Results in Volume 34

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-0938 hits on 1791-109 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 54 results
Results sorted by date, ascending

Séance du samedi 8 octobre 1791

- search term matches: (16)

Séance du samedi 8 octobre 1791

page 120
Speaker: Goupilleau
...’intérieur que les représen tants de la nation, et d’en écarter les étranger? na paset... ... : j’y vois que si la motion faite hierpar un membre, de ne aisser entrer dans l’intérieur que les représen tants de la nation, et d’en écarter les étranger? na pasete adoptée, elle n’a pus du moins été rejetée, et-que si l’on a pas. é à l’ordre ...

Séance du samedi 8 octobre 1791

page 122
Speaker: Delacroix
« Les représentants de la nation sont inviolables : ils ne pourront être... « Les représentants de la nation sont inviolables : ils ne pourront être recherchés, accusés m jugesi en aucun temps pour ce qu’ils aurontolln Ü ou - s ...

Séance du samedi 8 octobre 1791

page 123
Speaker: Vergniaud
...e insulte faite aux représentants de la nation : il s’agit du sanctuaire de1 la libert... ... par le sentiment plus généreux encore du pardon. Ici, Messieurs, il s’agit d’une insulte faite aux représentants de la nation : il s’agit du sanctuaire de1 la liberté qui a été violé; il s’agit d’un attentat contre la tuajesté natio mie; il s’ag...
Speaker: Vergniaud
...es. {Murmures.) C’est faire injure à la nation. {Nouveaux murmures.)... Proposer l’ordre du jour, c’est demander si nous devons être litres. {Murmures.) C’est faire injure à la nation. {Nouveaux murmures.)...
Speaker: Basire
C’est faire injure à la dignité de la nation. C’est faire injure à la dignité de la nation.
Speaker: Vergniaud
...rait et compromettrait la dignité de la nation dont vous ê'es dépositaires. Non, v ms ... ...er l’ordre du jour, ce serait donner une marque de faib esse, qui vous déshonorerait et compromettrait la dignité de la nation dont vous ê'es dépositaires. Non, v ms n’en n’avez as le droit. {Vifs applaudissements dans l'Assem-lêe et dans les tri...
Speaker: Basire
... est un atœnlat contre la dignité de la nation. {Applaudissements dans les tribunes.) ...) Je dis plus; il est certains cas où la question préalable, pri-e en elle-même, est un atœnlat contre la dignité de la nation. {Applaudissements dans les tribunes.)
Speaker: Basire
...délit contre vos co lègues et contre la nation. ...en et la propagation de la liberté dans toute son intégrité, vous commett ez un délit contre vos co lègues et contre la nation.

Séance du samedi 8 octobre 1791

page 126
Speaker: Goujon
...re 1790 sur l’organisation des Archives nation des est ainsi conçu : Messieurs, l’article 4 de la loi du 12 septembre 1790 sur l’organisation des Archives nation des est ainsi conçu :

Séance du samedi 8 octobre 1791

page 130
Speaker: Audrein
Nos rapports avec les nations étrangères sont toujours de la haute co... Nos rapports avec les nations étrangères sont toujours de la haute conséquence; en ce moment surtout il importe infiniment que l’Assemblée surveille ...

Séance du samedi 8 octobre 1791

page 132
Speaker: Lequinio
... jours de troubles sont dissipés, et la nation a droit de compter sur un calme durable... ...ours prêts à recevoir ses ordres et à donner les renseignements nécessaires. Ces jours de troubles sont dissipés, et la nation a droit de compter sur un calme durable.
Speaker: Lequinio
...ertions des ministres, le courage de la nation, le sentiment de sa force et la sagesse...
...tion, de dissiper tous les doutes de la nation, de détruire l’effet des insinuations p...
La parole du roi, les assertions des ministres, le courage de la nation, le sentiment de sa force et la sagesse de la Constitution, tout doit garantir la stabilité du nouvel ordre de choses e...
...Je ne vois pas, Messieurs, de meilleur moyen d’instruire l’Etat de sa vraie position, de dissiper tous les doutes de la nation, de détruire l’effet des insinuations perfides des ennemis de l’ordre public, et de travailler plus solidement en cette...
Speaker: Lequinio
... mœurs publiques, d’opérer celle que la nation doit attendre dans les mœurs de la cour... ...ux emploi; mais il me semble important, lorsque la Révolution est faite dans les mœurs publiques, d’opérer celle que la nation doit attendre dans les mœurs de la cour, et je crois de mon devoir de préparer aux ministres, à ces premiers serviteurs...
Speaker: Lequinio
...tes, les ministres viennent rendre a la nation un compte succinct de leur gestion, et ... ...r jour de chaque mois, à terme fixe et sans préjudicier aux occasions plus urgentes, les ministres viennent rendre a la nation un compte succinct de leur gestion, et que le tableau en soit à chacune de ces époques joint au procès-verbal de notre ...

Séance du samedi 8 octobre 1791

page 134
Speaker: Viénot-Vaublanc
...de l’union imposante qu’a manifestée la nation. ...cours étrangères, non seulement la nouvelle de l’acceptation du roi, mais celle de l’union imposante qu’a manifestée la nation.

Séance du dimanche 9 octobre 1791

- search term matches: (9)

Séance du dimanche 9 octobre 1791

page 137
Speaker: Le rapporteur du deuxième bureau
...n s’exprime ainsi : Représentants de la nation, c’est sous les auspices de la Constitu...
...la nouvelle. Les nouveaux organes de la nation n’ont point encore parlé, et ils n’enfr...
.... A Dieu ne plaise, représentants de la nation, que nous voulions ici étouffer la voix...
... méconnaître ce qu’ils ont fait pour la nation, mais aussi nous sommes persuadés que l...
L'orateur de la députation s’exprime ainsi : Représentants de la nation, c’est sous les auspices de la Constitution que les citoyens paraissent devant l’Assemblée nationale chargée d’en maint...
... peut être l’ancienne législature, elle n’en avait pas le droit. Ce n’est point la nouvelle. Les nouveaux organes de la nation n’ont point encore parlé, et ils n’enfreindront point la Constitution pour en récompenser les auteurs. A Dieu ne plaise, représentants de la nation, que nous voulions ici étouffer la voix de la patrie reconnaissante qu’ont tant de fois célébrée les membres de l’Assemblée nationale constituante; il est loin de notre pensée de méconnaître ce qu’ils ont fait pour la nation, mais aussi nous sommes persuadés que l’hommage le plus pur, le plus digne d’eux et de nous, c’est de réclamer l’exécut...
Speaker: Le rapporteur du deuxième bureau
...ont montrés fidèles représentants de la nation, qui ont été, avec une infatigable et v... ...ité, en apprenant à s’asseoir parmi leurs concitoyens. Ceux d’entre eux qui se sont montrés fidèles représentants de la nation, qui ont été, avec une infatigable et vertueuse constance, les organes purs et incorruptibles de sa volonté, réclamés p...

Séance du dimanche 9 octobre 1791

page 139
Speaker: Condorcet
... déjà coûté plus de 100,000 francs à la nation, et nous n’avons rien fait. Un membre : Messieurs, nous avons déjà coûté plus de 100,000 francs à la nation, et nous n’avons rien fait.

Séance du dimanche 9 octobre 1791

page 140
Speaker: François de Neufchàteau
... ces termes : « les représentants de la nation sont le Corps législatif et le roi » on... ...icle 2 du titre III, où cette dénomination est employée pour la première fois en ces termes : « les représentants de la nation sont le Corps législatif et le roi » on trouve, Messieurs, l’expression de Corps législatif répétée 87 fois dans la Con...

Séance du dimanche 9 octobre 1791

page 148
Speaker: Saladin
...s fait pâlir nos ennemis, et rassuré la nation ; mais il nous reste encore un devoir à... ... En cimentant l’union du pouvoir législatif avec le pouvoir exécutif, r.ous avons fait pâlir nos ennemis, et rassuré la nation ; mais il nous reste encore un devoir à remplir.
Speaker: Basire
Il s’agit de faire une adresse à la nation entière, c’esf un objet important qui n... Il s’agit de faire une adresse à la nation entière, c’esf un objet important qui ne peut être négligé.

Séance du lundi 10 octobre 1791

- search term matches: (1)

Séance du lundi 10 octobre 1791

page 160
Speaker: Ramond
...eillance que nous exerçons au nom de la nation, perde le caractère imposant qu’elle do... ...extraordinaire et momentanée. Prenez garde que cette grande, cette terrible surveillance que nous exerçons au nom de la nation, perde le caractère imposant qu’elle doit avoir si elle devient la surveillance de tous les instants, et si, au lieu de...

Séance du mardi 11 octobre 1791

- search term matches: (5)

Séance du mardi 11 octobre 1791

page 168
Speaker: Quatremére-Quincy
...spect e3t parfaitement observe chez une nation qui est accoutumée à a liberté depuis p... ...ans une assemblée comme celle-ci, est certainement le respect du à la loi. Ce respect e3t parfaitement observe chez une nation qui est accoutumée à a liberté depuis près de 300 ans, et qui depuis 1U0 ans a des assemblées particulières en tout con...

Séance du mardi 11 octobre 1791

page 170
Speaker: Taillefer
...rtient au corps des représentant- de la nation doit lui laire regarder avnc la plus gr...
...au milieu des orages vers le bien de la nation. Lm conséquence, je dis qu’il ne peut v...
La fermeté de caractère qui appartient au corps des représentant- de la nation doit lui laire regarder avnc la plus grande indif-lerence les applaudissements ou les marques d improbation des personnes qui l’entourent; il doit etre impassible et m.ir her d’un pas ferme au milieu des orages vers le bien de la nation. Lm conséquence, je dis qu’il ne peut v avoir lieu a délibérer sur la motion de M. Dumas, et que 1 article doit être co...

Séance du mardi 11 octobre 1791

page 177
Speaker: Le Président
... rétablissement du crédit public que la nation connaisse 1 emploi des deniers publics im™ïfssemdJé£- nationale, considérant qu’il Lm !enau rétablissement du crédit public que la nation connaisse 1 emploi des deniers publics

Séance du mardi 11 octobre 1791

page 178
Speaker: Duportail
...ez de précautions, je pense, contre une nation si anciennement amie et alliée de la Fr... ...ardes nationales soldées, et en aura sous peu de jours, 20 rassemblés. C’est assez de précautions, je pense, contre une nation si anciennement amie et alliée de la France, surtout lorsque nous avons parmi nous des régiments composés de ses citoye...

Séance du mercredi 12 octobre 1791

- search term matches: (12)

Séance du mercredi 12 octobre 1791

page 183
Speaker: Gossuin
... il est d’une grande importance pour la nation de donner de 1 activit ¦ à la perceptio... ...nt; mais elle entrave la marche des administrations des départements du Nord, et il est d’une grande importance pour la nation de donner de 1 activit ¦ à la perception des revenus nationaux. (Murmures.)
Speaker: Gossuin
...tres résidant à Paris, la volonté de la nation française, de continuer avec elles la c... ... connaître aux puissances étrangères, par la voie de leurs ambassadeurs et ministres résidant à Paris, la volonté de la nation française, de continuer avec elles la correspondance d’amitié et de bonne intelligence qui a existé jusqu’à présent.
Speaker: Gossuin
...n’a pas négligé n’exprimer le vœu de la nation et de do ner suite, en son nom, aux nég... Je pense, Messieurs, que M. de Montmorin n’a pas négligé n’exprimer le vœu de la nation et de do ner suite, en son nom, aux négociations entaméesavec les puissances; mais ce qui est inconcevable, c’est ce qu...

Séance du mercredi 12 octobre 1791

page 192
Speaker: Tarbé
...ôts sont devenus à la disposition de la nation, et la vente en a été ordonnée au plus ... ...ppression de la ferme générale, les tabacs existant dans les fabriques et entrepôts sont devenus à la disposition de la nation, et la vente en a été ordonnée au plus offrant et dernier enchérisseur par les articles 11 et 12 de la loi du 27 mai 17...
Speaker: Tarbé
...ui, sans préjudicier aux intérêts de la nation, paraissent nécessaires pour accélérer ... ...i l’honneur de présenter incessamment à l’Assemblée nationale quelques mesures qui, sans préjudicier aux intérêts de la nation, paraissent nécessaires pour accélérer cette vente.
Speaker: Tarbé
...tant actuellement entre les mains de la nation, le versement des fouds provenant de le... ...te. Je me bornerai à vous observer, dans ce momeut, que les tabacs et les sels étant actuellement entre les mains de la nation, le versement des fouds provenant de leur vente est fait entre les mains des receveurs de district ; qu’ainsi c’est une...
Speaker: Tarbé
...pression, sont devenues 1 affaire de la nation. ...ut, du Cambresis, et autres qui, par leur nature et depuis l’instant de leur suppression, sont devenues 1 affaire de la nation.

Séance du mercredi 12 octobre 1791

page 193
Speaker: Tarbé
...esure vis-à-vis des représentants de la nation, pour leur faire connaître la situation... ...ent avaient complété la première opération du département, je suivrais la même mesure vis-à-vis des représentants de la nation, pour leur faire connaître la situation du département des districts.

Séance du mercredi 12 octobre 1791

page 194
Speaker: Tarbé
...publique, doit être aliéné au nom de la nation par les corps administratifs, et, en at... Tout immeuble national qui n’a point reçu par la loi une destination publique, doit être aliéné au nom de la nation par les corps administratifs, et, en attendant, doit être donné à loyer par les régisseurs nationaux de l’enregistremen...
Speaker: Tarbé
La nation est redevable à l’Assemblée nationale c... La nation est redevable à l’Assemblée nationale constituante de ses droits et de la liberté. Elle attend de vous, Messieurs,la pa...
Speaker: Tarbé
...ous avoir sans cesse devant les yeux la nation qui voit, l’Europe qui écoute, et la po... ... tenir à la hauteur de cette pensée ; et en suivant votre exemple, nous devons tous avoir sans cesse devant les yeux la nation qui voit, l’Europe qui écoute, et la postérité qui juge.

Séance du jeudi 13 octobre 1791

- search term matches: (20)

Séance du jeudi 13 octobre 1791

page 200
Speaker: Basire
...guste Assemblée des représentants de la nation. » ...es discours prononcés par les orateurs et tou ce qui précède les décrets de l’auguste Assemblée des représentants de la nation. »

Séance du jeudi 13 octobre 1791

page 207
Speaker: Camus
...ables qu’on avait tirés des mains de la nation et qu’elle y a rétablis. Il reste à con... ...constituante ; elle en a fait elle-même l’application à plusieurs fonds considérables qu’on avait tirés des mains de la nation et qu’elle y a rétablis. Il reste à continuer l’application des lois à d’autres objets importants et nombreux. M. Paren...

Séance du jeudi 13 octobre 1791

page 208
Speaker: Camus
... tous les genres qui appartiennent a la nation. ...s différentes parties de l’Empire, où l’on transportera les effets précieux dans tous les genres qui appartiennent a la nation.
Speaker: Camus
...de rendre compte des moyens pris par la nation pour conserver les effets précieux aux ... Au moment où l’on vient de rendre compte des moyens pris par la nation pour conserver les effets précieux aux arts et aux sciences, c’est le Leu deparler des commissaires nommés pour faire f...
Speaker: Camus
L’intérêt majeur que la nation avait à ce que les biens nationaux pass...
... fût remis fidèlement aux coffres de la nation, a déterminé l’établissement du comité ...
L’intérêt majeur que la nation avait à ce que les biens nationaux passassent rapidement dans le commerce, à ce que leur valeur fût connue, et à ce que le produit des ventes fût remis fidèlement aux coffres de la nation, a déterminé l’établissement du comité de l’aliénation. Il s’était divisé en vingt sections ; un commissaire placé dans...
Speaker: Camus
...ns, puisqu’autrement les créances de la nation sur les municipalités pourraient ne pas... ne ces collations sera long: il est indispensable neamoins, puisqu’autrement les créances de la nation sur les municipalités pourraient ne pas se trouver reglees à leur véritable valeur; il est meme nécessaire qu’il se fas...

Séance du jeudi 13 octobre 1791

page 209
Speaker: Camus
...ecclésiastiques, à la disposition de la nation, et dont elle a renouvelé l’engagement ...
...l est urgent d’acquitter la dette de la nation envers l’humanité misérable et souffran...
...tte qu’elle a contractée lorsqu’elle a déclaré tous les biens ci-devant appelés ecclésiastiques, à la disposition de la nation, et dont elle a renouvelé l’engagement dans l’acte constitutionnel. Lamul-titude des dispositions que le comité présent...
...aux des secours provisoires. L’Assemblée actuelle sentira certainement combien il est urgent d’acquitter la dette de la nation envers l’humanité misérable et souffrante.

Séance du jeudi 13 octobre 1791

page 211
Speaker: Coffinhal
...qui va fixer sur vous les regards de la nation et de la postérité ; vous substituerez ... ^ La patrie vous appelle encore à remplir une tâche qui va fixer sur vous les regards de la nation et de la postérité ; vous substituerez un corps de lois civiles rédigées dans les principes mêmes de notre Constitution...
Speaker: Coffinhal
...eraient encore présenter des fers à une nation douée de toute ...e convenable a sa puissance, et qui en impose à ces despotes présomptueux qui oseraient encore présenter des fers à une nation douée de toute

Séance du vendredi 14 octobre 1791

- search term matches: (3)

Séance du vendredi 14 octobre 1791

page 216
Speaker: Lequinio
...as dire des balourdises à la face de la nation. Habitant d’un département maritime, je... ... » Je voudrais que les journalistes prissent des notesexactes et ne me lissent pas dire des balourdises à la face de la nation. Habitant d’un département maritime, je desire qu’on ne puisse pas croire que \ongét)Q Pllotes sur un rocher. (Rires pr...

Séance du vendredi 14 octobre 1791

page 218
Speaker: François de Neufchâteau
...de faire rentrer dans les coffres de la nation, une somme de 20,544,830 j. 10 s. 3 d. ... ...des îles de France et de Bourbon, au moins de 3 millions ; de l’autre, un moyen de faire rentrer dans les coffres de la nation, une somme de 20,544,830 j. 10 s. 3 d. d’objets inconnus, qui sont sur le point d’être la proie des ennemis de la chose...

Séance du vendredi 14 octobre 1791

page 225
Speaker: Garran-de-Coulon
...st une justice surtout de la part de la nation. Je demande donc que ce comité, avec le... ...s assez. Je crois que donner du secours à ceux qui en ont véritablement besoin est une justice surtout de la part de la nation. Je demande donc que ce comité, avec les additions proposées, soit appelé comité de secours publics ; mais je demande e...

Séance du vendredi 14 octobre 1791

page 226
...inistère ; à moins qu’on ne dise qu’une nation ne doive constitutionnellement laisser ... ... mal ; dès lors, il faut un comité de surveillance, et sur le dedans et sur le ministère ; à moins qu’on ne dise qu’une nation ne doive constitutionnellement laisser ruiner sa Constitution, Il faut donc, dans certaines circonstances, un comité de...

Séance du vendredi 14 octobre 1791

page 230
...e l’est pas, de venger la dignité de la nation française que de petits tyrans foulent ... ...er de prendre un parti ou de prévenir l’attaque si elle est réelle, ou si elle ne l’est pas, de venger la dignité de la nation française que de petits tyrans foulent aux pieds. Il faut vous hâter de plonger dans l’abîme de vos finances, si vous v...

Séance du vendredi 14 octobre 1791

page 231
...ution. Mais, Messieurs, il importe à la nation, dont vous êtes les représentants, de s... ...tant qu’il marchera, comme il le fait dans ce moment, dans le sens de la Constitution. Mais, Messieurs, il importe à la nation, dont vous êtes les représentants, de surveiller l’exécution des lois, sans en embarrasser la marche. Vous ne devez pas...
...litiques et commerciaux avec les autres nations, qu’il est indispen-sablement nécessair...
...tenir de préjudiciable aux droits de la nation.
...ui entravaient le commerce, ont apporté de tels changements dans vos rapports politiques et commerciaux avec les autres nations, qu’il est indispen-sablement nécessaire que ces rapports soient modifiés dans plusieurs de leurs parties. Ces divers t...
...z étrangères pour n’avoir pas les moyens de découvrir ce qu’elles pourraient contenir de préjudiciable aux droits de la nation.
...acrifié votre alliance si utile avec la nation hollandaise; une foule d’autres erreurs...
...inaltérable et sacré qui appartient aux nations, de stipuler sur leurs grands intérêts,...
...rminer dans le principe, si on l’avait réellement voulu ; la manière dont on a sacrifié votre alliance si utile avec la nation hollandaise; une foule d’autres erreurs qu’il serait trop long dans ce moment de vous révéler; toutes ces considération...
...nt à ne pas laisser plus longtemps à la seule disposition des despotes le droit inaltérable et sacré qui appartient aux nations, de stipuler sur leurs grands intérêts, ces intérêts qui les touchent, qui les rapprochent et qui doivent, en tendant s...

Séance du vendredi 14 octobre 1791

page 233
...qu’en vertu d’un décret et au nom de la nation; les traités de paix, d’alliance et de ... Les déclarations de guerre qui ne peuvent etre faites qu’en vertu d’un décret et au nom de la nation; les traités de paix, d’alliance et de commerce, qui sont soumis à la ratification du Corps législatif; toutes ces base...

Séance du samedi 15 octobre 1791

- search term matches: (11)

Séance du samedi 15 octobre 1791

page 234
Speaker: Chéron Bruyère
...jaloux est celui de représentants de la nation, car nous sommes tous honorables, il ne... ...e sont pas honorables. (Rires et murmures.) Le seul titre dont nous devons être jaloux est celui de représentants de la nation, car nous sommes tous honorables, il ne faut donc pas que ce soit une qualification arbitrairement appliquée a un seul ...

Séance du samedi 15 octobre 1791

page 235
Speaker: Dufourni
...gislateurs, la corruption des mœurs des nations et les convulsions des peuples opprimés... orateur de la députation, s’exprime ainsi : Législateurs, la corruption des mœurs des nations et les convulsions des peuples opprimés produisent facilement les Révolutions. Alors une force soudaine se développe. L...

Séance du samedi 15 octobre 1791

page 236
Speaker: Dufourni
...férentes durées de services rendus à la nation ; b° que défenseurs de toute la nation en la personne des Parisiens et de l’As... ...de remplacement ou les récompenses et retraites dévolues par les décrets aux différentes durées de services rendus à la nation ; b° que défenseurs de toute la nation en la personne des Parisiens et de l’Assemblée nationale, iis soient déclarés avoir mérité leur approbation ; / qu il s...
Speaker: Dufourni
...es et pressantes demandes que font à la nation les citoyens armés pour la liberté, les... Telles sont, législateurs, les justes et pressantes demandes que font à la nation les citoyens armés pour la liberté, les Parisiens animés de reconnaissance pour leurs compagnons d’armes, les Parisiens...
Speaker: Lacépède
...hent encore des soldats, et volent à la nation les chevaux avec harnachement et équipe... ...ai que les officiers, non contents d’exporter leur personne à l’étranger, débauchent encore des soldats, et volent à la nation les chevaux avec harnachement et équipement. Pour exemple, le 6 de ce mois, nous avons arrêté deux officiers avec un so...

Séance du samedi 15 octobre 1791

page 237
Speaker: Goupilleau
...? Y parviendrez-vous, lorsque voyant la nation insultée dans la personne de M. Duveyri...
...eraineté que dans le roi et non dans la nation, et en ne les sommant pas de s’explique...
...ment à des ministres qui ne vous disent jamais que la moitié de ce qu’ils savent? Y parviendrez-vous, lorsque voyant la nation insultée dans la personne de M. Duveyrier, vous ne la vengez pas? Y parviendrez-vous, en voyant d’un œil indifférent le...
...illir nos émigrés, rebuter nos ambassadeurs, s’obstiner à ne reconnaître de souveraineté que dans le roi et non dans la nation, et en ne les sommant pas de s’expliquer positivement sur leurs intentions?
Speaker: Goupilleau
...r confiance de l’esprit énergique de la nation, nos ennemis le traitent de pusillanimi... Ce que nous n’avons fait jusqu’à présent que par générosité, par confiance de l’esprit énergique de la nation, nos ennemis le traitent de pusillanimité.
Speaker: Goupilleau
... leurs menaces, leurs forfanteries ; la nation française, fière d’une Constitution fon... Ce n’est pas que je craigne leurs menaces, leurs forfanteries ; la nation française, fière d’une Constitution fondée sur la raison et la justice, qui nous ramène tous à la franchise et à la pur...
Speaker: Goupilleau
Mais il est temps que cette nation généreuse se montre avec toute sa digni... Mais il est temps que cette nation généreuse se montre avec toute sa dignité, avec ce caractère imposant sans lequel nous ne parviendrons jamais à ramener...

Séance du samedi 15 octobre 1791

page 243
Speaker: Vergniaud
...s. Nous sommes tous représentants de la nation, nous exerçons tous un pouvoir délégué,... ... membres de leurs travaux, mais pour vous assurer que vos travaux seront préparés. Nous sommes tous représentants de la nation, nous exerçons tous un pouvoir délégué, et nous l’exerçons tous dans sa plénitude. Ainsi nous n’avons pas le droit d en...

Séance du dimanche 16 octobre 1791

- search term matches: (2)

Séance du dimanche 16 octobre 1791

page 250
Speaker: Garran-de-Coulon
...mmuniquer pour vous aider à donner à la nation un code de lois digne d’un tel peuple e... ... sur le perfectionnement des lois et de l’administration publique, à vous les communiquer pour vous aider à donner à la nation un code de lois digne d’un tel peuple et du siècle dans lequel nous vivons. Je demande même que cette invitation soit f...

Séance du dimanche 16 octobre 1791

page 254
Speaker: Wiénot-Vaublanc
...erait à désirer, en effet, que toute la nation connût les noms de ceux qui ont lâcheme... Un membre : Il serait à désirer, en effet, que toute la nation connût les noms de ceux qui ont lâchement déserté leur poste; mais comment voulez-vous qu’entre les officiers qui ne so...

Séance du lundi 17 octobre 1791

- search term matches: (4)

Séance du lundi 17 octobre 1791

page 254
Speaker: Condorcet
...e compenser des créances qu’il a sur la nation, avec le prix des biens nationaux qu’il... ..., donne lecture d’une pétition de M. François Hennequin, ayant pour objet défaire compenser des créances qu’il a sur la nation, avec le prix des biens nationaux qu’il a acquis. H
Speaker: Condorcet
...une récompense qui ne coûtera rien à la nation, une récompense qui sera plus chère aux... ...té et de l’égalité. Je demande, monsieur le Président, à l’Assemblée nationale, une récompense qui ne coûtera rien à la nation, une récompense qui sera plus chère aux gardes nationales soldées que toutes les récompenses et privilèges imaginables.

Séance du lundi 17 octobre 1791

page 255
Speaker: Condorcet
...isme dont ils étaient les victimes ; la nation paraissait se souvenir qu’ils avaient t... ...issait dans leur âme,* ils bénissaient une Constitution qui détruisait le despotisme dont ils étaient les victimes ; la nation paraissait se souvenir qu’ils avaient tout sacrifié pour lui rester fidèles, et par une fatalité inconcevable, elle n’y...

Séance du lundi 17 octobre 1791

page 258
Speaker: Condorcet
...e nous adresser aux représentants de la nation, ou de faire fermer les 6 caisses de di... ... nationale, ayant été mises à l’écart, il ne nous reste plus que l’alternative de nous adresser aux représentants de la nation, ou de faire fermer les 6 caisses de district de ce département.