Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-021 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-054 hits on 1790-064 hits on 1790-075 hits on 1790-081 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-011 hits on 1791-023 hits on 1791-031 hits on 1791-045 hits on 1791-053 hits on 1791-064 hits on 1791-076 hits on 1791-082 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-122 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 14 volumes
  • Tome 12 : Du 2 mars au 14 avril 1790 1 result
    • Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

      page 258
      Speaker: Lanjuinais
      ...ion sera très utile pour conserver à la nation dans une seule abbaye pour 400,000 livr... ...oute permission$ adjudication, exploit&tièn de coupé, etc. Il dit quècette addition sera très utile pour conserver à la nation dans une seule abbaye pour 400,000 livres de bois et il cite ce fait : le 18 décembre 1787, l'archevêque de Sens, abbé ...

      Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

      page 261
      Speaker: Le Président
      ...r, une écharpe aux trois couleurs de la nation, bleu, rouge ét blanc, attachée d'un nœ... ...ions, ils porteront pour marque distinctive, par-dessus leur habit et en baudrier, une écharpe aux trois couleurs de la nation, bleu, rouge ét blanc, attachée d'un nœud, et ornée d'une frange couleur d'or pour le maire, blanche pour les officiers...

      Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

      page 262
      Speaker: Dupont
      ...rément en France n'a voulu refuser à la nation la portion dont U était redevable; tout... ...ivres ; dans celle d'Angers, 4e §7,0$) livres à 37 livres 10 sous. Personne assurément en France n'a voulu refuser à la nation la portion dont U était redevable; tout le monde est disposé à la payer. C'est d'après cette conviction intime que nous...
      Speaker: Dupont
      ... Vous feriez une mauvaise chose pour la nation et pour le commerça en mettant à l'enca...
      ...sements subits ainsi que la disette- La nation possède le tiers des sels, eu approvisi...
      ...ux fermiers les sels des magasins de la nation. La totalité du sel actuellement
      ...cle. Je n'ai pu abandonner cependant une des considérations qui l'avaient dicté. Vous feriez une mauvaise chose pour la nation et pour le commerça en mettant à l'encan tous tes sels; vous auriez u,ne disette de sel en quinze jours. Pour éviter ce...
      ...soins, et vous trouvez l'avantage de vous assurer qu'on préviendra les renchérissements subits ainsi que la disette- La nation possède le tiers des sels, eu approvisionnement. Lorsque le. régeut fit un bail avec la ferme, on remit aux fermiers les sels des magasins de la nation. La totalité du sel actuellement

      Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

      page 263
      Speaker: Dupont
      ... portion de ce sel, qui appartient à la nation, sera vendue la première, et le produit... « La portion de ce sel, qui appartient à la nation, sera vendue la première, et le produit en sera versé de mois en mois dans Je Trésor national, et appliqué aux dépenses...
      Speaker: Dupont
      ... portion de ce sel, qui appartient à la nation, sera vendue la première, et le produit... v La portion de ce sel, qui appartient à la nation, sera vendue la première, et le produit en sera versé de mois en mois dans le Trésor national, et appliqué aux dépenses...
  • Tome 16 : Du 31 mai au 8 juillet 1790 5 results
    • Séance du mercredi 9 juin 1790

      - search term matches: (5)

      Séance du mercredi 9 juin 1790

      page 154
      Speaker: L'abbé Jacquemart
      ... enfin que les chrétiens, l'exemple des nations, bornèrent leur ambition à la palme du ... ...onsacrée par l'Esprit-Saint, semblaient n'avoir qu'un cœur et qu'une âme; tandis enfin que les chrétiens, l'exemple des nations, bornèrent leur ambition à la palme du martyre, on put compter sur les élections du peuple, on put confier le choix des...
      Speaker: L'abbé Jacquemart
      ...ir tant d'influence sur les mœurs d'une nation que vous vous proposez de régénérer ? ...'a bien saisi, en confiant aux électeurs des départements, un choix qui doit avoir tant d'influence sur les mœurs d'une nation que vous vous proposez de régénérer ?

      Séance du mercredi 9 juin 1790

      page 158
      Speaker: Le Président
      ... la représentation du chef d'une grande nation, j'aurais préféré de m'en rapporter à l... ...conomie,-et ^considération des dépenses qu'exigent l'éclat du trône français, et la représentation du chef d'une grande nation, j'aurais préféré de m'en rapporter à l'Assemblée 'nationale pour qu'elle fitfâtelle-même l'état de ma maison ; mais je...

      Séance du mercredi 9 juin 1790

      page 159
      Speaker: Le Président
      ... doux de devoir aux:représentants'de la nation ma tranquillité sur un point qui intére... ...t son auguste mère soit rendu préeis par la fixation de son douaire : il me sera doux de devoir aux:représentants'de la nation ma tranquillité sur un point qui intéresse aussi essentiellement mon bonheur.
      Speaker: Barnave
      ...e d'un arrangement pécuniaire centre la nation et le roi : nous applaudissons avec tra... Il ne,s'agU,ren ce moment, que d'un arrangement pécuniaire centre la nation et le roi : nous applaudissons avec transport aux sentiments que Sa Majesté exprime; mais je crois que ce serait mal ju...
      Speaker: De Clermont-Tonnerre
      ...e roi en a dit assez. Il est digne delà nation d'accorder les quatre millions- ...i tend à replacer encore sous les yeux du roi l'objet en question pst inutile. Le roi en a dit assez. Il est digne delà nation d'accorder les quatre millions-
    • Séance du 14 lundi juin 1790

      - search term matches: (4)

      Séance du 14 lundi juin 1790

      page 214
      Speaker: Le Président
      ... liberté pour la porter au temple de la nation, où elle resterait déposée ; et désorma... ...rères d'armes, je m'empresserais d'élever cette image chérie sur le pavois de la liberté pour la porter au temple de la nation, où elle resterait déposée ; et désormais le meilleur des pères serait présent àux yeux de ses enfanté aussi sodvent qu...

      Séance du 14 lundi juin 1790

      page 215
      Speaker: Prieur
      ... ont promis et juré d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. Tous sont disposés...
      ...çais, ils regardent comme ennemis de la nation cetix qui, pàr des écrits, des complots...
      ...nce dë leur entière soumission sur l'autel du Dieu qui punit les parjures ; toUs ont promis et juré d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. Tous sont disposés à soutenir jusqu'à l'effusion de leUr sang la Constitution dii royaume, fruit d...
      ... glorieux travaux ; et, à l'exemple de la commune dë Sézanne et de Vitry-le-Français, ils regardent comme ennemis de la nation cetix qui, pàr des écrits, des complots, des protestations, cherchent à soulever les peuples. Les décrets émanés du sei...

      Séance du 14 lundi juin 1790

      page 218
      Speaker: Martineau
      ...e qui lui est donné, d'être fidèle à la nation, à la loi ët au roi, et de maintenir de... ... et du clergé, le serment solennel dejeiller ayec soin sur les fidèles du diocèse qui lui est donné, d'être fidèle à la nation, à la loi ët au roi, et de maintenir de toUt sbii pouvoir là Constitution dé^ crétée par l'Assemblée nationale, ët acce...
    • Séance du mercredi 16 juin 1790

      - search term matches: (5)

      Séance du mercredi 16 juin 1790

      page 233
      Speaker: Cochelet
      Les représentants de la nation doivent attacher un grand prix à l'opin... Les représentants de la nation doivent attacher un grand prix à l'opinion publique; par conséquent, ils ne sauraient recevoir trop d'adhésions à leurs...

      Séance du mercredi 16 juin 1790

      page 235
      Speaker: Martineau
      ...s les a appelés, seront défrayés par la nation. » peuples les a appelés, seront défrayés par la nation. »

      Séance du mercredi 16 juin 1790

      page 237
      Speaker: De Cazalès
      ...générosité les ministres du culte de la nation généreuse que vous avez l'honneur de re... ...ue devant ses fidèles n'oserait en faire un scandaleux usage, vous doterez avec générosité les ministres du culte de la nation généreuse que vous avez l'honneur de représenter. Je conclus à ce que tous les évêques n'aient pas moins de 20,000 livr...

      Séance du mercredi 16 juin 1790

      page 238
      Speaker: Le marquis de Foucault
      ... clergé seraient à la disposition de la nation, on a mis sous ses yeux les malheurs du...
      ... a décrétés étra à la disposition de la nation, serviront uniquement à payer les frais...
      ...orde, je la prie de se rappeler qu'à l'époque où elle a décrété que les biens du clergé seraient à la disposition de la nation, on a mis sous ses yeux les malheurs du peuple. Le comité aurait du prouver à tous les Français que vous voulez faire u...
      ...n adopte le décret que je vais proposer ; « Les biens du clergé, que l'Assemblée a décrétés étra à la disposition de la nation, serviront uniquement à payer les frais du culte et de ses ministres... » (On rappelle à Vordre du jour,) Je Suis excel...
    • Séance du lundi 21 juin 1790

      - search term matches: (2)

      Séance du lundi 21 juin 1790

      page 398
      Speaker: Martineau
      ...us offices ecclésiastiques payés par la nation, les fruits du traitement qui y est att... « Art. 12. Pendant la vacance des évêchés, des cures et de tous offices ecclésiastiques payés par la nation, les fruits du traitement qui y est attaché, seront versés ou resteront dans la caisse du district pour subvenir aux dé...
      ...ne prélat, dont la générosité envers la nationne peut être suspecte, assigner aux vicair... ...de celles des curés les moins partagés? J'ai entendu, dans notre tribune, un jeune prélat, dont la générosité envers la nationne peut être suspecte, assigner aux vicaires, pour leur portion congrue,la somme de 600 livres. 11 tient sans doute à l'an...

      Séance du lundi 21 juin 1790

      page 400
      Speaker: Le Président
      ...icaire de plus, lequel sera payé par la nation sur le même pied que les autres vicaire... ...nistrative du district, laissera à leur choix, s'il y a lieu, ou de prendre un vicaire de plus, lequel sera payé par la nation sur le même pied que les autres vicaires, ou de se retirer avec une pension égale au traitement qui aurait été fourni a...
    • Séance du samedi 3 juillet 1790, au matin

      - search term matches: (12)

      Séance du samedi 3 juillet 1790, au matin

      page 677
      Speaker: Tronchet
      ...qui pourront être formées, au nom de la nation, aux rachats des droits dépendant des b... ...ns aucune approbation des échanges consommés, et sans préjudice des oppositions qui pourront être formées, au nom de la nation, aux rachats des droits dépendant des biens aliénés à ce titre, et dont le titre aurait été reconnu susceptible de revi...
      Speaker: Tronchet
      ...l'égard des rachats qui seront dus à la nation par les propriétaires des biens mouvant... « Art. 7. A l'égard des rachats qui seront dus à la nation par les propriétaires des biens mouvants des biens nationaux, même par les apanagistes ou les échangistes dont les écha...

      Séance du samedi 3 juillet 1790, au matin

      page 678
      Speaker: De Pardieu
      ...gressé les lois maritimes de toutes les nations policées, mais ces transgressions sont ... ...ter préjudice au royaume entier. Non seulement on a, par des voies défait, transgressé les lois maritimes de toutes les nations policées, mais ces transgressions sont de nature à altérer la bonne intelligence qui règne entre la France et d'autre3 ...
      Speaker: De Pardieu
      ...ute commise. L'étranger, pour venger sa nation, a enlevé l'unique propriété d'une fami... ... appartenaient à un autre pêcheur français, qui n'avait pris aucune part à la faute commise. L'étranger, pour venger sa nation, a enlevé l'unique propriété d'une famille innocente, indigente, qui n'avait que ce moyen de subsister. Le roi vient d'...

      Séance du samedi 3 juillet 1790, au matin

      page 679
      Speaker: De Pardieu
      « Plusieurs corsaires de cette nation qui est en guerre avec la cour des Deux... « Plusieurs corsaires de cette nation qui est en guerre avec la cour des Deux-Siciles et avec la République de Gênes, s'étaient emparés de bâtiments apparten...
      Speaker: De Pardieu
      ...ué et repris par un bâtiment de la même nation, près de la rade d'Hyères. Il a été réc... « L'un de ces bâtiments pris antérieurement sur les Génois a été attaqué et repris par un bâtiment de la même nation, près de la rade d'Hyères. Il a été réclamé à la Giotat par le corsaire algérien qui s'en était d'abord emparé. Sa Maje...
      Speaker: De Pardieu
      ...s lois du royaume, celles de toutes les nations policées, lois dictées par l'humanité, ... « Mais quand bien même cette allégation eût été vraie, les lois du royaume, celles de toutes les nations policées, lois dictées par l'humanité, qui préviennent beaucoup d'actions barbares et qui assurent les droits des vrais...
      Speaker: De Pardieu
      ...nt pour le recommmander au consul de la nation française à Alger. ... soit pris des mesures tendant à prévenir une rupture. Je n'ai pas perdu un moment pour le recommmander au consul de la nation française à Alger.
      Speaker: De Pardieu
      ...is du royaume, aux droits de toutes les nations et aux traités qui nous lient avec elle... ... Toulon de remplir ses devoirs et d'informer d'une agression si contraire aux lois du royaume, aux droits de toutes les nations et aux traités qui nous lient avec elles.

      Séance du samedi 3 juillet 1790, au matin

      page 680
      Speaker: De Batz
      ...e somme de plusieurs milliards. Mais la nation a acquis des capitaux immenses et cette...
      ...artie de la dette sera éteinte, pour la nation, par la vente des biens nationaux. Au s...
      ...ssible que tous les engagements et toutes les charges fussent acquittées sans une somme de plusieurs milliards. Mais la nation a acquis des capitaux immenses et cette dette n'est pas effrayante. Avant la convocation des Etats généraux, l'opinion ...
      ...utres charges ; mais ce qui est charge n'est pas dette. D'ailleurs, une grande partie de la dette sera éteinte, pour la nation, par la vente des biens nationaux. Au surplus, je n'en connais pas l'état bien exactement.
      Speaker: De Batz
      ...représentation et la souveraineté de la nation, ordonnait dans son conseil toutes les ...
      ...le roi, comme unique représentant de la nation.
      Sous le régime précédent, le roi, exerçant seul la représentation et la souveraineté de la nation, ordonnait dans son conseil toutes les dépenses publiques. Il y faisait vérifier ensuite et ces dépenses, et l'emploi d...
      ... à des formes : les liquidations et les indemnités n'étaient prononcées que par le roi, comme unique représentant de la nation.
      Speaker: De Batz
      ...blique, un mandat sur l'impôt et sur la nation, ses représentants ont seuls, sans cont... ...nferme l'engagement de la payer, et que cette liquidation crée une obligation publique, un mandat sur l'impôt et sur la nation, ses représentants ont seuls, sans contredit, le droit de prononcer et de consentir cette obligation, comme avant de la...

      Séance du samedi 3 juillet 1790, au matin

      page 681
      Speaker: De Batz
      ...s finances restitue solennellement à la nation et aux Jois leurs droits sur la fortune... ...s régime et à tout revoir par vous-mêmes, en attendant qu'uu plan général sur les finances restitue solennellement à la nation et aux Jois leurs droits sur la fortune de l'Etat.
  • Tome 17 : Du 9 juillet au 12 août 1790 6 results
    • Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      - search term matches: (13)

      Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      page 35
      Speaker: Gaultier de Biauzat
      ... avoir ait qu'il ûé tirerait pas sur la nâtion* M. dé Biâuzàt annonce qu'il n'a aucune... ... ayant vingt-six ans de services, a éu fës cfieyeux et les oreilles coupés* pour avoir ait qu'il ûé tirerait pas sur la nâtion* M. dé Biâuzàt annonce qu'il n'a aucune pFeove légale de ces faits, mais qûe, vu leur importance, il demande^ le renvoi...

      Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      page 37
      Speaker: De Custine
      ...ui ont des droits aux récompenses dé la nàtiOn. ...se considérable : je crois qu'avec 18 millions on pourrait contenter toUs ceux qui ont des droits aux récompenses dé la nàtiOn.
      Speaker: D'Ambly
      ...e suis obligé de vous le dire, pour une nation comme la vôtre 10 millions ne sont pas ... ...sur leur traitement ; vous ne leur ôterez rien non plus; en vérité, Messieurs, je suis obligé de vous le dire, pour une nation comme la vôtre 10 millions ne sont pas assez pour les pensionnaires de l'Etat.
      Speaker: Palasne de Champeaux
      ...ent ce témoignage de reconnaissance. La nation doit aussi payer aux citoyens le,prix d... et leur d'uréë méritent ce témoignage de reconnaissance. La nation doit aussi payer aux citoyens le,prix des sacrifices qu'ils.ont faits à l'utilité publique. »
      Speaker: Regnaud
      Art. 3. « Les sacrifices ont la .nation doit payer le prix, sont ceux qui naiss... Art. 3. « Les sacrifices ont la .nation doit payer le prix, sont ceux qui naissent des pertes qu'on éprouve^en^ défendant la patrie, ou des dépenses qu'on a fa...
      Speaker: Palasne
      ... a des droits à la çeçonnaissance de la nation et peut,, suivant sa position, la natur... ...ré sa patrie, ou qui a donné un grand exemple de dévouement à la chose publique, a des droits à la çeçonnaissance de la nation et peut,, suivant sa position, la nature et la durée de ses services, prétendre aux récompenses honorifiques, ou pécuni...
      Speaker: Le Chapelier
      ...es des droits à la reconnaissance de.la nation, et peut, suivant la nature et la durée... ...iré sa patrie, ou c(ui a donné un grand exemple de dévouement à la chose publiques des droits à la reconnaissance de.la nation, et peut, suivant la nature et la durée de ses services^ prétendre à des récompenses. »

      Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      page 38
      Speaker: Palasne
      ... et les enfants élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état... ...ort dans le cours de son service public, pourra obtenir une pension alimentaire, et les enfants élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état de pourvoir eux-mêmes à leur subsistance. »
      Speaker: De Noailles
      ...rir la porte à des abus incroyables. La nation doit salarier et salariera ses fonction...
      ... ses enfants, dans la persuasion que la nation viendra à leur secours.
      ...s commande, j'y acquiesce. Quant aux autres dispositions, je crois que c'est ouvrir la porte à des abus incroyables. La nation doit salarier et salariera ses fonctionnaires d'une manière honnête. Il ne me paraît point juste de payer deux fois les...
      ...onnairevpublic, une fois retiré, ne se mettra plus en peine ni de sa femme ni de ses enfants, dans la persuasion que la nation viendra à leur secours.

      Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      page 39
      Speaker: Fréteau
      ...es enfants être élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état... ...ans le cours de 6on service public, pourra obtenir une pension alimentaire, et les enfants être élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état de pourvoir eux-mêmes à leur subsistance. »
      Speaker: Palasne
      ...our la liquidation des créanciers de la nation. » ...ans la classe des dettes de l'Etat, et soumis aux. règles qui seront décrétées pour la liquidation des créanciers de la nation. »
      Speaker: Fréteau
      ...ants avec sa liste civile et c'est à la nation à récompenser ensuite tous les services... ...l'article ainsi limité, car le roi doit se borner à encourager les talents naissants avec sa liste civile et c'est à la nation à récompenser ensuite tous les services publics.
      Speaker: De Noailles
      ...x Français de recevoir dés pensions des nations étrangères me parait hors de doute. Les... La question de savoir si l'on défendra aux Français de recevoir dés pensions des nations étrangères me parait hors de doute. Les officiers français qui vont s'instruire au service des autres puissances savent...
    • Séance du vendredi 23 juillet 1790

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 23 juillet 1790

      page 301
      Speaker: Irland de Basoges
      ...rs, encenser votre ouvrage : c'est à la nation, rendue au calme et à la réflexion, à l... Je ne viens point, Messieurs, encenser votre ouvrage : c'est à la nation, rendue au calme et à la réflexion, à le juger; le roi n'a rien négligé pour seconder la volonté que vous avez eue de f...
      Speaker: Irland de Basoges
      ...e l'avaient-elles pas reçu plutôt de la nation même, des États généraux? Et lorsque, l... ...naient à la législation et à l'administration ? Mais: l'avaient-eUes usurpée ? Ne l'avaient-elles pas reçu plutôt de la nation même, des États généraux? Et lorsque, loin de l'accorder aux nouveaux tribunaux d'ap-
      Speaker: Irland de Basoges
      pel, la nation, par votre organe, prononce qu'ils y se... pel, la nation, par votre organe, prononce qu'ils y seront totalement étrangers; lorsqu'elle les environne d'autant de surveillants, c...

      Séance du vendredi 23 juillet 1790

      page 308
      Speaker: Mougins de Roquefort
      ...s grands corps qui étaient tout dans la nation, et pour lesquels la nation n'était rien. En adoptant le projet de ... ...ut ce qui pourrait s'opposer à son achèvement et à sa perfection ; d'éloigner ces grands corps qui étaient tout dans la nation, et pour lesquels la nation n'était rien. En adoptant le projet de tribunal d'appel, proposé par le comité, vous renouvelleriez ces corps; ils aura...
    • Séance du samedi 24 juillet 1790, au matin

      - search term matches: (2)

      Séance du samedi 24 juillet 1790, au matin

      page 316
      Speaker: Rewbell
      ...essaires pour que les propriétés que la nation possède à Avignon s'oient en sûreté. ... qu'il se retire par-devers lui, pour le supplier de prendre les précautions nécessaires pour que les propriétés que la nation possède à Avignon s'oient en sûreté.
      Speaker: Bouche
      ... à la conservation des propriétés de la nation à Avignon. Nous avons dans cette ville ... J'appuie la motion de M. Rewbell, pour demander à Sa Majesté de veiller à la conservation des propriétés de la nation à Avignon. Nous avons dans cette ville des archives, des greniers à sel, des magasins de tabac : il est donc instant d'...
    • Séance du jeudi 5 août 1790, au matin

      - search term matches: (4)

      Séance du jeudi 5 août 1790, au matin

      page 614
      Speaker: Alquier
      ...la gloire et aux succès des armes de là nation; et, sous ce rapport, il n'en est aucun... « t,ps vrais militaires sont toujours occupés de cp qui tend à la gloire et aux succès des armes de là nation; et, sous ce rapport, il n'en est aucun qui ne rende foncièrement justice au corps des carabiniers. Les actions heureus...

      Séance du jeudi 5 août 1790, au matin

      page 615
      Speaker: Alquier
      ...ions, on pense que, pour conserver à la nation un corps qui peut, dans l'avenir, lui ê... « D'après ces observations, on pense que, pour conserver à la nation un corps qui peut, dans l'avenir, lui être utile plus qu'il ne l'a jamais été, il serait de la sagesse et de la bienvei...
      Speaker: Alquier
      ...us puissantes i celle de conserver à la nation un corps solide, susceptible de toute e... « A toutes ces considérations, il s'en réunit encore une des plus puissantes i celle de conserver à la nation un corps solide, susceptible de toute espèce de service à la guerre, de former une réserve pour les Goups de main et po...

      Séance du jeudi 5 août 1790, au matin

      page 616
      Speaker: Georges
      ...t lever des impôts sur une partie de la nation. ...aminer : 1° la validité de la donation, et 2° si un particulier peut légitimement lever des impôts sur une partie de la nation.

      Séance du jeudi 5 août 1790, au matin

      page 617
      Speaker: Gossin
      ...us aux ancienspeuples, et dont quelques nations modernes ont eu si longtemps à rougir. ... ...osé, Messieurs, va détruire pour jamais ces procès en séparation decorps, inconnus aux ancienspeuples, et dont quelques nations modernes ont eu si longtemps à rougir. Un cri de proscription s'était élevé contre ces procédures si favorables au vice...
      Speaker: Gossin
      ... opprime, et un fléau terrible pour les nations où il existe. ...xime, que le célibat conjugal est un joug insupportable pour les individus qu'il opprime, et un fléau terrible pour les nations où il existe.
    • Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      - search term matches: (25)

      Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      page 627
      Speaker: Le Président
      ...s ultérieurs que les efforts des autres nations nécessiteront peut-être de notre part. ... ...e des affaires étrangères vous a fait pressentir les précautions et les armements ultérieurs que les efforts des autres nations nécessiteront peut-être de notre part. Il est aisé de discerner qu'au milieu des préparatifs considérables qui se font ...
      Speaker: Le Président
      ...et que notre faiblesse n'invite pas les nations, maintenant armées, à manquer d'égard p... ...r le nombre de leurs équipages aux bâtiments de même force qu'ils rencontreront et que notre faiblesse n'invite pas les nations, maintenant armées, à manquer d'égard pour notre pavillon. Sa Majesté a, par cette raison, ordonné que les bâtiments af...

      Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      page 629
      Speaker: Andrieu
      ...s revenus dans la leur, en sorte que la nation française se trouvera ainsi frustrée de... ...e pour acquérir, dans notre patrie, des biens nationaux dont ils consommeront les revenus dans la leur, en sorte que la nation française se trouvera ainsi frustrée de l'avantage qu'elle attend de la vente de ces biens. Je vote pour la destruction...
      Speaker: Bouche
      ...philosophique et politique. Heureuse la nation qui, la première, donnera l'exemple de ...
      ...outât que l'Assemblée invite toutes les nations.....
      ...'Assemblée nationale réalisera la prédiction de l'immortel auteur de l'histoire philosophique et politique. Heureuse la nation qui, la première, donnera l'exemple de la destruction du droit d'aubaine ! Je voudrais que l'on ajoutât que l'Assemblée invite toutes les nations.....

      Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      page 630
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ... la couronne, soit pour l'utilité de la nation. Aussitôt Philippe-le-Bel en contia l'a... ...tirer des bois de très grands avantages, soit pour l'augmentation des revenus de la couronne, soit pour l'utilité de la nation. Aussitôt Philippe-le-Bel en contia l'administration à des maîtres créés à cet effet.
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ... les précieuses ressources d'une grande nation qui allait devenir commerçante et marit... ...tion des vaisseaux. Ge n'est que dans les antiques forêts qu'il espère conserver les précieuses ressources d'une grande nation qui allait devenir commerçante et maritime. Dès lors, l'exploitation et l'aménagement commence à faire sensiblement par...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...des masses de bois dans les mains de la nation. Les motifs qui doivent porter ses repr... ..., les cinq comités réunis ont pensé qu'il était nécessaire de conserver les grandes masses de bois dans les mains de la nation. Les motifs qui doivent porter ses représentants à les conserver se présentent en foule : l'intérêt national, l'intérêt...
      ... Dans tous les temps et chez toutes les nations, les bois ont été mis au rang des biens... ...ur ; c'est exposer le royaume à voir augmenter considérablement, et dans peu (1) Dans tous les temps et chez toutes les nations, les bois ont été mis au rang des biens les plus précieux. Aussi voit-on que, dans les siècles les plus reculés, il y a...

      Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      page 631
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      Car enfin, Messieurs, à qui la nation aliénera-t-elle ces grandes masses? Ser... Car enfin, Messieurs, à qui la nation aliénera-t-elle ces grandes masses? Sera-ce à des particuliers? Mais, en supposant qu'il y en eût d'assez riches pour e...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...oindre : Voilà une perte réelle pour la nation. ...auront moins de concurrents pour les grandes acquisitions, et dès lors un prix moindre : Voilà une perte réelle pour la nation.
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...tions lointaines du bonheur public. Une nation seule peut avoir de grandes forêts, peu... ...n les améliorant. Non, Messieurs, l'intérêt personnel ne connaît pas ces spéculations lointaines du bonheur public. Une nation seule peut avoir de grandes forêts, peut seule les régénérer, peut seule s'occuper de leur économie et de leur rétablis...

      Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      page 632
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...ssité de conserver dans les mains de la nation une grande masse de bois. ..., des pays de vignobles et des pays de minots: vous sentirez encore plus la nécessité de conserver dans les mains de la nation une grande masse de bois.
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...répéter, ne peuvent appartenir qu'à une nation, parce qu'elle seule,étant immortelle, ... Mais les grandes masses, il faut le répéter, ne peuvent appartenir qu'à une nation, parce qu'elle seule,étant immortelle, améliorera, repeuplera et vivifiera cette belle propriété par des aménagements b...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      .... Serait-il un acte de sagesse pour une nation ? Nous ne le pensons pas ; car c'est un... ...et de régie, est un acte qui, dans un particulier, serait caractérisé de démence. Serait-il un acte de sagesse pour une nation ? Nous ne le pensons pas ; car c'est une grande erreur de croire que l'administration des bois ne puisse pas s'améliore...

      Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      page 633
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ... des forêts du royaume, si ce n'est une nation, d'après des bases d'administration fon... ...enter une régénération aussi dispendieuse, aussi longue, aussi pénible que celle des forêts du royaume, si ce n'est une nation, d'après des bases d'administration fondées sur l'utilité publique, et, sur l'expérience la plus éclairée ? De pareille...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...i pourra ou qui voudra, si ce n'est une nation, assigner les fonds considérables qui s... Qui est-ce qui pourra ou qui voudra, si ce n'est une nation, assigner les fonds considérables qui sont nécessaires à l'entretien, à la garde des forêts et surtout à leur repeuplem...

      Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      page 634
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...s la plus belle propriété qu'une grande nation puisse et doive conserver. ..., rassurera la marine et le commerce, et rétablira, enfin, un meilleur ordre dans la plus belle propriété qu'une grande nation puisse et doive conserver.
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...finances. Il est indispensable pour une nation, comme pour les particuliers, de payer ... « On a besoin de vendre les bois, dit-on, dans l'intérêt de nus finances. Il est indispensable pour une nation, comme pour les particuliers, de payer ses dettes; un déficit à combler, des finances'de charges et d'offices supprimés...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ... de nos dettes. Si cela n'était pas, la nation serait bien à plaindre pour la dette pu... ...riétés et biens cultivés du domaine et du clergé une plus forte valeur que celle de nos dettes. Si cela n'était pas, la nation serait bien à plaindre pour la dette publique; mais un simple aperçu du comité de l'aliénation présente beaucoup plus d...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...as, quelque urgent qu'on le suppose, la nation ne doit s'exproprier des bois et forêts... Dans aucun cas, quelque urgent qu'on le suppose, la nation ne doit s'exproprier des bois et forêts qui forment le vrai domaine public.

      Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      page 635
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...vez faire une source de revenus pour la nation par l'administration nationale des bois...
      ...citoyens qui voudraient conseiller à Ja nation d'aliéner un fonds de première nécessit...
      En cinquième lieu, vous pouvez faire une source de revenus pour la nation par l'administration nationale des bois. Où sont donc les bcms citoyens qui voudraient conseiller à Ja nation d'aliéner un fonds de première nécessité qui peut porter,dans peu d'années,environ trente millions de revenu, avec un s...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...êts. Dans quel état avez-vous trouvé ia nation ? Ne l'avez-vous pas vue dans un enthou...
      ... économiques s'élèvent, et laissez à la nation, en attendant cette heureuse époque, de...
      ...rs résultant du projet de livrer aux particuliers Ja propriété de toutes vos forêts. Dans quel état avez-vous trouvé ia nation ? Ne l'avez-vous pas vue dans un enthousiasme funeste pour les jouissances viagères, dans l'immoralité des tontines et ...
      ...t formé, que les idées de propriété s'améliorent, que les vues d'administration. économiques s'élèvent, et laissez à la nation, en attendant cette heureuse époque, de grandes propriétés publiques et indivises. Il est certain qu'on peut perdre un ...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...Varbre à la racine. Voilà l'image d'une nation qui, pour payer ses dettes, livrerait s... ...otisme : quand les sauvages de la Louisiane veulent avoir du fruit, ils coupent Varbre à la racine. Voilà l'image d'une nation qui, pour payer ses dettes, livrerait ses forêts à des compagnies ou à des capitalistes.
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...ns et à la sûreté du royaume, et que la nation seule peut, par un nouveau régime et un... ... conservation des bois et forêts est un des objets les plus essentiels aux besoins et à la sûreté du royaume, et que la nation seule peut, par un nouveau régime et une administration active et éclairé*, s'occuper de leur conservation, amélioratio...
      Speaker: Martineau
      ...i seront-elles mieux conservées, par la nation ou par des particuliers? Je crois que d... ...nservation des forêts; malgré cela, je persiste à demander l'ajournement. Par qui seront-elles mieux conservées, par la nation ou par des particuliers? Je crois que dans une grande administration le gaspillage est inévitable : on a cherché à vous...

      Séance du vendredi 6 août 1790, au matin

      page 636
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...ns et à la sûreté du royaume, et que la nation peut seule, par un nouveau régime et un... ... et forêts est un des objets les plus importants etles plus essentiels aux besoins et à la sûreté du royaume, et que la nation peut seule, par un nouveau régime et une administration active et éclairée, s'occuper de leur conservation, amélioratio...
    • Séance du mercredi 11 août 1790, au matin

      - search term matches: (3)

      Séance du mercredi 11 août 1790, au matin

      page 720
      Speaker: Thouret
      ... où les propriétés etdruits, soit de la nation, soit d'une commune, seront intéressés.... ...toutes les causes des mineurs, des interdits, des femmes mariées, et dans celles où les propriétés etdruits, soit de la nation, soit d'une commune, seront intéressés. Il sont chargés, en outre, de veilier pour les absents indéfendus. »
      Speaker: Pezous
      ...où les propriétés et droits, soit de la nation, soit d'une commune, seront intéressés.... des femmes mariées, et dans celles où les propriétés et droits, soit de la nation, soit d'une commune, seront intéressés. Ils seront chargés, en outre, de veiller pour les absenis indéfendus. »

      Séance du mercredi 11 août 1790, au matin

      page 721
      Speaker: Thouret
      ...sera à sa place, pour les besoins de la nation et pour le temps de l'Assemblée. ...s travaillerez à l'organisation du tribunal de cassation : ainsi chaque matière sera à sa place, pour les besoins de la nation et pour le temps de l'Assemblée.
  • Tome 18 : Du 12 août au 15 septembre 1790 3 results
    • Séance du samedi 14 août 1790, au matin

      - search term matches: (12)

      Séance du samedi 14 août 1790, au matin

      page 53
      Speaker: Dupont
      ... les finances, que l'indemnité due à la nation dans cette proportion affaiblie à raiso... ...e justice, et en même temps d'après de très bons principes d'administration pour les finances, que l'indemnité due à la nation dans cette proportion affaiblie à raison des revenus qu'elle tirait des gabelles, daterait, pour le ressort de chaque g...
      Speaker: Dupont
      ...s; ils sont tous obligés de donner à la nation , pour les neuf derniers mois de 1790, ... ... lés départements et les districts qui furent autrefois les provinces de gabelles; ils sont tous obligés de donner à la nation , pour les neuf derniers mois de 1790, l'indemnité que vous avez fixée, qui renferme un si grand soulagement, et qui, p...
      Speaker: Dupont
      ...evez au maintien des droits de toute la nation contre la spoliation des deniers public...
      ...une propriété indivise et commune de la nation entière, vous avez dit et dû dire que l...
      ...ours avec modération, toujours avec soulagement, mais avec la fermeté que vous devez au maintien des droits de toute la nation contre la spoliation des deniers publics que nul citoyen ne. peut retenir par ses mains, en refusant l'impôt qui est une propriété indivise et commune de la nation entière, vous avez dit et dû dire que l'indemnité de la gabelle serait payée par chacun à dater du temps de la destruct...

      Séance du samedi 14 août 1790, au matin

      page 59
      Speaker: Dupont
      cette entière liberté que la nation a demandée vainement (ors des États gén... cette entière liberté que la nation a demandée vainement (ors des États généraux de 1614, qui depuis a été l'objet de l'ambition, et le point de vue de glo...
      Speaker: Dupont
      ...es de commerce aient éclairé toutes les nations, et qu'une meilleure administration ait... ...er du cordon qui doit border ûoS frontières, jusqu'à ce que de meilleurs principes de commerce aient éclairé toutes les nations, et qu'une meilleure administration ait perfectionné nos manufactures.

      Séance du samedi 14 août 1790, au matin

      page 61
      Speaker: Dupont
      ... de la vente du sel qui appartient à la nation et qui est dans les greniers, dépôts et... ...ances sera de quarante-neuf 'millions cent mille livres, sans compter le produit de la vente du sel qui appartient à la nation et qui est dans les greniers, dépôts et magasins, et non compris encore les quinze cent mille livres dont vous avez ord...
    • Séance du lundi 6 septembre 1790

      - search term matches: (2)

      Séance du lundi 6 septembre 1790

      page 620
      Speaker: Buzot
      ...tères et autres objets appartenant à la nation, dans les fonds de l'imprimerie royale,... ...on sur le décret du même jour, portant qu'il sera dressé un inventaire des caractères et autres objets appartenant à la nation, dans les fonds de l'imprimerie royale, et que les reliures ni les gravures, autres que celles qui sont nécessaires pou...

      Séance du lundi 6 septembre 1790

      page 622
      Speaker: Malouet
      ...ême ajourné la question ae savoir si la nation doit conserver ou non la propriété des ... L'article doit être ajourné puisque l'Assemblée a elle-même ajourné la question ae savoir si la nation doit conserver ou non la propriété des forêts nationales. Ceci touche à de graves intérêts et, en particulier, au servi...

      Séance du lundi 6 septembre 1790

      page 626
      ...tion et attribution, et en rendant à la nation le chois de ses juges et administrateur... ...olissant la vénalité des oftices de judica-ture, ainsi que les tribunaux d'exception et attribution, et en rendant à la nation le chois de ses juges et administrateurs, elle a pris l'engagement de pprter st-s regards sur partie la plus, essentiel...
      ...itre de gruerie ou autrement, entres la nation èt des particuliefs, feront à l'avenir ...
      ...alesi Quant aux bois et forêts, dont la nation a accordé |a jouissance au roi et' ceux...
      communautés laïques, ainsi que ceux possédés par indivis, à titre de gruerie ou autrement, entres la nation èt des particuliefs, feront à l'avenir partie de l'administration dés' eaux, ët forêts, et seront soumis au même régime que lès autres forêts nationalesi Quant aux bois et forêts, dont la nation a accordé |a jouissance au roi et' ceux appartenant aux particuliers, ils ne seront çt'ssù-jettis à i'adtnioistratioQ g...

      Séance du lundi 6 septembre 1790

      page 628
      ...ité, une bandoulière aux couleurs de la nation, l'écusson sera aux armes de France, av... Art. 9. Ils porteront pour marque distinctive de leur qualité, une bandoulière aux couleurs de la nation, l'écusson sera aux armes de France, avec ces mots : La loi et le roi, et pour légende circulaire : Administration des ...
      ...ous les autres, les représentants de la nation ne devraient-ils pas décider que la cha... ...ttre le port d'armes. La propriété des forêts d'un département étant commune à tous les autres, les représentants de la nation ne devraient-ils pas décider que la chasse sur cette espèce de domaines est à la disposition du roi ?
      ...ents de bois et forêts appartenant à la nation, ou de la qualité de ceux soumis au nou... Art. 1er. Dans les districts où il y aura moins de 5,000 arpents de bois et forêts appartenant à la nation, ou de la qualité de ceux soumis au nouveau régime d'administration, il sera établi un inspecteur particulier, dont les...

      Séance du lundi 6 septembre 1790

      page 631
      ...itution du royaume, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de remplir, àvé... ...ils feront leur résidence, le serment de maintenir de tout leur pouvoir là Constitution du royaume, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de remplir, àvéc zèle èt éxàctiUidè, les fonctions qui léUr sont confiéés.
    • Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      - search term matches: (7)

      Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      page 94
      Speaker: De Nompère de Champigny
      ... courtisans., mais pour l'intérêt de la nation même réintégrée dans tous sçs droits ; ... ...comme jadis pour servir les vues ambitieuses ou intéressées d'un petit nombre de courtisans., mais pour l'intérêt de la nation même réintégrée dans tous sçs droits ; pour sa véritable gloire, inséparable de la justice et de l'humanité; pour préve...

      Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      page 95
      Speaker: De Nompère de Champigny
      ..., qui, représentant pour ainsi dire, la nation et son chef, doit en retracer la dignit... ..., quelque beau qu'il soit, lui à paru pouvoir être le juste partage de Cet homme, qui, représentant pour ainsi dire, la nation et son chef, doit en retracer la dignité et en rappeler la bienfaisance, qui, chargé de défendre ae si grands intérêts,...

      Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      page 96
      Speaker: De Nompère de Champigny
      ...ts du vaisseau même, c'est-à-dire de la nation. Ceux- ...elle des vols faits aux individus qui habitent le vaisseau, et les vols des effets du vaisseau même, c'est-à-dire de la nation. Ceux-
      Speaker: De Nompère de Champigny
      ...nement qui se séparait sans cesse de sa nation, les faisait paraître peut-être moins c... ...e compromettre la sûreté commune, et parce qu'un préjugé, autorisé par un gouvernement qui se séparait sans cesse de sa nation, les faisait paraître peut-être moins criminels et plus tentants aux yeux d'un grand nombre d'individus.

      Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      page 97
      Speaker: De Nompère de Champigny
      ...rconstances où les hommes de toutes les nations doivent se regarder comme frères, se pr... ... son application en temps de paix comme en temps de guerre. Ah ! s'il est des circonstances où les hommes de toutes les nations doivent se regarder comme frères, se prêter des secours dont chacun peut avoir besoin à son tour, ne se ren-contrent-el...
      Speaker: De Nompère de Champigny
      ... trouver dans le code maritime de cette nation voisine que la liberté avait conduite à... ...us ceux qui y ont concouru. Il a cherché partout des lumières, et il a espéré en trouver dans le code maritime de cette nation voisine que la liberté avait conduite à l'empire des mers ; sans doute il ne faut pas condamner légèrement des institut...
      Speaker: De Nompère de Champigny
      ...x extrémités du monde la félicité de la nation française. Que le code qui les régira, ... ... progrès, voudront aussi imiter notre exemple, et les marins feront connaître aux extrémités du monde la félicité de la nation française. Que le code qui les régira, celui qu'ils connaîtront le mieux, soit aussi le plus frappant exemple de tout c...

      Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      page 100
      Speaker: De Nompère de Champigny
      ...ion quelconque des forces navales de la nation, coupable d'avoir suspendu la poursuite... Art. 33. Tout officier commandant une portion quelconque des forces navales de la nation, coupable d'avoir suspendu la poursuite, soit de vaisseaux de guerre, ou d'une flotte marchande fuyant devant lui, soit...

      Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      page 107
      ... l'intéripur du parquet prêteront, à la nation pt au roi, devant igs membres du consei... Art, 3- Les juges introduits dans l'intéripur du parquet prêteront, à la nation pt au roi, devant igs membres du conseil général de la commuQe

      Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      page 108
      ...cceptée par le roi, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de remplir, ave... ...leur pouvoir, la Constitution du royaume, décrétée par VAssemblée nationale et acceptée par le roi, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de remplir, avec exactitude et impartialité, les fonctions de leurs offices.
      ...es propriétés et les droits, soit de la nation, soit d'une commune, seront intéressés ... ...es pupilles, des mineurs, des interdits, des femmes mariées, et dans celles où les propriétés et les droits, soit de la nation, soit d'une commune, seront intéressés ; ils sontchargés, en outre, de veiller pour les absents indéfendus.

      Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      page 112
      ...re distribués, s'ils appartiennent à la nation, à des citoyens qui ne possèdent point ... ... suivant la méthode qui seront prescrites par l'Assemblée nationale (1), pour être distribués, s'ils appartiennent à la nation, à des citoyens qui ne possèdent point de terres, sous la charge d'une rente annuelle qu'ils payeront à l'Etat, outre l...
      ...nt possible si elles appartiennent à la nation, d'après les règlements que l'Assemblée...
      ...a fixé parle département,en payant à la nation un quart de leur produit net. Et au cas...
      ...dont l'exploitation aura été reconnue utile, seront exploitées le plus promptement possible si elles appartiennent à la nation, d'après les règlements que l'Assemblée nationale prescrira. Et si elles sont à des communautés ou à des particuliers, les propriétaires seront sommés de les faire exploiter dans le délai qui sera fixé parle département,en payant à la nation un quart de leur produit net. Et au cas qu'ils déclarassent ne pas vouloir entreprendre ces exploitations, ou s'ils ne ...
      ...nteurs. Comme cependant l'intérêt de la nation est le premier devoir qui doit guider l...
      ...ction, et qu'il soit de l'intérêt de la nation que sa publicité soit retardée, alors l...
      (1) Les inventions sont des propriétés qui ne doivent pas être ravies aux inventeurs. Comme cependant l'intérêt de la nation est le premier devoir qui doit guider les législateurs, ils doivent aussi encourager la perfection des choses inventées...
      ...'inventeur le surplus. Que si la chose découverie n'est pas susceptible de perfection, et qu'il soit de l'intérêt de la nation que sa publicité soit retardée, alors l'inventeur jouira seul de son privilège.

      Séance du lundi 16 août 1790, au soir

      page 113
      ...ême effet sur la classe indigente de la nation. ...s matelots à la Constitution, comme infaillible; il pense que ce moyen fera le même effet sur la classe indigente de la nation.
      ... bonnement les titres de créance sur la nation et tous les effets qui se trouvent dans...
      ...incultes et les marais appartenant à la nation étaient mis en valeur et distribués aux...
      ...ieu d'une nouvelle émission d'assignats ou de papiers-monnaie, on acceptait tout bonnement les titres de créance sur la nation et tous les effets qui se trouvent dans le com^ merce en payement des biens nationaux qui seront vendus. Ou si, pour fa...
      ...ixee et payée, outre le prix du fermage, en cinq ou six termes; si les terrains incultes et les marais appartenant à la nation étaient mis en valeur et distribués aux Français qui ne possèdent point de terres, sous une rente annuelle, aussi pour ...
  • Tome 23 : Du 6 février au 9 mars 1791 3 results
    • Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      - search term matches: (5)

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 489
      Speaker: Lanjuinais
      ...iers qui ont déjà des traitements de la nation, ou des ci-devant religieux qui recevai... ...ses nouvellement circonscrites, on avait affecté de prendre ou d'anciens bénéficiers qui ont déjà des traitements de la nation, ou des ci-devant religieux qui recevaient en outre la moitié du traitement qu'ils ont comme anciens titulaires. Vous a...

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 496
      Speaker: De Tracy
      ...re très respectueuse pour le chef de la nation? (Applaudissements.) ...une municipalité qui s'est adressée à vous, en motivant sa, conduite d'une manière très respectueuse pour le chef de la nation? (Applaudissements.)

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 497
      Speaker: Alexandre de Lameth
      ...mieux que l'Assemblée nationale, que la nation entière, en regardant la Révolution com... ...nt motiver la rédaction ue je veux vous proposer; certes, on ne deman-erait pas mieux que l'Assemblée nationale, que la nation entière, en regardant la Révolution comme achevée, oubliât la sollicitude, la surveillance, qui,seules,peuvent en assur...

      Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

      page 499
      Speaker: Charles de Lameth
      ... contre le désir du roi et le vœu de la nation! ...être que son Vœu pour agir; et l'on vous proposerait de vous associer à Mesdames contre le désir du roi et le vœu de la nation!
      Speaker: Charles de Lameth
      ... du roi, nourries et entretenues par la nation, qui leu-r a prouvé constamment son att... ...blée n'est plus responsable des malheurs publics, quand . elle a dit aux1 tantes du roi, nourries et entretenues par la nation, qui leu-r a prouvé constamment son attachement et ses égards, qu'il est étonnant qu'elles l'abandonnent. (Applaudis- ,...
    • Séance du mercredi 2 mars 1791

      - search term matches: (11)

      Séance du mercredi 2 mars 1791

      page 598
      Speaker: Lanjuinais
      ... ecclésiastiques déjà stipendiés par la nation et qui recueilleraient ainsi un double ... ...ces et de leur subsistance ; remplacés par des ci-devant religieux, par d'autres ecclésiastiques déjà stipendiés par la nation et qui recueilleraient ainsi un double salaire. Il a demandé pour ces vicaires, non pas des pensions qui seraient onére...

      Séance du mercredi 2 mars 1791

      page 632
      Speaker: Roederer
      Pour les grandes nations, pour la France telle que vous l'avez c...
      ...res publics, et les représentants de la nation, surveillants suprêmes de l'exécution d...
      Pour les grandes nations, pour la France telle que vous l'avez constituée, il n'est qu'une bonne méthode de donner à l'administration l'activité...
      ... terme, le chef de l'administration générale, qui est le premier des fonctionnaires publics, et les représentants de la nation, surveillants suprêmes de l'exécution des lois et chargés de tout ce qui concerne leur interprétation; mais ce dernier ...
    • Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      - search term matches: (22)

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 667
      Speaker: Victor de Broglie
      ...er des circonstances glorieuses pour la nation, mais qui furent bien i énibles, bien d... Forcé de "rappeler des circonstances glorieuses pour la nation, mais qui furent bien i énibles, bien difficiles pour moi, ma reconnaissance ne laissera pas échapper cette occasion de...
      Speaker: Victor de Broglie
      ...s et de subir une peine infligée par la nation même, pour laquelle il versa plusieurs ... ... moment au malheur de perdre, dans l'armée française, un rang si justement acquis et de subir une peine infligée par la nation même, pour laquelle il versa plusieurs fois son sang, il exposa mille fois sa vie.
      Speaker: Victor de Broglie
      ...olitique du royaume, et ce réveil d'une nation entière., et cette opposition imposante... ...t le général destiné à les commander ignorait encore et la véritable situation politique du royaume, et ce réveil d'une nation entière., et cette opposition imposante et nouvelle entre la puissance impérieuse des vœux légitimes du peuple et les i...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 668
      Speaker: Goupil de Préfeln
      ...ien ce général avait mérité celle de la nation. Un mot suffirait d'ailleurs à son élog... ...re d'une manière plus touchante et plus dignement que ne l'a fait son fils, combien ce général avait mérité celle de la nation. Un mot suffirait d'ailleurs à son éloge : appelé être courtisan, il a mieux aimé être vertueux. S'il est lombé dans qu...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 670
      Speaker: Rœderer
      ...t d'entrepôts aux frais et périls de la nation. ...viente de ces objets ne se fasse que 4ans un seul magasin, et qu'il n'y ait point d'entrepôts aux frais et périls de la nation.
      Speaker: Rœderer
      La nation doit agir comme l'entrepreneur qui expl... La nation doit agir comme l'entrepreneur qui exploite une manufacture importante. Il se garde bien, quand la manufacture est acha...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 671
      Speaker: Rœderer
      ...eubles et ustensiles, seront remis à la nation par lesdits Mag« r et Kalendrin et leur... ...dits sels, tabacs, terrains, bâtiments, pataches, bateaux,- chevaux, voitures, meubles et ustensiles, seront remis à la nation par lesdits Mag« r et Kalendrin et leurs cautions, à qui les commissaires en donneront acte.
      Speaker: Rœderer
      ...u commissionnaires pour le compte de la nation. ...dus immédiatement par la régne aux acheteurs sans intermédiaires, entreposeurs ou commissionnaires pour le compte de la nation.

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 672
      Speaker: Rœderer
      ...meubles et ustensiles seront remis à la nation par lesdits Mager et Kalendrin et leurs... ...esdits sels, tabacs, terrains, bâtiments, pataches, bateaux, chevaux, voitures, meubles et ustensiles seront remis à la nation par lesdits Mager et Kalendrin et leurs cautions, a qui les commissaires en donneront acte. >
      Speaker: De Follevllle
      ... appartenir à la ferme générale et à la nation. Le comité ne nous dit jamais que la mo... .... On ne nous dit pas quelles sont les conditions; on ne nous dit pas ce qui peut appartenir à la ferme générale et à la nation. Le comité ne nous dit jamais que la moitié de ce qu'il faut nous dire et veut qu'on adopte de confiance tuut ce qu'il ...
      Speaker: Rœderer
      ...a donc que les douanes qui offrent à la nation un asile à donner aux anciens employés.... Il n'y a donc que les douanes qui offrent à la nation un asile à donner aux anciens employés. Quelque respectable que soit leur malheur, on ne regrettera sans doute pas l'an...
      Speaker: Vernière
      ... sels en magasin qui appartiennent à la nation ; les deux autres tiers sont aux fermie... Il n'y a qu'un tiers des sels en magasin qui appartiennent à la nation ; les deux autres tiers sont aux fermiers. Je demande que le comité présente un projet de décret sur les précautions à ...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 674
      Speaker: Thouret
      ...capacité,, pour être représentant dè la nation ou pour être administrateur, ne peut êt... Je soutiens que dans aucun cas une.question de qualité ou de capacité,, pour être représentant dè la nation ou pour être administrateur, ne peut être portée dans un tribunal. Si on portait ces questions-là devant un tribunal, o...
      Speaker: Robespierre
      ...ens, et par conséquent les droits de la nation, ne peuvent point être soumis ni au pou... C'est un principe incontestable que les droits politiques des citoyens, et par conséquent les droits de la nation, ne peuvent point être soumis ni au pouvoir exécutif, ni au pouvoir administratif, parce que si l'un ou l'autre avait d...
      Speaker: Robespierre
      ...eeours au corps des représentants de la nation,, au Corps, législatif. ...ent l'Assemblée, et qu'elle doit être exécutée provisoirement, sauf ensuite le reeours au corps des représentants de la nation,, au Corps, législatif.

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 677
      Speaker: De Montesquiou
      ...o-visoire pour juger les crimes de lèse-nation. ... jour est un rapport du comité de Constitution sur Vorganisation d'un tribunalpro-visoire pour juger les crimes de lèse-nation.
      Speaker: Démeunier
      ...ivement de connaître des crimes de lè e-nation, ainsi que eur toutes les autres affair... ... er surtout s les affaires que vous avez renvoyées aux tribunaux chargés successivement de connaître des crimes de lè e-nation, ainsi que eur toutes les autres affaires criminelles au sujet desq ielL s l'Assemblée pourra déclarer par la suite qu'...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 678
      Speaker: Démeunier
      ...s pour prononcer sur les crimes de lèse-nation, ainsi que toutes les affaires erimiael... ...elles qui ont été renvoyées jusqu'à présent aux tribunaux successivement désignés pour prononcer sur les crimes de lèse-nation, ainsi que toutes les affaires erimiaelles sur lesquelles l'Assemblée déclarera qu'il y a lieu à accusation.
      Speaker: Démeunier
      ...s pour prononcer sur les crimes de lèse-nation, ainsi que toutes affaires criminelles ... ...elles qui ont été renvoyées jusqu'à présent aux tribunaux successivement désignés pour prononcer sur les crimes de lèse-nation, ainsi que toutes affaires criminelles sur lesquelles l'Assemblée déclarera qu'if y a lieu à accusation.

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 680
      Speaker: Barnave
      ...e précieuse colonie, si l'intérêt de la nation, si la nécessité de conserver à la Fran... Quant au parti qu'il faudra prendre à l'égard des individus, si le salut de cette précieuse colonie, si l'intérêt de la nation, si la nécessité de conserver à la France ce qui fait en grande partie la prospérité, le succès de son commerce et de s...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 683
      ...ée de M. Malouet sur les crimes de lèse-nation. —Cette opinion ayant été imprimée et d... Nota. Nous insérons ici une opinion non prononcée de M. Malouet sur les crimes de lèse-nation. —Cette opinion ayant été imprimée et distribuée fait partie des documents parlementaires de l'Assemblée nationale.
      ...on de M. Malouet sur les crimes de lèse-nation, sur la responsabilité des ministres et... Opinion de M. Malouet sur les crimes de lèse-nation, sur la responsabilité des ministres et. autres agents du pouvoir exécutif.
      ...oire destiné à juger les crimes de lèse-nation* ,par#e que ces; crimes ne sont pas déf... J'ai voté contre l'établissement d'un tribunal provisoire destiné à juger les crimes de lèse-nation* ,par#e que ces; crimes ne sont pas définis ; parce qu'il est absurde et tyranoique de laisser aux accusations et aux j...
      ... inutile dei définir les crimes de lèse-nation, qu'il était bien entendu qu'on comprenait dans celte, classe tout ce qui blessait la nation. Mais appartient-il à un particulier, o...
      ...rairement qu'une telle action blesse La nation? Nous avons tous entendu appeler crime de. lèse-nation l'abandon de la cocarde nationale, le r...
      ... première fois qu'on a osé soutenir dans une As-semblée législative, qu'il était inutile dei définir les crimes de lèse-nation, qu'il était bien entendu qu'on comprenait dans celte, classe tout ce qui blessait la nation. Mais appartient-il à un particulier, ou à la multitude^, ou à une section du peuple, de prononcer arbitrairement qu'une telle action blesse La nation? Nous avons tous entendu appeler crime de. lèse-nation l'abandon de la cocarde nationale, le refus de prêter le serment sur la constitution du clergé, des écrits,, des opinio...
      ...irconscrire ce crime redoutable de lèse-nation dans ses justes limites. ...abandonner aux tribunaux ni aux délateurs aucune défiait ion arbitraire, et de circonscrire ce crime redoutable de lèse-nation dans ses justes limites.
      ...ts par cette accusation funeste de lèse-nation, avant que la loi l'eût prononcée : oui... ...avez point vengés et ceux que vous a^ez commis, en laissant opprimer les innocents par cette accusation funeste de lèse-nation, avant que la loi l'eût prononcée : oui, l'histoire nous flétrira ; car d'autres hommes que vos infâmes écrivains écriv...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 684
      ... par la dénomination des crimes de lèse-nation. Et, lorsqu'on ose nous dire que, dans ...
      ...nnales du monde, que vous trouverez des nations justes sur le crime de lèse-nation. Il me paraît si facile d'en assigner l...
      ...iété peut souffrir des délits ordinaires, sont légèrement ou vaguement confondus par la dénomination des crimes de lèse-nation. Et, lorsqu'on ose nous dire que, dans un temps de révolution, il ne faut pas être si difficile sur les définitions ; q...
      ...est dans le grand livre des hommes; c'est dans vos consciences, comme dans les annales du monde, que vous trouverez des nations justes sur le crime de lèse-nation. Il me paraît si facile d'en assigner le caractère, qu'il faut encore plus se hâter de dire ce qui lui est étranger que...
      ...n ne peut assimiler les crimes de lèses-nation à ceux commis anciennement sous le nom ... On ne peut assimiler les crimes de lèses-nation à ceux commis anciennement sous le nom de lèse-majesté. On sait que les empereurs romains faisaient rendre même à leurs...
      ...ouvernement; et les injures faites à la nation, des attentats commis contre sa sûreté,... ...tes au prmce, des attentats commis contre sa personne, sa vie, sa liberté, son gouvernement; et les injures faites à la nation, des attentats commis contre sa sûreté, sa liberté, sa souveraineté.
      Les injures faites à la nation ou à son chef peuvent être considérées,...
      ...ationale, sont les seuls crimes de lèse-nation.
      Les injures faites à la nation ou à son chef peuvent être considérées, à raison de leur gravité, comme crime de lèse-majesté. Les attentats coni-mis contre la personne du prince ou contre la liberté, la souveraineté nationale, sont les seuls crimes de lèse-nation.
      ...ement au prince, soit relativement à la nation. Et premièrement, en ce qui concerne le...
      ...orps de délit, qu'en ce qui concerne la nation ; car un homme violent et irrité peut a...
      ...insensé qui ait le projet d'outrager la nation, laquelle ne peut être atteinte par les...
      ...ps dè délit de paroles injurieuses à la nation, si elles ne s'adressent à un corps qui...
      ...le d'imaginer de plus offensant pour la nation, cet excès de démence peut être puni pa...
      ...'injure s'adresse au représentant de la nation ; il peut exister alors un corps de dél...
      ... bien se garder de donner au mot injure une acception indéterminée, soit relativement au prince, soit relativement à la nation. Et premièrement, en ce qui concerne le prince, l'injure grave présente plus sensiblement un corps de délit, qu'en ce qui concerne la nation ; car un homme violent et irrité peut avoir l'intention d'outrager le chef de l'État; et il exécute cette intention par uneinjuré directe à sa personne; mais il ne peut y avoir qu'un insensé qui ait le projet d'outrager la nation, laquelle ne peut être atteinte par les outrages d'un individu. Ainsi, il e3t difficile de composer un corps dè délit de paroles injurieuses à la nation, si elles ne s'adressent à un corps qui en représente la souveraineté, tel que le Corps législatif. — Je Suppose donc un homme disant, dans un accès de rureur, tout ce qu'il est possible d'imaginer de plus offensant pour la nation, cet excès de démence peut être puni par voie de police ; mais je n'entends pas comment il pourrait être la matière d'u...
      ...uvent être compromises par des paroles insensées. Il n'en n'est pas de même si l'injure s'adresse au représentant de la nation ; il peut exister alors un corps de délit ; les paroles injurieuses ne sont plus, comme dans le premier cas, lancées da...
      ...nt plutôt que celle de criminel de lèse-nation ; car je ne saurais la séparer d'un act... ...de révolte; et cependant la qualification de séditieuse est celle qui lui convient plutôt que celle de criminel de lèse-nation ; car je ne saurais la séparer d'un acte matériel, par lequel la liberté, la sûreté et la souveraineté nationale sont d...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 685
      ..., qui voudraient faire un crime de lèse-nation de l'exécration qu'ils inspirent et de ... ...res qui les provoquent; c'était à vous à faire justice de ces nouveaux criminels, qui voudraient faire un crime de lèse-nation de l'exécration qu'ils inspirent et de la punition qu'ils méritent. Citoyens vertueux, qu'êtes-vous devenus ? C'était à...
      ...rouve qu'un seul genre de crime de lèse-nation, qui se subdivise en plusieurs espèces ... ... purs ne doivent-ils pas en frayer la route ? C'est en m'y attachant que je ne trouve qu'un seul genre de crime de lèse-nation, qui se subdivise en plusieurs espèces : je vais les indiquer.
      ... souveraineté blessent véritablement la nation. Le divertissement des fonds publics se... Tels sont les principaux délits qui, en attaquant directement la liberté et la souveraineté blessent véritablement la nation. Le divertissement des fonds publics semblerait devoir être rangé plutôt dans la seconde classe que dans la première de...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 686
      ...is est une des espèces du crime de lèse-nation. Ainsi, quand nous avons rendu le décre... Toute provocation verbale, ou par écrit, à l'insurrection contre les lois est une des espèces du crime de lèse-nation. Ainsi, quand nous avons rendu le décret dn marc d'argent, il était bien permis aux plus zélés démocrates de s'en plain...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 687
      ... considérée comme un attentat contre la nation, d'autant qu'elle serait appuyée d'acte... ...us avons établis, ils en auraient le droit; et cette entreprise ne pourrait être considérée comme un attentat contre la nation, d'autant qu'elle serait appuyée d'actes hostiles ou de forces étrangères qui menaceraient notre sûreté.
      J'ai réduit le crime de lèse-nation à son véritable terme, en le circonscri... J'ai réduit le crime de lèse-nation à son véritable terme, en le circonscrivant dans les cas où la liberté et la souveraineté nationale sont directement at...
      ...gère, des conventions à la charge de ta nation, soustraites à l'examen du Corps législ... ...l'ordre donné secrètement de commencer les hostilités contre une puissance étrangère, des conventions à la charge de ta nation, soustraites à l'examen du Corps législatif, un emprunt, une défense publique non autorisée,

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 688
      ...saire à la dignité et à la sûreté de la nation, au dedans et au dehors. Il y a en légi... ...'entraves dans toutes ses parties, n'aurait jamais cette marche imposante, nécessaire à la dignité et à la sûreté de la nation, au dedans et au dehors. Il y a en législation, comme dans les arts, une manière large qui n'appartient qu'aux grands m...
      ...s les délits qui peuvent intéresser une nation comme corps politique, et dont il est u... J'ai parcouru tous les délits qui peuvent intéresser une nation comme corps politique, et dont il est utile qu'elle se réserve la poursuite. Avant d'en résumer l'exposé, arrêtons-nous...

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 689
      ...yeux de la loi un seul criminel de lèse-nation, quoiqu'on en ait tant dénoncé. ...s celle d'autrui : frémissez d'apprendre qu'il n'existepeut-être pas encore aux yeux de la loi un seul criminel de lèse-nation, quoiqu'on en ait tant dénoncé.
      Il n'y aurait plus de crime de lèse-nation chez un peuple où ces principes seraien... Il n'y aurait plus de crime de lèse-nation chez un peuple où ces principes seraient méconnus. Le corps social y serait dans un état d'oppression, qui ne laisserai...
      Art. 1er. Les crimes de lèse-nation sont les attentats commis contre la lib... Art. 1er. Les crimes de lèse-nation sont les attentats commis contre la liberté publique et la souveraineté.
      ... violées seront poursuivis au nom de la nation: Art. 2. Tous les délits par lesquels les lois constitutives sont violées seront poursuivis au nom de la nation:

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 690
      ...latif des Conventions à la charge de la nation; D'avoir, soustrait à l'examen du Corps législatif des Conventions à la charge de la nation;

      Séance du samedi 5 mars 1791, au matin

      page 691
      ...ts outrageants et calomnieux offensé la nation dans la personne du régnant; Tous ceux qui seront convaincus d'avoir par des paroles ou des écrits outrageants et calomnieux offensé la nation dans la personne du régnant;
  • Tome 24 : Du 10 mars au 12 avril 1791 3 results
    • Séance du vendredi 25 mars 1791

      - search term matches: (7)

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 366
      Speaker: Jacques Binot
      ...ctionnaires publics, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de... ...ire-Inférieure, et membre de l'Assemblée, prête le serment exigé de tous les fonctionnaires publics, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout son pouvoir la constitution civile du clergé.

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 372
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...e au trône, aura intérêt de plaire à la nation, aura intérêt de conserver sa liberté; ... ...u'un homme qtii n'a qu'une autorité temporaire, qui surtout peut aspirer lui-même au trône, aura intérêt de plaire à la nation, aura intérêt de conserver sa liberté; et par tobséquent je ne suis poiDt effrayé de la durée des régences. Dès lors, i...
      Speaker: De Cazalès
      ...jorité des rois tient à l'intérêt de la nation et à eon intérêt politique. ...gler par le droit civil ce qui doit être réglé par le droit politique. Or, la majorité des rois tient à l'intérêt de la nation et à eon intérêt politique.
      Speaker: Thouret
      ...même du roi ; c'est potir procurer à la nation l'accélération des lumières du chef qui... ...l sans voix délibérative ; c'est comme tiné précaution nécessaire à l'éducation même du roi ; c'est potir procurer à la nation l'accélération des lumières du chef qui doit la gouverner.

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 373
      Speaker: De Cazalès
      ... de l'associer à toutes les idées de la nation et de la Constitution sur l'administrat... politiques, de l'associer à toutes les idées de la nation et de la Constitution sur l'administration de l'Empire. Ainsi j'appuie l'ajournement.

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 375
      Speaker: Thouret
      ...chargé de la garde du roi, prêtera à la nation, entre les mains du Corps législatif, l... « Art. 6. La mère du roi mineur, ou celui qui, à son défaut, sera chargé de la garde du roi, prêtera à la nation, entre les mains du Corps législatif, le serment de * veiller religieusement à la conservation de la vie et de la santé...

      Séance du vendredi 25 mars 1791

      page 376
      Speaker: Tuant de La Bouverie
      ...France choisiront leurs épouses dans la nation même. Pour la garde du rot, «vous devez... ...coles, tant paternels que maternels. Il est à espérer que désormais les rois de France choisiront leurs épouses dans la nation même. Pour la garde du rot, «vous devez rentrer dans le droit naturel, et non pas le droit politique.
    • Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      - search term matches: (40)

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 379
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      ...été faite et elle ne peut qu'honorer la nation qui en ordonnera l'exécution. L'Académi...
      ...il fût impossible de deviner par quelle nation elle a été ordonnée ou exécutée. L'opér...
      ... Elle a senti que, travaillant pour une natiOn puissante par les ordres d'hommes éclai...
      « L'opération qu'elle propose est la plus grande qui ait été faite et elle ne peut qu'honorer la nation qui en ordonnera l'exécution. L'Académie a cherché à exclure toute condition arbitraire, tout ce qui pourrait faire sou...
      ...pes et les détails dé cette opéra-ration pouvaient passer seuls à la postérité, il fût impossible de deviner par quelle nation elle a été ordonnée ou exécutée. L'opération de la réduction des mesures à l'uniformité est d'une utilité si grande, il...
      ...er aux mesures déjà faites, ni se contenter de Sa simple observation du pendule. Elle a senti que, travaillant pour une natiOn puissante par les ordres d'hommes éclairés qui savent donner au bien qu'ils font un grand caractère et embrasser dans l...
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      ...ul moyen d'étendre cette uniformité aux nations étrangères et de les engager à convenir... ...est nécessaire de fixer une unité de mesure naturelle et invariable et que le seul moyen d'étendre cette uniformité aux nations étrangères et de les engager à convenir d'un même système de mesure est de choisir une unité qui, dans sa détermination...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 385
      Speaker: De Cernon
      ...te des anticipations pour lesquelles la nation était chargée, le 30 avril dernier, de ... ... avez renvoyé le payement à la caisse de l'extraordinaire, vous acquittez le reste des anticipations pour lesquelles la nation était chargée, le 30 avril dernier, de l'énorme somme de 220,772,052 livres et dont vous n'avez plus à payer

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 386
      Speaker: De Cernon
      Cette méthode, en instruisant la nation des besoins habituels du service des fi... Cette méthode, en instruisant la nation des besoins habituels du service des finances, la tranquillisera sur son existence future lorsque, par les impôts créés...
      Speaker: De Cernon
      ... des finances; vous y apercevrez, et la nation y verra avec vous de grands motifs de c... Tel était, Messieurs, le compte que nous avions à vous rendre de la situation des finances; vous y apercevrez, et la nation y verra avec vous de grands motifs de consolation. Si l'on considère les obstacles que vous'avez vaincus, en les compar...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 387
      Speaker: Camus
      ...n plan pour tirer parti au profit de la nation, tant de ces murailles que de ces terra... ...que le département de Paris soit tenu de présenter, dans la semaine prochaine, un plan pour tirer parti au profit de la nation, tant de ces murailles que de ces terrains. Les fermiers généraux y faisaient graver leurs armoiries. (Applaudissements...
      Speaker: Le Président
      ...e un projet pour faire, au profit de la nation, de la ...ète en outre que le département de Paris lui présentera dans la semaine prochaine un projet pour faire, au profit de la nation, de la
      Speaker: Le Président
      ...le sur lequel il règne, ont promis à la nation française les bienfaits de la liberté, ... « Les circonstances qui, sous les auspices d'un monarque ami du peuple sur lequel il règne, ont promis à la nation française les bienfaits de la liberté, ne pouvaient manquer d'intéresser les citoyens libres des Etats-Unis, surtout lo...
      Speaker: Le Président
      ...ui peuvent exister d'ailleurs entre les nations. Cette réflexion, indépendamment d'autr... ...omme des causes de sympathie nationale, propres à resserrer les liens d'amitié qui peuvent exister d'ailleurs entre les nations. Cette réflexion, indépendamment d'autres rapports plus . particuliers, doit disposer tous les amis de l'numanité à s'u...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 388
      Speaker: Thouret
      ...il est déjà roi, est déjà consacré à la nation, et l'intéresse sous les rapports les p... ...ectuel qu'à la conservation physique du roi enfant, de cet enfant qui, parce qu'il est déjà roi, est déjà consacré à la nation, et l'intéresse sous les rapports les plus importants. G'est dune à elle à faire, pour le mode de cette garde, les disp...
      Speaker: Thouret
      ...mpossible que le Corps législatif ou la nation n'apporte pas le plus grand intérêt et ...
      ...orps législatif ne conserve pas pour la nation quelque influence sur les personnes qui...
      Mais il est impossible que le Corps législatif ou la nation n'apporte pas le plus grand intérêt et la plus grande attention sur tout ce qui tient à -l'amélioration de l'éducation,...
      ...ucation se trouvent réunies: dans les mêmes mains; et il est impossible que le Corps législatif ne conserve pas pour la nation quelque influence sur les personnes qui seront chargées de cette fonction. Or, on concilie tous ces intérêts en rendant...
      Speaker: Thouret
      ...t, afin qu'il fasse ensuite celui de la nation. ...it-t-il? D'une éducation particulière pour faire . d'abord le bonheur de l'enfant, afin qu'il fasse ensuite celui de la nation.

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 389
      Speaker: Barnave
      ...dent que l'enfant royal appartient à la nation (Murmures à droite) ; que, conséquemmen...
      ... point de vue, sa garde appartient à la nation. 11 est encore une autre maxime général...
      ...eur le Président, il n'y a qu'un mot à dire sur la question actuelle. Il est évident que l'enfant royal appartient à la nation (Murmures à droite) ; que, conséquemment, sous ce point de vue, sa garde appartient à la nation. 11 est encore une autre maxime générale qu'il faut déclarer, c'est que nous ne connaissons plus de testaments politiqu...
      Speaker: Thouret
      ...chargé de la garde du roi, prêtera à la nation, entre les mains du Corps législatif, l... « Celui qui, au défaut de la mère, sera chargé de la garde du roi, prêtera à la nation, entre les mains du Corps législatif, le serment de veiller

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 391
      Speaker: De Cazalès
      ...res publics le chef hérédi~ taire de la nation française. Votre comité ne devrait pas ignorer qu'une grande nation s'honore de toutes les marques de respe... ...onvenable, dans ce ton peu respectueux qui confond dans la foule des fonctionnaires publics le chef hérédi~ taire de la nation française. Votre comité ne devrait pas ignorer qu'une grande nation s'honore de toutes les marques de respect, de tous les égards qu'elle témoigne à son roi. Il ne devait pas nous trouver...
      Speaker: De Cazalès
      ...plus saint de ses devoirs, celui que la nation lui a spécialement confié, de la défend... ...lle lui en ôte le droit, qu'elle lui ôte les moyens de remplir le premier et le plus saint de ses devoirs, celui que la nation lui a spécialement confié, de la défendre contre l'attaque de ses ennemis,qu'elle le réduit à cet état de dégradation, ...
      Speaker: De Cazalès
      ...itaire a été établie pour le bien de la nation, et non pas pour l'avantage de la famille régnante, condamne la nation française aux pénibles malheurs qui sui... ...rai pas combien est absurdecette disposition qui, tandis que la succession héréditaire a été établie pour le bien de la nation, et non pas pour l'avantage de la famille régnante, condamne la nation française aux pénibles malheurs qui suivent nécessairement la violation du droit héréditaire, parce que le roi ne rentr...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 394
      ...me n'appartenant exclusivement à aucune nation, on ne pouvait se flatter de le voir ad... ...ans l'ordre du monde pût y jeter de l'incertitude; ils ont sénti qu'un tel système n'appartenant exclusivement à aucune nation, on ne pouvait se flatter de le voir adopter par toutes.
      ...t donc autant de mesures que de grandes nations. D'ailleurs, quand même presque toutes ... ...r une imitation qui paraît toujours l'aveu d'une sorte d'infériorité. Il y aurait donc autant de mesures que de grandes nations. D'ailleurs, quand même presque toutes auraient adopté une de ces bases arbitraires, mille événements, faciles à prévoi...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 395
      ..., on gagnerait peu, même dans une seule nation, à conserver une des unités de longueur... duites par le temps. Enfin, on gagnerait peu, même dans une seule nation, à conserver une des unités de longueur qui y sont usitées : il n'en faudrait pas moins corriger les autres vices du sy...
      ...eraient plus difficiles pour toutes les nations, du nfoins jusqu'au temps où les progrè... Les vérifications, si jamais on voulait y recourir, seraient plus difficiles pour toutes les nations, du nfoins jusqu'au temps où les progrès de la civilisation s'étendront aux peuples de l'équateur, temps malheureusemen...

      Séance du samedi 26 mars 1791, au matin

      page 397
      ...saire d'attendre le concours des autres nations, ni pour se décider sur le choix de l'u...
      ...ui appartiennent également à toutes les nations.
      Nous n'avons pas cru qu'il fût-nécessaire d'attendre le concours des autres nations, ni pour se décider sur le choix de l'unité de mesure, ni pour commencer les opérations. En effet, nous avons exclu de ce choix toute détermination arbitraire; nous n'avons admis que des éléments qui appartiennent également à toutes les nations.
    • Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 697
      Speaker: Robespierre
      ...tira-t-ii ? Car les représentants de la nation n'auront pas le temps d'examiner ces so... A quoi cela aboutira-t-ii ? Car les représentants de la nation n'auront pas le temps d'examiner ces sortes d'affaires. Cette censure tend à dépraver les mœurs des magistrats en les f...

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 699
      Speaker: Robespierre
      ...lés ministres du roi ou ministres de la nation. J'observe que M. Ru-baud a fait un tra... ...vez vous dispenser d'examiner si vos ministres chez l'étranger doivent être appelés ministres du roi ou ministres de la nation. J'observe que M. Ru-baud a fait un travail à ce sujet et je demande qu'il soit invité à le lire.

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 700
      Speaker: Démeunier
      ...ntérêts politiques et commerciaux de la nation française. » (Adopté.) « 4°I1 surveillera et défendra au dehors les intérêts politiques et commerciaux de la nation française. » (Adopté.)

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 703
      Speaker: Garat
      ...res que j'entends parler, c'est pour la nation, pour la pureté des ministres qu'elle a... ... l'avis du préopinant, en honneur et en conscience, ce n'est pas pour les ministres que j'entends parler, c'est pour la nation, pour la pureté des ministres qu'elle aura désormais, Messieurs, songez que, de toutes les classes du royaume,celles de...
      Speaker: Garat
      ...oilà le grand motif qui doit engager la nation à beaucoup de munificence, si je puis m... ...ertu des ministres, ouceux. qui en auront, contre une tentation si séduisante^ voilà le grand motif qui doit engager la nation à beaucoup de munificence, si je puis m'exprimer ainsi, envers les ministres : ce n'est pas le vain et orgueilleux moti...
      Speaker: Anthoiue
      ...ie n'est pas de la dignité d'une grande nation. Je crois que, quand les ministres et l... ...es vues d'économie présentées par M. Robespierre, Je crois qu'une telle parcimonie n'est pas de la dignité d'une grande nation. Je crois que, quand les ministres et le3 ambassadeurs des puissances étrangères ont des rapports avec un homme qui est...
      Speaker: Prieur
      ...inistre des affaires étrangères que les nations doivent juger de nos moyens; c'est dans... ...sommes dans le besoin; et moi je dis et je pense que ce n'est pas à l'hôtel du ministre des affaires étrangères que les nations doivent juger de nos moyens; c'est dans l'excelleute ad-ministr.ition.de nos affaires, c'est dans l'ordre et la discipl...

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 704
      Speaker: Buzot
      ...agner, qu'ils n'appartiennent plus à la nation. ...u'en renvoyant à la liste civile le traitement des ministres, on ne puisse les gagner, qu'ils n'appartiennent plus à la nation.

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 705
      Speaker: D'André
      ...0,000 livres; mais pour l'intérêt de la nation, il est important que les ministres aie... ...che aucune espèce d'importance à ce que le tiaitement soit fixé à 50,000 ou à 100,000 livres; mais pour l'intérêt de la nation, il est important que les ministres aient ce traitement pour les mettre à l'abri de toute corruption et de la tentation...

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 706
      A Messieurs les représentants de la nation française. A Messieurs les représentants de la nation française.

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 707
      ...fices ministériels. On a dit : « Que la nation ne voulait « pas que les avantages qui ... ...s au nom des comités de Constitution et de judicature, sur la liquidation des offices ministériels. On a dit : « Que la nation ne voulait « pas que les avantages qui doivent résulter « d'un meilleur ordre de choses prennent leur « source dans une...

      Séance du lundi 11 avril 1791, au matin

      page 708
      Par exemple si la nation juge à propos de disposer de deux hérit... Par exemple si la nation juge à propos de disposer de deux héritages contigus, de même nature, de même étendue et de même valeur, pour y élever ...
  • Tome 25 : Du 13 avril au 11 mai 1791 3 results
    • Séance du mercredi 4 mai 1791

      - search term matches: (5)

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 550
      Speaker: Bouche
      ...la sanction et il est impossible que la nation puisse recevoir une loi que l'inattenti... ...principes qui se trouve entre les unes et les autres. Cependant ce décret est à la sanction et il est impossible que la nation puisse recevoir une loi que l'inattention des législateurs a rendue contradictoire et inexécutable.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 551
      Speaker: Martineau
      ...ts les plus solennels contractés par la nation. ..., et elle a mis l'acquittement de l'une et l'autre dépense au rang des engagements les plus solennels contractés par la nation.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 557
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ... à présent qu'ils ne reconnaissent à la nation française aucun droit sur les terres d'... ...essieurs, que ceux qui, la question ainsi posée, diraient non, déclareraient dès à présent qu'ils ne reconnaissent à la nation française aucun droit sur les terres d'Avignon, et qu'ils ne croient pas qu'Avignon puisse jamais être réuni à la Franc...
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...ères que vous n'avez pas fait comme les nations qui ont partagé la Pologne et qui ont e... ... alors Avignon dans la guerre civile et que vous prouverez aux puissances étrangères que vous n'avez pas fait comme les nations qui ont partagé la Pologne et qui ont envahi la Crimée. Or, Messieurs, beaucoup de personnes qui ne croient pas que vos...
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...ssieurs, je continue et je crois que la nation française donnerait un grand exemple de...
      ...alité, de lésion du droit des gens, des nations et des peuples en entrant dans un pays ...
      D'après cela, Messieurs, je continue et je crois que la nation française donnerait un grand exemple de modération en ne se mêlant pas des affaires d'un pays étranger, et qu'elle donnerait, au contraire, un grand exemple d'immoralité, de lésion du droit des gens, des nations et des peuples en entrant dans un pays où il est extrêmement douteux qu'elle soit appelée.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 561
      Speaker: Le Président
      ...er l'état des prévenus du crime de lèse-nation. ...historique des événements, qui y est joint, aux trois comités chargés de présenter l'état des prévenus du crime de lèse-nation.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 562
      ...on peut exposer aux représentants de la nation tout ce qui menace encore notre liberté...
      ...imer les peuples. Le gouvernement et la nation sont deux corps distincts formant chacu...
      ... tient au gouvernement n'est plus de la nation; de même que tout ce qui est de la cité...
      ...é possible de dérober à sa sagacité. C'est donc avec la plus juste confiance qu'on peut exposer aux représentants de la nation tout ce qui menace encore notre liberté : et j'ajoute que cette confiance doit redoubler pour moi dans l'affaire que j'...
      ...ais, mais leurs ennemis, par la raison que tous les gouvernements tendent à opprimer les peuples. Le gouvernement et la nation sont deux corps distincts formant chacun particulièrement une personne morale; qui ont une existence et des fonctions particulières et simultanées : en sorte que tout ce qui tient au gouvernement n'est plus de la nation; de même que tout ce qui est de la cité n'est pas du gouvernement. Je ne fais qu'indiquer ici celte idée qui, pour être...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 563
      ...onséquences les plus alarmantes pour la nation entière, et en effet, que deviendrions-...
      ...s sous les yeux des représentants d'une nation d'honneur; non, jamais ils ne permettro...
      ...nistre et môme son impunité, dans cette circonstance essentielle, auraient les conséquences les plus alarmantes pour la nation entière, et en effet, que deviendrions-nous, quel sort serait le nôtre, enfin, de quelle liberté oserions-nous nous van...
      ...ur compagne inséparable. Mais non, un tableau si effrayant ne se réalisera jamais sous les yeux des représentants d'une nation d'honneur; non, jamais ils ne permettront que la perfidie, à l'aide de l'astuce, s'enveloppe de ces anciennes et vicieu...
      ...nc à croire que les représentants de la nation ne permettront pas qu'on les viole sur ... ...quement énoncées dans les droits de l'homme et du citoyen. Tout nous autorise donc à croire que les représentants de la nation ne permettront pas qu'on les viole sur nos personnes, tandis qu'ils vieilliraient sur un pas une simple note. Jo dirai ...
      ...ction dans une affaire qui intéresse la nation française tout entière, et dont la déci... ...ution selon les vues du législateur. Enfin, Messieurs, j'ose espérer votre protection dans une affaire qui intéresse la nation française tout entière, et dont la décision doit marquer Je degré d'estime que nous faisons de la liberté, ce qui devie...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 565
      ...de ces services, quoique étrangers à la nation, et qui n'avaient guère mérité que dece... ...une maison puissante il n'avait pas balancé de lui donner ce régiment en faveur de ces services, quoique étrangers à la nation, et qui n'avaient guère mérité que dece général, et cela sans s'inquiéter du murmure des gens d'honneur et des bons ofl...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 569
      ...eil homme devrait être voué, chez cette nation délicate, à I iufâmie et à l'opprobre pour jamais, chez cette nation que la franchise et la loyauté doivent ... ...mme et un misérable qui puisse se jouer ainsi de l'honneur français et qu'un pareil homme devrait être voué, chez cette nation délicate, à I iufâmie et à l'opprobre pour jamais, chez cette nation que la franchise et la loyauté doivent particulièrement distinguer.

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 572
      ...os seigneurs les représentants de cette nation aussi généreuse qu'amie de la gloire, à... ...à Monseigneur le président de l'Assemblée nationale, de se faire autoriser par nos seigneurs les représentants de cette nation aussi généreuse qu'amie de la gloire, à apostiller avantageusement la demande que je prie le ministre de la guerre de f...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 573
      ...que le seul juge du gouvernement est la nation... C'est ainsi que cela se pratiquait c... ...nfin, à mesure qu'on approfondit cette question, on est toujours plus convaincu que le seul juge du gouvernement est la nation... C'est ainsi que cela se pratiquait chez les Germains... L'amour de la liberté et l'énergie de ce peuple nous assuren...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 574
      ... sera conservé : « Il attend tout d'une nation qui ne doit « sa véritable grandeur qu'à la religion cathoii-« que ; d'une nation dont le trône est si dévoué « à la foi ... ...me cherchent à s'établir sur ses ruines ». Cependant, ce chapitre s'assure qu'il sera conservé : « Il attend tout d'une nation qui ne doit « sa véritable grandeur qu'à la religion cathoii-« que ; d'une nation dont le trône est si dévoué « à la foi depuis Clovis, que le droit de la proté-« ger est devenu, de tous nos litres, le...
      ...la Constitution : Vive le roil à bas la nation f au bout de mon sabre, les gorges-noir... ...à cette époque ignominieuse que les rues retentissaient des cris des ennemis de la Constitution : Vive le roil à bas la nation f au bout de mon sabre, les gorges-noires! *

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 575
      ...voix de la douceur et de la raison. Les nations rivales se félicitent de nos malheurs, ... ...ivinité!... Oh! mon peuple, je vous en conjure au nom de la société, écoutez la voix de la douceur et de la raison. Les nations rivales se félicitent de nos malheurs, et vous voudriez être l'instrument aveugle de leurs victoires ! Je n'écoute ici ...
      ...ité. Elles criaient au retour : Vive la nation! Vive la loi! Vive le roi! Des spectateurs attroupés leur répondaient : A bas la nation! Vive le roi ! La nation n'est plus rien! Les légions se rendire... ... compagnies, formant 1,400 hommes, remplirent celte anticonstitutionnelle formalité. Elles criaient au retour : Vive la nation! Vive la loi! Vive le roi! Des spectateurs attroupés leur répondaient : A bas la nation! Vive le roi ! La nation n'est plus rien! Les légions se rendirent aux casernes, où elles donnèrent une chamade au régiment de Guyenne. Les offi...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 576
      ...ions injurieuses aux représentants delà nation ». Ils disaient au corps municipal en l... ...que le restaurateur de la liberté française n'est pas libre; démentez les assertions injurieuses aux représentants delà nation ». Ils disaient au corps municipal en lui demandant une demande authentique : « Nous la demandons avec celte instance r...
      ...mmença à crier dans les rues : A bas la nation! Vive le roi! Vive la croix! On annonça... ...es-uns de ceux qui avaient signé la délibération prise chez les pénitents. On commença à crier dans les rues : A bas la nation! Vive le roi! Vive la croix! On annonça publiquement que la cocarde blanche serait arborée le dimanche suivant.
      ... qu'ils ne portaient pas le signe de la nation. Il leur signifia de quitter la cocarde... ...rtaient des cocardes blanches. Le sergent leur dit qu'il ne les connaissait pas, qu'ils ne portaient pas le signe de la nation. Il leur signifia de quitter la cocarde; qu'autrement il les ferait arrêter. Ils répondirent que c'était la cocarde roy...

      Séance du mercredi 4 mai 1791

      page 577
      ... : Vive le roi! Vive la croix! A bas la nation! Vive l'aristocratie ! La nuit survint, le tumulte finit, mais on entendait crier dans les rues : Vive le roi! Vive la croix! A bas la nation! Vive l'aristocratie !
      ...ris : Vive le roi! Vive la loi! Vive la nation! ...s seraient punis. On s'embrassa dans les rues, et l'on n'entendit plus que ces cris : Vive le roi! Vive la loi! Vive la nation!
    • Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      - search term matches: (24)

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 585
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...cela ne préjugeât pas les droits que la nation française avait sur le territoire d'Avi... ...ndement que je voulais vous proposer était que, dans le cas où le non prévalût, cela ne préjugeât pas les droits que la nation française avait sur le territoire d'Avignon : voilà ce que jecomptais demander, voilà ce queje demande encore. 11 faut ...
      Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
      ...positive, compromettre les droits de la nation française; car en vérité, tumultueuseme... ... par un peu de chaleur peut-être, un projet d'article contenant une proposition positive, compromettre les droits de la nation française; car en vérité, tumultueusement ou non tumultueusement, l'Assemblée ne peut le faire.

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 587
      Speaker: D'André
      « Qu'en attendant, la nation française ayant continué d'exercer indi... « Qu'en attendant, la nation française ayant continué d'exercer indistinctement ses décrets en Lorraine et eu Alsace, les Etats particulièrement int...

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 588
      Speaker: D'André
      ...xclusion ; et dès lors la dignité de la nation et celle de Sa Majesté ne lui permettra... ...r auprès de Sa Sainteté, si ce serment était regardé par elle comme un motif d'exclusion ; et dès lors la dignité de la nation et celle de Sa Majesté ne lui permettraient plus de conserver un nonce du pape à Paris. Le Saint-Père pèsera sûrement d...
      Speaker: Treilhard
      ...cipes qui doivent régler les droits des nations; elle attestera d'un autre côté l'attac... ...ra d'un côté l'erreur du pape sur le véritable état de la France et sur les principes qui doivent régler les droits des nations; elle attestera d'un autre côté l'attachement inviolable du roi à la Constitution française. (Applaudissements.)

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 591
      Speaker: Lanjuinais
      ...nies, qui a été déclaré appartenir à la nation en compensation de ce qu'elle s'est cha... ...ature, greniers à sel et autres, comme faisant partie de l'actif desdites compagnies, qui a été déclaré appartenir à la nation en compensation de ce qu'elle s'est chargée de leurs dettes par l'article 3 du titre II des décrets des 2 et 6 septembr...

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 592
      Speaker: Lanjuinais
      ...bois nationaux, et pour le compte de la nation. > ...ladite affectation seront à l'avenir administrés et vendus ainsi que les autres bois nationaux, et pour le compte de la nation. >
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ... préopinants, on n'a pas déclaré que la nation française n'avait aucun droit sur le Co...
      ...qu'elle en a, on n'a pas déclaré que la nation française ne pourrait pas réunir Avigno...
      alors, comme l'a très bien dit un des préopinants, on n'a pas déclaré que la nation française n'avait aucun droit sur le Comtat Venaissin et Avignon ; mais de ce qu'on n'a pas déclaré qu'elle en a, on n'a pas déclaré que la nation française ne pourrait pas réunir Avignon et le Comtat, si elle * le trouvait juste. (.Applaudissements à gauche; murmur...

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 596
      Speaker: Rabaud Saint-Etienne
      ...et que je les veux avec le crédit de la nation. ...ndé des petits assignats forcés ; qu'il les veut avec le crédit des compagnies, et que je les veux avec le crédit de la nation.

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 599
      Speaker: Germain
      ...nt nos écus, au grand désavantage de la nation. Voyez, Messieurs, si, étant les économ... ...trangers un gros bénéfice; et ils ne le négligeront pas : qu'ainsi ils emporteront nos écus, au grand désavantage de la nation. Voyez, Messieurs, si, étant les économes de la fortune publique, vous devez risquer la création actuelle de très petit...

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 602
      ... peine placé sur le grand théâtre de la nation, j'ai été attaqué avec toute la violenc... « A peine placé sur le grand théâtre de la nation, j'ai été attaqué avec toute la violence de la passion îa pins odieuse, celle de L'intérêt personnel mal déguisé

      Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

      page 603
      ...justifier devant auguste tribunal de la nation. Renvoyé à cet effet au comité des fina... ...endant, monsieur le Président, on ne m'en a pas moins imposé l'obligation de me justifier devant auguste tribunal de la nation. Renvoyé à cet effet au comité des finances, j'ai prévenu son vœu en envoyant chercher à Londres des pièces légales et ...
      ...ciaux, l'Angleterre ne le cède à aucune nation. ...de l'homme, de la justice, de l'honneur bien défini et des vrais intérêts commerciaux, l'Angleterre ne le cède à aucune nation.
    • Séance du vendredi 6 mai 1791

      - search term matches: (13)

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 618
      Speaker: Chabroud
      e la nation. e la nation.
      Speaker: Chabroud
      ...trevoir tous les dangers où s'expose la nation en confiant ses plus chers intérêts, ce... Ils font entrevoir tous les dangers où s'expose la nation en confiant ses plus chers intérêts, ceux de sa liberté et de sa Constitution, à des hommes qui tiennent par des consid...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 619
      Speaker: Lanjuinais
      ...jets doivent-ils rester au profit de la nation ? C'est la ce que vous avez à décider. ...
      ...nastère supprimé; alors, sans doute, la nation doitau moins di sposer des bâtiments in...
      ...et magnifiquement décoré, fourni par la nation, fussent aliénées au profit de la nouve...
      ...es, des presbytères, et les vendre au profit de la nouvelle paroisse ? Ou ces objets doivent-ils rester au profit de la nation ? C'est la ce que vous avez à décider. Supposons d'abord que cette nouvelle église soit, comme il arrive très fréquemment une église nationale, ci-devant dépendante de chapitre ou de monastère supprimé; alors, sans doute, la nation doitau moins di sposer des bâtiments insuffisants ou ruineux qu'elle a remplacés par de solides et spacieux édifices. 1...
      ...s remplacées à Paris par la paroisse cathédrale, établie dans un temple superbe et magnifiquement décoré, fourni par la nation, fussent aliénées au profit de la nouvelle paroisse, il ne serait pas plus sage d'abandonner, aux paroisses conservées ...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 620
      Speaker: L'abbé Maury
      ... pourrez délibérer. N'accoutumez pas la nation à fouler aux pieds votre Constitution. ... ne peut délibérer à moins de 200 membres; et alors, quand nous serons 200, vous pourrez délibérer. N'accoutumez pas la nation à fouler aux pieds votre Constitution.

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 621
      Speaker: Dosfant
      ...ui n'auront pas d'églises payées par la nation, les presbytères, les églises, les cime... Je demande que le décret dise expressément que, quant aux campagnes qui n'auront pas d'églises payées par la nation, les presbytères, les églises, les cimetières seront vendus au profit des communautés, c est-a-dire de la paroisse. . ,...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 624
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...é leur hypothèque, on ne considérera la nation française bien réellement en état de re... ...ier-monnaie, vos assignats étant esseutielle-ment un engagement national, 'malgré leur hypothèque, on ne considérera la nation française bien réellement en état de remplir cet engagement, qu'autant que la paix et le bon ordre seront bien établis ...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 627
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...é du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, se... ...té suffisante de monnaie de cuivre, l'Assemblée nationale ordonne que la totalité du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, sera vendue par adjudication publique, au plus offrant et dernier enchérisseur, pa...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 628
      Speaker: De Cazalès
      ... que cette mesure, commune à toutes les nations, à tous les individus, à tous les march... ...eur absolue dans ce monde ; toutes les valeurs sont relatives. Il est impossible que cette mesure, commune à toutes les nations, à tous les individus, à tous les marchés, à toutes les transactions, n'influe pas généralement sur tout. Dès lors, il ...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 629
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ..., la perte à supporter retombera sur la nation. Je dis au préopinant qu'il n'a pas ass...
      ...ti. Ainsi tout le bénéfice sera pour la nation, et il n'y aura pour elle aucune perte....
      ... puisqu'il y a une grande différence entre les assignats et la valeur des métaux, la perte à supporter retombera sur la nation. Je dis au préopinant qu'il n'a pas assez réfléchi que c'est en sous que nous vous proposons de changer les assignats d...
      ... avec un métal dont nous sommes propriétaires et dont nous ne tirerons aucun parti. Ainsi tout le bénéfice sera pour la nation, et il n'y aura pour elle aucune perte. (Applaudissements.)
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...dant mis en émission qu'au moment où la nation pourra ouvrir les bureaux où l'on pourr... ...les assignats, dont la fabrication sera commencée dès à présent, ne seront cependant mis en émission qu'au moment où la nation pourra ouvrir les bureaux où l'on pourra les échanger à volonté et en rendant un décret exprès. Par conséquent, ces deu...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 632
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...é du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, se... ...té suffisante de monnaie de cuivre, l'Assemblée nationale ordonne que la totalité du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, sera vendue par adjudication publique, au plus offrant et dernier enchérisseur, pa...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 633
      ...plus sacré pour les représentants de la nation que pour le reste des citoyens. (Note d... ...s vues utiles en doivent l'hommage à la chose publique; et ce d voir est encore plus sacré pour les représentants de la nation que pour le reste des citoyens. (Note de M. de Montesquiou.)

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 634
      ...re, serait un fléau destructeur pour la nation ; car, en dernière analyse, il faudrait... L'introduction des assignats de métal, au contraire, serait un fléau destructeur pour la nation ; car, en dernière analyse, il faudrait bien les payer, et la dette publique se trouverait accrue de tout ce que la fra...

      Séance du vendredi 6 mai 1791

      page 635
      ... ; et je fais jouir a l'instant même la nation entière d'un bienfait dont toute autre ... ...ois impraticable en masse. Je pose les bases d'un système immense de circulation ; et je fais jouir a l'instant même la nation entière d'un bienfait dont toute autre combinaison lui fera longtemps attendre l'elfet.
  • Tome 26 : Du 12 mai au 5 juin 1791 1 result
    • Séance du vendredi 13 mai 1791

      - search term matches: (16)

      Séance du vendredi 13 mai 1791

      page 29 - 63
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'hier, qui est adopté. M. le Président donne lecture d'une lettre du ministre de l'intérieur ainsi conçue : « Monsieur le président, « Le roi m'a chargé de faire connaître à l'Assemblée nationale que, e
      ...
      ! (Bruit.) A Vextrême droite : En place l en place 1 nommons un président et continuons la séance I Les membres du côté gauche restent au milieu de la salle. M. Lucas. Allez, Messieurs, la séance est levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
      ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. D'ANDRÉ. Séance du vendredi 13 mai 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un de MM. les secrétaires fait lecture du procès-verbal de la séance d'h
      ...
      levée. A ly extrême droite : En place l en place I un exprésident 1 Plusieurs membres du côté droit sortent de la salle et sont bientôt suivis du reste de l'Assemblée. (Il est six heures dix minutes.)
  • Tome 27 : Du 6 juin au 5 juillet 1791 3 results
    • Séance du vendredi 17 juin 1791

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 17 juin 1791

      page 292
      Speaker: Le Couteulx de Canteleu
      ...hargés jusqu'au 18 avril 1791 envers la nation, en versant à la caisse de l'extraordin... ...e nationale décrète que les trésoriers des dons patriotiques sont quittes et déchargés jusqu'au 18 avril 1791 envers la nation, en versant à la caisse de l'extraordinaire la somme de 269,676 liv. 1Q s. 4 d., formant le reliquat des sommes versées...

      Séance du vendredi 17 juin 1791

      page 296
      Speaker: Le Pelletier-Saint-Fargeau
      ... ses fonctions, est un criminel de lèse-nation, qu'il faut sévèrement punir. C'est ain...
      ...onctions, soit déclaré criminel de lèse-nation, et soif puni.de la peine qui suit immé...
      ...e la peine soit augmentée. Un fonctionnaire public, qui persisterait à continuer ses fonctions, est un criminel de lèse-nation, qu'il faut sévèrement punir. C'est ainsi que Cé-ar s'est perpétué dans le consulat. Je demande que tout fonctionnaire public qui persisterait un moment, après le temps écoulé, à continuer ses fonctions, soit déclaré criminel de lèse-nation, et soif puni.de la peine qui suit immédiatement la peine de mort.

      Séance du vendredi 17 juin 1791

      page 298
      Speaker: Prieur
      ...dissements.) Messieurs, l'honneur de la nation, l'honneur de la législature, d'emanden... ...rgé de la confiance générale de l'Empire ?e laisser bassement corrompre. (Applaudissements.) Messieurs, l'honneur de la nation, l'honneur de la législature, d'emandent également cette peine. (Applaudissements. — Aux voix Vamendement de M. Barnave...
      Speaker: Le Pelletier-Saint-Fargeau
      ... de corruption : c'est un délit de lèse-nation. Mais, en même temps, je crois que le s... ...atroce, s'il est un crime dangereux pour la société, c'est certainement ce genre de corruption : c'est un délit de lèse-nation. Mais, en même temps, je crois que le sous-amendement nous ferait dévier des vrais principes. Une loi ne doit'pas avoir...
    • Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      - search term matches: (57)

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 358
      Speaker: Camus
      ...i peut devenir aussi dangereuse pour la nation et que j'appuie la proposition d'envoye... ...repose en quelques mains : c'est pour cela qu'il faut empêcher une émigration qui peut devenir aussi dangereuse pour la nation et que j'appuie la proposition d'envoyer des courriers. Ces deux mesures sont nécessaires et je crois qu'il est importa...
      Speaker: Camus
      ...à écrire à chacun un ordre au nom de la nation; pour qu'ils se rendent à la barre. ...oncerne les ministres, je demande que M. le Président soit à l'instant autorisé à écrire à chacun un ordre au nom de la nation; pour qu'ils se rendent à la barre.
      Speaker: Camus
      ...emande quM soit enjoint,delà part de la nation,à tous gardesnationales fonctionnaires ... Dans le décret, il faut mettre les ordres qu'on donnera anx courriers. Je demande quM soit enjoint,delà part de la nation,à tous gardesnationales fonctionnaires publics ou troupes de ligne, d'arrêter non seulement toute personne qui voudrait...

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 359
      Speaker: Vernier
      La ressource de la nation repose actuellement dans le courage de ...
      ...le, dans la fermeté et l'héroïsme de la nation ; mais il faut que cette nation, que ce peuple vraiment disposé à suivr...
      La ressource de la nation repose actuellement dans le courage de l'Assemblée nationale, dans la fermeté et l'héroïsme de la nation ; mais il faut que cette nation, que ce peuple vraiment disposé à suivre vos décrets, puisse opposer une résistance formidable, pour que chaque pas doi...

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 361
      Speaker: Barnave
      ...dément, que je jurerais à la face de la nation entière qu'ils n'ont pas méritées. (App... ... circonstances malheureuses pourraient appeler des défiances que je crois profondément, que je jurerais à la face de la nation entière qu'ils n'ont pas méritées. (Applaudissements)

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 362
      Speaker: Barnave
      ... toute notre confiance; il importe à la nation qu'il la conserve, nous devons la lui m... ... les vues, les intentions, la conduite d'un bon citoyen, M. de La Fayette mérite toute notre confiance; il importe à la nation qu'il la conserve, nous devons la lui marquer hautement. (Applaudissements dans les tribunes.)
      Speaker: Barnave
      ... seule prudence des représentants de la nation ne soient pas influencés par des causes... ... plus grand calme, de Ja plus ferme union et que tous ses mouvements livrés à la seule prudence des représentants de la nation ne soient pas influencés par des causesqui, quelque populaires qu'elles puissent paraître, ne seraient véritablement qu...
      Speaker: Barnave
      ...qu'au moment où les représentants de la nation auront besoin de les mettre en mouvemen... ...rêts, mais dese tenir dans le plusprofond silence, dans une attente immobile jusqu'au moment où les représentants de la nation auront besoin de les mettre en mouvement pour le maintien de l'ordre public ou pour la défense de la patrie. Une marche...

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 363
      Speaker: Le Président
      ...y sont délivrées, portant les mots : la nation, la loi et le roi. Archives nationales.... ...Assemblée nationale 1789 ; et le sceau de ses archives pour les expéditions qui y sont délivrées, portant les mots : la nation, la loi et le roi. Archives nationales. Elle avertit les assemblées administratives et les fonction-
      Speaker: Charles de Lameth
      ...mmis un grand forfait, un crime de lèse-nation au premier chef, s'il en fut jamais. C'... Messieurs, il s'est commis un grand forfait, un crime de lèse-nation au premier chef, s'il en fut jamais. C'est pourquoi je demande que vous adjoigniez 6 ou iz membres au comité des

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 365
      Speaker: Duport
      ...expresse de la volonté souveraine de la nation qui puisse m'autoriser à apposer le sce... ...séquence, il n'y a qu'une délibération de l'Assemblée nationale, une injonction expresse de la volonté souveraine de la nation qui puisse m'autoriser à apposer le sceau sans le consentement du roi.

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 366
      Speaker: Populus
      ...ce, sera regardé comme criminel de lése-nation. ...ra aucun autre ordre qui ne sera pas signé par les ministres actuellement en place, sera regardé comme criminel de lése-nation.

      Séance du mardi 21 juin 1791, au matin

      page 368
      Speaker: Muguet de Nanthou
      ...ardes suisses qui sont au service de la nation. ...rtements où il commande ainsi que des dispositions relatives aux régiments des gardes suisses qui sont au service de la nation.
      Speaker: Vernier
      ... du royaume ne seront pas payées par la nation. (Murmures.) ...ayements de la liste civile et de décréter que les dettes faites par le roi hors du royaume ne seront pas payées par la nation. (Murmures.)
    • Séance du mercredi 8 juin 1791

      - search term matches: (6)

      Séance du mercredi 8 juin 1791

      page 63
      Speaker: Audier-Massillon
      nation profite, sont la somme de................. nation profite, sont la somme de........................... —...... 2,143,575 13
      Speaker: Audier-Massillon
      Les dettes passives dont la nation se charge sont de.....—............ 3,0... Les dettes passives dont la nation se charge sont de.....—............ 3,022,986 13
      Speaker: Audier-Massillon
      Partant, l'excédent à la charge de la nation est de. Partant, l'excédent à la charge de la nation est de.

      Séance du mercredi 8 juin 1791

      page 66
      Speaker: Duport
      ...aque assemblée primaire, mais contre la nation entière. ...vent être réclamés non seulement contre chaque individu, non seulement contre chaque assemblée primaire, mais contre la nation entière.

      Séance du mercredi 8 juin 1791

      page 70
      Speaker: Prieur
      ... exercerait à lui seul les droits de la nation et se mettrait à la place du Corps légi...
      ... que cet homme n'exposera pas autant la nation que celui qui' aurait des intelligences...
      ...rez bien, Messieurs, ce dont il est question ici. 11 s'agit du cas ù un ministre exercerait à lui seul les droits de la nation et se mettrait à la place du Corps législatif. On me répond que le ministre n'est pas dans le cas de celui qui a des in...
      ... par la Constitution, rétablir les anciens corps qu'elle a détruits, croyez-vous que cet homme n'exposera pas autant la nation que celui qui' aurait des intelligences avec l'étranger? Je suppose le cas où des machinations concertées pendant dix a...
  • Tome 28 : Du 6 au 28 juillet 1791 3 results
    • Séance du mercredi 6 juillet 1791

      - search term matches: (6)

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 2
      Speaker: Christin
      ... ni aux intérêts, ni à la justice d'une nation qui traite avec ses membres. ...ont d'user de ce sel pour la salaison de leurs fromages ; ce qui ne conviendrait ni aux intérêts, ni à la justice d'une nation qui traite avec ses membres.
      Speaker: Christin
      ...ter qu'en conciliant les intérêts de la nation avec ceux des administrés : le seul moy...
      ...nvénient à adopter cette mesure, que la nation n'aura rien à y perdre au moyen de. la ...
      ...is, comme les bois sont très rares dans ce district, cette saline ne peut subsister qu'en conciliant les intérêts de la nation avec ceux des administrés : le seul moyen est d'employer la houille et le charbon de terre pour la cuite des sels ; ces...
      ...nce vient d'en être faite tout récemment ; ainsi l'on a vu d'autant moins d'inconvénient à adopter cette mesure, que la nation n'aura rien à y perdre au moyen de. la suppression du chantier de la ville de Lons-le-Saunier, sans parler des autres c...

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 12
      Speaker: Prieur
      ...s, un chaperon aux trois couleurs de la nation, placé sur l'épaule gauche. Les apparit... ...olice, dans les lieux où il y en a, porteront, dans l'exercice de leurs fonctions, un chaperon aux trois couleurs de la nation, placé sur l'épaule gauche. Les appariteurs, chargés d'une exécution de police, présenteront, comme les autres huissier...
      Speaker: Le Président
      ... Orléans, pour juger les crimes de lèse-nation. ...si elles sont de nature à être envoyées au tribunal criminel provisoire établi à Orléans, pour juger les crimes de lèse-nation.

      Séance du mercredi 6 juillet 1791

      page 14
      Speaker: Lanjuinais
      ... livres en or qui ont été dérobées à la nation et trouvées dans la voiture du moine de... Je demande que le comité nous fasee un rapport sur les 2,500,000 livres en or qui ont été dérobées à la nation et trouvées dans la voiture du moine de Saint-Bertin.
    • Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      page 470
      Speaker: Emmery
      ...ue les militaires contractent envers la nation, le sacrifice de leur vie n'est ni le s... ...établir dans toute sa vigueur : considérant que, par la nature de l'engagement que les militaires contractent envers la nation, le sacrifice de leur vie n'est ni le seul, ni même le plus grand qu'elle soit en droit d'exiger d'eux, mais qu'ils lui...

      Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      page 473
      Speaker: Le Brun
      ...résentés par eux. L'intérêt l'exige, le nation ne peut qu'y gagner ; car eux seuls peu...
      ...omptabilité, et qui seront payés par la nation. Tous ces agents devront envoyer leurs ...
      ...il soit nommé par le pouvoir exécutif des commissaires pris dans leur sein, et présentés par eux. L'intérêt l'exige, le nation ne peut qu'y gagner ; car eux seuls peuvent accélérer cette opération. Il faut nommer des agents dans tous les départements, qui suivront la comptabilité, et qui seront payés par la nation. Tous ces agents devront envoyer leurs travaux dans un bureau central établi à Paris; et alors le travail pourra être f...

      Séance du vendredi 21 juillet 1791, au matin

      page 474
      Speaker: Le Brun
      ...es effets et bâtiments appartenant à la nation, et qu'elle devait remettre à la fin de... ...s marchandises, effets et bâtiments appartenant à la ferme générale, ainsi que des effets et bâtiments appartenant à la nation, et qu'elle devait remettre à la fin de son bail.
    • Séance du vendredi 22 juillet 1791

      - search term matches: (8)

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 503
      Speaker: De Lareveillère-Lépeaux
      ..., était soumise à la souveraineté de la nation, pour prononcer sur le dépositaire d'un... « Une grande question, disent-ils, était soumise à la souveraineté de la nation, pour prononcer sur le dépositaire d'un des pouvoirs qu'elle seule peut déléguer et juger. Cette question agitait l'Emp...

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 504
      Speaker: De Lareveillère-Lépeaux
      ...avoir eu de modèle, deviendra celui des nations. En entrant dans vos vues et par le mêm... ...blissant un parfait équilibre, vous assurez à jamais une Constitution qui, sans avoir eu de modèle, deviendra celui des nations. En entrant dans vos vues et par le même amour de la chose publique, nous allons pénétrer de l'esprit et de la sagesse ...

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 510
      Speaker: Alexandre de Lameth
      ...lors les forces se sont multipliées. La nation, réveillée par cette secousse imprévue,...
      ...profonde et la volonté invariable de la nation.
      Alors les dangers ont paru s'aggravt r; mais alors les forces se sont multipliées. La nation, réveillée par cette secousse imprévue, a montré dans tous ses mouvements la plus imposante unanimité. Ce moment, qu'on...
      ..., a manifesté, sous la contenance la plus calme et la plus fière, la résolution profonde et la volonté invariable de la nation.

      Séance du vendredi 22 juillet 1791

      page 518
      Speaker: Alexandre de Lameth
      ...et de tranquillité dont l'intérêt de la nation et votr± gloire particulière vous font ... ...in où vous quitterez vos fonctions, dans cet état de gouvernement, de bon ordre et de tranquillité dont l'intérêt de la nation et votr± gloire particulière vous font également une loi.