Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-126 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-12145 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-051 hits on 1789-0625 hits on 1789-0726 hits on 1789-0824 hits on 1789-0926 hits on 1789-1030 hits on 1789-1135 hits on 1789-1296 hits on 1790-0133 hits on 1790-0240 hits on 1790-0335 hits on 1790-0446 hits on 1790-0540 hits on 1790-0648 hits on 1790-0746 hits on 1790-0837 hits on 1790-0947 hits on 1790-1044 hits on 1790-1142 hits on 1790-1265 hits on 1791-0139 hits on 1791-0244 hits on 1791-0340 hits on 1791-0445 hits on 1791-0537 hits on 1791-0644 hits on 1791-0740 hits on 1791-0843 hits on 1791-0938 hits on 1791-1036 hits on 1791-1145 hits on 1791-1284 hits on 1792-0143 hits on 1792-0253 hits on 1792-0351 hits on 1792-0454 hits on 1792-0552 hits on 1792-0654 hits on 1792-0756 hits on 1792-0852 hits on 1792-0931 hits on 1792-1032 hits on 1792-1138 hits on 1792-1261 hits on 1793-0128 hits on 1793-0230 hits on 1793-0336 hits on 1793-0434 hits on 1793-0533 hits on 1793-0633 hits on 1793-0733 hits on 1793-0833 hits on 1793-0930 hits on 1793-1031 hits on 1793-1133 hits on 1793-1211 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-126 hits on 1795-011 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-124 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-122 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-122 hits on 1798-011 hits on 1798-022 hits on 1798-031 hits on 1798-041 hits on 1798-052 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-081 hits on 1798-091 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-124 hits on 1799-011 hits on 1799-020 hits on 1799-031 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-1216 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
71 - 80 of 84 volumes
  • Tome 70 : Du 30 juillet au 9 août 1793 showing 10 of 17 results view all
    • Séance du mardi 30 juillet 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du mardi 30 juillet 1793

      page 4
      Speaker: Le Carpentier
      ( L'œil de la nation, toujours fixé sur le burin de l'Assemb... ( L'œil de la nation, toujours fixé sur le burin de l'Assemblée conventionnelle, a été le régulateur constant de tous ses mouvements ; il a ...

      Séance du mardi 30 juillet 1793

      page 5
      Speaker: Le Carpentier
      ...tre, seront les seules dominatrices des nations, et présideront au congrès du genre hum... ... fait la conquête ; bientôt la liberté et l'égalité, assises sur le globe terrestre, seront les seules dominatrices des nations, et présideront au congrès du genre humain.

      Séance du mardi 30 juillet 1793

      page 24
      ... souvent essayés jusqu'ici par diverses nations, qui ne se sont réalisés que quelques i... ...principes du gouvernement républicain ne sont en eux-mêmes qu'une belle théorie, souvent essayés jusqu'ici par diverses nations, qui ne se sont réalisés que quelques instants, et que le mouvement révolutionnaire des empires effaçait à mesure qu'il...
    • Séance du jeudi 8 août 1793, au matin

      - search term matches: (15)

      Séance du jeudi 8 août 1793, au matin

      page 510
      ...ont ; ici des cris répétés de : Vive la nation! Vive la République! se feront entendre... « Il donnera ensuite le baiser fraternel à ceux qui l'environneront ; ici des cris répétés de : Vive la nation! Vive la République! se feront entendre de toutes parts et iront frapper la voûte céleste.
      ...ans laquelle elle ne représente plue la nation. ...nous demandons que la Convention nationale soit rétablie dans son intégralité, sans laquelle elle ne représente plue la nation.

      Séance du jeudi 8 août 1793, au matin

      page 513
      Speaker: Loysel
      ...n prix supérieur à celui pour lequel la nation les livre ; de sorte que, malgré la qua... ... le sont par le riche, et à présent nos sous de bronze sont fondus et vendus à un prix supérieur à celui pour lequel la nation les livre ; de sorte que, malgré la quantité énorme qui en a été fabriquée, on en éprouve partout la pénurie, et l'on n...
      Speaker: Loysel
      ...peuple, et elles coûteraient moins à la nation : car l'on sera obligé de renouveler so... ...e qu'elles éprouvent ; elles conviennent mieux à la classe la plus nombreuse du peuple, et elles coûteraient moins à la nation : car l'on sera obligé de renouveler souvent les petits assignats, ce qui occasionnera une dépense considérable.
      Speaker: Loysel
      ...n prix supérieur à celui pour lequel la nation les livre au public. On préviendra cet ... ...ésentaient aux accapareurs, qui les convertissent en lingots, et les vendent à un prix supérieur à celui pour lequel la nation les livre au public. On préviendra cet inconvénient en laissant une différence suffisante entre la valeur intrinsèque e...

      Séance du jeudi 8 août 1793, au matin

      page 514
      Speaker: Loysel
      ...noncent la perfection des arts chez une nation. ...nter les plus grandes difficultés aux contrefacteurs, en même' temps qu'elles annoncent la perfection des arts chez une nation.

      Séance du jeudi 8 août 1793, au matin

      page 519
      Speaker: Grégoire
      ...littéraires, patentées ou dotées par la nation (2) ; il s'exprime ainsi .(3) ; ...et présente un projet de décret pour supprimer toutes les académies et sociétés littéraires, patentées ou dotées par la nation (2) ; il s'exprime ainsi .(3) ;
      Speaker: Grégoire
      ...Ciel et dans île champ de la nature, la nation sanctionnera le code qui établit sa lib... ...ens, nous touchons au moment où, tpar l'organe de ses mandataires, à la face du Ciel et dans île champ de la nature, la nation sanctionnera le code qui établit sa liberté. Après-demain la République française fera son entrée 'solennelle dans l'un...

      Séance du jeudi 8 août 1793, au matin

      page 520
      Speaker: Grégoire
      ...es ont rendu des services signalés à la nation. ...tif, par une foule de représentants du peuple, par plusieurs de vos comités. Elles ont rendu des services signalés à la nation.

      Séance du jeudi 8 août 1793, au matin

      page 521
      Speaker: Grégoire
      ...e passer de Mécènes : les besoins d'une nation très civilisée suffiront pour leur cons... ...s mœurs barbares, avaient besoin d'un appui éclatant. Ils peuvent actuellement se passer de Mécènes : les besoins d'une nation très civilisée suffiront pour leur conserver le mouvement et la vie.
      Speaker: Grégoire
      ...enus, qui rentrent dans les mains de la nation. Parmi les membres de ces sociétés, il ... ... notre projet de décret. Nous n'avons pas encore le tableau complet de leurs revenus, qui rentrent dans les mains de la nation. Parmi les membres de ces sociétés, il en est qui ont un traitement,, la plupart l'ont mérité ; et, après de longs trav...

      Séance du jeudi 8 août 1793, au matin

      page 522
      Speaker: Grégoire
      ... moment où vous «présentez à toutes les nations l'unité des poids et mesures, (opératio... Dira-t-on que vous les négligez, au moment où vous «présentez à toutes les nations l'unité des poids et mesures, (opération qui couvre de gloire les savants qui l'ont faite, la «Convention qui l'a décré...
      Speaker: Grégoire
      ...ngères leurs talents et notre honte. La nation veut avoir le génie pour créancier, d'a... ...us serions déshonorés si nos savants étaient réduits à porter sur des rives étrangères leurs talents et notre honte. La nation veut avoir le génie pour créancier, d'autant plus que le génie (et nous le dirons crûment),, presque toujours le vérita...
      Speaker: Grégoire
      ...i s'y livrent. Il n'appartient qu'à une nation ou à des particuliers très opulente d'a... ...ndie .entraîne des dépenses qui excèdent communément la fortune des individus qui s'y livrent. Il n'appartient qu'à une nation ou à des particuliers très opulente d'avoir -en grand un laboratoire des arts chimiques, un amphithéâtre de chirurgie, ...
      Speaker: Grégoire
      ...e des sciences avec la prospérité d'une nation, quand, par son hill de 1713, il propos... Le Parlement de la Grande-Bretagne sentait bien la liaison nécessaire des sciences avec la prospérité d'une nation, quand, par son hill de 1713, il proposa un prix énorme à celui qui aurait résolu le problème des longitudes. Il le sen...
      Speaker: Grégoire
      ...de dépenses vous pouvez être bientôt la nation enseignante de l'Europe, à laquelle vou... ...t le faire planer sur l'horizon français entre la liberté et la vertu. Avec peu de dépenses vous pouvez être bientôt la nation enseignante de l'Europe, à laquelle vous aurez ouvert de nouvelles routes, et rendre les étrangers tributaires de l'ind...
      Speaker: Grégoire
      ...littéraires, patentées ou dotées par la nation, sont supprimées. . Toutes les académies et sociétés littéraires, patentées ou dotées par la nation, sont supprimées.

      Séance du jeudi 8 août 1793, au matin

      page 524
      Speaker: Delacroix
      ...littéraires, patentées ou dotées par la nation, sont supprimées. « Toutes les académies et sociétés littéraires, patentées ou dotées par la nation, sont supprimées.
    • Séance du vendredi 9 août 1793

      - search term matches: (10)

      Séance du vendredi 9 août 1793

      page 536
      Speaker: Amar
      ...ue les blocs de marbre appartenant à la nation qui existent dans ces districts, où ils... ...tement des Hautes-Pyrénées et celle du district de la Neste (2), pour demander que les blocs de marbre appartenant à la nation qui existent dans ces districts, où ils se détériorent, soient vendus.

      Séance du vendredi 9 août 1793

      page 588
      ...tre Louis. Elle rappellera à toutes les nations les époques glorieuses des 20 juin, 14 ... ...vous prie d'accepter. Cette dalle remplacera celle qui portait l'effi ie du traître Louis. Elle rappellera à toutes les nations les époques glorieuses des 20 juin, 14 juillet, 6 octobre 1789, 20 juin, 10 août 17h2, 21 janvier et 31 mai 1793, où le...
    • Table chronologique du Tome LXX

      - search term matches: (2)

      Table chronologique du Tome LXX

      page 724
      ...iries seront confisqués au profit de la nation........81 ...ine, tous les parcs, jardins, encios, maisons, édifices qui porteraient des armoiries seront confisqués au profit de la nation........81

      Table chronologique du Tome LXX

      page 725
      ... rebelles sont déclarés appartenir à la nation..................... 104 Sur la motion de Thuriot, la Convention décrète Jque tous les biens des rebelles sont déclarés appartenir à la nation..................... 104
    • A

      - search term matches: (1)

      A

      page 751
      ...mandent la confiscation au profit de la nation des parcs, jardins, enclos, maisons, éd... Duquesnoy et Delacroix (Eure-et-Loir) demandent la confiscation au profit de la nation des parcs, jardins, enclos, maisons, édifices qui portent des armoiries (1er août 1793, t. LXX, p. 81 et suiv.); — la C...
    • D

      - search term matches: (2)

      D

      page 773
      ...emande la confiscation, au profit de la nation, des propriétés qui portent des armoiri... ...e faire transférer à Paris le lieutenant Vaillant, détenu à Cambrai (p. 78). — Demande la confiscation, au profit de la nation, des propriétés qui portent des armoiries (p. 81 . et suiv.). — Parle sur la proposition d'ériger le comité de Salut pu...

      D

      page 776
      ...Demande la confiscation au profit de la nation de toutes les propriétés qui portent de... ...des grains à tout prix en dérogation à la loi sur le maximum (t. LXX, p. 31). — Demande la confiscation au profit de la nation de toutes les propriétés qui portent des armoiries (p. 81). — Est envoyé en mission à l'armée du Nord (p. 133).
    • Séance du mercredi 31 juillet 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du mercredi 31 juillet 1793

      page 34 - 62
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 31 juillet 1793. présidence de danton, Président. La séance est ouvèrte à 10 heures du matin. Un membre du comité de correspond cCance (1) présente la nomenclature des assemblées primaires qui ont accepté la Constitution, savoir : Gantons. Saint-Mihiel, Corbigny, intra muros. Bassing (2). Epinal, première section. Pont - Saint - Vincent, i deuxième section.
      ...
      lvados et se rendent a Orléans ; mais il observe que cette ville n'a pas d'établissement où l'on puisse loger la cavalerie. Il propose d'autoriser le ministre de la guerre à réunir dans la ville de Versailles le 16e régiment de chasseurs à cheval, qui avait reçu l'ordre de se rendre de Falaise dans la ville d'Orléans. (La Convention décrète oette proposition.) (La séance est levée à 6 heures 1/2.)
      CONVENTION NATIONALE. Séance du mercredi 31 juillet 1793. présidence de danton, Président. La séance est ouvèrte à 10 heures du matin. Un membre du comité de correspond cCance (1) présente la nomenclat
      ...
      rsailles le 16e régiment de chasseurs à cheval, qui avait reçu l'ordre de se rendre de Falaise dans la ville d'Orléans. (La Convention décrète oette proposition.) (La séance est levée à 6 heures 1/2.)
    • N

      - search term matches: (1)

      N

      page 803
      ...ue les blocs de marbre appartenant à la nation et qui se détériorent soient vendus (9 ... (District de La), département des Hautes-Pyrénées. Administrateurs. Demandent que les blocs de marbre appartenant à la nation et qui se détériorent soient vendus (9 août 1793, t. LXX, p. 536) ; — renvoi aux comités de commercé et d'instruction p...
    • P

      - search term matches: (1)

      P

      page 810
      ...ue les blocs de marbre appartenant à la nation qui existent dans les districts oùils s... Administrateurs. Demandent que les blocs de marbre appartenant à la nation qui existent dans les districts oùils se détériorent soient vendus (9 août 1793, i. LXX, p. 536) ; — renvoi aux Comités...
    • Séance du jeudi 1 août 1793

      - search term matches: (25)

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 65
      Speaker: Audouin
      En l'honneur de la Nation ; (bis) En l'honneur de la Nation ; (bis)

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 66
      Speaker: Audouin
      çus entre les nations policées de l'Europe ; mais la conduite... çus entre les nations policées de l'Europe ; mais la conduite infâme de l'Espagne à notre égard exige que nous nous écartions des usages adop...
      Speaker: Audouin
      ...çais ; vous êtes responsables envers la nation des événements fâcheux qui seront indub... ...nir plus longtemps ces objets si nécessaires pour les chasser du territoire français ; vous êtes responsables envers la nation des événements fâcheux qui seront indubitablement le résultat des entraves que vous mettez au passage des munitions des...

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 67
      Speaker: Audouin
      ...prendre les armes contre l'ennemi de la Nation. Nous accueillerons comme des frètes le... ... des débats de leurs maîtres ; mais le citoyen français ne peut se dispenser de prendre les armes contre l'ennemi de la Nation. Nous accueillerons comme des frètes les Espagnols qui se joindront à nous contre leur roi et ses satellites, mais nous...

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 71
      Speaker: Arbogast
      ...me n'appartenant exclusivement à aucune nation, on pouvait se flatter de le voir adopt... ...ns l'ordre du monde pût y jeter de l'incertitude ; ils ont senti qu'un tel système n'appartenant exclusivement à aucune nation, on pouvait se flatter de le voir adopter par toutes (1). »

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 72
      Speaker: Arbogast
      ...hommes modestes et célèbres, donner aux nations l'uniformité des mesures, emblème de l'... ...es guerres, ri^he du fruit des paisibles travaux et des méditations profondes d'hommes modestes et célèbres, donner aux nations l'uniformité des mesures, emblème de l'égalité et gage de la fraternité qui doit unir les hommes.

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 73
      Speaker: Arbogast
      ...ente loi, et pour l'offrir à tontes les nations. ...stème dans toute la République, sous la nomenclature du tableau annexé à la présente loi, et pour l'offrir à tontes les nations.

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 75
      ...am Newton, qui propose de procurer à la nation des voitures et (1) Mercure universel, ... ...et de décret, pour autoriser le Conseil exécutif à traiter avec le citoyen William Newton, qui propose de procurer à la nation des voitures et (1) Mercure universel, tome 30, p. 25, lre

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 76
      Speaker: Barailon
      ...William Newton, tendant à procurer à la nation des voitures et des chariots infiniment... ...oir entendu le rapport de son comité de commerce, sur la proposition du citoyen William Newton, tendant à procurer à la nation des voitures et des chariots infiniment plus avantageux que ceux dont on se sert, autorise le Conseil exécutif à traite...

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 77
      Speaker: Julien
      ...nnaire public, ni reçu de pension de la nation, conséquemment la loi du 26 août 1792 n... 1° Il n'a jamais été fonctionnaire public, ni reçu de pension de la nation, conséquemment la loi du 26 août 1792 ne peut l'atteindre qu'autant qu'il serait dénoncé par 6 citoyens du même départe...
      Speaker: Julien
      ...c, et qui n'a jamais été salarié par la nation, sera élargi des prisons de Blaye, pour... « Le citoyen Jean-Louis Lebas, prêtre, non fonctionnaire public, et qui n'a jamais été salarié par la nation, sera élargi des prisons de Blaye, pour se retirer là où bon lui semblera.

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 109
      ...bases de cartel arrêtées entré les deux nations dans l'armée des Pyrénées-Orientales ne... ...mmuniqué, général, votre lettre du 13 de ce mois. Comme je ne doute pas que les bases de cartel arrêtées entré les deux nations dans l'armée des Pyrénées-Orientales ne soient conformes en tout aux dispositions des lois des 16 et 25 mai dernier, do...

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 111
      ... on aura le même soin que de ceux de sa nation, et les paiements du traitement pour le... Des prisonniers blessés on aura le même soin que de ceux de sa nation, et les paiements du traitement pour leur guérison seront égaux et payés en numéraire effectif.
      ... à Certaines époques chez cette célèbre nation, est digne de l'être aussi chez un gran... Ce qui se pratiquait, à cet égard, à Certaines époques chez cette célèbre nation, est digne de l'être aussi chez un grand peuple qui vient de se constituer par ses propres forces en une république ind...
      ...t sâ chronologie ne présentera plUs aux nations que des époques où les Droits de l'homm... ...t de ce moment que son ère Va çom-menper ; il datera de l'Acte constitutionnel et sâ chronologie ne présentera plUs aux nations que des époques où les Droits de l'homme et de grands actes de législation auront concouru pour le bonheur des peuples.

      Séance du jeudi 1 août 1793

      page 116
      ...ui est en usage chez presque toutes les nations commerçantes de l'Europe et qui sert po... ...ue ce dernier différera très peu du poids connu sous le nom de tonneau de mer, qui est en usage chez presque toutes les nations commerçantes de l'Europe et qui sert pour évaluer la charge réelle des vaisseaux ou leur déplacement. En France, le poi...
  • Tome 71 : Table alphabétique et analytique des séances de la Convention nationale du 20 septembre 1792 au 10 août 1793 (1ère partie : de A à K) 10 results
    • A

      - search term matches: (4)

      A

      page 13
      ...nité à cause du remboursement fait à la nation du capital d'une rente qui était due à ... ...ces (ibid.). — Les administrateurs de l'hôpital des aveugles demandent une indemnité à cause du remboursement fait à la nation du capital d'une rente qui était due à cet hôpital (27 mars 1793, t. LX, p. 587) ; — renvoi au comité des finances (ibi...
    • J

      - search term matches: (3)

      J

      page 707
      On demande qu'il soit acquis par la nation (6 janvier 1793, t. LVI, p. 251) ; - re... On demande qu'il soit acquis par la nation (6 janvier 1793, t. LVI, p. 251) ; - renvoi aux comités réunis d'instruction publique et des domaines (ibid.).

      J

      page 715
      ...s enfants seront élevés aux frais de la nation (19 octobre, p. 57 et suiv.). — On anno... ...id.). — Décret accordant un secours de 1,200 livres à sa veuve et portant que ses enfants seront élevés aux frais de la nation (19 octobre, p. 57 et suiv.). — On annonce qu'il n'a pas encore été possible de découvrir les auteurs de son meurtre (4...

      J

      page 718
      ...d'organiser soient mis à la solde de la nation (6 avril 1793, t. LXI, p. 373).— Le dép... ... tendant à obtenir que les sept bataillon® de volontaire® nationaux qu'il vient d'organiser soient mis à la solde de la nation (6 avril 1793, t. LXI, p. 373).— Le département a bien mérité de la patrie (ibid.), (10 avril, p. 509). — Compte rendu ...
    • B

      - search term matches: (7)

      B

      page 93
      ...renvoi à Saint-Domingue aux frais de la nation (28 février 1793, t. LTX, p. 68). (jeune). Demande sa liberté et son renvoi à Saint-Domingue aux frais de la nation (28 février 1793, t. LTX, p. 68).

      B

      page 103
      ... lequel Louis XVI interjette appel à la nation du jugement de ses représentants (p. 41... ...nfligée à Louis? » et motive son opinion (p. 367 et 416). — Parle sur l'acte par lequel Louis XVI interjette appel à la nation du jugement de ses représentants (p. 414 et suiv.), — sur la question de savoir s'il sera sursis à l'exécution du décre...
    • C

      - search term matches: (14)

      C

      page 226
      ...rs du canal d'Essonnés demandent que la nation remplisse les engagements dès soumissio... ...et renvoi aux coiriités des articles du tarif (ibid:, p. 547). — Les entrepreneurs du canal d'Essonnés demandent que la nation remplisse les engagements dès soumissionnaires émigrés (28 juillet, p. 619) ; — renvoi aux comités des ponts èt chaussé...
    • D

      - search term matches: (14)

      D

      page 433
      ...ur les élections des représentants delà nation (t. LXIV, p. 243 et suiv.). — S'est abs... ...tion nationale? » (t. LXII, p. 43 et 73). — Son opinion sur le mode à adoptèr pour les élections des représentants delà nation (t. LXIV, p. 243 et suiv.). — S'est abstenu dans le scrutin par appel nominal sur cette question : « Le décret qui a ca...

      D

      page 434
      ...des moulins des usines appartenant à la nation (p. 448 et suiv.). — Parle sur une péti... ...(p. 263). — Dénonce le citoyen Lacroix (p. 353). — Fait un rapport sur la vente des moulins des usines appartenant à la nation (p. 448 et suiv.). — Parle sur une pétition de la section du Bon-Conseil (p. 456). — S'abstient dans le scrutin par app...

      D

      page 435
      ...travaux commencés au collège des Quatre-Nations (t. LXVIII, p. 22). — Parle sur les tro... ...ste civile (p. 674)._Demande le maintien du décret qui ordonne la cessation des travaux commencés au collège des Quatre-Nations (t. LXVIII, p. 22). — Parle sur les troubles de Corse (p. 35). — Donne lecture d'une adresse du département de la Marné...
    • E

      - search term matches: (6)

      E

      page 518
      ...r les élections des représentants de la Nation (6 mai 1793, t. LXIV, p. 243). — Opinio... Opinion de Defrance sur le mode à adopter pour les élections des représentants de la Nation (6 mai 1793, t. LXIV, p. 243). — Opinion du citoyen Lafont (ibid. p. 245 et suiv.).

      E

      page 521
      ...le à la conservation des intérêts de la Nation (ibid. p. 729). — Décret ordonnant que ...
      ...emploient pour dérober leurs biens à la Nation (14 mars, p. 203). — Décret qui ordonné...
      ...de l'absence des émigrés pour purger des hypothèques et demande une loi qui veille à la conservation des intérêts de la Nation (ibid. p. 729). — Décret ordonnant que la loi du 28 février 1793, relative à la location des terres renfermées dans les...
      ... et p. suiv.). — Décret sur les moyens de déjouer les manœuvres que les émigrés emploient pour dérober leurs biens à la Nation (14 mars, p. 203). — Décret qui ordonné le dénombrement des châteaux des émigrés (18 mars, p. 293). — Décret suspendant...

      E

      page 526
      de ce qu'ils doivent à la nation au moyen d'un© retenue sur les pensions... de ce qu'ils doivent à la nation au moyen d'un© retenue sur les pensions (16 avril 1793, t. LXII, p. 178) ; — renvoi au comité - tLe liquidation (ibid.)...

      E

      page 529
      ...oir sur les rentes en nature, dues à la nation et aux émigrés par différents fermiers,...
      ...rats d'acquisitions faites au nom de la nation (24 juillet 1793 t. LXIX, p. 437).
      ... expose les difficultés qu'éprouve le recours du droit d'enregistrement à percevoir sur les rentes en nature, dues à la nation et aux émigrés par différents fermiers, rentiers et autres, depuis la promulgation de la loi du 11 janvier (16 mars 179...
      ...t des droits d'enregistrement les certificats d'exposition des extraits des contrats d'acquisitions faites au nom de la nation (24 juillet 1793 t. LXIX, p. 437).
    • F

      - search term matches: (3)

      F

      page 557
      ...de leur bâtir une maison aux frais delà nation (11 avril 1793, t.LXI, p. 605); — adopt... ...épublique (ibid. p. 429). — GossUin demande la suspension du décret qui ordonne de leur bâtir une maison aux frais delà nation (11 avril 1793, t.LXI, p. 605); — adoption de cette motion (ibid. p. 606).
    • G

      - search term matches: (10)

      G

      page 598
      ...es fonctions de grand procurateur de la nation près la Haute-Cour nationale (p. 146). ... ...le sur la répression des troubles (t. LII, p. 125). — Demande à être relevé de ses fonctions de grand procurateur de la nation près la Haute-Cour nationale (p. 146). — Commissaire pour l'organisation de la force publique (p. 371). — Parle sur les...

      G

      page 599
      ...és à les faire imprimer aux frais de la nation (t. LVIII, p, 625). — Parle sur les vis... ... que tous ceux qui auront des projets de Constitution à présenter soient autorisés à les faire imprimer aux frais de la nation (t. LVIII, p, 625). — Parle sur les visites domiciliaires (t. LIX, p. 189). Fait un rapport sur l'organisation du tribu...

      G

      page 601
      ...s, sans occasionner aucune dépense à la nation (1er mars 1793, t. LIX, p. 500) ; — ren... ...urer la subsistance de la* République française et celle de ses nombreuses armées, sans occasionner aucune dépense à la nation (1er mars 1793, t. LIX, p. 500) ; — renvoi au comité d'agriculture (ibid.).

      G

      page 608
      ...e 120,000 livres qui lui est due par la nation (ibid. p. 428) ; — renvoi aux comités d... ...n entendre le rapport sur les réclamations qu'il a faites au sujet d'une somme de 120,000 livres qui lui est due par la nation (ibid. p. 428) ; — renvoi aux comités de Salut public, de la guerre et des finances réunis (ibid.). — Décret relatif à ...
    • H

      - search term matches: (3)

      H

      page 663
      ...rsonnes appelées à servir d'otages à la nation française (p. 340), — sur la conduite d... ...ise en état d'arrestation du ministre de la guerre (p. 310): —r Parie sur les personnes appelées à servir d'otages à la nation française (p. 340), — sur la conduite de Custine (p. 345), —. sur les accusations portées par Custine contre Beurnonvil...

      H

      page 679
      ...es hussards noirs sont à la solde de la nation ( 13 mars 1793, t. LX, p. 176). — Le mi... ...hussards de la légion de l'armée du Midi (5 mars p. 614). — Décret portant que les hussards noirs sont à la solde de la nation ( 13 mars 1793, t. LX, p. 176). — Le ministre de la guerre demande que le corps des hussards de la liberté devienne le ...

      H

      page 680
      ...le à la conservation des intérêts de la nation (28 janvier 1793, t. LVII, p. 729). ...de l'absence des émigrés pour purger dès hypothèques et demande une loi qui veille à la conservation des intérêts de la nation (28 janvier 1793, t. LVII, p. 729).
    • I

      - search term matches: (1)

      I

      page 683
      ...tible avéc celles de représentant de la nation (25 septembre 1792, t. LII, p. 128). L'exercice des fonctions publiques est incompatible avéc celles de représentant de la nation (25 septembre 1792, t. LII, p. 128).
  • Tome 72 : Du 11 au 24 août 1793 showing 10 of 25 results view all
    • Séance du dimanche 11 août 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du dimanche 11 août 1793

      page 9
      ...rs , à reconnaître l'indépendance de la nation française ; et, cela fait, nous irons à... ...purger notre territoire des brigands qui le désolent, forçons les tyrans étrangers , à reconnaître l'indépendance de la nation française ; et, cela fait, nous irons à Paris embrasser nos frères s'ils ont bien fait, ou les réprimander s'ils sont c...
      ...ant nobles auraient celui de se dire la nation. ...es avait droit de se dire les représentants du peuple, les prêtres et les ci-devant nobles auraient celui de se dire la nation.

      Séance du dimanche 11 août 1793

      page 18
      ...mées sont composées de toutes sortes de nations et de beaucoup d'émigrés, et qu'elles o... ...s, il résulte, du rapport et des nouvelles portées par les espions, que leurs armées sont composées de toutes sortes de nations et de beaucoup d'émigrés, et qu'elles ont le projet de camper sur les hauteurs d'Hérancheim, à deux lieues de Landau, e...

      Séance du dimanche 11 août 1793

      page 25
      Speaker: Laurent Lecointre
      ... confiscation des biens au profit de la nation, tout individu, dont le fils ou le comm... ...résulter, et d'avance ils déclarent rebelle et traître à la patrie, avec entière confiscation des biens au profit de la nation, tout individu, dont le fils ou le commis, ou même le serviteur ou ouvrier d'habitude, serait reconnu pour avoir porté ...

      Séance du dimanche 11 août 1793

      page 27
      Speaker: Amar
      ...ut dire de plus s'être rendu utile à la nation française dans des affaires particulièr... ...ignement, tant public que. particulier des langues italienne et espagnole; il peut dire de plus s'être rendu utile à la nation française dans des affaires particulières, et aussi graves qu'utiles, et, parvenu à l'âge de 75 ans sans aucun reproche...

      Séance du dimanche 11 août 1793

      page 29
      Speaker: Amar
      ...je souscris de payer, à la Caisse de la Nation en assignais, monnaie ou papier, vingt-... ...ité, je déclare avec vérité, quoique sans propriété et d'une famille affaissée, je souscris de payer, à la Caisse de la Nation en assignais, monnaie ou papier, vingt-cinq livres,jour de fête démon patron,saint

      Séance du dimanche 11 août 1793

      page 32
      Speaker: Amar
      ...z-vous que vous en êtes comptables à la nation française ; souvenez-vous çtu'il faut m... ...des tyrans, alors, législateurs, jetez les yeux sur cette arche sainte ; souvenez-vous que vous en êtes comptables à la nation française ; souvenez-vous çtu'il faut mourir, plutôt qu'une main sacrilège ose y porter atteinte.
      Speaker: Chabot
      (1). Citoyens, la nation entière a jugé entre la Montagne et la ... (1). Citoyens, la nation entière a jugé entre la Montagne et la Plaine. Le grand jury national, tant réclamé par les traîtres du côté droit, s'e...
    • Séance du mardi matin 20 août 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du mardi matin 20 août 1793

      page 477
      ... des élèves entretenus aux dépens de la nation : on ne paye depuis dix-huit ans que se... ..., qui était de sept cents livres en 1790, à mille livres. Il y a dans ce collège des élèves entretenus aux dépens de la nation : on ne paye depuis dix-huit ans que sept cents livres. Les ministres, sur la demande du principal, ont successivement ...

      Séance du mardi matin 20 août 1793

      page 479
      Speaker: Lacroix
      ... été témoins du spectacle sublime d'une nation de frères s'em-brassant, et jurant à la... ... la guerre quand nous vous tendons les bras, peuples aveugles, que n'avez-vous _ été témoins du spectacle sublime d'une nation de frères s'em-brassant, et jurant à la fois, sous la voûte du ciel, de vivre républicains et de mourir républicains 1 ...

      Séance du mardi matin 20 août 1793

      page 488
      Speaker: Barère
      ...iques d'armes, Ces mesures adoptées, la nation française doit, d'ici au 15 septembre p... ...réquisition les hommes, les subsistances, lès ouvriers en fer et toutes les fabriques d'armes, Ces mesures adoptées, la nation française doit, d'ici au 15 septembre prochain, avoir foudroyé tous ses ennemis. Les femmes mêmes, cette partie intéres...
      Speaker: Tallien
      ...t un appel général que vous faites à la nation de se lever tout entière, et vous charg... Citoyens, c'est un appel général que vous faites à la nation de se lever tout entière, et vous chargez les commissaires des assemblées primaires d'exciter le zèle de leurs concitoy...

      Séance du mardi matin 20 août 1793

      page 490
      Speaker: Barère
      ...on de ce grand- principe : que chez une nation. Kbre, la confiance dans le peuple est ... la circonstance, où il fit l'application de ce grand- principe : que chez une nation. Kbre, la confiance dans le peuple est un des leviers les: plus puissants pour faire aller la machine du gouvernement, ...

      Séance du mardi matin 20 août 1793

      page 496
      ...t funestes désastres, qui affligent les nations doivent être pour elles des avis saluta... Ces grands et funestes désastres, qui affligent les nations doivent être pour elles des avis salutaires, et des expériences si fatales et si cruelles ne doivent pas être perdues p...
      ...est le signe qui distingue le mieux les nations civilisées, de ces hordes sauvages qui ... ...yance des disettes est le caractère assure d'une bonne police. Cette prévoyance est le signe qui distingue le mieux les nations civilisées, de ces hordes sauvages qui vivent au hasard et sans souci du lendemain.

      Séance du mardi matin 20 août 1793

      page 498
      ...aité des causes de la ri-.. chesse des- nations. ...ère, et personne n'en a mieux donné la raison que le célèbre Smith, dans- son traité des causes de la ri-.. chesse des- nations.

      Séance du mardi matin 20 août 1793

      page 500
      ...t l'impunité de ces deux crimes de lèse-nation. Il n'y aura plus de ces crimes qui dem... ...lissait, à cet égard, ou de la négligence, ou du vil égoïsme, rien ne garantirait l'impunité de ces deux crimes de lèse-nation. Il n'y aura plus de ces crimes qui demeurent indénoncés. On ne saurait trop le redire : l'autorité n'est plus une sauv...

      Séance du mardi matin 20 août 1793

      page 512
      Speaker: Danton
      ...mmes et sur les choses ; il faut que la nation française, d'ici au 15 septembre, foudr... ...nt offert un moyen, c'est celui des réquisitions ; par là vous agirez sur les hommes et sur les choses ; il faut que la nation française, d'ici au 15 septembre, foudroie tous ses ennemis. (Applaudissements.) Les femmes mêmes doivent être employée...
      Speaker: Danton
      ..., c'est la maturité qui les dirige ; la nation n*a pas encore besoin du levier d'Archi... Si l'énergie conçoit les grands projets, c'est la maturité qui les dirige ; la nation n*a pas encore besoin du levier d'Archi-mède ; d'ailleurs, il lui faut une arrière-garde : vous ne devez pas vous le di...

      Séance du mardi matin 20 août 1793

      page 513
      Speaker: Barère
      ...conçu par ce comité pour faire lever la nation en masse contre les tyrans coalisés qui... ... nom du comité de Salut public ; il donne quelques développements au vaste plan conçu par ce comité pour faire lever la nation en masse contre les tyrans coalisés qui menacent journellement la liberté; il a fixé 17 points de réunion dans toute l'...
    • Séance du même jour, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du même jour, au soir

      page 517
      ... une découverte précieuse à offrir à la nation, et doublement pressée par le besoin de... « Ayant une découverte précieuse à offrir à la nation, et doublement pressée par le besoin de lui en faire hommage, tant par l'extrême importance dont elle ne peut manquer '...
    • Séance du mercredi 21 août 1793

      - search term matches: (11)

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 522
      ...la Constitution, cet enfant chéri de la nation, ne sera pas par vous abandonnée au ber... Notre société ose espérer que la Constitution, cet enfant chéri de la nation, ne sera pas par vous abandonnée au berceau, et qu'avant de sortir de l'arène, vous vous occuperez de la. partie réglem...

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 524
      ...lumières viennent d'offrir à toutes les nations de la terre la grande charte de leurs d... ... juste titre de fondateurs de la République française ; et votre sagesse et vos lumières viennent d'offrir à toutes les nations de la terre la grande charte de leurs droits.

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 525
      ...roduit de leurs biens au bénéfice de la nation, leur subsis- 39 Que la loi déclare le produit de leurs biens au bénéfice de la nation, leur subsis-

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 533
      ...ans l'impossibilité de faire mouvoir la nation en masse, permettre et autoriser les en... « 1° Dans l'impossibilité de faire mouvoir la nation en masse, permettre et autoriser les envoyés des départements chacun à soi, de lever une force armée de 25 à 30 hommes ...
      « Déclare à ma nation que je me ferai toujours un devoir de l...
      ...moment, à partir de ce jour, je prie la nation, mes concitoyens et frères, d'agréer la...
      « Déclare à ma nation que je me ferai toujours un devoir de lui être utile, soit comme un de ses membres, soit comme ayant reçu de plus l'êtr...
      ...aissance et ma fidélité, chaque citoyen devant I9, servir plus que jamais en ce moment, à partir de ce jour, je prie la nation, mes concitoyens et frères, d'agréer la remise des salaires qui nie sont accordés par les décrets. Heureux si en se ral...

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 545
      Speaker: Gossuin
      ...er en grand la masse des intérêts d'une nation composée de 25 millions d'hommes, et ne... ...ient,, au moins pour dix ans, exclus de tous les postes publics. On doit embrasser en grand la masse des intérêts d'une nation composée de 25 millions d'hommes, et ne point s arrêter à quelques exceptions particulières. S'il est un noble qui, dan...
      Speaker: Gossuin
      ...citoyen de notre République, et que les nations apprennent que, purger la terre des roi... ...e tête couronnée une main libératrice du monde, soit admis au titre glorieux de citoyen de notre République, et que les nations apprennent que, purger la terre des rois, comme autrefois Hercule la purgeait des brigands et des monstres, c'est bien ...

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 548
      Speaker: Léonard Bourdon
      ...sistent à mettre à la disposition de la nation une partie des grains récoltés cette an... ...r l'approvisionnement de la République et des armées. Les bases de ce projet consistent à mettre à la disposition de la nation une partie des grains récoltés cette année, et d'instituer une commission centrale de subsistance pour l'approvisionnem...

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 551
      Speaker: Chabot
      ...ercera seule, au nom et au profit de la nation. ...oire de la République ou d'en importer est réservée à ladite commission qui l'exercera seule, au nom et au profit de la nation.
      Speaker: Chabot
      ... Il sera rendu quatre fois par an, à la nation, deux comptes par la commission « Art. 37. Il sera rendu quatre fois par an, à la nation, deux comptes par la commission

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 552
      Speaker: Chabot
      ...aire de lui prescrire pour assurer à la nation les avantages qu'elle doit lui procurer... ...39. L'organisation (Je l'administrar tion centrale^ les règles qu'il sera nécessaire de lui prescrire pour assurer à la nation les avantages qu'elle doit lui procurer, et la garantie de tous les abus, font l'objet d'un règlement particulier.

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 553
      Speaker: Osselin
      ...des scélérats, ils volent et pillent la nation... Ce scélérat de capucin Chabot a fait... ...gne, manque un de ces coquins, je les connais tous, ce sont des septembriseurs, des scélérats, ils volent et pillent la nation... Ce scélérat de capucin Chabot a fait ce matin, par exemple, une motion qui a été appuyée par trois ou quatre brigand...
      Speaker: Osselin
      ...puiserait les autres, jusqu'à ce que la nation entière fût ruinée. ... la majorité de la Convention, qu'après avoir épuisé les premiers riches, elle épuiserait les autres, jusqu'à ce que la nation entière fût ruinée.

      Séance du mercredi 21 août 1793

      page 555
      Speaker: Garnier
      ... en acquérant ces armes au compte de la nation. ... vaines-et tardives réquisitions, tandis qu'il aurait pu prévenir leurs desseins en acquérant ces armes au compte de la nation.
    • Séance du jeudi matin 22 août 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du jeudi matin 22 août 1793

      page 604
      ...es parlements seuls stipulaient pour la nation, et les parlements n'étaient que ?les r... ...té. Trente lustres s'étaient écoulés sans qu'il se tînt même d'Etats généraux. Les parlements seuls stipulaient pour la nation, et les parlements n'étaient que ?les rivaux du ministère. Assez puissants pour lutter contre les invasions du visir, q...

      Séance du jeudi matin 22 août 1793

      page 605
      ...ne voit plus de ressources que dans la, nation. Elle convoqué les Etats généraux ; ell... ...as inextricable. Pour rétablir les finances épuisées par ses débordements^ elle ne voit plus de ressources que dans la, nation. Elle convoqué les Etats généraux ; elle les chambre en trois ordres, et, forte des deux premiers, elle pense que, cett...

      Séance du jeudi matin 22 août 1793

      page 606
      ...la mesure ! Tu ne te joueras plus d'une nation confiante et bonne, l'échafaud des malf... ...omplices. Mais, ô monstre non moins lâche que barbare, tes attentats ont comblé la mesure ! Tu ne te joueras plus d'une nation confiante et bonne, l'échafaud des malfaiteurs t'attend ; si tu vois encore la lumière pendant quelques jours, tu subir...
      ... en roulant, crie aux potentats que les nations à leur tour ont contre eux le terrible ... ...ogme de l'inviolabilité n'inspire que le dédain. Capet est condamné, et sa tête, en roulant, crie aux potentats que les nations à leur tour ont contre eux le terrible droit de représailles.
      ... il ne devrait éclore, cet évangile des nations, que du sein des orages et des éclairs.... « Semblable à la loi du mont Sinaï, il ne devrait éclore, cet évangile des nations, que du sein des orages et des éclairs. Plusieurs députés avaient perdu la confiance du peuple. Ils avaient cherché à r...
      ...us désormais ? L'immense majorité de la nation a sanctionné l'Acte constitutionnel et ... ...ous n'avez pas vainement juré la République une et indivisible, que prétendez-vous désormais ? L'immense majorité de la nation a sanctionné l'Acte constitutionnel et répandra son sang pour, le défendre ; sans doute vous n'entendez pas que votre v...

      Séance du jeudi matin 22 août 1793

      page 607
      ...our soit celui de la gloire ; et que la nation se lève une dernière fois pour être lib... ...issent. Il ne faut pas vous le dissimuler, le jour du péril est arrivé, que ce jour soit celui de la gloire ; et que la nation se lève une dernière fois pour être libre à toujours.

      Séance du jeudi matin 22 août 1793

      page 615
      ...housiasme le serment d'être fidèle à la nation, d'obéir à la loi et de respecter les p... ...iscours plein d'une énergie républicaine, a la suite duquel fut proféré avec enthousiasme le serment d'être fidèle à la nation, d'obéir à la loi et de respecter les propriétés.
      ...er les propriétés, d'êtres fidèles à la nation, et de ne la jamais trahir ; de toutes ... ...itoyen maire en profita pour renouveler le serment d'obéir à la loi," de respecter les propriétés, d'êtres fidèles à la nation, et de ne la jamais trahir ; de toutes parts on le

      Séance du jeudi matin 22 août 1793

      page 633
      Speaker: Danton
      ...la liberté, sacrifié les intérêts de la nation et attenté aux droits du peuple ; ...enses, s'ils ont servi la chose publique, ou la mort, s'ils ont conspiré contre la liberté, sacrifié les intérêts de la nation et attenté aux droits du peuple ;
    • Séance du même jour, au soir

      - search term matches: (3)

      Séance du même jour, au soir

      page 637
      ...des sciences et des arts qui rendent la nation française une des plus riches dans ce g... ...x avec la même constance. Possesseurs, au nom du souverain, des précieux dépôts des sciences et des arts qui rendent la nation française une des plus riches dans ce genre ; il est sans doute dans votre intention, citoyens législateurs, de les com...

      Séance du même jour, au soir

      page 639
      ...divisible ; je jure d'être fidèle à l'a nation et à lu loi, de maintenir de tout mon p... ...l me restera- un souffle de vie, la liberté, l'égalité;, la République une et indivisible ; je jure d'être fidèle à l'a nation et à lu loi, de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution décrétée par la Convention nationale acceptée-par le peup...

      Séance du même jour, au soir

      page 641
      ... de la Mayenne, aux représentants de la nation française. ...ay et corps constitués de la, même ville, chef-lieu d'un district du département de la Mayenne, aux représentants de la nation française.
    • Séance du vendredi 23 août 1793

      - search term matches: (11)

      Séance du vendredi 23 août 1793

      page 644
      ...t infructueuses par la léthargie où. la nation était plongée. ...citer ses tyrans devant le tribunal de l'opinion ; mais ses tentatives devenaient infructueuses par la léthargie où. la nation était plongée.
      ...endant occupé des intérêts d'une grande nation. Considérez Marat livré à toutes les cr... ...ché sous terre, respirant un air corrompu, privé de la lumière du soleil, et cependant occupé des intérêts d'une grande nation. Considérez Marat livré à toutes les craintes et à tous les dangers, puisqu'une seule indiscrétion pouvait le conduire ...

      Séance du vendredi 23 août 1793

      page 645
      La nation reconnaissante rendra gloire à son nom,... La nation reconnaissante rendra gloire à son nom, en le plaçant dans le temple de la mémoire ; et le peuple, en pleurant son ami,...

      Séance du vendredi 23 août 1793

      page 649
      Speaker: Bréard
      patriotisme pour tromper la nation entière : c'est ainsi que Louvet, qui d... patriotisme pour tromper la nation entière : c'est ainsi que Louvet, qui devait bien servir les vues d'un certain comité, dit des Vingt-un, fut impérieuse...

      Séance du vendredi 23 août 1793

      page 655
      ...els des administrateurs aux frais de la nation, parce que les administrateurs ne font ... ...mon compte, à plus de 3,000 livres. Cependant, il est d'usage de meubler les hôtels des administrateurs aux frais de la nation, parce que les administrateurs ne font souvent qu'y passer. Buffon, né avec un grand patrimoine, comblé des honneurs et...

      Séance du vendredi 23 août 1793

      page 662
      Speaker: Thuriot
      ...ire et dans le pouvoir illimité dont la nation vous a investis. Décrétez 'une adresse ... ...efficace pour y'réussir, et le'moyen infaillible e^t dans Votre 'humanité ordinaire et dans le pouvoir illimité dont la nation vous a investis. Décrétez 'une adresse à 'tous les Français, pour éclairer les simples et confondre les malveillants; d...
      ...rera et fie fera adorer -de toutes «les nations. La postérité la plus reculée vous béni... ...age sera immortel comme la raison qui en rest l'auteur ; l'expérience le 'consacrera et fie fera adorer -de toutes «les nations. La postérité la plus reculée vous bénira comme ses pères et-ses libérateurs ; tous les siècles enfin ajouteront à la s...
    • Séance du samedi 24 août 1793

      - search term matches: (23)

      Séance du samedi 24 août 1793

      page 699
      ...départements étaient d'accord ; que la- nation 'française se levait en masse, parce qu... ...g y ruisselait, auHl - n'y avait , plus de Convention nationale ;:qué tous -les départements étaient d'accord ; que la- nation 'française se levait en masse, parce que la* liberté était vendue à Cobourg, à Pitt par quelques seélérats qui voulaien...

      Séance du samedi 24 août 1793

      page 701
      Speaker: Thuriot
      ... ou extrait des titres de créance de la nation, de quelque nature qu'ils soient, sous ... ...nt décret, il ne pourra être délivré par les officiers publics aucune expédition ou extrait des titres de créance de la nation, de quelque nature qu'ils soient, sous peine de dix années de fers (2). »

      Séance du samedi 24 août 1793

      page 703
      Speaker: Julien de Toulouse
      ...ce, calculait les grands intérêts de la nation sur la justice et la vérité. ...dénonciations qui se succédaient rapidement- ; et le peuple, en se faisant justice, calculait les grands intérêts de la nation sur la justice et la vérité.

      Séance du samedi 24 août 1793

      page 707
      Speaker: Julien de Toulouse
      ... » de la dette publique un compte de la nation, au crédit duquel seront portées toutes... « U sera ouvert sur le « Grand-Livre » de la dette publique un compte de la nation, au crédit duquel seront portées toutes les extinctions provenant de saisies, confiscations, abandons, remboursements, ...
      Speaker: Julien de Toulouse
      ...définitivement éteintes au profit de la nation, celles dont les arrérages ou intérêts ... « Les rentes qui, en vertu des décrets, se trouvent définitivement éteintes au profit de la nation, celles dont les arrérages ou intérêts n'auraient pas été payés depuis 1776, faute de présentation de titres nouveaux e...

      Séance du samedi 24 août 1793

      page 709
      Speaker: Julien de Toulouse
      ...teries, ou tous autres créanciers de la nation non sujets à liquidation, seront crédit... ...s au porteur, de 1,000 livres et au-dessus, provenant des anciens emprunts et loteries, ou tous autres créanciers de la nation non sujets à liquidation, seront crédités des intérêts annuels qui leur seront payés, ou à 5 0/0 du montant de leurs ca...

      Séance du samedi 24 août 1793

      page 712
      Speaker: Julien de Toulouse
      ... justifié qu'ils sont quittes envers la nation, ou non ; qu'ils ont rempli toutes les ... ...ent aux articles précédents, en y joignant la déclaration que les comptables ont justifié qu'ils sont quittes envers la nation, ou non ; qu'ils ont rempli toutes les obligations précédemment imposées, etc. ; et, pour les contrôleurs, qu'ils ont f...
      Speaker: Julien de Toulouse
      ... fait de suite opposition, au nom de la nation, par les commissaires de la Trésorerie ... « Il sera fait de suite opposition, au nom de la nation, par les commissaires de la Trésorerie nationale, sur la propriété des personnes qui, étant comptables, ne justifieront...
      Speaker: Julien de Toulouse
      ... justifié qu'ils sont quittes envers la nation. ...evoir le montant des intérêts annuels postérieurs à l'année 1793, qu'après avoir justifié qu'ils sont quittes envers la nation.
      Speaker: Julien de Toulouse
      « Les créanciers directs de la nation, pour des sommes au-dessus de 3,000 liv... « Les créanciers directs de la nation, pour des sommes au-dessus de 3,000 livres, prove-

      Séance du samedi 24 août 1793

      page 714
      Speaker: Julien de Toulouse
      ... supprimées dès ce jour au profit de la nation; elles ne seront plus portées sur les l... ...es par la République aux commîmes, à quelque titre que ce soit, sont éteintes et supprimées dès ce jour au profit de la nation; elles ne seront plus portées sur les livres ou états de la dette publique.
      Speaker: Julien de Toulouse
      ...publics, appartiennent dès ce jour à la nation, jusqu'à concurrence du montant desdîte... ...ux, dont le partage est décrété, et les objets destinés pour les établissements publics, appartiennent dès ce jour à la nation, jusqu'à concurrence du montant desdîtes dettes.

      Séance du samedi 24 août 1793

      page 715
      Speaker: Julien de Toulouse
      ... utile, sera en conséquence acquis à la nation. ...ption dans la forme prescrite. Le capital porté par le certificat de collocation utile, sera en conséquence acquis à la nation.

      Séance du samedi 24 août 1793

      page 716
      Speaker: Julien de Toulouse
      ...tres titres constatant les dettes de la nation, portés sur leurs répertoires, ils les ... ...les notaires de Paris, les minutes de tous les contrats et titres nouveaux et autres titres constatant les dettes de la nation, portés sur leurs répertoires, ils les feront annuler et détruire ; ils feront annuler aussi l'indication portée sur le...
      Speaker: Julien de Toulouse
      ...qui constatent les créances dues par la nation, lesquels seront de suite annulés et dé... ...uite, par tous les dépositaires publics, tous les titres, pièces et indications qui constatent les créances dues par la nation, lesquels seront de suite annulés et détruits.
      Speaker: Julien de Toulouse
      ...ou extrait des titres de créance sur la nation, de quelque nature qu'ils soient, sous ... ...t décret, il ne pourra être délivré par les officiers publics aucune expédition ou extrait des titres de créance sur la nation, de quelque nature qu'ils soient, sous peine de dix années de fers.
    • Table chronologique du Tome LXXII

      - search term matches: (3)

      Table chronologique du Tome LXXII

      page 749
      ... les créances exigibles, décrète que la Nation ne peut être redevable des dettes contr... ...on rapporte les articles xxvi, xxvn et xxvin de son décret du 10 juin concernant les créances exigibles, décrète que la Nation ne peut être redevable des dettes contractées par Louis" Capet, et décrète en outre que la liste des créanciers sera im...

      Table chronologique du Tome LXXII

      page 753
      ...l'instruction publique appartenant à la nation.... 378 ... à la conservation des machines, métiers, instruments et autres objets utiles à l'instruction publique appartenant à la nation.... 378
    • B

      - search term matches: (2)

      B

      page 770
      .... 10 s. l'arpent soient restituées à la nation (19 août 1793, t. LXXII, p. 441) ; — re... ...urent demande que les forêts du ci-devant comté livrées par accensement à 16 liv. 10 s. l'arpent soient restituées à la nation (19 août 1793, t. LXXII, p. 441) ; — renvoi au comité des domaines (ibid.).

      B

      page 772
      entre ta nation et le citoyen Lesourd (p. 296 et suiv.)... entre ta nation et le citoyen Lesourd (p. 296 et suiv.). — Demande le renvoi au oomité dan projet de décret relatif à la fourniture des...
  • Tome 73 : Du 25 août au 11 septembre 1793 showing 10 of 27 results view all
    • Séance du dimanche 25 août 1793

      - search term matches: (6)

      Séance du dimanche 25 août 1793

      page 4
      ...ttachement pour cet auguste Sénat de la nation française. Nous joignons à cette lettre... ...ionale les expressions de nos sentiments et les assurances de notre inviolable attachement pour cet auguste Sénat de la nation française. Nous joignons à cette lettre, en exécution de votre invitation, un état exact des lois présentées à notre tr...

      Séance du dimanche 25 août 1793

      page 11
      ... général en chef dénoncent à toutes les nations de la terre les attentats odieux des ba... « Les représentants du peuple près l'armée du Rhin et le général en chef dénoncent à toutes les nations de la terre les attentats odieux des barbares autrichiens et des lâches émigrés.

      Séance du dimanche 25 août 1793

      page 23
      Speaker: Duhem
      ... Sainte-Apolline, n° 9, d'acheter de la nation les bâtiments des ci-devant bénédictins... ...a soumission faite par les citoyens Isaac Marette et Cle, demeurant à Paris, rue Sainte-Apolline, n° 9, d'acheter de la nation les bâtiments des ci-devant bénédictins de la Charité-sur-Loire, ainsi que les forges, fourneaux, et les bote et terrai...

      Séance du dimanche 25 août 1793

      page 24
      Speaker: Lacroix
      ...eront pas confis-cables au profit de la nation; sauf, par la nation, à rembourser, suivant le mode qui sera... ...avoir si, par le fait de la forfaiture imputée à cette compagnie, ses biens ne seront pas confis-cables au profit de la nation; sauf, par la nation, à rembourser, suivant le mode qui sera indiqué par la commission, l'actionnaire innocent, jusqu'à concurrence de ce qu...
      Speaker: Julien
      ...es abus qui accablait la plus généreuse nation de l'univers. Le despotisme est terrass... ...ertes qu'ils ont faites. Assez et trop longtemps nous avons gémi sous le poids des abus qui accablait la plus généreuse nation de l'univers. Le despotisme est terrassé et rentré dans les enfers d'où il était sorti. Hier vous avez porté un grand c...
      Speaker: Julien
      ...e sont pas confiscables au profit de la nation, sauf par la nation à rembourser suivant le mode que votre ... ...voir si, par le fait d'une telle forfaiture, tous les biens de cette compagnie ne sont pas confiscables au profit de la nation, sauf par la nation à rembourser suivant le mode que votre commission vous indiquerait, l'actionnaire innocent jusqu'à concurrence de ce qu...
    • Séance du mardi 3 septembre 1793

      - search term matches: (3)

      Séance du mardi 3 septembre 1793

      page 344
      ...enonce au traitément qu'il reçoit de la nation. ... privé, par un défaut de conformation, de l'honneur de marcher aux frontières, renonce au traitément qu'il reçoit de la nation.
      ...ez ma renonciation au traitement que la nation m'accorde comme secrétaire général de l... « Recevez ma renonciation au traitement que la nation m'accorde comme secrétaire général de l'administration du district de Cognac, que j'occupe dès le commencement de la Ré...

      Séance du mardi 3 septembre 1793

      page 345
      ...Citoyens et frères, représentants de la Nation. a Citoyens et frères, représentants de la Nation.

      Séance du mardi 3 septembre 1793

      page 346
      ... dangers pour combler « les. vœux de la nation et recouvrer pour mous «. les droits sa... ...ns, «, les fureurs de parti, la coalition des despotes « ©nt osé braver tous les dangers pour combler « les. vœux de la nation et recouvrer pour mous «. les droits sacrés de la nature 1
      ...surer la gloire et la « prospérité delà nation; que nos voix réunies, « citoyens, fass... ...ion « de la liberté; soyons tous vertueux, citoyens, « e'est l'unique moyen d'assurer la gloire et la « prospérité delà nation; que nos voix réunies, « citoyens, fassent retentir le cri de joie des « Français î
      ...auguste, la plus intéressante « pour la nation; pénétrons-nous tous de ce pur « sentim... « Nous sommes rassemblés pour célébrer « la fête la plus auguste, la plus intéressante « pour la nation; pénétrons-nous tous de ce pur « sentiment de la nature qui doit à jamais nous « unir comme frères. »

      Séance du mardi 3 septembre 1793

      page 358
      Speaker: Ramel
      ...ortation, d'autoriser les vaisseaux des nations neutres de prendre en échange des denré... ...es grains, la vente forcée d'un douzième des grains, par mois; de prohiber l'exportation, d'autoriser les vaisseaux des nations neutres de prendre en échange des denrées qu'ils nous apportent, celles dont ils ont besoin. Ces mesures sont douces et...

      Séance du mardi 3 septembre 1793

      page 359
      Speaker: Thuriot
      ...enrichir quelques individus, affamer la nation entière ; faut-il que le salut de l'Eta... Faut-il donc, pour enrichir quelques individus, affamer la nation entière ; faut-il que le salut de l'Etat soit entre les mains des laboureurs- qui, par le moyen des subsistances, serai...

      Séance du mardi 3 septembre 1793

      page 360
      Speaker: Granet
      ...blic, relativement au théâtre dit de la Nation, et la Convention nationale en approuve... Il donne ensuite lecture d'un arrêté pris hier par le comité de Salut public, relativement au théâtre dit de la Nation, et la Convention nationale en approuve les dispositions.

      Séance du mardi 3 septembre 1793

      page 363
      ...ique a souvent reçues. Le Théâtre de la Nation qui n'était rien moins que national, a ... ...que l'on trouvera nécessaires quand on pensera aux commotions que l'opinion publique a souvent reçues. Le Théâtre de la Nation qui n'était rien moins que national, a été fermé. Cette disposition est une suite du décret du 2 août, portant qu'il ne...

      Séance du mardi 3 septembre 1793

      page 364
      Speaker: Barère
      ...cteurs et les actrices du Théâtre de la Nation, ainsi que l'auteur de Paméla. ... pièce de Paméla était le modérantisme; il crut qu'il devait faire arrêter les acteurs et les actrices du Théâtre de la Nation, ainsi que l'auteur de Paméla.
    • Séance du mercredi 4 septembre 1793

      - search term matches: (6)

      Séance du mercredi 4 septembre 1793

      page 376
      ...r sans réserve, et d'une foule d'autres nations qui, prêtes à notre exemple à se décide... ...a scrupuleuse attention et de ceux au bonheur desquels vous vous deviez consacrer sans réserve, et d'une foule d'autres nations qui, prêtes à notre exemple à se décider pour la cause de la hberté, n'examinaient pas moins sérieusement que les premi...
      ...devenir la proie des bourreaux des sept nations; invitez-le à revenir de son égarement,... ...aroles consolantes au bercail de la fraternité; présentez lui la hberté prête à devenir la proie des bourreaux des sept nations; invitez-le à revenir de son égarement, à rejoindre ses frères qui sont restés fidèles à leursjserments, pressez-le

      Séance du mercredi 4 septembre 1793

      page 384
      Speaker: Merlin
      ...la Mayenne, renvoie la médaille dont la nation l'avait décoré à la Fédération de 1790,... « Le républicain J.-B. Trioufle, grenadier au 1er bataillon de la Mayenne, renvoie la médaille dont la nation l'avait décoré à la Fédération de 1790, comme député du département de la Mayenne. « Il l'envoie, dit-il, comme un gage...

      Séance du mercredi 4 septembre 1793

      page 387
      Speaker: Jean-Bon-Saint-André
      ..., que vous avez déclarées acquises à la nation. ...ct s'occupe de la mise des scellés sur les propriétés des hommes mis hors la loi, que vous avez déclarées acquises à la nation.

      Séance du mercredi 4 septembre 1793

      page 389
      Speaker: Jean-Bon-Saint-André
      ...vœu de rétablir la paix chez une grande nation sur un pied juste et honorable. ...qui, bien au contraire, seront toutes scrupuleusement protégées, n'ayant que le vœu de rétablir la paix chez une grande nation sur un pied juste et honorable.
      Speaker: Jean-Bon-Saint-André
      ... ; reposez-vous sur la générosité d'une nation franche et loyale. Je viens d'en donner... « Prononcez-vous donc définitivement et avec précision ; reposez-vous sur la générosité d'une nation franche et loyale. Je viens d'en donner, en son nom, un témoignage non équivoque aux bons habitants de Marseille, en ac...

      Séance du mercredi 4 septembre 1793

      page 390
      Speaker: Jean-Bon-Saint-André
      ...contre lesquelles la saine partie de la nation française et tous les Marseillais persé... ... leurs têtes, de tous les arrêts de mort qui seront prononcés par les autorités contre lesquelles la saine partie de la nation française et tous les Marseillais persécutés s'élèvent avec indignation (2).

      Séance du mercredi 4 septembre 1793

      page 392
      ... de la même loi, sont à la charge de la nation. (1) Procès-verbaux de la Convention, t... ...es dépenses de ces établissements, qui, aux termes des articles 7, 3, 9,10 et 13 de la même loi, sont à la charge de la nation. (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 20, p. 70.

      Séance du mercredi 4 septembre 1793

      page 393
      Speaker: Thuriot
      ...rs, dont les revenus sont perçus par la nation, seront payées provisoirement de la mêm... « Les sommes nécessaires pour la nourriture des boursiers, dont les revenus sont perçus par la nation, seront payées provisoirement de la même manière.

      Séance du mercredi 4 septembre 1793

      page 394
      ... sera habillé et équipé aux frais de la nation. ...es impenses qui doivent être remboursées à une place d'officier. Le citoyen Elie sera habillé et équipé aux frais de la nation.
      ...fait officier et équipé aux frais de la nation. ...remplir la mission dont il avait été chargé. La Convention a décrété qu'il sera fait officier et équipé aux frais de la nation.

      Séance du mercredi 4 septembre 1793

      page 396
      ...nt de tranquilliser les armateurs d'une nation amie, sur le prix qu'ils obtiendront de... ... grand nombre de bâtiments américains étant prêts à mettre à la voile, il convient de tranquilliser les armateurs d'une nation amie, sur le prix qu'ils obtiendront de Calvados. Malgré que la révolte n'y soit plus ouvertement manifestée, cependant...
    • Séance du jeudi 5 septembre 1793

      - search term matches: (4)

      Séance du jeudi 5 septembre 1793

      page 403
      ...ont, én sus de la paye, accordée par la nation» dé la moitié de celle des préposés; et... ...'à décréter que tous les soldats invalide» qui pourront, faire ce service, jouiront, én sus de la paye, accordée par la nation» dé la moitié de celle des préposés; et vous pourrez compter sur ces braves et vieilles moustaches.

      Séance du jeudi 5 septembre 1793

      page 404
      ...uple ici présent vous en répond, que la nation toujours juste, ne se laissera pas plus... ...fets volés aux citoyens français, vous pourrez compter, et le représentant du peuple ici présent vous en répond, que la nation toujours juste, ne se laissera pas plus vaincre en générosité qu'en courage. »

      Séance du jeudi 5 septembre 1793

      page 411
      Speaker: Le maire de Paris
      ...re depuis 1789, entre les enfants de la nation et ceux qui l'ont abandonnée. Votre sor... Il est temps, législateurs, de faire casser la lutte impie qui dure depuis 1789, entre les enfants de la nation et ceux qui l'ont abandonnée. Votre sort et le nôtre sont liés à un établisse-

      Séance du jeudi 5 septembre 1793

      page 413
      Speaker: Billaud-Varenne
      ...dans tous les cœurs (3); il faut que la nation se lève ; partout le peuple sera vainqu... ...présentée. Il faut que, par une commotion rapide, le feu du patriotisme circule dans tous les cœurs (3); il faut que la nation se lève ; partout le peuple sera vainqueur, car il n'attend pour agir que l'impulsion que vous lui donnerez. C'est d'ic...

      Séance du jeudi 5 septembre 1793

      page 415
      Speaker: Danton
      ...traordinaires ne cesseront que quand la nation aura donné à chaque citoyen un fusiL An... ...tre de la guerre pour des fabrications d'armes; décrétez que ces fabrications extraordinaires ne cesseront que quand la nation aura donné à chaque citoyen un fusiL Annonçons la ferme résolution d'à voir autant de fusils et presque autant de canon...

      Séance du jeudi 5 septembre 1793

      page 424
      Speaker: Thuriot
      ... à s'occuper de la liberté d'une grande nation, du bonheur universel. Aucun événement ... ...rdonnée pour poursuivre leur atroce système. Tout doit être calculé, lorsqu'on a à s'occuper de la liberté d'une grande nation, du bonheur universel. Aucun événement ne doit être transmis dans les annales de la Révolution, auquel on ne puisse ass...

      Séance du jeudi 5 septembre 1793

      page 433
      ...iront en sus de la paye accordée par la nation, de la moitié de celle des préposés; et... ... qu'à décréter que tous les soldats invalides qui pourront faire ce service, jouiront en sus de la paye accordée par la nation, de la moitié de celle des préposés; et vous pourrez compter sur ces braves et vieilles moustaches.
    • Séance du vendredi 6 septembre 1793

      - search term matches: (4)

      Séance du vendredi 6 septembre 1793

      page 450
      ...ns réellement pour amis la majorité des nations ; que leur apparente inimitié n'est qu'... ...l'opinion de tous les peuples placés près de nous sur le continent; que nous avons réellement pour amis la majorité des nations ; que leur apparente inimitié n'est qu'une suite passagère de la violence exercée sur elles par leur gouvernement, et q...
      « C'était sans doute à la nation française qu'il appartenait d'affranchi... « C'était sans doute à la nation française qu'il appartenait d'affranchir l'Europe, et nous la voyons, avec joie, remplir ses grandes destinées; espéron...

      Séance du vendredi 6 septembre 1793

      page 451
      ...oujours tes cris redoublés de : Vive la nation ! Vive la République, une et indivisibl... ...s, tes anciens drapeaux, la bannière et 1e drapeau rouge ; l'on y a dansé ; et toujours tes cris redoublés de : Vive la nation ! Vive la République, une et indivisible, ont fait retentir les airs.

      Séance du vendredi 6 septembre 1793

      page 455
      ...re des artistes du théâtre appelé de la Nation, relative à leur détention dans la mais... 5° Au comité de sûreté générale, la lettre des artistes du théâtre appelé de la Nation, relative à leur détention dans la maison d'arrêt (1) ;

      Séance du vendredi 6 septembre 1793

      page 457
      ...le roi! et autres termes injurieux à la nation, ce qui caractérise cet attroupement d'... ...ont été accompagnés du son du tambour, de cris plusieurs fois répétés de : Vive le roi! et autres termes injurieux à la nation, ce qui caractérise cet attroupement d'émeute contre-révolutionnaire ;
      ...e roi ! et autres termes injurieux à la nation se sont fait entendre parmi eux ; ...tir de l'église, les jeunes gens attroupés dans le cimetière, les cris de Vive le roi ! et autres termes injurieux à la nation se sont fait entendre parmi eux ;
      ... le roi et autres termes injurieux à la nation ; ...u'aux attroupements qui ont eu heu ensuite et où l'on a proféré les mots de Vive le roi et autres termes injurieux à la nation ;
      ... Vive le roi ! et autres injurieux à la nation. ... et instigateurs desdits attroupements, et d'avoir proféré eux-mêmes les mots de Vive le roi ! et autres injurieux à la nation.

      Séance du vendredi 6 septembre 1793

      page 458
      ... à ces hommes gonflés des trésors de la nation les biens qu'ils lui ont usurpés. ...ut mettre un frein à la cupidité en épurant la dette pubhque, et faire restituer à ces hommes gonflés des trésors de la nation les biens qu'ils lui ont usurpés.

      Séance du vendredi 6 septembre 1793

      page 462
      Speaker: Coupé
      ...t des hommes même en faveur desquels la nation française exerce journellement des acte... ...nnemies de La République, violant les droits de la guerre et des gens, se servent des hommes même en faveur desquels la nation française exerce journellement des actes de bienfaisance et d'hospitalité pour les diriger contre elle, et que le salut...

      Séance du vendredi 6 septembre 1793

      page 463
      Speaker: Coupé
      ...conque, ou qui se seront supposés d'une nation différente de celle sur le territoire d... « Ceux qui seront découverts sous un déguisement ou travestissement quelconque, ou qui se seront supposés d'une nation différente de celle sur le territoire de laquelle ils sont nés, seront punis de mort

      Séance du vendredi 6 septembre 1793

      page 467
      Speaker: Lakanal
      ...ateurs contre la Répubhque et contre la nation, tous ceux qui se séparent de la Conven... « Français, qui de vous pourra désormais douter qu'ils ne soient des conspirateurs contre la Répubhque et contre la nation, tous ceux qui se séparent de la Convention nationale ?
      Speaker: Lakanal
      accusés par la nation de partager les sentiments odieux des h... accusés par la nation de partager les sentiments odieux des habitants de Toulon, si, apprenant cette horrible nouvelle, vous n'alliez cerner ...
    • Séance du samedi 7 septembre 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du samedi 7 septembre 1793

      page 484
      ...es moyens conformes aux principes d'une nation juste et généreuse. Ils récompensent le... ...e succès de cette grande mesure de salut public; l'emprunt forcé l'opérera par des moyens conformes aux principes d'une nation juste et généreuse. Ils récompensent le civisme, contiennent la malveillance et allient le bien du service public avec ...

      Séance du samedi 7 septembre 1793

      page 486
      ... déduction les intérêts qu'il paie à la nation, mais non pas le montant de l'annuité q... ...minution de revenu : l'acquéreur d'un bien national peut bien comprendre dans sa déduction les intérêts qu'il paie à la nation, mais non pas le montant de l'annuité qu'il aura remboursée.
      ... principes, qu'ils sont placés entre la nation et les particuliers; que la nation ...généraux des communes, auxquels le choix est délégué, doivent se pénétrer de ces principes, qu'ils sont placés entre la nation et les particuliers; que la nation

      Séance du samedi 7 septembre 1793

      page 489
      ...u même des meubles, vendus au nom de la nation, et payer avec son récépissé, en ajouta... ...ansporter dans un district, acheter directement une maison, des fonds de terre ou même des meubles, vendus au nom de la nation, et payer avec son récépissé, en ajoutant, pour les fonds de terre et les meubles, une somme égale en assignats. Il se ...

      Séance du samedi 7 septembre 1793

      page 490
      ... mais s'ils veulent y prendre part, la' nation recevra leur offrande avec reconnaissan... ...marié et père de deux enfants, qui n'a que 4,500 livres de rente, ne doit rien : mais s'ils veulent y prendre part, la' nation recevra leur offrande avec reconnaissance, leurs noms seront honorablement inscrits dans la salle d'assemblée des munic...

      Séance du samedi 7 septembre 1793

      page 491
      Speaker: Ramel
      ...bourser le montant des prêts faits à la nation pour l'armée de Mayence, pendant le siè... ... finances, la Convention nationale décrète que la trésorerie est autorisée à rembourser le montant des prêts faits à la nation pour l'armée de Mayence, pendant le siège de cette ville, en même valeur, ainsi qu'à payer l'indemnité en assignats, co...
    • Séance du dimanche 8 septembre 1793

      - search term matches: (6)

      Séance du dimanche 8 septembre 1793

      page 510
      Speaker: Merlin
      ...23 octobre 1790, il n'y a heu contre la nation à aucune indemnité, pour raison de la s... ...evables doivent les racheter eux-mêmes, aux termes de l'article 14 du décret du 23 octobre 1790, il n'y a heu contre la nation à aucune indemnité, pour raison de la suppression de toutes autres dîmes inféodées seigneuriales ou laïcales qui n'ont ...
      Speaker: Merlin
      « Ceux qui ont acquis de la nation des droits supprimés par le présent, dé... « Ceux qui ont acquis de la nation des droits supprimés par le présent, décret, sans mélange d'autres biens ou de droits conservés, jouiront de l'effet de...

      Séance du dimanche 8 septembre 1793

      page 511
      Speaker: Merlin
      « Quant à ceux qui ont acquis de la nation des droits supprimés par le présent déc... « Quant à ceux qui ont acquis de la nation des droits supprimés par le présent décret conjointement avec .d'autres biens ou droits conservés, il leur sera fait dé...

      Séance du dimanche 8 septembre 1793

      page 512
      Speaker: Merlin
      ...eigneurie, sont censées appartenir à la nation, sans préjudice des droits que les comm... ... circonscrites dans le territoire particulier d'une commune ou d'une ci-devant seigneurie, sont censées appartenir à la nation, sans préjudice des droits que les communautés ou les particuliers pourraient y avoir acquis, et qu'ils seront tenus de...

      Séance du dimanche 8 septembre 1793

      page 519
      ...tituant ses caprices aux volontés de la nation, voudrait exercer un pouvoir arbitraire... ...le répétera les décrets de la volonté générale, et malheur à l'insensé qui, substituant ses caprices aux volontés de la nation, voudrait exercer un pouvoir arbitraire, qu'il pense que le glaive de la justice qui lui est confié, menace aussi sa tê...

      Séance du dimanche 8 septembre 1793

      page 521
      ..., et dont les succès font l'attente des nations et l'espoir de la postérité ! Citoyens,... ...et la splendeur naissantes offusquent déjà l'œil des despotes jaloux et inquiets, et dont les succès font l'attente des nations et l'espoir de la postérité ! Citoyens, voyez vos aînés dans la carrière arrêter non seulement les efforts des puissanc...

      Séance du dimanche 8 septembre 1793

      page 524
      ...on qui, sans blesser les intérêts de la nation, met hors d'atteinte ceux des particuli... ... cette mesure, ont cru devoir laisser aux adjudicataires la ressource d'une option qui, sans blesser les intérêts de la nation, met hors d'atteinte ceux des particuliers, relativement à la partie des conventions qu'ils ont souscrites, et que la l...

      Séance du dimanche 8 septembre 1793

      page 527
      ...r. Ces coni^-missaires demandent que la nation tende une mnin secourable aux victimes ... ...au de cendres ; presque tous les blancs ont été égorgés par les hommes de couleur. Ces coni^-missaires demandent que la nation tende une mnin secourable aux victimes infortunées qui ont échappé à la barbarie des nègres africains. »

      Séance du dimanche 8 septembre 1793

      page 528
      Speaker: Rühl
      ...almalète, se prétendant créancier de la nation, lui accorde mainlevée des saisies de f... ...tion de Petitjean (4)] renvoie au comité de liquidation la pétition du citoyen Valmalète, se prétendant créancier de la nation, lui accorde mainlevée des saisies de fruits faites à son préjudice, et ordonne la surséance provisoire de toutes pours...
      Speaker: Ramel
      ... biens des individus étrangers avec les nations desquels la Répubhque est en guerre. ...t funeste aux finances le décret qui ordonne le séquestre de la confiscation des biens des individus étrangers avec les nations desquels la Répubhque est en guerre.

      Séance du dimanche 8 septembre 1793

      page 538
      ...ue tous les bons citoyens de toutes les nations, de contribuer de nos moyens âu bonheur... ... fait son rapport à cet égard. La législature française, nous a invités, ainsi que tous les bons citoyens de toutes les nations, de contribuer de nos moyens âu bonheur du peuple. Le plan que nous .avons conçu est dans le véritable esprit du commer...
      ...i puisse jamais produire le bonheur des nations; nous demandons votre autorisation pour... ...us adressons, sur le même grand principe, que nous reconnaissons pour le seul qui puisse jamais produire le bonheur des nations; nous demandons votre autorisation pour établir un projet de souscription volontaire, que nous croyons capable d'opérer...
    • Séance du lundi 9 septembre 1793

      - search term matches: (17)

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 553
      Au citoyen Président de la Convention nation/de. Au citoyen Président de la Convention nation/de.

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 558
      ...fois elle s'est emparée de l'esprit des nations. ...ice de plusieurs peuples : tant il est difficile de détruire l'erreur quand une fois elle s'est emparée de l'esprit des nations.

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 559
      ...int de ralliement que l'assemblée de la nation, où elle se trouve elle doit être toujo... « N'ayez d'autre point de ralliement que l'assemblée de la nation, où elle se trouve elle doit être toujours votre centre et votre salut.

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 566
      Speaker: Lakanal
      Les dettes passives dont la nation se charge, Les dettes passives dont la nation se charge,
      Speaker: Lakanal
      nation, de la somme de... 107,1991. 3 s. 11 d. nation, de la somme de... 107,1991. 3 s. 11 d.

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 573
      ...ourir sus. Leurs biens sont acquis à la nation. Les corps administratifs des lieux où ... ...la patrie, et mis hors la loi. Il est ordonné à tous les bons citoyens de leur courir sus. Leurs biens sont acquis à la nation. Les corps administratifs des lieux où ils sont situés les feront sur-le-champ mettre en séquestre.

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 576
      Speaker: Lecointre
      ...e rougit pas d'opposer au courage d'une nation franche et généreuse l'assassinat, l'in... ...e machiavéliste effronté, dont la politique infernale repose sur le crime, qui ne rougit pas d'opposer au courage d'une nation franche et généreuse l'assassinat, l'incendie et la corruption, ne sont plus pour vous un mystère : asservir la France,...

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 580
      Speaker: Lecointre
      ...stre pour grossir, avec les fonds de la nation, la caisse des révoltés. Vous avez vu q... Mais Puissand ne négligeait pas de travailler auprès du ministre pour grossir, avec les fonds de la nation, la caisse des révoltés. Vous avez vu que le comité central de Toulon avait arrêté 8 millions destinés pour l'armée d'I...

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 581
      Speaker: Lecointre
      ...u'on s'en remette à la générosité d'une nation loyale et libre[; et il exige qu'on se ...
      ...diterranée, et usurpera en faveur de sa nation le riche commerce du Levant.
      ...st l'abondance et le commerce qu'il veut ramener au milieu de nous. Il demande qu'on s'en remette à la générosité d'une nation loyale et libre[; et il exige qu'on se joigne aux puissances coalisées pour faire la guerre aux factieux. Mais préalabl...
      ...'un morceau de pain la récompense de la trahison, tandis qu'il régnera sur la Méditerranée, et usurpera en faveur de sa nation le riche commerce du Levant.

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 582
      Speaker: Lecointre
      ...ropriétés particulières au profit de la nation, ne sera qu'un acte de justice, et non ... ...nale; ils l'ont aliénée par la plus noire des perfidies, et la saisie de leurs propriétés particulières au profit de la nation, ne sera qu'un acte de justice, et non le dédommagement du mal qu'ils lui ont fait.

      Séance du lundi 9 septembre 1793

      page 583
      Speaker: Lecointre
      ...ourir sus. Leurs biens sont acquis à la nation. Les corps administratifs des heux où i... hors de la loi. Il est ordonné à tous les bons citoyens de leur courir sus. Leurs biens sont acquis à la nation. Les corps administratifs des heux où ils sont situés les feront sur-le-champ mettre en séquestre.
    • Séance du mardi 10 septembre 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 10 septembre 1793

      page 620
      district, le serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté, l'égalité et ... district, le serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté, l'égalité et la Constitution républicaine que le peuple français a acceptée. Une salve d'arti...

      Séance du mardi 10 septembre 1793

      page 624
      ...t exécrable à toute la Répubhque et aux nations qui tiennent encore à la loi naturelle....
      ...i déclarer qu'à défaut de l'obtenir, la nation ne se couvrira point de l'opprobre de p...
      ...itoyens représentants, la Société populaire vous invite à dénoncer cet assassinat exécrable à toute la Répubhque et aux nations qui tiennent encore à la loi naturelle. Veuillez donner ordre à notre général de l'armée du Nord d'en instruire le général des Autrichiens, d'en requérir vengeance et de lui déclarer qu'à défaut de l'obtenir, la nation ne se couvrira point de l'opprobre de pareilles représailles contraires à la loinaturehe, mais qu'elle avisera aux moye...

      Séance du mardi 10 septembre 1793

      page 626
      ... des cris mille fais répétés de Vive la Nation, Vive la Constitution, ...impure, son discours terminé fut couvert des plus vifs applaudissements et suivi des cris mille fais répétés de Vive la Nation, Vive la Constitution,

      Séance du mardi 10 septembre 1793

      page 643
      Speaker: Carnot
      ...pager autant qu'il est en lui, dans une nation juste, le crime ne reste point impuni. ... « Je crois qu'il est du devoir d'un vrai républicain de propager autant qu'il est en lui, dans une nation juste, le crime ne reste point impuni. Le nommé Docahan, natif de Polsenheim, département du Haut-Rhin, émigré depuis q...
    • Séance du mercredi 11 septembre 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du mercredi 11 septembre 1793

      page 647
      ...es titres que j'ai à la confiance de la nation, afin que je puisse me rendre utile par... ... de la loi. Je demande d'être lavé par un acte pubhc qui atteste honorablement les titres que j'ai à la confiance de la nation, afin que je puisse me rendre utile par mes talents et mes services à la cause de la liberté, pour laquelle je suis ven...

      Séance du mercredi 11 septembre 1793

      page 649
      ...es cris mille fois répétés de : Vive la Nation! Vive la République! ...ser en bataillon, ils sont partis le 1er de ce mois, en faisant retentir l'air des cris mille fois répétés de : Vive la Nation! Vive la République!
      « Le 10 août, la nation se réunissant autour de vous, vous décl...
      ...ceptant une Constitution qui change une nation de 25 millions d'hommes en une famille ...
      « Le 10 août, la nation se réunissant autour de vous, vous déclara solennellement ses régénérateurs. En présence de l'Eternel, à la face de l'univers étonné, elle jura la chute des tyrans en acceptant une Constitution qui change une nation de 25 millions d'hommes en une famille de frères. La coupe fraternelle qui porta sur les lèvres de nos envoyés l'eau sa...

      Séance du mercredi 11 septembre 1793

      page 657
      ...deux bataillons seront à la solde de la nation, et sous les ordres des officiers génér... Ces deux bataillons seront à la solde de la nation, et sous les ordres des officiers généraux de l'armée des Alpes.

      Séance du mercredi 11 septembre 1793

      page 663
      Speaker: Le Président
      ... ayant réclamées comme appartenant à la nation, la mainlevée' de la prise a été pronon... Le ministre les ayant réclamées comme appartenant à la nation, la mainlevée' de la prise a été prononcée par les tribunaux de commerce, mais la municipalité de Marseille a gardé les...
      Speaker: Le Président
      ...'elle avait acheté pour le compte de la Nation, mais ce riz a été vendu avec avantage,...
      ...ait coûté (le bénéfice, au profit de la Nation est d'environ 30 mille Hvres), et le pr...
      ...a maison Eeguy a été obligée de faire revendre la plus grande partie de celui qu'elle avait acheté pour le compte de la Nation, mais ce riz a été vendu avec avantage, c'est-à-dire au-dessus de ce qu'il avait coûté (le bénéfice, au profit de la Nation est d'environ 30 mille Hvres), et le produit en a été employé en achat de froment.
      Speaker: Le Président
      ... soumis de prendre pour le compte de la Nation tous les gorins que les citoyens d'Espa... Le ministre de l'intérieur s'est soumis de prendre pour le compte de la Nation tous les gorins que les citoyens d'Espagnac et "Nicolch pourront fournir en sus de leur soumission, d'ici au premier ja...

      Séance du mercredi 11 septembre 1793

      page 664
      Speaker: Le Président
      ...0 et ils se sont ,; soumis à payer à la Nation une somme de cinquante mille hvres si l... ...de fonds aux frères Desjardins, mais il leur a été alloué une commission de 2 0/0 et ils se sont ,; soumis à payer à la Nation une somme de cinquante mille hvres si leur soumission n'était pas ponctuellement exécutée.

      Séance du mercredi 11 septembre 1793

      page 669
      Speaker: Fourcroy
      ...ant faire jouir le plus tôt possible la nation française de ce bienfait de la révoluti... ...blissement des mesures uniformes dans toute l'étendue de la République, et désirant faire jouir le plus tôt possible la nation française de ce bienfait de la révolution, en effaçant jusqu'à la trace des divisions territoriales et féodales, dont l...

      Séance du mercredi 11 septembre 1793

      page 672
      Speaker: Fourcroy
      « 4° Enfin que le vœu de la nation étant que tous les héritages deviennent... « 4° Enfin que le vœu de la nation étant que tous les héritages deviennent hbres, il serait plus juste et plus naturel que le propriétaire eût la faculté ...

      Séance du mercredi 11 septembre 1793

      page 673
      Speaker: Fourcroy
      « Au reste, il est de l'intérêt de la nation que les bailleurs soient maintenus dans... « Au reste, il est de l'intérêt de la nation que les bailleurs soient maintenus dans leur droitfda propriété, et qu'ils soient chargés du paiement de la contributio...
  • Tome 74 : Du 12 au 22 septembre 1793 showing 10 of 21 results view all
    • Séance du jeudi 12 septembre 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du jeudi 12 septembre 1793

      page 3
      ...ortée par chaque municipalité ou par la nation. Cet ouvrage serait par demandes et par... ...fisant d'exemplaires à raison de la population. Cette dépense se trouverait supportée par chaque municipalité ou par la nation. Cet ouvrage serait par demandes et par réponses, d un style à la portée des personnes les moins instruites et des enfa...

      Séance du jeudi 12 septembre 1793

      page 5
      ...e d'Orbais (3), aux représentants de la nation. Les citoyens composant la Société républicaine de la commune d'Orbais (3), aux représentants de la nation.

      Séance du jeudi 12 septembre 1793

      page 12
      ...faisante, comme de la plus éclairée des nations. L'enfance abandonnée à sa faiblesse au... ...s y retrouveront des pères et le monde y reconnaîtra les organes de la plus bienfaisante, comme de la plus éclairée des nations. L'enfance abandonnée à sa faiblesse aura donc désormais des secours proportionnés à ses besoins; la vieillesse indigen...

      Séance du jeudi 12 septembre 1793

      page 14
      « Enfin les vœux de la nation sont remplis, Dunkerque n'a plus devant... « Enfin les vœux de la nation sont remplis, Dunkerque n'a plus devant ses murs les soldats de la tyrannie.

      Séance du jeudi 12 septembre 1793

      page 18
      Speaker: Loysel
      ...us. Il en résultera un avantage pour la nation, par l'économie que procurera, dans la ... ... de la circulation les petites coupures actuelles d'assignats de 10, 15 et 25 sous. Il en résultera un avantage pour la nation, par l'économie que procurera, dans la suite, la suppression de ces petites coupures d'assignats, dont la fabrication e...

      Séance du jeudi 12 septembre 1793

      page 24
      Speaker: Cambon
      ...aux des fortunes en portefeuille, et la nation alors pourra prendre des mesures conven... ...cédé, tant en monnaie de France qu'en monnaie étrangère, cela nous fournira le taux des fortunes en portefeuille, et la nation alors pourra prendre des mesures convenables pour l'imposer avec justesse; c'est le commencement d'un système heureux; ...
    • Séance du jeudi 19 septembre 1793, au soir

      - search term matches: (3)

      Séance du jeudi 19 septembre 1793, au soir

      page 498
      ...iétés populaires sont les leviers de la nation, les pépinières fécondes qui doivent do... ...une existence constitutionnelle, et par là, vous avez sauvé la liberté : les sociétés populaires sont les leviers de la nation, les pépinières fécondes qui doivent donner des défenseurs à la patrie, et dans les combats, et dans les tribunes aux h...

      Séance du jeudi 19 septembre 1793, au soir

      page 499
      ...a reçu la peine due à son crime de lèse-nation. N'aurions-nous détruit l'horrible préj... ...un grand nombre de mandataires du peuple ont trahi leurs serments et personne n'a reçu la peine due à son crime de lèse-nation. N'aurions-nous détruit l'horrible préjugé de la royauté que pour ériger en brevet d'impunité, en respect et en soumiss...

      Séance du jeudi 19 septembre 1793, au soir

      page 500
      ...ez en usage toutes les ressources de la nation: faites sortir des ateliers de luxe et ... a Législateurs, mettez en usage toutes les ressources de la nation: faites sortir des ateliers de luxe et d'épicuréïsme tous ces Français dont la patrie réclame la jeunesse et la force. ...
    • Séance du vendredi 20 septembre 1793

      - search term matches: (18)

      Séance du vendredi 20 septembre 1793

      page 505
      Speaker: Fabre d'Églantine
      ...amment eu en vue que les intérêts de la nation, le soulagement et le bonheur du peuple... ...mêmes que ceux qu'a toujours proférés la partie des législateurs qui n'ont constamment eu en vue que les intérêts de la nation, le soulagement et le bonheur du peuple.

      Séance du vendredi 20 septembre 1793

      page 507
      Speaker: Fabre d'Églantine
      ...ble de leur mériter l'approbation de la nation française. ...e nécessité que ceux de qui ils sont émanés leur aient imprimé un caractère capable de leur mériter l'approbation de la nation française.
      Speaker: Fabre d'Églantine
      ...ticuliers, que l'utilité com-mune de la nation, il faut réclamer pour lui, contre lui-... ...ansgresser cette i ortion de l'ordre public qui regarde moins l'avantage des particuliers, que l'utilité com-mune de la nation, il faut réclamer pour lui, contre lui-même.

      Séance du vendredi 20 septembre 1793

      page 509
      Speaker: Fabre d'Églantine
      ... demandée par la majorité absolue de la nation; rendez-vous à son vœu bien prononcé. ...-devant nobles et des prêtres de tous les emplois civils et militaires, vous est demandée par la majorité absolue de la nation; rendez-vous à son vœu bien prononcé.

      Séance du vendredi 20 septembre 1793

      page 517
      ...expire. Ignorent-ils encore que, si une nation libre et puissante peut avoir plusieurs... le fédéralisme expire. Ignorent-ils encore que, si une nation libre et puissante peut avoir plusieurs ennemis, il n'en est pas d'assez forts pour opérer sa ruine? Ignorent-ils que s...

      Séance du vendredi 20 septembre 1793

      page 523
      ...u'ils recevraient des traitements de la nation. Si une loi semblable avait son exécuti...
      ...nt déjà persécutés. Que peut espérer la nation en salariant ces homme pervers, elle ne...
      ... leur avaient ôté un héritage réel; et pour les en indemniser il a été décrété qu'ils recevraient des traitements de la nation. Si une loi semblable avait son exécution, elle récompenserait les vexations de ces inhumains, de la bourse même de ceux qu'ils ont déjà persécutés. Que peut espérer la nation en salariant ces homme pervers, elle ne doit qu'en attendre des ennemis plus dangereux, et autant vaudrait faire passer...

      Séance du vendredi 20 septembre 1793

      page 524
      ...voltés de la Vendée, vous ayez vengé la nation des hautes trahisons des généraux, vous... ...ts, vous avez brisé les fers des patriotes de Marseille, vous avez réduit les révoltés de la Vendée, vous ayez vengé la nation des hautes trahisons des généraux, vous avez, etc.....
      ...tement du Cher, aux représentants de la nation. Adresse du Conseil général du département du Cher, aux représentants de la nation.

      Séance du vendredi 20 septembre 1793

      page 535
      Speaker: Fabre d'Églantine
      ...s travailler le reste de la semaine. La nation paie beaucoup plus que le double; je vo... ...vaillant deux jours de suite, il se fait payer 32 livres et trouve de quoi ne pas travailler le reste de la semaine. La nation paie beaucoup plus que le double; je voudrais au moins que, pour forcer les ouvriers à travailler, au lieu d'aller aux ...

      Séance du vendredi 20 septembre 1793

      page 537
      Speaker: Collot-d'Herbois
      ...istrict d'Angou-lême, pour assurer à la nation la reprise des droits qu'elle pourrait ... ...oyens Poupillier et Sillière; à la charge par eux de déposer dans la caisse du district d'Angou-lême, pour assurer à la nation la reprise des droits qu'elle pourrait avoir à exercer vers ledit Lambert, la part qui reviendra à cet entrepreneur dan...
    • Séance du samedi 21 septembre 1793

      - search term matches: (18)

      Séance du samedi 21 septembre 1793

      page 560
      ...s du souverain, aux représentants de la nation française. Adresse des commissaires du souverain, aux représentants de la nation française.

      Séance du samedi 21 septembre 1793

      page 563
      ...pour sa conservation tout l'appui de la nation entière. ... persuadée par avance qu'elle aura de rudes combats à livrer, elle vous demande pour sa conservation tout l'appui de la nation entière.

      Séance du samedi 21 septembre 1793

      page 565
      ...le succès du combat à mort livré par la nation aux rois, aux prêtres, aux nobles, aux ... ...iqués, à l'honneur de terminer la guerre que le crime fait à la vertu, de hâter le succès du combat à mort livré par la nation aux rois, aux prêtres, aux nobles, aux égoïstes, enfin aux aristocrates de toutes les espèces.
      « Dans ce combat à mort que la nation livre à tous les nobles, à tous les ari... « Dans ce combat à mort que la nation livre à tous les nobles, à tous les aristocrates, à tous les égoïstes; Républicains, elle vous assigne à chacun votre p...

      Séance du samedi 21 septembre 1793

      page 579
      Speaker: Cambon
      ... appartenant à des alliés ou amis de la nation, quand même il devrait s'ensuivre quelq... ... embarqués pour être transportés dans un établissement français, ou dans un port appartenant à des alliés ou amis de la nation, quand même il devrait s'ensuivre quelque expédition pour laquelle on projetterait un nouvel embarquement.
      Speaker: Cambon
      ... commerce employés pour le compte de la nation et soldés par elle, auront pareillement... Les équipages des bâtiments du commerce employés pour le compte de la nation et soldés par elle, auront pareillement part aux prises, suivant le grade qu'ils ont au service.

      Séance du samedi 21 septembre 1793

      page 580
      Speaker: Cambon
      ...et comme cette répartition n'est que de nation à nation, les frégates et autres bâtiments n'aur... ...ison du nombre de vaisseaux, sans avoir égard aux frégates et autres bâtiments; et comme cette répartition n'est que de nation à nation, les frégates et autres bâtiments n'auront pas moins la part qui leur revient dans la masse attribuée à chaque armée al...

      Séance du samedi 21 septembre 1793

      page 583
      Speaker: Cambon
      ...e transport frétés pour le compte de la Nation, dont les équipages sont à sa solde, au... ... embarqués sur les vaisseaux et autres bâtiments de l'Etat, ou sur des navires de transport frétés pour le compte de la Nation, dont les équipages sont à sa solde, auront part aux prises, selon leurs grades correspondants avec ceux de la marine, ...
      Speaker: Cambon
      ...e transport frétés pour le compte de la Nation, auront part aux prises selon leurs gra... ... embarqués sur les vaisseaux et autres bâtiments de l'Etat, ou sur des navires de transport frétés pour le compte de la Nation, auront part aux prises selon leurs grades correspondant avec ceux de l'infanterie et de l'artillerie de marine.

      Séance du samedi 21 septembre 1793

      page 586
      Speaker: Cambon
      ... littéraires patentées ou dotées par la nation. 7 août dernier, qui supprime toutes les académies, sociétés littéraires patentées ou dotées par la nation.

      Séance du samedi 21 septembre 1793

      page 587
      Speaker: Cambon
      ...ompus par les cris répétés de : Vive la nation, Vive la République une et. indivisible... ...cours patriotiques remplis d'énergie et analogues à la fête ; ils ont été interrompus par les cris répétés de : Vive la nation, Vive la République une et. indivisible, Vive la Convention nationale! Un même vœu, un même sentiment animaient la mult...

      Séance du samedi 21 septembre 1793

      page 588
      ...récédentes, à la vente, au profit de la nation, des terrains des cimetières existant d... ... il sera procédé dans la forme et après les formalités prescrites par les lois précédentes, à la vente, au profit de la nation, des terrains des cimetières existant dans l'intérieur de la ville de Reims, remplacés par celui qui sera établi sur le...
    • Séance du dimanche 22 septembre 1793

      - search term matches: (4)

      Séance du dimanche 22 septembre 1793

      page 633
      ...nserver, à moins que les intérêts de la nation ne s'y trouvent compromis; auquel cas l... ... en peuvent résulter pour la jeunesse, il plaise à la Convention nationale de conserver, à moins que les intérêts de la nation ne s'y trouvent compromis; auquel cas la Convention, qui ne veut que la justice, serait priée d'accorder un traitement ...
      ...ndrons plus efficacement aux vues de la nation, » Il proteste de son dévouement à la R... « Nous en deviendrons plus exacts à remplir nos devoirs, dit-il, et nous répondrons plus efficacement aux vues de la nation, » Il proteste de son dévouement à la République, et propose de décréter qu'aucun prêtre non âgé de 60 ans ne jouira d'...

      Séance du dimanche 22 septembre 1793

      page 634
      ...tâche immense vous était imposée par la nation, celle de lui donner une constitution r... « Depuis longtemps une tâche immense vous était imposée par la nation, celle de lui donner une constitution républicaine. Les passions les plus exaspérées, les haines les plus violentes fom...

      Séance du dimanche 22 septembre 1793

      page 641
      ...auriers à cueillir et qu'elle doit à la nation d'autres sacrifices. ...a subsistance du peuple assurée et l'agiotage détruit, il lui reste encore des lauriers à cueillir et qu'elle doit à la nation d'autres sacrifices.
      ... vous reste des lauriers à cueillir, la nation exige de vous d'autres sacrifices. Vous... ... des Français; mais vous n'êtes pas parvenus jusqu'au terme' °-e vos travaux, il vous reste des lauriers à cueillir, la nation exige de vous d'autres sacrifices. Vous avez terrassé l'hydre de l'aristocratie, mais elle respire encore. Voyez-là aba...

      Séance du dimanche 22 septembre 1793

      page 642
      ...caine d'Annecy, aux représentants de la nation française. La Société républicaine d'Annecy, aux représentants de la nation française.

      Séance du dimanche 22 septembre 1793

      page 644
      ...e, osaient naguère dicter des lois à la nation entière; ce ne sont pas des administrat... ...le langage du fédéralisme; ce n'étaient pas des sans-culottes qui, dans Marseille, osaient naguère dicter des lois à la nation entière; ce ne sont pas des administrateurs sans-culottes qui viennent d'arborer dans Lyon l'étendard de la rébellion; ...
      « Représentants de la nation, le peuple a parlé, décrétez le renouve... « Représentants de la nation, le peuple a parlé, décrétez le renouvellement le plus prochain de toutes les administrations publiques; décrétez l'exc...

      Séance du dimanche 22 septembre 1793

      page 648
      Speaker: Thuriot
      protection spéciale de la nation, et que les prêtres ainsi mariés ont bi... protection spéciale de la nation, et que les prêtres ainsi mariés ont bien mérité de la patrie.
      Speaker: Thuriot
      ... sont sous la protection spéciale de la nation, et que les prêtres ainsi mariés, ont b... ...ontractés par les prêtres avec des personnes pauvres et d'une vulgarité notoire, sont sous la protection spéciale de la nation, et que les prêtres ainsi mariés, ont bien mérité de la patrie.

      Séance du dimanche 22 septembre 1793

      page 650
      Speaker: Thuriot
      ...eront sous la sauvegarde spéciale de la nation. que les mariages des prêtres seront sous la sauvegarde spéciale de la nation.
      ...prêtres soient sous la sauvegarde de la nation. (On applaudit.) ...avant de se présenter à sa municipalité. Il demande encore que les mariages des prêtres soient sous la sauvegarde de la nation. (On applaudit.)

      Séance du dimanche 22 septembre 1793

      page 652
      Speaker: Thuriot
      ...paître des travaux du peuple, alors les nations qui nous environnent animées par l'amou... ...on de ces hommes sanguinaires qui ne pallient leur conduite que pour mieux se repaître des travaux du peuple, alors les nations qui nous environnent animées par l'amour sacré de la liberté et de l'égalité suivront bientôt notre exemple.
    • Fait a la séance du 15 août 1793

      - search term matches: (109)

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 676
      ...t temps de républicaniser la dette : la nation, qui s'est chargée de l'acquitter, doit...
      ...eler d'anciennes injustices, puisque la nation ne s'est obligée à payer les rentes que...
      ...ction un pareil établissement a pu résister aux réformes de la Eévolution; il est temps de républicaniser la dette : la nation, qui s'est chargée de l'acquitter, doit réunir tous les titres sous une même dénomination; il est d'ailleurs convenable...
      ...ième, du quinzième, de 10 sols pour livre, qui n'ont d'autre utilité que de rappeler d'anciennes injustices, puisque la nation ne s'est obligée à payer les rentes que sur le pied de leur produit, à l'époque où elle s'en est chargée.
      La nation s'est chargée d'acquitter toutes ces re...
      ...minuer du montant des titres dus par la nation qui se trouveront dans cet actif.
      La nation s'est chargée d'acquitter toutes ces rentes, et de retirer l'actif de ces diverses corporations, de sorte que la première partie de la dette constituée doit diminuer du montant des titres dus par la nation qui se trouveront dans cet actif.
      ...ui doit être éteint, dans 30 années, la nation se chargeant d'acquitter le surplus des... ...re et mobilière, pour être employé : savoir, 10 deniers au paiement du capital qui doit être éteint, dans 30 années, la nation se chargeant d'acquitter le surplus des dettes s'il en existe.
      ...leur dette qui serait à la charge de la nation; en vain avait-on décrété la déchéance ... ...munes de fournir l'état de leurs actifs et passifs, pour connaître la partie de leur dette qui serait à la charge de la nation; en vain avait-on décrété la déchéance des maires et officiers municipaux qui ne les auraient pas fournis : le corps lé...

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 677
      La nation a acquitté exactement cette partie de l...
      ... qui, après avoir reçu les fonds que la nation leur devait, les ont employés à accapar...
      La nation a acquitté exactement cette partie de la dette à l'époque de son échéance; elle a acquitté aussi exactement les primes ...
      ...itude de ces paiements qui a produit le changement dans l'opinion des agioteurs, qui, après avoir reçu les fonds que la nation leur devait, les ont employés à accaparer les denrées et marchandises, ou le papier sur l'étranger : dès lors, leur int...
      ...mais elle a respecté les propriétés; la nation s'est engagée à rembourser les offices ... ...ts et son industrie. La Révolution a détruit tous ces privilèges et vexations ; mais elle a respecté les propriétés; la nation s'est engagée à rembourser les offices de judicature, de finance, jurandes, maîtrises et autres; c'est cet engagement q...

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 678
      ...'un titre de toutes les créances sur la nation; et s'il y a une exception à faire, ell... ... tandis que ceux de la dette à terme sont favorisés; il est temps de ne faire qu'un titre de toutes les créances sur la nation; et s'il y a une exception à faire, elle ne peut être qu'en faveur de ces citoyens qui, ayant perdu leur état par la ré...

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 680
      ...eur produit net. D'ailleurs, lorsque la nation s'est chargée de l'ancienne dette, elle... ... ne sont calculées dans les partages, ventes, que pour un capital, à raison de leur produit net. D'ailleurs, lorsque la nation s'est chargée de l'ancienne dette, elle ne s'est obligée de la payer que sur le pied de son produit, à l'époque où elle...
      ...n ne faisant pas mention du capital, la nation aura toujours dans sa main le taux du c...
      ...vendait sur la place que 800 livres, la nation pourrait offrir le remboursement de 50 ...
      ... monterait au-dessus de ce cours, où la nation gagnerait sans injustice, en se libéran...
      En ne faisant pas mention du capital, la nation aura toujours dans sa main le taux du crédit public, un débiteur en rente perpétuelle ayant toujours le droit de se libérer, si une inscription de 50 livres ne se vendait sur la place que 800 livres, la nation pourrait offrir le remboursement de 50 livres d'inscription sur le grand livre, sur le pied du denier 18, ou moyennant 900 livres. Dès ce moment, le crédit public monterait au-dessus de ce cours, où la nation gagnerait sans injustice, en se libérant, un dixième du capital, puisque le créancier serait le maître de garder sa ren...
      ...ibution ayant été établie depuis que la nation s'est chargée d'acquitter la dette : d'... ...n foncière, à laquelle certaines rentes ou intérêts sont assujettis, cette contribution ayant été établie depuis que la nation s'est chargée d'acquitter la dette : d'ailleurs nous vous proposons de décréter que toute la dette publique inscrite su...
      ...xception en faveur des créanciers de la nation, de 3,000 livres de capital et au-desso... Yous devez faire aussi une exception en faveur des créanciers de la nation, de 3,000 livres de capital et au-dessous, provenant de la liquidation, et continuer de les rembourser en assignats. Dé...
      ...'enrichir aux dépens du pauvre ou de la nation. Déjà ils se sont empressés d'accaparer... ...qu'elle ne tourne au profit de ces agioteurs qui ne négligent aucun moyen pour s'enrichir aux dépens du pauvre ou de la nation. Déjà ils se sont empressés d'accaparer à vil prix les créances au-dessous de 3,000 livres; déjà ils en sont possesseur...
      ...iverses créances ou réclamations sur la nation qui lui appartiennent, soit directement... tenu de fournir une déclaration signée, contenant l'énonciation des diverses créances ou réclamations sur la nation qui lui appartiennent, soit directement, ou par cession et transport; et en cas de fausse déclaration, il sera déchu de...
      ...avez pour toutes les obligations que la nation s'est imposées; il serait d'ailleurs in... ... d'après les conditions des contrats; vous prouverez par là le respect que vous avez pour toutes les obligations que la nation s'est imposées; il serait d'ailleurs injuste d'offrir à des étrangers qui se sont réservé leur remboursement en monnaie...
      ...les calculs ou paiements; mais comme la nation ne veut pas diminuer le droit des propr... ... porté sur le grand livre aucune fraction en sols ou deniers, afin de faciliter les calculs ou paiements; mais comme la nation ne veut pas diminuer le droit des propriétaires, nous vous proposons de supprimer les fractions au-dessous de 10 sols e...
      On ouvrira un compte de la nation sur le grand livre, au crédit duquel on... On ouvrira un compte de la nation sur le grand livre, au crédit duquel on portera toutes les extinctions, afin de reconnaître et constater dans tous les ...

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 681
      ...euses ou trop rigides ; mais lorsqu'une nation se régénère, il faut renouveler tout ce...
      ... répétons, et tous les créanciers de la nation seront républicains.
      Toutes ces mesures peuvent paraître minutieuses ou trop rigides ; mais lorsqu'une nation se régénère, il faut renouveler tout ce qui existe, afin de détruire les fausses opinions que de vieux contrats pourraient conserver. Républicanisez la dette, nous le répétons, et tous les créanciers de la nation seront républicains.
      ...s, dont le bénéfice est onéreux ou à la nation ou au propriétaire. ...ent, sont une vraie science et rendent nécessaire l'intermédiaire des grippe-sols, dont le bénéfice est onéreux ou à la nation ou au propriétaire.

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 682
      ...s droits du particulier avec ceux de la nation, et qu'elles sont dégagées des entraves... ... 19 février 1792 pour les oppositions, parce qu'elles nous ont paru concilier les droits du particulier avec ceux de la nation, et qu'elles sont dégagées des entraves de l'ancienne jurisprudence.
      ...toutes les fortunes, en créances sur la nation, y seront parfaitement connues. ...de la dette publique sera d'une grande utilité pour établir les contributions : toutes les fortunes, en créances sur la nation, y seront parfaitement connues.
      ... ne pas apprécier les sacrifices que la nation ne cesse de faire pour acquitter exacte... ...prix de cette protection ; les créanciers de la République sont trop justes pour ne pas apprécier les sacrifices que la nation ne cesse de faire pour acquitter exactement les rentes promises par le despotisme; d'ailleurs en payant à bureau ouvert...

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 683
      La nation aura donc pour garants de l'opération, ... La nation aura donc pour garants de l'opération, les liquidateurs qui auront fourni les états,
      ...ue les rentes qui leur sont dues par la nation, seront inscrites sur le grand livre, à... ...nature, conserveront l'administration provisoire de leurs biens et revenus, et que les rentes qui leur sont dues par la nation, seront inscrites sur le grand livre, à la lettre et sous le nom de la ville où sont situés les établissements, mais en...

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 684
      il faut que la nation qui s'est chargée des frais du culte, l... il faut que la nation qui s'est chargée des frais du culte, les paie comme toutes les autres dépenses ; nous vous proposons de supprimer, à c...

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 685
      ... faut donc, pour que les intérêts de la nation ne soient pas lésés, que les porteurs s... ... peuvent avoir été distraits de la quittance de finance ou effet au porteur : il faut donc, pour que les intérêts de la nation ne soient pas lésés, que les porteurs soient tenus de rapporter ceux qui étaient joints à leurs titres, qui n'étaient p...
      ...l; aujourd'hui, toutes les dettes de la nation devant être inscrites sur le grand livr... ...dernier; et ceux qui sont dus jusqu'à cette époque doivent être joints au capital; aujourd'hui, toutes les dettes de la nation devant être inscrites sur le grand livre, à compter du 1er janvier 1794-, vous devez rapporter les dispositions de cett...
      ...ever leur libération dans 30 années, la nation se chargeant d'acquitter le surplus des... ...un sol pour livre additionnel aux contributions foncière ou mobiliaire, pour achever leur libération dans 30 années, la nation se chargeant d'acquitter le surplus des dettes s'il en existe.
      ...s dettes doivent être à la charge de la nation, puisqu'elles ont été contractées pour ... ...es citoyens indigents, en faisant des sacrifices sur les denrées, etc. Toutes ces dettes doivent être à la charge de la nation, puisqu'elles ont été contractées pour la liberté commune.

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 686
      ...nt, sont aussi dettes nationales, si la nation s'empare des propriétés et des créances... corps constituant, sont aussi dettes nationales, si la nation s'empare des propriétés et des créances qui étaient affectées à leur paiement : cette mesure portera la consolation dan...
      ... déclaré que tous les objets dus par la nation aux communes, de quelque nature qu'ils ... ...lles elle acquittera les dettes, et jusqu'à concurrence de leur montant ; elle a déclaré que tous les objets dus par la nation aux communes, de quelque nature qu'ils soient, ne seront plus portés sur le livre et états de la dette publique : ainsi...
      ...u municipales, n'étant pas juste que la nation paie des dettes qui n'auraient pas eu l... ..., départements ou districts pour dépenses locales, ordinaires, administratives ou municipales, n'étant pas juste que la nation paie des dettes qui n'auraient pas eu lieu, si les contributions n'étaient pas arriérées, et qui seront acquittées avec...
      ...n sera portée au crédit du compte de la nation, comme dette éteinte à son profit. ...ation, aux créanciers, jusqu'à leur parfait paiement,, après lequel l'inscription sera portée au crédit du compte de la nation, comme dette éteinte à son profit.

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 688
      ...r des craintes sur le crédit public, la nation ayant encore à soutenir des attaques co... Dans ce moment d'inquiétude, où chacun paraît avoir des craintes sur le crédit public, la nation ayant encore à soutenir des attaques considérables, nous douterions du succès de cette mesure, malgré l'intérêt que nou...
      ...des meubles vendus pour le compte de la nation; enfin je serai exempt de l'emprunt for... ...e veux, je pourrai l'employer de suite en acquisition d'un domaine national, ou des meubles vendus pour le compte de la nation; enfin je serai exempt de l'emprunt forcé.

      Fait a la séance du 15 août 1793

      page 689
      l'actif de la nation augmentera de la valeur dès propriétés ... l'actif de la nation augmentera de la valeur dès propriétés des communes, qui sont déclarées propriétés nationales.
    • Table chronologique du Tome LXXIV

      - search term matches: (2)

      Table chronologique du Tome LXXIV

      page 746 - 761
      TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXXIV Pages. État des détenus dans les maisons de justice à la date du 10 septembre.................... 1 Offre du citoyen Guy-d'Aumont de payer les impositions de tous les habitants malaisés de la commune de Guiscard........................ 1 Don du citoyen Mahé....................... 2 Don patriotique du citoyen Richemin....... 2 Lettre de la citoyenne Cheval, relative
      ...
      i du 5 juin, 31 juillet, 17, 30 août et 13 septembre 1793.............. 737 Table des matières........................ 739 ERRATUM AU TOME LXXII Proclamation des représentants du peuple près l'armée du Rhin......................... 740 ADDENDUM AU PRESENT TOME Pièces relatives à l'accident dont deux volontaires d'un bataillon de la Somme ont été victime, à Oisy................................. 742
      TABLE CHRONOLOGIQUE DU TOME LXXIV Pages. État des détenus dans les maisons de justice à la date du 10 septembre.................... 1 Offre du citoyen Guy-d'Aumont de payer les impositions de tous les
      ...
      u Rhin......................... 740 ADDENDUM AU PRESENT TOME Pièces relatives à l'accident dont deux volontaires d'un bataillon de la Somme ont été victime, à Oisy................................. 742
    • C

      - search term matches: (4)

      C

      page 772
      ...oduction des titres des créances sur la nation (p. 283). ? Président (p. 500). ? Parle... ...e le rapport du décret qui proroge jusqu'au lor janvier 1794 le délai pour la production des titres des créances sur la nation (p. 283). ? Président (p. 500). ? Parle sur les mesures prises par le département de l'Hérault pour hâter la réquisitio...

      C

      page 774
      ...es titres des créances exigibles sur la nation (p. 483). ? Appuie la pétition du citoy... ... les citoyens (p. 319). ? Parle sur la prorogation du délai pour la production des titres des créances exigibles sur la nation (p. 483). ? Appuie la pétition du citoyen Fourcy (p. 534) (p. 535).

      C

      page 776
      ...es titres des créances exigibles sur la nation (19 septembre, p. 483). ...0), ? sur la prorogation jusqu'au lor janvier 1794 du délai pour la production des titres des créances exigibles sur la nation (19 septembre, p. 483).

      C

      page 779
      ...e rester à leur poste jusqu'à ce que la nation française ait dicté la paix à ses ennem... ...ections et la Société populaire de Honfleur prient les représentants du peuple de rester à leur poste jusqu'à ce que la nation française ait dicté la paix à ses ennemis (ibid. p. 388). ? Le conseii de la commune de Plaisance invite la Convention ...
      ... République soit reconue par toutes les nations de l'Europe (ibid. et p. suiv.). ? La S... ...invite les Montagnards de la Convention à demeurer à leur postejusqu'à ce que la République soit reconue par toutes les nations de l'Europe (ibid. et p. suiv.). ? La Société populaire de Lectoure invite la Convention à rester à son poste (ibid. p....
    • Séance du vendredi 13 septembre 1793

      - search term matches: (11)

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 32
      ...r liberté. Quel exemple pour toutes les nations de l'univers! Les Français républicains... ...à tous les peuples ce dont des hommes régénérés sont capables pour maintenir leur liberté. Quel exemple pour toutes les nations de l'univers! Les Français républicains leur apprennent que si elles veulent être libres, il ne tient qu'à elles; quell...

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 34
      ... la justice et de la bienfaisance de la nation française, au sort de laquelle ils vien... ...remboursement de laquelle ils ont affecté l'indemnité qu'ils espèrent obtenir de la justice et de la bienfaisance de la nation française, au sort de laquelle ils viennent de s'attacher encore plus étroitement depuis que leur cité a subi une secon...

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 35
      ...dait avec impatience les délégués de la nation et les secours de nos frères. La guerre... ...adeloupe avait expulsé ses tyrans et rétabli les droits de la patrie; elle attendait avec impatience les délégués de la nation et les secours de nos frères. La guerre a été déclarée; nos ennemis ont augmenté de force et d'audace; ils

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 47
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      Il n'était qu'une nation libre qui pût concevoir une pareille fê... Il n'était qu'une nation libre qui pût concevoir une pareille fête; il n'y avait qu'un républicain qui put la décrire : le pinceau mâle de l'ora...
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      ... obtenir la préférence sur le trône des nations, ou d'un tyran qui emprunte sa puissanc... ... de l'univers un peuple roi qui n'obéit qu'à lui-même, et qu'ils jugent qui doit obtenir la préférence sur le trône des nations, ou d'un tyran qui emprunte sa puissance de la stupide faiblesse de ses esclaves, ou de la liberté qui rend l'homme à s...

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 48
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      « Souveraine du sauvage et des nations éclairées, ô Nature ! ce peuple immense... « Souveraine du sauvage et des nations éclairées, ô Nature ! ce peuple immense rassemblé, aux premiers rayons du jour, devant ton image, est digne de toi : il...
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      ...à la Nature par les représentants d'une nation et par ses législateurs, le Président a...
      ...comme s'il eût assisté à un banquet des nations, et qu'il eût bu à l'affranchissement d...
      ...ce d'hymne, seule prière, depuis les premiers siècles du genre humain, adressée à la Nature par les représentants d'une nation et par ses législateurs, le Président a rempli une coupe, de forme antique, de l'eau qui tombait du sein de la Nature. ...
      ... Nature! je te remercie de n'avoir pas terminé ma vie avant celui-ci. Un autre, comme s'il eût assisté à un banquet des nations, et qu'il eût bu à l'affranchissement du genre humain, disait, en tenant la coupe : Hommes, vous êtes tous frères. Peup...
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      Ce cortège d'une nation régénérée à la liberté, et rendue à la ... Ce cortège d'une nation régénérée à la liberté, et rendue à la Nature, était commencé par les Sociétés populaires, par ces Sociétés qui ont si ...

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 49
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      ...e la République était leur mère, que la nation entière était leur famille, et qu'eux a... ... barcelonnettes, les nourrissons de la maison des enfants trouvés annonçaient que la République était leur mère, que la nation entière était leur famille, et qu'eux aussi ils pourraient prononcer un jour le nom de patrie. Les artisans si longtemp...
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      ...ul-trre, et les hommages rendus par une nation libre et souveraine à la vieillesse de ... ...sidératior accordée, dans une République, à la pitié filiale, ainsi qu'à l'agricul-trre, et les hommages rendus par une nation libre et souveraine à la vieillesse de ceux qui la nourrissent. Au milieu de cette multitude d'images des arts, des mét...

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 51
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      ...u, noué par un ruban aux couleurs de la nation. A cet acte, qui peignait aux yeux Puni... ...on pour déposer leurs piques dans ses mains. Il les a réunies en un seul faisceau, noué par un ruban aux couleurs de la nation. A cet acte, qui peignait aux yeux Punité, l'indivisibilité de la République, les retentissements redoublés de l'airain...

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 52
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      ...e de la nature, aimée du ciel; pour une nation généreuse, qui a voué un cxilte à tous ... ...ien vous avez été heureux ! Vous êtes morts pour la patrie, pour une terre chérie de la nature, aimée du ciel; pour une nation généreuse, qui a voué un cxilte à tous les sentiments, à toutes les vertus ; pour une République où les places et les r...
      Speaker: Le Bon et Bourdon
      ...montrée plus auguste aux siècles et aux nations. Le peuple a été grand et majestueux co... ...in dans l'inauguration de la République française. Jamais la liberté ne s'était montrée plus auguste aux siècles et aux nations. Le peuple a été grand et majestueux comme elle.

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 60
      Speaker: Barère
      ...sparaître enfin devant la majesté d'une nation libre et puissante, et les tyrans et le... ...t de la Manche ne restera pas en arrière dans le grand mouvement qui va faire disparaître enfin devant la majesté d'une nation libre et puissante, et les tyrans et leurs satellites.

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 61
      Speaker: Barère
      ...gré de bonheur et de gloire, auquel une nation puisse atteindre, les Français régénéré... ...a nature, afin qu'arrivés par l'excellence de leur gouvernement, au plus haut degré de bonheur et de gloire, auquel une nation puisse atteindre, les Français régénérés devinssent à la fois les régulateurs fraternels et les bienfaiteurs de tous le...
      Speaker: Barère
      ...nue, a repris son empire absolu; que la nation armée de sa puissance et appuyée sur un... Considérant que la souveraineté du peuple, trop longtemps méconnue, a repris son empire absolu; que la nation armée de sa puissance et appuyée sur une Constitution républicaine, veut la liberté dans sa plénitude, et que le niveau...

      Séance du vendredi 13 septembre 1793

      page 62
      Speaker: Barère
      ...itoyens, compris dans la présente nomir nation, qui remplissent des fonctions publique... « Les citoyens, compris dans la présente nomir nation, qui remplissent des fonctions publiques, conserveront leurs places et s'abstiendront sen-lement d'en remplir les fonct...
    • D

      - search term matches: (1)

      D

      page 781
      ...ant que les jeunes gens employés par la nation, en état de réquisition, seront remplac... Décret portant que les jeunes gens employés par la nation, en état de réquisition, seront remplacés par leurs parents (17 septembre 1793, t. LXXIV, p. 308). ? Décret chargeant l...
  • Tome 75 : Du 23 septembre au 3 octobre 1793 showing 10 of 20 results view all
    • Séance du lundi matin 23 septembre 1793

      - search term matches: (7)

      Séance du lundi matin 23 septembre 1793

      page 6
      Speaker: Thuriot
      ...iment coupable; il a trahi deux fois la nation, d'abord en ne se consacrant pas tout e... ...e une indemnité, a-t-il reçu une rétribution? S'il Ta fait, c'est un homme infiniment coupable; il a trahi deux fois la nation, d'abord en ne se consacrant pas tout entier à ses intérêts, et en exerçant le monopole. Mais il faut toujours suivre l...

      Séance du lundi matin 23 septembre 1793

      page 14
      ...illions de Républicains français. Cette nation libre et puissante ne peut avoir rien d... « Périsse à jamais la royauté ! tel est le cri de 25- millions de Républicains français. Cette nation libre et puissante ne peut avoir rien de commun avec les despotes et les esclaves.

      Séance du lundi matin 23 septembre 1793

      page 17
      Speaker: Cambon
      ...omme le gage des nouveaux succès que la nation se promet de leur courage et de leur dé... ...mme la preuve du civisme des défenseurs de la patrie qui la leur présentent et comme le gage des nouveaux succès que la nation se promet de leur courage et de leur dévouement.

      Séance du lundi matin 23 septembre 1793

      page 20
      ...espèces qu'ils les ont reçues; enfin la nation y trouvera l'avantage d'un intérêt de 2... ...r les dépositaires à faite leur versement dans les caisses nationales en mêmes- espèces qu'ils les ont reçues; enfin la nation y trouvera l'avantage d'un intérêt de 2 0 /0 sur les dépôts pour droit d'enregistrement. (1) Voyez ci-dessus, même séan...

      Séance du lundi matin 23 septembre 1793

      page 21
      Speaker: Billaud-Varennes
      ... et, pour surveiller les intérêts de la nation, il lui a fallu une rétribution de 300,... ...e coton; il était marchand, et s'est fait donner la commission; il était député, et, pour surveiller les intérêts de la nation, il lui a fallu une rétribution de 300,000 livres. Acheteur et vendeur tout à la fois, agent et surveillant, législateu...

      Séance du lundi matin 23 septembre 1793

      page 22
      Speaker: Billaud-Varennes
      ...hetait à tout prix pour le compte de la nation. ...noncé, dit-il, que Perrin, en six mois, a fait pour 5 millions d'affaires. Il achetait à tout prix pour le compte de la nation.
      Speaker: Thuriot
      ... commissionnaire des fournisseurs de la nation. Il s'agit de savoir si un représentant du peuple a été le commissionnaire des fournisseurs de la nation.
      Speaker: Perrin
      ...en taisant faire des achats pour que la nation ne tût pas trompée. Le droit de commiss... ... de commerce de toiles de coton, de fournir, si ce n'est par moi-même, au moins en taisant faire des achats pour que la nation ne tût pas trompée. Le droit de commission est à la vérité de 2 1 /2 0/0; mais on ne compte pas les pertes que je pouva...

      Séance du lundi matin 23 septembre 1793

      page 24
      ...ment, de les confisquer au profit de la nation (Note des 1 commissaires). ...evendiquait,' vous proposa dans le rapport qu'il vous fit distribuer derniére-! ment, de les confisquer au profit de la nation (Note des 1 commissaires).

      Séance du lundi matin 23 septembre 1793

      page 26
      Speaker: Duhem
      ...rentrer, et pour la plupart desquels la nation a des droits de dédit à exercer contre ... ... l'administration, depuis le janvier 1793, au 20 juillet suivant, qui restent à rentrer, et pour la plupart desquels la nation a des droits de dédit à exercer contre les vendeurs, faute d'exécution.
    • Séance du mardi 1 octobre 1793

      - search term matches: (11)

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 383
      ...de la vérité des faits, a fait don à la nation de la moitié de son traitement sur des ... « A la suite de cette lecture un curé républicain, pénétré de la vérité des faits, a fait don à la nation de la moitié de son traitement sur des prébendes qu'il avait, comme vous le verrez par la lettre qu'il m'a adressée et ...

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 384
      ...circonstances actuelles où se trouve la nation, et votre discernement à dévoiler la pe... ...ent à la mission qu'ils vous avaient confiée. Vos remarques judicieuses sur les circonstances actuelles où se trouve la nation, et votre discernement à dévoiler la perfidie de ses coupables ennemis, m'ont inspiré pour vous une estime particulière...
      ...et de Chardonnay, dont la vente pour la nation s'élève à près de 68 000 livres; j'aura... ...s écris: il consiste à céder la moitié du traitement de mes prebendes de Toulon et de Chardonnay, dont la vente pour la nation s'élève à près de 68 000 livres; j'aurais bien désiré en pouvoir céder la totalité, mais deux personnes que j'ai chez m...

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 385
      ...ublicains et vos séances si chères à la nation, vous prie en agréant son respect de da... ...dron du 19* régiment des chasseurs à cheval, n'osant interrompre vos travaux républicains et vos séances si chères à la nation, vous prie en agréant son respect de daigner jeter un coup d'œil patriotique sur la « bataille d' Hons-coote» et de jur...

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 386
      ...mbreux complices furent découvertes, la nation se montra digne de ses conquêtes, vous ...
      ...e ta loi. Daigne exaucer les vœux d'une nation généreuse, accable les lâches de tout l...
      ...pirations, les trames secrètement ourdies par les nouveaux Catilinas et leurs nombreux complices furent découvertes, la nation se montra digne de ses conquêtes, vous res^ tâtes hbres. Grand Dieu ! Etre étemel et bienfaisant. Toi qui est le princi...
      ... en faveur de la hberté et de cette sainte égalité qui est lé premier principe de ta loi. Daigne exaucer les vœux d'une nation généreuse, accable les lâches de tout le poids de tes vengeances, que ton existence, dont ils se rient comme d'un songe...

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 387
      fidèles a la nation, à la loi et de maintenir de fidèles a la nation, à la loi et de maintenir de

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 389
      ... membre de cette Société, fait don à la Nation de la finance de sa maîtrise de bonneti... ...été républicaine de Lille annonce à la Convention que le citoyen Michel Monnier, membre de cette Société, fait don à la Nation de la finance de sa maîtrise de bonnetier.

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 391
      ...Trésor publie, seront remboursés par la nation, de la manière ci-après indiquée. ... simple, ou par voie d'inféodation, avec finance ou deniers d'entrée, versés au Trésor publie, seront remboursés par la nation, de la manière ci-après indiquée.
      ...ceptibles d'indemnité à la charge de la nation : « Seront exceptés, comme non susceptibles d'indemnité à la charge de la nation :

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 393
      Speaker: Mailhe
      ...étonne qu'on veuille faire payer par la nation, des offices dont le but était de l'opp... s'étonne qu'on veuille faire payer par la nation, des offices dont le but était de l'opprimer et de la retenir dans l'esclavage, « Si l'Assemblée constituante, dit-il, ...
      ...urs d'offices fieffés ou inféodés de la nation, mais qui, aux termes de l'article 4 ci...
      ...es biens des émigrés sous la main de la nation, ni peine de déchéance prononcée par to...
      « Les possesseurs d'offices fieffés ou inféodés de la nation, mais qui, aux termes de l'article 4 ci-dessus, ont leur recours contre les ci-devant seigneurs dont ils tenaient lesdi...
      ...sance de leurs créances, avant l'époque de la loi du 9 février 1792, qui a mis les biens des émigrés sous la main de la nation, ni peine de déchéance prononcée par toute autre loi antérieurement au présent décret : à la charge par eux, de produir...

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 396
      Speaker: Mailhe
      de la nation, quand même il devrait s'ensuivre quelq... de la nation, quand même il devrait s'ensuivre quelque expédition pour laquelle on projetterait un nouvel embarquement.
      Speaker: Mailhe
      ... commerce employés pour le compte de la nation et soldés par elle, auront pareillement... « Les équipages des bâtiments du commerce employés pour le compte de la nation et soldés par elle, auront pareillement part aux prises, suivant le grade qu'ils ont au service.

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 397
      Speaker: Mailhe
      ...et comme cette répartition n'est que de nation à nation, les frégates et autres bâtiments n'aur... ...ison du nombre de vaisseaux, sans avoir égard aux frégates et autres bâtiments; et comme cette répartition n'est que de nation à nation, les frégates et autres bâtiments n'auront pas moins la part qui leur revient dans la masse attribuée à chaque armée al...

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 401
      Speaker: Mailhe
      ...ues de la Convention nationale et de la nation entière. ... accordé, afin de pouvoir présenter sur cet objet un travail qui remplisse les vues de la Convention nationale et de la nation entière.

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 407
      Speaker: Romme
      ...tre, de proclamer la bonne nouvelle aux nations. C'est ici le résultat de toutes les co... ...és éternelles dont il convient aux législateurs de la France, et du monde peut-être, de proclamer la bonne nouvelle aux nations. C'est ici le résultat de toutes les connaissances humaines sur les plus augustes objets qui puissent attacher la pensé...

      Séance du mardi 1 octobre 1793

      page 415
      ...ces ordinaires des gouvernements et des nations, l'instruction publique est un flambeau... Bans les circonstances ordinaires des gouvernements et des nations, l'instruction publique est un flambeau que les lois tiennent élevé, et qui s'alimente par les êtres sur lesquels il ré...
    • Séance du mercredi 2 octobre 1793

      - search term matches: (15)

      Séance du mercredi 2 octobre 1793

      page 440
      ...lle de ces chevaux pour le profit de la nation, au préjudice des créanciers des émigré... ...migrés. Le ministre, disent-ils, entrevoit dans cette loi une confiscation formelle de ces chevaux pour le profit de la nation, au préjudice des créanciers des émigrés, et nous, nous n'y voyons qu'une simple destination de ces mêmes chevaux sans ...

      Séance du mercredi 2 octobre 1793

      page 441
      ... à tous les despotes de la terre que la nation française a voulu être libre et qu'elle... ...les sacrées des droits que vous avez reconquis à l'homme, que vous n'ayez appris à tous les despotes de la terre que la nation française a voulu être libre et qu'elle l'a été malgré leur criminelle coalition.

      Séance du mercredi 2 octobre 1793

      page 444
      ...é de fonctionnaire pubhc salarié par la nation, lui en impose l'obli- ...e Jacquel, devant l'officier pubhc de la municipalité de Langeais; que sa qualité de fonctionnaire pubhc salarié par la nation, lui en impose l'obli-
    • Séance du jeudi matin 3 octobre 1793

      - search term matches: (12)

      Séance du jeudi matin 3 octobre 1793

      page 502
      Speaker: Lebon
      ... vos décrets. C'est en quelque sorte la nation qui a stipulé les conditions de leur contrat : la nation les traitera comme ses enfants. ...ion et des préjugés. Vous n'ignorez pas qu'ils se sont mariés sous la loyauté de vos décrets. C'est en quelque sorte la nation qui a stipulé les conditions de leur contrat : la nation les traitera comme ses enfants.

      Séance du jeudi matin 3 octobre 1793

      page 505
      Speaker: Lebon
      ... nous persuadent qu'il sera digne de la nation et de la sagesse qui caractérise nos dé... ...res, votre amour ardent pour le bonheur du peuple, qu'il ne faut point ajourner, nous persuadent qu'il sera digne de la nation et de la sagesse qui caractérise nos démarches.

      Séance du jeudi matin 3 octobre 1793

      page 546
      ...yens de défense et des ressources de la nation, dont ils disposent à leur gré et qu'il... ...nt emparés de toutes les branches de la puissance exécutive, des trésors, des moyens de défense et des ressources de la nation, dont ils disposent à leur gré et qu'ils tournent eontre elle ;

      Séance du jeudi matin 3 octobre 1793

      page 547
      ...uand vous m'avez chargé de l'hono rable nation de vous représenter l ia Convention nat... Citoyens, quand vous m'avez accordé votre . confiance, quand vous m'avez chargé de l'hono rable nation de vous représenter l ia Convention nationale, vous m'avez dit, si ie vTbiL entendu, « Allez et défendez nos droits nZ ...
      ...té le lendei^Tpar lm représentants delà nation; quî ont des comitéS de surveillance, d... ainsi, etla dirigent la veillé, âSÏÏSC ce qui doit être décrété le lendei^Tpar lm représentants delà nation; quî ont des comitéS de surveillance, de s^efcé ^né-raie de finance, et jusqu'à des comités secrets quils disent de rév...

      Séance du jeudi matin 3 octobre 1793

      page 549
      ...u'elle répandait à cette époque sur une nation prête à se régénérer, et qui avait beso... ...9, si recommandablé par ses bons principes, par les instructions, les lumières qu'elle répandait à cette époque sur une nation prête à se régénérer, et qui avait besoin d'être éclairée sur lés droits qui devaient fonder sa liberté; à cette Sociét...
    • Séance du jeudi 3 octobre 1798, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du jeudi 3 octobre 1798, au soir

      page 713
      ...s étonné, que les efforts qu'une grande nation a cru devoir faire pour récupérer sa li... ...gnes de votre confiance et de votre commune espérance, qui prouveront à l'univers étonné, que les efforts qu'une grande nation a cru devoir faire pour récupérer sa liberté, sont aussi ceux qui l'auront rendue à ses vertus.
    • Table chronologique du Tome LXXV

      - search term matches: (3)

      Table chronologique du Tome LXXV

      page 721
      ..., greffiers et lous les débiteurs de la nation qui conformément à la loi du 2 juillet ... ...quéreurs ou fermiers de domaines nationaux et de biens des émigrés, les notaires, greffiers et lous les débiteurs de la nation qui conformément à la loi du 2 juillet n'ont pas payé aux percepteurs des deniers publics les sommes qu'ils doivent, da...

      Table chronologique du Tome LXXV

      page 723
      ...e jour une feuille, qui présentera à la nation l'es traits héroïques des Français qui ... Décret portant que. le, comité d?ïnstruction publique fera, imprimer chaque jour une feuille, qui présentera à la nation l'es traits héroïques des Français qui sont, sous Les, drapeaux de la liberté...................................... 122

      Table chronologique du Tome LXXV

      page 729
      Don fait à la nation, par le citoyen Michel Monnier, de sa m... Don fait à la nation, par le citoyen Michel Monnier, de sa maîtrise de bonnetier.......... 389
    • A

      - search term matches: (1)

      A

      page 736
      ...e ou d'abandonner leurs propriétés à la nation (30 septembre 1793, t. LXXV, p. 342) ;.... ...gent des défenseurs de la patrie et demande qu'ils soient tenus d'en faire partie ou d'abandonner leurs propriétés à la nation (30 septembre 1793, t. LXXV, p. 342) ;. —insertion au Bulletin et renvoi au comité de Salut public (ibid.).
    • B

      - search term matches: (1)

      B

      page 740
      ...e ou d'abandonner leurs propriétés à la nation (30 septembre 1793, t. LXXV, p. 342); —... de la patrie et demande qu'ils soient tenus d'en faire partie ou d'abandonner leurs propriétés à la nation (30 septembre 1793, t. LXXV, p. 342); — insertion au Bulletin et renvoi au comité de Salut public [ibid.).
    • C

      - search term matches: (1)

      C

      page 747
      . Voir Débiteurs de la nation. . Voir Débiteurs de la nation.
    • D

      - search term matches: (2)

      D

      page 750
      ... leurs biens confisqués au profit de la nation (25 septembre 1793, t. LXXV, p. 167); —... ...28 juillet, qui a déclaré plusieurs députés-traîtres à la patrie .sans, déclarer leurs biens confisqués au profit de la nation (25 septembre 1793, t. LXXV, p. 167); — renvoi au comité de législation (ibid.).
      . Voir Débiteurs de la nation. . Voir Débiteurs de la nation.
  • Tome 76 : Du 4 au 18 octobre 1793 showing 10 of 21 results view all
    • Séance du vendredi 4 octobre 1793

      - search term matches: (12)

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 7
      ...t des cris se firent entendre : Vive la nation, vive la République, vive Vunion qui es... ...térieur du cercle, et plusieurs ont forcé le rang pour le recevoir et à l'instant des cris se firent entendre : Vive la nation, vive la République, vive Vunion qui est notre force, et l'hymne des Marseillais fut chanté avec toute l'allégresse et ...
      ... République une et indivisible. Vive la nation. Dignes représentants, demeurez à votre... ...tre union fait notre force, notre obéissance aux lois sauvera la patrie. Vive la République une et indivisible. Vive la nation. Dignes représentants, demeurez à votre poste jusqu'à ce que les tyrans aient perdu de

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 8
      ...oi qui fis triompher la brave et loyale nation des Francs par son seul courage, de tan... « Génie de la liberté, toi qu'adoraient nos aïeux, toi qui fis triompher la brave et loyale nation des Francs par son seul courage, de tant de peuples disciplinés et avilis, tu n'abandonneras pas tes enfants, tu planer...

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 12
      ... la reconnaissance et aux trésors d'une nation grande, généreuse et magnifique; elle r... ...erminés, si nous aimons les récompenses nous aurons les droits les plus sacrés à la reconnaissance et aux trésors d'une nation grande, généreuse et magnifique; elle récompensera notre zèle et notre dévouement, nos traits de bravoure et d'intrépid...
      ...r qui oserait attaquer par la suite une nation qui aura su, seule, de par sa propre ...ie, et sans'sentir votre courage s'enflammer. Oui, cette paix sera éternelle, car qui oserait attaquer par la suite une nation qui aura su, seule, de par sa propre

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 13
      ...clat et portera la lumière à toutes les nations. ...onnent, et échappée aux tempêtes qui l'agitent,' brillera à jamais du plus vif éclat et portera la lumière à toutes les nations.

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 14
      ...le lieutenant-colonel du génie de votre nation qui est resté au Quesnoy pour la remise... ...endu sur-le-champ avec égards à la liberté et 8b s 3) destination, retomber sur le lieutenant-colonel du génie de votre nation qui est resté au Quesnoy pour la remise, tout le poids du juste ressentiment qu'un semblable procédé doit nécessairemen...
      ...t pas douter, d'une manière digne de la nation qu'ils servent ; c'est à eux que vous d...
      ...e avec lesquels ils le supporteront. La nation française, toujours grande, toujours éq...
      ...celui qui commande en chef, c'est à eux à la décider. Ils le feront, il n'en faut pas douter, d'une manière digne de la nation qu'ils servent ; c'est à eux que vous devez réclamer cet officier. Si le retard qu'occasionnera cette démarche vous par...
      ...s qui sont entre vos mains, je suis convaincu d'avance du courage et de l'énergie avec lesquels ils le supporteront. La nation française, toujours grande, toujours équitable, ne verra point dans ce procédé un motif de représailles envers Ceux des...

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 29
      Speaker: Goupilleau
      J'ignore ce que c'est qu'une nation qui n'est point agricole. L'économie ru... J'ignore ce que c'est qu'une nation qui n'est point agricole. L'économie rurale est, suivant l'expression d'un écrivain, le pivot sur lequel doit rouler to...
      Speaker: Goupilleau
      ...fréquentes, est aujourd'hui la première nation cultivatrice de l'Europe; mais aussi el... L'Angleterre, qui éprouvait autrefois des disettes fréquentes, est aujourd'hui la première nation cultivatrice de l'Europe; mais aussi elle a prodigué les encouragements. La seule prime d'exportation des grains est mo...

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 31
      Speaker: Goupilleau
      ... des ventes peut sortir des mains de la nation les locaux les plus appropriés; il est ... ...ches à châssis et une petite serre : voilà toute la mise dehors. La continuation des ventes peut sortir des mains de la nation les locaux les plus appropriés; il est donc indispensable qu'au plus tôt vous vous déterminiez à cet égard. Rappelez-vo...
      Speaker: Goupilleau
      ...s espérances, les terrains restent à la nation; mais toutes les données établissent la... ... d'économie rurale seront toutes en activité. Si le succès ne répondait pas à nos espérances, les terrains restent à la nation; mais toutes les données établissent la certitude que c'est là l'infaillible moyen de faire en très peu d'années, pour ...

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 32
      Speaker: Goupilleau
      ...nde, chez nos frères des Etats-Unis, la nation possède deux jardins d'entrepôt, l'un à... ...ères qui sont très variées et très précieuses dans le Nord de cette partie du monde, chez nos frères des Etats-Unis, la nation possède deux jardins d'entrepôt, l'un à Charlestown et l'autre dans le nouveau Jersey, près de New-York; ce dernier con...
      Speaker: Goupilleau
      ...s, comme d'autres, que la dignité de la nation l'exige, à moins que par ce mot on n'en... ...oute vous y réunirez la ménagerie dépérissante de Versailles (1). Je ne dirai pas, comme d'autres, que la dignité de la nation l'exige, à moins que par ce mot on n'entende sa prospérité. L'étude des mœurs des animaux fournit des lumières à la phi...

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 33
      Speaker: Goupilleau
      ...tenir un résultat : il faut donc que la nation fasse les expériences pour les lui tran... ...ais douteux, dispendieux, ou qui demandent un laps de temps considérable pour obtenir un résultat : il faut donc que la nation fasse les expériences pour les lui transmettre.

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 35
      Speaker: Goupilleau
      ...mitée, car la bienfaisance d'une grande nation doit être sans bornes. ...érité nationale. Ces principes sont incontestables, et leur application est illimitée, car la bienfaisance d'une grande nation doit être sans bornes.
      Speaker: Goupilleau
      ...uvrage de la nature. Placée entre trois nations puissantes, elle semblait destinée à de... ...Ur la ci-devant Savoie ; mais le despotisme s'efforça sans cesse de détruire l'ouvrage de la nature. Placée entre trois nations puissantes, elle semblait destinée à devenir l'entrepôt d'un commerce immense; elle a été jusqu'à ce jour réduite à une...
      Speaker: Goupilleau
      ...oir que c'est surtout au malheur qu'une nation généreuse et libre vient tendre une mai... ...tenterait jamais l'avidité d'un conquérant ambitieux; mais ils n'ont pas su prévoir que c'est surtout au malheur qu'une nation généreuse et libre vient tendre une main secourable.
      Speaker: Goupilleau
      ...difficilement et avec lenteur. Mais une nation puissante le fait facilement et en très... Ce qu'un particulier peut entreprendre, il ne l'exécute que difficilement et avec lenteur. Mais une nation puissante le fait facilement et en très peu de temps. Les peuples jouissent d'abord de l'avantage des plus précieux éta...

      Séance du vendredi 4 octobre 1793

      page 37
      Speaker: Goupilleau
      ...l produit : il paraît très juste que la nation profite du sol qu'elle aura créé; ces f... ...lian, rend à l'agriculture 18,000 arpents de terrain absolument inculte et de nul produit : il paraît très juste que la nation profite du sol qu'elle aura créé; ces fonds vaudront au moins 1,000 livres l'arpent (car ils sont dans la vallée la plu...
      Speaker: Goupilleau
      ...es biens qu'il a mis sous la main de la nation. J ...'il a essuyées dans sa fortune pendant qu'il servait la République et à raison des biens qu'il a mis sous la main de la nation. J
    • Séance du dimanche 13 octobre 1793

      - search term matches: (15)

      Séance du dimanche 13 octobre 1793

      page 475
      Speaker: Dupuy
      ...n Thomé pour le remercier, au nom de la nation de ce don qui, joint à tous ceux qu'il ... ...ion de ce don sur nos registres, qu'un de nous serait député auprès dudit citoyen Thomé pour le remercier, au nom de la nation de ce don qui, joint à tous ceux qu'il a déjà faits, annonce cet "amour inaltérable qu'il a toujours eu pour la patrie ...

      Séance du dimanche 13 octobre 1793

      page 476
      Speaker: Dupuy
      ...uste et nécessaire intimidera jusqu'aux nations liguées contre nous; elles se convain-q... ...ect des lois que celui que vous avez adopté dans votre sagesse. Cette sévérité juste et nécessaire intimidera jusqu'aux nations liguées contre nous; elles se convain-queront enfin qu'un peuple qui emploie des moyens si rigoureux veut absolument jo...
      Speaker: Dupuy
      ...nt plus que de l'exécution des lois. La nation ayant subi ce grand scrutin épuratoire,... ...ces hommes vendus aux conspirateurs, ou inutiles par leur ineptie, ne s'occuperont plus que de l'exécution des lois. La nation ayant subi ce grand scrutin épuratoire, vous pouvez, citoyens législateurs, croire à ses serments. Le conseil général d...

      Séance du dimanche 13 octobre 1793

      page 478
      Speaker: Dupuy
      ...ait point abuser de la générosité de la nation, il doit le reporter à la masse pour êt... ...asser en vivant en républicain, n'appartient plus à l'individu patriote qui ne sait point abuser de la générosité de la nation, il doit le reporter à la masse pour être employé tout autrement qu'à lui procurer du superflu.

      Séance du dimanche 13 octobre 1793

      page 486
      Speaker: Cambon
      ...tie des 600,000 livres accordées par la nation, suivant l'article 4 ci-dessus, qu'en r... ...a loi du 8 juin 1792, seront exécutées. Mais il ne sera remis ou payé aucune partie des 600,000 livres accordées par la nation, suivant l'article 4 ci-dessus, qu'en rapportant un rôle nominatif émargé des parties prenantes, certifié par l'agent d...
      Speaker: Cambon
      ...tes ou intérêts qui lui sont dus par la nation. Elle est tenue de verser à la trésorer... ...t des invalides de la marine sera créditée sur le grand-livre du produit des rentes ou intérêts qui lui sont dus par la nation. Elle est tenue de verser à la trésorerie nationale tous les fonds qui se trouvent libres dans sa caisse, tant en assig...

      Séance du dimanche 13 octobre 1793

      page 487
      Speaker: Cambon
      ...es derniers être à la disposition de la nation, conformément à la disposition des lois... ...rent échangés contre ceux destinés à l'hôpital établi dans la même ville, pour ces derniers être à la disposition de la nation, conformément à la disposition des lois sur les biens nationaux (3).
      Speaker: Cambon
      ...aîneront infailliblement sa ruine si la nation n'avise à leur réparation ou ne se dépo... ...ieurs gouttières dans la maison des ci-devant religieuses, et que ces vices entraîneront infailliblement sa ruine si la nation n'avise à leur réparation ou ne se dépouille pas de cet immeuble incessamment.
      Speaker: Cambon
      ...tent, d'autre part, que l'intérêt de la nation, la bienfaisance et l'humanité concoure... Les directoires de district et de département attestent, d'autre part, que l'intérêt de la nation, la bienfaisance et l'humanité concourent à déterminer l'accueil de la demande en échange, et c'est d'après ces motifs ...

      Séance du dimanche 13 octobre 1793

      page 488
      Speaker: Cambon
      ...vant leurs exploits et leurs vertus; la nation, par ses représentants, saura récompens... ...vant royal marine, était propriétaire. La décoration des répubhcains sera dorénavant leurs exploits et leurs vertus; la nation, par ses représentants, saura récompenser le mérite, les défenseurs de la Répubhque seront aussi fiers d'un ruban trico...

      Séance du dimanche 13 octobre 1793

      page 509
      ...embarqués en qualité de volontaires. La nation pourra reprendre sur leurs biens la val... ...a Calypso, lors de cet enlèvement, un grand nombre d'habitants qui -s'y étaient embarqués en qualité de volontaires. La nation pourra reprendre sur leurs biens la valeur du pillage qu'ils y ont fait.

      Séance du dimanche 13 octobre 1793

      page 514
      rapports, l'honneur de la nation qui doit lui en demander compte. Les pl... rapports, l'honneur de la nation qui doit lui en demander compte. Les planteurs coupables d'une double rébellion doivent faire juger de la sincérité de ...
    • Séance du lundi 14 octobre 1793

      - search term matches: (3)

      Séance du lundi 14 octobre 1793

      page 535
      ...oldats et des autres citoyens envers la nation française, seront punis de mort. » ...ntre nos forces de terre ou de mer, soit à ébranler la fidélité des officiers, soldats et des autres citoyens envers la nation française, seront punis de mort. »
      ...pectacles dont les acteurs payés par la nation, entretien- ...andent qu'au lieu de salarier des charlatans en habit violet, on établisse des spectacles dont les acteurs payés par la nation, entretien-

      Séance du lundi 14 octobre 1793

      page 536
      ...ctacles, dont les acteurs, payés par la nation, .entretiendront dans l'âme des sans-cu... ...erté; et, au lieu de salarier des charlatans en habit violet, établissez des spectacles, dont les acteurs, payés par la nation, .entretiendront dans l'âme des sans-culottes, l'amour sacré de la patrie. Eh ! pourquoi n'imiterions-nous pas Rome dan...

      Séance du lundi 14 octobre 1793

      page 546
      « La nation reconnaissante, citoyens législateurs, ... « La nation reconnaissante, citoyens législateurs, vous met au rang de ses astres tutélaires, dont les rayons lumineux, lancés dm h...

      Séance du lundi 14 octobre 1793

      page 555
      Speaker: Albitte
      ...e l'argenterie qu'elle avait volée à la nation, dans le temps de son règne aussi insul... ...ui plus est, nous avons fait mettre entre les mains du receveur du district toute l'argenterie qu'elle avait volée à la nation, dans le temps de son règne aussi insultant aux mœurs qu'à la fortune pubhque.

      Séance du lundi 14 octobre 1793

      page 556
      Speaker: Albitte
      ...propriété a été mise sous la main de la nation par la loi du 18 mars dernier; 3° et de... ...migrés; 2° de tous les biens dont jouissent les parents des émigrés, et dont la propriété a été mise sous la main de la nation par la loi du 18 mars dernier; 3° et de toutes les matières d'or, d'argent et de cuivre, qui ont été remises, dans l'ét...

      Séance du lundi 14 octobre 1793

      page 566
      Speaker: Philippeaux
      ...écret qui mettra à la disposition de la nation tous les effets précieux qui sont maint... La société populaire de Dijon demande que la Convention rende un décret qui mettra à la disposition de la nation tous les effets précieux qui sont maintenant dans les greffes des tribunaux criminels et qui ne sont pas réclamés.
    • Séance du mardi 15 octobre 1793

      - search term matches: (7)

      Séance du mardi 15 octobre 1793

      page 572
      ...Peletier; il demande, en un mot, que la nation, toujours grande et toujours généreuse,... ...le : il sollicite en leur faveur les mêmes droits que la fille de l'immortel Le Peletier; il demande, en un mot, que la nation, toujours grande et toujours généreuse, les adopte pour ses enfants.

      Séance du mardi 15 octobre 1793

      page 573
      ...sources et' d'autre espoir que dans une nation grande et généreuse, et que dans les pè... ...je lui ai promis, de votre part, secours et protection. Carohne n'a d'autres ressources et' d'autre espoir que dans une nation grande et généreuse, et que dans les pères de la patrie.
      ... de la ville de Paris seule, mais de la nation entière, il demande sur quelle caisse i... ...nses tenant à des mesures extraordinaires, et ne pouvant par là être à la charge de la ville de Paris seule, mais de la nation entière, il demande sur quelle caisse il pourra prendre les fonds nécessaires.

      Séance du mardi 15 octobre 1793

      page 574
      La citoyenne Villefort, Anglaise de nation, résidant à Montreau, district de Nemou... La citoyenne Villefort, Anglaise de nation, résidant à Montreau, district de Nemours, fait passer les lettres de naturalisation que son affection pour la France l...

      Séance du mardi 15 octobre 1793

      page 581
      ... fixés sur les mandataires d'une grande nation qui a juré d'être hbre en dépit des des... ...ges et les tempêtes qui l'assiègent de toutes parts. L'Europe entière a les yeux fixés sur les mandataires d'une grande nation qui a juré d'être hbre en dépit des despotes insolents et de leurs lâches satellites. Etonnée de leur courage prodigieu...

      Séance du mardi 15 octobre 1793

      page 582
      ...rer les têtes de tous les traîtres à la nation. ...re surveillance, la propriété de l'aimant, non pas d'attirer le fer, mais d'attirer les têtes de tous les traîtres à la nation.
      ...s d'attirer les têtes des traîtres à la nation dessous son croissant tranchant qui, ét... ... par votre surveillance, la propriété de l'aimant, non pas d'attirer le fer, mais d'attirer les têtes des traîtres à la nation dessous son croissant tranchant qui, étant une fois purgés, les ennemis du dehors diront : nous sommes vaincus, et la p...

      Séance du mardi 15 octobre 1793

      page 587
      Speaker: Bourdon
      sur la nation, seront tenus d'en faire leur déclarati... sur la nation, seront tenus d'en faire leur déclaration, sous les peines portées par l'article 70 de la loi du 24 août dernier sur la...

      Séance du mardi 15 octobre 1793

      page 592
      Speaker: Cambon
      ...ui avec un passeport et aux frais de la nation, s'il n'a devers lui des moyens pour s'... ...ue le détenu est son domicilié, et non repris de justice, il sera renvoyé chez lui avec un passeport et aux frais de la nation, s'il n'a devers lui des moyens pour s'y rendre.
      Speaker: Cambon
      ...ontière de la Répubhque aux frais de la nation; il lui sera passé 3 sous par lieue, ju... « Tout mendiant, reconnu étranger, sera conduit sur la frontière de la Répubhque aux frais de la nation; il lui sera passé 3 sous par lieue, jusqu'au premier village du territoire étranger.
      Speaker: Cambon
      ...de démence, et qui sont aux frais de la nation, seront transférés dans les nouvelles m... « Ceux actuellement enfermés pour cause de démence, et qui sont aux frais de la nation, seront transférés dans les nouvelles maisons de répression, et continueront d'être à la charge publique. H sera libre ...

      Séance du mardi 15 octobre 1793

      page 593
      Speaker: Cambon
      ...ennes seront renvoyées, aux frais de la nation, dans les maisons de santé établies d'a... tiennes seront renvoyées, aux frais de la nation, dans les maisons de santé établies d'après les bases de l'organisation générale des secours publics.

      Séance du mardi 15 octobre 1793

      page 594
      Speaker: Cambon
      ...rra travailler que pour le compte de la nation. Il recevra seulement le sixième du pri... « Tant que le transporté sera dans le terme de son jugement, il ne pourra travailler que pour le compte de la nation. Il recevra seulement le sixième du prix de la journée de travail fixée pour la colonie. La moitié de cette rétribution...
      Speaker: Cambon
      ... marchands, en continuant de payer à la nation la moitié du produit de ses ventes, à t... ... colonie ou sa population sera assez étendue, de vendre lui-même ses denrées aux marchands, en continuant de payer à la nation la moitié du produit de ses ventes, à titre d'indemnité.
    • Séance du mercredi 16 octobre 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du mercredi 16 octobre 1793

      page 610
      ... à objecter, il suit évidemment que les nations seules, et par sous-division, les commu... De ces principes contre lesquels je ne vois rien à objecter, il suit évidemment que les nations seules, et par sous-division, les communes sont véritablement propriétaires de leur terrain parce qu'ehes sont au droit...

      Séance du mercredi 16 octobre 1793

      page 617
      ...is ; après avoir rempli votre tâche, la nation reconnaissante saura couronner vos trav... ...nts, et ne le quittez que lorsque le territoire français sera purgé de ses ennemis ; après avoir rempli votre tâche, la nation reconnaissante saura couronner vos travaux.

      Séance du mercredi 16 octobre 1793

      page 620
      ...résentait, sous le double rapport d'une nation armée et civilisée. Le son précipité du... ...les murs de Valognes, c'était un échantillon parfait du peuple français qui se présentait, sous le double rapport d'une nation armée et civilisée. Le son précipité du tambour annonçait l'arrivée de nombreux bataillons; ils étaient précédés des of...

      Séance du mercredi 16 octobre 1793

      page 622
      ...raires ennemis hgués contre la première nation de l'Univers ! ...t et son union ! Qu'ils approchent, ou plutôt qu'ils disparaissent tous ces téméraires ennemis hgués contre la première nation de l'Univers !

      Séance du mercredi 16 octobre 1793

      page 647
      Speaker: Levasseur
      ...éjà beaucoup fait pour le bonheur de la nation en lui donnant une Constitution républi... « Représentants, vous avez déjà beaucoup fait pour le bonheur de la nation en lui donnant une Constitution républicaine; mais vous devez, mais vous pouvez faire plus encore. Il faut lui assurer ...

      Séance du mercredi 16 octobre 1793

      page 652
      Speaker: Barère
      ...is le dire ici. Connaissez-vous quelque nation alliée qui n'ait pas commis quelque dél... ...ers. Eh bien ! que le parti clés étrangers soit frappé tout entier. Enfin, je dois le dire ici. Connaissez-vous quelque nation alliée qui n'ait pas commis quelque délit, je ne dis pas contre vous uniquement, mais contre le droit des gens, contre ...
    • Séance du jeudi 17 octobre 1793

      - search term matches: (8)

      Séance du jeudi 17 octobre 1793

      page 660
      Speaker: Lebon
      ...eront de leurs vains efforts contre une nation invincible, à vous seuls est réservée l...
      ... dans un traité de paix, les droits des nations, ceux de l'humanité et de la nature.
      ...intérêts de la République universelle au moment où les tyrans coalisés se dégoûteront de leurs vains efforts contre une nation invincible, à vous seuls est réservée la douce et glorieuse satisfaction d'avoir, les premiers, consacré dans un traité de paix, les droits des nations, ceux de l'humanité et de la nature.

      Séance du jeudi 17 octobre 1793

      page 661
      ...la République, ainsi que le bonheur des nations sur des bases inébranlables. (1) Monite... ...e le quittez qu'au moment où, arrivée de ce port, une paix glorieuse aura assis la République, ainsi que le bonheur des nations sur des bases inébranlables. (1) Moniteur universel [n° 28 du 28e jour du 1er mois de l'anII (samedi 19 octobre 1793), ...

      Séance du jeudi 17 octobre 1793

      page 663
      Speaker: Lebon
      ... qui ont été mis à la disposition de la nation, et dont la valeur monétaire repose bie... ... dans les assignats-monnaie dont l'hypothèque est assurée sur les biens immenses qui ont été mis à la disposition de la nation, et dont la valeur monétaire repose bien plus puissamment encore sur la loyauté française,ont pu accaparer une grande q...

      Séance du jeudi 17 octobre 1793

      page 664
      Speaker: Mailhe
      ...; je dirai plus, c'est un crime de lèse-nation, ou il n'en existe pas. Il doit être ca... Un membre. L'arrêté qu'on vient de vous lire est un acte de fédérahsme; je dirai plus, c'est un crime de lèse-nation, ou il n'en existe pas. Il doit être cassé, et je serais bien étonné que quelqu'un de mes collègues osât, dans le Sénat...

      Séance du jeudi 17 octobre 1793

      page 670
      Speaker: Clauzel
      ...i a confisqué et mis sous la main de la nation les biens que possèdent en France les s... ...inances fera, dans trois jours, son rapport sur le mode d'exécution du décret qui a confisqué et mis sous la main de la nation les biens que possèdent en France les sujets du tyran d'Espagne. Il s'accordera avec les comités de législation et de s...

      Séance du jeudi 17 octobre 1793

      page 672
      Speaker: Clauzel
      ... pas entendu accorder un privilège à la nation envers les particuliers. La Convention passe à l'ordre du jour, motivé sur ce qu'elle n'a pas entendu accorder un privilège à la nation envers les particuliers.
    • Séance du vendredi 18 octobre 1793

      - search term matches: (3)

      Séance du vendredi 18 octobre 1793

      page 683
      ...ai, 1er et 2 juin derniers, afin que la nation entière connaisse ceux qui conspiraient... ...embres de la Convention qui ont protesté contre les mémorables journées des 31 mai, 1er et 2 juin derniers, afin que la nation entière connaisse ceux qui conspiraient contre elle.
      ... 1er et 2 juin derniers; il faut que la nation entière connaisse ceux qui conspiraient... qui ont protesté contre les mémorables journées des 31 mai, 1er et 2 juin derniers; il faut que la nation entière connaisse ceux qui conspiraient contre elle, ceux qui étaient vendus à l'or de Pitt et de Cobourg.

      Séance du vendredi 18 octobre 1793

      page 691
      « Citoyens, représentants de la nation fran* çaise, « Citoyens, représentants de la nation fran* çaise,

      Séance du vendredi 18 octobre 1793

      page 692
      ...fugier dans les bras hospitaliers de la nation française, comme s'ils eussent deviné d... ... bannis de leurs foyers comme des criminels, les patriotes bataves vinrent se réfugier dans les bras hospitaliers de la nation française, comme s'ils eussent deviné d'avance que la hberté devait bientôt en régénérer le sol.
      ... Un de nous particulièrement a servi la nation française de tous ' ses moyens ; négoci... « Un de nous particulièrement a servi la nation française de tous ' ses moyens ; négociant depuis de longues années, il n'a cessé de consacrer à la Répubhque, son expé...

      Séance du vendredi 18 octobre 1793

      page 699
      Speaker: Romme
      ...ls; au contraire que vous ne devez à la nation que celui de l'événement. ...autions que vous dans ma marche, c'est que je vous dois compte de tous les détails; au contraire que vous ne devez à la nation que celui de l'événement.

      Séance du vendredi 18 octobre 1793

      page 700
      Speaker: Romme
      ...les cloches sont à la disposition de la nation et on ne trouve plus aucun obstacle de ... ...peuple en jouit déjà dans l'étendue de ce département. L'argenterie des éghses, les cloches sont à la disposition de la nation et on ne trouve plus aucun obstacle de la part des habitants des campagnes. J'ai parcouru une grande partie du départem...

      Séance du vendredi 18 octobre 1793

      page 703
      Speaker: Romme
      ...le nombre des officiers et matelots, la nation dont ils sont, le lieu d'arrivée ou des... ...la date d'arrivée ou départ, l'espèce, le nom du bâtiment, le nom du capitaine, le nombre des officiers et matelots, la nation dont ils sont, le lieu d'arrivée ou destination, la date et le numéro du manifeste général des cargaisons, qui sera sig...
    • Table chronologique du Tome LXXYI

      - search term matches: (4)

      Table chronologique du Tome LXXYI

      page 725
      ...niers des puissances avec lesquelles la nation française est en guerre................... ...les bateaux, barques ou autres bâtiments ennemis enlevés par les Français prisonniers des puissances avec lesquelles la nation française est en guerre....................................... 278

      Table chronologique du Tome LXXYI

      page 726
      ...iscation de leurs biens au profit de la nation ........ 286 ..., Irlandais et Hanovriens qui sont sur le territoire de la République et la confiscation de leurs biens au profit de la nation ........ 286
      ...ent avoir été faites au préjudice de la nation dans la liquidation des offices des cou... ...rgeant le comité de liquidation de reviser les erreurs ou injustices qui pourraient avoir été faites au préjudice de la nation dans la liquidation des offices des cours supérieures.... 304
    • B

      - search term matches: (2)

      B

      page 743
      ... chez les puissances avec lesquelles la nation française est en guerre sont déclarés d... . Les bateaux enlevés par les Français prisonniers chez les puissances avec lesquelles la nation française est en guerre sont déclarés de bonne prise au profit des capteurs (18e jour du 1er mois de l'an II — 9 octobr...

      B

      page 745
      ...ur les crimes de subornation et de lèse-nation (ibid.). ...9). — Décret le traduisant devant le tribuual révolutionnaire pour y être jugé sur les crimes de subornation et de lèse-nation (ibid.).
    • Séance du samedi 5 octobre 1793

      - search term matches: (5)

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 63
      ... et des conspirateurs; ils rassurent la nation sur la conservation du port de Brest et... ...forfait de Toulon; ils appellent la vengeance nationale sur la tête des traîtres et des conspirateurs; ils rassurent la nation sur la conservation du port de Brest et de son escadre; ils apprennent que leur première adjudication d'immeubles des é...

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 64
      ... des 12,000 quintaux de grains dus à la nation dans l'étendue de leur district. ...té de la levée des jeunes citoyens de la première réquisition et du recouvrement des 12,000 quintaux de grains dus à la nation dans l'étendue de leur district.
      ...0 boisseaux de grains qui sont dus à la nation dans ce ressort. ...ière réquisition et de faire verser dans les greniers de la République les 12,000 boisseaux de grains qui sont dus à la nation dans ce ressort.

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 66
      ...fes fussent offertes en holocauste à la nation. ...e : ils désireraient que ces pièces destinées au surplus à pourrir dans les greffes fussent offertes en holocauste à la nation.

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 67
      ...és pour élever L'édifice du bonheur des nations, vous en avez préparé les matériaux; il... « Le peuple français vous a envoyés pour élever L'édifice du bonheur des nations, vous en avez préparé les matériaux; il vous reste à les assembler.

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 72
      ...tants du peuple, et méritez celle de la nation en consolidant les bases de la liberté ... ...la plus vive reconnaissance. Recevez-en aujourd'hui l'hommage, citoyens représentants du peuple, et méritez celle de la nation en consolidant les bases de la liberté française et en les garantissant à jamais de tout ce qui pourrait les affaiblir.
      ...ont indispensables; que l'intérêt de la nation ...lature ne pourrait faire d'abord usage des grandes mesures de salut public qui sont indispensables; que l'intérêt de la nation

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 73
      ...er a jeté la consternation sur toute la nation française, parce qu'elle a craint que v...
      ...e un instant, et si vous le quittez, la nation est perdue, les tyrans et leurs esclave...
      ...e transmettre votre esprit à toutes les nations qui nous combattent. Encore un effort, ...
      ...votre énergie, restez aux places que la nation vous a confiées, et que vous ne pouvez ...
      « Votre décret du 11 août dernier a jeté la consternation sur toute la nation française, parce qu'elle a craint que votre intention ne soit d'abandonner le gouvernail de la République encore flotta...
      ...ous avez commencé le grand ouvrage, veuillez l'achever, si vous le perdiez de vue un instant, et si vous le quittez, la nation est perdue, les tyrans et leurs esclaves entrent sur notre territoire, et la royauté renaît de ses cendres; vous seuls avez les moyens de les déjouer et de transmettre votre esprit à toutes les nations qui nous combattent. Encore un effort, vous faites non seulement le bien du peuple, mais de tous ceux que les tyrans aveuglent; soutenez votre énergie, restez aux places que la nation vous a confiées, et que vous ne pouvez quitter sans son consentement, qu'elle vous refuse; les républicains qui font au...

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 74
      ...é sera devenu le modèle de ceux que les nations construiront à votre exemple, c'est alo... ...ander la communication de votre ouvrage, lorsque le monument que vous aurez élevé sera devenu le modèle de ceux que les nations construiront à votre exemple, c'est alors qu'acquittés de vos obligations envers les hommes, vous reviendrez parmi nous...

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 75
      ...ution sera affermie; lorsque toutes les nations auront sanctionné notre indépendance; l...
      ... mains le gouvernail du vaisseau que la nation vous a confié.
      ...z pour nous, veillez pour assurer la tranquillité intérieure. Lorsque la Constitution sera affermie; lorsque toutes les nations auront sanctionné notre indépendance; lorsque toute la France ne présentera qu'une famille de frères; alors seulement vous pourrez abandonner à d'autres mains le gouvernail du vaisseau que la nation vous a confié.

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 78
      ...tement du Cher, aux représentants de la nation (2). Adresse du conseil général du district de-Saint-Amand, département du Cher, aux représentants de la nation (2).

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 79
      ...ot-et- Garonne, aux représentants de la nation (2). L'administration régénérée du département de Lot-et- Garonne, aux représentants de la nation (2).

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 80
      ...euples et qui doit régénérer toutes les nations. ...ut de la sainte Montagne cette constitution si sublime, l'évangile de tous les peuples et qui doit régénérer toutes les nations.
      ...puis que vous avez découvert à toute la nation la faction anglicane et scélérate qui v... « Depuis que vous avez découvert à toute la nation la faction anglicane et scélérate qui vous

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 119
      Speaker: Ehrmann
      ...se soit d'autant moins supportée par la nation. ...es guerres, le produit des livres de viande qui en résulte, pour que cette dépense soit d'autant moins supportée par la nation.

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 122
      Speaker: Duhem
      ...alendrier qui n'eût été que celui de la nation française, deviendra celui de tous les ... Il en résultera l'avantage que vous cherchez.. Votre calendrier qui n'eût été que celui de la nation française, deviendra celui de tous les peuples. Ils ne s'écarteront jamais de l'ordre numérique qui est celui de la nat...
      Speaker: Duhem
      ...ent à l'adoration des peuples; ainsi la nation la plus sage de l'antiquité devint par ... ...firent de ces signes une science particulière et des objets sacrés qu'ils offrirent à l'adoration des peuples; ainsi la nation la plus sage de l'antiquité devint par ses ridicules superstitions la fable du monde.

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 126
      Speaker: Cambon
      ...rs de lys; et pour légende, les mots la nation, le roi, la loi. ...d'un révolté une cocarde où se trouve l'effigie du dernier tyran, les trois fleurs de lys; et pour légende, les mots la nation, le roi, la loi.

      Séance du samedi 5 octobre 1793

      page 127
      Speaker: Cambon
      ... prescrit pour les créances dues par la nation (1). » ... inscrits sur le grand livre des intérêts à 5 0/0 de ce capital, ainsi qu'il est prescrit pour les créances dues par la nation (1). »
  • Tome 77 : Du 19 au 28 octobre 1793 10 results
    • Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      - search term matches: (6)

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 2
      « Législateurs de la première nation vraiment libre de l'univers. « Législateurs de la première nation vraiment libre de l'univers.

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 3
      ...otre pays, c'est entre vos mains que la Nation remet une partie de sa foudre pour tire... ...l'honneur et la gloire, c'est à vous à qui il appartient de concourir à Venger votre pays, c'est entre vos mains que la Nation remet une partie de sa foudre pour tirer vengeance de ces esclaves qui, dans leurs fureurs sanguinaires, se livrent à d...

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 4
      ... à la félicité publique. Les fastes des nations nous en ont transmis la mémoire; et c'e... ...tous les temps et dans tous les climats, les grands événements qui contribuèrent à la félicité publique. Les fastes des nations nous en ont transmis la mémoire; et c'est sans doute pour nous inviter à marcher sur leurs traces.

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 6
      ...les arts, les talents, les services. La nation doit être reconnaissante et jamais mesq... « Encouragez, réoompensez les arts, les talents, les services. La nation doit être reconnaissante et jamais mesquine :• elle est-grande et généreuse. Une invention utile, une belle action est ...

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 8
      ...que vous conserverez la confiance de la nation, l'estime même de ses ennemis, et que v... ...e de l'Assemblée constituante, ferme d'abord, et lâche dans ses derniers temps, que vous conserverez la confiance de la nation, l'estime même de ses ennemis, et que vous affermirez les fondements de la République une et indivisible, sur des bases...

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 9
      ...iégé parmi vous ; il était temps que la nation fût vengée de tous les grands conspirat... ... avec transport au décret que vous avez lancé contre tous les traîtres qui ont siégé parmi vous ; il était temps que la nation fût vengée de tous les grands conspirateurs qui avaient calculé de sang-froid la contre-révolution. Notre département r...

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 12
      ...oi qui fis triompher la brave et loyale nation des Français par son seul courage de ta... ... comme une calamité publique. Génie de la liberté, toi qu'adoraient nos aïeux, toi qui fis triompher la brave et loyale nation des Français par son seul courage de tant de peuples disciplinés et avilis, tu n'abandonneras pas tes enfants, tu plane...

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 13
      ...erciaux et d'amitié, qui amalgament les nations. ...ger en entier. Déjà, depuis des siècles, nous lui étions unis par des liens commerciaux et d'amitié, qui amalgament les nations.

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 14
      ...euples et qui doit régénérer toutes les nations. ...ut de la sainte Montagne cette Constitution si sublime, l'évangile de tous les peuples et qui doit régénérer toutes les nations.

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 24
      Speaker: Thuriot
      ...d'hommes qui composent véritablement la nation. C'est par elle qu'il faut commencer, l... ...n publique est celle du peuple, de la grande majorité des citoyens, de la masse d'hommes qui composent véritablement la nation. C'est par elle qu'il faut commencer, laissant à des soins postérieurs ces établissements recherchés et dispendieux qu'...
      Speaker: Thuriot
      ... Dépensons avec économie l'argent de la nation; les choses en iront aussi bien. Il y a... ...u'a très bien dit à ce sujet notre collègue Edme Petit; j'y ajouterai ces mots : Dépensons avec économie l'argent de la nation; les choses en iront aussi bien. Il y aurait moins de faste, mais autant d'utilité. Renonçons à la symétrie des constru...
      Speaker: Thuriot
      ...pour lesquels on voudrait constituer la nation dans des dépenses immenses, entamer la ... ...utes leurs ramifications, qu'on nous présente sous dès dehors si avantageux, et pour lesquels on voudrait constituer la nation dans des dépenses immenses, entamer la liberté et attaquer même la nature, ne seront jamais que des suppléments très im...
      Speaker: Thuriot
      ... qui en général n'est pas trop mal), la nation s'est acquittée envers eux du premier t... ... arrivés à l'âge de 12 ans plus ou moins, embrassent l'état de leurs pères (ce • qui en général n'est pas trop mal), la nation s'est acquittée envers eux du premier tribut d'instruction ; ils achèveront dans les sociétés populaires de se former d...

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 28
      Speaker: Dubois-Crancé
      ... pour deux milliards de propriétés à la nation. Je demande que ce monument de honte po... ...Lyon. J'ai calculé que le séquestre des biens de ces traîtres donnait à peu près pour deux milliards de propriétés à la nation. Je demande que ce monument de honte pour les Lyonnais soit déposé aux archives, qu'il soit imprimé, et les signataires...

      Séance du 28 jour du 1 samedi 19 octobre 1793

      page 29
      Speaker: Barère
      ...iennent d'assurer un gage précieux à la nation en faisant séquestrer les biens des reb... Ils annoncent qu'ils viennent d'assurer un gage précieux à la nation en faisant séquestrer les biens des rebelles contre-révolutionnnaires de cette ville. Ils demandent une mesure pour pré...
    • Séance du lundi 28 octobre 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du lundi 28 octobre 1793

      page 696
      ...ci-devant religieuses stipendiés par la nation, prêtent le serment républicain pour po... ...est indispensable que les ci-devant religieux non fonctionnaires publics et les ci-devant religieuses stipendiés par la nation, prêtent le serment républicain pour pouvoir jouir du traitement qui leur est accordé, a arrêté, le procureur de la com...

      Séance du lundi 28 octobre 1793

      page 698
      ...louse, laissant, à son grand regret, la nation héritière. A peine l'avons-nous appris,... est mort dans les prisons de Toulouse, laissant, à son grand regret, la nation héritière. A peine l'avons-nous appris, que nous avons fait mettre les scehés sur le mobilier renfermé dans le château ...
      ...eront à l'univers et la puissance de la nation française et le courage, la sagesse et ... ...es écrasés, la Vendée détruite, le fédéralisme abattu, la hberté affermie attesteront à l'univers et la puissance de la nation française et le courage, la sagesse et la constance de ses représentants.

      Séance du lundi 28 octobre 1793

      page 700
      ...a sûreté des immenses propriétés que la nation possède à Versailles, mais que cette re... ...possible que d'en remettre quatre. Le surplus étant essentiellement utile pour la sûreté des immenses propriétés que la nation possède à Versailles, mais que cette remise doit être autorisée par un décret de la Convention nationale.

      Séance du lundi 28 octobre 1793

      page 701
      ...ns assez lâches pour s'armer contre une nation qui a reconquis les droits imprescripti... ...paralysé les manufactures d'Albion, il faut porter le même coup à tous nos voisins assez lâches pour s'armer contre une nation qui a reconquis les droits imprescriptibles de la nature et qui ne combat que pour la hberté du monde.

      Séance du lundi 28 octobre 1793

      page 703
      ...il assez vigoureux pour satisfaire à la nation qu'ehe a tant outragée t La loi a parlé... ...a Répubhque est enfin vengée; mais le supphce que vient de subir Antoinette est-il assez vigoureux pour satisfaire à la nation qu'ehe a tant outragée t La loi a parlé; et les répubhcains français savent trop la respecter pour murmurer contre les ...
      ...ire est chargé de traiter, au nom de la nation, avec les propriétaires du Jeu de paume... « Le conseil exécutif provisoire est chargé de traiter, au nom de la nation, avec les propriétaires du Jeu de paume, pour l'échange de cette maison contre un bien national de même valeur dans l'é...

      Séance du lundi 28 octobre 1793

      page 704
      ...er de se voir hors d'état d'offrir à la nation le sacrifice entier de leur propriété e... Les pétitionnaires terminent cet exposé des faits par regretter de se voir hors d'état d'offrir à la nation le sacrifice entier de leur propriété et par demander à la Convention nationale de prendre en considération leur positi...
      ...la monàrchie, et que vous laisserez aux nations le plus grand spectacle qu'ait encore o... ...Répubhque. C'est par leurs efforts que vous êtes venus siéger sur les débris de la monàrchie, et que vous laisserez aux nations le plus grand spectacle qu'ait encore offert une assemblée de représentants.
      ...rez sans peine à .un représentant de la nation, adopté par le département de Seine-et-... Qu'il me soit permis maintenant d'ajouter quelques mots que vous pardonnerez sans peine à .un représentant de la nation, adopté par le département de Seine-et-Oise, et qui certain
      ...oire est chargé de traiter au nom de la nation avec les propriétaires du Jeu de paume,... « Le conseil exécutif provisoire est chargé de traiter au nom de la nation avec les propriétaires du Jeu de paume, pour l'échange de cette maison contre un bien national de même valeur dans l'ét...

      Séance du lundi 28 octobre 1793

      page 719
      Speaker: Le Président
      ...et acte de bienfaisance au profit de la nation qui, aux termes des statuts de cet étab... ...défenseurs de la patrie, et de faire tourner les fonds qui seraient employés à cet acte de bienfaisance au profit de la nation qui, aux termes des statuts de cet étabhssement, hérite de tous les capitaux, en sorte que les rentes perpétuelles acqu...
      Speaker: Le Président
      ...ospérité pubhque un étabhssement que la nation paraît avoir déjà jugé, en versant dans... ...à peser dans votre sagesse l'influence que peut avoir sur les mœurs et sur la prospérité pubhque un étabhssement que la nation paraît avoir déjà jugé, en versant dans cette caisse des fonds considérables.
    • Séance du dimanche 20 octobre 1798

      - search term matches: (5)

      Séance du dimanche 20 octobre 1798

      page 332
      Speaker: Laplanche
      ...ns ces murs, et par les pouvoirs que la nation leur a remis, ils les retireront de la ... ...antons, viendront au milieu d'eux, ils consolideront pour toujours la liberté dans ces murs, et par les pouvoirs que la nation leur a remis, ils les retireront de la détresse cruelle où leur erreur les a mis. Les arrestations commencent à se fair...

      Séance du dimanche 20 octobre 1798

      page 335
      Speaker: Laplanche
      ...ngrats et perfides ! Leur crime de lèse-nation sera toujours au-dessous de leurs peine... .... Comment donc ces administrateurs infidèles ont-ils voulu être tout à la fois ingrats et perfides ! Leur crime de lèse-nation sera toujours au-dessous de leurs peines; mais nous aimerons à distinguer parmi eux les individus séduits, d'avec les m...
      ...erniers sont inexcusables. Payés par la nation, juges d'un peuple souverain, toutes ce... ...ateurs .soudoyés et cruels. Nous pardonnons volontiers aux premiers, mais les. derniers sont inexcusables. Payés par la nation, juges d'un peuple souverain, toutes ces autorités élevées par son choix dans (1) Procès-verbaux de la Convention, t. 2...

      Séance du dimanche 20 octobre 1798

      page 341
      Speaker: Laplanche
      ...nt de la Meuse, aux représentants de la nation libre. La Société républicaine de Varennes, département de la Meuse, aux représentants de la nation libre.

      Séance du dimanche 20 octobre 1798

      page 347
      Speaker: Laplanche
      ...domicile, le serment d'être fidèle à la nation, et de maintenir la liberté et l'égalit... ...stifiait que dans la quinzaine il a prêté, devant la municipahté du lieu de son domicile, le serment d'être fidèle à la nation, et de maintenir la liberté et l'égalité, ou de mourir en les défendant.
    • Séance du lundi 21 octobre 1793

      - search term matches: (12)

      Séance du lundi 21 octobre 1793

      page 359
      ...enti de toutes parts des cris : Vive la nation, vive la République, vive la Convention... Arrivés à l'endroit, l'air a retenti de toutes parts des cris : Vive la nation, vive la République, vive la Convention nationale, vive, vive mille fois la Montagne!
      ...ille et mille fois répétés de : Vive la nation, la République! se sont fait entendre d... ...a été chanté des couplets analogues à cette fête vraiment civique, et les cris mille et mille fois répétés de : Vive la nation, la République! se sont fait entendre de toutes parts.

      Séance du lundi 21 octobre 1793

      page 360
      ...liberté, mais la tâche honorable que la nation vous âvait imposée n'est pas finie, il ... ...titution républicaine à la France; eUe a été acceptée avec l'enthousiasme de la liberté, mais la tâche honorable que la nation vous âvait imposée n'est pas finie, il est nécessaire de développer par des lois réglementaires les principes constitut...

      Séance du lundi 21 octobre 1793

      page 368
      Speaker: Gossuin
      ...lamée, et, dans l'affirmative, c'est la nation. ... il faut qu'ils prouvent évidemment qu'ils ont versé au trésor la succession réclamée, et, dans l'affirmative, c'est la nation.
      Speaker: Gossuin
      ...ut qu'ils le prouvent en présence de la nation entière, c'est-à-dire devant vous. Et s... ...des administrateurs infidèles, car, à qui ont-ils compté de la succession? Il faut qu'ils le prouvent en présence de la nation entière, c'est-à-dire devant vous. Et souffririez-vous, citoyens législateurs, que l'on dépouille dix individus qui réc...

      Séance du lundi 21 octobre 1793

      page 371
      Speaker: Gossuin
      ...et acte de bienfaisance au profit de la nation qui, aux termes des statuts de cet étab... ...défenseurs de la patrie, et de faire tourner les fonds qui seraient employés à cet acte de bienfaisance au profit de la nation qui, aux termes des statuts de cet étabhssement, hérite de tous les capitaux, en sorte que les rentes perpétuelles acqu...

      Séance du lundi 21 octobre 1793

      page 372
      Speaker: Gossuin
      ...érité publique, un établissement que la nation paraît avoir déjà jugé, en versant dans... ...eser dans votre sagesse l'influence que peut avoir sur les mœurs et sur la prospérité publique, un établissement que la nation paraît avoir déjà jugé, en versant dans cette caisse des fonds considérables.

      Séance du lundi 21 octobre 1793

      page 374
      Speaker: Voulland
      ...entation du droit insurrectionnel de la nation. ...videmment la souveraineté nationale, ont, par la nécessité des choses, la représentation du droit insurrectionnel de la nation.
      Speaker: Voulland
      ...ci de tous les usurpateurs. Comment une nation disséminée sur un territoire de 25,000 ...
      ...es fonctionnaires les plus dévoués à la nation, [comme contre les tyrans. Cela est pos...
      ...te; il n'est pas même impossible qu'une nation tout entière tombe dans cette fatale mé...
      ...st une seule ville, elle en répond à la nation entière, qui peut la bénir ou la punir; si c'est une nation entière, comme elle n'a point de juge l...
      ...aqueUe ne peuvent pas plus échapper les nations que les individus; à la nature qui réco...
      ...sauver, n'a souvent qu'un jour, qu'une heure, qu'un moment, serait trop à la merci de tous les usurpateurs. Comment une nation disséminée sur un territoire de 25,000 lieues carrées pourrait-elle voir le péril, se donner le signal, se rassembler, ...
      ...'une seule ville se soulève contre les lois, comme contre l'usurpation; contre les fonctionnaires les plus dévoués à la nation, [comme contre les tyrans. Cela est possible, sans doute; il n'est pas même impossible qu'une nation tout entière tombe dans cette fatale méprise; c'est le sort de presque toutes les choses humaines, et surtout des insurrections, qu'on les fait à ses périls et risques; si c'est une seule ville, elle en répond à la nation entière, qui peut la bénir ou la punir; si c'est une nation entière, comme elle n'a point de juge légitime sur la terre, elle en répond à sa propre raison, à sa propre conscience;...
      ...à la conscience du genre humain. Elle en répond à cette puissance éternelle, à laqueUe ne peuvent pas plus échapper les nations que les individus; à la nature qui récompense la sagesse et la justice des peuples par leur bonheur; qui punit leurs er...

      Séance du lundi 21 octobre 1793

      page 381
      Speaker: Julien
      ...n'avait pas ce droit, lorsqu'une grande nation, éparse sur un sol immense, ne peut se ...
      ...rils de ceux qui la font; et lorsque la nation la consacre, ceux qui peuvent l'avoir c...
      ...yran, soit contre des représentants perfides; que serait-ce si une grande ville n'avait pas ce droit, lorsqu'une grande nation, éparse sur un sol immense, ne peut se concerter, se réunir et voir de près ce qui se passef L'insurrection, ajoute-t-il ensuite, est aux risques et périls de ceux qui la font; et lorsque la nation la consacre, ceux qui peuvent l'avoir contrariée sont coupables.
    • Séance du mardi 22 octobre 1793

      - search term matches: (11)

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 382
      « Représentants de la nation française, « Représentants de la nation française,

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 386
      ...lus de richesses dans les coffres de la nation et des citoyens plus courageux pour ext... ...us les amoureux, dè tout Sexe, faisaient de pareils sacrifices, il y aurait et plus de richesses dans les coffres de la nation et des citoyens plus courageux pour exterminer tous nos tyrans; pour moi je les invite à suivre mes traces.
      « Voilà ce que mon cœur exprimé à là nation républicains, je reviens dans un autre ... « Voilà ce que mon cœur exprimé à là nation républicains, je reviens dans un autre redoublement, s'ensuivra«t-il là mort? Qu'importé, je me suis satisfait envers m...

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 389
      ... et aux représentants temporaires de la nation. De cette impunité, consacrée par la lo... ...la tyrannie. Une inviolabilité absolue était assurée au représentant'héréditaire et aux représentants temporaires de la nation. De cette impunité, consacrée par la loi, sont sortis des attentats de tout genre contre lesquels le peuple n'a trouvé ...

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 393
      Speaker: Clauzel
      ...ui de l'enregistrement, au profit de la Nation, à raison de 20 sous par 100 hvres du m... ...s ; et par la loi du 5 du même mois de décembre 1790, elle y avait substitué celui de l'enregistrement, au profit de la Nation, à raison de 20 sous par 100 hvres du montant des procès-verbaux des ventes, à commencer le premier février 1791.

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 395
      Speaker: Clauzel
      ...nt de l'évaluation de leurs offioes, la nation se chargeant de leurs dettes antérieure... ...âce à cet édit, ils sont en droit de réclamer 3,600,000 hvres, qui sont le montant de l'évaluation de leurs offioes, la nation se chargeant de leurs dettes antérieures à 1771, qui se portent à environ 1,600,000 hvres; de sorte qu'ils bénéficient ...
      Speaker: Clauzel
      ...aient être un jour supprimés, et que la nation ne leur rembourserait jamais que le mon... ...ues, puisqu'ils avaient été avertis, par l'édit de 1771, que leurs offices pourraient être un jour supprimés, et que la nation ne leur rembourserait jamais que le montant de leur évaluation.

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 397
      Speaker: Clauzel
      ...ent avoir été faites au préjudice de la nation, dans la liquidation des offices des ci... ...ices de plus petite valeur, et de' reviser les erreurs ou injustices qui pourraient avoir été faites au préjudice de la nation, dans la liquidation des offices des ci-devant cours supérieures.

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 402
      Speaker: Clauzel
      Les représentants de la nation française ont pensé qu'une opération or...
      ...is pour donner des mesures à toutes les nations, devait porter un caractère de grandeur et d'exactitude qu'aucune autre nation, à quelque époque que ce fût, ne pût es...
      Les représentants de la nation française ont pensé qu'une opération ordonnée au nom du peuple français pour donner des mesures à toutes les nations, devait porter un caractère de grandeur et d'exactitude qu'aucune autre nation, à quelque époque que ce fût, ne pût espérer de surpasser; et il a été décrété en conséquence, qu'une nouvelle mesure d...

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 403
      Speaker: Clauzel
      ...ors qu'il était temps de faire jouir la nation française du bienfait que vous lui avie... ...sures à l'époque du 1er août. Votre comité d'instruction pubhque vous avertit alors qu'il était temps de faire jouir la nation française du bienfait que vous lui aviez préparé : il vous fit observer que quoique la nouvelle mesure du degré du méri...

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 404
      Speaker: Clauzel
      ...ue française l'emportera sur toutes les nations. ...es peuples de la terre, et qu'à cet égard, comme à beaucoup d'autres, la Répubhque française l'emportera sur toutes les nations.

      Séance du mardi 22 octobre 1793

      page 409
      ...ière de pourvoir à l'indemnité due à la nation par les fabricateurs et distributeurs d... ...e ses comités de finances et de législation [Monnot, rapporteur (3)], sur la manière de pourvoir à l'indemnité due à la nation par les fabricateurs et distributeurs de faux assignats et fausâê monnaie, décrète : (1) Procès-verbaux de la Conventio...
    • Séance du mercredi 23 octobre 1793

      - search term matches: (18)

      Séance du mercredi 23 octobre 1793

      page 447
      Speaker: Carpentier
      ...ion faite pour assurer le bonheur de la nation française dont les destinées sont confi... ...euple a accueillie avec transport. Mais, citoyens représentants, cette Constitution faite pour assurer le bonheur de la nation française dont les destinées sont confiées à vos soins paternels a encore des ennemis extérieurs et intérieurs qu'il fa...

      Séance du mercredi 23 octobre 1793

      page 449
      Speaker: Le Président
      les reçoit au nom de la nation et accorde les honneurs de la séance. (... les reçoit au nom de la nation et accorde les honneurs de la séance. (On applaudit.)

      Séance du mercredi 23 octobre 1793

      page 454
      Speaker: Cambon
      « Il est temps que votre loi et la nation ne leur servent plus de risée. La commu...
      ...a tête de ceux qui veulent enlever à la nation les éléments de la vie, c'est-à-dire un...
      ...x; et une vérité évidente, c'est que la nation est sans-culotte ; que le petit nombre ...
      ...ins toutes ses richesses ne sont pas la nation; qu'ils ne sont que des privilégiés qui...
      « Il est temps que votre loi et la nation ne leur servent plus de risée. La commune de Paris demande beaucoup plus qu'on ne l'a encore fait à cet égard; que pour...
      ...elle soit confiée à ceux qui ont le plus grand intérêt d'abattre la fortune et la tête de ceux qui veulent enlever à la nation les éléments de la vie, c'est-à-dire uniquement à des citoyens pauvres, à de véritables sans-culottes. Car enfin les sans-culottes sont de beaucoup plus nombreux; et une vérité évidente, c'est que la nation est sans-culotte ; que le petit nombre de ceux qui ont dans leurs mains toutes ses richesses ne sont pas la nation; qu'ils ne sont que des privilégiés qui touchent à la fin de leur privilège.

      Séance du mercredi 23 octobre 1793

      page 456
      Speaker: Cambon
      ...is, une supériorité sur ceux des autres nations, telle que, pendant la paix, les export...
      ...qu'il a la vanité de vendre ensuite aux nations étrangères comme productions de sa prop...
      ... beauté du fini, la correction du dessin donnent aux ouvrages fabriqués à Beauvais, une supériorité sur ceux des autres nations, telle que, pendant la paix, les exportations ont monté chaque année à plus de cent mille hvres, et que l'orgueilleux A...
      ...é de reconnaître cette supériorité, tire lui-même des objets de cette fabrique, qu'il a la vanité de vendre ensuite aux nations étrangères comme productions de sa propre industrie;

      Séance du mercredi 23 octobre 1793

      page 457
      Speaker: Cambon
      ...lorissantes, mais le corps entier de la nation languira, les arts et l'industrie en re... Quelques villes pourront être florissantes, mais le corps entier de la nation languira, les arts et l'industrie en recevront un contre-coup funeste.
      Speaker: Cambon
      Du côté de l'économie, la nation ne doit donc Du côté de l'économie, la nation ne doit donc
      Speaker: Cambon
      ...es tableaux et dessins appartenant à la nation, qui doivent être confiés à la surveill... Un autre motif, non moins déterminant, est la conservation des tableaux et dessins appartenant à la nation, qui doivent être confiés à la surveillance de cet artiste, et mis en quelque sorte sous sa responsabilité.
      Speaker: Cambon
      ...s et autres ustensiles appartenant à la nation. Toutes autres gratifications ou indemn... ...s et bâtiments formant cet étabhssement, ainsi que des métiers, tableaux, dessins et autres ustensiles appartenant à la nation. Toutes autres gratifications ou indemnités sont supprimées.

      Séance du mercredi 23 octobre 1793

      page 458
      Speaker: Cambon
      ...tinuera ses fonctions, et recevra de la nation, comme par le passé, un traitement de 1... Le peintre attaché à cette manufacture continuera ses fonctions, et recevra de la nation, comme par le passé, un traitement de 1,200 hv.
      Speaker: Cambon
      ...t des objets et effets appartenant à la nation, sur l'inventaire qui en a été fait lor... L'Administration procédera dans ce cas au récolement des objets et effets appartenant à la nation, sur l'inventaire qui en a été fait lors de l'installation de l'entrepreneur actuel; procès-verbal en sera dressé, ains...
      Speaker: Cambon
      ...ments et autres objets appartenant à la nation, sous la surveillance et l'inspection i... La manufacture sera, quant aux bâtiments et autres objets appartenant à la nation, sous la surveillance et l'inspection immédiate de l'administration du district de Beauvais.

      Séance du mercredi 23 octobre 1793

      page 462
      Speaker: Barère
      ...oquer un décret qui déclarât que, si la nation anglaise refusait de livrer Pitt à la v... ...re/ membre, a délibéré qu'il serait fait une adresse à. la Convention, pour provoquer un décret qui déclarât que, si la nation anglaise refusait de livrer Pitt à la vengeance nationale, une guerre à mort existerait à jamais entre la France et l'A...
    • Séance du 3 jour du 2 (jeudi 24 octobre 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du 3 jour du 2 (jeudi 24 octobre 1793

      page 474
      que voulaient imposer à la nation des mandataires infidèles, de perfides ... que voulaient imposer à la nation des mandataires infidèles, de perfides conspirateurs.
      inscription : Vive le roi et la nation. J'ai fait déposer à l'instant le numér... inscription : Vive le roi et la nation. J'ai fait déposer à l'instant le numéraire à la caisse du payeur de l'armée.
      ...lle a donnée pour la régénération de la nation française, et en exemple à tous les peu...
      ...lan, elle fera le bonheur de toutes les nations: qu'elle suive donc cette exécution, et...
      ...nération lorsqu'ils ont reçu l'œuvre de la subhme constitution républicaine qu'elle a donnée pour la régénération de la nation française, et en exemple à tous les peuples de l'univers. Mais à quoi servirait *un si beau plan, si, battu continuelle...
      ...ention est elle-même cet architecte, elle seule peut suivre l'exécution de son plan, elle fera le bonheur de toutes les nations: qu'elle suive donc cette exécution, et qu'elle ne quitte son poste qu'après l'avoir consommée. Nous le demandons en no...

      Séance du 3 jour du 2 (jeudi 24 octobre 1793

      page 475
      ...bhque française, le fanal de toutes les nations et l'égide de Thionville, comme Thionvi... « Que la Convention nationale soit en même temps le pilote de la Répubhque française, le fanal de toutes les nations et l'égide de Thionville, comme Thionville est un des plus forts remparts de la hberté, qu'elle ne quitte le gouvernail...

      Séance du 3 jour du 2 (jeudi 24 octobre 1793

      page 485
      ...rt incessamment (5). (1) L'auteur de la nation est Laurent Lecointre, d'après la minut... ...e à faire un emprunt de 60,000 hvres pour achats de blés, pour en faire un rapport incessamment (5). (1) L'auteur de la nation est Laurent Lecointre, d'après la minute du décret qui se trouve aux Archives nationales, carton C 277, dossier 721.

      Séance du 3 jour du 2 (jeudi 24 octobre 1793

      page 488
      Speaker: Villers
      ...qui nous honorent le plus vis-à-vis des nations, celles de la philosophie surtout qui a... ...et, que sage dans ses hmites. Vous avez voulu réserver les productions des arts qui nous honorent le plus vis-à-vis des nations, celles de la philosophie surtout qui a enfanté la révolution tion, et qui seule peut en transmettre les bienfaits aux ...

      Séance du 3 jour du 2 (jeudi 24 octobre 1793

      page 495
      Speaker: Bourdon
      ...rnière goutte du sang le plus pur de la nation. ...es à coffre-fort conspirer chaque jour contre lui, et la municipahté sucer la dernière goutte du sang le plus pur de la nation.

      Séance du 3 jour du 2 (jeudi 24 octobre 1793

      page 500
      ...evez pas douter que ce ne soit, pour la nation, un grand acheminement vers le système ... ...gricole, sur un bienfait de la nature, sur un objet d'économie rurale, vous ne devez pas douter que ce ne soit, pour la nation, un grand acheminement vers le système agricole, et que chaque citoyen ne conçoive de l'amour pour les présents réels e...
    • Séance du vendredi 25 octobre 1793

      - search term matches: (12)

      Séance du vendredi 25 octobre 1793

      page 517
      ...nt-Yrieux (Saint-Yrieix), fait don à la nation d'un cheval, d'un sabre, d'une paire de... Le citoyen Sulpicy, procureur syndic du district de Saint-Yrieux (Saint-Yrieix), fait don à la nation d'un cheval, d'un sabre, d'une paire de pistolets pour armer un cavalier, et d'un trimestre de son traitement pour l'éq...
      ...nt-Yrieux (Saint-Yrieix), fait don à la nation d'un cheval harnaché, d'une paire de bo... Le citoyen Valette-Chapetias, officier municipal de la commune de Saint-Yrieux (Saint-Yrieix), fait don à la nation d'un cheval harnaché, d'une paire de bottes et de pistolets; ces dons sont à la disposition du commissaire de l'assembl...

      Séance du vendredi 25 octobre 1793

      page 518
      ... avoir prêté serment, fait hommage à la nation, de la pension qui lui était assignée s... ...eligieuse dans la commune de Saint-Michel (1), au département de la Meuse, après avoir prêté serment, fait hommage à la nation, de la pension qui lui était assignée sur le Trésor public, attendu que la Convention vient de la réintégrer dans ses d...
      ...té entre mes mains, a fait hommage à la nation de sa pension, attendu que la Conventio... ...gieuse dans la commune de Saint-Mihiel, fille du grand Boudet, après l'avoir prêté entre mes mains, a fait hommage à la nation de sa pension, attendu que la Convention vient de la réintégrer dans la succession de sa mère. Vous voudrez bien faire ...

      Séance du vendredi 25 octobre 1793

      page 525
      ...la plus active, et pour l'intérêt de la nation,-et pour la parfaite exécution de la so... ...ouir par la considération de ces grands avantages; ils ont porté la sollicitude la plus active, et pour l'intérêt de la nation,-et pour la parfaite exécution de la soumission, soit relativement à l'estimation des bâtiments dont il s'agit, soit po...
      ... d'armes, et compagnie, d'acheter de la nation les bâtiments des ci-devant Ursulines e... ... la soumission faite par le citoyen Blanc, contrôleur principal des manufactures d'armes, et compagnie, d'acheter de la nation les bâtiments des ci-devant Ursulines et dépendances, comprenant la chapelle des pénitents qui s'y trouve enclavée et l...

      Séance du vendredi 25 octobre 1793

      page 526
      ...ommés par le directoire et payés par la nation. Leur salaire ne pourra excéder le doub... ...strict deux cordonniers experts ou un plus grand nombre, si le besoin l'exige, nommés par le directoire et payés par la nation. Leur salaire ne pourra excéder le double de celui qui doit être déterminé en conformité de la loi du 29 septembre dern...
    • Séance du samedi 26 octobre 1793

      - search term matches: (21)

      Séance du samedi 26 octobre 1793

      page 545
      ...s toute la puissance irrésistible d'une nation fière, intrépide èt hbre. ...vous aurez toute sa force. Il est prêt à déployer pour l'exécution de vos décrets toute la puissance irrésistible d'une nation fière, intrépide èt hbre.

      Séance du samedi 26 octobre 1793

      page 548
      ...fermes et inébranlables au poste que la nation vous a confié, n'abandonnez nos intérêt... « Poursuivez vos nobles travaux, citoyens législateurs, restez fermes et inébranlables au poste que la nation vous a confié, n'abandonnez nos intérêts que lorsque le dernier des tyrans aura mordu la poussière et qu'il n'existera ...

      Séance du samedi 26 octobre 1793

      page 552
      ...n de la hberté, par ceux mêmes à qui la nation française avait confié le soin sacré de... ...rigands : celle d'être secondés, dans leurs efforts criminels pour la destruction de la hberté, par ceux mêmes à qui la nation française avait confié le soin sacré de la maintenir et de la défendre.
      ... ouvert sur les grandes destinées de la nation française, aperçoit la trame perfide de... « Mais, du haut de la sainte Montagne, le génie de la hberté, l'œil toujours ouvert sur les grandes destinées de la nation française, aperçoit la trame perfide de ces mandataires infidèles; il jette le cri d'alarme, et aussitôt, comme un géan...

      Séance du samedi 26 octobre 1793

      page 555
      « Depuis l'instant où la nation française a jeté les premiers fondement... « Depuis l'instant où la nation française a jeté les premiers fondements de sa liberté, jamais, peut-être, il ne s'est trouvé d'époque où le peuple eut...

      Séance du samedi 26 octobre 1793

      page 557
      ...endus cqupables ; ils les dénoncent aux nations, à la nature entière. ...tenue à Toulon et de l'infâme trahison ïont les rebelles de cette cité se sont rendus cqupables ; ils les dénoncent aux nations, à la nature entière.

      Séance du samedi 26 octobre 1793

      page 567
      Speaker: Voulland
      ...reculés, et il eût été honteux pour une nation éclairée de souffrir dans son sein une ... ...e forfaits dont il n'existe peut-être point d'exemple dans les siècles les plus reculés, et il eût été honteux pour une nation éclairée de souffrir dans son sein une vipère qui ne cherchait que sa destruction. L'univers admirera votre conduite, e...

      Séance du samedi 26 octobre 1793

      page 576
      Speaker: Cambon
      ...ui y sont employés sont salariés par la nation. ...seignement et tous les exercices des écoles sont pubhcs et gratuits. Tous ceux qui y sont employés sont salariés par la nation.

      Séance du samedi 26 octobre 1793

      page 589
      Speaker: Barère
      ...tonnement et l'admiration de toutes les nations. ...e, la paix de l'Europe, vous vous retirerez couverts de gloire et l'objet de l'étonnement et l'admiration de toutes les nations.

      Séance du samedi 26 octobre 1793

      page 590
      Speaker: Barère
      ...onheur en dépend et celui de toutes les nations ; ne quittez pas votre poste que tous l... ...ous demandons, au nom de l'humanité, de ne pas abandonner votre ouvrage, notre bonheur en dépend et celui de toutes les nations ; ne quittez pas votre poste que tous les tyrans ne soient anéantis, que la paix ne soit donnée à l'univers, et alors n...
    • Séance du dimanche 21 octobre 1793

      - search term matches: (3)

      Séance du dimanche 21 octobre 1793

      page 645
      ... Louis Capet, prévenue du crime de lèse-nation, et vous avez donné, par cette conduite... ...vez surtout consommée, la Révolution, en livrant au glaive de la loi la veuve de Louis Capet, prévenue du crime de lèse-nation, et vous avez donné, par cette conduite ferme, un grand exemple à suivre aux peuples qui gémissent sous le joug de. l'e...

      Séance du dimanche 21 octobre 1793

      page 646
      « Est-il sur la terre une nation dont le destin puisse être comparé à ce... « Est-il sur la terre une nation dont le destin puisse être comparé à celui des Français?

      Séance du dimanche 21 octobre 1793

      page 654
      ...oués au service et au soulagement de la nation française et seront toujours vos frères... ...iments des vrais répubhcains de la commune de Mehcoq qui ne cesseront d'être dévoués au service et au soulagement de la nation française et seront toujours vos frères et vos amis.
      ... et indivisible est le bienfait, que la nation française avait droit d'attendre de ses... « Une répubhque une et indivisible est le bienfait, que la nation française avait droit d'attendre de ses mandataires; la patrie n'a pas été trompée dans son espérance» Cet auguste décr...

      Séance du dimanche 21 octobre 1793

      page 655
      ... moment où les armes triomphantes de la nation ont rendu Lyon à la Répubhque; c'est à ...
      ... du peuplé Vous a placés que lorsque la nation sera sans danger. La surveillance, le d...
      ...nt été forcés d'évacuer cette paroisse. Mais, quelle n'est pas leur joie dans ce moment où les armes triomphantes de la nation ont rendu Lyon à la Répubhque; c'est à vous, pères de la patrie, c'est aux mesures vigoureuses que Vous aviez prises qu...
      ... terrasser l'hydre de la chicane, et surtout ne quittez le poste où la confiance du peuplé Vous a placés que lorsque la nation sera sans danger. La surveillance, le dévouement sans bornes et l'énergie des citoyens des campagnes contribueront à le...

      Séance du dimanche 21 octobre 1793

      page 658
      ...es, qui font bien partie du fonds de la nation, la Répubhque n'aurait plus aueune plac... ...urbable fermeté et l'ascendant que j'ai pris sur ne s braves soldats sans-culottes, qui font bien partie du fonds de la nation, la Répubhque n'aurait plus aueune place en €orse.

      Séance du dimanche 21 octobre 1793

      page 674
      Speaker: Sergent
      ...it de ses veilles et de ses efforts. La nation française, la postérité, en calculant u... ...pensant lte zèle de cet artiste précieux, vous fassiez jouir la Répubhque du fruit de ses veilles et de ses efforts. La nation française, la postérité, en calculant un jour tous les services que vous leur aurez rendus, ne mettront pas sans doute ...

      Séance du dimanche 21 octobre 1793

      page 677
      Speaker: Sergent
      ...cessaires. Avec quel empressement cette nation rivale, si jalouse de la perfection de ... ...tres ne perdent pas un moment pour ordonner, d'après votre décret, les essais nécessaires. Avec quel empressement cette nation rivale, si jalouse de la perfection de toutes les parties de sa marine, saisirait-elle l'occasion de profiter de sembla...

      Séance du dimanche 21 octobre 1793

      page 678
      Speaker: Sergent
      ...s artistes hbres^et indépendants que la nation elle-même invite à l'enrichir de leurs ... ...oufte espèce lui ont si justement acquis, il faut l'envisager 'comme l'un déf ces artistes hbres^et indépendants que la nation elle-même invite à l'enrichir de leurs découvertes, et auxquels ehe assure les récompenses proportionnées au mérite de ...
  • Tome 78 : Du 29 octobre au 10 novembre 1793 showing 10 of 18 results view all
    • 29 octobre 1793

      - search term matches: (7)

      29 octobre 1793

      page 2
      ...u'ils avaient usurpée dans l'esprit des nations» ...sulaires qui viennent de ternir dans un instant la réputation de philanthropie qu'ils avaient usurpée dans l'esprit des nations»

      29 octobre 1793

      page 4
      ...u'après avoir vengé l'outrage fait à la nation française. ... ont juré de s'armer contre les assassins et les traîtres, et de ne se reposer qu'après avoir vengé l'outrage fait à la nation française.

      29 octobre 1793

      page 9
      ...ont indispensables, que l'intérêt de la nation commande impérieusement aux députés act... ...lature ne pourrait faire d'abord usage des grandes mesures de salut public qui sont indispensables, que l'intérêt de la nation commande impérieusement aux députés actuels de rester fermes à leur poste jusqu'au complément de la Révolution, et que ...

      29 octobre 1793

      page 12
      ...tir de toutes parts; elle pesait sur la nation indignée : d'infâmes spéculateurs, de v... ...rayante, sans doute, par sa nature, et terrible dans ses efforts, se faisait sentir de toutes parts; elle pesait sur la nation indignée : d'infâmes spéculateurs, de vils égoïstes, des êtres avides et criminels pour qui l'humanité n'est rien, pour...

      29 octobre 1793

      page 14
      ...nthropes. Ùn crime, dont l'histoire des nations ne fournit point d'exemples, vient d'êt... ... plus inouïe, par ces êtres qui usurpèrent trop longtemps le beau titré de philanthropes. Ùn crime, dont l'histoire des nations ne fournit point d'exemples, vient d'être commis en la personne de Beau vais, représentant du peuple français, par cëtt...
      « Organes dé la nation* Vous avez déjà proclamé Pltt l'ennemi ...
      ...é; En un mot* dé-ëlâréMui* aù nom do la nation dont VOus êtes les dignes représentants...
      « Organes dé la nation* Vous avez déjà proclamé Pltt l'ennemi du genre humain, déclarez aU± peuples libres, à nos frères des Etats-Unis, à l'E...
      ...rible, ou he seraient pas déjà accourus se ranger soUS les drapeaux de là liberté; En un mot* dé-ëlâréMui* aù nom do la nation dont VOus êtes les dignes représentants, guerfe éternelle, haine implacable, vengeance inextinguible.

      29 octobre 1793

      page 15
      ...ent soiidairemënt comptables, et que la nation avait hypothèque sur leurs biens, à com... « A reconnu que lés ci-devant trois compagnies des finances étaient soiidairemënt comptables, et que la nation avait hypothèque sur leurs biens, à compter du jour de leur nomination auxdites places; ëlle a pensé) en eonsé* quence,...

      29 octobre 1793

      page 17
      Speaker: Clauzel
      ...district de Saint-Yrieix, fait don à la nation et a mis a la disposition du citoyen Br... g Le citoyen Sulpicy, procureur syndic du district de Saint-Yrieix, fait don à la nation et a mis a la disposition du citoyen Brival, commissaire de la Convention, et du citoyen Duclaud, commissaire des assem...
      ...la ville de Saint-Yrieix, fait don à la nation d'un cheval harnaché, d'un sabre et d'u... Le citoyen Valette Chapetias, officier municipal de la ville de Saint-Yrieix, fait don à la nation d'un cheval harnaché, d'un sabre et d'une paire de bottes, qu'il a mis à la disposition du commissaire des assemblées p...

      29 octobre 1793

      page 21
      Speaker: Le Président
      ... partie de la salle en criant : Vive la nation! Les pétitionnaires entrent en applaudissant, et s'asseyent dans une partie de la salle en criant : Vive la nation!

      29 octobre 1793

      page 28
      Speaker: Billaud-Varenne
      ...ers ; mais dans une conspiration que la nation entière atteste, qu'est-il besoin de té... ...traces matérielles de leurs crimes. Les témoins déposent sur des faits particuliers ; mais dans une conspiration que la nation entière atteste, qu'est-il besoin de témoins? Imitez les conspirateurs eux-mêmes. A Lyon, les patriotes étaient égorgés...

      29 octobre 1793

      page 29
      Speaker: Billaud-Varenne
      ...un établissement public au profit de la nation n'en a obtenu, tels que le Mont-de-Piét... ...loir porter atteinte à la Constitution, qui proscrit les privilèges, puis-qu'aucun établissement public au profit de la nation n'en a obtenu, tels que le Mont-de-Piété, les messageries et autres de ce genre. Ou, si vous conserviez la loterie nati...
      Speaker: Billaud-Varenne
      ...it au profit des particuliers et que la nation avait le profit de celle nationale, ci-...
      ...e de son bénéfice au soulagement dey la nation, et elle fait l'offre d'en verser les d...
      ...Ge tiers même ne sera pas perdu pour la nation, puisqu'il servira à faire vivre beauco...
      ...de la tontine dés sans-culottes que le bénéfice résultant de leur loterie tournait au profit des particuliers et que la nation avait le profit de celle nationale, ci-devant royale. Cet argument était fondé sur l'ignorance des faits. L'administrat...
      ...e des sans-culottes et le bien de la République, a consacré la plus grande partie de son bénéfice au soulagement dey la nation, et elle fait l'offre d'en verser les deux tiers à chaque tirage dans le trésor national, l'autre tiers devant nécessai...
      ...rables, à mesure que la petite loterie nationale sera plus généralement connue. Ge tiers même ne sera pas perdu pour la nation, puisqu'il servira à faire vivre beaucoup de pères de famille et de bons citoyens employés dans l'administration.
    • Séance du mercredi 6 novembre 1793

      - search term matches: (8)

      Séance du mercredi 6 novembre 1793

      page 493
      ...ursement m'est dû, que je fais don à la nation, je demande qu'il en soit fait insertio...
      ...vre mon exemple, alors nous verrions la nation hbérée et le sol sacré de la liberté pu...
      ... de tout mon pouvoir. En 1789, j'ai acheté un office d'huissier, duquel le remboursement m'est dû, que je fais don à la nation, je demande qu'il en soit fait insertion au Bulletin, dans la seule intention d'engager tous les braves républicains sans-culottes à suivre mon exemple, alors nous verrions la nation hbérée et le sol sacré de la liberté purifié des ennemis de notre hberté jusqu'aux atomes. Pour moi, je ne vivrai heure...

      Séance du mercredi 6 novembre 1793

      page 495
      ... elle, n'abandonnez pas votre poste, la nation entière vous y invite. Décrétez sans Tê... ...erminée. Au nom de la patrie, au nom du sang de nos frères d'armes, répandu pour elle, n'abandonnez pas votre poste, la nation entière vous y invite. Décrétez sans Têtard les mandataires infidèles du peuple, tous les monstres enfin qui ont lâchem...

      Séance du mercredi 6 novembre 1793

      page 496
      ...nnière auraient droit aux secours de la nation. Les quatre officiers vétérans qui vena... ...s a tous les parents des volontaires et mihtaires de toutes armes, ceux des canonnière auraient droit aux secours de la nation. Les quatre officiers vétérans qui venaient de faire l'offrande civique de leur décoration militaire ont encore donné d...

      Séance du mercredi 6 novembre 1793

      page 501
      ... disparaissent du sol de la hberté ! La nation française ne doit plus, désormais, être... ...ômeries superstitieuses qui attestent la faiblesse et l'imbécillité de nos pères disparaissent du sol de la hberté ! La nation française ne doit plus, désormais, être idolâtre que de la raison et de l'équité ! Que toutes ces dénominations ridicul...
      ...fait dans tous les temps le malheur des nations, qu'un peuple philosophe et magnanime q... Considérant que le fanatisme et la superstition ont fait dans tous les temps le malheur des nations, qu'un peuple philosophe et magnanime qui a conquis sa liberté sur les débris des préjugés religieux doit proscrire tou...

      Séance du mercredi 6 novembre 1793

      page 502
      Aux citoyens représentants de la nation. Aux citoyens représentants de la nation.
      ... impositions d'où dépend la force d'une nation entière. ...à donner des lumières et de la régularité dans les impositions puisque c'est des impositions d'où dépend la force d'une nation entière.

      Séance du mercredi 6 novembre 1793

      page 506
      ...quences ont inspirée en un instant à la nation entière dans un moment où le vrai éclip... ...ement l'immensité de vos travaux et l'attitude hère et imposante que leurs conséquences ont inspirée en un instant à la nation entière dans un moment où le vrai éclipse le faux, un moment où par un décret la Montagne a invité la France libre à ou...
    • Séance du jeudi 7 novembre 1793

      - search term matches: (16)

      Séance du jeudi 7 novembre 1793

      page 512
      ...traîne, de proche en proche, toutes les nations! Alors la félicité publique, devenant s... ... qu'il nous ont suscitées, ils finissent par nous imiter, et que leur exemple entraîne, de proche en proche, toutes les nations! Alors la félicité publique, devenant sohdaire entre tous les hommes, s'établira enfin cette paix générale et perpétuel...
      « Éclairée par la philosophie, la nation française a connu ses droits, elle a di... « Éclairée par la philosophie, la nation française a connu ses droits, elle a dit : je suis souveraine et son empire a commencé. Mais au bruit de la chute d'un ...
      ...'horreur. Qu'ils viennent, ces Anglais, nation jadis si fière* et qui dans un seul jou... ...nos fonctions, nous vous déclarons que le crime des Toulonnais nous a pénétrés d'horreur. Qu'ils viennent, ces Anglais, nation jadis si fière* et qui dans un seul jour a perdu toute sa gloire! qu'ils viennentl ils trouveront des hommes que leurs ...

      Séance du jeudi 7 novembre 1793

      page 513
      ...ntrépide; qu'ils viennent c~-s Anglais? Nation jadis si fière, qui a consenti de perdr... ...s jamais de crainte : près de nos lâches ennemis, notre courage n'est que plus intrépide; qu'ils viennent c~-s Anglais? Nation jadis si fière, qui a consenti de perdre en un seul jour des siècles de gloire ! Qu'ils viennent? Eux qui ne savent pre...

      Séance du jeudi 7 novembre 1793

      page 515
      ..., du district de Mirande, fait don à la nation, pendant la durée de la guerre, d'une p... Le citoyen Tarrieux-la-SalIe, du district de Mirande, fait don à la nation, pendant la durée de la guerre, d'une pension militaire qu'il a sur le Trésor national, de la somme de 1,009 hvres et d...
      ...fense de la Répubhque. Il fait don à la nation, pendant la durée de la guerre, d'une p... ...s regrets de ne pouvoir, à cause de son grand âge contribuer de ses bras à la défense de la Répubhque. Il fait don à la nation, pendant la durée de la guerre, d'une pension militaire qu'il a sur le Trésor, de la somme de 1,000 hvres; il fait don ...

      Séance du jeudi 7 novembre 1793

      page 518
      ...es et d'une parente de Pitt à Paris. La nation entière crie vengeance depuis l'attenta... « Nous avons vu dans notre journal l'arrivée du frère de Georges et d'une parente de Pitt à Paris. La nation entière crie vengeance depuis l'attentat horrible commis contre la représentation nationale à Toulon. Nous vous demando...

      Séance du jeudi 7 novembre 1793

      page 535
      Speaker: Rewbell
      ...à l'égard dë ceux de ces moulins que la nation n'a pas encore aliénés, lës articles 14...
      ...s charges, et que, quant à ceux que la. nation a aliénés, ce serait manquer à la foi p...
      « Considérant qu'à l'égard dë ceux de ces moulins que la nation n'a pas encore aliénés, lës articles 14 et 15 de la loi du 18 avril 1791, ouvrent aux pétitionnaires une voie pour en acquérir la propriété et en éteindre les charges, et que, quant à ceux que la. nation a aliénés, ce serait manquer à la foi publique que d'autoriser l'éviction dès acquéreurs!

      Séance du jeudi 7 novembre 1793

      page 540
      Speaker: Rewbell
      ...astiques étaient à la disposition de la nation, c'est-à-dire, qu'ils étaient domaines ... ...que après le décret du 2 novembre 1789, qui a déclaré que tous les biens ecclésiastiques étaient à la disposition de la nation, c'est-à-dire, qu'ils étaient domaines nationaux, toutes les réclamations de ce genre qui se sont élevées ont été prosc...

      Séance du jeudi 7 novembre 1793

      page 544
      Speaker: Rewbell
      ...ù étaient les domaines à l'époque où la nation les a remis dans sa main. 11 est cepend... ... ceux exigés par une loi postérieure; ils ne peuvent non plus constater l'état où étaient les domaines à l'époque où la nation les a remis dans sa main. 11 est cependant d'une justice évidente que la Répubhque ne doit tenir compte au concessionna...
      Speaker: Rewbell
      ...e de la loi du 5 septembre 1791, que la nation rentrant dans le domaine de Santa-Giuli... ..., ou eux dûment appelés. C'est donc une conséquence nécessaire, indépendante même de la loi du 5 septembre 1791, que la nation rentrant dans le domaine de Santa-Giulia, ne doit d'indemnité qu'à raison des améliorations qui seront reconnues par un...

      Séance du jeudi 7 novembre 1793

      page 546
      Speaker: Rewbell
      ...r être payé, soit comme créancier de la nation, soit comme créancier Mainbourg. Votre ... ...es pour travaux et fournissements sur cette concession; il a mis sa pétition pour être payé, soit comme créancier de la nation, soit comme créancier Mainbourg. Votre comité n'a pu prendre aucune délibération sur cette pétition qui n'est soutenue ...
      Speaker: Rewbell
      ...s et autres ustensiles appartenant à la nation. Toutes autres gratifications ou indemn... ... et bâtiments formant cet établissement, ainsi que des métiers, tableaux, dessins et autres ustensiles appartenant à la nation. Toutes autres gratifications ou indemnités sont supprimées.
      Speaker: Rewbell
      ...tinuera ses fonctions, et recevra de la nation, comme par le passé, un traitement de 1... « Le peintre attaché à cette manufacture continuera ses fonctions, et recevra de la nation, comme par le passé, un traitement de 1,200 hvres.
      Speaker: Rewbell
      ...t des objets et effets appartenant à la nation, sur l'inventaire qui en a été fait lor... « L'Administration procédera, dans ce cas, au récolement des objets et effets appartenant à la nation, sur l'inventaire qui en a été fait lors de l'installation de l'entrepreneur actuel. Procès-verbal en sera dressé, ains...
      Speaker: Rewbell
      ...ments et autres objets appartenant à la nation, sous la surveillance et l'inspection i... « La manufacture sera, quant aux bâtiments et autres objets appartenant à la nation, sous la surveillance et l'inspection immédiate de l'Administration du district de Beauvais (1). »
    • Séance du vendredi 8 novembre 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du vendredi 8 novembre 1793

      page 572
      ...tes, et outrager le sens commun; qu'une nation libre ne peut reconnaître de culte domi... ...rve que payer le ministre d'un culte, c'est attenter a la hberté de tous les cultes, et outrager le sens commun; qu'une nation libre ne peut reconnaître de culte dominant; elle demande en conséquence que 1 Assemblée décrète sans désemparer la sup...
      ...r à la souveraineté du sens commun. Une nation hbre ne peut pas, sans cesser d'être hb... ...nistres d'un culte, c'est attenter à la hberté de tous les cultes, c'est attenter à la souveraineté du sens commun. Une nation hbre ne peut pas, sans cesser d'être hbre, reconnaître un culte dominant. En conséquence, la société républicaine de Ch...

      Séance du vendredi 8 novembre 1793

      page 583
      ...xisté. Mais quoi! le caractère de cette nation douce et généreuse serait-il changé? Se... ...leurs complices. Déjà Lyon n'est plus, et peut-être en ce moment Toulon a-t-il existé. Mais quoi! le caractère de cette nation douce et généreuse serait-il changé? Se pourrait-il que pour se rapprocher plus près de la nature, il fallût résister à...

      Séance du vendredi 8 novembre 1793

      page 584
      Speaker: Gossuin
      ...rement mis ses biens sous la main de la nation. Givet est aujourd'hui épuré, et le peu... ... sa résidence est désigné a votre comité de sûreté générale. Nous avons provisoirement mis ses biens sous la main de la nation. Givet est aujourd'hui épuré, et le peuple emet librement ses opinions vraiment républicaines.
      ...isté. Mais quoi ! le caractère de cette nation douce et généreuse serait-il changé? Se... ...rs complices; déjà Lyon n'est plus, et peut-être, en ce moment, Toulon a-t-il existé. Mais quoi ! le caractère de cette nation douce et généreuse serait-il changé? Se pourrait-il que pour se rapprocher plus près de la nature il fallut résister à ...

      Séance du vendredi 8 novembre 1793

      page 585
      Speaker: Gossuin
      ...rement mis ses biens sous la main de la nation. Civet est aujourd'hui épuré, et le peu... ... sa résidence est désigné à votrè comité de sûreté générale. Nous avons provisoirement mis ses biens sous la main de la nation. Civet est aujourd'hui épuré, et le peuple émet hbrement ses opinions vraiment républicaines.

      Séance du vendredi 8 novembre 1793

      page 587
      Speaker: Gossuin
      ...et de la raison; ce livre où toutes les nations peuvent lire et apprendre leurs devoirs... ...a liberté, les dogmes éternels qui sont tracés dans le grand-livre de la nature et de la raison; ce livre où toutes les nations peuvent lire et apprendre leurs devoirs, ce livre qui, bien loin d'avoir besoin d'être augmenté, corrigé et commenté, d...
      Speaker: Gossuin
      ...re et de la raison, livre où toutes les nations peuvent lire et apprendre leurs devoirs... ...de la hberté, les dogmes éternels qui sont tracés dans le grand livre de la nature et de la raison, livre où toutes les nations peuvent lire et apprendre leurs devoirs; ce hvre qui, bien loin d'avoir besoin d'être augmenté, corrigé et commenté, do...

      Séance du vendredi 8 novembre 1793

      page 593
      Speaker: Lombard-Lachaux
      ...avoir vaincu et il en fait hommage à la nation. La bravoure qu'il a montrée à tous les... ... guerrier s'est emparé de ces deux pièces d'or sur. un officier ennemi, après l'avoir vaincu et il en fait hommage à la nation. La bravoure qu'il a montrée à tous les bataillons de la division de Saverne dans les journées des 3 et 4 courant, méri...

      Séance du vendredi 8 novembre 1793

      page 594
      Speaker: Lombard-Lachaux
      ... du bataillon des ports de Paris sur la nation, pour le montant des sommes appartenant...
      ...re somme n'a pas tourné au profit de la nation.
      « La créance du bataillon des ports de Paris sur la nation, pour le montant des sommes appartenant à ce bataillon, employées par son état-major à la bâtisse de l'hôpital de Popin...
      ...reste à la charge des individus composant l'état-major, attendu que cette dernière somme n'a pas tourné au profit de la nation.
      Speaker: Lombard-Lachaux
      nation, n'ont monté qu'à 5,608 hvres, tandis q... nation, n'ont monté qu'à 5,608 hvres, tandis que celles de Mirabeau coûtèrent à la Répubhque plusieurs centaines de mille hvre...
    • Séance du samedi 9 novembre 1793

      - search term matches: (8)

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 617
      ... de leur sort, et quéles intérêts d'une nation trop généreuse ne leur soient plus conf... ...du patriotisme et qui n'en sont que plus dangereux, qu'une censure sévère décide de leur sort, et quéles intérêts d'une nation trop généreuse ne leur soient plus confiés.

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 618
      ...nos ennemis, forcez-les à respecter une nation hbre, et qui veut l'être au prix de son... ... achevé, restez à votre poste; du haut de la Montagne Sacrée frappez, terrassez nos ennemis, forcez-les à respecter une nation hbre, et qui veut l'être au prix de son sang, alors revenez parmi vos frères recevoir la récompense qui vous attend, la...

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 621
      ...e la haine et l'animosité, Qu'entre les nations nourrissait l'ignorance, Du pauvre cons... ...es deux hémisphères, De cent peuples compose un seul peuple de frères. Il étouffe la haine et l'animosité, Qu'entre les nations nourrissait l'ignorance, Du pauvre consolé relève l'espérance, En logeant sous son toit la douce égalité.

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 624
      ...ns. « Du sol, s'écrieront-ils, de cette nation fière de la conquête de ses droits, la ... ...: elle sera le modèle pour tous les peuples, et leur délivrance du joug des tyrans. « Du sol, s'écrieront-ils, de cette nation fière de la conquête de ses droits, la hberté du monde vient d'éclore. » Oui, vrais législateurs, tout annonce le momen...

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 625
      ...té héroïque je resterai au poste que la nation m'a confié' d employé à l'administratio... « Vrais législateurs, admirateur zélé dè vos precieux travaux et de votre fermeté héroïque je resterai au poste que la nation m'a confié' d employé à l'administration de l'hôpital militaire de Caen, jusque ma chère patrie m'appelle à une place o...
      ...vres afin de ne plus être à charge à la nation. ... Monfayon, ci-devant chanoine Samt-Louis-du-Louvre, remet sa pension de 1,000 livres afin de ne plus être à charge à la nation.
      ...on civisme et n'être plus à charge à la nation, je prie la Convention d'accepter l'off... « Voulant donner une nouvelle preuve de mon civisme et n'être plus à charge à la nation, je prie la Convention d'accepter l'offrande que je lui fais de ma pension ecclésiastique de 1,000 livres. J'ajoute que...

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 628
      Speaker: Clauzel
      ...contre l'indépendance de la plus grande nation de l'univers. ...ves combattants des frontières, et leur aider à detrôner tous les rois coalisés contre l'indépendance de la plus grande nation de l'univers.

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 634
      Speaker: Clauzel
      ...eu de fortune et sa vieillesse, par une nation aussi généreuse envers ses vrais amis, ... ...yen Plinguet, lui faire accorder la pension de retraite due à son civisme, son peu de fortune et sa vieillesse, par une nation aussi généreuse envers ses vrais amis, que redoutable et sévère aux malveillants. Nous demeurerons ses cautions et les ...

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 639
      Speaker: Thuriot
      ...imer à la salle des représentants de la nation, au nom du bataillon, des sentiments de...
      ...ire auquel je prétends est celui que la nation accorde au soldat qui la. défend, et s'...
      ...é du 4« bataillon de l'Oise, et d'après les ordres du général Elie, je dois exprimer à la salle des représentants de la nation, au nom du bataillon, des sentiments de reconnaissance dus aux exemples de courage qui nous ont été donnés par Philippo...
      ...ont je jouissais à titre de ci-devant vicaire épiscopal de l'Orne $ le seul salaire auquel je prétends est celui que la nation accorde au soldat qui la. défend, et s'il m'était permis de solliciter la bienfaisance de la Convention nationale, ce s...

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 641
      Speaker: Lecointre
      ...mphe de la philosophie et la hberté des nations, qu'il y a encore de la différence entr... ...pérer que bientôt les prêtres de toutes les religions comprendront, pour le triomphe de la philosophie et la hberté des nations, qu'il y a encore de la différence entre un prêtre et un honnête homme.
      Speaker: Lecointre
      ...e je suis sans fortune, je demande a la nation le moyen d'avoir dans ma retraite du pa... ... je remets à l'Etat ma pension de 1.500 hvres. Mais parce que j'ai ,60 ans et que je suis sans fortune, je demande a la nation le moyen d'avoir dans ma retraite du pain et du lait.

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 642
      Speaker: Thuriot
      ...uperstition; j'ai osé dire alors que la nation devait s'emparer des biens soi-disant e... ...s, j'ai imprimé les principes philosophiques qui ont dissipé les erreurs de la superstition; j'ai osé dire alors que la nation devait s'emparer des biens soi-disant ecclésiastiques et défroquer les moines et les prêtres. Cet ouvrage me valut une ...

      Séance du samedi 9 novembre 1793

      page 643
      Speaker: Chabot
      ...es de traitement, comme réformé, que la nation lui faisait. Il joint à ses titres supe... ...évolution a proscrites ; il ne veut être que citoyen, et il remet les 1,000 livres de traitement, comme réformé, que la nation lui faisait. Il joint à ses titres superstitieux, qu'il dépose sur le bureau, 10 lettres de cachet que son zèle pour le...
      Speaker: Chabot
      « Je rends à la nation, pour les besoin de l'État, les 1,000 h... « Je rends à la nation, pour les besoin de l'État, les 1,000 hvres de traitement de réforme qui m'étaient accordées pour indemnité. La remise ...
    • Séance du dimanche 10 novembre 1793

      - search term matches: (5)

      Séance du dimanche 10 novembre 1793

      page 674 - 724
      CONVENTION NATIONALE Séance du 20 brumaire an II. ( Dimanche, 10 novembre 1793 ). Adresse de la Société des sans-culottes d'Aumale, qui félicite la Convention sur ses glorieux travaux et l'invite à rester à son poste. Mention honorable, insertion au « Bulletin » (1). Suit Vadresse de la Société des sans-culottes d'Aumale (2) : La Société des sans-culottes d'Aumale, a la Convention nationale. « Le n
      ...
      des airs chéris des répubhcains. La Convention nationale décrète que l'édifice connut sous le nom d'église Notre-Dame s'appellera désormais le temple de la Raison. Le Président met le bonnet rouge sur sa tête et embrasse la Liberté qui vient se placer à côté de lui. L'Assemblée va se transporter en masse au temple de la Raison pour y chanter YHymne de la liberté. Séance levée à 3 heures et demie.
      CONVENTION NATIONALE Séance du 20 brumaire an II. ( Dimanche, 10 novembre 1793 ). Adresse de la Société des sans-culottes d'Aumale, qui félicite la Convention sur ses glorieux travaux et l'invite à res
      ...
      r sa tête et embrasse la Liberté qui vient se placer à côté de lui. L'Assemblée va se transporter en masse au temple de la Raison pour y chanter YHymne de la liberté. Séance levée à 3 heures et demie.
    • A

      - search term matches: (1)

      A

      page 744
      ...ncien capitaine renonce en faveur de la nation à une rente de 300 livres et qu'il s'en... ...du district de Lodève Informe la Convention que le citoyen Lecointre (Charles) ancien capitaine renonce en faveur de la nation à une rente de 300 livres et qu'il s'engage à dresser les jeunes citoyens aux exercices militaires (12 brumaire, an II ...
    • C

      - search term matches: (1)

      C

      page 757
      ...clare qu'il renonce à la pension que la nation laissait espérer aux vieux prêtres (p. ... ...ui faisaient partie des chasses du.tyran dans la commune de Meudon (ibid.). — Déclare qu'il renonce à la pension que la nation laissait espérer aux vieux prêtres (p. 551), (p. 555). — Commissaire pour assister à l'inauguration des bustes de Marat...
    • D

      - search term matches: (1)

      D

      page 761
      ...ple Beauvais à Toulon et demande que la nation anglaise soit rayée de la liste des peu... ...ne de). La Société populaire demande vengeance de la mort du représentant du peuple Beauvais à Toulon et demande que la nation anglaise soit rayée de la liste des peuples policés (15 brumaire an II — 5 novembre 1793, t. LXXVIII, p. 395) ; — menti...
    • Séance du mercredi 30 octobre 1793

      - search term matches: (10)

      Séance du mercredi 30 octobre 1793

      page 38
      ...chaque jour la violation des droits des nations et des lois de la guerre. Elle exprime,... ...ité d'une loi qui ordonne les représailles contre des ennemis qui se permettent chaque jour la violation des droits des nations et des lois de la guerre. Elle exprime, dans l'adresse qu'elle vous envoie, son vœu et sans doute celui de tous les vra...
      « Si la nation ne peut dérober ces tristes victimes de... « Si la nation ne peut dérober ces tristes victimes de la liberté à la fureur de l'Autriche, à la
      ...lle a toujours eue du sang français, la nation leur doit au moins une vengeance éclata... soif ardente qu'elle a toujours eue du sang français, la nation leur doit au moins une vengeance éclatante qui rappelle toutes les puissances de l'Europe au respect des lois de la gue...
      ...enseurs de la patrie éprouvent chez les nations voisines, et surtout de la part de l'Au... ...ire, profondément affligée et justement indignée du cruel traitement que les défenseurs de la patrie éprouvent chez les nations voisines, et surtout de la part de l'Autriche, vous demande instamment de vous dépouiller envers elle de cette vaine' p...

      Séance du mercredi 30 octobre 1793

      page 41
      « Vous venez de rendre à la nation, par la taxe des denrées et des marchan... « Vous venez de rendre à la nation, par la taxe des denrées et des marchandises de pre-

      Séance du mercredi 30 octobre 1793

      page 57
      Speaker: Cambon
      ...gné par un roi, au remboursement que la nation leur offrait. Pourquoi? parce qu'ils n'... ...nservé leurs titres par malveillance; ils ont préféré un brevet de parchemin, signé par un roi, au remboursement que la nation leur offrait. Pourquoi? parce qu'ils n'ont point de confiance dans la révolution; ils n'y croient pas encore; ils ont g...
      Speaker: Cambon
      ... demi-pourri à la juste indemnité de la nation. S'il existe des gens sus^ pects, ce so... ...il existe des gens suspects, ce sont certainement ceux qui ont préféré un papier demi-pourri à la juste indemnité de la nation. S'il existe des gens sus^ pects, ce sont ceux que leur intérêt appelle à la contre-révolution; car celui qui a un titr...
      Speaker: Cambon
      ...is fois les liquidations, et souvent la nation a éprouvé des pertes considérables. Un ... ...des erreurs et de noms et de sommes, ce qui obligeait de recommencer deux et trois fois les liquidations, et souvent la nation a éprouvé des pertes considérables. Un pareil abus ne peut exister. Il faut absolument que vous vous fassiez rapporter ...

      Séance du mercredi 30 octobre 1793

      page 58
      Speaker: Cambon
      ...e tous les créanciers vien^ nent, ou la nation se sera liquidée, et elle sera débarras... ...ire qu'a une Convention, pour rentrer dans leurs droits. Dans 6 mois, il faut que tous les créanciers vien^ nent, ou la nation se sera liquidée, et elle sera débarrassée de ces égoïstes qui ne Cherchent qu'à entraver la révolution. Il faut que no...

      Séance du mercredi 30 octobre 1793

      page 62
      Speaker: Romme
      ...ui est cependant nécessaire pour qUe la nation ou lëS créanciers ùè Soient pas frustré... ...re employée dans l'actif de chaque émigré pour la denrée versée au magasin; ce qui est cependant nécessaire pour qUe la nation ou lëS créanciers ùè Soient pas frustrés.
      Speaker: Romme
      ...uantités restant à la disposition de la nation d'après ces prélèvements. « 6° Enfin les quantités restant à la disposition de la nation d'après ces prélèvements.
      Speaker: Romme
      ...is par la confiscation, au profit de la nation, des denrées non déclarées; le tiers du... ... dans le terme dé dii jours, où qui en auraient fait de frauduleuses, seront punis par la confiscation, au profit de la nation, des denrées non déclarées; le tiers du produit de cette confiscation appartiendra au dénonciateur, ê'il f en a un.

      Séance du mercredi 30 octobre 1793

      page 63
      Speaker: Romme
      ...sur les Coupables de trahison envers la nation. ... celles provenant d'une autre origine que de la confiscation sur lês émigrés ou sur les Coupables de trahison envers la nation.

      Séance du mercredi 30 octobre 1793

      page 67
      Speaker: Romme
      ... furent le résultat de la volonté de la nation, réunie en états-généraux. » ...ient la faculté d'hériter. Ces lois ne furent pas l'ouvrage du despotisme; elles furent le résultat de la volonté de la nation, réunie en états-généraux. »
      Speaker: Romme
      ...roits leur ont été rendus le jour où la nation a déclaré qu'elle voulait être libre, l... ...vidus dont nous nous occupons, tous les droits qu'on cherche à leur ravir. Ces droits leur ont été rendus le jour où la nation a déclaré qu'elle voulait être libre, le jour où ses premiers représentants ont rédigé cette charte mémorable monument ...