à raison de l'heure tardive, que cette nomination soit renvoyée à demain. (Le renvoi à demain est décrété.) M. le Président lève la séance à quatre heures. -
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riquetti de mirabeau l'ainé. Séance du dimanche 13 février 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. M. le Président . M. Monneron, que vous
      ...
      t de trois secrétaires. Un membre demande, à raison de l'heure tardive, que cette nomination soit renvoyée à demain. (Le renvoi à demain est décrété.) M. le Président lève la séance à quatre heures. -
    • Séance du lundi 14 février 1791, au matin

      Séance du lundi 14 février 1791, au matin

      page 169 - 179
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence dem. riquetti de mirabeau l'aîné. Séance du lundi 14 février 1791 , au matin (4). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre du comité d'aliénation propose de décréter la vente de domaines nationaux à la municipalité de Roye,pour la somme de 1,544,7081.
      ...
      à demander la question préalable sur cette partie du décret; j'adopte tout le reste. (L'Assemblée décrète qu'il n'y a pas lieu à délibérer sur l'amendement.) (Le projet de décret du comité est adopté.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée k se rendre dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à la nomination du président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence dem. riquetti de mirabeau l'aîné. Séance du lundi 14 février 1791 , au matin (4). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait l
      ...
      .) M. le Président invite les membres de l'Assemblée k se rendre dans leurs bureaux respectifs pour y procéder à la nomination du président et de trois secrétaires. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du mardi 15 février 1791, au matin

      Séance du mardi 15 février 1791, au matin

      page 191 - 204
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mardi 15 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. . (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. M. Riquetti de Mirabeau l'aîné cède le fauteuil à M. Dupert. M. Vernier , au nom du comité des finances
      ...
      e département ........... 115,045 » » A celle de Gbevregay, même département... 38,115 * >. A celle de Boissy-le-Sec, département d'Eure-et-Loir........ 10,929 2 . A celle de Janville, même département... 400,502 12 » A celle de Laon, département de l'Aisne. 554,733 12 * M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain, et lève la séance à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mardi 15 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture du procès-ve
      ...
      t... 400,502 12 » A celle de Laon, département de l'Aisne. 554,733 12 * M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et de celle de demain, et lève la séance à deux heures et demie.
    • Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

      page 220 - 230
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une adresse du sieur Dodun, ingénieur des ponts et chaussées du département du Tarn, qui annonce à l'Assemblée la découverte d'une nouvelle pozzolane factice. (L'Assemblée renvoie l'adresse
      ...
      pour leur interdire à cet effet de délibérer. , « Nous avons l'honneur de vous confirmer que nous avons renoncé à siéger dans le comité de marine, pour ne participer à aucune des opinions qu'il a manifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du jeudi 17 février 1791 , au matin (1). M. Voulland secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait
      ...
      ifestées, et pour né pas servir de prétexte à rejeter deux voix précieuses qui nous Ont remplacés. i Signé : De Vaudreuil ; « De Loynes de la Coudraye. » M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      Séance du samedi 19 février 1798, au matin

      page 279 - 296
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- DUPORT . Séance du samedi 19 février 1798 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Le sieur Lardé, mécanicien, propose à l'Assemblée nationale un çarrosse, dont il est l'inventeur et dorit le mécahisme offre nue marche d'autant plus curieuse qu'on peut, sans chevaux, se servir de ce carrosse chargé de B personnes,
      ...
      ue je fais;- Je crois la devoir à mon zèle pour mon diocèse et à ma conscience; ainsi qu'à votre religion que je suis obligé d'éclairer: J'ai délivré mon âme; je vous exhorte à délivrer la vôtre. (1) Histoire des variations, édit. in-4° de 1743, p. 680. Je suis avec respect, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : f François, évêque de Clermont. Paris, le 1" février 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M- DUPORT . Séance du samedi 19 février 1798 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. Le sieur Lardé, mécanicien, propo
      ...
      Histoire des variations, édit. in-4° de 1743, p. 680. Je suis avec respect, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur. Signé : f François, évêque de Clermont. Paris, le 1" février 1791.
    • Séance du mercredi 23 février 1791, au matin

      Séance du mercredi 23 février 1791, au matin

      page 431 - 470
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mercredi 23 février 1791, au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. Un de MM. les secrétaires fait lecture des adressés suivantes : Adresse de M. de Bebinière, inventeur d'une nouvelle pompe contre les incendies, qui
      ...
      tatée par le témoignage de tous les marins et des personnes qui ont écrit sur les ports de la Méditerranée, et les moyens de les préserver des ensablements.—MM. Mercadier, correspondant de l'académie de Montpellier, et Fro-mond de la Merveillère, capitaine au corps royal du génie, 1788. Par nous, ingénieur en chef du haut et bas Languedoc et département d'Arles, le 1er juin 1789. Signé : Remillat.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. duport. Séance du mercredi 23 février 1791, au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-v
      ...
      de Montpellier, et Fro-mond de la Merveillère, capitaine au corps royal du génie, 1788. Par nous, ingénieur en chef du haut et bas Languedoc et département d'Arles, le 1er juin 1789. Signé : Remillat.
    • Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 487 - 500
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente un projet de décret relatif au calcul des annuités pour accélérer la vente des domaines nationaux. Plusieurs membre» proposent quelques amen-, dements aux articles 3, 4 et 6. M. Camus rapporteur, adept
      ...
      eau : « L'Assemblée nationale, considérant qu'aucune loi existante du royaume ne s'oppose au libre voyage de Mesdames, tantes du roi, déclare qu'il n'y a lieu à délibérer sur le procès-verbal de la commune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DUPORT.Séance du jeudi 24 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à nea'f heures et demie du matin. M. Camus , au nom du comité d'aliénation, présente u
      ...
      mmune d'Arnay-le-Duc, et renvoie l'affaire au pouvoir exécutif. » (Ce décret est adopté.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à quatre heures et demie.
    • Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

      page 40 - 51
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riqùett1 de mirabeau l'aîné. Séance du jeudi 8 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires faitlecture du procès-verbal delà séanced'bier, qui est adopté. M. Pinterel de Louverny communique à l'Assemblée une adresse de la municipalité d'Es-somes, district de Château-Thierry, qui lui présente sa r
      ...
      nt. M. le maire de Paris m'annonce par lettre, la vente faite le 7 février, d'une maison nationale, louée 2,100 livres, estimée 26,684 livres et adjugée 42,500 livres. D'autre part, la municipalité de Paris demande à être admise ce soir à la barre de l'Assemblée. (L'Assemblée accueille cette demande.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. riqùett1 de mirabeau l'aîné. Séance du jeudi 8 février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires faitle
      ...
      Paris demande à être admise ce soir à la barre de l'Assemblée. (L'Assemblée accueille cette demande.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance à trois heures.
    • Séance du lundi 18 février 1791

      Séance du lundi 18 février 1791

      page 556 - 580
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du lundi 18 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux des séances de samedi soir et d'hier, qui sont adoptés. M. Camus , au nom du comité d'aliénation. Il s'est glissé plusieurs erreurs dans les copies qui ont été faites des différents états de domaines
      ...
      sera chargé de présenter incessamment un projet d'adresse aux départements, dans laquelle il sera démontré que le sacrifice d'une loi qui semblait désirable, ne doit exciter aucun regret dans l'esprit des bons citoyens, du moment qu'elle portait atteinte à la Constitution et qu'elle compromettait le salut public; « 3° Que ce décret constitutionnel sera présenté sans délai à l'acceptation du roi. »
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du lundi 18 février 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture des procès-verbaux
      ...
      des bons citoyens, du moment qu'elle portait atteinte à la Constitution et qu'elle compromettait le salut public; « 3° Que ce décret constitutionnel sera présenté sans délai à l'acceptation du roi. »
    • Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 666 - 691
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOMLLES. Séanee du samedi 5 mars 1791 , au matin. (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une lettre de M. le maire de Paris, qui annonce l'adjudication de trois maisons : l'une louée 1,550 livres, estimée 19,833 livres et adjugée 35,700 livres; la deuxième louée 4,500 livres, estimée 75,000 livres
      ...
      a nation dans la personne du régnant; Tuus ceux qui seront convaincus d'avoir, par des paroles ou des écrits outrageants, insulté le Corps législatif Tels sont, à mon avis, les principaux chefs d'accusation publique ; l'application des peines serait un autre travail qui réclame les lumières de ceux qui out particulièrement réfléchi sur la proportion qui doit exister entre les délits et les peines.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOMLLES. Séanee du samedi 5 mars 1791 , au matin. (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une lettr
      ...
      sation publique ; l'application des peines serait un autre travail qui réclame les lumières de ceux qui out particulièrement réfléchi sur la proportion qui doit exister entre les délits et les peines.