Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-031 hits on 1790-043 hits on 1790-051 hits on 1790-060 hits on 1790-073 hits on 1790-080 hits on 1790-091 hits on 1790-103 hits on 1790-113 hits on 1790-125 hits on 1791-016 hits on 1791-021 hits on 1791-030 hits on 1791-043 hits on 1791-0512 hits on 1791-065 hits on 1791-077 hits on 1791-0812 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 13 volumes
  • Tome 15 : Du 21 avril au 30 mai 1790 5 results
    • Séance du mercredi 28 avril 1790

      Séance du mercredi 28 avril 1790

      page 314 - 323
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de boxnay, ex-président, Séance du mercredi 28 avril 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin par M. le marquis de Bonnay, ex-président. Un de MM. les sècrétaires lit les extraits des adresses suivantes : Adresse de félicitation, adhésion et dévouement de la garde nationale de la ville de Thouars ; elle supplie l'Assemblée de décréter que
      ...
      des autres provinces du royaume sous la sauvegarde de la loi. 8° Et des lettres-patentes sur le déeret des 2G; 23 mars ét 19 de ce mois, contenant diverses dispositions relatives aux administrations de département et de district, çt à l'exercice de la police. M. le Président invite l'Assemblée "à se retirer dans ses bureaux pour l'élection du président. La séance est levée à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. le marquis de boxnay, ex-président, Séance du mercredi 28 avril 1790 (1). La séance est ouverte à 9 heures du matin par M. le marquis de Bonnay, ex-président. Un d
      ...
      de département et de district, çt à l'exercice de la police. M. le Président invite l'Assemblée "à se retirer dans ses bureaux pour l'élection du président. La séance est levée à deux heures et demie.
    • Séance du lundi 10 mai 1790, au matin

      Séance du lundi 10 mai 1790, au matin

      page 452 - 457
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE m. THOURET. Séance du lundi 10 mai 1790 , au matin(1). M. Palasne de Champeaux , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté sans réclamation. M. Chabroud , secrétaire, donne communication à l'Assemblée : 1° d'une adresse du prieur claustral et des religieux de Notre-Dame de Mont-didier, relative aux biens ci-devant attachés à le
      ...
      ar l'Assemblée en ces termes : Art. 6. « Les obligations des municipalités porteront intérêt à 5 pour 100, sans retenue ; et cet intérêt sera versé, ainsi que les capitaux, dans la caisse de l'extraordinaire. » M. le Président , après avoir annoncé que l'ordre du soir de ce jour est la constitution de la municipalité de Paris, lève la séance à 4 heures et indique celle du soir à l'heure ordinaire.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE m. THOURET. Séance du lundi 10 mai 1790 , au matin(1). M. Palasne de Champeaux , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté sans r
      ...
      dinaire. » M. le Président , après avoir annoncé que l'ordre du soir de ce jour est la constitution de la municipalité de Paris, lève la séance à 4 heures et indique celle du soir à l'heure ordinaire.
    • Séance du lundi 10 mai 1790, au soir

      Séance du lundi 10 mai 1790, au soir

      page 457 - 476
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du lundi 10 mai 1790 , au soir (1). M. Chabroud , secrétaire, fait lecture d'une lettre adressée à M. le président de l'Assemblée pour lui annoncer, de la part de la ville d'issou-dun, la soumission d'acquérir pour trois millions de biens du clergé. D'une lettre des officiers municipaux de Nîmes, qui rendent compte de l'heureux effet de leurs so
      ...
      ticulières. 13,940 Hôpitaux.. 410 hommes.. Lits militaires.... 410 — .. Effets de c a m pe - ments.... 4I0 -r-Bois et lumière.... 410 ~ .. à 9... 3,690 Dépense de l'école, appointements des chefs, des élèves et des maîtres compris............ 36,000 15 liv. 6,150 liv. 6 ... 2,460 4 ... 1,640 Total général de la dépense du corps royal du génie........................................... 929,370 liv.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du lundi 10 mai 1790 , au soir (1). M. Chabroud , secrétaire, fait lecture d'une lettre adressée à M. le président de l'Assemblée pour lui annoncer
      ...
      élèves et des maîtres compris............ 36,000 15 liv. 6,150 liv. 6 ... 2,460 4 ... 1,640 Total général de la dépense du corps royal du génie........................................... 929,370 liv.
    • Séance du vendredi 14 mai 1790, au soir

      Séance du vendredi 14 mai 1790, au soir

      page 511 - 514
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. thouret. Séance du vendredi 14 mai 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Espic , député du Vivarais, donne lecture d'une délibération de la municipalité de la ville de VernoUx portant que lecture ayant été faite d?nn imprimé qui a pour titre : Délibération des citoyens catholiques de la ville de Nîmes, en date du zQ avril dernier et
      ...
      i de la commune nommera un des officiers municipaux pour remplir les fonctions de maire par intérim. » Article additionnel. « En cas de vacance de la place de maire par démission, le corps municipal sera tenu dans le délai de trois jours, de convoquer les quarante huit sections, pour procéder au remplacement. » (La séance est levée à dix heures et demie et renvoyée à demain, neuf heures du matin.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. présidence de m. thouret. Séance du vendredi 14 mai 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. M. Espic , député du Vivarais, donne lecture d'une délibération
      ...
      era tenu dans le délai de trois jours, de convoquer les quarante huit sections, pour procéder au remplacement. » (La séance est levée à dix heures et demie et renvoyée à demain, neuf heures du matin.)
    • Séance du samedi 15 mai 1790, au soir

      Séance du samedi 15 mai 1790, au soir

      page 521 - 525
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 15 mai 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures et demie du soir. M. Gillet de La Jacqueminière offre en don patriotique, au nom de la ville de Joigny, une somme de 5,200 livres montant des quittances de finances de la part des officiers municipaux de la ville, laquelle somme appartient à la municipalité. Dans son adresse,
      ...
      e nuit sections, résultant de la majorité des voix recueillies dans une assemblée de chaque section, composée de cent citoyens actifs, au moins, et convoquée par le commissaire de la section, se sera réuni pour la demander. « Le commissaire de la section sera tenu de convoquer l'assemblée lorsque cinquante citoyens actifs se réuniront pour la demander. » (La séance est levée à dix heures du soir.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du samedi 15 mai 1790 , au soir (1). La séance est ouverte à 6 heures et demie du soir. M. Gillet de La Jacqueminière offre en don patriotique, au
      ...
      réuni pour la demander. « Le commissaire de la section sera tenu de convoquer l'assemblée lorsque cinquante citoyens actifs se réuniront pour la demander. » (La séance est levée à dix heures du soir.)
  • Tome 17 : Du 9 juillet au 12 août 1790 4 results
    • Séance du mercredi 4 août 1790

      Séance du mercredi 4 août 1790

      page 604 - 613
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 4 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures précises du matin. M. Boutteville-Dumetz , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance du mardi 3 août au matin. Il est adopté. M. le Président annonce qu'il a présenté à la sanction du roi les décrets suivants : « Décret qui fixe définitivement à Arras le chef-l
      ...
      st mis aux voix et décrété en ces termes : Art. 1er . « Les greffiers seront nommés à vie au scrutin, à la pluralité absolue des voix, par les juges, qui leur délivreront une commission et recevront leur serment ; mais les juges, qui auront droit de nommer, ne pourront choisir de parent ou allié d'aucun d'eux, jusqu'au troisième degré inclusivement. » (La séance est levée à quatre heures du soir.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 4 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à 9 heures précises du matin. M. Boutteville-Dumetz , secrétaire, donne lecture du pro
      ...
      eur serment ; mais les juges, qui auront droit de nommer, ne pourront choisir de parent ou allié d'aucun d'eux, jusqu'au troisième degré inclusivement. » (La séance est levée à quatre heures du soir.)
    • Séance du samedi 7 août 1790

      Séance du samedi 7 août 1790

      page 650 - 658
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 7 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une pétition des marchands de vin, traiteurs et autres, ci-devantextra-muros, actuellement intra-muros de Paris, tendant à faire décréter par l'Assemblée la cessation des baux passés par eux pour loyers de maisons. Cette p
      ...
      et pièces qu'il peut avoir y relatifs ; dé- clare, au surplus, l'Assemblée, qu'elle n'entend par lé présent décret, arrêter le cours de là procédure vis-à-vis les autres accusés et décrétés. » M. le Président. Je prévus l'Asgembl^e nue l'heure est trop avanCéè pour q d'elle pplsse tenir sa séance du éoir. Celle de demain dimaçche s'ouvrira à onze heures. (La séance est levée à cinq heures du awr.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du samedi 7 août 1790 (1). M. le Président ouvre la séance à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires donne lecture d'une pétition des march
      ...
      résident. Je prévus l'Asgembl^e nue l'heure est trop avanCéè pour q d'elle pplsse tenir sa séance du éoir. Celle de demain dimaçche s'ouvrira à onze heures. (La séance est levée à cinq heures du awr.)
    • Séance du mardi 10 août 1790, au matin

      Séance du mardi 10 août 1790, au matin

      page 692 - 703
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mardi 10 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pinteville de Cernon , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier. Il est ado té. , Il est donné lecture d'une lettre de l Assemblée générale de la partie française de Saint-Domingue. Cette assemblée, après avoir témoigné la satisfaction avec laquell
      ...
      ète ce qui suit : « L'accusation publique ne sera pas confiée aux commissaires du roi : ies comités réunis de Gons-tition et de jurisprudence criminelle sont chargés de présenter les formes de l'accusation publique. » Un grand nombre de membres demandent que M. de Menonville se justifie de l'inculpation qu'il a faite à M. le président. M. le Président lève la séance : il est trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mardi 10 août 1790 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Pinteville de Cernon , secrétaire, lit le procès-verbal de l
      ...
      ation publique. » Un grand nombre de membres demandent que M. de Menonville se justifie de l'inculpation qu'il a faite à M. le président. M. le Président lève la séance : il est trois heures et demie.
    • Séance du mercredi 11 août 1790, au matin

      Séance du mercredi 11 août 1790, au matin

      page 717 - 725
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 11 août 1790 , au matin (2). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. de Kyspoter , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance de mardi matin 10 août. Le procès-verbal est adopté. M. le Président. Le comité des recherches demande à présenter un court rapport sur les subsistances du duché de Bouillon. Je donne la
      ...
      'ancien article 6 qui devient l'article 7 et dernier du titre XI. Cet article est adopté, sans discussion, en ces termes : « Art 7. Les officiers municipaux sont spécialement chargés de dissiper les attroupements et émeutes populaires, conformément aux dispositions de la loi martiale, et responsables de leur négligence dans cette partie de leur service. » M. le Président lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 11 août 1790 , au matin (2). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. de Kyspoter , secrétaire, donne lecture du procès-verbal
      ...
      ttroupements et émeutes populaires, conformément aux dispositions de la loi martiale, et responsables de leur négligence dans cette partie de leur service. » M. le Président lève la séance à 3 heures.
  • Tome 20 : Du 23 octobre au 26 novembre 1790 3 results
    • Séance du mercredi 10 novembre 1790

      Séance du mercredi 10 novembre 1790

      page 349 - 369
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du mercredi 10 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin. M. d'Elbecq , secrétaire, lit le procès-verbal de la séance d'hier au soir. Ces procès-verbaux sont adoptés. M. le Président fait donner lecture d'une lettre à lui adressée par-M
      ...
      re et pour le service de M. le garde des sceaux, il n'en reste pas à l'imprimerie royale un seul exemplaire. Je supplie M. Voidel d'être persuadé de tout le regret de ne pouvoir le satisfaire. Signé : ANISSON-DUPERRON. Paris, le 15 novembre 1790. Gertifié conforme à l'original, déposé au comité des recherches de l'Assemblée nationale. Signé : Richard, secrétaire-commis. Paris, le 15 novembre 1790.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du mercredi 10 novembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la sé
      ...
      ANISSON-DUPERRON. Paris, le 15 novembre 1790. Gertifié conforme à l'original, déposé au comité des recherches de l'Assemblée nationale. Signé : Richard, secrétaire-commis. Paris, le 15 novembre 1790.
    • Séance du jeudi 11 novembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 11 novembre 1790, au matin

      page 369 - 373
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 11 novembre 1790, au matin . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Coroller , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. d'Estourmel L'Assemblée n'a rien statué hier sur la pétition de la commune de Paris. Il est cependant indispensable de prononcer d'une manière ou d'autre. L'orateur de la dé
      ...
      ier, et pour le prix fixé par lesdits procès-verbaux d'estimations, montant à la somme de huit cent vingt-un mille deux cent soixante-dix-neuf livres quatorze sous deux deniers, payable de la manière déterminée par le même décret. » (Ce décret est adopté.) M. Marie de Laforge , député d'Auxerre, qui a obtenu un congé le 17 octobre, annonce son retour. M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 11 novembre 1790, au matin . La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Coroller , secrétaire, donne lecture du procès-verb
      ...
      déterminée par le même décret. » (Ce décret est adopté.) M. Marie de Laforge , député d'Auxerre, qui a obtenu un congé le 17 octobre, annonce son retour. M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      Séance du jeudi 18 novembre 1790, au matin

      page 511 - 519
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il ne se produit aucune observation. M. Camus donne connaissance d'une lettre de M. le garde des sceaux, du 16 de ce mois, à laquelle sont jointes des expéditions en papi
      ...
      t pas à cette citation, est par le seul fait déchu du droit de cité. (On passe à l'ordre du jour.) M.Seurrat de La Boullaye , député d'ûr-léaqs, absent par congé du 3 octobre dernier, remet son passeport sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHASSET. Séance du jeudi 18 novembre 1790 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Lanjuinais , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      ort sur le bureau pour justifier de son retour- M. Roussillon , député de Toulouse, absent par congé du |4 septembre, fait une semblable justification. (La séaqce est levée à trois heures et demie.) j
  • Tome 21 : Du 26 novembre 1790 au 2 janvier 1791 4 results
    • Séance du lundi 13 décembre 1790

      Séance du lundi 13 décembre 1790

      page 433 - 460
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du lundi 13 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Il est adopté. M. Gaultier-Biauzat. Je vais vous faire lecture d'une délibération.des administrateurs du département du Puy-de-Dôme, relativement à la résistance qu'appor
      ...
      le 5 ci-dessus, et dont le rapport est ou sera en état d'être fait d'ici au 31 décembre présent mois, seront incessamment rapportées par lesdits comités, aux jours qui leur seront indiqués par l'Assemblée. Fait en comité, le 13 décembre 1790. Signé : Henry (ci-devant de Longuève), Régnier, Pougeard, Prévôt, Montesquiou, Beau-metz, de Curt, Camus, Palasne-Champeaux, Gouttes, Marquis, Batz, Mathieu.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. PÉTION. Séance du lundi 13 décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Poulain de Boutancourt , secrétaire, donne lecture du procè
      ...
      blée. Fait en comité, le 13 décembre 1790. Signé : Henry (ci-devant de Longuève), Régnier, Pougeard, Prévôt, Montesquiou, Beau-metz, de Curt, Camus, Palasne-Champeaux, Gouttes, Marquis, Batz, Mathieu.
    • Séance du mercredi 29 décembré 1790

      Séance du mercredi 29 décembré 1790

      page 703 - 710
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 29 décembré 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche représente que lorsque l'Assemblée décréta, le 20 novembre dernier, que le roi serait prié de donner des ordres pour faire passer des troupes à Avignon, il fut statué que Ces troupe® seraient « Françaises » ; cependant le mot « Françaises », a été
      ...
      de.,,.....,.. 193,739 1.1$*. * A celle du Mont-Saint? Eloi, pour la somme de.. 189,608 1. 5 s. 8 d-A celle d'Oiguiez, pour la somme de........... 36,947 1. 16 s. 10 d. A celle de Pas district d'Arras, pour ia somme de.................... 31,521 1. 12 s, » A celle de Sailly-en-Ostrevent, pour la somme de.................... 133,424 l ê s- 4 d. M. le Président lève la séance à deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du mercredi 29 décembré 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Bouche représente que lorsque l'Assemblée décréta, le 2
      ...
      , pour ia somme de.................... 31,521 1. 12 s, » A celle de Sailly-en-Ostrevent, pour la somme de.................... 133,424 l ê s- 4 d. M. le Président lève la séance à deux heures et demie.
    • Séance du dimanche 2 janvier 1791

      Séance du dimanche 2 janvier 1791

      page 750 - 765
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE Mi n'A'NDRÉ. Séance du dimanche, 2 janvier 1791 (1). La séance esti ouverte à^onze heures. MM. Brançois^Gouberit^Quré>de Bellegarde,> député du département) de'la' Creuse, Guilloz, curé dïOrchamp-an-V-enne district i d'Ornans,. département*du DoubtSj Ugé, curé» de* Saint-Pierre-Mont, département de l'Aisne^ Longpréi cieèevanti chanoine de Champlilte, j déi'Ute. du
      ...
      pouvoir, en tout ce qui est de l'ordre politique, la Constitution décrétée par i Assemblée nationale et acceptée par le roi; exceptant formellement les objets qui dépendent essentiellement de l'autorité spirituelle. François, vêque de Clermont. Nota. Interrompu dès les premières phrases, M. l'évêque de Clermont avait, en descendant de la tribune, remis son discours sur le bureau. FIN DU TOME XXI.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE Mi n'A'NDRÉ. Séance du dimanche, 2 janvier 1791 (1). La séance esti ouverte à^onze heures. MM. Brançois^Gouberit^Quré>de Bellegarde,> député du département) de'la' Cr
      ...
      ité spirituelle. François, vêque de Clermont. Nota. Interrompu dès les premières phrases, M. l'évêque de Clermont avait, en descendant de la tribune, remis son discours sur le bureau. FIN DU TOME XXI.
    • Séance du mercredi 1 décembre 1790

      Séance du mercredi 1 décembre 1790

      page 169 - 178
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mercredi 1er décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Coroller , secrétaire, donne lecture des procès-verbaux des deux séances d'hier. M. de Menou observe qu'on a oublié d'insérer dans le procès-verbal de la séance du matin un article additionnel concernant le délai accordé aux municipalités sur
      ...
      droits. Art. 22. L'Assemblée nationale charge son président de présenter dans le jour ce décret à la sanction du roi, avec prière à Sa Majesté de donner des ordres à tous ses ambassadeurs, ministres, envoyés, résidents, consuls, vice-consuls ou gérants, auprès des puissances étrangères, afin que ce présent décret soit incessamment connu de toutes les familles françaises ou descendant de Français.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE LAMETH. Séance du mercredi 1er décembre 1790 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. M. Coroller , secrétaire, donne lecture des p
      ...
      envoyés, résidents, consuls, vice-consuls ou gérants, auprès des puissances étrangères, afin que ce présent décret soit incessamment connu de toutes les familles françaises ou descendant de Français.
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 9 results
    • Séance du jeudi 20 janvier 1791, au matin

      Séance du jeudi 20 janvier 1791, au matin

      page 337 - 348
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du jeudi 20 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures l/£ du matin (1). Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Il est ensuite donné connaissance à l'Assemblée d'une adresse de plusieurs notables de la municipalité de Màcon, relatives à quelques discus- (1) Cette sé
      ...
      que pour 6 ans. L'article 6 est adopté dans ces termes : Art. 6. « L'accusateur public sera nommé à la prochaine élection, pour 4 ans seulement et à la suivante pour 6 années; le président sera nommé pour 6 années, l'un et l'autre pourront être réélus; le greffier sera à vie. » M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de ce soir et celle de demain matin, et lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du jeudi 20 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à 9 heures l/£ du matin (1). Un de MM. les secrétaires fait lecture du procè
      ...
      pour 6 années, l'un et l'autre pourront être réélus; le greffier sera à vie. » M. le Président annonce l'ordre du jour pour la séance de ce soir et celle de demain matin, et lève la séance à 3 heures.
    • Séance du vendredi 21 janvier 1791

      Séance du vendredi 21 janvier 1791

      page 356 - 414
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GBEGOIRE. Séance du vendredi 21 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des deux séauces de la veille. M. d'André. L'observation que j'ai à faire sur le procès-verbal vient d'uue conversation d'une niinute que j'eus hier avec M. Rabaud de Saint-Etienne. Vous avez r
      ...
      ira vos yeux, arrêtera vos pas. Vous dissiperez toutes les illusions, vous surmonterez toutes les terreurs, vous vous réunirez à vos légitimes évêques, à vos fidèles collègues; plus éclairés par vos erreurs, devenus plus forts par votre chute, vous confirmerez dans la vraie foi, par votre glorieux retour, ce peuple que votre égarement a pu ébranler. Et tu aliquando conversus confirma fratres tuos.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GBEGOIRE. Séance du vendredi 21 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-v
      ...
      rreurs, devenus plus forts par votre chute, vous confirmerez dans la vraie foi, par votre glorieux retour, ce peuple que votre égarement a pu ébranler. Et tu aliquando conversus confirma fratres tuos.
    • Séance du samedi 22 janvier 1791, au matin

      Séance du samedi 22 janvier 1791, au matin

      page 414 - 422
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÉ M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du samedi 22 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès^yerbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Boucher. Je ferai une observation sur le décret que vous avez rendu relativement à la formule de publication des lois. Cette formule et la manièr
      ...
      de ladite ville d'Amiens, faubourgs et lieux y réunis, sont et demeurent supprimées. » M. Fougères , député du Nivernais, demande et obtient une prolongation de congé pour cause d'infirmité. M. le Président fait part à l'Assemblée de la mort de M. Poignot, député de Paris ; il annonce ensuite l'ordre du jour de la séance de ce soir et celle de demain. (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÉ M. L'ABBÉ GRÉGOIRE. Séance du samedi 22 janvier 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du
      ...
      sident fait part à l'Assemblée de la mort de M. Poignot, député de Paris ; il annonce ensuite l'ordre du jour de la séance de ce soir et celle de demain. (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du dimanche 23 janvier 1791

      Séance du dimanche 23 janvier 1791

      page 458 - 466
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du dimanche 23 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin* Un de MM. les Secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Camus. Les administrateurs du départerrient de la Gôte-d'Or me chargent de vous faire part de ia (1) Cette séance est incompléta au Moniteur. vente du Clos
      ...
      rtement................. 40,094 10 4 A celle de Chartres, même département... 1,764,538 6 11 A celle de Laon, département de l'Aisne.. 1,473,692 » » « Le tout ainsi qu'il est plus au long détaillé dansles décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal do ce jour. » M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance 4 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. L'ABBÉ GREGOIRE. Séance du dimanche 23 janvier 1791 (1). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin* Un de MM. les Secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      sles décrets de vente et états d'estimations respectifs, annexés à la minute du procès-verbal do ce jour. » M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de demain et lève la séance 4 3 heures.
    • Séance du mardi 1 février 1791, au matin

      Séance du mardi 1 février 1791, au matin

      page 653 - 664
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mardi 1er février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. Duquesnoy. Messieurs, vous vous rappelez que le sieur Trouard, de Pont-à-Mousson, a été conduit dans les prisons de l'Abbaye pour être jugé par le Châ
      ...
      ..........7,130 15 » A celle de Montbarrey, même département...... 13,178 » » A celle de Marpain, m6oie d^partement......7,693 19 4 A celle ae Parrecey, même departement...... 47,893 » » - Le tout ainsi qu il est plus au long detail^ dans les d6crets de ventes et 6tats d'estimations respectifs, annexes & la minute du proc&s-verbal de ce jour. M. le Président léve la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mardi 1er février 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du proc
      ...
      si qu il est plus au long detail^ dans les d6crets de ventes et 6tats d'estimations respectifs, annexes & la minute du proc&s-verbal de ce jour. M. le Président léve la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mercredi 2 février 1791

      Séance du mercredi 2 février 1791

      page 713 - 719
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mercredi 2 février 1791 (1) . La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. - Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. M. de Menonville de Villiers observe qu'il existe dans le décret rendu sur les masses, une inégalité faible, mais désagréable, entre l'infanterie et les au
      ...
      aiotPèW?. louée livres, estimée $,667 livres, adjugée 27,300 livres ; la se? conde rue du faubourg Saint-Antoine, louée 700 livres, estimée 7,QJ livres, adjugée 12,700 U* vres. 11 ajoute que le total des adjudications, au 31 janvier derniHr, monte à la soçpmç de 8,310,376 livres pour des immeubles qui Qn{ été estimés 4,178,556 livres 7 sols 8 deniers, (La séance est levée à deux heures fit demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du mercredi 2 février 1791 (1) . La séance est ouverte à 9 heures et demie du matin. - Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      des adjudications, au 31 janvier derniHr, monte à la soçpmç de 8,310,376 livres pour des immeubles qui Qn{ été estimés 4,178,556 livres 7 sols 8 deniers, (La séance est levée à deux heures fit demie.)
    • Séance du jeudi 3 février 1791, au matin

      Séance du jeudi 3 février 1791, au matin

      page 719 - 728
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du jeudi 3 février 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à neuf heures et decpie du matin. Un de MM. les secrétaires f4M lecture des procès-verbaux de la séance du mardi 1** février et de la séanCe d'hier. (Ges procès-Yerbaux sont adoptés.) M. Darnaudat Il a été sagement ordonné, par un décret, que les dispenses de mariages aux degrés p
      ...
      palité de Villers-aux-Ghênes, pour A la municipalité de Doulaincourt pour......16,894 À la municipalité de Flammerecourt, pour....13,922 Département de l'Yonne. A la municipalité de Sens, pour celle de...... 2,690,149 Département de l'Aude. A la municipalité de Carcassonne, pour....... 359,300 M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance a deux heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MIRABEAU. Séance du jeudi 3 février 1791 , au matin(1) . La séance est ouverte à neuf heures et decpie du matin. Un de MM. les secrétaires f4M lecture des procè
      ...
      e...... 2,690,149 Département de l'Aude. A la municipalité de Carcassonne, pour....... 359,300 M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir et lève la séance a deux heures et demie.
    • Séance du vendredi 4 février 1791

      Séance du vendredi 4 février 1791

      page 738 - 753
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÈ M. DE MIRABEAU. Séance du vendredi 4 février 1791 (4).- La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture dU procês-verbal de la séance d'hier au soir, qui est adopté. M. Bouche Le patriotisme et le zèle pour le (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. bien public sont la cause du mal dont je viens me plaindre à vous
      ...
      nou3 permet de nous passer de ces 30 millions, provenant de la consommation du tabac; qu'il déclare surtout que tous les autres impôts seront plus équitables, et toute polémique entre nous cessera. Je ne craindrai plus alors que la culture soit libre, étant bien assuré que presque personne ne cultivera, et que nos relations avec l'Amérique septentrionale ne seront point anéanties. 4 février 1791.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DÈ M. DE MIRABEAU. Séance du vendredi 4 février 1791 (4).- La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture dU procês-verbal
      ...
      e ne craindrai plus alors que la culture soit libre, étant bien assuré que presque personne ne cultivera, et que nos relations avec l'Amérique septentrionale ne seront point anéanties. 4 février 1791.
    • Séance du samedi 5 février 1791, au matin

      Séance du samedi 5 février 1791, au matin

      page 753 - 765
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.DE MIRABEAU. Séance du samedi 5 février 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. Un membre fait lecture d'une lettre des officiers municipaux de la commune d'Aix à M. le Président de l'Assemblée nationale, contenant le détail des bons t
      ...
      res, estimée 15,000 livres,adjugée 35,000 livres; Le second, huit masses de bâtiments au marché Saint-Martin-des-Champs, louées 4,500 livres, estimées 42,900 livres, adjugées 71,300 livres ; Le troisième, uné maison, rue Saint-Martin, louée 4,050 livres, estimée 50,000 livres, adjugée 110,000 livres. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir, et lève ia séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRESIDENCE DE M.DE MIRABEAU. Séance du samedi 5 février 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès
      ...
      ème, uné maison, rue Saint-Martin, louée 4,050 livres, estimée 50,000 livres, adjugée 110,000 livres. M. le Président indique l'ordre du jour de la séance de ce soir, et lève ia séance à trois heures.
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 1 result
    • Séance du dimanche 27 février 1791

      Séance du dimanche 27 février 1791

      page 551 - 556
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin, qui est adopté. M. Duport cède le fauteuil à M. de Noailles, nouveau président. Un de MM. les secrétaires fait lecture d'une p& tition de la section des Quatre-Nations,
      ...
      fait demain; mais la discussion ajournée à mardi prochain. Un membre demande qu'avant la loi sur les émigrants, on s'occupe d'un projet de décret sur le respect dû à la loi. (L'Assemblée décrète que le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE NOAILLES. Séance du dimanche 27 février 1791 (l). La séance est ouverte à onze heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal
      ...
      le projet de décret sur les émigrants restera à l'ordre du jour de demain et qu'on s'occupera auparavant du projet de décret sur le respect dû à la loi.) M. le Président lève la séance à trois heures.
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 1 result
    • Séance du mercredi 22 mars 1791, au matin

      Séance du mercredi 22 mars 1791, au matin

      page 290 - 307
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séyripe du mercredi 22 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal 4e la séance d'hier, au soir, qui est adopté, Un de MM- les secrétaires: fait lecture d'une lettre du mQcurew génévaksyndiç du département du Calvados, qui annonce que les électeurs réuni
      ...
      oser des garnisons selon le bien du service. M. de Noailles . J'appuie l'ordre du jour ainsi motivé : ' . ' «L'Assemblée, considérant que par le décret du 27 mai 1790 il n'a été prêjudicié en. rien au pouvoir qui, parla Constitution* appartient au roi, de changer les garnisons quand Sa Majesté le trouve convenable, passe à l'ordre du jour. » (Adopté.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DE MONTESQUIOU. Séyripe du mercredi 22 mars 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures et demie du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du p
      ...
      pouvoir qui, parla Constitution* appartient au roi, de changer les garnisons quand Sa Majesté le trouve convenable, passe à l'ordre du jour. » (Adopté.) M. le Président lève la séance à trois heures.
  • Tome 26 : Du 12 mai au 5 juin 1791 6 results
    • Séance du jeudi 19 mai 1791, au matin

      Séance du jeudi 19 mai 1791, au matin

      page 217 - 236
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 19 mai 1791 au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président donne connaissance à l'Assemblée d'un procès-verbal du directoire du département de la Corrèze contenant le détail de troubles arrivés dans la ville de Tulle. (L'Assemblée ordonne le renvoi de ce procès-verbal au comité des recherches.) . Un de MM. l
      ...
      on du territoire et celle des citoyens qui l'habitent; le comité, dis-je de Constitution territoriale, et celui d'emplacement, doivent demander que l'autre section du comité de Constitution s'adjoigne à eux, à l'effet de concilier cette nouvelle propositio n avec les décrets antérieurs, et qu'il soit, en conséquence, présenté à l'Assemblée nationale un projet de décret conforme à ces dispositions.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du jeudi 19 mai 1791 au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président donne connaissance à l'Assemblée d'un procès-verba
      ...
      à eux, à l'effet de concilier cette nouvelle propositio n avec les décrets antérieurs, et qu'il soit, en conséquence, présenté à l'Assemblée nationale un projet de décret conforme à ces dispositions.
    • Séance du lundi 30 mai 1791, au matin

      Séance du lundi 30 mai 1791, au matin

      page 609 - 623
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 30 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbaux des séances d'avant-hier 28 au soir et d'hier 29 au matin, qui sont adoptés, M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secrétaires, d'une note du ministre de la justice ainsi conçue : «
      ...
      ons nous présente sans délai uu rapport sur cet objet. M. Emmery. jë demande que ce rapport soit fait, samedi soif au plus tard. (L'Assemblée ordonne que son comité des pensions sera tenu dç. lui faire, samedi soir* le rapport dés récompenses à accorder aux veu.ves et enfants dont les tparis ou les pères sont morts à Nancy pour ia, défense dë là loi.) M. le Président fève ia séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du lundi 30 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des procès-verbau
      ...
      e, samedi soir* le rapport dés récompenses à accorder aux veu.ves et enfants dont les tparis ou les pères sont morts à Nancy pour ia, défense dë là loi.) M. le Président fève ia séance à trois heures.
    • Séance du mardi 31 mai 1791, au matin

      Séance du mardi 31 mai 1791, au matin

      page 628 - 669
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 31 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-verbal de la séance d'hier, au matin. M. Chabroud. Messieurs, je demande à faire (1) Cette séance est incomplète au Moniteur quelques observations, à propos de ce procès-verbal, et à en interrompre,la
      ...
      égénération de votre patrie et en calculer l'immense durée ; et si Dieu, qui vous réservait peut-être une aussi douce jouissance, vous eut alors appelé dans le séjour de l'éternité, la reconnaissance de tous les Français vous y aurait accompagné ét aurait accordé à vos cendres les honneurs immortels qui sont dus à votre génie, et qu'auraient encore mieux mérités votre patriotisme et ses bienfaits.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du mardi 31 mai 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-
      ...
      de tous les Français vous y aurait accompagné ét aurait accordé à vos cendres les honneurs immortels qui sont dus à votre génie, et qu'auraient encore mieux mérités votre patriotisme et ses bienfaits.
    • Séance du mercredi 1 juin 1791, au matin

      Séance du mercredi 1 juin 1791, au matin

      page 677 - 692
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. séance du mercredi 1er juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin, Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, 31 mai, au matin, qui est adopté. M. Defermon , au nom du comité d'imposition. Messieurs, le 18 du mois dernier, à propos de l'organisation de la régie des domaines et des dr
      ...
      nde; Si le Moniteur,après le défi de M. de Montmorin, ne le nomme pas, si des preuves ne sont pas données, il passera aux yeux du public pour un calomniateur. (Applaudissements.) M. de Montlosier. Oui, mais le calomniateur ne sera pas puni. Plusieurs mmèm. Fermez la discussion ! (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. séance du mercredi 1er juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin, Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ve
      ...
      , mais le calomniateur ne sera pas puni. Plusieurs mmèm. Fermez la discussion ! (L'Assemblée ferme la discussion et décrète qu'elle passe à l'ordre du jour.) M. le Président lève la séance à 3 heures.
    • Séance du vendredi 3 juin 1791

      Séance du vendredi 3 juin 1791

      page 712 - 731
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 3 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neu£ heures et demie du malin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mercredi au soir, qui est adopté. M. le secrétaire fait ensuite lecture d'une adresse du département de la Côte-d'Or aux citoyens de ce dé
      ...
      etier-Saint-Fargeau , rapporteur. On ne doit jamais craindre la lumière : le comité est donc bien éloigné de se refuser à une nouvelle discussion sur une question aussi importante. (Applaudissements.y * Plusieurs membres: Aux voix l'ajournement! (L'Assemblée, consultée, décide que la suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du vendredi 3 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neu£ heures et demie du malin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM.
      ...
      * Plusieurs membres: Aux voix l'ajournement! (L'Assemblée, consultée, décide que la suite de la discussion est renvoyée à la séance de demain.) M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 4 juin 1791, au matin

      Séance du samedi 4 juin 1791, au matin

      page 731 - 743
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 4 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les secrétaires, d'une lettre du ministre de la guerre, ainsi conçue : « Monsieur le Président, « Les instances qui me sont faites chaque jour en faveur du nommé Muscar, sous-officiér du 71° régiment d'in
      ...
      onstitution et des rapports.) M. le Président invite les membres de l'Assemblée à se retirer dans leurs bureaux respectifs pour procéder à la nomination d'uji président, de trois secrétaires, de douze commissaires Ghargés de rendre compte de l'organisation de la caisse de l'extraordinaire et de cinq commissaires chargés de veiller à la fabrication des assignats. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. BUREAUX DE PUSY. Séance du samedi 4 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. le Président fait donner lecture, par un de MM. les
      ...
      commissaires Ghargés de rendre compte de l'organisation de la caisse de l'extraordinaire et de cinq commissaires chargés de veiller à la fabrication des assignats. La séance est levée à trois heures.
  • Tome 27 : Du 6 juin au 5 juillet 1791 10 results
    • Séance du mardi 14 juin 1791

      Séance du mardi 14 juin 1791

      page 199 - 235
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mardi 14 juin 1791 (1). La»séance est ouverte à neuf (heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la téance de samedi au soir, qui est adopté. M. Gossin , au nom du comité de Constitution, présente un projet de décret relatif .aux pétitions des commîmes en changement de départements, de districts ou de cantons e
      ...
      s est la mère patrie ; c'est de là que sont arrivés chez nous la liberté, la justice et le bonheur; là sont nos concitoyens, nos frères et nos amis; nous leur avons juré une amitié éternelle. Héritiers de nos sentiments, de-nos affections, que vos cœurs et vos bouches répètent nos serments,; vivez pour les aimer, et, s'il le faut, mourez pour les défendre. Signé : GRÉGOIRE. Paris, le 8 juin 1791 .
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mardi 14 juin 1791 (1). La»séance est ouverte à neuf (heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la téance de sa
      ...
      s de nos sentiments, de-nos affections, que vos cœurs et vos bouches répètent nos serments,; vivez pour les aimer, et, s'il le faut, mourez pour les défendre. Signé : GRÉGOIRE. Paris, le 8 juin 1791 .
    • Séance du jeudi 16 juin 1791, au matin

      Séance du jeudi 16 juin 1791, au matin

      page 260 - 277
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du jeudi 16 juin 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-Verbal de la séance d'hier qui est adopté. Il fait ensuite lecture des adresses suivantes : Adresse des administrateurs du directoire du département du Jura, qui exposent les vives alarmes des gardes nationales de D
      ...
      rte à un grand nombre de prisonniers, certainement mon délit prend, aux yeux ds la loi, un caractère bien autrement important que si je n'eusse enlevé qu'un simple particulier. Je demande donc le renvoi à demain. (Assentiment.) (L'Assemblée décrète le renvoi de la discussion à la séance de demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du jeudi 16 juin 1791 , au matin (l). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-Verbal de la sé
      ...
      oi à demain. (Assentiment.) (L'Assemblée décrète le renvoi de la discussion à la séance de demain.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 358 - 397
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en l'absence du président. Un de MM. les secrétaires commence la lecture du procès-verbal de la séance d'hier. Un membre, entrant dans la salle : 11 est bien question de lire le procès-verbal ! M. Alexa
      ...
      Delley d'Agier). Monsieur le Président, indiquez l'heure à laquelle il faudra se rendre à l'Assemblée. M. le Président. Messieurs, vous sentez que cela est impossible, parce, que des nouvelles peuvent arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mardi 21 juin 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, prend le fauteuil en
      ...
      arriver d'un moment à l'autre. En conséquence, je ne puis pas indiquer l'heure. Je ne l^ve pas la séance. L'a délibération seulement est suspendue. (La séance est suspendue à quatre heures du matin.)
    • Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      page 397 - 429
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le mercredi 22 juin à neuf heures du matin. M. Dauchy , ex-président, occupe le fauteuil. M. Christin. Messieurs, dans le procès-verbal de la séance du samedi 18 juin au soir, on a oublié de faire mention de la nomination des commissaires chargés de v
      ...
      endu l'absence de plusieurs secrétaires qui sont occupés dans ce moment-ci ailleurs qu'à l'Assemblée, trois anciens secrétaires, MM. Gastellanet, Rœderer et de Cernon, restent pendant cette nuit, et soient autorisés à signer avec ceux des secrétaires présents, les expéditions dont on pourrait avoir besoin pendant cette nuit. (Cette motion est adoptée.) La séance est suspendue à une heure du matin.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791 . La séance est reprise le mercredi 22 juin à neuf heures du matin. M. Dauc
      ...
      oient autorisés à signer avec ceux des secrétaires présents, les expéditions dont on pourrait avoir besoin pendant cette nuit. (Cette motion est adoptée.) La séance est suspendue à une heure du matin.
    • Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791

      page 534 - 544
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DÊ BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791. La séance est reprise lé dimanche 26 juin à neuf heures du matin. M. l'abbé Grégoire , ex-présidentj occupe le fauteuil. M. de La Reveiltère-Lepeaux prête le sér-merit décrété lé 22 de ce mois. MM. Anselme , maréchal de camp t,g et L^ Chiche, brigadier des armées^ nationale
      ...
      consultée, décrète que la séance sera levée.) M. le Président. Voici le résultat du scrutin pour la nomination des commissaires chargés de recevoir les déclarations du roi et de la reine. Sur 599 votants, la majorité absolue est de 300 voix. M. Tronchet en a obtenu 433 ; M. d'André 354 et M. Duport 351. En conséquence, ces trois membres sont nommés commissaires. La séance est levée à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DÊ BEAUHARNAIS. Suite de la séance permanente commencée le mardi 21 juin 1791. La séance est reprise lé dimanche 26 juin à neuf heures du matin. M. l'abb
      ...
      nts, la majorité absolue est de 300 voix. M. Tronchet en a obtenu 433 ; M. d'André 354 et M. Duport 351. En conséquence, ces trois membres sont nommés commissaires. La séance est levée à trois heures.
    • Séance du lundi 27 juin 1791, au matin

      Séance du lundi 27 juin 1791, au matin

      page 544 - 554
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du lundi 27 juin 1791 , lui matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lanjuinais. Messieurs, le directoire du département d'Ille-et-Vilaine m'a adressé, pour le communiquer à l'Assemblée nationale, le procès-verbal des mesures prises en commun, le jeudi 23 du présent mois, par les corps administratifs et judici
      ...
      adoptés.) M. le Président. j'ai reçu de m. le cUré et de la fabrique de Saint-Germain-l'Auxerrois une lettre par laquelle ils demandent à l'Assemblée si ses occupations lui permettront d'assister jeudi prochain à la procession de l'octave de la Fête-Dieu. (L'Assemblée arrête qu'une députation de 12 membres se rendra jeudi prochain à cette procession). (La séance est levée à trois heures et demie.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du lundi 27 juin 1791 , lui matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Lanjuinais. Messieurs, le directoire du dé
      ...
      i prochain à la procession de l'octave de la Fête-Dieu. (L'Assemblée arrête qu'une députation de 12 membres se rendra jeudi prochain à cette procession). (La séance est levée à trois heures et demie.)
    • Séance du mercredi 29 juin 1791

      Séance du mercredi 29 juin 1791

      page 586 - 596
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mercredi 29 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. MM. Gauthier, Murnant et Meunier, adjudants généraux de l'armée, sont introduits à la barre et prêtent le serment prescrit par le décret du 22 juin courant. M. le Président donne lecture d'une lettre de M. Berthier, adjudant général, par laquelle il info
      ...
      tice à notre zèle, et, en recevant nos hom-mages et nos serments, ils nous ont trouvés des hommes libres dignes d'être Français. » (L'Assemblée décrète l'impression du discours et de la réponse du président.) M. Monneron aîné, député du département de VArdèche, qui était absent par congé pour cause de maladie, annonce son retour àl'Assemblée. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. ALEXANDRE DE BEAUHARNAIS. Séance du mercredi 29 juin 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. MM. Gauthier, Murnant et Meunier, adjudants généraux d
      ...
      sident.) M. Monneron aîné, député du département de VArdèche, qui était absent par congé pour cause de maladie, annonce son retour àl'Assemblée. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du mardi 5 juillet 1791, au matin

      Séance du mardi 5 juillet 1791, au matin

      page 727 - 752
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance dû mardi 5 juillet 1791 ait matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin* Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro-cès-verbaux des séances des 30 juin et 4 juillet au matin qui sont adoptés. M. Goudard , au nom du comité d'agriculture et de commerce. Messieurs, à la séance d'hier, vous avez adopté Un décret relatif aux
      ...
      . Foucault-Lardimalie. Je dis... M. le Président. On demande l'ordre du jour. Je consulte l'Assemblée. (L'Assemblée, consultée, passe à l'ordre du jour.) Plusieurs membres : Levez la séance, Monsieur le Président. M. le Président. La séance est levée. M. Foucault-Lardimalie. C'est la déclaration de... (Bruit). Je demande à la déposer sur le bureau. (Non! non!) (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance dû mardi 5 juillet 1791 ait matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin* Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro-cès-v
      ...
      le Président. M. le Président. La séance est levée. M. Foucault-Lardimalie. C'est la déclaration de... (Bruit). Je demande à la déposer sur le bureau. (Non! non!) (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du mercredi 8 juin 1791

      Séance du mercredi 8 juin 1791

      page 58 - 71
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mercredi 8 juin 1791 (1). . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal de la séance de lundi an matin, qui est adopté. M. Christin. Je demande que le comité de revision soit chargé de rendre compte lundi prochain de l'état où se trouve son travail. (Cette motion est décrétée.) M. Trei
      ...
      us allez entraver l'administration. Reste à savoir si l'Assemblée adoptera la peine de mort oui ou non. M. Barnave. Il n'y a pas un danger plus réel et plus grave pour la liberté que l'établissement d'un impôt sans le vœu national. C'est certainement le plus grand des crimes dans un pays libre. (L'Assemblée décrète le renvoi de l'article 9 au comité.) M. le Président lève la séance à trois heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY. Séance du mercredi 8 juin 1791 (1). . La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du pro-cès-verbal de la séance d
      ...
      'un impôt sans le vœu national. C'est certainement le plus grand des crimes dans un pays libre. (L'Assemblée décrète le renvoi de l'article 9 au comité.) M. le Président lève la séance à trois heures.
    • Séance du jeudi 9 juin 1791, au matin

      Séance du jeudi 9 juin 1791, au matin

      page 71 - 88
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY Séance du jeudi 9 juin 1791 , au matin {1). La séance e3l ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro- (1) Cette séance est incomplète an Moniteur. cès-verbaux des séances de mardi, au matin et au soir, qui sont adoptés. M. Prugnon , au nom du catniâé d'emplacement, propose un projet de décret relatif au logement des co
      ...
      euses connues sous le nom de clubs, fussent supprimées toutes les fois qu'une insurrection dans un régiment, ou uneéraeuie populaire aurait été le résultat de leurs motions. L'Assemblée nationale a chargé Messieurs les membres du comité militaire de recevoir ma motion. Je me conforme au décret et j'acquitte ma çouscience en la déposant entre leurs mains. Signé : Achard de Bonvouloir. 9 juin 1791 .
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. DAUCHY Séance du jeudi 9 juin 1791 , au matin {1). La séance e3l ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro- (1) Cette séance e
      ...
      argé Messieurs les membres du comité militaire de recevoir ma motion. Je me conforme au décret et j'acquitte ma çouscience en la déposant entre leurs mains. Signé : Achard de Bonvouloir. 9 juin 1791 .
  • Tome 28 : Du 6 au 28 juillet 1791 4 results
    • Séance du vendredi 15 juillet 1791

      Séance du vendredi 15 juillet 1791

      page 311 - 354
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du vendredi 15 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier au matin, qui est adopté. M. Lanjuinais. Messieurs, les décrets des 21 et 25 juin dernier concernant la forme de promulgation des décrets de l'Assemblée nationale, qui ne seraient ni
      ...
      upable, je vous demande mon élargissement. Je n'ai répondu que par des faits; j'ai cru devoir me renfermer dans l'exposition simple des différentes circonstances, et si jai pu comprimer pendant quelques instants le sentiment vif qui me porte vers un des accusés, j'espère cependant qu'après avoir défendu la cause, vous m'excuserez de laisser échapper ici l'expression de mon amitié et de mon estime.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du vendredi 15 juillet 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de
      ...
      es instants le sentiment vif qui me porte vers un des accusés, j'espère cependant qu'après avoir défendu la cause, vous m'excuserez de laisser échapper ici l'expression de mon amitié et de mon estime.
    • Séance du samedi 16 juillet 1791, au matin

      Séance du samedi 16 juillet 1791, au matin

      page 354 - 374
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Camus , au nom du comité central de liquidation, présente un projet de décret concernant la liquidation et le remboursement de diverses parties de la dette de l'Etat. Ce projet de décret est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, ouï le rapport d
      ...
      mise aux voix et adoptée.) M. le Président annonce l'ordre du jour de la séance de ce soir. M. Lavie. J'insiste pour que le comité fasse au plus tôt son rapport en ce qui regarde le comité de Sancerre, afin que nous sachions où nous en sommes avec M. d'Espagnac. Je fais profession de foi ici, que je le poursuivrai jusqu'à ce qu'il soit jugé. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. M. Camus , au nom du comité central de liquidatio
      ...
      e, afin que nous sachions où nous en sommes avec M. d'Espagnac. Je fais profession de foi ici, que je le poursuivrai jusqu'à ce qu'il soit jugé. M. le Président lève la séance à trois heures et demie.
    • Séance du samedi 16 juillet 1791, au soir

      Séance du samedi 16 juillet 1791, au soir

      page 374 - 379
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier. M. Le Bois Desguays. Je ne vois pas qu'il soit question dans le procès-verbal d'une disposition adoptée sauf rédaction et relative au cas où le roi conspirerait contre l'Etat.
      ...
      nistratifs sur les moyens de rétablir l'ordre et d'assurer la tranquillité publique; lesdits commissaires seront autorisés à requérir, toutes les fois qu'ils le jugeront convenable, les secours des gardes nationales et des troupes de ligne, tant dans le département de la Vendée que dans les départements voisins. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président lève la séance à dix heures.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du samedi 16 juillet 1791 , au soir (1). La séance est ouverte à six heures du soir. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-ver
      ...
      rdes nationales et des troupes de ligne, tant dans le département de la Vendée que dans les départements voisins. » (Ce décret est mis aux voix et adopté.) M. le Président lève la séance à dix heures.
    • Séance du jeudi 7 juillet 1791, au matin

      Séance du jeudi 7 juillet 1791, au matin

      page 14 - 31
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 7 juillet 1791 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-vetbal de la séance du samedi, 2 juillet, au matin » Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance du mardi, 5 juillet, au matin. Un d
      ...
      la liberté. « De semblables souvenirs sont en même temps et si utiles et si doux à retracer que les électeurs de 89 sollicitent et espèrent la môme bienveillance dans le moment où la France entière montre le même esprit qui nous animait alors. « Nous sommes avec respect, etc. (L'Assemblée décide qu'une députation assistera à cette cérémonie.) M. le Président lève la séance à huit heures et demie.
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance du jeudi 7 juillet 1791 , au matin {1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. (1) Cette séance est incomplète au Moniteur. Un de
      ...
      ontre le même esprit qui nous animait alors. « Nous sommes avec respect, etc. (L'Assemblée décide qu'une députation assistera à cette cérémonie.) M. le Président lève la séance à huit heures et demie.