Results in Volume 30

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-073 hits on 1791-086 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
9 sections found
Results sorted by date, ascending

Séance du lundi 29 août 1791

- search term matches: (59)

Séance du lundi 29 août 1791

page 28
Speaker: De Curt
...mporte d'assurer; aussi n'est-il pas de nation puissante en Europe qui n'ait créé des ... ...principales munitions de guerre ; c'est la perfection de ces fournitures qu'il importe d'assurer; aussi n'est-il pas de nation puissante en Europe qui n'ait créé des établissements pour la fabrication de ces

Séance du lundi 29 août 1791

page 29
Speaker: De Curt
...ui peuvent prévenir les entreprises des nations ennemies. 11 faut s'abandonner à ses ta... ...ommandent, il faut alors que le ministre assure le service par tous les moyens qui peuvent prévenir les entreprises des nations ennemies. 11 faut s'abandonner à ses talents, à sa probité, à son patriotisme, de manière qu'il n'ait pas d'autre loi, ...

Séance du lundi 29 août 1791

page 32
Speaker: D'André
... effet, il n'est pas de l'intérêt de la nation que les fournitures de vivres de la mar... Il est de la première importance d'examiner avec beaucoup de soin si, en effet, il n'est pas de l'intérêt de la nation que les fournitures de vivres de la marine, comme celles de la guerre, soient soumises à la formalité, reconnue si avan...

Séance du lundi 29 août 1791

page 35
Speaker: Dionis du Séjour
Lè comité a pensé que la nation devait accorder au sieur Tribert celte ... Lè comité a pensé que la nation devait accorder au sieur Tribert celte somme, mais que, pour gpn établissement, il devait être prié de le reprendre, ep...
Speaker: Le Chapelier
...éviter : le premier principe est que la nation a le droit de revoir, ae perfectionner ... ...sieurs principes dont on ne peut pas s'écarter, et plusieurs dangers qu'il faut éviter : le premier principe est que la nation a le droit de revoir, ae perfectionner sa Constitution ; le second est que toute Constitution sage doit contenir en ell...
Speaker: Le Chapelier
...er les haines et les diversions dans la nation; c'est donc un malheur que nous devons ... ...itoyens; ces qualifications de bons et de mauvais citoyens voudraient encore semer les haines et les diversions dans la nation; c'est donc un malheur que nous devons éviter.

Séance du lundi 29 août 1791

page 36
Speaker: Le Chapelier
...caractères pétulants, où l'esprit de la nation se porte souvent bien plus loin qu'il n... ...ments sont désirés avec u e sorte d'avidité, où les passsions sont vives et les caractères pétulants, où l'esprit de la nation se porte souvent bien plus loin qu'il ne devrait aller, ici une Assemblée constituante périodique serait toujours l'épo...
Speaker: Le Chapelier
...laissé aucun doute sur la volonté de la nation de consacrer et de suivre les décrets c... ...parties de l'Empire, l'exécution rapide et scrupuleuse des lois nouvelles n'ont laissé aucun doute sur la volonté de la nation de consacrer et de suivre les décrets constitutionnels faits par ses représentants, et sur l'opinion générale que ces l...
Speaker: Le Chapelier
« Considérant, d'autre part, que la nation a le droit inaliénable de revoir, de ré... « Considérant, d'autre part, que la nation a le droit inaliénable de revoir, de réformer, de changer et le système de ses lois constitutionnelles, et l'a te même ...
Speaker: Le Chapelier
...tilité de tous, les représentants ae la nation exigent en son nom l'obéissance aux loi...
...à cet effet, de tous les secours que la nation puisera dans les vertus, les lumières, ...
« Qu'il est donc nécessaire qu'en même temps que, pour l'utilité de tous, les représentants ae la nation exigent en son nom l'obéissance aux lois qu'ils ont dcrétées et qu'elle a approuvées, ils indiquent un moyen sûr et prompt de les réformer, et de proliter, à cet effet, de tous les secours que la nation puisera dans les vertus, les lumières, l'expérience dont ces lois mêmes vont devenir pour elle et la source et l'objet;
Speaker: Le Chapelier
... doit être ni assez éloigné pour que la nation souffre de quelques parties vicieuses d... ...té nationale, et fixer un délai auquel cette volonté sera examinée; délai qui ne doit être ni assez éloigné pour que la nation souffre de quelques parties vicieuses de son organisation sociale, ni assez rapproché pour que l'expérience n'ait pas e...

Séance du lundi 29 août 1791

page 38
Speaker: Malouet
... de la part du roi que de la part de la nation. ...à ce qu'elle ait été soumise à un examen réfléchi, à une acceptation libre, tant de la part du roi que de la part de la nation.

Séance du lundi 29 août 1791

page 39
Speaker: Malouet
...ence aux vœux et aux réclamations de la nation sur les nouvelles lois, c'est lorsque v... Remarquez, je vous prie, dans quelle circonstance on vous propose d'imposer silence aux vœux et aux réclamations de la nation sur les nouvelles lois, c'est lorsque vous ne connaissez encore que l'opinion de ceux qui trouvent qu'elles favorisent ...

Séance du lundi 12 septembre 1791

- search term matches: (21)

Séance du lundi 12 septembre 1791

page 565
Speaker: Alexandre de Beauharnais
... guerre; vu les principes actuels de la nation française, il est presumable que, par l... ...très possible d'être promu, même à un grade supérieur, sans avoir jamais fait la guerre; vu les principes actuels de la nation française, il est presumable que, par la suite des temps des officiers pourront parvenir aux grades supérieurs sans avo...
Speaker: Alexandre de Beauharnais
...lacer en tête du brevet les mots : « la nation, la loi et le roi ». Ces mots indiquent...
...rappeler qu'il s servent maintenant une nation, qu'ils ne sont maintenant soumis qu'à ...
...atives, prééminences, droits et appointements attachés à ladite charge » èt de placer en tête du brevet les mots : « la nation, la loi et le roi ». Ces mots indiquent le souverain, l'expression de la volonté générale et l'autorité chargée de la f...
...n de mettre ces mots, sur le brevet des officiers, parce qu'il sera bon de leur rappeler qu'il s servent maintenant une nation, qu'ils ne sont maintenant soumis qu'à la loi, et que cependant ces considérations se lient parfaitement à l'obéissance...
Speaker: Alexandre de Beauharnais
LA NATION, LA LOI ET LE ROI. LA NATION, LA LOI ET LE ROI.
Speaker: Alexandre de Beauharnais
...volonté et sans contrainte, à servir la nation sous les ordres du roi; Chèf Suprême de... « Je soussigné m'engage de ma propre volonté et sans contrainte, à servir la nation sous les ordres du roi; Chèf Suprême de l'armée, en qualité de pendant l'espace de ans, à condition de recevoir mon con...

Séance du lundi 12 septembre 1791

page 566
Speaker: Alexandre de Beauharnais
...chée qui puisse m'empêeher de servir la nation, et n'être engagé dans aucune de ses tr... « Je déclare n'avoir aucune infirmité cachée qui puisse m'empêeher de servir la nation, et n'être engagé dans aucune de ses troupes soit de terre, soit de mer : en conséquence je promets de servir avec fidé...

Séance du lundi 12 septembre 1791

page 573
Speaker: Audier-Massillon
Différence à la charge de la nation, quatorze mille sept cent quarante - tr... Différence à la charge de la nation, quatorze mille sept cent quarante - trois livres douze sous onze deniers, ci.............14,743 H 12 s. 11 d.

Séance du lundi 12 septembre 1791

page 578
Speaker: L'abbé Maury
...es les fois que h s agents d'une grande nation sont accusés, toutes les fois qu'il se ... ...que, d'un bout de la France à l'autre, ils ont été bien ou mal accu-és. Or, toutes les fois que h s agents d'une grande nation sont accusés, toutes les fois qu'il se présente un accusateur qui garantit sur sa responsabilité les faits qu'il avance...
Speaker: L'abbé Maury
...ré-ence : voici les représentants de la nation, voici les médiateurs d'Avignon, voici ... ...uand ils ont paru dans mon pays. Ainsi, Messieurs, tous les partis sont ici en pré-ence : voici les représentants de la nation, voici les médiateurs d'Avignon, voici les députés ou ceux qui se disent L s dép tés d'Avignon» voici leur accusateur. ...

Séance du lundi 12 septembre 1791

page 580
Speaker: De Menou
...vement par le corps représentatif de la nation, et ce corps représentatif est l'assemb... ...ut remarquable; il consacre le principe que la souveraineté sera exercée exclusivement par le corps représentatif de la nation, et ce corps représentatif est l'assemblée électorale qui doit être composée des députés des communes.

Séance du lundi 12 septembre 1791

page 593
...s mettons donc sous la sauvegarde de la nation nos fortunes et nos propriétés... nous ... « Nous mettons donc sous la sauvegarde de la nation nos fortunes et nos propriétés... nous vous conjurons avec larmes de nous rassurer sur nos vives inquiétudes. »

Séance du lundi 12 septembre 1791

page 599
... marine, la source de la grandeur de la nation, le rétablissement de ses manufactures ... ...ier de la France que le bonheur et la tranquillité du royaume, l'existence d'une marine, la source de la grandeur de la nation, le rétablissement de ses manufactures et de son industrie, et la préservation des malheurs incalculables et irréparabl...

Séance du mercredi 13 septembre 1791

- search term matches: (10)

Séance du mercredi 13 septembre 1791

page 609
Speaker: Leleu de la Ville-anx-Bois
...sans pouvoir répéter, à la charge de la nation, aucune indemnité pour raison des dépen... ... l'une et l'autre de ces conditions, ils seront déchus du bénéfice de ce décret sans pouvoir répéter, à la charge de la nation, aucune indemnité pour raison des dépenses ou ouvrages qu'ils auraient pu avoir faits. »
Speaker: Merlin
...ion d'ami, et ne pourra, en payant à la nation le prix des lits biens, être recherchée... ... de plein droit, subrogée à l'acquéreur qui aura fait cette déclaration ou élection d'ami, et ne pourra, en payant à la nation le prix des lits biens, être recherchée ni poursuivie, soit hypothécairement, soit autrement, par qui que soit, du chef...
Speaker: Merlin
...contentieuses qui peuvent intéresser la nation. Un membre propose de rendre un décret général sur toutes les matières contentieuses qui peuvent intéresser la nation.

Séance du mercredi 13 septembre 1791

page 612
Speaker: L'abbé Maury
... y juger, disait-il, les crimes de lèse-nation; d'avoir rendu une proclamation pour or... ...e ses fonctions depuis qu'il s'était mis à la suite de l'armée des brigands pour y juger, disait-il, les crimes de lèse-nation; d'avoir rendu une proclamation pour ordonner aux officiers ministériels de reconnaître [e sieur Raphel pour juge et po...

Séance du mercredi 13 septembre 1791

page 616
Speaker: Le Scène des Maisons
...rétablir la paix dans une contrée où la nation a laissé ses droits indécis jusqu'au ré... ...urent au succès de notre négociation. L'Assemblée nationale et le roi ont voulu rétablir la paix dans une contrée où la nation a laissé ses droits indécis jusqu'au rétablissement de cette paix. 11 est donc indispensable, pour obtenir cet effet, q...

Séance du mercredi 13 septembre 1791

page 620
Speaker: Le Président
... aujourd'hui je dois aux intérêts de la nation, je me dois à moi-même de faire connaît... ... et je le ferai exécuter. Cette déclaration eût pu suffire dans un autre temps : aujourd'hui je dois aux intérêts de la nation, je me dois à moi-même de faire connaître mes motifs.
Speaker: Le Président
...positaire. J'ai appelé autour de moi la nation pour l'exécuter. ...tantes, et d'assujettir à des règles invariables l'autorité même dont j'étais dépositaire. J'ai appelé autour de moi la nation pour l'exécuter.
Speaker: Le Président
...r quel était véritablement le vœu de la nation. ...ie ne formai qu'un seçj projet; je voulus m'iso-ler de tous les partis, et savoir quel était véritablement le vœu de la nation.

Séance du mercredi 13 septembre 1791

page 621
Speaker: Le Président
...ail, et que n'étant responsable qu'à la nation, nul autre, lorsque j'y renonce, n'aura... ce travail, et que n'étant responsable qu'à la nation, nul autre, lorsque j'y renonce, n'aurait le droit de s'en plaindre. ( Vifs applaudissements à gauche et dans les tribu...
Speaker: Le Président
...eproche ne pourra m'être adressé; et la nation dont l'intérêt eçôi doit servir de règl... ...rsque j'aurai fait agir avecloyauté tous les moyens qui m'ont été remis, aucun reproche ne pourra m'être adressé; et la nation dont l'intérêt eçôi doit servir de règle, s'expliquera par les moyens que la Constitution lui a réservés. (Nouveauxappl...

Séance du mercredi 13 septembre 1791

page 623
...s-je, cet amour est encore inconnu à la nation française en général ; s'il nous animai... ...smes au flambeau de la raison : le prestige étouffe l'amour de Ja patrie. Que dis-je, cet amour est encore inconnu à la nation française en général ; s'il nous animait, le plus fort obstacle ae produirait qu'un vain effet;

Séance du mercredi 13 septembre 1791

page 624
...rver l'intégrité de la confiance que la nation entière devait accordera cette monnaie ... ...es assignats, se flattait que chaque individu, eu droit soi, concourrait à conserver l'intégrité de la confiance que la nation entière devait accordera cette monnaie représentative; elle se flattait que l'hypothèque d'une masse double ou triple d...

Séance du mardi 15 septembre 1791

- search term matches: (24)

Séance du mardi 15 septembre 1791

page 646
Speaker: Chabroud
... doit. véritablement être exercé par la nation elle-même. Je demande donc que, dès l'i... ... pourrait s'exécuter. Je crois, pour ma part, que l'acte de bienfaisance proposé doit. véritablement être exercé par la nation elle-même. Je demande donc que, dès l'instant, on adopte la proposition de M. Duport, et qu'à l'égard de celle de M. La...
Speaker: Le Président
...s satisfaisante, et a bien mérité de la nation par sa conduite, décrète qu'il sera ent... ...mblée nationale, considérant que ce régiment s'est comporté de la manière la plus satisfaisante, et a bien mérité de la nation par sa conduite, décrète qu'il sera entretenu sur l'ancien pied, jusqu'à ce qu'il ait été statué autrement sur sa desti...

Séance du mardi 15 septembre 1791

page 648
Speaker: Tronchet
...lle, soit en argent, soit en grains, la nation demeure chargée de la prestation de lad... ...uvance, mais où il était d'usage de fournir pour cette indemnité une rente annuelle, soit en argent, soit en grains, la nation demeure chargée de la prestation de ladite rente, jusqu'à la vente des fonds; et, en cas de vente, elle demeure chargée...
Speaker: Tronchet
... 20, 30,40 ans, ou autre révolution, la nation demeure chargée d'acquitter lesdites pr... ...lods, ou autre prestation quelconque payable à certaines révolutions, telles que 20, 30,40 ans, ou autre révolution, la nation demeure chargée d'acquitter lesdites prestations à leur échéance, jusqu'à la vente des fonds; et, en cas de vente, elle...

Séance du mardi 15 septembre 1791

page 649
Speaker: Tronchet
...rs, si le bail eût été expiré, et si la nation eût été dans le cas de vendre la pleine... ...re corps ecclésiastique, la mouvance était aussi une propriété nationale. Dès lors, si le bail eût été expiré, et si la nation eût été dans le cas de vendre la pleine propriété rentrée dans ses mains, cette vente n'aurait pu produire aucuns droit...

Séance du mardi 15 septembre 1791

page 652
Speaker: Tronchet
...uel, soit possédés au même titre par la nation, comme subrogée au lieu et place des bé... ...ds nationaux, soit aliénés à titre de bail emphytéotique, ou à rente, non perpétuel, soit possédés au même titre par la nation, comme subrogée au lieu et place des bénéficier, corps et communautés séculières ou régulières.

Séance du mardi 15 septembre 1791

page 653
Speaker: Tronchet
...lle, soit possédés au même titre par la nation, comme subrogée au lieu et place des bé... ...s nationaux, soit aliénés à titre de bail emphytéotique, ou à rente non perpétuelle, soit possédés au même titre par la nation, comme subrogée au lieu et place des bénéficiers, corps et communautés séculières ou régulières.
Speaker: Tronchet
« Dans le cas où la nation vendrait le droit à la rente et à la pr... « Dans le cas où la nation vendrait le droit à la rente et à la propriété réversible, conformément au décret du 18 avril 1791, sanctionné le 27 du...
Speaker: Tronchet
... rente et à la propriété réversible, la nation sera tenue de racheter lesdits droits a... ...re révolution périodique; audit cas, et lors de la vente seulement du droit à la rente et à la propriété réversible, la nation sera tenue de racheter lesdits droits au ci-devant seigneur; et ledit rachat se fera conformément à ce qui est prescrit...
Speaker: Tronchet
...la renteet àla propriété réversible, la nation demeurera chargée de racheter tant les ...
...u 3 mai 1790. Au moyen dudit rachat, la nation pereevra à sou profit, pendant la durée...
...eur, lequel sera tenu de continuer à la nation, pendant la durée du bail, le payement ...
...s fixes, et demeurera chargé, envers la nation, des droits casuels, dans les cas auxqu...
...nt seigneur, et si ladite indemnité n'est point prescrite,en casdeventede droitàla renteet àla propriété réversible, la nation demeurera chargée de racheter tant les droits fixes que les droits casuels dont le fonds peut être tenu, au taux et suivant le mode prescrits par le décret du 3 mai 1790. Au moyen dudit rachat, la nation pereevra à sou profit, pendant la durée du bail,tant les droitsfixes que les droits casuels qui pourraient être dus parle preneur, lequel sera tenu de continuer à la nation, pendant la durée du bail, le payement des droits annuels fixes, et demeurera chargé, envers la nation, des droits casuels, dans les cas auxquels il en est tenu, jusqu'au rachat d'iceux, qu'il en pourra faire en forme pres...
Speaker: Tronchet
... l'article précédent, jusqu'à ce que la nation ait vendu le droit à la rente et à la p... « Dans le même cas, prévu par l'article précédent, jusqu'à ce que la nation ait vendu le droit à la rente et à la propriété réversible, le preneur, possesseur du fonds, demeurera seul chargé, env...

Séance du mardi 15 septembre 1791

page 654
Speaker: Tronchet
...t décret, et sauf son recours contre la nation pour la prestation ou pour le rembourse... ...faire desdits droits, conformément à Farticle 2 de la première section du présent décret, et sauf son recours contre la nation pour la prestation ou pour le remboursement des droits fixes seulement. » (Adopté.)
Speaker: Tronchet
... à la rente et propriété réversible, la nation ne sera chargée d'aucun rachat des ci-devant droits seigneuriaux; et la nation, pendant la durée du bail, percevra, su... ... la mouvance d'un ci-devant fief national ; audit cas, lors de la vente du droit à la rente et propriété réversible, la nation ne sera chargée d'aucun rachat des ci-devant droits seigneuriaux; et la nation, pendant la durée du bail, percevra, sur le preneur, tant les droits fixes que les droits casuels seulement, ainsi qu'i...
Speaker: Tronchet
... du bail, il sera seulement payé par la nation au ci-devant seigneur un droit de vente... ...ief non national, en cas de vente du droit de la jouissance temporaire résultant du bail, il sera seulement payé par la nation au ci-devant seigneur un droit de vente au prorata du prix d'icelle ; sauf à ce ci-devant seigneur à exercer, soit vis-...
Speaker: Tronchet
...rage. Le pacte qui unit pour jamais une nation libre et généreuse est consolidé par l'... ...énération française vient d'être heureusement terminé par vos soins et votre courage. Le pacte qui unit pour jamais une nation libre et généreuse est consolidé par l'acceptation du roi. Le corps électoral du département de Seine-et-Oise, en obéis...

Séance du mardi 15 septembre 1791

page 656
Speaker: Pison du Galand
La nation possède plus de 3 millions d'arpents de... La nation possède plus de 3 millions d'arpents de bois, qui, aménagés à 30 ans, donnent une coupe annuelle de 100,000arpents : en...

Séance du samedi 17 septembre 1791, au matin

- search term matches: (11)

Séance du samedi 17 septembre 1791, au matin

page 715
...aits dans la forme des rentes dues à la nation ; qu'il arrive de là que le versement d... ...nt que les remboursements à faire des rentes dues à ces fabriques doivent être faits dans la forme des rentes dues à la nation ; qu'il arrive de là que le versement dans les caisses publiques est une espèce de confiscation, puisqu'il n'est point ...

Séance du samedi 17 septembre 1791, au matin

page 719
Speaker: De Montesquiou
..., et dont ils ont été remboursés par la nation: ci............ 282,460 1. 17 s. 4 d. ...ens entrepreneurs demeureront garants des sommes avancées à leurs sous-traitants, et dont ils ont été remboursés par la nation: ci............ 282,460 1. 17 s. 4 d.

Séance du samedi 17 septembre 1791, au matin

page 728
Speaker: De Montesquiou
...nt que ladite compagnie doit faire à la nation, aux termes de son bail, des bâtiments,...
...outes autres acquisitions faites par la nation, ne seront portées que pour mémoire sur...
...océdé, dès à présent, à l'obtention de lettres dé ratification sur le délaissement que ladite compagnie doit faire à la nation, aux termes de son bail, des bâtiments, maisons et terrains qui ont servi à l'exploitation de son entreprise ; décrète ...
...être obtenues relativement à l'acquisition des forges .de la Chaussade, ou sur toutes autres acquisitions faites par la nation, ne seront portées que pour mémoire sur les registres des receveurs chargés de leur perception, et que les lettres sero...
Speaker: De Montesquiou
...ouer au sieur Besancel, observe .que la nation ne s'est obligée de payer que les dette... ...embre, à l'occasion. de l'indemnité de 60,000 livres que le comité propose d'allouer au sieur Besancel, observe .que la nation ne s'est obligée de payer que les dettes légalement contractées par les provinces; qu'il serait étonnant et injuste que...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

- search term matches: (43)

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 58
Speaker: D'André
... nationale tjuë mon attachfmeht pour la nation française comme pour le roi est inva* f... « Je Voiis prie instamment, Monsieur, d'âSsurër l'Assemblée nationale tjuë mon attachfmeht pour la nation française comme pour le roi est inva* fiable, qué les liens qùi subsistent entre la France et ma principauté me sont in...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 59
Speaker: D'André
...ns tous les temps, Sur l'intérêt que la nation française et le roi ne cesseraient de p... « J'assurai en échange Son Altesse, qu'el'e pouvait compter, dans tous les temps, Sur l'intérêt que la nation française et le roi ne cesseraient de prendre à tout ce qui pourrait Contribuer à sa satisfaction et à la prospérité de...
Speaker: D'André
...d avec résignation, de la justice de la nation française, l'indemnité qui pourra lui ê... ...lé l'évêque de Golmar dans l'exercice de ses fonctions ecclésiastiques. Il attend avec résignation, de la justice de la nation française, l'indemnité qui pourra lui être due.

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 61
Speaker: D'André
...plaintes qui sout inévitables quand une nation est dans un état de révolution, et que la nation voisine ne veut pas se mettre en état d... ...itter l'habit national ; qu'on les empêche de faire leurs affaires. Ce sont des plaintes qui sout inévitables quand une nation est dans un état de révolution, et que la nation voisine ne veut pas se mettre en état de révolution. 11 en résulte nécessairement que celle qui est en état de révoluti...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 63
Speaker: D'André
...nder ou Ue faire connaître le vœu de la nation sur les chang ments à faire dans la Con... ...eule question à examiner, laquelle ne roulera plus que sur le mode de faire demander ou Ue faire connaître le vœu de la nation sur les chang ments à faire dans la Constitution. M. Frochot a un plan tout prêt, M. Salles en a un autre. Je demande, ...
Speaker: Salle
...ertaine époque, la faculté laissée à la nation d'avoir des Conventions nationales sera... ...i est aussi le mien, il ne serait pourtant pas possible d'établir qu'avant une certaine époque, la faculté laissée à la nation d'avoir des Conventions nationales serait suspendue. Cette question est très importante selon moi; mais comme, dans une...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 64
Speaker: Malouet
...stitution à une acceptation libre de la nation. (Murmures.) Quelques murmures qu'ait e... ...la plus utile à vous proposer, c'est de savoir si vous entendez soumettre la Constitution à une acceptation libre de la nation. (Murmures.) Quelques murmures qu'ait excités ma proposition, qui n'est que le résumé de celle que je faisais hier...
Speaker: Malouet
...constater le vœu libre et général de la nation. ... é'oignée, il faut cependant que vous trouviez un mode pour reconnaître et pour constater le vœu libre et général de la nation.
Speaker: Malouet
...lle soumise à l'acceptation libre de la nation ? » ...nde que la délibération porte sur cette proposition : « La Constitution sera-t-elle soumise à l'acceptation libre de la nation ? »
Speaker: Le Chapelier
... elle, mais ce qui ne L'est pas pour la nation, c'est que ...tre ae faire quelques observations à l'Assemblée ? Ce qui peut être inutile pour elle, mais ce qui ne L'est pas pour la nation, c'est que
Speaker: Le Chapelier
...est acceptée par les 99 centièmes de la nation, et je ne dis pas assez; elle est accep...
... résulte de l'exécution des lois que la nation nous a chargés de faire en son nom. Cet...
, rapporteur. Notre Constitution est acceptée par les 99 centièmes de la nation, et je ne dis pas assez; elle est acceptée par l'assentimeut qu'on lui a donné, en entrant dans les assemblées primaire...
...ents.) Or, il n'y a pas d'acceptation plus sûre et plus solennelle que celle qui résulte de l'exécution des lois que la nation nous a chargés de faire en son nom. Cette exécution a suivi de près la proclamation de chacune de nos lois. Ainsi ce n'...
Speaker: Le Chapelier
...e la nomination des représentants de la nation qui nous succéderont, certes, il est tr... ...lis s'occupent de la plus grande exécution de notre Constitution, je veux dire de la nomination des représentants de la nation qui nous succéderont, certes, il est trop bizarre de prétendre que l'acceptation n'est pas encore donnée, et de nous dé...
Speaker: D'André
...de déterminer le mode d'après lequel la nation pouirait manifester sou vœu. Mais ce tr... ...ir et refaire la Constitution ? » Dans mon idée, l'Assemblée devait se réserver de déterminer le mode d'après lequel la nation pouirait manifester sou vœu. Mais ce troisième point va devenir le quatrième par une interca-lation que le décret que v...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 65
Speaker: D'André
...en ne peut empêcher la généralité de la nation de réformer sa Constitution quand elle ... ...à vous vous exposez à faite changer la Constitution par des moyens illégaux ; rien ne peut empêcher la généralité de la nation de réformer sa Constitution quand elle la trouve mauvaise I
Speaker: D'André
...e à 2 ans, que, si l'année prochaine la nation voulait se révolter contre la Constitut... C'est là un véritable sophisme : car nous fixerions le terme à 2 ans, que, si l'année prochaine la nation voulait se révolter contre la Constitution, elle la changerait l'année prochaine. Ceux qui s'y opposent n'ont pas de bo...
Speaker: De La Rochefoucauld
...te* il ne faut pas tenir l'esprit de la nation dans un état continuel de révolution; m...
...erme, et un terme long, avant lequel la nation ne pourra ni revoir ni apporter aucune ...
...ient de poser ne me paraît pas aussi facile à décider qu'il le prétend. Sans doute* il ne faut pas tenir l'esprit de la nation dans un état continuel de révolution; mais devez-vous dès à présent déterminer un terme, et un terme long, avant lequel la nation ne pourra ni revoir ni apporter aucune modification à votre Constitution, à votre première Assemblée ?
Speaker: De La Rochefoucauld
...tion par les différentes sections de la nation, devenues inutiles, par l'acceptation e...
...es différentes formes par lesquelles la nation pourrait provoquer une Assemblée chargé...
... éloigné de penser comme M. Malouet qu'il faille recourir à des signes d'acceptation par les différentes sections de la nation, devenues inutiles, par l'acceptation expresse donnée à la Constitution, par son exécution; mais je regarde la proposit...
...e prématurée. Je crois qu'elle doit être différéé après que vous aurez examiné les différentes formes par lesquelles la nation pourrait provoquer une Assemblée chargée de revoir, soit en totalité, la Consti-tion, soit de corriger quelques défauts...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 66
Speaker: Rewbell
... de priver la génération actuelle ou la nation de son droit de souveraineté pendant 30... ...nstatée. (Murmures.) Je dis plus, Messieurs, ie dis que vous n'avez pas le droit de priver la génération actuelle ou la nation de son droit de souveraineté pendant 30ans. (Murmures.) Vous avez bien le droit de déclarer qu'avant un tel temps il n'...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 67
Speaker: Démeunier
...ent ne vous ne pouvez pas songer que la nation rançaise, à aucune époque, refondra eu ... ...lui-même ne peut pas demander un intervalle de temps pareil, il est d'abord évident ne vous ne pouvez pas songer que la nation rançaise, à aucune époque, refondra eu entier votre Constitution ; car die est posée sur les bases de la justice et de ...
Speaker: Démeunier
...n. Je déclare que, si la majorité de la nation française voulait un gouvernement répub... le vais plus loin. Je déclare que, si la majorité de la nation française voulait un gouvernement républicain, elle aurait le droit de l'établir. Eh bien ! j£ dis que, dans cette hypo...
Speaker: Démeunier
...r aussi que, si-vous vouliez obliger la nation fra çaise, en la primant de son droit, ... ...tfé bien-dit M» Camus, il n'es-t enoore question que de ce droit-là, ii est clair aussi que, si-vous vouliez obliger la nation fra çaise, en la primant de son droit, à passer an nées sans présenter de pétitions sur telle partie de la Constitution...
Speaker: Démeunier
...indi iue trois formes par lesquelles la nation française jouira de son droit. La premi... ...s le plan môme du comité que je crois susceptible de beaucoup d'amendements, on indi iue trois formes par lesquelles la nation française jouira de son droit. La première que nous indiquons, c'est par là vote de la pétition, droit in-: Contestable...
Speaker: Salle
...auquel il est subordonné; sans doute la nation peut, quand elle le veut^ réformer la C... ...e ce principe, qui est bien vrai, a cependant lui-même un principe antérieur et auquel il est subordonné; sans doute la nation peut, quand elle le veut^ réformer la Constitution; mais, avant de vouloir, il faut se résoudre, il faut délibérer, il ...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 68
Speaker: D'André
...s être véritablement senti, tant que la nation sera divisée en deux partis : que ce ne... ...la Constitution ; tel avantage, qui en fait la base principale, qui ne pourra pas être véritablement senti, tant que la nation sera divisée en deux partis : que ce ne sera que quand les deux partis seront éteints et confondus en un seul, qu'on po...
Speaker: D'André
...mmettants, sur l'objet qui intéresse la nation, et d'exprimer son vœu; s'ils n'ont pas le droit de voter et d'exprimer le vœu de la nation, ils ne sont plus représentants du peup... ...ésentants du peuple, alors ils ont le dioit de voter, pour l'intérêt de leurs commettants, sur l'objet qui intéresse la nation, et d'exprimer son vœu; s'ils n'ont pas le droit de voter et d'exprimer le vœu de la nation, ils ne sont plus représentants du peuple, ils ne sont que des mandataires ad hoc ; ils ne sont plus que porteurs de ca...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 69
Speaker: D'André
...pas le droit de fixer 30 ans, et que la nation peut se reconstituer quand bon lui semb... La raison de droit est que nous n'avons pas le droit de fixer 30 ans, et que la nation peut se reconstituer quand bon lui semblera. Je professe ce principe comme le préopinant ; mais s'ensuit-il de là que n...
Speaker: D'André
...e cas d'être déclarés criminels de lèse-nation, et pour tout le reste, laissons flotte... ...ons de bien mettre à couvert notre responsabilité; tâchons de ne pas être dans le cas d'être déclarés criminels de lèse-nation, et pour tout le reste, laissons flotter les rênes : le gouvernement n'ira pas, tout sera en désordre, et, dans 10 ans,...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 70
Speaker: D'André
...est que vous ne pouvez pas enlever à la nation le droit de refaire sa Gpnstitutioiifc ...
... il n'en sera ni jilus ni moins pour la nation y elle conservera son droit, qui est in...
...lque parti que vous preniez, voug n'évi* terez pas l'éi tieil en principes, qui est que vous ne pouvez pas enlever à la nation le droit de refaire sa Gpnstitutioiifc Que vous établissiez le terme à 10» à 20 ou à 30 ans, il n'en sera ni jilus ni moins pour la nation y elle conservera son droit, qui est indépendant d'un corps politique. Je conclus, d'après cela» que l'avis du Comité e...
Speaker: Muguet de Nanthou
...t limiter la puissance souveraine de la nation, et qu'elle peut exercer tous ses droit... ...sieurs, c'est un principe incontestable et généralement reconnu, que rien ne peut limiter la puissance souveraine de la nation, et qu'elle peut exercer tous ses droits quand et comme elle lë veut; mais, lorsque, pour son intérêt^ Vous déterminez ...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 71
Speaker: Garat
...ue l'Assemblée se contente d'inviter la nation à attendre que les 30 années soient éco... aîné. Je demande que l'Assemblée se contente d'inviter la nation à attendre que les 30 années soient écoulées avant d'exercer son droit 4e revision.
Speaker: Tronchet
...ret pour exciter des mouvements dans la nation. (Murmures et applaudissements.) Je sui...
...-r évolu tio n n a i re s inonderont la nation d'écrits incendiaires, où ils diront, a...
...eux mêmes que vous voulez contenir pendant 30 ans, ne se servissent de votre décret pour exciter des mouvements dans la nation. (Murmures et applaudissements.) Je suis intimement persuadé, je le répète, que le seul danger qu'il y ait, et que je c...
...lité ne fournisse une arme pour attaquer cette trai> quillité même. Les con t re-r évolu tio n n a i re s inonderont la nation d'écrits incendiaires, où ils diront, avec une grande apparence de raison, que Vous attaquez essentiellement lé droit d...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 77
...it, à la sûreté des représentants de la nation, et des nombreux dépôts de titres et de... ...éral de la garde nationale parisienne, pour veiller, sous ses ordres, jour et nuit, à la sûreté des représentants de la nation, et des nombreux dépôts de titres et de papiers importants qui leur étaient confiés, au maintien de la police et du bon...
... maison demeurant en pure perte pour la nation, il valait donc mieux l'employer pour l... ...u'on louât, encore moins qu'on vendît dt s portions du reste de la maison. Cette maison demeurant en pure perte pour la nation, il valait donc mieux l'employer pour loger les comités. La location des hôtels n° 4 et n° 9 de la nlace Vendôme a coût...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 78
...e la vie même des rer-présentants de la nation, et de tous les citoyens que leur patri... penses; nous devons les justifier. Mais, Messieurs, il s'agissait de la santé, de la vie même des rer-présentants de la nation, et de tous les citoyens que leur patriotisme amène à ns sé.mce-. Nous l'avouons, nous avons cru ne rien devoir épargne...

Séance du mercredi 31 août 1791

- search term matches: (106)

Séance du mercredi 31 août 1791

page 90
Speaker: Bouche
...s répéterons, en perdant là tië pdUf la nation : Qu'il est doux et glorieux dë mourir ... ...ourage në le Cédera pàs à celui dés aUciëns peuples ; coiiiiîie les Romaihë, nous répéterons, en perdant là tië pdUf la nation : Qu'il est doux et glorieux dë mourir pour sa patrie I

Séance du mercredi 31 août 1791

page 93
Speaker: De Noailles
...s simples: l'un, sur la manière dont la nation française motive a son désir d'avoir une Convention nationale ; l'autre, quand la nation aura motivé ce désir, sur la manière de... encore, on se contente de présenter aujourd'hui à l'Assemblée deux projets très simples: l'un, sur la manière dont la nation française motive a son désir d'avoir une Convention nationale ; l'autre, quand la nation aura motivé ce désir, sur la manière de rassembler cette Convention.
Speaker: D'André
...ir les moyens de connaître le vœu de la nation, pour avoir un corps constituant et de ... ...ès le décret que vous avez rendu hier, il ne s'agit plus aujourd'hui que de savoir les moyens de connaître le vœu de la nation, pour avoir un corps constituant et de réunir ce corps constituant. Pour parvenir à ce but, je réitère la demande que j...
Speaker: De Croix
...saires ; je crois, pour ma part, que la nation n'a d'autre moyen de manifester son vœu... Avant d'entendre les plans, il faut savoir s'ils sont nécessaires ; je crois, pour ma part, que la nation n'a d'autre moyen de manifester son vœu que l'insurrection. (Murmures.)
Speaker: De Croix
Moi, je demande à prouver que la nation a déjà indiqué le seul moyen possible d... Moi, je demande à prouver que la nation a déjà indiqué le seul moyen possible de changer sa Constitution.

Séance du mercredi 31 août 1791

page 94
Speaker: Goupil-Préfeln
« La plénitude de la souveraineté de la nation ne peut 0tre exercée qu'en conformité d... « La plénitude de la souveraineté de la nation ne peut 0tre exercée qu'en conformité d'une volonté nationale évidemment' reconnue etïégale-ment constatée : ce n'est q...
Speaker: De Croix
...t que vous devez adopter pour mettre la nation à portée de rè^oi'r et "Corriger1 la Co... ...ssieurs, ainsi que de cette Assemblée, vous ont présenté ïes'idées qu'ils croient que vous devez adopter pour mettre la nation à portée de rè^oi'r et "Corriger1 la Constiiutfon que vous avez décrétée; quant à moi, je pense qu'on pourrait rendre c...

Séance du mercredi 31 août 1791

page 95
Speaker: De Croix
...r statué seuls sur le sort d'une grande nation, contre le voeu qu'elle avait manifesté... ...res précis que fous avez reçus, et chargés de l'effrayante responsabilité d'avoir statué seuls sur le sort d'une grande nation, contre le voeu qu'elle avait manifesté... (Murmures.)
Speaker: De Croix
...quez; vous vous mettez à la place de la nation dopt vous n'êtes que les représentants. Je dis qup c'est vpus-mêmes qui l'attaquez; vous vous mettez à la place de la nation dopt vous n'êtes que les représentants.
Speaker: Goupilleau
...ncipe : La souveraineté réside fJaps la nation ; c'est à elle seiile, et no a pas au r... Je veux réfuter votre système par ce* grand principe : La souveraineté réside fJaps la nation ; c'est à elle seiile, et no a pas au roi, à ratifier Constitution.
Speaker: De Croix
... que je reconnais la souveraineté de la nation ; mais je dis aussi que vous n'êtes pas la nation, que vous n'êtes que ses représentants et que la nation a voulu que le roi fût votre modérateur... Je demande à répondre : Je dis que je reconnais la souveraineté de la nation ; mais je dis aussi que vous n'êtes pas la nation, que vous n'êtes que ses représentants et que la nation a voulu que le roi fût votre modérateur. (Murmures prolongés.)
Speaker: De Croix
...nt compromettre le bonheur d'unè grande nation, ne vous refusez pas à employer les moy... ...attez dope pas de n'avoir pas pu tomber dans des erreurs, et, lorsqu'elles peuvent compromettre le bonheur d'unè grande nation, ne vous refusez pas à employer les moyens qu'elle-même a indiqués pour vous les faite apercevoir et vous mettre à mêwe...

Séance du mercredi 31 août 1791

page 96
Speaker: Frochot
entre la nation et l'Assemblée des représentants, c'est à la nation elle-même que le droit est contesté ; a... entre la nation et l'Assemblée des représentants, c'est à la nation elle-même que le droit est contesté ; alors je n'aperçois dans l'objection qu'un vain sophisme bien facile à détruirè.
Speaker: Frochot
...n effet de cette toute-puissance que la nation veut aujourd'hui,en consacrant son droi... Eh bien, Messieurs, c'est précisément par un effet de cette toute-puissance que la nation veut aujourd'hui,en consacrant son droit, se ptescrire à elle-même un moyen légal et paisible de l'exercer ; et, loin d...

Séance du mercredi 31 août 1791

page 101
Speaker: Frochot
...ature devient en effet, le cahier de la nation entière, il supplée à l'impossibilité d... ... longtemps avant que ia Convention soit rassemblée; l'acte de la première législature devient en effet, le cahier de la nation entière, il supplée à l'impossibilité de faire des cahiers particuliers.

Séance du mercredi 31 août 1791

page 103
Speaker: Frochot
Du pouvoir de la nation à cet égard, et de sa ' délégation. Du pouvoir de la nation à cet égard, et de sa ' délégation.
Speaker: Frochot
« La nation, en qui toute souveraineté réside, a le... « La nation, en qui toute souveraineté réside, a le pouvoir de réformer la Constitution dans ses parties, et celui de la changer da...
Speaker: Frochot
...slatif peut seul déclarer, au nom de la nation, qu'il pense que ce rassemblement est n... « Mais le Corps législatif peut seul déclarer, au nom de la nation, qu'il pense que ce rassemblement est nécessaire-.

Séance du mercredi 31 août 1791

page 126
... reçus l'Assemblée constituante, que la nation De puisse encore les déléguer ? Faudra-... ...vit actuellement n'existera plus alors. Et quels sont donc ces pouvoirs qu'avait reçus l'Assemblée constituante, que la nation De puisse encore les déléguer ? Faudra-t-il, comme eu 1789, employer le terrible moyen de l'insurrection pour recouvrer...
...: de la liberté, apprendra bientôt à la nation, et surtout à cette classe désignée jad... Oui, Messieurs, la vérité, compagne inséparable: de la liberté, apprendra bientôt à la nation, et surtout à cette classe désignée jadis par ie nom de peuplex et toujours remarquable par son bon sens, qu'il est abs...
En effet, non content d'ordonner à la nation de se trouver heureuse de soit gouverne...
...t'on s'est proposé, celui de rendre la. nation heureuse^ deux opinions très inconstitu...
En effet, non content d'ordonner à la nation de se trouver heureuse de soit gouvernement pendant 8 ans 1/2» il lui défend même par un article exprès, de se plaindre...
...a machine politique, alors la Constitution établie ne, remplissant pas le but qft'on s'est proposé, celui de rendre la. nation heureuse^ deux opinions très inconstitutionnelles, mais déjài fortement établies, se manifesteront:. Oui, je le dis net...
Ainsi, la majorité de la nation dont je parle, souveraine alors comme e... Ainsi, la majorité de la nation dont je parle, souveraine alors comme elle l'est à présent, comme elle le sera toujours, ordonnera par l'organe de l'op...

Séance du mercredi 31 août 1791

page 127
...avoir, voulu enchaîner la volonté de la nation, et d'avoir essayé quoique Vainement dé... .... saurait être exécuté, mais je voudrais sauver à cette Assemblée le réproche d'avoir, voulu enchaîner la volonté de la nation, et d'avoir essayé quoique Vainement dé prolonger son existence, après sa séparation1 pour gouverne^ encore,*
... est bon d'avec ce qui ne l'est pas? La nation j.e. pense. — Mais comment f'm? Par l'o... ...é mot profond tranche la question. Mais, me demande-t-on, qui reconnaîtra ce qui est bon d'avec ce qui ne l'est pas? La nation j.e. pense. — Mais comment f'm? Par l'organe de ses représentants. — Quand? — Toujours.

Séance du samedi 3 septembre 1791

- search term matches: (10)

Séance du samedi 3 septembre 1791

page 171
Speaker: Le Président
...f d'un monument élevé à la gloire de la nation. ...e de plusieurs artistes, qui présentent à l'Assemblée nationale un plan en relief d'un monument élevé à la gloire de la nation.

Séance du samedi 3 septembre 1791

page 184
Speaker: De Montesquiou
...pérations sur la destinée à venir de la nation était le dernier terme de comparaison e... ...rquer le point d'où vous étiez partis. J'ai pensé, de même, que l'effet de vos opérations sur la destinée à venir de la nation était le dernier terme de comparaison entre ce qui nous a précédés et ce qui nous suit. Telle est la division de mon tr...
Speaker: De Montesquiou
...ion qui intéresse si essentiellement la nation. Si telle est votre intention, j'aurai ... ...tre croira-t-elle que la publicité de ses séances est nécessaire pour une reddition qui intéresse si essentiellement la nation. Si telle est votre intention, j'aurai l'honneur de vous prier de m'ajourner au premier jour où le travail de la Consti...

Séance du samedi 3 septembre 1791

page 186
Ainsi, ce qui est essentiel à la nation, qui jouit d'une Constitution fondament... Ainsi, ce qui est essentiel à la nation, qui jouit d'une Constitution fondamentalement bonne, c'est de pouvoir en rectifier les défauts de détail. Il ne faut a...

Séance du dimanche 4 septembre 1791

- search term matches: (5)

Séance du dimanche 4 septembre 1791

page 191
Speaker: Regnaud
...endres, lorsque les représentants de la nation leur ont décerné les honneurs publics. ... ...nnent à la patrie; personne n'a le droit de retenir le dépôt précieux de leurs cendres, lorsque les représentants de la nation leur ont décerné les honneurs publics. Mirabeau n'a-t-i! pas été placé à Sainte-Geneviève, bien que son testament portâ...

Séance du dimanche 4 septembre 1791

page 194
Speaker: Thouret
« Les représentants de la nation viennent offrir à l'acceptation de Votr... « Les représentants de la nation viennent offrir à l'acceptation de Votre Majesté l'acte constitutionnel qui consacre les dro ts imprescriptibles du peu...

Séance du dimanche 4 septembre 1791

page 195
Speaker: Le Président
...s, soit déposée dans les archives de la nation. C'est là que les générations futures t... ...e, que la collection dont j'ai l'honneur de vous offrir les deux premiers volumes, soit déposée dans les archives de la nation. C'est là que les générations futures trouveront des leçons, des exemples, de véritables lettres de noblesse; je veux d...

Séance du dimanche 4 septembre 1791

page 198
Speaker: Pison du Galand
...sédés en gruerie ou par indivis avec la nation. De Vadministration des bois possédés en gruerie ou par indivis avec la nation.
Speaker: Pison du Galand
...Les bois en gruerie, ou indivis avec la nation, seront régis par la conservation génér... « Les bois en gruerie, ou indivis avec la nation, seront régis par la conservation générale, ainsi que les bois nationaux. » (Adopté.)