Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-092 hits on 1792-101 hits on 1792-111 hits on 1792-123 hits on 1793-010 hits on 1793-021 hits on 1793-033 hits on 1793-047 hits on 1793-051 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
10 volumes found
  • Tome 52 : Du 22 septembre au 26 octobre 1792 2 results
    • Séance du jeudi 4 octobre 1792, au matin

      Séance du jeudi 4 octobre 1792, au matin

      page 301 - 316
      CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 4 octobre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Vergniaud, secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 2 octobre 1792. (La Convention nationale en adopte la rédaction.) Casource, secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des citoyens Gentil
      ...
      uit le texte définitif des décrets rendus : Art. 1er . « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de sou comité de la guerre, décrète qu’il y a lieu à accusation contre le général Lanoue. Art. 2. « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre, décrète que le général Duhoux sera traduit à la barre ». (Laséanee est levée à quatre heures et demie.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du jeudi 4 octobre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE PÉTION DE VILLENEUVE. La séance est ouverte à dix heures du matin. Vergniaud, secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      e. Art. 2. « La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son comité de la guerre, décrète que le général Duhoux sera traduit à la barre ». (Laséanee est levée à quatre heures et demie.)
    • Séance du samedi 20 octobre 1792

      Séance du samedi 20 octobre 1792

      page 583 - 595
      CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 20 octobre 1792 . PRÉSIDENCE DE GUADET, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Thuriot. Citoyens, le tribunal criminel, saisi de l'instruction de la procédure relative au vol du garde-meuble, bien convaincu que les moyens que voqs avez employés pour parvenir à en découvrir les auteurs produiront l’effet que vous en attendez, a enregistré le dé
      ...
      me li-oeité fait une loi au Conseil exécutif suprême de repousser une mesure aussi hostile par tous les moyens qui sont en son pouvoir; et qu’il déclare, par l’organe du résident de France, les magistrats fauteurs des divisions qui vont séparer deux nations, jusqu’à présent toujours amies, responsables de tous les événements qui vont suivre. « Genève, le 3 octobre 1792, Fan 1er de la République. »
      CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 20 octobre 1792 . PRÉSIDENCE DE GUADET, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Thuriot. Citoyens, le tribunal criminel, saisi de l'instruction de
      ...
      rats fauteurs des divisions qui vont séparer deux nations, jusqu’à présent toujours amies, responsables de tous les événements qui vont suivre. « Genève, le 3 octobre 1792, Fan 1er de la République. »
  • Tome 53 : Du 27 octobre au 30 novembre 1792 1 result
    • Séance du vendredi 30 novembre 1792

      Séance du vendredi 30 novembre 1792

      page 674 - 686
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 30 novembre 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BARÈRE DE VlEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Unmembre : J'.observe que l'Assemblée n'est pas en nombre suffisant pour délibérer et je demande l'appel nominal. Un autre membre .-Pourquoi l'appel nominal? il est préférable que les députés présents s'inscrivent et que la liste soit imprimée. Le P
      ...
      arations et approbations, participer à des complots tendant a troubler la colonie de Saint-Domingue et l'Etat dont elle fait partie, par une guerre civile, en armant les citoyens les uns contre les autres, et contre l'exercice de l'autorité légitime (art. 11, section XI, titre 1er du Code pénal.) (La Convention adopte cette rédaction.) (La séance est levéë.à cinq heures et demie.) FIN DU TOME LUI.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du vendredi 30 novembre 1792 . PRÉSIDENCE DE M. BARÈRE DE VlEUZAC, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Unmembre : J'.observe que l'Assemblée n'est pas e
      ...
      tres, et contre l'exercice de l'autorité légitime (art. 11, section XI, titre 1er du Code pénal.) (La Convention adopte cette rédaction.) (La séance est levéë.à cinq heures et demie.) FIN DU TOME LUI.
  • Tome 54 : Du 1er au 10 décembre 1792 1 result
    • Séance du dimanche 2 décembre 1792, au matin

      Séance du dimanche 2 décembre 1792, au matin

      page 26 - 50
      CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 2 décembre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAG, président. La séance est ouverte à dix heures et demie. Mailhe , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de Roland, ministre de l'intérieur, relativement au serment civique que tout pensionnaire de l'Etat est obligé de prêter. (La Convention renvoie la let
      ...
      pétition n'a pas le succès que nous avons le droit d'en attendre, alors nous en ferons une nouvelle qui sera la dernière, dans laquelle nous dévoilerons tous les traîtres qui, sous le masque du patriotisme, veulent renverser le saint édifice de la liberté et de l'égalité. Et alors nous verrons si vous vous foutrez toujours de nous. Paris, ce 28 novembre 1792 , l'an Ier de la République française.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du dimanche 2 décembre 1792 , au matin. PRÉSIDENCE DE BARÈRE DE VIEUZAG, président. La séance est ouverte à dix heures et demie. Mailhe , secrétaire, donne lecture des lett
      ...
      otisme, veulent renverser le saint édifice de la liberté et de l'égalité. Et alors nous verrons si vous vous foutrez toujours de nous. Paris, ce 28 novembre 1792 , l'an Ier de la République française.
  • Tome 57 : Du 12 au 28 janvier 1793 3 results
    • Séance du mardi 15 janvier 1793

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 60 - 328
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 15 JANVIER 1793 . PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président. La séance est ouverte à dix heures cinquante-trois minutes du matin. Manuel , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 14 JANVIER 1793. (La Convention en adopte la rédaction.) Bancal , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du dimanche 13 JANVIER 1793. (La Convention
      ...
      e nature serait un monstre dans le sein du corps social, et tout membre de ce corps aurait le droit de courir sus, et d'en purger le sol de la liberté. Je conclus donc à ce que, quel que soit le jugement qui sera prononcé contre Louis, il ne puisse être exécuté sans la sanction du peuple souverain, réuni en assembles primaires. Telle est mon opinion, tels sont mes doutes, j'en demande la solution.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 15 JANVIER 1793 . PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président. La séance est ouverte à dix heures cinquante-trois minutes du matin. Manuel , secrétaire, donne lecture du pr
      ...
      ent qui sera prononcé contre Louis, il ne puisse être exécuté sans la sanction du peuple souverain, réuni en assembles primaires. Telle est mon opinion, tels sont mes doutes, j'en demande la solution.
    • Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 328 - 423
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 JANVIER 1793 . PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président, et de BARÈRE, ancien président. PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président. La séance est ouverte à dix heures et demie du matin. Bancal , secrétaire, donne lecture d'une lettre des membres du conseil général de la commune de Houen, qui adressent à la Convention le procès-verbal de ce qu
      ...
      re français. C'orbel. Pour là déportation pendant la guerre; le bannissement à la paix. Enlart. RÉSUMÉ. Pour la mort sans condition...... 361 Pour la mort avec l'amendement de Mailhe..................... 26 Pour la mort conditionnelle...... 44 Pour diverses peines autres que la mort......................... 290 Absents......................... 28 Total des membres de la - Convention........... 749
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 JANVIER 1793 . PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président, et de BARÈRE, ancien président. PRÉSIDENCE DE VERGNIAUD, président. La séance es
      ...
      ... 26 Pour la mort conditionnelle...... 44 Pour diverses peines autres que la mort......................... 290 Absents......................... 28 Total des membres de la - Convention........... 749
    • Séance du samedi 19 janvier 1793

      Séance du samedi 19 janvier 1793

      page 434 - 505
      CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 19 janvier 1793 . présidence de barère, ancien président et de vergniaud, président. présidence de barère, ancien président. La séance est ouverte à onze heures moins un quart. Les secrétaires sont absents. Condorcet, Osselin, Saint-Just et Jean-Bon-Saint-André , secrétaires sortis à la dernière élection, prennent place au bureau. Bréard. Il avait été solennel
      ...
      l'Assemblée législative. Enfin, si, malgré toutes ces preuves, ils persistent dans leurs provocations et dans leurs déclamations indécentes, il ne me reste qu'à les laisser délirer tout à leur aise, jusqu'au retour de leur raison : en attendant ce retour, s'il est possible, je les livre au jugement de leurs contemporains et à celui de la postérité; ils ne pourront échapper ni à l'un ni à l'autre.
      CONVENTION NATIONALE. Séance du samedi 19 janvier 1793 . présidence de barère, ancien président et de vergniaud, président. présidence de barère, ancien président. La séance est ouverte à onze heures m
      ...
      jusqu'au retour de leur raison : en attendant ce retour, s'il est possible, je les livre au jugement de leurs contemporains et à celui de la postérité; ils ne pourront échapper ni à l'un ni à l'autre.
  • Tome 60 : Du 9 au 30 mars 1793 1 result
    • Séance du samedi 9 mars 1793, au matin

      Séance du samedi 9 mars 1793, au matin

      page 2 - 16
      CONVENTION NATIONALE Séance du samedi 9 mars 1793 , au matin. PRÉSIDENCE DE GÉNISSIEU, président. Julien (de Toulouse), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la seance du vendredi 8 mars 1793. Gamon en interrompt la lecture et demande à faire part à l'Assemblée de faits importants pour sa sûreté personnelle... (Murmures sur la Montagne.) Carrier . Non, non! il serait scandaleux de s'occuper
      ...
      ne parviendriez pas à compléter les différents cadres de l'armée. (La Convention nationale rapporte le décret rendu par elle à la suite de l'admission à la barre des chasseurs de Chamboran (1), et déclare qu'elle n'autorisera la formation d'aucun nouveau corps, avant de connaître le résultat du recrutement ordonné par son décret du 24 février dernier.) (La séance est levée à cinq heures et demie.)
      CONVENTION NATIONALE Séance du samedi 9 mars 1793 , au matin. PRÉSIDENCE DE GÉNISSIEU, président. Julien (de Toulouse), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la seance du vendredi 8 mars 1793.
      ...
      lare qu'elle n'autorisera la formation d'aucun nouveau corps, avant de connaître le résultat du recrutement ordonné par son décret du 24 février dernier.) (La séance est levée à cinq heures et demie.)
  • Tome 61 : Du 31 mars au 12 avril 1793 2 results
    • Séance permanente du samedi 6 avril 1793

      Séance permanente du samedi 6 avril 1793

      page 360 - 391
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du samedi 6 avril 1793 . présidence de delmas, président (1). La séance est reprise à dix heures et quart du matin. La Révellière-Lépeaux , secrétaire (2), donne lecture du procès-verbal de la séance permanente du jeudi 4 avril 1793, depuis une heure du matin jusqu'à six heures du soir. (La Convention en adopte la rédaction.) Mellinet , secrétaire, donne lect
      ...
      unal révolutionnaire, l'armée des sans-culottes que l'on a décrétée hier, et qu'il fût placé dans ce comité d'exécution ; que ne pourra-t-il pas faire 1 Croyez-vous qu'un ami de la liberté, un vrai républicain, ne puisse pn être effrayé 1 (Interruption.) Il est étonnant que je ne jouisse pas ici de ma liberté. (L'Assemblée ferme la discussion, et décrète les articles suivants du projet de décret.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du samedi 6 avril 1793 . présidence de delmas, président (1). La séance est reprise à dix heures et quart du matin. La Révellière-Lépeaux , secrétaire (2), donne
      ...
      publicain, ne puisse pn être effrayé 1 (Interruption.) Il est étonnant que je ne jouisse pas ici de ma liberté. (L'Assemblée ferme la discussion, et décrète les articles suivants du projet de décret.)
    • Séance du mercredi 10 avril 1793

      Séance du mercredi 10 avril 1793

      page 507 - 584
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 10 avril 1793. présidence de thuriot, vice-président. La séance est reprise à dix heures huit minutes du matin. Romme , secrétaire, donne lecture du proces-verbcd de la séance du vendredi 5 avril 1793 au matin (1). (La Convention en approuve la rédaction.) (1) P. Y. tome 9, pages 13 et 189. Boyer-Fonfrède , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la sé
      ...
      triotisme, et ce serait une espèce de sacrilège que de demander le décret d'arrestation contre M. Gensonné, aussi bien que je suis convaincu de l'impuissance de mes efforts à cet égard; et je m'en rapporte, pour tout ce qui concerne ces illustres membres, à la sagesse de la Convention. (Plusieurs membres de l'Assemblée et les citoyens ont souvent interrompu ce discours par leurs applaudissements.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 10 avril 1793. présidence de thuriot, vice-président. La séance est reprise à dix heures huit minutes du matin. Romme , secrétaire, donne lecture du proces-verb
      ...
      porte, pour tout ce qui concerne ces illustres membres, à la sagesse de la Convention. (Plusieurs membres de l'Assemblée et les citoyens ont souvent interrompu ce discours par leurs applaudissements.)
  • Tome 62 : Du 13 au 19 avril 1793 1 result
    • Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 1 - 75
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du samedi 18 avril 1798. PRÉSIDENCE DE THUBIOT vice-président. La séance est reprise à dix heures cinq minutes du matin. Sergent (1). Je demande qu'on fasse imprimer et distribuer aux armées toutes les lettres de Dumouriez dans lesquelles ce traître a indignement accusé les soldats d'être des lâches, des brigands et des assassins. Elles contrastent avec le dé
      ...
      rdollin (Basses-Alpes). Vergniaud (Gironde). Vermon (Ardennes). Vernerey (Doubs). Vlllers (Loire-Inférieure). Vinet (Charente-Inférieure). Vitet (Rhône-et-Loire), Voulliuid (Gard). Wandelaineoiirt (Haute-Marne). Yger (Seine-Inférieure). Ysabeau (Indre-et-Loire), NON MENTIONNÉS : Bertrand (Cantal) (1). Blaviel (Lot) (2). Chambon-Latour (Gard) (3). Mallet (Nord) (4). Villetard-Prunières (Tonné) (5),
      CONVENTION NATIONALE. Séance permanente du samedi 18 avril 1798. PRÉSIDENCE DE THUBIOT vice-président. La séance est reprise à dix heures cinq minutes du matin. Sergent (1). Je demande qu'on fasse impr
      ...
      ute-Marne). Yger (Seine-Inférieure). Ysabeau (Indre-et-Loire), NON MENTIONNÉS : Bertrand (Cantal) (1). Blaviel (Lot) (2). Chambon-Latour (Gard) (3). Mallet (Nord) (4). Villetard-Prunières (Tonné) (5),
  • Tome 63 : Du 20 avril au 1er mai 1793 1 result
    • Séance du lundi 29 avril 1793

      Séance du lundi 29 avril 1793

      page 552 - 617
      CONVENTION NATIONALE Séance du lundi 29 AVRIL 1793 PRÉSIDENCE DE LASOURCE, président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Lehardy (Morbihan), secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des représentomts ttuamps, Ffiie-ger, Louis et Haussmann, commissaires de la Convention aux départements et armées du Rhin, des Vosges et de la Moselle, par laquelle il
      ...
      reusement, ne me donne pas une plus mauvaise opinion de moi-même, en dépit de vos reproches, qui me suivront partout, qui s'attacheront à moi comme une furie, qui me déchireront F âme jusqu'au dernier soupir, je vivrai pour mes amis qui m'estiment ; je vivrai pour la République, que je veux servir ; et si la cause du peuple ne triomphe pas, je vous apprendrai à mourir en brave. « Signé : Duprat. »
      CONVENTION NATIONALE Séance du lundi 29 AVRIL 1793 PRÉSIDENCE DE LASOURCE, président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Lehardy (Morbihan), secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et
      ...
      soupir, je vivrai pour mes amis qui m'estiment ; je vivrai pour la République, que je veux servir ; et si la cause du peuple ne triomphe pas, je vous apprendrai à mourir en brave. « Signé : Duprat. »
  • Tome 64 : Du 2 au 16 mai 1793 2 results
    • Séance du mardi 14 mai 1793

      Séance du mardi 14 mai 1793

      page 649 - 681
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 14 mai 1793 . présidence de boyer-fonfrède, Président. La séance est ouverte à dix heures du matin Lehardy (Morbihan), secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du lundi 13 mai 1793 (1). (La Convention en adopte la rédaction.) Chambon , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du citoyen Martin, député de
      ...
      re par les autorités constituées, un chef incendiaire et désorganisateur. Apprends en-core que les Bordelais aiment l'honneur autant que la liberté..... Eux! jouer devant la Convention le rôle de proxénètes ou de mannequins !... Anathème mille fois à celui qui dans le temple de la patrie oserait tenter d'obtenir des applaudissements ou des succès avec des mensonges. » « Signé : Léris, Duvigneau. »
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 14 mai 1793 . présidence de boyer-fonfrède, Président. La séance est ouverte à dix heures du matin Lehardy (Morbihan), secrétaire, donne lecture du procès-verbal d
      ...
      énètes ou de mannequins !... Anathème mille fois à celui qui dans le temple de la patrie oserait tenter d'obtenir des applaudissements ou des succès avec des mensonges. » « Signé : Léris, Duvigneau. »
    • Séance du mardi 7 mai 1793

      Séance du mardi 7 mai 1793

      page 260 - 304
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 7 mai 1793 . présidence de boyer-fonfrède, président. La séance est ouverte à 10 heures 15 minutes du matin. Pénières , secrétaire} donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du citoyen Suillaudreau (1), qui sollicite de l'Assemblée un passeport pour aller en Angleterre. (La Convention renvoie la demande au comité de Sûreté générale.
      ...
      a voie ordinaire de la poste, doit se trouver dans le comité ; les sections ont délibéré de nouveau l'envoi de cette adresse. « A Aix, le 2 mai 1793 , l'an II de la République française. « Signé : J.-P. Mareschal, pour la section des Piques ; Roland, pour la section de l'Egalité ; Perrin, pour la section de la Révolution ; Gassier, pour la section de l'Union ; Gibour, pour la section de l'Union. »
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mardi 7 mai 1793 . présidence de boyer-fonfrède, président. La séance est ouverte à 10 heures 15 minutes du matin. Pénières , secrétaire} donne lecture des lettres, adre
      ...
      P. Mareschal, pour la section des Piques ; Roland, pour la section de l'Egalité ; Perrin, pour la section de la Révolution ; Gassier, pour la section de l'Union ; Gibour, pour la section de l'Union. »
  • Tome 65 : Du 17 mai au 2 juin 1793 6 results
    • Séance du vendredi 17 mai 1793

      Séance du vendredi 17 mai 1793

      page 2 - 27
      CONVENTION NATIONALE Séance du vendredi 17 mai 1793. PRÉSIDENCE D'ÎSNARD, Président. La séance est ouvérte à neuf heures et demie du matin. Génissieu , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des administrateurs du département de la Haute-Vienne, datée de Limoges le 13 mai 1793 (1), par laquelle ils écrivent à la Convention c^ue le dénuement absolu d'armes
      ...
      nts et ressorts respectifs. « En foi de quoi nous y avons apposé notre signature et le sceau de la République. « A Paris, le 11e jour du mois de janvier 1793, l'an II de la République française, çaise. « Signé : Monge. « Contresigné : Garat. « Et scellée du sceau de la République. « Certifié conforme à l'original. « Signé : Gohier. » (1) Archives nationales, Carton C 254, chemise 466, pièce n° 13.
      CONVENTION NATIONALE Séance du vendredi 17 mai 1793. PRÉSIDENCE D'ÎSNARD, Président. La séance est ouvérte à neuf heures et demie du matin. Génissieu , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses e
      ...
      . « Signé : Monge. « Contresigné : Garat. « Et scellée du sceau de la République. « Certifié conforme à l'original. « Signé : Gohier. » (1) Archives nationales, Carton C 254, chemise 466, pièce n° 13.
    • Séance du lundi 27 mai 1793

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 358 - 481
      CONVENTION NATIONALE Séance dû lundi 27 mai 1793. PRÉSIDENCE DÉ ISNARD, Président, BOYER-FONERÈDE ET HÉRAULT DE SECHELLES, anciens Présidents. PRÉSIDENCE DB ISNARD* Président. La séance est ouverte à 10 heures du matin. Masuyer , secrétaire, donne lecture dés lettres, adresses et pétitions suivantes ; 1° Pétition de la 30e division de gendarmerie à pied (1), qui demande que sa paie soit lâ même que
      ...
      Fariou se réuniront aujourd'hui aux commissaires des 47 autres sections, pour prendre connaissance des motifs de l'arrestation du citoyen Hébert et de faire connaître le vœu de la section qui est que ledit citoyen Hébert soit jugé le plus promptement possible, s'il est coupable, ou mis en liberté s il est reconnu innocent. « Pour extrait conforme, « Signé : Huret, président; Poix, se- crétaire. »
      CONVENTION NATIONALE Séance dû lundi 27 mai 1793. PRÉSIDENCE DÉ ISNARD, Président, BOYER-FONERÈDE ET HÉRAULT DE SECHELLES, anciens Présidents. PRÉSIDENCE DB ISNARD* Président. La séance est ouverte à 1
      ...
      ledit citoyen Hébert soit jugé le plus promptement possible, s'il est coupable, ou mis en liberté s il est reconnu innocent. « Pour extrait conforme, « Signé : Huret, président; Poix, se- crétaire. »
    • Séance du mardi 28 mai 1793

      Séance du mardi 28 mai 1793

      page 482 - 547
      CONVENTION NATIONALE Séance du mardi 28 mai 1793. PRÉSIDENCE D'ISNARD, président (1). La séance est ouverte à onze heures du matin (2). Fauchet , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre du procureur syndic du district de Neuville (3), dans laquelle il présente a la Convention quelques reflexions sur la loi au divorce. (La Convention renvoie la lettre au co
      ...
      pour avoir des armes de toutes espèces, des fusils pour les bataillons, dont les deux tiers ne sont pas encore armés, des sabres et des pistolets pour les hussards et dragons qui... répugnent singulièrement, malgré leur courage, à faire le service sans ces deux espèces d'armes-là : le sabre et le pistolet. « Signé : Choudieu, Richard, Delau-nay, Julien (de Toulouse), Carra, Bourbotte, Dan-denac. »
      CONVENTION NATIONALE Séance du mardi 28 mai 1793. PRÉSIDENCE D'ISNARD, président (1). La séance est ouverte à onze heures du matin (2). Fauchet , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et péti
      ...
      rement, malgré leur courage, à faire le service sans ces deux espèces d'armes-là : le sabre et le pistolet. « Signé : Choudieu, Richard, Delau-nay, Julien (de Toulouse), Carra, Bourbotte, Dan-denac. »
    • Séance du dimanche 2 juin 1793

      Séance du dimanche 2 juin 1793

      page 690 - 708
      CONVENTION NATIONALE Séance du dimanche 2 juin 1793. PRÉSIDENCE DE DURAND-MAILLANE, secrétaire, MALLARMÉ, Président, ET HÉRAULT DE SÉCHELLES, ancien Président. PRÉSIDENCE DE DURAND-MAILLANE, secrétaire. Le Président Mallarmé étant absent, Du-rand-Maillane, secrétaire, prend place au fauteuil et déclare la séance ouverte a 10 heures du matin (2). Méaulle , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      6r semestre de 1793, page 674, 3« colonne, le Journal de Perlet, n9 256, page 30, l'Auditeur national, n* 256, page 4, etc., mentionnent que l'impression de la lettre du département de Paris, demandée par Legendre, a été votée par la Convention. Cette mention ne figure pas au Procès-verbal. (3) Le Point du Jour, n° 66, page 261, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 30. FIN DU TOME LXV
      CONVENTION NATIONALE Séance du dimanche 2 juin 1793. PRÉSIDENCE DE DURAND-MAILLANE, secrétaire, MALLARMÉ, Président, ET HÉRAULT DE SÉCHELLES, ancien Président. PRÉSIDENCE DE DURAND-MAILLANE, secrétaire
      ...
      par Legendre, a été votée par la Convention. Cette mention ne figure pas au Procès-verbal. (3) Le Point du Jour, n° 66, page 261, et Procès-verbaux de la Convention, tome 13, page 30. FIN DU TOME LXV
    • Séance du lundi 20 mai 1793

      Séance du lundi 20 mai 1793

      page 106 - 132
      CONVENTION NATIONALE Séance du LUNDI 20 MAI 1793. PRÉSIDENCE D'ISNARD, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Poullain-Grandprey , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre de Gohier, ministre de la justice (1), par laquelle il adresse à la Convention l'état des personnes employées dans les bureaux de son département. (La Convention renvoie
      ...
      a été de 477. M. Chambon a réuni 238 voix ; M. Bresson 226. M. Chambon d'Uzès a été proclamé second suppléant à la Convention nationale. « Le secrétaire a fait lecture du procès-verbal de la séance de la veille au soir. M. Chambon a prononcé le discours inséré dans le procès-verbal par délibération de F Assemblée. « Pour expédition : « Signé : Troupel, vice-président; Rigal, secrétaire général. »
      CONVENTION NATIONALE Séance du LUNDI 20 MAI 1793. PRÉSIDENCE D'ISNARD, président. La séance est ouverte à dix heures du matin. Poullain-Grandprey , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pé
      ...
      e la veille au soir. M. Chambon a prononcé le discours inséré dans le procès-verbal par délibération de F Assemblée. « Pour expédition : « Signé : Troupel, vice-président; Rigal, secrétaire général. »
    • Séance du mardi 21 mai 1793

      Séance du mardi 21 mai 1793

      page 132 - 168
      CONVENTION NATIONALE Séance du mardi 21 mai 1793. PRÉSIDENCE D'ISNARD, Président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Pénières , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes : 1° Lettre des commissaires du Conseil général de la commune de Quincy-sur-Armençon, département de la Côte-d'Or, par laquelle ils notifient à la Convention la formation d'un comité de surve
      ...
      ns les départements de l'Ain et de l'Isère, avons arrêté la liste ci-dessus'contenant les personnes qui doivent être mises en réclusion, pour être jointe et annexée à notre arrêté de ce jour. « Fait à Grenoble, le 26 avril 1793, l'an II de la République française. « Signé Merlino; Amar. « Certifiée conforme à l'original par nous, secrétaire général du département de l'Isère. ( Signé : Illisible. »
      CONVENTION NATIONALE Séance du mardi 21 mai 1793. PRÉSIDENCE D'ISNARD, Président. La séance est ouverte à neuf heures du matin. Pénières , secrétaire, donne lecture des lettres, adresses et pétitions s
      ...
      Grenoble, le 26 avril 1793, l'an II de la République française. « Signé Merlino; Amar. « Certifiée conforme à l'original par nous, secrétaire général du département de l'Isère. ( Signé : Illisible. »