Results in Volume 30

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-075 hits on 1791-0821 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 31 results
Results sorted by date, ascending

Séance du dimanche 28 août 1791

- search term matches: (8)

Séance du dimanche 28 août 1791

page
Speaker: Humbert
« Représentants de la nation française, « Représentants de la nation française,

Séance du dimanche 28 août 1791

page 2
Speaker: Le Président
...et de plus généreux. Vous apprenez à la nation jusqu'à quel point elle est déjà régéné... ...s, vous retracez à nos yeux ce que les vertus antiques ont offert de plus noble et de plus généreux. Vous apprenez à la nation jusqu'à quel point elle est déjà régénérée ; vous acquérez de nouveaux droits à la reconnaissance de la patrie.
Speaker: Le Président
...age de l'estime des représentants de la nation} et dites à MM. Carré et Bedu que leurs... ... Clermont d'une mission aussi onorable, rapportez à vos concitoyens le témoir gnage de l'estime des représentants de la nation} et dites à MM. Carré et Bedu que leurs noms et leurs actions seront consacrés par la gratUude de la patrie dans les fa...

Séance du dimanche 28 août 1791

page 5
Speaker: Pétion
... sont au roi ; elles ne sont point à la nation ; il n'y est pas question d'elle; cest ... ...omme on continue à faire les engagements I Vous le voyez, Messieurs, les troupes sont au roi ; elles ne sont point à la nation ; il n'y est pas question d'elle; cest toujours au service du roi qu'on les engage. (Murmures et applaudissements.)

Séance du dimanche 28 août 1791

page 6
Speaker: Alexandre de Lameth
Les soldats ne sont pas la nation, ils sont payés par elle et institués p... Les soldats ne sont pas la nation, ils sont payés par elle et institués pour son plus grand avantage; c'est poUr elle qu'ils engagent leur liberté, c'est...

Séance du dimanche 28 août 1791

page 7
Speaker: De Custine
... ne connaissait pas la souveraineté des nations, et sûrement, quand on parlera en son n... ...sant au premier caporal, il lui ordonne au nom de sa souveraine — car, alors, on ne connaissait pas la souveraineté des nations, et sûrement, quand on parlera en son nom, on ne sera pas désobéi. (Rires ironiques à droite. — Applaudissements à gauc...

Séance du dimanche 28 août 1791

page 8
Speaker: Robespierre
...it qui est bien propre à rassurer et la nation et vous sur ces régiments. Les ennemis ... Il est un fait qui est bien propre à rassurer et la nation et vous sur ces régiments. Les ennemis de la Révolution ont voulu profiter de l'état de disgrâce où était le régiment d...

Séance du dimanche 28 août 1791

page 9
Speaker: Alquier
...es honneurs dus aux représentants de la nation, on leur amenait un drapeau et 50 homme... ...Beauce. Lorsque vos commissaires arrivaient dans une garnison, on leur rendait les honneurs dus aux représentants de la nation, on leur amenait un drapeau et 50 hommes commandés par un capitaine ; l'usage était de garder seulement un ou deux fact...

Séance du dimanche 28 août 1791

page 10
Speaker: Fréteau-Saint-Just
... sur moi et dont je suis tenu envers la nation. Je ...paroles : « Je sais nous a-t-il dit, tout le poids de la responsabilité qui pèse sur moi et dont je suis tenu envers la nation. Je

Séance du dimanche 28 août 1791

page 15
...e comité des savants établis aux Quatre-Nations et qui n'a point de bureaux; ces commis... ...ire des différentes espèces de mobilier, ainsi que pour la correspondance avec le comité des savants établis aux Quatre-Nations et qui n'a point de bureaux; ces commis servent aussi pour toutes les copies d'états, tableaux ou mémoires nécessaires ...

Séance du dimanche 28 août 1791

page 17
...s, forges et fourneaux appartenant à la nation; 10® Les usmes, forges et fourneaux appartenant à la nation;

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

- search term matches: (22)

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 201
Speaker: Le Président
...expose les services qu'il a rendus à la nation pendant 32 ans. ... d'Espaulx, principal éméiite de CEcole militaire de Soréxe, âgé de 65 ans, qui expose les services qu'il a rendus à la nation pendant 32 ans.

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 204
Speaker: Le Président
... et pour lesquels il lui est dû, par la nation, des indemnités ; il consent à traiter ... ...ssemblée d'une lettre du prince de Laweinstein, qui possède des biens en Alsace, et pour lesquels il lui est dû, par la nation, des indemnités ; il consent à traiter de ces indemnités avec les personnes que l'Assemblée nationale indiquera.

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 205
Speaker: Barrère
...rige plus difficilement les défauts des nations polies et corrompues. Les peuples sauva... ...ue la tyrannie donne; mais de bonnes lois les feront bientôt disparaître. On corrige plus difficilement les défauts des nations polies et corrompues. Les peuples sauvages conservent plus de mœurs dans leur rusticité, et tiennent de plus près à l'h...
Speaker: Barrère
Que ne peut l'influence d'une nation riche et libre sur de tels hommes, en n... Que ne peut l'influence d'une nation riche et libre sur de tels hommes, en ne régnant sur eux que par les lois, en ne voyant que par les yeux des administra...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 206
Speaker: Barrère
...ales furent âdmibistrées au norii de la nation même. ...s furent rétablies dans la po^ses* siou de leurs biens, et les propriétés UaiiGnales furent âdmibistrées au norii de la nation même.
Speaker: Barrère
...ployer les forcêé entières d'une grande nation a asservir Un pëUple libre et vertueux.... ...its itioyené; qui, mêlant des travaux étendus avëc deè fêtés bril-làhies, osa employer les forcêé entières d'une grande nation a asservir Un pëUple libre et vertueux. Ghoisëul paraît d'âbord comme médiateur entre Gêrtes et la Corse ; un instant a...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 207
Speaker: Barrère
...elle pe it dire aux représentants de la nation dont elle fait partie : dites un mot et... ...siter une conjecture aussi fausse qu'injurieuse. La Corse est malheureuse; mais elle pe it dire aux représentants de la nation dont elle fait partie : dites un mot et mes malheurs cesseront.
Speaker: Barrère
...'un monument de la justice d'une grande nation. Mais cette île est pauvre, elle est in... ...t décrété ce titre, dont la Corse était digne, et dont la Corse s'honore comme d'un monument de la justice d'une grande nation. Mais cette île est pauvre, elle est inculte, elle est presque sauvage : séparée du continent, gouvernée par des soldat...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 208
Speaker: Barrère
...e soit exposé en vente, au profit de la nation, aucuns desdits biens domaniaux possédé... ...il ne soit apporté aucun obstacle à ladite jouissance, et notamment à ce qu'il ne soit exposé en vente, au profit de la nation, aucuns desdits biens domaniaux possédés par des particuliers avant la révocation légale du titre d'aliénation, si ce n...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 209
Speaker: Barrère
...qui pourra -être aliéné au profit de la nation et pour l'avantage de l'agriculture de ... ...rifice pour le bien est toujours facile, consent à ne plus jouir de ce domaine, qui pourra -être aliéné au profit de la nation et pour l'avantage de l'agriculture de l'île.

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 210
Speaker: Barrère
...ront certainement de les réclamer de la nation pour un département qui est incontestab... ...ientôt sentir dans toute son étendue : mais nos successeurs immédiats s'empresseront certainement de les réclamer de la nation pour un département qui est incontestablenjentle plus pauvre, le plus malheureux, et qui peut devenir cependant un des ...
...s avant de statuer sur les droits de la nation. (Note du rapporteur.) ...alité, et il existe un procès à ce. sujet. Il faut faire, vider ces cçntestations avant de statuer sur les droits de la nation. (Note du rapporteur.)

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 226
...t pas défendue par la loi, et envers la nation, qu'aux contributions publiques établie... ...nvers les particuliers, qu'aux redevances et aux chargés dont la convention n'est pas défendue par la loi, et envers la nation, qu'aux contributions publiques établies par le Corps législatif* et aux sacrifices que peut exiger le bien général sou...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

- search term matches: (6)

Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

page 231
Speaker: Varin
...it I abandon que ces derniers font à la nation de la somme de 12,000 livres qui leur a... ... de la garde nationale de Ciermont, et en particulier de MM. Carré et Bedu, reçoit I abandon que ces derniers font à la nation de la somme de 12,000 livres qui leur avait été accordée par un précédent décret. Et néanmoins décrète que ladite somme...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

page 232
Speaker: Le Président
...pétuer d'âge en âge, et la gloire de la nation, et les épo iues mémorables de sa liber... ...s c'est pour se prêter un mutuel éclat. Un tel monument serait bien propre à perpétuer d'âge en âge, et la gloire de la nation, et les épo iues mémorables de sa liberté. Sans doute elle attendra avec impatience te moment désiré, où, libre des obl...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

page 236
Speaker: Alexandre de Lameth
...reste, qui eût été très funeste pour la nation et pour ceux qui y eussent concouru. Me... ...ifficile qu'on ne pense d'embarquer 4,000 hommes, 6,000 hommes; disposition, au reste, qui eût été très funeste pour la nation et pour ceux qui y eussent concouru. Messieurs, si j'ai rappelé ces laits, c'est que je vois avec douleur que l'on cher...
Speaker: Alexandre de Lameth
...intérêt de l'Assemblée comme celui delà nation, car ils ne peuvent pas êire séparés, à... ...ouvement. Messieurs, je vous invite, je vous conjure, et soyez sûrs que c'est l'intérêt de l'Assemblée comme celui delà nation, car ils ne peuvent pas êire séparés, à réfléchir au décret du 15 mai. (Murmures.)

Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

page 237
Speaker: Gombert
...ommes ici pour faire les affaires de la nation. ...es inculpations personnelles ni donner une séance entière à une pétition; nous sommes ici pour faire les affaires de la nation.

Séance du lundi 5 septembre 1791, au soir

page 239
Speaker: Barnave
...l, mais pour la nécessité d'éclairer la nation, le défi de M. Robespierre. ...uand on voudra, et avec grand plaisir, non pour moi, mais pour l'intérêt national, mais pour la nécessité d'éclairer la nation, le défi de M. Robespierre.

Séance du mardi 6 septembre 1791

- search term matches: (3)

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 241
Speaker: Chabroud
...i ces deux fonctions, en ce sens que la nation pourrait se trouver responsable en cas ... ainsi ces deux fonctions, en ce sens que la nation pourrait se trouver responsable en cas de manquement de la part du receveur des contributions.

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 243
Speaker: Chabroud
...s comme indispensables au bonheur de la nation française, et ne croyant pas qu'on ait ... ...s sont les chefs de l'armée. Nous, officiers" soussignés, regardant ces principes comme indispensables au bonheur de la nation française, et ne croyant pas qu'on ait voulu en détruire les effets par une mauvaise rédaction du sérment, nous én pron...

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 247
Speaker: Longpré
... les lieutenants généraux de police; La nation a connu l'étendue immense des abus que ... ...l est important qu'elle ait connaissance des déprédations qui ont été faites par les lieutenants généraux de police; La nation a connu l'étendue immense des abus que des siècles avaient accumulés dans toutes les parties de l'ordre public; elle a ...

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 259
...les avantages immenses qu'il offre à la nation, pourront peut-être vous faire penser q... Mais l'éiendue du projet qui vous est présenté, les avantages immenses qu'il offre à la nation, pourront peut-être vous faire penser qu'il entraînera une dépense proportionnée : c'est sur quoi votre comité doit vou...

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 260
...lle de tous les hommes et de toutes les nations. ...le gage et le garant du pacte moral par lequel vous désirez faire une seule famille de tous les hommes et de toutes les nations.
...ièrement d'une partie de sa fortune; la nation doit l'en dédommager, puisque ces sacri... ...vre cette grande idée : il a fait des sacrifices de tous les gen:es, et particulièrement d'une partie de sa fortune; la nation doit l'en dédommager, puisque ces sacrifices ont été faits à Vutilité publique (1).
...érite également la reconnaissance de la nation: c'est par ordre du gouvernement qu'il ... Le second mérite également la reconnaissance de la nation: c'est par ordre du gouvernement qu'il a travaillé à cet important projet de navigation; mais il n'a reçu aucune augmen...
...ancer un moment les représentants d'une nation commerçante, agricole et industrieuse ;... ...antages immenses qu'il procurera au commerce et à l'industrie, ne peut faire balancer un moment les représentants d'une nation commerçante, agricole et industrieuse ; il est de leur devoir le plus strict de lui fournir tous les moyens d'augmenter...

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 261
...ession de celles qui appartiennent à la nation, soit par les indemnités qui seraient d... ...e cette contrée ; il augmenterait considérablement la dépense, soit par la suppression de celles qui appartiennent à la nation, soit par les indemnités qui seraient dues aux propriétaires des autres.
...ge à vous démontrer que l'intérêt de la nation entière exige que vous ne tardiez pas p... que de s'attacher davantage à vous démontrer que l'intérêt de la nation entière exige que vous ne tardiez pas plus longtemps à ia faire jouir des avantages que cet établissement procurera à s...
...uningue, sera entrepris aux frais de la nation, d'après les plans et devis commencés p... ...avec une branche pour joindre le Haut-Rhin, depuis Mulhausen jusqu'à Bàle, par Huningue, sera entrepris aux frais de la nation, d'après les plans et devis commencés par le sieur Bertrand, inspecteur général des ponts et chaussées, ensuite des ord...

Séance du mercredi 7 septembre 1791

- search term matches: (27)

Séance du mercredi 7 septembre 1791

page 265
Speaker: Varin
...'atteindre, et dès lors l'intérêt de la nation demande un exemple de sévérité. ...e la perfection; mais c'est en la cherchant qu'il serait peut-être possible de l'atteindre, et dès lors l'intérêt de la nation demande un exemple de sévérité.

Séance du mercredi 7 septembre 1791

page 272
Speaker: Camus
...nale déclare créanciers légitimes de la nation les personnes ci-après nommées ; en con... L'Assemblée nationale déclare créanciers légitimes de la nation les personnes ci-après nommées ; en conséquence, décrète qu'elles seront pavées ainsi qu'il suit :
Speaker: Camus
... qu'ils ne sont point à la charge de la nation. ... par lui réclamés, et montant à 31 livres 10 sous, l'Assemblée nationale déclare qu'ils ne sont point à la charge de la nation.
Speaker: Camus
...tte somme n'est point à la charge de la nation, mais que lesdites réparations doivent ... ...es à la chapelle paroissiale dudit Béziers, l'Assemblée nationale déclare que cette somme n'est point à la charge de la nation, mais que lesdites réparations doivent être acquittées par ceux qui les ont ordonnées.

Séance du mercredi 7 septembre 1791

page 276
Speaker: Dupont
...les sommes qui peuvent être dues par la nation à ladite ville, soit à titre de prêt ou... ... ventes des biens nationaux qui ont été adjugés à la ville de Dieppe; 2° toutes les sommes qui peuvent être dues par la nation à ladite ville, soit à titre de prêt ou d'avance, soit pour le rachat des offices municipaux.
Speaker: Cochard
...naissent la destination et l'emploi. La nation ne peut ni ne doit en déléguer la premi... ... il est bien juste que ses représentants, qui seuls peuvent les ordonner, en connaissent la destination et l'emploi. La nation ne peut ni ne doit en déléguer la première surveillance, ni l'autorité d'en arrêter définitivement les comptes à d'autr...
Speaker: Cochard
...n capable de rassurer tout à la fois la nation et ies comptables sur la légalité des f... ...t des comptes; il était donc de la plus indispensable nécessité de former un plan capable de rassurer tout à la fois la nation et ies comptables sur la légalité des formes à admettre pour la vérification qu'ils exigent, pour en aplanir toutes les...
Speaker: Cochard
... les articles des comptes à rendre à la nation qui ne fourniraient pas matière à procè... ...s'est donc arrêté d'abord à la forme dans laquelle seraient discutés et vérifiés les articles des comptes à rendre à la nation qui ne fourniraient pas matière à procès.

Séance du mercredi 7 septembre 1791

page 277
Speaker: Cochard
...foule d'inconvénients et d'abus dont la nation ne pourrait manquer de devenir infailli... ...ur ; d'où l'on a conclu que ce défaut de responsabilité pouvait occasionner une foule d'inconvénients et d'abus dont la nation ne pourrait manquer de devenir infailliblement la victime,
Speaker: Cochard
...idieux, pourraient faire supporter à la nation les pertes les plus sensibles. ...e l'Etat, et qui, par un accord frauduleusement concerté avec des comptables insidieux, pourraient faire supporter à la nation les pertes les plus sensibles.
Speaker: Cochard
...u de comptabilité pour tranquilliser la nation sur la régularité des formes dans lesqu... ...é votre comité à l'opinion relative à la nécessité de l'établissement d'un bureau de comptabilité pour tranquilliser la nation sur la régularité des formes dans lesquelles les comptes seraient présentés, discutés et vérifiés pour les mettre en ét...
Speaker: Cochard
...ntermédiaire entre les comptables et la nation à qui les comptes doivent être rendus, ... ...e vous avez consacrés, parce que le bureau de comptabilité formant une sorte d'intermédiaire entre les comptables et la nation à qui les comptes doivent être rendus, la nomination de ces places doit appartenir au roi, comme le surveillant le plus...
Speaker: Cochard
...n recouvrements à faire au profit de la nation à laquelle ils doivent être rendus. ..., ne sont pas ceux qui présenteront, en dernière analyse, le moins de bénéfice en recouvrements à faire au profit de la nation à laquelle ils doivent être rendus.
Speaker: Cochard
...lature la possibilité de présenter à la nation le tableau le plus,exact de la situatio... ...ans toutes les parties de l'Empire, et pour ménager en même temps à chaque législature la possibilité de présenter à la nation le tableau le plus,exact de la situation annuelle des finances de l'État.

Séance du jeudi 8 septembre 1791

- search term matches: (5)

Séance du jeudi 8 septembre 1791

page 289
Speaker: Le Président
...n publique, dont il a fait hommage à la nation, offre à l'Assemblée un assignat de 80 ... ...nie, employé à Saint-Omer, auteur de divers ouvrages patriotiques sur l'éducation publique, dont il a fait hommage à la nation, offre à l'Assemblée un assignat de 80 livres pour l'entretien des gardes nationales des frontières. (Applaudissements....

Séance du jeudi 8 septembre 1791

page 290
Speaker: Camus
...dérer l'administration des finances. La nation est un grand propriétaire qui ne peut c... ...ie du comité pense que ce n'est pas là le point de vue sohs lequel on doit Considérer l'administration des finances. La nation est un grand propriétaire qui ne peut compter qu'avec ses agents principaux ; ses agents principaux sont les 6 commissa...

Séance du jeudi 8 septembre 1791

page 291
Speaker: Camus
...l contre l'Assemblée présentative de la nation ? Si vous établissez à côté du Gorps lé... ...ts, excités par les manœuvres de la malveillance, prennent parti pour le tribunal contre l'Assemblée présentative de la nation ? Si vous établissez à côté du Gorps législatif un tribunal chargé de l'exécution des lois judiciaires, un tribunal cha...

Séance du jeudi 8 septembre 1791

page 298
Speaker: Dupont
...des éléments que nous avons pour que la nation soit bien servie. ...e qu'on puisse trouver 2,500 bons juges de district. Ainsi, il faut nous servir des éléments que nous avons pour que la nation soit bien servie.

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

- search term matches: (1)

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

page 302
Speaker: Le Président
...es qu'il a faites pour le service de la nation, depuis 14 ans. ...résidant depuis 30 ans dans cette échelle; il réclame le remboursement des avances qu'il a faites pour le service de la nation, depuis 14 ans.

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

page 308
Au moment où la nation va changer de représentants, et où l'op... Au moment où la nation va changer de représentants, et où l'opinion flottante entre les différents partis va se fixer sur la nature des servic...
Le long asservissement de la nation française l'avait accoutumée à regarder... Le long asservissement de la nation française l'avait accoutumée à regarder la fortune publique comme le domaine particulier de ses rois. On connaissait de...
faire croire à la nation qu'elle lui était due ; 3° parce que l'... faire croire à la nation qu'elle lui était due ; 3° parce que l'importance des ministres gagnait beaucoup à cet air de mystère, qui ne servait l...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

page 310
...emboursées, et en faisant espérer de la nation la convocation des Etats généraux, univ... ... sur les dépenses; le déficit se serait trouvé diminué de l'intérêt des sommes remboursées, et en faisant espérer de la nation la convocation des Etats généraux, univt r-sellement désires, on aurait pu faire adopter de nouvelles mesures de financ...
...phiné s'assembla, se fit écouter, et la nation commença à connaître et à essayer ses f... ...militaire déployé à la fois partout ne servirent qu'à aigrir les esprits. Le Dauphiné s'assembla, se fit écouter, et la nation commença à connaître et à essayer ses forces.
...a forcé le gouvernement à recourir à la nation. Mais ce serait une étrange erreur de p... ...en est la première cause, en ce qu'il nous a tirés de notre léthargie, et qu'il a forcé le gouvernement à recourir à la nation. Mais ce serait une étrange erreur de penser qu'il eût suffi de rétablir le niveau entre la dépense et la recette, pour...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

page 311
...ux pour le fisc et plus onéreux pour la nation. De là résultait nécessairement, outre ... ...nter de nouvelles combinaisons, et de renouveler des baux toujours plus avantageux pour le fisc et plus onéreux pour la nation. De là résultait nécessairement, outre tous les autres inconvénients politiques, celui d'une augmentation de prix sur t...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

page 312
... effacée, on aura peine à croire qu'une nation célèbre a vécu sous un tel régime, et q... ...ssi naturelle, aussi simple que la vente d'une terre: lorsque l'habitude en sera effacée, on aura peine à croire qu'une nation célèbre a vécu sous un tel régime, et qu'il était dans toute sa vigueur aux plus brillantes époques de son histoire.
...e l'Etat; mais, fidèle aux ordres de la nation, elle avait renvoyé l'examen des financ... ...'Assemblée nationale, à peine formée, avait consacré les droits des créanciers de l'Etat; mais, fidèle aux ordres de la nation, elle avait renvoyé l'examen des finances apiès rétablissement des bases de la Constitution.

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

page 313
...acquitter ce service, c'est-à-dire à la nation. ...ublic; et la propriété passait de droit à ceux qui, désormais, se chargeaient d'acquitter ce service, c'est-à-dire à la nation.
...cussion, ce principe fut reconnu, et la nation eut, tout à coup, à sa disposition, un ... Après une longue discussion, ce principe fut reconnu, et la nation eut, tout à coup, à sa disposition, un domaine immense, qui, dès lors, fut consacré à l'acquit de la dette publique. C'...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

page 314
L'immense richesse territoriale dont la nation avait repris la possession lui offrait ... L'immense richesse territoriale dont la nation avait repris la possession lui offrait des capitaux disponibles et de grandes valeurs à réaliser; mais c'était une mine...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

page 315
...s, que par des capitaux. Il faut que la nation sache ce que la Révolution lui coûte. L... ... calculer l'emploi de toutes les sommes fournies, tant par des revenus ordinaires, que par des capitaux. Il faut que la nation sache ce que la Révolution lui coûte. La connaissance de ses sacrifices n'affaiblira pas le sentiment de son bonheur.
...t celui des 6 premiers mois de 1791. La nation a pour garant de l'exactitude et de la ...
...ques depuis que les représentants de la nation sont réunis, jusqu'au 1er juillet derni...
... public, asigné,en qualité d'ordonnateur, lecompte des 8 derniers mois de 1790 et celui des 6 premiers mois de 1791. La nation a pour garant de l'exactitude et de la fidélité de ces comptes, l'intégrité connue de ces deux administrateurs, et leur...
...artir pour constater la nature et la quantité des recettes et des dépenses publiques depuis que les représentants de la nation sont réunis, jusqu'au 1er juillet dernier.

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

- search term matches: (21)

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 395
Speaker: Le Président
...ttises sera la haine et le mépris d'une nation entière, si elle a la bonté de vous par... ...rs ; vous serez vous-mêmes les victimes de vos tentatives. Le résultat de vos sottises sera la haine et le mépris d'une nation entière, si elle a la bonté de vous pardonner ce que votre avidité de carnage ne pardonnerait pas si vous étiez vainque...
Speaker: Le Président
... désir le plus ardent d'être réuni à la nation française, son ancienne famille. Les ma... Depuis longtemps, le peuple avignonais ne cesse de manifester le désir le plus ardent d'être réuni à la nation française, son ancienne famille. Les malheurs qu'il a éprouvés et qu'il éprouve encore, dont la principale cause réside...
Speaker: Le Président
...conjurons, augustes représentants de la nation, de ne pas différer plus longtemps notr... ...c la plus vive ardeur après le moment où ils pourront s'en glorifier. Nous vous conjurons, augustes représentants de la nation, de ne pas différer plus longtemps notre bonheur ; la justice, l'humanité, notre intérêt, celui des départements qui no...
...ez, Messieurs, exercer les droits de la nation sans le concours de notre volonté; et l... ...ées et mis fin aux hostilités. Le moment de prononcer est donc venu. Vous pourriez, Messieurs, exercer les droits de la nation sans le concours de notre volonté; et lors- (1) MM. Richard, maire, Descours et Bernard, officiers municipaux.

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 396
Speaker: Le Président
...nt de constance pour votre réunion à la nation française vous rendent bien dignes d'êt... Messieurs, les vœux que vous renouvelez avec . tant de constance pour votre réunion à la nation française vous rendent bien dignes d'être comptés au nombre de ses concitoyens. Déjà cette adoption est formée dans nos...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 397
Speaker: De Boufflers
...vidus, imposer des tributs à toutes les nations : telle est la grande et belle tâche qu... ...us les jours la condition commune, et, par des avantages offerts à tous les individus, imposer des tributs à toutes les nations : telle est la grande et belle tâche que l'industrie se propose; et voilà comme les arts, ces bienfaiteurs ingénieux de...
Speaker: De Boufflers
...es français à la reconnaissance de leur nation. ... moyens de vérifier et d'apprécier, pour la première foii, les titres des artistes français à la reconnaissance de leur nation.
Speaker: De Boufflers
...ndants de tout bon citoyen auprès de la nation ; voilà les véritables patrons, auxquel... ...t cette protection est celle des corps administratifs. Voilà les véritables répondants de tout bon citoyen auprès de la nation ; voilà les véritables patrons, auxquels un artiste a toujours droit de recourir ; voilà ceux qui doivent nous dire : u...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 398
Speaker: De Boufflers
...ustrie, futile en apparence, et dont la nation retire des produits incalculables? et n... ...lle point exposée à d'éternelles variations? N'existe-t-il point tel genre d'industrie, futile en apparence, et dont la nation retire des produits incalculables? et ne voit-on pas en même temps d'autres travaux qui paraissent plus importants, et ...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 400
Speaker: De Boufflers
...e tels sacrifices ; les bienfaits de la nation doivent aussi tomber sur des mérites d'... Cependant, toutes les productions des arts ne supposent point nécessairement de tels sacrifices ; les bienfaits de la nation doivent aussi tomber sur des mérites d'un autre ordre, faute desquels le génie manquerait de coopérateurs et resterait ...
Speaker: De Boufflers
... à recevoir des bienfaits énormes d'une nation qui veut récompenser tout ce qui mérite... ...ous attendez donc point, dirais-je à ces utiles citoyens, ne vous attendez point à recevoir des bienfaits énormes d'une nation qui veut récompenser tout ce qui mérite de l'être ; ne mesurez point vos espérances sur des sommes autrefois prodiguées...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 401
Speaker: De Boufflers
...ements, gratifications et secours de la nation, pour des recherches et des travaux uti... ...douner des avis motivés sur tous les mémoires et demandes d'indemnités, encouragements, gratifications et secours de la nation, pour des recherches et des travaux utiles en tout genre.

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 402
Speaker: Malouet
...t doivent être aussi récompensés par la nation; qu'ils ont leur Utilité dans un grand ... réprésente que les arts de pur agrément doivent être aussi récompensés par la nation; qu'ils ont leur Utilité dans un grand royaume comme la France, et que, par conséquent, on doit ménager des fonds pour ...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 404
Speaker: Duprat
...t et la générosité qui caractérisent la nation dont vous êtes les dignes représentants... ...titude et ses justes réclamations seront accueillis par vous avec l'empressi ment et la générosité qui caractérisent la nation dont vous êtes les dignes représentants.
Speaker: Duprat
...e pénétrera tôt ou tard chez toutes les nations, et l'univers vous devra sa liberté. ...rvis aux volontés des tyrans ou à l'erreur des préjugés. La vérité de ce principe pénétrera tôt ou tard chez toutes les nations, et l'univers vous devra sa liberté.
Speaker: Duprat
...sous les yeux mêmes des gardiens que la nation à nommés pour veiller à la conservation... ...n sacrilège sur le livre saint de la Constitution, et d'avoir voulu le déchirer sous les yeux mêmes des gardiens que la nation à nommés pour veiller à la conservation de ce dépôt sacré ?
Speaker: Duprat
...vauclusien a pu vouloir être réuni à la nation fran- ...es impistures des Chartres poudreuses. Il ne s'agit plus de savoir si le peuple vauclusien a pu vouloir être réuni à la nation fran-
Speaker: Duprat
...ent érigés en corps représentatif de la nation furent-elles connues, que plusieurs com... A peine les vues criminelles des dominateurs qui s'étaient érigés en corps représentatif de la nation furent-elles connues, que plusieurs communes brisèrent tous les jougs à la fois : elles al aient arborer les lis protec...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 405
Speaker: Duprat
...attacher leur destinée aux lois et à la nation française. Pour parvenir à ce bonheur, ... ...venus, pour ainsi dire, un peuple neuf, délibérèrent dans une grande majorité d'attacher leur destinée aux lois et à la nation française. Pour parvenir à ce bonheur, une transaction nationale fut proposée et presque généralement acceptée : le peu...
Speaker: Duprat
...ntrées; ils nous ont parié au nom de la nation française, et nous avons dépusé nos arm... ...terminèrent à porter vos regards sur nous. Vos médiateurs sont venus dans nos contrées; ils nous ont parié au nom de la nation française, et nous avons dépusé nos armes.

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 406
Speaker: Duprat
...t jamais perdu si les droits sacrés des nations n'eussent été violés dans des temps d'i... ...oivent pas réclamer vainement le nom de Français, titre glorieux qu'ils n'eussent jamais perdu si les droits sacrés des nations n'eussent été violés dans des temps d'ignorance et de barbarie. (Applaudisse ment s.)
Speaker: Rovère
...ient effacé le code de la liberté : les nations avaient perdu de vue leurs droits les p...
...inaliénables et imprescriptibles; et la nation a conquis sa liberté. Les droits de l'h...
...ans répandus sur la surface de l'Europe, la torche et le poignard à la main, avaient effacé le code de la liberté : les nations avaient perdu de vue leurs droits les plus sacrés; l'habitude dù joug, la superstition, l'intrigue avaient accoutumé le...
...d exemple à l'univers asservi. Elle a dit ? l'homme naît libre, ses droits sont inaliénables et imprescriptibles; et la nation a conquis sa liberté. Les droits de l'homme et des sociétés ont été consacrés d'après les maximes de l'éternelle vérité...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 407
Speaker: Rovère
...t trouver des vengeurs. Quelle^ idée la nation française eût-elle conçue de nous, si l... Tant d'eXcès doivent trouver des vengeurs. Quelle^ idée la nation française eût-elle conçue de nous, si lâches spectateup de telles atrocités, nous nous fussions bornés à de vaines récl...
Speaker: Rovère
... pour vous dire que la ma?, jesté de la nation française était violée; si ce n'est cel... ...r la loi du 4 juillet; et aucun ministre n'est venu vous faire entendre sa voix, pour vous dire que la ma?, jesté de la nation française était violée; si ce n'est celui de la justice qni est venu ces jours derniers nous l'annoncer, à l'occasion d...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 408
Speaker: Le Président
La nation a été vivement affligée des troubles qu... La nation a été vivement affligée des troubles qui se sont manifestés parmi vous ; elle verra avec plaisir l'instant où elle pour...
...onne du 14 septembre 1641, demande à la nation une indemnité de ceite perte qu'il éval... ...considérable des concessions faites à ses auteurs, en exécution du traité de Péronne du 14 septembre 1641, demande à la nation une indemnité de ceite perte qu'il évalue à environ 200,000 livres de rente.

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 409
...ume qui a toujours été le défenseur des nations opprimées, et l'asile des princes malhe... ...o, dont la principauté est restée, depuis ce temps, sous la protection d'un royaume qui a toujours été le défenseur des nations opprimées, et l'asile des princes malheureux (1).

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 410
... prince étranger, et qui a procuré à la nation la disposition d'une place importante. ... 1° Il s'agit, disait-il, de l'exécution d'un traité politique fait avec un prince étranger, et qui a procuré à la nation la disposition d'une place importante. Que devient la loyauté française, si l'on abuse de la confiance avec laquelle le...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 415
« Les nations, a dit Montesquieu, qui sont à l'égard ... « Les nations, a dit Montesquieu, qui sont à l'égard de l'univers ce que les particuliers sont dans un Etat, se gouvernent comme eux ...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 416
...rinces était l'union politique des deux nations. ...in, comme représentant du peuple de Monaco, et le pacte que signaient les deux princes était l'union politique des deux nations.
...il s'est mis sous notre protection. Une nation brave, loyale et généreusfe, qui a pris...
... à la faiblesse et à l'infortune; cette nation s'indignerait qu'on osât lui proposer u...
...uls l s profits du contrat, de le dépouiller du bénéfice légitime en vue duquel il s'est mis sous notre protection. Une nation brave, loyale et généreusfe, qui a pris sous la sauvegarde de son honneur les engagements contractés par ses princ. s, qui a abjuré l'esprit de conquête, qui s'est toujours plue à tendre une main secourable à la faiblesse et à l'infortune; cette nation s'indignerait qu'on osât lui proposer un tel abus de sa force.

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 417
... augmenter le produit. Or, à qui, de la nation expropriée, ou du prince de Monaco prop... ...ture pouvait améliorer; c'étaient des péages dont un commerce [dus actif pouvait augmenter le produit. Or, à qui, de la nation expropriée, ou du prince de Monaco propriétaire, devaient appartenir les bénéfices éveutuels? S'il est incontestable qu...

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 419
...ù, méconnaissant ses devoirs envers une nation généreuse, il viendrait à violer la foi... ...ement. Votre prévoyance doit même aller plus loin ; elle doit embrasser le cas où, méconnaissant ses devoirs envers une nation généreuse, il viendrait à violer la foi de ses engagements. Alors, s'il a reçu en argent le prix de son alliance, il po...
...l n'y a nul recours à exercer contre la nation. La vérité ce- ...it pour le propriétaire, n'est point applicable ici : car il en résulterait qu'il n'y a nul recours à exercer contre la nation. La vérité ce-

Séance du vendredi 9 septembre 1791, au soir

page 420
...contenter de ses terres d'Italie, si la nation les rachetait pour les lui rendre. Ne s... ...se-sion tient du précaire. Il ne niera pas sans doute qu'il serait obligé de se contenter de ses terres d'Italie, si la nation les rachetait pour les lui rendre. Ne serait-il pas absurde qu'il pût refuser une même quantité de terres en France, où...
...t di s gens, qui est le droit civil des nations entre elles, l'aliénation du domaine pu...
...exécuté fidèlement celui de Péronne, la nation française ne verrait pas, sans indignat...
...ée penoant 60 ans par la cour de France, n'a pas eu lieu ; puisque, dans le droit di s gens, qui est le droit civil des nations entre elles, l'aliénation du domaine public peut s'opérer par des traités politiques avec des puissances étrangères; puis-qu'enlin les princes de LMonaco ayant toujours exécuté fidèlement celui de Péronne, la nation française ne verrait pas, sans indignation, mettre en doute si elle doit tenir ses propres engagements.
...l et du droit civil, suiva it lequel la nation est garante des évictions procédant de ... ...s? Oui, Messieurs, car vous-mêmes avez rendu hommage au principe du droit naturel et du droit civil, suiva it lequel la nation est garante des évictions procédant de son propre fait envers ceux qui ont acquis du domaine de l'Etat ; et si, par rap...
...s terres. Il semble, au surplus, que la nation aura satisfait aux obligations que lui ... ... terres; et la justice, la convenance et la politique veulent qu'on lui donne des terres. Il semble, au surplus, que la nation aura satisfait aux obligations que lui impose le traité de Péronne, en lui donnant une quantité de terres suffisante po...
... principe politique qui convienne à une nation puissante et libre. Et elle n'y doit ja... ... de manifester d'm e manière éclatante votre scrupuleuse probité : c'est le seul principe politique qui convienne à une nation puissante et libre. Et elle n'y doit jamais paraître plus inviolablemeut attachée, que lorsque sa supériorité lui perme...

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

- search term matches: (1)

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

page 446
Speaker: Verninac-Saint-Maur
...primer ceux qui aimaient les lois et ta nation française, et nous nous en sommes abste... ...ussent leurs opinions politiques 'et nous la von s fait ; ils n'étaient pas d'opprimer ceux qui aimaient les lois et ta nation française, et nous nous en sommes abstenus. Nos détracteurs ont dit aussi que nous étions divisés et par là ils Ont vou...

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

page 448
...uver toute dans les représentants de la nation, chargés par elle d'être ses organes, n... ...l'expression de la volonté commune. Mais pour que cette volonté, qui doit se trouver toute dans les représentants de la nation, chargés par elle d'être ses organes, ne soit pas à la merci des volontés éparses ou tumultueuses de la multitude souve...
plus imposantes de la nation : tout ce qui, agissant sur l'âme, peut... plus imposantes de la nation : tout ce qui, agissant sur l'âme, peut y faire naître et y graver d'utiles ou de funestes impressions, est essentielle...

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

page 450
...gtemps de voir les hommes de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépe... ... : c'est par là seulement qu'elle résistera à toutes les épreuves. On a gémi longtemps de voir les hommes de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépendre exclusivement de cette multitude d'opinions qui les divisent. K en est résu...

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

page 451
...se trouve placé le premier organe de la nation, le Corps législatif, investi de toute ...
...èles de tous les genres qui honorent la nation, nous a paru correspondre, sous plus d'...
... de l'instruction publique; et de même qu'au delà de toutes les administrations se trouve placé le premier organe de la nation, le Corps législatif, investi de toute la force de la volonté publique; v-ainsi, tant pour le complément de l'instructi...
...lacé dans la capitale, cette patrie naturelle des arts, au milieu des grands modèles de tous les genres qui honorent la nation, nous a paru correspondre, sous plus d'un rapport dans la hiérarchie instructive, au Corps législatif lui-même, non qu'...

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

page 452
...ectionnée pour le plus grand bien de la nation, étant choisis dans chaque département ... ...mes, dont la première éducation, distinguée par des succès, méritera d'être perfectionnée pour le plus grand bien de la nation, étant choisis dans chaque département pour être envoyés à cette école, ainsi qu'il sera expliqué ci-après, seront, en ...
... fait pas tout de suite à l'idée qu'une nation puisse donner gratuitement à ses membre... ...hit sur l'organisation sociale et sur la nature des dépenses publiques, on ne se fait pas tout de suite à l'idée qu'une nation puisse donner gratuitement à ses membres, puisque n'existant que par eux, elle n'a rien qu'elle ne tienne d'eux. D'autr...

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

page 453
Mais si la nation n'est point obligée, si même elle n'a p... Mais si la nation n'est point obligée, si même elle n'a pas le droit de s'imposer de telles avances, il est une exception honorable qu'el...

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

page 454
... écarter toute idée decon-i,trainte. La nation offre à tous le grand bienfait -*ûe l'i... ...pt ans, un enfant pourra être admis aux écoles primaires. Nous disons admis pour écarter toute idée decon-i,trainte. La nation offre à tous le grand bienfait -*ûe l'instruction; mais elle ne l'impose à personne. Elle sait que chaque famille est a...

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

page 456
... la religion est un de ceux auxquels la nation destine des établissements particuliers... L'état de ministre de la religion est un de ceux auxquels la nation destine des établissements particuliers.
...loyés pour les combattre; mais aussi la nation, qui retrouve à chaque page de son hist... ...logie, et de s'armer contre les plus anciennes erreurs de tous les arguments employés pour les combattre; mais aussi la nation, qui retrouve à chaque page de son histoire la trace profonde des maux qu'ont enfantés tant de querelles religieuses, a...

Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

page 457
...gélique est le plus beau présent que la nation française s'honore de lui rendre. On ne...
...i importe le plus au bien général de la nation, elle peut, et sans doute aussi elle do...
3° La morale évangélique est le plus beau présent que la nation française s'honore de lui rendre. On ne peut donc trop pénétrer de ses bienfaisantes maximes les ministres de la religi...
...s'élève de toutes parts. Cependant, comme il lui appartient de reconnaître ce qui importe le plus au bien général de la nation, elle peut, et sans doute aussi elle doit ordonner, que l'on s'attache surtout à enseigner aux élèves du sacerdoce la p...
...ar quoi de plus criminel aux yeux d'une nation, qu'un fonctionnaire qui se sert de ce ... ... cette fonction, sera mise au rang des plus graves délits : et cela doit être; car quoi de plus criminel aux yeux d'une nation, qu'un fonctionnaire qui se sert de ce qu'il y a de plus saint pour exciter les peuples à désobéir à ses lois?

Séance du samedi 10 septembre 1791, au soir

- search term matches: (2)

Séance du samedi 10 septembre 1791, au soir

page 556
Speaker: Chastenay
...udrait pouvoir étendre le reproche à la nation entière, afin de justifier les criminel... ...res faussement accusés d'une barbarie bien étrangère à leurs mœurs et dont on voudrait pouvoir étendre le reproche à la nation entière, afin de justifier les criminels complots de ceux qui tentent de rasseoir les tyrans sur leurs trônes de fer, d...
Speaker: Prieur
...et, frère d'un prévenu du crime de lèse-nation. Naturellement cet homme devait éveille... ...n un téméraire, un implacable ennemi de, la Révolution, le sieur Guillin de Montet, frère d'un prévenu du crime de lèse-nation. Naturellement cet homme devait éveiller la sollicitude ; d'ailleurs, la voix publique le dénonçait comme le chef des c...