Results in Volume 24

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-0230 hits on 1791-0318 hits on 1791-042 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 54 results
Results sorted by date, ascending

Séance du jeudi 10 mars 1791, au matin

- search term matches: (7)

Séance du jeudi 10 mars 1791, au matin

page 9
Speaker: De Montesquiou
... roi doit les faire exécuter toutes. La nation conserve le droit universel de surveill... ... lequel il n'y a point de gouvernement. La nation'doit faire toutes les lois, le roi doit les faire exécuter toutes. La nation conserve le droit universel de surveillance, les ministres du roi sont tous soumis à la responsabilité. Telle doit être...
Speaker: De Montesquiou
...ur en garantissent l'inviolabilité à la nation,entière. ...cité en soit la constante sauvegarde, que les formes mêmes de son régime intérieur en garantissent l'inviolabilité à la nation,entière.

Séance du jeudi 10 mars 1791, au matin

page 11
Speaker: Briois-Beaumetz
...squelles on était parvenu à opprimer la nation. ...ayementsl de promesses de payer, de tant d'autres jongleries financières avec lesquelles on était parvenu à opprimer la nation.
Speaker: Briois-Beaumetz
...commis qui fait bien les affaires de la nation est un digue agent de la nation; et ce n'est point avec un grand titre ... Messieurs, ce ne sont point les titres qui font les hommes. Un commis qui fait bien les affaires de la nation est un digue agent de la nation; et ce n'est point avec un grand titre qu'il faut récompenser les hommes, c'est avec l'estime qui convient àleurs bo nn...

Séance du jeudi 10 mars 1791, au matin

page 12
Speaker: Dupont
... revenus des propriétés foncières de la nation; 2° celui des payements effectués dans ... ...s enregistrements, timbres et hypothèques, pour les douanes nationales, pour les revenus des propriétés foncières de la nation; 2° celui des payements effectués dans la même semaine, divisés en autant de chapitres qu'il y a d'objets de services p...
Speaker: Dupont
...s le tableau général des finances de la nation de l'année précédente sera rédigé par l... ...é d'observations sur l'état général des recettes et des dépenses; et tous les ans le tableau général des finances de la nation de l'année précédente sera rédigé par les comités réunis des finances et des contributions publiques, avant de présente...

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

- search term matches: (18)

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

page 114
Speaker: De Vismes
...qu'elle soit, non plus à moi, mais à la nation; dès cet instant la chose devient doman... ...nt qu'il a dit: j'abdique mes droits particuliers sur une telle chose ; je veux qu'elle soit, non plus à moi, mais à la nation; dès cet instant la chose devient domaniale, et elle est placée, par rapport auprince, sous la sauvegarde de l'inaliéna...

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

page 115
Speaker: De Vismes
...est enregistrée jusque dans le code des nations. ...lus solennel: elle n'est plus seulement une loi particulière de l'Empire ; elle est enregistrée jusque dans le code des nations.
Speaker: De Vismes
...aloir vis^à-vis des représentants de la nation française : il s'élève en oela» contre ... ...ui ont précédé le traité de 1661, M. de Gondô n'est nullement fondé à la faire valoir vis^à-vis des représentants de la nation française : il s'élève en oela» contre son propre titre, et pour parler le langage de la jurisprudence, il excipe du dr...
Speaker: De Vismes
...ion de cet exemple. Le mineur, c'est la nation : le tuteur, c'est la régente Anne d'Au... ...e de la frivolité de sa défense. Vous m'avez devancé. Messieurs, dans l'application de cet exemple. Le mineur, c'est la nation : le tuteur, c'est la régente Anne d'Autriche, ou plutôt son ministre Mazarin ; et l'aliénataire est M. de Condé.
Speaker: De Vismes
.... de Coudé qui se sont armés, contre la nation, des traités politiques; qu'en soutenan...
...i qui appartient incontestablement à la nation ; qu'enfin, si nous nous permettons de ...
...ire. Or, il est évident que, dans cette controverse, ce sont les défenseurs de M. de Coudé qui se sont armés, contre la nation, des traités politiques; qu'en soutenant qu'il n'a pa6 le droit de s'en prévaloir, nous usons de celui qui appartient incontestablement à la nation ; qu'enfin, si nous nous permettons de jeter un regard sur ces traités, ce n'est que subsidiairement; et en conséquence...

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

page 116
Speaker: De Vismes
...e pas et que représente au contraire la nation. ...eux dont l'emploi ne serait permis qu'à un souverain étranger qu'il ne représente pas et que représente au contraire la nation.
Speaker: De Vismes
...comme un dépôt qu'en cas d'événement la nation devait représenter au souverain de la L... ...excusable, que l'on considérerait le Clermontois, à l'époque de son aliénation, comme un dépôt qu'en cas d'événement la nation devait représenter au souverain de la Lorraine.
Speaker: De Vismes
...ble du chef du duc de Lorraine, dont la nation exerce aujourd'hui les droits. ...te le duc de Lorraine, et alors la concession de 1648 est nulle; elle est révocable du chef du duc de Lorraine, dont la nation exerce aujourd'hui les droits.
Speaker: De Vismes
...nt nous intéresse : qui du roi ou de la nation possédait le Clermontois lors de la don...
...e Clermontois avait été conquis pour la nation et qu'il était possédé par elle, on aur...
...était un fief masculin, auquel le duc Charles a succédé de son chef? Un seul point nous intéresse : qui du roi ou de la nation possédait le Clermontois lors de la donation de 1648? Or, si l'on ne peut raisonnablement révoquer en doute que le Clermontois avait été conquis pour la nation et qu'il était possédé par elle, on aura beau prouver que la conquête était Une usurpation, il sera toujours vrai de di...
Speaker: De Vismes
...n'était que l'administrateur, et que la nation, pour qui il administrait, a droit d'at... le roi a aliéné, en 1648, ce dont il n'était que l'administrateur, et que la nation, pour qui il administrait, a droit d'attaquer une aliénation proscrite par la loi domaniale..
Speaker: De Vismes
...omme si, dans les grandes querelles des nations, la fortune n'avait pas seule décidé, j... ...ir plus de force entresouverains ! Comme si (il faut le dire, quoiqu'à regret) comme si, dans les grandes querelles des nations, la fortune n'avait pas seule décidé, jusqu'à ce jour, de la validité des titres!

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

page 118
Speaker: De Vismes
...-mêmes, suivant laquelle toutes les do? nations postérieures à 1566, quoique rémunéra-t... ...oit incontestablement l'application de cette règle domaniale, consacrée par vous-mêmes, suivant laquelle toutes les do? nations postérieures à 1566, quoique rémunéra-toires, quoique faites sans clause de retour, sont révocables à perpétuité»
Speaker: De Vismes
... il se justifiait d'avance auprès ae la nation lorsque dans ses mémoires il rend compt... ...ettres de don! Il prévoyait sans doute la difficulté qui s'élève aujourd'hui, et il se justifiait d'avance auprès ae la nation lorsque dans ses mémoires il rend compte de ses vains efforts pour arrêter une libéralité indiscrète. La reine, suivant...

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

page 122
Speaker: De Vismes
...ger les règles d'interprétation. Que la nation ait à répondre à un monarque ou à un ci... ...ouverains. On aura beau varier les définitions du contrat, on ne fera point changer les règles d'interprétation. Que la nation ait à répondre à un monarque ou à un citoyen, elle dira è, l'un comme à 1 autre avec le même succès : « c'est à « tort ...

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

page 123
Speaker: De Vismes
...ifier utilement la donation en 1659. La nation peut revendiquer aujourd'hui le Clermon... ...gente Anne d'Autriche n'a pu le donner en 1648; et Louis XIV n'a pu aussi en ratifier utilement la donation en 1659. La nation peut revendiquer aujourd'hui le Clermontois, comme étant, par le traité de 1661, aux droits des ducs de Lorraine.
...doit honorer aussi la munificence d'une nation sensible et généreuse. C'est dans cette... ...es et utiles actions; et celui qui a tant contribué à l'honneur du nom français doit honorer aussi la munificence d'une nation sensible et généreuse. C'est dans cette vue, Messieurs, que votre comité des domaines a combiné quelques-unes des dispo...

Maintenant, messieurs, quand le prétendu principe, écrit dans la donation de 1648, serait véritable; quand nous accorderions à m. de condé que la conquête reste dans le domaine privé du prince, tant qu'il n'a point été compté de ses revenus à la chambre de comptes (2), il n'en serait pas moins faux que leclermontoisfût encore extra-domanial en 1648 : deux autres règles incontestables repousseront toujours cette supposition erronée

page 126
Speaker: L'abbé Maury
...Croyez-vous que les représentants de la nation oseraient lui contester en sa présence ... .. Croyez-vous que les représentants de la nation oseraient lui contester en sa présence la possession d'un don acheté par des services aussi signalés?
Speaker: L'abbé Maury
...é en main, avec le traite par lequel la nation s'engage à lie jamais le troubler sous ... ... le plus féroce, perdrait-il cette cause lorsqu'il se présenterait avec un traité en main, avec le traite par lequel la nation s'engage à lie jamais le troubler sous aucun prétexte dans sa possession? Je île perdrais pas cette cause en
Speaker: L'abbé Maury
...diplomatiques. Mais, non; vous êtes une nation génereuse, et j'ai compté asse» sur vot... ...s les plus solennels que je vous présente, déchirez donc toutes les collections diplomatiques. Mais, non; vous êtes une nation génereuse, et j'ai compté asse» sur votre justice pour croire que ni la défaveur où se trouve M. de CoDdé, ni celle de ...

Séance du mercredi 16 mars 1791

- search term matches: (6)

Séance du mercredi 16 mars 1791

page 128
Speaker: De Saint-Martin
...illin, qui est prévenu de crime de lèse-nation, est malade; il demande que sa translat... Cette pétition fait part que le sieur Guillin, qui est prévenu de crime de lèse-nation, est malade; il demande que sa translation à Orléans soit différée jusqu'au rétablissement de sa santé.

Séance du mercredi 16 mars 1791

page 135
Speaker: D'André
...me-là . ne peut pas être adopté par une nation qui vèut se régénérer; doue ce système ... ...y vous a proposé un remboursement par annuité des emprunts successifs ; ce système-là . ne peut pas être adopté par une nation qui vèut se régénérer; doue ce système doit être mis à l'écart.

Séance du mercredi 16 mars 1791

page 136
Speaker: Gombert
...imposés pour la récolte dernière; si la nation paye cet impôt, les propriétaires n'ont... ...tionaux qui ont changé de main depuis l'année dernière sont susceptibles d'être imposés pour la récolte dernière; si la nation paye cet impôt, les propriétaires n'ont rien à dire; si, au contraire, elle ne le paye pas, voilà une surcharge considé...

Séance du mercredi 16 mars 1791

page 137
Speaker: Gombert
...te, au lieu que les représentants de la nation, que vous regardez comme des ignorants ... ... entasser emprunts sur emprunts, qui auraient immanquablement amené la banqueroute, au lieu que les représentants de la nation, que vous regardez comme des ignorants en finances, ont réduit cette masse énorme d'impôts à 570 millions.
Speaker: Gombert
...de sait que les rentes viagères dont la nation est grevée montent à 120 millions; que ... ...au lieu qu'aujourd'hui nous avons la perspective la plus consolante. Tout le monde sait que les rentes viagères dont la nation est grevée montent à 120 millions; que les pensions qui sont accordées au clergé supprimé montent au moins à 60 million...
Speaker: De Montlosier
...mpôt, vous rendez un grand service à la nation. ...Je crois qu'en allégeant autant qu'il sera possible la masse de cette espèce d'impôt, vous rendez un grand service à la nation.

Séance du jeudi 17 mars 1791, au matin

- search term matches: (7)

Séance du jeudi 17 mars 1791, au matin

page 141
Speaker: De Longuève
Le* dettes actives dont la nation profite sont de. Celles passives sont d... Le* dettes actives dont la nation profite sont de. Celles passives sont de........................
Speaker: De Longuève
Il y a bénéfice, au profit de la nation, de. Il y a bénéfice, au profit de la nation, de.

Séance du jeudi 17 mars 1791, au matin

page 142
Speaker: De Longuève
...n des dettes qui sont à la charge de la nation, l'autre dé celles qui'sont constituées... ...seront par la suite, le directeur général de la liquidation fera deux états: l'un des dettes qui sont à la charge de la nation, l'autre dé celles qui'sont constituées sur des particuliers.
Speaker: De Longuève
... en ce qui concerne les créances sur la nation, en être les titres annulés et brûlés d... ... ou qu'il aura ci-après entre les mains, au trésorier de l'extraordinaire, pour, en ce qui concerne les créances sur la nation, en être les titres annulés et brûlés de la même manière qu'il est ordonné par le décret du 20 janvier dernier, et, à l...
Speaker: Bouche
...ce projet de décret. Il a été fait à la nation le don de plusieurs finances d'offices ... Je crois qu'il y a quelque chose à dire sur uné idée à laquelle donne lieu ce projet de décret. Il a été fait à la nation le don de plusieurs finances d'offices qui doivent entrer dans le Trésor public.
Speaker: Bouche
...nt été donnés en dons patriotiques à la nation. » ...s trésoriers des dons patriotiques rendront leur compte de tous les objets qui ont été donnés en dons patriotiques à la nation. »

Séance du jeudi 17 mars 1791, au matin

page 145
Speaker: De La Rochefoucauld
nation ; il a profité de toutes les observatio... nation ; il a profité de toutes les observations qui lui ont été faites ; il a cherché partout des lumières : mais il n'a trou...

Séance du jeudi 17 mars 1791, au soir

- search term matches: (16)

Séance du jeudi 17 mars 1791, au soir

page 153
Speaker: Nusse
...vicaires sont le principal espoir de la nation pour la régénération du clergé. Ils n'o... « Cependant, Messieurs, les vicaires sont le principal espoir de la nation pour la régénération du clergé. Ils n'ont connu, ni la douceur des bénéfices, ni l'illusion des préjugés (Applaudisseme...

Séance du jeudi 17 mars 1791, au soir

page 154
Speaker: Le Président
...e acquittera envers vous la dette de la nation; continuez d'acquitter la vôtre par des... ...rendra votre demande en considération. Reposez-vous sur elle de votre sort : elle acquittera envers vous la dette de la nation; continuez d'acquitter la vôtre par des exemples dignes de la doctrine sublime dont vous êtes les dispensateurs.
Speaker: Barthe
...u clergé étaient à la disposition de la nation ; et moi, par un discours prononcé deva... « On s'est élevé contre le décret par lequel vous avez déclaré que les biens du clergé étaient à la disposition de la nation ; et moi, par un discours prononcé devant l'autel de la patrie, j'ai démontré la justice de ce décret et réduit ses dét...

Séance du jeudi 17 mars 1791, au soir

page 155
Speaker: Merle
...r dans l'information des crimes de lèse-nation, requit et fit ordonner le renvoi au Ch... ...ui décréta le curé d'ajournement; mais le procureur du roi, prétendant apercevoir dans l'information des crimes de lèse-nation, requit et fit ordonner le renvoi au Châtelet.

Séance du jeudi 17 mars 1791, au soir

page 156
Speaker: Robespierre
...par le Châtelet, comme criminel de lèse-nation ; or, vous avez décrété que nulle accusation de crime de lèse-nation ne pourrait être portée aux tribunaux s...
... les délits privés, et le crime de lèse-nation. Ce crime ne peut être déféré arbitrair...
...cuper d'une accusation de crime de lèse-nation, qu'après un décret du Corps législatif...
Le curé d'issy a été décrété par le Châtelet, comme criminel de lèse-nation ; or, vous avez décrété que nulle accusation de crime de lèse-nation ne pourrait être portée aux tribunaux sans un décret du Corps législatif. Un des premiers devoirs de PAssembiée est donc de délibérer. U y a sous le rapport de l'ordre public une différence essentielle entre les délits privés, et le crime de lèse-nation. Ce crime ne peut être déféré arbitrairement aux tribunaux, parce que, de pareilles accusations malignement prodiguées,...
.... C'est par ce puissant motif qi>e vous avez voulu qu'aucun tribunal ne pût s'occuper d'une accusation de crime de lèse-nation, qu'après un décret du Corps législatif.
Speaker: Robespierre
...y soit accusé par vous de crime de lèse-nation, ou qu'il soit mis en liberté. Vous sav... D'après ce principe, il faut ou que le curé d'Issy soit accusé par vous de crime de lèse-nation, ou qu'il soit mis en liberté. Vous savez quels sont les prétendus délits dont il est accusé. Vous voyez que c'est pour...
Speaker: Robespierre
...tte accusation absurde de crime de lèse-nation. (Murmures.) Combien d'accusés ont été ... Ce que voué devez faire dans cette circonstance, c'est d'annuler cette accusation absurde de crime de lèse-nation. (Murmures.) Combien d'accusés ont été élargis sur des considérations de liberté et d'humanité, quoique chargés de soup...
Speaker: De Mirabeau
...âtelet, qui a qualifié de crime de lèse-nation le délit imputé au curé d'Issy. Nous sa...
...e peut seule qualifier un crime de lèse-nation, peut seule le dénoncer. Je sais aussi ...
...é Carion ne serait pas criminel de lèse-nation, il doit être renvoyé aux tribunaux ; m...
Il est un décret du Châtelet, qui a qualifié de crime de lèse-nation le délit imputé au curé d'Issy. Nous savons aujourd'hui, "qu'aux termes de la Constitution, et par une disposition infiniment sage, infiniment nécessaire au maintien de la liberté, l'Assemblée nationale peut seule qualifier un crime de lèse-nation, peut seule le dénoncer. Je sais aussi qu'il y a quelques embarras dans la forme. Je sais que nous ne pouvons pas juger; je sais que, par cela même que le curé Carion ne serait pas criminel de lèse-nation, il doit être renvoyé aux tribunaux ; mais il me semble que l'Assemblée peutdu moins,etsielle le peut certes elle le do...
Speaker: Barnave
...s législatif d'accuser du crime de lèse-nation... ...'elle a établis. L'As-em-blée a établi en principe qu'il n'appartient qu'au Corps législatif d'accuser du crime de lèse-nation...

Séance du jeudi 17 mars 1791, au soir

page 162
Speaker: De Wimpfen
... monter qu'à 14,220,000 livres, dont la nation paye l'intérêt. ...0,000 livres, si tous avaient satisfait au tarif de 120,000 livres, ne se trouve monter qu'à 14,220,000 livres, dont la nation paye l'intérêt.

Séance du jeudi 17 mars 1791, au soir

page 164
Speaker: De Wimpfen
...e nouvelle preuve que l'ingratitude des nations surpasse encore celle des rois. ...hommes de mérite, en répondant que la position où se trouve cette famille est une nouvelle preuve que l'ingratitude des nations surpasse encore celle des rois.

Séance du jeudi 17 mars 1791, au soir

page 165
Speaker: De Wimpfen
... l'œil paternel des représentants de ia nation, regardant avec le même cœur celui qui ... Cependant l'œil paternel des représentants de ia nation, regardant avec le même cœur celui qui demande et celui qui paye, votre comité militaire ne vous proposera que des décr...

Séance du jeudi 17 mars 1791, au soir

page 166
...és que ce grand capitaine a rendus à la nation; décrète que la propriété du ci-devant ... ...n Russie et la perte de celui qu'il avait en France, surtout les services signalés que ce grand capitaine a rendus à la nation; décrète que la propriété du ci-devant régiment de Lowendal sera remboursée à son, nls sur le pied de ceux de la premiè...

Séance du vendredi 18 mars 1791

- search term matches: (4)

Séance du vendredi 18 mars 1791

page 179
...e commerce; mais je ne crois pas^que la nation soit en état de (1) Cette séance est in... ...ui ont acheté leurs charges beaucoup au delà de la finance et comme des objets de commerce; mais je ne crois pas^que la nation soit en état de (1) Cette séance est incomplète au Moniteur.

Séance du vendredi 18 mars 1791

page 180
Speaker: Fréteau
...de ma charge, il en résulterait pour la nation un préjudice de plus de 540 millions. ...pour toutes les autres liquidations les mêmes principes que pour la liquidation de ma charge, il en résulterait pour la nation un préjudice de plus de 540 millions.

Séance du vendredi 18 mars 1791

page 181
Speaker: De Custine
...llage est hors de la souveraineté de la nation et que, d'après un concordat de 1573, i... nant le reculement des barrières. Elle prétend qu'une partie de ce village est hors de la souveraineté de la nation et que, d'après un concordat de 1573, il faut le consentement de deux souverains pour assujettir les habitants à une ch...
Speaker: Defermon
...a les accorder à tous les individus. La nation ne peut faire de distinction de l'homme... ...ns sa priso». Si vous accordez à un individules choses extraordinaires, il faudra les accorder à tous les individus. La nation ne peut faire de distinction de l'homme opulent qui a pu se procurer ses commodités et de l'homme pauvre qui n'en a pas...

Séance du vendredi 18 mars 1791

page 182
Speaker: Roussillon
...lus avantageuse relativement aux autres nations. Si, se confiant trop en ses propres fo...
... fortune en péril ; car, Messieurs, les nations qui couvrent la surface de la terre, à ...
...nt un désavantage sensible, et dont une nation, attentive à ses intérêts, doit tâcher ...
...à devenir tributaire de l'industrie des nations qui l'entourent.
... bien ordonnée en elle-même, il faut encore qu'elle s'ordonne de la manière la plus avantageuse relativement aux autres nations. Si, se confiant trop en ses propres forces, el'e négligeait cette seconde partie ae sa constitution, elle mettrait la fortune en péril ; car, Messieurs, les nations qui couvrent la surface de la terre, à qui la nature a donné tant de besoins et de goûts divers, avec des moyens si dif...
...et plus doux, «'ans lequel les peuples paresseux, insou-ciams ou peu éclair s, ont un désavantage sensible, et dont une nation, attentive à ses intérêts, doit tâcher de mettre les chances de son côté, pour n'être point condamnée à devenir tributaire de l'industrie des nations qui l'entourent.
Speaker: Roussillon
... conserver celles qui nous séparent des nations voisines, en attendant qu'un jour l'acc... ... sans cesse la marche du commerce. Une raison non moins lumineuse vous a porté à conserver celles qui nous séparent des nations voisines, en attendant qu'un jour l'accord unanime de tous les peuples vous permette de les détruire sans danger; mais ...

Séance du vendredi 18 mars 1791

page 183
...est presque le sjul marché où plusieurs nations étrangères puissent s'approvisionner de... ...ous avons déjà fait une observation d'une haute importance; c'est que la France est presque le sjul marché où plusieurs nations étrangères puissent s'approvisionner de denrées coloniales; si les droits que supportent ces denrées ne peu* vent pas n...

Séance du vendredi 18 mars 1791

page 185
...rès, du moins quant à présent, la seule nation qui puisse en fournir aux puissances ét... ...ntal; mais cet impôt ne nuira pas à ses débouchés, parce gue nous sommes à peu près, du moins quant à présent, la seule nation qui puisse en fournir aux puissances étrangères qui n'en récoltent pas : la consommation nationale se trouvera (1) La B...

Séance du samedi 19 mars 1791, au matin

- search term matches: (5)

Séance du samedi 19 mars 1791, au matin

page 193
Speaker: Bouche
... marine, composé de représentants de la nation, s'est abaissé au point de devenir l'or... Le comité de marine, composé de représentants de la nation, s'est abaissé au point de devenir l'organe d'un ministre manifestement en faute, et de l'excuser en disant qu'il falla...

Séance du samedi 19 mars 1791, au matin

page 194
Speaker: Prugnon
...aq lieu d'un crédit de douze années, la nation sera payée en cinq, et cela ne fatiguer... 1° L'intérêt national n'est pas compromis ; loin de aq lieu d'un crédit de douze années, la nation sera payée en cinq, et cela ne fatiguera pas les administrés.

Séance du samedi 19 mars 1791, au matin

page 195
Speaker: Boutteville-Dumetz
...orsque par sa fermeté et son courage la nation recouvre sa propriété et ses droits, se... ... moins faudrait-il reconnaître que c'était l'erreur de tous, l'erreur commune. Lorsque par sa fermeté et son courage la nation recouvre sa propriété et ses droits, serons-nous contraints à laisser échapper des larmes sur ce qui doit être le sujet...

Séance du samedi 19 mars 1791, au matin

page 196
Speaker: Boutteville-Dumetz
... praticable causerait un préjudice à la nation. Vos comités.pensent, Messieurs, qu'il ... que dans le cas où le seul mode praticable causerait un préjudice à la nation. Vos comités.pensent, Messieurs, qu'il en est un d'une exécution simple et facile, et qui ne présente pas cet incon-nie...
Speaker: Boutteville-Dumetz
...e serait affaiblir les ressources de la nation que de les diviser, de les renvoyer à d... Si le procédé est certain, ce serait affaiblir les ressources de la nation que de les diviser, de les renvoyer à des temps fort éloignés les uns des autres, et c'est de leur réunion, de leur ens...

Séance du samedi 19 mars 1791, au matin

page 197
... rentes emphytéotiques appartenant à la nation, en vertu des actes maintenus par les d... « Art. 9. Les rentes emphytéotiques appartenant à la nation, en vertu des actes maintenus par les dispositions précédentes, ensemble la nue propriété des biens qui en sont l'objet...

Séance du samedi 19 mars 1791, au matin

page 198
...oint dans le cas d'être exécutés par la nation, et néanmoins, attendu que ceux qui ava... « Déclare que les traités dont il vient de lui être rendu compte ne sont point dans le cas d'être exécutés par la nation, et néanmoins, attendu que ceux qui avaient consenti lesdits traités les ont exécutés de fait pendant le cours de l'ann...

Rapporteur, donne lecture de l'article 1er du projet de décret

- search term matches: (7)

Rapporteur, donne lecture de l'article 1er du projet de décret

page 201
Speaker: Martineau
...ce très considérable aux intérêts de la nation que de vendre des rentes emphytéotiques...
...se vend toujours à très bas prix. Si la nation était dans la nécessité indispensable d...
... cent années à courir. Dans cent ans la nation, j'espère, existera encore, elle trouve...
...tiens que ce serait de la plus haute imprudence, que ce serait porter un préjudice très considérable aux intérêts de la nation que de vendre des rentes emphytéotiques avec la nue propriété des biens qui en sont l'objet. En effet, Messieurs,'une p...
...espérer de jouir que dans un temps très éloigné est un objet très éventuel, qui se vend toujours à très bas prix. Si la nation était dans la nécessité indispensable de faire promptement de l'argent avec une nue propriété, je consentirais à l'arti...
...vente une rente emphytéotique avec la nue propriété, qui a encore vingt, trente, cent années à courir. Dans cent ans la nation, j'espère, existera encore, elle trouvera le bénéfice de l'augmentation de cette propriété.

Rapporteur, donne lecture de l'article 1er du projet de décret

page 202
Speaker: D'André
... avec lui qu'il soit avantageux pour la nation de vendre des nues propriétés. Il n'y a... ...eur qu'on peut fixer la vraie valeur d'une .nue propriété ; mais je ne pense pas avec lui qu'il soit avantageux pour la nation de vendre des nues propriétés. Il n'y a pas de- plus mauvaises opérations que celle-là.
Speaker: Tronchet
... il ne s'agit donc plus alors, entre la nation et l'acquéreur, que de calculer l'espèc... ...on, par laquelle on peut connaître dè3 aujourd'hui la valeur certaine du fonds ; il ne s'agit donc plus alors, entre la nation et l'acquéreur, que de calculer l'espèce d'escompte qu'il s'agit de payer à l'acquéreur pour le retardement de sa jouis...
Speaker: Tronchet
...jamais être du plus grand intérêt de la nation de vendre dès à présent ces fonds ; car... Cependant je crois qu'il ne peut'jamais être du plus grand intérêt de la nation de vendre dès à présent ces fonds ; car si aujourd'hui on peut dire qu'elle recevra la vraie valeur des fonds, elle per...
Speaker: Boutteville-Dumetz
...int d;ins le cas d'être exécutés par la nation; et néinmoins, attendu que ceux qui ava... « Déclare que les traités dont il vient de lui être rendu compte ne sont point d;ins le cas d'être exécutés par la nation; et néinmoins, attendu que ceux qui avaient consenti lesdits traités, les ont exécutés de fait pendant le cours de l'an...

Séance du samedi 19 mars 1791, au soir

- search term matches: (9)

Séance du samedi 19 mars 1791, au soir

page 204
Speaker: Palasne de Champeaux
...ir leur hommage aux représentants de la nation. La crainte d'interrompre des travaux p... ...ieurs, déjà presque tous les corps de ta capitale sont venus successivement offrir leur hommage aux représentants de la nation. La crainte d'interrompre des travaux précieux à tout l'Empire français a retenu, jusqu'à présent, dans un silence resp...
Speaker: Palasne de Champeaux
...blics), nous jurons d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de to... ...s jurons (et nous demandons à le jurer officiel ement et comme fonctionnaires publics), nous jurons d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de tout notre pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée ...

Séance du samedi 19 mars 1791, au soir

page 206
Speaker: Tellier
...ndividuels, n'a-t-on pas répondu que la nation ne pouvait être obligée de rembourser l...
...arée à celle d'un fonds de terre que la nation, dans un cas d'éviction, ne remboursera...
...Cette loi, c'est l'édit de 1771, que la nation doit maintenir, du moins quant au fond ...
...boursement ne subsisterait pour eux. La nation a donc à son tour le droit d'opposer ce...
Sur la première de ces bases, celle du remboursement d'après les contrats individuels, n'a-t-on pas répondu que la nation ne pouvait être obligée de rembourser les titres des offices au gré des valeurs commerciales que l'imprudence ou la cup...
...te valeur? En vain a-t-on prétendu que la propriété d'un office devait être comparée à celle d'un fonds de terre que la nation, dans un cas d'éviction, ne rembourserait pas seulement d'après sa valeur originaire, mais d'après celle qu'il aurait a...
...tans l'agrément du monarque, ni le vendre au delà du prix déterminé par la loi. Cette loi, c'est l'édit de 1771, que la nation doit maintenir, du moins quant au fond de ses dispositions, puisque, d'une autre part, elle s'est engagée à supporter l...
... titulaires, ont aussi droit d'y prétendre, puisque sans cela aucune base de remboursement ne subsisterait pour eux. La nation a donc à son tour le droit d'opposer cette loi aux officiers qui voudraient faire valoir leurs contrats comme des titre...
Speaker: Tellier
...'ailleurs à soutenir les intérêts de la nation, lorsqu'on a fait une telle proposition...
...u un prix extrême, très onéreux pour la nation, et beaucoup trop profitable pour les o...
A-t-on bien p nsé d'ailleurs à soutenir les intérêts de la nation, lorsqu'on a fait une telle proposition? Si elle eût été adoptée par l'Assemblée* il est facile de prévoir ce qui n'eût...
...après les contrats les plus forts en somme? Ainsi ce prétendu moyen serait devenu un prix extrême, très onéreux pour la nation, et beaucoup trop profitable pour les oificiers.

Séance du jeudi 10 mars 1791, au soir

- search term matches: (4)

Séance du jeudi 10 mars 1791, au soir

page 18
Speaker: Faydel
... la charge du Trésor public, coûte à la nation près d'un million et demi par mois, tan... ...es deux décrets ; je ne vous dirai même pas que cette prorogation de dépenses, à la charge du Trésor public, coûte à la nation près d'un million et demi par mois, tandis que, dan3 l'ancien régime, elles étaient de beaucoup inférieures; mais j'ubs...

Séance du jeudi 10 mars 1791, au soir

page 24
Speaker: Geoffroy
... la guerre s'ouvre, tous les droits des nations sont compromis, il n'existe plus de loi...
...provinces, « flotte incertaine entre la nation et ses eunemis ; « dans le doute des év...
...tent, n'est pas seulement erronée, elle est même dangereuse. Dans ce système que la guerre s'ouvre, tous les droits des nations sont compromis, il n'existe plus de lois, plus de traités ; le prince devient libre de disposer, dans l'intervalle de l...
... la paix, jusqu'à une nouvelle ratitica-« tion des traités, la propriété de ces provinces, « flotte incertaine entre la nation et ses eunemis ; « dans le doute des événements, il est de ma « sagesse, comme de ma prérogative, d'en dispo-« ser en f...
Speaker: Geoffroy
...ession, peut rendre la jouissance de la nation précaire ; des revers peuvent trahir se... ...s doute l'incertitude des événements d'une guerre postérieure à cette première cession, peut rendre la jouissance de la nation précaire ; des revers peuvent trahir ses espérances ; mais ses droits résultant des traités n'en sont pas moins inconte...

Séance du jeudi 10 mars 1791, au soir

page 29
Speaker: Geoffroy
...ux objets primitivement concédés; et la nation, libre d'appliquer la rigueur des princ... ...ité de 1659, l'effet de ces deux actes, l'effet de cette garantie se bornerait aux objets primitivement concédés; et la nation, libre d'appliquer la rigueur des principes aux concessions postérieures, aurait le droit et le devoir de rentrer, comm...
Speaker: Geoffroy
... gloire des héros est le patrimoine des nations! Et nous aussi nous la défendrions de t... ...flexions qui tendissent à en diminuer l'effet, et nous aussi nous pensons que la gloire des héros est le patrimoine des nations! Et nous aussi nous la défendrions de toutes nos forces, si elle pouvait être attaquée ou compromise !