Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-081 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-111 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-023 hits on 1790-032 hits on 1790-042 hits on 1790-058 hits on 1790-069 hits on 1790-0712 hits on 1790-081 hits on 1790-091 hits on 1790-102 hits on 1790-112 hits on 1790-123 hits on 1791-012 hits on 1791-026 hits on 1791-031 hits on 1791-0412 hits on 1791-056 hits on 1791-067 hits on 1791-077 hits on 1791-082 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-122 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
11 - 20 of 21 volumes
  • Tome 22 : Du 3 janvier au 5 février 1791 3 results
    • Séance du mardi 11 janvier 1791, au soir

      - search term matches: (7)

      Séance du mardi 11 janvier 1791, au soir

      page 137
      Speaker: De Saint-Simon
      Un représentant de la nation ne peut pas se coucher sur une dénoncia... Un représentant de la nation ne peut pas se coucher sur une dénonciation sans se justifier.

      Séance du mardi 11 janvier 1791, au soir

      page 139
      ...lèverait cette session. C'est trahir la nation que de dire à l'Assemblée nationale : la nation désire voir arriver le moment où vous terminerez. — Car si la nation voyait l'Assemblée nationale s'en aller... ... Le Chapelier que nos commettants pressaient le moment où l'Assemblée nationale lèverait cette session. C'est trahir la nation que de dire à l'Assemblée nationale : la nation désire voir arriver le moment où vous terminerez. — Car si la nation voyait l'Assemblée nationale s'en aller en laissant une chose de grande importance sans être faite, une chose qui pourr...

      Séance du mardi 11 janvier 1791, au soir

      page 140
      Speaker: L'abbé Maury
      ...t inconcevable, Messieurs, que dans une nation où l'on estime que le numéraire est de ... ...qu'il faut changer en entier le système monétaire, ou ne p s y toucher. Il serait inconcevable, Messieurs, que dans une nation où l'on estime que le numéraire est de deux milliards, on prît des précautions infinies pour faire quinze millions de p...

      Séance du mardi 11 janvier 1791, au soir

      page 141
      Speaker: L'abbé Maury
      ...uriez employé, je ne demande pas que la nation frappe de nouveau billon; je demande se...
      ...tion a été discuté tant de fois dans la nation pour les inscriptions lapidaires, que j...
      ...en les invitant à fondre votre billon pour en extraire le métal fin que vous y auriez employé, je ne demande pas que la nation frappe de nouveau billon; je demande seulement que le billon qui existe actuellement ne soit pas décrédité. Relativemen...
      ...ue ne peut, sans beaucoup de mots, ourdir une phrase qui ait un sens. Cette question a été discuté tant de fois dans la nation pour les inscriptions lapidaires, que je ne crois pas qu'elle doive vous occuper plus longtemps. Je conclus, relativeme...

      Séance du mardi 11 janvier 1791, au soir

      page 143
      Speaker: L'abbé Saurine
      ...essieurs, de le tourner au profit de la nation, sans faire d'injustice à personne, san...
      ...un million sur quatre, aux dépens de la nation, ou ceux qui voudront que la nation elle-même le gagne. Je viens aux amende...
      ...lus habile, comme la plus puissante des nations commerçantes, Végalité entre la valeur ...
      ...Le bénéfice énorme d'un million, qui en sera le résultat, il dépendra de vous, Messieurs, de le tourner au profit de la nation, sans faire d'injustice à personne, sans nuire à la chose, en ajoutant même à sa célérité et à sa perfection. Le moyen ...
      ...era à vous à juger qui méritera la préférence, ou ceux qui chercheront à gagner un million sur quatre, aux dépens de la nation, ou ceux qui voudront que la nation elle-même le gagne. Je viens aux amendements. En supposant que vous voudrez faire, à peu près comme par le passé, établ...
      ...d principe monétaire, si respecté des anciens, suivi encore aujourd'hui par la plus habile, comme la plus puissante des nations commerçantes, Végalité entre la valeur numéraire et la valeur intrinsèque, mais ce n'est pas de quoi il s'agit aujourd'...
    • Séance du mardi 25 janvier 1791, au matin

      - search term matches: (2)

      Séance du mardi 25 janvier 1791, au matin

      page 477
      Speaker: Couturier
      Vous avez chargé la nation des frais du culte : cette promesse ser...
      ...ans doute; et vous voulez qu'une grande nation y satisfasse avec dignité.
      Vous avez chargé la nation des frais du culte : cette promesse serait-elle donc dérisoire? et vous seriez-vous proposé de le réduire au dixième de ce qui est nécessaire ? Est-ce là ce que vous avez permis? Non, sans doute; et vous voulez qu'une grande nation y satisfasse avec dignité.
    • Séance du vendredi 7 janvier 1791

      - search term matches: (12)

      Séance du vendredi 7 janvier 1791

      page 52
      Speaker: Leleu de la Ville-aux-Bois
      ...es fonctionnaires ecclésiastiques de la nation, sans y être portés par d'autres motifs... ... de l'Eglise gallicane ; que nous sommes disposés à prononcer le serment exigé des fonctionnaires ecclésiastiques de la nation, sans y être portés par d'autres motifs que ceux de la conscience, de la raison, de la justice et de l'amour de la patr...

      Séance du vendredi 7 janvier 1791

      page 58
      Speaker: L'abbé Saurine
      ...s la fabrication de leurs monnaies, les nations modernes n'ont point jugé à propos de l... ... Romains et autres peuples, même nos pères, employaient les métaux tout purs dans la fabrication de leurs monnaies, les nations modernes n'ont point jugé à propos de les imiter, du moins pour ce qui regarde l'argent : toutes l'allient plus ou moin...
      Speaker: L'abbé Saurine
      ...en existe, il est employé chez d'autre3 nations, comme il l'a été en France. Il consist... Ce moyen existe, il est employé chez d'autre3 nations, comme il l'a été en France. Il consiste à baisser le titre, c'est-à-dire à mettre un peu plus d'alliage qu'on n'en met...

      Séance du vendredi 7 janvier 1791

      page 59
      Speaker: L'abbé Saurine
      ...anchise, à la loyauté, à la dignité des nations. ...soit pour le frapper seul. C'est, sans doute, la marche la plus conforme à la franchise, à la loyauté, à la dignité des nations.

      Séance du vendredi 7 janvier 1791

      page 60
      Speaker: L'abbé Saurine
      ...ose tout bonnement de faire gagner à la nation deux cents millions. Son moyen est de f... Un artiste, marchand orfèvre, M. Gazeneuve, vous propose tout bonnement de faire gagner à la nation deux cents millions. Son moyen est de faire fabriquer, avec les pièces déjà existantes et avec d'autres matières qu'on ...

      Séance du vendredi 7 janvier 1791

      page 61
      Speaker: L'abbé Saurine
      ... comité n'a pas jugé qu'il convînt à la nation de faire faire à ses frais cette opérat... Cependant votre comité n'a pas jugé qu'il convînt à la nation de faire faire à ses frais cette opération chimique, ni d'attendre le cuivre qui en proviendrait, avant de procéder à l...

      Séance du vendredi 7 janvier 1791

      page 62
      Speaker: L'abbé Saurine
      ... deviendrions les monnayeurs des autres nations, je dirais, tant mieux : car certaineme... ...et détaillées, il serait aisé d en donner. Par exemple, si on objectait que nous deviendrions les monnayeurs des autres nations, je dirais, tant mieux : car certainement les matières étrangères ne viendraient pas à nos monnaies, sans payer des com...

      Séance du vendredi 7 janvier 1791

      page 63
      Speaker: L'abbé Saurine
      ...âchement les plus grands intérêts de la nation ; si par faiblesse, par condescendance,... ...e, aurait cru se rendre infiniment coupable, vous tromper sciemment, et trahir lâchement les plus grands intérêts de la nation ; si par faiblesse, par condescendance, par complaisance pour une partie de l'Assemblée, mal instruite, ou trompée, ou ...
      Speaker: L'abbé Saurine
      ...itte avec sa conscience, quitte avec la nation, il fera des vœux pour que le temps et ... ... dangers et les suites funestes : son devoirettousses pouvoirs se bornent là. Quitte avec sa conscience, quitte avec la nation, il fera des vœux pour que le temps et les autres affaires vous permettent de vous éclairer suffisamment sur celle qui ...

      Séance du vendredi 7 janvier 1791

      page 65
      Speaker: L'abbé Royer
      ... positives dans le temple auguste de la nation, temple qui ne doit retentir que de la ... ...ependant j'ai l'honneur de vous dénoncer ici formellement que sur des assertions positives dans le temple auguste de la nation, temple qui ne doit retentir que de la vérité, où on ne doit se permettre aucune restriction mentale, ayant pris pour r...
      Speaker: L'abbé Maury
      ...qu'on ne pense. Les représentants de la nation ne seront pas les derniers esclaves. (M... ...iat; cette cause entre les commettants et les députés intéresse la liberté plus qu'on ne pense. Les représentants de la nation ne seront pas les derniers esclaves. (Murmures.)
      Speaker: De Mirabeau
      ...ous n'avons d'autres commettants que la nation. (Murmures à droite; applaudissements à...
      ...blient que la volonté bien connue de la nation est d'être représentée ; et que nous, s...
      ...ent encore, appellent encore, invoquent encore les bailliages, et oublient que nous n'avons d'autres commettants que la nation. (Murmures à droite; applaudissements à gauche.) Ils oublient que la volonté bien connue de la nation est d'être représentée ; et que nous, ses organes, nous avons droit de veiller à ce que sa
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 6 results
    • Séance du mercredi 16 février 1791

      - search term matches: (4)

      Séance du mercredi 16 février 1791

      page 213
      Speaker: Vernier
      ...nationaux et contre les débiteurs de la nation seront faites de la même manière, dans ... ...Article 1". Les poursuites et contraintes à faire contre les fermiers des biens nationaux et contre les débiteurs de la nation seront faites de la même manière, dans les mêmes formes et par les mêmes officiers, ainsi qu'il s'est pratiqué jusqu'à ...

      Séance du mercredi 16 février 1791

      page 215
      Speaker: D'André
      Il me parait évident, Messieurs, que la nation ne doit rien à ceux qui n'ont rien donn... Il me parait évident, Messieurs, que la nation ne doit rien à ceux qui n'ont rien donné. On nous dit que les gens qui ont gagné ces patentes les ont obtenues à force ...
      Speaker: D'André
      ...ompense, ils n'ont qu'à s'adresser à la nation; elle sera toujours généreuse à leur ég... leurs patentes à leurs talents, s'ils ont vraiment droit a une récompense, ils n'ont qu'à s'adresser à la nation; elle sera toujours généreuse à leur égard et leur accordera la récompense qu'ils auront méritée. (Applaudissements.)

      Séance du mercredi 16 février 1791

      page 216
      Speaker: De Sillery
      ...de partager avec les bienfaiteurs de la nation, avec ies auteurs de la Constitution qu... « Messieurs, permettez aux électeurs du département d'Eure-et-Loir de partager avec les bienfaiteurs de la nation, avec ies auteurs de la Constitution qu'ils bénissent chaque jour, les épanchementS de leur joie.
    • Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      - search term matches: (8)

      Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      page 387
      Speaker: Goupil-Préfeln
      ...ucun titre spécial à la confiance de la nation, ne juge pas à propos de remplir une pa... ...le devoir de sa charge. Si le sieur d'Angevilliers qui, à ce que je crois, n'a aucun titre spécial à la confiance de la nation, ne juge pas à propos de remplir une partie de ses fonctions dans les deux mois, il est parfaitement juste et régulier ...

      Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      page 388
      Speaker: Barnave
      ...onner que dans un moment de crise où la nation, éprouvée par une Révolution qui la rég... Certes, il est permis de s'étonner que dans un moment de crise où la nation, éprouvée par une Révolution qui la régénère, appelle à son secours tous ceux qui ont intérêt à maintenir sa gloire et ...

      Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      page 389
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...ait à ce sujet vous citer l'exemple des nations voisines. On pourrait vous dire que, ch...
      ...rrait vous dir er"> que chez cette même nation, lorsque la loi martiale se publie, alo...
      La loi qu'on sollicite n'est ras nouvelle; on pourrait à ce sujet vous citer l'exemple des nations voisines. On pourrait vous dire que, chez l'une d'elles, il est des cas où la puissance de la loi est suspendue; on pourrait vous dir er"> que chez cette même nation, lorsque la loi martiale se publie, alors on dépose momentanément, mais arbitrairement, entre les mains du chef de l'Em...

      Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      page 390
      Speaker: D'André
      ... par la résistance de la minorité de la nation à la majorité de la nation.(M«r-mures.) Et certainement tout le monde est d'avis que, lorsque la volonté de la nation a été exprimée par une loi, la minorité de la nation doit s'y soumettre. ...; c'est qu'il est possible que tous les désordres ou quelques désordres arrivent par la résistance de la minorité de la nation à la majorité de la nation.(M«r-mures.) Et certainement tout le monde est d'avis que, lorsque la volonté de la nation a été exprimée par une loi, la minorité de la nation doit s'y soumettre.

      Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

      page 392
      Speaker: D'André
      ...érêt que celui des fabricants contre la nation ? ...r cette question : peut-il y avoir, en faveur des petits assignats, un autre intérêt que celui des fabricants contre la nation ?
    • Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      - search term matches: (5)

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 489
      Speaker: Lanjuinais
      ...iers qui ont déjà des traitements de la nation, ou des ci-devant religieux qui recevai... ...ses nouvellement circonscrites, on avait affecté de prendre ou d'anciens bénéficiers qui ont déjà des traitements de la nation, ou des ci-devant religieux qui recevaient en outre la moitié du traitement qu'ils ont comme anciens titulaires. Vous a...

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 496
      Speaker: De Tracy
      ...re très respectueuse pour le chef de la nation? (Applaudissements.) ...une municipalité qui s'est adressée à vous, en motivant sa, conduite d'une manière très respectueuse pour le chef de la nation? (Applaudissements.)

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 497
      Speaker: Alexandre de Lameth
      ...mieux que l'Assemblée nationale, que la nation entière, en regardant la Révolution com... ...nt motiver la rédaction ue je veux vous proposer; certes, on ne deman-erait pas mieux que l'Assemblée nationale, que la nation entière, en regardant la Révolution comme achevée, oubliât la sollicitude, la surveillance, qui,seules,peuvent en assur...

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 499
      Speaker: Charles de Lameth
      ... contre le désir du roi et le vœu de la nation! ...être que son Vœu pour agir; et l'on vous proposerait de vous associer à Mesdames contre le désir du roi et le vœu de la nation!
      Speaker: Charles de Lameth
      ... du roi, nourries et entretenues par la nation, qui leu-r a prouvé constamment son att... ...blée n'est plus responsable des malheurs publics, quand . elle a dit aux1 tantes du roi, nourries et entretenues par la nation, qui leu-r a prouvé constamment son attachement et ses égards, qu'il est étonnant qu'elles l'abandonnent. (Applaudis- ,...
    • Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

      - search term matches: (4)

      Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

      page 582
      Speaker: Bouche
      ...uel l'Assemblée a déclaré, au nom de la nation, ce qui est certainement le vœu de la nation, savoir qu'elle ne salariera pas des ho... ...'onveuille confondre l'exécution littérale d'un décret infi-mnient juste par lequel l'Assemblée a déclaré, au nom de la nation, ce qui est certainement le vœu de la nation, savoir qu'elle ne salariera pas des hommes qui la trahissent et qui émigrent par haine pour la tîonstftution et pour l...

      Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

      page 583
      Speaker: Martineau
      Je ne doute pas que la nation n'ait le droit d'obliger tous les fonct... Je ne doute pas que la nation n'ait le droit d'obliger tous les fonctionnaires publics et même les pensionnaires à rentrer dans -le (royaume, sous ip...
      Speaker: Le Chapelier
      ...anaiDes publics cet pensionnaires de la nation,. absents du royaume. » ...qui a été an'dû être faite, en conséquenoe des précédents décrets, des fonctiioranaiDes publics cet pensionnaires de la nation,. absents du royaume. »
    • Séance du mercredi 2 mars 1791

      - search term matches: (11)

      Séance du mercredi 2 mars 1791

      page 598
      Speaker: Lanjuinais
      ... ecclésiastiques déjà stipendiés par la nation et qui recueilleraient ainsi un double ... ...ces et de leur subsistance ; remplacés par des ci-devant religieux, par d'autres ecclésiastiques déjà stipendiés par la nation et qui recueilleraient ainsi un double salaire. Il a demandé pour ces vicaires, non pas des pensions qui seraient onére...

      Séance du mercredi 2 mars 1791

      page 632
      Speaker: Roederer
      Pour les grandes nations, pour la France telle que vous l'avez c...
      ...res publics, et les représentants de la nation, surveillants suprêmes de l'exécution d...
      Pour les grandes nations, pour la France telle que vous l'avez constituée, il n'est qu'une bonne méthode de donner à l'administration l'activité...
      ... terme, le chef de l'administration générale, qui est le premier des fonctionnaires publics, et les représentants de la nation, surveillants suprêmes de l'exécution des lois et chargés de tout ce qui concerne leur interprétation; mais ce dernier ...
    • Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      - search term matches: (22)

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 667
      Speaker: Victor de Broglie
      ...er des circonstances glorieuses pour la nation, mais qui furent bien i énibles, bien d... Forcé de "rappeler des circonstances glorieuses pour la nation, mais qui furent bien i énibles, bien difficiles pour moi, ma reconnaissance ne laissera pas échapper cette occasion de...
      Speaker: Victor de Broglie
      ...s et de subir une peine infligée par la nation même, pour laquelle il versa plusieurs ... ... moment au malheur de perdre, dans l'armée française, un rang si justement acquis et de subir une peine infligée par la nation même, pour laquelle il versa plusieurs fois son sang, il exposa mille fois sa vie.
      Speaker: Victor de Broglie
      ...olitique du royaume, et ce réveil d'une nation entière., et cette opposition imposante... ...t le général destiné à les commander ignorait encore et la véritable situation politique du royaume, et ce réveil d'une nation entière., et cette opposition imposante et nouvelle entre la puissance impérieuse des vœux légitimes du peuple et les i...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 668
      Speaker: Goupil de Préfeln
      ...ien ce général avait mérité celle de la nation. Un mot suffirait d'ailleurs à son élog... ...re d'une manière plus touchante et plus dignement que ne l'a fait son fils, combien ce général avait mérité celle de la nation. Un mot suffirait d'ailleurs à son éloge : appelé être courtisan, il a mieux aimé être vertueux. S'il est lombé dans qu...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 670
      Speaker: Rœderer
      ...t d'entrepôts aux frais et périls de la nation. ...viente de ces objets ne se fasse que 4ans un seul magasin, et qu'il n'y ait point d'entrepôts aux frais et périls de la nation.
      Speaker: Rœderer
      La nation doit agir comme l'entrepreneur qui expl... La nation doit agir comme l'entrepreneur qui exploite une manufacture importante. Il se garde bien, quand la manufacture est acha...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 671
      Speaker: Rœderer
      ...eubles et ustensiles, seront remis à la nation par lesdits Mag« r et Kalendrin et leur... ...dits sels, tabacs, terrains, bâtiments, pataches, bateaux,- chevaux, voitures, meubles et ustensiles, seront remis à la nation par lesdits Mag« r et Kalendrin et leurs cautions, à qui les commissaires en donneront acte.
      Speaker: Rœderer
      ...u commissionnaires pour le compte de la nation. ...dus immédiatement par la régne aux acheteurs sans intermédiaires, entreposeurs ou commissionnaires pour le compte de la nation.

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 672
      Speaker: Rœderer
      ...meubles et ustensiles seront remis à la nation par lesdits Mager et Kalendrin et leurs... ...esdits sels, tabacs, terrains, bâtiments, pataches, bateaux, chevaux, voitures, meubles et ustensiles seront remis à la nation par lesdits Mager et Kalendrin et leurs cautions, a qui les commissaires en donneront acte. >
      Speaker: De Follevllle
      ... appartenir à la ferme générale et à la nation. Le comité ne nous dit jamais que la mo... .... On ne nous dit pas quelles sont les conditions; on ne nous dit pas ce qui peut appartenir à la ferme générale et à la nation. Le comité ne nous dit jamais que la moitié de ce qu'il faut nous dire et veut qu'on adopte de confiance tuut ce qu'il ...
      Speaker: Rœderer
      ...a donc que les douanes qui offrent à la nation un asile à donner aux anciens employés.... Il n'y a donc que les douanes qui offrent à la nation un asile à donner aux anciens employés. Quelque respectable que soit leur malheur, on ne regrettera sans doute pas l'an...
      Speaker: Vernière
      ... sels en magasin qui appartiennent à la nation ; les deux autres tiers sont aux fermie... Il n'y a qu'un tiers des sels en magasin qui appartiennent à la nation ; les deux autres tiers sont aux fermiers. Je demande que le comité présente un projet de décret sur les précautions à ...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 674
      Speaker: Thouret
      ...capacité,, pour être représentant dè la nation ou pour être administrateur, ne peut êt... Je soutiens que dans aucun cas une.question de qualité ou de capacité,, pour être représentant dè la nation ou pour être administrateur, ne peut être portée dans un tribunal. Si on portait ces questions-là devant un tribunal, o...
      Speaker: Robespierre
      ...ens, et par conséquent les droits de la nation, ne peuvent point être soumis ni au pou... C'est un principe incontestable que les droits politiques des citoyens, et par conséquent les droits de la nation, ne peuvent point être soumis ni au pouvoir exécutif, ni au pouvoir administratif, parce que si l'un ou l'autre avait d...
      Speaker: Robespierre
      ...eeours au corps des représentants de la nation,, au Corps, législatif. ...ent l'Assemblée, et qu'elle doit être exécutée provisoirement, sauf ensuite le reeours au corps des représentants de la nation,, au Corps, législatif.

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 677
      Speaker: De Montesquiou
      ...o-visoire pour juger les crimes de lèse-nation. ... jour est un rapport du comité de Constitution sur Vorganisation d'un tribunalpro-visoire pour juger les crimes de lèse-nation.
      Speaker: Démeunier
      ...ivement de connaître des crimes de lè e-nation, ainsi que eur toutes les autres affair... ... er surtout s les affaires que vous avez renvoyées aux tribunaux chargés successivement de connaître des crimes de lè e-nation, ainsi que eur toutes les autres affaires criminelles au sujet desq ielL s l'Assemblée pourra déclarer par la suite qu'...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 678
      Speaker: Démeunier
      ...s pour prononcer sur les crimes de lèse-nation, ainsi que toutes les affaires erimiael... ...elles qui ont été renvoyées jusqu'à présent aux tribunaux successivement désignés pour prononcer sur les crimes de lèse-nation, ainsi que toutes les affaires erimiaelles sur lesquelles l'Assemblée déclarera qu'il y a lieu à accusation.
      Speaker: Démeunier
      ...s pour prononcer sur les crimes de lèse-nation, ainsi que toutes affaires criminelles ... ...elles qui ont été renvoyées jusqu'à présent aux tribunaux successivement désignés pour prononcer sur les crimes de lèse-nation, ainsi que toutes affaires criminelles sur lesquelles l'Assemblée déclarera qu'if y a lieu à accusation.

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 680
      Speaker: Barnave
      ...e précieuse colonie, si l'intérêt de la nation, si la nécessité de conserver à la Fran... Quant au parti qu'il faudra prendre à l'égard des individus, si le salut de cette précieuse colonie, si l'intérêt de la nation, si la nécessité de conserver à la France ce qui fait en grande partie la prospérité, le succès de son commerce et de s...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 683
      ...ée de M. Malouet sur les crimes de lèse-nation. —Cette opinion ayant été imprimée et d... Nota. Nous insérons ici une opinion non prononcée de M. Malouet sur les crimes de lèse-nation. —Cette opinion ayant été imprimée et distribuée fait partie des documents parlementaires de l'Assemblée nationale.
      ...on de M. Malouet sur les crimes de lèse-nation, sur la responsabilité des ministres et... Opinion de M. Malouet sur les crimes de lèse-nation, sur la responsabilité des ministres et. autres agents du pouvoir exécutif.
      ...oire destiné à juger les crimes de lèse-nation* ,par#e que ces; crimes ne sont pas déf... J'ai voté contre l'établissement d'un tribunal provisoire destiné à juger les crimes de lèse-nation* ,par#e que ces; crimes ne sont pas définis ; parce qu'il est absurde et tyranoique de laisser aux accusations et aux j...
      ... inutile dei définir les crimes de lèse-nation, qu'il était bien entendu qu'on comprenait dans celte, classe tout ce qui blessait la nation. Mais appartient-il à un particulier, o...
      ...rairement qu'une telle action blesse La nation? Nous avons tous entendu appeler crime de. lèse-nation l'abandon de la cocarde nationale, le r...
      ... première fois qu'on a osé soutenir dans une As-semblée législative, qu'il était inutile dei définir les crimes de lèse-nation, qu'il était bien entendu qu'on comprenait dans celte, classe tout ce qui blessait la nation. Mais appartient-il à un particulier, ou à la multitude^, ou à une section du peuple, de prononcer arbitrairement qu'une telle action blesse La nation? Nous avons tous entendu appeler crime de. lèse-nation l'abandon de la cocarde nationale, le refus de prêter le serment sur la constitution du clergé, des écrits,, des opinio...
      ...irconscrire ce crime redoutable de lèse-nation dans ses justes limites. ...abandonner aux tribunaux ni aux délateurs aucune défiait ion arbitraire, et de circonscrire ce crime redoutable de lèse-nation dans ses justes limites.
      ...ts par cette accusation funeste de lèse-nation, avant que la loi l'eût prononcée : oui... ...avez point vengés et ceux que vous a^ez commis, en laissant opprimer les innocents par cette accusation funeste de lèse-nation, avant que la loi l'eût prononcée : oui, l'histoire nous flétrira ; car d'autres hommes que vos infâmes écrivains écriv...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 684
      ... par la dénomination des crimes de lèse-nation. Et, lorsqu'on ose nous dire que, dans ...
      ...nnales du monde, que vous trouverez des nations justes sur le crime de lèse-nation. Il me paraît si facile d'en assigner l...
      ...iété peut souffrir des délits ordinaires, sont légèrement ou vaguement confondus par la dénomination des crimes de lèse-nation. Et, lorsqu'on ose nous dire que, dans un temps de révolution, il ne faut pas être si difficile sur les définitions ; q...
      ...est dans le grand livre des hommes; c'est dans vos consciences, comme dans les annales du monde, que vous trouverez des nations justes sur le crime de lèse-nation. Il me paraît si facile d'en assigner le caractère, qu'il faut encore plus se hâter de dire ce qui lui est étranger que...
      ...n ne peut assimiler les crimes de lèses-nation à ceux commis anciennement sous le nom ... On ne peut assimiler les crimes de lèses-nation à ceux commis anciennement sous le nom de lèse-majesté. On sait que les empereurs romains faisaient rendre même à leurs...
      ...ouvernement; et les injures faites à la nation, des attentats commis contre sa sûreté,... ...tes au prmce, des attentats commis contre sa personne, sa vie, sa liberté, son gouvernement; et les injures faites à la nation, des attentats commis contre sa sûreté, sa liberté, sa souveraineté.
      Les injures faites à la nation ou à son chef peuvent être considérées,...
      ...ationale, sont les seuls crimes de lèse-nation.
      Les injures faites à la nation ou à son chef peuvent être considérées, à raison de leur gravité, comme crime de lèse-majesté. Les attentats coni-mis contre la personne du prince ou contre la liberté, la souveraineté nationale, sont les seuls crimes de lèse-nation.
      ...ement au prince, soit relativement à la nation. Et premièrement, en ce qui concerne le...
      ...orps de délit, qu'en ce qui concerne la nation ; car un homme violent et irrité peut a...
      ...insensé qui ait le projet d'outrager la nation, laquelle ne peut être atteinte par les...
      ...ps dè délit de paroles injurieuses à la nation, si elles ne s'adressent à un corps qui...
      ...le d'imaginer de plus offensant pour la nation, cet excès de démence peut être puni pa...
      ...'injure s'adresse au représentant de la nation ; il peut exister alors un corps de dél...
      ... bien se garder de donner au mot injure une acception indéterminée, soit relativement au prince, soit relativement à la nation. Et premièrement, en ce qui concerne le prince, l'injure grave présente plus sensiblement un corps de délit, qu'en ce qui concerne la nation ; car un homme violent et irrité peut avoir l'intention d'outrager le chef de l'État; et il exécute cette intention par uneinjuré directe à sa personne; mais il ne peut y avoir qu'un insensé qui ait le projet d'outrager la nation, laquelle ne peut être atteinte par les outrages d'un individu. Ainsi, il e3t difficile de composer un corps dè délit de paroles injurieuses à la nation, si elles ne s'adressent à un corps qui en représente la souveraineté, tel que le Corps législatif. — Je Suppose donc un homme disant, dans un accès de rureur, tout ce qu'il est possible d'imaginer de plus offensant pour la nation, cet excès de démence peut être puni par voie de police ; mais je n'entends pas comment il pourrait être la matière d'u...
      ...uvent être compromises par des paroles insensées. Il n'en n'est pas de même si l'injure s'adresse au représentant de la nation ; il peut exister alors un corps de délit ; les paroles injurieuses ne sont plus, comme dans le premier cas, lancées da...
      ...nt plutôt que celle de criminel de lèse-nation ; car je ne saurais la séparer d'un act... ...de révolte; et cependant la qualification de séditieuse est celle qui lui convient plutôt que celle de criminel de lèse-nation ; car je ne saurais la séparer d'un acte matériel, par lequel la liberté, la sûreté et la souveraineté nationale sont d...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 685
      ..., qui voudraient faire un crime de lèse-nation de l'exécration qu'ils inspirent et de ... ...res qui les provoquent; c'était à vous à faire justice de ces nouveaux criminels, qui voudraient faire un crime de lèse-nation de l'exécration qu'ils inspirent et de la punition qu'ils méritent. Citoyens vertueux, qu'êtes-vous devenus ? C'était à...
      ...rouve qu'un seul genre de crime de lèse-nation, qui se subdivise en plusieurs espèces ... ... purs ne doivent-ils pas en frayer la route ? C'est en m'y attachant que je ne trouve qu'un seul genre de crime de lèse-nation, qui se subdivise en plusieurs espèces : je vais les indiquer.
      ... souveraineté blessent véritablement la nation. Le divertissement des fonds publics se... Tels sont les principaux délits qui, en attaquant directement la liberté et la souveraineté blessent véritablement la nation. Le divertissement des fonds publics semblerait devoir être rangé plutôt dans la seconde classe que dans la première de...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 686
      ...is est une des espèces du crime de lèse-nation. Ainsi, quand nous avons rendu le décre... Toute provocation verbale, ou par écrit, à l'insurrection contre les lois est une des espèces du crime de lèse-nation. Ainsi, quand nous avons rendu le décret dn marc d'argent, il était bien permis aux plus zélés démocrates de s'en plain...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 687
      ... considérée comme un attentat contre la nation, d'autant qu'elle serait appuyée d'acte... ...us avons établis, ils en auraient le droit; et cette entreprise ne pourrait être considérée comme un attentat contre la nation, d'autant qu'elle serait appuyée d'actes hostiles ou de forces étrangères qui menaceraient notre sûreté.
      J'ai réduit le crime de lèse-nation à son véritable terme, en le circonscri... J'ai réduit le crime de lèse-nation à son véritable terme, en le circonscrivant dans les cas où la liberté et la souveraineté nationale sont directement at...
      ...gère, des conventions à la charge de ta nation, soustraites à l'examen du Corps législ... ...l'ordre donné secrètement de commencer les hostilités contre une puissance étrangère, des conventions à la charge de ta nation, soustraites à l'examen du Corps législatif, un emprunt, une défense publique non autorisée,

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 688
      ...saire à la dignité et à la sûreté de la nation, au dedans et au dehors. Il y a en légi... ...'entraves dans toutes ses parties, n'aurait jamais cette marche imposante, nécessaire à la dignité et à la sûreté de la nation, au dedans et au dehors. Il y a en législation, comme dans les arts, une manière large qui n'appartient qu'aux grands m...
      ...s les délits qui peuvent intéresser une nation comme corps politique, et dont il est u... J'ai parcouru tous les délits qui peuvent intéresser une nation comme corps politique, et dont il est utile qu'elle se réserve la poursuite. Avant d'en résumer l'exposé, arrêtons-nous...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 689
      ...yeux de la loi un seul criminel de lèse-nation, quoiqu'on en ait tant dénoncé. ...s celle d'autrui : frémissez d'apprendre qu'il n'existepeut-être pas encore aux yeux de la loi un seul criminel de lèse-nation, quoiqu'on en ait tant dénoncé.
      Il n'y aurait plus de crime de lèse-nation chez un peuple où ces principes seraien... Il n'y aurait plus de crime de lèse-nation chez un peuple où ces principes seraient méconnus. Le corps social y serait dans un état d'oppression, qui ne laisserai...
      Art. 1er. Les crimes de lèse-nation sont les attentats commis contre la lib... Art. 1er. Les crimes de lèse-nation sont les attentats commis contre la liberté publique et la souveraineté.
      ... violées seront poursuivis au nom de la nation: Art. 2. Tous les délits par lesquels les lois constitutives sont violées seront poursuivis au nom de la nation:

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 690
      ...latif des Conventions à la charge de la nation; D'avoir, soustrait à l'examen du Corps législatif des Conventions à la charge de la nation;

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 691
      ...ts outrageants et calomnieux offensé la nation dans la personne du régnant; Tous ceux qui seront convaincus d'avoir par des paroles ou des écrits outrageants et calomnieux offensé la nation dans la personne du régnant;
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 5 results
    • Séance du mercredi 16 mars 1791

      - search term matches: (6)

      Séance du mercredi 16 mars 1791

      page 128
      Speaker: De Saint-Martin
      ...illin, qui est prévenu de crime de lèse-nation, est malade; il demande que sa translat... Cette pétition fait part que le sieur Guillin, qui est prévenu de crime de lèse-nation, est malade; il demande que sa translation à Orléans soit différée jusqu'au rétablissement de sa santé.

      Séance du mercredi 16 mars 1791

      page 135
      Speaker: D'André
      ...me-là . ne peut pas être adopté par une nation qui vèut se régénérer; doue ce système ... ...y vous a proposé un remboursement par annuité des emprunts successifs ; ce système-là . ne peut pas être adopté par une nation qui vèut se régénérer; doue ce système doit être mis à l'écart.

      Séance du mercredi 16 mars 1791

      page 136
      Speaker: Gombert
      ...imposés pour la récolte dernière; si la nation paye cet impôt, les propriétaires n'ont... ...tionaux qui ont changé de main depuis l'année dernière sont susceptibles d'être imposés pour la récolte dernière; si la nation paye cet impôt, les propriétaires n'ont rien à dire; si, au contraire, elle ne le paye pas, voilà une surcharge considé...

      Séance du mercredi 16 mars 1791

      page 137
      Speaker: Gombert
      ...te, au lieu que les représentants de la nation, que vous regardez comme des ignorants ... ... entasser emprunts sur emprunts, qui auraient immanquablement amené la banqueroute, au lieu que les représentants de la nation, que vous regardez comme des ignorants en finances, ont réduit cette masse énorme d'impôts à 570 millions.
      Speaker: Gombert
      ...de sait que les rentes viagères dont la nation est grevée montent à 120 millions; que ... ...au lieu qu'aujourd'hui nous avons la perspective la plus consolante. Tout le monde sait que les rentes viagères dont la nation est grevée montent à 120 millions; que les pensions qui sont accordées au clergé supprimé montent au moins à 60 million...
      Speaker: De Montlosier
      ...mpôt, vous rendez un grand service à la nation. ...Je crois qu'en allégeant autant qu'il sera possible la masse de cette espèce d'impôt, vous rendez un grand service à la nation.
    • Séance du vendredi 25 mars 1791

      - search term matches: (7)

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 366
      Speaker: Jacques Binot
      ...ctionnaires publics, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de... ...ire-Inférieure, et membre de l'Assemblée, prête le serment exigé de tous les fonctionnaires publics, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout son pouvoir la constitution civile du clergé.

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 372
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...e au trône, aura intérêt de plaire à la nation, aura intérêt de conserver sa liberté; ... ...u'un homme qtii n'a qu'une autorité temporaire, qui surtout peut aspirer lui-même au trône, aura intérêt de plaire à la nation, aura intérêt de conserver sa liberté; et par tobséquent je ne suis poiDt effrayé de la durée des régences. Dès lors, i...
      Speaker: De Cazalès
      ...jorité des rois tient à l'intérêt de la nation et à eon intérêt politique. ...gler par le droit civil ce qui doit être réglé par le droit politique. Or, la majorité des rois tient à l'intérêt de la nation et à eon intérêt politique.
      Speaker: Thouret
      ...même du roi ; c'est potir procurer à la nation l'accélération des lumières du chef qui... ...l sans voix délibérative ; c'est comme tiné précaution nécessaire à l'éducation même du roi ; c'est potir procurer à la nation l'accélération des lumières du chef qui doit la gouverner.

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 373
      Speaker: De Cazalès
      ... de l'associer à toutes les idées de la nation et de la Constitution sur l'administrat... politiques, de l'associer à toutes les idées de la nation et de la Constitution sur l'administration de l'Empire. Ainsi j'appuie l'ajournement.

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 375
      Speaker: Thouret
      ...chargé de la garde du roi, prêtera à la nation, entre les mains du Corps législatif, l... « Art. 6. La mère du roi mineur, ou celui qui, à son défaut, sera chargé de la garde du roi, prêtera à la nation, entre les mains du Corps législatif, le serment de * veiller religieusement à la conservation de la vie et de la santé...

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 376
      Speaker: Tuant de La Bouverie
      ...France choisiront leurs épouses dans la nation même. Pour la garde du rot, «vous devez... ...coles, tant paternels que maternels. Il est à espérer que désormais les rois de France choisiront leurs épouses dans la nation même. Pour la garde du rot, «vous devez rentrer dans le droit naturel, et non pas le droit politique.
    • Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      - search term matches: (40)

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 379
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      ...été faite et elle ne peut qu'honorer la nation qui en ordonnera l'exécution. L'Académi...
      ...il fût impossible de deviner par quelle nation elle a été ordonnée ou exécutée. L'opér...
      ... Elle a senti que, travaillant pour une natiOn puissante par les ordres d'hommes éclai...
      « L'opération qu'elle propose est la plus grande qui ait été faite et elle ne peut qu'honorer la nation qui en ordonnera l'exécution. L'Académie a cherché à exclure toute condition arbitraire, tout ce qui pourrait faire sou...
      ...pes et les détails dé cette opéra-ration pouvaient passer seuls à la postérité, il fût impossible de deviner par quelle nation elle a été ordonnée ou exécutée. L'opération de la réduction des mesures à l'uniformité est d'une utilité si grande, il...
      ...er aux mesures déjà faites, ni se contenter de Sa simple observation du pendule. Elle a senti que, travaillant pour une natiOn puissante par les ordres d'hommes éclairés qui savent donner au bien qu'ils font un grand caractère et embrasser dans l...
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      ...ul moyen d'étendre cette uniformité aux nations étrangères et de les engager à convenir... ...est nécessaire de fixer une unité de mesure naturelle et invariable et que le seul moyen d'étendre cette uniformité aux nations étrangères et de les engager à convenir d'un même système de mesure est de choisir une unité qui, dans sa détermination...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 385
      Speaker: De Cernon
      ...te des anticipations pour lesquelles la nation était chargée, le 30 avril dernier, de ... ... avez renvoyé le payement à la caisse de l'extraordinaire, vous acquittez le reste des anticipations pour lesquelles la nation était chargée, le 30 avril dernier, de l'énorme somme de 220,772,052 livres et dont vous n'avez plus à payer

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 386
      Speaker: De Cernon
      Cette méthode, en instruisant la nation des besoins habituels du service des fi... Cette méthode, en instruisant la nation des besoins habituels du service des finances, la tranquillisera sur son existence future lorsque, par les impôts créés...
      Speaker: De Cernon
      ... des finances; vous y apercevrez, et la nation y verra avec vous de grands motifs de c... Tel était, Messieurs, le compte que nous avions à vous rendre de la situation des finances; vous y apercevrez, et la nation y verra avec vous de grands motifs de consolation. Si l'on considère les obstacles que vous'avez vaincus, en les compar...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 387
      Speaker: Camus
      ...n plan pour tirer parti au profit de la nation, tant de ces murailles que de ces terra... ...que le département de Paris soit tenu de présenter, dans la semaine prochaine, un plan pour tirer parti au profit de la nation, tant de ces murailles que de ces terrains. Les fermiers généraux y faisaient graver leurs armoiries. (Applaudissements...
      Speaker: Le Président
      ...e un projet pour faire, au profit de la nation, de la ...ète en outre que le département de Paris lui présentera dans la semaine prochaine un projet pour faire, au profit de la nation, de la
      Speaker: Le Président
      ...le sur lequel il règne, ont promis à la nation française les bienfaits de la liberté, ... « Les circonstances qui, sous les auspices d'un monarque ami du peuple sur lequel il règne, ont promis à la nation française les bienfaits de la liberté, ne pouvaient manquer d'intéresser les citoyens libres des Etats-Unis, surtout lo...
      Speaker: Le Président
      ...ui peuvent exister d'ailleurs entre les nations. Cette réflexion, indépendamment d'autr... ...omme des causes de sympathie nationale, propres à resserrer les liens d'amitié qui peuvent exister d'ailleurs entre les nations. Cette réflexion, indépendamment d'autres rapports plus . particuliers, doit disposer tous les amis de l'numanité à s'u...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 388
      Speaker: Thouret
      ...il est déjà roi, est déjà consacré à la nation, et l'intéresse sous les rapports les p... ...ectuel qu'à la conservation physique du roi enfant, de cet enfant qui, parce qu'il est déjà roi, est déjà consacré à la nation, et l'intéresse sous les rapports les plus importants. G'est dune à elle à faire, pour le mode de cette garde, les disp...
      Speaker: Thouret
      ...mpossible que le Corps législatif ou la nation n'apporte pas le plus grand intérêt et ...
      ...orps législatif ne conserve pas pour la nation quelque influence sur les personnes qui...
      Mais il est impossible que le Corps législatif ou la nation n'apporte pas le plus grand intérêt et la plus grande attention sur tout ce qui tient à -l'amélioration de l'éducation,...
      ...ucation se trouvent réunies: dans les mêmes mains; et il est impossible que le Corps législatif ne conserve pas pour la nation quelque influence sur les personnes qui seront chargées de cette fonction. Or, on concilie tous ces intérêts en rendant...
      Speaker: Thouret
      ...t, afin qu'il fasse ensuite celui de la nation. ...it-t-il? D'une éducation particulière pour faire . d'abord le bonheur de l'enfant, afin qu'il fasse ensuite celui de la nation.

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 389
      Speaker: Barnave
      ...dent que l'enfant royal appartient à la nation (Murmures à droite) ; que, conséquemmen...
      ... point de vue, sa garde appartient à la nation. 11 est encore une autre maxime général...
      ...eur le Président, il n'y a qu'un mot à dire sur la question actuelle. Il est évident que l'enfant royal appartient à la nation (Murmures à droite) ; que, conséquemment, sous ce point de vue, sa garde appartient à la nation. 11 est encore une autre maxime générale qu'il faut déclarer, c'est que nous ne connaissons plus de testaments politiqu...
      Speaker: Thouret
      ...chargé de la garde du roi, prêtera à la nation, entre les mains du Corps législatif, l... « Celui qui, au défaut de la mère, sera chargé de la garde du roi, prêtera à la nation, entre les mains du Corps législatif, le serment de veiller

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 391
      Speaker: De Cazalès
      ...res publics le chef hérédi~ taire de la nation française. Votre comité ne devrait pas ignorer qu'une grande nation s'honore de toutes les marques de respe... ...onvenable, dans ce ton peu respectueux qui confond dans la foule des fonctionnaires publics le chef hérédi~ taire de la nation française. Votre comité ne devrait pas ignorer qu'une grande nation s'honore de toutes les marques de respect, de tous les égards qu'elle témoigne à son roi. Il ne devait pas nous trouver...
      Speaker: De Cazalès
      ...plus saint de ses devoirs, celui que la nation lui a spécialement confié, de la défend... ...lle lui en ôte le droit, qu'elle lui ôte les moyens de remplir le premier et le plus saint de ses devoirs, celui que la nation lui a spécialement confié, de la défendre contre l'attaque de ses ennemis,qu'elle le réduit à cet état de dégradation, ...
      Speaker: De Cazalès
      ...itaire a été établie pour le bien de la nation, et non pas pour l'avantage de la famille régnante, condamne la nation française aux pénibles malheurs qui sui... ...rai pas combien est absurdecette disposition qui, tandis que la succession héréditaire a été établie pour le bien de la nation, et non pas pour l'avantage de la famille régnante, condamne la nation française aux pénibles malheurs qui suivent nécessairement la violation du droit héréditaire, parce que le roi ne rentr...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 394
      ...me n'appartenant exclusivement à aucune nation, on ne pouvait se flatter de le voir ad... ...ans l'ordre du monde pût y jeter de l'incertitude; ils ont sénti qu'un tel système n'appartenant exclusivement à aucune nation, on ne pouvait se flatter de le voir adopter par toutes.
      ...t donc autant de mesures que de grandes nations. D'ailleurs, quand même presque toutes ... ...r une imitation qui paraît toujours l'aveu d'une sorte d'infériorité. Il y aurait donc autant de mesures que de grandes nations. D'ailleurs, quand même presque toutes auraient adopté une de ces bases arbitraires, mille événements, faciles à prévoi...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 395
      ..., on gagnerait peu, même dans une seule nation, à conserver une des unités de longueur... duites par le temps. Enfin, on gagnerait peu, même dans une seule nation, à conserver une des unités de longueur qui y sont usitées : il n'en faudrait pas moins corriger les autres vices du sy...
      ...eraient plus difficiles pour toutes les nations, du nfoins jusqu'au temps où les progrè... Les vérifications, si jamais on voulait y recourir, seraient plus difficiles pour toutes les nations, du nfoins jusqu'au temps où les progrès de la civilisation s'étendront aux peuples de l'équateur, temps malheureusemen...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 397
      ...saire d'attendre le concours des autres nations, ni pour se décider sur le choix de l'u...
      ...ui appartiennent également à toutes les nations.
      Nous n'avons pas cru qu'il fût-nécessaire d'attendre le concours des autres nations, ni pour se décider sur le choix de l'unité de mesure, ni pour commencer les opérations. En effet, nous avons exclu de ce choix toute détermination arbitraire; nous n'avons admis que des éléments qui appartiennent également à toutes les nations.
    • Séance du samedi 12 mars 1791, au matin

      - search term matches: (5)

      Séance du samedi 12 mars 1791, au matin

      page 38
      Speaker: Hébrard
      v Le premier, de M. Aubert, agent de la nation à Varsovie ; v Le premier, de M. Aubert, agent de la nation à Varsovie ;

      Séance du samedi 12 mars 1791, au matin

      page 41
      Speaker: De Curt
      ...sûreté, à la gloire et au bonheur de la nation française. ...VI de concevoir, d'entreprendre et d'achever tout ce qui devait contribuer à la sûreté, à la gloire et au bonheur de la nation française.

      Séance du samedi 12 mars 1791, au matin

      page 46
      Speaker: Garat
      ...s que le devoir d'un représentant de la nation est de tout sacrifier pour Fintérêi pub... Je sais que le devoir d'un représentant de la nation est de tout sacrifier pour Fintérêi public ; mais il est aussi un terme à ces sacrifices; et quand on a rempli l'objet ...

      Séance du samedi 12 mars 1791, au matin

      page 48
      Speaker: Lambert de Frondeville
      ... absolue est praticable pour une grande nation vieillie sous l'influence d'une autorit... temps de combattre. C'est à l'expérience à prouoer si le système d'égalité absolue est praticable pour une grande nation vieillie sous l'influence d'une autorité monarchique. Une erreur en pareille matière pourrait coûter un jour la prospér...
      Speaker: Lambert de Frondeville
      ... la partie la plus saine des lois d'une nation ; et cela est si vrai, que ceux qui ont...
      ...ns leurs coutumes : car c'est là où les nations ont mis leur esprit, c'est là où elles ...
      ...is une portion de son génie et de sa volonté. Il me semble que les coutumes sont la partie la plus saine des lois d'une nation ; et cela est si vrai, que ceux qui ont voulu méditer le caractère des peuples, pour leur donner des lois qui leur convinssent, les ont étudiés dans leurs coutumes : car c'est là où les nations ont mis leur esprit, c'est là où elles ont déposé leurs secrets. (Murmures.)
    • Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 697
      Speaker: Robespierre
      ...tira-t-ii ? Car les représentants de la nation n'auront pas le temps d'examiner ces so... A quoi cela aboutira-t-ii ? Car les représentants de la nation n'auront pas le temps d'examiner ces sortes d'affaires. Cette censure tend à dépraver les mœurs des magistrats en les f...

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 699
      Speaker: Robespierre
      ...lés ministres du roi ou ministres de la nation. J'observe que M. Ru-baud a fait un tra... ...vez vous dispenser d'examiner si vos ministres chez l'étranger doivent être appelés ministres du roi ou ministres de la nation. J'observe que M. Ru-baud a fait un travail à ce sujet et je demande qu'il soit invité à le lire.

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 700
      Speaker: Démeunier
      ...ntérêts politiques et commerciaux de la nation française. » (Adopté.) « 4°I1 surveillera et défendra au dehors les intérêts politiques et commerciaux de la nation française. » (Adopté.)

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 703
      Speaker: Garat
      ...res que j'entends parler, c'est pour la nation, pour la pureté des ministres qu'elle a... ... l'avis du préopinant, en honneur et en conscience, ce n'est pas pour les ministres que j'entends parler, c'est pour la nation, pour la pureté des ministres qu'elle aura désormais, Messieurs, songez que, de toutes les classes du royaume,celles de...
      Speaker: Garat
      ...oilà le grand motif qui doit engager la nation à beaucoup de munificence, si je puis m... ...ertu des ministres, ouceux. qui en auront, contre une tentation si séduisante^ voilà le grand motif qui doit engager la nation à beaucoup de munificence, si je puis m'exprimer ainsi, envers les ministres : ce n'est pas le vain et orgueilleux moti...
      Speaker: Anthoiue
      ...ie n'est pas de la dignité d'une grande nation. Je crois que, quand les ministres et l... ...es vues d'économie présentées par M. Robespierre, Je crois qu'une telle parcimonie n'est pas de la dignité d'une grande nation. Je crois que, quand les ministres et le3 ambassadeurs des puissances étrangères ont des rapports avec un homme qui est...
      Speaker: Prieur
      ...inistre des affaires étrangères que les nations doivent juger de nos moyens; c'est dans... ...sommes dans le besoin; et moi je dis et je pense que ce n'est pas à l'hôtel du ministre des affaires étrangères que les nations doivent juger de nos moyens; c'est dans l'excelleute ad-ministr.ition.de nos affaires, c'est dans l'ordre et la discipl...

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 704
      Speaker: Buzot
      ...agner, qu'ils n'appartiennent plus à la nation. ...u'en renvoyant à la liste civile le traitement des ministres, on ne puisse les gagner, qu'ils n'appartiennent plus à la nation.

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 705
      Speaker: D'André
      ...0,000 livres; mais pour l'intérêt de la nation, il est important que les ministres aie... ...che aucune espèce d'importance à ce que le tiaitement soit fixé à 50,000 ou à 100,000 livres; mais pour l'intérêt de la nation, il est important que les ministres aient ce traitement pour les mettre à l'abri de toute corruption et de la tentation...

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 706
      A Messieurs les représentants de la nation française. A Messieurs les représentants de la nation française.

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 707
      ...fices ministériels. On a dit : « Que la nation ne voulait « pas que les avantages qui ... ...s au nom des comités de Constitution et de judicature, sur la liquidation des offices ministériels. On a dit : « Que la nation ne voulait « pas que les avantages qui doivent résulter « d'un meilleur ordre de choses prennent leur « source dans une...

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 708
      Par exemple si la nation juge à propos de disposer de deux hérit... Par exemple si la nation juge à propos de disposer de deux héritages contigus, de même nature, de même étendue et de même valeur, pour y élever ...
  • Tome 25 : Du 13 avril au 11 mai 1791 3 results
    • Séance du mercredi 4 mai 1791

      - search term matches: (5)

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 550
      Speaker: Bouche
      ...la sanction et il est impossible que la nation puisse recevoir une loi que l'inattenti... ...principes qui se trouve entre les unes et les autres. Cependant ce décret est à la sanction et il est impossible que la nation puisse recevoir une loi que l'inattention des législateurs a rendue contradictoire et inexécutable.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 551
      Speaker: Martineau
      ...ts les plus solennels contractés par la nation. ..., et elle a mis l'acquittement de l'une et l'autre dépense au rang des engagements les plus solennels contractés par la nation.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 557
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ... à présent qu'ils ne reconnaissent à la nation française aucun droit sur les terres d'... ...essieurs, que ceux qui, la question ainsi posée, diraient non, déclareraient dès à présent qu'ils ne reconnaissent à la nation française aucun droit sur les terres d'Avignon, et qu'ils ne croient pas qu'Avignon puisse jamais être réuni à la Franc...
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...ères que vous n'avez pas fait comme les nations qui ont partagé la Pologne et qui ont e... ... alors Avignon dans la guerre civile et que vous prouverez aux puissances étrangères que vous n'avez pas fait comme les nations qui ont partagé la Pologne et qui ont envahi la Crimée. Or, Messieurs, beaucoup de personnes qui ne croient pas que vos...
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...ssieurs, je continue et je crois que la nation française donnerait un grand exemple de...
      ...alité, de lésion du droit des gens, des nations et des peuples en entrant dans un pays ...
      D'après cela, Messieurs, je continue et je crois que la nation française donnerait un grand exemple de modération en ne se mêlant pas des affaires d'un pays étranger, et qu'elle donnerait, au contraire, un grand exemple d'immoralité, de lésion du droit des gens, des nations et des peuples en entrant dans un pays où il est extrêmement douteux qu'elle soit appelée.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 561
      Speaker: Le Président
      ...er l'état des prévenus du crime de lèse-nation. ...historique des événements, qui y est joint, aux trois comités chargés de présenter l'état des prévenus du crime de lèse-nation.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 562
      ...on peut exposer aux représentants de la nation tout ce qui menace encore notre liberté...
      ...imer les peuples. Le gouvernement et la nation sont deux corps distincts formant chacu...
      ... tient au gouvernement n'est plus de la nation; de même que tout ce qui est de la cité...
      ...é possible de dérober à sa sagacité. C'est donc avec la plus juste confiance qu'on peut exposer aux représentants de la nation tout ce qui menace encore notre liberté : et j'ajoute que cette confiance doit redoubler pour moi dans l'affaire que j'...
      ...ais, mais leurs ennemis, par la raison que tous les gouvernements tendent à opprimer les peuples. Le gouvernement et la nation sont deux corps distincts formant chacun particulièrement une personne morale; qui ont une existence et des fonctions particulières et simultanées : en sorte que tout ce qui tient au gouvernement n'est plus de la nation; de même que tout ce qui est de la cité n'est pas du gouvernement. Je ne fais qu'indiquer ici celte idée qui, pour être...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 563
      ...onséquences les plus alarmantes pour la nation entière, et en effet, que deviendrions-...
      ...s sous les yeux des représentants d'une nation d'honneur; non, jamais ils ne permettro...
      ...nistre et môme son impunité, dans cette circonstance essentielle, auraient les conséquences les plus alarmantes pour la nation entière, et en effet, que deviendrions-nous, quel sort serait le nôtre, enfin, de quelle liberté oserions-nous nous van...
      ...ur compagne inséparable. Mais non, un tableau si effrayant ne se réalisera jamais sous les yeux des représentants d'une nation d'honneur; non, jamais ils ne permettront que la perfidie, à l'aide de l'astuce, s'enveloppe de ces anciennes et vicieu...
      ...nc à croire que les représentants de la nation ne permettront pas qu'on les viole sur ... ...quement énoncées dans les droits de l'homme et du citoyen. Tout nous autorise donc à croire que les représentants de la nation ne permettront pas qu'on les viole sur nos personnes, tandis qu'ils vieilliraient sur un pas une simple note. Jo dirai ...
      ...ction dans une affaire qui intéresse la nation française tout entière, et dont la déci... ...ution selon les vues du législateur. Enfin, Messieurs, j'ose espérer votre protection dans une affaire qui intéresse la nation française tout entière, et dont la décision doit marquer Je degré d'estime que nous faisons de la liberté, ce qui devie...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 565
      ...de ces services, quoique étrangers à la nation, et qui n'avaient guère mérité que dece... ...une maison puissante il n'avait pas balancé de lui donner ce régiment en faveur de ces services, quoique étrangers à la nation, et qui n'avaient guère mérité que dece général, et cela sans s'inquiéter du murmure des gens d'honneur et des bons ofl...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 569
      ...eil homme devrait être voué, chez cette nation délicate, à I iufâmie et à l'opprobre pour jamais, chez cette nation que la franchise et la loyauté doivent ... ...mme et un misérable qui puisse se jouer ainsi de l'honneur français et qu'un pareil homme devrait être voué, chez cette nation délicate, à I iufâmie et à l'opprobre pour jamais, chez cette nation que la franchise et la loyauté doivent particulièrement distinguer.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 572
      ...os seigneurs les représentants de cette nation aussi généreuse qu'amie de la gloire, à... ...à Monseigneur le président de l'Assemblée nationale, de se faire autoriser par nos seigneurs les représentants de cette nation aussi généreuse qu'amie de la gloire, à apostiller avantageusement la demande que je prie le ministre de la guerre de f...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 573
      ...que le seul juge du gouvernement est la nation... C'est ainsi que cela se pratiquait c... ...nfin, à mesure qu'on approfondit cette question, on est toujours plus convaincu que le seul juge du gouvernement est la nation... C'est ainsi que cela se pratiquait chez les Germains... L'amour de la liberté et l'énergie de ce peuple nous assuren...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 574
      ... sera conservé : « Il attend tout d'une nation qui ne doit « sa véritable grandeur qu'à la religion cathoii-« que ; d'une nation dont le trône est si dévoué « à la foi ... ...me cherchent à s'établir sur ses ruines ». Cependant, ce chapitre s'assure qu'il sera conservé : « Il attend tout d'une nation qui ne doit « sa véritable grandeur qu'à la religion cathoii-« que ; d'une nation dont le trône est si dévoué « à la foi depuis Clovis, que le droit de la proté-« ger est devenu, de tous nos litres, le...
      ...la Constitution : Vive le roil à bas la nation f au bout de mon sabre, les gorges-noir... ...à cette époque ignominieuse que les rues retentissaient des cris des ennemis de la Constitution : Vive le roil à bas la nation f au bout de mon sabre, les gorges-noires! *

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 575
      ...voix de la douceur et de la raison. Les nations rivales se félicitent de nos malheurs, ... ...ivinité!... Oh! mon peuple, je vous en conjure au nom de la société, écoutez la voix de la douceur et de la raison. Les nations rivales se félicitent de nos malheurs, et vous voudriez être l'instrument aveugle de leurs victoires ! Je n'écoute ici ...
      ...ité. Elles criaient au retour : Vive la nation! Vive la loi! Vive le roi! Des spectateurs attroupés leur répondaient : A bas la nation! Vive le roi ! La nation n'est plus rien! Les légions se rendire... ... compagnies, formant 1,400 hommes, remplirent celte anticonstitutionnelle formalité. Elles criaient au retour : Vive la nation! Vive la loi! Vive le roi! Des spectateurs attroupés leur répondaient : A bas la nation! Vive le roi ! La nation n'est plus rien! Les légions se rendirent aux casernes, où elles donnèrent une chamade au régiment de Guyenne. Les offi...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 576
      ...ions injurieuses aux représentants delà nation ». Ils disaient au corps municipal en l... ...que le restaurateur de la liberté française n'est pas libre; démentez les assertions injurieuses aux représentants delà nation ». Ils disaient au corps municipal en lui demandant une demande authentique : « Nous la demandons avec celte instance r...
      ...mmença à crier dans les rues : A bas la nation! Vive le roi! Vive la croix! On annonça... ...es-uns de ceux qui avaient signé la délibération prise chez les pénitents. On commença à crier dans les rues : A bas la nation! Vive le roi! Vive la croix! On annonça publiquement que la cocarde blanche serait arborée le dimanche suivant.
      ... qu'ils ne portaient pas le signe de la nation. Il leur signifia de quitter la cocarde... ...rtaient des cocardes blanches. Le sergent leur dit qu'il ne les connaissait pas, qu'ils ne portaient pas le signe de la nation. Il leur signifia de quitter la cocarde; qu'autrement il les ferait arrêter. Ils répondirent que c'était la cocarde roy...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 577
      ... : Vive le roi! Vive la croix! A bas la nation! Vive l'aristocratie ! La nuit survint, le tumulte finit, mais on entendait crier dans les rues : Vive le roi! Vive la croix! A bas la nation! Vive l'aristocratie !
      ...ris : Vive le roi! Vive la loi! Vive la nation! ...s seraient punis. On s'embrassa dans les rues, et l'on n'entendit plus que ces cris : Vive le roi! Vive la loi! Vive la nation!
    • Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      - search term matches: (24)

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 585
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...cela ne préjugeât pas les droits que la nation française avait sur le territoire d'Avi... ...ndement que je voulais vous proposer était que, dans le cas où le non prévalût, cela ne préjugeât pas les droits que la nation française avait sur le territoire d'Avignon : voilà ce que jecomptais demander, voilà ce queje demande encore. 11 faut ...
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...positive, compromettre les droits de la nation française; car en vérité, tumultueuseme... ... par un peu de chaleur peut-être, un projet d'article contenant une proposition positive, compromettre les droits de la nation française; car en vérité, tumultueusement ou non tumultueusement, l'Assemblée ne peut le faire.

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 587
      Speaker: D'André
      « Qu'en attendant, la nation française ayant continué d'exercer indi... « Qu'en attendant, la nation française ayant continué d'exercer indistinctement ses décrets en Lorraine et eu Alsace, les Etats particulièrement int...

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 588
      Speaker: D'André
      ...xclusion ; et dès lors la dignité de la nation et celle de Sa Majesté ne lui permettra... ...r auprès de Sa Sainteté, si ce serment était regardé par elle comme un motif d'exclusion ; et dès lors la dignité de la nation et celle de Sa Majesté ne lui permettraient plus de conserver un nonce du pape à Paris. Le Saint-Père pèsera sûrement d...
      Speaker: Treilhard
      ...cipes qui doivent régler les droits des nations; elle attestera d'un autre côté l'attac... ...ra d'un côté l'erreur du pape sur le véritable état de la France et sur les principes qui doivent régler les droits des nations; elle attestera d'un autre côté l'attachement inviolable du roi à la Constitution française. (Applaudissements.)

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 591
      Speaker: Lanjuinais
      ...nies, qui a été déclaré appartenir à la nation en compensation de ce qu'elle s'est cha... ...ature, greniers à sel et autres, comme faisant partie de l'actif desdites compagnies, qui a été déclaré appartenir à la nation en compensation de ce qu'elle s'est chargée de leurs dettes par l'article 3 du titre II des décrets des 2 et 6 septembr...

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 592
      Speaker: Lanjuinais
      ...bois nationaux, et pour le compte de la nation. > ...ladite affectation seront à l'avenir administrés et vendus ainsi que les autres bois nationaux, et pour le compte de la nation. >
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ... préopinants, on n'a pas déclaré que la nation française n'avait aucun droit sur le Co...
      ...qu'elle en a, on n'a pas déclaré que la nation française ne pourrait pas réunir Avigno...
      alors, comme l'a très bien dit un des préopinants, on n'a pas déclaré que la nation française n'avait aucun droit sur le Comtat Venaissin et Avignon ; mais de ce qu'on n'a pas déclaré qu'elle en a, on n'a pas déclaré que la nation française ne pourrait pas réunir Avignon et le Comtat, si elle * le trouvait juste. (.Applaudissements à gauche; murmur...

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 596
      Speaker: Rabaud Saint-Etienne
      ...et que je les veux avec le crédit de la nation. ...ndé des petits assignats forcés ; qu'il les veut avec le crédit des compagnies, et que je les veux avec le crédit de la nation.

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 599
      Speaker: Germain
      ...nt nos écus, au grand désavantage de la nation. Voyez, Messieurs, si, étant les économ... ...trangers un gros bénéfice; et ils ne le négligeront pas : qu'ainsi ils emporteront nos écus, au grand désavantage de la nation. Voyez, Messieurs, si, étant les économes de la fortune publique, vous devez risquer la création actuelle de très petit...

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 602
      ... peine placé sur le grand théâtre de la nation, j'ai été attaqué avec toute la violenc... « A peine placé sur le grand théâtre de la nation, j'ai été attaqué avec toute la violence de la passion îa pins odieuse, celle de L'intérêt personnel mal déguisé

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 603
      ...justifier devant auguste tribunal de la nation. Renvoyé à cet effet au comité des fina... ...endant, monsieur le Président, on ne m'en a pas moins imposé l'obligation de me justifier devant auguste tribunal de la nation. Renvoyé à cet effet au comité des finances, j'ai prévenu son vœu en envoyant chercher à Londres des pièces légales et ...
      ...ciaux, l'Angleterre ne le cède à aucune nation. ...de l'homme, de la justice, de l'honneur bien défini et des vrais intérêts commerciaux, l'Angleterre ne le cède à aucune nation.
    • Séance du vendredi 6 mai 1791

      - search term matches: (13)

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 618
      Speaker: Chabroud
      e la nation. e la nation.
      Speaker: Chabroud
      ...trevoir tous les dangers où s'expose la nation en confiant ses plus chers intérêts, ce... Ils font entrevoir tous les dangers où s'expose la nation en confiant ses plus chers intérêts, ceux de sa liberté et de sa Constitution, à des hommes qui tiennent par des consid...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 619
      Speaker: Lanjuinais
      ...jets doivent-ils rester au profit de la nation ? C'est la ce que vous avez à décider. ...
      ...nastère supprimé; alors, sans doute, la nation doitau moins di sposer des bâtiments in...
      ...et magnifiquement décoré, fourni par la nation, fussent aliénées au profit de la nouve...
      ...es, des presbytères, et les vendre au profit de la nouvelle paroisse ? Ou ces objets doivent-ils rester au profit de la nation ? C'est la ce que vous avez à décider. Supposons d'abord que cette nouvelle église soit, comme il arrive très fréquemment une église nationale, ci-devant dépendante de chapitre ou de monastère supprimé; alors, sans doute, la nation doitau moins di sposer des bâtiments insuffisants ou ruineux qu'elle a remplacés par de solides et spacieux édifices. 1...
      ...s remplacées à Paris par la paroisse cathédrale, établie dans un temple superbe et magnifiquement décoré, fourni par la nation, fussent aliénées au profit de la nouvelle paroisse, il ne serait pas plus sage d'abandonner, aux paroisses conservées ...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 620
      Speaker: L'abbé Maury
      ... pourrez délibérer. N'accoutumez pas la nation à fouler aux pieds votre Constitution. ... ne peut délibérer à moins de 200 membres; et alors, quand nous serons 200, vous pourrez délibérer. N'accoutumez pas la nation à fouler aux pieds votre Constitution.

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 621
      Speaker: Dosfant
      ...ui n'auront pas d'églises payées par la nation, les presbytères, les églises, les cime... Je demande que le décret dise expressément que, quant aux campagnes qui n'auront pas d'églises payées par la nation, les presbytères, les églises, les cimetières seront vendus au profit des communautés, c est-a-dire de la paroisse. . ,...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 624
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...é leur hypothèque, on ne considérera la nation française bien réellement en état de re... ...ier-monnaie, vos assignats étant esseutielle-ment un engagement national, 'malgré leur hypothèque, on ne considérera la nation française bien réellement en état de remplir cet engagement, qu'autant que la paix et le bon ordre seront bien établis ...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 627
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...é du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, se... ...té suffisante de monnaie de cuivre, l'Assemblée nationale ordonne que la totalité du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, sera vendue par adjudication publique, au plus offrant et dernier enchérisseur, pa...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 628
      Speaker: De Cazalès
      ... que cette mesure, commune à toutes les nations, à tous les individus, à tous les march... ...eur absolue dans ce monde ; toutes les valeurs sont relatives. Il est impossible que cette mesure, commune à toutes les nations, à tous les individus, à tous les marchés, à toutes les transactions, n'influe pas généralement sur tout. Dès lors, il ...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 629
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ..., la perte à supporter retombera sur la nation. Je dis au préopinant qu'il n'a pas ass...
      ...ti. Ainsi tout le bénéfice sera pour la nation, et il n'y aura pour elle aucune perte....
      ... puisqu'il y a une grande différence entre les assignats et la valeur des métaux, la perte à supporter retombera sur la nation. Je dis au préopinant qu'il n'a pas assez réfléchi que c'est en sous que nous vous proposons de changer les assignats d...
      ... avec un métal dont nous sommes propriétaires et dont nous ne tirerons aucun parti. Ainsi tout le bénéfice sera pour la nation, et il n'y aura pour elle aucune perte. (Applaudissements.)
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...dant mis en émission qu'au moment où la nation pourra ouvrir les bureaux où l'on pourr... ...les assignats, dont la fabrication sera commencée dès à présent, ne seront cependant mis en émission qu'au moment où la nation pourra ouvrir les bureaux où l'on pourra les échanger à volonté et en rendant un décret exprès. Par conséquent, ces deu...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 632
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...é du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, se... ...té suffisante de monnaie de cuivre, l'Assemblée nationale ordonne que la totalité du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, sera vendue par adjudication publique, au plus offrant et dernier enchérisseur, pa...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 633
      ...plus sacré pour les représentants de la nation que pour le reste des citoyens. (Note d... ...s vues utiles en doivent l'hommage à la chose publique; et ce d voir est encore plus sacré pour les représentants de la nation que pour le reste des citoyens. (Note de M. de Montesquiou.)

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 634
      ...re, serait un fléau destructeur pour la nation ; car, en dernière analyse, il faudrait... L'introduction des assignats de métal, au contraire, serait un fléau destructeur pour la nation ; car, en dernière analyse, il faudrait bien les payer, et la dette publique se trouverait accrue de tout ce que la fra...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 635
      ... ; et je fais jouir a l'instant même la nation entière d'un bienfait dont toute autre ... ...ois impraticable en masse. Je pose les bases d'un système immense de circulation ; et je fais jouir a l'instant même la nation entière d'un bienfait dont toute autre combinaison lui fera longtemps attendre l'elfet.
  • Tome 26 : Du 12 mai au 5 juin 1791 8 results
    • Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      - search term matches: (14)

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 261
      Speaker: Gossin
      ...es primaires, il sera procédé à la nomk nation d'un électeur par 25 citoyens présents,... ...'un secrétaire et de 3 scrutateurs dans la forme décrétée à l'égard des assemblées primaires, il sera procédé à la nomk nation d'un électeur par 25 citoyens présents, ayant le droit de voter; toute fraction au-dessus de 25 donnera lieu à la nomin...

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 263
      Speaker: De Châteauneuf-Randon
      ...s bienfaisantes des représentants de la nation, et que le fanatisme et la rébellion ex... ...itants de ce département sont et seront toujours les premiers a exécuter les lois bienfaisantes des représentants de la nation, et que le fanatisme et la rébellion excités, dans ce département, par quelques individus, dont il: faut plaindre l'err...

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 266
      Speaker: Thouret
      « Les représentants de la nation sont inviolables depuis le moment de le... « Les représentants de la nation sont inviolables depuis le moment de leur élection proclamée, jusqu'à Féxpiration de la législature dont ils ont été me...
      Speaker: Thouret
      « Aucun représentant de la nation De pourra être poursuivi devant les tri... « Aucun représentant de la nation De pourra être poursuivi devant les tribunaux,ni recherché en aucune manière ni en aucun temps, pour raison de ses opin...

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 267
      Speaker: Duport
      ...ait pour éloigner un représentant de la nation de ses fonctions; il serait à chaque in... ...eraient du système contraire. L'endossement d'une fausse lettre de change suffirait pour éloigner un représentant de la nation de ses fonctions; il serait à chaque instant exposé à perdre son indépendance par un procès injuste qui lui serait inte...
      Speaker: Duport
      ...tre la personne d'un représentant de la nation. ...foucauld, que la contrainte par corps ne puisse avoir lieu en matière civile contre la personne d'un représentant de la nation.
      Speaker: Mougins de Roquefort
      ...ntrainte légale les représentants de la nation durant la durée de la législature. L'in... Je combats l'opinion de ceux qui voudraient exempter de la contrainte légale les représentants de la nation durant la durée de la législature. L'intérêt de la société exige que chacun paie ses dettes. Si le système que l'on nou...
      Speaker: Thouret
      ...à la foi publique. Et véritablement les nations ont aussi leurs devoirs de décence publ... ...xercée contre lui. L'Assemblée s'est déterminée alors par le profond respect dû à la foi publique. Et véritablement les nations ont aussi leurs devoirs de décence publique, comme les particuliers; et leur Assemblée législative ne doit point être l...
      Speaker: Thouret
      ...séance ou d'évocation; l'avantage de la nation n'est pas qu'on leur donne un brevet d'... ...s, pour l'honneur des membres du Corps législatif, leur donner des arrêts de surséance ou d'évocation; l'avantage de la nation n'est pas qu'on leur donne un brevet d'impunité pour ne pas remplir leurs engagements. (.Applaudissements.)

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 268
      Speaker: Thouret
      ...constitutionnelles; il faut prémunir la nation contre les innovations auxquelles elle ...
      ...opres mouvements. 11 faut assurer à lar nation Une bonne législation, et aux bonnes lo...
      ...se livrer à des mouvements précipités; la législature est la gardienne des lois constitutionnelles; il faut prémunir la nation contre les innovations auxquelles elle pourrait imprudemment se livrer, et prémunir la législature elle-même contre ses propres mouvements. 11 faut assurer à lar nation Une bonne législation, et aux bonnes lois la confiance publique. Le grand avantage de la maturité dans les délibération...
      Speaker: Thouret
      ...us sa responsabilité, ni aux yeux de la nation qui ne pourrait reconnaître dans cet ac...
      ...vec ces précautions vous préserverez la nation du seul danger que peut présenter l'arr...
      ...yeux du roi qui doit sanctionner, ni aux yeux du ministre qui doit promulguer sous sa responsabilité, ni aux yeux de la nation qui ne pourrait reconnaître dans cet acte irrégulier un acte législatif. Quand le roi sanctionnèrait un pareil décret, ...
      ...responsabilité qui serait exercée par la législature suivante. Nous croyons qu'avec ces précautions vous préserverez la nation du seul danger que peut présenter l'arrêté du Corp3~législatif, celui de l'immaturité dans les délibérations..

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 269
      Speaker: Buzot
      ...longe jamais que pour le bénéfice de la nation. Or, les deux sections fournissent ce m... ...dopter un mode qui prolonge nécessairement cette discussion, puisqu'on ne la prolonge jamais que pour le bénéfice de la nation. Or, les deux sections fournissent ce mode; car elles n'ont d'autre objet que de contraindre les législateurs à discute...
      Speaker: Buzot
      ...n : le moyen le plus sûr d'assurer à la nation de bonnes lois, et aux bonnes lois la s... ...De la multiplicité des lois, résultent l'ignorance des lois et leur non exécution : le moyen le plus sûr d'assurer à la nation de bonnes lois, et aux bonnes lois la stabilité qui leur est nécessaire, c'est de rendre leur confection lente et diffi...

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 277
      ...atures de peur qu'elles ne nuisent à la nation! G'est-à-dire, comme je viens l'exposer... ...faut embarrasser de formes longues et contrariantes les délibérations des législatures de peur qu'elles ne nuisent à la nation! G'est-à-dire, comme je viens l'exposer, de peur que leurs membres ne se nuisent à eux-mêmes. Cette maxime tient à notr...
      ...ertains événements, pourrait plonger la nation même? ...ls désastres cette proclamation faite dans certaines communes, à l'occasion de certains événements, pourrait plonger la nation même?

      Séance du samedi 21 mai 1791, au matin

      page 278
      ...ême de promulguer les lois, afin que la nation, au milieu des débris de ses anciennes ... ... nous nous rappelons la conduite des ministres refusant d'agir et de protéger, même de promulguer les lois, afin que la nation, au milieu des débris de ses anciennes institutions, sans règles nouvelles, s'agitât dans cet immense chaos et finît pa...
    • Séance du lundi 23 mai 1791

      - search term matches: (6)

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 311
      Speaker: L'abbé Breuvard
      ..., à la campagne. Quel si grand parti la nation pourrait-elle tirer à présent de tant d... ...is longtemps. Ce3 communautés qu'on vous propose de réunir sont, pour la plupart, à la campagne. Quel si grand parti la nation pourrait-elle tirer à présent de tant de grandes maisons abandonnées?

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 314
      Speaker: Le Président
      « Illustres défenseurs des droits des nations, amis vrais de l'humanité, le peuple av... « Illustres défenseurs des droits des nations, amis vrais de l'humanité, le peuple avignonais attend au plus tôt la fixation de son sort, et vous conjure de ne plus ...
      Speaker: Le Président
      ...e nous laissez pas mourir, au nom de la nation auguste que vous représentez, et de laq... ...ns l'état affreux où nous sommes, nous ne pouvons que sentir et nous plaindre. Ne nous laissez pas mourir, au nom de la nation auguste que vous représentez, et de laquelle nous avons été cruellement séparés. Ne permettez pas qu'un bon peuple péri...
      Speaker: L'abbé Maury
      ...uvelle mesure à prendre, on dérobe à la nation les séances les plus précieuses où les ... ...is fois dans celte Assemblée, lorsqu'on n'allègue aucun nouveau titre, aucune nouvelle mesure à prendre, on dérobe à la nation les séances les plus précieuses où les plus grands intérêts de la Constitution appellent toute notre attention.
      Speaker: L'abbé Maury
      ...ents soient consacrés aux intérêts delà nation et que l'ajournement déjà prononcé avec... Je demande donc que nos moments soient consacrés aux intérêts delà nation et que l'ajournement déjà prononcé avec tant de prudence dans la cause d'Avignon, soit encore prononcé de nouveau; je s...

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 317
      Speaker: Martineau
      ...t ; en sa qualité de chef suprême de la nation, il a l'obli- ...tre sanctionnées et non pas acceptées. Le roi est le premier protecteur de l'Etat ; en sa qualité de chef suprême de la nation, il a l'obli-

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 319
      Speaker: Thouret
      ...igé, par la Constitution, de faire à la nation lors de son avènement au trône. » (Adop... ...é, en présence du Gorps législatif, le serment que tout roi des Français est obligé, par la Constitution, de faire à la nation lors de son avènement au trône. » (Adopté.)

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 321
      ...e, les attentats réels qui offensent la nation, et ces grandes prévarications des homm... et le despotisme, les attentats réels qui offensent la nation, et ces grandes prévarications des hommes publics contre le respect dû à la Constitution ou à la liberté.

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 324
      ...s inconnus formaient autrefois, dans la nation, une peuplade qui ne se rendait guère v... ...Un état, des moyens de subsistance, ou des besoins notoires. Les vagabonds et les inconnus formaient autrefois, dans la nation, une peuplade qui ne se rendait guère visible que par les attentats. Déjà on a indiqué, et il vous sera proposé encore,...

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 325
      Chaque nation, chaque caste, chaque profession, chaqu... Chaque nation, chaque caste, chaque profession, chaque individu e,st susceptible de ce sentiment.

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 328
      ...es empoisonneurs, les criminels de lèse-nation au premier chef. La considération dé l'... ... de vue qu'elle sera uniquement réservée pour les assassins, les incendiaires, les empoisonneurs, les criminels de lèse-nation au premier chef. La considération dé l'atrocité de ces crimes, la crainte que beaucoup debons esprits ont témoignée de ...

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 332
      ...nservée, tels que les attentats de lèse-nation, assassinats, poisons et incendies, ...uels l'Assemblée nationale pourrait appliquer la peine de mort si elle était «conservée, tels que les attentats de lèse-nation, assassinats, poisons et incendies,

      Séance du lundi 23 mai 1791

      page 333
      ...présente disposition les délits de lèse-nation qui auraient été commis hors du royaume... ...dans l'étendue duquel le crime aura été commis. Seront toutefois exceptés de là présente disposition les délits de lèse-nation qui auraient été commis hors du royaume; ceux qui auront été condamnés pour ces délits seront conduits dans la maison d...
    • Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      - search term matches: (21)

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 359
      Speaker: Le Président
      ... et s'y montrer rebelles aux lois de la nation. Ces tristes nouvelles ont rempli nos c... ...tant conserver. On veut allumer de nouveau la discorde civile dans nos colonies, et s'y montrer rebelles aux lois de la nation. Ces tristes nouvelles ont rempli nos cœurs de douleur et d'effroi. Dans le premier élan de notre patriotisme, nous nou...

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 360
      Speaker: Le Président
      ...rahisons se préparent pour enlever à la nation des propriétés respectables. Nous somme... ...a sagesse de votre décision ; nous savons que des complots se trament, que des trahisons se préparent pour enlever à la nation des propriétés respectables. Nous sommes bien convaincus que vous ne balancerez pas d'après toutes ces puissantes consi...

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 365
      ...s quel moment, de quelle [manière cette nation s'est-elle préparée à la liberté? Ce n'... ... recevoir la liberté : quelle préparation, Messieurs, que celle du 10 juin 1 Dans quel moment, de quelle [manière cette nation s'est-elle préparée à la liberté? Ce n'est pas ainsi que s'y sont préparés les Polonais dont on a voulu se faire un moy...

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 369
      ...à gauche.) Interrogés en présence de la nation entière, le 4 du mois de mai, sur cette... ... cette Assemblée quand je réclame le respect dû à ses décrets. (Rires ironiques à gauche.) Interrogés en présence de la nation entière, le 4 du mois de mai, sur cette question discutée pendant 4 jours consécutifs, dans des séances prolongées jusq...

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 376
      ...Vraiment je n'aurais pas conseillé à la nation de s'emparer d'Avignon si cette ville a... ...nde différence entre la puissance de la cour de Rome et les escadres Anglaises. Vraiment je n'aurais pas conseillé à la nation de s'emparer d'Avignon si cette ville appartenait à l'Angleterre. Je n'ai pas dit un mot de cela. Ne me faites pas déra...

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 380
      ...r eux-mêmes, seraient les ennemis de la nation. Prenez garde, qu'en sa qualité dé prem... ...ains étrangers des prétextes d'attaque Contre vous, des prétextes de crainte pour eux-mêmes, seraient les ennemis de la nation. Prenez garde, qu'en sa qualité dé premier avoué de l'Eglise romaine, rempereur a garanti toutes les possessions du Sai...

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 382
      ...d'après vos principes, ne lient pas le3 nations à leurs chefs comme de vil3 troupeaux à... ...n et le Comtat Venaissin. Vous aurez détruit ces chartes et ces testaments qui, d'après vos principes, ne lient pas le3 nations à leurs chefs comme de vil3 troupeaux à leurs propriétaires; VQU8 avez détruit ce qu'on appelle le droit positif.

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 383
      ...er compromettre la liberté d'une grande nation. ...véritables principes doivent étouffer votre générosité, et ne peuvent vous laisser compromettre la liberté d'une grande nation.
      ... droits de l'humanité avec le droit des nations, le droit naturel et le droit politique...
      ...dant; il veut faire partie d'une grande nation unie déjà avec lui par tous les rapport...
      En effet, Messieurs, le second parti qui. se présente à vous concilie les droits de l'humanité avec le droit des nations, le droit naturel et le droit politique. Le peuple d'une ville enclavée dans votre territoire se déclare libre et indépendant; il veut faire partie d'une grande nation unie déjà avec lui par tous les rapports de territoire, de commerce, d'industrie, de mœurs et de même langue. Il a émis...

      Séance du mardi 24 mai 1791, au matin

      page 384
      ... ces ennemis éternels de la liberté des nations, ralliés sourdement dans la question qu... Ah ! comme les ci-devant nobles, ces ennemis éternels de la liberté des nations, ralliés sourdement dans la question que vous agitez, vous épiaient et vous attendaient vers la fin de vos travaux; ils...
      ... noble et généreuse, digne d'une grande nation, si le salut du peuple avignonais, si l... Ici, Messieurs, je me sentirais entraîné à une idée noble et généreuse, digne d'une grande nation, si le salut du peuple avignonais, si le bien de la France ne vous prescrivaient d'autres mesures de circonstance ; je ...
      ...erait un beau spectacle que celui d'une nation qui emploie sa jouissance pour restitue... Ce serait un beau spectacle que celui d'une nation qui emploie sa jouissance pour restituer à un peuple malheureux, faib'e et opprimé, le droit souverain de stipuler sur ...
      ... dt s peuples qui s'élèvent au rang des nations libres. Eloignons de pareils so-phismes... ...rs, avec cet argn ment spécieux, de non-liberté, on finirait par anéantir le vœu dt s peuples qui s'élèvent au rang des nations libres. Eloignons de pareils so-phismes. Le peuple avignonais a émis son vœu, après s'être élevé contre le gouvernement...
    • Séance du vendredi 13 mai 1791

      - search term matches: (16)

      Séance du vendredi 13 mai 1791

      page 29 - 63
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. le Président donne lecture d'une lettre du ministre de l'intérieur ainsi conçue : « Monsieur le président, « Le roi m'a chargé de faire connaître à l'Assemblée nationale que, e
      ...
      ! (Bruit.) A Vextrême droite : En place l en place 1 nommons un président et continuons la séance I Les membres du côté gauche restent au milieu de la salle. M. Lucas. Allez, Messieurs, la séance est levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'h
      ...
      levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
    • Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      - search term matches: (23)

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 465
      Speaker: Fréteau-Saint-Just
      ...baisser les échanges au détriment de la nation, si od ne se livrait pas à des combinai... ...es utiles qu'ils renferment, avant de prononcer sur un objet qui pourrait faire baisser les échanges au détriment de la nation, si od ne se livrait pas à des combinaisons prudentes et sûres.
      Speaker: Camus
      ... la représentation du chef d'une grande nation, j'aurais préféré de m'en rapporter à l... ...conomie et la considération des dépenses qu'exigent l'éclat du trône français et la représentation du chef d'une grande nation, j'aurais préféré de m'en rapporter à l'Assemblée nationale pour qu'elle fixât elle-même l'état de ma Maison; mais je c...

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 466
      Speaker: Camus
      ...ra doux de devoir aifx représentants 4e nation ma tranquillité $ur un ppiit Ôjui intér... ... et son auguste mère Spit rendp précis par la fixation de son douaire : il me pera doux de devoir aifx représentants 4e nation ma tranquillité $ur un ppiit Ôjui intéresse auspf esjB.en-tjéïîèmjBJiï mon ponheur.

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 467
      Speaker: Camus
      ..., et pouf quelque cause que ce soit, la nation né sera tenue au payement* d'aucune det... ...u payement annuel de la somme de 25 millions, il est déclaré (|u'en aucun ternes, et pouf quelque cause que ce soit, la nation né sera tenue au payement* d'aucune dette Contractée par le roi én son fiom; pareillement les fois ne seroût tenus en à...
      Speaker: Camus
      ...n doublé sera déposé aux archives de la nation ; l'Assemblée se réservaut de ëtatuer^ ... ..., tableaux, pierres gravées et autres monuments des afts et dés sciences, dont un doublé sera déposé aux archives de la nation ; l'Assemblée se réservaut de ëtatuer^ decènèéft aVëc ië fbi, sur le lieii bù lesdits mobumeôts èerdiif déposés à l'ave...

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 468
      Speaker: Camus
      ...ce .grand prévôt est celui de grever là nation de 20 millions, peut:être n'au-rait-il pas démandé que la nation se chargeât du remboursement de pareils... ...mplois de la prévôté. Si l'on avait dit à Henri II : le droit que vous donnez à ce .grand prévôt est celui de grever là nation de 20 millions, peut:être n'au-rait-il pas démandé que la nation se chargeât du remboursement de pareils offices. Il ne faut donc pas nous engager à rembourser ces charges avant de con...
      Speaker: Barrère
      ... convient à sa dignité et à celle de la nation, que la sévérité de ses principes et so... ...ons sur la somme nécessaire à la dépense de sa maison, en consultant plus ce qui convient à sa dignité et à celle de la nation, que la sévérité de ses principes et son économie naturelle. .

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 469
      Speaker: Barrère
      ...es plus grands intérêts sont ceux de la nation et le soulagement des peuples; ce sont ... ...ue vous croirez devoir adopter, et je vous prie de ne jamais perdre de vue que mes plus grands intérêts sont ceux de la nation et le soulagement des peuples; ce sont ceux-là qui me touchent le plus essentiellement et qui me sont vraiment personne...
      Speaker: Barrère
      ... de toutes les richesses que possède la nation dans les sciences et dans les arts, et ... ...vre réunis seront le palais national destiné à l'habitation du roi, à la réunion de toutes les richesses que possède la nation dans les sciences et dans les arts, et aux principaux établissements de l'instruction publique.
      ...rs immenses peuvent être perdus pour la nation, si vous n'en décorez un de vos édifice... ...déposées; de riches galeries de tableaux sont entassées sans ordre; et ces trésors immenses peuvent être perdus pour la nation, si vous n'en décorez un de vos édifices. Enfin, un jour la bibliothèque naiionale pourra y être transportée; et ce vas...

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 470
      Speaker: Barrère
      ...imagination des peuples; c'est potir la nation même que vous agirez, Le rDij chef ou a...
      ...lfl. signe visible de la majesté de .la nation : il faut dono l'entourer jd'ubjetë qui...
      ...nifique dit pouvoir qui a si souvent corrompu, le cœur des. rtiis et subjugué l'imagination des peuples; c'est potir la nation même que vous agirez, Le rDij chef ou agent du pouvoir délégué, par.la Constitution, n'est sans dûute que le premier, d...
      ...le. de-l'Empire*.il répré^-sente en quelque sorte la dignité nationale ; il éstolfl. signe visible de la majesté de .la nation : il faut dono l'entourer jd'ubjetë qui appellent les hommages.publics. Sans doute; un, peuple fibre ne conlje ses dest...
      Speaker: Barrère
      ...titutionnel une habitation digne de la. nation française, çt pour, y faire un muséum c...
      ...esure des besoins, et des sommes que là nation, pourra y consacrer (1 ).
      Ainsi la restauration du Louvre et des Tuileries, pour.donnër au roi constitutionnel une habitation digne de la. nation française, çt pour, y faire un muséum célèbre, demandera des mesures ultérieures qui seront concertées entre l'Assemblé...
      ...mer lés plans, et .nos successfeurs eu jugerontv en décréteront l'exécu-tion à mesure des besoins, et des sommes que là nation, pourra y consacrer (1 ).
      Speaker: Barrère
      ... à son service.. Sans, doute c'est à la nation à donner 'des récompenses publiques, et... ... vieux militaires, et des retraites aux personnes qui ont été ou qui sont encore à son service.. Sans, doute c'est à la nation à donner 'des récompenses publiques, et lé roi pourra disposerdes obj.ets.de la liste civile à titre de retraite pour s...
      ...x ' 1 (1) IL Bâf&il digne de 14 nation fld faire 'èâëèttiet le plin du iodvre ... Il est inutile de vous rappeler les nombreux ' 1 (1) IL Bâf&il digne de 14 nation fld faire 'èâëèttiet le plin du iodvre iait par Perraiid. La. célébrité, attachée à ce iHùjn -ne pei'oiettrfëit pas. d«...

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 471
      Speaker: Barrère
      éûonotnie a paru minutieuse. La nation ne retirerait qu'une petite somnie de l... éûonotnie a paru minutieuse. La nation ne retirerait qu'une petite somnie de la démolition ou de la yen te du château et des objets attenants. Un grand nombre...
      Speaker: Barrère
      ...t être ajoutéë, sans, préjudice pour la nation, à une grande liste civile de 25 millio...
      ...ours présentes à vos esprits* ët qu'une nation écrasée par une dette publique immense ...
      ... être augmentés Considérablement, les comités ont examiné si cette, somme pouvait être ajoutéë, sans, préjudice pour la nation, à une grande liste civile de 25 millions* Je ne vous répéterai pas ces considérations .d'économie, publique toujours présentes à vos esprits* ët qu'une nation écrasée par une dette publique immense ne peut vous laisser oublier : Ces considérations n'ont pas échappé à vqs comité...
      Speaker: Barrère
      ... le trône, o'jésVàuxreprésentants dé là nation d'en .écartée par , fôur surveillance, ... ...^es pouvoirs et des législateurs eûx-mênie^. f®ai§ çitiand la nror bité est sur. le trône, o'jésVàuxreprésentants dé là nation d'en .écartée par , fôur surveillance, les ministres qui pourraient abuset dès dons qu'un peuple, généreux fait | son r...

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 472
      Speaker: Barrère
      ...chat de pareils droits appartenant à la nation, et le montant en sera versé dans les m... ...antdes domaines réservés au roi, sera fait dans les formes prescrites pour le rachat de pareils droits appartenant à la nation, et le montant en sera versé dans les mêmes caisses, et le produit desdits droits rachetés sera remplacé au profit de l...
      Speaker: Barrère
      ...son parc, comme un hommage rendu par la nation à la mémoire d'Henri IV. » « Art. 8. Sera aussi réservé au roi le château de Pau, avec son parc, comme un hommage rendu par la nation à la mémoire d'Henri IV. »
      Speaker: Barrère
      ...chat de pareils droits appartenant à la nation. ...nt des domaines réservés au roi, sera fait dans les formes prescrites pour le rachat de pareils droits appartenant à la nation.
      Speaker: Barrère
      ...son parc, comme uu hommage rendu par la nation à la mémoire d'Henri IV. » « Sera aussi réservé au roi le château de Pau avèc son parc, comme uu hommage rendu par la nation à la mémoire d'Henri IV. »

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 479
      ... roi, ils seront vendus au profit de la nation. ...autres maisons et bâtiments attenant la ville, ou dans la ville, non réservés au roi, ils seront vendus au profit de la nation.

      Séance du jeudi 26 mai 1791, au matin

      page 480
      ...vants, pour être vendus au profit de la nation, savoir : ...ais le comité a cru devoir distraire des appartenances du château les objets suivants, pour être vendus au profit de la nation, savoir :
    • Séance du dimanche 15 mai 1791

      - search term matches: (4)

      Séance du dimanche 15 mai 1791

      page 90
      Speaker: Gombert
      ...out dans les principes décrétés pour la-nation française. Si toutefois il peut concili... ...opinant; cependant, j'observerai à l'Assemblée que cet amendement n'est pas du tout dans les principes décrétés pour la-nation française. Si toutefois il peut concilier tous les esprits, s'il peut ramener tous les bons citoyens, en prenant un par...

      Séance du dimanche 15 mai 1791

      page 95
      Speaker: Robespierre
      ...la mère patrie, aux représentants de la nation française ; et aujourd'hui M. Barnave s... ... dit que tous les colons étaient réunis dans les mêmes sentiments de fidélité à la mère patrie, aux représentants de la nation française ; et aujourd'hui M. Barnave suppose que la répugnance qu'éprouvent les blancs pour accorder les droits de cit...
      Speaker: Robespierre
      ...aute imprudence des représentants de la nation serait de céder à de pareilles menaces ... ...ons, nous nous révoltons. » Je dis que la plus, grande des faiblesses, la plus haute imprudence des représentants de la nation serait de céder à de pareilles menaces ; ce serait renverser de vos propres mains les bases de votre autorité. (Applaud...

      Séance du dimanche 15 mai 1791

      page 96
      Speaker: L'abbé Maury
      ...é et je paile à des représentants de la nation ; je ne parle pas à des hommes de paru ... ...y amener avec tranquillité, de les leur accorder graduellement. Ou vous a proposé et je paile à des représentants de la nation ; je ne parle pas à des hommes de paru (Il désigne la gauche.) qu'on ne persuaderait jamais..... (Murmures : Votre amen...
    • Séance du lundi 16 mai 1791

      - search term matches: (53)

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 110
      Speaker: Thouret
      ...député doit prêter, ce sera celui de la nation elle-meme qui, n'ayant pas d'autre orga... Pour le serment que tout député doit prêter, ce sera celui de la nation elle-meme qui, n'ayant pas d'autre organe pour s'exprimer collectivement que celui de ses représentants, renouvellera s...
      Speaker: Thouret
      ...viduel de chaque représentant envers la nation. En ce qui touche le nombre el la nomin... L'autre serment contiendra l'engagement indt-viduel de chaque représentant envers la nation. En ce qui touche le nombre el la nomination des officiers, nous avons adopté le projet de réduire les secrétaires à 4 ...

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 111
      Speaker: Thouret
      ...publique. Il faut pour cela prémunir la nation contre les législatures, et les législa... ...rsuivra longtemps, et contre le danger de la voir se discréditer dans l'opinion publique. Il faut pour cela prémunir la nation contre les législatures, et les législatures elles-mêmes contre les dangers de leur propre précipitation. A ce grand in...
      Speaker: Thouret
      ..., revêtu d'un des grands pouvoirs de la nation. Le roi doit, pour l'intérêt public,, a... ... les 7 derniers articles concernent les rapports du Corps législatif avec le roi, revêtu d'un des grands pouvoirs de la nation. Le roi doit, pour l'intérêt public,, avoir des rapports constants de concert et d'harmonie- avec le Corps législatif. ...
      Speaker: Thouret
      ...é chaque session du Corps législatif la nation puisse voir ses représentants électifs,... C'est dans cet esprit qu'il ést désirable qu'à l'ouverture ou à la, fin dé chaque session du Corps législatif la nation puisse voir ses représentants électifs, son représentant héréditaire, réunis solennellement dans l'enceinte consacrée a...

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 122
      ...rêt de nos commettants et à celui de la nation, nous en servirons mieux l'un et l'autr... « Invariablement attachés à l'intérêt de nos commettants et à celui de la nation, nous en servirons mieux l'un et l'autre. Nous ne cesserons pas, dans les circonstances imprévues et ministère. L'exerc...

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 128
      ...é prêtera ensuite individuellement à la nation, en présence de l'Assemblée, le serment...
      ...atteinte, et d'être en tout fidèle à la nation, à la loi et au roi. La formule de ce s...
      « Art. 26. Chaque député prêtera ensuite individuellement à la nation, en présence de l'Assemblée, le serment de maintenir de tout son pouvoir la Constitution du royaume décrétée par VAssem...
      ... rien proposer ni approuver dans le cours ae la législature qui puisse y porter atteinte, et d'être en tout fidèle à la nation, à la loi et au roi. La formule de ce sèrment sera prononcéé par Te Président, et chaque représentant paraissant à la t...
      ...té des départements, c'est-à-dire de la nation entière. (Décret du 22 décembre 1789.) ...entants 'd'un département particulier, mais comme les représentants de la totalité des départements, c'est-à-dire de la nation entière. (Décret du 22 décembre 1789.)
      « Art. 44. Les représentants de la nation sont inviolables depuis le moment de ie... « Art. 44. Les représentants de la nation sont inviolables depuis le moment de ieur élection proclamée, jusqu'à l'expiration de la législature dont ils ont été m...
      « Art,. 45. Aucun représentant de la nation, ne pourra être poursuivi devant les tr... « Art,. 45. Aucun représentant de la nation, ne pourra être poursuivi devant les tribunaux, ni recherché aucune manière, pour raison de :ses opinions, ni pour tout...

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 129
      ...'n'est fait par les représentants de la nation librement et légalement élus, et s'il n... ...Art. 68. Aucun acte du Corps législatif ne pourra être considéré comme loi s'il 'n'est fait par les représentants de la nation librement et légalement élus, et s'il n'est sanctionné par le roi. (Décret de septembre 1789.) ' ;

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 130
      ...bligé par la Constitution de faire à la nation lors de son avènement au trône. ...êté, en présence du Corps législatif, le serment que tout roi des Français est obligé par la Constitution de faire à la nation lors de son avènement au trône.

      Séance du lundi 16 mai 1791

      page 132
      ...ècle, injurier la France, calomnier une nation : qu'est-ce qu'un rayon devant un foyer... ... de l'administration d'une main plus inexpérimentée : ce serait déprécier son siècle, injurier la France, calomnier une nation : qu'est-ce qu'un rayon devant un foyer de lumière?
    • Séance du mardi 17 mai 1791, au matin

      - search term matches: (34)

      Séance du mardi 17 mai 1791, au matin

      page 133
      Speaker: Regnaud
      ...aces de commerce, et peut-être chez les nations étrangères qui spéculent sur les troubl... ... libres, dans vos colonies. Ce décret est déjà en route pour arriver dans vos places de commerce, et peut-être chez les nations étrangères qui spéculent sur les troubles que les ennemis du bien public, de concert avec elles, s'empresseront peut-êt...
      Speaker: Regnaud
      Vous devez craindre que les nations voisines n'expédient avant votre instru... Vous devez craindre que les nations voisines n'expédient avant votre instruction, et avant votre décret, quelque avis capable de produire un mauvais effet....

      Séance du mardi 17 mai 1791, au matin

      page 141
      Speaker: Martineau et Defermon
      ...u'à l'époque du payement à faire par la nation au sieur de la Ghaussade, desquels bien... ...re contraints au payement du prix des adjudications qui leur ont été faites jusqu'à l'époque du payement à faire par la nation au sieur de la Ghaussade, desquels biens ils pourront néanmoins se mettre en possession, à la charge par eux de payer l...

      Séance du mardi 17 mai 1791, au matin

      page 143
      Speaker: De Montesquiou
      ...résor public, et par conséquent pour la nation. Je n'exagère rien en la portant à 20 m...
      ..., et qui par là sont désastreux pour la nation.
      ...spensés de tout achat de numéraire, vous épargnerez une dépense énorme pour le Trésor public, et par conséquent pour la nation. Je n'exagère rien en la portant à 20 millions, elle le3 surpasserait bientôt. Vous mettrez fin à un agiotage honteux, ...
      ...archés qui, comme je vous l'ai fait sentir, élèvent saus cesse le prix du change, et qui par là sont désastreux pour la nation.

      Séance du mardi 17 mai 1791, au matin

      page 148
      Speaker: Thouret
      ...n prix d'honneur établi chez une grande nation, pour «dix qui l'obtiennent il y en a c... ... public, c'est de lui donner pour soutien une ambition honorable. Quand il y a un prix d'honneur établi chez une grande nation, pour «dix qui l'obtiennent il y en a cent qui sont en émulation pour l'obtenir.
      Speaker: Thouret
      ...n veto., il est absolument utile que la nation ait un moyen d'exprimer son vœu, soit d...
      ...éélection ; car si la loi est bonne* la nation se fera un devoir pour assurer son succ...
      ... législature se trouvera en opposition avec le pouvoir exécutif, par l'effet d'un veto., il est absolument utile que la nation ait un moyen d'exprimer son vœu, soit d'impro-bation ou d'approbation pour la loi présentée. Il faut donc que la second...
      ...n; or, chez nous, comme en Angleterre, le signal ne peut être donné que par la réélection ; car si la loi est bonne* la nation se fera un devoir pour assurer son succès comme pour marquer son vœu, de réélire les auteurs de la loi : dans le cas co...
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...e principe, si vou3 ne laissez pas à la nation le droit dé choisir les défenseurs dans... ...t de confiance ne peut être restreint sous aucun aspect,' et que vous olfensez le principe, si vou3 ne laissez pas à la nation le droit dé choisir les défenseurs dans lesquels elle aura le plus de confiance, en qui elle reconnaîtra le plus de tal...
  • Tome 27 : Du 6 juin au 5 juillet 1791 8 results
    • Séance du vendredi 17 juin 1791

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 17 juin 1791

      page 292
      Speaker: Le Couteulx de Canteleu
      ...hargés jusqu'au 18 avril 1791 envers la nation, en versant à la caisse de l'extraordin... ...e nationale décrète que les trésoriers des dons patriotiques sont quittes et déchargés jusqu'au 18 avril 1791 envers la nation, en versant à la caisse de l'extraordinaire la somme de 269,676 liv. 1Q s. 4 d., formant le reliquat des sommes versées...

      Séance du vendredi 17 juin 1791

      page 296
      Speaker: Le Pelletier-Saint-Fargeau
      ... ses fonctions, est un criminel de lèse-nation, qu'il faut sévèrement punir. C'est ain...
      ...onctions, soit déclaré criminel de lèse-nation, et soif puni.de la peine qui suit immé...
      ...e la peine soit augmentée. Un fonctionnaire public, qui persisterait à continuer ses fonctions, est un criminel de lèse-nation, qu'il faut sévèrement punir. C'est ainsi que Cé-ar s'est perpétué dans le consulat. Je demande que tout fonctionnaire public qui persisterait un moment, après le temps écoulé, à continuer ses fonctions, soit déclaré criminel de lèse-nation, et soif puni.de la peine qui suit immédiatement la peine de mort.

      Séance du vendredi 17 juin 1791

      page 298
      Speaker: Prieur
      ...dissements.) Messieurs, l'honneur de la nation, l'honneur de la législature, d'emanden... ...rgé de la confiance générale de l'Empire ?e laisser bassement corrompre. (Applaudissements.) Messieurs, l'honneur de la nation, l'honneur de la législature, d'emandent également cette peine. (Applaudissements. — Aux voix Vamendement de M. Barnave...
      Speaker: Le Pelletier-Saint-Fargeau
      ... de corruption : c'est un délit de lèse-nation. Mais, en même temps, je crois que le s... ...atroce, s'il est un crime dangereux pour la société, c'est certainement ce genre de corruption : c'est un délit de lèse-nation. Mais, en même temps, je crois que le sous-amendement nous ferait dévier des vrais principes. Une loi ne doit'pas avoir...
    • Séance du lundi 20 juin 1791

      - search term matches: (19)

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 343
      Speaker: Roussillon
      ...yer des magasins qui appartiennent à la nation, un dnoitr'de 50 sous par tomneaji, d® ... ...ises^ payeront, dans les % mois de leur arrivée à Lorient, pour tenir lieu du loyer des magasins qui appartiennent à la nation, un dnoitr'de 50 sous par tomneaji, d® lft,contenance desdits bâtiments.

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 344
      Speaker: Roussillon
      ... ou maisons appartenant également 5à lk nation, il y sera ^erçu,!par le receveur du ' ... ...ns en bon état." •':'"«i 'S'il est emplôyé au même usage, à Toulon, des édifices ou maisons appartenant également 5à lk nation, il y sera ^erçu,!par le receveur du ' district, ùh pareil droit dfe 50 sous par tonneau, ,Jaux mêmes charges1 et cond|...
      Speaker: Duport
      ...ron d'étoffe, aux trois, couleurs de la nation. » i si (Qe décret est adoptée) n ...lice, lorsqu'ils seront en fonctions, porteront pdur marque distinctivé un chaperon d'étoffe, aux trois, couleurs de la nation. » i si (Qe décret est adoptée) n

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 346
      ...ans ,les artS(, dans les arsenaux d^ la nation, et, vous sentirez ifcien- —(4)—le- Mon... ...i existe dans le ; royaume sera bientôt épuisé; considérez son extrême utilité dans ,les artS(, dans les arsenaux d^ la nation, et, vous sentirez ifcien- —(4)—le- Moniteur— ne—donne , qu'une. _ tria.- courte analyse de ce document,

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 347
      Speaker: De Cussy
      ...rte du coin et du balancier, toutes les nations,, qui ont employé les métaux pour mo^en...
      ...i aérait essentiel, pour j'i^téyêt^e la nation, de mouler toutes les monnaies;de qui-v...
      ...suspendre un instant votre décision. Lorsqu'on -comsidère^qu'avant laidécoflr verte du coin et du balancier, toutes les nations,, qui ont employé les métaux pour mo^en d'échange, se sont servies pendant des siècles de monnaies moulées; si on consi...
      ... en coûte jJ0,/f compris le petit bénéfice du gouvernement, ou conviendra qu'iili aérait essentiel, pour j'i^téyêt^e la nation, de mouler toutes les monnaies;de qui-vre en rapprochant leur valeur intrinsèque de ,1a valeur représentative^ on convi...

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 348
      Speaker: De Cussy
      ...mployée avec sUccès à la dêfebse de lai nation o je répondrais que'Jla proportion de l... ...osition est ;cellè des canons et des. mortiers, 'doit être conservée poUr être employée avec sUccès à la dêfebse de lai nation o je répondrais que'Jla proportion de l'alliage du métal des cloches n'est pas la même que, celle des canons ; la: prem...

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 349
      Speaker: De Cussy
      ...dit au commence- ment ae ce rapport, la nation doit faire sortir de sea coffres le pri... ...s, de prefeiem-e a la monnaie de cuivre, estenorme. Cur si. comrao nous l'avons dit au commence- ment ae ce rapport, la nation doit faire sortir de sea coffres le prix du cuivre n^cessaire k la fa- brication de sa monnaie, et quo nous supposons a...
      Speaker: De Cussy
      ...s aivenaux. destinee a la defense de la nation; il r^sulte que vous aurez besoin pour ... ... vous la procurer faute de mattere, quoiqu'on ait demand^ a employer celle de vos aivenaux. destinee a la defense de la nation; il r^sulte que vous aurez besoin pour Paris seul, le premier du mois prochain, de 50,000 Iivre3 au moins de monnaie de...
      Speaker: De Cussy
      ...us sftres et les plus avantageuses & la nation : votre comity j en suis convaincu, pen... ...declare que je ne pretends favoriser que ceux qui feront les con- ditions leS plus sftres et les plus avantageuses & la nation : votre comity j en suis convaincu, pense de m6me, et il ne vous aurait sfirement pas marque une preference qui aurait ...

      Séance du lundi 20 juin 1791

      page 351
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      donc à la charge de la nation qui 4es doit, et les porte chez l'autre... donc à la charge de la nation qui 4es doit, et les porte chez l'autre.:Toutes les opérations qui teit draient à prévenir, à différer ou à suppléer oe...
      ...rts vous sont connus. Tous savez qu'une nation qui doit à une autre, après que tous le... ...nalyse du change vqus a été exposée plusieurs fois dans celte tribune; Ses rapports vous sont connus. Tous savez qu'une nation qui doit à une autre, après que tous leurs échanges respectifs sont accomplis, est forcée de s'acquitter avec des métau...
    • Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      - search term matches: (57)

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 358
      Speaker: Camus
      ...i peut devenir aussi dangereuse pour la nation et que j'appuie la proposition d'envoye... ...repose en quelques mains : c'est pour cela qu'il faut empêcher une émigration qui peut devenir aussi dangereuse pour la nation et que j'appuie la proposition d'envoyer des courriers. Ces deux mesures sont nécessaires et je crois qu'il est importa...
      Speaker: Camus
      ...à écrire à chacun un ordre au nom de la nation; pour qu'ils se rendent à la barre. ...oncerne les ministres, je demande que M. le Président soit à l'instant autorisé à écrire à chacun un ordre au nom de la nation; pour qu'ils se rendent à la barre.
      Speaker: Camus
      ...emande quM soit enjoint,delà part de la nation,à tous gardesnationales fonctionnaires ... Dans le décret, il faut mettre les ordres qu'on donnera anx courriers. Je demande quM soit enjoint,delà part de la nation,à tous gardesnationales fonctionnaires publics ou troupes de ligne, d'arrêter non seulement toute personne qui voudrait...

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 359
      Speaker: Vernier
      La ressource de la nation repose actuellement dans le courage de ...
      ...le, dans la fermeté et l'héroïsme de la nation ; mais il faut que cette nation, que ce peuple vraiment disposé à suivr...
      La ressource de la nation repose actuellement dans le courage de l'Assemblée nationale, dans la fermeté et l'héroïsme de la nation ; mais il faut que cette nation, que ce peuple vraiment disposé à suivre vos décrets, puisse opposer une résistance formidable, pour que chaque pas doi...

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 361
      Speaker: Barnave
      ...dément, que je jurerais à la face de la nation entière qu'ils n'ont pas méritées. (App... ... circonstances malheureuses pourraient appeler des défiances que je crois profondément, que je jurerais à la face de la nation entière qu'ils n'ont pas méritées. (Applaudissements)

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 362
      Speaker: Barnave
      ... toute notre confiance; il importe à la nation qu'il la conserve, nous devons la lui m... ... les vues, les intentions, la conduite d'un bon citoyen, M. de La Fayette mérite toute notre confiance; il importe à la nation qu'il la conserve, nous devons la lui marquer hautement. (Applaudissements dans les tribunes.)
      Speaker: Barnave
      ... seule prudence des représentants de la nation ne soient pas influencés par des causes... ... plus grand calme, de Ja plus ferme union et que tous ses mouvements livrés à la seule prudence des représentants de la nation ne soient pas influencés par des causesqui, quelque populaires qu'elles puissent paraître, ne seraient véritablement qu...
      Speaker: Barnave
      ...qu'au moment où les représentants de la nation auront besoin de les mettre en mouvemen... ...rêts, mais dese tenir dans le plusprofond silence, dans une attente immobile jusqu'au moment où les représentants de la nation auront besoin de les mettre en mouvement pour le maintien de l'ordre public ou pour la défense de la patrie. Une marche...

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 363
      Speaker: Le Président
      ...y sont délivrées, portant les mots : la nation, la loi et le roi. Archives nationales.... ...Assemblée nationale 1789 ; et le sceau de ses archives pour les expéditions qui y sont délivrées, portant les mots : la nation, la loi et le roi. Archives nationales. Elle avertit les assemblées administratives et les fonction-
      Speaker: Charles de Lameth
      ...mmis un grand forfait, un crime de lèse-nation au premier chef, s'il en fut jamais. C'... Messieurs, il s'est commis un grand forfait, un crime de lèse-nation au premier chef, s'il en fut jamais. C'est pourquoi je demande que vous adjoigniez 6 ou iz membres au comité des

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 365
      Speaker: Duport
      ...expresse de la volonté souveraine de la nation qui puisse m'autoriser à apposer le sce... ...séquence, il n'y a qu'une délibération de l'Assemblée nationale, une injonction expresse de la volonté souveraine de la nation qui puisse m'autoriser à apposer le sceau sans le consentement du roi.

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 366
      Speaker: Populus
      ...ce, sera regardé comme criminel de lése-nation. ...ra aucun autre ordre qui ne sera pas signé par les ministres actuellement en place, sera regardé comme criminel de lése-nation.

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 368
      Speaker: Muguet de Nanthou
      ...ardes suisses qui sont au service de la nation. ...rtements où il commande ainsi que des dispositions relatives aux régiments des gardes suisses qui sont au service de la nation.
      Speaker: Vernier
      ... du royaume ne seront pas payées par la nation. (Murmures.) ...ayements de la liste civile et de décréter que les dettes faites par le roi hors du royaume ne seront pas payées par la nation. (Murmures.)
    • Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      - search term matches: (25)

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 562
      Speaker: Le Président
      ...la prestation du serment apprendra à la nation qui elle doit compter pour ses amis ou ... ...is il y a des incertitudes qu'il serait dangereux de prolonger trop longtemps ; la prestation du serment apprendra à la nation qui elle doit compter pour ses amis ou ses ennemis, et nous réitérons nos instances pour que l'Assemblée accélère le mo...

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 563
      Speaker: Fréteau-Saint-Just
      ...ement et si unanimement réclamée par la nation, ne nous ont pas paru permettre que l'o... ...qui peuvent assurer la sûreté publique et la vengeance des crimes du 21, si hautement et si unanimement réclamée par la nation, ne nous ont pas paru permettre que l'on ouvrit encore, et dès ce moment, le passage hors du royaume à tous ceux qui se...

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 564
      Speaker: Le Président
      ...de la députation promet de nouveau à la nation de vivre et de mourir pour le maintien ... L'orateur de la députation promet de nouveau à la nation de vivre et de mourir pour le maintien de la Constitution.
      Speaker: Le Président
      ...en leur nom le serment de fidélité à la nation. Il fait de respectueuses représentatio... Un (Centre eux prête en leur nom le serment de fidélité à la nation. Il fait de respectueuses représentations sur le décret qui fixe l'époque de la cessation des ateliers de charité et de...

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 566
      Speaker: Ramel-Nogaret
      , au nom du comité d'alié-nation, propose un projet de décret portant ve... , au nom du comité d'alié-nation, propose un projet de décret portant vente de domaines nationaux à diverses municipalités.

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 569
      Speaker: Démeunier
      ...ait propre à établir la confiance de la nation dans le choix important auquel vous all... ...citoyen. Ce moyen nous a paru devoir être adopté par l'Assemblée, parce qu'il était propre à établir la confiance de la nation dans le choix important auquel vous allez procéder, et nous ne pensons pas qu'il soit susceptible de difficulté, il n'e...
      Speaker: Démeunier
      ...uire en toute occasion des droits de la nation en général, et de ceux de chaque citoye... ... décrétée par l'Assemblée nationale, et dans le respect pour ia loi ; de l'instruire en toute occasion des droits de la nation en général, et de ceux de chaque citoyen en particulier ; de l'habituer constamment à l'exercice de tous les devoirs de...
      Speaker: Démeunier
      c Art. 4. Le gouverneur prêtera à ia nation, dans le sein de l'Assemblée nationale,... c Art. 4. Le gouverneur prêtera à ia nation, dans le sein de l'Assemblée nationale, le serment de veiller religieusement à la conservation de la vie et de la santé...
      Speaker: Démeunier
      ...ant été réservé aux représentants de la nation par un décret antérieur, l'Assemblée na... ...rale, civile et politique qui sera suivi à' l'égard de l'héritier présomptif, ayant été réservé aux représentants de la nation par un décret antérieur, l'Assemblée nationale s'occupera incessamment de cet objet. »

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 570
      Speaker: Démeunier
      ...ir, fait au nom des représentants de la nation, n'a aucune espèce de rapport avec le p...
      ... la Constitution, et qu'au défaut de la nation qui ne peut pas procéder à ce choix, ex...
      ...pliquer a la circonstance actuelle, d'abord parce que le choix qui doit intervenir, fait au nom des représentants de la nation, n'a aucune espèce de rapport avec le pouvoir exécutif; ensuite, comme il s'agit dans la nomination d'une place si impo...
      ...nt ceux qui, par leur patriotisme, ont montré du zèle pour la Révolution et pour la Constitution, et qu'au défaut de la nation qui ne peut pas procéder à ce choix, exerçant par délégation un droit qui appartient à toutes les sections de l'Ëmpire,...
      Speaker: Démeunier
      ...usion, a laissé aux représentants de la nation la liberté qu'aurait chaque section de ... ...essieurs, une troisième raison qui nous a déterminés à ne point prononcer d'exclusion, a laissé aux représentants de la nation la liberté qu'aurait chaque section de l'Empire, si elle pou-
      Speaker: Rewbell
      ...u s'inquiéter de quelques censeurs ; la nation entière vient de leur donner des preuve...
      ...ce, ni à l'Assemblée oatiouale, ni à la nation.
      ...érentes nous pressent; la pluralité de l'Assemblée nationale est pure et doit peu s'inquiéter de quelques censeurs ; la nation entière vient de leur donner des preuves de sa confiance, et ceux qui, dans ce moment, pourraient douter d'elle ne rendraient justice, ni à l'Assemblée oatiouale, ni à la nation.

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 572
      Speaker: Delavigne
      ce choix par les représentants de la nation. ce choix par les représentants de la nation.
      Speaker: Delavigne
      Or, Messieurs, si la nation elle-même pouvait élire immédiatement l...
      ...ne serait pas ridicule de proposer à la nation d'exclure ceux qui jusqu'ici ont fixé e...
      Or, Messieurs, si la nation elle-même pouvait élire immédiatement le gouverneur de l'héritier présomptif, je demande s'il ne serait pas ridicule de proposer à la nation d'exclure ceux qui jusqu'ici ont fixé et, j'ose le dire, justifié sa confiance.

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 575
      Speaker: Vernier
      ...'avis de M. Tronchet : il est fait à la nation. A qui sommes-nous dévoués, Messieurs! A la nation, partout où elle nous envoie. Voilà le ... ...la discussion. Or, à qui ce serment â-t-ll été fait? En cela je ne suis pas de l'avis de M. Tronchet : il est fait à la nation. A qui sommes-nous dévoués, Messieurs! A la nation, partout où elle nous envoie. Voilà le premier de nos serments, voilà l'esprit, le sens, la lettre même de tous nos Ser...
      Speaker: Vernier
      ...rées par les représentants au nom de la nation, et, par une conséquence juste, c'est à la nation seule à qui nous devrons la reconnaissa... ...marquer de la reconnaissance ; or, les fonctions dont il s'agit ici seront conférées par les représentants au nom de la nation, et, par une conséquence juste, c'est à la nation seule à qui nous devrons la reconnaissance.

      Séance du mardi 28 juin 1791, au matin

      page 576
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...ver, je ne dis pas l'Assemblée, mais la nation, d'un membre qui a été investi de la co... ...l'autorisation de l'Assemblée, abdiquer ses fonctions, et que dous puissions priver, je ne dis pas l'Assemblée, mais la nation, d'un membre qui a été investi de la confiance de ses commettants. Nous ne sommes pas les maîtres de le délier du serme...
      Speaker: Démeunier
      « Le gouverneur prêtera à la nation, dans le sein de l'Assemblée nationale,... « Le gouverneur prêtera à la nation, dans le sein de l'Assemblée nationale, le serment « de « veiller religieusement à la conservation de la « vie et de la...
    • Séance du vendredi 1 juillet 1791

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 1 juillet 1791

      page 610
      Speaker: Camus
      ..., décrète que la prescription contre la nation pour raison des droits corporels ou inc... ...est ainsi conçu : « L'Assemblée nationale, ouï le rapport du comité d'aliénation, décrète que la prescription contre la nation pour raison des droits corporels ou incorporels dépendant des biens nationaux, est et demeurera suspendue depuis le 2 n...

      Séance du vendredi 1 juillet 1791

      page 615
      Speaker: Féraud
      ...roud et de M. Le Chapelier, afin que la nation connaisse nos intentions. ...ande qu'il soit fait mention, dans le procès-verbal, des observations de M. Chabroud et de M. Le Chapelier, afin que la nation connaisse nos intentions.

      Séance du vendredi 1 juillet 1791

      page 619
      Speaker: Gaultier-Biauzat
      nation aux différents grades ? Quel sera le mo... nation aux différents grades ? Quel sera le mode de destitution et de déplacement 9
    • Séance du mardi 5 juillet 1791, au matin

      - search term matches: (5)

      Séance du mardi 5 juillet 1791, au matin

      page 727 - 752
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance dû mardi 5 juillet 1791 ait matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin* Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro-cès-verbaux des séances des 30 juin et 4 juillet au matin qui sont adoptés. M. Goudard , au nom du comité d'agriculture et de commerce. Messieurs, à la séance d'hier, vous avez adopté Un décret relatif aux
      ...
      . Foucault-Lardimalie. Je dis... M. le Président. On demande l'ordre du jour. Je consulte l'Assemblée. (L'Assemblée, consultée, passe à l'ordre du jour.) Plusieurs membres : Levez la séance, Monsieur le Président. M. le Président. La séance est levée. M. Foucault-Lardimalie. C'est la déclaration de... (Bruit). Je demande à la déposer sur le bureau. (Non! non!) (La séance est levée à trois heures.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. CHARLES DE LAMETH. Séance dû mardi 5 juillet 1791 ait matin (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin* Un de MM. les secrétaires fait lecture des pro-cès-v
      ...
      le Président. M. le Président. La séance est levée. M. Foucault-Lardimalie. C'est la déclaration de... (Bruit). Je demande à la déposer sur le bureau. (Non! non!) (La séance est levée à trois heures.)
    • Séance du mercredi 8 juin 1791

      - search term matches: (6)

      Séance du mercredi 8 juin 1791

      page 63
      Speaker: Audier-Massillon
      nation profite, sont la somme de................. nation profite, sont la somme de........................... —...... 2,143,575 13
      Speaker: Audier-Massillon
      Les dettes passives dont la nation se charge sont de.....—............ 3,0... Les dettes passives dont la nation se charge sont de.....—............ 3,022,986 13
      Speaker: Audier-Massillon
      Partant, l'excédent à la charge de la nation est de. Partant, l'excédent à la charge de la nation est de.

      Séance du mercredi 8 juin 1791

      page 66
      Speaker: Duport
      ...aque assemblée primaire, mais contre la nation entière. ...vent être réclamés non seulement contre chaque individu, non seulement contre chaque assemblée primaire, mais contre la nation entière.

      Séance du mercredi 8 juin 1791

      page 70
      Speaker: Prieur
      ... exercerait à lui seul les droits de la nation et se mettrait à la place du Corps légi...
      ... que cet homme n'exposera pas autant la nation que celui qui' aurait des intelligences...
      ...rez bien, Messieurs, ce dont il est question ici. 11 s'agit du cas ù un ministre exercerait à lui seul les droits de la nation et se mettrait à la place du Corps législatif. On me répond que le ministre n'est pas dans le cas de celui qui a des in...
      ... par la Constitution, rétablir les anciens corps qu'elle a détruits, croyez-vous que cet homme n'exposera pas autant la nation que celui qui' aurait des intelligences avec l'étranger? Je suppose le cas où des machinations concertées pendant dix a...
    • Séance du vendredi 10 juin 1791

      - search term matches: (23)

      Séance du vendredi 10 juin 1791

      page 98
      Speaker: Roussillon
      ...observe que la ville de Nantes a sur la nation une reprise de 1,100,000 livres. Un membre observe que la ville de Nantes a sur la nation une reprise de 1,100,000 livres.

      Séance du vendredi 10 juin 1791

      page 106
      Speaker: Bureaux de Pusy
      ...e : d'où il suit qu'il faut donner à la nation un garant de la conduite des uns, éclai...
      ...ments.) Quant aux moyens.de rassurer la nation contre les démarches qu'elle paraît cra...
      ...s, plusieurs ont été conduits à ce sentiment par les effets de la Révolution même : d'où il suit qu'il faut donner à la nation un garant de la conduite des uns, éclairer et ramener les autres. Ce dernier effet s'opérera en arrêtant l'indiscipline...
      ...ment disposé à trouver des torts à l'homme auquel on doit succéder. (Applaudissements.) Quant aux moyens.de rassurer la nation contre les démarches qu'elle paraît craindre de la part des officiers, le meilleur sans doute serait de les convaincre,...
      Speaker: Bureaux de Pusy
      ...uples modifient, mais auquel toutes les nations, et même les plus sauvages, ont dressé ... ...honneur enfin, cet être abstrait que les mœurs et les préjugés des différents peuples modifient, mais auquel toutes les nations, et même les plus sauvages, ont dressé des autels, parce que', chez toutes, son nom signifie l'ensemble des vertus util...

      Séance du vendredi 10 juin 1791

      page 107
      Speaker: Bureaux de Pusy
      alarment la nation ; c'est que, dans ce moment, le plus dé... alarment la nation ; c'est que, dans ce moment, le plus désirable de tous les biens, c'est la tranquillité qui ne peut naître que de la co...
      Speaker: Bureaux de Pusy
      ...it une des plus utiles manières dont la nation puisse employer son argent. (Applaudiss... ...t journellement, et qui, sous quelque rapport qu'on l'envisage, est sans contredit une des plus utiles manières dont la nation puisse employer son argent. (Applaudissements.)
      Speaker: Bureaux de Pusy
      pouvait séparer le roi de la nation 1 comme si le père pouvait être étrange...
      ...es brevets seront expédiés au nom de la nation et du roi, comme chef suprême de l'armé...
      pouvait séparer le roi de la nation 1 comme si le père pouvait être étranger à la famille 1 comme si leurs intérêts pouvaient être différents! Ces inculpat...
      ...squ'au prétexte ; et les comités vous proposeront de décréter que, dorénavant, les brevets seront expédiés au nom de la nation et du roi, comme chef suprême de l'armée.
      Speaker: Bureaux de Pusy
      ..., sur mon honneur, d'être fidèle à « la nation, à la loi et au roi, de ne prendre part...
      ...urraient « être dirigés, soit contre la nation et le roi, soit « contre la Constitutio...
      ...t en chef une division militaire, signera la déclaration suivante : « Je promets, sur mon honneur, d'être fidèle à « la nation, à la loi et au roi, de ne prendre part « directement ni indirectement, mais au contraire « de m'opposer de toutes mes ...
      ...nspirations, trames ou complots qui parvien-« dront à ma connaissance, et qui pourraient « être dirigés, soit contre la nation et le roi, soit « contre la Constitution décrétée par l'Assemblée « nationale et acceptée par le roi; d'employer « tous...

      Séance du vendredi 10 juin 1791

      page 108
      Speaker: Bureaux de Pusy
      ...juin 1791, le confirmons au nom de la « nation et au nôtre, comme chef suprême de « l'... ...ite par les articles 3 et 4 au « décret de l'Assemblée nationale des 11 et « 13 juin 1791, le confirmons au nom de la « nation et au nôtre, comme chef suprême de « l'armée, dans son grade et emploi, [pour en « exercer les fonctions conformément a...

      Séance du vendredi 10 juin 1791

      page 109
      Speaker: Robespierre
      ... gouvernements ont partout subjugué les nations? Ignorez-vous que tous les peuples qui ... ...t pour la liberté et pour votre ouvrage? Ignorez-vous que c'est par elle que les gouvernements ont partout subjugué les nations? Ignorez-vous que tous les peuples qui ont la moindre idée de la liberté ont réprouvé de pareilles Constitutions ou ne ...
      Speaker: Robespierre
      ...demeureraient attachés à la cause de la nation, qu'ils s'efforceraient de séduire les ... ...netcontre vous-mêmes. Vous avez dû vous attendre qu'ils présenteraient ceux qui demeureraient attachés à la cause de la nation, qu'ils s'efforceraient de séduire les autres, jusqu'à ce qu'ils eussent fait de l'armée un assemblage de satellites ét...
      Speaker: Robespierre
      ...n du peuple et rétabli les droits de la nation? Plus de 50,000 citoyens (et cela est p... ...qui, par une sainte désobéissance à des ordres sacrilèges, a terminé l'oppression du peuple et rétabli les droits de la nation? Plus de 50,000 citoyens (et cela est plus précis que ce que l'on vous a dit devant moi sur les causes des troubles de ...
      Speaker: Robespierre
      ...éger la reconnaissance et l'amour de la nation ? Que sont devenus ceux qui, quoique ét... ... armes qu'ils avaient reçues pour déchirer son sein, ces corps que n'ont pu protéger la reconnaissance et l'amour de la nation ? Que sont devenus ceux qui, quoique étrangers, ont servi là chose publique? Les féroces combinaisons de nos ennemis le...
      Speaker: Robespierre
      ... décisifs, à cès récits qui alarment la nation entière ? Ignorez-vous qu'une partie tr...
      ...stitution, contre la souveraineté de la nation, contre l'autorité de ses représentants...
      ...h quoi, Messieurs, voudriez-vous fermer l'oreille à tant de récits importants et décisifs, à cès récits qui alarment la nation entière ? Ignorez-vous qu'une partie très considérable des chefs exhalent leur mécontentement par des imprécations contre votre Constitution, contre la souveraineté de la nation, contre l'autorité de ses représentants? Pouvez-vous méconnaître et leurs efforts et leurs conseils perfides et leurs c...
      Speaker: Robespierre
      ...vez pour vous la raison, la justice, la nation et l'armée ; voilà des garants qui doiv... Vous craignez les suites de celte démarche éclatante, et vous avez pour vous la raison, la justice, la nation et l'armée ; voilà des garants qui doivent vous rassurer au moins sur l'exécution de votre décret ; craignez-vous les m...

      Séance du vendredi 10 juin 1791

      page 110
      Speaker: Robespierre
      ...ent mieux la patrie et les droits de la nation, et tout cela afin que l'esprit de l'ar... ...erté, sans aucune idée de la dignité de l'homme, et tout cela afin qu'ils défendent mieux la patrie et les droits de la nation, et tout cela afin que l'esprit de l'armée soit mieux assorti aux principes et à la nature de la Constitution 1 Oh! que...
      Speaker: Robespierre
      ...ts soient encore longtemps fidèles à la nation et soumis à leurs officiers. C'est la r... ...qui, dans la situation où se trouve notre armée, ne permettent pas que nos soldats soient encore longtemps fidèles à la nation et soumis à leurs officiers. C'est la raison qui bientôt au nom de la patrie, au votre même, leur demandera une obéissa...

      Séance du vendredi 10 juin 1791

      page 111
      Speaker: Robespierre
      Présenter à la nation pour garant de la fidélité, de l'attach... Présenter à la nation pour garant de la fidélité, de l'attachement des officiers qui jusqu'ici ont
      Speaker: Robespierre
      ... Constitution, celui d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi? Par quel renversem...
      ...évolution, les ennemis des droits de la nation. Et c'est l'honneur de ces hommes qu'on...
      ...n serment équivalent de celui qu'on veut leur faire prêter, celui de défendre la Constitution, celui d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi? Par quel renversement de raison peut-on croire que la parole d'honneur des officiers a quelque cho...
      ... le dit déjà clairement, de ceux qui sont supposés déjà être les ennemis de la Révolution, les ennemis des droits de la nation. Et c'est l'honneur de ces hommes qu'on vous donne pour un sûr garant de leurs sentiments 1
      Speaker: Robespierre
      confier l'intérêt de la nation et le maintien de la Constitution. (Mur... confier l'intérêt de la nation et le maintien de la Constitution. (Murmures à droite.)
  • Tome 28 : Du 6 au 28 juillet 1791 4 results
    • Séance du mercredi 6 juillet 1791

      - search term matches: (6)

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 2
      Speaker: Christin
      ... ni aux intérêts, ni à la justice d'une nation qui traite avec ses membres. ...ont d'user de ce sel pour la salaison de leurs fromages ; ce qui ne conviendrait ni aux intérêts, ni à la justice d'une nation qui traite avec ses membres.
      Speaker: Christin
      ...ter qu'en conciliant les intérêts de la nation avec ceux des administrés : le seul moy...
      ...nvénient à adopter cette mesure, que la nation n'aura rien à y perdre au moyen de. la ...
      ...is, comme les bois sont très rares dans ce district, cette saline ne peut subsister qu'en conciliant les intérêts de la nation avec ceux des administrés : le seul moyen est d'employer la houille et le charbon de terre pour la cuite des sels ; ces...
      ...nce vient d'en être faite tout récemment ; ainsi l'on a vu d'autant moins d'inconvénient à adopter cette mesure, que la nation n'aura rien à y perdre au moyen de. la suppression du chantier de la ville de Lons-le-Saunier, sans parler des autres c...

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 12
      Speaker: Prieur
      ...s, un chaperon aux trois couleurs de la nation, placé sur l'épaule gauche. Les apparit... ...olice, dans les lieux où il y en a, porteront, dans l'exercice de leurs fonctions, un chaperon aux trois couleurs de la nation, placé sur l'épaule gauche. Les appariteurs, chargés d'une exécution de police, présenteront, comme les autres huissier...
      Speaker: Le Président
      ... Orléans, pour juger les crimes de lèse-nation. ...si elles sont de nature à être envoyées au tribunal criminel provisoire établi à Orléans, pour juger les crimes de lèse-nation.

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 14
      Speaker: Lanjuinais
      ... livres en or qui ont été dérobées à la nation et trouvées dans la voiture du moine de... Je demande que le comité nous fasee un rapport sur les 2,500,000 livres en or qui ont été dérobées à la nation et trouvées dans la voiture du moine de Saint-Bertin.
    • Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      - search term matches: (80)

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 254
      Speaker: L'abbé Gouttes
      ...nne à la France, en 1451, par lequel la nation s'est engagée à maintenir toutes les co... 1° Le traité de réunion de la Guyenne à la France, en 1451, par lequel la nation s'est engagée à maintenir toutes les concessions ci-devant faites par les rois d'Angleterre, ducs d'Aquitaine, une seul...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 255
      Speaker: L'abbé Gouttes
      ...rd'hui par le Trésor public, puisque la nation a garanti cette concession par un trait... ...oncession aurait été gratuite, la valeur n'en serait pas moins acquitlable aujourd'hui par le Trésor public, puisque la nation a garanti cette concession par un traité solennel qui lui donna plusieurs provinces.
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...s que votre sagesse et la fermeté de la nation ont écartées. Personne ne peut conteste... ...u'il pouvait avoir, que l'état de l'opinion publique pouvait faire redouter, mais que votre sagesse et la fermeté de la nation ont écartées. Personne ne peut contester celte vérité, non plus que celle de la Constitution, en recevant une adhésion ...
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...ublique, et contre les factieux, que la nation a établi le principe, je dirai presque ... ...ions pas que c'est pour la Constitution seule et pour la sauvegarde de la paix publique, et contre les factieux, que la nation a établi le principe, je dirai presque le dogme de l'inviolabilité. Alors tout est expliqué, on a voulu rendre la royau...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 256
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...sseurs et ses collègues préserverait la nation d'atteintes aussi funestes : et voilà l... ... la vengeance publique un garant et une victime; sa punition effrayant ses successeurs et ses collègues préserverait la nation d'atteintes aussi funestes : et voilà l'objet de la loi de responsabilité. Mais le ministre puni, le roi qui lui aurait...
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...s d'une inviolabilité qui placerait une nation dans l'impuissance de punir un roi. Eh ... ...assions, même aux attaques de la loi, et, d'un autre côté, tous les inconvénients d'une inviolabilité qui placerait une nation dans l'impuissance de punir un roi. Eh bienl de ces deux poids le premier l'a emporté. Les changements de règne et la f...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 257
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...ie de Paris comme plus importantes à la nation qu'à lui-même; et vous reconnûtes cette... ...lui-même, après l'arrestation du 18 avril, qu'il regardait sa liberté et sa sortie de Paris comme plus importantes à la nation qu'à lui-même; et vous reconnûtes cette vérité, et son discours, changé en proclamation, fut envoyé par vous dans tout ...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 258
      Speaker: Vadier
      ...st là-dessus que j'appelle le vœu de la nation entière. ...que d'abord et la noblesse de votre âme et la délicatesse de vos sentiments; c'est là-dessus que j'appelle le vœu de la nation entière.
      Speaker: Vadier
      ...e serment qu'il a prêté à la face de la nation, il est bien superflu sans doute de s'o... Si Louis XVI a transgressé la Charte constitutionnelle, s'il a violé le serment qu'il a prêté à la face de la nation, il est bien superflu sans doute de s'occuper de la question de l'inviolabilité, puisqu'elle ne repose plus sur sa tête...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 259
      Speaker: Vadier
      ...'arrête, mais j'ose vous prédire qu'une nation lîère et généreuse ne pourra voir de sa... Je m'arrête, mais j'ose vous prédire qu'une nation lîère et généreuse ne pourra voir de sang-froid ce renversement monstrueux; j'ose vous prédire qu'on n'accoutumera pas ...
      Speaker: Vadier
      ...e privilégié toute la munificence de la nation, d'y avoir accumulé le tribut de 10 à 1... N'est-ce pas assez d'avoir déployé sur la tête de ce privilégié toute la munificence de la nation, d'y avoir accumulé le tribut de 10 à 12 départements, de l'avoir investi d'un or corrupteur qui peut pestiférer toute ...
      Speaker: Vadier
      ...nion à mes commettants, je la dois à la nation entière, je l'exposerai comme elle est,... ...roite.) Mais, dans une occasion où il s'agit du salut de l'Etat, je dois mon opinion à mes commettants, je la dois à la nation entière, je l'exposerai comme elle est, au péril de ma vie; mon honneur, ma conscience m'en font une loi et je vais le ...
      Speaker: Vadier
      La nation a mis sa confiance en vous; c'est en vo...
      ...Il est temps, Messieurs, de rendre à la nation un dépôt que nos mains dé-bileset fatig...
      La nation a mis sa confiance en vous; c'est en vous seuls qu'elle a mis sa seule expérience; elle veut être vengée des ennemis qu...
      ...dez-vous de vous charger d'une absolution qui ne peut que flétrir votre gloire. Il est temps, Messieurs, de rendre à la nation un dépôt que nos mains dé-bileset fatiguées ne pourraient plus longtemps soutenir; ne perdez pas, par une clémence qui ...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 260
      Speaker: Prugnon
      ...seul instant d'environner le chef de la nation. Je dis que l'inviolabilité relative serait illusoire. Tout ce qui émane du chef de la nation est sans effet tant qu'il n'est pas con... Je mets de côté l'idée du respept qui ue doit jamais cesser un seul instant d'environner le chef de la nation. Je dis que l'inviolabilité relative serait illusoire. Tout ce qui émane du chef de la nation est sans effet tant qu'il n'est pas contresigné de ses ministres; il ne peut rien sans eux : ne serait-il donc pas ridi...
      Speaker: Prugnon
      ...narque, dans ce moment une partie de la nation tient à la monarchie par civisme, par p...
      ...eux qui habitent l'Empire, il faut à la nation une monarchie constitutionnelle comme i...
      ...ons, à un autre mode de gouvernement : Si l'on ne tient plus à la personne du monarque, dans ce moment une partie de la nation tient à la monarchie par civisme, par principe. La position où se trouve la France, le caractère même des Français, leu...
      ... une chef. Et si la religion, suivant Montesquieu, a sa racine dans le cœur de ceux qui habitent l'Empire, il faut à la nation une monarchie constitutionnelle comme il.lui faut un Evangile. (Murmures.)

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 261
      Speaker: Prugnon
      ...de assise sur sa pointe. Aujourd'hui la nation a repris sa place, l'édifice de la Cons...
      ...l entouré de l'inviolabilité. Si jamais nation eût besoin d'une autorité centrale, et ...
      ...isse pas l'inertie, c'est assurément la nation française de 1791, et si l'inviolabilit...
      ... célèbre, qui di ait que le gouvernement d'un seul était comparable à une pyramide assise sur sa pointe. Aujourd'hui la nation a repris sa place, l'édifice de la Constitution s'achève; mais l'unique clef de cette magnifique voûte, c'est un trône constitutionnel entouré de l'inviolabilité. Si jamais nation eût besoin d'une autorité centrale, et vraiment exécutive, d'une puissance qui ne connaisse pas l'inertie, c'est assurément la nation française de 1791, et si l'inviolabilité n'existait pas, ce serait pour notre position qu'il faudrait l'inventer.
      Speaker: Robespierre
      ...tenter à la liberté, à 1 existence delà nation, et insulter paisiblement, dans l'opule... ...été qu'il y eût un homme au-dessus des lois; un homme qui pourrait impunément attenter à la liberté, à 1 existence delà nation, et insulter paisiblement, dans l'opulence et dans la gloire, au désespoir d'un peuple malheureuxet dégradé I Non, vous...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 262
      Speaker: Robespierre
      ...lui à qui ils ont délégué, au nom de la nation, le pouvoir dont il est revêtu ? Le roi... ...eur sûreté individuelle que celui dont ils sont venus restreindre le pouvoir, celui à qui ils ont délégué, au nom de la nation, le pouvoir dont il est revêtu ? Le roi est inviolable! nftis les peuples ne le sont-ils pas aussi ? Le roi est inviola...
      Speaker: Robespierre
      ...upposition bizarre et désastreuse d'une nation qui serait régie par un roi criminel de lèse-nation ! Combien ne paraîtrait-elle pas vile et lâche aux nations étrangères celle qui leur donnerait le ... sition est problématique, avez-vous réfléchi sur la supposition bizarre et désastreuse d'une nation qui serait régie par un roi criminel de lèse-nation ! Combien ne paraîtrait-elle pas vile et lâche aux nations étrangères celle qui leur donnerait le spectacle scandaleux d'un homme assis sur le trône pour opprimer la liberté, pou...
      Speaker: Robespierre
      ... que je supposerais coupable envers une nation conserverait encore toute l'énergie de ... ...èses en prenant une résolution semblable à celle que je combats : ou bien le roi que je supposerais coupable envers une nation conserverait encore toute l'énergie de l'autorité dont il était d'abord revêtu, ou bien les ressorts du gouvernement se...
      Speaker: Robespierre
      ...e contre ce danger, qu'on garantisse la nation de ce gouvernement où pourraient domine... ...s ce point de vue qu'il faut envisager la question actuelle : qu'on me garantisse contre ce danger, qu'on garantisse la nation de ce gouvernement où pourraient dominer les factieux, et je souscris à tout ce que vos comités pourront proposer.
      Speaker: Robespierre
      ...a liberté publique. 11 faut rassurer la nation contre la trop longue durée d'un gouver... ...on ; mais la perpétuité d'un tel pouvoir dans les mêmes mains pourrait alarmer la liberté publique. 11 faut rassurer la nation contre la trop longue durée d'un gouvernement oligarchique. Gela est-il impossible, Messieurs, et

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 263
      Speaker: Robespierre
      ...nation des nouveaux représentants de la nation, dans un temps où il faudrait profiter ...
      ...romettre les choix les plus heureux? La nation ne verra-t-elle pas avec quelque inquié...
      ...'étaient plus favorisées en quelque sorte par la suspension indéfinie de la nomination des nouveaux représentants de la nation, dans un temps où il faudrait profiter peut-être du calme qui nous reste, dans un temps où l'esprit public, éveillé par les dangers de la patrie, semble nous promettre les choix les plus heureux? La nation ne verra-t-elle pas avec quelque inquiétude la prolongation indéfinie de ces délais éternels qui peuvent favoriser la c...
      Speaker: Robespierre
      ...décrète qu'elle consultera le vœu de la nation pour statuer sur le sort du roi ; en se... Je propose que l'Assemblée décrète qu'elle consultera le vœu de la nation pour statuer sur le sort du roi ; en second lieu, que l'Assemblée nationale lève le décret qui suspend la nomination de...
      Speaker: Duport
      ... que l'intérêt général et durable de la nation cède aux passions fugitives du moment. ...ances actuelles, que l'on est parvenu à l'obscurcir ou à la déplacer; de manière que l'intérêt général et durable de la nation cède aux passions fugitives du moment.
      Speaker: Duport
      ...nt vos principes, et dit que lorsqu'une nation envoie des députés pour faire une Const...
      ...r sa volonté particulière à celle de la nation même ; dès lors vous auriez déclaré ce ...
      ...ela frappé de nullité? Non certes, Messieurs : vous auriez alors exposé clairement vos principes, et dit que lorsqu'une nation envoie des députés pour faire une Constitution, personne n'a le droit d'opposer sa volonté particulière à celle de la nation même ; dès lors vous auriez déclaré ce que vous déclarez en ce moment, que vous n'avez besoin d'aucune acceptation du r...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 264
      Speaker: Duport
      ...t-elles utiles? Elles l'étaient pour la nation seule; et on ne peut pas se dissimuler ...
      ...nationaux, celui au roi et celui que la nation avait envoyé pour exprimer sa volonté, ...
      ...tude de nos intentions patriotiques, la nation entière a pris une opinion commune et g...
      A qui doue, Messieurs, et pour qui ces acceptations étaient-elles utiles? Elles l'étaient pour la nation seule; et on ne peut pas se dissimuler que, dans le progrès de nos travaux, elles ont facilité infiniment l'exécution d...
      ...ison de l'ancien ordre avec le nouveau, si ce n'est parce que les deux pouvoirs nationaux, celui au roi et celui que la nation avait envoyé pour exprimer sa volonté, parce que ces deux pouvoirs, dis-je,, sont demeurés longtemps d'accord? C'est ai...
      ...c s'est développé, et qu'enfin, par la conviction de nos principes, par la certitude de nos intentions patriotiques, la nation entière a pris une opinion commune et générale, qu'elle s'est attachée à la Constitution. Dès lors, elle nous a permis ...
      Speaker: Duport
      ...balance entre eux. En effet, lorsqu'une nation a nommé des représentants, et qu'elle l...
      ... ce n'est point la volonté réelle de la nation, mais sa volonté supposée qu'ils exprim...
      ...cessaire d'établir une division entre les divers pouvoirs, et même une sorte de balance entre eux. En effet, lorsqu'une nation a nommé des représentants, et qu'elle les a chargés de faire des lois, ce n'est point la volonté réelle de la nation, mais sa volonté supposée qu'ils expriment : il faut trouver un moyen pour que le peuple puisse déclarer si cette volon...
      Speaker: Duport
      ...if la décision souveraine du sort de la nation ; et ils ont proposé un conseil d'admin... ...nt bien senti; ils ont senti qu'il était impossible de laisser au Corps législatif la décision souveraine du sort de la nation ; et ils ont proposé un conseil d'administration, d'exécution, un conseil, enfin, nommé parles départements, qui rempli...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 265
      Speaker: Duport
      ... d'exprimer souverainement le vœu de la nation, il serait un despotisme véritable: il ... En effet, il est clair que si le Corps législatif était chargé d'exprimer souverainement le vœu de la nation, il serait un despotisme véritable: il serait la réunion de tous les pouvoirs, véritable défiuition du despotisme; et j...
      Speaker: Duport
      ... peut pas représenter souverainement la nation, parce qu'il serait despote ; et je dis...
      ...'il ne peut pas toujours représenter la nation, parce qu'alors il serait toujours cons...
      ...ne base convenue, et que personne n'attaquera : c'est que le Corps législatif ne peut pas représenter souverainement la nation, parce qu'il serait despote ; et je dis de plus qu'il ne peut pas toujours représenter la nation, parce qu'alors il serait toujours constituant.
      Speaker: Duport
      ...est que l'un représente parfaitement la nation, et que l'autre ne la représente que po... ...st-ce qui fait la différence d'un corps constituant ou d'un Corps législatif? C'est que l'un représente parfaitement la nation, et que l'autre ne la représente que pour une fonction déterminée.
      Speaker: Duport
      ... dépositaire de tous les pouvoirs d'une nation serait donc non seulement constituant, ... Un Corps législatif qui serait dépositaire de tous les pouvoirs d'une nation serait donc non seulement constituant, mais despote; sa volonté serait la loi ; la loi serait la Constitution : nous n'...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 271
      ...ne peut plus inspirer de confiance à la nation (2). ...lui-même, ou, ce qui est pis encore, aux hommes criminels qui l'environnent, il ne peut plus inspirer de confiance à la nation (2).
      ...rgé ; lorsqu'il s'agit de gouverner une nation entière, on ne donnerait pas un conseil... ...t lorsqu'il s'agit des plus grands intérêts dont un homme puisse jamais ê re chargé ; lorsqu'il s'agit de gouverner une nation entière, on ne donnerait pas un conseil au chef dont la faiblesse et l'incapacité mettent à chaque instant la chose pub...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 272
      ...e font un intérêt à part de celui de la nation ; ils ne laissent échapper aucune occas... ...gardent comme d'une nature supérieure; l'habitude du pouvoir les corrompt; ils se font un intérêt à part de celui de la nation ; ils ne laissent échapper aucune occasion d'agrandir leur puissance; ils ont, pour y parvenir, ce terrible avantage d'...
      ...otéger des desseins dangereux contre la nation, à entretenir la paix et l'harmonie; il...
      ...apidations scandaleuses qui ruinent les nations et jettent le peuple dans la plus affre...
      ...auvais usage. Que dis-je, ils seraient intéressés à le bien diriger, à ne pas protéger des desseins dangereux contre la nation, à entretenir la paix et l'harmonie; ils ne diviseraient pas pour régner ; ils ne souffriraient pas que de petits intér...
      ...ssent verser l'or et le sang de leurs concitoyens ; ils s'opposeraient à ces dilapidations scandaleuses qui ruinent les nations et jettent le peuple dans la plus affreuse misère.
      ...nfluence sur les moeurs publiques d'une nation naturellement imitatrice; et combien d'... ...ouvent corrompue, d'un faste insolent, d'un luxe scandaleux, cette prodigieuse influence sur les moeurs publiques d'une nation naturellement imitatrice; et combien d'autres abus disparaîtraient! Ou ne peut pas calculer les maux qui découlent d'un...
      ...ouvoirs sont créés pour l'utilité de la nation, et non pas pour l'avantage particulier... ...xercice reste dans toute sa force. Je n'ai pas besoin de rappeler que tous les pouvoirs sont créés pour l'utilité de la nation, et non pas pour l'avantage particulier de ceux qui les exercent; qu'il ne faut consulter ici ni l'ambition, ni la vani...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 273
      ...anchement et son bonheur et celui de la nation, doit désirer un semblable conseil. Par... ...n avis ; je pense qu'un roi vraiment digne de l'être, qu'un roi, qui voudrait franchement et son bonheur et celui de la nation, doit désirer un semblable conseil. Par là il évite et ces réclamations nombreuses, et ces plaintes, et ces sollicitati...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 274
      ...ie; car ils sont aussi, pour une grande nation, les principes conservateurs de la libe... ...emis ; ne souffrez pas le renversement des principes conservateurs de la monarchie; car ils sont aussi, pour une grande nation, les principes conservateurs de la liberté!

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 275
      ...oies extraordinaires par lesquelles une nation peut pourvoir à son salut, quand elle a... ...est donc pas timidité, mais sagesse de la loi, qui fait jeter un voile sur les voies extraordinaires par lesquelles une nation peut pourvoir à son salut, quand elle a le malheur d'être gouvernée par un tyran.

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 276
      ...l n'existait point de division entre la nation et son chef; ils s'approchaient l'un de... Ainsi il n'existait point de division entre la nation et son chef; ils s'approchaient l'un de l'autre avec une confiance mutuelle, on était d'accord sur les droits respectif...

      Séance du jeudi 14 juillet 1791, au matin

      page 277
      ...s permettent de lui supposer, contre la nation, des projets d'oppression. Je vous demande si le caractère et les mœurs de Louis XVI vous permettent de lui supposer, contre la nation, des projets d'oppression.
      ...ntenir la Constitution consentie par la nation, le roi ne peut et ne veut sûrement pas... ...ment de protéger l'un et l'autre, contre lequel le roi a protesté; obligé de maintenir la Constitution consentie par la nation, le roi ne peut et ne veut sûrement pas se défendre de cette obligation.
    • Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      page 470
      Speaker: Emmery
      ...ue les militaires contractent envers la nation, le sacrifice de leur vie n'est ni le s... ...établir dans toute sa vigueur : considérant que, par la nature de l'engagement que les militaires contractent envers la nation, le sacrifice de leur vie n'est ni le seul, ni même le plus grand qu'elle soit en droit d'exiger d'eux, mais qu'ils lui...

      Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      page 473
      Speaker: Le Brun
      ...résentés par eux. L'intérêt l'exige, le nation ne peut qu'y gagner ; car eux seuls peu...
      ...omptabilité, et qui seront payés par la nation. Tous ces agents devront envoyer leurs ...
      ...il soit nommé par le pouvoir exécutif des commissaires pris dans leur sein, et présentés par eux. L'intérêt l'exige, le nation ne peut qu'y gagner ; car eux seuls peuvent accélérer cette opération. Il faut nommer des agents dans tous les départements, qui suivront la comptabilité, et qui seront payés par la nation. Tous ces agents devront envoyer leurs travaux dans un bureau central établi à Paris; et alors le travail pourra être f...

      Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      page 474
      Speaker: Le Brun
      ...es effets et bâtiments appartenant à la nation, et qu'elle devait remettre à la fin de... ...s marchandises, effets et bâtiments appartenant à la ferme générale, ainsi que des effets et bâtiments appartenant à la nation, et qu'elle devait remettre à la fin de son bail.
    • Séance du vendredi 22 juillet 1791

      - search term matches: (8)

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 503
      Speaker: De Lareveillère-Lépeaux
      ..., était soumise à la souveraineté de la nation, pour prononcer sur le dépositaire d'un... « Une grande question, disent-ils, était soumise à la souveraineté de la nation, pour prononcer sur le dépositaire d'un des pouvoirs qu'elle seule peut déléguer et juger. Cette question agitait l'Emp...

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 504
      Speaker: De Lareveillère-Lépeaux
      ...avoir eu de modèle, deviendra celui des nations. En entrant dans vos vues et par le mêm... ...blissant un parfait équilibre, vous assurez à jamais une Constitution qui, sans avoir eu de modèle, deviendra celui des nations. En entrant dans vos vues et par le même amour de la chose publique, nous allons pénétrer de l'esprit et de la sagesse ...

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 510
      Speaker: Alexandre de Lameth
      ...lors les forces se sont multipliées. La nation, réveillée par cette secousse imprévue,...
      ...profonde et la volonté invariable de la nation.
      Alors les dangers ont paru s'aggravt r; mais alors les forces se sont multipliées. La nation, réveillée par cette secousse imprévue, a montré dans tous ses mouvements la plus imposante unanimité. Ce moment, qu'on...
      ..., a manifesté, sous la contenance la plus calme et la plus fière, la résolution profonde et la volonté invariable de la nation.

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 518
      Speaker: Alexandre de Lameth
      ...et de tranquillité dont l'intérêt de la nation et votr± gloire particulière vous font ... ...in où vous quitterez vos fonctions, dans cet état de gouvernement, de bon ordre et de tranquillité dont l'intérêt de la nation et votr± gloire particulière vous font également une loi.
  • Tome 29 : Du 29 juillet au 27 août 1791 8 results
    • Séance du mercredi 10 août 1791

      - search term matches: (76)

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 318
      ...ibuer a la gloire et a laycintage de la nation, qui portera la rjchesse (lans plusieur... ...mbreuses affaires qui doroient (Jans les co- mites, il en est une qui peut contribuer a la gloire et a laycintage de la nation, qui portera la rjchesse (lans plusieurs departements el y ou- Vrira l'industrie. Je crois que nous ne devops pas nous ...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 319
      Speaker: D'André
      ... ou pensions que pourrait leur faire la nation. » ...e leur faire Une pension dé 150 livres leur vie durant, en SUS de graiiq-r tions ou pensions que pourrait leur faire la nation. »

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 320
      Speaker: D'André
      ...ps sont changés, si la générosité de la nation ne peut plus être la même envers son ch... ...e décide promptement si la liste civile sera diminuée; il faut savoir si les temps sont changés, si la générosité de la nation ne peut plus être la même envers son chef héréditaire, ou si au contraire la liste civile restera telle qu'elle est, et...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 321
      Speaker: Thouret
      ...ependant réaliser cet engagement que la nation a réellement pris en disposant des bien... ...s par lesquels, sans toucher à ia pureté de l'acte constitutionnel-, on pmvait cependant réaliser cet engagement que la nation a réellement pris en disposant des biens du clergé de pourvoir à la dépense du culte ; et il fut convenu et accordé par...
      Speaker: Thouret
      ...ue est : « Je jure d'être fidèle n à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir « ... « Le serment civique est : « Je jure d'être fidèle n à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir « de tout mon pouvoir la Constitution du royaume, « décrétée par VAssemblée nation...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 323
      Speaker: Thouret
      et irtient à la nation ; aucune section du pe^ / ne peut s'en ... et irtient à la nation ; aucune section du pe^ / ne peut s'en attribuer l'exercice.
      Speaker: Thouret
      M. 2. La nation, de qui feule émanent tous lek /mvoirs,... M. 2. La nation, de qui feule émanent tous lek /mvoirs, ne peut les exercer que par délégation.
      Speaker: Roederer
      ...latif j ce n'est qu'un droit d'appel la nation d'un acjte du Corps législatif qjue,maj... ... de principe. Le droit de fonctions n'est nullement une portion du pouvoir législatif j ce n'est qu'un droit d'appel la nation d'un acjte du Corps législatif qjue,majg.ré lë refus de la saneftop, le décret deyient loi après deux législatures pers...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 324
      Speaker: Roederer
      ...ces détails par des représentants de la nation (Murmures). J'ai toujours cru que, comm... ...istribuer la totalité des revenus publics, serait au moins surveillée dans tous ces détails par des représentants de la nation (Murmures). J'ai toujours cru que, comme la justice devait être préservée, par la Constitution, de magistratures vénale...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 325
      Speaker: Roederer
      « Art. 2. La nation ne peut exercer par elle-même sa souver... « Art. 2. La nation ne peut exercer par elle-même sa souveraineté. Elle institue pour cet effet des pouvoirs représentatifs et des pouvoirs...
      ... faire nommer le roi représentant de la nation. Je ne sais par lequel l'Assemblée nati...
      ...sanction ; 3° parce qu'il représente la nation dans ses rapports avec les nations étrangères.
      Plusieurs motifs différents ont été exposés pour faire nommer le roi représentant de la nation. Je ne sais par lequel l'Assemblée nationale s'est décidée ; je ne sais pas non plus si les membres de la majorité se s...
      ...ationale ; 2° parce qu'il représente le peuple français en exerçant le droit de sanction ; 3° parce qu'il représente la nation dans ses rapports avec les nations étrangères.
      ... proposition : que le roi représente la nation dans ses rapports extérieurs. Cette pro... Je passe à la troisième proposition : que le roi représente la nation dans ses rapports extérieurs. Cette proposition est celle qui me paraît avoir fait le plus de fortune dans l'Assemblée;...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 326
      Speaker: Robespierre
      ...e, et (que les comités ne laissent à la nation aucun moyen constitutionnel d'exprimer ... que la délégation proposée par les comitésest une délégation perpétuelle, et (que les comités ne laissent à la nation aucun moyen constitutionnel d'exprimer une seule fois sa volonté sur ce que ses mandataires et ses délégués auront fait...
      Speaker: Robespierre
      ...en n'est plus contraire aux droits delà nation que l'article 3, qui concerne le pouvoi...
      ... sens que Rousseau a dit que lorsqu'une nation déléguait ses pouvoirs à ses représentants, cette nation n'était plus libre, et qu'elle n'exista...
      J'observe en particulier que rien n'est plus contraire aux droits delà nation que l'article 3, qui concerne le pouvoir législatif. Il y est dit : « Le pouvoir législatif est délégué à Une Assemblée...
      ...nté générale, qui est la source de tous les pouvoirs délégués ; et c'est dans ce sens que Rousseau a dit que lorsqu'une nation déléguait ses pouvoirs à ses représentants, cette nation n'était plus libre, et qu'elle n'existait plus.
      Speaker: Robespierre
      ...rande que celle des représentants de la nation, puisque sa volonté peut seule paralyse... ...r législatif, et j'observe qu'il a dans le pouvoir législatif uni-portion plus grande que celle des représentants de la nation, puisque sa volonté peut seule paralyser, pendant 4 ans, la volonté de deux législatures.
      Speaker: Robespierre
      ...e le roi n'est pas le représentant delà nation, et que l'idée de représentant suppose ...
      ...erce une fonction publique au nom de la nation, si le titre de représentant a quelque ...
      M. Rœderer nous a dit une vérité qui n'a pas même besoin de preuves; c'est que le roi n'est pas le représentant delà nation, et que l'idée de représentant suppose nécessairement un chuix par le peuple; et vous avez déclaré la couronne hérédita...
      ... à tous les fonctionnaires publics. Si l'on entend par représentant celui qui exerce une fonction publique au nom de la nation, si le titre de représentant a quelque chose de relatif à la nomination du peuple, certes le roi n'a pas ce caractère, ...
      ...st une, indivisible, et appartient à la nation; aucune section du peuple né peut s'en ...
      ... inaliénable. Il est dit ensuite que la nation ne peut exercer ses pouvoirs que par dé...
      ...pres intentions vous décréteriez que la nation a aliéné sa souveraineté ; remarquez bi...
      ...d'agir ; mais il est représentant de la nation dans ses relations extérieures, parce q...
      ...urait pas le droit de négocier avec les nations étrangères, et qu'il serait simplement ...
      ...oir, mais la faculté de faire ce que la nation à voulu, et veut en vertu de la Constitution même, C'est-à-dire la guerre quand la nàtion a résolu de la déclarer, et ensuite la ...
      Je commence par le premier article du projet: « La souveraineté est une, indivisible, et appartient à la nation; aucune section du peuple né peut s'en attribuer l'exercice. J'ajoute que la souveraineté est inaliénable. Il est dit ensuite que la nation ne peut exercer ses pouvoirs que par délégation. Les pouvoirs doivent être bien distingués des fonctions ; Les pouvoirs...
      ...elles et constitutives de la souveraineté, et alors remarquez que contre vos propres intentions vous décréteriez que la nation a aliéné sa souveraineté ; remarquez bien surtout on l'a mise en avant. Le représentant, a-t-on dit, est celui qui est ...
      ...t simple délégué, parce que, dans 1 exercice de ce pouvoir, il n'est chargé que d'agir ; mais il est représentant de la nation dans ses relations extérieures, parce que là il est chargé de vouloir. Je réponds à cette doctrine, que rien n'est plus...
      ... roi était électif, ne diriez-voùs pas qu'il eât représentant, quand même il n'aurait pas le droit de négocier avec les nations étrangères, et qu'il serait simplement pouvoir exécutif ou actif, chargé ae faire ét noù de vouloir "i fin portant dans...
      ...né au roi, relativement aux puissances étrangères, n'est pas une faculté dé vouloir, mais la faculté de faire ce que la nation à voulu, et veut en vertu de la Constitution même, C'est-à-dire la guerre quand la nàtion a résolu de la déclarer, et ensuite la fairè quand il y a guerre ; et la paix encore quand il y à menace de guerre ; et...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 327
      Speaker: Robespierre
      ...titre de représentant héréditaire de la nation? Voilà, Messieurs, une partie des attei... ...e immédiate de cettë idée de représentant ; pourquoi veut-on investir le roi du titre de représentant héréditaire de la nation? Voilà, Messieurs, une partie des atteintes que porte à la Constitution la rédaction dés comités.
      Speaker: Robespierre
      ...de prétendre, comme on l'a fait, que la nation soit obligée de déléguer toutes les aut... ...cerne partiellement, un acte de la souveraineté ? (Murmures.) Il est impossible de prétendre, comme on l'a fait, que la nation soit obligée de déléguer toutes les autorités, toutes les fonctions publiques ; qu'elles n'ontaucune manière d'en reten...
      Speaker: Robespierre
      ...te manière ; on ne peut pas dire que la nation ne peut exercer ses pouvoirs que par dé...
      ... pas dire qu'il existe un droit dont la nation ne peut pas user si elle le veut.
      ...e, dans le système de la Constitution, on ne peut point rédiger l'article de cette manière ; on ne peut pas dire que la nation ne peut exercer ses pouvoirs que par délégation; on ne peut point dire qu'il y eut un droit que lana-tion n'ait pas : on peut bien régler qu'elle n'en usera point; mais on ne peut pas dire qu'il existe un droit dont la nation ne peut pas user si elle le veut.
      Speaker: Robespierre
      ...résulte de l'article des comités que la nation déléguerait ses pouvoirs, le pouvoir so... ...iens àu principe de toutes les observations que je viens de faire. Je dis qu'il résulte de l'article des comités que la nation déléguerait ses pouvoirs, le pouvoir souverain qui est unique et indivisible, en déléguant à perpétuité chaque partie d...
      Speaker: Robespierre
      ...ais point du tout le représentant de la nation ; je demande qu'il soit exprimé d'une m... ... roi soit appelé le premier fonctionnaire public, lé chef du pouvoir executif, mais point du tout le représentant de la nation ; je demande qu'il soit exprimé d'une manière bien claire que le droit de faire les actes de la liquidation appartient ...
      Speaker: Thouret
      ...est une indivisible, et appartient à la nation; aucune section du peuple ne peut s'en ... « La souveraineté est une indivisible, et appartient à la nation; aucune section du peuple ne peut s'en attribuer l'exercice. »
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...aison de parler de la souveraineté delà nation, parceque c'est de bette souveraineté q...
      ...ouvez pas vous dissimuler que jamais la nation ne t>eut aliéner sa souveraineté, en Ce...
      ... articles, des pouvoirs constitués, et à la tête des pouvoirs constitués, on a raison de parler de la souveraineté delà nation, parceque c'est de bette souveraineté que tous les pouvoirs émanent. Mais vous ne pouvez pas vous dissimuler que jamais la nation ne t>eut aliéner sa souveraineté, en Ce qu'elle conserve toujours le droit de censurer les pouvoirs constitués, qu'elle...
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...nait aussi que la souveraineté fût à la nation, parce que cette vérité était si éviden...
      ...s être contestée. Mais il disait que la nation pouvait et devait pour l'utilité généra...
      ...eu de mots qui vous a été dit dernièrement à la tribune par M. Malouet. Il convenait aussi que la souveraineté fût à la nation, parce que cette vérité était si évidente qu'elle ne pouvait pas être contestée. Mais il disait que la nation pouvait et devait pour l'utilité générale déléguer sà souveraineté, et que lors* qu'une fois elle avait délégué ses pou...
      Speaker: Thouret
      ...raineté, le préopinant entendait que la nation ne pouvait pas déléguer ses pouvoirs. ...user. L'Assemblée vient d'éntendre que par i'idéé de Tlnaliénabilité de la souveraineté, le préopinant entendait que la nation ne pouvait pas déléguer ses pouvoirs.

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 328
      Speaker: Robespierre
      ... (Murmures.) J'ai dit simplement que la nation ne pouvait pas déléguer ses pouvoirs à ... Je n'ai point dit cela. (Murmures.) J'ai dit simplement que la nation ne pouvait pas déléguer ses pouvoirs à perpétuité dans le sens du comité, ce qui est une aliénation.
      Speaker: Thouret
      rapporteur. La nation ne délègue pas des pouvoirs à perpétuit...
      ...st soumise à ce pouvoir souverain de la nation qu'elle a dans tous les temps et qu'ell...
      ...eu sans souffrir d'atteinte tant Sue la nation veut entretenir cette Constitution. est...
      rapporteur. La nation ne délègue pas des pouvoirs à perpétuité et n'en peut jamais déléguer à perpétuité, car la Constitution elle-même est soumise à ce pouvoir souverain de la nation qu'elle a dans tous les temps et qu'elle doit avoir de changer la Constitution qu'elle a adoptée à une époque. Ainsi qu...
      ...contient ne sont pas irrévocables. Ce sont des dispositions faites pour avoir lieu sans souffrir d'atteinte tant Sue la nation veut entretenir cette Constitution. est donc inutile de stipuler l'inaliénabilité en ce sens et pour cela.
      Speaker: Thouret
      ...t direct du mol, il signifierait que la nation ne peut pas faire une disposition ou un...
      ...le mot de souveraineté appartenant à la nation est contenue l'idée de l'inaliénabilité...
      Maintenant, en reprenant le sens vrai, naturel et direct du mol, il signifierait que la nation ne peut pas faire une disposition ou une convention avec qui que ce soit pour retenir, vendre, céder, perdre sa souvera...
      ...y mettrons pas d'opposition. Mais cela me paraît complètement inutile, car dans le mot de souveraineté appartenant à la nation est contenue l'idée de l'inaliénabilité de la souveraineté. Par cela même, par sa nature, elle est inaliénable. Or, si ...
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...rs, il est évident (ju'en Angleterre la nation a aliéné sa souveraineté, et la nation anglaise.... (Murmures et interruptions... ...soutient le parlement et avec lui de très bons écrivains anglais. Alors, Messieurs, il est évident (ju'en Angleterre la nation a aliéné sa souveraineté, et la nation anglaise.... (Murmures et interruptions.)
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ....)... Je dis, par le fait, parce qu'une nation qui n'a pas de moyens légaux d'agir sou...
      ...siècles entiers s'écoulent avant qu'une nation se porte à une insurrection pour recouvrer ses droits. Or, il est constant qu'une nation, par le fait, perd sa souveraineté tout...
      ...eté, mais cependant, par le fait, celle-ci se trouve aliénée. (Nouveaux murmures.)... Je dis, par le fait, parce qu'une nation qui n'a pas de moyens légaux d'agir souverainement perd réellement l'exercice de sa souveraineté et ne peut la recouvrer que par une insurrection qui n'est qu'un phénomène : des siècles entiers s'écoulent avant qu'une nation se porte à une insurrection pour recouvrer ses droits. Or, il est constant qu'une nation, par le fait, perd sa souveraineté toutes les fois qu'elle n'a pas de moyens sûrs pour la conserver. Et, quoique l'on d...
      Speaker: Thouret
      ...rait donc supposer un acte formel de la nation qui aliénât la souveraineté, ce qui est... ...dans la Constitution actuelle qu'on doit trouver aucun motif de crainte; il faudrait donc supposer un acte formel de la nation qui aliénât la souveraineté, ce qui est impossible à supposer. L'usurpation ne pourrait s'introduire que par l'abus des...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 329
      Speaker: Thouret
      ...ble, imprescriptible et appartient à la nation; iiucune section du peuple ne peut s'en... « La souveraineté est une, indivisible, inaliénable, imprescriptible et appartient à la nation; iiucune section du peuple ne peut s'en attribuer l'exercice.
      Speaker: Thouret
      . « La nation de qui seule émanent tous les pouvoirs ... . « La nation de qui seule émanent tous les pouvoirs ne peut les exercer que par délégation. »
      Speaker: Thouret
      ...le de représentant dans le droit que la nation lui confère de traiter avec les puissan... Le roi a encore un caractère indiscutable de représentant dans le droit que la nation lui confère de traiter avec les puissances étrangères des intérêts et des affaires de l'Etat, car ce n'est pas encore c...
      Speaker: Thouret
      ... parce qu'il est le seul individu de la nation qui, au dedans comme au dehors, représe... ...nationale; et c'est sous ce rapport que la dépense dé la liste civile est faite, parce qu'il est le seul individu de la nation qui, au dedans comme au dehors, représente la dignité nationale.
      Speaker: Thouret
      ...ux fonctions dont ont est revêtu par la nation. Ainsi quand on ne distinguerait pas le...
      ...tion le caractère de représentant de la nation.
      Suivant M. Rœderer, l'essence de la représentation est spécialement attachée aux fonctions dont ont est revêtu par la nation. Ainsi quand on ne distinguerait pas les fonctions étrangères au pouvoir exécutif des fonctions du pouvoir exécutif, mê...
      ...ui concerne le pouvoir exécutif, n'en pourrait pas moins recevoir de la Constitution le caractère de représentant de la nation.
      Speaker: Thouret
      ...dispensablement les représentants de la nation , et cependant par où soutenir que nous... indispensablement les représentants de la nation , et cependant par où soutenir que nous ne soyons pas fonctionnaires publics, et que les fonctions que nous remplissons...
      Speaker: Thouret
      ..., d'un plus grand respect, celui que la nation a rendu dépositaire de ses plus grands ... ...mités ont pensé qu'il était plus conforme d'environner d'une plus grande dignité, d'un plus grand respect, celui que la nation a rendu dépositaire de ses plus grands intérêts et dépositaire exclusif de son pouvoir.
      Speaker: Thouret
      ...parce qu'il sera dit représentant de la nation qu'il aura les moyens de se mettre hors...
      ...Constitution sans être plus fort que la nation, il ne fait rien contre elle, il ne fai...
      ...plus fort que la Constitution et que la nation, alors les dispositions qui sont dan ? ...
      ...se qu'on pourrait concevoir la crainte qu'il envahit les pouvoirs. Ce n'est pas parce qu'il sera dit représentant de la nation qu'il aura les moyens de se mettre hors de la Constitution, de vaincre la Constitution ; s'il se met hors de la Constitution sans être plus fort que la nation, il ne fait rien contre elle, il ne fait rien que contre lui; mais s'il acquiert des moyens assez forts pour être hors de la Constitution, s'il est plus fort que la Constitution et que la nation, alors les dispositions qui sont dan ? la Constitution, deviennent absolument inutiles. (Murmures et applaudissements.)

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 330
      Speaker: Thouret
      ...le qui, étant regardée comme utile à la nation qui l'adopte, doit être admifeé de là manière là plus propre à être utile à la nation. Ainsi un roi qualifié fonctionnaire pu... l'ordre commun ; c'est une composition artificielle qui, étant regardée comme utile à la nation qui l'adopte, doit être admifeé de là manière là plus propre à être utile à la nation. Ainsi un roi qualifié fonctionnaire public, mais fonctionnaire public hérëdiiairë, dans une Cbns-titution quin'adcbet ...
      Speaker: Rewbell
      ... l'initiative dans les tràités aVec les nations étrangères. ...ment ce n est pas comme revêtu du pouvoir judiciaire que le roi a la sanction et l'initiative dans les tràités aVec les nations étrangères.
      Speaker: Rewbell
      ...te initiative dans les traités avec les nations étrangères : en vertu de quel pouvoir p... ...e VoUs dirë què ce n'est pas èn vertu dû pouvoir exécutif qu'il a le veto et cette initiative dans les traités avec les nations étrangères : en vertu de quel pouvoir peut-il donc l'avoir ? Si c'était en vertu du pouvoir législatif, le roi serait e...
      Speaker: D'André
      ...savoir si le roi est représentant de la nation ; ...e parle en ce moment que de l'article soUmiS à votre délibération. 11 s'agit de savoir si le roi est représentant de la nation ;
      Speaker: D'André
      ...est censé lui dire : « la volonté de la nation n'est pas telle, vous devez émettre le voeu de la nation ; je prétends que vous ne l'avez pas ém... ...je dis : Le Corps législatif a fait une loi, le roi oppose son veto parce qu'il est censé lui dire : « la volonté de la nation n'est pas telle, vous devez émettre le voeu de la nation ; je prétends que vous ne l'avez pas émis. »
      Speaker: D'André
      ...n I non 1 C'est Une stipulation pour la nation 1 Voix diverses : Non I non 1 C'est Une stipulation pour la nation 1
      Speaker: D'André
      ...terrompt, c'est une stipulation pour là nation. Or, on tië stipule pas sans représente...
      ...ésente ; donc celui qui stipule poUr la nation représente la nation.
      Comme le dit très bien un de mes ëollègUes qui m'interrompt, c'est une stipulation pour là nation. Or, on tië stipule pas sans représenter ; quand on stipule on représente ; donc celui qui stipule poUr la nation représente la nation.
      Speaker: D'André
      ...us lequel le roi représente en effet la nation : ce sont les transactions av c les pui...
      ...la part du M des Français, au nom de la nation. » (Murmures.)
      îl est Un autre point dë vue sous lequel le roi représente en effet la nation : ce sont les transactions av c les puissances étrangères. 11 est évident qu'il traite, lui, avec les puissances étrang...
      ...claration de guerre, vous avez dit qu'elle serait faite de cette manière : « De la part du M des Français, au nom de la nation. » (Murmures.)
      Speaker: D'André
      ...dat I Je ne sais si parler au nom de la nation est s'acquitter d'un mandat, mais si c'...
      ... Rœderer, le roi est représentant de la nation sous deux points de vue : on ne peut do...
      On appelle cela un mandat I Je ne sais si parler au nom de la nation est s'acquitter d'un mandat, mais si c'est un mandat cela prouve encore en faveur de ce que je dis. Ainsi donc, de l'aveu de M. Rœderer, le roi est représentant de la nation sous deux points de vue : on ne peut doi^c pas se refuser à dire dans la Constitution qu'il est représentant; et, ces p...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 331
      Speaker: Barnave
      ...onnaître le roi pour représentant de la nation c'était aliéner la souveraineté nationa... ... question, parce qu'il est évident que M. Rœderer l'a déplacée en disant que reconnaître le roi pour représentant de la nation c'était aliéner la souveraineté nationale. 11 est nécessaire, pour délibérer avec connaissance de cause sur cette quest...
      Speaker: Barnave
      ...titutionnelle consiste à représenter la nation; or, dans l'ordre et dans les limites d...
      ...gé dans certains cas de vouloir pour la nation, tandis que le simple fonctionnaire pub...
      ...t déléguée au roi concurremment avec le Corps législatif. La représentation constitutionnelle consiste à représenter la nation; or, dans l'ordre et dans les limites des fonctions constitutionnelles, ce qui distingue le représentant de celui qUi n'est que simple fonctionnaire public, c'est qu'il est chargé dans certains cas de vouloir pour la nation, tandis que le simple fonctionnaire public n'est jamais chargé que d'agir pour elle. (Applaudissements.)
      Speaker: Barnave
      ...ps législatif est le représentant de la nation parce qu'il veut pour elle : 1° en fais...
      ... est représentant constitutionnel de la nation : 1° en ce qu'il consent et veut pour e...
      ...ension ; 2° en ce qu'il stipule pour la nation, en ce qu'il prépaie et fait en son nom les traités avec les nations étrangères, qui sont de véritables acte...
      Le Corps législatif est le représentant de la nation parce qu'il veut pour elle : 1° en faisant ses lois ; 2" en ratifiant les traités avec ies puissances étrangères lorsqu'ilsont étécommencés et convenus par le roi ; le roi est représentant constitutionnel de la nation : 1° en ce qu'il consent et veut pour elle que les nouvelles lois du Corps législatif soient immédiatement exécutées ou qu'elles soient sujettes à une suspension ; 2° en ce qu'il stipule pour la nation, en ce qu'il prépaie et fait en son nom les traités avec les nations étrangères, qui sont de véritables actes de volonté, qui sont ae véritables lois, qui lient ré-
      Speaker: Barnave
      ciproquement une autre nation avec nous, tandis que les lois intérieu... ciproquement une autre nation avec nous, tandis que les lois intérieures, les lois qui nous sont propres, émanent du Corps législatif.
      Speaker: Barnave
      ...ment.s). Mais il est nécessaire pour la nation que celui qui vent pour elle soit invio... ...able, attendu que toutes ses actions nécessitent la responsal)ilité {Applaudiseement.s). Mais il est nécessaire pour la nation que celui qui vent pour elle soit inviolable; car sans cela sa volonté cesserait d'être libre ; les ihtérêts et la libe...
      Speaker: Barnave
      ...uant. Ainsi donc ou le roi veut pour la nation dans l'ordre de ses fonctions constitut... ...és lors, par la nature des choses, le Corps législatif deviendrait corps constituant. Ainsi donc ou le roi veut pour la nation dans l'ordre de ses fonctions constitutionnelles, où il cesse d'être roi, et la forme de gouvernement est changée. Que ...
      Speaker: Thouret
      ...ble, imprescriptible et appartient à la nation ; aucune section du peuple, aucun indiv... « La souveraineté est une, indivisible-, inaliénable, imprescriptible et appartient à la nation ; aucune section du peuple, aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.
      Speaker: Thouret
      »« La nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs... »« La nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs, né peut les exercer que par délégation. » (Adopté.)

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 333
      Speaker: Camus
      ...us avez dit que les représentants de la nation se réuniraient le premier lundi du mois... ...semble qu'il faut supprimer les dernières lignes de l'article; et de même que vous avez dit que les représentants de la nation se réuniraient le premier lundi du mois, au lieu des séances de la dernière Assemblée législative, de même aussi je vou...
    • Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      - search term matches: (29)

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 397
      Speaker: Gramont
      ...on de nos reprises considérables sur la nation; enfin, les propriétés de la commune no... ...quitable que vous y avez substitué. Nous espérions pouvoir attendre la liquidation de nos reprises considérables sur la nation; enfin, les propriétés de la commune nous laissaient, comme nous le sommes encore, sans inquiétude sur le sort de ses n...
      Speaker: Goudard
      ... Le zl juin dernier, vous montrâtes aux nations étonnées la grandeur de votre courage e... « Le zl juin dernier, vous montrâtes aux nations étonnées la grandeur de votre courage et la majesté de vos vertus civiques ; vous ajou-

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 399
      Speaker: Thouret
      ... là. Quand après un long despotisme une nation s'éveille et se reconstitue, son princi... ...dans une Constitution ce qui peut être bon en Révolution, mais qui n'est bon que là. Quand après un long despotisme une nation s'éveille et se reconstitue, son principal ennemi dans cette situation est alors le pouvoir exécutif, parce que c'est l...
      Speaker: Thouret
      ...écutif n'est pas aussi le pouvoir de la nation émanant d'elle comme le pouvoir législatif? Est-ce qu'il n'importe pas à la nation qu'il soit exercé dans les bornes qui l... Est-ce que le pouvoir exécutif n'est pas aussi le pouvoir de la nation émanant d'elle comme le pouvoir législatif? Est-ce qu'il n'importe pas à la nation qu'il soit exercé dans les bornes qui lui sont posées, avec toute l'énergie dont il est susceptible, et avec toute la f...

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 402
      Speaker: Duport
      ...sti tuer les pouvoirs de manière que la nation ,soit divisée eu 2 classes, difïê-rente... Je dis qu'il ésl du plus grand intérêt de ne pas consti tuer les pouvoirs de manière que la nation ,soit divisée eu 2 classes, difïê-rentesj ceux qui appartiennent au pouvoir exécutif et ceux qui appartiennent au pouvo...
      Speaker: Duport
      ...t se rallient à lu cause générale de la nation ,et:au Corps législatif ; il y a même d... ...s. Vous désirezque Tannée soit populaire; vo.us désirez que les officiers surtout se rallient à lu cause générale de la nation ,et:au Corps législatif ; il y a même des pays où l'on exige des officiers une propriété; vous ne l'avez pas voulu, mai...
      Speaker: Duport
      ...ez sans doute qué tous les agents de la nation que vous employez au dehors pour vos né...
      ...tte Assemblée qui n'ait regretté que la nation soit représentée au dehors par des homm...
      Ensuite vous ayez désiré et vous désirez sans doute qué tous les agents de la nation que vous employez au dehors pour vos négociations soient populaires, et certes il n'y a pas un membre de cette Assemblée qui n'ait regretté que la nation soit représentée au dehors par des hommes qui piiit.un intérêt opposé à ceux qu'ils représentent : lie bien, vous prene...

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 406
      Speaker: Guillaume
      La liberté de la nation dépend de la liberté des opinions. La liberté de la nation dépend de la liberté des opinions.
      Speaker: Guillaume
      ...tait du courage d'un représentant de la nation, de relever des faits importants. Je vo... ...intentions de qui que ce soit ; mais j'ai cru qu'il était de ia liberté, qu'il était du courage d'un représentant de la nation, de relever des faits importants. Je vous ai donc dit que l'agitation qui régnait dans cette Assemblée, depuis le comme...

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 407
      Speaker: Guillaume
      ... ministres ont perdu la confiance de lâ nation. (Applaudissements et murmurés.)1 ...ue le Corps législatif pourra dire au rbL quand il le croira convenable, que ses ministres ont perdu la confiance de lâ nation. (Applaudissements et murmurés.)1

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 408
      Speaker: Barnave
      ...t et solidement ; si vous voulez que la nation, après vous avoir dû l'espérance de la ...
      ...achine sociale ; et pour conserver à la nation l'inappréciable bienfait de la liberté ...
      ... Constitution ne soit pas changée, si vous voulez qu'elle s'exécute véritablement et solidement ; si vous voulez que la nation, après vous avoir dû l'espérance de la liberté, car ce n'est encore que de l'espérance (Quelques murmures), vous en doi...
      ...n, le degré de force, d'aciion, d'ensemble, qui est nécessaire pour mouvoir la machine sociale ; et pour conserver à la nation l'inappréciable bienfait de la liberté que vous lui avez donnée.

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 409
      Speaker: Démeunier
      ...'un département particulier, mais de la nation entière; et la liberté de leurs opinion... « Les représentants nommés dans les départements, ne seront pas représentants d'un département particulier, mais de la nation entière; et la liberté de leurs opinions ne pourra être gênée par aucun mandat, soit des assemblées primaires, soit des...
      Speaker: Démeunier
      ...résentants d'un département, mais de la nation entière; il ne pourra leur être donné a... « Les représentants nommés dans les départements ne seront pas représentants d'un département, mais de la nation entière; il ne pourra leur être donné aucun mandat. » (Adopté.)

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 411
      Speaker: Démennier
      ...tteinte, et d'être en tout fidèles à la nation, à la loi et au roi. (Adopté.) ...en proposer ni consentir, dans le cours de la législature, qui puisse y porter atteinte, et d'être en tout fidèles à la nation, à la loi et au roi. (Adopté.)
      Speaker: Démennier
      « Les représentants de la nation sont inviolables : ils ne pourront être... « Les représentants de la nation sont inviolables : ils ne pourront être recherchés, accusés ni jugés, en aucun temps, pour ce qu'ils auront dit, écrit ...
    • Séance du dimanche 14 août 1791

      - search term matches: (9)

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 426
      Speaker: Le Président
      ... reconnaissance ; ils garantissent à la nation la conservation de sa -liberté; ils ass... ...cès de la chose publique. Votre dévouement et votre hommage sont accueillis avec reconnaissance ; ils garantissent à la nation la conservation de sa -liberté; ils assurent le triomphe de la loi. En effet, pourrait-on conserver encore quelque inqu...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 430
      Speaker: Thouret
      ...es fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence au Corps législatif, le se... « Le régent ne peut commencer l'exercice de ses fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence au Corps législatif, le serment d'employer tout le pouvoir délégué au foi. et dont l'exercice lui est conf...
      Speaker: Thouret
      ...serment les mots : « d'être fidèle à la nation et à la loi, » Nous vous proposons égal... ...endement admis hier pour ce dernier ; pour cela, H faut ajouter à la formule du serment les mots : « d'être fidèle à la nation et à la loi, » Nous vous proposons également de dire ? u et au roi. » 1Assentiment.)
      Speaker: Thouret
      ...es fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence du Corps législatif, le serment tfélre fidèle à la nation. à la loi et au roi, d'employer tout le... « Le régent ne peut commencer l'exercice de ses fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence du Corps législatif, le serment tfélre fidèle à la nation. à la loi et au roi, d'employer tout le pouvoir délégué au roi, et dont l'exercice lui est confié pendant la minorité d...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 432
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ... comme le disait M. dé Mirabeau, qu'une nation peut, pour son utilité, faire d'uoe seu... ...a race destinée à occuper perpétuellement le trône, à cette espèce de sacrifice, comme le disait M. dé Mirabeau, qu'une nation peut, pour son utilité, faire d'uoe seule race; et je ne m'étonne pas qu'un membre de la famille royale se soit, au sei...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 434
      Speaker: De Saint-Martin
      ...ministres ont peï'du la confiance de la nation. ...6 ' âvPH 179r, ui porte tiùè le Corps législatif pourra déclarer àù roi que ses ministres ont peï'du la confiance de la nation.

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 436
      Speaker: Martineau
      ...e vous prie de considérer que, pour une nation qui a renoncé à faire des conquêtes, la...
      ... mettre fin à la guerre, sans grever la nation d'aucune condition humiliante. (Murmure...
      J'en demande le renvoi au comité. L'article est très intéressant et je vous prie de considérer que, pour une nation qui a renoncé à faire des conquêtes, la paix est toujours pour elle la position la meilleure, et le roi pourrait mettre fin à la guerre, sans grever la nation d'aucune condition humiliante. (Murmures.)i Quand le roi trouvera cette occasion, il doit être'le maître..... (Aux voix...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 438
      ...mbre. Certainement aucun dè ceux que la nation croit d'un parti n'a là confiance des p... ...daleux débats dé quelques individus pour l'expression des sentiments du grand nombre. Certainement aucun dè ceux que la nation croit d'un parti n'a là confiance des personnes qui affectionnent ce qu'elles -croient je parti contraire, pas plus que...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 439
      ...e èjuelqUëè Services actuels; ainsi, la nation perdrait sans retour des hommes qui, ,g... ...ouveraient écrasés par la fnalvëillahcë de ceux qui auraient l'avantage de rendre èjuelqUëè Services actuels; ainsi, la nation perdrait sans retour des hommes qui, ,ga-rantis davantage des attaques de la cupidité, abraiëtit pu à la suite servir u...
      ...uB particulièrement la coritiance de la nation; ett les pkçânt ... es gëhërëUii auteurs dé la Rëtro I titlën | de désigner ceux qui auraient le pluB particulièrement la coritiance de la nation; ett les pkçânt
    • Séance du mardi 20 août 1791, au matin

      - search term matches: (9)

      Séance du mardi 20 août 1791, au matin

      page 578
      Speaker: Rewbell
      ...re, est le remboursement à faire par la nation, comme chargée de biens dont la nation vient de s'emparer. Nous avons, par exe... ...aire parles seigneurs, d'objets que les seigneurs ne devaient pas toucher; l'autre, est le remboursement à faire par la nation, comme chargée de biens dont la nation vient de s'emparer. Nous avons, par exemple, lesbiensdel'évâchéde Strasbourg, dont nousnous sommes emparés, et l'évêché...

      Séance du mardi 20 août 1791, au matin

      page 579
      Speaker: Chassey
      ...que I on dise s'ils seront payés par la nation ou par ceux qui ont reçu leurs finances... ...soient formellement exceptés de l'ajo-jrneraent, qu'on statue sur leur sort, et que I on dise s'ils seront payés par la nation ou par ceux qui ont reçu leurs finances. (Murmures.)

      Séance du mardi 20 août 1791, au matin

      page 580
      Speaker: Pison du Galand
      ...ent devenir ainsi entre les mains de la nation un objet important de revenu public, un...
      ...tretien de notre marine indépendant des nations étrangères.
      ...porteront à 30 millions, Les forêts ci-devant domaniales ou ecclésiastiques doivent devenir ainsi entre les mains de la nation un objet important de revenu public, une ressource pour la marine infiniment précieuse, et qui aura l'avantage politique de rendre l'entretien de notre marine indépendant des nations étrangères.
      Speaker: Pison du Galand
      ... de chaque département avec celui de la nation, soit en examinant les projets d'amélio... ...aume, l'exécution des lois forestières,que pour combiner les intérêts respectifs de chaque département avec celui de la nation, soit en examinant les projets d'amélioration et en en soumettant les résultats au Corps législatif, 'soit en faisant c...

      Séance du mardi 20 août 1791, au matin

      page 581
      Speaker: Pison du Galand
      ...t danger ou autrement, indivis entre la nation et les communautés, y seront pareilleme... « Art. 3; Les bois possédés en gruerie, grairie, segrairie, tiers et danger ou autrement, indivis entre la nation et les communautés, y seront pareillement soumis.

      Séance du mardi 20 août 1791, au matin

      page 587
      Speaker: Pison du Galand
      ... 'des bois possédés par indivis avec la nation. Du régime 'des bois possédés par indivis avec la nation.

      Séance du mardi 20 août 1791, au matin

      page 589
      Speaker: Pison du Galand
      ...t danger ou autrement, indivis entre la nation et des communautés, y seront pareilleme... « Les bois possédés en gruerie, grairie, se-grairie, tiers et danger ou autrement, indivis entre la nation et des communautés, y seront pareillement soumis. »
      Speaker: Seurrat de La Boullaye
      ...e, tiers et danger, ou indivis entre la nation et des communautés ou.des particulièrs,... « Les bois possédés en gruerie, grairie, se-grairie, tiers et danger, ou indivis entre la nation et des communautés ou.des particulièrs, y seront pareillement soumis. » (Adopté.)
    • Séance du lundi 22 août 1791

      - search term matches: (7)

      Séance du lundi 22 août 1791

      page 623
      Speaker: Prugnon
      ... du 31 juillet dernier, au profit de la nation, la cour et église des pénitents du cou... ...is des administrés, et moyennant le prix fixé d'après les dispositions du décret du 31 juillet dernier, au profit de la nation, la cour et église des pénitents du couvent de Saint-François, avec trois petits bâtiments voûtés, dont deux ouvrent da...
      Speaker: Prugnon
      ...ns préjudice toutefois des droits de la nation sur les biens appartenant aux frères pé... « L'Assemblée nationale, ouï le rapport de son comité d'emplacement, et sans préjudice toutefois des droits de la nation sur les biens appartenant aux frères pénitents deBourgoin, approuve l'échange de la chapelle et bâtiments desdits frère...
      Speaker: Prugnon
      ... du 31 juillet dernier,-au profit de la nation, ladite chapelle et bâtiments ci-devant... ...is des administrés, et moyennant le prix fixé d'après les dispositions du décret du 31 juillet dernier,-au profit de la nation, ladite chapelle et bâtiments ci-devant auxdits frères pénitents de Bourgoin, pour y établir le tribunal de justice dud...

      Séance du lundi 22 août 1791

      page 624
      Speaker: Le Président
      ...ces que la partie du Nord a rendus à la nation; l'aveu authentique que l'Assemblée nat... « Le souvenir des importants services que la partie du Nord a rendus à la nation; l'aveu authentique que l'Assemblée nationale en a fait, les éloges et les remerciements qui ont accompagné cet aveu, t...
      Speaker: Lavie
      ...iniment criminel s'il n'avait averti la nation qu'il y avait une insurrection de toute... ...us écrit est un homme connu par son patriotisme, et je soutiens qu'il serait infiniment criminel s'il n'avait averti la nation qu'il y avait une insurrection de toutes les troupes de ce pays-là ; par conséquent, Monsieur, je veus prie de mettre s...

      Séance du lundi 22 août 1791

      page 629
      Speaker: Guillaume
      ...ssieurs, qu'en matière de crime de lèse-nation et de responsabilité des ministres, le ...
      ...sation, soiten matière de crime de lèse-nation, soit en matière de responsabilité des ...
      J'ai demandé la parole pour proposer une légère addition. Vous savez, Messieurs, qu'en matière de crime de lèse-nation et de responsabilité des ministres, le Corps législatif fait fonctions de juré; vous savez encore que le décret du Corp...
      ...rrêté, soit compris le décret du Corps législatif, portant qu'il y a lieu à accusation, soiten matière de crime de lèse-nation, soit en matière de responsabilité des ministres.

      Séance du lundi 22 août 1791

      page 631
      Speaker: Thouret
      ...en est l'auteur; il faut que ce soit Ja nationr il faut qiie ce èpit le peuple, intéres... ...t les maîtres de prononcer et sur le fait du délit, et sur lp fait de celui qui en est l'auteur; il faut que ce soit Ja nationr il faut qiie ce èpit le peuple, intéressé à conserver la liberté de la presse; il faut que ce soip'qt des jurés, qui so...
    • Séance du jeudi 25 août 1791

      - search term matches: (34)

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 705
      Speaker: Le Président
      ...vêtu du caractère de représentant de la nation, j'ai dû m'oublier moi-même, et j'ai fa... ...a chargé de me transmettre. Depuis qUe* par les suffrages du peuple, j'ai été revêtu du caractère de représentant de la nation, j'ai dû m'oublier moi-même, et j'ai fait à ma patrie ie Sacrifice de toute mon existence. L'Assemblée nationale vient ...

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 709
      Speaker: Démeunier
      ... rétrograder le corps constituant de la nation, je conçois ce calcul de l'amour-propre... ...membres émigrés de la famille du roi, cherchent à se donner le triomphe de faire rétrograder le corps constituant de la nation, je conçois ce calcul de l'amour-propre et des préjugés; mais que vous vous prêtiez à de si honteuses compositions en f...
      Speaker: Démeunier
      ...e n'est que subtile. Je conviens que la nation doit primitivement à ses membres la gar... Cette distinction est subtile, mais elle n'est que subtile. Je conviens que la nation doit primitivement à ses membres la garantie de leurs droits individuels, et que là doit se borner la prétention de tou...
      Speaker: Démeunier
      ...rat social pour jouir de l'activité, la nation ne lui doit plus seule i.eut alors la g... ... partage les charges de l'Etat, quand il remplit tout ce qu'exige de lui le contrat social pour jouir de l'activité, la nation ne lui doit plus seule i.eut alors la garantie de ses droits individu Is, elle lui doit de plus celle de ses droits pol...
      Speaker: Démeunier
      ...rivant, quel roi on aurait préparé à la nation, par tant et de si rk'oureu-es privatio... ...mbiné leur système, le meilleur moyen île l'apprécier est de chercher, le cas arrivant, quel roi on aurait préparé à la nation, par tant et de si rk'oureu-es privations imposées aux membres de l'a- dynastie.

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 710
      Speaker: Le Chapelier
      ...ni de la bienveillance que lëùr doit la nation; il ne faut édnger qu'à la chose publiq...
      ... la couronne; c'est une famille qiië la nation a choisie; c'est pour toujours qu'elle ...
      ...ahx pérsohneëj ni de leurs qualités morales, ni des éloges, ni 4u ressentiment, ni de la bienveillance que lëùr doit la nation; il ne faut édnger qu'à la chose publique, aux besoins ët aux avantagés de tous les temps. D'abord, les pHiicipeé vedif...
      ...emporairement qli'est déléguée par la Constitution, la grande fonction dê porter la couronne; c'est une famille qiië la nation a choisie; c'est pour toujours qu'elle l'a Choisie ; C'ëst jusqu à l'extinction du dernier mâle qu'elle lui a délégué l...
      Speaker: Le Chapelier
      ... est membre d'une famille à laquelle la nation a Confié la fonction de régner hérédita...
      ...essus du représentant héréditaire de la nation ét des citoyens élus pour le suppléer 1...
      ...r du peuple, une dégradation civile; on ambitionne encore quelque chose quand on est membre d'une famille à laquelle la nation a Confié la fonction de régner héréditairement, et, dans l'établissement des droits poliliqui s, on né se trouve pas su...
      ...a détruire, et qui, dans leur incivique délire, placent un citoyen éligible au-dessus du représentant héréditaire de la nation ét des citoyens élus pour le suppléer 1 Est-ce par l'idée de pouvoir opérêr l'anéantissemeht d'un pouvoir Constitué, d'...

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 711
      Speaker: Le Chapelier
      ...oUs cette qualité, très avantageux à la nation ; rendez compatibles la délégation dont...
      ...e rappelleront la grande dignité que la nation leur a départie pour mépriser en quelqu...
      ...es que nous avons à opter; les citoyens élus pour régner héréditairement sont, soUs cette qualité, très avantageux à la nation ; rendez compatibles la délégation dont ils sont investis et les autres délégations sociales, ils deviennent extrêmemen...
      ... vous ne vous attendez pas qu'ils seront juges, administrateurs ; croyez qu'us se rappelleront la grande dignité que la nation leur a départie pour mépriser en quelque sorte ces honneurs populaires, quand même ils seraient en état de mériter la c...
      Speaker: Le Chapelier
      ...que sur son front la distinction que la nation a donnée à sa famille: cherche-t-il à l... ...ule personne; il attire à lui tous les suffrages sans être estimé; il porte presque sur son front la distinction que la nation a donnée à sa famille: cherche-t-il à la faire oublier par son air populaire, il Se rend plus séducteur; semble-t-il se...

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 712
      Speaker: Le Chapelier
      ...on pourrait encore, si l'avantage de la nation le prescrivait, leur interdire les asse... ... cité leur estdonné, et comme ce droit de citoyen actif est un droit politique, on pourrait encore, si l'avantage de la nation le prescrivait, leur interdire les assemblées primaires; mais, cependant, il faut convenir qu'ils doivent avoir non-seu...

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 713
      Speaker: Voidel
      ...civils des citoyens, ni la gloire de la nation; et, dans la balance des inconvénients ... ...lleurs ne blessaient pas la morale, ils n'attaquaient ni les droits naturels et civils des citoyens, ni la gloire de la nation; et, dans la balance des inconvénients et des avantages qu'ils présentent, le comité aurait pu croire que ceux-ci l'emp...
      Speaker: Voidel
      ...ger sans nulle espèce de profit pour la nation. ...es sont violées, toutes les convenances sacrifiées; je n'y vois que honte et danger sans nulle espèce de profit pour la nation.
      Speaker: Voidel
      ...éressent beaucoup à la prospérité de la nation; dans tout ce qu'ils font ou veulent fa... Personne en France ne croit sérieusement que les parents fugitifs du roi s'intéressent beaucoup à la prospérité de la nation; dans tout ce qu'ils font ou veulent faire, ils ne cherchent que leur intérêt personnel. (Exclamations à droite. — A ga...
      Speaker: Voidel
      ...us avez déjà dit, par un décret, que la nation ne payerait jamais les dettes d'aucun i... Vous avez déjà dit, par un décret, que la nation ne payerait jamais les dettes d'aucun individu; mais vous avez dit aussi, par un autre décret, que les parents du roi n...

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 714
      Speaker: Voidel
      ... çe qu'il y a de plus précieux pour une nation, les principes de son gouvernement 1 Qu... ...grands revers; èt la fureur obstinée de quelque^ ré belles vous ferait sacrifier çe qu'il y a de plus précieux pour une nation, les principes de son gouvernement 1 Quel exemple à donner à vos successeurs! Quel orgueil vous inspireriez à vos ennem...
      Speaker: Goupil-Préfeln
      ...nsacrons au service et au bonheur de la nation! Quelle idée avez-vous donc de la nation, de la dignité attachée à l'honneur de ... ...es de la famille royale. Comment, ndU3 dégradons cette famille, quand nous la consacrons au service et au bonheur de la nation! Quelle idée avez-vous donc de la nation, de la dignité attachée à l'honneur de la servir, vous qui nous tenez un pareil langage? On vous uit que les membres de...

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 715
      Speaker: Goupil-Préfeln
      ... : c'èst ainsi qu'ils peuvent servir là nation dans sés iiitérèts les plus précieux, e... ... à Vetctrème gauche. Ils peuvent éclairer le roi sUr les manœuvres des ministres : c'èst ainsi qu'ils peuvent servir là nation dans sés iiitérèts les plus précieux, et ils ne seront pas dégradés pour Cela.
      Speaker: Goupil-Préfeln
      ...chie héréditaire était établie chez une nation libre, la famille royale était sacrifié...
      ...es les autres familles qUi composent là nation. (Applaudissements.) Et l'on croit élud...
      ...ux plus d'un palais qui appartient à ld nation; je ne veux plus de 4 millions pour pay...
      Un profond politique anglais â dit qué, quand une îhonarchie héréditaire était établie chez une nation libre, la famille royale était sacrifiée à la conservation de la liberté de toutes les autres familles qUi composent là nation. (Applaudissements.) Et l'on croit éluder cette obligation par une déclatàiion que je né qualifie pâs de renonciation. ...
      ... hasard de la naissance m'attribue comme membre de là famille réguanle, je ne veux plus d'un palais qui appartient à ld nation; je ne veux plus de 4 millions pour payer mes créanciers particuliers. (Rires et applaudissements à droite.)

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 716
      Speaker: Robespierre
      ...t, la proposition des comités avilit la nation, et il n'est pas vrai qu'elle honore le... Ainsi, sous ce rapport, la proposition des comités avilit la nation, et il n'est pas vrai qu'elle honore le Irône; il ne peut pas avoir une gloire, un éclat fondé sur Jes préjugés, mais s...
      Speaker: Robespierre
      ...le distinction avilissait en général la nation. ...e et permanente à l'exercice des droits de citoyens? J'ai déjà dit qu'une parei le distinction avilissait en général la nation.

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 717
      Speaker: Robespierre
      ... droit politique, forme à elle seule la nation, elle n'a pas voulu la distinction de f... ... exemple plus frappant. Dans le pays où la noblesse, jouissant, exclusivement du droit politique, forme à elle seule la nation, elle n'a pas voulu la distinction de famille; je ciierai la Bohème et la Hongrie, parce qu'elles ont senti que, si une...

      Séance du jeudi 25 août 1791

      page 718
      Speaker: Barnave
      ...nent et non dans l'intérêt actuel de la nation et non dans ses passions momentanées, q... ...te de toqtes circonstances, que c'est dans la Constitution, dans l'intérêt permanent et non dans l'intérêt actuel de la nation et non dans ses passions momentanées, qu'il faut chercher la solution de la question*
    • Séance du dimanche 31 juillet 1791

      - search term matches: (8)

      Séance du dimanche 31 juillet 1791

      page 70
      Speaker: Aubry-du-Bochet
      ...enus de toutes les indemnités envers la nation, et en conséquence obligés d'en payer l... ... leurs propres et privés noms, de 1 exécution du présent décret, et comme tels tenus de toutes les indemnités envers la nation, et en conséquence obligés d'en payer le montant aux receveurs des domaines nationaux, et à tous autres qu'il appartien...
      Speaker: Fréteau-Saint-Just
      ...nde la parole ; mais il est juste que & nation qui, dans ce momenuci, est obligée de v... ...plomatique. Messieurs, ce p'est pas pour répandre de vaines terreurs que je demande la parole ; mais il est juste que & nation qui, dans ce momenuci, est obligée de veiller elle-même à l'exécution de toutes les mesures de sûreté qu'elle a prises,...

      Séance du dimanche 31 juillet 1791

      page 80
      Speaker: Lofficial
      ...outes les compagnies ci-dessus, dont la nation profite, montent à........................ Les dettes actives, réunies, de toutes les compagnies ci-dessus, dont la nation profite, montent à............................ .1,629,767 9
      Speaker: Lofficial
      Ses dettes passives, dont la nation se charge, sont de*..-------------- 1,7... Ses dettes passives, dont la nation se charge, sont de*..-------------- 1,771,328 4
      Speaker: Lofficial
      ...artant, la différence à la charge de la nation est de............. 142,0601. 25 s. 8 d... Partant, la différence à la charge de la nation est de............. 142,0601. 25 s. 8 d.
    • Séance du lundi 1 août 1791

      - search term matches: (6)

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 82
      Speaker: Millet de Mureau
      ...embarras, que le nombre dvaviSos qué la nation à dans ce tno-ment-ci n'est pas piuSque... ...Vous expose qu'eri comparant TéS deux campagnes ensemble il pèut èû résulter un embarras, que le nombre dvaviSos qué la nation à dans ce tno-ment-ci n'est pas piuSquesuffisant relativement aux relations différentes; que, si VôUs accordez ces deux...

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 84
      Speaker: De Cernon
      ...x métaux combinés, il en résulte que la nation retirera 108 livres du quinial des cloc... De la valeur de ces deux métaux combinés, il en résulte que la nation retirera 108 livres du quinial des cloches, et qu'on aura au moins du cuivre pur pour allier avec de la matière des clo...

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 85
      Speaker: Vernier
      « Les circonstances où se trouve la nation française lui faisant un devoir de rapp... « Les circonstances où se trouve la nation française lui faisant un devoir de rappeler dans son sein tous les enfants de la patrie absents, et de ne permettre aux...
      Speaker: Vernier
      « Les circonstances où se trouve la nation française, loi faisant un devoir de rap... « Les circonstances où se trouve la nation française, loi faisant un devoir de rappeler dans son sein tous les enfants de la patrie absents, et de ne permettre au...

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 87
      Speaker: Tronchet
      ...position, sans préjudice du droit de la nation de se faire payer du surplus de ladite ... ...onds, soit sur leurs revenus, par préférence aux deux dernières portions de l'imposition, sans préjudice du droit de la nation de se faire payer du surplus de ladite imposition sur l'excédent des fonds ou des revenus du débiteur. »>

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 88
      Speaker: Fréteau-Saint- Just
      ...position, sans préjudice du droit de la nation; de se faire payer du surplus de ladite... ...onds, soit sur leurs revenus, par préférence aux deux dernières portions de l'imposition, sans préjudice du droit de la nation; de se faire payer du surplus de ladite imposition, sur l'excédent des fonds ou des revenus du débiteur. » (Adopté.)

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 98
      ...ràctèrë,-pour qùe fes lois d'une grande nation në Soient pFus que des volontés particu... ...corrompue, tyrânhiqûe ou ignorante, et së fasse appuyer par des gens dti même caràctèrë,-pour qùe fes lois d'une grande nation në Soient pFus que des volontés particulières, injustes et oppressives.

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 99
      ...ns ne doivent pas être ratifiées par la nation. Si les députés qui forment cette Conve...
      ...à celle de la majorité, ni à taire à la nation les motifs de leurs dissentiments ; c'e...
      ...testations se reproduit encore dans une Convention nationale, dont les résolutions ne doivent pas être ratifiées par la nation. Si les députés qui forment cette Convention opinent d'après dés instructions impératives, ils sont religieusement obli...
      ...près leur conscience seule, nulle autorité ne peut les soumettre à la sacrifier à celle de la majorité, ni à taire à la nation les motifs de leurs dissentiments ; c'est surtout lorsqu'il s'agit de lois constitutives irrévocables par les législate...

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 100
      Lorsqu'une nation rassemble dans un même lieu des citoyen... Lorsqu'une nation rassemble dans un même lieu des citoyens, appelés de toutes les parties de l'Empire pour être les dépositaires de sa co...

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 101
      ...térêt du bonheur et de la liberté de la nation françai-e exigeait que vous ne connussi...
      ...us avez pensé que le vœu uniforme de la nation, bien prononcé dans la majorité des cah...
      Q ioi qu'il en soit, vous avez cru, Messieurs, que l'intérêt du bonheur et de la liberté de la nation françai-e exigeait que vous ne connussiez d'autre règle de conduite que votre dévouement à la chose publique, et votre ...
      ...nstructions, et vos premiers serments comme des engagements téméraires. Enfin vous avez pensé que le vœu uniforme de la nation, bien prononcé dans la majorité des cahiers, était une barrière impuissante pour arrêter le? vastes projets qi e vous a...
      ... bases constitutionnelles posées par la nation elle-même, auxquelles ils n'auraient pu... ...ormellement exprimée dans leurs cahiers ; que ces mêmes cahiers renfermaient les bases constitutionnelles posées par la nation elle-même, auxquelles ils n'auraient pu porter la main sans se rendre sacrilèges ou parjures.
      ...toyens, et attendre avec respect que la nation, dans le calme de la raison, ait pronon... ...rl; vérité; se dévouer sans crainte comme sans regret, à la censure de ses concitoyens, et attendre avec respect que la nation, dans le calme de la raison, ait prononcé sur nos débats politiques.
      ...us, Messieurs, qui puisse croire que la nation française ait été assez insensée pour s... Certes, il n'est personne parmi nous, Messieurs, qui puisse croire que la nation française ait été assez insensée pour s'abandonner aveuglément à nos caprices, qu'elle se soit dépouillée du droit impr...
      ... possible de concilier les droits de la nation, et les devoirs de ses mandataires avec... Je demande maintenant comment il serait possible de concilier les droits de la nation, et les devoirs de ses mandataires avec un projet de décret qui, sous le prétexte spécieux du respect pour la loi, ne t...
      ...e au nom de cette liberté, au nom de la nation française, la plénitude, du droit de ce... Mais lorsque je réclame au nom de cette liberté, au nom de la nation française, la plénitude, du droit de censure, qui contribua si longtemps à maintenir toute la priorité du gouvernement ...

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 102
      ...nduite, et la borne de ses pouvoirs. La nation seule, par un vœu unanime de sa volonté... ...que vous lui aurez tracée; Vos bases constitutionnelles seront la règle de sa conduite, et la borne de ses pouvoirs. La nation seule, par un vœu unanime de sa volonté formelle, pourra altérer ou changer le régime politique auquel vous l'aurez ass...
      ...escriptible d'appeler au tribunal de la nation? Comment pourra-t-il Concilier uné loi,... ...rvilementauxvolontésd'unema-jorité entreprenante, si vous lui ôtez le droit imprescriptible d'appeler au tribunal de la nation? Comment pourra-t-il Concilier uné loi, qui lui interdira jusqu'à la faculté de protester, avecie serment qu'il aura fa...
      ...ermie par le vœu libre et unanime de la nation ; il s'agit de créer un gouvernement to...
      ...nstitutions sociales, de présenter à la nation le tableau des devoirs qu'on lui impose...
      pousser des attaques portées à une Constitution éprouvée par le temps, et affermie par le vœu libre et unanime de la nation ; il s'agit de créer un gouvernement tout neuf, de renverser toutes les institutions sociales, de présenter à la nation le tableau des devoirs qu'on lui impose; s'il est unè circonstance où la liberté des opinions doil être illimitée, où c...
      ... abus des mots, on confond toujours I31 nation avec ceux qui la représentent. Certes il y a une grande différence entre la nation qui exprime elle-même sa volonté, et de... Par un abus des mots, on confond toujours I31 nation avec ceux qui la représentent. Certes il y a une grande différence entre la nation qui exprime elle-même sa volonté, et des mandataires qui n'en sont que les interprètes et les organes.
      ...cratie, où le peuple exerce en corps de nation la puissance législative, le vœu de la ...
      ...r cette raison bien simple que c'est la nation elle-même qui prononce et qui ne connaî...
      Dans une pure démocratie, où le peuple exerce en corps de nation la puissance législative, le vœu de la majorité du peuple forme irrévocablement la loi, et interdit toute protestation, par cette raison bien simple que c'est la nation elle-même qui prononce et qui ne connaît aucune autorité au-dessus d'elle.
      ... aristo^ cratique, représentatif, où la nation n'agit pas par elle-même, il faut un co... Dans un gouvernement monarchique, aristo^ cratique, représentatif, où la nation n'agit pas par elle-même, il faut un concours d'autorités établies et reconnues pour rédiger la loi. Mais cela ne suffi...

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 103
      ... justice, à l'autorité supérieure de la nation. Une protestation devient alors un acte...
      ...ilés ont été violées; ç^es droits de là nation, â ils ont été compromis; des intérêts ...
      ...igoureuse que'par une protestation, c'est^à-dire par uû1 appel à la raison, à la justice, à l'autorité supérieure de la nation. Une protestation devient alors un acte conservatoire des lois fondamentales 4f« l'Etat, si eilés ont été violées; ç^es droits de là nation, â ils ont été compromis; des intérêts deè commettants, s'ils ont été blessés.
      ...euple et dans la volonté présumée de la nation ; mais je ne vois pas que les événement...
      ...on a toujours confondu la volonté de là nation, consignée dans des actes émanés dq, sa...
      ...'est opérée depuis, et a apporté pn changement considérable, .dans l'esprit du peuple et dans la volonté présumée de la nation ; mais je ne vois pas que les événements qui l'ont accompagnée aient açcru légalement les pouvoirs de l'Assemblée, dont...
      ...te circonstance pour interpréter,à spn gré fa volonté de la,pation ; je vois qu'on a toujours confondu la volonté de là nation, consignée dans des actes émanés dq, sa sagesse, avec la volonté de la majorité de l'Assamblée j on â fait plus, PU a i...
      ...veraineté, la volonté, la liberté de la nation*, dont on nous a tant narlé ? Mais reve...
      ...ligieusement la volonté nationale de la nation, lorsqu'elle est formellement exprimée ...
      ...formelle et le consentement légal de la nation; alors chacun de nous est plus striater...
      ... manifester ses opinions, d'éclairer la nation sur ses véritables intérêts, de s'éleve...
      Ayee ae pareilles assertions, que spnt .done devenues là souveraineté, la volonté, la liberté de la nation*, dont on nous a tant narlé ? Mais revenons aux principes ; de deux choses l'u np, ou nous sommes assujettis à observer religieusement la volonté nationale de la nation, lorsqu'elle est formellement exprimée dans nos cahiers, et alops toutes les fois qu'on s'en écartera, il est pour nous...
      ...ne. peuvent devenir l'expression de la volonté générale que par l'apr probation formelle et le consentement légal de la nation; alors chacun de nous est plus striater ment obligé de manifester ses opinions, d'éclairer la nation sur ses véritables intérêts, de s'élever avec force et courage §ontre,toat ce qui lui paraît compromettre la liberté pu...

      Séance du lundi 1 août 1791

      page 104
      ...propose d'imposer silence à ceux que la nation vous a donnés pour censeurs, qui, comme... ...organes, contre ceux qui partagent avec vous la puissance législative ; on vous propose d'imposer silence à ceux que la nation vous a donnés pour censeurs, qui, comme vous, dépositaires de sa confiance, lui doivent nn compte rigoureux de tout le ...
      ...e que vous exercez, et la majesté de la nation dont vous êtes les organes; il est temp... ...st temps de mettre un terme à des attentats qui dégradent la dignité du ministère que vous exercez, et la majesté de la nation dont vous êtes les organes; il est temps d'apprendre au peuple que ceux dont la vie a été sans tache et la conduite san...
      ...einte aux droits imprescriptibles de la nation, à l'autorité légitime du roi, à la sta...
      ...ma conduite, et contre la liberté de la nation, qui a seule le droit de me juger.
      ...esterai, que je m'élèverai constamment contre tout ce qui me paraîtra porter atteinte aux droits imprescriptibles de la nation, à l'autorité légitime du roi, à la stabilité rie la monarchie et à la pureté des principes religieux, que j'ai été cha...
      ... un attentat contre l'autorité de mes comr mettants, auxquels je dois compte de ma conduite, et contre la liberté de la nation, qui a seule le droit de me juger.
  • Tome 30 : Du 28 août au 17 septembre 1791 2 results
    • Séance du mercredi 7 septembre 1791

      - search term matches: (27)

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 265
      Speaker: Varin
      ...'atteindre, et dès lors l'intérêt de la nation demande un exemple de sévérité. ...e la perfection; mais c'est en la cherchant qu'il serait peut-être possible de l'atteindre, et dès lors l'intérêt de la nation demande un exemple de sévérité.

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 272
      Speaker: Camus
      ...nale déclare créanciers légitimes de la nation les personnes ci-après nommées ; en con... L'Assemblée nationale déclare créanciers légitimes de la nation les personnes ci-après nommées ; en conséquence, décrète qu'elles seront pavées ainsi qu'il suit :
      Speaker: Camus
      ... qu'ils ne sont point à la charge de la nation. ... par lui réclamés, et montant à 31 livres 10 sous, l'Assemblée nationale déclare qu'ils ne sont point à la charge de la nation.
      Speaker: Camus
      ...tte somme n'est point à la charge de la nation, mais que lesdites réparations doivent ... ...es à la chapelle paroissiale dudit Béziers, l'Assemblée nationale déclare que cette somme n'est point à la charge de la nation, mais que lesdites réparations doivent être acquittées par ceux qui les ont ordonnées.

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 276
      Speaker: Dupont
      ...les sommes qui peuvent être dues par la nation à ladite ville, soit à titre de prêt ou... ... ventes des biens nationaux qui ont été adjugés à la ville de Dieppe; 2° toutes les sommes qui peuvent être dues par la nation à ladite ville, soit à titre de prêt ou d'avance, soit pour le rachat des offices municipaux.
      Speaker: Cochard
      ...naissent la destination et l'emploi. La nation ne peut ni ne doit en déléguer la premi... ... il est bien juste que ses représentants, qui seuls peuvent les ordonner, en connaissent la destination et l'emploi. La nation ne peut ni ne doit en déléguer la première surveillance, ni l'autorité d'en arrêter définitivement les comptes à d'autr...
      Speaker: Cochard
      ...n capable de rassurer tout à la fois la nation et ies comptables sur la légalité des f... ...t des comptes; il était donc de la plus indispensable nécessité de former un plan capable de rassurer tout à la fois la nation et ies comptables sur la légalité des formes à admettre pour la vérification qu'ils exigent, pour en aplanir toutes les...
      Speaker: Cochard
      ... les articles des comptes à rendre à la nation qui ne fourniraient pas matière à procè... ...s'est donc arrêté d'abord à la forme dans laquelle seraient discutés et vérifiés les articles des comptes à rendre à la nation qui ne fourniraient pas matière à procès.

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 277
      Speaker: Cochard
      ...foule d'inconvénients et d'abus dont la nation ne pourrait manquer de devenir infailli... ...ur ; d'où l'on a conclu que ce défaut de responsabilité pouvait occasionner une foule d'inconvénients et d'abus dont la nation ne pourrait manquer de devenir infailliblement la victime,
      Speaker: Cochard
      ...idieux, pourraient faire supporter à la nation les pertes les plus sensibles. ...e l'Etat, et qui, par un accord frauduleusement concerté avec des comptables insidieux, pourraient faire supporter à la nation les pertes les plus sensibles.
      Speaker: Cochard
      ...u de comptabilité pour tranquilliser la nation sur la régularité des formes dans lesqu... ...é votre comité à l'opinion relative à la nécessité de l'établissement d'un bureau de comptabilité pour tranquilliser la nation sur la régularité des formes dans lesquelles les comptes seraient présentés, discutés et vérifiés pour les mettre en ét...
      Speaker: Cochard
      ...ntermédiaire entre les comptables et la nation à qui les comptes doivent être rendus, ... ...e vous avez consacrés, parce que le bureau de comptabilité formant une sorte d'intermédiaire entre les comptables et la nation à qui les comptes doivent être rendus, la nomination de ces places doit appartenir au roi, comme le surveillant le plus...
      Speaker: Cochard
      ...n recouvrements à faire au profit de la nation à laquelle ils doivent être rendus. ..., ne sont pas ceux qui présenteront, en dernière analyse, le moins de bénéfice en recouvrements à faire au profit de la nation à laquelle ils doivent être rendus.
      Speaker: Cochard
      ...lature la possibilité de présenter à la nation le tableau le plus,exact de la situatio... ...ans toutes les parties de l'Empire, et pour ménager en même temps à chaque législature la possibilité de présenter à la nation le tableau le plus,exact de la situation annuelle des finances de l'État.
    • Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 446
      Speaker: Verninac-Saint-Maur
      ...primer ceux qui aimaient les lois et ta nation française, et nous nous en sommes abste... ...ussent leurs opinions politiques 'et nous la von s fait ; ils n'étaient pas d'opprimer ceux qui aimaient les lois et ta nation française, et nous nous en sommes abstenus. Nos détracteurs ont dit aussi que nous étions divisés et par là ils Ont vou...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 448
      ...uver toute dans les représentants de la nation, chargés par elle d'être ses organes, n... ...l'expression de la volonté commune. Mais pour que cette volonté, qui doit se trouver toute dans les représentants de la nation, chargés par elle d'être ses organes, ne soit pas à la merci des volontés éparses ou tumultueuses de la multitude souve...
      plus imposantes de la nation : tout ce qui, agissant sur l'âme, peut... plus imposantes de la nation : tout ce qui, agissant sur l'âme, peut y faire naître et y graver d'utiles ou de funestes impressions, est essentielle...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 450
      ...gtemps de voir les hommes de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépe... ... : c'est par là seulement qu'elle résistera à toutes les épreuves. On a gémi longtemps de voir les hommes de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépendre exclusivement de cette multitude d'opinions qui les divisent. K en est résu...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 451
      ...se trouve placé le premier organe de la nation, le Corps législatif, investi de toute ...
      ...èles de tous les genres qui honorent la nation, nous a paru correspondre, sous plus d'...
      ... de l'instruction publique; et de même qu'au delà de toutes les administrations se trouve placé le premier organe de la nation, le Corps législatif, investi de toute la force de la volonté publique; v-ainsi, tant pour le complément de l'instructi...
      ...lacé dans la capitale, cette patrie naturelle des arts, au milieu des grands modèles de tous les genres qui honorent la nation, nous a paru correspondre, sous plus d'un rapport dans la hiérarchie instructive, au Corps législatif lui-même, non qu'...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 452
      ...ectionnée pour le plus grand bien de la nation, étant choisis dans chaque département ... ...mes, dont la première éducation, distinguée par des succès, méritera d'être perfectionnée pour le plus grand bien de la nation, étant choisis dans chaque département pour être envoyés à cette école, ainsi qu'il sera expliqué ci-après, seront, en ...
      ... fait pas tout de suite à l'idée qu'une nation puisse donner gratuitement à ses membre... ...hit sur l'organisation sociale et sur la nature des dépenses publiques, on ne se fait pas tout de suite à l'idée qu'une nation puisse donner gratuitement à ses membres, puisque n'existant que par eux, elle n'a rien qu'elle ne tienne d'eux. D'autr...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 453
      Mais si la nation n'est point obligée, si même elle n'a p... Mais si la nation n'est point obligée, si même elle n'a pas le droit de s'imposer de telles avances, il est une exception honorable qu'el...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 454
      ... écarter toute idée decon-i,trainte. La nation offre à tous le grand bienfait -*ûe l'i... ...pt ans, un enfant pourra être admis aux écoles primaires. Nous disons admis pour écarter toute idée decon-i,trainte. La nation offre à tous le grand bienfait -*ûe l'instruction; mais elle ne l'impose à personne. Elle sait que chaque famille est a...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 456
      ... la religion est un de ceux auxquels la nation destine des établissements particuliers... L'état de ministre de la religion est un de ceux auxquels la nation destine des établissements particuliers.
      ...loyés pour les combattre; mais aussi la nation, qui retrouve à chaque page de son hist... ...logie, et de s'armer contre les plus anciennes erreurs de tous les arguments employés pour les combattre; mais aussi la nation, qui retrouve à chaque page de son histoire la trace profonde des maux qu'ont enfantés tant de querelles religieuses, a...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 457
      ...gélique est le plus beau présent que la nation française s'honore de lui rendre. On ne...
      ...i importe le plus au bien général de la nation, elle peut, et sans doute aussi elle do...
      3° La morale évangélique est le plus beau présent que la nation française s'honore de lui rendre. On ne peut donc trop pénétrer de ses bienfaisantes maximes les ministres de la religi...
      ...s'élève de toutes parts. Cependant, comme il lui appartient de reconnaître ce qui importe le plus au bien général de la nation, elle peut, et sans doute aussi elle doit ordonner, que l'on s'attache surtout à enseigner aux élèves du sacerdoce la p...
      ...ar quoi de plus criminel aux yeux d'une nation, qu'un fonctionnaire qui se sert de ce ... ... cette fonction, sera mise au rang des plus graves délits : et cela doit être; car quoi de plus criminel aux yeux d'une nation, qu'un fonctionnaire qui se sert de ce qu'il y a de plus saint pour exciter les peuples à désobéir à ses lois?
  • Tome 57 : Du 12 au 28 janvier 1793 2 results
    • Séance du mardi 15 janvier 1793

      - search term matches: (30)

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 61
      ...ssivement le serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité, ...
      ...igne, et de ses satellites, faites à la nation française qui s'était déclarée amie de ...
      ...rté et d'égalité ont été propagé par la nation française; et se rappelant enfin la lâc...
      ...uvoirs amples et illimités, qui leur ont été transmis et après avoir prête successivement le serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité, et de mourir en les défendant, se rappelant avec indignation les injustes provocations du ci-devant despote, connu sous le nom de roi de Sardaigne, et de ses satellites, faites à la nation française qui s'était déclarée amie de l'homme; se rappelant avec douleur les vexations inquisitoriales, sénatoriales, ...
      ...bles, qu'il n'a jamais cherché de réprimer, même après que les principes de liberté et d'égalité ont été propagé par la nation française; et se rappelant enfin la lâcheté avec laquelle il a abandonné à la plus affreuse anarchie un penpie, auquel ...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 62
      Speaker: Bancal
      ...miration et de reconnaissance envers la nation française, franche et généreuse, qui a ... L Assemblée, pénétrée d'autre part d'admiration et de reconnaissance envers la nation française, franche et généreuse, qui a rétabli Te peuple niçois dans tous ses droits ; considérant que ce même peuple e...
      Speaker: Bancal
      ...ux Belges, dans toutes les places où la nation française a porté ses armes, dans les v... ...utes les communes du peuple des colons marseillais, aux Allobroges nos frères, aux Belges, dans toutes les places où la nation française a porté ses armes, dans les villes et villages du Piémont, et de la Sardaigne pour leur inspirer le désir de ...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 63
      Speaker: Rouzet
      ...uis XVI et des siens, jusqu'à ce que la nation ait pt'Ononcé définilivernent sur leur ... ...royauté et la déclaration de la République, je suis d'avis de la réclusion de Louis XVI et des siens, jusqu'à ce que la nation ait pt'Ononcé définilivernent sur leur sort, à moins que des circonstances graves nous décident à prendre, avant cette ...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 68
      Speaker: Montegut
      ...er, Louis est coupable du crime de lèse-nation. Je vote oui, pour cet objet. ...d'après toutes les pièces justificatives que l'on a trouvées dans l'armoire de fer, Louis est coupable du crime de lèse-nation. Je vote oui, pour cet objet.

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 76
      Speaker: Laurenceot
      S'il faut intéresser la nation entière au jugement, quel qu'il soit, de cette affaire, très certainement la nation soutiendra le jugement que vous allez r... S'il faut intéresser la nation entière au jugement, quel qu'il soit, de cette affaire, très certainement la nation soutiendra le jugement que vous allez rendre, je dis : oui.
      ... la Convention de ses devoirs et que la nation n'a plus besoin que de la paix et de lo... ...s parce que je sentais que le procès n'a duré que trop longtemps, qu'il distrait la Convention de ses devoirs et que la nation n'a plus besoin que de la paix et de lois (Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l'Oise), tom...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 77
      ...e ne suis que mandataire ; parce que la nation seule est souveraine; parce que je ne v... ...45 membres qu'au milieu d'un peuple composé de 25 millions d'hommes; parce que je ne suis que mandataire ; parce que la nation seule est souveraine; parce que je ne veux pas que Louis Capet soit remplacé par (1) Voy. ci-après, annexe n° 23, l'opi...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 79
      Speaker: Lehardy
      ...voir d'attenter à la souveraineté de la nation. On nous dit, citoyens, que l'on ne veu... ...r les moyens de sauver la République; mais la République ne m'a pas donné le pouvoir d'attenter à la souveraineté de la nation. On nous dit, citoyens, que l'on ne veut pas la guerre civile, et que c'est ce motif qui qui empêche le renvoi au peupl...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 113
      Or, il est évident que jamais la nation française ne donna, par un acte formel,...
      ... XVI n'eut pas un meilleur titre, et la nation tenue par lui comme par ses aïeux, en c...
      Or, il est évident que jamais la nation française ne donna, par un acte formel, aux Clovis, aux Chilpéric, aux Louis XL aux Charles IX, le droit de la dépouill...
      ...hose que de voler des voleurs, et de leur succéder dans leurs brigandages. Louis XVI n'eut pas un meilleur titre, et la nation tenue par lui comme par ses aïeux, en charte privée, a le droit d'abattre la tête du dernier tyran, tant pour la sûreté...
      ...se, la plus saine et la plus pure de la nation : Louis mérite la mort. Il osa exclure des places la portion la plus nombreuse, la plus saine et la plus pure de la nation : Louis mérite la mort.
      Enfin, le 14 juillet 1789, la nation se leva et dispersa d'un souffle les ar... Enfin, le 14 juillet 1789, la nation se leva et dispersa d'un souffle les armées du tyran; elle pouvait alors, elle devait lui infliger la peine due à ses c...
      ...uillé, et l'avocat De Sèze a insulté la nation, au nom de Louis, en répondant impudemm... ...orteresses sans défense; il soudoya les émigrés ; il fit passer de l'argent à Bouillé, et l'avocat De Sèze a insulté la nation, au nom de Louis, en répondant impudemment : Ces émigrés étaient mes parents, Bouillé avait préparé mon voyage de Montm...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 114
      ...vidence des faits et à la volonté de la nation? Quels sont donc les - moyens de défense qu'il oppose à l'évidence des faits et à la volonté de la nation?
      ...ouis, je ne m'oppose point èt ce que la nation fasse le procès à ses indignes mandatai... ...xposé des faits, l'on trouve l'Assemblée constituante plus coupable encore que-Louis, je ne m'oppose point èt ce que la nation fasse le procès à ses indignes mandataires; le très petit nombre -des membres de cette Assemblée qui sont restés purs, ...
      ...oi au-dessus du pouvoir souverain de la nation;, il n'eût pas été roi, mais despote da... ...Les houret et les Chapelier n'ont jamais eu l'effronterie de vouloir élever le roi au-dessus du pouvoir souverain de la nation;, il n'eût pas été roi, mais despote dans toute l'étendue du terme.
      ...un jour sous la hache de la justice des nations. et perfides, mais elle est aussi de tomber un jour sous la hache de la justice des nations.
      ...rendu le roi inviolable à l'égard de la nation., ...andataires; enfin que là Constitution, nulle pour le peuple, n'a pas d'ailleurs rendu le roi inviolable à l'égard de la nation.,
      ...pouvoir révolutionnaire chez toutes les nations, par quelle influence maligne cette Ass... ...ions decitoyens, s'il y en a autant qui proposent de la rétablir, qui exerce le pouvoir révolutionnaire chez toutes les nations, par quelle influence maligne cette Assemblée, subitement paralysée-, balance-t-elle-à prononcer sur le sort de Louis, ...
      ...ur le soutenir contre les efforts de la nation souveraine. ...déjà existante dans-l'Assemblée législative, qui s'est rangée autour du trône pour le soutenir contre les efforts de la nation souveraine.
    • Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      - search term matches: (143)

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 329
      Speaker: Bancal
      ...toyens, selon leurs actions. Lorsque la nation offre son estime à ses défenseurs, elle... ...es, est un mobile si puissant sur les hommes, doit récompenser ou flétrir les citoyens, selon leurs actions. Lorsque la nation offre son estime à ses défenseurs, elle doit couvrir d'ignominie les lâches qui abandonnent sa cause au moment du comba...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 332
      Speaker: Chambon
      ...intention de se porter au Théâtre de la Nation, pour en faire sortir les spectateurs. ... ... dénoncé un fait inexact lorsqu'il a dit que le bataillon de l'Yonne avait eu l'intention de se porter au Théâtre de la Nation, pour en faire sortir les spectateurs. Je sais que ceux qui sont aux Invalides, se plaignirent de ce qu'on les avait fa...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 333
      Speaker: Danton
      ...e la tragédie que vous devez donner aux nations, il s'agit de faire tomber sous la hach... Oui, il s'agit de la liberté; il s'agit de la tragédie que vous devez donner aux nations, il s'agit de faire tomber sous la hache des lois la tête d'un tyran (Vifs murmures), et non de misérables comédies; ma...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 337
      Speaker: Thibault
      ...e suis Espagnol. Je viens, au nom de ma nation, demander la tète de Louis XVI, pour fa... ...er, alléguant qu'il n'était pas Français. De quel pays es-tu donc? lui dis-je. Je suis Espagnol. Je viens, au nom de ma nation, demander la tète de Louis XVI, pour faire avec votre République une alliance solide. A la sollicitation de quelques-un...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 339
      Speaker: Garat
      ...sur ce qui s'est passé au Théâtre de la Nation. ...retien que j'ai eu avec lui ce matin. L'extrait de l'ordre renferme des détails sur ce qui s'est passé au Théâtre de la Nation.
      Speaker: Garat
      ... provisoire fut appelé au Théâtre de la Nation, parce que les magistrats y étaient ins... Hier, vers les six heures, le commandant général provisoire fut appelé au Théâtre de la Nation, parce que les magistrats y étaient insultés par ceux qui voulaient l'Ami des lois. Santerre d'abord ne se montra pas e...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 342
      Speaker: Danton
      ...rité qu'on a prononcé sur lé sort de ia nation entière ; quand on n'a pas même pensé à... m'en étonne et je demande pourquoi, quand c'est par uhe simple majorité qu'on a prononcé sur lé sort de ia nation entière ; quand on n'a pas même pensé à élever cette question, lorsqu'il s'est agi d'àbolir la royauté, on veut prononc...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 347
      ...sé de l'Europe, justement abhorré de la nation entière, me semble moins à craindre pou... Cependant, citoyens, comme l'existence d'un individu enchaîné, méprisé de l'Europe, justement abhorré de la nation entière, me semble moins à craindre pour la liberté de mon pays, que les prétentions que sa mort ferait naître, et que ...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 365
      ... plus grand des crimes de celui de lèse-nation. S'il devait avoir un successeur, saus ... ...Rousseau, plusieurs associations dans l'Etat, il ne depuis plus de trois ans, du plus grand des crimes de celui de lèse-nation. S'il devait avoir un successeur, saus hésiter, je conclurais à la mort, afin que le supplice de ce traître servît d'ex...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 386
      ...t déterminé leur conduite. Si jamais la nation a pu demander compte à ses représentant... ... du bien général, ne doivent pas s'empresser de rendre publics les motifs qui ont déterminé leur conduite. Si jamais la nation a pu demander compte à ses représentants de leurs actions et même de leurs pensées, c est dans une circonstance où rien...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 390
      ...s, comme la cendre des martyrs ; que la nation qui, pouvant se venger de son tyran a s...
      ...r le mépris doit s'attirer l'estime des nations étrangères, ce qui est à mes yeux une mesure de sûreté générale. Je veux donner à ma nation, non la férocité du tigre qui déchire, ...
      ...est' une immortelle leçon ; que la cendre du bûcher des rois en engendre d'autres, comme la cendre des martyrs ; que la nation qui, pouvant se venger de son tyran a ses pieds, ne se «venge que par le mépris doit s'attirer l'estime des nations étrangères, ce qui est à mes yeux une mesure de sûreté générale. Je veux donner à ma nation, non la férocité du tigre qui déchire, mais le cou- « Oui, le plus tôt sera le mieux.Si d'autres tyrans voulaient monte...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 399
      ...riminel; car Louis étant l'jiomme de la nation, la (1) Bibliothèque de la Chambre des ... ... elle a pu s'ériger elle-même en jury pour juger le crime et non pour punir le criminel; car Louis étant l'jiomme de la nation, la (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 183, n* 841.