Results in Volume 20

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-108 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
8 sections found
Results sorted by date, ascending

Séance du jeudi 4 novembre 1790, au matin

Séance du jeudi 4 novembre 1790, au matin

page 259 - 266
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DË M. BARNAVE. Séance du jeudi 4 novembrè 1790 au matin (i)- La séance est ouverte à neuf heures du matin» M. Bouillé , Sécrétalié, donne lecture dtt pt'ocès-verbal de la séance du mardi 2 de ce mois, àu soir. M. Durand de Maillane , secrétaire, lit le procès-verbal dé la séance d'hier, 3 novembre. Ces ptocèsi-verbaux sont adoptés. M. Dutrou de Bornier , député du Po
...
ces termes : 4r{, 7. « Les fabricateurs de faux assignats et leurs complices seront punis de mort. » M. le Président annonce à l'Assemblée que M. le bailli de Flachslapden, lui a adressé sa démission; mais sur ^observation que ce député n'a point de suppléant, sa démission n'est pas acceptée. M. le Président indique l'ordre des séances de ce soir et de demain, et lève la séance à près de 4 heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DË M. BARNAVE. Séance du jeudi 4 novembrè 1790 au matin (i)- La séance est ouverte à neuf heures du matin» M. Bouillé , Sécrétalié, donne lecture dtt pt'ocès-verbal de l
...
mais sur ^observation que ce député n'a point de suppléant, sa démission n'est pas acceptée. M. le Président indique l'ordre des séances de ce soir et de demain, et lève la séance à près de 4 heures.

Séance du mardi 9 novembre 1790, au matin

Séance du mardi 9 novembre 1790, au matin

page 329 - 340
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chasset. Séance du mardi 9 novembre 1790 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Brostaret secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Gossin rapporteur du comité de Constituai) Cette séance est incomplète au Moniteur. tion propose deux décrets, dont il donne les motifs ainsi qu'il suit : L'Assemblée nati
...
: elle supplie l'Assemblée de vouloir bien ordonner que les six divisions des électeurs se réuniront en commun pour vérifier leur pouvoir et remplir les fonctions qui leur sont attribuées par la Constitution. M. le Président répond que l'Assemblée s'occupera de cette pétition. L'Assemblée décide que le rapport en sera fait demain à deux heures (1). . (La séance est levée à trois heures et demie.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. chasset. Séance du mardi 9 novembre 1790 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Brostaret secrétaire, donne lecture du procès-ve
...
titution. M. le Président répond que l'Assemblée s'occupera de cette pétition. L'Assemblée décide que le rapport en sera fait demain à deux heures (1). . (La séance est levée à trois heures et demie.)

Séance du mercredi 17 novembre 1790

Séance du mercredi 17 novembre 1790

page 482 - 511
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du mercredi 17 novembre 1790 (1) La séance est ëtlVërtë à pfêâ de dix heures du matin. M. Brostaret , iÈcïêtàiïé; lit lë fjHiCès^Vèrbâi de la séahce d'hier au matin; (1) Cette séance est incomplète au iHàkitëur. M. Buttafuoco demandé la parole sur ce pro-cès-Verbal au sujet du décret sur les magistrats de l'île de Corse. 11 demande que tous les
...
foi ; aussi n'ai-je jamais redouté ni la calomnie, ni les effets de la persécution. Je livre au temps et à l'expérience le soin de me fortifier; jé désire trop le rétablissement de l'ordre et de la tranquillité publique, pour m'occuper maintenant de Cette justification. Je suis, avec un respectueux dévouement, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur, ROY. Paris, 17 novembre 1790 .
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du mercredi 17 novembre 1790 (1) La séance est ëtlVërtë à pfêâ de dix heures du matin. M. Brostaret , iÈcïêtàiïé; lit lë fjHiCès^Vèrbâi de la séahc
...
anquillité publique, pour m'occuper maintenant de Cette justification. Je suis, avec un respectueux dévouement, Messieurs, votre très humble et très obéissant serviteur, ROY. Paris, 17 novembre 1790 .

Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

page 511 - 519
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il ne se produit aucune observation. M. Camus donne connaissance d'une lettre de M. le garde des sceaux, du 16 de ce mois, à laquelle sont jointes des expéditions en papi
...
t pas à cette citation, est par le seul fait déchu du droit de cité. (On passe à l'ordre du jour.) M.Seurrat de La Boullaye , député d'ûr-léaqs, absent par congé du 3 octobre dernier, remet son passeport sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procè
...
ort sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j

Séance du vendredi 19 novembre 1790

Séance du vendredi 19 novembre 1790

page 534 - 547
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du vendredi 19 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. MM. les secrétaires donnent lecture des procès* verbaux des deux séances de la veille. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. Gillet-Lajacqueminière , membre du comité de commerce, au nom de ce comité et de ceux des finances et d'imposition fait un court rapport e
...
l'Assemblée nationale, faire réussir ces utiles projets, et l'on ne doit pa^ doute? que l'envie de servir l'humanité ne les lui fasse incessamment employer. Il n'est point d'ailleurs d'objet qui doive plus intéresser les représentants de la commune que la çontipuatiQU des secours qui maintiennent l'existence des hôpitaux de la capitale, et qui contribuent à y entreteqjr l ordre et la tranquillité.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du vendredi 19 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. MM. les secrétaires donnent lecture des procès* verbaux des d
...
plus intéresser les représentants de la commune que la çontipuatiQU des secours qui maintiennent l'existence des hôpitaux de la capitale, et qui contribuent à y entreteqjr l ordre et la tranquillité.

Séance du dimanche 21 novembre 1790

Séance du dimanche 21 novembre 1790

page 589 - 613
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du dimanche 21 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Poignot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d hier au matin. Ce procès-verbal est adopté. M. Chasset , président sortant, avant de céder le fauteuil à son successeur, dit : « Messieurs, en m'asseyant à la place à laquelle vous m'a
...
de fait, la suspension des droits de citoyen s'ensuivra, même l'arrestation s'il y a lieu, et l'affaire alors ira par devant Je tribunal du district, au criminel. Art. 11. A la guerre, les gardes nationales seront soumises à toutes le3 lois décrétées pour le militaire, et jugées par une cour martiale ; mais il ne pourra être prononcé contre eux de peine de mort que dans les cas de haute trahison.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du dimanche 21 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à onze heures du matin. M. Poignot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
...
ionales seront soumises à toutes le3 lois décrétées pour le militaire, et jugées par une cour martiale ; mais il ne pourra être prononcé contre eux de peine de mort que dans les cas de haute trahison.

Séance du mardi 23 novembre 1790, au matin

Séance du mardi 23 novembre 1790, au matin

page 689 - 693
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 23 novembre 1790 , au malin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. L'ordre du jour est la suite de la discussion du projet d'instruction sur la contribution foncière. M. Dauchy , l'un des rapporteurs du comité d'imposition, continue la lecture des paragraphes à partir du titreIII. Divers
...
n, dont ils doivent exécuter la volonté souveraine ; ils l'exécuteront, car cette volonté est la leur, elle est celle du roi. « Je suis avec respect, etc. .'H signé : M.-L-F. Duport. •> (L'Assemblée, après avoir, à plusieurs reprises, vivement applaudi aux sentiments patriotiques dont cette lettre est remplie, en ordonne l'impression.) M. le Président lève la séance à trois heures de l'après-midi.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mardi 23 novembre 1790 , au malin (i). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. le Président. L'ordre du jour est l
...
après avoir, à plusieurs reprises, vivement applaudi aux sentiments patriotiques dont cette lettre est remplie, en ordonne l'impression.) M. le Président lève la séance à trois heures de l'après-midi.

Séance du mercredi 24 novembre 1790

Séance du mercredi 24 novembre 1790

page 724 - 735
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du mercredi 24 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance d'hier matin, 23 novembre. L'Assemblée en approuve la rédaction. M. de Saint-Mars , député d'Etampes, se présente pour reprendre sa place dans l'Assemblée, dont il s'était ab
...
nir à bout de l'entreprise? Il n'est pas question ici d'une opération obscure et cachée ; elle doit exister au grand jour, et chacun doit avoir la facilité de se pénétrer de son utilité, et des moyens que l'on emploie pour son exécution, en les voyant mis en usage, et en jugeant de leur succès. (L'Assemblée ordonne le renvoi du mémoire au Comité des finances.) (La séance est levée à trois heures.)
ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. alexandre de lameth. Séance du mercredi 24 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Salicetti , secrétaire, donne lecture du pr
...
que l'on emploie pour son exécution, en les voyant mis en usage, et en jugeant de leur succès. (L'Assemblée ordonne le renvoi du mémoire au Comité des finances.) (La séance est levée à trois heures.)