Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-126 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-12145 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-051 hits on 1789-0625 hits on 1789-0726 hits on 1789-0824 hits on 1789-0926 hits on 1789-1030 hits on 1789-1135 hits on 1789-1296 hits on 1790-0133 hits on 1790-0240 hits on 1790-0335 hits on 1790-0446 hits on 1790-0540 hits on 1790-0648 hits on 1790-0746 hits on 1790-0837 hits on 1790-0947 hits on 1790-1044 hits on 1790-1142 hits on 1790-1265 hits on 1791-0139 hits on 1791-0244 hits on 1791-0340 hits on 1791-0445 hits on 1791-0537 hits on 1791-0644 hits on 1791-0740 hits on 1791-0843 hits on 1791-0938 hits on 1791-1036 hits on 1791-1145 hits on 1791-1284 hits on 1792-0143 hits on 1792-0253 hits on 1792-0351 hits on 1792-0454 hits on 1792-0552 hits on 1792-0654 hits on 1792-0756 hits on 1792-0852 hits on 1792-0931 hits on 1792-1032 hits on 1792-1138 hits on 1792-1261 hits on 1793-0128 hits on 1793-0230 hits on 1793-0336 hits on 1793-0434 hits on 1793-0533 hits on 1793-0633 hits on 1793-0733 hits on 1793-0833 hits on 1793-0930 hits on 1793-1031 hits on 1793-1133 hits on 1793-1211 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-126 hits on 1795-011 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-124 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-122 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-122 hits on 1798-011 hits on 1798-022 hits on 1798-031 hits on 1798-041 hits on 1798-052 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-081 hits on 1798-091 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-124 hits on 1799-011 hits on 1799-020 hits on 1799-031 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-1216 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
31 - 40 of 84 volumes
  • Tome 30 : Du 28 août au 17 septembre 1791 showing 10 of 31 results view all
    • Séance du dimanche 28 août 1791

      - search term matches: (8)

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page
      Speaker: Humbert
      « Représentants de la nation française, « Représentants de la nation française,

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 2
      Speaker: Le Président
      ...et de plus généreux. Vous apprenez à la nation jusqu'à quel point elle est déjà régéné... ...s, vous retracez à nos yeux ce que les vertus antiques ont offert de plus noble et de plus généreux. Vous apprenez à la nation jusqu'à quel point elle est déjà régénérée ; vous acquérez de nouveaux droits à la reconnaissance de la patrie.
      Speaker: Le Président
      ...age de l'estime des représentants de la nation} et dites à MM. Carré et Bedu que leurs... ... Clermont d'une mission aussi onorable, rapportez à vos concitoyens le témoir gnage de l'estime des représentants de la nation} et dites à MM. Carré et Bedu que leurs noms et leurs actions seront consacrés par la gratUude de la patrie dans les fa...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 5
      Speaker: Pétion
      ... sont au roi ; elles ne sont point à la nation ; il n'y est pas question d'elle; cest ... ...omme on continue à faire les engagements I Vous le voyez, Messieurs, les troupes sont au roi ; elles ne sont point à la nation ; il n'y est pas question d'elle; cest toujours au service du roi qu'on les engage. (Murmures et applaudissements.)

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 6
      Speaker: Alexandre de Lameth
      Les soldats ne sont pas la nation, ils sont payés par elle et institués p... Les soldats ne sont pas la nation, ils sont payés par elle et institués pour son plus grand avantage; c'est poUr elle qu'ils engagent leur liberté, c'est...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 7
      Speaker: De Custine
      ... ne connaissait pas la souveraineté des nations, et sûrement, quand on parlera en son n... ...sant au premier caporal, il lui ordonne au nom de sa souveraine — car, alors, on ne connaissait pas la souveraineté des nations, et sûrement, quand on parlera en son nom, on ne sera pas désobéi. (Rires ironiques à droite. — Applaudissements à gauc...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 8
      Speaker: Robespierre
      ...it qui est bien propre à rassurer et la nation et vous sur ces régiments. Les ennemis ... Il est un fait qui est bien propre à rassurer et la nation et vous sur ces régiments. Les ennemis de la Révolution ont voulu profiter de l'état de disgrâce où était le régiment d...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 9
      Speaker: Alquier
      ...es honneurs dus aux représentants de la nation, on leur amenait un drapeau et 50 homme... ...Beauce. Lorsque vos commissaires arrivaient dans une garnison, on leur rendait les honneurs dus aux représentants de la nation, on leur amenait un drapeau et 50 hommes commandés par un capitaine ; l'usage était de garder seulement un ou deux fact...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 10
      Speaker: Fréteau-Saint-Just
      ... sur moi et dont je suis tenu envers la nation. Je ...paroles : « Je sais nous a-t-il dit, tout le poids de la responsabilité qui pèse sur moi et dont je suis tenu envers la nation. Je

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 15
      ...e comité des savants établis aux Quatre-Nations et qui n'a point de bureaux; ces commis... ...ire des différentes espèces de mobilier, ainsi que pour la correspondance avec le comité des savants établis aux Quatre-Nations et qui n'a point de bureaux; ces commis servent aussi pour toutes les copies d'états, tableaux ou mémoires nécessaires ...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 17
      ...s, forges et fourneaux appartenant à la nation; 10® Les usmes, forges et fourneaux appartenant à la nation;
    • Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (22)

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 201
      Speaker: Le Président
      ...expose les services qu'il a rendus à la nation pendant 32 ans. ... d'Espaulx, principal éméiite de CEcole militaire de Soréxe, âgé de 65 ans, qui expose les services qu'il a rendus à la nation pendant 32 ans.

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 204
      Speaker: Le Président
      ... et pour lesquels il lui est dû, par la nation, des indemnités ; il consent à traiter ... ...ssemblée d'une lettre du prince de Laweinstein, qui possède des biens en Alsace, et pour lesquels il lui est dû, par la nation, des indemnités ; il consent à traiter de ces indemnités avec les personnes que l'Assemblée nationale indiquera.

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 205
      Speaker: Barrère
      ...rige plus difficilement les défauts des nations polies et corrompues. Les peuples sauva... ...ue la tyrannie donne; mais de bonnes lois les feront bientôt disparaître. On corrige plus difficilement les défauts des nations polies et corrompues. Les peuples sauvages conservent plus de mœurs dans leur rusticité, et tiennent de plus près à l'h...
      Speaker: Barrère
      Que ne peut l'influence d'une nation riche et libre sur de tels hommes, en n... Que ne peut l'influence d'une nation riche et libre sur de tels hommes, en ne régnant sur eux que par les lois, en ne voyant que par les yeux des administra...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 206
      Speaker: Barrère
      ...ales furent âdmibistrées au norii de la nation même. ...s furent rétablies dans la po^ses* siou de leurs biens, et les propriétés UaiiGnales furent âdmibistrées au norii de la nation même.
      Speaker: Barrère
      ...ployer les forcêé entières d'une grande nation a asservir Un pëUple libre et vertueux.... ...its itioyené; qui, mêlant des travaux étendus avëc deè fêtés bril-làhies, osa employer les forcêé entières d'une grande nation a asservir Un pëUple libre et vertueux. Ghoisëul paraît d'âbord comme médiateur entre Gêrtes et la Corse ; un instant a...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 207
      Speaker: Barrère
      ...elle pe it dire aux représentants de la nation dont elle fait partie : dites un mot et... ...siter une conjecture aussi fausse qu'injurieuse. La Corse est malheureuse; mais elle pe it dire aux représentants de la nation dont elle fait partie : dites un mot et mes malheurs cesseront.
      Speaker: Barrère
      ...'un monument de la justice d'une grande nation. Mais cette île est pauvre, elle est in... ...t décrété ce titre, dont la Corse était digne, et dont la Corse s'honore comme d'un monument de la justice d'une grande nation. Mais cette île est pauvre, elle est inculte, elle est presque sauvage : séparée du continent, gouvernée par des soldat...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 208
      Speaker: Barrère
      ...e soit exposé en vente, au profit de la nation, aucuns desdits biens domaniaux possédé... ...il ne soit apporté aucun obstacle à ladite jouissance, et notamment à ce qu'il ne soit exposé en vente, au profit de la nation, aucuns desdits biens domaniaux possédés par des particuliers avant la révocation légale du titre d'aliénation, si ce n...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 209
      Speaker: Barrère
      ...qui pourra -être aliéné au profit de la nation et pour l'avantage de l'agriculture de ... ...rifice pour le bien est toujours facile, consent à ne plus jouir de ce domaine, qui pourra -être aliéné au profit de la nation et pour l'avantage de l'agriculture de l'île.

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 210
      Speaker: Barrère
      ...ront certainement de les réclamer de la nation pour un département qui est incontestab... ...ientôt sentir dans toute son étendue : mais nos successeurs immédiats s'empresseront certainement de les réclamer de la nation pour un département qui est incontestablenjentle plus pauvre, le plus malheureux, et qui peut devenir cependant un des ...
      ...s avant de statuer sur les droits de la nation. (Note du rapporteur.) ...alité, et il existe un procès à ce. sujet. Il faut faire, vider ces cçntestations avant de statuer sur les droits de la nation. (Note du rapporteur.)

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 226
      ...t pas défendue par la loi, et envers la nation, qu'aux contributions publiques établie... ...nvers les particuliers, qu'aux redevances et aux chargés dont la convention n'est pas défendue par la loi, et envers la nation, qu'aux contributions publiques établies par le Corps législatif* et aux sacrifices que peut exiger le bien général sou...
    • Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      - search term matches: (6)

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      page 231
      Speaker: Varin
      ...it I abandon que ces derniers font à la nation de la somme de 12,000 livres qui leur a... ... de la garde nationale de Ciermont, et en particulier de MM. Carré et Bedu, reçoit I abandon que ces derniers font à la nation de la somme de 12,000 livres qui leur avait été accordée par un précédent décret. Et néanmoins décrète que ladite somme...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      page 232
      Speaker: Le Président
      ...pétuer d'âge en âge, et la gloire de la nation, et les épo iues mémorables de sa liber... ...s c'est pour se prêter un mutuel éclat. Un tel monument serait bien propre à perpétuer d'âge en âge, et la gloire de la nation, et les épo iues mémorables de sa liberté. Sans doute elle attendra avec impatience te moment désiré, où, libre des obl...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      page 236
      Speaker: Alexandre de Lameth
      ...reste, qui eût été très funeste pour la nation et pour ceux qui y eussent concouru. Me... ...ifficile qu'on ne pense d'embarquer 4,000 hommes, 6,000 hommes; disposition, au reste, qui eût été très funeste pour la nation et pour ceux qui y eussent concouru. Messieurs, si j'ai rappelé ces laits, c'est que je vois avec douleur que l'on cher...
      Speaker: Alexandre de Lameth
      ...intérêt de l'Assemblée comme celui delà nation, car ils ne peuvent pas êire séparés, à... ...ouvement. Messieurs, je vous invite, je vous conjure, et soyez sûrs que c'est l'intérêt de l'Assemblée comme celui delà nation, car ils ne peuvent pas êire séparés, à réfléchir au décret du 15 mai. (Murmures.)

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      page 237
      Speaker: Gombert
      ...ommes ici pour faire les affaires de la nation. ...es inculpations personnelles ni donner une séance entière à une pétition; nous sommes ici pour faire les affaires de la nation.

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

      page 239
      Speaker: Barnave
      ...l, mais pour la nécessité d'éclairer la nation, le défi de M. Robespierre. ...uand on voudra, et avec grand plaisir, non pour moi, mais pour l'intérêt national, mais pour la nécessité d'éclairer la nation, le défi de M. Robespierre.
    • Séance du mardi 6 septembre 1791

      - search term matches: (3)

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 241
      Speaker: Chabroud
      ...i ces deux fonctions, en ce sens que la nation pourrait se trouver responsable en cas ... ainsi ces deux fonctions, en ce sens que la nation pourrait se trouver responsable en cas de manquement de la part du receveur des contributions.

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 243
      Speaker: Chabroud
      ...s comme indispensables au bonheur de la nation française, et ne croyant pas qu'on ait ... ...s sont les chefs de l'armée. Nous, officiers" soussignés, regardant ces principes comme indispensables au bonheur de la nation française, et ne croyant pas qu'on ait voulu en détruire les effets par une mauvaise rédaction du sérment, nous én pron...

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 247
      Speaker: Longpré
      ... les lieutenants généraux de police; La nation a connu l'étendue immense des abus que ... ...l est important qu'elle ait connaissance des déprédations qui ont été faites par les lieutenants généraux de police; La nation a connu l'étendue immense des abus que des siècles avaient accumulés dans toutes les parties de l'ordre public; elle a ...

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 259
      ...les avantages immenses qu'il offre à la nation, pourront peut-être vous faire penser q... Mais l'éiendue du projet qui vous est présenté, les avantages immenses qu'il offre à la nation, pourront peut-être vous faire penser qu'il entraînera une dépense proportionnée : c'est sur quoi votre comité doit vou...

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 260
      ...lle de tous les hommes et de toutes les nations. ...le gage et le garant du pacte moral par lequel vous désirez faire une seule famille de tous les hommes et de toutes les nations.
      ...ièrement d'une partie de sa fortune; la nation doit l'en dédommager, puisque ces sacri... ...vre cette grande idée : il a fait des sacrifices de tous les gen:es, et particulièrement d'une partie de sa fortune; la nation doit l'en dédommager, puisque ces sacrifices ont été faits à Vutilité publique (1).
      ...érite également la reconnaissance de la nation: c'est par ordre du gouvernement qu'il ... Le second mérite également la reconnaissance de la nation: c'est par ordre du gouvernement qu'il a travaillé à cet important projet de navigation; mais il n'a reçu aucune augmen...
      ...ancer un moment les représentants d'une nation commerçante, agricole et industrieuse ;... ...antages immenses qu'il procurera au commerce et à l'industrie, ne peut faire balancer un moment les représentants d'une nation commerçante, agricole et industrieuse ; il est de leur devoir le plus strict de lui fournir tous les moyens d'augmenter...

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 261
      ...ession de celles qui appartiennent à la nation, soit par les indemnités qui seraient d... ...e cette contrée ; il augmenterait considérablement la dépense, soit par la suppression de celles qui appartiennent à la nation, soit par les indemnités qui seraient dues aux propriétaires des autres.
      ...ge à vous démontrer que l'intérêt de la nation entière exige que vous ne tardiez pas p... que de s'attacher davantage à vous démontrer que l'intérêt de la nation entière exige que vous ne tardiez pas plus longtemps à ia faire jouir des avantages que cet établissement procurera à s...
      ...uningue, sera entrepris aux frais de la nation, d'après les plans et devis commencés p... ...avec une branche pour joindre le Haut-Rhin, depuis Mulhausen jusqu'à Bàle, par Huningue, sera entrepris aux frais de la nation, d'après les plans et devis commencés par le sieur Bertrand, inspecteur général des ponts et chaussées, ensuite des ord...
    • Séance du mercredi 7 septembre 1791

      - search term matches: (27)

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 265
      Speaker: Varin
      ...'atteindre, et dès lors l'intérêt de la nation demande un exemple de sévérité. ...e la perfection; mais c'est en la cherchant qu'il serait peut-être possible de l'atteindre, et dès lors l'intérêt de la nation demande un exemple de sévérité.

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 272
      Speaker: Camus
      ...nale déclare créanciers légitimes de la nation les personnes ci-après nommées ; en con... L'Assemblée nationale déclare créanciers légitimes de la nation les personnes ci-après nommées ; en conséquence, décrète qu'elles seront pavées ainsi qu'il suit :
      Speaker: Camus
      ... qu'ils ne sont point à la charge de la nation. ... par lui réclamés, et montant à 31 livres 10 sous, l'Assemblée nationale déclare qu'ils ne sont point à la charge de la nation.
      Speaker: Camus
      ...tte somme n'est point à la charge de la nation, mais que lesdites réparations doivent ... ...es à la chapelle paroissiale dudit Béziers, l'Assemblée nationale déclare que cette somme n'est point à la charge de la nation, mais que lesdites réparations doivent être acquittées par ceux qui les ont ordonnées.

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 276
      Speaker: Dupont
      ...les sommes qui peuvent être dues par la nation à ladite ville, soit à titre de prêt ou... ... ventes des biens nationaux qui ont été adjugés à la ville de Dieppe; 2° toutes les sommes qui peuvent être dues par la nation à ladite ville, soit à titre de prêt ou d'avance, soit pour le rachat des offices municipaux.
      Speaker: Cochard
      ...naissent la destination et l'emploi. La nation ne peut ni ne doit en déléguer la premi... ... il est bien juste que ses représentants, qui seuls peuvent les ordonner, en connaissent la destination et l'emploi. La nation ne peut ni ne doit en déléguer la première surveillance, ni l'autorité d'en arrêter définitivement les comptes à d'autr...
      Speaker: Cochard
      ...n capable de rassurer tout à la fois la nation et ies comptables sur la légalité des f... ...t des comptes; il était donc de la plus indispensable nécessité de former un plan capable de rassurer tout à la fois la nation et ies comptables sur la légalité des formes à admettre pour la vérification qu'ils exigent, pour en aplanir toutes les...
      Speaker: Cochard
      ... les articles des comptes à rendre à la nation qui ne fourniraient pas matière à procè... ...s'est donc arrêté d'abord à la forme dans laquelle seraient discutés et vérifiés les articles des comptes à rendre à la nation qui ne fourniraient pas matière à procès.

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 277
      Speaker: Cochard
      ...foule d'inconvénients et d'abus dont la nation ne pourrait manquer de devenir infailli... ...ur ; d'où l'on a conclu que ce défaut de responsabilité pouvait occasionner une foule d'inconvénients et d'abus dont la nation ne pourrait manquer de devenir infailliblement la victime,
      Speaker: Cochard
      ...idieux, pourraient faire supporter à la nation les pertes les plus sensibles. ...e l'Etat, et qui, par un accord frauduleusement concerté avec des comptables insidieux, pourraient faire supporter à la nation les pertes les plus sensibles.
      Speaker: Cochard
      ...u de comptabilité pour tranquilliser la nation sur la régularité des formes dans lesqu... ...é votre comité à l'opinion relative à la nécessité de l'établissement d'un bureau de comptabilité pour tranquilliser la nation sur la régularité des formes dans lesquelles les comptes seraient présentés, discutés et vérifiés pour les mettre en ét...
      Speaker: Cochard
      ...ntermédiaire entre les comptables et la nation à qui les comptes doivent être rendus, ... ...e vous avez consacrés, parce que le bureau de comptabilité formant une sorte d'intermédiaire entre les comptables et la nation à qui les comptes doivent être rendus, la nomination de ces places doit appartenir au roi, comme le surveillant le plus...
      Speaker: Cochard
      ...n recouvrements à faire au profit de la nation à laquelle ils doivent être rendus. ..., ne sont pas ceux qui présenteront, en dernière analyse, le moins de bénéfice en recouvrements à faire au profit de la nation à laquelle ils doivent être rendus.
      Speaker: Cochard
      ...lature la possibilité de présenter à la nation le tableau le plus,exact de la situatio... ...ans toutes les parties de l'Empire, et pour ménager en même temps à chaque législature la possibilité de présenter à la nation le tableau le plus,exact de la situation annuelle des finances de l'État.
    • Séance du jeudi 8 septembre 1791

      - search term matches: (5)

      Séance du jeudi 8 septembre 1791

      page 289
      Speaker: Le Président
      ...n publique, dont il a fait hommage à la nation, offre à l'Assemblée un assignat de 80 ... ...nie, employé à Saint-Omer, auteur de divers ouvrages patriotiques sur l'éducation publique, dont il a fait hommage à la nation, offre à l'Assemblée un assignat de 80 livres pour l'entretien des gardes nationales des frontières. (Applaudissements....

      Séance du jeudi 8 septembre 1791

      page 290
      Speaker: Camus
      ...dérer l'administration des finances. La nation est un grand propriétaire qui ne peut c... ...ie du comité pense que ce n'est pas là le point de vue sohs lequel on doit Considérer l'administration des finances. La nation est un grand propriétaire qui ne peut compter qu'avec ses agents principaux ; ses agents principaux sont les 6 commissa...

      Séance du jeudi 8 septembre 1791

      page 291
      Speaker: Camus
      ...l contre l'Assemblée présentative de la nation ? Si vous établissez à côté du Gorps lé... ...ts, excités par les manœuvres de la malveillance, prennent parti pour le tribunal contre l'Assemblée présentative de la nation ? Si vous établissez à côté du Gorps législatif un tribunal chargé de l'exécution des lois judiciaires, un tribunal cha...

      Séance du jeudi 8 septembre 1791

      page 298
      Speaker: Dupont
      ...des éléments que nous avons pour que la nation soit bien servie. ...e qu'on puisse trouver 2,500 bons juges de district. Ainsi, il faut nous servir des éléments que nous avons pour que la nation soit bien servie.
    • Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 302
      Speaker: Le Président
      ...es qu'il a faites pour le service de la nation, depuis 14 ans. ...résidant depuis 30 ans dans cette échelle; il réclame le remboursement des avances qu'il a faites pour le service de la nation, depuis 14 ans.

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 308
      Au moment où la nation va changer de représentants, et où l'op... Au moment où la nation va changer de représentants, et où l'opinion flottante entre les différents partis va se fixer sur la nature des servic...
      Le long asservissement de la nation française l'avait accoutumée à regarder... Le long asservissement de la nation française l'avait accoutumée à regarder la fortune publique comme le domaine particulier de ses rois. On connaissait de...
      faire croire à la nation qu'elle lui était due ; 3° parce que l'... faire croire à la nation qu'elle lui était due ; 3° parce que l'importance des ministres gagnait beaucoup à cet air de mystère, qui ne servait l...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 310
      ...emboursées, et en faisant espérer de la nation la convocation des Etats généraux, univ... ... sur les dépenses; le déficit se serait trouvé diminué de l'intérêt des sommes remboursées, et en faisant espérer de la nation la convocation des Etats généraux, univt r-sellement désires, on aurait pu faire adopter de nouvelles mesures de financ...
      ...phiné s'assembla, se fit écouter, et la nation commença à connaître et à essayer ses f... ...militaire déployé à la fois partout ne servirent qu'à aigrir les esprits. Le Dauphiné s'assembla, se fit écouter, et la nation commença à connaître et à essayer ses forces.
      ...a forcé le gouvernement à recourir à la nation. Mais ce serait une étrange erreur de p... ...en est la première cause, en ce qu'il nous a tirés de notre léthargie, et qu'il a forcé le gouvernement à recourir à la nation. Mais ce serait une étrange erreur de penser qu'il eût suffi de rétablir le niveau entre la dépense et la recette, pour...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 311
      ...ux pour le fisc et plus onéreux pour la nation. De là résultait nécessairement, outre ... ...nter de nouvelles combinaisons, et de renouveler des baux toujours plus avantageux pour le fisc et plus onéreux pour la nation. De là résultait nécessairement, outre tous les autres inconvénients politiques, celui d'une augmentation de prix sur t...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 312
      ... effacée, on aura peine à croire qu'une nation célèbre a vécu sous un tel régime, et q... ...ssi naturelle, aussi simple que la vente d'une terre: lorsque l'habitude en sera effacée, on aura peine à croire qu'une nation célèbre a vécu sous un tel régime, et qu'il était dans toute sa vigueur aux plus brillantes époques de son histoire.
      ...e l'Etat; mais, fidèle aux ordres de la nation, elle avait renvoyé l'examen des financ... ...'Assemblée nationale, à peine formée, avait consacré les droits des créanciers de l'Etat; mais, fidèle aux ordres de la nation, elle avait renvoyé l'examen des finances apiès rétablissement des bases de la Constitution.

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 313
      ...acquitter ce service, c'est-à-dire à la nation. ...ublic; et la propriété passait de droit à ceux qui, désormais, se chargeaient d'acquitter ce service, c'est-à-dire à la nation.
      ...cussion, ce principe fut reconnu, et la nation eut, tout à coup, à sa disposition, un ... Après une longue discussion, ce principe fut reconnu, et la nation eut, tout à coup, à sa disposition, un domaine immense, qui, dès lors, fut consacré à l'acquit de la dette publique. C'...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 314
      L'immense richesse territoriale dont la nation avait repris la possession lui offrait ... L'immense richesse territoriale dont la nation avait repris la possession lui offrait des capitaux disponibles et de grandes valeurs à réaliser; mais c'était une mine...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 315
      ...s, que par des capitaux. Il faut que la nation sache ce que la Révolution lui coûte. L... ... calculer l'emploi de toutes les sommes fournies, tant par des revenus ordinaires, que par des capitaux. Il faut que la nation sache ce que la Révolution lui coûte. La connaissance de ses sacrifices n'affaiblira pas le sentiment de son bonheur.
      ...t celui des 6 premiers mois de 1791. La nation a pour garant de l'exactitude et de la ...
      ...ques depuis que les représentants de la nation sont réunis, jusqu'au 1er juillet derni...
      ... public, asigné,en qualité d'ordonnateur, lecompte des 8 derniers mois de 1790 et celui des 6 premiers mois de 1791. La nation a pour garant de l'exactitude et de la fidélité de ces comptes, l'intégrité connue de ces deux administrateurs, et leur...
      ...artir pour constater la nature et la quantité des recettes et des dépenses publiques depuis que les représentants de la nation sont réunis, jusqu'au 1er juillet dernier.
    • Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      - search term matches: (21)

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 395
      Speaker: Le Président
      ...ttises sera la haine et le mépris d'une nation entière, si elle a la bonté de vous par... ...rs ; vous serez vous-mêmes les victimes de vos tentatives. Le résultat de vos sottises sera la haine et le mépris d'une nation entière, si elle a la bonté de vous pardonner ce que votre avidité de carnage ne pardonnerait pas si vous étiez vainque...
      Speaker: Le Président
      ... désir le plus ardent d'être réuni à la nation française, son ancienne famille. Les ma... Depuis longtemps, le peuple avignonais ne cesse de manifester le désir le plus ardent d'être réuni à la nation française, son ancienne famille. Les malheurs qu'il a éprouvés et qu'il éprouve encore, dont la principale cause réside...
      Speaker: Le Président
      ...conjurons, augustes représentants de la nation, de ne pas différer plus longtemps notr... ...c la plus vive ardeur après le moment où ils pourront s'en glorifier. Nous vous conjurons, augustes représentants de la nation, de ne pas différer plus longtemps notre bonheur ; la justice, l'humanité, notre intérêt, celui des départements qui no...
      ...ez, Messieurs, exercer les droits de la nation sans le concours de notre volonté; et l... ...ées et mis fin aux hostilités. Le moment de prononcer est donc venu. Vous pourriez, Messieurs, exercer les droits de la nation sans le concours de notre volonté; et lors- (1) MM. Richard, maire, Descours et Bernard, officiers municipaux.

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 396
      Speaker: Le Président
      ...nt de constance pour votre réunion à la nation française vous rendent bien dignes d'êt... Messieurs, les vœux que vous renouvelez avec . tant de constance pour votre réunion à la nation française vous rendent bien dignes d'être comptés au nombre de ses concitoyens. Déjà cette adoption est formée dans nos...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 397
      Speaker: De Boufflers
      ...vidus, imposer des tributs à toutes les nations : telle est la grande et belle tâche qu... ...us les jours la condition commune, et, par des avantages offerts à tous les individus, imposer des tributs à toutes les nations : telle est la grande et belle tâche que l'industrie se propose; et voilà comme les arts, ces bienfaiteurs ingénieux de...
      Speaker: De Boufflers
      ...es français à la reconnaissance de leur nation. ... moyens de vérifier et d'apprécier, pour la première foii, les titres des artistes français à la reconnaissance de leur nation.
      Speaker: De Boufflers
      ...ndants de tout bon citoyen auprès de la nation ; voilà les véritables patrons, auxquel... ...t cette protection est celle des corps administratifs. Voilà les véritables répondants de tout bon citoyen auprès de la nation ; voilà les véritables patrons, auxquels un artiste a toujours droit de recourir ; voilà ceux qui doivent nous dire : u...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 398
      Speaker: De Boufflers
      ...ustrie, futile en apparence, et dont la nation retire des produits incalculables? et n... ...lle point exposée à d'éternelles variations? N'existe-t-il point tel genre d'industrie, futile en apparence, et dont la nation retire des produits incalculables? et ne voit-on pas en même temps d'autres travaux qui paraissent plus importants, et ...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 400
      Speaker: De Boufflers
      ...e tels sacrifices ; les bienfaits de la nation doivent aussi tomber sur des mérites d'... Cependant, toutes les productions des arts ne supposent point nécessairement de tels sacrifices ; les bienfaits de la nation doivent aussi tomber sur des mérites d'un autre ordre, faute desquels le génie manquerait de coopérateurs et resterait ...
      Speaker: De Boufflers
      ... à recevoir des bienfaits énormes d'une nation qui veut récompenser tout ce qui mérite... ...ous attendez donc point, dirais-je à ces utiles citoyens, ne vous attendez point à recevoir des bienfaits énormes d'une nation qui veut récompenser tout ce qui mérite de l'être ; ne mesurez point vos espérances sur des sommes autrefois prodiguées...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 401
      Speaker: De Boufflers
      ...ements, gratifications et secours de la nation, pour des recherches et des travaux uti... ...douner des avis motivés sur tous les mémoires et demandes d'indemnités, encouragements, gratifications et secours de la nation, pour des recherches et des travaux utiles en tout genre.

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 402
      Speaker: Malouet
      ...t doivent être aussi récompensés par la nation; qu'ils ont leur Utilité dans un grand ... réprésente que les arts de pur agrément doivent être aussi récompensés par la nation; qu'ils ont leur Utilité dans un grand royaume comme la France, et que, par conséquent, on doit ménager des fonds pour ...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 404
      Speaker: Duprat
      ...t et la générosité qui caractérisent la nation dont vous êtes les dignes représentants... ...titude et ses justes réclamations seront accueillis par vous avec l'empressi ment et la générosité qui caractérisent la nation dont vous êtes les dignes représentants.
      Speaker: Duprat
      ...e pénétrera tôt ou tard chez toutes les nations, et l'univers vous devra sa liberté. ...rvis aux volontés des tyrans ou à l'erreur des préjugés. La vérité de ce principe pénétrera tôt ou tard chez toutes les nations, et l'univers vous devra sa liberté.
      Speaker: Duprat
      ...sous les yeux mêmes des gardiens que la nation à nommés pour veiller à la conservation... ...n sacrilège sur le livre saint de la Constitution, et d'avoir voulu le déchirer sous les yeux mêmes des gardiens que la nation à nommés pour veiller à la conservation de ce dépôt sacré ?
      Speaker: Duprat
      ...vauclusien a pu vouloir être réuni à la nation fran- ...es impistures des Chartres poudreuses. Il ne s'agit plus de savoir si le peuple vauclusien a pu vouloir être réuni à la nation fran-
      Speaker: Duprat
      ...ent érigés en corps représentatif de la nation furent-elles connues, que plusieurs com... A peine les vues criminelles des dominateurs qui s'étaient érigés en corps représentatif de la nation furent-elles connues, que plusieurs communes brisèrent tous les jougs à la fois : elles al aient arborer les lis protec...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 405
      Speaker: Duprat
      ...attacher leur destinée aux lois et à la nation française. Pour parvenir à ce bonheur, ... ...venus, pour ainsi dire, un peuple neuf, délibérèrent dans une grande majorité d'attacher leur destinée aux lois et à la nation française. Pour parvenir à ce bonheur, une transaction nationale fut proposée et presque généralement acceptée : le peu...
      Speaker: Duprat
      ...ntrées; ils nous ont parié au nom de la nation française, et nous avons dépusé nos arm... ...terminèrent à porter vos regards sur nous. Vos médiateurs sont venus dans nos contrées; ils nous ont parié au nom de la nation française, et nous avons dépusé nos armes.

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 406
      Speaker: Duprat
      ...t jamais perdu si les droits sacrés des nations n'eussent été violés dans des temps d'i... ...oivent pas réclamer vainement le nom de Français, titre glorieux qu'ils n'eussent jamais perdu si les droits sacrés des nations n'eussent été violés dans des temps d'ignorance et de barbarie. (Applaudisse ment s.)
      Speaker: Rovère
      ...ient effacé le code de la liberté : les nations avaient perdu de vue leurs droits les p...
      ...inaliénables et imprescriptibles; et la nation a conquis sa liberté. Les droits de l'h...
      ...ans répandus sur la surface de l'Europe, la torche et le poignard à la main, avaient effacé le code de la liberté : les nations avaient perdu de vue leurs droits les plus sacrés; l'habitude dù joug, la superstition, l'intrigue avaient accoutumé le...
      ...d exemple à l'univers asservi. Elle a dit ? l'homme naît libre, ses droits sont inaliénables et imprescriptibles; et la nation a conquis sa liberté. Les droits de l'homme et des sociétés ont été consacrés d'après les maximes de l'éternelle vérité...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 407
      Speaker: Rovère
      ...t trouver des vengeurs. Quelle^ idée la nation française eût-elle conçue de nous, si l... Tant d'eXcès doivent trouver des vengeurs. Quelle^ idée la nation française eût-elle conçue de nous, si lâches spectateup de telles atrocités, nous nous fussions bornés à de vaines récl...
      Speaker: Rovère
      ... pour vous dire que la ma?, jesté de la nation française était violée; si ce n'est cel... ...r la loi du 4 juillet; et aucun ministre n'est venu vous faire entendre sa voix, pour vous dire que la ma?, jesté de la nation française était violée; si ce n'est celui de la justice qni est venu ces jours derniers nous l'annoncer, à l'occasion d...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 408
      Speaker: Le Président
      La nation a été vivement affligée des troubles qu... La nation a été vivement affligée des troubles qui se sont manifestés parmi vous ; elle verra avec plaisir l'instant où elle pour...
      ...onne du 14 septembre 1641, demande à la nation une indemnité de ceite perte qu'il éval... ...considérable des concessions faites à ses auteurs, en exécution du traité de Péronne du 14 septembre 1641, demande à la nation une indemnité de ceite perte qu'il évalue à environ 200,000 livres de rente.

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 409
      ...ume qui a toujours été le défenseur des nations opprimées, et l'asile des princes malhe... ...o, dont la principauté est restée, depuis ce temps, sous la protection d'un royaume qui a toujours été le défenseur des nations opprimées, et l'asile des princes malheureux (1).

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 410
      ... prince étranger, et qui a procuré à la nation la disposition d'une place importante. ... 1° Il s'agit, disait-il, de l'exécution d'un traité politique fait avec un prince étranger, et qui a procuré à la nation la disposition d'une place importante. Que devient la loyauté française, si l'on abuse de la confiance avec laquelle le...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 415
      « Les nations, a dit Montesquieu, qui sont à l'égard ... « Les nations, a dit Montesquieu, qui sont à l'égard de l'univers ce que les particuliers sont dans un Etat, se gouvernent comme eux ...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 416
      ...rinces était l'union politique des deux nations. ...in, comme représentant du peuple de Monaco, et le pacte que signaient les deux princes était l'union politique des deux nations.
      ...il s'est mis sous notre protection. Une nation brave, loyale et généreusfe, qui a pris...
      ... à la faiblesse et à l'infortune; cette nation s'indignerait qu'on osât lui proposer u...
      ...uls l s profits du contrat, de le dépouiller du bénéfice légitime en vue duquel il s'est mis sous notre protection. Une nation brave, loyale et généreusfe, qui a pris sous la sauvegarde de son honneur les engagements contractés par ses princ. s, qui a abjuré l'esprit de conquête, qui s'est toujours plue à tendre une main secourable à la faiblesse et à l'infortune; cette nation s'indignerait qu'on osât lui proposer un tel abus de sa force.

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 417
      ... augmenter le produit. Or, à qui, de la nation expropriée, ou du prince de Monaco prop... ...ture pouvait améliorer; c'étaient des péages dont un commerce [dus actif pouvait augmenter le produit. Or, à qui, de la nation expropriée, ou du prince de Monaco propriétaire, devaient appartenir les bénéfices éveutuels? S'il est incontestable qu...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 419
      ...ù, méconnaissant ses devoirs envers une nation généreuse, il viendrait à violer la foi... ...ement. Votre prévoyance doit même aller plus loin ; elle doit embrasser le cas où, méconnaissant ses devoirs envers une nation généreuse, il viendrait à violer la foi de ses engagements. Alors, s'il a reçu en argent le prix de son alliance, il po...
      ...l n'y a nul recours à exercer contre la nation. La vérité ce- ...it pour le propriétaire, n'est point applicable ici : car il en résulterait qu'il n'y a nul recours à exercer contre la nation. La vérité ce-

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

      page 420
      ...contenter de ses terres d'Italie, si la nation les rachetait pour les lui rendre. Ne s... ...se-sion tient du précaire. Il ne niera pas sans doute qu'il serait obligé de se contenter de ses terres d'Italie, si la nation les rachetait pour les lui rendre. Ne serait-il pas absurde qu'il pût refuser une même quantité de terres en France, où...
      ...t di s gens, qui est le droit civil des nations entre elles, l'aliénation du domaine pu...
      ...exécuté fidèlement celui de Péronne, la nation française ne verrait pas, sans indignat...
      ...ée penoant 60 ans par la cour de France, n'a pas eu lieu ; puisque, dans le droit di s gens, qui est le droit civil des nations entre elles, l'aliénation du domaine public peut s'opérer par des traités politiques avec des puissances étrangères; puis-qu'enlin les princes de LMonaco ayant toujours exécuté fidèlement celui de Péronne, la nation française ne verrait pas, sans indignation, mettre en doute si elle doit tenir ses propres engagements.
      ...l et du droit civil, suiva it lequel la nation est garante des évictions procédant de ... ...s? Oui, Messieurs, car vous-mêmes avez rendu hommage au principe du droit naturel et du droit civil, suiva it lequel la nation est garante des évictions procédant de son propre fait envers ceux qui ont acquis du domaine de l'Etat ; et si, par rap...
      ...s terres. Il semble, au surplus, que la nation aura satisfait aux obligations que lui ... ... terres; et la justice, la convenance et la politique veulent qu'on lui donne des terres. Il semble, au surplus, que la nation aura satisfait aux obligations que lui impose le traité de Péronne, en lui donnant une quantité de terres suffisante po...
      ... principe politique qui convienne à une nation puissante et libre. Et elle n'y doit ja... ... de manifester d'm e manière éclatante votre scrupuleuse probité : c'est le seul principe politique qui convienne à une nation puissante et libre. Et elle n'y doit jamais paraître plus inviolablemeut attachée, que lorsque sa supériorité lui perme...
    • Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 446
      Speaker: Verninac-Saint-Maur
      ...primer ceux qui aimaient les lois et ta nation française, et nous nous en sommes abste... ...ussent leurs opinions politiques 'et nous la von s fait ; ils n'étaient pas d'opprimer ceux qui aimaient les lois et ta nation française, et nous nous en sommes abstenus. Nos détracteurs ont dit aussi que nous étions divisés et par là ils Ont vou...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 448
      ...uver toute dans les représentants de la nation, chargés par elle d'être ses organes, n... ...l'expression de la volonté commune. Mais pour que cette volonté, qui doit se trouver toute dans les représentants de la nation, chargés par elle d'être ses organes, ne soit pas à la merci des volontés éparses ou tumultueuses de la multitude souve...
      plus imposantes de la nation : tout ce qui, agissant sur l'âme, peut... plus imposantes de la nation : tout ce qui, agissant sur l'âme, peut y faire naître et y graver d'utiles ou de funestes impressions, est essentielle...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 450
      ...gtemps de voir les hommes de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépe... ... : c'est par là seulement qu'elle résistera à toutes les épreuves. On a gémi longtemps de voir les hommes de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépendre exclusivement de cette multitude d'opinions qui les divisent. K en est résu...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 451
      ...se trouve placé le premier organe de la nation, le Corps législatif, investi de toute ...
      ...èles de tous les genres qui honorent la nation, nous a paru correspondre, sous plus d'...
      ... de l'instruction publique; et de même qu'au delà de toutes les administrations se trouve placé le premier organe de la nation, le Corps législatif, investi de toute la force de la volonté publique; v-ainsi, tant pour le complément de l'instructi...
      ...lacé dans la capitale, cette patrie naturelle des arts, au milieu des grands modèles de tous les genres qui honorent la nation, nous a paru correspondre, sous plus d'un rapport dans la hiérarchie instructive, au Corps législatif lui-même, non qu'...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 452
      ...ectionnée pour le plus grand bien de la nation, étant choisis dans chaque département ... ...mes, dont la première éducation, distinguée par des succès, méritera d'être perfectionnée pour le plus grand bien de la nation, étant choisis dans chaque département pour être envoyés à cette école, ainsi qu'il sera expliqué ci-après, seront, en ...
      ... fait pas tout de suite à l'idée qu'une nation puisse donner gratuitement à ses membre... ...hit sur l'organisation sociale et sur la nature des dépenses publiques, on ne se fait pas tout de suite à l'idée qu'une nation puisse donner gratuitement à ses membres, puisque n'existant que par eux, elle n'a rien qu'elle ne tienne d'eux. D'autr...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 453
      Mais si la nation n'est point obligée, si même elle n'a p... Mais si la nation n'est point obligée, si même elle n'a pas le droit de s'imposer de telles avances, il est une exception honorable qu'el...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 454
      ... écarter toute idée decon-i,trainte. La nation offre à tous le grand bienfait -*ûe l'i... ...pt ans, un enfant pourra être admis aux écoles primaires. Nous disons admis pour écarter toute idée decon-i,trainte. La nation offre à tous le grand bienfait -*ûe l'instruction; mais elle ne l'impose à personne. Elle sait que chaque famille est a...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 456
      ... la religion est un de ceux auxquels la nation destine des établissements particuliers... L'état de ministre de la religion est un de ceux auxquels la nation destine des établissements particuliers.
      ...loyés pour les combattre; mais aussi la nation, qui retrouve à chaque page de son hist... ...logie, et de s'armer contre les plus anciennes erreurs de tous les arguments employés pour les combattre; mais aussi la nation, qui retrouve à chaque page de son histoire la trace profonde des maux qu'ont enfantés tant de querelles religieuses, a...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 457
      ...gélique est le plus beau présent que la nation française s'honore de lui rendre. On ne...
      ...i importe le plus au bien général de la nation, elle peut, et sans doute aussi elle do...
      3° La morale évangélique est le plus beau présent que la nation française s'honore de lui rendre. On ne peut donc trop pénétrer de ses bienfaisantes maximes les ministres de la religi...
      ...s'élève de toutes parts. Cependant, comme il lui appartient de reconnaître ce qui importe le plus au bien général de la nation, elle peut, et sans doute aussi elle doit ordonner, que l'on s'attache surtout à enseigner aux élèves du sacerdoce la p...
      ...ar quoi de plus criminel aux yeux d'une nation, qu'un fonctionnaire qui se sert de ce ... ... cette fonction, sera mise au rang des plus graves délits : et cela doit être; car quoi de plus criminel aux yeux d'une nation, qu'un fonctionnaire qui se sert de ce qu'il y a de plus saint pour exciter les peuples à désobéir à ses lois?
    • Séance du samedi 10 septembre 1791, au soir

      - search term matches: (2)

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au soir

      page 556
      Speaker: Chastenay
      ...udrait pouvoir étendre le reproche à la nation entière, afin de justifier les criminel... ...res faussement accusés d'une barbarie bien étrangère à leurs mœurs et dont on voudrait pouvoir étendre le reproche à la nation entière, afin de justifier les criminels complots de ceux qui tentent de rasseoir les tyrans sur leurs trônes de fer, d...
      Speaker: Prieur
      ...et, frère d'un prévenu du crime de lèse-nation. Naturellement cet homme devait éveille... ...n un téméraire, un implacable ennemi de, la Révolution, le sieur Guillin de Montet, frère d'un prévenu du crime de lèse-nation. Naturellement cet homme devait éveiller la sollicitude ; d'ailleurs, la voix publique le dénonçait comme le chef des c...
  • Tome 31 : Du 17 au 30 septembre 1791 showing 10 of 23 results view all
    • Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      - search term matches: (18)

      Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      page
      Speaker: Baudouin
      ...la satisfaction des représentants de la nation, de ce que le père de la patrie s'est r... ...elle ils félicitent l'Assemblée, et s'unissent à toute la France, pour partager la satisfaction des représentants de la nation, de ce que le père de la patrie s'est réuni à eux et a accepté la Constitution française.
      Speaker: Baudouin
      ...in de l'Assemblée le chef suprême de la nation prêter le serment solennel d'en être le... ...x, au moment que nous venions d'être reconnus Français, nous avons vu dans le sein de l'Assemblée le chef suprême de la nation prêter le serment solennel d'en être le père.
      Speaker: Baudouin
      ...roi, digne de commander à une généreuse nation aussi attachée à la monarchie et à sa p... ..., nous l'avous vue s'établir sur des bases inébranlables par l'acceptation d'un roi, digne de commander à une généreuse nation aussi attachée à la monarchie et à sa personne sacrée qu'à la liberté. (Applaudissements.)

      Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      page 2
      Speaker: D'André
      ... de la Côte-d'Or, qui fait hommage à la nation des appointements attachés à ce nouveau... ...royal d'artillerie, gommé lor lieutenant-colonel du 2e bataillon des volontaires de la Côte-d'Or, qui fait hommage à la nation des appointements attachés à ce nouveau grade, se contentant de sa pension pour faire la campagne, trop heureux d'être ...
      Speaker: D'André
      ...buer à sa défense, s'engagent envers la nation à donner un sol pour livre de leurs app... ..., à cause de leu r service, marcher au secours de la patrie, * et voulant contribuer à sa défense, s'engagent envers la nation à donner un sol pour livre de leurs appointements pour l'entretien des gardes nationales qui se seront dévouées à la dé...

      Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      page 3
      Speaker: Hébrard
      Il faut décider, avant tout, si la nation est garante ou non des faits de ses age...
      ...principe est consacré que l'agent de la nation esthommepublicpour prendre, ethomme pri...
      ...'indemnité, c'est la propre dette de la nation que nous payerons.
      Il faut décider, avant tout, si la nation est garante ou non des faits de ses agents ; car, si le principe est consacré que l'agent de la nation esthommepublicpour prendre, ethomme privé pour rendre, alors il ne peut plus être question d'indemnité, c'est la propre dette de la nation que nous payerons.

      Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      page 4
      Speaker: Camus
      ...ivement par elle-même les comptes de la nation. « L'Assemblée nationale législative verra et apurera définitivement par elle-même les comptes de la nation.

      Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      page 6
      Speaker: De Mailly-Château-Renaud
      « Dignes représentants de la nation française, « Dignes représentants de la nation française,

      Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      page 65
      Speaker: Camus
      ...or public quand il procède au nom de la nation, par commission ae la nation. Ce n'est pas à la nation, revisant l'état de ses créanciers, qu'... ...ntrôleur des bons d'Etat, elle ne saurait en avoir aucune contre l'agent du Trésor public quand il procède au nom de la nation, par commission ae la nation. Ce n'est pas à la nation, revisant l'état de ses créanciers, qu'on pourra opposer qu'elle n'a pas qualité pour discuter tel ou tel acte qu'on lu...
      Speaker: Camus
      quence pour la nation contre laquelle on demande le payement ... quence pour la nation contre laquelle on demande le payement de plusieurs millions, et qui se trouvera condamnée à de forts intérêts par chaq...

      Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      page 66
      Speaker: Camus
      ...lamer lès suites de ce mandat pontre la nation, qui n'a pas traité directement avec pu...
      ..., seiori eux, çlu roi agissant pojir la nation ; "mais il existait çfes formes polir c...
      ... qu'ils produisent ftp titre de créànçfo Ils allèguèit un mandat; m^is, pour réclamer lès suites de ce mandat pontre la nation, qui n'a pas traité directement avec pux, il faut qu'ils justifient d'un acte qiii lés h}^ çpfPstitués mandataire^. Le mandat qu'ils allèguent e?t Jntànè, seiori eux, çlu roi agissant pojir la nation ; "mais il existait çfes formes polir constater les fléJprmiqfLtiops du roi agissant au ripm fpt patipji. :Çéji fprmes ...

      Séance du samedi 17 septembre 1791, au soir

      page 67
      Speaker: Camus
      ...ifirmativè, que le roi agissant pour la nation, ait dû facilement couse i tir à se met... ...es; et croirâ-t-on facilement, quoique MM.Haller et de LaNor-raye soutiennent faifirmativè, que le roi agissant pour la nation, ait dû facilement couse i tir à se mettre au lieu et place de l'abbé d Espagnac, pour le tenir indemne de toutes ses a...
    • Séance du vendredi 23 septembre 1791

      - search term matches: (19)

      Séance du vendredi 23 septembre 1791

      page 239
      Speaker: Enjubault de La Roche
      ...ille du 22 décembre suivant, légué à la nation 2 de ses métairies avec la presque tota... ...sans e liants, a par testament olographe en date do 20 juillet 1790 et par codicille du 22 décembre suivant, légué à la nation 2 de ses métairies avec la presque totalité de Ses acquêts et ordonné que le prix de ses effets mobiliers serait employ...
      Speaker: Enjubault de La Roche
      ...le répudie ce legs fait en faveur de la nation. ...a été d'avis, et je vous propose en son nom, de décréter que l'Assemblée nationale répudie ce legs fait en faveur de la nation.
      Speaker: Goupil-Préfeln
      ...e de générosité bien digne d'une grande nation. Les exemples sont multiple dans les hi...
      ... Messieurs, que les représentants d'une nation libre eussent moins de générosité que l...
      On vous propose, Messieurs, un acte de générosité bien digne d'une grande nation. Les exemples sont multiple dans les histoires des empereur» romains et d'autres grands princes qUi se sont honorés êfl...
      ...asion, le feu roi Louis XV a extreé une générosité semblable. SeraiOit possible, Messieurs, que les représentants d'une nation libre eussent moins de générosité que le chef d'un gouvernement absolu?

      Séance du vendredi 23 septembre 1791

      page 240
      Speaker: Goudard
      ... nous pourrions en fournir à toutes les nations européennes; les fusils de chasse, uniq... ...ls sont, messieurs, les pierres à fusil» dont nous avons une telle abondance que nous pourrions en fournir à toutes les nations européennes; les fusils de chasse, uniquement propres au commerce, qui ne pei veut être d'aucun usage pour les gardes n...
      Speaker: Goudard
      ... transactions commerciales d'une grande nation. ... point nécessaires à notre défense, et de gêner, sans aucun motif d'utilité, des transactions commerciales d'une grande nation.

      Séance du vendredi 23 septembre 1791

      page 246
      Speaker: Prieur
      ...'agit. Il me paraît dans l'ordre que la nation n'accorde aucune pension, aucun traitem... Il est encore un autre objet sur lequel doit porter le décret dont il s'agit. Il me paraît dans l'ordre que la nation n'accorde aucune pension, aucun traitement quelconque à des hommes qui s'en séparent par des protestations, qui cherche...
      Speaker: Duport
      ...t remplir, a le droit d'attendre que la nation remplisse les siennes : il a exécuté la première partie du contrat ; la nation doit exécuter l'autre. ... accompli le temps de service déterminé et les conditions du contrat qu'il devait remplir, a le droit d'attendre que la nation remplisse les siennes : il a exécuté la première partie du contrat ; la nation doit exécuter l'autre.
      Speaker: Duport
      ...contrat antérieur qui existait entre la nation et lui. ...s avantages ; mais je ne crois pas qu'il faille cesser pour cela l'exécution du contrat antérieur qui existait entre la nation et lui.
      Speaker: Vernier
      ...s hommes qui, vivant dans le sein de la nation, ne veulent pas reconnaître ses lois pe... ... bien étrange que l'on accorde des récompenses,que l'on paiedes traitements à des hommes qui, vivant dans le sein de la nation, ne veulent pas reconnaître ses lois pendant qu'ils y demeurent.

      Séance du vendredi 23 septembre 1791

      page 252
      Speaker: Malouet
      « L'Assemblée nation aie décrète que les membres du conseil ... « L'Assemblée nation aie décrète que les membres du conseil du département et ceux du corps électoral demeureront personnellement responsabl...
      Speaker: Barnave
      ...ont des possessions liées à différentes nations de l'Europe, placées à une grande dista...
      ...e même régime. Les colonies liées à des nations qui ont, dans leur sein, un système rep...
      ...uelle est la nature et l'utilité de ces possessions qu'on appelle colonies. Ce sont des possessions liées à différentes nations de l'Europe, placées à une grande distance d'elles, dont l'avantage consiste principalement dans (es produits du commer...
      ...s soumis au régime arbitraire d'un seul homme, sont elles-mêmes gouvernées par le même régime. Les colonies liées à des nations qui ont, dans leur sein, un système représentatif, sont elles-mêmes régies par un système semblable, autant que les loc...

      Séance du vendredi 23 septembre 1791

      page 253
      Speaker: Barnave
      ...onies pouvaient se présenter à vous. La nation qui, par son régime politique, vous res...
      ...donner à vos colonies ; je veux dire la nation anglaise. Différentes causes pouvaient ...
      Alors divers systèmes pour la Constitution des colonies pouvaient se présenter à vous. La nation qui, par son régime politique, vous ressemblait le plus, pouvait vous servir de modèle dans le régime que vous deviez donner à vos colonies ; je veux dire la nation anglaise. Différentes causes pouvaient aussi vous en éloigner. Voici comment nous raisonnâmes.
      ...les cas, l'éloignement des colonies des nations européennes auxquelles elles sont liées... ...érieur peuvent être soumises à différents systèmes législatifs; mais, dans tous les cas, l'éloignement des colonies des nations européennes auxquelles elles sont liées, et les localités et les circonstances qui les différencient essentiellement du...
    • Séance du samedi 24 septembre 1791

      - search term matches: (18)

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 267
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...l'immense richesse territoriale dont la nation a repris la possession; ainsi, un des o... ...épense n'est, tq retard, nous ne vous ayons pas dissimulé qiie, vous le devez à l'immense richesse territoriale dont la nation a repris la possession; ainsi, un des objets de la sollicitude de la prochaine législature sera de prévoir d'avance le ...
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...on service, comme Caisse générale de la nation, parce que la prochaine législa-ture po... ... d'établissement, pourra sans répugnance se livrer à l'examen des avantages de son service, comme Caisse générale de la nation, parce que la prochaine législa-ture pourra d'ailleurs eu combiner les effets sur la nouvelle ciHéuîatiuli dés'capitàux...
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...itoire spr lequel ils payent, mais à la nation entière* au nom de laquelle ces dépense... ...ion ;de l'Etat quelque portion de la dépense générale, appartiennent non au territoire spr lequel ils payent, mais à la nation entière* au nom de laquelle ces dépenses sont ordonnées. f
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...ion des fonds reçus et employés pour la nation, et des fonds reçus et employés pour le... ...e et la dépense, que l'on peut, surtout dans les commencements, éviter la confusion des fonds reçus et employés pour la nation, et des fonds reçus et employés pour le département, tous ces motifs s'affaibliront parla suite, et peut-être assez pou...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 268
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...me autorité, les fonds appartenant à la nation, jusqu'au moment où ils. sortent des ca... ...l deviendrait impossible aux commissaires de la Trésorerie de suivre, avec la même autorité, les fonds appartenant à la nation, jusqu'au moment où ils. sortent des caisses de ses payeurs, pour tomber dans les mains de ses créanciers ou de ses sal...
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...épendît que des pouvoirs généraux de la nation, et qui, d'ailleurs, serait chargé de t... ...ile que la Trésorerie nationale eût, dans chaque département, un payeur qui ne dépendît que des pouvoirs généraux de la nation, et qui, d'ailleurs, serait chargé de toutes les parties dont il paraîtrait successivement utile de porterie payement d...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 273
      Speaker: Roussillon
      Nos ventes directes aux nations étrangères sur Nos ventes directes aux nations étrangères sur

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 274
      Speaker: Roussillon
      ...voix que par appel nominal, afin que la nation connaisse ceux qui sont attachés à la p... ...t que les hommes de bonne foi ne la redoutent pas, je demande qu'on n'aille aux voix que par appel nominal, afin que la nation connaisse ceux qui sont attachés à la prospérité publique.- (Applaudissements.)
      Speaker: Robespierre
      ...i de vos décrets qui, au jugement de la nation, a le plus honoré cette Assemblée, pour... Lorsqu'on se présente à votre tribunal pour défendre celui de vos décrets qui, au jugement de la nation, a le plus honoré cette Assemblée, pour empêcher que dans un moment, et presque sans discussion, d'après des faits recu...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 276
      ...a justice, et contre la puissance de la nation française. Abjurerez - vous aujourd'hui... ...ssent lutter sérieusement contre la fermeté de l'Assemblée nationale, armée de la justice, et contre la puissance de la nation française. Abjurerez - vous aujourd'hui ces grands principes, pour ne montrer que légèreté, faiblesse et inconséquence?...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 277
      Speaker: Robespierre
      ... et à la gloire des représentants de la nation, on ne se donne pas seulement la peine ... ...ère sur un objet aussi important, aussi intimement lié à la prospérité nationale et à la gloire des représentants de la nation, on ne se donne pas seulement la peine d'examiner les faits dont on parle souvent sans en prouver aucun, et dont person...
      Speaker: Robespierre
      ...ution du décret, quand l'autorité de la nation a parlé; ou plutôt réduisez à leur just... ...onies ne présente rien qui puisse faire craindre une résistance décidée à l'exécution du décret, quand l'autorité de la nation a parlé; ou plutôt réduisez à leur juste valeur les faits mêmes que nos adversaires nous attestent. Alors, loin d'être ...
      Speaker: Robespierre
      ...ever l'étendard de la révolte contre la nation, de briser violemment les liens de l'ha... ...ntement, entre les menaces de quelques malintentionnés, et le dessein formé de lever l'étendard de la révolte contre la nation, de briser violemment les liens de l'habitude, de l'honneur, du devoir, et surtout de l'intérêt, seul lien durable qui ...
      Speaker: Robespierre
      ...onies offraient aux représentants de la nation réunis en Assemblée nationale constitua... ...n intérêt général; que lesioisqui doivent fixer le sort des habitants de nos colonies offraient aux représentants de la nation réunis en Assemblée nationale constituante, d'autres rapports que ceux des intérêts mercantiles ; que le vœu général, q...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 278
      Speaker: Robespierre
      ... sur votre intérêt, sur l'intérêt de la nation; qu il pae soit permis de vous dire enc... ...ces considérations majeures qui doivent nécessairement influer sur notre gloire, sur votre intérêt, sur l'intérêt de la nation; qu il pae soit permis de vous dire encore que vçus ne vous trouvez pas ians des circonstances fôvprabïes pour prononce...
      Speaker: Robespierre
      ...i moralité pour les hommes, ni pour les nations sans liberté, je déclare que j'abhorre ... ...i, dont la liberté sera l'idole, moi qui ne connais ni bonheur, ni prospérité, ni moralité pour les hommes, ni pour les nations sans liberté, je déclare que j'abhorre de pareils systèmes, et que je réclame votre justice, l'humanité, la justice et ...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 289
      ...t objet important le corps entier de la nation. ...aire leurs lois de commerce. L'article premier du projet de décret pourvoit à cet objet important le corps entier de la nation.
      ...ue vous avez à faire; ils assurent à la nation l'exploitation du commerce des colonies... ...articles que contient le projet de décret me paraissent donc renfermer tout ce que vous avez à faire; ils assurent à la nation l'exploitation du commerce des colonies; ils constatent leur juste dépendance à cet égard ; ils garantissent aux coloni...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 290
      ...emment que c'est par le travail que les nations existent, qu'elles sont heureuses et pu... ...ont ces petits calculs sont bien neufs en économie politique. Ils ignorent apparemment que c'est par le travail que les nations existent, qu'elles sont heureuses et puissantes, et que la masse du travail qu'un produit annuel et renaissant de 300 m...
      ...ation, déjà si mesquine pour une grande nation, se verrait tout à coup réduite de plus... ...êcheries j et très peu de petits navires caboteurs; c'est-à-dire que votre navigation, déjà si mesquine pour une grande nation, se verrait tout à coup réduite de plus de moitié. Je n'ai pas besoin de faire sentir que, dans un tel état de choses, ...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 292
      ...lles offrent leurs trésors à toutes les nations navigantes qui venaient s'approvisionne... ...qui leur assureront protection ; soit, ce qui est plus probable, peut-être, qu'elles offrent leurs trésors à toutes les nations navigantes qui venaient s'approvisionner chez nous, et qui saisiront avec transport un marché, dont la richesse fait l'...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 293
      ...lle fait en concurrence avec toutes les nations. ...êcheries, de son cabotage, mais encore pour le cabotage de l'Europe entière qu'elle fait en concurrence avec toutes les nations.
      ...ommerce, en concurrence avec les autres nations. Sa navigation ne fournit pas même un t... ...e port à port seulement ; mais elle ne navigue pas, comme objet particulier de commerce, en concurrence avec les autres nations. Sa navigation ne fournit pas même un transport de toutes ses denrées ; à peine envoie-t-elle dans le Nord, et les étra...
      ...ce de transport en concurrence avec les nations qui n'en ont pas d'autres; elle le fera... ...t assez active et assez économique "pour lui permettre de faire encore le commerce de transport en concurrence avec les nations qui n'en ont pas d'autres; elle le ferait aux iles comme ailleurs, tandis que notre navigation, dont le principal alime...
      ...nt et sûr de la prospérité d'une grande nation, comme un bon principe à maintenir cons... ... cause du monopole de notre commerce avec les colonies, comme un principe constant et sûr de la prospérité d'une grande nation, comme un bon principe à maintenir constamment. La régénération de l'Empire a tout embrassé dans^ses salu-

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 294
      ...ette nature devait 'être pour les deyx 'nations une sonrce $popqante d® prçspérjté nouv...
      ...utile: 1$ Froncé, en jutfant contre une nation longuement nrén^,rép,|^ayan^g^s ont étl...
      ...pnçe pon préparée dans le traité de pompier,cç $vep l'Angleterre; pn traité de cette nature devait 'être pour les deyx 'nations une sonrce $popqante d® prçspérjté nouvelle. Quelques flnn^es éiqplgyées §veç imtejligeoçç ptrnr y préparer l'industrie française, ppyç epsseqt assuré jtqijs (Se? piçng : Or] a Crg çë Bréâatrtg très irjutile: 1$ Froncé, en jutfant contre une nation longuement nrén^,rép,|^ayan^g^s ont étlprësqup tous pôur elk. Profitons ftèceîte pxpérienCë pour nous g^fder d'une pfép...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 298
      ... la croire contraire aux intérêts de la nation et à vos vues, pour 'praiqtèhir la paix... ...apporteur du co-* mité voup l'a présentée. Quant à moi, Messieurs, ie persiste à la croire contraire aux intérêts de la nation et à vos vues, pour 'praiqtèhir la paix dans vos colonies.
      ...es, dans une circonstance où une grande nation, dont il$ faisaient une partie» leur do... (jjq devait les engager faire qiiqlques sacrifices à leurs préjuges, dans une circonstance où une grande nation, dont il$ faisaient une partie» leur donnait de si qpbles exemples de dévouement à la liberté et à l'ég;}lité.

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 301
      ...a pas craint d'être dans ie sénat de la nation. ... politiques et avoir le noble courage de se montrer à l'Europe, tout ce qu'il n'a pas craint d'être dans ie sénat de la nation.
      ...hevée, coûté 5,000 livres par tête à la nation. ...rces ; enfin tous, d'avoir pour leur éducation politique qui n'est pas encore achevée, coûté 5,000 livres par tête à la nation.
      ...r la confession suivante : Au nom de la nation, de ia loi et du roi. Je m'accuse : ...mmera mon sacrifice, j'eprouve le besoin de me préparer à ce terrible passage par la confession suivante : Au nom de la nation, de ia loi et du roi. Je m'accuse :
      ...tre admis parmi les représentants de la nation, à la tête d'une dépu-tation de Saint-D... ...mmunes, au moment périlleux de la séance du Jeu de paume, où j'eus l'honneur d'être admis parmi les représentants de la nation, à la tête d'une dépu-tation de Saint-Domingue ;
      ...perception du reste, c'était tromper la nation ; c'était renoncer à la totalité de cet... ... du comité des finances, que supprimer la gabelle par moitié, et compter sur la perception du reste, c'était tromper la nation ; c'était renoncer à la totalité de cet impôt; c'était exposer le peuple à la tentation d'éluder la loi, lui donner une...

      Séance du samedi 24 septembre 1791

      page 302
      ... le traité monstrueux, proposé entre la nation et la caisse d'escompte, ruinerait la p... 9° D'avoir assuré au mois de décembre suivant, que le traité monstrueux, proposé entre la nation et la caisse d'escompte, ruinerait la première sans enrichir la seconde, abuserait le public pendant 3 mois aù plus, et...
      Plus, compte rendu à la nation, ou ultimatum, sur le même sujet, publi... Plus, compte rendu à la nation, ou ultimatum, sur le même sujet, publié en septembre 1791).
    • Séance du dimanche 25 septembre 1791

      - search term matches: (7)

      Séance du dimanche 25 septembre 1791

      page 317
      Speaker: Boullé
      ...la face du ciel, et sous les yeux de la nation entière, que ces officiers se consacrai... ...tous les mouvements irréguliers qui avaient eu lieu dans les troupes. C'était à la face du ciel, et sous les yeux de la nation entière, que ces officiers se consacraient à la patrie ; et l'on n'était pas encore familiarisé avec les exemples du pa...

      Séance du dimanche 25 septembre 1791

      page 318
      Speaker: Boullé
      ...ressentiments, si la bienfaisance de la nation ne peut ramener ces fugitifs dans son s... ...ation et la promulgation de l'acte constitutionnel viennent d'étouffer tous les ressentiments, si la bienfaisance de la nation ne peut ramener ces fugitifs dans son sein, qu'elle adopte enfin l'attitude et le langage qui conviennent à un grand pe...

      Séance du dimanche 25 septembre 1791

      page 325
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...emi>s de remettre sous 1» s mains de la nation. Je suis persuadé que, si M. le rapport... ...sont encore enrégimentées sous les bannières du pouvoir exécutif, et qu'il est temi>s de remettre sous 1» s mains de la nation. Je suis persuadé que, si M. le rapporteur réduisait son projet à un petit nombre d'articles renfermant des bases essen...
      Speaker: Camus
      ...on publique hors de la déposition de la nation ; c'est un comité qui deviendrait promp... ...ablissement infiniment dangereux; c'est une corporation qui mettrait l'instruction publique hors de la déposition de la nation ; c'est un comité qui deviendrait promptement notre maître et notre despote quand il le voudrait. Il est certain, Messi...

      Séance du dimanche 25 septembre 1791

      page 327
      Speaker: Le Pelletier-Saint-Fargeau
      ... son domicile,là bau$e de s'à cond'aiii-nation, et le jugemènt rendu cohtré lui. ...jir un êcrlteau, rèront inscrits en gros caractères . Mes n^ins; sa profession,, son domicile,là bau$e de s'à cond'aiii-nation, et le jugemènt rendu cohtré lui.
    • Séance du lundi 26 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (10)

      Séance du lundi 26 septembre 1791, au matin

      page 341
      Speaker: Alexandre de Beauharnais
      NATION, LA LOI ET LE ROI. Lettre pour conférer... NATION, LA LOI ET LE ROI. Lettre pour conférer la décoration militaire.

      Séance du lundi 26 septembre 1791, au matin

      page 342
      Speaker: Fréteau-Saint-Just
      ...duction faite toutefois au profit de la nation d'une valeur égale aux frais que celle-... ... qui auraient été payées par l'ordre à l'occasion de la réunion desdit biens, déduction faite toutefois au profit de la nation d'une valeur égale aux frais que celle-ci prend en charge. Voici le projet de décret : « L'Assemblée nationale, ayant e...
      Speaker: Fréteau-Saint-Just
      ...des biens des Antonins dans lesquels la nation rentre à compter de ce jour, comme auss...
      ...harges locales à l'acquit desquelles la nation s'est soumise, telles que frais de cult...
      ...s indemnités et des deniers qu'il justifiera avoir déboursés lors de la réunion des biens des Antonins dans lesquels la nation rentre à compter de ce jour, comme aussi à déterminer le montant et fixer le mode de l'emploi des diverses sommes prove...
      ...décrets de l'Assemblée nationale, sous la déduction toutefois de la valeur des charges locales à l'acquit desquelles la nation s'est soumise, telles que frais de culte, de maladrerie et autres relatifs à des objets pieux.

      Séance du lundi 26 septembre 1791, au matin

      page 343
      Speaker: Camus
      ...ont, comme tels, à la disposition de la nation, ...res desdits ordres, corps et corporations, font partie des biens nationaux, et sont, comme tels, à la disposition de la nation,

      Séance du lundi 26 septembre 1791, au matin

      page 344
      Speaker: Regnaud
      ... réclamé devant les tribunaux contre la nation, la loi était absolument pour eux et on... ...as de loi contre eux, et que si, suivant ce qui aurait dû être fait, ils avaient réclamé devant les tribunaux contre la nation, la loi était absolument pour eux et on aurait jugé pour eux.
      Speaker: Regnaud
      ... qui ont tout à la fois l'intérêt de la nation à juger et le droit de juger ou du moin... ...'u n e te 11 e m anièr e d'opérer n'est ni juste ni équitable de la part de ceux qui ont tout à la fois l'intérêt de la nation à juger et le droit de juger ou du moins qui se l'arrogent. Je dis qu'il n'existe pas de loi et que le projet qu'on vou...
      Speaker: Camus
      ... dans la main et à la disposition de la nation. ...us, nous disons : tout ce qui a été donné dans des vues de bien public se trouve dans la main et à la disposition de la nation.
      Speaker: Camus
      ...ont, comme tels, à la disposition de la nation. ...res desdits ordres, corps et corporations, font partie des biens nationaux, et sont, comme tels, à la disposition de la nation.

      Séance du lundi 26 septembre 1791, au matin

      page 346
      Speaker: Camus
      ... leurs fréquentes assemblées aux Quatre-Nations ont été infiniment utiles aux comités q... ...ription ; qu'ils ont surveillé le transport des monuments à conserver ; qu'enfin leurs fréquentes assemblées aux Quatre-Nations ont été infiniment utiles aux comités qui les ont souvent consultés;
    • Séance du lundi 26 septembre 1791, au soir

      - search term matches: (2)

      Séance du lundi 26 septembre 1791, au soir

      page 358
      Speaker: Prugnon
      ... peut être mis en vente au profit de la nation. Je reviendrai sur cet article. Par cette dernière disposition, l'hôtel-de-ville devient absolument libre, et peut être mis en vente au profit de la nation. Je reviendrai sur cet article.

      Séance du lundi 26 septembre 1791, au soir

      page 360
      Speaker: Charles de Lameth
      ...Bouche ne sont pas plus sacrées pour la nation que les autres. Toutes doivent égalemen... Les trois administrations que cite M. Bouche ne sont pas plus sacrées pour la nation que les autres. Toutes doivent également fixer l'attention de l'Assemblée.
    • Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (12)

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      page 366
      Speaker: Buzot
      ...trésorerie appartient spécialement à la nation ; l'Assemblée l'aurait gardée, elle aur... Ën résumé, Messieurs, la nomination des commissaires de la trésorerie appartient spécialement à la nation ; l'Assemblée l'aurait gardée, elle aurait nommé, si, sur les observations faites alors par M. d'André, on n'eût vu qu'...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      page 368
      Speaker: Gaultier-Biauzat
      ...e qui est aux Gélestins appartient à Ja nation; il n'est pas besoin d'indemnité pour c... . Mais ce qui est aux Gélestins appartient à Ja nation; il n'est pas besoin d'indemnité pour cela.

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      page 370
      Speaker: Tronchet
      ...t de la somme due, mais au profit de la nation, Voilà là seule chose que vous ayiez à ... ..., en vertu de l'acte souscrit, s'est constitué son débiteur sera tenu au payement de la somme due, mais au profit de la nation, Voilà là seule chose que vous ayiez à faire.

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      page 373
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ... rang des devoirs les plus sacrés de la nation, l'assistance des pauvres, dans tops le... . L'Assemblée nationale déclare qu'elle met au rang des devoirs les plus sacrés de la nation, l'assistance des pauvres, dans tops les âges et dans toutes les circonstances de la vie, qu'elle en fait une charge na...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      page 375
      Speaker: Defermon
      ...ploitées et régies pour le compte de la nation. . La fabrication et la vente des poudres et salpêtres continueront d'être exploitées et régies pour le compte de la nation.
      Speaker: Defermon
      ..., acquis ou construits aux dépens de la nation, resteront affectés à cette destination... ...dres et salpêtres, les fabriques, magasins, ateliers, raffineries et dépendances, acquis ou construits aux dépens de la nation, resteront affectés à cette destination tant qu'il n'en sera pas autrement ordonné par le Corps législatif. Ils seront ...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      page 378
      Speaker: Brillat-Savarin
      ...ploitées et régies pour le compte de la nation, vous n'entendez sûrement pas empêcher ... ...r que la fabrication et la vente des poudres et salpêtres continueront d'être exploitées et régies pour le compte de la nation, vous n'entendez sûrement pas empêcher la fabrication des salpêtres par les particuliers. Je demande qu'il soit ajouté ...
      Speaker: Regnaud
      ...ploitées et régies pour le compte de la nation. « La fabrication et vente des poudres et salpêtres continueront d'être exploitées et régies pour le compte de la nation.

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au matin

      page 379
      Speaker: Regnaud
      ... acquis OU construits aux dépetts de la nation, resteront affectés à cette destination... ...res et salpêtres, les fabriques, magasins, ateliers, raffineries et dépendances, acquis OU construits aux dépetts de la nation, resteront affectés à cette destination, tant qu'il n'en sera pas autrement ordonné par le Corps législatif, lis seront...
    • Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      - search term matches: (41)

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 396
      Speaker: Goudard
      ...et des arts ; vous venez d'assurer à la nation la jouissance"presque exclusive du comm... ...les inventions, vous avez appelé toutes les ressources au secours des fabriques et des arts ; vous venez d'assurer à la nation la jouissance"presque exclusive du commerce du Levant; vous avez établi, dans la Méditerranée, un marché pour le commer...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 397
      Speaker: Goudard
      ...ur profond du livre Sur la richesse des nations, dont l'occupation est de « tout observ... ...ués de connaissances étendues dans ces matières; de ces hommes, comme dit l'auteur profond du livre Sur la richesse des nations, dont l'occupation est de « tout observer, et qui, « dès lors, deviennent capables de combiner les puissances des objet...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 398
      Speaker: Goudard
      ...alance du commerce sont à l'égard de la nation ce qu'est pour un négociant, son grand ... .... Il suffit pour le prouver, de partir d'une idée simple. Les opérations de la balance du commerce sont à l'égard de la nation ce qu'est pour un négociant, son grand livre ou son bilan, qui lui présente la situation de ses affaires à des époques ...
      Speaker: Goudard
      ... ambassadeurs, envoyés ou consuls de la nation auprès des puissancesétran-gères ou dan... ...ent des affaires étrangères, les instructions dui y seront reçues de la part des ambassadeurs, envoyés ou consuls de la nation auprès des puissancesétran-gères ou dans nos colonies, etc. Le ministre de l'intérieur, de son côté, réunira aux archiv...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 399
      Speaker: Goudard
      ... amnasêàdeurs, envoyés bU consuls de la nation française auprès des puisantes étrangèr... ... dépoSitctires, ainsi que ceux qiii doivent leur être transmis d'office, par les amnasêàdeurs, envoyés bU consuls de la nation française auprès des puisantes étrangères oti dans nos colonies.
      Speaker: Barrère
      ...n décret formel des représentants de la nation. ...nationaux, hon consommés, seraient examinés pour être confirmés ou annulés par un décret formel des représentants de la nation.

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 400
      Speaker: Barrère
      ...u centre de la France, devenait pour la nation une propriété précieuse. La voie de l'é... ...s XV, en 1766, voulut réunir à la couronne cette principauté, qui, se trouvant au centre de la France, devenait pour la nation une propriété précieuse. La voie de l'échange fut choisie pour opérer cette réunion.

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 401
      Speaker: Barrère
      ...principes consacrés par vos décrets? Lu nation a-t-elle intérêt à le révoquer? Le doma... L'échange d'Henrichemont est-il révocable, d'après les principes consacrés par vos décrets? Lu nation a-t-elle intérêt à le révoquer? Le domaine d'Henrichemont, avant qu'il eût été réuni à l'Empire français,était une véri...
      Speaker: Barrère
      ...des peuples et dans la souveraineté des nations. ...ssé de consacrer par vos décrets, c'est-à-dir? dans les droits imprescriptibles des peuples et dans la souveraineté des nations.
      Speaker: Barrère
      ...ui, avec tous les Français, qu'une même nation et qu'un même peuple. Vous ne balancere... ... ils se sont associés à notre liberté, en sorte qu'ils ne forment plus aujourd'hui, avec tous les Français, qu'une même nation et qu'un même peuple. Vous ne balancerez donc pas à confirmer l'échange du domaine d'Henrichemont, et à consacrer de no...
      Speaker: Barrère
      ...vraient être aussi obligatoires pour la nation qu'elles l'étaient aux yeux du monarque... ...t, il semblerait que toutes les stipulations qui sont portées dans ce contrat devraient être aussi obligatoires pour la nation qu'elles l'étaient aux yeux du monarque qui les a consenties; il en résulterait qu'on ne pourrait plus s'écarter aujour...
      Speaker: Barrère
      ...s ne pourraient blesser l'intérêt de la nation qu'autant que les domaines qu'elle acqu... Ensuite, ces sortes d'évaluations ne pourraient blesser l'intérêt de la nation qu'autant que les domaines qu'elle acquiert à ce prix ne seraient pas pour elle d'une valeur égale aux domaines qu'elle...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 402
      Speaker: Barrère
      .... 12 s., doit aujourd'hui produire à la nation plus de 120,000 livres, indépen-; damme... ...té où, sous l'ancien régime, la contribution individuelle était arbitrée de 18 1. 12 s., doit aujourd'hui produire à la nation plus de 120,000 livres, indépen-; damment du revenu du domaine de cette principauté*
      Speaker: Barrère
      ...entière d'un contrat où l'intérêt de la nation, a été si religieusement stipulé, est une opération digne des représentants d'une nation qui, dans le petit nombre des bons mini... ...ble-t-il pas déjà que la confirmation de cet échange, que l'exécution pleine et entière d'un contrat où l'intérêt de la nation, a été si religieusement stipulé, est une opération digne des représentants d'une nation qui, dans le petit nombre des bons ministres, compte le grand Sully?
      Speaker: Barrère
      ...s droits éteints devaient tomber sur la nation par une suite de la règle, res périt do... ...qu'à l'instant où toutes les formes prescrites par la loi étaient accomplies, les droits éteints devaient tomber sur la nation par une suite de la règle, res périt domino. M. Sully, cependant, ne réclame aucune indemnité pour toutes ces pertes.
      Speaker: Barrère
      ... en cas de doute, de les restituer à la nation, et se borne alors à demander l'exécuti... ..., qui déclare ne pas rétirer plus de 50,000 livres de ces trois domaines, offre, en cas de doute, de les restituer à la nation, et se borne alors à demander l'exécution du contrat du 23 septembre 1766.

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 403
      Speaker: Barrère
      ... sans compromettre , les intérêts de la nation, confirmer, purement et simplement, les... a pensé que vous pourriez, sans compromettre , les intérêts de la nation, confirmer, purement et simplement, les contrats d'échange et de supplément d'échange, passés au profit de M. Sully, sa...
      Speaker: Barrère
      ...0, à l'égard des do-maines cédés par la nation, ainsi qu'il est énoncé audit contrat ;... ...s sur Je pied du denier 60, à l'égard dudit pays d'Henrichemont ; et au denier 30, à l'égard des do-maines cédés par la nation, ainsi qu'il est énoncé audit contrat ; et ce, d'après les règles et les formes qui seront déterminées par un décret pa...
      Speaker: Barrère
      ... 30 à l'égard des domaines cédés par la nation, ainsi qu'il est énoncé audit contrat ;... ...ées sur le pied du denier 60, à l'égard dudit pays d'Henrichemont ; et au denier 30 à l'égard des domaines cédés par la nation, ainsi qu'il est énoncé audit contrat ; et ce, d'après les règles et les formes qui seront déterminées par un décret pa...
      Speaker: Enjubault de La Roche
      ...arder comme indispensable, a coûté à la nation près de 16,500,000 livres. Les domaines... ...ance en 1762. Cette acquisition, que sa position topographique pouvait laire regarder comme indispensable, a coûté à la nation près de 16,500,000 livres. Les domaines purement utiles qui en dépendaient ont été cédés en 1786 à M. de Rohan-Guémené,...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 406
      Speaker: Enjubault de La Roche
      ...des droits éteints devait tomber sur la nation, par une suite de la règle res périt do...
      ... Ces terres n'ont jamais appartenu à la nation, elle en a seulement payé le prix à l'a...
      ...mpensés avec ceux de même nature que la nation a perdus; mais celte opinion a éié comb...
      ...us fondés à conclure que, jusqu'à la consommation totale de l'échange, la perte des droits éteints devait tomber sur la nation, par une suite de la règle res périt domino. Cette conséiuence semble devoir s'étendre à la terre d'Amboise, d'après la...
      ...t de Civry, en faveur desquelles on n'a point de clause pareille à faire valoir. Ces terres n'ont jamais appartenu à la nation, elle en a seulement payé le prix à l'acquit de M. de Penthièvre. Ce n'est que ce prix qu'il tient d'elle. Elle ne peut...
      ...t croire à plusieurs d'entre nous que ces droits éteints ne devaient pas être compensés avec ceux de même nature que la nation a perdus; mais celte opinion a éié combattue avec force; on a soutenu que, s'il existait quelque différence dans le mod...
      Speaker: Enjubault de La Roche
      ...principes consacrés par vos décrets? La nation a-t-elle intérêt de la révoquer? Votre ... ...olution en est importante. L'éi hange de la Dombes est-il révocable d'après les principes consacrés par vos décrets? La nation a-t-elle intérêt de la révoquer? Votre comité a pensé qu'une observation unique suffisait pour les résoudre l'une et l'...
      ...considérée en elle-même, réside dans la nation; elle est essentiellement inaliénable, ... Or, la souveraineté, considérée en elle-même, réside dans la nation; elle est essentiellement inaliénable, parce que nul ne peut abdiquer sa propre volonté. La puissance exécutive, qu'on ...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 407
      Speaker: Enjubault de La Roche
      ...ais, depuis que les représentants de la nation se sont réunis en corps constituant, de...
      ...n pacte social proprement dit; les deux nations n'en forment plus qu'une. La Dombes n'a...
      ...que les peuples acquis ont souffert, sans réclamer, que le contrat s exécutât; mais, depuis que les représentants de la nation se sont réunis en corps constituant, depuis que les parties de l'empire, auparavant isolées, se sont fondues en un seul...
      ...ès et formel. Il est intervenu entre le peuple Français et le peuple de Dombes un pacte social proprement dit; les deux nations n'en forment plus qu'une. La Dombes n'a pas perdu son indépendance, elle s'est associée à notre liberté.
      Speaker: Enjubault de La Roche
      ...s distingué par son attachement pour la nation, à laquelle il s'est uni, par son amour... ...temps que nous portions encore les fers que nous avons brisés; qui s'est toujours distingué par son attachement pour la nation, à laquelle il s'est uni, par son amour pour la liberté, notre commune conquête, par ce courage et cette énergie sans l...
      Speaker: Enjubault de La Roche
      ...ge a reçu, par lé consentement des deux nations, une sanction qui le rend irrévocable. ... En attendant, nous pouvons établir comme certain que le contrat d'échange a reçu, par lé consentement des deux nations, une sanction qui le rend irrévocable. Nous n'avons besoin que de cette assurance pour soumettre à l'examen le contrat ...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 408
      ...ent constamment infectés de ce vice. La nation qui ne s'assemblait pas, qui n'était pa... ...appelé; or, tous les arrêts rendus jusqu'à cette époque, en matière domaniale, sent constamment infectés de ce vice. La nation qui ne s'assemblait pas, qui n'était pas représentée, ne pouvait y défendre. Elle était toujours condamnée sans être en...
      ... les lois de veiller aux intérêts de la nation : l'inspecteur des domaines n'était qu'... ...ement ; 2° parce qu'au conseil il n'y avait point de ministère public chargé par les lois de veiller aux intérêts de la nation : l'inspecteur des domaines n'était qu'un agent administratif sans caractère aux yeux de la loi ; 3° parce que le roi, ...

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 413
      ...s hypothèques antérieures à celle de la nation ; ainsi, ce qu'elle pourrait en espérer... ...ilégiées sur les terres, et les créanciers particul iers de M. de Guémené ont des hypothèques antérieures à celle de la nation ; ainsi, ce qu'elle pourrait en espérer par les subrogations serait à peu près absorbé par l'immensité des frais.

      Séance du mardi 27 septembre 1791, au soir

      page 422
      ...rivières continueront' d'appar-teniràla nation, sans dérogation aux traites relatifs a... Les îles et îlots qui se formeront dans lq lit desdits fleuves et rivières continueront' d'appar-teniràla nation, sans dérogation aux traites relatifs aux flèqves limitrophes avec les Etats étrangers.
      La nation et tous autres possesseurs légitimes co... La nation et tous autres possesseurs légitimes continueront pareillement de jouir conformément aux mêmes lois des atterrissements...
    • Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (64)

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      page 424
      Speaker: De Phélines
      ...-dessus, et qui seront à la solde de la nation, ne pourront pas, sans un décret du Cor... I « Les troupes étrangères qui feront partie du nombre ci-dessus, et qui seront à la solde de la nation, ne pourront pas, sans un décret du Corps législatif, sanctionné par le roi, excéder celui de 26,000 hommes.

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      page 425
      Speaker: De Phélines
      ...giments ; mais elles appartiennent à la nation ; en conséquence, nul individu n'a droi... ...s celle de linge et chaussure, sont destinées au besoin collectif de tous les régiments ; mais elles appartiennent à la nation ; en conséquence, nul individu n'a droit d'y prétendre.

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      page 431
      Speaker: Heurtnult-Lamerville
      ...t pas détendue par la iôi;ët, envers la nation, qu'aux contributions publiques, établi... ...envers les particuliers qu'aux redevances et aux charges dont là convention h'ést pas détendue par la iôi;ët, envers la nation, qu'aux contributions publiques, établies par le Corps législatif, et aux sacrifices qué peut exiger le bien général, s...

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      page 440
      Speaker: Lavie
      ...ci : s'il y a des comptes à rendre à la nation, ils sont dans le Livre rouge. C'est là... . J'ai encore une réponse à faire à M. de Folleville et la voici : s'il y a des comptes à rendre à la nation, ils sont dans le Livre rouge. C'est là que l'on verra les dilapidations auxquelles nous avons mis un terme ; c est là ...

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au matin

      page 452
      « Le mode provisoiré de noni-nation aux emplois de sous-lieutenant dans l'a... « Le mode provisoiré de noni-nation aux emplois de sous-lieutenant dans l'armée, qui a été fixé par le décret du 1er août 1791, n'aura son (1) Voir ce docu...
    • Séance du mercredi 28 septembre 1791, au soir

      - search term matches: (3)

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au soir

      page 533
      ...n des droits des auteurs; droits que la nation reconnaissante doit consacrer d'autant ... L'intérêt public la sollicite, la justice la doit à la conservation des droits des auteurs; droits que la nation reconnaissante doit consacrer d'autant plus solennellement, que c'est à leurs écrits que nous devons l'opinion qui a br...
      ...ustrent et enrichissent le siècle et la nation. Elle est tellement inhérente à l'auteu... ... qu'elle est le prix des productions du génie et nu cou-rase, qui éclairent, illustrent et enrichissent le siècle et la nation. Elle est tellement inhérente à l'auteur, que sans lui elle n'existerait pas ; elle ne

      Séance du mercredi 28 septembre 1791, au soir

      page 537
      ...dessus du taux commun : c'est donc à la nation à les indemniser d'un sacrifice qui est... ...entreprise dont les procédés cessent d'être un secret, les profits s'élèvent au-dessus du taux commun : c'est donc à la nation à les indemniser d'un sacrifice qui est fait pour elle, et dont elle doit recueillir les fruits. Ce n'est pas sur l'oub...
  • Tome 32 : 30 septembre 1791. Tables. showing 10 of 39 results view all
    • Rapport

      - search term matches: (1)

      Rapport

      page
      ...ict, et je m'empresse de le prouver. La nation doit avoir constamment un contrôle ..., nonobstant le nouveau mode de versement entre les mains des receveurs de district, et je m'empresse de le prouver. La nation doit avoir constamment un contrôle
    • Rapport

      - search term matches: (1)

      Rapport

      page 42
      ...quelle il est important que l'Assemblée nation île daigne fixer son attention. ...orment, dans la masse des officiers ministériels, une classe particulière sur laquelle il est important que l'Assemblée nation île daigne fixer son attention.
    • Rapport

      - search term matches: (3)

      Rapport

      page 51
      ...le plus parfait qui puisse s'opérer. La nation n'aura plus de faillite à craindre, pui... ...èces qui devront se trouver dans sa caisse (2), et vous aurez formé le contrôle le plus parfait qui puisse s'opérer. La nation n'aura plus de faillite à craindre, puisque le cautionnement du comptable sera toujours supérieur à la somme dont il po...
      ...préposés utiles, et à la décharge de la nation, les bénéfices in-dispensablement affec... ...inutiles. Vous en tirerez sans doute la conséquence, qu'il faut appliquer à des préposés utiles, et à la décharge de la nation, les bénéfices in-dispensablement affectés à ces recettes.
      ...mie que cette réunion opérerait pour la nation. Il me reste à vous présenter le tableau de l'économie que cette réunion opérerait pour la nation.
    • Rapport

      - search term matches: (11)

      Rapport

      page 53
      ...icité. Tel fut, Messieurs, l'état d'une nation laborieuse sur un sol qui produit avec ... ...nges utiles, et la moitié des ouvriers ne trouva sa subsistance que dans la mendicité. Tel fut, Messieurs, l'état d'une nation laborieuse sur un sol qui produit avec fécondité des matières premières et dont la température permet continuellement l...

      Rapport

      page 54
      chez les autres nations, sur l'intérêt particulier du commerce; chez les autres nations, sur l'intérêt particulier du commerce;
      ...erait une bien plus grande dépense à la nation que Celle que nous allons lui proposer ... ...orps politique et le temps que l'Assemblée serait obligée d'y consumer occasionnerait une bien plus grande dépense à la nation que Celle que nous allons lui proposer et qui se réduit à peu de chose, comparativement à son utilité.
      ...des artistes heureux qui ont enrichi la nation française de machines qui,propageant la...
      ...ront bientôt en rivalité avec celle des nations les plus industrieuses ; non plus que C...
      ...pas parmi ces abus, Messieurs, les récompenses ou le3 encouragements accordés à des artistes heureux qui ont enrichi la nation française de machines qui,propageant la filature, la mettront bientôt en rivalité avec celle des nations les plus industrieuses ; non plus que Celles qui ont été accordées aux hommes qui ont perfectionné notre mécanique ou c...

      Rapport

      page 55
      ...r faire respecter la souveraineté de la nation ; mais l'incurie de nos officiers la re... ...it de posséder leurs échanges. L'entretien constant d'une force armée suffit pour faire respecter la souveraineté de la nation ; mais l'incurie de nos officiers la rend insuffisante pour yS révenir la fraude et le concours de la marine u commerce...
      Stipulation des traités avec les autres nations. Stipulation des traités avec les autres nations.
      ...que les moyens de faire rentrer dans la nation ce que lui ont coûté les victoires, en ... ...e sacrifice. L'administration du commerce, consultée, donnera au corps diplomatique les moyens de faire rentrer dans la nation ce que lui ont coûté les victoires, en augmentant son commerce, ses pêches et sa navigation.
      ...est temps, Messieurs,.qulai.nsi que les nations voisines, vous ordonniez à ceux qui ont... ...sme vient de franchir les mers et l'esprit public enflamme tous les Français. H est temps, Messieurs,.qulai.nsi que les nations voisines, vous ordonniez à ceux qui ont la confiance publique dans les pays étrangers, de correspondre exactement avec ...
      ...environs ; l'instruire quelles sont les nations qui y réussissent, les articles qu'elle...
      ...ur les avis utiles à la prospérité delà nation, et donner dans leur correspondance des...
      ...dont jouissent privativement les autres nations, et sur les différents droits qui sont ...
      résidence et de leurs environs ; l'instruire quelles sont les nations qui y réussissent, les articles qu'elles y portent, le prix qu'elles vendent, la tenir constamment sur les avis utiles à la prospérité delà nation, et donner dans leur correspondance des détails sur la navigation du commerce, sur les avantages dont jouissent privativement les autres nations, et sur les différents droits qui sont imposés sur nos bâtiments. L'Angleterre tire un grand parti de ce moyen, et c'es...
      Les armements d'une nation chargée d'impôts sont toujours plus coûteux que ceux d'une nation favorisée. La journée de l'ouvrier est ...
      ...lui des contributions. Le luxe de notre nation vient encore joindre à ces obstacles, e...
      ...de ne se servir que des vaisseaux de la nation. Ce genre de prime n'exposerait point à...
      Les armements d'une nation chargée d'impôts sont toujours plus coûteux que ceux d'une nation favorisée. La journée de l'ouvrier est fixée sur le prix de la denrée, celui des denrées et des matières premières sur celui des contributions. Le luxe de notre nation vient encore joindre à ces obstacles, et nous n'avons pu donner le fret au prix de nos rivaux. Les approvisionnements m...
      ...l serait donc sage d'accorder quelque chose de plus à la marine et de l'obliger de ne se servir que des vaisseaux de la nation. Ce genre de prime n'exposerait point à la fraude et serait un moyen sûr d'étendre votre navigation et votre commerce.

      Rapport

      page 56
      ...r cette surveillance continuelle qu'une nation rivale a porté son commerce au plus hau... ...i à temps pour prévenir les engorgements ruineux pour vos manufactures. C'est par cette surveillance continuelle qu'une nation rivale a porté son commerce au plus haut degré de prospérité. Sil'administration commercialede la France eût réuni les ...
      ...té et qui n'est point en usage chez les nations les plus commerçantes. ...t-être une des causes qui a perpétué cette rigueur qui doit fuir devant la liberté et qui n'est point en usage chez les nations les plus commerçantes.
    • Pièces justificatives

      - search term matches: (1)

      Pièces justificatives

      page 69
      ...nées. C'est à présent une affaire de la nation. ...nt disposés à faire à leurs frais le canal, pour en jouir pendant un nombre d'années. C'est à présent une affaire de la nation.
    • Projet de décret

      - search term matches: (2)

      Projet de décret

      page 80
      ...ent aux privilèges et hypothèques de la nation sur les comptables, les acquéreurs des ... Les lois actuellement subsistantes relativement aux privilèges et hypothèques de la nation sur les comptables, les acquéreurs des domaines nationaux, et les redevables de contributions, de rentes et de prestati...

      Projet de décret

      page 83
      ...contre toutes personnes, même contre la nation, les mineurs, les interdits les absents... Lé jugement de confirmation aura son effet contre toutes personnes, même contre la nation, les mineurs, les interdits les absents et les femmes en puissance de mari, tous lesquels, faute d'opposition, seront d...
    • Rapport

      - search term matches: (1)

      Rapport

      page 92
      ... et ses dépendances appartiendront à la nation; mais le sieur Mourgue et compagnie con... ..., du droit de péage qui sera décrété, et après ce temps, le canal ae Somme-Voire et ses dépendances appartiendront à la nation; mais le sieur Mourgue et compagnie conserveront la propriété absolue :
    • Projet

      - search term matches: (6)

      Projet

      page 105
      C'est au moment où la nation se régénère, au moment où, en établissa... C'est au moment où la nation se régénère, au moment où, en établissant sa nouvelle Constitution sur des bases inébranlables, elle va rétablir la con...

      Projet

      page 111
      ...r au but proposé, il en aura coûté à la nation, pendant 48 ans, 300,000 livres par an,... Pour parvenir au but proposé, il en aura coûté à la nation, pendant 48 ans, 300,000 livres par an, ce qui fait une somme de 14,400,000 livres. Lesquelles, avec la retenue annuell...
      Mais la nation aura payé en argent comptant 644,000 li... Mais la nation aura payé en argent comptant 644,000 livres par an pendant 32 ans,
      Le bénéfice pour la nation sera do:ic de 147,761,129 livres à la 4... Le bénéfice pour la nation sera do:ic de 147,761,129 livres à la 48e année, et cette époque est celle où le nombre des rentiers sera invariablemen...
      ...r parvenir à ce but, il en coûtera à la nation 36,342,226 livres; mais elle aura acqui... Pour parvenir à ce but, il en coûtera à la nation 36,342,226 livres; mais elle aura acquis un fonds de 75,363,313 livres; elle aura de plus acquitté, en argent comptant,...

      Projet

      page 112
      ...36,342,226 livres données en 55 ans, la nation se trouvera avoir en fonds plus du doub... De sorte que moyennant 36,342,226 livres données en 55 ans, la nation se trouvera avoir en fonds plus du double de cette somme,
    • Rapport

      - search term matches: (2)

      Rapport

      page 13
      La nation suisse est, depuis 1516, en possession ... La nation suisse est, depuis 1516, en possession de jouir, sur ses relations commerciales avec la France, d'avantages particulier...
      ...semblée nationale, voulant assurer à la nation helvétique, dans le nouveau régime des ... « L'Assemblée nationale, voulant assurer à la nation helvétique, dans le nouveau régime des douanes, la jouissance des exemptions et modérations de droits qui lui a été acc...
    • Rapport

      - search term matches: (1)

      Rapport

      page 373
      ...st maintenant tout à fait étranger a la nation; c'est pour cela que nous attachons moi... ...ofit de la liste civile, puisque, comme nous l'avons déjà dit, le garde-meuble est maintenant tout à fait étranger a la nation; c'est pour cela que nous attachons moins d'importance à la recherche des abus anciens, s'il en a existé ; et pourquoi ...
  • Tome 33 : Table générale alphabétique de l’Assemblée nationale Constituante showing 10 of 18 results view all
    • A

      - search term matches: (10)

      A

      page 103
      ...jour la question constitutionnelle : La nation doit-elle déléguer au roi Vexercice du ... ...esures prises pour assurer la paix et que, le lendemain, sera mise à l'ordre du jour la question constitutionnelle : La nation doit-elle déléguer au roi Vexercice du droit de paix et de guerre ? (ibid. p. 519).

      A

      page 106
      ...516). — Témoigne de son dévouement à la nation (t. xxvii, p. 391). — Parle sur le pass... ...es, tantes du roi (t. XXIII, p. 434), — sur la résidence des fonctionnaires (p. 516). — Témoigne de son dévouement à la nation (t. xxvii, p. 391). — Parle sur le passeport de la baronne de Korff (p. 486), (p. 491). Parle sur la Constitution (t. X...

      A

      page 107
      ...a proposition des Génois dé prêter à la nation 70 millions (p. 354 et suiv.). — Parle ... ...e sur les payeurs de rentes (t. xvil, p. 228 et suiv.)' -— Fait un rapport sur la proposition des Génois dé prêter à la nation 70 millions (p. 354 et suiv.). — Parle sur les payeurs de rentes (p. 651).— Propose une addition au décret sur l'émissi...
    • B

      - search term matches: (12)

      B

      page 158
      ...en cette qualité (p. 153). = Offre à la nation le cinquantième de son bien (t. IX, p. ... ...). — Nommé imprimeur de VAssemblée nationale (t. Vlll, p. 149). — Prête serment en cette qualité (p. 153). = Offre à la nation le cinquantième de son bien (t. IX, p. 185). — Exprime son désir de trouver dans Paris un local à portée de celui de l'...

      B

      page 162
      ..., prêtre de Paris, faisant abandon à Ja nation des deux seuls bénéfices dont il soit p... | 7- Lettre du sieur Benoît Boulet, prêtre de Paris, faisant abandon à Ja nation des deux seuls bénéfices dont il soit pourvu. Voir Religions, § 4L.

      B

      page 163
      ... prévenues et accusées du crime de lèse-nation (t. x, p. 267 et suiv.)., = Parle sur l... ... un état de différentes .affaires s'instruisant au Châtelet contre les personnes prévenues et accusées du crime de lèse-nation (t. x, p. 267 et suiv.)., = Parle sur les Mens domaniaux (t. XV, p. 479). ==' Parle sur les chaises d'église (t. XXI, p...
    • c

      - search term matches: (24)

      c

      page 207
      ...endant à faire définir le crime de lèse-nation (pu. 257). — Parle sur la conversion de... ...r les bénéfices (L X, p. 45)Défend le vicomte de Mirabeau (p. 83). — Sa motion tendant à faire définir le crime de lèse-nation (pu. 257). — Parle sur la conversion de la caisse d'escompte en banque nationale '(p- 324 et snivX — sur la condition d...
    • D

      - search term matches: (9)

      D

      page 292
      ...ontrelesieurGamache, pour crime de lèse-nation (p. 764). == Donne des explications sur... ...ces des ci-devant justices seigneuriales (p. 573), — sur la procédure commencéecontrelesieurGamache, pour crime de lèse-nation (p. 764). == Donne des explications sur sa présence aux assemblées électorales (t. XXX, p. 147). — Parle sur l'impressi...
    • E

      - search term matches: (5)

      E

      page 344
      .... 8). = Témoigne de son dévouement à la nation (t. XXVll, p. 391. — Parle sur le serme... ... 4). =Fait la motion de voter des remerciements au président d'André (t. xxil, p. 8). = Témoigne de son dévouement à la nation (t. XXVll, p. 391. — Parle sur le serment des militaires (p. 410).

      E

      page 347
      §'7. .Rapport pqr ^^brpuq" surJa no ni-nâtion du maire/. de/,Lpudqn (2 août VftK), §'7. .Rapport pqr ^^brpuq" surJa no ni-nâtion du maire/. de/,Lpudqn (2 août VftK),

      E

      page 351
      ...t nécessité! id-e;) oréei°'uneJ Banque1 nation aie -,22^ptdmbreil789;,t. IX, pvl04 ets... • l'iLBrposBibiliié?dè continuel les-èfriprunts et1 sur ■1 la* t nécessité! id-e;) oréei°'uneJ Banque1 nation aie -,22^ptdmbreil789;,t. IX, pvl04 etsuîv.)'Voir

      E

      page 354
      (Cour d'). Sa note à la nation française au sujet de la fuite de Louis... (Cour d'). Sa note à la nation française au sujet de la fuite de Louis XVI (t. xxvi11, p. 105).

      E

      page 356
      ...ente des étalons qui appartiennent à la nation (22 novembre 1790, t. XX, p. 391). . — Décret sur la vente des étalons qui appartiennent à la nation (22 novembre 1790, t. XX, p. 391).
    • F

      - search term matches: (2)

      F

      page 366
      ...ion faite par des Génois de prêter a la nation 70 millions remboursables en annuités d... § 22. — Rapport par d Attarde Sur une proposition faite par des Génois de prêter a la nation 70 millions remboursables en annuités de dix ans à compter de 1790 (26 juillet 1790, t. XVII, p. 354 et suiv.); — dicus...

      F

      page 367
      ... à ce que.l'Assemblée rende compte a la nation de l'état des finances (28 septembre 17... § 3». —Motion de l'abbé Maury tendant à ce que.l'Assemblée rende compte a la nation de l'état des finances (28 septembre 1791, t. XXXI, p. 445); — discussion : Foucault-Lar-dimalie (ibid. et p, suiv.) ; ...
    • G

      - search term matches: (8)

      G

      page 382
      ...re le sieur Gamac.be pour crime de lèse-nation (27 août 1791, t. XXIX, p. 761 et suiv.... ...ois sur une procédure commencée devant le tribunal du district de PaimbqBuf contre le sieur Gamac.be pour crime de lèse-nation (27 août 1791, t. XXIX, p. 761 et suiv.) ; — projet de décret (ibid. p. 763), — adoption (ibid.);
      ...as liçù à accusation pour crime de lèse-nation (ibid.' p. 764). ..., JDelaVigne, Garat aipç (ibid. et p. suiv.) j — l'Assemblée décrète qu'Un'y a pas liçù à accusation pour crime de lèse-nation (ibid.' p. 764).

      G

      page 383
      ...tre le sieUr Gamache pour crime de lèse-nation (p. 764). st= Parle sur l'institution d... - (p. 578),—sur la procédure commencée contre le sieUr Gamache pour crime de lèse-nation (p. 764). st= Parle sur l'institution des jurés (t. xxx, p. 714). =n Parle sur le Gode pénal (t. XXXI, p. 87), — sur le...

      G

      page 386
      fidèles à. là nation, a la loi et au. roi : comte de viriéu,... fidèles à. là nation, a la loi et au. roi : comte de viriéu, Bârnâvè, cpmte de Mirabeau, de Mont-lésiër, comté de Glermont-'toiinerre, de Ro...

      G

      page 394
      . — Adresse aux représentants de la nation sur l'existence d'un corps d'état-major... . — Adresse aux représentants de la nation sur l'existence d'un corps d'état-major permanent et sur les dangers de la réunion de l'artillerie avec le génie, par R...
    • H

      - search term matches: (1)

      H

      page 414
      ...unal chargé de juger les crimes de lèse-nation (t-. vtlt, p. 316)* ...nVal est détenu à Brie-Coni te-Robert et potir demander rétablissement d'un tribunal chargé de juger les crimes de lèse-nation (t-. vtlt, p. 316)*
    • I

      - search term matches: (3)

      I

      page 418
      ...otion de Puisaye tendant à inviter s la nation à paver to.u£ les irnpô is (28 j ui-lle... . § 2. — Motion de Puisaye tendant à inviter s la nation à paver to.u£ les irnpô is (28 j ui-llet 1789 -j t. vrii, p. 386) ; ajournement (ibid:)*

      I

      page 420
      ...t lever des impôts sur une partie de la nation (5 août 1790, t. xvn, p. 616) ; — renvo... ...u profit du prince de Condé, la validité de la donation et si un particulier peut lever des impôts sur une partie de la nation (5 août 1790, t. xvn, p. 616) ; — renvoi au comité des Domaines (ibid.).

      I

      page 421
      ...'imposition de rédiger une adresse à la nation, ahn de l'éclairer sur le nouveau mode ... ...et suiv.). — Sur la proposition dé Ramel-Nogaret, l'Assemblée charge le comité d'imposition de rédiger une adresse à la nation, ahn de l'éclairer sur le nouveau mode de contribution publique (28-mai,p. 575).
    • L

      - search term matches: (19)

      L

      page 438
      ...ur et dame de)j Voir Complots contre ld nation, § 3. (Sieur et dame de)j Voir Complots contre ld nation, § 3.

      L

      page 442
      .... Vlll, p. 349). Demande que ce soit la nation qui fournisse ie gage de l'emprunt de 3... ...député de là noblesse de la province d'Artois. Fait abandon de ses privilèges (t. Vlll, p. 349). Demande que ce soit la nation qui fournisse ie gage de l'emprunt de 30 millions (p. 375). — Parle sur l'article 2 du chapitre 11 dé la ConfctitutioÛ ...

      L

      page 445
      .... 164 et suiv.), — sur le crime de lèse-nation (p. 169), sur la marine (p. 184), — sur... ...icipalités (p. 46), (p. 47), (p. 113), — sur l'affaire du parlement de Rennes (p. 164 et suiv.), — sur le crime de lèse-nation (p. 169), sur la marine (p. 184), — sur la proposition de Ramel-Nogaret concernant les municipalités (p. 256),-r- sur l...
  • Tome 34 : Du 1er octobre au 10 novembre 1791 showing 10 of 54 results view all
    • Séance du samedi 8 octobre 1791

      - search term matches: (16)

      Séance du samedi 8 octobre 1791

      page 120
      Speaker: Goupilleau
      ...’intérieur que les représen tants de la nation, et d’en écarter les étranger? na paset... ... : j’y vois que si la motion faite hierpar un membre, de ne aisser entrer dans l’intérieur que les représen tants de la nation, et d’en écarter les étranger? na pasete adoptée, elle n’a pus du moins été rejetée, et-que si l’on a pas. é à l’ordre ...

      Séance du samedi 8 octobre 1791

      page 122
      Speaker: Delacroix
      « Les représentants de la nation sont inviolables : ils ne pourront être... « Les représentants de la nation sont inviolables : ils ne pourront être recherchés, accusés m jugesi en aucun temps pour ce qu’ils aurontolln Ü ou - s ...

      Séance du samedi 8 octobre 1791

      page 123
      Speaker: Vergniaud
      ...e insulte faite aux représentants de la nation : il s’agit du sanctuaire de1 la libert... ... par le sentiment plus généreux encore du pardon. Ici, Messieurs, il s’agit d’une insulte faite aux représentants de la nation : il s’agit du sanctuaire de1 la liberté qui a été violé; il s’agit d’un attentat contre la tuajesté natio mie; il s’ag...
      Speaker: Vergniaud
      ...es. {Murmures.) C’est faire injure à la nation. {Nouveaux murmures.)... Proposer l’ordre du jour, c’est demander si nous devons être litres. {Murmures.) C’est faire injure à la nation. {Nouveaux murmures.)...
      Speaker: Basire
      C’est faire injure à la dignité de la nation. C’est faire injure à la dignité de la nation.
      Speaker: Vergniaud
      ...rait et compromettrait la dignité de la nation dont vous ê'es dépositaires. Non, v ms ... ...er l’ordre du jour, ce serait donner une marque de faib esse, qui vous déshonorerait et compromettrait la dignité de la nation dont vous ê'es dépositaires. Non, v ms n’en n’avez as le droit. {Vifs applaudissements dans l'Assem-lêe et dans les tri...
      Speaker: Basire
      ... est un atœnlat contre la dignité de la nation. {Applaudissements dans les tribunes.) ...) Je dis plus; il est certains cas où la question préalable, pri-e en elle-même, est un atœnlat contre la dignité de la nation. {Applaudissements dans les tribunes.)
      Speaker: Basire
      ...délit contre vos co lègues et contre la nation. ...en et la propagation de la liberté dans toute son intégrité, vous commett ez un délit contre vos co lègues et contre la nation.

      Séance du samedi 8 octobre 1791

      page 126
      Speaker: Goujon
      ...re 1790 sur l’organisation des Archives nation des est ainsi conçu : Messieurs, l’article 4 de la loi du 12 septembre 1790 sur l’organisation des Archives nation des est ainsi conçu :

      Séance du samedi 8 octobre 1791

      page 130
      Speaker: Audrein
      Nos rapports avec les nations étrangères sont toujours de la haute co... Nos rapports avec les nations étrangères sont toujours de la haute conséquence; en ce moment surtout il importe infiniment que l’Assemblée surveille ...

      Séance du samedi 8 octobre 1791

      page 132
      Speaker: Lequinio
      ... jours de troubles sont dissipés, et la nation a droit de compter sur un calme durable... ...ours prêts à recevoir ses ordres et à donner les renseignements nécessaires. Ces jours de troubles sont dissipés, et la nation a droit de compter sur un calme durable.
      Speaker: Lequinio
      ...ertions des ministres, le courage de la nation, le sentiment de sa force et la sagesse...
      ...tion, de dissiper tous les doutes de la nation, de détruire l’effet des insinuations p...
      La parole du roi, les assertions des ministres, le courage de la nation, le sentiment de sa force et la sagesse de la Constitution, tout doit garantir la stabilité du nouvel ordre de choses e...
      ...Je ne vois pas, Messieurs, de meilleur moyen d’instruire l’Etat de sa vraie position, de dissiper tous les doutes de la nation, de détruire l’effet des insinuations perfides des ennemis de l’ordre public, et de travailler plus solidement en cette...
      Speaker: Lequinio
      ... mœurs publiques, d’opérer celle que la nation doit attendre dans les mœurs de la cour... ...ux emploi; mais il me semble important, lorsque la Révolution est faite dans les mœurs publiques, d’opérer celle que la nation doit attendre dans les mœurs de la cour, et je crois de mon devoir de préparer aux ministres, à ces premiers serviteurs...
      Speaker: Lequinio
      ...tes, les ministres viennent rendre a la nation un compte succinct de leur gestion, et ... ...r jour de chaque mois, à terme fixe et sans préjudicier aux occasions plus urgentes, les ministres viennent rendre a la nation un compte succinct de leur gestion, et que le tableau en soit à chacune de ces époques joint au procès-verbal de notre ...

      Séance du samedi 8 octobre 1791

      page 134
      Speaker: Viénot-Vaublanc
      ...de l’union imposante qu’a manifestée la nation. ...cours étrangères, non seulement la nouvelle de l’acceptation du roi, mais celle de l’union imposante qu’a manifestée la nation.
    • Séance du dimanche 9 octobre 1791

      - search term matches: (9)

      Séance du dimanche 9 octobre 1791

      page 137
      Speaker: Le rapporteur du deuxième bureau
      ...n s’exprime ainsi : Représentants de la nation, c’est sous les auspices de la Constitu...
      ...la nouvelle. Les nouveaux organes de la nation n’ont point encore parlé, et ils n’enfr...
      .... A Dieu ne plaise, représentants de la nation, que nous voulions ici étouffer la voix...
      ... méconnaître ce qu’ils ont fait pour la nation, mais aussi nous sommes persuadés que l...
      L'orateur de la députation s’exprime ainsi : Représentants de la nation, c’est sous les auspices de la Constitution que les citoyens paraissent devant l’Assemblée nationale chargée d’en maint...
      ... peut être l’ancienne législature, elle n’en avait pas le droit. Ce n’est point la nouvelle. Les nouveaux organes de la nation n’ont point encore parlé, et ils n’enfreindront point la Constitution pour en récompenser les auteurs. A Dieu ne plaise, représentants de la nation, que nous voulions ici étouffer la voix de la patrie reconnaissante qu’ont tant de fois célébrée les membres de l’Assemblée nationale constituante; il est loin de notre pensée de méconnaître ce qu’ils ont fait pour la nation, mais aussi nous sommes persuadés que l’hommage le plus pur, le plus digne d’eux et de nous, c’est de réclamer l’exécut...
      Speaker: Le rapporteur du deuxième bureau
      ...ont montrés fidèles représentants de la nation, qui ont été, avec une infatigable et v... ...ité, en apprenant à s’asseoir parmi leurs concitoyens. Ceux d’entre eux qui se sont montrés fidèles représentants de la nation, qui ont été, avec une infatigable et vertueuse constance, les organes purs et incorruptibles de sa volonté, réclamés p...

      Séance du dimanche 9 octobre 1791

      page 139
      Speaker: Condorcet
      ... déjà coûté plus de 100,000 francs à la nation, et nous n’avons rien fait. Un membre : Messieurs, nous avons déjà coûté plus de 100,000 francs à la nation, et nous n’avons rien fait.

      Séance du dimanche 9 octobre 1791

      page 140
      Speaker: François de Neufchàteau
      ... ces termes : « les représentants de la nation sont le Corps législatif et le roi » on... ...icle 2 du titre III, où cette dénomination est employée pour la première fois en ces termes : « les représentants de la nation sont le Corps législatif et le roi » on trouve, Messieurs, l’expression de Corps législatif répétée 87 fois dans la Con...

      Séance du dimanche 9 octobre 1791

      page 148
      Speaker: Saladin
      ...s fait pâlir nos ennemis, et rassuré la nation ; mais il nous reste encore un devoir à... ... En cimentant l’union du pouvoir législatif avec le pouvoir exécutif, r.ous avons fait pâlir nos ennemis, et rassuré la nation ; mais il nous reste encore un devoir à remplir.
      Speaker: Basire
      Il s’agit de faire une adresse à la nation entière, c’esf un objet important qui n... Il s’agit de faire une adresse à la nation entière, c’esf un objet important qui ne peut être négligé.
    • Séance du lundi 10 octobre 1791

      - search term matches: (1)

      Séance du lundi 10 octobre 1791

      page 160
      Speaker: Ramond
      ...eillance que nous exerçons au nom de la nation, perde le caractère imposant qu’elle do... ...extraordinaire et momentanée. Prenez garde que cette grande, cette terrible surveillance que nous exerçons au nom de la nation, perde le caractère imposant qu’elle doit avoir si elle devient la surveillance de tous les instants, et si, au lieu de...
    • Séance du mardi 11 octobre 1791

      - search term matches: (5)

      Séance du mardi 11 octobre 1791

      page 168
      Speaker: Quatremére-Quincy
      ...spect e3t parfaitement observe chez une nation qui est accoutumée à a liberté depuis p... ...ans une assemblée comme celle-ci, est certainement le respect du à la loi. Ce respect e3t parfaitement observe chez une nation qui est accoutumée à a liberté depuis près de 300 ans, et qui depuis 1U0 ans a des assemblées particulières en tout con...

      Séance du mardi 11 octobre 1791

      page 170
      Speaker: Taillefer
      ...rtient au corps des représentant- de la nation doit lui laire regarder avnc la plus gr...
      ...au milieu des orages vers le bien de la nation. Lm conséquence, je dis qu’il ne peut v...
      La fermeté de caractère qui appartient au corps des représentant- de la nation doit lui laire regarder avnc la plus grande indif-lerence les applaudissements ou les marques d improbation des personnes qui l’entourent; il doit etre impassible et m.ir her d’un pas ferme au milieu des orages vers le bien de la nation. Lm conséquence, je dis qu’il ne peut v avoir lieu a délibérer sur la motion de M. Dumas, et que 1 article doit être co...

      Séance du mardi 11 octobre 1791

      page 177
      Speaker: Le Président
      ... rétablissement du crédit public que la nation connaisse 1 emploi des deniers publics im™ïfssemdJé£- nationale, considérant qu’il Lm !enau rétablissement du crédit public que la nation connaisse 1 emploi des deniers publics

      Séance du mardi 11 octobre 1791

      page 178
      Speaker: Duportail
      ...ez de précautions, je pense, contre une nation si anciennement amie et alliée de la Fr... ...ardes nationales soldées, et en aura sous peu de jours, 20 rassemblés. C’est assez de précautions, je pense, contre une nation si anciennement amie et alliée de la France, surtout lorsque nous avons parmi nous des régiments composés de ses citoye...
    • Séance du mercredi 12 octobre 1791

      - search term matches: (12)

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 183
      Speaker: Gossuin
      ... il est d’une grande importance pour la nation de donner de 1 activit ¦ à la perceptio... ...nt; mais elle entrave la marche des administrations des départements du Nord, et il est d’une grande importance pour la nation de donner de 1 activit ¦ à la perception des revenus nationaux. (Murmures.)
      Speaker: Gossuin
      ...tres résidant à Paris, la volonté de la nation française, de continuer avec elles la c... ... connaître aux puissances étrangères, par la voie de leurs ambassadeurs et ministres résidant à Paris, la volonté de la nation française, de continuer avec elles la correspondance d’amitié et de bonne intelligence qui a existé jusqu’à présent.
      Speaker: Gossuin
      ...n’a pas négligé n’exprimer le vœu de la nation et de do ner suite, en son nom, aux nég... Je pense, Messieurs, que M. de Montmorin n’a pas négligé n’exprimer le vœu de la nation et de do ner suite, en son nom, aux négociations entaméesavec les puissances; mais ce qui est inconcevable, c’est ce qu...

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 192
      Speaker: Tarbé
      ...ôts sont devenus à la disposition de la nation, et la vente en a été ordonnée au plus ... ...ppression de la ferme générale, les tabacs existant dans les fabriques et entrepôts sont devenus à la disposition de la nation, et la vente en a été ordonnée au plus offrant et dernier enchérisseur par les articles 11 et 12 de la loi du 27 mai 17...
      Speaker: Tarbé
      ...ui, sans préjudicier aux intérêts de la nation, paraissent nécessaires pour accélérer ... ...i l’honneur de présenter incessamment à l’Assemblée nationale quelques mesures qui, sans préjudicier aux intérêts de la nation, paraissent nécessaires pour accélérer cette vente.
      Speaker: Tarbé
      ...tant actuellement entre les mains de la nation, le versement des fouds provenant de le... ...te. Je me bornerai à vous observer, dans ce momeut, que les tabacs et les sels étant actuellement entre les mains de la nation, le versement des fouds provenant de leur vente est fait entre les mains des receveurs de district ; qu’ainsi c’est une...
      Speaker: Tarbé
      ...pression, sont devenues 1 affaire de la nation. ...ut, du Cambresis, et autres qui, par leur nature et depuis l’instant de leur suppression, sont devenues 1 affaire de la nation.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 193
      Speaker: Tarbé
      ...esure vis-à-vis des représentants de la nation, pour leur faire connaître la situation... ...ent avaient complété la première opération du département, je suivrais la même mesure vis-à-vis des représentants de la nation, pour leur faire connaître la situation du département des districts.

      Séance du mercredi 12 octobre 1791

      page 194
      Speaker: Tarbé
      ...publique, doit être aliéné au nom de la nation par les corps administratifs, et, en at... Tout immeuble national qui n’a point reçu par la loi une destination publique, doit être aliéné au nom de la nation par les corps administratifs, et, en attendant, doit être donné à loyer par les régisseurs nationaux de l’enregistremen...
      Speaker: Tarbé
      La nation est redevable à l’Assemblée nationale c... La nation est redevable à l’Assemblée nationale constituante de ses droits et de la liberté. Elle attend de vous, Messieurs,la pa...
      Speaker: Tarbé
      ...ous avoir sans cesse devant les yeux la nation qui voit, l’Europe qui écoute, et la po... ... tenir à la hauteur de cette pensée ; et en suivant votre exemple, nous devons tous avoir sans cesse devant les yeux la nation qui voit, l’Europe qui écoute, et la postérité qui juge.
    • Séance du jeudi 13 octobre 1791

      - search term matches: (20)

      Séance du jeudi 13 octobre 1791

      page 200
      Speaker: Basire
      ...guste Assemblée des représentants de la nation. » ...es discours prononcés par les orateurs et tou ce qui précède les décrets de l’auguste Assemblée des représentants de la nation. »

      Séance du jeudi 13 octobre 1791

      page 207
      Speaker: Camus
      ...ables qu’on avait tirés des mains de la nation et qu’elle y a rétablis. Il reste à con... ...constituante ; elle en a fait elle-même l’application à plusieurs fonds considérables qu’on avait tirés des mains de la nation et qu’elle y a rétablis. Il reste à continuer l’application des lois à d’autres objets importants et nombreux. M. Paren...

      Séance du jeudi 13 octobre 1791

      page 208
      Speaker: Camus
      ... tous les genres qui appartiennent a la nation. ...s différentes parties de l’Empire, où l’on transportera les effets précieux dans tous les genres qui appartiennent a la nation.
      Speaker: Camus
      ...de rendre compte des moyens pris par la nation pour conserver les effets précieux aux ... Au moment où l’on vient de rendre compte des moyens pris par la nation pour conserver les effets précieux aux arts et aux sciences, c’est le Leu deparler des commissaires nommés pour faire f...
      Speaker: Camus
      L’intérêt majeur que la nation avait à ce que les biens nationaux pass...
      ... fût remis fidèlement aux coffres de la nation, a déterminé l’établissement du comité ...
      L’intérêt majeur que la nation avait à ce que les biens nationaux passassent rapidement dans le commerce, à ce que leur valeur fût connue, et à ce que le produit des ventes fût remis fidèlement aux coffres de la nation, a déterminé l’établissement du comité de l’aliénation. Il s’était divisé en vingt sections ; un commissaire placé dans...
      Speaker: Camus
      ...ns, puisqu’autrement les créances de la nation sur les municipalités pourraient ne pas... ne ces collations sera long: il est indispensable neamoins, puisqu’autrement les créances de la nation sur les municipalités pourraient ne pas se trouver reglees à leur véritable valeur; il est meme nécessaire qu’il se fas...

      Séance du jeudi 13 octobre 1791

      page 209
      Speaker: Camus
      ...ecclésiastiques, à la disposition de la nation, et dont elle a renouvelé l’engagement ...
      ...l est urgent d’acquitter la dette de la nation envers l’humanité misérable et souffran...
      ...tte qu’elle a contractée lorsqu’elle a déclaré tous les biens ci-devant appelés ecclésiastiques, à la disposition de la nation, et dont elle a renouvelé l’engagement dans l’acte constitutionnel. Lamul-titude des dispositions que le comité présent...
      ...aux des secours provisoires. L’Assemblée actuelle sentira certainement combien il est urgent d’acquitter la dette de la nation envers l’humanité misérable et souffrante.

      Séance du jeudi 13 octobre 1791

      page 211
      Speaker: Coffinhal
      ...qui va fixer sur vous les regards de la nation et de la postérité ; vous substituerez ... ^ La patrie vous appelle encore à remplir une tâche qui va fixer sur vous les regards de la nation et de la postérité ; vous substituerez un corps de lois civiles rédigées dans les principes mêmes de notre Constitution...
      Speaker: Coffinhal
      ...eraient encore présenter des fers à une nation douée de toute ...e convenable a sa puissance, et qui en impose à ces despotes présomptueux qui oseraient encore présenter des fers à une nation douée de toute
    • Séance du vendredi 14 octobre 1791

      - search term matches: (3)

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 216
      Speaker: Lequinio
      ...as dire des balourdises à la face de la nation. Habitant d’un département maritime, je... ... » Je voudrais que les journalistes prissent des notesexactes et ne me lissent pas dire des balourdises à la face de la nation. Habitant d’un département maritime, je desire qu’on ne puisse pas croire que \ongét)Q Pllotes sur un rocher. (Rires pr...

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 218
      Speaker: François de Neufchâteau
      ...de faire rentrer dans les coffres de la nation, une somme de 20,544,830 j. 10 s. 3 d. ... ...des îles de France et de Bourbon, au moins de 3 millions ; de l’autre, un moyen de faire rentrer dans les coffres de la nation, une somme de 20,544,830 j. 10 s. 3 d. d’objets inconnus, qui sont sur le point d’être la proie des ennemis de la chose...

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 225
      Speaker: Garran-de-Coulon
      ...st une justice surtout de la part de la nation. Je demande donc que ce comité, avec le... ...s assez. Je crois que donner du secours à ceux qui en ont véritablement besoin est une justice surtout de la part de la nation. Je demande donc que ce comité, avec les additions proposées, soit appelé comité de secours publics ; mais je demande e...

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 226
      ...inistère ; à moins qu’on ne dise qu’une nation ne doive constitutionnellement laisser ... ... mal ; dès lors, il faut un comité de surveillance, et sur le dedans et sur le ministère ; à moins qu’on ne dise qu’une nation ne doive constitutionnellement laisser ruiner sa Constitution, Il faut donc, dans certaines circonstances, un comité de...

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 230
      ...e l’est pas, de venger la dignité de la nation française que de petits tyrans foulent ... ...er de prendre un parti ou de prévenir l’attaque si elle est réelle, ou si elle ne l’est pas, de venger la dignité de la nation française que de petits tyrans foulent aux pieds. Il faut vous hâter de plonger dans l’abîme de vos finances, si vous v...

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 231
      ...ution. Mais, Messieurs, il importe à la nation, dont vous êtes les représentants, de s... ...tant qu’il marchera, comme il le fait dans ce moment, dans le sens de la Constitution. Mais, Messieurs, il importe à la nation, dont vous êtes les représentants, de surveiller l’exécution des lois, sans en embarrasser la marche. Vous ne devez pas...
      ...litiques et commerciaux avec les autres nations, qu’il est indispen-sablement nécessair...
      ...tenir de préjudiciable aux droits de la nation.
      ...ui entravaient le commerce, ont apporté de tels changements dans vos rapports politiques et commerciaux avec les autres nations, qu’il est indispen-sablement nécessaire que ces rapports soient modifiés dans plusieurs de leurs parties. Ces divers t...
      ...z étrangères pour n’avoir pas les moyens de découvrir ce qu’elles pourraient contenir de préjudiciable aux droits de la nation.
      ...acrifié votre alliance si utile avec la nation hollandaise; une foule d’autres erreurs...
      ...inaltérable et sacré qui appartient aux nations, de stipuler sur leurs grands intérêts,...
      ...rminer dans le principe, si on l’avait réellement voulu ; la manière dont on a sacrifié votre alliance si utile avec la nation hollandaise; une foule d’autres erreurs qu’il serait trop long dans ce moment de vous révéler; toutes ces considération...
      ...nt à ne pas laisser plus longtemps à la seule disposition des despotes le droit inaltérable et sacré qui appartient aux nations, de stipuler sur leurs grands intérêts, ces intérêts qui les touchent, qui les rapprochent et qui doivent, en tendant s...

      Séance du vendredi 14 octobre 1791

      page 233
      ...qu’en vertu d’un décret et au nom de la nation; les traités de paix, d’alliance et de ... Les déclarations de guerre qui ne peuvent etre faites qu’en vertu d’un décret et au nom de la nation; les traités de paix, d’alliance et de commerce, qui sont soumis à la ratification du Corps législatif; toutes ces base...
    • Séance du samedi 15 octobre 1791

      - search term matches: (11)

      Séance du samedi 15 octobre 1791

      page 234
      Speaker: Chéron Bruyère
      ...jaloux est celui de représentants de la nation, car nous sommes tous honorables, il ne... ...e sont pas honorables. (Rires et murmures.) Le seul titre dont nous devons être jaloux est celui de représentants de la nation, car nous sommes tous honorables, il ne faut donc pas que ce soit une qualification arbitrairement appliquée a un seul ...

      Séance du samedi 15 octobre 1791

      page 235
      Speaker: Dufourni
      ...gislateurs, la corruption des mœurs des nations et les convulsions des peuples opprimés... orateur de la députation, s’exprime ainsi : Législateurs, la corruption des mœurs des nations et les convulsions des peuples opprimés produisent facilement les Révolutions. Alors une force soudaine se développe. L...

      Séance du samedi 15 octobre 1791

      page 236
      Speaker: Dufourni
      ...férentes durées de services rendus à la nation ; b° que défenseurs de toute la nation en la personne des Parisiens et de l’As... ...de remplacement ou les récompenses et retraites dévolues par les décrets aux différentes durées de services rendus à la nation ; b° que défenseurs de toute la nation en la personne des Parisiens et de l’Assemblée nationale, iis soient déclarés avoir mérité leur approbation ; / qu il s...
      Speaker: Dufourni
      ...es et pressantes demandes que font à la nation les citoyens armés pour la liberté, les... Telles sont, législateurs, les justes et pressantes demandes que font à la nation les citoyens armés pour la liberté, les Parisiens animés de reconnaissance pour leurs compagnons d’armes, les Parisiens...
      Speaker: Lacépède
      ...hent encore des soldats, et volent à la nation les chevaux avec harnachement et équipe... ...ai que les officiers, non contents d’exporter leur personne à l’étranger, débauchent encore des soldats, et volent à la nation les chevaux avec harnachement et équipement. Pour exemple, le 6 de ce mois, nous avons arrêté deux officiers avec un so...

      Séance du samedi 15 octobre 1791

      page 237
      Speaker: Goupilleau
      ...? Y parviendrez-vous, lorsque voyant la nation insultée dans la personne de M. Duveyri...
      ...eraineté que dans le roi et non dans la nation, et en ne les sommant pas de s’explique...
      ...ment à des ministres qui ne vous disent jamais que la moitié de ce qu’ils savent? Y parviendrez-vous, lorsque voyant la nation insultée dans la personne de M. Duveyrier, vous ne la vengez pas? Y parviendrez-vous, en voyant d’un œil indifférent le...
      ...illir nos émigrés, rebuter nos ambassadeurs, s’obstiner à ne reconnaître de souveraineté que dans le roi et non dans la nation, et en ne les sommant pas de s’expliquer positivement sur leurs intentions?
      Speaker: Goupilleau
      ...r confiance de l’esprit énergique de la nation, nos ennemis le traitent de pusillanimi... Ce que nous n’avons fait jusqu’à présent que par générosité, par confiance de l’esprit énergique de la nation, nos ennemis le traitent de pusillanimité.
      Speaker: Goupilleau
      ... leurs menaces, leurs forfanteries ; la nation française, fière d’une Constitution fon... Ce n’est pas que je craigne leurs menaces, leurs forfanteries ; la nation française, fière d’une Constitution fondée sur la raison et la justice, qui nous ramène tous à la franchise et à la pur...
      Speaker: Goupilleau
      Mais il est temps que cette nation généreuse se montre avec toute sa digni... Mais il est temps que cette nation généreuse se montre avec toute sa dignité, avec ce caractère imposant sans lequel nous ne parviendrons jamais à ramener...

      Séance du samedi 15 octobre 1791

      page 243
      Speaker: Vergniaud
      ...s. Nous sommes tous représentants de la nation, nous exerçons tous un pouvoir délégué,... ... membres de leurs travaux, mais pour vous assurer que vos travaux seront préparés. Nous sommes tous représentants de la nation, nous exerçons tous un pouvoir délégué, et nous l’exerçons tous dans sa plénitude. Ainsi nous n’avons pas le droit d en...
    • Séance du dimanche 16 octobre 1791

      - search term matches: (2)

      Séance du dimanche 16 octobre 1791

      page 250
      Speaker: Garran-de-Coulon
      ...mmuniquer pour vous aider à donner à la nation un code de lois digne d’un tel peuple e... ... sur le perfectionnement des lois et de l’administration publique, à vous les communiquer pour vous aider à donner à la nation un code de lois digne d’un tel peuple et du siècle dans lequel nous vivons. Je demande même que cette invitation soit f...

      Séance du dimanche 16 octobre 1791

      page 254
      Speaker: Wiénot-Vaublanc
      ...erait à désirer, en effet, que toute la nation connût les noms de ceux qui ont lâcheme... Un membre : Il serait à désirer, en effet, que toute la nation connût les noms de ceux qui ont lâchement déserté leur poste; mais comment voulez-vous qu’entre les officiers qui ne so...
    • Séance du lundi 17 octobre 1791

      - search term matches: (4)

      Séance du lundi 17 octobre 1791

      page 254
      Speaker: Condorcet
      ...e compenser des créances qu’il a sur la nation, avec le prix des biens nationaux qu’il... ..., donne lecture d’une pétition de M. François Hennequin, ayant pour objet défaire compenser des créances qu’il a sur la nation, avec le prix des biens nationaux qu’il a acquis. H
      Speaker: Condorcet
      ...une récompense qui ne coûtera rien à la nation, une récompense qui sera plus chère aux... ...té et de l’égalité. Je demande, monsieur le Président, à l’Assemblée nationale, une récompense qui ne coûtera rien à la nation, une récompense qui sera plus chère aux gardes nationales soldées que toutes les récompenses et privilèges imaginables.

      Séance du lundi 17 octobre 1791

      page 255
      Speaker: Condorcet
      ...isme dont ils étaient les victimes ; la nation paraissait se souvenir qu’ils avaient t... ...issait dans leur âme,* ils bénissaient une Constitution qui détruisait le despotisme dont ils étaient les victimes ; la nation paraissait se souvenir qu’ils avaient tout sacrifié pour lui rester fidèles, et par une fatalité inconcevable, elle n’y...

      Séance du lundi 17 octobre 1791

      page 258
      Speaker: Condorcet
      ...e nous adresser aux représentants de la nation, ou de faire fermer les 6 caisses de di... ... nationale, ayant été mises à l’écart, il ne nous reste plus que l’alternative de nous adresser aux représentants de la nation, ou de faire fermer les 6 caisses de district de ce département.
  • Tome 35 : Du 11 novembre au 10 décembre 1791 showing 10 of 48 results view all
    • Séance du vendredi 11 novembre 1791

      - search term matches: (14)

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 2
      Speaker: Dorizy
      ...se d un bienfait que vous préparez à la nation, que les gros assignats font souffrir. ...ette seconde mesure vous a été dictée par une précaution sage, et elle est la base d un bienfait que vous préparez à la nation, que les gros assignats font souffrir.
      Speaker: Dorizy
      ...ra l'agiotage infâme qui iait rougir la nation. (Applaudissements.) ...rser sur toute la surface de l'Empire français un papier qui, sans doute, éteindra l'agiotage infâme qui iait rougir la nation. (Applaudissements.)

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 3
      Speaker: Dorizy
      ...prévenez, à la satisfaction de toute la nation, un obstacle qui vous obligerait à un a... ...z l'émission au degré où elle est, sans lui donner aucun accroissement, et vous prévenez, à la satisfaction de toute la nation, un obstacle qui vous obligerait à un achat très coûteux, et dont le double effet serait d'être onéreux au Trésor publi...

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 5
      Speaker: Cambon
      ...rie nationale ; 2° que les agents de la nation rendent compte de leur conduite. Cette ... ...que deux choses : 1° que l'on ne donne que 15 millions à la caisse de la trésorerie nationale ; 2° que les agents de la nation rendent compte de leur conduite. Cette dernière proposition ne me paraît pas de nature à soulever des contestations ; q...

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 6
      Speaker: Léopold
      Les impressions se font aux frais de la nation et il faut en être avare. Les impressions se font aux frais de la nation et il faut en être avare.
      Speaker: Merlin
      ...que le libraire fait ce don, c'est à la nation dans ses représentants. Je demande à répondre. Ce n'est point à l'Assemblée que le libraire fait ce don, c'est à la nation dans ses représentants.

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 9
      Speaker: Lecointe-Puyraveau
      ...es lumières dans les complots contre la nation, cette pétition vous en fournira. Je suis dans la question. Vous cherchez des lumières dans les complots contre la nation, cette pétition vous en fournira.

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 11
      Speaker: Couthon
      ...s le titre de grands procurateurs de la nation, faire, auprès de la haute cour nationa... ...e la plus précisé et la plus claire, et il nommera deux de ses membres pour, sous le titre de grands procurateurs de la nation, faire, auprès de la haute cour nationale, la poursuite de l'accusation. »

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 12
      Speaker: Merlin
      ... nationale ; et qu'à la diligence de la nation, par ses deux représentants, on poursui... ... Caen; qu'ensuite l'Assemblée convoque, suivant les voies légales, la haute cour nationale ; et qu'à la diligence de la nation, par ses deux représentants, on poursuive, par devant la haute cour nationale, les personnes accusées dans les différen...
      Speaker: Isnard
      ...iste à Caen de grands criminels de lèse-nation; et vous ne pouvez vous empêcher de por... ...essieurs, à moins de vouloir se refuser à l'évidence, on ne peut douter qu'il existe à Caen de grands criminels de lèse-nation; et vous ne pouvez vous empêcher de porter le décret ^accusation et de convoquer la haute cour nationale contre ceux qu...
      Speaker: Isnard
      ...qui conviennent aux représentants de la nation: sachons oser; ne nous laissons pas épo... Agissons donc avec le courage et la force qui conviennent aux représentants de la nation: sachons oser; ne nous laissons pas épouvanter par là grandeur de nos actions; convoquons, immédiatement après l'accusa...

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 13
      Speaker: Bigot de Préameneu
      ...loi a voulu que les représentants de la nation remplissent eux-mêmes une partie import... ...la Constitution nous prescrit est la convocation de la haute cour nationale. La loi a voulu que les représentants de la nation remplissent eux-mêmes une partie importante de cette procédure ; elle vous a constitués juges de l'accusation. (Murmure...
      Speaker: Bigot de Préameneu
      ...tance à prononcer pour la dignité de la nation et pour la vôtre, et les murmures queie...
      ...rps législatif, les représentants de la nation seraient obligés ae faire une réparatio...
      Vous avez le jugement de la plus haute importance à prononcer pour la dignité de la nation et pour la vôtre, et les murmures queie viens d'entendre me font naître une idée enrayante que j'oserai vous dire. Si v...
      ...usation, et que vous n'eussiez pas de preuves suffisantes pour le motiver, le Corps législatif, les représentants de la nation seraient obligés ae faire une réparation à l'homme qui eût été accusé à tort. (Quelques applaudissements et beaucoup de...

      Séance du vendredi 11 novembre 1791

      page 20
      ...partements, même aux rentes dues par la nation aux étrangers................ La somme ci-contre de 26,139,835 livres est commune à tous les départements, même aux rentes dues par la nation aux étrangers................
    • Séance du samedi 19 novembre 1791, au soir

      - search term matches: (10)

      Séance du samedi 19 novembre 1791, au soir

      page 174
      Speaker: L'abbé Mulot
      ...s de la Constitution française et de la nation, ne pouvant plus souffrir leur alliage ... ... ainsi la garde nationale d'Avignon, parce que les citoyens paisibles, vrais amis de la Constitution française et de la nation, ne pouvant plus souffrir leur alliage avec des nommes qu'ils méprisaient, avaient, par une erreur bien impolitique, la...

      Séance du samedi 19 novembre 1791, au soir

      page 177
      Speaker: L'abbé Mulot
      nation, que mon dénonciateur vous a présenté c... nation, que mon dénonciateur vous a présenté comme un attentat à la souveraineté du peuple résidant en ses représentants, et c...

      Séance du samedi 19 novembre 1791, au soir

      page 179
      Speaker: L'abbé Mulot
      Ces patriotes, les prétendus amis de la nation française, réunis au pont, tirèrent sur les troupes de cette nation qui venait de les réunir à elle. J'offr... Ces patriotes, les prétendus amis de la nation française, réunis au pont, tirèrent sur les troupes de cette nation qui venait de les réunir à elle. J'offre la preuve dé ces faits, dans une lettre du sieur Barbier (3), capitaine de hus...

      Séance du samedi 19 novembre 1791, au soir

      page 181
      Speaker: L'abbé Mulot
      ...un médiateur, et un ange de paix que la nation envoyait à ses amis, et qui, abusant de la confiance de la nation entière, secouait la torche de la disco... ...ssemblée, quel nom donner à mes crimes; on voyait en moi un Français, un frère, un médiateur, et un ange de paix que la nation envoyait à ses amis, et qui, abusant de la confiance de la nation entière, secouait la torche de la discorde d'une main, et de l'autre portait le poignard dans le sein des patriotes, et...

      Séance du samedi 19 novembre 1791, au soir

      page 192
      ...lusivement au corps représentatif de la nation. ...de leur essence, et qu'ils ne s'attribueront aucun de ceux qui appartiennent exclusivement au corps représentatif de la nation.
    • Séance du vendredi 20 novembre 1791

      - search term matches: (15)

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 250
      Speaker: Gossuin
      ..., en fixant un traitement aux curés, la nation entend demeurer grevée des pensions rés... » 42° Lettre des administrateurs du département de la Drôme. Us demandent si, en fixant un traitement aux curés, la nation entend demeurer grevée des pensions réservées sur des cures, en vertu de résignation. Ils demandent, en outre, si les v...

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 251
      Speaker: Gossuin
      ...des personnes qui n'ont jamais servi la nation. .... Il se plaint de ce qu'au mépris des décrets, ce ministre accorde des places-à des personnes qui n'ont jamais servi la nation.

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 255
      Speaker: Lequinio
      ...ux fixés sur la nouvelle assemblée ; la nation et ses représentants étant, pour ainsi ... ...ur de la députation : Paris, les départements, tout l'Empire français ont les yeux fixés sur la nouvelle assemblée ; la nation et ses représentants étant, pour ainsi dire, en regard, semblaient se mesurer, et attendaient pour se juger réciproquem...
      Speaker: Lequinio
      ...urs et désintéressés. Paris et toute la nation après lui répètent: Vivent nos nouveaux... ...nte, des applaudissements bien précieux; car ils furent inspirés par des cœurs purs et désintéressés. Paris et toute la nation après lui répètent: Vivent nos nouveaux législateurs i Ils sont dignes de nous. (.Applaudissements,). La section des Lo...

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 256
      Speaker: Briche
      ...agesse, l'énergie, enfin tout ce qu'une nation franche et loyale avait le droit d'atte... ... se féliciter sous vos yeux, du bonheur d'avoir trouvé en vous la prudence, la sagesse, l'énergie, enfin tout ce qu'une nation franche et loyale avait le droit d'attendre de ceux qui ont 1 honneur de la représenter.
      Speaker: Briche
      ...aire de laliberté, dans le temple de la nation, et il est resté impuni. Nos frères des... ...Ues-uns de vous, un crime de lèse-majesté nationale, a été commis dans le sanctuaire de laliberté, dans le temple de la nation, et il est resté impuni. Nos frères des départements ont pu nous soupçonner : Ah ! s'ils savaient quel prix nous metton...
      Speaker: Le Président
      ...est la garantie des représentants de la nation française, de votre soumission à la loi... ...s, votre amour pour la liberté dont vous avez, tant de fois, donné-des marques, est la garantie des représentants de la nation française, de votre soumission à la loi, sans laquelle il n'est point de liberté. L'Assembléena-tionale, dont le premie...

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 257
      Speaker: L'abbé Hasard
      ... est devenu propriété nationale, que la nation se charge de payer les réparations; je ... ... la motiver, soit réputée nulle ; je demande, attendu que le collège de Nanterre est devenu propriété nationale, que la nation se charge de payer les réparations; je demande à être remboursé de mes avances, et à être continué dans la direction de...
      Speaker: Lemontey
      ... sans pudeur de conduire le Sénat de la nation. J'aime à croire que les représentants de la nation sont les amis de la patrie, les protect... ...e leur droiture ont-ils encore le front de paraître devant vous ? Ils se vantent sans pudeur de conduire le Sénat de la nation. J'aime à croire que les représentants de la nation sont les amis de la patrie, les protecteurs de ses enfants ; quelles que soient les assurances des ministres, ils ne me...

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 259
      Speaker: Le Président
      ...à vous exprimer la reconnaissance de la nation. Elle fera la plus grande attention à v... ...trie. L'Assemblée nationale a la même satisfaction que l'Assemblée constituante à vous exprimer la reconnaissance de la nation. Elle fera la plus grande attention à votre demande et vous invite a assister à sa séance.
      Speaker: Lemontey
      ...té méconnue, la Constitution violée, la nation Outragée vous crient vengeance. Frappez... ...ifient tout, qui sacrifient tout hors les intérêts de leur fol orgueil. La liberté méconnue, la Constitution violée, la nation Outragée vous crient vengeance. Frappez! le salut de la patrie en dépend, car l'impunité enhardit les scélérats et mult...

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 260
      Speaker: Lemontey
      ...ous dirons que toute la confiance de la nation repose sur eux, et qu'ils tiendraient e... ...vez leur prescrire, ni les fonctions dont il est instant de les charger ; nous vous dirons que toute la confiance de la nation repose sur eux, et qu'ils tiendraient entre leurs mains le sort de la colonie. Sans eux, rien n'est sûr, rien n'est uti...
      Speaker: Lemontey
      « Tandis que la France donnait aux nations de l'Europe le spectacle sublime de la ... « Tandis que la France donnait aux nations de l'Europe le spectacle sublime de la fermeté dans les dangers, de la modération dans les succès, des Français calomni...

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 261
      Speaker: Cambon
      ... les Colonies ; il est important que la nation ait une connaissance exacte de toutes l... ...qui s'y est passé. Je désire, comme vous, connaître tout ce qui s'est passé dans les Colonies ; il est important que la nation ait une connaissance exacte de toutes les manœuvres qu'on a employées ; mais cette connaissance ne nécessite pas le ret...

      Séance du vendredi 20 novembre 1791

      page 262
      Speaker: Garran-de-Coulon
      ...onstituante sont responsables envers la nation et envers l'humanité des troubles qui o... comme ceux qui ont été les auteurs des mêmes retards dans l'Assemblée constituante sont responsables envers la nation et envers l'humanité des troubles qui ont lieu en ce moment. Je demande donc que, sans s'arrêter aux motions incidentes...
    • Séance du samedi 21 novembre 1791

      - search term matches: (25)

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 263
      Speaker: Thuriot
      ...nt beau faire, ils n'empêcheront pas la nation d'énoncer un vœu. (Applaudissements à g... Un membre: Ces messieurs ont beau faire, ils n'empêcheront pas la nation d'énoncer un vœu. (Applaudissements à gauche.)
      Speaker: Le Président
      ... ne peut vouloir et ne peut empêcher la nation d'énoncer un vœu . Personne dans l'Assemblée ne peut vouloir et ne peut empêcher la nation d'énoncer un vœu .
      Speaker: Lecointe-Puyraveau
      ...cette tribune: « Lorsqu'ici on parle de nation et de liberté, il semble que l'on répan... ...comme un des plus fermes appuis de notre liberté naissante, a dit une fois dans cette tribune: « Lorsqu'ici on parle de nation et de liberté, il semble que l'on répande l'eau à grands flots sur des hydrophobes. »> (Vifs applaudissements dans les ...

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 264
      Speaker: Lecointe-Puyraveau
      ...islative qui doit exprimer le vœu de la nation ne doit-elle pas recevoir des hommes qu... ...travail quelconque, prendre une délibération, manifester un vœu? L Assemblée législative qui doit exprimer le vœu de la nation ne doit-elle pas recevoir des hommes qui viennent lui dire : « Nous formons une partie considérable du peuple souverain...

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 267
      Speaker: Bigot de Préameneu
      ...onale quidoitconnaîtredesdélits de lèse-nation, dont sont prévenus les sieurs Varnier,... ...us proposer les moyens les plus prompts de mettre en activité la haute cour nationale quidoitconnaîtredesdélits de lèse-nation, dont sont prévenus les sieurs Varnier, Tardi et Noireau contre lesquels l'Assemblée nationale a rendu un décret d'accu...

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 268
      Speaker: Bigot de Préameneu
      ...tion des deux grands procurateurs de la nation, et des quatre grands juges. L'article ... ...otre comité croit devoir vous proposer quelques moyens d'exécution sur la nomination des deux grands procurateurs de la nation, et des quatre grands juges. L'article 11 de la loi du 15 mai 1791 semble présenter quelque obscurité dans sa rédaction...
      Speaker: Bigot de Préameneu
      ...ges, les deux grands procurateurs de la nation pris dans le sein de l'Assemblée, pour ... ... bureaux, pour nommer au scrutin individuel, et à la majorité absolue des suffrages, les deux grands procurateurs de la nation pris dans le sein de l'Assemblée, pour faire, auprès de la haute-cour nationale, la poursuite de l'accusation aux terme...
      Speaker: Bigot de Préameneu
      ...ges, les deux grands procurateurs de la nation seront tenus de s'y rendre aussitôt apr... ... haute cour nationale se réunira dans la ville' d'Orléans ; les quatre grands juges, les deux grands procurateurs de la nation seront tenus de s'y rendre aussitôt après leur élection. Le sieur Varnier, ou ceux de ses complices décrétés d'accusati...

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 270
      Speaker: Saladin
      ...ges, les deux grands procurateurs de la nation pris dans le sein de l'Assemblée, pour ... ... bureaux, pour nommer au scrutin individuel, et à la majorité absolue des suffrages, les deux grands procurateurs de la nation pris dans le sein de l'Assemblée, pour faire, auprès de la haute cour nationale, la poursuite de 1 accusation aux terme...
      Speaker: Jollivet
      ...tion des deux grands procurateurs de la nation dans cette importante occasion. C'est p... ...est peut-être pas indifférent de laisser, par un décret, la trace du mode d'élection des deux grands procurateurs de la nation dans cette importante occasion. C'est pourquoi, Messieurs, je demande le maintien de 1 article.
      Speaker: Goujon
      ...s le titre de grands procurateurs de la nation, faire, auprès de la haute cour nationa... ... la plus précise et la plus claire ; et il nommera deux de ses membres pour, sous le titre de grands procurateurs de la nation, faire, auprès de la haute cour nationale, la poursuite de 1 accusation. » Plusieurs membres : La discussion fermée I (...
      Speaker: Le Président
      ...ges, les deux grands procurateurs de la nation, pris dans le sein de l'Assemblée, pour... ...bureaux, pour nommer, au scrutin individuel, et à la majorité absolue des suffrages, les deux grands procurateurs de la nation, pris dans le sein de l'Assemblée, pour faire, auprès de la haute cour nationale. la poursuite de l'accusation aux term...
      Speaker: Le Président
      ...ges, les deux grands procurateurs de la nation seront tenus ae s'y rendre aussitôt apr... ...La haute cour nationale se réunira dans la ville d'Orléans; les quatre grands juges, les deux grands procurateurs de la nation seront tenus ae s'y rendre aussitôt après leur élection. Le sieur Varnier, ou ceux ae ses complices décrétés d'accusati...
      Speaker: Lagrévol
      ... juges, les 2 grands procurateurs de la nation seront tenus de s'y rendre aussitôt apr... « La haute cour nationale se réunira dans la ville d'Orléans. Les 4 grands juges, les 2 grands procurateurs de la nation seront tenus de s'y rendre aussitôt après leur élection. Le sieur Varnier y sera transféré sur-le-champ, et les sieurs ...

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 273
      Speaker: François de Neufchâteau
      ...ice du culte catholique, salarié par la nation. Ce compte rendu présentera le détail d... ...tionale constituante, des 12,24 juil let et 27 novembre 1790, concernant l'exercice du culte catholique, salarié par la nation. Ce compte rendu présentera le détail des obstacles qu'a pu éprouver l'exécution de ces lois, et la dénonciation de ceu...

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 274
      Speaker: Regnault-Beaucaron
      ...ice du Culte catholique, salarié par la nation. Ce compte rendu présentera le détail d... ...ationale constituante des 12, 24 juillet et 27 novembre 1790, concernant l'exercice du Culte catholique, salarié par la nation. Ce compte rendu présentera le détail des obstacles qu'a pu éprouver l'exécution de ces lois, la dénonciation de ceux q...
      Speaker: François de Neufchâteau
      ...on des rebelles, et à la grandeur de la nation forcée de les punir. » Plusieurs membre... ...en proportionnant ses mesures, et à l'étendue des maux qu'occasionne l'obstination des rebelles, et à la grandeur de la nation forcée de les punir. » Plusieurs membres : Aux voix! aux voix! D'autres membrés : La question préalable !
      Speaker: Gohier
      ...ur obstination, et de la grandeur de la nation forcée de les punir. ...ursuivre, en proportionnant ces mesures à l'étendue des maux qu'occasonnerait leur obstination, et de la grandeur de la nation forcée de les punir.

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 275
      Speaker: Albitte
      Les plus grands intérêts de la nation sont ceux du peuple, c'est devant lui q... Les plus grands intérêts de la nation sont ceux du peuple, c'est devant lui que nous devons travailler. Il ne faut pas prendre l'habitude de nous former en c...
      Speaker: Garran-de-Coulon
      ...loppées, qui tendent à la liberté de la nation et àlalibertéde cette Assemblée, je con... Par toutes ces considérations, et surtout par les premières que j'ai développées, qui tendent à la liberté de la nation et àlalibertéde cette Assemblée, je conclus à ce que l'article soit rejeté par la question préalable. (Applaudissements...

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 276
      Speaker: François de Neufchâteau
      ...tres du culte catholique salarié par la nation. » ...signés sous la qualification de fonctionnaires publics, mais sous celle de ministres du culte catholique salarié par la nation. »
      Speaker: Lamourette
      ...lic qui est suivi par la majorité de la nation, n'exercent pas une fonction publique, ... ...ublics, et enfin parce qu'il est contradictoire que les ministres d'un culte public qui est suivi par la majorité de la nation, n'exercent pas une fonction publique, et ne puissent être appelés « fonctionnaires publics ».

      Séance du samedi 21 novembre 1791

      page 283
      ...atholique, que a presque totalité de la nation suit, est la confession, dont l'exercic... Veuillez, Messieurs, réfléchir que l'une des ratiques essentielles du culte catholique, que a presque totalité de la nation suit, est la confession, dont l'exercice ne peut être assujetti à aucune comptabilité; que lun des principaux points de...
      ...es du culte catholique, salariés par la nation ». ...tion de « fonctionnaires publics ecclésiastiques », mais sous celle de « Ministres du culte catholique, salariés par la nation ».
    • Séance du mardi 22 novembre 1791

      - search term matches: (16)

      Séance du mardi 22 novembre 1791

      page 284
      Speaker: Isnard
      ...onale de Saint-Claude, qui offrent à la nation une compagnie complète, prête à partir ... 4° Adresse des citoyens composant la garde nationale de Saint-Claude, qui offrent à la nation une compagnie complète, prête à partir pour les frontières.
      Speaker: Isnard
      ...dans cette résolution, ils offrent à la nation une compagnie complète, armée et équipé... ...aint-Claude, ont juré de vivre et mourir libres ; et persistent de plus en plus dans cette résolution, ils offrent à la nation une compagnie complète, armée et équipée à leurs frais (.Applaudissements.), prête à partir dans le plus court délai, e...

      Séance du mardi 22 novembre 1791

      page 285
      Speaker: Isnard
      ...s est d'une très grande utilité pour la nation, et que le ministre a un grand intérêt ... ...us caractérisée ; 4° que cet ordre doit être révoqué ; 5° que ma présence à Paris est d'une très grande utilité pour la nation, et que le ministre a un grand intérêt à ce que je parte.

      Séance du mardi 22 novembre 1791

      page 286
      Speaker: Dorizy
      ...es. Nous devons, Messieurs, éclairer la nation entière sur toutes les dénonciations. C... ...il a remis sa première et sa seconde pétitions au comité des assignats et monnaies. Nous devons, Messieurs, éclairer la nation entière sur toutes les dénonciations. Cependant, pour ne pas perdre un temps précieux en d'inutiles discussions, je dem...

      Séance du mardi 22 novembre 1791

      page 287
      Speaker: Isnard
      ...ever nuitamment, comme criminel de lèse-nation, au milieu d'une famille désolée, Franç... ... exposant avec sensibilité l'extrême étonnement qu'ils ont éprouvé en voyant enlever nuitamment, comme criminel de lèse-nation, au milieu d'une famille désolée, François Noireau, leur maire. Leur étonnement a été d'autant plus grand, qu'ils ne lu...
      Speaker: Isnard
      ...'Assemblée les copies des traités de la nation avec la régence d'Alger; cette lettre e... 1° Lettre de M. Bertrand, ministre de la marine, qui remet à l'Assemblée les copies des traités de la nation avec la régence d'Alger; cette lettre est ainsi conçue :

      Séance du mardi 22 novembre 1791

      page 290
      Speaker: Le Président
      ...mmer les deux grands procurateurs de la nation qui doivent remplir les fonctions d'acc... Le décret que vous avez rendu hier vous appelle dans vos bureaux pour nommer les deux grands procurateurs de la nation qui doivent remplir les fonctions d'accusateurs publics auprès de la haute cour nationale.

      Séance du mardi 22 novembre 1791

      page 291
      Speaker: Koch
      Il est, Messieurs, de la dignité de la nation française de ne pas souffrir plus longt... Il est, Messieurs, de la dignité de la nation française de ne pas souffrir plus longtemps de pareilles vexations, qui se commettent au mépris des droits les plus sai...
      Speaker: Koch
      ...lésion de ce même droit, que toutes les nations policées ont constamment respecté entre... ...ire tolèrent sur leurs territoires ; ils se réduisent en dernière analyse à une lésion de ce même droit, que toutes les nations policées ont constamment respecté entre elles.
      Speaker: Koch
      ...stes égards qu'ils doivent à une grande nation *et aux devoirs que leur imposent les l... ...s ni de préférer des liaisons qui finalement leur deviendraient funestes, aux justes égards qu'ils doivent à une grande nation *et aux devoirs que leur imposent les lois de l'Empire dont ils sont membres?

      Séance du mardi 22 novembre 1791

      page 292
      Speaker: Koch
      ...es outrages faits aux droits sacrés des nations ; elle ne nous commande pas de souffiri... ...e dans la vue de faire des conquêtes ? mais elle ne nous empêche pas de venger les outrages faits aux droits sacrés des nations ; elle ne nous commande pas de souffirir sur nos frontières des armées de traîtres qui nous menacent, qui 'insultent, q...
      Speaker: Koch
      ...la ci-devânt province d'Alsace; mais la nation, en faisant valoir les droits imprescri... ...e et indispensable de notre Révolution, se croient lésés dans leurs droits dans la ci-devânt province d'Alsace; mais la nation, en faisant valoir les droits imprescriptibles de la souveraineté, n'a-t-elle pas témoigné son respect pour les traités...
      Speaker: Koch
      ...eut que cimenter 1 union entre les deux nations, en assurant leur repos et leur prospér... ...tous les étrangers, par les avantages inappréciables qu'elle leur présente, ne peut que cimenter 1 union entre les deux nations, en assurant leur repos et leur prospérité réciproques?
      Speaker: Koch
      ...de fière et conforme à fa dignité de la nation et à la majesté du peuple français, l'o... ..., ne laisseraient pas de produire leur effet ; et qu'en prenant enfin une attitude fière et conforme à fa dignité de la nation et à la majesté du peuple français, l'on parviendrait à déloger les émigrés de leurs retraites, et à dissiper leurs att...
      Speaker: Koch
      ...rser notre Constitution, l'amitié d'une nation généreuse qui a été le plus ferme appui... ...ur combattre celles de la nôtre ; et qu'ils préfèrent, au désir insensé de renverser notre Constitution, l'amitié d'une nation généreuse qui a été le plus ferme appui de leur liberté et le garant de leur bonheur.
      Speaker: Koch
      ...vec l'amitié et le bon voisinage que la nation française désirerait d'entretenir avec ... ...stes aux lois publiques de l'Empire, qu'ils ne sauraient non plus se concilier avec l'amitié et le bon voisinage que la nation française désirerait d'entretenir avec tout le corps germanique, décrète que le pouvoir exécutif sera invité de prendre...
      Speaker: Le Président
      ... les les plus grands procurateurs de la nation et qu'il y aura lieu de procéder à un d... ...nce à l'Assemblée que personne n'a réuni la pluralité absolue des suffrages pour les les plus grands procurateurs de la nation et qu'il y aura lieu de procéder à un deuxième tour de scrutin.

      Séance du mardi 22 novembre 1791

      page 295
      Speaker: Basire
      ...'élection des grands procurateurs de la nation. ... à envoyer. ' Je demande qu'on procède sur-le-champ au 2e tour de scrutin pour l'élection des grands procurateurs de la nation.

      Séance du mardi 22 novembre 1791

      page 296
      Speaker: Brua
      ...tion des deux grands procurateurs de la nation. ...e sépare dans les bureaux pour procéder au second tour de scrutin pour la nomination des deux grands procurateurs de la nation.
    • Séance du mardi 22 novembre 1791, au soir

      - search term matches: (11)

      Séance du mardi 22 novembre 1791, au soir

      page 297
      Speaker: Carnot-Feuleins
      ...ts armés pour la liberté donnaient à la nation une force pnysique immense, eu égard à ... Les soldats armés pour la liberté donnaient à la nation une force pnysique immense, eu égard à celle de ses ennemis; mais la force morale était tout entière entre les mains de...

      Séance du mardi 22 novembre 1791, au soir

      page 299
      Speaker: Carnot-Feuleins
      ...al et prompt de toutes les forces de la nation confiées entre leurs mains. ...la parfaite exécution des lois, la responsabilité des ministres, et l'emploi légal et prompt de toutes les forces de la nation confiées entre leurs mains.

      Séance du mardi 22 novembre 1791, au soir

      page 301
      Speaker: Chabot
      ...pourra en coûter beaucoup d'argent à la nation. ...t des rapports dont l'Assemblée n'a pas ordonné l'impression ; par ce moyen, il pourra en coûter beaucoup d'argent à la nation.
      Speaker: Basire
      ...ue M. Baudoin n'imprime aux frais de la nation, que ce dont l'Assemblée ordonne l'impr... ...issaire de l'Imprimerie j'observe une fois pour toutes à l'Assemblée nationale que M. Baudoin n'imprime aux frais de la nation, que ce dont l'Assemblée ordonne l'impression. Pour le reste des imprimés qui se distribuent. M. Baudoin ou les auteurs...
      Speaker: Le Président
      ...tion des deux grands procurateurs de la nation. Le nombre des votants était de 400 : M... Messieurs, voici le résultat du scrutin pour la nomination des deux grands procurateurs de la nation. Le nombre des votants était de 400 : MM. Garran-de-Coulon et Pellicot ont obtenu le plus de voix, mais il n'y a pas eu...

      Séance du mardi 22 novembre 1791, au soir

      page 302
      Speaker: Lacuée
      ...ait étroitement prescrite, parce que la nation est accablée sous le poids des contribu... ...soumis à une règle commune, s'il n'avait remarqué qu'une sévère économie vous était étroitement prescrite, parce que la nation est accablée sous le poids des contributions qu'elle s'est loyalement imposées pour réparer les dilapidations de ses an...

      Séance du mardi 22 novembre 1791, au soir

      page 303
      Speaker: Lacuée
      ... et 1791, et d'être en tout fidèle à la nation, à la loi et au roi. » ...du royaume décrétée par l'Assemblée nationale constituante aux annees 1789, 1790 et 1791, et d'être en tout fidèle à la nation, à la loi et au roi. »
      Speaker: Lacuée
      ...n certificat, toutes les avances que la nation lui aura faites pour son habillement et... ...avant le licenciement du bataillon, sera, tenu de rembourser, avant d'obtenir son certificat, toutes les avances que la nation lui aura faites pour son habillement et son équipement.
      Speaker: Lacuée
      ... toute voie de droit, à rembourser à la nation les ...nçaise; il sera de plus, à la diligence du procureur de la commune, condamné par toute voie de droit, à rembourser à la nation les
      Speaker: Lacuée
      ...t de ce que le volontaire redevait à la nation, pour les habits ou autres effets qu'il... ...n en préviendra le procureur général syndic du département, et lui enverra l'état de ce que le volontaire redevait à la nation, pour les habits ou autres effets qu'il avaitreçus ; le procureur général syndicdon-nera de suite des ordres, afin que ...

      Séance du mardi 22 novembre 1791, au soir

      page 304
      Speaker: Lacuée
      ...ances qui leur auront été faites par la nation, pour leur habillement et leur petit éq... ...ecevront e décompte à leur sortie que dans le cas où ils auront remboursé les avances qui leur auront été faites par la nation, pour leur habillement et leur petit équipement.
    • Séance du mercredi 23 novembre 1791

      - search term matches: (13)

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 307
      Speaker: Isnard
      ...intérêts et arrérages, de la part de la nation, à plusieurs créanciers de M. de Barvil... ...l'Assemblée nationale les difficultés qui s'élèvent sur le mode de payement des intérêts et arrérages, de la part de la nation, à plusieurs créanciers de M. de Barville en vertu de la vente qu'il a faite au roi au mois de novembre 1784. Cette dif...

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 308
      Speaker: Delacroix
      ...eter un grand jour sur les forces de la nation, le comité militaire a demandé au minis... Pour jeter un grand jour sur les forces de la nation, le comité militaire a demandé au ministre de la guerre l'état des bouches à feu et des fusils qui sont en France. Le m...

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 310
      Speaker: Isnard
      ...omination des grands procurateurs de la nation; à midi et demie 1 Assemblée rentre en ... ...ire à midi dans les bureaux pour procéder au troisième tour de scrutin pour La nomination des grands procurateurs de la nation; à midi et demie 1 Assemblée rentre en séance. (Voir le résultat ci-après, p. 313.)

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 312
      Speaker: Basire
      ...tre de M. Varnier est bien traître à la nation. ...ous pour affranchir ma lettre et être sûr qu'elle vous sera apportée, car la lettre de M. Varnier est bien traître à la nation.

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 313
      Speaker: Le Président
      ...tion des deux grands procurateurs de la nation. Sur 373 votants M. Gar-ran-de-Goulon a...
      ... je le proclame grand procurateur de la nation.
      Voici le résultat du troisième tour de scrutin pour Vélection des deux grands procurateurs de la nation. Sur 373 votants M. Gar-ran-de-Goulon a obtenu 233 voix, M. Pellicat a réuni 140suffrages; en conséquence, M. Garran-de-Coulon ayant seul obtenu la majorité je le proclame grand procurateur de la nation.

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 315
      Speaker: Delacroix
      ...efus de serment, seraientsupprimées, la nation trouvera sans doute plus grand de les d...
      ...tte parcimonie qu'il faut réserver à la nation ; et M. Gérardin a eu tort de détourner...
      ...ns; mais il n'est pas nécessaire que la nation en connaisse la quotité.
      Un membre: L'Assemblée nationale ayant décrété que ces pensions, par le refus de serment, seraientsupprimées, la nation trouvera sans doute plus grand de les distribuer à des malheureux que d'en profiter vilainement. (Murmures.) Ce n'est pas cette parcimonie qu'il faut réserver à la nation ; et M. Gérardin a eu tort de détourner votre attention des indigents à qui M. Lemontey veut préparer des secours. Mais...
      ...onale et à chaque département de connaître ceux à qui il faut rétirer les pensions; mais il n'est pas nécessaire que la nation en connaisse la quotité.
      Speaker: Guadet
      ...e prêter le serment civique; c'est à la nation que la rentrée doit s'en faire. Or, la nation ne s'honore-t-elle pas, lorsque, rendan... ...la suppression de ces pensions qui ne seront plus payées à ceux qui refuseront de prêter le serment civique; c'est à la nation que la rentrée doit s'en faire. Or, la nation ne s'honore-t-elle pas, lorsque, rendant en quelque sorte ces pensions à leur véritable destination, elle en fait le pa...

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 316
      Speaker: Lemontey
      ...eil imposant des forces envoyées par la nation pour dompter les rebelles, une colonie ... ...a paix pour parler aux yeux et à la raison des hommes que je commandais. L'appareil imposant des forces envoyées par la nation pour dompter les rebelles, une colonie entière qui les nommait leur sau-

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 318
      Speaker: Lemontey
      ...lubs du royaume comme criminels de lèse-nation, ce qui nous a déterminés à faire route... ...tre conduite passée ét qui font mention que nous sommes dénoncés dans tous les clubs du royaume comme criminels de lèse-nation, ce qui nous a déterminés à faire route pour la France. En foi de quoi nous avons dressé le présent procès-verbal pour ...

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 319
      ... la plus simple de faire connaître à la nation sa situation sur la dette publique; Sur la manière la plus simple de faire connaître à la nation sa situation sur la dette publique;

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 320
      ...on et l'intérêt des représentants de la nation, d'autant plus qu'un grand nombre de ce... ...liquidations. Cette observation importante méritera, sans doute, toute l'attention et l'intérêt des représentants de la nation, d'autant plus qu'un grand nombre de ces créanciers en ont eux-mêmes d'autres à qui ils doivent des remboursements, et ...
      ... des valeurs qui ne rapportent pas à la nation plus de 2 0/0, des dettes qui lui coûte... ...s liquides, ou liquidées en payement des biens nationaux, c'est d'éteindre, avec des valeurs qui ne rapportent pas à la nation plus de 2 0/0, des dettes qui lui coûtent 5 0/0 d'intérêt; et quoi qu'on en aise, ce n'est pas un petit objet, quand il...
      ...se à leur emploi ; c'est la dette de la nation, garantie par elle-même, et je crois qu... ...e Assemblée nationale permanente, qui a toujours veillé et qui veillera sans cesse à leur emploi ; c'est la dette de la nation, garantie par elle-même, et je crois qu'on peut compter cette garantie pour quelque chose ;

      Séance du mercredi 23 novembre 1791

      page 321
      ... on sollicitât, des représentants de la nation, un ordre général de remboursements sag... ...ements : il serait donc à désirer qu'au lieu de provoquer une exclusioù injuste, on sollicitât, des représentants de la nation, un ordre général de remboursements sagement combiné, que je ne cesse de réclamer depuis longtemps.
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      - search term matches: (12)

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 323
      Speaker: Brissot de Warville
      ... temps que nous répondions au vœu de la nation française et qu un objet, si essentiel ... ...endu, puisqu'il l'est depuis 20 jours, soit discuté le plus tôt possible. Il est temps que nous répondions au vœu de la nation française et qu un objet, si essentiel au succès de la Constitution, soit discuté sans relâche jusqu'à ce que la lumièr...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 326
      Speaker: Cambon
      ...se dans les remboursements décrétés. La nation est obligée seulement d'en payer annuel... La dette constituée n'est point comprise dans les remboursements décrétés. La nation est obligée seulement d'en payer annuellement les intérêts qui sont compris dans les dépenses ordinaires; le montant ae...
      Speaker: Cambon
      ... morosité, la libération, qu'une grande nation a déterminée? et si la loi- civile adme...
      ... il n'est point arrêté dans l'année, la nation qui est un individu collectif, ne peut-...
      ...res anciens, la plupart douteux ou équivoques, de retarder ou empêcher, par leur morosité, la libération, qu'une grande nation a déterminée? et si la loi- civile admet la prescription trentenaire, et rejette le compte d'un ouvrier quand il n'est point arrêté dans l'année, la nation qui est un individu collectif, ne peut-elle adopter la même mesure envers des créanciers dont les titres ne sont pas av...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 327
      Speaker: Cambon
      ...onstatés d'une manière authentique : la nation ne peut enlever ce qu'elle est sûre d'a... ...retard. Il serait injuste ae priver de leur capital les possesseurs des titres constatés d'une manière authentique : la nation ne peut enlever ce qu'elle est sûre d'avoir reçu; j'adopte donc la proposition qui vous est faite par votre comité, ae ...
      Speaker: Cambon
      ...u de laisser leurs fonds ès mains de la nation, qui qui s'engage de leur en payer un i... ...s le délai indiqué, pour être admis dans la classe des créances remboursables, ou de laisser leurs fonds ès mains de la nation, qui qui s'engage de leur en payer un intérêt fixé à 3 0/0.
      Speaker: Cambon
      Mais la nation a pris en même temps l'enga^ gement de ... Mais la nation a pris en même temps l'enga^ gement de prendre à sa charge la partie de cette dette, qui pourrait être acquittée par le...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 333
      ...loire, le bonheur ou les intérêts de la nation l'exigeront. ...n, section Ire, article 1er.) J'userai de cette faculté toutes les fois que la gloire, le bonheur ou les intérêts de la nation l'exigeront.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 334
      ...rront se concilier avec l'honneur de la nation. ...de la France pour que je n'emploie pas. à la maintenir , tous fes moyens qui pourront se concilier avec l'honneur de la nation.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 335
      Speaker: Isnard
      ...tièrement; et je proteste à la face des nations, contre cette nouvelle trame et sa nomb... ...onneur de vous adresser; elle est tronquée, altérée en tous .sens, décomposée entièrement; et je proteste à la face des nations, contre cette nouvelle trame et sa nombreuse publicité.
      Speaker: Le Président
      ... nomination du second procurateur de la nation. ...ur vous appelle, Messieurs, dans vos bureaux, séance tenante, pour procéder a la nomination du second procurateur de la nation.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 336
      Speaker: Jaucourt
      ...ra très attentivement l'attention de la nation entière sur ses représentants, qui, dan... (1). Je demande l'impression de l'adresse parce qu'elle fixera très attentivement l'attention de la nation entière sur ses représentants, qui, dans ce moment-ci, ont plus besoin que jamais de toute la surveillance des bons cit...
      Speaker: Le Président
      ...ction du second grand procurateur de la nation. Sur 396 votants, M. Pellicot a réuni 3...
      ... je le proclame grand procurateur de la nation.
      Voici le résultat du scrutin pour Vélection du second grand procurateur de la nation. Sur 396 votants, M. Pellicot a réuni 326 suffrages, ce qui lui donne la majorité absolue. En conséquence, je le proclame grand procurateur de la nation.

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 337
      Speaker: Brissot de Warville
      ... je le sais, mais nous ferons mieux. La nation n'attend pas de nous des volumes de loi... ...e attaque, nous devons tout examiner et très scrupuleusement. Nous ferons moins, je le sais, mais nous ferons mieux. La nation n'attend pas de nous des volumes de lois, mais de bonne loisr et de bonnes lois ne sont jamais l'ouvrage, ni de la préc...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 338
      ...in, qui démentant les espérances que la nation avait conçues de lui, s'est attaché à d... ...on doive adopter d'un autre côté les terreurs chimériques ou feintes d'un écrivain, qui démentant les espérances que la nation avait conçues de lui, s'est attaché à décrier dans son origine même la mesure des assignats, à laquelle la Révolution d...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 339
      ... à son tour:contrats contre lesquels la nation n'a cessé de réclamer, et dont les nota... ...an saturé du sang du peuple, vendait à son successeur la facilité de s'en gorger à son tour:contrats contre lesquels la nation n'a cessé de réclamer, et dont les notables de 1617 avaient demandé la destruction par une loi fondamentale ; et ces co...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 340
      ...on laissait en paix les débiteurs de la nation ! elle n'en connaît encore, ni le nombr... pour hâter des remboursements dont on ignorait l'étendue, on laissait en paix les débiteurs de la nation ! elle n'en connaît encore, ni le nombre, ni la somme — déplorable erreur ! funeste complaisance !

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 341
      ...dées aux artisans, tout était contre la nation. Car, par exemple, on a fait un grand b... ...t occupé de favoriser les riches, tandis que, jusqu'aux faveurs apparentes accordées aux artisans, tout était contre la nation. Car, par exemple, on a fait un grand bruit de l'arriéré des bâtiments, partie dans laquelle on produit aujourd'hui des...
      ...ider par quelques-uns ; c'est sauver la nation d'un nouveau déficit. ... des honnêtes gens ; c'est conserver le gage de tous au lieu de le laisser dilapider par quelques-uns ; c'est sauver la nation d'un nouveau déficit.
      ...ute, est une sauvegarde en faveur de la nation et contre la banqueroute. ...n à une banqueroute 1 La suspension qu'on propose, loin donc d'être une banqueroute, est une sauvegarde en faveur de la nation et contre la banqueroute.
      ...t les droits sont constatés, puisque la nation s'engage à payer les capitaux lorsque l... ...tte recherche les intérêts ne cessent pas de courir au profit des créanciers dont les droits sont constatés, puisque la nation s'engage à payer les capitaux lorsque la totalité en sera connue, peut-on dire qu'elle manque à ses engagements? Est-ce...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 342
      ...nt, enfin, où devenue libre, une grande nation ne peut condamner, comme sous le régime... ..., mais coûteuse, et qui peut absorber une partie de nos ressources; dans un moment, enfin, où devenue libre, une grande nation ne peut condamner, comme sous le régime barbare du despotisme, sés membres que le sort a fait naître indigents, à l'ina...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au matin

      page 343
      ...llets qui ne portent pas le sceau de la nation, faciliter les échanges au sein même de... ... qui ont besoin de la confiance! voyez les billets de caisse patriotique, ces billets qui ne portent pas le sceau de la nation, faciliter les échanges au sein même des campagnes éloignées à 20 ou 30 lieues de Paris, reçus sans difficulté par ceux...
      ...de vos opérations et à la France et aux nations /étrangères, et vous ne l'inspirerez qu... Vous devez, Messieurs, inspirér une haute idée de vos opérations et à la France et aux nations /étrangères, et vous ne l'inspirerez qu'en portant, d'un côté, l'ordre et la clarté dans vos finances, et, de l'autre, ...
    • Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      - search term matches: (11)

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      page 346
      Speaker: Guadet
      ...énement, afin que l'auguste Sénat de la nation prenne de nouvelles mesures pour préven... ...7 jours. Ils se sont mis à la mi-ration. Je me hâte de vous faire part de cet événement, afin que l'auguste Sénat de la nation prenne de nouvelles mesures pour prévenir ou empêcher la perte de nos Antilles. »

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      page 353
      Speaker: Tartanac
      Un crime de lèse-nation est dénoncé aux représentants d'un peup... Un crime de lèse-nation est dénoncé aux représentants d'un peuple jaloux de sa liberté ; il doit être puni, s'il est prouvé. C'est en partant d...
      Speaker: Tartanac
      ...r asseoir l'accusation du crime de lèse-nation ; ne nous le dissimulons pas, le décret...
      ...ttre est en prévention du crime de lèse-nation par un décret, et qu'il soit convaincu ...
      ...r asseoir l'accusation du crime de lèse-nation, et je le prouve. Le crime de lèse-nation est une manœuvre directe dirigée contre la nation elle-même. Or, il est possible que les ...
      ...e à M. de Galonné soient étrangers à la nation elle-même. (Murmures prolongés.) Ces pr...
      ...minons si ces données, que je regarde comme incontestables, sont suffisantes pour asseoir l'accusation du crime de lèse-nation ; ne nous le dissimulons pas, le décret d'accusation doit être la suite de la conviction de ce crime. Si le signataire de la lettre est en prévention du crime de lèse-nation par un décret, et qu'il soit convaincu de ce crime, il doit nécessairement payer de sa tête... (Murmures.) Prenons donc...
      ...irer, il me paraît que cet ensemble ne fournit pas des caractères suffisants pour asseoir l'accusation du crime de lèse-nation, et je le prouve. Le crime de lèse-nation est une manœuvre directe dirigée contre la nation elle-même. Or, il est possible que les projets dont M. Delattre parle à M. de Galonné soient étrangers à la nation elle-même. (Murmures prolongés.) Ces projets paraissent regarder l'esclavage du roi, puisqu'il s'en afflige. Mais à cet...
      Speaker: Tartanac
      ... journaux sans être un criminel de lèse-nation. J'ai fait ma profession de foi et je d... Un particulier peut parler le langage des journaux sans être un criminel de lèse-nation. J'ai fait ma profession de foi et je défie... (Le bruit couvre la voix de Vorateur ) Eh bien, Messieurs, puisque vous ...
      Speaker: Grangeneuve
      ...nsiste pas à constater un crime de lèse-nation, mais a exécuter la mission que la Cons... La fonction que l'Assemblée nationale remplit en ce moment, ne consiste pas à constater un crime de lèse-nation, mais a exécuter la mission que la Constitution lui a déléguée, d'accuser et ae poursuivre, de-devant la haute cour nat...

      Séance du jeudi 24 novembre 1791, au soir

      page 356
      Speaker: Pastoret
      ...e janvier. Il était de la dignité de la nation d user d'indulgence avec eux. Si les ém... ...és; cependant vous avez rendu un décret qui les invite à rentrer d'ici au mois de janvier. Il était de la dignité de la nation d user d'indulgence avec eux. Si les émigrés rentraient en France d'ici à cette époque, vous croi-riez-vous fondés à le...
    • Séance du vendredi 25 novembre 1791

      - search term matches: (13)

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 358
      Speaker: Thuriot
      ...niers qui sont accusés du crime de lèse-nation ont toujours tout ce qui leur est néces... ... lettre de crédit et qu'au surplus on observe que, dans tous les cas, les prisonniers qui sont accusés du crime de lèse-nation ont toujours tout ce qui leur est nécessaire, et que, par conséquent, on n'a à subvenir à rien.

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 359
      Speaker: Goujon
      ... remettre aux grands procurateurs de la nation, lorsqu'ils seront en activité. Le Corps législatif doit garder ces lettres jusqu'à ce qu'on puisse les remettre aux grands procurateurs de la nation, lorsqu'ils seront en activité.

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 363
      Speaker: Basire
      ...e autre fortune que les bienfaits de la nation; mais il ignore qu'ayant inspiré mes se... « Cet homme sait que j'ai douze enfants, et nulle autre fortune que les bienfaits de la nation; mais il ignore qu'ayant inspiré mes sentiments à mes enfants, ils aimeraient mieux se voir dans l'abandon et le malheu...

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 364
      Speaker: Basire
      ... aurez rendu un plus grand service à la nation que par le gain de plusieurs batailles.... ...erminer l'Assemblée nationale à laisser des églises aux non-conformistes et vous aurez rendu un plus grand service à la nation que par le gain de plusieurs batailles. (Vifs applaudissements.) • « Je suis avec respect, mon général, votre très humb...

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 365
      Speaker: Albitte
      ...celui qui est entretenu aux frais de la nation. Pourra néanmoins toute association rel... ... nationaux ne pourront être employés à l'usage gratuit d'aucun autre culte, que celui qui est entretenu aux frais de la nation. Pourra néanmoins toute association religieuse acheter celles desdites églises non employées audit culte, pour y exerce...
      Speaker: Albitte
      ...s prêter le serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi »; voilà comme ils ...
      ... donc pas la loi faite au clergé par la nation puisque, s'ils consentent à prêter le s...
      ...ent, que viendront dire ces hommes à la municipalité ? Ils diront : « Nous venons prêter le serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi »; voilà comme ils parleront ; mais il vous diront encore : « Nous y venons comme les ministres d'u...
      ...clergé et nous ne préférons pas serment à cette. constitution. » Ils ne suivront donc pas la loi faite au clergé par la nation puisque, s'ils consentent à prêter le serment civique, ils ne consentent pas à prêter le serment relatif au culte entre...
      Speaker: Albitte
      ...ui n'observent pas un culte payé par la nation? Ne serait-ce.pas nuire à la nation que de leur livrer les églises pour sui... ... à la raison, à la Constitution, de donner des édifices nationaux à des hommes qui n'observent pas un culte payé par la nation? Ne serait-ce.pas nuire à la nation que de leur livrer les églises pour suivre un culte qui est contraire,.suivant leur idée, à celui reconnu par la consti...

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 366
      Speaker: Fressenel
      ...dont les ministres sont salariés par la nation, doivent acheter ou louer des églises ;... ...s les sociétésparticulières qui voudront professer un culte différent que celui dont les ministres sont salariés par la nation, doivent acheter ou louer des églises ; ie ne crois pas, dis-je, qu'il puisse y avoir de difficulté à cet égard.

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 367
      Speaker: Ducos
      ...ux non employés au culte salarié par la nation, pour y exercer publiquement le sien et... ...euse quelconque pourra acheter ou prendre à loyer tous ceux des édifices nationaux non employés au culte salarié par la nation, pour y exercer publiquement le sien et sous là surveillance, etc.... »

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 369
      Speaker: Delessart
      4« Enfin que la nation fasse l'acquisition des bâtiments et te... 4« Enfin que la nation fasse l'acquisition des bâtiments et terrains qu'occupe 1 école, pour qu'elle n'en soit pas évincée dans le cas où ils ...

      Séance du vendredi 25 novembre 1791

      page 370
      Speaker: Delessart
      ...a cru concourir au double intérêt de la nation et des arts en autorisant la commission... ...nte, d'un mobilier qu'il vaut mieux transporter à loisir que précipitamment, il a cru concourir au double intérêt de la nation et des arts en autorisant la commission à faire faire les déplacements et dépenses nécessaires ; mais en m'informant de...
  • Tome 36 : Du 11 décembre 1791 au 1er janvier 1792 showing 10 of 41 results view all
    • Séance du dimanche 11 décembre 1791

      - search term matches: (42)

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page
      Speaker: Garran-de-Coulon
      ...oulons être libres. Représentants de la nation, vous êtes dépositaires ...ls en être les organes? Non, Messieurs, car ils veulent être esclaves, et nous voulons être libres. Représentants de la nation, vous êtes dépositaires

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 4
      Speaker: Delacroix
      ...veau qui lui sera consenti au nom de la nation, il soit payé de sa rente au denier 25. ...i-devant chapitre de Notre-Dame de Martine-ret. Il demande que, par le titre nouveau qui lui sera consenti au nom de la nation, il soit payé de sa rente au denier 25.

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 7
      Speaker: Fauchet
      ...revêtu mériterait quelque excuse, et la nation serait trop injuste, trop cruelle, de t... ...un peuple libre, il fallait renoncer à la Souveraineté, celui qui en aurait été revêtu mériterait quelque excuse, et la nation serait trop injuste, trop cruelle, de trouver mauvais qu'il s'opposât constamment à la volonté générale, parce qu'il es...

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 8
      Speaker: Fauchet
      ...ne à ne pas vous permettre de sauver la nation, eh bien ! la nation se sauvera elle-même, comme elle a déjà... ... patrie, mais pour vous dire : continuez, fidèles mandataires : et si on s'obstine à ne pas vous permettre de sauver la nation, eh bien ! la nation se sauvera elle-même, comme elle a déjà fait (Applaudissements.) : car enfin la puissance au veto royal a un terme, et ...
      Speaker: Fauchet
      ...atif, puisque ce sera la majorité de la nation elle-même qui fera la loi, et non plus ... ...accédera au vœu de la majorité, etvoilàle renversement du gouvernement représentatif, puisque ce sera la majorité de la nation elle-même qui fera la loi, et non plus ses représentants. Certes, nous ne sommes pas les admirateurs du gouvernement pu...
      Speaker: Fauchet
      ...uvernement représentatif, depuis que la nation a des représentants qui ne ...bouche le mot sacré de Constitution, proposent tout à coup le renversement du gouvernement représentatif, depuis que la nation a des représentants qui ne

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 9
      Speaker: Fauchet
      ... ne proposent de consulter le vœu de la nation, que parce que la nation a des représentants qui le consultent. ...
      ...ividus ont été également consultés ; la nation entière a été appelée à la consultation...
      conspirent plus contre elle. Et ils ne proposent de consulter le vœu de la nation, que parce que la nation a des représentants qui le consultent. Le ministre de l'intérieur, en demandant l'avis des directoires, n'a pu les cons...
      ... consulter que les individus; s il a consulté les individus, tous les autres individus ont été également consultés ; la nation entière a été appelée à la consultation aussi bien qu'eux.

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 10
      Speaker: Daverhoult
      ...re imposant que les représentants de la nation viennent de s'assurer par les mesures v... ...es troubles religieux ; au moment où les vrais citoyens se félicitent du caractère imposant que les représentants de la nation viennent de s'assurer par les mesures vigoureuses qu'ils ont su employer pour réprimer désormais Fhypocrisie et 1 audac...
      Speaker: Daverhoult
      ...doit avoir pour les représentants d'une nation libre et pour leurs décrets ? ...ller à l'exécution de la loi, une atteinte sacrilège à la vénération que chacun doit avoir pour les représentants d'une nation libre et pour leurs décrets ?
      Speaker: Daverhoult
      ...isons d'un vil intérêt et soustraire la nation à des dettes déjà reconnues. ...e pourrait s'écarter des décrets constitutionnels, se livrer aux petites combinaisons d'un vil intérêt et soustraire la nation à des dettes déjà reconnues.

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 11
      Speaker: Daverhoult
      ... qu'ils soient livrés au tribunal de la nation, dont ils ont voulu trahir les intérêts... que leurs réponses soient consignées, qu'ils soient livrés au tribunal de la nation, dont ils ont voulu trahir les intérêts (.Applaudissements.), que le rédacteur surtout de cet écrit funeste^ soit pours...
      Speaker: Le Président
      ...e doit à la liberté, aux intérêts de la nation et aux lois constitutionnelles dé l'Emp... ...e votre demande. Croyez que, dans aucune circonstance, elle n'oubliera ce qu elle doit à la liberté, aux intérêts de la nation et aux lois constitutionnelles dé l'Empire. Elle vous invite à assister à sa séance.
      Speaker: Basire
      ... qui se feraient en votre nom contre la nation. ...nt la Constitution, de vous opposer efficacement et formellement aux entreprises qui se feraient en votre nom contre la nation.

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 12
      Speaker: Basire
      La nation peut, en effet, demander à toute autre nation, à tout individu, un gage de ses dispos...
      ...s politiques de toute société. Pour une nation, au milieu de laquelle des hommes malve...
      La nation peut, en effet, demander à toute autre nation, à tout individu, un gage de ses dispositions amicales. Loin de blesser aueun droit, cette demande est, au contraire, dictée par la nature et par les lois politiques de toute société. Pour une nation, au milieu de laquelle des hommes malveillants se dérobent trop facilement, à la faveur de pratiques mystérieuses, que ...

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 13
      Speaker: Basire
      Rien ne peut astreindre la nation dans le choix qu'elle fait des individu... Rien ne peut astreindre la nation dans le choix qu'elle fait des individus auxquels elle croit devoir demander ce gage de paix : sa sécurité est la seule...
      Speaker: Basire
      ...es dépenses publiques, et eût allégé la nation d'une partie de ses contributions, deve... ...tinés à ces pensions, comme le fait l'article 15, elle les eût rayés de l'état des dépenses publiques, et eût allégé la nation d'une partie de ses contributions, devenue sans objet pour l'avenir.
      Speaker: Basire
      ...a-t-il songé à accuser la loyauté de la nation quand elle a porté cette loi ? Non, san...
      ...n bien simple : par cette formalité, la nation ne s'affranchit point d'une dette; elle...
      ...ar le débiteur, pour le payement d'une dette antérieure? Et cependant quelqu'un a-t-il songé à accuser la loyauté de la nation quand elle a porté cette loi ? Non, sans doute, et par une raison bien simple : par cette formalité, la nation ne s'affranchit point d'une dette; elle se borne à en suspendre l'acquittement, et à quelque époque que la forme prescr...

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 14
      Speaker: Basire
      clarée depuis longtemps à la nation, il est temps qu'elle cesse, ne la prol... clarée depuis longtemps à la nation, il est temps qu'elle cesse, ne la prolongez pas par de plus longues incertitudes; que surtout un refus désastreux ne p...

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 15
      Speaker: Basire
      ...rateurs disposerait ainsi du sort de la nation entière, au mépris de son vœu évidemmen... ...rrait puissemment déterminé à lui refuser sa sanction; et une poignée d'administrateurs disposerait ainsi du sort de la nation entière, au mépris de son vœu évidemment manifesté.

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 21
      ...ux les 83 départements, pour opposer la nation à ses représentants par l'entremise du ... ...pez ces solliciteurs de « veto » (Rires et applaudissements.), qui appellent à eux les 83 départements, pour opposer la nation à ses représentants par l'entremise du roi, et mettre le peuple contre (1) Bibliothèque nationale : Assemblée nationale...

      Séance du dimanche 11 décembre 1791

      page 22
      La nation, qui ne peut faire ses lois par elle-mê... La nation, qui ne peut faire ses lois par elle-même, en a confié le soin à ses représentants.
    • Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      - search term matches: (20)

      Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      page 204
      Speaker: Rougier-La-Bergerie
      ...isette pécuniaire, dans un moment où la nation est dans le cas de faire des dépenses e... ...êmes fonctions. Il me semble, Messieurs, bien singulier, que dans un moment de disette pécuniaire, dans un moment où la nation est dans le cas de faire des dépenses extraordinaires, on multiplie les créations de ce genre. Je ne demande point la r...

      Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      page 206
      Speaker: Lacuée
      ...ionale constituante, convaincue, qu'une nation ne peut, sans danger, se montrer ingrat... L'Assemblée nationale constituante, convaincue, qu'une nation ne peut, sans danger, se montrer ingrate envers les citoyens qui se sont voués à sa défense et qu'elle ne peut, sans in...

      Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      page 207
      Speaker: Lacuée
      ...ndolence ; mais les représentants d'une nation qui se régénère n'ont pu concevoir le p... ...oute de laisser les choses sur 1 ancien pied, car cette idée eût favorisé leur indolence ; mais les représentants d'une nation qui se régénère n'ont pu concevoir le projet de laisser plus longtemps sans récompense et sans secours un grand nombre ...
      Speaker: Lacuée
      ...es, mais injustes envers le reste de la nation, car nous lui imposerions une charge qu... ...ette voie, de ce difficile labyrinthe ; nous serions généreux envers 28,000 hommes, mais injustes envers le reste de la nation, car nous lui imposerions une charge qu'elle ne doit ni ne peut supporter.
      Speaker: Lacuée
      ...idité l'avaient comblé, est digne de la nation française et même nécessaire à sa gloir... ...tion primitive et dégagé des abus monstrueux dont le despotisme et une basse cupidité l'avaient comblé, est digne de la nation française et même nécessaire à sa gloire (1), votre comité militaire a examiné si vous devez n'y admettre, aux termes d...

      Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      page 210
      Speaker: Lacuée
      ...mes endurcis par de vieux préjugés : la nation française, en se régénérant, a promis d... ...u'ainsi ils ont tort de faire entendre des réclamations, je répondrais à ces hommes endurcis par de vieux préjugés : la nation française, en se régénérant, a promis d'acquitter toutes les dettes que le despotisme avait faites ; et ceUe-là est, sa...

      Séance du samedi 17 décembre 1791, au soir

      page 211
      Speaker: Lacuée
      ...ent aux anciennes capitulations avec la nation helvétique ou aux anciennes lois milita... ...uissent de 228,242 livres de pension. Ces militaires ayant été traités conformément aux anciennes capitulations avec la nation helvétique ou aux anciennes lois militaires, n'ont aucune juste réclamation à faire, mais comme ici une exacte justice ...
      Speaker: Lacuée
      ...ion à ne pas ajouter aux charges que la nation supporte. ...eurs qui avaient à se plaindre dés injustices des ministres, et enfin son attention à ne pas ajouter aux charges que la nation supporte.
    • Séance du dimanche 18 décembre 1791

      - search term matches: (2)

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 227
      ...te touche aux cteux. C'est ainsi que la nation se plaît à contempler ses représentants... ...dévouement est entier, son courage est intrépide, ses yeux étincellent, et sa tête touche aux cteux. C'est ainsi que la nation se plaît à contempler ses représentants; c'est dans cette attitude nère et imposante qu'elle les verra affermir la Cons...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 228
      Speaker: Dubu (de Longchamp)
      ...ue dès lors, ils sont criminels de lèse-nation et coupables de trahison au premier che... ...e les blancs, que les amis des noirs on été payés pour assassiner les blancs ; que dès lors, ils sont criminels de lèse-nation et coupables de trahison au premier chef. En point de droit, j'ai à démontrer que la liberté ae la presse ne peut avoir...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 229
      Speaker: Masclet
      ...pour base l'intérêt et la volonté de la nation, la force des principes, l'autorité de ... « La colonne sainte de la Constitution est debout : elle a pour base l'intérêt et la volonté de la nation, la force des principes, l'autorité de la raison; elle a pour sauvegarde la fidélité du Corps législatif, du roi et des...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 230
      Speaker: Masclet
      ...s allons combattre : vous montrerez aux nations étrangères le Français libre, le França... ...ous le vaincrez, législateurs, cet ennemi, bien plus redoutable que céux que nous allons combattre : vous montrerez aux nations étrangères le Français libre, le Français armé de toutes les vertus de la liberté (Applaudissements.]); vous n'arrêtere...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 235
      Speaker: Le Président
      ...n des citoyens de la section des Quatre-Nations est admise à la barre et sollicite la j... Une députation des citoyens de la section des Quatre-Nations est admise à la barre et sollicite la justice de l'Assemblée nationale contre les membres du directoire du département ...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 238
      ... ils ne ne le seront qu'au profit de la nation ; et ils ne le seront jamais que par ce... Si dans ce système, il y a des droits à acquitter, du moins ils ne ne le seront qu'au profit de la nation ; et ils ne le seront jamais que par celui qui trouvera à les payer, un très grand avantage : les droits très faibles q...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 239
      ...t légal des fonds qu'ils placent sur la nation et sur des particuliers. Ceux-là ne son... On distingue deux sortes de capitalistes : les uns oisifs qui retirent un intérêt légal des fonds qu'ils placent sur la nation et sur des particuliers. Ceux-là ne sont utiles que par leur consommation, à défaut de pouvoir négocier avantageusement...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 240
      Une nation libre doit avoir des principes et des c... Une nation libre doit avoir des principes et des calculs différents : son premier objet doit être de mettre pour tous, les charges...
      ...de banque territoriale, au profit de la nation, qui exigeait, pour première base, un p... (1) On avait proposé a l'Assemblée nationale un plan de banque territoriale, au profit de la nation, qui exigeait, pour première base, un plan nouveau d'hypothèques. Ce n'est pas le cas d'examiner ici ce qu'un pareil ét...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 241
      ...te l'authenticité de la loi; dès que la nation entière l'aura pris sous sa sauvegarde;... ...papier qu'on lui donnera en payement; ce qui arrivera, dès qu'il aura acquis toute l'authenticité de la loi; dès que la nation entière l'aura pris sous sa sauvegarde; si cet acheteur français paye le prix de sa marchandise, qu'on me pardonne cett...
      ... craintes qui l'entravent; aucune autre nation ne pouvant présenter une masse plus gra... ... fait aujourd'hui qu'à grand frais, dissiperait par ce nouveau régime toutes les craintes qui l'entravent; aucune autre nation ne pouvant présenter une masse plus grande de moyens, ni une solidité plus étendue, nos achats seront plus avantageux, ...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 242
      Alors les créanciers de la nation, plus confiants et plus tranquilles, se... Alors les créanciers de la nation, plus confiants et plus tranquilles, seront convaincus que l'exécution de ce système affermira et hâtera leur rembourse...
      ...intérêts et unit étroitement ceux de la nation et des citoyens : simple dans son exécu...
      ...les des citoyens et les richesses de la nation: il assure la tranquillité publique, et...
      ...s tributaires. Il leur apprendra que la nation rendue à elle-même n'a joui de ses droi...
      ...ance tranquille de leur fortune. Si les nations voisines ne nous imitent pas, nous acqu...
      ...araît donc tout à la fois, vaste dans son ensemble, puisqu'il embrasse tous les intérêts et unit étroitement ceux de la nation et des citoyens : simple dans son exécution, il suit la chaîne des divisions établies par l'Assemblée, pour l'administr...
      ... à l'agiotage ses espérances, à la mauvaise foi ses ressources; il multiplie celles des citoyens et les richesses de la nation: il assure la tranquillité publique, et réserve au commerce les moyens de se procurer une immense étendue : il resserre enfin nos liaisons avec tous les peuples, et les rend nos tributaires. Il leur apprendra que la nation rendue à elle-même n'a joui de ses droits que pour faire régner la bonne foi, la justice ; et assurer à tous les citoyens le repos et la jouissance tranquille de leur fortune. Si les nations voisines ne nous imitent pas, nous acquérons sur elles la supériorité due aux bénéfices et aux avantages de notre comme...

      Séance du dimanche 18 décembre 1791

      page 247
      ... remboursement ; avec les sommes que la nation a versées dans leurs mains, ils ont pri... ...gtemps le sort des officiers royaux est fixé, et déjà presque tous ont reçu leur remboursement ; avec les sommes que la nation a versées dans leurs mains, ils ont pris les arrangements les plus propres à les indemniser de la perte de leur état; e...
    • Séance du lundi 19 décembre 1791

      - search term matches: (6)

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 253
      Speaker: Bertrand
      Cet élan d'une nation généreuse et sensible, qui l'honore d'a... Cet élan d'une nation généreuse et sensible, qui l'honore d'autant plus, qu'il est irréfléchi; ce reproche, cette espèce de remords qui n'a p...
      Speaker: Bertrand
      ...ors, et elles étaient ruineuses pour la nation abusée. La possibilité de les remplacer... ... principes, n'avaient pas l'importance que la cupidité leur avaitprêtée jusqu'alors, et elles étaient ruineuses pour la nation abusée. La possibilité de les remplacer par des possessions plus rapprochées, sous un climat de même température (celui...

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 254
      Speaker: Bertrand
      ... été une entreprise à laquelle toute la nation était intéressée. ... prouver que, même dans ces contrats exclusifs, les produits de nos colonies ont été une entreprise à laquelle toute la nation était intéressée.

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 255
      Speaker: Bertrand
      ...e que ceux-ci vendent avec bénéfice aux nations qui n'ont pas de colonies. Et tous ces ... ...suffit à la consommation de 25 millions d'hommes, mais encore un excédant immense que ceux-ci vendent avec bénéfice aux nations qui n'ont pas de colonies. Et tous ces avantages s'estimeraient par une série de chiffrés qui, n'exprimant que des véri...
      Speaker: Bertrand
      ...tile destination pour des sommes que la nation généreuse avait sacrifiées à procurer l... Quelle plus utile destination pour des sommes que la nation généreuse avait sacrifiées à procurer l'indépendance de ses alliés, et dont elle se croyait payée avec usure par leur i...

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 256
      Speaker: Bertrand
      ...ns ses détails les hommes de toutes les nations, de toutes les couleurs, de tous les pr... ...utres genres d'administration, outre ceux qui sont propres : qu'elle embrasse dans ses détails les hommes de toutes les nations, de toutes les couleurs, de tous les préjugés, les militaires de toutes les armes, qu'elle nécessite toutes les espèces...

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 258
      Speaker: Aubert-Dubayet
      ...otre voix parmi les représentants de la nation, et que notre colonie n'en a point qui ... ...ordination de lafrégate l'Embuscade. Comme nous ne pouvons plus faire entendre notre voix parmi les représentants de la nation, et que notre colonie n'en a point qui aient été choisis par elle pour parler en son nom dans le Corps législatif, nous...

      Séance du lundi 19 décembre 1791

      page 261
      Speaker: Fauchet
      ...t à l'empereur notre allié, avec qui la nation française a le plus grand intérêt de vi... ...manière la plus expresse à prévenir tout ce qui pourrait déplaire raisonnablement à l'empereur notre allié, avec qui la nation française a le plus grand intérêt de vivre avec amitié.
    • Séance du mardi 20 décembre 1791

      - search term matches: (6)

      Séance du mardi 20 décembre 1791

      page 265
      Speaker: Delcher
      ...pouvoir suprême, le souverain, c'est la nation ; mais dans des lois de circonstance, d... voir exécutif. Entre ces deux pouvoirs s'élève le pouvoir suprême, le souverain, c'est la nation ; mais dans des lois de circonstance, dans les lois répressives du moment, dans des lois qui ne sont applicables qu'à c...
      Speaker: Delcher
      ... ces deux décrets sa-utaires, et que la nation française prononce en souverain, et mar... fiour arrêter l'exécution de ces deux décrets sa-utaires, et que la nation française prononce en souverain, et marque les limites invariables des pouvoirs délégués ; à cet effet, que les corps é...

      Séance du mardi 20 décembre 1791

      page 268
      Speaker: Ramond
      ...hommes ; il n'est point de doute que la nation française ne peut ici, aux termes de la... ...point de doute que l'hospitalité ne tienne aux premiers fondements du droit des hommes ; il n'est point de doute que la nation française ne peut ici, aux termes de la Constitution, fondée tout entière sur les principes du droit naturel, refuser u...
      Speaker: Ramond
      ... considération également pressante : la nation française adopte, comme une base de sa ... Je vous présenterai une considération également pressante : la nation française adopte, comme une base de sa Constitution et de ses relations avec les puissances étrangères, la volonté de n...

      Séance du mardi 20 décembre 1791

      page 270
      Speaker: Basire
      ...l'on soit si fort empressé de rendre la nation française l'instrument des vengeances e... ...Worms et de Coblentz inquiètent la France. Il est bien étonnant, Messieurs, que l'on soit si fort empressé de rendre la nation française l'instrument des vengeances et de la haine de Léo-pold. (Murmures.)

      Séance du mardi 20 décembre 1791

      page 271
      ... avait été élu Grand-procu-rateur de la nation prés la haute cour nationale. quitte la tribune. (1) M. Garran-de-Coulon avait été élu Grand-procu-rateur de la nation prés la haute cour nationale.

      Séance du mardi 20 décembre 1791

      page 273
      Speaker: Bertrand
      ...lubs au royaume comme criminels de lèse-nation, et qu'ils seraient arrêtés à leur arri... ...ent, qu'ils étaient, suivant leurs propres expressions, dénoncés dans tous les clubs au royaume comme criminels de lèse-nation, et qu'ils seraient arrêtés à leur arrivée.

      Séance du mardi 20 décembre 1791

      page 276
      ...és, et ils reçurent pour réponse que la nation française ne reconnaîtrait et ne protég... ...sentèrent à l'Assemblée nationale Constituante, y furent-ils constamment repoussés, et ils reçurent pour réponse que la nation française ne reconnaîtrait et ne protégerait la révolution de Brabant, que quand elle serait faite par le peuple et pou...
      tera pas un véritable droit des nations, il faudra bien raisonner suivant le dr... tera pas un véritable droit des nations, il faudra bien raisonner suivant le droit public des gouvernements. Or, vous ne pouvez.pas, sans violer, avec l'empere...
    • Séance du mardi 20 décembre 1791, au soir

      - search term matches: (7)

      Séance du mardi 20 décembre 1791, au soir

      page 277
      Speaker: Groupilleau
      ..., l'éloignement du culte salarié par la nation, et l'esprit de sédition et de révolte ... ...iscours, leur conduite ou leur présence, inspireraient la désobéissance aux fois, l'éloignement du culte salarié par la nation, et l'esprit de sédition et de révolte et qui égareraient les esprits, seront arrêtés et conduits au chef-lieu du dépar...

      Séance du mardi 20 décembre 1791, au soir

      page 278
      Speaker: Le Pelletier de Saint-Fargeau
      ...e, qui, se vantant d'être l'élite de la nation, en sont a peine la superficie; atôme d... ...itudes-, faibles ennemis de la Constitution ou froidement indifférents pour, elle, qui, se vantant d'être l'élite de la nation, en sont a peine la superficie; atôme de peuple, imperceptible pour nous, nul aux yeux ae l'avenir.
      Speaker: Le Pelletier de Saint-Fargeau
      ...vrage imposant remplira l'attente de la nation et, semblable à Minerve, il naîtra un j... ...s si désirées, mûries dans le silence, complet dans toutes ses parties, cette ouvrage imposant remplira l'attente de la nation et, semblable à Minerve, il naîtra un jour tout armé.

      Séance du mardi 20 décembre 1791, au soir

      page 279
      Speaker: Le Président
      ..., Messieurs, sentirent l'intérêt que la nation a, aujourd'hui plus que jamais, d'envir... ... elle. Son courage sera fécondé, surtout par les vrais citoyens, qui, comme vous, Messieurs, sentirent l'intérêt que la nation a, aujourd'hui plus que jamais, d'environner ses réprésentants de l'influence auxiliaire de l'opinion publique. C'est à...

      Séance du mardi 20 décembre 1791, au soir

      page 281
      Speaker: Rouyer
      ... le sieur Benjamin Dubois de céder à la nation la propriété du port de Montmarin et de... ...ur le rapport qui lui a été fait par son comité de marine, sur l'offre faite par le sieur Benjamin Dubois de céder à la nation la propriété du port de Montmarin et des établissements qu'il y a formés, moyennant une indemnité relative à ses frais ...

      Séance du mardi 20 décembre 1791, au soir

      page 282
      Speaker: Duhem
      ... demande à l'Assemblée, je demande à la nation, si tous les Français n'ont pas, depuis... Je demande à l'Assemblée, je demande à la nation, si tous les Français n'ont pas, depuis deux ans,l'expérience du service militaire..(Eh! eh!) Je demande si Washington ...

      Séance du mardi 20 décembre 1791, au soir

      page 283
      Speaker: Lacuée
      ...ances qui leur auront 3té faites par la nation, pour leur habillement et leur petit éq... ...evront de décompte à leur sortie que dans le cas où ils. auront remboursé les avances qui leur auront 3té faites par la nation, pour leur habillement et leur petit équipement. »
    • Séance du mercredi 21 décembre 1791

      - search term matches: (3)

      Séance du mercredi 21 décembre 1791

      page 288
      Speaker: Pierre Bernard
      ... vrai de dire que les engagements de la nation prennent un caractère plus respectable ... ...re un rapport général sur l'organisation des hôpitaux : il a pensé que, s'il est vrai de dire que les engagements de la nation prennent un caractère plus respectable lorsqu'ils intéressent une classe de créanciers aussi recommandables, l'Assemblé...
      Speaker: Codet
      ...le et imposante des représentants de la nation, qui tous vont se rallier autour de la ... ...trie ; l'harmonie qui va régner entre les pouvoirs constitués, l'union fraternelle et imposante des représentants de la nation, qui tous vont se rallier autour de la patrie en danger, le courage des Français, leur naine pour la tyrannie, la justi...

      Séance du mercredi 21 décembre 1791

      page 294
      Speaker: Théodore Lameth
      ...l'échange avec l'argent. Sans doute, la nation doit accorder une confiance sans mesure... ...ivres, et ne trouvant point de valeurs inférieures, perdent jusqu'à 15 0/0 dans l'échange avec l'argent. Sans doute, la nation doit accorder une confiance sans mesure à la fidélité de l'armée et des gardes nationales volontaires ; mais le soldat ...
    • Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      - search term matches: (13)

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      page 299
      Speaker: Dalmas
      ...latif qui les a élus, mais au nom de la nation même, puisqu'ils portent le titre de grands procurateurs de la nation : et certes, l'idée de pouvoirs existan... ...cusateurs publics, mais ils les exercent non pas seulement au nom du Corps législatif qui les a élus, mais au nom de la nation même, puisqu'ils portent le titre de grands procurateurs de la nation : et certes, l'idée de pouvoirs existants sous Ces grands caractères, et sous la plénitude d'autorité et d'indépendance...

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      page 300
      Speaker: Dalmas
      ...le, comme les grands procurateurs de la nation, ils sont de plus les distributeurs de ...
      ...orange pouvoir qu'ils exér-cent, que la nation qui l'a créée vient elle-même s'y soume...
      ...eux-ci sont encore plus émi-nentes : investis de toute la représentation nationale, comme les grands procurateurs de la nation, ils sont de plus les distributeurs de sa justice, et tel est l'orange pouvoir qu'ils exér-cent, que la nation qui l'a créée vient elle-même s'y soumettre, et livrer ses plus grands intérêts au sort de ses jugements.
      Speaker: Dalmas
      ...ustice, telle est sa supériorité que la nation même doit toujours la voir au-dessus d'... {(rendre aux peuples que tel est le respect dû à a justice, telle est sa supériorité que la nation même doit toujours la voir au-dessus d'eUe.

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      page 301
      Speaker: Dalmas
      ...nds exemples sont dus, sans doute, à la nation outragée, menacée par tant de coupables... ...es moyens plus puissants que ceux de la force et de la justice nationale. De grands exemples sont dus, sans doute, à la nation outragée, menacée par tant de coupables desseins; mais à côté de ces actes de rigueur, que la nécessité, l'humanité mêm...

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      page 302
      Speaker: Dalmas
      ...nctions, le serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et d'exercer avec ... entre les mains des juges, avant d'entrer en fonctions, le serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et d'exercer avec exactitude leurs fonctions.

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      page 304
      Speaker: Guyton-Morveau
      ...e : qui est-ce qui pourra croire qu'une nation qui a supporté une masse d'impositions ... 11 n'y a pas impuissance : qui est-ce qui pourra croire qu'une nation qui a supporté une masse d'impositions et de perceptions qui s'estplevée à 769 millions dans les années qui ont précédé...

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      page 305
      Speaker: Guyton-Morveau
      ...u il faudra donner aux créanciers de la nation pour qu'ils se fassent enfin tous conna... ...enir dans une inaction forcée et pénible. Je ne parle pas seulement des délais qu il faudra donner aux créanciers de la nation pour qu'ils se fassent enfin tous connaître, à tous les agents de l'Administration pour qu'ils puissent recueillir les ...
      Speaker: Guyton-Morveau
      ...valeur des biens à la disposition de la nation. Un autre projet, relatif à ces objets ... ...alle la réunion complète des renseignements qui doivent fixer avec certitude la valeur des biens à la disposition de la nation. Un autre projet, relatif à ces objets et au mode de remboursement, a été présenté par M. Brissot (1), à la séance du 2...
      Speaker: Guyton-Morveau
      ...s efficaces, à l'effet de procurer à la nation, à une époque très prochaine, les états... ...décret : l'un pour prescrire à tous les corps administratifs les mesures les plus efficaces, à l'effet de procurer à la nation, à une époque très prochaine, les états de toutes les propriétés qui sont le gage dé ses créanciers. Le second projet f...
      Speaker: Delessart
      ...second est d'avoir trahi la cause de la nation, en diffamant solennellement, au nom du... ...onsiste à n'avoir pas envoyé à temps la loi pour le répartement de l'impôt ; le second est d'avoir trahi la cause de la nation, en diffamant solennellement, au nom du roi, dans une proclamation, la première des autorités constituées.

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au matin

      page 309
      Speaker: Delessart
      ...ur surveillance mutuelle, pour tenir la nation constamment éveillée sur ses intérêts e... ...lité nécessaire peut-être pour entretenir leur propre équilibre, pour exciter leur surveillance mutuelle, pour tenir la nation constamment éveillée sur ses intérêts et ses droits ; mais nous ne sommes point encore à cette heureuse époque. Nous av...
    • Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      - search term matches: (11)

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      page 312
      Speaker: Léopold
      ...pouvait avoir à être représentant de la nation et donnait sa démission, H exigea toute... ...yens ; mais que pour faire cesser toute discussion, il renonçait au droit qu'il pouvait avoir à être représentant de la nation et donnait sa démission, H exigea toutefois qu'on fit mention au procès-verbal que ce n'était que par le défaut de just...

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      page 313
      Speaker: Regnault-Beauearon
      nation de M. Henry, comme député du départemen... nation de M. Henry, comme député du département de la Haute-Marne à la législature, quand je considère qu'il réunit toutes les...

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      page 317
      Speaker: Gossuin
      ...stuce de ministériels, pour endormir la nation (Applaudissements.) laisser le temps à ... ...utif a substituées à une loi nécessaire et juste, ne sont qu'une illusion, une astuce de ministériels, pour endormir la nation (Applaudissements.) laisser le temps à ses ennemis d'acquérir des forces pour la subjuguer, la déchirer par des guerres...

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      page 318
      Speaker: Gossuin
      ...vous quel était le pouvoir d'une grande nation ; et cédant à la sollicitude de l'Empir... ...in aux téméraires entreprises des émigrés ; les prêtres séditieux ont appris de vous quel était le pouvoir d'une grande nation ; et cédant à la sollicitude de l'Empire, vous venez d'ordonner le remplacement des officiers qui refusent de servir le...

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      page 321
      Speaker: Forfait
      ...et d'équiper une des chasse-marée de la nation, qui servait au transport des pierres p... ... ouvrit une souscription qui, avec ses propres moyens, le mit en état d'acheter et d'équiper une des chasse-marée de la nation, qui servait au transport des pierres pour la fameuse digue de Cherbourg. Le navire est petit, mais les grandes expédit...
      Speaker: Forfait
      ... dans le port de Brest, aux frais de la nation, tout le grément et les voiles des navi...
      ... du succès de l'entreprise faite par la nation pour la recherche de M. de Lapeyrouse, ...
      ...es ports de l'Etat les secours les plus puissants. M. de Bou-gainville renouvela dans le port de Brest, aux frais de la nation, tout le grément et les voiles des navires qu'il avait équipés à son compte comme M. Dupetit-Thouars, pour faire comme ...
      ... que celui de la gloire, appelle à l'autre pôle, vous doublerez les probabilités du succès de l'entreprise faite par la nation pour la recherche de M. de Lapeyrouse, et qui a coûté un million.

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      page 322
      Speaker: Forfait
      ...qui commande les bâtiments armés par la nation pour le même objet lui a donné des inst... ...écessaires. Il a reçu de M. Laborde d'utiles renseignements. M; d'Entrecasteaux qui commande les bâtiments armés par la nation pour le même objet lui a donné des instructions pour faire concourir avec intelligence leurs opérations respectives, et...
      Speaker: Forfait
      ...ompatibles avec la dignité d'une grande nation, et jugeant d'ailleurs qu'il pourrait y... ...é ae la mariné a pensé, Messieurs, que des détails de cette espèce ne sont pas compatibles avec la dignité d'une grande nation, et jugeant d'ailleurs qu'il pourrait y avoir quelqués inconvénients à imprimer par cette disposition, à l'expédition d...
      Speaker: Forfait
      ...considérant qu'il convient à une grande nation d'encourager toutes les expéditions mar...
      ...et tous les hommes sensibles de quelque nation qu'ils soient, parce que son but princi...
      L'Assemblée nationale, considérant qu'il convient à une grande nation d'encourager toutes les expéditions maritimes qui offrent ae grandes vues d'utilité; que celle de M. Dupetit-Thouars ne...
      ... des avantages qu'elle doit procurer à la navigation, aux sciences et aux arts, et tous les hommes sensibles de quelque nation qu'ils soient, parce que son but principal est la recherche d'officiers et de marins dont la perte serait Universelleme...
      ...e, où l'honneur, après avoir dicté à la nation française le devoir de se déclarer pour...
      ...t le aroit que les hommes de toutes les nations ont aux pays incultes, et dont le comme...
      Dans un temps où la paix semblait pour quelque temps rendue à l'Europe, où l'honneur, après avoir dicté à la nation française le devoir de se déclarer pour ses anciens alliés, lui permettait d'applaudir à la fierté avec laquelle le gouvernement anglais revendiquait le aroit que les hommes de toutes les nations ont aux pays incultes, et dont le commerce, sans aucun pavillon, n'a pas encore vivifié les trésors, je formai le proje...

      Séance du jeudi 22 décembre 1791, au soir

      page 323
      ...cés, je demande aux représentants d'une nation entreprenante et généreuse, de les rend... ... tout entière aux préparatifs de l'entreprise; il y a un an que je les ai commencés, je demande aux représentants d'une nation entreprenante et généreuse, de les rendre efficaces.
    • Séance du vendredi 23 décembre 1791

      - search term matches: (20)

      Séance du vendredi 23 décembre 1791

      page 326
      Speaker: Jouffret
      la nation qui sollicite ces coupures. A l'excepti... la nation qui sollicite ces coupures. A l'exception de 4 ou 5 départements, où il y a des grandes villes, et par conséquent beauc...

      Séance du vendredi 23 décembre 1791

      page 330
      Speaker: Amy
      ...les corps religieux supprimés et que la nation remplace dans leurs droits. ...ent la valeur des offices supprimés, les autres des créances exigibles dues par les corps religieux supprimés et que la nation remplace dans leurs droits.
      Speaker: Amy
      ...apidation des deniers publics ; mais la nation qui donne à ses créanciers un gage cert... ...cette dérogation pour compenser la crainte qu'occasionnait aux créanciers la dilapidation des deniers publics ; mais la nation qui donne à ses créanciers un gage certain, qui ne met aucun retard dans ses payements, si ce n'est celui qui est néces...
      ...tte retenue envers les débiteurs. Si la nation ne faisait pas à son tour la même reten... ...on des privilèges, cela est si vrai que les domaines nationaux sont grevés de cette retenue envers les débiteurs. Si la nation ne faisait pas à son tour la même retenue, les domaines nationaux éprouveraient une dégradation sensible. Le projet que...

      Séance du vendredi 23 décembre 1791

      page 331
      Speaker: Amy
      « Considérant que la nation succédant aux dettes des divers corps s... « Considérant que la nation succédant aux dettes des divers corps supprimés, n'en doit les intérêts qu'au taux auquel ces corps les auraient payés,...
      Speaker: Amy
      ...lement sur tous les intérêts dus par la nation comme succédant au débiteur originaire,... ...ions judiciaires, les communautés d'arts et métiers, les pays d'Etats, et généralement sur tous les intérêts dus par la nation comme succédant au débiteur originaire, dans tous les cas où les débiteurs n'auraient pas été autorisés, par lettres pa...
      Speaker: Dorizy
      ...les grands principes de loyauté dont la nation française s'enorgueillit; il me semble ... ...nde opération sur laquelle repose le salut de l'Etat; il me semble qu'il blesse les grands principes de loyauté dont la nation française s'enorgueillit; il me semble qu'en même temps qu'il présente une petite économie; il est absolument injuste d...
      Speaker: Dorizy
      ...s qui furent mis à la disposition de la nation par le décret du 2 novembre 1789 ; mais...
      ...tions sans atténuer la confiance que la nation doit avoir en elle-même et dans ses rep...
      ...ers n'étaient pas supprimés, le clergé jouissait encore des biens ecclésiastiques qui furent mis à la disposition de la nation par le décret du 2 novembre 1789 ; mais, Messieurs, si le 17 juin, si le 13 juillet, si enfin le 27 août 1789, l'Assemb...
      ...supprimés, devenus créanciers de l'Etat ; qu'on ne croie pas exciter des réclamations sans atténuer la confiance que la nation doit avoir en elle-même et dans ses représentants, et qu'on puisse enfin réduire en quoi que ce soit la dette publique.

      Séance du vendredi 23 décembre 1791

      page 332
      Speaker: Dorizy
      ...bstacle invincible : car de quel œil la nation pourrait-elle voir une loi qui constitu... ...nt vous présenter incessamment un plan. Oui, Messieurs, ce serait pour vous un obstacle invincible : car de quel œil la nation pourrait-elle voir une loi qui constituerait à 4 0/0 des capitaux presque entièrement destinés à acquitter ou à rembour...
      Speaker: Dorizy
      ... cinquième sur l'intérêt que me paye la nation, et je paye sur mon acquisition des int... ... paye l'impôt foncier sur l'immeuble que j'ai acquis ; je supporte la retenue du cinquième sur l'intérêt que me paye la nation, et je paye sur mon acquisition des intérêts rigoureux, j'éprouve des retards inévitables dans ma liquidation ; je souf...
      Speaker: Lagrévol
      ...ion toute contraire, parce que c'est la nation qui est intéressée? Je ne le pense pas, Messieurs, et j'ose dire qu'à cet égara la nation n'est pas dans une situation différente... ...ité; mais ces lois, d'une si grande justice, doivent-elles recevoir une application toute contraire, parce que c'est la nation qui est intéressée? Je ne le pense pas, Messieurs, et j'ose dire qu'à cet égara la nation n'est pas dans une situation différente de celle d'un père de famille : elle doit, il lui est dû; elle a des biens, ell...

      Séance du vendredi 23 décembre 1791

      page 333
      Speaker: Lagrévol
      ...prix qu'ils donnent des héritages et la nation ne gagne jamais rien. ...urs ne manquent pas de faire entrer en considération cette non-retenue, dans le prix qu'ils donnent des héritages et la nation ne gagne jamais rien.
      Speaker: Lagrévol
      ...e cas. les lois ne doivent atteindre la nation et qu'elles ne doivent retenir sur les ...
      ...core que la retenue doit être faite. La nation s'est mise à la place des débiteurs ; l...
      Aussi nul doute que, dans ce cas. les lois ne doivent atteindre la nation et qu'elles ne doivent retenir sur les intérêts des sommes dues aux titulaires d'offices non liquidés. Quant aux dettes...
      ...t pays d'Etats, des communautés, corporations, etc, il est bien moins douteux encore que la retenue doit être faite. La nation s'est mise à la place des débiteurs ; les débiteurs auraient pu retenir, quand même les non-retenues auraient été stipu...
      Speaker: Lagrévol
      ... La conséquence est fausse de ce que la nation aurait payé à Pierre 1,000 livres au-de...
      ...e lui doit ; d'autre part, de ce que la nation a méconnu son droit, ae ce qu'elle a fa...
      ...rement encore les administrateurs de la nation, comptables de toutes nos actions, de t...
      ...et qui ont apporté peut-être plus de zèle, va devenir pire, c est une injustice. La conséquence est fausse de ce que la nation aurait payé à Pierre 1,000 livres au-dessus de ce qu'elle lui devait : elle ne ferait pas à Jean une injustice, en ne lui payant au juste que ce qu'elle lui doit ; d'autre part, de ce que la nation a méconnu son droit, ae ce qu'elle a fait une erreur et même une faute, s'ensuit-il nécessairement qu'elle doit continu...
      ...s nous faire ounlier qu'en fait de finances surtout, nous sommes plus particulièrement encore les administrateurs de la nation, comptables de toutes nos actions, de toutes nos opérations.
      Speaker: Saladin
      ...u que les plus pressants intérêts de la nation parlassent, pour déterminer l'Assemblée... ... supprimés, faisait leur fortune, leur état, leurs moyens d'existence. Il a fallu que les plus pressants intérêts de la nation parlassent, pour déterminer l'Assemblée constituante à les en priver; et le capital que vous leur procurez aujourd'hui,...
      Speaker: Saladin
      ...e leur propriété, et c'est parce que la nation n'a pas pu leur payer cette juste, cett... ...ait non point une rentej mais une préalable et juste indemnité de la privation de leur propriété, et c'est parce que la nation n'a pas pu leur payer cette juste, cette préalable indemnité qu'elle ne leur restituerait _pas aujourd'hui l'intérêt du...
  • Tome 37 : Du 2 au 28 janvier 1792 showing 10 of 53 results view all
    • Séance du lundi 2 janvier 1792

      - search term matches: (19)

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page
      Speaker: Dorizy
      ...un membre de l'Assemblée qui offre m la nation-un assignat de 100 livres: cette lettre... , secrétaire, fait lecture d'une lettre d'un membre de l'Assemblée qui offre m la nation-un assignat de 100 livres: cette lettre est ainsi
      Speaker: Dorizy
      ...e ma gloire n'est autre que celle de la nation, ma félicité autre que celle de ma patr... ...ussi inévitable que je la crois juste. Soyez persuadé, Monsieur le Président, que ma gloire n'est autre que celle de la nation, ma félicité autre que celle de ma patrie, et que ma jouissance est celle de taire mon nom. » {Applaudissements.)

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 3
      Speaker: Le Président
      ...islateurs, les conquêtes réservées à la nation française, les seules dont l'amour d'un... ...r les peuples asservis ; et d'élever à la liberté de nouveaux autels. Voilà, législateurs, les conquêtes réservées à la nation française, les seules dont l'amour d'une véritable gloire puisse inspirer encore le désir aux amis de la justice et de ...
      Speaker: Dieudonné
      ...eur et mettre à couvert l'intérêt de la nation, en interprétant ce décret. Et c'est po... ... décret du 7 avril 1791. Votre comité a pensé que vous deviez prévenir cette erreur et mettre à couvert l'intérêt de la nation, en interprétant ce décret. Et c'est pour parvenir à ce but qu'il m'a chargé de vous proposer le projet de décret suiva...

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 4
      Speaker: Dieudonné
      ...er le recouvrement des sommes dues à la nation, et affectées par un privilège spécial ... ...exige que l'agent du Trésor public fasse les plus promptes diligences pour assurer le recouvrement des sommes dues à la nation, et affectées par un privilège spécial sur ces maisons ; et que cependant la marche du même agent est embarrassée, et m...
      Speaker: Guyton-Morveau
      ... vous laissez perdre l'hypothèque de la nation. L'Etat court grand risque de perdre sa... ...urgent que cette affaire, et si vous né rendez pas le décret qu'on vous propose, vous laissez perdre l'hypothèque de la nation. L'Etat court grand risque de perdre sa créance par le moindre délai, et il est instant de mettre opposition à la vente...
      ...ment une classe utile et précieuse à la nation. Attachés à leurs travaux par des salai... Les ouvriers d'es ports et arsenaux forment une classe utile et précieuse à la nation. Attachés à leurs travaux par des salaires fixes et déterminés^ qui, malgré l'accroissement successif du prix de tous l...

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 5
      Speaker: Granet
      ...ier des arsenaux étant à la solde de la nation, et la subsistance en nature faisant pa...
      ...n quotidienne de pain, de la part de la nation, par une retenue du prix sur son salair...
      Pour résumer ces motifs, votre comité vous observe : 1° que le marin et l'ouvrier des arsenaux étant à la solde de la nation, et la subsistance en nature faisant partie de la solde, il a droit, ainsi qUe le soldat! des troupes de terre et de mer, à une distribution quotidienne de pain, de la part de la nation, par une retenue du prix sur son salaire ; 2° que le renvoi du payement, après l'expiration ae chaque mois ou après le ...

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 6
      Speaker: Ramond
      ...La constitution des représentants de la nation en Assemblée nationale constituante dat... ...s les premiers jours de janvier, les Français avaient ré- " digé leurs cahiers. La constitution des représentants de la nation en Assemblée nationale constituante date du mois de juin; la double. représentation de ce que l'on appelait alors le . ...
      Speaker: Reboul
      ... espace dé 200 ans pour que toutes, les nations de l'Europe adoptassent le même calendr...
      ... et qui est commun à presque toutes les nations. (Applaudissements.)
      ...ns doute la plus glorieuse de notre Révolution ; mais j'observe qu'il a fallu un espace dé 200 ans pour que toutes, les nations de l'Europe adoptassent le même calendrier, le calendrier Grégorien.. 11 ne faudrait pas, par un enthousiasme mal entendUj troubler l'ordre établi depuis longtemps et qui est commun à presque toutes les nations. (Applaudissements.)

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 8
      Speaker: Gensonné
      ...te conspiration; qu'ils ont calomnié la nation, ses représentants et son roi; tenté d'... ...rté de leur patrie; I que des princes français se sont déclarés les chefs de cette conspiration; qu'ils ont calomnié la nation, ses représentants et son roi; tenté d'élever des doutes sur la sincérité de l'acceptation que Louis XVI a solennelleme...

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 9
      Speaker: Gensonné
      ...mpagnés ou suivis, que les agents de la nation auprès des puissances étrangères ont dû... ...claircissements relatifs auxdits complots, et aux circonstances qui les ont accompagnés ou suivis, que les agents de la nation auprès des puissances étrangères ont dû lui faire parvenir; comme aussi de dénoncer à l'Assemblée nationale ceux d'entr...
      Speaker: Leremboure
      ... crime de trahison. D'un autre côté, la nation reconnaissante a consacré aux grands ho... ...ute cour nationale va juger incessamment ceux de ces chefs qui sont coupables du crime de trahison. D'un autre côté, la nation reconnaissante a consacré aux grands hommes qui ont illustré ou servi leur patrie, un monument digne d'eux. M. Vaublanc...
      Speaker: Leremboure
      ...e la loi, et les chefs qui outragent la nation vivraient dans l'opulencé, dans les cou... ... les hommes ne liseht pas. Leurs agents subalternes tomberaient sous le glaive de la loi, et les chefs qui outragent la nation vivraient dans l'opulencé, dans les cours des princes étrangers. Non, Messieurs, il faut les atteindre jusque dans leur...

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 10
      Speaker: Couthon
      ... conspiration ;* qu'ils ont calomnié la nation, ses représentants et son roi; tenté d'... ...té de leur patrie : que des princes français se sont déclarés les chefs de cette conspiration ;* qu'ils ont calomnié la nation, ses représentants et son roi; tenté d'élever des doutes sur la sincérité de l'acceptation que. Louis XVI a solennellem...

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 14
      Speaker: Bertrand
      ...La gloire, l'intérêt et la sûreté de la nation me commandaient donc impérieu-• sement ... ...il est impossible de se charger du commandement d'une flotte ou. d'une escadre. La gloire, l'intérêt et la sûreté de la nation me commandaient donc impérieu-• sement de ne négliger aucun des moyens possibles pour conserver à la France, la réalité...

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 15
      Speaker: Bertrand
      ..., et que j'ai perdu la " confiance delà nation» Non, Messieurs,je ne-l'ai point trahie... ...oi, surprendre la religion du Corps législatif, et en imposer au peuple français, et que j'ai perdu la " confiance delà nation» Non, Messieurs,je ne-l'ai point trahie et je ne la trahirai jamais cette confiance précieuse, seule récompense digne d...

      Séance du lundi 2 janvier 1792

      page 21
      ...isposé aussi légèrement des fonds de la nation. ...s leurs appointements. Le ministre de la marine ne peut donc s'excuser d'avoir disposé aussi légèrement des fonds de la nation.
    • Séance du lundi 9 janvier 1792

      - search term matches: (25)

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 170
      Speaker: Deliars
      ...u seul caractère de représentants de la nation conférant avec les représentés et recev... ...renvois aux comités correspondant à chaque objet et, par là, nous nous bornons au seul caractère de représentants de la nation conférant avec les représentés et recevant les comptes de leurs administrateurs.

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 172
      Speaker: Héranlt-de-Séchelles
      ...des Français qui le portent, et dont la nation ne peut souffrir l'existence dans une c...
      ...ême temps qu'il faut nous présenter aux nations étrangères dans l'attitude convenable, ...
      ...ir d'un allié de proscrire, à la première réquisition, ce signe de la rébellion des Français qui le portent, et dont la nation ne peut souffrir l'existence dans une contrée aussi voisine. Si cette cocarde subsiste encore en Brabant, n'en accusons...
      ...notre pouvoir exécutif. Telle est notré position unique dans l'histoire, qu'en même temps qu'il faut nous présenter aux nations étrangères dans l'attitude convenable, nous sommes condamnés à faire marcher un pouvoir exécutif, que nous devons sauve...
      Speaker: Hérault-de-Séchelles
      ...ons-lui en opposition à cette caste une nation, et Léopold verra que l'alliance de cette nation vaut mieux pour lui que les éloges de c... ...térêt qu'elle regarde comme l'intérêt de tous les privilégiés de l'Europe. Montrons-lui en opposition à cette caste une nation, et Léopold verra que l'alliance de cette nation vaut mieux pour lui que les éloges de cette caste. Il renoncera aux vaines complaisances qu'il a pour elle ; déjà la né...
      Speaker: Hérault-de-Séchelles
      ...ait ce que vous ordonne l'honneur de la nation française. (.Applaudissements.) ...tous les cas, si Léopold ne sait pas ce que son intérêtlui ordonne, vous aurez fait ce que vous ordonne l'honneur de la nation française. (.Applaudissements.)

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 173
      Speaker: Rougier-La-Bergerie
      ...nces, d'être économes des deniers de la nation. Car, Messieurs, la bienfaisance publiq... ...bienfaisants et sensibles, et des législateurs forcés par l'empire des circonstances, d'être économes des deniers de la nation. Car, Messieurs, la bienfaisance publique consiste moins à donner beaucoup qu'avec discernement et en connaissance de c...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 176
      Speaker: Jaucourt
      ...employer mon épée qu'à la défense de la nation, de la loi et du roi. (Vifs applaudisse... ...âton que son ministre m'a remis, et je réitère entre vos mains, Messieurs, de n'employer mon épée qu'à la défense de la nation, de la loi et du roi. (Vifs applaudissements.)
      Speaker: Gohier
      ...es excès du despotisme, qui divisait la nation en esclaves et en tyrans. Notre Constit... ... n'est point à ce respect idolâtre, qui, sous l'ancien régime, favorisait tous les excès du despotisme, qui divisait la nation en esclaves et en tyrans. Notre Constitution cesserait d'être celle d'un peuple libre, si elle défendait d'examiner les...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 177
      Speaker: Gohier
      ... la Constitution, les criminels de lèse-nation. ... prévenus d'attentat et de complot contre la sûreté générale de l'Etat et contre la Constitution, les criminels de lèse-nation.
      Speaker: Gohier
      ...ns constitutionnelles qui assurent à la nation un tribunal d'autant plus propre à effr... Voilà les dispositions constitutionnelles qui assurent à la nation un tribunal d'autant plus propre à effrayer les grands criminels, que les jurés, que les magistrats qui doivent le comp...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 178
      Speaker: Gohier
      ... sans doute, si le grand tribunal de la nation est indignement travesti dans une commi... La liberté publique, dit-on, est en danger. Oui, sans doute, si le grand tribunal de la nation est indignement travesti dans une commission extraordinaire et livré à tous ses monstrueux abus ; et le corps qui accus...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 179
      Speaker: Gohier
      ...morale ne souillera point le code d'une nation libre. Non, Messieurs, une décision aussi immorale ne souillera point le code d'une nation libre.
      Speaker: Gohier
      ...dre l'exercice odieux, qu'à éclairer la nation sur l'inconvénient de ce pouvoir qu'il ... ...le de sauver, ne parviendrait donc, par l'injuste usage de son veto, qu'à eh rendre l'exercice odieux, qu'à éclairer la nation sur l'inconvénient de ce pouvoir qu'il ne lui est permis d'employer qu au nom au peuple, et pour ses véritables intérêt...
      Speaker: Gohier
      ...iant en quelque sorte avec ceux dont la nation s'est déclarée, accusatrice.; t* ...ouloir arrêter le cours de la justice et de la vengeance des lois, en s'identi-fiant en quelque sorte avec ceux dont la nation s'est déclarée, accusatrice.; t*

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 180
      Speaker: Lagrévol
      ...tout ce qui concerne les crimes de lèse nation; c'est lui seul qui appelle la haute co... ...us y trouvons, Messieurs, la preuve de l'indépendance du Corps législatif, dans tout ce qui concerne les crimes de lèse nation; c'est lui seul qui appelle la haute cour nationale^ c'est lui qui lui donne son mouvement, et on lui contesterait le d...
      Speaker: Lagrévol
      ...endre sa puissance sur les ruines de la nation? il était donc juste, il était prudent ...
      ...onner au roi le droit d'empêcner que la nation fût vengée.
      ..., et serait-il contre nature que dans le nombre il se trouvât un roi jaloux d'étendre sa puissance sur les ruines de la nation? il était donc juste, il était prudent de ne pas donner au roi le droit d'empêcner que la nation fût vengée.
      Speaker: Lagrévol
      ... au décret d'accusation, intéressent la nation seule, abstraction faite du pouvoir exé...
      ... l'ordre, et à la surveillance; que; la nation seule, dans ces délits, était attaquée,...
      ...cule qui tournerait au déshonneur de la nation. En un mot, le décret d'accusation et l...
      ... part, Messieurs, on a considéré et avec justice que les délits qui donnent lieu au décret d'accusation, intéressent la nation seule, abstraction faite du pouvoir exécutif, dont les fonctions sont circonscrites à l'exécution des lois, au maintien de l'ordre, et à la surveillance; que; la nation seule, dans ces délits, était attaquée, outragée, et qu'elle seule devait se défendre et faire poursuivre les coupables...
      ...uivis ? Rien qu'une tyrannie contre ceux qui en auraient été frappés, et un ridicule qui tournerait au déshonneur de la nation. En un mot, le décret d'accusation et la haute cour nationale sont rendus et établis pour le même fait, ils ont une cor...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 181
      Speaker: Gérardin
      La nation, Messieurs, a cru devoir ajouter au pou... La nation, Messieurs, a cru devoir ajouter au pouvoir législatif, dont l'exercice vous est exclusivement délégué, la puissance te...
      Speaker: Gérardin
      ...es par M. le ministre de la justice. La nation, pour se convaincre de l'égalité des pe... ...s nécessaires et prescrites par la loi, pour le mettre en activité, ont été prises par M. le ministre de la justice. La nation, pour se convaincre de l'égalité des peines, attend que la loi ait frappé les hommes, qui, jusqu'à présent, s'étaient t...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 191
      ...achée au représentant héréditaire de la nation, qui peut refuser, termoyer et faire à ... ...oit pas être regardé cOmme un acte de purè cérémonie ; c'est une prérogative attachée au représentant héréditaire de la nation, qui peut refuser, termoyer et faire à cet égard tout Ce que bon lui semble, sans néanmoins qu'il lui soit permis de po...
      ...t, les plus grands ennemis connus de la nation ; des princes qui cherchent à allumer l... Or, les accusés qui.sont mis en état d'accusation dans ce moment, sont, les plus grands ennemis connus de la nation ; des princes qui cherchent à allumer le feu de la guerre dans toutes les parties de l'Europe, qui fomentent une guerre...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 192
      ...tion, qui a tant coûté â construire; la nation a le droit d'attendre de vous que vous ... ...isse un jour s'appuyer de votre silence, pour renverser l'édifice.de la Constitution, qui a tant coûté â construire; la nation a le droit d'attendre de vous que vous lui en garantissiez la solidité et la durée, et vous l'avez juré.
      ...posant caractère de représentants d'une nation qui veut être libre ou mourir, ont-ils ... Gomment certains d'entre vous, Messieurs, avec l'imposant caractère de représentants d'une nation qui veut être libre ou mourir, ont-ils pu concevoir lidée d'anéantir ou d'atténuer les effets de vos décrets d'accusati...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 193
      ...cipale partie de leur Empire, et que la nation n'est à leurs yeux que leur seconde fam... ... rendre, vous prouverait de plus en plus que, pour les rois, la cour est la principale partie de leur Empire, et que la nation n'est à leurs yeux que leur seconde famille. Qu'auraient alors à craindre des princes rebelles, des ministres prévarica...
      ... sans méconnaître ses devoirs envers la nation entière, nous ne pourrions, nous, sans méconnaître les droits de la nation, présenter ces mêmes décrets à la sanct... ...un usage illégal, et que, comme il ne pourrait refuser sa sanction à ces décrets sans méconnaître ses devoirs envers la nation entière, nous ne pourrions, nous, sans méconnaître les droits de la nation, présenter ces mêmes décrets à la sanction royale.

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 196
      ...ent civique, dignes représentants ae la nation, vous ne seriez pas à demi fidèles au s... Sans cette opération vraiment civique, dignes représentants ae la nation, vous ne seriez pas à demi fidèles au serment que vous avez fait sur cette tribune. Que les froids patriotes croient av...
      ...essent les intérêts et les droits de là nation, non pas pour les corriger à l'instant ... ... de faire remarquer, dans la Constitution, des vices qui la déprécient ou qui blessent les intérêts et les droits de là nation, non pas pour les corriger à l'instant et sans àttendre l'époque de la revision,'mais pour empêcher que, par des décret...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 197
      ...nnant à plus de 700 représentants de la nation française le pouvoir de faire des lois,... ...ce une première observation sur cette partie de la prérogative royale qui, en donnant à plus de 700 représentants de la nation française le pouvoir de faire des lois, attribue en même temps à un seul de ces représentants, le droit de les paralyse...
      ...tif, sans l?éclairer; c'est affliger la nation sur ses maux, sans lui laisser l'espoir... ...le vice, sans en présenter le remède, c'est tracasser, harceler le Corps législatif, sans l?éclairer; c'est affliger la nation sur ses maux, sans lui laisser l'espoir de les guérir. Je suis donc forcé à la digression, de soumettre en passant à l'...
      ...e le droit qu'a tout représentant dé la nation de mûrir à l'avance, par la liberté des... ...ue le titre de la revision réserve à d'autres législatures; je ne réclame ici que le droit qu'a tout représentant dé la nation de mûrir à l'avance, par la liberté des opinions publiques, le grand œuvre, l'œuvre si nécessaire cle la revision sur t...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 199
      ...on au nom du Corps législatif, ou de la nation-qu'il représente; c'est avoir, enfin, a... ...gents par lesquels cette responsabilité soit poursuivie ; c'est y diriger l'action au nom du Corps législatif, ou de la nation-qu'il représente; c'est avoir, enfin, auprès dé cette cour, des grands procurateurs, faisant les fonctions d'accusateur...

      Séance du lundi 9 janvier 1792

      page 200
      ...aira de traiter comme criminels de lèse-nation? Ne réunira-t-il pas enfin à cet égard ... ...tribunal? naura-t-il pas en ses mains le sort de tous les individus qu'il lui plaira de traiter comme criminels de lèse-nation? Ne réunira-t-il pas enfin à cet égard tous les pouvoirs? Et vous savez, Messieurs, que c'est en cela que consiste le d...
    • Séance du mardi 10 janvier 1792, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au matin

      page 201
      Speaker: Carez
      Lagarde, coûtait à la nation 400 et quelques mille livres. Vous devi... Lagarde, coûtait à la nation 400 et quelques mille livres. Vous deviez penser, Messieurs, que cette dénonciation de M. Johannot aurait au moins évei...
      Speaker: Carez
      ...tiers font des offres avantageuses a la nation, il n'y a pas une négligence coupable à... Or, je demande si, lorsque plusieurs papetiers font des offres avantageuses a la nation, il n'y a pas une négligence coupable à ne pas s'en occuper, surtout dans un moment où nous devons plus que jamais mett...

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au matin

      page 202
      Speaker: Delacroix
      ...r confirmé un marché désavantageux à la nation ; il paraît aussi que votre comité n'es...
      ... responsabilité, doit faire raison à la nation de la somme dont elle aurait pu profite...
      ...pporter la perte qu'il âura causée à la nation, pour avoir donné un avis contraire. (A...
      ...l me paraît que le ministre est coupable, et qu'on peut lui reprocher ici d'avoir confirmé un marché désavantageux à la nation ; il paraît aussi que votre comité n'est pas tout à fait exempt de reproches; car je crois avoir entendu aire par le pr...
      ...st Refendu de donner aucurt avis ni décision ; et certes, si le ministre sous sa responsabilité, doit faire raison à la nation de la somme dont elle aurait pu profiter par fin marché plus avantageux, il me semble que votre comité doit au moins pa...
      ...ements.) ; c'est-à-dire que1 votre comité doit contribuer avec le ministre, à supporter la perte qu'il âura causée à la nation, pour avoir donné un avis contraire. (Applaudissement dans les tribunes.) '
      Speaker: Carez
      ...a donné une préférence ruineuse pour la nation ; cette fabrication pouvait être confié... ...nt lui donner lë total de toutes les parties d'assignats, c'est parce qu'on lui a donné une préférence ruineuse pour la nation ; cette fabrication pouvait être confiée, je ne dis pas à M. Johannot, parce que M. Johannot est très éloigné de Pans, ...
      ...cette dépense aurait été perdue pour la nation si Mmo . Lagarde n'avait pas été chargé... ... Lagarde ; et on fit à l'instant même une dépense ae 100,000 livres. Messieurs, cette dépense aurait été perdue pour la nation si Mmo . Lagarde n'avait pas été chargée de suite de la fabrication des assignats de 5 .livres ; car c'était alors, la ...

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au matin

      page 205
      Speaker: Lamarque
      ...x qu'elle doit avoir dans la suite, ,1a nation même serait trompée et les avantages in... ...s effets plutôt que par ses principes; par ses succès actuels plutôt que par Ceux qu'elle doit avoir dans la suite, ,1a nation même serait trompée et les avantages innombrables de cette institution constitutionnelle seraient méconnus. Inconvénien...

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au matin

      page 207
      Speaker: Condorcet
      ... celui de la très grande majorité de la nation, et il n'y aurait pas à avoir la moindr... ...es juges de paix fussent du même parti, alors il serait évident que ce parti est celui de la très grande majorité de la nation, et il n'y aurait pas à avoir la moindre inquiétude. Je demanderais donc que le comité de législation voulût bien exami...
    • Séance du mardi 10 janvier 1792, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du mardi 10 janvier 1792, au soir

      page 215
      Speaker: Delacroix
      ...dressé a lui et aux représentants de la nation. Messieurs, je crois que si le roi rece... ... mais.Je. demande si elle trouverait bon. que le roi décachetât seul un paquet adressé a lui et aux représentants de la nation. Messieurs, je crois que si le roi recevait un semblable paquet, par ce fait que l'Assemblée aurait sur ce paquet les m...
    • Séance du mercredi 11 janvier 1792

      - search term matches: (12)

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 221
      Speaker: Rühl
      ...on contingent à la dette commune, à une nation aimable et généreuse, en lui adressant ... ... bien qu'étranger à la France, je me félicite de trouver une occasion d'offrir mon contingent à la dette commune, à une nation aimable et généreuse, en lui adressant un ouvrage qui peut être utile à l'espèce humaine.

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 225
      Speaker: Tarbé
      ...ent réprénensible et criminelle de lèse-nation, si, lorsque le fer et le feu ravageaie... Jamaïque et aux Etats-Unis d'Amérique, elle se serait rendue véritablement réprénensible et criminelle de lèse-nation, si, lorsque le fer et le feu ravageaient la colonie, elle n'eût demandé assistance et secours à tous ceux de qui elle ...
      Speaker: Tarbé
      ...té fait sur ce que ces mots sacrés « la nationx la loi, le roi » ont été effacés dans l... Nous ne ferons que vous rappeler également le reproche qui lui a été fait sur ce que ces mots sacrés « la nationx la loi, le roi » ont été effacés dans la salle préparée pour ses séances. Vous avez présent encore à l'esprit ce que le...

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 227
      Speaker: Charles Tarbé
      ...des rois pour établir le despotisme des nations. (Murmures et exclamationsJ) Mais il y ... ...nts et murmures.) Sans doute, Messieurs, nous n'avons pas détruit Je despotisme des rois pour établir le despotisme des nations. (Murmures et exclamationsJ) Mais il y a plus, Messieurs, si la loi du 24 septembre dernier n'existait pas, quel lien a...

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 228
      Speaker: Charles Tarbé
      ...chargement ferait partie du prêt que la nation se trouvera dans la nécessité de faire ... ... en ce moment, et dont votre comité vous présenterait l'aperçu. La valeur de ce chargement ferait partie du prêt que la nation se trouvera dans la nécessité de faire à la colonie; et les commissaires civils seraient autorisés à en faire la distri...

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 229
      Speaker: Charles Tarbé
      ...l est du devoir des représentants de la nation de resserrer de plus en plus les liens ... « Enfin qu'il est du devoir des représentants de la nation de resserrer de plus en plus les liens d'affection et de confiance qui doivent unir les colonies à la métropole.

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 231
      Speaker: Tarbé
      ... de la vérité l'exige ; l'intérêt de la nation l'exige aussi. (Quelques applaudissemen... ... mais la totalité des pièces soit imprimée ; je le demande, Messieurs, l'intérêt de la vérité l'exige ; l'intérêt de la nation l'exige aussi. (Quelques applaudissements.)

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 233
      Speaker: De Narbonne
      ...re, en présence des représentants de la nation, un témoignage éclatant au couràge et a... ...ge sur l'état des frontières et des dispositions de l'armée, j'ai besoin de rendre, en présence des représentants de la nation, un témoignage éclatant au couràge et au patriotisme des garnisons que j'ai visitées; et cette manière de commencer le ...

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 243
      ...si elle daigné se rendre à mes vœux, la nation française lui devra le salut de Saint-D... ...Votre Excellence* et de lui demandér des secours. Les besoins sont urgents ; et si elle daigné se rendre à mes vœux, la nation française lui devra le salut de Saint-Domingue et sa reconnaissance sera infinie.
      « La nation anglaise a constamment été généreuse et... « La nation anglaise a constamment été généreuse et magnanime ; je suis persuadé qu'elle ne se démentira pas dans cette occasion, e...

      Séance du mercredi 11 janvier 1792

      page 250
      ...ra amené, soit à bord du bâtiment de la nation qui se trouvera dans le rade où le navi... ...nus, ne pourra être débarqué et restera consigné, soit à bord du navire qui l'aura amené, soit à bord du bâtiment de la nation qui se trouvera dans le rade où le navire aura mouillé ;
    • Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      - search term matches: (4)

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      page 335
      Speaker: Gérardin
      position de la nation, et de la justification du versement qu... position de la nation, et de la justification du versement qu'on a du faire dans les différentes caisses publiques, du numéraire qui en est p...

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      page 336
      Speaker: Albitte
      ...alomnie, avait perdu la confiance de la nation (1). Je demande que ce projet de décret... ...ne Vous a proposé de déclarer que ce ministre, coupable dé prévarication et de calomnie, avait perdu la confiance de la nation (1). Je demande que ce projet de décret soit mis incessamment à l ordre du jour, car il serait contraire à tous les pri...

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au matin

      page 339
      Speaker: Soret
      « Les sacrifices dont la nation doit payer le prix sont ceux qui naisse... « Les sacrifices dont la nation doit payer le prix sont ceux qui naissent des pertes qu'on éprouve en défendant la patrie. »
      Speaker: Dorizy
      ...de lèse-majesté royale et celui de lèse-nation. ...'un homme de loi qui fait hommage à l'Assemblée d'une dissertation sur le crime de lèse-majesté royale et celui de lèse-nation.
    • Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      - search term matches: (6)

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      page 346
      Speaker: Castel
      « Considérant les services rendus à la nation par Honoré-Gabriel Riquetti-Mirabeau, d... « Considérant les services rendus à la nation par Honoré-Gabriel Riquetti-Mirabeau, décrète que. les frais de ses funérailles seront acquittés par le Trésor public. ...

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      page 347
      Speaker: Le curé de Choue
      ... à 1 indulgence des représentants de la nation, quand même une démarche indiscrète pou... ...exécuter le décret avec une joie respectueuse, auraient au moins quelques droits à 1 indulgence des représentants de la nation, quand même une démarche indiscrète pourrait autoriser en apparence à prendre le change sur leurs motifs et la droiture...

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      page 348
      Speaker: Lecointe-Puyraveau
      ...e le serment : oui, représentants de la nation, nous le jurons dans le temple auguste ... ...raîtres ; qu'enfin, il n'est point de grâce pour eux. Aussi, nous venons en faire le serment : oui, représentants de la nation, nous le jurons dans le temple auguste de la liberté ! oui, nous le jurons sur nos armes, de ne rentrer dans nos foyers...

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      page 349
      Speaker: Caminet
      « Considérant qu'il est utile à la nation, et conforme aux usages d'amitié et de ... « Considérant qu'il est utile à la nation, et conforme aux usages d'amitié et de bon voisinage, pratiqués depuis longtemps, entre elle et ladite république, de d...
      Speaker: Chéron-La-Brayère
      ...avoir s'il est utile ou avantageux à la nation d'aliéner ou non aliéner ses forêts, dé... ... jusqu'à ce qu'il ait été statué sur l'ajournement à un mois de la question de savoir s'il est utile ou avantageux à la nation d'aliéner ou non aliéner ses forêts, décrète qu'il n'y a lieu à délibérer sur la proposition de charger les procureurs-...

      Séance du jeudi 12 janvier 1792, au soir

      page 352
      Speaker: Aubert-Dubayet
      ...é ; il est négligé honteusement pour la nation française. ...résenter une digue redoutable aux Anglais. Le commerce de l'Inde est très négligé ; il est négligé honteusement pour la nation française.
    • Séance du vendredi 13 janvier 1792

      - search term matches: (50)

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 357
      Speaker: Le Secrétaire
      ... : «.....S'il y avait un ministre de la nation française, je prêterais entre ses mains... , continuant la lecture : «.....S'il y avait un ministre de la nation française, je prêterais entre ses mains le serment civique et le prierais de m'avancer les fonds nécessaires pour me re...

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 358
      Speaker: Ruet
      ...l existe d'autres biens sur lesquels la nation a droit de recourir et qu'il ne faut pr... ...té a trouvé des difficultés à y placer le bureau de comptabilité. On assure qu il existe d'autres biens sur lesquels la nation a droit de recourir et qu'il ne faut prendre possession de l'hôtel de Sérilly qu'avec des réserves.

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 360
      Speaker: Ruet
      ...tel et sur les droits que peut avoir la nation de se pourvoir contre la cession qui en... ...rovisoire fait à l'hôtel de Sérilly ne préjugera rien sur la propriété de cet hôtel et sur les droits que peut avoir la nation de se pourvoir contre la cession qui en a été faite au roi, et sur tous autres biens de M. de Sérilly.

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 363
      Speaker: Cavellier
      ...sonne, s'était rendu coupable envers la nation, les représentants et le roi : en consé...
      ...de la marine a perdu la confiance de la nation.
      ...né son service; ayant accordé des congés dans un temps où il n'en était du à personne, s'était rendu coupable envers la nation, les représentants et le roi : en conséquence, votre comité considérant que l'Assemblée nationale devant être également...
      ... l'honneur de vous proposer, et qui consiste à déclarer au roi que son ministre de la marine a perdu la confiance de la nation.
      Speaker: Beugnot
      ...on du roi, le ministère appartient à la nation. Ce serait compromettre la nation elle-même, que de les environner de tan... ...ans et celui d'esclaves, cependant si les places du ministère sont à la nomination du roi, le ministère appartient à la nation. Ce serait compromettre la nation elle-même, que de les environner de tant d'inquiétudes qu'il leur fût impossible de remplir leur place. Ainsi nous ne d...
      Speaker: Beugnot
      ...de la marine a perdu la confiance de la nation, c'est-à-dire dé prononcer contre lui l... Votre comité vous propose de déclarer que le ministre de la marine a perdu la confiance de la nation, c'est-à-dire dé prononcer contre lui la plus grave des censures. Vous êtes justes, vous voulez donc, par-dessus toutes...
      Speaker: Beugnot
      ... part un délit léger, que d'endormir la nation dans une sécurité parfaite, que de la t... ...es d'administration que par les yeux des ministres ; et ce ne serait pas de leur part un délit léger, que d'endormir la nation dans une sécurité parfaite, que de la tromper sur l'état de ses forces navales et militaires.

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 364
      Speaker: Beugnot
      ...on ^ministre a perdu la confiance de la nation ! Je laisse à vôtre sagesse à juger si ... ...-champ la mesure extrême que vous propose votre comité, de déclarer au roi que son ^ministre a perdu la confiance de la nation ! Je laisse à vôtre sagesse à juger si l'inculpation est suffisamment justifiée, si elle a acquis, à tous les yeux et d...

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 365
      Speaker: Beugnot
      ...'Assemblée nationale de l'opinion de la nation, et je consulterai celle-ci. ... voix de plus ou de moins peut emporter la balance, je distingue même celle dé l'Assemblée nationale de l'opinion de la nation, et je consulterai celle-ci.
      Speaker: Beugnot
      ... ministres ont perdu la confiance de la nation s'étend sur le ministère et elle perd c...
      ...de sa présence un .ministère décrié; la nation trouve donc dans chaque ministre le pre...
      ...tabli chez un peuple voisin. Dans un tel ordre de choses, la déclaration que les ministres ont perdu la confiance de la nation s'étend sur le ministère et elle perd ce caractère de personnalité, de passion, quand elle ne frappe que sur l'individu...
      ...ère honnête et éclairé, de même qu'un homme bien famé ne voudrait point appuyer de sa présence un .ministère décrié; la nation trouve donc dans chaque ministre le premier garant de la conduite de ses collègues (Murmures.), et j'abuserais de vos m...
      Speaker: Rouyer
      ..., ou, pour mieux dire, du crime de lèse-nation, car c est elle qu'il a voulu trahir. E... Le ministre Bertrand est accusé devant vous au crime de forfaiture, ou, pour mieux dire, du crime de lèse-nation, car c est elle qu'il a voulu trahir. En effet, vous avez entendu, à. deux différentes reprises, ses moyens de justific...

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 367
      Speaker: Rouyer
      ...n doive louer son mensonge ou venger la nation de sa perfidie? Si la nation pouvait suivre son exemple, et qu'elle ... ...it affligée par l'incivisme des officiers de la marine? Et dira-t-il enfin, qu'on doive louer son mensonge ou venger la nation de sa perfidie? Si la nation pouvait suivre son exemple, et qu'elle eût agi envers lui, comme il a fait envers sonpremier commis, il y aurait longte...
      Speaker: Rouyer
      ...er qu'il avait perdu la confiance de la nation, mon premier avis a toujours été de met...
      ...me je dois cet avis à l'Assemblée, à la nation entière, j'y persiste. Ou le ministre B...
      ... comité de marine, car, si je me suis rangé de l'avis de l'unanimité pour déclarer qu'il avait perdu la confiance de la nation, mon premier avis a toujours été de mettre ce ministre en état d'accusation. Gomme je dois cet avis à l'Assemblée, à la nation entière, j'y persiste. Ou le ministre Bertrand est coupable ou il ne l'est pas. S'il ne l'est pas, il doit être justifi...
      Speaker: Rouyer
      ...son ministre a perdu la confiance de la nation ; il n'y a pas de milieu entre le vice ... ...e la marine, lorsque dans le projet de décret il propose de déclarer au roi que son ministre a perdu la confiance de la nation ; il n'y a pas de milieu entre le vice et la vertu, l'ignorance et le crime, on ne peut, on ne doit jamais capituler av...
      Speaker: Rouyer
      ...son ministre a perdu la confiance de la nation, que ce ministre, par négligence, conni...
      ...s, il est coupable d'attentat contre la nation.
      ...nté par le comité de marine. Je propose de plus, au lieu de déclarer au roi que son ministre a perdu la confiance de la nation, que ce ministre, par négligence, connivence ou autrement, s'est rendu coupable de dilapidation de deniers publics, fru...
      ...lus sévère économie de la très grande majorité de nos concitoyens et que, de plus, il est coupable d'attentat contre la nation.

      Séance du vendredi 13 janvier 1792

      page 368
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ... département a perdu la confiance de la nation. ...rs, votre comité de marine vous propose de déclarer au roi que le ministre de ce département a perdu la confiance de la nation.
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ...rer qu'ils ont perdu la confiance de la nation. ...ions qu il jugera convenables sur la conduite de ses ministres et même lui déclarer qu'ils ont perdu la confiance de la nation.
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ...es ministres a perdu la confiance de la nation, est un moyen indirect de le révoquer. ... même droit; or, la déclaration faite par le Corps législatif au roi, qu'un de ses ministres a perdu la confiance de la nation, est un moyen indirect de le révoquer.
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ... le déclare privé de la confiance de la nation. Su'il soit révoqué, et c'est la suite inévitable du écret qui le déclare privé de la confiance de la nation.
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ...atif, pour redresser les griefs dont la nation aurait à se plaindre dans la conduite d... ...e démarche qui n'aura d'autre effet que de décéler l'impuissance du Corps législatif, pour redresser les griefs dont la nation aurait à se plaindre dans la conduite d'un ministre.
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ...clarer qu'il a perdu la confiance de la nation; il faut qu'il soit accusé. ...nale, s'ils blessent la propriété, la liberté individuelle, c'est trop peu de déclarer qu'il a perdu la confiance de la nation; il faut qu'il soit accusé.
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ...stre pervers a perdu la confiance de la nation, ce n'est pas 1§ punir ; s'il est perve... Déclarer qu'un ministre pervers a perdu la confiance de la nation, ce n'est pas 1§ punir ; s'il est pervers, il est sans honneur, la peine ne l'atteint point.
      Speaker: Dehaussy-Robecourt
      ...ais s'il était possible que l'Assemblée nation nale employât cette terrible formule av... Mais s'il était possible que l'Assemblée nation nale employât cette terrible formule avec trop de légèreté contre un ministre qui ne fût point coupable, quoique accusé...