Results in Volume 48

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-0726 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 37 results
Results sorted by date, ascending

Séance du samedi 11 août 1792

- search term matches: (34)

Séance du samedi 11 août 1792

page
Speaker: Le Président
...té d'objets qui doivent appartenir a la nation. Il y a quantité d'objets qui sont de t... ...t reine, car c'est elle qui est la cause de tous nos maux, il y avait une infinité d'objets qui doivent appartenir a la nation. Il y a quantité d'objets qui sont de très grande importance dans le château qui sont emportés. II y a un pillage affre...

Séance du samedi 11 août 1792

page 2
Speaker: Thuriot
...t employées d'une manière utile pour la nation. Les unes, en effet, peuvent servir aux... ...de à l'Assemblée cfe décréter que ces statues seront enlevées, et qu'elles seront employées d'une manière utile pour la nation. Les unes, en effet, peuvent servir aux arts, les autres seront transformées en monnaie ou en canons. Il faut que l'Ass...
Speaker: Marant
..., considérant queje vœu manifeste de la nation est qu'il n'existe plus aucun monument ... « L'Assemblée, considérant queje vœu manifeste de la nation est qu'il n'existe plus aucun monument public qui rappelle le règne du despotisme, décrète qu'il y a urgence.

Séance du samedi 11 août 1792

page 4
Speaker: Crestin
...petites rivières à la disposition de la nation. ...e fait dans le territoire d'une ou plusieurs communes, et sont les ruisseaux et petites rivières à la disposition de la nation.

Séance du samedi 11 août 1792

page 5
Speaker: Crestin
...ci-devant provinces, appartiennent à la nation, à partir du point où ils ueviennent na... ...pre fonds, ou par des travaux faits aux dépens, soit du Trésor public, soit des ci-devant provinces, appartiennent à la nation, à partir du point où ils ueviennent navigables ou flottables.
Speaker: Crestin
...tilité particulière, appartiennent à la nation ; les droits perçus, pour raison desdit... ...es particuliers, pour le service de la navigation, et sans aucun autre objet d'utilité particulière, appartiennent à la nation ; les droits perçus, pour raison desdits ouvrages, demeurent supprimés; néanmoins, dans le cas où il serait reconnu que...

Séance du samedi 11 août 1792

page 6
Speaker: Crestin
...ation intérieure, sont une charge de la nation. ...nt ou devant servir à la navigation, aux communications générales et à la circulation intérieure, sont une charge de la nation.

Séance du samedi 11 août 1792

page 7
Speaker: Crestin
... ne doivent être perçus qu'au nom de la nation et pour elle, et ne peuvent être autori... ...onnages, ceux de ports et autres, sous quelque détermination que ce puisse être, ne doivent être perçus qu'au nom de la nation et pour elle, et ne peuvent être autorisés que par le Corps législatif ; ceux conservés provisoirement, en conformité d...
Speaker: Crestin
...s et portes marinières, au profit de la nation, par affiches et enchères, à la forme u... ...desdits bacs et droits sur le passage des bateaux, radeaux et autres, par les sas et portes marinières, au profit de la nation, par affiches et enchères, à la forme usitée pour l'amodiation des revenus nationaux. Les baux seront faits pour six an...
Speaker: Crestin
...icataire sera tenu de céder le bac à la nation, suivant nouvelle estimation qui sera f... ...possesseur et le directoire du district; la seconde, qu'à la fin du bail l'adjudicataire sera tenu de céder le bac à la nation, suivant nouvelle estimation qui sera faite en la môme forme, et dont le prix lui sera remboursé par le Trésor public.

Séance du samedi 11 août 1792

page 9
Speaker: Crestin
...ines en prendra possession au nom de la nation, et les régira comme les autres biens n... ...t partie du domaine national. En conséquence, l'administration générale des domaines en prendra possession au nom de la nation, et les régira comme les autres biens nationaux, à dater de la publication du présent décret.
Speaker: Crestin
...r, et de s'en dessaisir au profit de la nation; et dans ce cas, le ci-devant seigneur ... ...t îlots, mentionnés au précédent article, seront également tenus de les déguerpir, et de s'en dessaisir au profit de la nation; et dans ce cas, le ci-devant seigneur qui les a échangés ou engagés, après s'en être emparé en sa seule qualité de pos...

Séance du samedi 11 août 1792

page 10
Speaker: Crestin
...lige de le faire dans les trois ans, la nation en disposera ; elle disposera pareillem... ...nlevé pourra se mettre en possession du terrain abandonné par les eaux; s'il néglige de le faire dans les trois ans, la nation en disposera ; elle disposera pareillement de toutes les relaissées, mortes, marais et autres terrains vacants, qui ne ...
Speaker: Crestin
« Art. 2. A la nation, appartient la disposition des eaux, le... « Art. 2. A la nation, appartient la disposition des eaux, le lit et la pêche des lacs.
Speaker: Crestin
...s par qui que ce soit, autre que par la nation, pour permettre la construction des mou... « Art. 4. Toutes redevances imposées par qui que ce soit, autre que par la nation, pour permettre la construction des moulins et usines, soit à eau, soit à vent, sont pareillement supprimées sans indem...

Séance du samedi 11 août 1792

page 11
Speaker: Crestin
...et canaux de navigation appartient à la nation. . La pêche dans les lacs et canaux de navigation appartient à la nation.
Speaker: Crestin
... et rivièFes navigables appartient à la nation, à partir du point où elles deviennent ... h Art. 2. La pêche dans les fleuves et rivièFes navigables appartient à la nation, à partir du point où elles deviennent navigables ou flottables.
Speaker: Crestin
...convenables, eu égard à l'intérêt de la nation et aux localités. ...oires diviseront la pêche de leur district en autant de parties qu'ils jugeront convenables, eu égard à l'intérêt de la nation et aux localités.

Séance du samedi 11 août 1792

page 12
Speaker: Duvant
...-ville, et sur les rentes payées par la nation aux créanciers qu'il a délégués; ce pro... ...et (1) sur les échanges et traités faits entre le roi et le sieur Clément de Bar-ville, et sur les rentes payées par la nation aux créanciers qu'il a délégués; ce projèt de décret est ainsi conçu :
...ngagements contractés par le chef de la nation (1) Voy. Archives parlementaires, t" sé... ...s les créanciers de l'Etat sous la sauvegarde de la loyauté française, que les engagements contractés par le chef de la nation (1) Voy. Archives parlementaires, t" série, t. XLV, séance du 23 juin 1792, page 314, la première lecture de ce projet ...

Séance du samedi 11 août 1792

page 14
Speaker: Guérin
...nt à prêter le serment de fidélité à la nation et à la loi. (Applaudissements.) Les Suisses présents à la barre demandent à prêter le serment de fidélité à la nation et à la loi. (Applaudissements.)
Speaker: Maribon-Montaut
Les Suisses crient : « Vive la nation ! » On les fait entrer dans la salle. Les Suisses crient : « Vive la nation ! » On les fait entrer dans la salle.
Speaker: Chabot
...nous de mettre sous la sauvegarde de la nation française les Suisses qui ont été égaré... ... avaient'demandé leur tête, qui criaient même à bas les orateurs, ont jure avec nous de mettre sous la sauvegarde de la nation française les Suisses qui ont été égarés par leurs officiers. Le peuple ne demande justice que des grands criminels, et...

Séance du samedi 11 août 1792

page 43
...ndue les droits imprescriptibles que la nation a sur les eaux, il cherchât des princip... Il a fallu que, pour vous montrer dans toute leur étendue les droits imprescriptibles que la nation a sur les eaux, il cherchât des principes évidents, mais perdus, dans les décombres de nos anciennes institutions polit...
...iberté analogue à celui de l'air que la nation respire; et dans une loi sur les eaux, ... ... est accessoire, mais encore il doit leur imprimer pour jamais ce caractère de liberté analogue à celui de l'air que la nation respire; et dans une loi sur les eaux, ce serait un vice de négliger le moindre débris des usurpations féodales, dans l...

Séance du samedi 11 août 1792

page 44
...ant qu'une institution qui condamna les nations à 1 esclavage, depuis les déserts de la... ... elle qui porta la première atteinte à la communion libre des eaux. Est-il étonnant qu'une institution qui condamna les nations à 1 esclavage, depuis les déserts de la Russie jusqu'aux montagnes de la Castille, ait consacré l'asservissement et l'u...
...itions des partages que les différentes nations germaines en avaient faits après leurs ... ...taines parties des Gaules, et plus rapide dans d'autres, selon les diverses conditions des partages que les différentes nations germaines en avaient faits après leurs conquêtes. Dans les pays de la France connus sous le nom de pays d'alleu, tels q...

Séance du samedi 11 août 1792

page 45
... main du représentant héréditaire de la nation; mais, la liberté publique ne gagnant r... Les grands fiefs furent successivement réunis dans la main du représentant héréditaire de la nation; mais, la liberté publique ne gagnant rien à cet échange, il était conséquent que celle des eaux restât dans l'état de ...
...acquérir des fleuves, des rivières, les nations pourraient usurper et posséder exclusivement des mers; et l'on sait que si une nation voisine a eu cette prétention, si même ... ...s la communion générale ; car, s'il en était autrement, si les hommes pouvaient acquérir des fleuves, des rivières, les nations pourraient usurper et posséder exclusivement des mers; et l'on sait que si une nation voisine a eu cette prétention, si même encore aujourd'hui une République renouvelle chaque, année sa prise de possessio...
...és civiles de l'espèce de celles qu'une nation ne peut détruire, ou occuper sans l'ind... ...s de l'humanité, soit encore obligée de reconnaître, dans ces abus, des propriétés civiles de l'espèce de celles qu'une nation ne peut détruire, ou occuper sans l'indemnité due à des maîtres légitimes ?

Séance du samedi 11 août 1792

page 46
...e ; or, cette puissance appartient à la nation, et il est bien temps qu'elle eii recou... ...ur les eaux un seul droit qui ne dérivât de l'usurpation de la puissance publique ; or, cette puissance appartient à la nation, et il est bien temps qu'elle eii recouvre la plénitude.
...ncipes, aux droits et aux besoins d'une nation libre, dans la législation romaine, sur... Il a trouvé plus de conformité aux principes, aux droits et aux besoins d'une nation libre, dans la législation romaine, sur la matière des eaux, et il n'a pas hésité d'en adopter les bases, en les concil...
...sines au premier degré d'utilité que la nation doit s'en promettre, et à l'état d'une ... ... partielles : il a pensé qu'une opération générale pourrait ramener toutes les usines au premier degré d'utilité que la nation doit s'en promettre, et à l'état d'une heureuse impuissance de nuire. Il a cherché néanmoins à concilier l'intérêt des ...
... et pour la police de la pêche, dont la nation peut, tirer un grand produit, de nouvel... ...ropriété des eaux, il a cru important de vous proposer, pour leur administration et pour la police de la pêche, dont la nation peut, tirer un grand produit, de nouvelles règles analogues à la simplicité et à la douceur de notre police actuelle.
...e la ^philosophie. C'est le seul que la nation française puisse désormais adopter. De même que la mer est faite pour toutes les nations, de même les fleuves, les rivières navi... ...puisé dans les règles mêmes de l'architecture du monde et dans le code éternel de la ^philosophie. C'est le seul que la nation française puisse désormais adopter. De même que la mer est faite pour toutes les nations, de même les fleuves, les rivières navigables et toutes les eaux, qui par leur étendue et leur site peuvent fournir aux...

Séance du samedi 11 août 1792

page 47
... le compas de l'équité les droits de la nation, ceux des communes, ceux des particulie... ...mité celui d'une grande et importante discussion ; il a fallu qu'il mesurât avec le compas de l'équité les droits de la nation, ceux des communes, ceux des particuliers sur ces surfaces circonscrites ; où le grand intérêt national, celui des comm...
... navigables sont à la disposition de la nation. Premièrement, parce que l'élément qui ...
... secondement, parce qu'en tout temps la nation, par le progrès de ses spéculations, pe...
Incontestablement les eaux des ruisseaux et des rivières non navigables sont à la disposition de la nation. Premièrement, parce que l'élément qui roule dans leur lit est commun à tous les hommes et que tous peuvent y puiser; secondement, parce qu'en tout temps la nation, par le progrès de ses spéculations, peut en avoir besoin pour augmenter les moyens de communications générales et opér...
...propriétaires et le bonheur solide à la nation. ...ais à la terre, l'aisance et les consolations aux cultivateurs, la richesse aux propriétaires et le bonheur solide à la nation.
...ure, est hors du domaine individuel? La nation doit-elle souffrir plus longtemps de ce... ...es communes et des individus ont pu s'approprier exclusivement ce qui, de sa nature, est hors du domaine individuel? La nation doit-elle souffrir plus longtemps de ce que les abus, accumulés les uns sur les autres, ont fait confondre si fréquemme...

Séance du samedi 11 août 1792

page 48
...uction ou d'entretien à la charge de la nation sur les fleuves d'avec celles qui tombe... ... caprice et l'arbitraire de ses décisions pour distinguer les dépenses de construction ou d'entretien à la charge de la nation sur les fleuves d'avec celles qui tombent naturellement à la charge des communes ou des particuliers, en sorte que plus...
...rovinces ou Etats entre les mains de la nation lui a fait une loi de réunir au domaine...
...qu'il vous proposât d'investir aussi la nation des canaux construits aux frais des par...
... l'homme et du citoyen. Le passage des propriétés et des charges des ci-devant provinces ou Etats entre les mains de la nation lui a fait une loi de réunir au domaine national les canaux de navigation construits par les soins et sur les fonds de ...
...s moyens de maintenir et de perfectionner les communications générales, a exigé qu'il vous proposât d'investir aussi la nation des canaux construits aux frais des particuliers, dans les seules vues d'utilité publique, sauf à parfaire à ces constr...
...vrages d'art qui sont à la charge de la nation, au delà du point de navigabilité, d'av...
...lic et surtout le grand principe que la nation doit tenir en ses mains et seconder par...
...s sortes de cours d'eau, enfin la distinction tranchée et sans équivoques des ouvrages d'art qui sont à la charge de la nation, au delà du point de navigabilité, d'avec ceux qui, soit au delà, soit en deçà, tombent à la charge des communes ou des...
...qu'il vous présente, tout ce que l'équité envers les particuliers, l'intérêt public et surtout le grand principe que la nation doit tenir en ses mains et seconder par elle-même tous les moyens de communications générales, ont pu lui inspirer de p...

Séance du samedi 11 août 1792

page 49
... dans l'ordre politique ? Comme si à la nation seule n'appartenait pas le droit d'impo... ...sser les fleuves et les rivières mt devenu tributaire d'une puissance quelconque dans l'ordre politique ? Comme si à la nation seule n'appartenait pas le droit d'imposer l'usage des eaux, comme si la taxe de cet usage avait jamais pu, dans un Eta...
..., de faire rentrer dans les mains de la nation tous les moyens de communication sur le... Il vous propose donc de révoquer cette exception provisoire, de faire rentrer dans les mains de la nation tous les moyens de communication sur les fleuves et les rivières navigables, de les déterminer d'une manière fixe égale...
...ement. Dans le cas de l'affirmative, la nation ne leur doit plus rien; dans le cas de ...
...établissement général, nul doute que la nation n'ait encore un grand profit, indépenda...
...e laquelle ces droits leur avaient été transmis ou concédés par l'ancien gouvernement. Dans le cas de l'affirmative, la nation ne leur doit plus rien; dans le cas de la négative, elle ne peut que leur redevoir très peu de chose : si l'on met dans...
... principe à côté du produit des bacs nationaux dont votre comité vous propose l'établissement général, nul doute que la nation n'ait encore un grand profit, indépendamment de la liberté inappréciable des eaux qu'elle aura recouvrée dans toute son...
...e l'Empire, et affermés au profit de la nation, la forme des autres Des bacs établis et déterminés par un plan général dans toute l'étendue de l'Empire, et affermés au profit de la nation, la forme des autres
...es citoyens de l'Empire, il suit que la nation a seule le droit d'en régler le service... En effet, de ce que les cours d'eau appartiennent en commun à tous les citoyens de l'Empire, il suit que la nation a seule le droit d'en régler le service et l'usage. Il suit qu'elle n'a n'a jamais pu cesser un instant d'exercer ce dr...

Séance du samedi 11 août 1792

page 50
De là la conséquence nécessaire que la nation ne doit aucune indemnité au ci-devant p...
...il pourrait s'adresser, et non pas à la nation.
De là la conséquence nécessaire que la nation ne doit aucune indemnité au ci-devant propriétaire féodal ni à son représentant, et que si celui-ci avait à en prétendre, ce ne serait qu'au concédant usurpateur originaire ou à ses héritiers qu'il pourrait s'adresser, et non pas à la nation.

Séance du samedi 11 août 1792

page 51
...t acquis à titre onéreux ,du chef de la nation, stipulant en son nom et pour elle? Vot... ...nt, en effet, dépouiller sans indemnité ces derniers concessionnaires, d'un droit acquis à titre onéreux ,du chef de la nation, stipulant en son nom et pour elle? Votre comité, Messieurs, n'a pas pensé que les règles de la justice distributive le...
...ette matière, ne peut être onéreux à la nation : 1° Parce qu'il ne se trouvera, peut ê... ... impenses réelles. Le résultat d'une telle liquidation, la seule admissible en cette matière, ne peut être onéreux à la nation : 1° Parce qu'il ne se trouvera, peut être pas quatre usines en France, dans le cas de la suppression ; 2° parce que qu...
...telle considération ne peut arrêter une nation comme la nation française, lorsqu'il est question d'ass... Puis, après tout, une telle considération ne peut arrêter une nation comme la nation française, lorsqu'il est question d'assurer aux générations présentes et futures tous les avantages de la liberté du co...

Séance du samedi 11 août 1792

page 52
...ncipale a été de savoir à qui, dans une nation libre, dans une législation vraiment ph... La principale a été de savoir à qui, dans une nation libre, dans une législation vraiment philosophique, chez un peuple qui ne veut plus confondre le mot de propriété avec ...

Séance du samedi 11 août 1792

page 53
...sent, est celui qui peut convenir à une nation libre, dans les principes de laquelle r... ...rissements, créments, alluvions, mortes et relaissées, qui a eu lieu jusqu'à présent, est celui qui peut convenir à une nation libre, dans les principes de laquelle rien ne peut être réputé propriété nationale, que ce qui de son essence doit serv...

Séance du samedi 11 août 1792

page 54
...ans toute leur intégrité. Ainsi donc la nation doit toujours tenir en ses mains tout c... ...rs et la libre disposition des eaux et de leur lit ; mais ils doivent y rester dans toute leur intégrité. Ainsi donc la nation doit toujours tenir en ses mains tout ce qui, comme les îles et îlots, appartient au lit des fleuves, et ne doit point ...
...rouvent en nature entre les mains de la nation, et sans contradiction avant les trente... 11 a considéré : 1° les îles, îlots, etc., qui se trouvent en nature entre les mains de la nation, et sans contradiction avant les trente années qui
...es doivent rentrer dans les mains de la nation, en ce qui concerne les fleuves et rivi... ...t aux taxes prescrites par les édits de 1668, 1696 et 1713 : pour celles-là, elles doivent rentrer dans les mains de la nation, en ce qui concerne les fleuves et rivières navigables : c'est la conséquence invincible des dispositions de la loi du ...
...ffit aux intérêts et à la justice de la nation, d'exclure l'usurpateur originaire de l... ...ait cruel de dépos -séder des familles innombrables. Votre comité a cru qu'il suffit aux intérêts et à la justice de la nation, d'exclure l'usurpateur originaire de la possession du cens, de la rente, ou du canon du bail emphytéotique, et d'en in...
... rentre simplement dans les mains de la nation. ..., est de toute justice ; au second cas, l'objet acquis par la concession annulée rentre simplement dans les mains de la nation.
...ans retour le froissement de ceux de la nation et de ceux des individus. ...ués, votre comité pense avoir poussé jusqu'au scrupule le soin de faire cesser sans retour le froissement de ceux de la nation et de ceux des individus.
...nsidération, parce que les droits de la nation sur elle n'ont jamais été tracés par au... ...reste, Messieurs, une sixième espèce d'eaux qui lui a paru mériter une grande considération, parce que les droits de la nation sur elle n'ont jamais été tracés par aucune loi d'une manière explicite.

Séance du vendredi 17 août 1792, au soir

- search term matches: (5)

Séance du vendredi 17 août 1792, au soir

page 313
Speaker: Merlin
...avec admiration les représentants de la nation sous le couteau des assassins, s'occupe... ...a crainte et à la terreur, quand les générations futures verront, au contraire, avec admiration les représentants de la nation sous le couteau des assassins, s'occuper froidement des intérêts de l'Empire et faire des vœux pour le salut du peuple.

Séance du vendredi 17 août 1792, au soir

page 314
Speaker: Basire
...d'armée, persuadé que les soldats d'une nation libre, en même"temps qu'ils sont soumis... « Le général d'armée, persuadé que les soldats d'une nation libre, en même"temps qu'ils sont soumis à une exacte subordination, ne doivent pas rester dans une servile ignorance de...
Speaker: Basire
...nnu la volonté librement exprimée de la nation française, qui nous y sommes liés par u... « Quant à nous, qui dans cette Constitution avons reconnu la volonté librement exprimée de la nation française, qui nous y sommes liés par un serment qui renferme les principes sacrés de la liberté et de l'égalité, et de...
Speaker: Bréard
...aire prêter le serment de fidélité à la nation et au roi, et qu'ils ont tous gardé le ... ..., pour entendre la lecture de l'ordre du général, que les chefs ont voulu leur faire prêter le serment de fidélité à la nation et au roi, et qu'ils ont tous gardé le plus profond silence ; que les officiers se sont retirés sans mot dire et en gri...

Séance du vendredi 17 août 1792, au soir

page 315
Speaker: Calon
... suspension du roi; les cris de Vive la nation ont retenti dans les airs. La statue de... ...écuter ses lois. Nos municipalités ont proclamé, avec le plus grand appareil, la suspension du roi; les cris de Vive la nation ont retenti dans les airs. La statue de Louis XIV a été renversée. Les citoyens du district de Beauvais se portent en f...

Séance du vendredi 17 août 1792, au soir

page 324
Yous ferez jouir promptement la' nation des avantages de la nouvelle administra... Yous ferez jouir promptement la' nation des avantages de la nouvelle administration.

Séance du vendredi 17 août 1792, au soir

page 327
...tte affaire importante qui intéresse la nation entière, et de nous.accorder prompte et... ...égislateurs, nous finissons par vous supplier de vous occuper sur-le-champ de cette affaire importante qui intéresse la nation entière, et de nous.accorder prompte et brève justice : par là vous nous éviterez la perte d'une partie de notre mince ...
...us vous déclarons aussi à la face de la nation entière que nous ré- Et vous, magistrats, dont nous venons de dénoncer les prévarications, nous vous déclarons aussi à la face de la nation entière que nous ré-

Séance du samedi 18 août 1792, au matin

- search term matches: (19)

Séance du samedi 18 août 1792, au matin

page 329
Speaker: Guillioud
...tre en doute si lès représentants d'une nation libre doivent honorer les belles actions, ce serait réduire en problème si une nation libre doit avoir de la vertu et de l'hu... Mettre en doute si lès représentants d'une nation libre doivent honorer les belles actions, ce serait réduire en problème si une nation libre doit avoir de la vertu et de l'humanité.

Séance du samedi 18 août 1792, au matin

page 331
Speaker: Français
...e jour a découvert la perspective à une nation grande, généreuse et eclairée. Notre bu... ...firmation du bonheur d'un gouvernement fondé sur la liberté et l'égalité, dont ce jour a découvert la perspective à une nation grande, généreuse et eclairée. Notre but est de fortifier et d'augmenter dans nos cœurs l'attachement inaltérable aux v...

Séance du samedi 18 août 1792, au matin

page 332
Speaker: Le Président
...ris de : Vive la liberté, l'égalité, la nation et l'Assemblée nationale ! nous ont sui... ...e citoyens remplissaient la salle. On y a fait lecture de nos pouvoirs, et les cris de : Vive la liberté, l'égalité, la nation et l'Assemblée nationale ! nous ont suivis jusqu'à notre logement. (Vifs applaudissements.) Nous devons vous parler mai...

Séance du samedi 18 août 1792, au matin

page 333
Speaker: Le Président
« Au nom de la nation, le conseil exécutif provisoire, persua... « Au nom de la nation, le conseil exécutif provisoire, persuadé que M. Dumouriez, lieutenant général, justifiera l'opinion que l'on a de son ...

Séance du samedi 18 août 1792, au matin

page 336
Speaker: Thuriot
...ersonne de sa famille ne trahiraient la nation française. Cependant je n'ai pas été du... M. Dillon s'est présenté à votre barre et vous a dit que jamais ni lui, ni personne de sa famille ne trahiraient la nation française. Cependant je n'ai pas été dupe de ses assurances; il ne~protestait de son attachement & la liberté que pour ...

Séance du samedi 18 août 1792, au matin

page 337
Speaker: Thuriot
...ue M. Dillon a perdu la confiance de la nation et que le conseil exécutif soit chargé ... Je demande que l'Assemblée décrète que M. Dillon a perdu la confiance de la nation et que le conseil exécutif soit chargé de pourvoir à son remplacement.
Speaker: Thuriot
...rthur Dillon a perdu la confiance de la nation et que le pouvoir exécutif sera tenu de... ...ur la motion d'un de ses membres, l'Assemblée nationale décrète que le général Arthur Dillon a perdu la confiance de la nation et que le pouvoir exécutif sera tenu de le remplacer sur-le-champ. »
Speaker: Merlin
...aux troupes serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. La ville de Sedan ... ... lettre d'un commissaire ordonnateur à Sedan, qui m'annonce qu'on a fait prêter aux troupes serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. La ville de Sedan est en contre-révolution ouverte. 11 m'envoie une copie de deux pièces émanées d...

Séance du samedi 18 août 1792, au matin

page 341
Speaker: Perrin
...e expose des besoins que le salut de la nation entière a fait naître pour elle? Paris ... ...it refuser à cette ville immense la justice qu'elle a droit d'attendre quand elle expose des besoins que le salut de la nation entière a fait naître pour elle? Paris n'a-t-il pas été, n'est-il pas encore, en ce moment décisif, le théâtre de la gu...
Speaker: Perrin
...puisés dans l'intérêt et le salut de la nation? ne sommes-nous pas chargés d'une surve...
...ns nos murs? ne répondons-nous pas à la nation entière du pouvoir exécutif? et ne devo...
... est devenu la vedette principale de la nation, la première sentinelle de là liberté? ...
La défense de Paris n'est-elle donc pas nationale, quand tous ses motifs sont puisés dans l'intérêt et le salut de la nation? ne sommes-nous pas chargés d'une surveillance nationale sur toutes les autorités qui sont établies dans nos murs? ne répondons-nous pas à la nation entière du pouvoir exécutif? et ne devons-nous pas, sur nos têtes, représenter sa personne au peuple, qui par ses repré...
...emblée nationale? et ne peut-on pas dire avec vérité que, par sa position, Paris est devenu la vedette principale de la nation, la première sentinelle de là liberté? Aussi est-ce contre nous que s'arment tout à la fois la mauvaise foi du roi et c...

Séance du samedi 18 août 1792, au matin

page 342
Speaker: Perrin
...ouleur de périr faute de secours que la nation entière doit réclamer pour le soutenir ...
...; la conservation de Paris importe à la nation, autant que la conservation ae la tête ...
...use proscription des riches scélérats qui dévoraient l'Empire. Paris aurait la douleur de périr faute de secours que la nation entière doit réclamer pour le soutenir ? Paris avait dans ses coffres 2,500,060 livres en espèces au moment de la Révol...
...c; Paris enfin fournit à lui seul près du dixième des contributions de la France; la conservation de Paris importe à la nation, autant que la conservation ae la tête importe au corps le plus robuste et le mieux constitué. C'est sous ces grands ra...
Speaker: Perrin
...lles qui doivent être à la charge de la nation, vous ordonniez que toutes les sommes q... ...le payement dès dettes arriérées de la commune ae Paris, distraction faite de celles qui doivent être à la charge de la nation, vous ordonniez que toutes les sommes qui ont été versées comme produit des postes à la caisse publique, et qui sont le...

Séance du samedi 18 août 1792, au soir

- search term matches: (4)

Séance du samedi 18 août 1792, au soir

page 353
Speaker: Vincens-Plauchut
...nt le revenu sera perçu au profit de la nation. ...les individus. L'Assemblée réserve de statuer sur l'acquit de ces fondations, dont le revenu sera perçu au profit de la nation.

Séance du samedi 18 août 1792, au soir

page 354
Speaker: Vincens-Plauchut
...cipalité, du serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité, ... ...l ne rapporte au receveur du district l'extrait de sa prestation, devant sa municipalité, du serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité, ou de mourir en les défendant. Ledit certificat demeurera annexé à la quittance,...

Séance du samedi 18 août 1792, au soir

page 357
Speaker: Le Président
...lon et Pellicot, grands procurateurs de nation, qui envoient à l'Assemblée leur sermen... 4° Lettre de MM. Garran de Coulon et Pellicot, grands procurateurs de nation, qui envoient à l'Assemblée leur serment de servir la liberté et l'égalité ou de mourir en les défendant.
Speaker: Le Président
...ntes où se sont trouvés les pères de la nation, permettez-nous de vous convaincre que ... « Dans les circonstances alarmantes où se sont trouvés les pères de la nation, permettez-nous de vous convaincre que rien ne nous a étonnés de voir la vigoureuse conduite que vous avez -tenue ! Nou...

Séance du samedi 18 août 1792, au soir

page 359
Speaker: Merlet
...moyen écarté toute concurrence avec les nations étrangères, a réellement, quoique indir... ...re exclusivement la portion la plus précieuse de leurs produits, égayant par ce moyen écarté toute concurrence avec les nations étrangères, a réellement, quoique indirectement, levé un tribut sur les colonies qui a beaucoup contribué à la prospéri...

Séance du dimanche 19 août 1792, au matin

- search term matches: (20)

Séance du dimanche 19 août 1792, au matin

page 367
Speaker: Cambon
...ement unis aux représentants élus de la nation. ...une qui se sont réunis pour prêter le nouveau serment et jurer de rester immuablement unis aux représentants élus de la nation.

Séance du dimanche 19 août 1792, au matin

page 369
Speaker: Lecointe-Puyraveau
...boursés les capitaux de rentes dus à la nation, qui produisent des intérêts au-dessous...
...nt soit partagé entre le débiteur et la nation. Il annonce que plusieurs citoyens de s...
...aordinaire des finances, de la question de savoir sur quel pied doivent être remboursés les capitaux de rentes dus à la nation, qui produisent des intérêts au-dessous du denier 20. 11 propose de décréter qu'en cas de remboursement, le capital dormant soit partagé entre le débiteur et la nation. Il annonce que plusieurs citoyens de son département avaient fait cette offre aux corps administratifs, qui n'avaient ...

Séance du dimanche 19 août 1792, au matin

page 370
Speaker: Le Président
...ézanne ont répété ce serment. Libre, la nation française ne peut plus être vaincue par... ...mme vous, d'y périr ou de defendre la liberté, l'égalité. Tous les citoyens de Sézanne ont répété ce serment. Libre, la nation française ne peut plus être vaincue par des despotes armés ; elle n'a à redouter que la trahison de ses ennemis intérie...

Séance du dimanche 19 août 1792, au matin

page 371
Speaker: Lacuée
...ant d'être admises pour le compte de la nation. ...réception que les différentes parties des armes à feu et outils doivent subir avant d'être admises pour le compte de la nation.

Séance du dimanche 19 août 1792, au matin

page 373
Speaker: Lacuée
...n des armes ou outils de guerre pour la nation ne pourra quitter la manufacture, s'il ... « Aucun maître ni compagnon employé à la fabrication des armes ou outils de guerre pour la nation ne pourra quitter la manufacture, s'il n'en a prévenu le président du conseil d'administration un mois d'avance : il en...

Séance du dimanche 19 août 1792, au matin

page 376
Speaker: Lacuée
... droits égaux à la reconnaissance de la nation : ces services seront vérifiés par le c... ...ui, par de longs et utiles services, auront bien mérité de la patrie, auront des droits égaux à la reconnaissance de la nation : ces services seront vérifiés par le conseil ou comité, composé comme par les articles 39, 45 et 52, dont le procès-ve...
Speaker: Delacroix
...loi et le roi, on mette à la place : La nation française. ...aux, corps administratifs et municipalités. Il demande qu'au lieu des mots : La loi et le roi, on mette à la place : La nation française.

Séance du dimanche 19 août 1792, au soir

- search term matches: (9)

Séance du dimanche 19 août 1792, au soir

page 389
Speaker: Ducos
...mblée des représentants immédiats de la nation souveraine, était convoquée au 20 septe... ...te civile. Ils n'ont pas ajouté qu une Convention nationale, c'est-à-dire l'Assemblée des représentants immédiats de la nation souveraine, était convoquée au 20 septembre, pour prononcer, au nom du peuple français, sur le sort de Louis XVI, et su...
Speaker: Ducos
...acrées, à la souveraineté du peuple. La nation va réclamer vengeance contre cet attent... ... dans les murs de Sedan. Des mains impies ont osé attenter, en leurs personnes sacrées, à la souveraineté du peuple. La nation va réclamer vengeance contre cet attentat, et les législateurs se montreraient indignes de la confiance qui les environ...
Speaker: Ducos
...fendez et des nouveaux bienfaits que la nation va répandre sur vous, en effaçant jusqu... ...ertitude vous rendrait criminels; demeurez dignes de la cause sacrée que vous défendez et des nouveaux bienfaits que la nation va répandre sur vous, en effaçant jusqu'aux dernières traces des distinctions aristocratiques qui survivaient encore à ...
Speaker: Ducos
« Ralliez-vous à la nation, dans ses représentants. Si quelqu'un c...
...es patriotes, honorés des regrets de la nation, et dont vous-mêmes aviez déploré l'élo...
... du peuple et de la bienveillance de la nation.
« Ralliez-vous à la nation, dans ses représentants. Si quelqu'un cherche à noircir leur conduite, à vous inspirer des défiances sur leurs intentio...
...ar vous. Obéissez avec confiance aux nouveaux chefs que vous donnent les ministres patriotes, honorés des regrets de la nation, et dont vous-mêmes aviez déploré l'éloignement. Songez que les Prussiens et les Autrichiens sont à nos portes, épiant ...
... reculent pas. A ce prix vous êtes toujours dignes de l'estime des représentants du peuple et de la bienveillance de la nation.

Séance du dimanche 19 août 1792, au soir

page 391
Speaker: Lavigne
...oi. Tous les soldats ont crié : Vive la nation 1 La joie a été complète. » ... est arrivée la nouvelle des événements du 10 et du décret de la suspension du roi. Tous les soldats ont crié : Vive la nation 1 La joie a été complète. »

Séance du dimanche 19 août 1792, au soir

page 392
Speaker: Chabot
...nale, je me levai et je criai : Vive la nation, la liberté et l'égalité ! Je demande a... ... dirigée d'un côté contre le peuple, et de l'autre côté contre l'Assemblée nationale, je me levai et je criai : Vive la nation, la liberté et l'égalité ! Je demande au moins que vous censuriez M. Allard et qu'il sache que le salut public seul vou...

Séance du dimanche 19 août 1792, au soir

page 394
Speaker: Le Tourneur
...aura un seul drapeau aux couleurs de la nation entre les 2 divisions du centre de chaq... . « Il y aura un seul drapeau aux couleurs de la nation entre les 2 divisions du centre de chaque section armée, avec cette inscription : Liberté et Egalité.

Séance du dimanche 19 août 1792, au soir

page 396
...re serment que celui d'être fidèle à la nation et à ses représentants. La plupart des ... ...qu'il fût besoin de le renouveler, et notre bataillon n'a pas voulu prêter d'autre serment que celui d'être fidèle à la nation et à ses représentants. La plupart des compagnies de canonniers n'ont pas voulu prêter d'autre serment : Liberté, égali...
...lus reconnaître les représentants de la nation. Les corps administratifs contribuent a... ... insinuations perfides, aux calomnies atroces de ses officiers, qui ne veulent plus reconnaître les représentants de la nation. Les corps administratifs contribuent aussi de tout leur pouvoir à égarer les citoyens par des proclamations et des arr...

Séance du dimanche 19 août 1792, au soir

page 397
...n de l'Allier a juré d'être fidèle à la nation et à ses représentants et n'a pas voulu... Le bataillon de l'Allier a juré d'être fidèle à la nation et à ses représentants et n'a pas voulu prêter d'autre serment. Nos canonniers, notre brave artillerie n'en feront jama...

Séance du dimanche 19 août 1792, au soir

page 398
...i en a été la suite; venez montrer à la nation outragée dans son représentant que vous... ...pris les scènes d'horreur qui se sont passées à Paris, et la déchéance du roi qui en a été la suite; venez montrer à la nation outragée dans son représentant que vous partagez notre juste indignation.
...d'armée, persuadé que les soldats d'une nation libre, en même temps qu'ils sont soumis... Le général d'armée, persuadé que les soldats d'une nation libre, en même temps qu'ils sont soumis à une exacte subordination, ne doivent pas rester dans une servile ignorance de...

Séance du dimanche 19 août 1792, au soir

page 399
...nnu la volonté librement exprimée de la nation française, qui nous y sommes liés par u... Quant à nous, qui, dans cette Constitution, avons reconnu la volonté librement exprimée de la nation française, qui nous y sommes liés par un serment qui renferme les principes sacrés de la liberté et de l'égalité, et de...
...s de rendre aux lois leurs forces, à la nation et au roi la liberté que la tyrannie et... ...artements et autres autorités constituées, légalement existantes, tous les moyens de rendre aux lois leurs forces, à la nation et au roi la liberté que la tyrannie et le crime leur ont enlevée.

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

- search term matches: (46)

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 400
Speaker: Le Président
...urvenue entre des particuliers des deux nations ; que les matelots vénitiens qui ont in...
...des griefs particuliers qui, entre deux nations amies, peuvent se réparer par une justi...
...e cette Republique ; elle prouve que cet événement n'est que l'enet d'une rixe survenue entre des particuliers des deux nations ; que les matelots vénitiens qui ont insulté votre pavillon sont de la marine marchande, et qu'ils n'ont pas été agress...
...et les sentiments de la République de Venise; ils ne sauraient être changés par des griefs particuliers qui, entre deux nations amies, peuvent se réparer par une justice réciproque et en ne s'écartant jamais du droit des gens. Je pourrais à mon to...

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 401
Speaker: Crestin
...petites rivières à la disposition de la nation. ...e fait dans le territoire d'une ou plusieurs communes, et sont les ruisseaux et petites rivières à la disposition de la nation.

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 402
Speaker: Crestin
...ci-devant provinces, appartiennent à la nation, à partir du point où iis deviennent na... ...pre fonds, ou par des travaux faits aux dépens, soit du Trésor public, soit des ci-devant provinces, appartiennent à la nation, à partir du point où iis deviennent navigables ou flottables.
Speaker: Crestin
...tilité particulière, appartiennent à la nation ; les droits perçus, pour raison desdit... ...es particuliers, pour le service de la navigation, et sans aucun autre objet d'utilité particulière, appartiennent à la nation ; les droits perçus, pour raison desdits ouvrages, demeurent supprimés ; néanmoins, dans le cas où il serait reconnu qu...

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 403
Speaker: Crestin
...ation intérieure, sont une charge de la nation. ...nt ou devant servir à la navigation, aux communications générales et à la circulation intérieure, sont une charge de la nation.

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 404
Speaker: Crestin
... ne doivent être perçus qu'au nom de la nation et pour elle, et ne peuvent être autori... ...onnages, ceux de ports et autres, sous quelque détermination que ce puisse être, ne doivent être perçus qu'au nom de la nation et pour elle, et ne peuvent être autorisés que par le Corps législatif, ceux conservés provisoirement, en conformité de...
Speaker: Crestin
...s et portes marinières, au profit ae la nation, par affiches et enchères, à la forme u... ...desdits bacs et droits sur le passage des bateaux, radeaux et autres, par les sas et portes marinières, au profit ae la nation, par affiches et enchères, à la forme usitée pour l'amodiation des revenus nationaux. Les baux seront faits pour six an...
Speaker: Crestin
tenu de céder le bac à la nation, suivant nouvelle estimation qui sera f... tenu de céder le bac à la nation, suivant nouvelle estimation qui sera faite en la même forme, et dont le prix lui sera remboursé par le Trésor public.

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 406
Speaker: Crestin
...ines en prendra possession au nom de la nation, et les régira comme les autres biens n... ...t partie du domaine national. En conséquence, l'administration générale des domaines en prendra possession au nom de la nation, et les régira comme les autres biens nationaux, à dater de la publication du présent décret.
Speaker: Crestin
...ir, et de s'en désaisir au profit de la nation ; et dans ce cas, le ci-devant seigneur... ...et îlots, mentionnés au précèdent article, seront également tenus de les déguerpir, et de s'en désaisir au profit de la nation ; et dans ce cas, le ci-devant seigneur qui les a échangés ou engagés, après s'en être emparé en sa seule qualité de po...

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 407
Speaker: Crestin
... néglige de le faire daqs les 3 ans, la nation en disposera; elle disposera pareilleme... ...ge enlevé pourra se mettre en possession du terrain abandonné par les eaux; s'il néglige de le faire daqs les 3 ans, la nation en disposera; elle disposera pareillement de toutes les relaisées, mortes, marais et autres terrains vacants, qui ne so...
Speaker: Crestin
« Art. 2. A la nation, appartient la disposition des eaux, le... « Art. 2. A la nation, appartient la disposition des eaux, le lit et la pêche des lacs.
Speaker: Crestin
...s par qui que ce soit, autre que par la nation, pour permettre la construction des mou... « Art. 4. Toutes redevances imposées par qui que ce soit, autre que par la nation, pour permettre la construction des moulins et usines, soit à eau, soit à vent, sont pareillement supprimées sans indem...

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 408
Speaker: Crestin
...et canaux de navigation appartient à la nation. . La pêche dans les lacs et canaux de navigation appartient à la nation.
Speaker: Crestin
... et rivières navigables appartient à la nation, à partir du point où elles deviennent ... « Art. 2. La pêche dans les fleuves et rivières navigables appartient à la nation, à partir du point où elles deviennent navigables ou flottables.
Speaker: Crestin
...convenables, eu égard à l'intérêt ae la nation et aux localités. ...oires diviseront la pêche de leur district en autant de parties qu'ils jugeront convenables, eu égard à l'intérêt ae la nation et aux localités.

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 410
Speaker: Crestin
..., décrète qu'elle accepte, au nom de la nation, le don patriotique du sieur Acier-Péri... ...écret suivant est rendu : « L'Assemblée nationale, après avoir décrété l'urgence, décrète qu'elle accepte, au nom de la nation, le don patriotique du sieur Acier-Périca, ingénieur, breveté pour ses instruments de physique, qui offre à la patrie l...
Speaker: Jean Debry
...raineté résilie essentiellement dans la nation ; que nul corps, nul individu ne peut e... ... de la France, et après avoir le premier proclamé que le principe de toute souveraineté résilie essentiellement dans la nation ; que nul corps, nul individu ne peut exercer d?autorité qui n'en émane expressément, je me suis soumis à l'Acte consti...

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 412
Speaker: Le Président
...e sous les yeux des représentants de la nation, dont j'ai toujours reconnu, dont je re... ...ndre, je vous supplie, Monsieur le Président, de vouloir bien mettre cette lettre sous les yeux des représentants de la nation, dont j'ai toujours reconnu, dont je reconnais encore la souveraineté, quoi qu'on en puisse dire.

Séance du lundi 20 août 1792, au matin

page 413
Speaker: Le Président
...le s'est levé ; et dès que le vœu de la nation a été connu, dès qu'il a fait clair, sa... ...derniers à jurer la liberté et l'égalité ; que j'étais à mon poste quand le peuple s'est levé ; et dès que le vœu de la nation a été connu, dès qu'il a fait clair, sans changer de principes, j'en ai fait une application plus heureuse. Fidèle, ave...
Speaker: Audrein
...ntinuez, législateurs, continuez, et la nation entière vous décernera les couronnes de... « Continuez, législateurs, continuez, et la nation entière vous décernera les couronnes de l'immortalité. Nous vous jurons sur ce fer, dont nos mains ne sont armées que p...

Séance du lundi 20 août 1792, au soir

- search term matches: (9)

Séance du lundi 20 août 1792, au soir

page 424
Speaker: Piorry
...s, et le premier conspirateur contre la nation était celui auquel elle avait délégué u... ...ennemis de la Constitution ; le foyer de la contre-Révolution était aux Tuileries, et le premier conspirateur contre la nation était celui auquel elle avait délégué un pouvoir suprême, pour protéger son indépendance. Depuis 4 ans le peuple était ...
Speaker: Piorry
...r une (cour scélérate et perfide que la nation prodigue ses trésors et son sang ! Non, celui des Parisiens a rejailli sur la nation entière, elle crie vengeance de tant d'... ...t d'un seul homme que des milliers de citoyens se sont entre-égorgés ; c'est pour une (cour scélérate et perfide que la nation prodigue ses trésors et son sang ! Non, celui des Parisiens a rejailli sur la nation entière, elle crie vengeance de tant d'attentats, les coupables ne resteront pas impunis, et le jour approche où, repre...

Séance du lundi 20 août 1792, au soir

page 425
Speaker: Piorry
... mains des nouveaux représentants de la nation qui vous l'avait confie r. rétablissez ... ...nées de l'Empire, jusqu à ce que vous remettiez ce dépôt cner et sacré entre les mains des nouveaux représentants de la nation qui vous l'avait confie r. rétablissez le règne des lois 3u'un moment d'anarchie, provoque par l'excès e l'oppression, ...
Speaker: Thuriot
...ité et la reconnaissance exigent que la nation vienne promptement au secours aes veuve... « L'Assemblée nationale, considérant que l'humanité et la reconnaissance exigent que la nation vienne promptement au secours aes veuves et enfants des citoyens qui ont péri, les armes à la main, dans la journée du ...

Séance du lundi 20 août 1792, au soir

page 427
Speaker: Lemalliaud
...us aux ci-devant fiefs appartenant à la nation. ... .et fixes ci-devant seigneuriales, de quelque nature et espèce qu'ils soient, dus aux ci-devant fiefs appartenant à la nation.

Séance du lundi 20 août 1792, au soir

page 428
Speaker: Lemalliaud
...rd des mêmes droits solidaires dus à la nation, la vérification de la quotité dont le ... « A l'égard des mêmes droits solidaires dus à la nation, la vérification de la quotité dont le possesseur du fonds grevé voudra se libérer sera faite et constatée suivant les ...
Speaker: Lemalliaud
...égard des mêmes droits appartenant à la nation par le décret du 1er juillet 1791. ... desdits droits, soit pour les arrérages, conformément à ce qui été décrété à l'égard des mêmes droits appartenant à la nation par le décret du 1er juillet 1791.

Séance du lundi 20 août 1792, au soir

page 429
Speaker: Lemalliaud
... appartenant ou qui appartiendront a la nation, ou qui dépendaient des domaines ci-dev... ...ment communes à tous les droits fixes ou casuels, de quelque nature que ce soit, appartenant ou qui appartiendront a la nation, ou qui dépendaient des domaines ci-devant dits de la Couronne.

Séance du mardi 21 août 1792, au matin

- search term matches: (8)

Séance du mardi 21 août 1792, au matin

page 430
...ont ils se sont couverts aux yeux de la nation. ...endu nos concitoyens coupables ; ils s'efforceront d'effacer à jamais la tache dont ils se sont couverts aux yeux de la nation.

Séance du mardi 21 août 1792, au matin

page 431
Speaker: Thuriot
...nter la liste civile au détriment de la nation. ...s de 250,000 livres. 11 en résulterait que le roi a des moyens indirects d'augmenter la liste civile au détriment de la nation.

Séance du mardi 21 août 1792, au matin

page 434
Speaker: Jollivet
...trimoine des individus qu'autant que la nation veut bien le permettre ? ...erait-il pas de même des canaux navigables, qui ne peuvent se trouver dans le patrimoine des individus qu'autant que la nation veut bien le permettre ?

Séance du mardi 21 août 1792, au matin

page 435
Speaker: Jollivet
Si la nation reprenait ce domaine, comme propriété p... Si la nation reprenait ce domaine, comme propriété publique, elle devrait pourvoir à deux choses également justes : 1° à l'indemnité...

Séance du mardi 21 août 1792, au matin

page 566
...cela même, la plus propre à conduire la nation française vers ce degré de prospérité, ...
...température enviée de toutes les autres nations, sa nombreuse population qui s'élève au...
... absolue avec les autres contributions, soit directes, soit indirectes, et, par cela même, la plus propre à conduire la nation française vers ce degré de prospérité, que la fertilité de son sol, sa position neureuse entre deux mers, dans une température enviée de toutes les autres nations, sa nombreuse population qui s'élève aujourd'hui à plus de 28 millions, l'industrieuse activité de ses habitants, et so...

Séance du mardi 21 août 1792, au matin

page 570
...ts politiques, tels que celui auquel la nation française est présentement et devait êt... ...dinaire; car tout change, tout prend un autre caractère dans les grands mouvements politiques, tels que celui auquel la nation française est présentement et devait être livrée, après tant d'erreurs ou de perfidies de l'une de ses principales auto...

Séance du mardi 21 août 1792, au matin

page 573
...les appartenaient aux individus ou à la nation ; et à ce dernier égard on cite des pro... ...es domiciliés dans la commune ou aux propriétaires forains, suivant encore qu'elles appartenaient aux individus ou à la nation ; et à ce dernier égard on cite des propriétés nationales vendues depuis la confection des états de section et matrices...

Séance du mardi 21 août 1792, au soir

- search term matches: (7)

Séance du mardi 21 août 1792, au soir

page 603
Speaker: Garreau
« Législateurs, la nation entière admire comme nous renergie que ...
...e dans nos âmes, vous êtes dignes de la nation que vous représentez; nous serons digne...
« Législateurs, la nation entière admire comme nous renergie que vous avez manifestée. En suspendant le cher du pouvoir exécutif, nous avons écar...
...dignation était à son comble; votre sage décret au 10 de ce mois a remis le calme dans nos âmes, vous êtes dignes de la nation que vous représentez; nous serons dignes de vous, par notre soumission à la loi et notre fermeté à la défendre. » (Vifs...

Séance du mardi 21 août 1792, au soir

page 607
...t était non la sienne, mais celle de la nation, trahissant à la fois tous ses serments... ...é. M. La Fayette, lui-même, s'a-percevant sans doute que l'armée qu'il commandait était non la sienne, mais celle de la nation, trahissant à la fois tous ses serments, a abandonné son poste. Vous jugerez de notre position; nous sommes en liberté;...

Séance du mardi 21 août 1792, au soir

page 608
Speaker: Le Président
...r et défendre les grands intérêts de la nation. L'armée, qui n'est plus sur notre terr... ...ouvons vous assurer de l'intention ferme que manifestent les citoyens de soutenir et défendre les grands intérêts de la nation. L'armée, qui n'est plus sur notre territoire, nous a toujours paru dans les mêmes dispositions.

Séance du mardi 21 août 1792, au soir

page 609
Speaker: Le Président
...tution, que la volonté souveraine de la nation a décrétée ; que c'est moi seul qui req... ..., fidèle à mes serments, aux principes de la Déclaration des droits, à la Constitution, que la volonté souveraine de la nation a décrétée ; que c'est moi seul qui requiers, comme j'en ai le droit, toutes les mesures qui peuvent constater la résis...
Speaker: Lasource
...is il ne peut échapper à la haine de la nation et à l'horreur de la postérité. Je dema...
...ez qu'il est voue à l'indignation de la nation française et que son nom soit un objet ...
La Fayette vient d'échapper à la loi, mais il ne peut échapper à la haine de la nation et à l'horreur de la postérité. Je demande que par une délibération vous déclariez qu'il est voue à l'indignation de la nation française et que son nom soit un objet d'horreur pour tous les bons citoyens. ( Vifs applaudissements.)

Séance du mardi 21 août 1792, au soir

page 610
Speaker: Gensonné
... compte rendu à l'Assemblée, a bercé la nation par de fausses espérances de paix, reje... ... la loyauté de son acceptation, pourquoi lui-même, M. Montmorin, dans le dernier compte rendu à l'Assemblée, a bercé la nation par de fausses espérances de paix, rejetées sur la prétendue exagération des journaux et des sociétés populaires. La ma...