Results in Volume 21

1 section found
Results sorted by date, ascending

Je pense qu'il faut ajourner

Je pense qu'il faut ajourner

page 8 - 38
M. de Cazalès. Je pense qu'il faut ajourner à deux jours toute discussion sur la question qui vous est soumise par vos comités. Il est impossible de se dissimuler qu'il y a dans ce rapport des dispositions importanteset sur la discipline de l'Eglise et sur l'ordre public... (Il s'élève des murmures.) Il est impossible de ne pas convenir... (Les murmures augmentent.) Ce rapport est tel qu'il y a dan
...
deviendraient pires que nos maux, et toutes nos nouvelles lois qu'une preuve de plus du néant de notre sagesse. Et sera la présente lettre pastorale lue et pu- bliée aux prônes de toutes les paroisses de ilotre diocèse. Fait à Paris, ou nous sommes retenu en qualité de député à l'Assemblée nationale, le 14 janvier mil sept cent quatre-vingt-dix. f A. Jules de Glermont-Tonnerre, évêque de Châlons,
M. de Cazalès. Je pense qu'il faut ajourner à deux jours toute discussion sur la question qui vous est soumise par vos comités. Il est impossible de se dissimuler qu'il y a dans ce rapport des disposit
...
s de ilotre diocèse. Fait à Paris, ou nous sommes retenu en qualité de député à l'Assemblée nationale, le 14 janvier mil sept cent quatre-vingt-dix. f A. Jules de Glermont-Tonnerre, évêque de Châlons,