Results in Volume 11

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-122 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-111 hits on 1789-123 hits on 1790-012 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
8 sections found
Results sorted by date, ascending

Séance du mardi 5 janvier 1790

Séance du mardi 5 janvier 1790

page 103 - 110
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 5 janvier 1790 (2) La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. M. Duport , l'un de MM, les ^secrétaires, donne ficturs du procès-verbal de la veille. M. Bouche. Je demande une explication sur 1 es pensions, à propos de l'article 4 : je voudrais savoir si l'Assemblée a compris Les ecclésiastiques dans la dénomination de
...
n séquestre. » Il est près de cinq heures. M. le Président consulte l'Assemblée pour savoir s'il y aurait encore une séance le soir; l'Assemblée juge la chose impossible. Elle est easuite consultée pour savoir s'il y en aurait encore une le lendemain jour des Rois, et il est de même déclaré qu'il n'y en aurait point. M. le Président lève la séance, renvoyée au surlendemain à 9 heures 1/2 du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du mardi 5 janvier 1790 (2) La séance est ouverte à 9 heures 1/2 du matin. M. Duport , l'un de MM, les ^secrétaires, donne ficturs du
...
ur savoir s'il y en aurait encore une le lendemain jour des Rois, et il est de même déclaré qu'il n'y en aurait point. M. le Président lève la séance, renvoyée au surlendemain à 9 heures 1/2 du matin.

Séance du jeudi 7 janvier 1790, au soir

Séance du jeudi 7 janvier 1790, au soir

page 114 - 116
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER. Séance du jeudi 7 janvier 1790 , au soir (1). M. Démeunier , ancien président, dit que M. le président se trouve indisposé et qu'aux termes du règlement, il occupe sa place. M. le Président annonce une lettre de M. le premier ministre des finances, qui apprend à M. Le Couteulx de Canteleu que le roi l'a nommé caissier de la caisse de l'extraordinaire
...
cret soit limité à l'élection de Paris seulement, et l'Assemblée agrée cet amendement. Quelques membres observent qu'il est très-tard, et que l'Assemblée devenant incomplète par l'absence d'un grand nombre de députés, ne peut plus délibérer. Alors la question est ajournée à mardi au soir dans l'état où elle se trouve. M. le Président , lève la séance, et l'indique au lendemain à l'heure ordinaire.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER. Séance du jeudi 7 janvier 1790 , au soir (1). M. Démeunier , ancien président, dit que M. le président se trouve indisposé et qu'aux termes du règlement
...
ombre de députés, ne peut plus délibérer. Alors la question est ajournée à mardi au soir dans l'état où elle se trouve. M. le Président , lève la séance, et l'indique au lendemain à l'heure ordinaire.

Séance du lundi 11 janvier 1790

Séance du lundi 11 janvier 1790

page 149 - 168
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du lundi 11 janvier 1790 (1). M. Treilhard , Vun de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 9 janvier. La rédaction est adoptée sans réclamation. Le même secrétaire fait ensuite l'énoncé des adresses suivantes : _ Adresse de félicitation, remerciement et adhésion de la communauté d'Arsague, sénéch
...
idélité à la constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée par le Roi; « Et en exécution du présent décret, l'Assemblée ordonne que les magistrats de la chambre des vacations du parlement de Rennes seront mandés à la barre ae l'Assemblée, pour entendre le présent décret par l'organe de son président. » La séance est levée à 7 heures du soir et indiquée à demain neuf heures du matin.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ DE MONTESQUIOU. Séance du lundi 11 janvier 1790 (1). M. Treilhard , Vun de MM. les secrétaires, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 9 janv
...
nt de Rennes seront mandés à la barre ae l'Assemblée, pour entendre le présent décret par l'organe de son président. » La séance est levée à 7 heures du soir et indiquée à demain neuf heures du matin.

Séance du mardi 9 janvier 1790, au soir

Séance du mardi 9 janvier 1790, au soir

page 254 - 256
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du mardi 9 janvier 1790 , au soir (1). La séance est ouverte par la lecture d'adresse de la ville de ûormans, en Champagne, qui, en adhérant à tous (es décrets de l'Assemblée, lui fait un don patriotique d'un contrat de 28 livres de rente, appartenant à la ville, et de vingt années d'arrérages. M. Rewbell. Dans l'Alsace, le prévôt de la maréchaus
...
estinées aux archives. On demande si le décret concernant le prévôt de Marseille est sanctionné. M. Bouche. J'observe que, nonobstant ce décret, le prévôt continue toujours avec rigueur ses procédures. Je demande avec instance le rapport de cette affaire, qui devait être fait par M. l'abbé Maury. L'Assemblée ordonne que ce rapport sera fait jeudi soir, à l'entrée de la séance. La séance est levée.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TARGET. Séance du mardi 9 janvier 1790 , au soir (1). La séance est ouverte par la lecture d'adresse de la ville de ûormans, en Champagne, qui, en adhérant à tous
...
. Je demande avec instance le rapport de cette affaire, qui devait être fait par M. l'abbé Maury. L'Assemblée ordonne que ce rapport sera fait jeudi soir, à l'entrée de la séance. La séance est levée.

Séance du mardi 16 février 1790, au soir

Séance du mardi 16 février 1790, au soir

page 615 - 621
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TALLEYRAND, ÉVÉQUE D'AUTUN. Séance du mardi 16 février 1790 , au soir (1). M. le marquis de La Coste , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture des adresses suivantes, contenant des offrandes patriotiques, et des actes d'adhésion et de soumission aux décrets de l'Assemblée nationale. Adresses de félicitation, adhésion et dévouement de la commune de Clamecy, d
...
à exécuter, il se trouve parmi vous, Messieurs (et cette découverte ne sera sûrement pas tardive), des hommes plus éclairés que moi, qui ajoutent âmes idées, qui les perfectionnent et qui m'aident ainsi à consommer le bien j'ai voulu faire. L'Assemblée ordonne l'impression du projet de M. le marquis d'Usson et le renvoi au comité des finances et au comité militaire. M. le Président lève la séance.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. TALLEYRAND, ÉVÉQUE D'AUTUN. Séance du mardi 16 février 1790 , au soir (1). M. le marquis de La Coste , l'un de MM. les secrétaires, donne lecture des adresses suiv
...
si à consommer le bien j'ai voulu faire. L'Assemblée ordonne l'impression du projet de M. le marquis d'Usson et le renvoi au comité des finances et au comité militaire. M. le Président lève la séance.

Séance du samedi 20 février 1790, au matin

Séance du samedi 20 février 1790, au matin

page 650 - 658
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE TALLEYRAND, ÉVÊQUE D'AUTUN. Séance du samedi 20 février 1790 , au matin (1). M. Mollien , député de Rouen, ouvre la séance en témoignant ses regrets de ne s'être pas trouvé à la séance mémorale du 4 février; il prête devant l'Assemblée le serment qui lie tous ses membres au maintien de la Constitution. M. Gossuin , député du bailliage du Quesnoy, demande et
...
ne sédition, leâ officiers municipaux et magistrats civils sont arrêtés, mis en fuite, ou empêchés par la multitude, l'officier, commandant la force militaire, sera tenu de promulguer la loi martiale et de la faire exécuter. M. le Président. La suite de la discussion est renvoyée à lundi prochain. L'Assemblée se réunira ce soir, à six heures, pour sa seconde séance. La séance est levée à 3 heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE TALLEYRAND, ÉVÊQUE D'AUTUN. Séance du samedi 20 février 1790 , au matin (1). M. Mollien , député de Rouen, ouvre la séance en témoignant ses regrets de ne s'êtr
...
et de la faire exécuter. M. le Président. La suite de la discussion est renvoyée à lundi prochain. L'Assemblée se réunira ce soir, à six heures, pour sa seconde séance. La séance est levée à 3 heures.

Séance du jeudi 31 décembre 1789

Séance du jeudi 31 décembre 1789

page 49 - 59
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER. Séance du jeudi 31 décembre 1789 . M. le Président annonce plusieurs offrandes patriotiques : 1° Celle d'une somme de 3,556 livres 5 sols 9 deniers de la part du district des Jacobins. Cette somme est le produit de plusieurs bijoux en argenterie et de quelques dons en argent ou effets de quelques particuliers de ce district ; 2° Celle de 3,000 livres
...
ves guerriers deviennent aussi heureux et aussi considérés qu'ils méritent de l'être. « Je suis avec les sentiments et l'attachement les plus véritables, « Messieurs, « Votre très-humble et très-obéissant serviteur. Du Bois de Crancé. La lecture de cette lettre a été entendue avec la plus vive satisfaction. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de samedi pour l'heure ordinaire.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER. Séance du jeudi 31 décembre 1789 . M. le Président annonce plusieurs offrandes patriotiques : 1° Celle d'une somme de 3,556 livres 5 sols 9 deniers de l
...
sant serviteur. Du Bois de Crancé. La lecture de cette lettre a été entendue avec la plus vive satisfaction. M. le Président lève la séance, après avoir indiqué celle de samedi pour l'heure ordinaire.

Séance du samedi 2 janvier 1790, au matin

Séance du samedi 2 janvier 1790, au matin

page 59 - 64
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER. Séance du samedi 2 janvier 1790 , au matin (1). M. le Président ouvre la séance par l'annonce de divers dons patriotiques. Les députés de la ville de Nancy, admis d'abord à la barre et autorisés ensuite à assister à la séance, offrent environ 80 marcs d'argent, provenant des boueles des citoyens. L'orateur de la députation prononce le discours suivan
...
tuteurs de la cité, à aller prier les officiers des ports de la marine à vivre en paix avec eux. M. le Président. Plusieurs membres deman- dent encore la parole, mais je ferai remarquer à l'Assemblée qu'il est temps qu'elle se retire dans ses bureaux pour procéder à l'élection d'un président et de trois secrétaires. La séance est levée sans qu'il soit pris aucune décision sur l'affaire de Toulon.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DÉMEUNIER. Séance du samedi 2 janvier 1790 , au matin (1). M. le Président ouvre la séance par l'annonce de divers dons patriotiques. Les députés de la ville de Na
...
qu'il est temps qu'elle se retire dans ses bureaux pour procéder à l'élection d'un président et de trois secrétaires. La séance est levée sans qu'il soit pris aucune décision sur l'affaire de Toulon.