Results in Volume 9

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-0813 hits on 1789-0925 hits on 1789-109 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 52 results
Results sorted by date, ascending

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

- search term matches: (19)

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page
Speaker: Le Président
... sur les principes du commerce entreles nations», ayant demandé la permission d'en fair... Le traducteur d'un ouvrage intitulé: « Traité sur les principes du commerce entreles nations», ayant demandé la permission d'en faire remettre des exemplaires dans les bureaux, l'Assemblée agrée cette offre avec ...
...une ressource dans le patriotisme de la nation, et le sacrifice volontaire, pour chaqu... ...e la projet et la soumission d'un grand nombre de citoyens aisés, qui indiquent une ressource dans le patriotisme de la nation, et le sacrifice volontaire, pour chaque individu, d'une portion quelconque de sa fortune, et qui, après avoir évalué p...

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 2
Speaker: De Cazalès
...viles, en décidant à l'avenir ce que la nation doit faire. ...ir notre commerce rompu avec lui; enfin, elle prévient le malheur des guerres civiles, en décidant à l'avenir ce que la nation doit faire.
Speaker: Bouche
...ation de 1723, le prince déclare que la nation a le droit de se choisir un roi, dans l... ... rien préjuger sans les Etats généraux. Dans ces édits, ainsi que dans la déclaration de 1723, le prince déclare que la nation a le droit de se choisir un roi, dans le cas de défaillance des enfants mâles de la maison régnante.
Speaker: Bouche
...rtient d'une manière incontestable à la nation française. Certainement ce droit appartient d'une manière incontestable à la nation française.
Speaker: Bouche
...ison régnante ne transmettrait pas à la nation le droit d'élire un roi, mais il lui en... L'extinction de la maison régnante ne transmettrait pas à la nation le droit d'élire un roi, mais il lui en donnerait l'exercice.
Speaker: Bouche
...aison régnante de Bourbon de France, la nation en décidera. En cas de défaillance d'enfants mâles et légitimes dans la maison régnante de Bourbon de France, la nation en décidera.

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 3
Speaker: Le comte de Mirabeau
...bandonner un 'droit qui appartient à la nation. L'on ne doit sans doute pas commencer ... ...si, sous le règne d'un prince déclaré restau rate ut' de la liberté, l'on doit abandonner un 'droit qui appartient à la nation. L'on ne doit sans doute pas commencer par -traiter cette grande question aussi superficiellement, aussi -légèrement.
Speaker: Le comte de Mirabeau
...es prêts,.aux yeux de l'Europe et de la nation, à laquelle une portion quelconque ne p... ... dë la rédaction ; si vous trouves que la question doit être examinée, nous sommes prêts,.aux yeux de l'Europe et de la nation, à laquelle une portion quelconque ne peut donner un roi, nous sommes, dis-je, prêts à délibérer.
Speaker: Target
...que d'Autun: Et dans le cas douteux, la nation jugera. ^ Septième amendement de M. de Talleyrand, évêque d'Autun: Et dans le cas douteux, la nation jugera.
Speaker: Le comte de Mirabeau
Je défie qu'cm ose me nier que toute nation a le droit d'instituer son gouvernement... Je défie qu'cm ose me nier que toute nation a le droit d'instituer son gouvernement, de choisir ses chefs , et de déterminer leur succession.
Speaker: Le comte de Mirabeau
... l'instant même, à montrer que si toute nation a intérêt que son chef se conforme à se...
...on, et Je patriciat de la grandesse, la nation ne veut qu'un prince français ; que les...
Je déclare que je suis prêt à traiter la question au fond, à l'instant même, à montrer que si toute nation a intérêt que son chef se conforme à ses mœurs, à ses habitudes, à ses convenances locales, qu'il soit sans propriétés ...
...i des Français que d'aucun autre peuple; que si le sacerdoce veut de l'inquisition, et Je patriciat de la grandesse, la nation ne veut qu'un prince français ; que les craintes par lesquelles on cherche à détourner notre décision .sont puériles ou...

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 4
Speaker: Le Président
...et à la solidité des engagements que la nation a pris sous sa sauvegarde, a décrété et... ... l'exécution de ce décret importe essentiellement au maintien de l'ordre public et à la solidité des engagements que la nation a pris sous sa sauvegarde, a décrété et décrète ce qui suit :

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 6
Speaker: Le comte de la Galissonnière
...mémoire du souverain qui affranchira la nation des maux inconcevables attachés à sa pe... ...sur cet impôt désastreux ; que son nom ne soit jamais rappelé que pour bénir la mémoire du souverain qui affranchira la nation des maux inconcevables attachés à sa perception.
Speaker: Le comte de la Galissonnière
...sel y sera marchand, et le Trésor de la nation ne perdra rien, à sa contribution T rem... La province d'Anjou jouira de ce bénéfice; le. i sel y sera marchand, et le Trésor de la nation ne perdra rien, à sa contribution T remplacée en argent.

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 12
Speaker: Jouye-des-Roches
... de perception sont les mêmes; entin la nation reste soumise à une surcharge pour l'Et... ...ne tranquillise les peuples sur l'accroissement successif de l'impôt ; les frais de perception sont les mêmes; entin la nation reste soumise à une surcharge pour l'Etat, et qui n'autorise aucune réduction sur la masse générale des contributions.
Speaker: Jouye-des-Roches
...nt total, en affranchissant à jamais la nation de l'impôt Je plus accablant, le plus c... ...tion du moindre produit, je pense qu'il est préférable de pourvoir au remplacement total, en affranchissant à jamais la nation de l'impôt Je plus accablant, le plus contraire à l'intérêt social, à la prospérité publique.

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 17
...ochée des rirconstances où so trouve la nation ; théorie qui fait ressortir de ces cir... ...e qui tient au crédit public, l'auteur joint une théorie pratique toujours rapprochée des rirconstances où so trouve la nation ; théorie qui fait ressortir de ces circonstances les moyens de parer provisionnellement aux besoins de l'Etat, jusqu'à...

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 18
... publique, peuvent-élles caavenir à une nation qui ne saurait:se tromper elle-même, et... ...ien général?Nécessaires à des.ministres qui avaient besoin jde-séduire l'opinion publique, peuvent-élles caavenir à une nation qui ne saurait:se tromper elle-même, et qui n'a besoin de tromper personne ? Non, sans doute. Notre premier intérêt, .c...
... change avec l'étranger,ruineux pour la nation entière ; un change qui, en la dépouill... ... pour le seul bénéfice des actionnaires de la caisse d'escompte, il s'établît un change avec l'étranger,ruineux pour la nation entière ; un change qui, en la dépouillant de son numéraire, attaque son industrie et lui renchérit celle des étrangers...

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 19
...ttentifs, n'est ni moins réelle pour la nation, ni moins honteuse pour notre gouvernem... ...billets de la caisse, une perte qui, pour n'être pas aperçue par les esprits inattentifs, n'est ni moins réelle pour la nation, ni moins honteuse pour notre gouvernement.
...radation où se montre à ses voisins une nation puissante, une nation propriétaire du meilleur sol de l'univers, une nation fidèle et pleine d'honneur, une nation qui, une fois éclairée, et par cela môm... Voilà, Messieurs, l'état de dégradation où se montre à ses voisins une nation puissante, une nation propriétaire du meilleur sol de l'univers, une nation fidèle et pleine d'honneur, une nation qui, une fois éclairée, et par cela môme sévère dans ses opinions sur la chose publique, déploierait en tout genre la p...

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 20
...au-dessous de leur valeur ; comme si la nation qui paye valait moins que la caisse d'e... ...dis que les effets publics, devenus nationaux par nos déclarations, sont restés au-dessous de leur valeur ; comme si la nation qui paye valait moins que la caisse d'escompte qui ne paye pas...

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 21
...n des caprices gouvernent une puissante nation ; quand, depuis Je monarque jusqu'au pl... ...res, aux lois que désire la masse entière d'un peuple. Eh ! quand des lois et non des caprices gouvernent une puissante nation ; quand, depuis Je monarque jusqu'au plus pauvre 'des sujets, chacun connaît ses droits et ses devoirs; quand, rempliss...

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 22
...tionale (1)., Ce titre obligerait-il la nation à répondre des engagements d'une telle ...
...tionale n'emporte pas la garantie de la nation, que signifîera-t-i 1 ? Déploierons-nou...
...ir, étendre son empire sur tout le royaume, et de prétendre à devenir banque, nationale (1)., Ce titre obligerait-il la nation à répondre des engagements d'une telle banque ? Cette prétention serait une démence ; et,si le titre de nationale n'emporte pas la garantie de la nation, que signifîera-t-i 1 ? Déploierons-nous toujours les enseignes du charlatanisme ?

Séance du mercredi 16 septembre 1789, au matin

page 23
...sement du crédit national exige. Que la nation puisse enfin se reposer sur vos travaux... ...ruisez, si vous perdez de vue longtemps encore les soins pressants que l'établissement du crédit national exige. Que la nation puisse enfin se reposer sur vos travaux; que le retour de l'ordre se fasse apercevoir; que vos promesses, vos résolutio...

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

- search term matches: (20)

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

page 186
...ge de Bourbon-Lancy, fait offrande à la nation d'une rente de 108 livres sur les taill... 4° M. le marquis de Solin, président du comité permanent du bailliage de Bourbon-Lancy, fait offrande à la nation d'une rente de 108 livres sur les tailles, créée originairement, et comprise aujourd'hui dans les états du Roi pour 54 ...

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

page 188
Speaker: Le marquis de Montesquiou
... calculé sur le.patriotisme connu de la nation, et il croit qu'une délibération propre... sible d'une pareille contribution; mais sans exagération, il a calculé sur le.patriotisme connu de la nation, et il croit qu'une délibération propre à inspirer la confiance dans le retour du crédit ajouterait beaucoup à l'énergi...

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

page 189
Speaker: Le marquis de Montesquiou
...onvient de parler de ses affaires à une nation généreuse et éclairée. ...nt ni vos maux, ni les sacrifices que la patrie réclame ; et c'est ainsi qu'il convient de parler de ses affaires à une nation généreuse et éclairée.
Speaker: Le marquis de Montesquiou
...emier de ces impôts est proscrit par la nation; le second pèse excessivement à plusieu... ...ervés le sont pour 50,220,000 livres dans le produit de la régie générale. Le premier de ces impôts est proscrit par la nation; le second pèse excessivement à plusieurs provinces. Si, avec un régime modéré, il eût été possible autrefois d'asseoir...

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

page 190
Speaker: Le marquis de Montesquiou
...gnité même qui conviennent à Une grande nation. ...ale, en laissant à chaque partie des dépenses publiques, la consistance et la dignité même qui conviennent à Une grande nation.
Speaker: Le marquis de Montesquiou
... côté, et sous la garde immédiate de la nation, nous vous proposons de réunir la total... De l'autre côté, et sous la garde immédiate de la nation, nous vous proposons de réunir la totalité de la dette publique, et quelques dépenses qu'il nous paraît avantageux de c...
Speaker: Le marquis de Montesquiou
...nces, soUs l'inspection immédiate de la nation. Alors, plus d'alarmes possibles ; alor... ...acquitter l'intérêt de la dette publique et les dépenses particulières aux provinces, soUs l'inspection immédiate de la nation. Alors, plus d'alarmes possibles ; alors on pourrait défier même le créancier le plus ombrageux de concevoir la moindre...

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

page 191
Speaker: Le marquis de Montesquiou
... Messieurs, à quels généreux efforts la nation s'est portée dans vingt époques différe...
...la France un nouvel ordre de choses, la nation est garante envers elle-même de toutes ...
...sanctuaire de l'honneur français, serait-il possible d'en douter? Rappelez-vous, Messieurs, à quels généreux efforts la nation s'est portée dans vingt époques différentes, où son élan semblait retenu par la méfiance qu'ont toujours inspirée les o...
... le dernier de ceux qu'elle aura jamais à faire ; au moment où, en présentant à la France un nouvel ordre de choses, la nation est garante envers elle-même de toutes ses opérations, où tout ce qu'elle promet est certain, où tout ce qu'elle survei...
Speaker: Le marquis de Montesquiou
... royaume. C'est aux représentants de la nation qu'il appartient d'en donner le signal ... ...its sur le beau mouvement qu'un seul élan de patriotisme peut imprimer à ce beau royaume. C'est aux représentants de la nation qu'il appartient d'en donner le signal ; et bientôt il sera démontré encore une fois, il le sera plus que jamais, que l...

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

page 192
Speaker: Le comte de Mirabeau
...échir. La confiance sans bornes, que la nation a montrée dans tous les temps au minist... ...er, soit en leur en substituant que vous n'avez pas celui de combiner et de réfléchir. La confiance sans bornes, que la nation a montrée dans tous les temps au ministre des finances que ses acclamations ont rappelé, vous autorise suffisamment, ce...
Speaker: Le comte de Mirabeau
...rs de citoyen et de représentants de la nation. ...u'en lui déférant cette espèce de dictature provisoire vous remplissez vos devoirs de citoyen et de représentants de la nation.
Speaker: Le comte de Mirabeau
...Messieurs, la confiance illimitée de la nation dans le ministre des finances justifier... Encore une fois, Messieurs, la confiance illimitée de la nation dans le ministre des finances justifiera la vôtre; mais il n'en faut pas moins que l'émanation du décret que vous avez ...
Speaker: Le baron de Jessé
...le produit delà confiance. S'il est une nation qui, dans la paix et dans la guerre, so... ...; mais nous avons souvent remarqué que les efforts héroïques ne sont jamais que le produit delà confiance. S'il est une nation qui, dans la paix et dans la guerre, soit tout par la confiance et rien sans elle, c'est assurément la nôtre

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

page 193
Speaker: Le baron de Jessé
...rie de considérer que jusqu'à ce que la nation soit heureuse, il sera imprudent de lui... ...r détresse, à ne pas l'envoyer ; si vous en voulez forcer le payement, je vous prie de considérer que jusqu'à ce que la nation soit heureuse, il sera imprudent de lui commander autre chose ' que ce qu'elle voudra.
Speaker: Le baron de Jessé
...si un conseil honteux pouvait sauver la nation française, je dirais, il lui appartient... ...t une Assemblée aussi éclairée qu'il est besoin d'exercer une pareille émotion; si un conseil honteux pouvait sauver la nation française, je dirais, il lui appartient dépérir, mais notre respect pour l'Etre suprême ne sera point douteux. Son luxe...
Speaker: Le comte de Mirabeau
...ant que la confiance sans bornes que la nation entière a témoignée à ce ministre autor... ...amen approfondi et détaillé des propositions contenus dans ce discours; considérant que la confiance sans bornes que la nation entière a témoignée à ce ministre autorise l'Assemblée et lui impose, en quelque sorte, l'obligation de s'abandonner à ...

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

page 194
Speaker: Le comte de Mirabeau
...rappelé la confiance sans bornes que la nation a montrée au premier ministre des finan... ...que, dans l'arrêté dont l'Assemblée m'a chargé de lui présenter le projet, j'ai rappelé la confiance sans bornes que la nation a montrée au premier ministre des finances, c'est un fait que j'ai raconte, ce n'est pas un éloge que j'ai donné. Je me...
Speaker: Le comte de Mirabeau
...toyen avant tout, et représentant de la nation, je n'hésiterais pas un instant à lecom... ... du premier ministre des finances; mais je serais son ami le plus tendre que, citoyen avant tout, et représentant de la nation, je n'hésiterais pas un instant à lecompromettre plu tôt que l'Assemblée nationale. Ainsi l'on m'a deviné, ou plutôt on...
Speaker: Le comte de Mirabeau
...arti qui me paraît devoir inspirer à la nation le plus de confiance sans compromettre ... ...e préférerait elle-même, et je conseille à l'Assemblée nationale de prendre le parti qui me paraît devoir inspirer à la nation le plus de confiance sans compromettre ses véritables ressources.
Speaker: Le comte de Mirabeau
...itions et les projets de l'homme que la nation elle-même semble avoir appelé à la dict... ...bien public ! Malheur à qui ne seconderait pas de toute son influence les propositions et les projets de l'homme que la nation elle-même semble avoir appelé à la dictature I Et vous, Messieurs, qui plus que tous autres avez et devez avoir la conf...

Séance du samedi 26 septembre 1789, au matin

page 196
Speaker: Le comte de Mirabeau
...efois : donnerez -vous les premiers aux nations le spectacle d'un peuple assemblé pour ... ...est votre inlérêt le plus grossier que j'invoque. Je ne vous dis plus comme autrefois : donnerez -vous les premiers aux nations le spectacle d'un peuple assemblé pour manquer à la foi publique? Je ne vous dis plus : eh ! quels titres avez-vous à l...

Séance du lundi 28 septembre 1789, au matin

- search term matches: (6)

Séance du lundi 28 septembre 1789, au matin

page 197
Speaker: Le Président
...re qu'ils font de tous leurs biens à la nation. Ils peuvent faire le même abandon, au ... ...nt nosseigneurs les députés de l'Assemblée nationale d'accepter l'offre volontaire qu'ils font de tous leurs biens à la nation. Ils peuvent faire le même abandon, au nom de tout leur corps, avec la ferme confiance que tous les membres (un très-pe...

Séance du lundi 28 septembre 1789, au matin

page 198
Speaker: Achard de Bonvouloir
...e ce ministre mérite la confiance de la nation par ses talents et sa probité ; j'ai to... Personne n'est plus que moi convaincu que ce ministre mérite la confiance de la nation par ses talents et sa probité ; j'ai toujours pensé que la circonstance, l'état du Trésor royal, nous faisaient un devo...
Speaker: Achard de Bonvouloir
...êt de la chose publique, veulent que la nation leur donne la possibilité ? employer ut... Mais en rendant les ministres responsables, la justice, la raison et l'intérêt de la chose publique, veulent que la nation leur donne la possibilité ? employer utilement les contributions dont elle leur confie l'emploi : or cette possibilité ...

Séance du lundi 28 septembre 1789, au matin

page 199
Speaker: Achard de Bonvouloir
...i que les autres pouvoirs émanent de la nation , d'où il résulte que les représentants de la nation sont responsables envers elle, que ce p... L'Assemblée a décrété que le pouvoir judiciaire ainsi que les autres pouvoirs émanent de la nation , d'où il résulte que les représentants de la nation sont responsables envers elle, que ce pouvoir, le plus essentiel au bonheur des peuples, le plus indispensablemerit néc...
Speaker: Target
...s n'ont jamais d'effet rétroactif et la nation peut déclarer que le droit de franc-fie... ...droits des citoyens. Les premières peuvent se reporter vers le passé ; les autres n'ont jamais d'effet rétroactif et la nation peut déclarer que le droit de franc-fief est aboli à partir de tel jour. Quoique le décret du 4 août ne soit pas promul...

Séance du mardi 29 septembre 1789, au matin

- search term matches: (10)

Séance du mardi 29 septembre 1789, au matin

page 201
Speaker: Démeunier
...religieux, la propriété appartient à la nation. ...nde acte de la déclaration de l'évèque portant que si l'usufruit appartient aux religieux, la propriété appartient à la nation.

Séance du mardi 29 septembre 1789, au matin

page 206
Speaker: Thouret
..., et le gouvernement monarchique que la nation vient de contirmer^ dégénérerait en dém... ... il n'y aurait bientôt plus d'exactitude ni d'uniformité dans le régime exécutif, et le gouvernement monarchique que la nation vient de contirmer^ dégénérerait en démocratie dans l'intérieur des provinces.

Séance du mardi 29 septembre 1789, au matin

page 208
Speaker: Thouret
S'il est important de donner à la nation l'énergie et la puissance nécessaires p... S'il est important de donner à la nation l'énergie et la puissance nécessaires pour défendre sa liberté, et aux municipalités une consistance utile et respectab...

Séance du mardi 29 septembre 1789, au matin

page 210
Speaker: Target
...uf articles. Le pouvoir souverain de la nation, le gouvernement monarchique de ia Fran... ...e tous les droits de l'homme en société sont consacrés par vos décrets en dix-neuf articles. Le pouvoir souverain de la nation, le gouvernement monarchique de ia France, l'inviolabilité de la personne du Hoi sont proclamés? l'indivisibilité, l'hé...

Séance du mardi 29 septembre 1789, au matin

page 211
Speaker: Démeunier
...inistre, dit-il fait un traité ayee une nation voisine, il n'est pas juste lui en attr... ...n-sabilité naît d'autres effets que de demandé compte des dépenses ; car si un ministre, dit-il fait un traité ayee une nation voisine, il n'est pas juste lui en attribuer les suites.

Séance du mardi 29 septembre 1789, au matin

page 212
Speaker: Le comte de Mirabeau
...bdiquer le titre de représentants de la nation ; ils ont cru bien faire : mais il est ... Plusieurs membres ont été portés au ministere, ils ont jugé à propos d'abdiquer le titre de représentants de la nation ; ils ont cru bien faire : mais il est permis d'avoir deux avis à cet égard. Les ministres du Roi sont-ils éligibles da...

Séance du mardi 29 septembre 1789, au matin

page 213
Speaker: De Lameth
...ue, et de ses dispositions à faire à la nation (comme tous les autres corps de l'Etat)... ...nationale, qu'elle ne doutera pas de son parfait dévouement pour la chose publique, et de ses dispositions à faire à la nation (comme tous les autres corps de l'Etat) les sacrifices nécessités par les circonstances, et qui ne lui paraîtront jamai...

Séance du mardi 29 septembre 1789, au matin

page 214
Speaker: De Beaumetz
... qu'un seul jour les législateurs d'une nation libre, elle vous aurait dù ce bienfait. ...Vous avez voulu qu'elles disparaissent sur-le-champ ; et quand vous n'auriez été qu'un seul jour les législateurs d'une nation libre, elle vous aurait dù ce bienfait.

Séance du mercredi 30 septembre 1789, au matin

- search term matches: (7)

Séance du mercredi 30 septembre 1789, au matin

page 219
Speaker: Démeunier
...t exclusivement aux représentants de la nation. propose de dire : la proposition des lois appartient exclusivement aux représentants de la nation.
...t exclusivement aux représentants de la nation. » ...nale à prendre un objet en considération, mais la proposition des lois appartient exclusivement aux représentants de la nation. »

Séance du mercredi 30 septembre 1789, au matin

page 221
Speaker: Martineau
...t être créées par lui et nommées par la nation. Il demande ensuite ce que le comité ac... ... la nomination du Roi, et celles qui sont dépendantes du Corps législatif doivent être créées par lui et nommées par la nation. Il demande ensuite ce que le comité actuel entend par emplois et commissions.
Speaker: Martineau
réplique que la nation seule fixera les places des agents ; qu... réplique que la nation seule fixera les places des agents ; qu'elle fixera la dépense de chaque département, et que les termes commissions et ...

Séance du mercredi 30 septembre 1789, au matin

page 222
Speaker: Le Président
...qui pût prouver aus représentants de la nation, au {loi et à % Necker, que le respect ... ... qu'il serait digne de votre sagesse de faire connaître votre vœu par un décret qui pût prouver aus représentants de la nation, au {loi et à % Necker, que le respect du district de Saint-Mag}oire pour les décrets de l'Assemblée nationale, égale s...
Speaker: Le Président
...qui la composent, jaloux de donner à la nation et au Roi, des preuves de leur entier d... ...sports à la motion de M. de Vergennes, et après en avoir délibéré, les citoyens qui la composent, jaloux de donner à la nation et au Roi, des preuves de leur entier dévouement. ont déclaré à l'unanimité qu'ils adhèrent avec empressement au décret...

Séance du mercredi 30 septembre 1789, au matin

page 224
Speaker: Duport
... de manifester leurs droits et ceux des nations; après avoir établi les principes qui d... solennel que vous avez contracté avec les hommes de tous les pays, de manifester leurs droits et ceux des nations; après avoir établi les principes qui doivent diriger toutes les Constitutions, il est temps de les fixer dans celle qu...
Speaker: Duport
...happera pas sans doute, Messieurs : une nation n'est pas libre au jour même où elle re... Une réflexion plus profonde ne vous échappera pas sans doute, Messieurs : une nation n'est pas libre au jour même où elle reçoit une bonne Constitution. Transportez dans l'Asie les institutions de l'Améri...
Speaker: Duport
...isée de nouveau dans le sein même de la nation. ...essorts de l'autorité, il faut que l'autorité soit reprise dans sa source, et puisée de nouveau dans le sein même de la nation.

Séance du jeudi 1er octobre 1789

- search term matches: (23)

Séance du jeudi 1er octobre 1789

page 226
Speaker: Virieu
...son zèle aux dignes représentants de la nation, dont les exemples excitent si puissamm...
...vec le regret de ne pouvoir offrir à la nation une somme plus considérable.
...orps de la librairie et imprimerie de Paris s'empresse de donner des preuves de son zèle aux dignes représentants de la nation, dont les exemples excitent si puissamment au patriotisme. Nous venons déposer entre les mains de votre auguste Assemblée 20,000 livres, avec le regret de ne pouvoir offrir à la nation une somme plus considérable.
Speaker: Le Président
...entement exprès des représentants de la nation. » ...eut être levé, aucun emprunt manifesté ou déguisé ne peut être fait sans le consentement exprès des représentants de la nation. »

Séance du jeudi 1er octobre 1789

page 227
Speaker: Barnave
...lacer les mots, des représentants de la nation, par ceux-ci: de l'Assemblée des représentants de la nation. dit qu'il faudrait remplacer les mots, des représentants de la nation, par ceux-ci: de l'Assemblée des représentants de la nation.
Speaker: Morin
... de l'Assemblée des représentants de la nation. ...er qu'aucun papier-monnaie ne peut être mis en circulation sans un décret exprès de l'Assemblée des représentants de la nation.
Speaker: Le comte de Mirabeau
...ue, la doctrine des représentants de la nation, il faut qu'elle soit immédiatement déb... ...semblée une question dont le renvoi pourrait compromettre, dans l'opinion publique, la doctrine des représentants de la nation, il faut qu'elle soit immédiatement débattue et vidée. Au reste, je dirai, sur les murmures qui s'élèvent contre l'amen...
Speaker: Le comte de Mirabeau
...es occasions extrêmement critiques, une nation peut etre forcee de recourir à des bill...
...qui osera nier que, sous ce rapport, la nation seule ait le droit de créer des billets...
...ppelle un vol, ou un emprunt le sabre à la main; non que je ne sache que, dans des occasions extrêmement critiques, une nation peut etre forcee de recourir à des billets d'Etat (il faut bannir de la langue cet infâme mot de papier-monnaie), et qu...
...ble, si leur remboursement est aperçu et certain dans un avenir déterminé. Mais qui osera nier que, sous ce rapport, la nation seule ait le droit de créer des billets d'Etat, un papier quelconque, qu'il ne soit pas libre de refuser? Sous tout aut...
Speaker: Regnaud de Saint-Jean d'Angely
...ntement exprès (les représentants de la nation. » ...ucun papier-monnaie, aucuns effets royaux ne pourront être établis sans le consentement exprès (les représentants de la nation. »

Séance du jeudi 1er octobre 1789

page 228
Speaker: Le comte de Mirabeau
...n décret exprès des représentants de la nation. » ...re levée, aucun emprunt direct ou indirect ne peut être fait autrement que par un décret exprès des représentants de la nation. »
...t pas moyen de témoigner au Roi et à la nation mon absolu dévouement. Je cours un bien... ...bilité qui m'était imposée; il n'en est aucune qui pût m'effrayer, s'il n'y avait pas moyen de témoigner au Roi et à la nation mon absolu dévouement. Je cours un bien grand hasard par la simple réunion de mon bonheur au succès des affaires et à l...

Séance du jeudi 1er octobre 1789

page 230
Speaker: Necker
...ntiments d'honneur et de lidélité de la nation française, ordonne que chacun, en annon... ...sera même imposé aucun serment; mais l'Assemblée pleine de confiance dans les sentiments d'honneur et de lidélité de la nation française, ordonne que chacun, en annonçant sa contribution, s'exprimera de la manière suivante : Je déclare avec vérit...

Séance du jeudi 1er octobre 1789

page 231
Speaker: Le comte de Mirabeau
...sur cet objet, vous devez annoncer à la nation que votre intention n'est pas de vous a... ...qué ; et je crois que si vous adoptez provisoirement les restrictions proposées sur cet objet, vous devez annoncer à la nation que votre intention n'est pas de vous arrêter là.

Séance du jeudi 1er octobre 1789

page 232
Speaker: Regnaud de Saint-Jean-d'Angely
...e le moindre terme des espérances de la nation. Lesecond termeserait la diminution de ... ... dans une adresse les modifications proposées par le ministre des finances, comme le moindre terme des espérances de la nation. Lesecond termeserait la diminution de 18 millions sur les impôts, établie dans le rapport présenté par M. le marquis d...
Speaker: Le marquis de Toulongeon
...it à propos d'offrir en même temps à la nation les articles arrêtés sur la Constitutio... Je pense qu'il serait à propos d'offrir en même temps à la nation les articles arrêtés sur la Constitution, la déclaration des droits et le décret du subside volontaire, etqu'ils devrai...
Speaker: Le comte de Mirabeau
...que l'Assemblée des représentants de la nation est seule en état d'exprimer. ...e grande force, et cette force ne peut se trouver que dans la volonté générale, que l'Assemblée des représentants de la nation est seule en état d'exprimer.

Séance du jeudi 1er octobre 1789

page 233
Speaker: Le Président
...ectueux hommage aux représentants de la nation. ...juin et 4 août derniers, ainsi que les assurances de dévouement, et du plus respectueux hommage aux représentants de la nation.
Speaker: De Cazalès
...ée n'est autre chose que la force de la nation confiée au monarque pour faire exécuter...
...ables pour s'acquitter de sa charge. La nation doit seulement faire connaître au Roi l...
L'armée n'est autre chose que la force de la nation confiée au monarque pour faire exécuter les lois et pour défendre le royaume contre les ennemis de l'Etat. L'organisati...
...xécutif, car rien ne peut empêcher le Roi de prendre les mesures les plus convenables pour s'acquitter de sa charge. La nation doit seulement faire connaître au Roi le nombre des troupes nécessaires à sa sûreté et la somme destinée à leur entreti...
Speaker: De Toulongeon
... citoyen deviendra militaire; par là la nation sera en sûreté au dedans et au dehors ;... Tout d'ailleurs nécessite une Constitution politique et civile ; par là le citoyen deviendra militaire; par là la nation sera en sûreté au dedans et au dehors ; par là le Roi pourra faire exécuter la loi et ne pourra faire exécuter que la l...

Séance du jeudi 1er octobre 1789

page 234
Speaker: Boutteville-Dumetz
...le principal objet d'une armée chez une nation, n'est-ce pas d'assurer au dedans l'exé...
... dehors la sûreté de l'empire? Ainsi la nation a des précautions à prendre pour que l'...
... il faut veiller plus particulièrement encore à son organisation. Quel est donc le principal objet d'une armée chez une nation, n'est-ce pas d'assurer au dedans l'exécution de la loi et au dehors la sûreté de l'empire? Ainsi la nation a des précautions à prendre pour que l'armée ne puisse jamais être employée à renverser la loi.
Speaker: Bureaux de Puzy
...e! Gomme si, enfin, tout homme à qui la nation permet de s'asseoir parmi ses législate... ... et qui est membre de l'Assemblée nationale, ne pourrait pas être élu commissaire! Gomme si, enfin, tout homme à qui la nation permet de s'asseoir parmi ses législateurs, n'était pas aussi propre à se placer parmi les commissaires d'une branche d...

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

- search term matches: (12)

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 235
Speaker: De Lablache
...nce dans les sentiments d'honneur de la nation française, ordonne que chacun, en annon... ... ^.conforme aux propositions ci-dessus indiquées ; l'Assemblée, pleine de confiance dans les sentiments d'honneur de la nation française, ordonne que chacun, en annonçant sa contribution, s'exprimera de la manière suivante :

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 236
Speaker: Démeunier
...eraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exerce... Art. 3. Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément."'

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 237
Speaker: Démeunier
... pouvoirs émanent essentiellement de la nation, et ne peuvent émaner que d'elle. . Tous les pouvoirs émanent essentiellement de la nation, et ne peuvent émaner que d'elle.
Speaker: Démeunier
... n'est fait par les représentants de la nation librement et légalement élus, et s'il n... Art. 9. Aucun acte du Corps législatif ne pourra être considéré comme loi, s'il n'est fait par les représentants de la nation librement et légalement élus, et s'il n'est sanctionné par le monarque.
Speaker: Démeunier
...t exclusivement aux représentants de la nation. ...nale à prendre un objet en considération, mais la proposition des lois appartient exclusivement aux représentants de la nation.
Speaker: Démeunier
... de l'Assemblée des représentants de la nation. ...mprunt, direct et indirect, ne peut être fait autrement que par un décret exprès de l'Assemblée des représentants de la nation.

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 238
Speaker: D'Argentré
...tte publique sans aucune charge pour la nation. , évéque de Limoges et député, présente des vues sur la liquidation de la dette publique sans aucune charge pour la nation.

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 240
Speaker: Le Président
...e garder à l'avenir ce prisonnier de la nation, avec des précautions aussi sûres et mo... ...jet, croira sans doute instant et indispensable d'indiquer des moyens nouveaux de garder à l'avenir ce prisonnier de la nation, avec des précautions aussi sûres et moins dispendieuses.
Speaker: Lanjuinais
...evrait être effacé du vocabulaire d'une nation libre, celui surtout de Seigneur, de Mo... ...e Nosseigneurs tenait encore à l'ancienne servitude. Tout titre extraordinaire devrait être effacé du vocabulaire d'une nation libre, celui surtout de Seigneur, de Monseigneur, devrait disparaître chez un peuple qui vient d'abolir le gouvernement...

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 243
Speaker: Le Président
...ds sont tournés vers la liberté, que la nation entière attend avec impatience que. vou... Aujourd'hui que tous les regards sont tournés vers la liberté, que la nation entière attend avec impatience que. vous ayez achevé d'élever l'auguste monument dont vous avez déjà posé les premières...

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 245
Speaker: Le Président
...ndant au comte d'Espagnac de prendre la nation elle-même pour juge, de soumettre à ses... Il eut été beau cependant au comte d'Espagnac de prendre la nation elle-même pour juge, de soumettre à ses regards clairvoyants tous les détails d'une opération généralement décriée, et ...
Speaker: Le Président
...lui du comte d'Espagnac, dénonçant à la nation les abus du pouvoir arbitraire, et récl... Quel étrange spectacle que celui du comte d'Espagnac, dénonçant à la nation les abus du pouvoir arbitraire, et réclamant l'empire de la loi, lui qui, pendant deux ans entiers, armé de la puissanc...

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 247
...ale, et leur conduite surveillée par la nation entière, un ministre, spécialement char... ...au moment où la responsabilité des ministres est décrétée par l'Assemblée nationale, et leur conduite surveillée par la nation entière, un ministre, spécialement chargé de la garde et de la défense des lois, viole, à mon égard, la plus sacrée, la...

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 249
...tre était odieux aux magistrats et à la nation, plus le parlement a cru devoir mettre ... ... que M. l'archevêque de Sens allait être impliqué dans ma plainte. Plus ce ministre était odieux aux magistrats et à la nation, plus le parlement a cru devoir mettre de circonspection et de générosité dans ses procédés. On a proposé de consulter ...
...es. La personne des réprésentants de la nation était sacrée et inviolable à mes yeux, ... ...uté à l'Assemblée nationale. J'ai cru devoir suspendre alors toutes les poursuites. La personne des réprésentants de la nation était sacrée et inviolable à mes yeux, avant même que l'Assemblée nationale l'eût déclarée telle.

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 250
...aire et publique ; c'est aux yeux de la nation entière que je dois prouver la loyauté ... ...e de scandale public : le scandale ne peut cesser que par une instruction judiciaire et publique ; c'est aux yeux de la nation entière que je dois prouver la loyauté de l'échange.

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 251
...sent pas pour résister efficacement, la nation me doit l'appui de toute sa force ; car... Mais si mes forces individuelles ne suffisent pas pour résister efficacement, la nation me doit l'appui de toute sa force ; car la première condition du pacte social est que le droit de chacun soit protégé p...
...e cette suppression tant désirée par la nation, je la supplie de suspendre du moins l'... Si elle ne peut pas s'occuper dans cet instant de cette suppression tant désirée par la nation, je la supplie de suspendre du moins l'activité de la commission établie contre moi. J'espère qu'elle ne voudra pas qu'...

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 252
... repos que je n'aie obligé le Roi et la nation à s'intéresser à mon sort; et alors peu... ...lle n'éclate point au dehors ; et tout entier à ma défense, je ne prendrai aucun repos que je n'aie obligé le Roi et la nation à s'intéresser à mon sort; et alors peut-être vous trouverez les moyens de me dédommager en partie des peines cruelles ...

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 254
...cipes de l'Assemblée nationale et de la nation entière. ...ommission, dont il savait que la prescription était dans le vœu et dans les principes de l'Assemblée nationale et de la nation entière.

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 255
...t peut bien ne pas remplir le vœu de la nation; car, la nation demande, non-seulement que la justice n... Ce décret peut bien ne pas remplir le vœu de la nation; car, la nation demande, non-seulement que la justice ne soit administrée que par les seuls tribunaux établis par la loi, mais encore q...

Séance du vendredi 2 octobre 1789, au matin

page 256
...iction con-tentieuse sur moi, fût-ce la nation entière, j'aurais le courage de méconna... ...ce soit le Roi, que ce soit l'Assemblée nationale, qui veuille exercer une juridiction con-tentieuse sur moi, fût-ce la nation entière, j'aurais le courage de méconnaître tous ces tribunaux, tant qu'ils ne seraient pas avoués par la loi constitut...
...u Roi, à l'Assemblée nationale, et à la nation entière, soit collectivement, soit indi... ...t je serai prêt, à tous les instants de ma vie, à rendre compte de ma conduite au Roi, à l'Assemblée nationale, et à la nation entière, soit collectivement, soit individuellement.

Séance du samedi 3 octobre 1789, au matin

- search term matches: (2)

Séance du samedi 3 octobre 1789, au matin

page 337
Speaker: Blanquart des Salines
...age, et la France, débitrice envers les nations voisines, laisse sortir de son sein un ... ...s déserts, les ouvriers sans travail; le commerce extérieur est à notre désavantage, et la France, débitrice envers les nations voisines, laisse sortir de son sein un numéraire considérable. Eh bien ! Messieurs, il est un moyen pour ranimer le com...
Speaker: Pétion de Villeneuve
... leurs principes jusqu'au souverain; la nation, qui est souveraine, a le même droit. P... ...emprunte à temps, les ecclésiastiques eux - mêmes n'ont pas étendu la rigueur de leurs principes jusqu'au souverain; la nation, qui est souveraine, a le même droit. Proscrire ce prêt, c'est favoriser l'usure ; on met l'intérêt en dedans ; la loi ...
Speaker: L'abbé Maury
...ce ne peut conserver son rang parmi les nations sans le commerce, et le commerce ne peu... Nulle puissance ne peut conserver son rang parmi les nations sans le commerce, et le commerce ne peut exister sans le prêt à temps et à intérêt. Cette question n'en est pas une de ...

Séance du samedi 3 octobre 1789, au matin

page 338
Speaker: Le Président
...nt Nosseigneurs les représentants de la nation de vouloir bien leur faire la grâce de ... ... Invalides, animés, dans tous les temps, du patriotisme le plus sincère, supplient Nosseigneurs les représentants de la nation de vouloir bien leur faire la grâce de recevoir une somme de 300 livres qu'ils se sont empressés de réunir pour coopére...

Séance du samedi 3 octobre 1789, au matin

page 340
...'est au moment où tous les ordres de la nation se réunissent pour travailler en commun... C'est au moment où tous les ordres de la nation se réunissent pour travailler en commun au plus grand bien de la société, cest lorsque tous les citoyens , animés du se...

Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

- search term matches: (19)

Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

page 343
Speaker: Le Président
... égard au vœu présent des députés de la nation, et aux circonstances alarmantes qui no... ...a perfection ; mais je crois qu'il est louable en moi de ne pas différer d'avoir égard au vœu présent des députés de la nation, et aux circonstances alarmantes qui nous invitent si fortement à vouloir, par-dessus tout, le prompt rétablissement de...
Speaker: Muguet de Nanthou
Ce n'est pas là la réponse que la nation avait droit d'attendre : elle fait entr... Ce n'est pas là la réponse que la nation avait droit d'attendre : elle fait entrevoir que cette Constitution pourrait être altérée par la suite. Si nous accordo...
Speaker: Muguet de Nanthou
...eux de tous les hommes et de toutes les nations : ces principes sont indestructibles; i... potisme. La déclaration des droits expose ceux de tous les hommes et de toutes les nations : ces principes sont indestructibles; ils sont inattaquables. Le Roi ne peut que les reconnaître dès qu'ils sont présen...
Speaker: Robespierre
...met sa volonté au-dessus du droit de la nation. On vous dit que Vos articles constitut...
... principes, de s'élever au-dessus d'une nation, et de censurer ses volontés. Je consid...
...ntraire aux principes, aux droits dé la nation, et comme opposée à la Constitution.
... une condition à une Constitution a Je droit d'empêcher cette Constitution ; il met sa volonté au-dessus du droit de la nation. On vous dit que Vos articles constitutionnels ne présentent pas tous ridée de la perfection; on né s'explique pas sur ...
...de, qui il émane? Il n'appartient à aucune puissance de la terre d'expliquer des principes, de s'élever au-dessus d'une nation, et de censurer ses volontés. Je considère donc la réponse du Roi comme contraire aux principes, aux droits dé la nation, et comme opposée à la Constitution.
Speaker: Robespierre
...es veulent rivaliser d'autorité avec la nation : on a sanctionné vos arrêtés, les uns ...
... a-t-il donc à couvrir les droits de la nation d'un voile qui ne sert qu'à favoriser l...
Tout vous fait assez connaître que lés ministres veulent rivaliser d'autorité avec la nation : on a sanctionné vos arrêtés, les uns par un arrêt du conseil, avec les formes anciennes du (despotisme, car tel est n...
... d'éviter les obstacles qu'en brisant les obstacles. Quelle espèce de religion y a-t-il donc à couvrir les droits de la nation d'un voile qui ne sert qu'à favoriser les atteintes qu'on voudrait leur porter ?. Il faut examiner franchement s'il est...
Speaker: Bouche
...vant qu'aucun impôt soit accordé par la nation. La Constitution étant achevée, le mo-m...
...mblée nationale prêtera le sien pour la nation en présence du monarque, pour former la...
...oits de l'homme en société et la Constitution seront acceptées par le monarque avant qu'aucun impôt soit accordé par la nation. La Constitution étant achevée, le mo-marque se rendra dans le sein de l'Assenibléè nationale ;là il jurera pour lui et...
...des droits de l'homme en société et de la Constitution. Le serment prêté, l'Assemblée nationale prêtera le sien pour la nation en présence du monarque, pour former la réciprocité entre deux parties, dont l'une doit jurer de gouverner et l'autre d...

Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

page 344
Speaker: Duport
... égard au vœu présent des députés de la nation et aux circonstances alarmantes, etcqua... ...oyale. Le Roi dit : Je crois qu'il est louable en moi de ne pas différer d'avoir égard au vœu présent des députés de la nation et aux circonstances alarmantes, etcquand on rapproche cette réponse des circonstances dont on se trouve environné, de ...
Speaker: Petion de Villeneuve
...s imprécations qu'on a faites contre la nation dans les orgies qui viennent d'avoir li... ...ntissent toujours avec plaisir au fond de nos cœurs ; mais on ne vous ait pas les imprécations qu'on a faites contre la nation dans les orgies qui viennent d'avoir lieu.
Speaker: Petion de Villeneuve
... a un contrat social entre le Roi et la nation. Je nie le principe. Le Roi ne peut que gouverner suivant les lois que la nation lui présente. N'est-ce pas une assez be...
...teur exclusif et suprême des lois d'une nation ? Je demande qu'il soit fait une adress...
On dit qu'il y a un contrat social entre le Roi et la nation. Je nie le principe. Le Roi ne peut que gouverner suivant les lois que la nation lui présente. N'est-ce pas une assez belle prérogative que celle d'être l'exécuteur exclusif et suprême des lois d'une nation ? Je demande qu'il soit fait une adresse pour être présentée au Roi, avec les articles de la Constitution, par notre pr...
Speaker: Barrère de Vieuzac
...es principes et les droits éternels des nations : un peuple peut exister comme il lui p... ...bliés par le comité de Constitution, par M. Mounier lui-même, si nous n'avions les principes et les droits éternels des nations : un peuple peut exister comme il lui plaît; il peut se constituer de la manière qu'il trouve plus propre à son bonheur...

Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

page 345
Speaker: Chasset
...tre plaisir. Est-ce sous les yeux d'une nation assemblée et qui fait ses lois, qu'une ... ... même pas pu faire oublier à la chancellerie la vieille formule : car tel est notre plaisir. Est-ce sous les yeux d'une nation assemblée et qui fait ses lois, qu'une pareille expression doit être employée par le pouvoir exécutif?
Speaker: Le comte de Mirabeau
... constituant dans ses rapports entre la nation et son délégué. Si le délégué, si le Ro... L'Assemblée a été autorisée à fixer le pouvoir constituant dans ses rapports entre la nation et son délégué. Si le délégué, si le Roi persistait dans ses refus, bientôt le germe du patriotisme serait étouffé, et ...

Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

page 346
Speaker: Camus
... dangers : les finances et l'état de la nation. Mais avant tout, vous devez avoir une ... Vous êtes placés entre deux dangers : les finances et l'état de la nation. Mais avant tout, vous devez avoir une Constitution ; c'est le vœu de vos commettants; ainsi, il faut régler la manière...

Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

page 348
Speaker: Le Président
...is m'environner des représentants de la nation et m'éclairer de leurs conseils dans ce... ...bre de membres. Le Roi lui a dit : « Je vous ai fait appeler, parce que je voulais m'environner des représentants de la nation et m'éclairer de leurs conseils dans cette circonstance difficile ; mais M. de Lafayette est arrivé avant vous et je l'...
Speaker: Le comte de Mirabeau
... scandaleux que les représentants de la nation peuvent discuter avec sagesse; et j'esp... ...leries les étrangers répandus dans la salle. Ce n'est pas au milieu d'un tumulte scandaleux que les représentants de la nation peuvent discuter avec sagesse; et j'espère que les amis de la liberté ne sont pas venus ici pour gêner la liberté de l'...

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

- search term matches: (24)

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 349
Speaker: Le Président
...me les conseils des représentants de la nation dans les circonstances actuelles. annonce que le Roi réclame les conseils des représentants de la nation dans les circonstances actuelles.

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 350
Speaker: L'abbé d'Eymar
...Roi inséparable des représentants de la nation, pendant la session actuelle ; elle cro... ...r lequel l'Assemblée nationale vient de déclarer unanimement la personne de son Roi inséparable des représentants de la nation, pendant la session actuelle ; elle croit manifester un vœu digne du cœur de Votre Majesté, et consolant pour elle dans...

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 351
Speaker: Le comte de Mirabeau
...nce dans les sentiments d'honneur de la nation française, ordonne que chacun, en annon... ...ion conforme aux propositions ci-dessus indiquées. L'Assemblée, pleine de confiance dans les sentiments d'honneur de la nation française, ordonne que chacun, en annonçant la contribution, s'exprimera de la manière suivante :

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 352
Speaker: Le comte de Mirabeau
...s, si nous pouvions le «is-stmuler ; la nation va s'élever aux plus glorieuses destiné... « Nous vous trahirions, si nous pouvions le «is-stmuler ; la nation va s'élever aux plus glorieuses destinées, ou se précipiter dans un gouffre d'infortunes.

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 353
Speaker: Le comte de Mirabeau
...le vôtre. L'attachement universel de la nation pour l'auteur de ce plan nous a paru le... ...oirs, nous avons suivi le sentiment de la confiance, en préjugeant qu'il serait le vôtre. L'attachement universel de la nation pour l'auteur de ce plan nous a paru le gage de la réussite, et nous avons embrassé sa longue expérience comme un guide...
Speaker: Le comte de Mirabeau
...e ne pas douter de son succès. Quand la nation s'élance du néant de la servitude vers ... ...esure dépend de leur patriotisme. Il nous est donc permis, il nous est ordonné de ne pas douter de son succès. Quand la nation s'élance du néant de la servitude vers la création de la liberté ; quand la politique va concourir avec la nature au dé...
Speaker: Le comte de Mirabeau
...nnant la joie d'avoir guidé toute votre nation dans la carrière du bien public. ...faits comme vous désirez qu'on vous les rende, en imitant vos vertus, en vous donnant la joie d'avoir guidé toute votre nation dans la carrière du bien public.
Speaker: Le comte de Mirabeau
...s de mes semblables? Serions-nous cette nation a qui ses ennernis même accordent la fi...
...gers pouvaient nous flétrir du litre de nation banqueroutière, et nous accuser dji n'a...
...ême : J'ai contribué pour ma part a empoisonner l'existence de plusieurs millions de mes semblables? Serions-nous cette nation a qui ses ennernis même accordent la fierté de l'honneur, si les étrangers pouvaient nous flétrir du litre de nation banqueroutière, et nous accuser dji n'avoir repris notre liberté et nos forces que pour commettre des attentats dont le...

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 356
Speaker: Duclos-Dufresnoy
...e,cette caisse pourra alors donner à la nation les premiers secours, les premiers moye... ...augmentant successivementetannuellement lesforces réelles de la caisse d'escompte,cette caisse pourra alors donner à la nation les premiers secours, les premiers moyens nécessaires pour des préparatifs de guerre, moyens qui en imposent à 1 ennemi...
Speaker: Duclos-Dufresnoy
Le premier, la nation ne sera grevée d'aucun remboursement su... Le premier, la nation ne sera grevée d'aucun remboursement sur ces 182 millions, mais conservera seulement la faculté de le faire dès l'insta...

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 357
Speaker: Duclos-Dufresnoy
...era d'année en année, jusqu'à ce que la nation juge convenable de se libérer de ce prê... Cette avance se continuera d'année en année, jusqu'à ce que la nation juge convenable de se libérer de ce prêt.
...méraire et de régénérer le crédit de la nation et de la caisse d'escompte, c'est de re... ... des principaux moyens de rendre de l'activité à lacirculation interceptée du numéraire et de régénérer le crédit de la nation et de la caisse d'escompte, c'est de rendre inviolable le payement, à bureau ouvert, des intérêts de la dette publique....

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 359
Speaker: Duclos-Dufresnoy
...s, elle aura encore, en créances sur la nation converties en effets au porteur et disp... ...s, formant une partie des fonds que la caisse d'escompte possède dans ses coffres, elle aura encore, en créances sur la nation converties en effets au porteur et disponibles 252 millions de capitaux, savoir : , .

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 361
Speaker: Duclos-Dufresnoy
...ont intérêt de continuer ce prêt, et la nation de le conserver, attendu son modique in... Gonséquemment les actionnaires auront intérêt de continuer ce prêt, et la nation de le conserver, attendu son modique intérêt de 3 0/0.

Séance du mardi 6 octobre 1789, au matin

page 363
Speaker: Duclos-Dufresnoy
...particulier ; elle sera à l'égard de la nation, ce qu'elle est à l'égard des particuli... ...e peut conserver, et la première dénomination, et son caractère d'établissement particulier ; elle sera à l'égard de la nation, ce qu'elle est à l'égard des particuliers, une caisse de secours. Elle sera la sous-caisse de la caisse nationale; ell...
« Les banques publiques fournissent aux nations emprunteuses et obérées un moyen de res... « Les banques publiques fournissent aux nations emprunteuses et obérées un moyen de ressource et d'économie. (1) Ce document n'a pas été inséré an Moniteur.
...x et celui (1) Traité des richesses des nations. ...aniques, supprime les anciennes machines, et ajoute la différence entre leur prix et celui (1) Traité des richesses des nations.