Results in Volume 20

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-091 hits on 1790-106 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
7 sections found
Results sorted by date, ascending

Séance du jeudi 4 novembre 1790, au matin

Séance du jeudi 4 novembre 1790, au matin

page 259 - 266
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DË M. BARNAVE. Séance du jeudi 4 novembrè 1790 au matin (i)- La séance est ouverte à neuf heures du matin» M. Bouillé , Sécrétalié, donne lecture dtt pt'ocès-verbal de la séance du mardi 2 de ce mois, àu soir. M. Durand de Maillane , secrétaire, lit le procès-verbal dé la séance d'hier, 3 novembre. Ces ptocèsi-verbaux sont adoptés. M. Dutrou de Bornier , député du Po
...
ces termes : 4r{, 7. « Les fabricateurs de faux assignats et leurs complices seront punis de mort. » M. le Président annonce à l'Assemblée que M. le bailli de Flachslapden, lui a adressé sa démission; mais sur ^observation que ce député n'a point de suppléant, sa démission n'est pas acceptée. M. le Président indique l'ordre des séances de ce soir et de demain, et lève la séance à près de 4 heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DË M. BARNAVE. Séance du jeudi 4 novembrè 1790 au matin (i)- La séance est ouverte à neuf heures du matin» M. Bouillé , Sécrétalié, donne lecture dtt pt'ocès-verbal de l
...
mais sur ^observation que ce député n'a point de suppléant, sa démission n'est pas acceptée. M. le Président indique l'ordre des séances de ce soir et de demain, et lève la séance à près de 4 heures.

Séance du vendredi 5 novembre 1790

Séance du vendredi 5 novembre 1790

page 274 - 281
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du vendredi 5 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Boullé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M. Périsse-Duluc , au nom du comité des finances, propose une nouvelle rédaction de l'article 7 et dernier du décret sur la fabrication des assignats. Divers membres font rem
...
énié pour justifier de cette dépense qu'on fait monter à 74 millions. Je déclare que, suivant des témoignages certains, en Bretagne la fourniture de 1789 n'a coûté que 25 louis. M. Lebrun. Je suis prêt à vous présenter cet état; si vous le voulez, il va être sur-le-champ imprimé. (Le projet de décret, présenté au nom du comité des finances est adopté.) La séance est levée à trois heures :et demie.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BARNAVE. Séance du vendredi 5 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Boullé , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de l
...
t à vous présenter cet état; si vous le voulez, il va être sur-le-champ imprimé. (Le projet de décret, présenté au nom du comité des finances est adopté.) La séance est levée à trois heures :et demie.

Séance du vendredi 12 novembre 1790

Séance du vendredi 12 novembre 1790

page 389 - 403
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. CHASSET. Séance du vendredi 12 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à dix heures moins un quart. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M. de Croix. L'observation faitehierpar M.de fieauharnàis, sur la question de savoir si le rOi pourrait commander les troupes en personne, n ayant point été la matière de la
...
parlant de vos devoirs, je n'oublierai de vous rappeler qiue la récompense est auprès d'eux, et que cette récompense est la plus douce et la plus glorieuse de toutes. Vous devez avoir pour objet le bonheur de la patrie,, pour juges vos concitoyens, pour témçaja votre bienfaiteur et votre roi, et pour garant de votee -zèle, Votre affecti on né serviteur. Champion de CicÉj V Archevêque de Bordeaux.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. CHASSET. Séance du vendredi 12 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à dix heures moins un quart. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de
...
onheur de la patrie,, pour juges vos concitoyens, pour témçaja votre bienfaiteur et votre roi, et pour garant de votee -zèle, Votre affecti on né serviteur. Champion de CicÉj V Archevêque de Bordeaux.

Séance du lundi 25 octobre 1790

Séance du lundi 25 octobre 1790

page 20 - 38
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN, PUIS DE M. BARNAVE. Séance du lundi 25 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Durand de Maillane , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance de samedi au matin, 23 octobre. M. Boullé , secrétaire, fait lecture du procès-^ verbal de la séance du soir du même jour, 23 octobre. M. Regnault , secrétaire, donne lecture du (1) Cet
...
observation pour demander que le comité central fasse son rapport. Je veux finir ma mission le plus tôt possible. M. de Delley. Je réduis ma motion à ce qu'on ajourne à demain la suite de la discussion sur l'impôt. Cette dernière proposition est décrétée. M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour nommer trois membres du comité militaire. (La séance est levée à trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. MERLIN, PUIS DE M. BARNAVE. Séance du lundi 25 octobre 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin. M. Durand de Maillane , secrétaire, lit le procès-verba
...
on sur l'impôt. Cette dernière proposition est décrétée. M. le Président. L'Assemblée va se retirer dans ses bureaux pour nommer trois membres du comité militaire. (La séance est levée à trois heures.

Séance du mercredi 17 novembre 1790

Séance du mercredi 17 novembre 1790

page 482 - 511
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du mercredi 17 novembre 1790 (1) La séance est ëtlVërtë à pfêâ de dix heures du matin. M. Brostaret , iÈcïêtàiïé; lit lë fjHiCès^Vèrbâi de la séahce d'hier au matin; (1) Cette séance est incomplète au iHàkitëur. M. Buttafuoco demandé la parole sur ce pro-cès-Verbal au sujet du décret sur les magistrats de l'île de Corse. 11 demande que tous les
...
foi ; aussi n'ai-je jamais redouté ni la calomnie, ni les effets de la persécution. Je livre au temps et à l'expérience le soin de me fortifier; jé désire trop le rétablissement de l'ordre et de la tranquillité publique, pour m'occuper maintenant de Cette justification. Je suis, avec un respectueux dévouement, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur, ROY. Paris, 17 novembre 1790 .
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du mercredi 17 novembre 1790 (1) La séance est ëtlVërtë à pfêâ de dix heures du matin. M. Brostaret , iÈcïêtàiïé; lit lë fjHiCès^Vèrbâi de la séahc
...
anquillité publique, pour m'occuper maintenant de Cette justification. Je suis, avec un respectueux dévouement, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur, ROY. Paris, 17 novembre 1790 .

Séance du lundi 22 novembre 1790, au soir

Séance du lundi 22 novembre 1790, au soir

page 651 - 689
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAHETH. Séance du lundi 22 novembre 1790 , au Soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Castellanet , secrétaire, fait la lecture des adresses suivantes : Adresse de la garde nationale de la ville de Vic-Céré, département du Cantal, qui, pour prévenir ia guerre que nos ennemis externes et internes veulent nous susciter, supp
...
ontre la formalité de l'enregistrement des actes; leurs confrères de province, même parmi ceux.qui siègent à l'Assemblée nationale, n'ont fait entendre jusqu'ici aucune réclamation. On ne peut à cet égard se défendre d'une réflexion, c'est que plus les notaires de Paris manquent d'opposition à leur assujettissement à ia loi commune, plu3 ils font sentir combien cet assujettissement est nécessaire.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAHETH. Séance du lundi 22 novembre 1790 , au Soir (1). La séance est ouverte à six heures et demie du soir. M. Castellanet , secrétaire, fait la lect
...
gard se défendre d'une réflexion, c'est que plus les notaires de Paris manquent d'opposition à leur assujettissement à ia loi commune, plu3 ils font sentir combien cet assujettissement est nécessaire.

Séance du mardi 23 novembre 1790, au matin

Séance du mardi 23 novembre 1790, au matin

page 689 - 693
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 23 novembre 1790 , au malin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. L'ordre du jour est la suite de la discussion du projet d'instruction sur la contribution foncière. M. Dauchy , l'un des rapporteurs du comité d'imposition, continue la lecture des paragraphes à partir du titreIII. Divers
...
n, dont ils doivent exécuter la volonté souveraine ; ils l'exécuteront, car cette volonté est la leur, elle est celle du roi. « Je suis avec respect, etc. .'H signé : M.-L-F. Duport. •> (L'Assemblée, après avoir, à plusieurs reprises, vivement applaudi aux sentiments patriotiques dont cette lettre est remplie, en ordonne l'impression.) M. le Président lève la séance à trois heures de l'après-midi.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 23 novembre 1790 , au malin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. L'ordre du jour est l
...
après avoir, à plusieurs reprises, vivement applaudi aux sentiments patriotiques dont cette lettre est remplie, en ordonne l'impression.) M. le Président lève la séance à trois heures de l'après-midi.