Results in Volume 25

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-043 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
3 sections found
Results sorted by date, ascending

Séance du mercredi 4 mai 1791

- search term matches: (5)

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 550
Speaker: Bouche
...la sanction et il est impossible que la nation puisse recevoir une loi que l'inattenti... ...principes qui se trouve entre les unes et les autres. Cependant ce décret est à la sanction et il est impossible que la nation puisse recevoir une loi que l'inattention des législateurs a rendue contradictoire et inexécutable.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 551
Speaker: Martineau
...ts les plus solennels contractés par la nation. ..., et elle a mis l'acquittement de l'une et l'autre dépense au rang des engagements les plus solennels contractés par la nation.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 557
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
... à présent qu'ils ne reconnaissent à la nation française aucun droit sur les terres d'... ...essieurs, que ceux qui, la question ainsi posée, diraient non, déclareraient dès à présent qu'ils ne reconnaissent à la nation française aucun droit sur les terres d'Avignon, et qu'ils ne croient pas qu'Avignon puisse jamais être réuni à la Franc...
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
...ères que vous n'avez pas fait comme les nations qui ont partagé la Pologne et qui ont e... ... alors Avignon dans la guerre civile et que vous prouverez aux puissances étrangères que vous n'avez pas fait comme les nations qui ont partagé la Pologne et qui ont envahi la Crimée. Or, Messieurs, beaucoup de personnes qui ne croient pas que vos...
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
...ssieurs, je continue et je crois que la nation française donnerait un grand exemple de...
...alité, de lésion du droit des gens, des nations et des peuples en entrant dans un pays ...
D'après cela, Messieurs, je continue et je crois que la nation française donnerait un grand exemple de modération en ne se mêlant pas des affaires d'un pays étranger, et qu'elle donnerait, au contraire, un grand exemple d'immoralité, de lésion du droit des gens, des nations et des peuples en entrant dans un pays où il est extrêmement douteux qu'elle soit appelée.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 561
Speaker: Le Président
...er l'état des prévenus du crime de lèse-nation. ...historique des événements, qui y est joint, aux trois comités chargés de présenter l'état des prévenus du crime de lèse-nation.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 562
...on peut exposer aux représentants de la nation tout ce qui menace encore notre liberté...
...imer les peuples. Le gouvernement et la nation sont deux corps distincts formant chacu...
... tient au gouvernement n'est plus de la nation; de même que tout ce qui est de la cité...
...é possible de dérober à sa sagacité. C'est donc avec la plus juste confiance qu'on peut exposer aux représentants de la nation tout ce qui menace encore notre liberté : et j'ajoute que cette confiance doit redoubler pour moi dans l'affaire que j'...
...ais, mais leurs ennemis, par la raison que tous les gouvernements tendent à opprimer les peuples. Le gouvernement et la nation sont deux corps distincts formant chacun particulièrement une personne morale; qui ont une existence et des fonctions particulières et simultanées : en sorte que tout ce qui tient au gouvernement n'est plus de la nation; de même que tout ce qui est de la cité n'est pas du gouvernement. Je ne fais qu'indiquer ici celte idée qui, pour être...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 563
...onséquences les plus alarmantes pour la nation entière, et en effet, que deviendrions-...
...s sous les yeux des représentants d'une nation d'honneur; non, jamais ils ne permettro...
...nistre et môme son impunité, dans cette circonstance essentielle, auraient les conséquences les plus alarmantes pour la nation entière, et en effet, que deviendrions-nous, quel sort serait le nôtre, enfin, de quelle liberté oserions-nous nous van...
...ur compagne inséparable. Mais non, un tableau si effrayant ne se réalisera jamais sous les yeux des représentants d'une nation d'honneur; non, jamais ils ne permettront que la perfidie, à l'aide de l'astuce, s'enveloppe de ces anciennes et vicieu...
...nc à croire que les représentants de la nation ne permettront pas qu'on les viole sur ... ...quement énoncées dans les droits de l'homme et du citoyen. Tout nous autorise donc à croire que les représentants de la nation ne permettront pas qu'on les viole sur nos personnes, tandis qu'ils vieilliraient sur un pas une simple note. Jo dirai ...
...ction dans une affaire qui intéresse la nation française tout entière, et dont la déci... ...ution selon les vues du législateur. Enfin, Messieurs, j'ose espérer votre protection dans une affaire qui intéresse la nation française tout entière, et dont la décision doit marquer Je degré d'estime que nous faisons de la liberté, ce qui devie...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 565
...de ces services, quoique étrangers à la nation, et qui n'avaient guère mérité que dece... ...une maison puissante il n'avait pas balancé de lui donner ce régiment en faveur de ces services, quoique étrangers à la nation, et qui n'avaient guère mérité que dece général, et cela sans s'inquiéter du murmure des gens d'honneur et des bons ofl...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 569
...eil homme devrait être voué, chez cette nation délicate, à I iufâmie et à l'opprobre pour jamais, chez cette nation que la franchise et la loyauté doivent ... ...mme et un misérable qui puisse se jouer ainsi de l'honneur français et qu'un pareil homme devrait être voué, chez cette nation délicate, à I iufâmie et à l'opprobre pour jamais, chez cette nation que la franchise et la loyauté doivent particulièrement distinguer.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 572
...os seigneurs les représentants de cette nation aussi généreuse qu'amie de la gloire, à... ...à Monseigneur le président de l'Assemblée nationale, de se faire autoriser par nos seigneurs les représentants de cette nation aussi généreuse qu'amie de la gloire, à apostiller avantageusement la demande que je prie le ministre de la guerre de f...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 573
...que le seul juge du gouvernement est la nation... C'est ainsi que cela se pratiquait c... ...nfin, à mesure qu'on approfondit cette question, on est toujours plus convaincu que le seul juge du gouvernement est la nation... C'est ainsi que cela se pratiquait chez les Germains... L'amour de la liberté et l'énergie de ce peuple nous assuren...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 574
... sera conservé : « Il attend tout d'une nation qui ne doit « sa véritable grandeur qu'à la religion cathoii-« que ; d'une nation dont le trône est si dévoué « à la foi ... ...me cherchent à s'établir sur ses ruines ». Cependant, ce chapitre s'assure qu'il sera conservé : « Il attend tout d'une nation qui ne doit « sa véritable grandeur qu'à la religion cathoii-« que ; d'une nation dont le trône est si dévoué « à la foi depuis Clovis, que le droit de la proté-« ger est devenu, de tous nos litres, le...
...la Constitution : Vive le roil à bas la nation f au bout de mon sabre, les gorges-noir... ...à cette époque ignominieuse que les rues retentissaient des cris des ennemis de la Constitution : Vive le roil à bas la nation f au bout de mon sabre, les gorges-noires! *

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 575
...voix de la douceur et de la raison. Les nations rivales se félicitent de nos malheurs, ... ...ivinité!... Oh! mon peuple, je vous en conjure au nom de la société, écoutez la voix de la douceur et de la raison. Les nations rivales se félicitent de nos malheurs, et vous voudriez être l'instrument aveugle de leurs victoires ! Je n'écoute ici ...
...ité. Elles criaient au retour : Vive la nation! Vive la loi! Vive le roi! Des spectateurs attroupés leur répondaient : A bas la nation! Vive le roi ! La nation n'est plus rien! Les légions se rendire... ... compagnies, formant 1,400 hommes, remplirent celte anticonstitutionnelle formalité. Elles criaient au retour : Vive la nation! Vive la loi! Vive le roi! Des spectateurs attroupés leur répondaient : A bas la nation! Vive le roi ! La nation n'est plus rien! Les légions se rendirent aux casernes, où elles donnèrent une chamade au régiment de Guyenne. Les offi...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 576
...ions injurieuses aux représentants delà nation ». Ils disaient au corps municipal en l... ...que le restaurateur de la liberté française n'est pas libre; démentez les assertions injurieuses aux représentants delà nation ». Ils disaient au corps municipal en lui demandant une demande authentique : « Nous la demandons avec celte instance r...
...mmença à crier dans les rues : A bas la nation! Vive le roi! Vive la croix! On annonça... ...es-uns de ceux qui avaient signé la délibération prise chez les pénitents. On commença à crier dans les rues : A bas la nation! Vive le roi! Vive la croix! On annonça publiquement que la cocarde blanche serait arborée le dimanche suivant.
... qu'ils ne portaient pas le signe de la nation. Il leur signifia de quitter la cocarde... ...rtaient des cocardes blanches. Le sergent leur dit qu'il ne les connaissait pas, qu'ils ne portaient pas le signe de la nation. Il leur signifia de quitter la cocarde; qu'autrement il les ferait arrêter. Ils répondirent que c'était la cocarde roy...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 577
... : Vive le roi! Vive la croix! A bas la nation! Vive l'aristocratie ! La nuit survint, le tumulte finit, mais on entendait crier dans les rues : Vive le roi! Vive la croix! A bas la nation! Vive l'aristocratie !
...ris : Vive le roi! Vive la loi! Vive la nation! ...s seraient punis. On s'embrassa dans les rues, et l'on n'entendit plus que ces cris : Vive le roi! Vive la loi! Vive la nation!

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

- search term matches: (24)

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 585
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
...cela ne préjugeât pas les droits que la nation française avait sur le territoire d'Avi... ...ndement que je voulais vous proposer était que, dans le cas où le non prévalût, cela ne préjugeât pas les droits que la nation française avait sur le territoire d'Avignon : voilà ce que jecomptais demander, voilà ce queje demande encore. 11 faut ...
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
...positive, compromettre les droits de la nation française; car en vérité, tumultueuseme... ... par un peu de chaleur peut-être, un projet d'article contenant une proposition positive, compromettre les droits de la nation française; car en vérité, tumultueusement ou non tumultueusement, l'Assemblée ne peut le faire.

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 587
Speaker: D'André
« Qu'en attendant, la nation française ayant continué d'exercer indi... « Qu'en attendant, la nation française ayant continué d'exercer indistinctement ses décrets en Lorraine et eu Alsace, les Etats particulièrement int...

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 588
Speaker: D'André
...xclusion ; et dès lors la dignité de la nation et celle de Sa Majesté ne lui permettra... ...r auprès de Sa Sainteté, si ce serment était regardé par elle comme un motif d'exclusion ; et dès lors la dignité de la nation et celle de Sa Majesté ne lui permettraient plus de conserver un nonce du pape à Paris. Le Saint-Père pèsera sûrement d...
Speaker: Treilhard
...cipes qui doivent régler les droits des nations; elle attestera d'un autre côté l'attac... ...ra d'un côté l'erreur du pape sur le véritable état de la France et sur les principes qui doivent régler les droits des nations; elle attestera d'un autre côté l'attachement inviolable du roi à la Constitution française. (Applaudissements.)

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 591
Speaker: Lanjuinais
...nies, qui a été déclaré appartenir à la nation en compensation de ce qu'elle s'est cha... ...ature, greniers à sel et autres, comme faisant partie de l'actif desdites compagnies, qui a été déclaré appartenir à la nation en compensation de ce qu'elle s'est chargée de leurs dettes par l'article 3 du titre II des décrets des 2 et 6 septembr...

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 592
Speaker: Lanjuinais
...bois nationaux, et pour le compte de la nation. > ...ladite affectation seront à l'avenir administrés et vendus ainsi que les autres bois nationaux, et pour le compte de la nation. >
Speaker: Pétion de Villeneuve
... préopinants, on n'a pas déclaré que la nation française n'avait aucun droit sur le Co...
...qu'elle en a, on n'a pas déclaré que la nation française ne pourrait pas réunir Avigno...
alors, comme l'a très bien dit un des préopinants, on n'a pas déclaré que la nation française n'avait aucun droit sur le Comtat Venaissin et Avignon ; mais de ce qu'on n'a pas déclaré qu'elle en a, on n'a pas déclaré que la nation française ne pourrait pas réunir Avignon et le Comtat, si elle * le trouvait juste. (.Applaudissements à gauche; murmur...

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 596
Speaker: Rabaud Saint-Etienne
...et que je les veux avec le crédit de la nation. ...ndé des petits assignats forcés ; qu'il les veut avec le crédit des compagnies, et que je les veux avec le crédit de la nation.

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 599
Speaker: Germain
...nt nos écus, au grand désavantage de la nation. Voyez, Messieurs, si, étant les économ... ...trangers un gros bénéfice; et ils ne le négligeront pas : qu'ainsi ils emporteront nos écus, au grand désavantage de la nation. Voyez, Messieurs, si, étant les économes de la fortune publique, vous devez risquer la création actuelle de très petit...

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 602
... peine placé sur le grand théâtre de la nation, j'ai été attaqué avec toute la violenc... « A peine placé sur le grand théâtre de la nation, j'ai été attaqué avec toute la violence de la passion îa pins odieuse, celle de L'intérêt personnel mal déguisé

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 603
...justifier devant auguste tribunal de la nation. Renvoyé à cet effet au comité des fina... ...endant, monsieur le Président, on ne m'en a pas moins imposé l'obligation de me justifier devant auguste tribunal de la nation. Renvoyé à cet effet au comité des finances, j'ai prévenu son vœu en envoyant chercher à Londres des pièces légales et ...
...ciaux, l'Angleterre ne le cède à aucune nation. ...de l'homme, de la justice, de l'honneur bien défini et des vrais intérêts commerciaux, l'Angleterre ne le cède à aucune nation.

Séance du vendredi 6 mai 1791

- search term matches: (13)

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 618
Speaker: Chabroud
e la nation. e la nation.
Speaker: Chabroud
...trevoir tous les dangers où s'expose la nation en confiant ses plus chers intérêts, ce... Ils font entrevoir tous les dangers où s'expose la nation en confiant ses plus chers intérêts, ceux de sa liberté et de sa Constitution, à des hommes qui tiennent par des consid...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 619
Speaker: Lanjuinais
...jets doivent-ils rester au profit de la nation ? C'est la ce que vous avez à décider. ...
...nastère supprimé; alors, sans doute, la nation doitau moins di sposer des bâtiments in...
...et magnifiquement décoré, fourni par la nation, fussent aliénées au profit de la nouve...
...es, des presbytères, et les vendre au profit de la nouvelle paroisse ? Ou ces objets doivent-ils rester au profit de la nation ? C'est la ce que vous avez à décider. Supposons d'abord que cette nouvelle église soit, comme il arrive très fréquemment une église nationale, ci-devant dépendante de chapitre ou de monastère supprimé; alors, sans doute, la nation doitau moins di sposer des bâtiments insuffisants ou ruineux qu'elle a remplacés par de solides et spacieux édifices. 1...
...s remplacées à Paris par la paroisse cathédrale, établie dans un temple superbe et magnifiquement décoré, fourni par la nation, fussent aliénées au profit de la nouvelle paroisse, il ne serait pas plus sage d'abandonner, aux paroisses conservées ...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 620
Speaker: L'abbé Maury
... pourrez délibérer. N'accoutumez pas la nation à fouler aux pieds votre Constitution. ... ne peut délibérer à moins de 200 membres; et alors, quand nous serons 200, vous pourrez délibérer. N'accoutumez pas la nation à fouler aux pieds votre Constitution.

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 621
Speaker: Dosfant
...ui n'auront pas d'églises payées par la nation, les presbytères, les églises, les cime... Je demande que le décret dise expressément que, quant aux campagnes qui n'auront pas d'églises payées par la nation, les presbytères, les églises, les cimetières seront vendus au profit des communautés, c est-a-dire de la paroisse. . ,...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 624
Speaker: Lecouteulx de Canteleu
...é leur hypothèque, on ne considérera la nation française bien réellement en état de re... ...ier-monnaie, vos assignats étant esseutielle-ment un engagement national, 'malgré leur hypothèque, on ne considérera la nation française bien réellement en état de remplir cet engagement, qu'autant que la paix et le bon ordre seront bien établis ...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 627
Speaker: Briois-Beaumetz
...é du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, se... ...té suffisante de monnaie de cuivre, l'Assemblée nationale ordonne que la totalité du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, sera vendue par adjudication publique, au plus offrant et dernier enchérisseur, pa...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 628
Speaker: De Cazalès
... que cette mesure, commune à toutes les nations, à tous les individus, à tous les march... ...eur absolue dans ce monde ; toutes les valeurs sont relatives. Il est impossible que cette mesure, commune à toutes les nations, à tous les individus, à tous les marchés, à toutes les transactions, n'influe pas généralement sur tout. Dès lors, il ...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 629
Speaker: Briois-Beaumetz
..., la perte à supporter retombera sur la nation. Je dis au préopinant qu'il n'a pas ass...
...ti. Ainsi tout le bénéfice sera pour la nation, et il n'y aura pour elle aucune perte....
... puisqu'il y a une grande différence entre les assignats et la valeur des métaux, la perte à supporter retombera sur la nation. Je dis au préopinant qu'il n'a pas assez réfléchi que c'est en sous que nous vous proposons de changer les assignats d...
... avec un métal dont nous sommes propriétaires et dont nous ne tirerons aucun parti. Ainsi tout le bénéfice sera pour la nation, et il n'y aura pour elle aucune perte. (Applaudissements.)
Speaker: Briois-Beaumetz
...dant mis en émission qu'au moment où la nation pourra ouvrir les bureaux où l'on pourr... ...les assignats, dont la fabrication sera commencée dès à présent, ne seront cependant mis en émission qu'au moment où la nation pourra ouvrir les bureaux où l'on pourra les échanger à volonté et en rendant un décret exprès. Par conséquent, ces deu...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 632
Speaker: Briois-Beaumetz
...é du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, se... ...té suffisante de monnaie de cuivre, l'Assemblée nationale ordonne que la totalité du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, sera vendue par adjudication publique, au plus offrant et dernier enchérisseur, pa...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 633
...plus sacré pour les représentants de la nation que pour le reste des citoyens. (Note d... ...s vues utiles en doivent l'hommage à la chose publique; et ce d voir est encore plus sacré pour les représentants de la nation que pour le reste des citoyens. (Note de M. de Montesquiou.)

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 634
...re, serait un fléau destructeur pour la nation ; car, en dernière analyse, il faudrait... L'introduction des assignats de métal, au contraire, serait un fléau destructeur pour la nation ; car, en dernière analyse, il faudrait bien les payer, et la dette publique se trouverait accrue de tout ce que la fra...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 635
... ; et je fais jouir a l'instant même la nation entière d'un bienfait dont toute autre ... ...ois impraticable en masse. Je pose les bases d'un système immense de circulation ; et je fais jouir a l'instant même la nation entière d'un bienfait dont toute autre combinaison lui fera longtemps attendre l'elfet.