Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-104 hits on 1792-118 hits on 1792-125 hits on 1793-0110 hits on 1793-025 hits on 1793-030 hits on 1793-044 hits on 1793-051 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-021 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
9 volumes found
  • Tome 53 : Du 27 octobre au 30 novembre 1792 4 results
    • Séance du lundi 19 novembre 1792

      Séance du lundi 19 novembre 1792

      page 470 - 485
      CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 19 novembre 1792 . PRÉSIDENCE DE GRÉGOIRE, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Carra , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 15 novembre 1792, au soir. (La Convention en adopte la rédaction.) . Le même secrétaire donne lecture du prOcès-verbal de la séance du vendredi 16 novembre 1792. (La Convention en. adopte la
      ...
      n de venir m'attaquer, quelque nombreuses que soient les forces qu'il a vis-à-vis de moi ; il faudrait qu'il pénétrât par un pays difficile, et il vient d'en reconnaître les inconvénients. Je désire vivement vous voir, et vous assurer de la tendre amitié aue j'aurai toute ma vie pour vous, mon cher collègue. « Le citoyen général d'armée, « Signé : CUSTINE. » Pour copies conformes, Signé : CUSTINE.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 19 novembre 1792 . PRÉSIDENCE DE GRÉGOIRE, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Carra , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance
      ...
      ivement vous voir, et vous assurer de la tendre amitié aue j'aurai toute ma vie pour vous, mon cher collègue. « Le citoyen général d'armée, « Signé : CUSTINE. » Pour copies conformes, Signé : CUSTINE.
    • Séance du lundi 20 novembre 1792

      Séance du lundi 20 novembre 1792

      page 486 - 497
      CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 20 novembre 1792 . présidence de grégoire, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Lepeletier de Saint-Fargeau, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche, 18 novembre 1792. (La Convention en adopte la rédaction.) Le mime secrétaire donne lecture d'une lettre de Roland, ministre'de l'intérieur, qui annonce à la Conventio
      ...
      hoix des quatre commissaires qui doivent assister au numérotage et à la signature des pièces apportées par le ministre de l'intérieur). (La séance est levée à cinq heures du soir.) (Les commissaires, les deux secrétaires Carra et Defermon, et le ministre de Vintérieur ne désem-mrent pas la séance jusqu'à ce que les pièces aient Hé signées et numérotées, au nombre de 625, à une heure après minuit).
      CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 20 novembre 1792 . présidence de grégoire, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Lepeletier de Saint-Fargeau, secrétaire, donne lecture du procès
      ...
      les deux secrétaires Carra et Defermon, et le ministre de Vintérieur ne désem-mrent pas la séance jusqu'à ce que les pièces aient Hé signées et numérotées, au nombre de 625, à une heure après minuit).
    • Séance du mardi 27 novembre 1792

      Séance du mardi 27 novembre 1792

      page 605 - 628
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 27 novembre 1792 . PRÉSIDENCE DE GRÉGOIRE, président, ET DE HÉRAULT DE SÉCHELLES, ancien président. Lepeletier de Saint-Fargeau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 24 novembre 1792. (La Convention en adopte la rédaction.) Carra , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 25 novembre 1792. (La Convention
      ...
      sont parents, alliés, fermiers, domestiques, créanciers, débiteurs, ni agents dudit certifié, et ont lesdits cer-fiées et certifiants, signé tant sur le registre des délibérations et actes de la commune, que sur le présent extrait, à l'exception de qui déclaré ne savoir écrire ni signer, de ce interpellé aux termes de la loi. Fait en la maison commune, ce 1792, l'an Ier de la République française.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 27 novembre 1792 . PRÉSIDENCE DE GRÉGOIRE, président, ET DE HÉRAULT DE SÉCHELLES, ancien président. Lepeletier de Saint-Fargeau , secrétaire, donne lecture du proc
      ...
      ne, que sur le présent extrait, à l'exception de qui déclaré ne savoir écrire ni signer, de ce interpellé aux termes de la loi. Fait en la maison commune, ce 1792, l'an Ier de la République française.
    • Séance du vendredi 30 novembre 1792

      Séance du vendredi 30 novembre 1792

      page 674 - 686
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 30 novembre 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BARÈRE DE VlEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Unmembre : J'.observe que l'Assemblée n'est pas en nombre suffisant pour délibérer et je demande l'appel nominal. Un autre membre .-Pourquoi l'appel nominal? il est préférable que les députés présents s'inscrivent et que la liste soit imprimée. Le P
      ...
      arations et approbations, participer à des complots tendant a troubler la colonie de Saint-Domingue et l'Etat dont elle fait partie, par une guerre civile, en armant les citoyens les uns contre les autres, et contre l'exercice de l'autorité légitime (art. 11, section XI, titre 1er du Code pénal.) (La Convention adopte cette rédaction.) (La séance est levéë.à cinq heures et demie.) FIN DU TOME LUI.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 30 novembre 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BARÈRE DE VlEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Unmembre : J'.observe que l'Assemblée n'est pas e
      ...
      tres, et contre l'exercice de l'autorité légitime (art. 11, section XI, titre 1er du Code pénal.) (La Convention adopte cette rédaction.) (La séance est levéë.à cinq heures et demie.) FIN DU TOME LUI.
  • Tome 54 : Du 1er au 10 décembre 1792 4 results
    • Séance du lundi 3 décembre 1792

      Séance du lundi 3 décembre 1792

      page 57 - 337
      CONVENTION NATIONALE. Séance au LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président, ET GUADET, ancien président.s PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE. VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Saint-Just , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du vendredi 30 novembre 1792 . La Convention en adopte la rédaction.) Treilhard , secrétaire, donne lecture du p
      ...
      t; lequel jugement ne pourra être soumis à la cassation, et sera exécuté le jour même où il aura été, rendu ; 8° Que Marie-Antoinette, femme de Louis Capet, et les membres de la famille ci-devant royale, qui pourront être complices des crimes de Louis Capet, et impliqués dans ce grand procès, seront dénoncés à l'accusateur public, et jugés comme le reste des citoyens, par les tribunaux ordinaires.
      CONVENTION NATIONALE. Séance au LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président, ET GUADET, ancien président.s PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE. VIEUZAC, président. La séance est ouverte à di
      ...
      le, qui pourront être complices des crimes de Louis Capet, et impliqués dans ce grand procès, seront dénoncés à l'accusateur public, et jugés comme le reste des citoyens, par les tribunaux ordinaires.
    • Séance du mardi 4 décembre 1792

      Séance du mardi 4 décembre 1792

      page 337 - 353
      CONVENTION NATIONALE. Séance dumardi 4 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÉRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Lepeletier de Saint-Fargeau , secrétairep donne lecture des procès-verbaux des séances du dimanche 2 décembre 1792, matin et soir. (La Convention en adopte la rédaction.) Mailhe , secrétaire, donne lecture des lettres adresses et pétitions suivantes : Adres
      ...
      t s'occuper de Louis XVI, mais de tous les Bourbons, car je suis sûr que nous ne serons tranquilles qu'après que nous aurons prononcé sur tous les membres de cette famille. Je fais la proposition additionnelle suivante : « La Convention nationale discutera sans interruption et prononcera sur la famille des Bourbons. *» (La Convention décrète cette proposition.) (La séance est levée à. six heures.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance dumardi 4 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÉRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Lepeletier de Saint-Fargeau , secrétairep donne lecture d
      ...
      tionnelle suivante : « La Convention nationale discutera sans interruption et prononcera sur la famille des Bourbons. *» (La Convention décrète cette proposition.) (La séance est levée à. six heures.)
    • Séance du mercredi 5 décembre 1792

      Séance du mercredi 5 décembre 1792

      page 353 - 386
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 5 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEYZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Jean-Bon-Saint-André , secrétaire, donne leçture du procès-verbal du LUNDI 3 DÉCEMBRE 1792, (La Convention en adopte la rédaction.) Treilhard , secrétaire, donne lecture dès lettres suivantes : 1° Lettre àe Roland, ministre "de l'intérieur, relative aux
      ...
      et d'égalité du peuple généreux dont elle fait partie. « Mande aux corps administratifs du département de la Marne, de faire transcrire le présent acte sur leurs registres, et de'veiller à son exécution. « Fait à Paris, le 3 décembre 1792. « L'an Ier de la République française. « Signé ; Roland, Paché, Monge, Garat, Lebrun, Clavière. Et plus bas, par le conseil, « Signé : Grouvelle, secrétaire. »
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 5 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEYZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Jean-Bon-Saint-André , secrétaire, donne leçture du p
      ...
      ion. « Fait à Paris, le 3 décembre 1792. « L'an Ier de la République française. « Signé ; Roland, Paché, Monge, Garat, Lebrun, Clavière. Et plus bas, par le conseil, « Signé : Grouvelle, secrétaire. »
    • Séance du vendredi 7 décembre 1792

      Séance du vendredi 7 décembre 1792

      page 402 - 657
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 7 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture des lettres et adresses suivantes : 1° Lettre des administrateurs du département de l'Indre, qui font part des mesures par eux prises pour arrêter les efforts des perturbateurs qui devaient se porter sur Valençay. (
      ...
      enné-et-Loire du 1er février 1792. 297 Lettré adressée au roi, au nom des vrais citoyens de la ville de Rouen, à l'occasion de la pétition présentée dans le courant du mois de février dernier à l'Assemblée nationale par la Société dite des amis de la Constitution, séante à Rouen, laquelle pétition a pour objet la destruction des maisons religieuses de cette ville. Fin de la table du second volume.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 7 décembre 1792 . PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture des lettres et
      ...
      mblée nationale par la Société dite des amis de la Constitution, séante à Rouen, laquelle pétition a pour objet la destruction des maisons religieuses de cette ville. Fin de la table du second volume.
  • Tome 55 : Du 11 au 27 décembre 1792 4 results
    • Séance du mardi 11 décembre 1792

      Séance du mardi 11 décembre 1792

      page 2 - 17
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 11 décembre 1792 . présidence de barère, président. La séance est ouverte à huit heures du matin. Mailhe secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche, 9 décembre 1792, au soir. (La Convention en adopte la rédaction.) Le même secrétaire donne lecture d'une lettre des citoyens de la section de Paris, dite de Mirabeau, qui annoncent à la Con
      ...
      causes de ces retards. « Enfin, pour être assuré que les transports ne seront pas arrêtés sur la route, j'ai donné ordre à la direction de l'habillement de nommer quatre inspecteurs ambulants chargés spécialement de parcourir sans cesse les routes de Paris aux diverses armées et d'empêcher que les transports n'éprouvent aucun retard. « Signé : Pache. » (La séance est levée à huit heures du soir.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 11 décembre 1792 . présidence de barère, président. La séance est ouverte à huit heures du matin. Mailhe secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du
      ...
      spécialement de parcourir sans cesse les routes de Paris aux diverses armées et d'empêcher que les transports n'éprouvent aucun retard. « Signé : Pache. » (La séance est levée à huit heures du soir.)
    • Séance du mercredi 19 décembre 1792

      Séance du mercredi 19 décembre 1792

      page 148 - 181
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 19 décembre 1792 . présidence de guadet, ancien président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 18 décembre 1792. (La Convention en adopte la rédaction.) Thuriot. Aux termes du règlement, on doit (1 et 2) Archives nationales. Carton C 242, che- mi5e 294, pièces nef 18 et 19.
      ...
      Bourbon Capet ; 2° La question préalable sur tout ce qui regarde Philippe-Egalité, comme représentant du peuple, 3° Le renvoi au comité de Constitution de ces questions : 1° L'établissement de l'ostracisme est-il avantageux en lui-même? 2° Peut-il être utile pour la République française? 3° Et s'il est utile, de quelle manière, dans Quelle circonstance et avec quelle précaution oit-il être exercé?
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 19 décembre 1792 . présidence de guadet, ancien président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Treilhard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      cisme est-il avantageux en lui-même? 2° Peut-il être utile pour la République française? 3° Et s'il est utile, de quelle manière, dans Quelle circonstance et avec quelle précaution oit-il être exercé?
    • Séance du vendredi 14 décembre 1792

      Séance du vendredi 14 décembre 1792

      page 45 - 59
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 14 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin Treilhard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi, 10 décembre 1792. (La Convention en adopte la rédaction.) Treilhard , au nom du comité d'aliénation, présente un projet de décret pour transférer le dépôt militaire de Saint-Denis à V
      ...
      , sur la liste civile, pour n'avoir pas obtenu une place à Saint-Domingue. Au reste, la lettre de Lavau contenait des phrases fort énergiques et très républicaines. L'autre paquet renfermait des exemplaires de l'opinion d'un officier sur le jugement du roi ; il demande qu'il soit jugé suivant la rigueur de la loi, mais d'une loi antérieure à son délit. (La séance est levée à cinq heures un quart.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 14 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin Treilhard , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la s
      ...
      laires de l'opinion d'un officier sur le jugement du roi ; il demande qu'il soit jugé suivant la rigueur de la loi, mais d'une loi antérieure à son délit. (La séance est levée à cinq heures un quart.)
    • Séance du dimanche 16 décembre 1792

      Séance du dimanche 16 décembre 1792

      page 76 - 89
      CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 16 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Saint-Just , secrétaire, donne lecture des pro-cès-verbaux de la séance du jeudi 13 décembre 1792, au matin, et de celle du jeudi, 14 décembre 1792, au soir. (La Convention adopte ces deux rédactions.) Osselin , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la
      ...
      r le sort desquels la Convention doit prononcer, sor- tiront dans trois jours du département de Paris, et dans huit jours du territoire de la République, ainsi que des pays occupés par ses armées. « Elle ajourne à deux jours la question de savoir si Philippe, ci-devant d'Orléans, ayant été nommé représentant du peuple, peut être compris dans le décret. » (La séance est levée à six heures du soir.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 16 décembre 1792 . présidence de defermon, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Saint-Just , secrétaire, donne lecture des pro-cès-verbaux de
      ...
      lle ajourne à deux jours la question de savoir si Philippe, ci-devant d'Orléans, ayant été nommé représentant du peuple, peut être compris dans le décret. » (La séance est levée à six heures du soir.)
  • Tome 57 : Du 12 au 28 janvier 1793 5 results
    • Séance du mercredi 23 janvier 1793, au matin

      Séance du mercredi 23 janvier 1793, au matin

      page 597 - 631
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 23 JANVIER 1793 , au matin PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, Président. La séance est ouverte à onze heures et demie. Salle , secrétaire, donne lecture du procès-ver bal de la séance du dimanche 20 JANVIER 1793. Thuriot. Je réclame contre l'insertion au procès-verbal de ces mots de la lettre de Kersaint : Je ne puis siéger avec des hommes de sang, parce qu'il, semble
      ...
      'armée, 2 pièces. 20e liasse. Etats des commissaires des guerres, marchés qu'ils peuvent passer, 7 pièces. 21e liasse. Police et administration générale de l'armée, 19 pièces. 22e liasse. Ordres de l'armée, 13 pièces. 23e liasse. Etats et procès-verbaux de revues de l'effectif de l'armée, 60 pièces. 24e liasse. Hôpitaux et ambulances, 34 pièces. 25° liasse. Etats des besoins d'une armée, 8 pièces.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 23 JANVIER 1793 , au matin PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, Président. La séance est ouverte à onze heures et demie. Salle , secrétaire, donne lecture du procès-ver bal
      ...
      armée, 13 pièces. 23e liasse. Etats et procès-verbaux de revues de l'effectif de l'armée, 60 pièces. 24e liasse. Hôpitaux et ambulances, 34 pièces. 25° liasse. Etats des besoins d'une armée, 8 pièces.
    • Séance du lundi 28 janvier 1793

      Séance du lundi 28 janvier 1793

      page 722 - 752
      CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 28 JANVIER 1793 . présidence de rabaut-saint-etienne, président. - La séance est ouverte à dix heures du matin. Thuriot , secrétaire, donne lecture des lettres suivantes : ld Lettre de Monge, ministre de la marine, en date du 15 JANVIER, qui fait passer à la Convention cbpie Collationnée d'une lettre des commissaires par elle envoyés à l'armée du Var, et un mém
      ...
      dont l'existence ne pouvait pas, jusqu'à un certain point, intéresser la chose publique, et en ce il s'est bien trompé. L'éducation militaire que l'on reçoit dans les collèges de la fondation, ne peut pas être indifférente dans une République où tous les "citoyens sont soldats. « Signé: Reynaud, Pelé, administrateurs; blercourt, trésorier. JANVIER 1793, l'an IIe de la République. FIN DU TOME LVII.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 28 JANVIER 1793 . présidence de rabaut-saint-etienne, président. - La séance est ouverte à dix heures du matin. Thuriot , secrétaire, donne lecture des lettres sui
      ...
      pas être indifférente dans une République où tous les "citoyens sont soldats. « Signé: Reynaud, Pelé, administrateurs; blercourt, trésorier. JANVIER 1793, l'an IIe de la République. FIN DU TOME LVII.
    • Séance du mardi 15 janvier 1793

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 60 - 328
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 15 JANVIER 1793 . PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président. La séance est ouverte à dix heures cinquante-trois minutes du matin. Manuel , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 14 JANVIER 1793. (La Convention en adopte la rédaction.) Bancal , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 13 JANVIER 1793. (La Convention
      ...
      e nature serait un monstre dans le sein du corps social, et tout membre de ce corps aurait le droit de courir sus, et d'en purger le sol de la liberté. Je conclus donc à ce que, quel que soit le jugement qui sera prononcé contre Louis, il ne puisse être exécuté sans la sanction du peuple souverain, réuni en assembles primaires. Telle est mon opinion, tels sont mes doutes, j'en demande la solution.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 15 JANVIER 1793 . PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président. La séance est ouverte à dix heures cinquante-trois minutes du matin. Manuel , secrétaire, donne lecture du pr
      ...
      ent qui sera prononcé contre Louis, il ne puisse être exécuté sans la sanction du peuple souverain, réuni en assembles primaires. Telle est mon opinion, tels sont mes doutes, j'en demande la solution.
    • Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 328 - 423
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 JANVIER 1793 . PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président, et de BARÈRE, ancien président. PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président. La séance est ouverte à dix heures et demie du matin. Bancal , secrétaire, donne lecture d'une lettre des membres du conseil général de la commune de Houen, qui adressent à la Convention le procès-verbal de ce qu
      ...
      re français. C'orbel. Pour là déportation pendant la guerre; le bannissement à la paix. Enlart. RÉSUMÉ. Pour la mort sans condition...... 361 Pour la mort avec l'amendement de Mailhe..................... 26 Pour la mort conditionnelle...... 44 Pour diverses peines autres que la mort......................... 290 Absents......................... 28 Total des membres de la - Convention........... 749
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 JANVIER 1793 . PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président, et de BARÈRE, ancien président. PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président. La séance es
      ...
      ... 26 Pour la mort conditionnelle...... 44 Pour diverses peines autres que la mort......................... 290 Absents......................... 28 Total des membres de la - Convention........... 749
    • Séance du samedi 19 janvier 1793

      Séance du samedi 19 janvier 1793

      page 434 - 505
      CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 19 janvier 1793 . présidence de barère, ancien président et de vergniaud, président. présidence de barère, ancien président. La séance est ouverte à onze heures moins un quart. Les secrétaires sont absents. Condorcet, Osselin, Saint-Just et Jean-Bon-Saint-André , secrétaires sortis à la dernière élection, prennent place au bureau. Bréard. Il avait été solennel
      ...
      l'Assemblée législative. Enfin, si, malgré toutes ces preuves, ils persistent dans leurs provocations et dans leurs déclamations indécentes, il ne me reste qu'à les laisser délirer tout à leur aise, jusqu'au retour de leur raison : en attendant ce retour, s'il est possible, je les livre au jugement de leurs contemporains et à celui de la postérité; ils ne pourront échapper ni à l'un ni à l'autre.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 19 janvier 1793 . présidence de barère, ancien président et de vergniaud, président. présidence de barère, ancien président. La séance est ouverte à onze heures m
      ...
      jusqu'au retour de leur raison : en attendant ce retour, s'il est possible, je les livre au jugement de leurs contemporains et à celui de la postérité; ils ne pourront échapper ni à l'un ni à l'autre.
  • Tome 58 : Du 29 janvier au 18 février 1793 5 results
    • Séance du vendredi 8 février 1793

      Séance du vendredi 8 février 1793

      page 371 - 390
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 8 février 1793 . PRÉSIDENCE PE BRÉARD, président. La séance est ouverte à 10 heures 10 mi"Utes du matin. Thuriot , secrétaire, donne lectqrp du procès-verbal de la séance du jeudi 7 février 1 au soir. (La Convention en adopte la rédaction.) Prieur (de lu Marne), secrétaire-, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettré des càmn\Wsai
      ...
      sis à l'adoption du projet présenté par Guillermin, jusqu'à ce que le comité de défense générale ait déterminé des bases-générales sur lesquelles est appuyée la totalité de l'administration des colonies. J'ai un rapport et un projet de décret tout prêts sur cet objet. (La Convention décrète l'ajournement et que Boyér-Fonfrède sera entendu le lendemain.) (La séance est levée à cinq heures du soir.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 8 février 1793 . PRÉSIDENCE PE BRÉARD, président. La séance est ouverte à 10 heures 10 mi"Utes du matin. Thuriot , secrétaire, donne lectqrp du procès-verbal de
      ...
      es. J'ai un rapport et un projet de décret tout prêts sur cet objet. (La Convention décrète l'ajournement et que Boyér-Fonfrède sera entendu le lendemain.) (La séance est levée à cinq heures du soir.)
    • Séance du mardi 9 février 1793

      Séance du mardi 9 février 1793

      page 390 - 430
      CONVENTION NATIONALE. Séance du. matdi 9 février 1793 . La séance est ouverte à dix heures quinze minutes du matin. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 7 février 1793, au matin. (La Convention en adopte la rédaction.) Lamarque, secrétaire, donne lecture des trois adresses suivantes: 1° Adresse des président, juge et commissaire national du tribunal de Toul, qu
      ...
      l'évèque de ce département. La commission provisoire d'administration générale est chargée de faire publier et afficher la présente proclamation dans toute l'étendue du département du Mont-Blanc, et d'en certifier la publication et l'exécution aux commissaires de la Convention nationale. A Chambéry le 8 févrierl793, l'an second de la République française. Signé : Simond; Grégoire; Hérault; Jagot.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du. matdi 9 février 1793 . La séance est ouverte à dix heures quinze minutes du matin. Thuriot , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 7 février
      ...
      d'en certifier la publication et l'exécution aux commissaires de la Convention nationale. A Chambéry le 8 févrierl793, l'an second de la République française. Signé : Simond; Grégoire; Hérault; Jagot.
    • Séance du vendredi 1 février 1793

      Séance du vendredi 1 février 1793

      page 109 - 160
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 1er février 1793 . présidence de raraut-sa1nt-étienne, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Cambacérès , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du jeudi 31 janvier 1793. (La Convention en adopte la rédaction.) Carnot. Je suis chargé par le comité de la guerre d'une proposition à faire à la Convention. Je lui demande de vou
      ...
      pes et de conduite. Cette conformité peut seule donner aux efforts réunis des deux pays l'énergie nécessaire pour leur commune défense, opposer une barrière aux maux dont l'Europe est menacée, et mettre à l'abri de toute atteinte la sûreté, la tranquillité et l'indépendance d'un Etat dont vos Hautes Puissances assurent le bonheur par la sagesse et la fermeté de leur gouvernement. Signé : Auckland.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 1er février 1793 . présidence de raraut-sa1nt-étienne, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Cambacérès , secrétaire, donne lecture du procès-
      ...
      re à l'abri de toute atteinte la sûreté, la tranquillité et l'indépendance d'un Etat dont vos Hautes Puissances assurent le bonheur par la sagesse et la fermeté de leur gouvernement. Signé : Auckland.
    • Séance du dimanche 3 février 1793

      Séance du dimanche 3 février 1793

      page 172 - 185
      CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 3 février 1793 . PRÉSIDENCE DE RABAUT-SAINT-ETIENNE, président. La séance est ouverte à 10 heures 40 minutes du matin. Henry Bancal , secrétaire, donne lecture d'une lettre de Monge, ministre de la marine, datée du 2 février, par laquelle il transmet une lettre à lui écrite par le citoyen Mangourit, consul delà République française à Charles Town, pour lui f
      ...
      . J'ai à mon tour une proposition à faire, c'est de décréter que tous les citoyens qui, ayant bien mérité de la patrie dans les différentes armes des troupes de terre et de mer, ne recevraient pas satisfaction des ministres de la guerre et de la marine, seront admis à être entendus à la barre. (La Convention décrète cette nouvelle proposition.) (La séance est levée à cinq heures et demie du soir.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 3 février 1793 . PRÉSIDENCE DE RABAUT-SAINT-ETIENNE, président. La séance est ouverte à 10 heures 40 minutes du matin. Henry Bancal , secrétaire, donne lecture
      ...
      isfaction des ministres de la guerre et de la marine, seront admis à être entendus à la barre. (La Convention décrète cette nouvelle proposition.) (La séance est levée à cinq heures et demie du soir.)
    • Séance du mardi 5 février 1793

      Séance du mardi 5 février 1793

      page 216 - 278
      CONVENTION NATIONALE. Séance du madi 5 février 1793 . PRÉSIDENCE DE RABAUT-SAINT-ÉTIENNE, président. La séance est ouverte à dix heures 25 minutes du matin. Cambacérès , secrétaire, donne lecture d'une pétition de Yves-Joseph Kerguelin, ancien capitaine de vaisseau, dans laquelle il témoigne le désir qu'il a d'être encore utile à sa patrie ; il demande en conséquence à être employé dans les armées
      ...
      .) Collationné à l'original par nous vicaire soussigné, dépositaire des registres et archives de ladite paroisse. Délivré ce 23 septembre 1792. Signé : Fitzs-Omon, vicaire. Nous soussignés, membres du comité de sûreté générale de la Convention nationale, certifions que lès pièces ci-dessus sont conformes aux originaux déposés audit comité. Signé: Bernard, président, Tallien et Rovère, secrétaires.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du madi 5 février 1793 . PRÉSIDENCE DE RABAUT-SAINT-ÉTIENNE, président. La séance est ouverte à dix heures 25 minutes du matin. Cambacérès , secrétaire, donne lecture d'une
      ...
      comité de sûreté générale de la Convention nationale, certifions que lès pièces ci-dessus sont conformes aux originaux déposés audit comité. Signé: Bernard, président, Tallien et Rovère, secrétaires.
  • Tome 59 : Du 19 février au 8 mars 1793 9 results
    • Séance du mardi 19 février 1793

      Séance du mardi 19 février 1793

      page 2 - 25
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 19 février 1793 . PRÉSIDENCE DE BRÉARD, 'président. La séance est ouverte à dix heures vingt minutes du matin. Cambacérès. , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 18 février 1793. (La Convention en adopte la rédaction.) Thuriot. secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Pétition des administrateurs de
      ...
      orme où ils sont présentés par le comité.}- Génissieu demande que la population serve de base pour la répartition et qu'on exige moins des départements maritimes. (La Convention adopte cette proposition, ajourne la discussion au lendemain et charge le comité de la guerre de s'entendre avec le comité de la marine pour présenter un tableau de répartition.) (La séance est levée à six heures du soir.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 19 février 1793 . PRÉSIDENCE DE BRÉARD, 'président. La séance est ouverte à dix heures vingt minutes du matin. Cambacérès. , secrétaire, donne lecture du procès-ve
      ...
      on, ajourne la discussion au lendemain et charge le comité de la guerre de s'entendre avec le comité de la marine pour présenter un tableau de répartition.) (La séance est levée à six heures du soir.)
    • Séance du jeudi 28 février 1793

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 314 - 498
      CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 28 février 1793 . PRÉSIDENCE DE DUBOIS-CEANCÉ, président. La séance est ouverte à dix heures quinze minutes du matin. Prieur (de la Marné), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mercredi 27 février 1793. (La Convention en adopte la rédaction.) Choudieu. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 26 février 1793. (La Co
      ...
      les esprits de tous les citoyens au degré de perfection qui est nécessaire pour leur bonheur, ét auquel la nature les a destinés. Puisse ce code, législateurs, satisfaire parfaitement, sous vos auspices, aux vues qu'on a inutilement cherché à remplir par les vains efforts de vagues systèmes de philosophie et de prétendus moyens surnaturels qui ne peuvent servir qu'à égarer l'homme de plus en plus.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 28 février 1793 . PRÉSIDENCE DE DUBOIS-CEANCÉ, président. La séance est ouverte à dix heures quinze minutes du matin. Prieur (de la Marné), secrétaire, donne lectu
      ...
      es, aux vues qu'on a inutilement cherché à remplir par les vains efforts de vagues systèmes de philosophie et de prétendus moyens surnaturels qui ne peuvent servir qu'à égarer l'homme de plus en plus.
    • Séance du mardi 5 mars 1793

      Séance du mardi 5 mars 1793

      page 607 - 631
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 5 mars 1793 . Présidence de Dubois-Crancé, président et de Vergniaud, ancien président. Présidence de Dubois-Crancé, président. La séance est ouverte à dix heures 25 minutes du matin. Julien (de Toulouse), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du samedi 2 mars 1793. (La Convention en adopte la rédaction.) Mallarmé. secrétaire, donne lecture de
      ...
      l'avenir présentées, que le comité de législation fasse demain son rapport. (La Convention nationale renvoie la pétition au comité de législation, pour faire son rapport demain matin, et en attendant, décrète qu'il sera sursis à l'exécution du jugement dont il s'agit, et que le présent décret sera à l'instant envoyé au ministre de la justice.) (La séance est levée à cinq heures et demie du soir.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 5 mars 1793 . Présidence de Dubois-Crancé, président et de Vergniaud, ancien président. Présidence de Dubois-Crancé, président. La séance est ouverte à dix heures
      ...
      , décrète qu'il sera sursis à l'exécution du jugement dont il s'agit, et que le présent décret sera à l'instant envoyé au ministre de la justice.) (La séance est levée à cinq heures et demie du soir.)
    • Séance du mercredi 6 mars 1793

      Séance du mercredi 6 mars 1793

      page 631 - 659
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 6 mars 1793 . présidence de dubois-crancé, président. La séance est ouverte à dix heures et demie du matin. Lecointe-Puyraveau. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 3 mars 1793. (La Convention en adopte la rédaction.) Choudieu. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 4 mars 1793. (La Convention en adopt
      ...
      , devant vous, d'être désormais tous amis, tous parents, tous frères ; nous jurons tous de. n'avoir plus qu'un esprit, qu'une volonté, qu'un désir ; le désir sincère et ardént dfe là chose commune, le désir de la République. Nous jurons tous.de la servir congr tamment et dé toutes nos forces. Nous jurons tous de combattre et de mourir, s'il le faut, pour elle, pour son bonheur et pour sa gloire. »
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 6 mars 1793 . présidence de dubois-crancé, président. La séance est ouverte à dix heures et demie du matin. Lecointe-Puyraveau. secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      désir de la République. Nous jurons tous.de la servir congr tamment et dé toutes nos forces. Nous jurons tous de combattre et de mourir, s'il le faut, pour elle, pour son bonheur et pour sa gloire. »
    • Séance du jeudi 7 mars 1793, au matin

      Séance du jeudi 7 mars 1793, au matin

      page 659 - 691
      CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 7 mars 1793 , au matin. PRÉSIDENCE DE DTTBOIS-CRANCÉ, président. La séance est ouverte à dix heures quarante-cinq minutes du matin. Charlier. secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du (procureur général syndic du département des Ardennes, qui annonce que l'évêque Philbert, de ce département, mandé à la barre par un dé
      ...
      approvisionnements, et encourager tous les Français à se réunir pour venger les injures faites par un tyran à la nation française. »" - (La Convention adopte à l'unanimité ce projet de décret, au milieu des plus vifs applaudissements. Elle ordonne ensuite l'impression du rapport et l'envoi aux départements et aux armées, en tête du décret. ) (La séance est levée à quatre heures et demie du soir.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 7 mars 1793 , au matin. PRÉSIDENCE DE DTTBOIS-CRANCÉ, président. La séance est ouverte à dix heures quarante-cinq minutes du matin. Charlier. secrétaire, donne lec
      ...
      ieu des plus vifs applaudissements. Elle ordonne ensuite l'impression du rapport et l'envoi aux départements et aux armées, en tête du décret. ) (La séance est levée à quatre heures et demie du soir.)
    • Séance du vendredi 8 mars 1793

      Séance du vendredi 8 mars 1793

      page 691 - 722
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 8 mars 1793 . PRÉSIDENCE DE GENSONNÉ, président« La séance est ouverte à dix heures et demie du matin. Julien (de Toulouse), secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des citoyens libres de Clermont-Ferrand, département du Puy-de-Dôme, qui annoncent qu'ils ont envoyé deux députes auprès des commissaires envoyés par la
      ...
      n. Pânis' ; Barras.. Gàrran-dé-Coulôn :Masuyer. Romrne ;; Anthoine. Louis-; Couppé (Côtes-du-iNord). Thirion; Sallengros. Dumont (f/e la Somme) ; Deville. Ehrmann ; Nfocho. Bo.; Lacoste. Duroy ; Moreau. Delbrel ; Cavaignac. Ingrand ; Sautayrav Delecloy ; Audrein^. Fabre (de l'Hérault) ; Beffroy Rissy ; Au guis. Mailhe ; Lindetï (La séance est levée à cinq heures et demie du soir.) FIN DU TOME LIX.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 8 mars 1793 . PRÉSIDENCE DE GENSONNÉ, président« La séance est ouverte à dix heures et demie du matin. Julien (de Toulouse), secrétaire, donne lecture des lettr
      ...
      u. Delbrel ; Cavaignac. Ingrand ; Sautayrav Delecloy ; Audrein^. Fabre (de l'Hérault) ; Beffroy Rissy ; Au guis. Mailhe ; Lindetï (La séance est levée à cinq heures et demie du soir.) FIN DU TOME LIX.
    • Séance du jeudi 21 février 1793, au matin

      Séance du jeudi 21 février 1793, au matin

      page 52 - 67
      CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 21 février 1793 , au matin. PRÉSIDENCE DE BRÉARD, président. La séance est ouverte à dix heures vingt-cinq minutes du matin. Thuriot. secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 19 février 1793. (La Convention en adopte la rédaction.) Choudieu , *secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de Beaulieu,
      ...
      i ce sont les sous-lieutenants qui choisissent les sergents, les sergents seront les valets des lieutenants et sous-lieutenants. (La Convention rejette la proposition d'Is-nard et maintient le décret qu'elle avait précédemment rendu. Elle adopte ensuite, dans son entier, la rédaction présentée par Dubois-Crancé, au nom du1 comité de la guerre.) (La séance est levée à cinq heures et demie du soir.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 21 février 1793 , au matin. PRÉSIDENCE DE BRÉARD, président. La séance est ouverte à dix heures vingt-cinq minutes du matin. Thuriot. secrétaire, donne lecture du
      ...
      qu'elle avait précédemment rendu. Elle adopte ensuite, dans son entier, la rédaction présentée par Dubois-Crancé, au nom du1 comité de la guerre.) (La séance est levée à cinq heures et demie du soir.)
    • Séance du lundi 25 février 1793

      Séance du lundi 25 février 1793

      page 174 - 257
      CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 25 février 1793 . présidence de dubois-crancé, président. La séance est ouverte à dix heures dix-huit minutes du matin. Lecointe-Puyraveau cr, donne lecture des (lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du citoyen Couturier, commissaire de là Convention nationale, datée de Strasbourg, le 20 du courant; il envoie les tableaux de situation des forces
      ...
      ..* 20 17 1778................ 18 1779................ 4 1780................ :..,........ 19 15 1781................ 19 1782................ 16 1783................ ......i-..... 23 9 1784................ 18 1785'................. ............ 23 4 1786................. » 1787................; ............ 22 2 1786................ » 1789..-............... ........... 34 2 1790................. 7
      CONVENTION NATIONALE. Séance du lundi 25 février 1793 . présidence de dubois-crancé, président. La séance est ouverte à dix heures dix-huit minutes du matin. Lecointe-Puyraveau cr, donne lecture des (l
      ...
      ..... 18 1785'................. ............ 23 4 1786................. » 1787................; ............ 22 2 1786................ » 1789..-............... ........... 34 2 1790................. 7
    • Séance du mardi 26 février 1793

      Séance du mardi 26 février 1793

      page 257 - 284
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 26 février 1793. . PRÉSIDENCE DE DUBOIS-CRANCÉ, président, ET DE VERGNIAUD, ancien président. PRÉSIDENCE DE DUBOIS-CRANCÉ, président. La séance est ouverte à dix heures douze minutes du matin. Choudieu. secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions envoyées à l'Assemblée : 1°. Lettre de Beurnonville, ministre de la. guerre, qui adresse à la* Conv
      ...
      istratifs de tenir sévèrement la main a ce que les gardiens des maisons des émigrés n'en transmettent même momentanément l'usage à qui que ce soit, sous peine de destitution, et sans préjudice des plus fortes peines portées par les articles précédents, dans le cas où ils les auraient encourues. » (La Convention adopte ce projet de décret.) (La séance est levée à cinq heures vingt minutes du soir.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 26 février 1793. . PRÉSIDENCE DE DUBOIS-CRANCÉ, président, ET DE VERGNIAUD, ancien président. PRÉSIDENCE DE DUBOIS-CRANCÉ, président. La séance est ouverte à dix h
      ...
      s fortes peines portées par les articles précédents, dans le cas où ils les auraient encourues. » (La Convention adopte ce projet de décret.) (La séance est levée à cinq heures vingt minutes du soir.)
  • Tome 60 : Du 9 au 30 mars 1793 2 results
    • Séance du samedi 9 mars 1798, au soir

      Séance du samedi 9 mars 1798, au soir

      page 16 - 25
      CONVENTION NATIONALE Séance du samedi 9 mars 1798 , au soir PRÉSIDENCE DE RABATJT SAINT-ÉTIENNE, ancien président. La séance est ouverte à sept heures du soir. Une députation des citoyens de la section du Mail est admise à la barre. L'orateur de la députation annonce que cette section a fourni le nombre d'hommes qui lui était demandé, et proteste que les citoyens qui composent cette section feront
      ...
      Lachaux, Léonard Bourdon, Jean-Bon-Saint-Andréj Paganel, Servière. Choudièu, Le Garpentier, Thuriot, Roux-Fazillac, Esnûe de la Vallée, Levasseur (de la Meurthe), Siblot, Reverchon, Carra, Richard, Levasseur (de la Sarthe), Tallien, Pocholle, Mauduyt, Auguis, Saladin, Barras, Despinassy, Fayau, Piorrv, Bordas, Perrin (des Vosges), Turreau-Li nières. (La séance est levée à une heure après mi-nuit.)
      CONVENTION NATIONALE Séance du samedi 9 mars 1798 , au soir PRÉSIDENCE DE RABATJT SAINT-ÉTIENNE, ancien président. La séance est ouverte à sept heures du soir. Une députation des citoyens de la section
      ...
      vasseur (de la Sarthe), Tallien, Pocholle, Mauduyt, Auguis, Saladin, Barras, Despinassy, Fayau, Piorrv, Bordas, Perrin (des Vosges), Turreau-Li nières. (La séance est levée à une heure après mi-nuit.)
    • Séance du mercredi 13 mars 1793

      Séance du mercredi 13 mars 1793

      page 143 - 187
      CONVENTION NATIONALE Séance du mercredi 13 mars 1793 . présidence de gensonné, président et de Guadet, ancien président. présidence de gensonné, président. Là séance est ouverte à 10 h. É2 du matin. Guyton-Morveau , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 12 mars 1793, moins la partie dont l'Assemblée avait décrété la veille l'impression et qui est réservée pour être lue au
      ...
      ire, dont nous faisons usage pour les actes de souveraineté, jusqu'à ce que les sceaux du royaume, détruits par les factieux, aient été rétablis, et sous le contreseing des ministres d'Etat, les maréchaux de Broglie et de Castries. Ce 28 janvier 1793, et du règne du roi, le premier. « Signé : Louis-Stanislas-Xavier. « Par le régent de France, le maréchal duc de Broglie ; et maréchal de Castries. »
      CONVENTION NATIONALE Séance du mercredi 13 mars 1793 . présidence de gensonné, président et de Guadet, ancien président. présidence de gensonné, président. Là séance est ouverte à 10 h. É2 du matin. Gu
      ...
      haux de Broglie et de Castries. Ce 28 janvier 1793, et du règne du roi, le premier. « Signé : Louis-Stanislas-Xavier. « Par le régent de France, le maréchal duc de Broglie ; et maréchal de Castries. »
  • Tome 62 : Du 13 au 19 avril 1793 1 result
    • Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 1 - 75
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du samedi 18 avril 1798. PRÉSIDENCE DE THUBIOT vice-président. La séance est reprise à dix heures cinq minutes du matin. Sergent (1). Je demande qu'on fasse imprimer et distribuer aux armées toutes les lettres de Dumouriez dans lesquelles ce traître a indignement accusé les soldats d'être des lâches, des brigands et des assassins. Elles contrastent avec le dé
      ...
      rdollin (Basses-Alpes). Vergniaud (Gironde). Vermon (Ardennes). Vernerey (Doubs). Vlllers (Loire-Inférieure). Vinet (Charente-Inférieure). Vitet (Rhône-et-Loire), Voulliuid (Gard). Wandelaineoiirt (Haute-Marne). Yger (Seine-Inférieure). Ysabeau (Indre-et-Loire), NON MENTIONNÉS : Bertrand (Cantal) (1). Blaviel (Lot) (2). Chambon-Latour (Gard) (3). Mallet (Nord) (4). Villetard-Prunières (Tonné) (5),
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du samedi 18 avril 1798. PRÉSIDENCE DE THUBIOT vice-président. La séance est reprise à dix heures cinq minutes du matin. Sergent (1). Je demande qu'on fasse impr
      ...
      ute-Marne). Yger (Seine-Inférieure). Ysabeau (Indre-et-Loire), NON MENTIONNÉS : Bertrand (Cantal) (1). Blaviel (Lot) (2). Chambon-Latour (Gard) (3). Mallet (Nord) (4). Villetard-Prunières (Tonné) (5),
  • Tome 65 : Du 17 mai au 2 juin 1793 5 results
    • Séance du mardi 28 mai 1793

      Séance du mardi 28 mai 1793

      page 482 - 547
      CONVENTION NATIONALE Séance du mardi 28 mai 1793. PRÉSIDENCE D'ISNARD, président (1). La séance est ouverte à onze heures du matin (2). Fauchet , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du procureur syndic du district de Neuville (3), dans laquelle il présente a la Convention quelques reflexions sur la loi au divorce. (La Convention renvoie la lettre au co
      ...
      pour avoir des armes de toutes espèces, des fusils pour les bataillons, dont les deux tiers ne sont pas encore armés, des sabres et des pistolets pour les hussards et dragons qui... répugnent singulièrement, malgré leur courage, à faire le service sans ces deux espèces d'armes-là : le sabre et le pistolet. « Signé : Choudieu, Richard, Delau-nay, Julien (de Toulouse), Carra, Bourbotte, Dan-denac. »
      CONVENTION NATIONALE Séance du mardi 28 mai 1793. PRÉSIDENCE D'ISNARD, président (1). La séance est ouverte à onze heures du matin (2). Fauchet , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et péti
      ...
      rement, malgré leur courage, à faire le service sans ces deux espèces d'armes-là : le sabre et le pistolet. « Signé : Choudieu, Richard, Delau-nay, Julien (de Toulouse), Carra, Bourbotte, Dan-denac. »
    • Séance du mercredi 29 mai 1793

      Séance du mercredi 29 mai 1793

      page 547 - 584
      CONVENTION NATIONALE Séance du mercredi 29 mai 1793. PRÉSIDENCE DE ISNARD, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Pénières , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance du mardi 28 mai 1793 (1). Levasseur (Sarthe). Le secrétaire a rendu compte avec trop de soin des débats scandaleux qui ont eu lieu dans la séance d'hier. Présenter à la République tous ces mouvements des
      ...
      mission à la, barre, et à d'autres séances que celles du dimanche et jeudi soir. La Convention rend le décret suivant (3) : La Convention nationale décrète que le Président de l'Assemblée ne pourra lui annoncer, ni lui faire donner lecture d'aucunes lettres, ni pétitions à fin d'admission à la barre, à autres séances que celles du dimanche et jeudi soir. » (La séance est levée à 6 heures du soir.)
      CONVENTION NATIONALE Séance du mercredi 29 mai 1793. PRÉSIDENCE DE ISNARD, Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Pénières , secrétaire, donne lecture du pro-cès-verbal de la séance du
      ...
      i annoncer, ni lui faire donner lecture d'aucunes lettres, ni pétitions à fin d'admission à la barre, à autres séances que celles du dimanche et jeudi soir. » (La séance est levée à 6 heures du soir.)
    • Séance du vendredi 31 mai 1793

      Séance du vendredi 31 mai 1793

      page 638 - 658
      CONVENTION NATIONALE Séance du vendredi 31 mai 1793. PRÉSIDENCE DE DEFERMON, exrPrésident, MALLARMÉ, Président, GRÉGOIRE, ex-Président. PRÉSIDENCE DE DEFERMON, ex-Président (1). Il est 6 heures du matin; une centaine de membres rassemblés dans la salle ouvrent la séance. Le Président annonce aux membres présents que de grands mouvements ont lieu dans la ville de Paris : le tocsin sonne, la générale
      ...
      e ': Ce n'est pas dans un moment d'enthousiasme, - qu'il convient de prononcer sur le sort de deux citoyens. Battellier. Je me borne à demander que dans trois jours le comité de Salut public fasse un rapport sur ces deux fonctionnaires publics. (La Convention renvoie cette proposition au comité de Salut public pour en faire son rapport dans trois jours.) (La séance est levée à 10 heures du soir. )
      CONVENTION NATIONALE Séance du vendredi 31 mai 1793. PRÉSIDENCE DE DEFERMON, exrPrésident, MALLARMÉ, Président, GRÉGOIRE, ex-Président. PRÉSIDENCE DE DEFERMON, ex-Président (1). Il est 6 heures du mati
      ...
      rapport sur ces deux fonctionnaires publics. (La Convention renvoie cette proposition au comité de Salut public pour en faire son rapport dans trois jours.) (La séance est levée à 10 heures du soir. )
    • Séance du samedi du 1 juin 1798, au matin

      Séance du samedi du 1 juin 1798, au matin

      page 658 - 687
      CONVENTION NATIONALE Séance du samedi du 1er juin 1798 au matin. PRÉSIDENCE DE MALLARMÉ, PRÉSIDENT. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Fauchet , secrétaire, donne lecture du,procès-verbal de la séance du dimanche, .26 mai 1793 (2). (La Convention en adopte la rédaction.;) Le rapporteur de la commission des dépêches donne lecture des .lettres, ^adresses et pétitions suivantes.: 1° Lettre de
      ...
      ident que ces appelants, que ces Girondins, que ces vingt-deux n'ont commis d autres crimes que d'avoir éclairé les vôtres, que de vous avoir laissé au-dessous d'eux ; et vous -êtes les lâches ennemis de leurs talents, de leurs vertus et de la patrie. « Signé : Perrens, président ; Maran-don, Mansencal, • Magol, Massé, S.-Sauveur, secrétaires. « Bordeaux, le 8 mai 1793, l'an II de la République. »
      CONVENTION NATIONALE Séance du samedi du 1er juin 1798 au matin. PRÉSIDENCE DE MALLARMÉ, PRÉSIDENT. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Fauchet , secrétaire, donne lecture du,procès-verbal de l
      ...
      de leurs talents, de leurs vertus et de la patrie. « Signé : Perrens, président ; Maran-don, Mansencal, • Magol, Massé, S.-Sauveur, secrétaires. « Bordeaux, le 8 mai 1793, l'an II de la République. »
    • Séance du dimanche 2 juin 1793

      Séance du dimanche 2 juin 1793

      page 690 - 708
      CONVENTION NATIONALE Séance du dimanche 2 juin 1793. PRÉSIDENCE DE DURAND-MAILLANE, secrétaire, MALLARMÉ, Président, ET HÉRAULT DE SÉCHELLES, ancien Président. PRÉSIDENCE DE DURAND-MAILLANE, secrétaire. Le Président Mallarmé étant absent, Du-rand-Maillane, secrétaire, prend place au fauteuil et déclare la séance ouverte a 10 heures du matin (2). Méaulle , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      6r semestre de 1793, page 674, 3« colonne, le Journal de Perlet, n9 256, page 30, l'Auditeur national, n* 256, page 4, etc., mentionnent que l'impression de la lettre du département de Paris, demandée par Legendre, a été votée par la Convention. Cette mention ne figure pas au Procès-verbal. (3) Le Point du Jour, n° 66, page 261, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 30. FIN DU TOME LXV
      CONVENTION NATIONALE Séance du dimanche 2 juin 1793. PRÉSIDENCE DE DURAND-MAILLANE, secrétaire, MALLARMÉ, Président, ET HÉRAULT DE SÉCHELLES, ancien Président. PRÉSIDENCE DE DURAND-MAILLANE, secrétaire
      ...
      par Legendre, a été votée par la Convention. Cette mention ne figure pas au Procès-verbal. (3) Le Point du Jour, n° 66, page 261, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 30. FIN DU TOME LXV