Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-121 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-063 hits on 1789-072 hits on 1789-081 hits on 1789-095 hits on 1789-104 hits on 1789-117 hits on 1789-123 hits on 1790-019 hits on 1790-025 hits on 1790-037 hits on 1790-046 hits on 1790-0513 hits on 1790-068 hits on 1790-0710 hits on 1790-086 hits on 1790-0911 hits on 1790-1011 hits on 1790-1110 hits on 1790-126 hits on 1791-0113 hits on 1791-0216 hits on 1791-0329 hits on 1791-0426 hits on 1791-0528 hits on 1791-0625 hits on 1791-0720 hits on 1791-0821 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-121 hits on 1792-011 hits on 1792-021 hits on 1792-031 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-084 hits on 1792-090 hits on 1792-1013 hits on 1792-114 hits on 1792-1213 hits on 1793-0115 hits on 1793-0219 hits on 1793-030 hits on 1793-044 hits on 1793-050 hits on 1793-066 hits on 1793-073 hits on 1793-084 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-011 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-011 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 42 volumes
  • Tome 8 : Du 5 mai 1789 au 15 septembre 1789 7 results
    • Séance du jeudi 23 juillet 1789, au matin

      - search term matches: (24)

      Séance du jeudi 23 juillet 1789, au matin

      page 261
      ...tant la parole, a dit: Nosseigneurs, la nation française, attentive à toutes les opéra... portant la parole, a dit: Nosseigneurs, la nation française, attentive à toutes les opérations et aux démarches que vous dicte votre sagesse éclairée, n'a pas besoin de ...

      Séance du jeudi 23 juillet 1789, au matin

      page 262
      Speaker: Parent
      ...ois, réuni avec les représentants de la nation qui l'adore. ...uivoques de la joie qu'ils ressentent ae voir le meilleur et le plus chéri des Rois, réuni avec les représentants de la nation qui l'adore.
      Speaker: Parent
      ...pénétrés; les derniers bienfaits que la nation en reçoit, redoublent en eux le désir d... ...sseigneurs, ces sentiments de vénération et de confiance dont les citoyens sont pénétrés; les derniers bienfaits que la nation en reçoit, redoublent en eux le désir d'en faire éclater leur transport; et comme l'hommage du cœur est le seul tribut ...
      Speaker: Le Président
      ... douter du zèle des représentants de la nation ; ils ont droit d'exiger que les provin... ...els avec lesquels le Roi a cédé au vœu de l'Assemblée nationale; vous ne. pouvez douter du zèle des représentants de la nation ; ils ont droit d'exiger que les provinces aient une entière confiauce dans l'heureux accord qui règne enlre le Roi et ...
      Speaker: De Paule Lefèvre d'Ormesson
      ...t pénétrée pour les représentants de la nation, dont les travaux éclairés vont assurer à jamais le bonheur de la nation. » ...ra par devers l'Assemblée nationale, et lui exprimera le respect dont la Cour est pénétrée pour les représentants de la nation, dont les travaux éclairés vont assurer à jamais le bonheur de la nation. »
      Speaker: Le Président
      ...les occupations des représentants de la nation sera de faire rendre aux lois le respec... ...faction, en étant introduit dans cette auguste Assemblée. Une des plus essentielles occupations des représentants de la nation sera de faire rendre aux lois le respect auquel est intéressé le bien générai et particulier, et ils acquerront par ce ...
      Speaker: Le Président
      ...c lequel elle s'occupe du bonheur de la nation la plus généreuse et du Roi le plus dig... ... dévouée sans réserve au grand œuvre de l'heureuse régénération de l'Empire, avec lequel elle s'occupe du bonheur de la nation la plus généreuse et du Roi le plus digne de son amour.
      Speaker: De Nicolaï
      Srésentants de la nation, je me trouve heureux, Srésentants de la nation, je me trouve heureux,

      Séance du jeudi 23 juillet 1789, au matin

      page 263
      Speaker: Le Président
      ...a Chambre des comptes. Le bonheur'de la nation est le seul vœu des représentants de la nation; c'est le seul but de leurs travaux. El... répond : L'Assemblée nationale reçoit avec satisfaction l'hommage de la Chambre des comptes. Le bonheur'de la nation est le seul vœu des représentants de la nation; c'est le seul but de leurs travaux. Elle voit dans l'offre des renseignements sur les finances que lui fait la compagn...
      Speaker: De Paule Barentin
      ...sieurs, la cour des aides, créée par la nation assemblée, croirait manquer à son devoi... Messieurs, la cour des aides, créée par la nation assemblée, croirait manquer à son devoir le plus sacre, si elle différait à vous offrir l'hommage de son respect.
      Speaker: De Paule Barentin
      ...mais cessé d'invoquer l'Assemblée de la nation à qui elle devait son existence: ce yœu... Toujours fière de son illustre origine, la cour des aides n'a jamais cessé d'invoquer l'Assemblée de la nation à qui elle devait son existence: ce yœu fut le premier dont elle osa frapper les oreilles d'un jeune Roi avide de la vé...
      Speaker: De Paule Barentin
      ...ses malheurs que dans l'Assemblée de la nation; ses vœux enfin ont été exaucés; la for... cri s'est fait entendre: la France n'a vu de remède à ses malheurs que dans l'Assemblée de la nation; ses vœux enfin ont été exaucés; la force de la nécessité a brisé les obstacles qu'on a semés sur cette heureuse convoc...
      Speaker: De Paule Barentin
      ...; elle devient d'autant plus chère à la nation, qu'elle vient de cimenter l'amour du R... ...l'honneur d'être l'organe de la cour des aides auprès de cette auguste Assemblée; elle devient d'autant plus chère à la nation, qu'elle vient de cimenter l'amour du Roi pour ses peuples et leur fidélité à sa personne sacrée.

      Séance du jeudi 23 juillet 1789, au matin

      page 264
      Speaker: De Lally-Tollendal
      de la nation- Rendez-moi le mien, sauvez-le de la mo... de la nation- Rendez-moi le mien, sauvez-le de la mort qui l'attend. »

      Séance du jeudi 23 juillet 1789, au matin

      page 265
      Speaker: De Gouy d'Arey
      ...venue au milieu des représentants de la nation leur demander de lui aider à sauver l'E...
      ...istres suspects, et rappelé ceux que la nation voyait avec plaisir autour du souverain...
      ... droit de l'attendre; lorsque pour l'obtenir, ce calme précieux, Sa Majesté est venue au milieu des représentants de la nation leur demander de lui aider à sauver l'Etat; qu'il s'en rapportait à leurs lumières, qu'il se fiait à eux ; lorsqu'il a écarté de sa personne les ministres suspects, et rappelé ceux que la nation voyait avec plaisir autour du souverain ; lorsqu'il a été dans Paris avec l'abandon et la confiance d'un père ! quelle ...

      Séance du jeudi 23 juillet 1789, au matin

      page 266
      Speaker: Malouet
      ...l'oppression est légitime et honore une nation : la licence l'avilit. Une insurrection... ...s suites d'un armement général. Ces craintes sont bien fondées. La résistance à l'oppression est légitime et honore une nation : la licence l'avilit. Une insurrection nationale contre le despotisme a un caractère supérieur à la puissance des lois...
      Speaker: Barnave
      ...arrêtées sur le soupçon de crime de ise-nation seront conduites à la prison de l'abbay... ...ris par les électeurs de Paris, le 22 juillet, qui ordonne que toutes personnes arrêtées sur le soupçon de crime de ise-nation seront conduites à la prison de l'abbaye Saint-Germain ; que deux électeurs seront chargés de faire part à l'Assemblée ...

      Séance du jeudi 23 juillet 1789, au matin

      page 267
      Speaker: Pétion
      ...i étaient un objet d'inquiétude pour la nation ; « Qu'il a éloigné de sa personne les conseillers qui étaient un objet d'inquiétude pour la nation ;
      Speaker: Pétion
      ...ntre le chef et les représentants de la nation, après la réunion consommée de tous les... « Que, dans ce concert parfait entre le chef et les représentants de la nation, après la réunion consommée de tous les ordres, l'Assemblée s'oc-
      Speaker: Pétion
      ...este atteinte à l'intérêt général de la nation et aux intérêts particuliers de tous ce... ...ée, serait un obstacle aux intentions du Roi, et porterait en même temps une funeste atteinte à l'intérêt général de la nation et aux intérêts particuliers de tous ceux qui la composent ;
      Speaker: Pétion
      ...rt; que la poursuite des crimes de lèse-nation appartient aux représentants de la nation ; que l'Assemblée, dans la constitution... ...doit les tenir sous sa sauvegarde, jusqu'à ce qu'elle ait pro* noncé sur leur sort; que la poursuite des crimes de lèse-nation appartient aux représentants de la nation ; que l'Assemblée, dans la constitution dont elle s'occupe sans relâche, indiquera le tribunal devant lequel sera tradu...
    • Séance du vendredi 31 juillet 1789

      - search term matches: (18)

      Séance du vendredi 31 juillet 1789

      page 308
      Speaker: Le Président
      ...rononcer la grâce des criminels de lèse-nation , mais annoncer que désormais les citoy... ...nt un pardon en faveur des ennemis de la ville de Paris, ils n'ont pas entendu prononcer la grâce des criminels de lèse-nation , mais annoncer que désormais les citoyens ne voudront agir et punir que par les lois.

      Séance du vendredi 31 juillet 1789

      page 309
      Speaker: De Lally-Tollendal
      ... justice et de douceur qui distingue la nation française, et faites arriver le plus tô... ...espectez même dans vos moments de crise et de calamité ce caractère de bonté, de justice et de douceur qui distingue la nation française, et faites arriver le plus tôt possible le jour de l'indulgence et de roubli.

      Séance du vendredi 31 juillet 1789

      page 310
      Speaker: De Lally-Tollendal
      peut espérer d'une nation hospitalière et généreuse. Et puisque c...
      ...us constamment respectée par toutes les nations- Ah ! Messieurs, non pas devant vous qu...
      peut espérer d'une nation hospitalière et généreuse. Et puisque ce serait déjà une grande punition que d'amener à Paris, comme criminel ou suspec...
      ...de l'homme ; c'est le plus saint devoir des puissants ; c'est l'obligation la plus constamment respectée par toutes les nations- Ah ! Messieurs, non pas devant vous qui, distingués par une éducalion généreuse, n'avez besoin que de suivre les lumiè...
      Speaker: Target
      ...ustice à lui-même des coupables de lèse-nation, elle persiste dans ses précédents arrê... ...oique la capitale se soit honorée en déclarant que le peuple ne se ferait plus justice à lui-même des coupables de lèse-nation, elle persiste dans ses précédents arrêtés ; qu'elle entend poursuivre la punition des coupables devant un tribunal qui...
      Speaker: Le Président
      ...tre peut animer les représentants de la nation? C'est celui qui ...le depuis qu'elle est formée; c'est lui qui a dicté tous ses arrêtés; bt quel autre peut animer les représentants de la nation? C'est celui qui

      Séance du vendredi 31 juillet 1789

      page 311
      Speaker: Mounier
      ...ersonnelle. Les crimes commis contre la nation doivent sans doute être poursuivis, mai...
      ...n devoir qui ne peut appartenir qu'à la nation ou à ceux qui la représentent.
      ...ris, vous ne devez pas abandonner les principes sacrés qui protègent la sûreté personnelle. Les crimes commis contre la nation doivent sans doute être poursuivis, mais la poursuite n'en appartient à aucune ville, à aucune province en particulier; c'est un devoir qui ne peut appartenir qu'à la nation ou à ceux qui la représentent.
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      crimes contre les nations devraient jamais être remis. Je ne prét... crimes contre les nations devraient jamais être remis. Je ne prétends pas même effleurer ces questions; je ne les ai pas encore assez étudiées; i...
      Speaker: Prieur
      ...tifs à la poursuite qui appartient à la nation contre les auteurs de ses malheurs, ord... « L'Assemblée nationale, persistant dans ses précédents arrêtés, relatifs à la poursuite qui appartient à la nation contre les auteurs de ses malheurs, ordonne que les arrêtés en date des... seront publiés, affichés dans la capitale, e...

      Séance du vendredi 31 juillet 1789

      page 312
      Speaker: De Volney
      ...dent les véritables représentants de la nation. Ils ont été nommés légitimement ; ils ... ...ils ont consommé leurs, droits. A l'égard de l'hôtel de ville, c'est là que résident les véritables représentants de la nation. Ils ont été nommés légitimement ; ils sont les vrais dépositaires de l'intérêt des communes de la capitale. Cependant ...
      Speaker: De Volney
      ...: j c'est" la dénonciation faite par la nation entière. ...parle ministère public. Ici, il n'y a ni l'un ni l'autre; il y a bien davantage : j c'est" la dénonciation faite par la nation entière.
      Speaker: Garat
      ...e l'homme. Un des premiers droits de la nation est de punir les coupables ; mais il en... ...r les droits éternels de la souveraineté française, et les droits ineffaçables de l'homme. Un des premiers droits de la nation est de punir les coupables ; mais il en est un plus touchant, celui de faire grâce.
      Speaker: Garat
      Représentants de la nation, nous sommes assez puissants pour exerc... Représentants de la nation, nous sommes assez puissants pour exercer ses vengeances ; serions-nous impuissants pour exercer sa clémence ? En, guer...
      Speaker: Robespierre
      ...vent soumettre les hommes suspects à la nation à des jugements exemplaires. Voulez-vou... Je réclame dans toute leur rigueur les principes qui doivent soumettre les hommes suspects à la nation à des jugements exemplaires. Voulez-vous calmer le peuple? par-

      Séance du vendredi 31 juillet 1789

      page 313
      Speaker: Bailly
      ...ls viennent un moment se réunir à cette nation dont ils font partie. Quel spectacle intéressant et nouveau pour nous, que celui de la nation assemblée! Ici sont ses défenseurs; ici... ... la paix dans Paris, et pour obtenir du Roi le rappel d'un ministre vertueux ; ils viennent un moment se réunir à cette nation dont ils font partie. Quel spectacle intéressant et nouveau pour nous, que celui de la nation assemblée! Ici sont ses défenseurs; ici bientôt seront ses régénérateurs. Vos arrêtés, fermes et courageux, mais toujou...
      Speaker: Bailly
      ...désormais comme les seuls ennemis de la nation ceux qui troubleraient par aucuns excès... ...proscrit toute acte de violence contraire au présent arrêté, et qu'elle regarde désormais comme les seuls ennemis de la nation ceux qui troubleraient par aucuns excès la tranquillité publique; en outre, que le présent arrêté sera lu au prône dans...
      Speaker: Bailly
      ...accusés et couvaincus de crimes de lèae-nation, mais annoncer seulement que les citoye... ...nemis, elle n'a point entendu prononcer la grâce de ceux qui seraient prévenus, accusés et couvaincus de crimes de lèae-nation, mais annoncer seulement que les citoyens ne voulaient désormais agir et punir que parles lois, et qu'elle proscrivait ...

      Séance du vendredi 31 juillet 1789

      page 314
      Speaker: Fréteau, de Virieu et Le Chapelier
      ... prescriptions, les représentants de la nation sont strictement obligés de faire juger... ...juillet ; que si un peuple généreux et humain doit s'interdire pour toujours les prescriptions, les représentants de la nation sont strictement obligés de faire juger etpu-nir ceux qui seraient accusés et convaincus d'avoir attenté au salut, à la...
    • Archives parlementaires

      - search term matches: (304)

      Archives parlementaires

      page 1
      Speaker: Sa Majesté
      ...me vois entouré des représentants de la nation à laquelle je me fais gloire de command... ...sieurs, ce jour que mon cœur attendait depuis longtemps est enfin arrivé, et je me vois entouré des représentants de la nation à laquelle je me fais gloire de commander.
      Speaker: Sa Majesté
      ...nouvelle force, et qui peut ouvrir à la nation une nouvelle source de bonheur. ...suétude, je n'ai pas balancé à rétablir un usage dont le royaume peut tirer une nouvelle force, et qui peut ouvrir à la nation une nouvelle source de bonheur.
      Speaker: Sa Majesté
      ...s une Assemblée des représentants de la nation n'écoutera sans doute quç. les conseils... « Les esprits sont dans l'agitation; mais une Assemblée des représentants de la nation n'écoutera sans doute quç. les conseils de la sagesse et de la prudence. Vous aurez jugé vous-mêmes, Messieurs, qu'on s...

      Archives parlementaires

      page 2
      Speaker: Sa Majesté
      ...bérations répondra aux sentiments d'une nation généreuse, et dont l'amour pour ses roi... délibérations répondra aux sentiments d'une nation généreuse, et dont l'amour pour ses rois a toujours fait le caractère distinctif; j'éloignerai tout autre souvenir.
      Speaker: De Paule Bareutin
      ...ses souverains! C'est la ressource des. nations dans les temps les plus difficiles, et ... ... la prospérité de cet empire dont le bonheur reposera. toujours sur la vertu de ses souverains! C'est la ressource des. nations dans les temps les plus difficiles, et cette ressource ne peut manquer à la France sous le monarque citoyen qui la gouv...
      Speaker: De Paule Bareutin
      ... pu contempler Henri IV au milieu de la nation assena blée. Les sujets>de Louis XII av... ...résence d'un roi juste et vertueux! Nos aïeux ont regretté sans doute de n'avoir pu contempler Henri IV au milieu de la nation assena blée. Les sujets>de Louis XII avaient été plus heureux, et ce fut dans cette réunion solennelle qu'il reçut le t...
      Speaker: De Paule Bareutin
      ...oits des véritables représentants de la nation. ...l y demanda des subsides extraordinaires, et sembla lui transmettre ainsi les droits des véritables représentants de la nation.

      Archives parlementaires

      page 3
      Speaker: De Paule Bareutin
      ...es de la confiance dû monarque et de la nation étudient les moyens d'obérer cette gran... Des magistrats dignes de la confiance dû monarque et de la nation étudient les moyens d'obérer cette grande réforme; l'importance dë l'objet est l'umqtte mesure de leur iële et de leur ...

      Archives parlementaires

      page 4
      Speaker: De Paule Bareutin
      Mais si les intérêts de la nation se confondent essentiellement avec ceux... Mais si les intérêts de la nation se confondent essentiellement avec ceux du monarque, n'en serait-il pas de même des intérêts de chaque classe de citoye...
      Speaker: De Paule Bareutin
      ...ce de tous les maux qui ont affligé Jes nations les plus célèbres. Les guerres intestin... ...res, et que la concorde les soutient. La rivalité entre les citoyens fut la source de tous les maux qui ont affligé Jes nations les plus célèbres. Les guerres intestines des Romains furent le germe de l'ambition de leurs oppresseurs, et commencère...
      Speaker: De Paule Bareutin
      Représentants de la nation, jurez tous aux pieds du trône, entre l... Représentants de la nation, jurez tous aux pieds du trône, entre les mains de votre souverain, que l'amour du bien public échauffera seul vos âmes...

      Archives parlementaires

      page 5
      Speaker: De Paule Bareutin
      ...it poser, l'amour sacré du Roi et de la nation. ... élans d'une éloquence impérieuse ne vous entraîne pas au delà des bornes que doit poser, l'amour sacré du Roi et de la nation.
      Speaker: De Paule Bareutin
      ... divinités ! C'est donc sur vous que la nation se repose en particulier du soin de ram...
      ...es et immuables le bonheur commun d'une nation fidèle à son monarque, si digne de vos ...
      ...extravagantes superstitions ont toujours accordés aux ministres de leurs fausses divinités ! C'est donc sur vous que la nation se repose en particulier du soin de ramener la paix dans cette Assemblée, s'il était possible qu'elle s'en bannît un in...
      ...us désormais qu'un sentiment, qu'un désir, celui de fonder sur des bases certaines et immuables le bonheur commun d'une nation fidèle à son monarque, si digne de vos respects et de votre amour.
      Speaker: Necker
      ...elés autour du trône, ces députés d'une nation célèbre à tant de titres, d'une nation qui a rempli l'univers de sa renommée, ...
      ...ut su réunir, cette noble et magnifique nation dont vous êtes aujourd'hui, Messieurs, ...
      ...émorable pour la France ! les voilà donc, après un si long terme, les voilà rappelés autour du trône, ces députés d'une nation célèbre à tant de titres, d'une nation qui a rempli l'univers de sa renommée, et qui peut en appeler au témoignage incorruptible de l'histoire, soit pour atte...
      ...ssements de l'éloquence, les talents utiles et la perfection du goût : elle a tout su réunir, cette noble et magnifique nation dont vous êtes aujourd'hui, Messieurs, les dignes représentants.
      Speaker: Necker
      ...généreuses, et les efforts réunis de sa nation en ont hâté et assuré le précieux dével... ...anches de l'arbre dont Louis a semé lé premier germe. Il le soigna de ses mains généreuses, et les efforts réunis de sa nation en ont hâté et assuré le précieux développement.

      Archives parlementaires

      page 6
      Speaker: Necker
      ...iquerez, et vous répondrez au vœu de la nation et à |;attente de l'Europe, en concoura... ...mener un équilibre si nécessaire ; vous en chercherez de meilleurs, vous les indiquerez, et vous répondrez au vœu de la nation et à |;attente de l'Europe, en concourant de tous vos soins à établir dans les finances du plus grand empire un ordre q...
      Speaker: Necker
      ...nce est indispensable : elle honore une nation et constitue sa force politique ; enfin... Le confiance publique est ébranlée, et cependant cette confiance est indispensable : elle honore une nation et constitue sa force politique ; enfin elle est encore le principe de la modération de l'intérêt de l'argent, et la so...

      Archives parlementaires

      page 8
      Speaker: Necker
      ...ispositions d'ordre sanctionnées par la nation écarteraient tout motif d'inquiétude et... ...es contradictions; on pourrait le prendre en considération à une époque où les dispositions d'ordre sanctionnées par la nation écarteraient tout motif d'inquiétude et rendraient parfaitement assurés les engagements qui seraient pris avec les vill...

      Archives parlementaires

      page 9
      Speaker: Necker
      ...oquées au nomade l'Assemblée même de la nation. ... besoin, pour acquérir un caractère parfait de justice ou de raison, d'être provoquées au nomade l'Assemblée même de la nation.
      Speaker: Necker
      ...re ces changements plus avantageux à la nation. ...me dans l'organisation de ces mêmes impôts, et qu'elles serviraient alors à rendre ces changements plus avantageux à la nation.
      Speaker: Necker
      ...es Etats généraux et dans le sein de la nation la plus renommée par ses sentiments d'h...
      ...f et le gardien des droits d'une grande nation; quand il a été pris, en grande partie,...
      ...s les finances? Le Roi aurait-il besoin de justifier cette résolution au milieudes Etats généraux et dans le sein de la nation la plus renommée par ses sentiments d'honneur ? Non, sans doute. Tout engagement porte avec lui un caractère sacré; et quand cet engagement a été pris par le souverain, par le chef et le gardien des droits d'une grande nation; quand il a été pris, en grande partie, pour subveniraux besoins extraordinaires d'une guerre nationale; quand il a été...
      Speaker: Necker
      ...: mais aune époque si solennelle, où la nation est; appelée par son souverain à s'unir...
      ...is pour toujours; à une époque où cette nation est appelée à s'associer en quelque man...
      ...randes précautions soient prises pour l'avenir, le Roi le désire, le Roi le veut: mais aune époque si solennelle, où la nation est; appelée par son souverain à s'unir à lui, non pour un moment, mais pour toujours; à une époque où cette nation est appelée à s'associer en quelque manière aux pensées et aux volontés de son Roi, ce qu'elle désirera seconder avec l...
      Speaker: Necker
      ...é avec les forces militaires des autres nations de l'Europe. ... prodigieuses en nombre doivent être mises en campagne pour se trouver en égalité avec les forces militaires des autres nations de l'Europe.
      Speaker: Necker
      ...ui embrassent "le bonheur général d'une nation considérée collectivement et dans toute... Qu'il me soit permis encore de joindre aux motifs qui embrassent "le bonheur général d'une nation considérée collectivement et dans toute sa durée, le motif plus touchant peut-être encore du bonheur des individus dont...

      Archives parlementaires

      page 11
      ..., il est à présumer qu'à l'époque où la nation entière assurera le payement de leurs i... ...iers se sont prêtés depuis près d'un an aux circonstances pénibles de la finance, il est à présumer qu'à l'époque où la nation entière assurera le payement de leurs intérêts de la manière la plus exacte et la plus invariable, ils ne regretteront ...

      Archives parlementaires

      page 14
      ...oi, qui peuvent satisfaire le vœu de la nation. De telles conditions ^'arrêteront poin...
      ...penses et d'autres encore concernent la nation comme le monarque.
      ...re précédé de toutes le^ Concessions et de toutes Jes assurances de la part du Roi, qui peuvent satisfaire le vœu de la nation. De telles conditions ^'arrêteront point le cours des affaires, puisque tous ne demanderez rien sans doute qui ne soit ...
      ...els, celles même que demande l'éclat du premier trône de l'Europe, tontes ces dépenses et d'autres encore concernent la nation comme le monarque.

      Archives parlementaires

      page 15
      ...engagements émanés des souverains d'une nation fidèle à l'honneur et à ses promesses. ...es, à respecter les titres que donne l'infortune, et à consacrer enfin tous les engagements émanés des souverains d'une nation fidèle à l'honneur et à ses promesses.
      ...euve. Sa Majesté a cru que ce vœu de là nation était parfaitement juste ; et désirant ...
      ...'ordre des finances sous la garde de la nation entière. C'est alors en effet qu'on ces...
      ...né, qui ne fût pas dépendant' des diverses vicissitudes dont on avait fait l'épreuve. Sa Majesté a cru que ce vœu de là nation était parfaitement juste ; et désirant y satisfaire, elle a pensé que, pour atteindre un but si intéressant, il fallait appeler de nouveaux garants de la sécurité publique, et placer, pour ainsi dire, l'ordre des finances sous la garde de la nation entière. C'est alors en effet qu'on cessera de rapporter le crédit à des circonstances
      ...utes les déterminations, un prince, une nation même ne pourraient suffire à l'administ... ...é des empires. Et sans ce principe de droiture qui doit servir de guide dans [toutes les déterminations, un prince, une nation même ne pourraient suffire à l'administration des affaires publiques; alors à chaque instant on chercherait sa route, o...

      Archives parlementaires

      page 16
      ...ertiles que celles de toutes les autres nations, des manufactures particulières, des ét...
      ...ns la route des siècles pour appeler la nation entière à construire, à affermir le maj...
      ...ations, des ports qui dominent les deux mers, des colonies plus riches et plus fertiles que celles de toutes les autres nations, des manufactures particulières, des établissements de diverses natures dans l'intérieur du royaume; des Français enfin...
      ... royaume au plus haut degré de prospérité 1 et qiiel moment encore est choisi dans la route des siècles pour appeler la nation entière à construire, à affermir le majestueux édifice du bonheur public! C'est à une époque où les lumières générales ...
      ...e sépare pas ses intérêts de ceux de la nation. ...r aucune idée prédominante et ils s'estiment heureux de servir sous un Roi qui ne sépare pas ses intérêts de ceux de la nation.
      ... envers le Roi, vous le seroz envers la nation, vous le serez envers la postérité, vou... ... subjugué par aucun empire), j'oserai donc vous le dire, vous serez responsables envers le Roi, vous le seroz envers la nation, vous le serez envers la postérité, vous le serez peut-être envers le monde entier si vous ne vous livrez saus réserve ...
      ...emblée que les affaires du Roi et de la nation seront mieux traitées et mieux entendue... ... examen ; c'est par un concert absolu entre le gouvernement et cette auguste Assemblée que les affaires du Roi et de la nation seront mieux traitées et mieux entendues, et que l'on approchera plus sûrement de l'heureux terme auquel il faut tendre...

      Archives parlementaires

      page 17
      ...nécessairement des délibérations de ja 'nation entière représentée par des députés aux... L'une rassemblerait les améliorations qui dépendent nécessairement des délibérations de ja 'nation entière représentée par des députés aux 'Etats généraux ; l'autre comprendrait les bonifications qui doivent être exécu...
      ...t peut en effet intéresser davantage la nation entière que cet ordre et ce juste rappo... Quel objet peut en effet intéresser davantage la nation entière que cet ordre et ce juste rapport entre les besoins et les ressources de l'Etat? C'est d'un pareil accord que n...
      Il faut le concours de la nation, il faut toute la force législative pou... Il faut le concours de la nation, il faut toute la force législative pour déterminer qu'il n'y aura 'désormais aucunes distinctions pécuniaires entre Il...
      ...qu'à l'examen et aux délibérations delà nation entière assemblée en Etats généraux. Il... ...ition plus équitable des impôts entre toutes les provinces ne peut être soumise qu'à l'examen et aux délibérations delà nation entière assemblée en Etats généraux. Il faut, pour sefot-mer une juste idée des disproportions qui existent aujourd'hui...

      Archives parlementaires

      page 18
      ...emps par la plus nombreuse partie de la nation. Les deux ordres privilégiés ont déjà f... ... entre les particuliers contribuables; cette égalité est sollicitée depuis longtemps par la plus nombreuse partie de la nation. Les deux ordres privilégiés ont déjà fait éclater de toutes parts les sentiments de justice et d'équité qui les animen...
      ...du ressort de l'Assemblée commune de la nation, car les mêmep principes doivent fixer ... Le plus grand nombre des questions et des règlements de commerce sont du ressort de l'Assemblée commune de la nation, car les mêmep principes doivent fixer les relations et les conr nexions de la France avec les nays étrangers, favorise...
      ...ée par le$ avis des représentants de la nation. Une déter-j mination prise à la' suite... ...oir différer de donner une dernière dé[ cision jusqu'à ce qu'elle eût été éclairée par le$ avis des représentants de la nation. Une déter-j mination prise à la' suite d'une consultation si authentbique aura du moins l'avantage de fixe^ pour toujo...

      Archives parlementaires

      page 20
      ...onder dans nos utiles travaux! Déjà une nation distinguée a donné le signal d'une comp...
      ...raître devant le tribunal de toutes les nations. Ah ! combien de sortes, de satisfactio...
      ...spères qui multiplieraient dans les colonies même les hommes destinés à nous seconder dans nos utiles travaux! Déjà une nation distinguée a donné le signal d'une compassion éclairée; déjà l'humanité est défendue au nom même de l'intérêt personnel et des calculs politiques, et cette superbe cause ne tardera pas à paraître devant le tribunal de toutes les nations. Ah ! combien de sortes, de satisfactions, combien d'espèces de

      Archives parlementaires

      page 21
      ...clairé ! Malheur, malheur et honte à la nation française si elle méconnaissait le prix... ...ette suite d'Etats généraux qui vont reprendre naissance au milieu d'un siècle éclairé ! Malheur, malheur et honte à la nation française si elle méconnaissait le prix d'une telle position, si elle ne cherchait pas à s'en montrer digne, et si une ...
      ...emblant autour de lui les députés de la nation entière, atteste à tous ses sujets par ...
      ...nt occupé du bien public, c'est avec la nation même qu'il veut l'entreprendre et le ré...
      ...ne de ces contradictions ne subsistera dans un plan bien ordonné. Le Roi, en assemblant autour de lui les députés de la nation entière, atteste à tous ses sujets par ce grand acte de confiance, qu'uniquement occupé du bien public, c'est avec la nation même qu'il veut l'entreprendre et le réaliser.
      ...jesté, et à consolider le bonheur de la nation. ...n ordre bienfaisant et salutaire, propre également à glorifier le règne de Sa Majesté, et à consolider le bonheur de la nation.

      Archives parlementaires

      page 22
      ... que mille ou douze cents députés de la nation française ne se sépareront pas sans avo...
      ...de leur souverain et les louanges de la nation, je les vois s'arrêter avec orgueil et ...
      ..., Messieurs, que bientôt un même sentiment vous réunira, comme on ne peut douter que mille ou douze cents députés de la nation française ne se sépareront pas sans avoir fait sortir de terre les fondements de la prospérité publique, je me représen...
      ...e chaque province. Je les vois ces députés, impatients de mériter l'approbation de leur souverain et les louanges de la nation, je les vois s'arrêter avec orgueil et à Fenvi sur les moyens que leurs Etats auraient employés pour ajouter au bonheur...
      ...'occuper successivement l'intérêt d'une nation ? L'amélioration des lois civiles et de... ...ffet entendre sans émotion la simple dénomination de tant de travaux si dignes d'occuper successivement l'intérêt d'une nation ? L'amélioration des lois civiles et des lois criminelles; la douce modification des peines; la réduction des frais de ...

      Archives parlementaires

      page 23
      ...oncours de tonte Faction du génie de la nation la plus industrieuse et la plus animée,... ...st alors "que la France présentera le plus magnifique des spectacles, celui du concours de tonte Faction du génie de la nation la plus industrieuse et la plus animée, avec l'essor de la nature physique la plus variée et la plus féconde dans ses b...
      ...té et pour répondre au vœu commun de la nation. Toutes les dispositions, Messieurs, qu... ... qui soient médités avec assez de sagesse pour obtenir l'approbation de Sa Majesté et pour répondre au vœu commun de la nation. Toutes les dispositions, Messieurs, qui ont servi à vous rassembler, se trouvent entées pour ainsi dire sur le tronc a...
      ...t plus il faut affermir son action. Une nation sourdement mécontente des fautes ou des... ...s d'apercevoir que plus un gouvernement se met dans la nécessité d'être juste, et plus il faut affermir son action. Une nation sourdement mécontente des fautes ou des abus de l'administration ne tarde pas à se complaire dans toutes les opposition...
      ...e toutes les natious étrangères, de ces nations dont le jugement; à l'abri de nos passi... ...es acclamations du peuple français, vous aspirerez encore au suffrage réfléchi de toutes les natious étrangères, de ces nations dont le jugement; à l'abri de nos passions du moment, représente celui de la postérité, de cesnaiions qui, vous considé...
      ...el enfin que la plus saine partie de la nation le souhaite et le demande, le Roi secon...
      ... celui qui inspirera la plus fidèle des nations, on verra naître de cet accord le plus ...
      ...est tel qu'elle l'espère, s'il est tel qu'elle a droit de l'attendre, s'il est tel enfin que la plus saine partie de la nation le souhaite et le demande, le Roi secondera vos vœux et vos travaux ; il mettra sa gloire à les couronner; et l'esprit du meilleur des princes se mêlant pour ainsi dire à celui qui inspirera la plus fidèle des nations, on verra naître de cet accord le plus grand des biens et la plus solide des puissances.

      Archives parlementaires

      page 24
      ...e s'évanouirait et les espérances de la nation seraient perdues. Sa Majesté a donc fix...
      ...me le premier tuteur des intérêts de la nation, c'est comme le plus fidèle protecteur ...
      ...'étendue de la liberté qui doit vous être laissée ; mais sans accord, votre force s'évanouirait et les espérances de la nation seraient perdues. Sa Majesté a donc fixé son attention sur des préliminaires dont les conséquences peuvent être si grandes; et ce n'est pas encore cependant comme votre souverain, c'est comme le premier tuteur des intérêts de la nation, c'est comme le plus fidèle protecteur de la félicité publique, que le Roi m'a ordonné de vous présenter un petit nombr...

      Archives parlementaires

      page 28
      Speaker: Le comte de Crillon
      ...tiellement contraire à la liberté de la nation, nécessaire pôur créer un ordre de chos...
      ...es abus de tous genres sous lesquels la nation gémit depuis tant de siècles, je demand...
      ... la constitution, que nous sommes tous appelés; et comme le veto me paraît essentiellement contraire à la liberté de la nation, nécessaire pôur créer un ordre de choses qui amène la prospérité nationale, et pour abolir les abus de tous genres sous lesquels la nation gémit depuis tant de siècles, je demande acte que je me^suis opposé, autant qu'il était en moi ; à la sanction du veto ...
      Speaker: Malouet
      ...tous assisté, comme représentants de la nation, à l'ouverture solennelle des Etats gén... , député d'Auvergne (1). Nous avons tous assisté, comme représentants de la nation, à l'ouverture solennelle des Etats généraux, et le même titre, constaté seulement par nos bailliages respectifs, nous ...
      Speaker: Malouet
      ...nter que nous devons à la dignité de la nation, au nom de laquelle nous allons parler ... Permettez-moi donc de vous représenter que nous devons à la dignité de la nation, au nom de laquelle nous allons parler et agir, de nous soumettre, par un premier mouvement d'ordre public, à la forme ...
      Speaker: Malouet
      ...cîments, les vœux et les hommages de la nation. ...nous pourrons, par une députation des Etats généraux, présenter au Roi les remercîments, les vœux et les hommages de la nation.
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...ue les pouvoirs des représentants de la nation ne doivent pas être légitimés par l'Ass... ...'il y aurait à confondre leur vérification et leur légitimation, et à soutenir que les pouvoirs des représentants de la nation ne doivent pas être légitimés par l'Assemblée nationale ; soit enfin aux dangers d'une scission que leur opiniâtreté, s...

      Archives parlementaires

      page 29
      Speaker: Malouet
      ...comme les réprésentants autorisés de la nation, leur légalité présumée par les titres ... ...i l'illégalité possible de vos pouvoirs vous mettait dans l'impuissance d'agir, comme les réprésentants autorisés de la nation, leur légalité présumée par les titres dont vous êtes porteurs vous constitue en Assemblée provisoirement régulière, au...
      Speaker: Malouet
      ...x publique, aux coupables ennemis de la nation, aucun espoir de nous diviser et de nou... ...ujourd'hui la députa-tion proposée. Nous ne devons laisser aux ennemis de la paix publique, aux coupables ennemis de la nation, aucun espoir de nous diviser et de nous détourner des saintes fonctions qui nous sont assignées.

      Archives parlementaires

      page 30
      Speaker: Malouet
      ...respectueux que les représentants de la nation doivent s'empresser de porter au pied d... ...courir, par une députation des Etats généraux, aux hommages et aux remercîments respectueux que les représentants de la nation doivent s'empresser de porter au pied du trône.

      Archives parlementaires

      page 31
      Speaker: Rewbel
      ...ns-nous dans le cas de nous déclarer la nation, et de commencer l'œuvre de la restaura... Sait-on à quoi nous pourrions être pour ainsi dire forcés ? Peut-être serons-nous dans le cas de nous déclarer la nation, et de commencer l'œuvre de la restauration de la monarchie sans le concours de ttfutes les personnes présumées légalem...

      Archives parlementaires

      page 32
      Speaker: Le comte d'Antraigues
      ...afin que le Roi, chargé de gouverner la nation, le soit lui-même par l'opinion publiqu... ...n lui cache et qu'il lui importe de connaître à l'ouverture des Etats généraux, afin que le Roi, chargé de gouverner la nation, le soit lui-même par l'opinion publique.
    • Séance du dimanche 9 août 1789

      - search term matches: (26)

      Séance du dimanche 9 août 1789

      page 373
      Speaker: Le duc de Liancourt
      ...t glorieux pour les représentants de la nation d'offrir leur garantie personnelle pour... ...cours provisoires pendant la tenue des Etats généraux. Il est noble sans doute et glorieux pour les représentants de la nation d'offrir leur garantie personnelle pour la sûreté d'un emprunt; mais je crois que cette démarche est un outrage pour le...
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...e fait au nom et sous la garantie de la nation. C'est à nous de le voter librement, et... ... forcés de courir après leur gage, et l'emprunt serait manqué ; il doit donc être fait au nom et sous la garantie de la nation. C'est à nous de le voter librement, et de surveiller par un comité l'emploi des deniers pour qu'ils ne soient employés...
      Speaker: D'André
      ...'un prince du sang. Ce n'est point à la nation à payer cette dette; d'ailleurs, ce pri... ...00 livres par mois, pour les arrérages d'uu emprunt fait pour payer les dettes d'un prince du sang. Ce n'est point à la nation à payer cette dette; d'ailleurs, ce prince du sang s'est retiré dans ses terres; il y va vivre d'économies, et il payer...
      Speaker: Pothée
      ...nsidérable.— Il est de la justice de la nation d'empêcher que leur condition ne soit p... ...ude; et, en effet, elle existe. Les créanciers des rentes éprouvent un retard considérable.— Il est de la justice de la nation d'empêcher que leur condition ne soit pire que celle des nouveaux prêteurs ; les nouveaux prêteurs n'ont pas plus de dr...

      Séance du dimanche 9 août 1789

      page 374
      Speaker: Pothée
      ... la ville de Paris, et de la part de la nation entière. Ainsi je demande que les pensi... ...é; et voilà peut-être ce qui excitera la plus vive réclamation, et de la part de la ville de Paris, et de la part de la nation entière. Ainsi je demande que les pensions soient rayées de l'état jusqu'à nouvel examen. Je demande que l'article conc...
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...tenues, sur les rentes que leur doit la nation. ...te proposition d'assujettir les créanciers de l'Etat à des impositions, à des retenues, sur les rentes que leur doit la nation.
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      On nous dit que toute nation étant souveraine, n'est liée par ses pr...
      ...lativement aux actes par lesquels cette nation agit sur elle-même; mais elle ne Test p...
      On nous dit que toute nation étant souveraine, n'est liée par ses propres actes qu'autant qu'elle juge à propos de leur continuer sa sanction. Cette maxime est vraie; elle est juste relativement aux actes par lesquels cette nation agit sur elle-même; mais elle ne Test pas relativement à ceux par lesquels elle contracte avec une autre partie.
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...re particuliers. Si, par le contrat, la nation s'est obligée en recevant une certaine ...
      ...oute, comment et sous quel prétexte une nation pourrait-elle s'en dispenser?
      ...es contrats soumis aux mêmes règles, aux mêmes principes que les conventions entre particuliers. Si, par le contrat, la nation s'est obligée en recevant une certaine somme à payer annuellement une certaine rente, cette obligation est aussi sacrée...
      ...e payement de ce qu'il aurait promis, sans tomber dans l'injustice ou la banqueroute, comment et sous quel prétexte une nation pourrait-elle s'en dispenser?
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      On nous dit que la nation a le droit d'imposer. Sans doute que le... On nous dit que la nation a le droit d'imposer. Sans doute que les impositions doivent être réparties avec justice, — nous en convenons encore ; ...
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ... une partie de la rente que lui doit la nation. ...cisément ce rentier sur qui vous voudriez mettre un impôt direct en lui retenant une partie de la rente que lui doit la nation.

      Séance du dimanche 9 août 1789

      page 375
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      par le contrat du rentier avec la nation ; qu'en lui demandant son argent, on lu... par le contrat du rentier avec la nation ; qu'en lui demandant son argent, on lui a promis qu'aucune retenue, aucun impôt ne pourraient avoir lieu sur la rente ...
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ... un contrat exprès, devient, quant à la nation qui a promis, quant aux prêteurs à qui ... Alors la retenue, l'impôt dont on parle, étant une contravention manifeste à un contrat exprès, devient, quant à la nation qui a promis, quant aux prêteurs à qui la promesse a été faite, une véritable banqueroute.
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      Quel est ici le cas de la nation?. Quelqu'un peut-il dire qu'elle soit h... Quel est ici le cas de la nation?. Quelqu'un peut-il dire qu'elle soit hors. d'état de payer ? et lors même qu'on hasarderait de le dire, est-il bien vr...
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...ns point de vue que les engagements des nations envers les particuliers sont du même ge... Ne perdons point de vue que les engagements des nations envers les particuliers sont du même genre, ont la même force, entraînent les mêmes obligations, et de plus strictes, e...
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...avant d'avoir sondé ses ressources, une nation riche et puissante manque à ses engagem...
      ...ère, opprobre inouï dans les fastes des nations, elle se prive pour jamais de tout moye...
      Et l'on voudrait que, sans aucun examen, sans avoir fait son inventaire, avant d'avoir sondé ses ressources, une nation riche et puissante manque à ses engagements ; que, se déclarant banquerou-tière, opprobre inouï dans les fastes des nations, elle se prive pour jamais de tout moyen de rétablir son crédit? Non, Messieurs, vous ne le souffrirez pas.
      Speaker: Delandine
      ...s bénéfices, de tourner au profit de la nation ces pensions inutiles, ou peu méritées,... ...oit d'annate sur les bénéfices qui viendront à vaquer; et à la vacance des grands bénéfices, de tourner au profit de la nation ces pensions inutiles, ou peu méritées, dont ils étaient grevés. Venez, ministres des autels, venez au secours de la pa...
      Speaker: Le comte de Lameth et de Crancé
      observent que l'emprunt est voté par la nation, et que c'est à elle de le remplir et d... observent que l'emprunt est voté par la nation, et que c'est à elle de le remplir et d'en fournir le gage.
      Speaker: Le Franc de Pompignan
      ...pas pen^é un seul instant que ce fût la nation qui votait l'emprunt; et je me serais g...
      ...é si j'avais exprimé une autre idée. La nation aura Voté l'emprunt, il sera affecté su...
      , archevêque d'Aix. Je n'ai pas pen^é un seul instant que ce fût la nation qui votait l'emprunt; et je me serais grandement trompé si j'avais exprimé une autre idée. La nation aura Voté l'emprunt, il sera affecté sur les biens ecclésiastiques, et nous serons trop heureux d'offrir nos biens à so...
      Speaker: Le due de Liancourt
      ...sion de celte offre. Je Réclame pour la nation l'honneur de supporter en entier le far... . Je m'oppose à l'admission de celte offre. Je Réclame pour la nation l'honneur de supporter en entier le fardeau des charges publiques.
      Speaker: D'Antraigues
      ...pôt l'atteigne; sinon ce n'est pas à la nation à le garantir,c'est à nous à supporter ... ...le salut de l'Etat vous ont forcés à accorder l'emprunt; n'empêchez pas que l'impôt l'atteigne; sinon ce n'est pas à la nation à le garantir,c'est à nous à supporter individuellement les maux auxquels nous aurions gratuitement donné naissance. El...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ... doit-il être fait? Est-ce au nom de la nation ? Est-ce au nom du souverain, sous la g... En quelle forme l'emprunt délibéré doit-il être fait? Est-ce au nom de la nation ? Est-ce au nom du souverain, sous la garantie nationale ?
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      Un impôt serait moins funeste à la nation ; il ne frappe que la génération présen... Un impôt serait moins funeste à la nation ; il ne frappe que la génération présente, tandis que l'emprunt écrase les générations futures. Le corps législatif ne ...

      Séance du dimanche 9 août 1789

      page 376
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...offrir celui d'un corps particulier; la nation n'a besoin que d'elle-même. D'ailleurs ... Quant au gage offert par le clergé, il ne serait pas décent d'offrir celui d'un corps particulier; la nation n'a besoin que d'elle-même. D'ailleurs combien d'obstacles un pareil gage mettrait à l'exécution de projets sur les bie...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...ose ferait tort aux représentants de la nation. Cet établissement, injurieux à la dign... Le comité de surveillance qu'on vous propose ferait tort aux représentants de la nation. Cet établissement, injurieux à la dignité royale, serait encore destructif de la confiance que vous avez témoignée si ...
    • Séance du vendredi 14 août 1789

      - search term matches: (3)

      Séance du vendredi 14 août 1789

      page 435
      Speaker: Duquesnoy
      ...e sera composée des représentants de la nation ou des représentants des corps, s'il n'...
      ...intérêts opposés, enfin l'intérêt de la nation ou l'intérêt des corps.
      ...le, soit pour les Assemblées secondaires. Vous déciderez si l'Assemblée nationale sera composée des représentants de la nation ou des représentants des corps, s'il n'y aura plus qu'un seul intérêt ou différents intérêts opposés, enfin l'intérêt de la nation ou l'intérêt des corps.

      Séance du vendredi 14 août 1789

      page 436
      Speaker: Prieur
      ...s locales, dont les représentants de la nation ont un besoin fréquent. Sous ces deux r... ...nt d'établir des assemblées provinciales nationales, pour donner des instructions locales, dont les représentants de la nation ont un besoin fréquent. Sous ces deux rapports, l'amendement de M. de Volney doit être adopté. Je demande que le comité...
    • Séance du vendredi 11 septembre 1789, au matin

      - search term matches: (12)

      Séance du vendredi 11 septembre 1789, au matin

      page 609
      Speaker: Le comte Briois de Beaumetz
      ... moi de respect pour le monarque que la nation s'est donné elle-même. Ses vertus doive... . Personne n'est plus pénétré que moi de respect pour le monarque que la nation s'est donné elle-même. Ses vertus doivent nous le rendre cher; mais son nom ne doit jamais être prononcé dans la Consti...
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...législatif est utile à la liberté de la nation. ...ance royale, si l'Assemblée estime que le droit de suspendre les actes du Corps législatif est utile à la liberté de la nation.
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      Je rejette l'avis du préopinant; la nation est le tout, et tout; je n'ai pas deman... Je rejette l'avis du préopinant; la nation est le tout, et tout; je n'ai pas demandé que l'on rouvrît la discussion ; je n'ai pas le droit de faire cette proposit...

      Séance du vendredi 11 septembre 1789, au matin

      page 610
      Speaker: De Lally-Tollendal
      ... pour le Roi, mais pour l'intérêt de la nation ; le veto est la sauvegarde de nos droi...
      ...que quand même le Roi le refuserait, la nation le lui devrait accorder. Je pense comme...
      . J'appuie la motion de M. le comte de Mirabeau : le veto n'est pas pour le Roi, mais pour l'intérêt de la nation ; le veto est la sauvegarde de nos droits, de notre liberté, et je pense, comme M. de Mirabeau, que quand même le Roi le refuserait, la nation le lui devrait accorder. Je pense comme lui que si on lit Je mémoire, il faut en continuer la discussion.
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...'aurait pas le droit d'être entendu; la nation n'est pas une partie, mais elle est le ... ...Si le Roi, en venant dans celte Assemblée, n'était chargé que d'un message, il n'aurait pas le droit d'être entendu; la nation n'est pas une partie, mais elle est le tout ; et, ainsi, Messieurs, les opinants ont mal saisi ma motion, puisque je m'...

      Séance du vendredi 11 septembre 1789, au matin

      page 611
      Speaker: Hébrard
      d'Aurillac. La nation ne doit reconnaître d'autre maître que ...
      ... elle ; ainsi, faire la loi est dans la nation qui a aussi fait les Rois ; la faire re...
      d'Aurillac. La nation ne doit reconnaître d'autre maître que la loi qu'elle s'est faite, d'autre chef que le Roi qu'elle a choisi ; le Roi es...
      ... qui l'a élevé à la royauté. 11 fait serment de ne vivre et de ne régner que par elle ; ainsi, faire la loi est dans la nation qui a aussi fait les Rois ; la faire respecter est dans le Roi qu'elle a chargé.
      Speaker: Hébrard
      ...ntre toute espèce ,de loi que ferait la nation; mais les créateurs de ce droit vraimen... L'on voudrait en élever un troisième en faveur du Roi, veto contre toute espèce ,de loi que ferait la nation; mais les créateurs de ce droit vraiment extraordinaire ont-ils remarqué que son premier effet serait d'anéantir et le ...

      Séance du vendredi 11 septembre 1789, au matin

      page 612
      Speaker: Hébrard
      ... le droit d'annuler celle que ferait la nation, nous n'aurons donc plus de pouvoir lég...
      ...lutôt ne serait-il mêmepas juste que la nation cessât de regarder pour son Roi le Roi qui cesserait de rendre à la nation ce qu'il lui doit? et voilà par quelle ...
      ...que le Roi ne puisse faire seul la loi; que d'un autre côté, nous lui accordions le droit d'annuler celle que ferait la nation, nous n'aurons donc plus de pouvoir législatif, et par cela même de pouvoir exécutif à défaut de lois ? Que nous rester...
      ...uple sans lois, ou un peuple sans Roi; car ne serait-il pas à craindre, disons plutôt ne serait-il mêmepas juste que la nation cessât de regarder pour son Roi le Roi qui cesserait de rendre à la nation ce qu'il lui doit? et voilà par quelle affreuse gradation nous parviendrions bientôt à une dissolution totàle, et où no...
      ...étruire en un jour les espérances de la nation et le fruit de ses efforts. ... d'opposition comme un moyen ménagé au gouvernement pour tout arrêter, et pour détruire en un jour les espérances de la nation et le fruit de ses efforts.

      Séance du vendredi 11 septembre 1789, au matin

      page 613
      ...ois années de suite, des pouvoirs de la nation, et que cet espace de temps fût désigné... Supposons que les mêmes députés soient chargés, pendant deux ou trois années de suite, des pouvoirs de la nation, et que cet espace de temps fût désigné, comme on le fait aujourd'hui sous le nouveau nom de législature. Ne pourrait-o...
      ...ître les hommes, c'est peu connaître la nation française en particulier que de suppose... ... intrigues pour amener le Monarque à tout ce qu'on voudra ; mais c'est peu connaître les hommes, c'est peu connaître la nation française en particulier que de supposer une telle suite, une telle obstination en faveur d'une loi contraire au bien p...
      ...d'un veto absolu, et de priver ainsi la nation de toute espérance de voir ses vœux sat...
      ...er aux reproches des représentants delà nation, en mettant obstacle à l'adoption d'une...
      .... Il est infiniment vraisemblable que le gouvernement craindrait de faire usage d'un veto absolu, et de priver ainsi la nation de toute espérance de voir ses vœux satisfaits. Les ministres que l'on a rendus responsables, les ministres dont la con...
      ...ement avec la diminution de leur pouvoir, de tels ministres voudront-ils s'exposer aux reproches des représentants delà nation, en mettant obstacle à l'adoption d'une loi délibérée dans l'Assemblée générale? Cependant, on n'en saurait douter , le...
      ... bien de l'Etat et au vœu durable de la nation. Cette autorité dans la main du Souvera...
      ...ne circonstance les représentants de la nation à déployer toutes les forces dont ils p...
      ...rnement puisse suspendre l'exécution des lois qui lui paraîtraient contraires au bien de l'Etat et au vœu durable de la nation. Cette autorité dans la main du Souverain peut servir à défendre la considération même de l'Assemblée nationale, puisqu...
      ...ité dangereuse ; il faut surtout que le refus de cette sanction n'engage en aucune circonstance les représentants de la nation à déployer toutes les forces dont ils peuvent faire usage, telles que les mouvements et les pétitions populaires, le re...
      ...uisque Votre Majesté veut le bien de la nation avec une telle sincérité qu'elle autori... Et puisque Votre Majesté veut le bien de la nation avec une telle sincérité qu'elle autorise toutes les réflexions qui peuvent y tendre, je la prie de permettre qu'après ...

      Séance du vendredi 11 septembre 1789, au matin

      page 614
      ...ais ce rapport entre le souverain et la nation, ce rapport où la déférence de l'un ser... ...'exposition de tous les moyens qu'on aurait pour l'obliger à respecter ce vœu. Mais ce rapport entre le souverain et la nation, ce rapport où la déférence de l'un serait de la crainte, et où la force de l'autre consisterait dans l'action inconsid...
      ...de la part des députés successifs de la nation. On ne leur laissera pas d'ailleurs le ...
      ... constitutionnel; c'est l'intérêt de la nation, c'est celui du prince. Mais le nombre ...
      ...able bien de l'Etat, et pour mettre à l'abri de toute espèce de vœu inconsidéré de la part des députés successifs de la nation. On ne leur laissera pas d'ailleurs le pouvoir de remuer les pierres angulaires de l'édifice constitutionnel; c'est l'intérêt de la nation, c'est celui du prince. Mais le nombre des lois dont un royaume oppressé par d'anciens abus peut avoir besoin, est un n...
      ...à deux intérêts distincts; parce que la nation anglaise a déjà vieilli dans le gouvern... ... deux Chambres qui composent le Parlement se surveillent avec l'action attachée à deux intérêts distincts; parce que la nation anglaise a déjà vieilli dans le gouvernement, et en possède la science ; parce que la durée des parlements, communément...
      la nation anglaise l'éloigné communément des déli...
      ...t tellement conforme aux intérêts de la nation, ou à l'exigence du moment, que la reno...
      ...Enfin, il est généralement connu que la nation française est plus susceptible qu'aucun...
      ...x lois délibérées par les députés de la nation; et cependant cette liberté cesserait d...
      ... France au milieu du contentement de la nation. Mais, dans l'état où se trouve aujourd...
      la nation anglaise l'éloigné communément des délibérations hâtives et précipitées. L'effet de toutes ces circonstances particulières, et de plusieurs autres, rend le vœu réuni des deux Chambres du Parlement tellement conforme aux intérêts de la nation, ou à l'exigence du moment, que la renonciation tacite et nécessaire à l'usage du veto royal ne nuit jamais au bien pub...
      ...que et vigoureux que l'habitude des affaires a seule le .pouvoir de constituer. Enfin, il est généralement connu que la nation française est plus susceptible qu'aucune autre de résolutions rapides^ elle voit vite, elle est confiante, elle est emp...
      ...e que le monarque ait la liberté de refuser, pour un temps, son acquiescement aux lois délibérées par les députés de la nation; et cependant cette liberté cesserait d'être effective si le veto, ,de la part du Roi, était absolu et indéfini : un te...
      ...té que vous pourrez conserver l'espérance de voir renaître les beaux jours de la France au milieu du contentement de la nation. Mais, dans l'état où se trouve aujourd'hui le royaume, dans un temps où les subsistances, l'argent, l'insubordinatiop ...

      Séance du vendredi 11 septembre 1789, au matin

      page 615
      La nation, en donnant sa confiance à des députés ... La nation, en donnant sa confiance à des députés choisis pour un temps, n'a jamais pensé qu'elle retirerait par cet acte celle qu...
      ...n spectacle intéressant pour toutes les nations, et la France attend de vous sa gloire ... ...s sur vous ; vos mouvements généreux, votre patriotisme, vos lumières, offrent un spectacle intéressant pour toutes les nations, et la France attend de vous sa gloire et son bonheur. Ne mettez pas au hasard ces précieuses espérances par un esprit ...
    • Séance du vendredi 3 juillet 1789

      - search term matches: (2)

      Séance du vendredi 3 juillet 1789

      page 184
      ...par l'Assemblée des représentants de la nation. Mais je ne doute pas que cette Assembl...
      ...ravaux auxquels les représentants de la nation vont se consacrer.
      ...hes à me faire de ma clémence, lorsqu'elle est invoquée, pour la première fois, par l'Assemblée des représentants de la nation. Mais je ne doute pas que cette Assemblée n'attache une égale importance au succès de toutes les mesures que je prends ...
      ...ait altérée, mais l'on finirait peut-être par méconnaître le prix des généreux travaux auxquels les représentants de la nation vont se consacrer.
  • Tome 9 : Du 16 septembre au 11 novembre 1789 5 results
    • Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

      - search term matches: (19)

      Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

      page 343
      Speaker: Le Président
      ... égard au vœu présent des députés de la nation, et aux circonstances alarmantes qui no... ...a perfection ; mais je crois qu'il est louable en moi de ne pas différer d'avoir égard au vœu présent des députés de la nation, et aux circonstances alarmantes qui nous invitent si fortement à vouloir, par-dessus tout, le prompt rétablissement de...
      Speaker: Muguet de Nanthou
      Ce n'est pas là la réponse que la nation avait droit d'attendre : elle fait entr... Ce n'est pas là la réponse que la nation avait droit d'attendre : elle fait entrevoir que cette Constitution pourrait être altérée par la suite. Si nous accordo...
      Speaker: Muguet de Nanthou
      ...eux de tous les hommes et de toutes les nations : ces principes sont indestructibles; i... potisme. La déclaration des droits expose ceux de tous les hommes et de toutes les nations : ces principes sont indestructibles; ils sont inattaquables. Le Roi ne peut que les reconnaître dès qu'ils sont présen...
      Speaker: Robespierre
      ...met sa volonté au-dessus du droit de la nation. On vous dit que Vos articles constitut...
      ... principes, de s'élever au-dessus d'une nation, et de censurer ses volontés. Je consid...
      ...ntraire aux principes, aux droits dé la nation, et comme opposée à la Constitution.
      ... une condition à une Constitution a Je droit d'empêcher cette Constitution ; il met sa volonté au-dessus du droit de la nation. On vous dit que Vos articles constitutionnels ne présentent pas tous ridée de la perfection; on né s'explique pas sur ...
      ...de, qui il émane? Il n'appartient à aucune puissance de la terre d'expliquer des principes, de s'élever au-dessus d'une nation, et de censurer ses volontés. Je considère donc la réponse du Roi comme contraire aux principes, aux droits dé la nation, et comme opposée à la Constitution.
      Speaker: Robespierre
      ...es veulent rivaliser d'autorité avec la nation : on a sanctionné vos arrêtés, les uns ...
      ... a-t-il donc à couvrir les droits de la nation d'un voile qui ne sert qu'à favoriser l...
      Tout vous fait assez connaître que lés ministres veulent rivaliser d'autorité avec la nation : on a sanctionné vos arrêtés, les uns par un arrêt du conseil, avec les formes anciennes du (despotisme, car tel est n...
      ... d'éviter les obstacles qu'en brisant les obstacles. Quelle espèce de religion y a-t-il donc à couvrir les droits de la nation d'un voile qui ne sert qu'à favoriser les atteintes qu'on voudrait leur porter ?. Il faut examiner franchement s'il est...
      Speaker: Bouche
      ...vant qu'aucun impôt soit accordé par la nation. La Constitution étant achevée, le mo-m...
      ...mblée nationale prêtera le sien pour la nation en présence du monarque, pour former la...
      ...oits de l'homme en société et la Constitution seront acceptées par le monarque avant qu'aucun impôt soit accordé par la nation. La Constitution étant achevée, le mo-marque se rendra dans le sein de l'Assenibléè nationale ;là il jurera pour lui et...
      ...des droits de l'homme en société et de la Constitution. Le serment prêté, l'Assemblée nationale prêtera le sien pour la nation en présence du monarque, pour former la réciprocité entre deux parties, dont l'une doit jurer de gouverner et l'autre d...

      Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

      page 344
      Speaker: Duport
      ... égard au vœu présent des députés de la nation et aux circonstances alarmantes, etcqua... ...oyale. Le Roi dit : Je crois qu'il est louable en moi de ne pas différer d'avoir égard au vœu présent des députés de la nation et aux circonstances alarmantes, etcquand on rapproche cette réponse des circonstances dont on se trouve environné, de ...
      Speaker: Petion de Villeneuve
      ...s imprécations qu'on a faites contre la nation dans les orgies qui viennent d'avoir li... ...ntissent toujours avec plaisir au fond de nos cœurs ; mais on ne vous ait pas les imprécations qu'on a faites contre la nation dans les orgies qui viennent d'avoir lieu.
      Speaker: Petion de Villeneuve
      ... a un contrat social entre le Roi et la nation. Je nie le principe. Le Roi ne peut que gouverner suivant les lois que la nation lui présente. N'est-ce pas une assez be...
      ...teur exclusif et suprême des lois d'une nation ? Je demande qu'il soit fait une adress...
      On dit qu'il y a un contrat social entre le Roi et la nation. Je nie le principe. Le Roi ne peut que gouverner suivant les lois que la nation lui présente. N'est-ce pas une assez belle prérogative que celle d'être l'exécuteur exclusif et suprême des lois d'une nation ? Je demande qu'il soit fait une adresse pour être présentée au Roi, avec les articles de la Constitution, par notre pr...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...es principes et les droits éternels des nations : un peuple peut exister comme il lui p... ...bliés par le comité de Constitution, par M. Mounier lui-même, si nous n'avions les principes et les droits éternels des nations : un peuple peut exister comme il lui plaît; il peut se constituer de la manière qu'il trouve plus propre à son bonheur...

      Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

      page 345
      Speaker: Chasset
      ...tre plaisir. Est-ce sous les yeux d'une nation assemblée et qui fait ses lois, qu'une ... ... même pas pu faire oublier à la chancellerie la vieille formule : car tel est notre plaisir. Est-ce sous les yeux d'une nation assemblée et qui fait ses lois, qu'une pareille expression doit être employée par le pouvoir exécutif?
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ... constituant dans ses rapports entre la nation et son délégué. Si le délégué, si le Ro... L'Assemblée a été autorisée à fixer le pouvoir constituant dans ses rapports entre la nation et son délégué. Si le délégué, si le Roi persistait dans ses refus, bientôt le germe du patriotisme serait étouffé, et ...

      Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

      page 346
      Speaker: Camus
      ... dangers : les finances et l'état de la nation. Mais avant tout, vous devez avoir une ... Vous êtes placés entre deux dangers : les finances et l'état de la nation. Mais avant tout, vous devez avoir une Constitution ; c'est le vœu de vos commettants; ainsi, il faut régler la manière...

      Séance du lundi 5 octobre 1789, au matin

      page 348
      Speaker: Le Président
      ...is m'environner des représentants de la nation et m'éclairer de leurs conseils dans ce... ...bre de membres. Le Roi lui a dit : « Je vous ai fait appeler, parce que je voulais m'environner des représentants de la nation et m'éclairer de leurs conseils dans cette circonstance difficile ; mais M. de Lafayette est arrivé avant vous et je l'...
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ... scandaleux que les représentants de la nation peuvent discuter avec sagesse; et j'esp... ...leries les étrangers répandus dans la salle. Ce n'est pas au milieu d'un tumulte scandaleux que les représentants de la nation peuvent discuter avec sagesse; et j'espère que les amis de la liberté ne sont pas venus ici pour gêner la liberté de l'...
    • Séance du mercredi 14 octobre 1789, au matin

      - search term matches: (9)

      Séance du mercredi 14 octobre 1789, au matin

      page 442
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...ffligeants et aussi propres à priver la nation des salutaires effets qu'elle a droit d... ...ments et aux entreprises des mal intentionnés pour ramener des désordres aussi affligeants et aussi propres à priver la nation des salutaires effets qu'elle a droit d'attendre des travaux de ses représentants ;

      Séance du mercredi 14 octobre 1789, au matin

      page 443
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ... comme coupables de rébellion envers la nation et le Roi. Dans lesdits cas de violence... ...e-champ saisis et emprisonnés, et en cas de conviction ils seront punis de mort, comme coupables de rébellion envers la nation et le Roi. Dans lesdits cas de violence ou excès, les officiers municipaux seront non-seulement en droit, mais encore i...
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...pables de rébellion envers le Roi et la nation, et, en cas de conviction, punis de mor... ... officiers municipaux, ©u contre les assistants, ils seront poursuivis comme coupables de rébellion envers le Roi et la nation, et, en cas de conviction, punis de mort.

      Séance du mercredi 14 octobre 1789, au matin

      page 444
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...mort comme rebelles envers le Roi et la nation. ...ts séditieux faits avec armes, ou accompagnés de violences, ils seront punis de mort comme rebelles envers le Roi et la nation.
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...ivis comme rebelles envers le Roi et la nation, et punis comme tels. > ...lissement de la paix, de la tranquillité et de la sûreté publique, seront poursuivis comme rebelles envers le Roi et la nation, et punis comme tels. >

      Séance du mercredi 14 octobre 1789, au matin

      page 445
      Speaker: Rewbel
      ...ra établi pour juger les crimes de lèse-nation; il pense que le moment est venu où l'o... ...ire de M. de Besenval que l'Assemblée a arrêté la création d'un tribunal, qui sera établi pour juger les crimes de lèse-nation; il pense que le moment est venu où l'on doit s'occuper de la création de l'établissement de ce tribunal.
      Speaker: Dupont
      ...stitution pour juger les crimes de lèse-nation. ...ribunal, jusqu'au moment de la création de celui qui doit être établi par la Constitution pour juger les crimes de lèse-nation.
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ... le sont jamais pour des crimes de lèse-nation. Il conclut à l'ajournement de cette af... ...parce que, dans Paris même où les élargissements sous caution sont admis, ils ne le sont jamais pour des crimes de lèse-nation. Il conclut à l'ajournement de cette affaire,jusqu'à ce que toutes les pièces de conviction pour ou contre M. de Resenv...
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...es prévenus et accusés du crime de lèse-nation. » ...isoire, rendue pour la réformation de la jurisprudence criminelle, contre tous les prévenus et accusés du crime de lèse-nation. »

      Séance du mercredi 14 octobre 1789, au matin

      page 446
      ...tre, comme elle forme partout celle des nations. ...jeu cruel de la finance et cette législation, à son tour, forma leur manière d'être, comme elle forme partout celle des nations.
      ..., plièrent tellement le caractère de la nation, que ses membres rendus inquiets et tre... ...souvent renouvelés, ces persécutions habituelles pendant les siècles de barbarie, plièrent tellement le caractère de la nation, que ses membres rendus inquiets et tremblants par l'impression profonde d'une longue suite d'indignités, devinrent ins...
      ...e parmi eux, les liens de famille et de nation leur devinrent plus chers, et la sociét... ...nnés d'ennemis et de délateurs, ils se méfièrent de tout; ne coniptant d'amis que parmi eux, les liens de famille et de nation leur devinrent plus chers, et la société, qui leur refusait tous ses avantages, perdit enfin ses attraits à leurs yeux....

      Séance du mercredi 14 octobre 1789, au matin

      page 447
      ... qui, hélas, forme les deux tiers de la nation, languit sans autres res-sources que la... ... A et de bijoux ; plusieurs se chargent de toutes sortes d'entreprises. Le reste qui, hélas, forme les deux tiers de la nation, languit sans autres res-sources que la petite friperie (4).
      ...ielle pour inculper aussi gravement une nation entière et sa loi. ...quer essentiellement au devoir de l'homme, quand on abuse d'une lecture superficielle pour inculper aussi gravement une nation entière et sa loi.
      ...êter à 12 0/0. Les lois générales de la nation sur l'intérêt légal parurent ensuite mo... ...êt supérieur au taux ordinaire. Les lettres patentes de 1634 les autorisent à prêter à 12 0/0. Les lois générales de la nation sur l'intérêt légal parurent ensuite modifier celle-ci; mais dans la pratique, cette dérogation resta toujours dans une...

      Séance du mercredi 14 octobre 1789, au matin

      page 448
      ... ranimé le génie presque expirant de la nation; quel baume vivifiant sera pour les jui... Ah ! si le souffle d'un Roi bienfaisant secondé par un ministre éclairé, a ranimé le génie presque expirant de la nation; quel baume vivifiant sera pour les juifs une législation douce qui lèvera cette barrière, qui effacera cette ligne de ...
      ...nté du souverain et la générosité de la nation pour qu'on fasse cesser l'oppression à ... demandons ni faveurs, ni privilèges, ni grâces ; nous implorons la bonté du souverain et la générosité de la nation pour qu'on fasse cesser l'oppression à notre égard et que la patrie ne nous traite plus en marâtre. Nous supplions qu'o...
      ...hibition ? Ce n'est pas l'intérêt de la nation. Elle doit désirer d'accroître l'indust...
      ...'est pas l'intérêt de la cité: comme la nation, elle doit désirer de voir naître plus ...
      ... artisans. Ce n'est pas l'intérêt de la nation juive: son premier vœu est au contraire...
      Quel motif a pu dicter cette prohibition ? Ce n'est pas l'intérêt de la nation. Elle doit désirer d'accroître l'industrie commune, d'augmenter le produit de cette iudustrie et de multiplier autant qu'il est psssible les objets manufacturés. Ce n'est pas l'intérêt de la cité: comme la nation, elle doit désirer de voir naître plus d'émulation, plus de concurrence par le surcroît du nombre de ses artisans. Ce n'est pas l'intérêt de la nation juive: son premier vœu est au contraire qu'on lui permette l'exercice des arts et métiers qui seront la ressource de ta...
      ...e siècle, parmi les représentants de la nation française, le préjugé ait encore assez ... Ne craignons pas qu'au xvme siècle, parmi les représentants de la nation française, le préjugé ait encore assez d'empire pour faire redouter d'associer l'artisan juif à l'artisan chrétien. Si,...

      Séance du mercredi 14 octobre 1789, au matin

      page 449
      ... la sauvegarde royale et l'équité de la nation contre ce droit de protection de 20,0U0... ...nt. C'est sans doute son devoir dans ce moment solennel de réclamer avec énergie la sauvegarde royale et l'équité de la nation contre ce droit de protection de 20,0U0 livres accordées comme don à la maison de Blacas, qui n'a aucun fondement légit...
      ...s de publier cette grande vérité que la nation entière admet, elle est trop généreuse ... ...onné à ses facultés ; les excéder, c'est l'opprimer injustement. Ne craignons pas de publier cette grande vérité que la nation entière admet, elle est trop généreuse pour refuser à la portion la plus indigente ce qu'elle sollicite pour elle-même....
      ...la masse des richesses effectives de la nation. ...c les autres citoyens sont plus passifs qu'actifs, et enfin tout va se réunir à la masse des richesses effectives de la nation.
      ... avilis et gémissants ; il n'y a qu'une nation éclairée et généreuse qui sache proscri... ...ur un peuple libre et heureux, que d'exercer son pouvoir sur des hommes faibles, avilis et gémissants ; il n'y a qu'une nation éclairée et généreuse qui sache proscrire vigoureusement les préjugés et les abus dès que l'humanité et la politique le...
      ... Assemblée, consacrée à la gloire de la nation et au bonheur des hommes. ...r leur ancienneté, votre influence ne saurait être redoutable dans cette auguste Assemblée, consacrée à la gloire de la nation et au bonheur des hommes.
      ...née de l'élite de la plus généreuse des nations, déclarant qu'elle est aussi disposée à... Quel spectacle imposant pour l'Europe entière que la majesté royale, environnée de l'élite de la plus généreuse des nations, déclarant qu'elle est aussi disposée à entendre la vérité qu'à la protéger !
    • Séance du jeudi 15 octobre 1789

      - search term matches: (6)

      Séance du jeudi 15 octobre 1789

      page 450
      Speaker: Target
      obverve qu'un député appartenant à la nation entière ne peut être dispensé par ceux ... obverve qu'un député appartenant à la nation entière ne peut être dispensé par ceux qui l'ont nommé de l'engagement qu'il a contracté envers la patrie.

      Séance du jeudi 15 octobre 1789

      page 452
      Speaker: Target
      ...sera fait trois sommations au nom de la nation, du Roi et de la loi, de se retirer san... pie attroupé ; il lui sera fait trois sommations au nom de la nation, du Roi et de la loi, de se retirer sans délai ;
      Speaker: Target
      ...nicipaux, seront déclarés rebelles à la nation, au Roi et à la loi, et punis de six an... ...es émeutes, ou qui refuseraient leur service sur la réquisition des officiers municipaux, seront déclarés rebelles à la nation, au Roi et à la loi, et punis de six ans de prison pour des émeutes sans armes, et de mort pour des émeutes avec des ar...

      Séance du jeudi 15 octobre 1789

      page 453
      Speaker: Le duc d'Aiguillon
      ...titution sage établira la liberté de Ja nation ; bientôt les villes par l'organisation... Bientôt une Constitution sage établira la liberté de Ja nation ; bientôt les villes par l'organisation de leurs municipalités, les provinces par celles de leurs assemblées administra...
      Speaker: Le duc d'Aiguillon
      ...t être soumises aux représentants de la nation parles corps, communautés, réunions de ... ...ir les adresses, demandes, plaintes et toutes affaires quelconques qui pourraient être soumises aux représentants de la nation parles corps, communautés, réunions de citoyens, sous quelque titre que ce soit, et particuliers de la capitale.

      Séance du jeudi 15 octobre 1789

      page 454
      Speaker: Alquier
      ...z-vous les augustes réprésentanls de la nation? En est-il un parmi eux, je dis même pa... ... peuples, qu'on les trompe, que la religion est anéantie? De quel droit calomniez-vous les augustes réprésentanls de la nation? En est-il un parmi eux, je dis même parmi ceux qu'on appelle aristocrates, animé de pareils sentiments? J'aime à croir...
    • Séance du mercredi 28 octobre 1789

      - search term matches: (3)

      Séance du mercredi 28 octobre 1789

      page 595
      Speaker: Le marquis de Monspey
      ...issent pas être chargés de celles de la nation. En effet, quel degré de confiance pour... ...éral que des hommes qui n'auraient pas su gouverner leurs propres affaires ne puissent pas être chargés de celles de la nation. En effet, quel degré de confiance pourraient-ils lui inspirer; et sans la confiance des peuples, quels heureux résulta...
      ..., qui doit être l'objet principal d'une nation agricole; l'article milite contre les d... ..., qui ne peut regarder que les négociants, mais qui n'a pas en vue l'agriculteur, qui doit être l'objet principal d'une nation agricole; l'article milite contre les droits de l'homme. N'est-ce pas en effet un principe constitutionnel, que nul ne ...

      Séance du mercredi 28 octobre 1789

      page 597
      Speaker: Le comte de Virieu
      ...partenant, non aux électeurs, mais à la nation entière, la nation peut imposer telle condition qu'elle ju... pense que, l'élu appartenant, non aux électeurs, mais à la nation entière, la nation peut imposer telle condition qu'elle jugera convenable.
    • Séance du jeudi 29 octobre 1789

      - search term matches: (4)

      Séance du jeudi 29 octobre 1789

      page 598
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...ecteur peut être admis, il l'est par la nation entière ; mais l'éligible ne l'est que ... ....Dupont, distinguer l'électeur et l'éligible; et dès que vous avez jugé que l'électeur peut être admis, il l'est par la nation entière ; mais l'éligible ne l'est que par ceux des électeurs dont il a la confiance.
      Speaker: Barère de Vieuzac
      ...dre , de vue dans la Constitution d'une nation agricole ? N'est-ce pas leur substituer... ...te classe si précieuse, si nécessaire des agricïilteurs qu'il ne faut jamais perdre , de vue dans la Constitution d'une nation agricole ? N'est-ce pas leur substituer évidemment l'aristo- -cratie des riches ?

      Séance du jeudi 29 octobre 1789

      page 599
      Speaker: Target
      nation ne possèdent aucune propriété ; ainsi, ... nation ne possèdent aucune propriété ; ainsi, en en exigeant une, vous excluez presque la totalité des Français : en Angleterr...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ... devez être éclairés, et le choix de la nation atteste vos lumières. Vous devez être ustes, puisque vous êtes législateurs ; vous devez être éclairés, et le choix de la nation atteste vos lumières.
  • Tome 10 : Du 12 novembre au 24 décembre 1789 10 results
    • Séance du mardi 24 novembre 1789

      - search term matches: (2)

      Séance du mardi 24 novembre 1789

      page 248
      Speaker: D'Ailly
      ... spécifier les travaux qui regardent la nation de ceux qui ne regardent que le départe... Il est important de bien spécifier les travaux qui regardent la nation de ceux qui ne regardent que le département.

      Séance du mardi 24 novembre 1789

      page 249
      Speaker: Target
      ...données au Roi comme chef suprême de la nation et de l'administration générale, et ell... Les assemblées administratives sont subordonnées au Roi comme chef suprême de la nation et de l'administration générale, et elles^ ne pourront exercer les fonctions qui leur seront confiées que selon les règ...
    • Séance du jeudi 26 novembre 1789, au soir

      - search term matches: (6)

      Séance du jeudi 26 novembre 1789, au soir

      page 263
      Speaker: De Curt
      ...es reconnus et respectés par toutes les nations de l'Europe qui ont des colonies dans l... ...ion ce mémoire d'autant plus intéressant, qu'il- n'est fondé que sur des principes reconnus et respectés par toutes les nations de l'Europe qui ont des colonies dans l'archipel américain. Le comité de commerce a été chargé par vous de l'examiner p...
      Speaker: De Curt
      ... ayez à régler pour la prospérité de la nation. ...es du Roi vous ont indiquées. Elles forment un des plus grands intérêts que vous ayez à régler pour la prospérité de la nation.
      Speaker: De Curt
      ...Messieurs, les grandes ressources de la nation sont tellement dépendantes du sort Cependant, Messieurs, les grandes ressources de la nation sont tellement dépendantes du sort

      Séance du jeudi 26 novembre 1789, au soir

      page 264
      Speaker: De Curt
      ...antes pour le plus grand avantage de la nation. ... autant que l'intérêt de l'Etat peut le permettre, rendrait les colonies florissantes pour le plus grand avantage de la nation.
      Speaker: De Curt
      ...tout prix, rester citoyens d'une grande nation à laquelle il ne manquait qu'une consti... ...de l'amour du nom français; enfin, Messieurs, si les colons ne voulaient pas, à tout prix, rester citoyens d'une grande nation à laquelle il ne manquait qu'une constitution sage, pour être la première du monde; au lieu de vous demander des lois e...

      Séance du jeudi 26 novembre 1789, au soir

      page 265
      Speaker: De Curt
      ...ce qu'elles vous donnent sur toutes les nations commerçantes, vous sentirez plus que ja... ...sources que vous tirez de leurs richesses territoriales, si vous pesez l'influence qu'elles vous donnent sur toutes les nations commerçantes, vous sentirez plus que jamais la nécessité de les conserver et de les accroître. Car, Messieurs, il n'est...
      Speaker: De Curt
      ...de patriotisme. ; Vous êtes la première nation de l'univers qui ait admis ses colonies... ...térêt de l'Etat, vous ne balancerez pas à adopter une motion qui m'a paru toute de patriotisme. ; Vous êtes la première nation de l'univers qui ait admis ses colonies à l'honneur d'être membre du Corps législatif. Nous avons senti vivement le pri...

      Séance du jeudi 26 novembre 1789, au soir

      page 266
      Speaker: De Cocherel
      ...oupe de guerriers, composée de diverses nations, qui y formèrent des habitations, les c... ...ys, conquise d'abord par les Espagnols, et reconquise ensuite sur eux par une troupe de guerriers, composée de diverses nations, qui y formèrent des habitations, les cultivèrent et en offrirent le produit aux Hollandais en échange des marchandises...
      Speaker: De Cocherel
      ...ées de Saint-Domingue, habitées par une nation libre, hospitalière, qui s'empresse tou... ...on indestructible de ce peuple barbare, ont été transportés sur les rives fortunées de Saint-Domingue, habitées par une nation libre, hospitalière, qui s'empresse toujours d'obtenir à prix d'argent des négociants français la possession de leurs c...
    • Séance du samedi 28 novembre 1789, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 28 novembre 1789, au soir

      page 325
      Speaker: Anson
      ...blier non plus que je suis député de la nation. ...rité, j'ai l'honneur de représenter cette ville, mais ce titre ne me fait pas oublier non plus que je suis député de la nation.

      Séance du samedi 28 novembre 1789, au soir

      page 329
      ...lière du Roi et des représentants de la nation, surveillée par des administrateurs par... ...r une caisse générale de bienfaisance*; cette caisse, sous la protection particulière du Roi et des représentants de la nation, surveillée par des administrateurs par eux nommés, serait dépositaire dès ?charités de ceux qui, bienfaiteurs de l'hum...
      ...a haute sagesse des représentants de la nation; ils réclament d'ailleurs les bons offi...
      ...ls viennent de former au tribunal de la nation, en lui faisant une offre patriotique d...
      ...eur qu'ils viennent solliciter : les nègres libres se reposent à cet effet sur la haute sagesse des représentants de la nation; ils réclament d'ailleurs les bons offices des députés de Saint-Domingue, leurs patrons et leurs protecteurs naturels, ...
      ...es auteurs de leur être, qui les ont oubliés volontairement dans la demande qu'ils viennent de former au tribunal de la nation, en lui faisant une offre patriotique de 6 millions, sans daigner les y comprendre.

      Séance du samedi 28 novembre 1789, au soir

      page 331
      ...tion manifestée des représentants de la nation a toujours été de voir, d'entendre tout... L'intention manifestée des représentants de la nation a toujours été de voir, d'entendre toutes les parties intéressées, de les rapprocher les unes des autres, de conserver ...

      Séance du samedi 28 novembre 1789, au soir

      page 332
      ...igner du milieu des représentants de la nation; auxquels on voudrait interdire le droi... ...toyens qu'on voudrait vouer à la honte, au mépris, à l'oubli; qu'on voudrait éloigner du milieu des représentants de la nation; auxquels on voudrait interdire le droit acquis de concourir à la formation de la loi et de consentir la répartition de...

      Séance du samedi 28 novembre 1789, au soir

      page 333
      ...libelle : c'est aux représentants de la nation, assemblés, à les apprécier et à les ju... ...exion sur les principes religieux et pacifiques de M. le curé, insérés dans son libelle : c'est aux représentants de la nation, assemblés, à les apprécier et à les juger. Ce libelle a été remis à chacun de Messieurs, avec la plus grande publicité...

      Séance du samedi 28 novembre 1789, au soir

      page 334
      ...sanctuaire même des représentants de la nation. ...oujours aussi chers ; nous en contractons avec eux un nouvel engagement dans le sanctuaire même des représentants de la nation.
    • Séance du jeudi 3 décembre 1789, au matin

      - search term matches: (3)

      Séance du jeudi 3 décembre 1789, au matin

      page 358
      Speaker: Schwendt
      ... les armes, le serment de fidélité à la nation, à la loi et au Roi, et que toutes les ... ...ar le magistrat municipal ; que {a garde nationale Strasbourgeoise a prêté, sous les armes, le serment de fidélité à la nation, à la loi et au Roi, et que toutes les dispositions sont faites pour le recouvrement de la contribution du quart du rev...
      Speaker: Target
      ...e des fonctions dés représentante de la nation, la liberté de leurs suffrages ne pouva... « Art. 2. L'acte d'élection sera le seul titre des fonctions dés représentante de la nation, la liberté de leurs suffrages ne pouvant être gênée par aucun mandat particulier. Le§ assemblées primaires et celles d...

      Séance du jeudi 3 décembre 1789, au matin

      page 361
      Speaker: Garat
      ...ges les plus précieux de la société. La nation elle-même n'a pas le droit d'exclure un... ...is quarts des Français que nous représentons sont expressément privés des avantages les plus précieux de la société. La nation elle-même n'a pas le droit d'exclure un citoyen...
    • Séance du samedi 5 décembre 1789, au soir

      - search term matches: (3)

      Séance du samedi 5 décembre 1789, au soir

      page 409
      ...de Nosseigneurs les représentants de la nation, et qu'ils méritassent la peine d'être ... Si ces billets-monnaie pouvaient être dignes du suffrage de Nosseigneurs les représentants de la nation, et qu'ils méritassent la peine d'être décrétés avec amendement ou sans amendement, ces billets pourraient porter le ti...
      ...emblée générale des représentants de la nation française, et sanctionné par le Roi. Billet national, décrété par VAssemblée générale des représentants de la nation française, et sanctionné par le Roi.
      ...aire, étant protégé et cautionné par la nation et la loyauté française. Les capitalist... ...e l'étendue au royaume. 11 aurait bientôt acquis le crédit qui lui serait nécessaire, étant protégé et cautionné par la nation et la loyauté française. Les capitalistes et spéculateurs y mettraient bientôt leur confiance, connaissant la sagesse e...
    • Séance du mardi 8 décembre 1789

      - search term matches: (7)

      Séance du mardi 8 décembre 1789

      page 424
      Speaker: Anson
      ...du bien public, traîtres au Roi et à la nation, tous ceux qui s'élèvent contre la vali... ...gement à les faire exécuter, et leur déclaration qu'ils regardent comme ennemis du bien public, traîtres au Roi et à la nation, tous ceux qui s'élèvent contre la validité de ses décrets.
      Speaker: Chassebeuf de Volney
      ...rétention inouïe d'élever au sein de la nation, un tribunal supérieur à la nation même ? Non, non, cette nation aussi brave qu'éclairée s'est ressaisie... ...des siècles où l'on insultait à la dignité de l'homme? auraient-elles formé la prétention inouïe d'élever au sein de la nation, un tribunal supérieur à la nation même ? Non, non, cette nation aussi brave qu'éclairée s'est ressaisie de ses antiques droits ; et son contrat social, depuis si longtemps égaré, vien...
      Speaker: Chassebeuf de Volney
      ... s'est placé courageusement au rang des nations libres. L'homme qui s'est élevé à la ha... ...impossible de Penchaîner de nouveau lorsqu'une fois il a brisé ses fers et qu'il s'est placé courageusement au rang des nations libres. L'homme qui s'est élevé à la hauteur de la liberté périra plutôt que d'en descendre.
      Speaker: Chassebeuf de Volney
      ...démarcation humiliante entre elle et la nation. Non, nous ne verrons plus un homme eno... ... les Bretons ; nous ne verrons plus cette classe privilégiée tirer une ligne de démarcation humiliante entre elle et la nation. Non, nous ne verrons plus un homme enorgueilli du hasard de sa naissance se présenter hardiment pour être juge et, san...
      Speaker: Chassebeuf de Volney
      ... reconnaissance aux représentants de la nation, et une nouvelle protestation de sa sou... « La ville de Nantes se hâte d'offrir un nouvel hommage de sa reconnaissance aux représentants de la nation, et une nouvelle protestation de sa soumission à ses décrets. Elle désavoue hautement la démarche incendiaire du parlem...

      Séance du mardi 8 décembre 1789

      page 428
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ... qui vient de se montrer l'ennemi de la nation, et qui viole ouvertement vos décrets, ... ...i j'en avais le dessein? Qu'importe une réputation d'honnêteté privée dans celui qui vient de se montrer l'ennemi de la nation, et qui viole ouvertement vos décrets, lorsqu'il devrait don-

      Séance du mardi 8 décembre 1789

      page 430
      ...es de liberté individuelle que toute la nation réclame aujourd'hui, il est établi, dan... ...'en vertu de lois fort anciennes, difficiles peut-être à allier avec les principes de liberté individuelle que toute la nation réclame aujourd'hui, il est établi, dans toutes les provinces maritimes du royaume, et même dans des provinces de l'int...

      Séance du mardi 8 décembre 1789

      page 436
      Juge conservateur de la nation 1,800 Vice-consul interprête ............. Juge conservateur de la nation 1,800 Vice-consul interprête ..................600
    • Séance du jeudi 10 décembre 1789, au matin

      - search term matches: (3)

      Séance du jeudi 10 décembre 1789, au matin

      page 491
      ...; les habitants déclarent ennemis de la nation, tous ceux qui, par des libelles, circu... Adresse du même genre de la communauté de Saint-Véran enMâconnais; les habitants déclarent ennemis de la nation, tous ceux qui, par des libelles, circulaires et autres moyens ténébreux, cherchent à contrarier la sagesse des vues de...
      ...ien des décrets des représentants de la Nation. . . ; & ...x officiers municipaux; elle jure solennellement de tout sacrifier pour le maintien des décrets des représentants de la Nation. . . ; &

      Séance du jeudi 10 décembre 1789, au matin

      page 496
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...ez donné des gages à la confiance de la nation, ...ce nuisible à vos propres talents ne vous élèvera pas au sommet sans que vous ayez donné des gages à la confiance de la nation,

      Séance du jeudi 10 décembre 1789, au matin

      page 497
      Speaker: Barnave
      ...çois pas comment on peut proposer à une nation de faire une loi qui ne pourra être exé... Ma conclusion m'est offerte par le préopinant. Je ne conçois pas comment on peut proposer à une nation de faire une loi qui ne pourra être exécutée que dans 10 ans ; je ne sais pas si elle conviendra à cette époque. Vous a...

      Séance du jeudi 10 décembre 1789, au matin

      page 498
      Speaker: Le comte de Clermont-Tonnerre
      ...itoyens, et que les représentants de la nation , ne peuvent qu'être sensibles à leur d... ...nt, et leur donne l'assurance que leurs utiles services leur attachent tousles citoyens, et que les représentants de la nation , ne peuvent qu'être sensibles à leur dévouement à la chose publique.
    • Séance du vendredi 11 décembre 1789

      - search term matches: (3)

      Séance du vendredi 11 décembre 1789

      page 503
      Speaker: Le marquis de Bonnay
      ...ndistinctement sous la sauvegarde de la nation; et, d'après les nouvelles idées dont l...
      ... de ceux qui sont à la disposition delà nation. Je demande une distinction qui lève to...
      ...'exprimer trop vaguement dans le premier article proposé. Il met tous les bois indistinctement sous la sauvegarde de la nation; et, d'après les nouvelles idées dont le peuple est imbu, on pourrait bien ne pas distinguer assez les bois qui sont la propriété des particuliers, de ceux qui sont à la disposition delà nation. Je demande une distinction qui lève toute équivoque
      Speaker: Le Président
      ...rbres sont mis sous la sauvegarde de la nation, de la loi, du Roi, des tribunaux, des ... « 1° Que lesdites forêts, bois et arbres sont mis sous la sauvegarde de la nation, de la loi, du Roi, des tribunaux, des assemblées administratives, municipalités, communnes et gardes nationales, que l...

      Séance du vendredi 11 décembre 1789

      page 504
      ...ciation de crime de lèse-peuple ou lèse-nation à Nos seigneurs de l'Assemblée national... Dénonciation de crime de lèse-peuple ou lèse-nation à Nos seigneurs de l'Assemblée nationale ét mémoire pour la ville de Belléme au Perche (1); contre les sieurs Jullien, ...
      Si un Roi, si une nation étrangère eût commis un attentat de cet... Si un Roi, si une nation étrangère eût commis un attentat de cette espèce en la personne d'un citoyen ; s'il eût ordonné à ses archers de frappe...
      ...t pendant que l'auguste Assemblée de la nation est -constamment et imperturbablement o... C'est pendant que l'auguste Assemblée de la nation est -constamment et imperturbablement occupée à détruire les abus, à .régénérer le royaume, à recréer, pour ainsi d^re,...

      Séance du vendredi 11 décembre 1789

      page 505
      ...des droits de l'homme, criminel de lèse-nation, celui qui provoque, favorisé ou accuei... ...s n'ont pu fàire périr, dans le moment même où l'empire français déclare ennemi des droits de l'homme, criminel de lèse-nation, celui qui provoque, favorisé ou accueille cette espèce d'inquisition ministérielle.
      ...llance, pour: se dérober aux yeux de la nation, et au décret qu'elle allait rendre, en... ...ostensiblement à son évasion: Le sienr la Vingtrie a saisi ce ^moment de bienveillance, pour: se dérober aux yeux de la nation, et au décret qu'elle allait rendre, en surprenant de M. le procureur général un arrêt sur requête portant attribution ...

      Séance du vendredi 11 décembre 1789

      page 509
      ... des foudres d'un intendant, lorsque la nation française assemblée ne reconnaît de pui...
      ...ur toutes ces horreurs, répétons-le, la nation était assemblée !,.. et dans ce temps l...
      ...dans les cachots !... Vous osez révéler toutes ces inepties, nous menacer encore des foudres d'un intendant, lorsque la nation française assemblée ne reconnaît de puissance que la justice et l'humanité !... Vous calculiez avec l'intendant d'Alen-...
      ...onchées ; et dans le temps où vous machiniez, où vous commettiez de gaieté de cœur toutes ces horreurs, répétons-le, la nation était assemblée !,.. et dans ce temps le peuple se faisait avidement justice des coupables, se trompait quelquefois dan...

      Séance du vendredi 11 décembre 1789

      page 511
      ...r-le-champ, à l'auguste Assemblée de la nation, les crimes du sieur la Vingtrie. ...ant de la province du Pérche à l'Assemblée nationale, sera invité à dénoncer, sur-le-champ, à l'auguste Assemblée de la nation, les crimes du sieur la Vingtrie.
      ...ore de faire revivre le premier dans la nation, le titre d'accusateur que la ville de ...
      ...era plus un homme qui veillera, mais la nation qui ne sommeille jamais, tout entière; ...
      ...mple de l'Angleterre, de la Grèce et de Rome, dans leurs plus beaux jours, s'honore de faire revivre le premier dans la nation, le titre d'accusateur que la ville de Bellême lui a imposé. Assez longtemps il a été réservé de provoquer la vindicte ...
      ...s on ne pourra plus échapper à la vigilance'du ministère public, lorsque ce ne sera plus un homme qui veillera, mais la nation qui ne sommeille jamais, tout entière; alors, la peine du crime ne sera plus seulement l'indignation universelle et lé ...
      .... y en eut d'étrangers au crime de lése-nation ; il serait conséquemment superflu de r... ...le de griefs qui furent verbalement énoncés contre le subdélégué de Bellême; il . y en eut d'étrangers au crime de lése-nation ; il serait conséquemment superflu de rapporter en détail'tout ce que le cri public fit entendre. On laissera donc de c...
      ...es, trois crimes de lèse-peuple ou lèse-nation et la ville de Belème, par son représen... Le subdélégué de Bellême a commis, entre autres, trois crimes de lèse-peuple ou lèse-nation et la ville de Belème, par son représentant, en réclame vengeance sur la nouvelle dénonciation qu'allé en fait à l'Asse...

      Séance du vendredi 11 décembre 1789

      page 512
      ...ois, pardon à l'auguste Assemblée de la nation, de rapporter les mots mêmes qu'un prof... ...ns commun; elle se laisse conduire par six ou huit têtes fêlées (pardon, mille fois, pardon à l'auguste Assemblée de la nation, de rapporter les mots mêmes qu'un profane a prononcés ; ils sont essentiels à répéter. Les dieux peuvent-ils s'offense...
      ...eur liberté individuelle, depuis que la nation assemblée Va déclarée sacrée et inviola... ...ents de l'autorité ont ainsi attenté à la personne de ces trois citoyens, et à leur liberté individuelle, depuis que la nation assemblée Va déclarée sacrée et inviolable ; ils ont ainsi, et autant qu'il a été en ewac, précipité ces trois citoyens...
      ...'autorité seraient seuls crimes de lèse-nation. Cé n'étaient point de simples menaces,... tels abus d'autorité seraient seuls crimes de lèse-nation. Cé n'étaient point de simples menaces, on l'a déjà dit; les murs demeurent empreints des coups de sahres; on est oblig...

      Séance du vendredi 11 décembre 1789

      page 513
      ...profond silence sur fésï crimes de lese-nation, ce crime n'est pas pour cela un de ceu...
      ... est dèmonstrativement un crime de lèse-nation au premier chef, dévolu au tribunal du ...
      ...ême, n'étaient pas jugés crimes de lèse-nation, il n'en existerait donc pas, et ce ser...
      ...infini les crimes de lèse-majesté dans la personne du prince, ont gardé le plus profond silence sur fésï crimes de lese-nation, ce crime n'est pas pour cela un de ceux dont le châtiment demande des lois préexistantes : cette maxime, vraie à l'éga...
      ...de retourner dans les murs qu'il à voulu teindre du sang des hommes. Sa conduite est dèmonstrativement un crime de lèse-nation au premier chef, dévolu au tribunal du Châtelet. Sile crime de l'intendant d'Alençon, et si principalement le crime du subdélégué de Bellême, n'étaient pas jugés crimes de lèse-nation, il n'en existerait donc pas, et ce serait déclarer au peuple qu'on lui laisse le soin de sa vengeance. Ce serait const...
      ... président de l'auguste-Assemblée de la nation, et de le déterminer à écrire à la vill... ... dit qu'accusé sans s'avouer coupable. Il a eu le bonheur d'intéresser un ancien président de l'auguste-Assemblée de la nation, et de le déterminer à écrire à la ville de Bellême pour l'engager à recevoir le proscrit. Voici la réponse intéressant...

      Séance du vendredi 11 décembre 1789

      page 514
      ... combat aussi pour le peuple et pour la nation entière, devant là nation elle-même ? ... l'olivier de la paix à l'innocent opprimé qui, défendant sou honneur et sa vie, combat aussi pour le peuple et pour la nation entière, devant là nation elle-même ?
    • Séance du lundi 16 novembre 1789

      - search term matches: (3)

      Séance du lundi 16 novembre 1789

      page 66
      Speaker: Target
      ...s de la Congrégation dè Saint-Maur à la nation, sous les conditions d'une pension viag... ...tères situés en Bretagne, Anjou et Poitou, par laquelle ils abandonnent les biens de la Congrégation dè Saint-Maur à la nation, sous les conditions d'une pension viagère de 18,000 livres et de l'habileté à posséder les bénéfices-cures, et à rempl...

      Séance du lundi 16 novembre 1789

      page 68
      Speaker: Prieur
      ...ation digne des grandes destinées de la nation. ...erté ; établissez des cantons, si vous voulez avoir, par la suite, une représentation digne des grandes destinées de la nation.

      Séance du lundi 16 novembre 1789

      page 70
      Speaker: Le Président
      ...e fidélité qu'elle doit au Roi et à. la nation, incertaine sur la manière de remplir, ... La: Cour, pénétrée des sentiments de fidélité qu'elle doit au Roi et à. la nation, incertaine sur la manière de remplir, dans les circonstances actuelles, les engagéïhents'qu'elle a contractés par son ...

      Séance du lundi 16 novembre 1789

      page 71
      ...s les services publics, salariés par la nation. ...ouveaux juges, gratuites pour les citoyens qui y ont recours,, seront, comme tous les services publics, salariés par la nation.
      ... : 1° parce que nous devons compte à la nation du motif et de l'emploi de ses contribu... ...ous a paru que votre détermination à cet égard devait précéder toutès les autres : 1° parce que nous devons compte à la nation du motif et de l'emploi de ses contributions ; 2° parce que votre décision sur les dépenses servira de base à l'établis...

      Séance du lundi 16 novembre 1789

      page 74
      ...itoriale est la véritable richesse delà nation. La défense du territoire et,1a sûreté ... La contribution territoriale est la véritable richesse delà nation. La défense du territoire et,1a sûreté de ses cultivateurs étant les premiers besoins communs à tous les propriétaires,...

      Séance du lundi 16 novembre 1789

      page 75
      ... ce que lui prescrivent l'intérêt de la nation et celui de ses créanciers légitimes, a... ...l ordre d'administration et de comptabilité, afin de satisfaire tout à la fois à ce que lui prescrivent l'intérêt de la nation et celui de ses créanciers légitimes, a décrété et décrète ce qui suit :
    • Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      - search term matches: (3)

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 590
      Speaker: Tuaut de la Bouverie
      ...'une voix unanime, déclaré ennemi de la nation, et traître envers elle et le Roi, et a... « A, d'une voix unanime, déclaré ennemi de la nation, et traître envers elle et le Roi, et arrêté de traiter désormais comme tél quiconque oserait refuser d'obéir aux décre...
      Speaker: Tuaut de la Bouverie
      ... considération, comme coupables de lèse-nation et forfaiture particulière, tous ceux q... ...pplier d'y avoir égard, et de punir ou faire punir rigoureusement et sans aucune considération, comme coupables de lèse-nation et forfaiture particulière, tous ceux qui ne reconnaîtraient pa3 ses décrets, ou voudraient attenter à leur force, tant...
      Speaker: De Robespierre
      ...ent le parlement de Bennes a offensé la nation en refusant la justice au peuple, mais ... ...es nouveaux juges seront librement élus par le peuple. — J'ajoute que non-seulement le parlement de Bennes a offensé la nation en refusant la justice au peuple, mais qu'il a eu l'audace d'écrire des lettres confidentielles au pouvoir exécutif pou...

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 593
      ...ien-être du soldat, ce désir, auquel la nation s'empresse de répondre, ne peut, lorsqu... Le désir que le Roi a manifesté d'augmenter le bien-être du soldat, ce désir, auquel la nation s'empresse de répondre, ne peut, lorsqu'il sera effectué, que produire un effet avantageux; mais je voudrais que l'on a...

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 595
      ...âches, s'effacerait de la mémoire d'Une nation naturellement bràve, et si fière aujour... ...ion, flétrie par l'opinion, lorsqu'elle ne pourrait plus être que le crime des lâches, s'effacerait de la mémoire d'Une nation naturellement bràve, et si fière aujourd'hui de sa constitution et de ses ressources.

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 596
      ...'était .censé coûter ce département; la nation a donc droit d'y compter; le respect qu... ...ant M. Necker a annoncé par aperçu une économie de 20 millions à faire sur 99 qu'était .censé coûter ce département; la nation a donc droit d'y compter; le respect qu'elle porte au caractère connu de ce ministre, l'opinion vague
      ...if est sans force, où les ennemis de la nation redoublent leurs efforts, l'étendard du... ...paraissent détendus, où tou3 les régiments sont incomplets, où le pouvoir exécutif est sans force, où les ennemis de la nation redoublent leurs efforts, l'étendard du patriotisme peut seul ramener à l'ordre tous les citoyens.
      ...nous en avons encore à essuyer. Mais la nation a droit d'attendre de ses délégués un c... ...ilité publique peuvent s'opérer. Le calme ne peut renaître qu'après l'orage, et nous en avons encore à essuyer. Mais la nation a droit d'attendre de ses délégués un courage au-dessus de tous les événements : le vaisseau de l'Etat ne cessera d'êtr...

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 597
      .... Un militaire ne doit être payé par la nation, que pour le temps qu'il consacre au service de la nation. Art. 8. Un militaire ne doit être payé par la nation, que pour le temps qu'il consacre au service de la nation.
      ...ts de l'homme, sagement reconnue par la nation, et sanctionnée par le Roi, n'accordant... . L'égalité des droits de l'homme, sagement reconnue par la nation, et sanctionnée par le Roi, n'accordant plus de distinction qu'au mérite, toutes les écoles militaires sont supprimées.
      Art. 8. Si les nations se sont librement donné des rois, il es... Art. 8. Si les nations se sont librement donné des rois, il est juste que dans tout état les subalternes choisissent leur supérieur immédiat, ...
      ... gouvernement militaire, que ceux que a nation réclame avec tant dè force pour toute a... ...ble, et je ne vois pas pourquoi on n'adopterait pas les mêmes Cirincipes pour le gouvernement militaire, que ceux que a nation réclame avec tant dè force pour toute administration civile et politique, principes également sujets aux cabales et aux...

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 598
      ...dû aux lois) de toutes les forces de la nation ; enfin, à maintenir dans l'ordre tous ...
      ...lle il peut être assez indifférent à la nation de n'entrer dans aucun détail, lorsqu'e...
      ...n), à choisir ses principaux agents, à disposer souverainement (avec le respect dû aux lois) de toutes les forces de la nation ; enfin, à maintenir dans l'ordre tous les ressorts, et donner le mouvement à la grande machiné du gouvernement ; mais ...
      ...rties; et je ne vois que ce qu'on appelle la maison commensale du Roi, sur laquelle il peut être assez indifférent à la nation de n'entrer dans aucun détail, lorsqu'elle en aura fixé la dépense générale.
      ...ever à la hauteur des fonctions dont la nation les a revêtus : il faut régler à la foi... ...sa confiance, quittent le rôle de scribes ou de simples nomenclateurs, pour s'élever à la hauteur des fonctions dont la nation les a revêtus : il faut régler à la fois le passé, le présent et l'avez nir, et calculer, dans le calme d'une conscienc...

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 599
      ...aire, principes d'après lesquels (si la nation veut les consacrer et les faire sanctio... J'ai cru devoir poser les principes constitutionnels dé l'état militaire, principes d'après lesquels (si la nation veut les consacrer et les faire sanctionner par le Roi) tout individu connaîtra complètement la carrière que ses talent...

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 604
      ...nds corps pen-dant la paix, pour qué la nation soit assurée de profiter de leurs talen... ...iefs, quelque expérimentés qu'ils soient d'ailleurs, s hahituent à manier de grands corps pen-dant la paix, pour qué la nation soit assurée de profiter de leurs talents à la guerre. Il est donc nécessaire qu'il y ait des officiers généraux attach...

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 605
      ...le gouvernement changeait ce régime, la nation ne serait point exposée à payer fort ch... ...est évaluée, compris les gages des employés, à 957,555 livres. Il paraît que si le gouvernement changeait ce régime, la nation ne serait point exposée à payer fort cher des loyers inutiles; en assurant à un entrepreneur une fourniture quelconque,...
      ...ssements précieux, mais je pense que la nation doit employer plus utilement des hommes... ... l'artillerie, a suffisamment prouvé qué c'était nuire, à la fois, ù deux établissements précieux, mais je pense que la nation doit employer plus utilement des hommes, qui, depuis 50 ans, enfouissent de grands talents et de vastes connaissances d...

      Séance du mardi 15 décembre 1789, au soir

      page 606
      Une nation composée de 25 millions d'âmes, n'a rie...
      ...omnier ce pauvre genre humain, dans une nation qui jouit de la plénitude de ses droits...
      Une nation composée de 25 millions d'âmes, n'a rien à craindre que d'elle-même, et pour tromper l'espoirjles méchants, elle ne doi...
      ..., au milieji des tyrans et des esclaves qui nous environnant. Car, on a beau calomnier ce pauvre genre humain, dans une nation qui jouit de la plénitude de ses droits, les honnetes gens sont toujours les plus nombreux.
      Si la nation adopte pour principe constitutionnel: 1... Si la nation adopte pour principe constitutionnel: 1° que tous les régiments nationaux doivent être rigoureusement composés en offic...
  • Tome 11 : Du 24 décembre 1789 au 1er mars 1790 showing 10 of 14 results view all
    • Séance du mardi 5 janvier 1790

      - search term matches: (22)

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 104
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...l'inviolabilité des représentants de la nation. Ils votent pour l'institution d'une fê...
      ..., et d'un ensemble propre à rassurer la nation sur le maintien de ses droits et de sa ...
      ...exécration et vindicte publique tous ceux qui porteraient la moindre atteinte à l'inviolabilité des représentants de la nation. Ils votent pour l'institution d'une fête civique, qui consacre et éternise le jour de la liberté française, et que l'a...
      ...été fixée irrévocablement, mais qu'elle ait pris une marche régulière, constante, et d'un ensemble propre à rassurer la nation sur le maintien de ses droits et de sa liberté. Ils annoncent que les communes qu'ils représentent font le don patrioti...

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 105
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      Augustes représentants de la nation, Augustes représentants de la nation,
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...epuis que cette puissance suprême de la nation, dont vos décrets sont les organes, a c... Depuis que cette puissance suprême de la nation, dont vos décrets sont les organes, a créé le pouvoir exécutif, qui n'est que son agent et son instrument, on a tenté, ...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...des trônes et les abat, qu'à toutes les nations, la nature a donné de se gouverner elle... Oui, nous devons et nous osons dire à la face de l'univers qui dresse des trônes et les abat, qu'à toutes les nations, la nature a donné de se gouverner elles-mêmes, par des Rois, ou sans Rois; d'étendre, abaisser, armer ou désarmer le b...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...it captives depuis dix siècles! que les nations se réveillent pour les entendre; et que... ...uies sous le trône et l'autel, sortent enfin d'un silence où la terreur les tenait captives depuis dix siècles! que les nations se réveillent pour les entendre; et que les races, jusqu'ici les plus humiliées, osent les reconnaître. Ces maximes son...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...ndait dans toutes les classes. Alors la nation sera digne de cette liberté, dont elle ... ...gnes pour les mieux cultiver : la société s'épurera des vices que la vanité répandait dans toutes les classes. Alors la nation sera digne de cette liberté, dont elle ne saurait goûter les fruits qu'après en avoir acquis les vertus. On ne l'achète...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...éroïque enthousiasme, le seul utile aux nations, comment espérer du peuple les réserves... Sans cet héroïque enthousiasme, le seul utile aux nations, comment espérer du peuple les réserves mêmes de la pauvreté, pour subvenir à la ruine de l'Etat, accumulée ou précipit...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...its de l'homme, à la souveraineté de la nation! Quelle dette vous avez payée au genre ... ... à leur unique propriétaire; que de conquêtes, en peu de jours, assurées aux droits de l'homme, à la souveraineté de la nation! Quelle dette vous avez payée au genre humain, bienfaiteur^ immortels de la France! Mais tant de biens auraient été per...

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 106
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      C'est à vous, vénérables sauveurs de la nation, à vous qui, défiant les proscriptions,... C'est à vous, vénérables sauveurs de la nation, à vous qui, défiant les proscriptions, nous avez acquis la liberté, comme les derniers Romains l avaient perdue, c'est...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...les provinces de cet empire, toutes les nations de l'Europe y viendront applaudir à ces... ...ions des peuples. Nul citoyen n'y passera, sans se dire : Je suis libre. Toutes les provinces de cet empire, toutes les nations de l'Europe y viendront applaudir à ces fidèles enfants de la capitale, qui, semblables au héros prodigieux des annales...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ..., et d'un ensemble propre à rassurer la nation sur le maintien de ses droits et de sa ... ...été fixée irrévocablement, mais qu'elle ait pris une marche régulière, constante, et d'un ensemble propre à rassurer la nation sur le maintien de ses droits et de sa liberté.
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      Appel à la nation tout entière dans la masse et sous la d... Appel à la nation tout entière dans la masse et sous la dénomination des communes, contre ces provinces ou ces villes qui ne rougissent p...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      Appel à toutes les nations de l'Europe, contre ces princes étrange... Appel à toutes les nations de l'Europe, contre ces princes étrangers qui, propriétaires en France, voudraient, en y revendiquant des droits injuri...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...re, pour la liberté réciproque des deux nations, désormais émules de gloire, et non riv... Ligue de la France avec l'Angleterre, pour la liberté réciproque des deux nations, désormais émules de gloire, et non rivales d'ambition.
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...issement d'une Assemblée permanente des nations, ou d'un congrès ambulant, chez les div... Invitation à traiter et s'assurer de la paix perpétuelle, par l'établissement d'une Assemblée permanente des nations, ou d'un congrès ambulant, chez les divers Etats confédérés de cette paix générale.
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ... leurs bras, leur vie et leur sang à la nation entière. ... cents électeurs des communes de la sénéchaussée de Guyenne offrent leurs biens, leurs bras, leur vie et leur sang à la nation entière.
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...éjudiciable au pouvoir législatif de la nation. L'abus qu'on a déjà fait de ce veto, d...
      ...ce législative qui n'appartient qu'à la nation.
      ...èce de veto, qu'elles regardent, du moins jusqu'à présent, comme contraire ou préjudiciable au pouvoir législatif de la nation. L'abus qu'on a déjà fait de ce veto, dès ses premiers essais, par des observations, des limitations, et des avis corre...
      ...ationale, n'e^t propre qu'à restreindre ou gêner le libre exercice de la puissance législative qui n'appartient qu'à la nation.

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 107
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      ...tée à l'inviolabilité des députés de la nation, et surtout à leur vie, soit poursuivie... ... d'employer tous les moyens qui sont en leurs mains, pour que toute atteinte portée à l'inviolabilité des députés de la nation, et surtout à leur vie, soit poursuivie et vengée sur le sang et la mémoire de leurs infâmes prescripteurs, comme assas...
      Speaker: Le chevalier de Boufflers
      Augustes représentants de la nation. Augustes représentants de la nation.
      Speaker: Le Président
      ... la portion des revenus publics, que la nation désire consacrer à l'entretien de votre... ...s a députés vers Votre Majesté, pour la supplier de vouloir bien fixer elle-même la portion des revenus publics, que la nation désire consacrer à l'entretien de votre maison, à celle de votre auguste famille, et à vos jouissances personnelles. Ma...
      Speaker: Le Président
      ... mérité leur amour, et qui montrent aux nations l'homme le plus vertueux dans le meille... ...us venons contrarier ces goûts simples et ces -mœurs patriarchales, qui vous ont mérité leur amour, et qui montrent aux nations l'homme le plus vertueux dans le meilleur des rois. »
      Speaker: Guillaume
      ...ile d'une manière grande et digne de la nation.. : (L'Assemblée témoigne qu'elle n'est... ...La maison du Roi, ]e propose, en même temps, de fixer dès à présent la liste civile d'une manière grande et digne de la nation.. : (L'Assemblée témoigne qu'elle n'est pas disposée à délibérer sur cette matière. — M. Guillaume quitte la tribune).

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 108
      Speaker: Le comte de Dortan
      ...'agit d'exécuter des conventions qu'une nation doit respecter. ...on ; il nous a fait beaucoup de mal ; il aurait pu nous en faire davantage. Il s'agit d'exécuter des conventions qu'une nation doit respecter.
      Speaker: Le marquis d'Ambly
      ...nd militaire, il serait honteux pour la nation française de méconnaître des engagement... M. Luckner est un grand militaire, il serait honteux pour la nation française de méconnaître des engagements solennels.
      Speaker: De Bonnal
      ...de Clermont. Il est de la justice de la nation de se charger des dettes des pensionnai... , évêque de Clermont. Il est de la justice de la nation de se charger des dettes des pensionnaires qui se trouvent atteints par votre décret d'hier ; j'en fais la motion forme...

      Séance du mardi 5 janvier 1790

      page 109
      Speaker: Rœderer
      ...des ecclésiastiques absents acquis à la nation ; ils ne peuvent donc être mis en séque... ...mendem ent de M. Camus est contraire à ce décret. Vous avez déclaré les revenus des ecclésiastiques absents acquis à la nation ; ils ne peuvent donc être mis en séquestre. Le séquestre préjuge toujours un droit à celui qui possédait. Au reste, je...
      Speaker: De Cazalès
      ...e beaucoup d'individus du crime de lèse-nation, et où ce crime n'est point encore défi... ...èglement proposé serait aussi juste qu'utile ; mais dans un moment où l'on accuse beaucoup d'individus du crime de lèse-nation, et où ce crime n'est point encore défini, ce règlement pourrait être dangereux. En conséquence je demande l'ajournemen...
      Speaker: De Montlosier
      ... qui les mette sous la sauvegarde de la nation. ...rejetés. Ce dernier demandait six mois pour les absents du royaume, et un décret qui les mette sous la sauvegarde de la nation.
    • Séance du jeudi 7 janvier 1790, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du jeudi 7 janvier 1790, au matin

      page 110
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...'année, est qae les représentants de la nation jouissent, peu- ...ribution patriotique. Le vœu le plus ardent qu'elle forme en ce renouvellement d'année, est qae les représentants de la nation jouissent, peu-

      Séance du jeudi 7 janvier 1790, au matin

      page 111
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...ivique à chacun des représentants de la nation française : elle forme eqcore les souha... ...ouvel an, cette ville désirerait pouvoir offrir le rameau d'or et une couronne civique à chacun des représentants de la nation française : elle forme eqcore les souhaits les plus ardents pour voir couronner leurs travaux du plus glorieux succès. ...
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      ...e; elle regarde comme les ennemis de la nation et de son auguste chef, et proteste de ...
      ...iotisme éclairé des représentants de la nation. Elle demande une justice royale.
      ... adhésion absolue à tous les décrets rendus et à rendre par l'Assemblée nationale; elle regarde comme les ennemis de la nation et de son auguste chef, et proteste de traiter comme tels tous ceux qui tenteraient encore de traverser l'heureuse régénération dont nous sommes redevables à l'héroïque fermeté et au patriotisme éclairé des représentants de la nation. Elle demande une justice royale.
      Speaker: Le Président
      ...itution du royaume; d'être fidèles à la nation, à la loi et au Roi ; de zhoisir, en le... ...re les mains du président, le serment de maintenir de tout leur pouvoir la constitution du royaume; d'être fidèles à la nation, à la loi et au Roi ; de zhoisir, en leur âme et conscience, les plus dignes de la confiance publique, et de remplir av...

      Séance du jeudi 7 janvier 1790, au matin

      page 113
      Speaker: Target
      ...ir,la constitution, d'être fidèles à la nation, à la loi et au Roi. » ... les mains des officiers municipaux, le serment de maintenir» de tout leur pouvoir,la constitution, d'être fidèles à la nation, à la loi et au Roi. »
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      ...ouvent dans la constitution : ainsi, la nation, le roi et la loi sont un pléonasme. Un... Il résulte de la théorie qui vous a été développée que le roi et la loi se trouvent dans la constitution : ainsi, la nation, le roi et la loi sont un pléonasme. Une autre théorie, c'est que les gardes nationales doivent faire serment d'être fi...

      Séance du jeudi 7 janvier 1790, au matin

      page 114
      Speaker: Target
      ...semblée, le serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de to... ...tre les mains du maire et des officiers municipaux, en présence de la commune assemblée, le serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi; de maintenir de tout leur pouvoir, sur la réquisition des corps administratifs et municipaux, la c...
    • Séance du jeudi 14 janvier 1790, au matin

      - search term matches: (3)

      Séance du jeudi 14 janvier 1790, au matin

      page 181
      Speaker: Massieu
      ...inée par des cris "redoublés de vive la nation et vive le roi. ...tablissement dés droits de la régie et des employés, et que la séance a été terminée par des cris "redoublés de vive la nation et vive le roi.

      Séance du jeudi 14 janvier 1790, au matin

      page 183
      Speaker: De Curt
      ...e force relative , et les ennemis de la nation pourraient calculer leurs projets sur c... ...eureuse : si vous avez en vaisseaux des forces réelles, vous n'avez encore aucune force relative , et les ennemis de la nation pourraient calculer leurs projets sur ces considérations majeures.
      Speaker: De Curt
      ..., si votre influence sur l'esprit de la nation était moins active et moins fondée en r... Cet état de choses serait alarmant sans doute , si votre influence sur l'esprit de la nation était moins active et moins fondée en raison ; mais vous pouvez en un instant rétablir l'ordre et la subordination, en ...
    • Séance du lundi 25 janvier 1790

      - search term matches: (1)

      Séance du lundi 25 janvier 1790

      page 318
      ...s le recensement général des voix de la nation. La liberté consiste dans la nomination... ...ste, dites-vous, dans la volonté générale, et notre voix ne sera pas comptée dans le recensement général des voix de la nation. La liberté consiste dans la nomination libre des magistrats auxquels on doit obéir, et nous ne choisirons plus nos mag...

      Séance du lundi 25 janvier 1790

      page 319
      Speaker: De Robespierre
      ...s en plus la confiance et l'amour de la nation, quelle objection pourrez-vous faire? ...e; s'il n'a d'autre effet que de fortifier vos décrets et de vous assurer de plus en plus la confiance et l'amour de la nation, quelle objection pourrez-vous faire?

      Séance du lundi 25 janvier 1790

      page 320
      ...l s'agissait de défendre la cause de la nation et de la liberté, ou de la trahir par m... ...idées sur des dispositions que vous paraissiez avoir adoptées. Mais j'ai vu qu'il s'agissait de défendre la cause de la nation et de la liberté, ou de la trahir par mon silence, et je n'ai plus balancé.
      ...e des rois? sans doute pour rendre à la nation française l'exercice des droits impresc... Pourquoi sommes-nous rassemblés dans ce temple des rois? sans doute pour rendre à la nation française l'exercice des droits imprescriptibles qui appartiennent à tous les hommes. Tel est l'objet de toute constitu...
      ...eraineté réside essentiellement dans la nation. « La souveraineté réside essentiellement dans la nation.
      4 Enfin la nation est-elle souveraine, quand le plus gran...
      ...ister? une vaine formule. Que serait la nation ? esclave : car la liberté consiste à o...
      4 Enfin la nation est-elle souveraine, quand le plus grand nombre des individus qui la composent est dépouillé des droits politiques qui ...
      ...çais. Que serait donc votre déclaration des droits si ces décrets pouvaient subsister? une vaine formule. Que serait la nation ? esclave : car la liberté consiste à obéir aux lois qu'on s'est données, et la servitude à être contraint de se soumet...

      Séance du lundi 25 janvier 1790

      page 321
      ... la société politique, qu'on appelle la nation française, c'est-à-dire citoyens frança... Tous les hommes nés et domiciliés en France sont membres de la société politique, qu'on appelle la nation française, c'est-à-dire citoyens français. Ils le sont par la nature des choses et
      ...tes? rien, pour les représentants de la nation, dont l'opinion et le vœu ont déjà prév... Qu'ajouterai-je à des vérités si évidentes? rien, pour les représentants de la nation, dont l'opinion et le vœu ont déjà prévenu ma demande; il ne me reste qu'à répondre aux déplorables sophisme» sur lesqu...
      ...e mal que vous pouvez, un crime de lèse-nation et de lèse-humanité. Il y a plus : si v... ...rigoureux. L'omi3sion de celui que vous pouvez faire serait une prévarication, le mal que vous pouvez, un crime de lèse-nation et de lèse-humanité. Il y a plus : si vous ne faites tout pour la liberté, vous n'avez rien fait. Il n'y a pas deux man...

      Séance du lundi 25 janvier 1790

      page 323
      ...attons proscrit les neuf dixièmes de la nation, qu'il eiface même de la liste de ceux ... ... de s'exprimer avec plus de précision, en rappelant que le système que nous combattons proscrit les neuf dixièmes de la nation, qu'il eiface même de la liste de ceux qu'il appelle citoyens actifs une multitude innombrable d'hommes que les préjugé...
      ...grand de tous les crimes, celui de lèse-nation. Cette peine vous a paru si grande que ... ...ait, de la privation des droits de citoyen actif, la peine du crime, et du plus grand de tous les crimes, celui de lèse-nation. Cette peine vous a paru si grande que vous en avez limité la durée, que vous avez laissé les

      Séance du lundi 25 janvier 1790

      page 324
      ...tre le salut et contre la liberté de la nation, et les meilleurs citoyens, les défense...
      ... bien consentir à faire la paix avec la nation, et à accepter le bienfait de la libert...
      ...on; de manière que, par la combinaison de ces décrets, ceux qui ont conspiré contre le salut et contre la liberté de la nation, et les meilleurs citoyens, les défenseurs de la liberté, que la fortune n'aura point favorisés, ou qui auront repoussé...
      ...s premiers que votre prédilection se déclare ; car dès le moment où ils voudront bien consentir à faire la paix avec la nation, et à accepter le bienfait de la liberté, ils peuvent rentrer dans la plénitude des droits du citoyen ; au lieu que les...
      ... cherchent à capter les suffrages d'une nation encore idolâtre, trop frivole, trop peu... ...ée, secondée par tous ces aristocrates déguisés, qui, sous le masque du civisme, cherchent à capter les suffrages d'une nation encore idolâtre, trop frivole, trop peu instruite de ses droits pour connaître ses ennemis, ses intérêts et sa dignité;...
      ...mmes, et la souveraineté inviolable des nations, avec toute la franchise qu'elle exige,... ... peuple ? pourquoi ou-blierais-je que défendre devant eux la cause sacrée des hommes, et la souveraineté inviolable des nations, avec toute la franchise qu'elle exige, c'est à la fois flatter le plus doux de leurs sentiments

      Séance du lundi 25 janvier 1790

      page 325
      ...n'agiriez pas comme représentants de la nation: vous agiriez directement contre ce lit... ... pouvoir n'est que celui de vos commettans. En portant de pareils décrets, vous n'agiriez pas comme représentants de la nation: vous agiriez directement contre ce litre : vous ne feriez point des 1» 13, vous frapperiez l'autorité législative dans...
      ...'arrêter les glorieuses destinées de la nation et de l'humanité entière, plutôt que de... ...ateurs de la constitution française, celle de détruire leur propre ouvrage, et d'arrêter les glorieuses destinées de la nation et de l'humanité entière, plutôt que de réparer une erreur dont ils connaissent tous les dangers? Il n'appartient qu'à ...
      ...rité tuté-laire des représentants de la nation, fondée à la fois sur l'intérêt général et sur la force de la nation même, peut réparer une erreur funeste, ... ...essive ne pouvait se soutenir que par l'illusion et par la terreur ; mais l'autorité tuté-laire des représentants de la nation, fondée à la fois sur l'intérêt général et sur la force de la nation même, peut réparer une erreur funeste, sans courir d'autre risque que de réveiller les sentiments de la confiance et de...
    • Séance du mercredi 10 février 1790

      - search term matches: (1)

      Séance du mercredi 10 février 1790

      page 541
      Speaker: De Beaumetz
      ...table de l'Assemblée nationale et de la nation, c'est le roi ; son seul commissaire, c... La nomination d'une commission est inconstitutionnelle : le délégué véritable de l'Assemblée nationale et de la nation, c'est le roi ; son seul commissaire, c'est le pouvoir exécutif. Je conclus en adoptant le projet du comité de constitu...
    • Séance du jeudi 11 février 1790, au matin

      - search term matches: (4)

      Séance du jeudi 11 février 1790, au matin

      page 542
      Speaker: Le comte de Marsanne
      ...lieu d'attendre des représentants de la nation française 9 ...excès qu'ils seraient lq suite d'un oul?li ou d'une négligence qu'ils n'ont pas lieu d'attendre des représentants de la nation française 9

      Séance du jeudi 11 février 1790, au matin

      page 544
      ...orable de siéger dans l'Assemblée de la nation. Je n'ai pas été assez téméraire pour m... ... commettants ont cru devoir me prescrire, lorsqu'ils m'ont attribué ie droit honorable de siéger dans l'Assemblée de la nation. Je n'ai pas été assez téméraire pour me sou- (1) Le Moniteur De donne qu'un sommaire du discours de M. de Bonnal.

      Séance du jeudi 11 février 1790, au matin

      page 545
      Speaker: De Bonnal
      ...gera la conduite des législateurs de la nation française ; ils adopteront une autre ma... Non, Messieurs, ce n'est pas un pareil principe qui dirigera la conduite des législateurs de la nation française ; ils adopteront une autre marche bien plus digne de leur sagesse; ils se diront que l'on ne doit pas abattre...

      Séance du jeudi 11 février 1790, au matin

      page 546
      Speaker: De Bonnal
      ...ont sous la protectidfi spéciale;.de la nation* et i ils auront toute liberté de rempl... ...fidèles à leur vocation* qui voudront continuer de vivre sous leur réglé» se-; ront sous la protectidfi spéciale;.de la nation* et i ils auront toute liberté de remplir les devoirs auxquels ils se sont voués.

      Séance du jeudi 11 février 1790, au matin

      page 547
      Speaker: Le comte de Mirabeau
      Je ne vois pas comment; la nation pourrait être tenue d'une indemnité pou...
      ...oivent être les principes de toutes les nations ; tout ce qu'on pourrait faire, par cou...
      Je ne vois pas comment; la nation pourrait être tenue d'une indemnité pour avoir agi suivant les principes du droit naturel, qui doivent être les principes de toutes les nations ; tout ce qu'on pourrait faire, par courtoisie pour l'auteur du Conclusum, ce serait de lui envoyer la copie de nos déc...
    • Séance du jeudi 11 février 1790, au soir

      - search term matches: (4)

      Séance du jeudi 11 février 1790, au soir

      page 552
      Speaker: Le vicomte de Noailles
      ...mpus m contredits par les ennemis de la nation, de la loi et du Roi. V,, ...t ; elfë. se sacrifiera,s'il le faut, pour que vos travaux ne^ soient ûi interrompus m contredits par les ennemis de la nation, de la loi et du Roi. V,,
      Speaker: Le vicomte de Noailles
      ...de la plus grande et de la plus sublime nation de l'Univers pour laquelle il ésit prêt... ...sser à son service, et proteste qu'il tient à plus grand honneur d'être à celui de la plus grande et de la plus sublime nation de l'Univers pour laquelle il ésit prêt à verser jusqu'à la dernière goutte de, son. sang,

      Séance du jeudi 11 février 1790, au soir

      page 553
      Speaker: Le Président
      ... civique, et d'exprimer à la face de la nation leur respect pour la nouvelle constitut... ...la gloire de prêter entre vos mains, de la manière la plus éclatante, le serment civique, et d'exprimer à la face de la nation leur respect pour la nouvelle constitution, et les sentiments vraiment patriotiques que vos sublimes travaux ont fait n...
      Speaker: Prousteau de Montlouis
      ...de tout notre cœur, d'être.fidèles à la nation,, à la. loi et au Roi, et de maintenir ... Nous vous jurons donc,. Messieurs, et de tout notre cœur, d'être.fidèles à la nation,, à la. loi et au Roi, et de maintenir de.tout notre pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acce...

      Séance du jeudi 11 février 1790, au soir

      page 557
      ...uvera cet égard des ressources chez les nations étrangères. ...lus de moyens de recruter ; et lors même qu'elle a été insuffisante, on a pu trouvera cet égard des ressources chez les nations étrangères.

      Séance du jeudi 11 février 1790, au soir

      page 558
      Ce principe, reconfiU par toutes les nations maritimes, est, dans le fait, le même q... Ce principe, reconfiU par toutes les nations maritimes, est, dans le fait, le même qui oblige tous les citoyens à itfëiidre léë ârfbës lorsqu'ils sont attaqués psfr...
      ...ux gens dë mer, chez presque toutes les nations maritimes* n'est donc pas Une exception... ...le de l'homme à la liberté, en est le soutien et l'appui; l'obligation imposée aux gens dë mer, chez presque toutes les nations maritimes* n'est donc pas Une exception aux rèr gles générales» mais une conséquence directe et simple de ces principes...

      Séance du jeudi 11 février 1790, au soir

      page 559
      ...urs la préférence. L'exemple des autres nations peut nous instruire à cet égard ; l'Ang... ...uineuse pour l'Etat etpour le commerce, lesarmements particuliers auraient toujours la préférence. L'exemple des autres nations peut nous instruire à cet égard ; l'Angleterre qui a bien plus de gens de mer que nous, et surtout un immense cabotage ...

      Séance du jeudi 11 février 1790, au soir

      page 561
      ...ues usages communs à presque toutes les nations naviguantes et dont l'utilité a fait pr...
      ...oit des gens, d'hommes appartenant à la nation dont il porte la bannière; ces mêmes rô...
      Il existe quelques usages communs à presque toutes les nations naviguantes et dont l'utilité a fait presque des lois par le consentement universel, quoique tacite, de tous les peuple...
      ...arce qu'il constate que l'équipage est composé, conformément aux principes du droit des gens, d'hommes appartenant à la nation dont il porte la bannière; ces mêmes rôles sont devenus l'acte qui établit l'engagement réciproque du capitaine avec ch...
    • Séance du mercredi 30 décembre 1789

      - search term matches: (4)

      Séance du mercredi 30 décembre 1789

      page 43
      Speaker: Le Président
      ...noms de tous les députés de l'Assemblée nation nale. Le discours dë Cë député est Conç... ..., et qu'elle daigne agréer qu'il soit élevé une pyramide où seront inscrits les noms de tous les députés de l'Assemblée nation nale. Le discours dë Cë député est Conçu en ces termes :
      Speaker: Le Président
      ...effet, les noms des représentants de la nation soient gravés et passent à la postérité... ...ur, Nosseigneurs daignent consentir que, sur une pyramide qui sera élevée à cet effet, les noms des représentants de la nation soient gravés et passent à la postérité, dette place est la seule digne des pères de la patrie* puisqu'ils ont été les ...

      Séance du mercredi 30 décembre 1789

      page 44
      Speaker: Le Président
      ...ajon, contenant remisé, en faveur de la nation, de la contribution des ci-devant privi... Délibération de la communauté d'Arpajon, contenant remisé, en faveur de la nation, de la contribution des ci-devant privilégiés, outre sa part de la contribution patriotique.

      Séance du mercredi 30 décembre 1789

      page 45
      Speaker: Le Président
      ...aveur du Roi et des représentants de la nation, restaurateurs de la liberté française,... ... procureur du Roi de police a prononcé un discours aussi noble que touchant en faveur du Roi et des représentants de la nation, restaurateurs de la liberté française, après lequel-a été prêté le serment de la milice nationale.
    • Séance du jeudi 18 février 1790, au soir

      - search term matches: (4)

      Séance du jeudi 18 février 1790, au soir

      page 642
      ...Rouen; elle renouvelle, à la face de la nation, le serment de déclarer une guerre éter... . Adresse de la garde nationale de la ville de Rouen; elle renouvelle, à la face de la nation, le serment de déclarer une guerre éternelle à tous ceux qui tenteraient de renverser la Constitution.
      ...housiasme leur serment de fidélité à la nation, à la loi et au Roi. ... : ceux qu'ils doivent guider dans le chemin de la gloire ont renouvelé avec enthousiasme leur serment de fidélité à la nation, à la loi et au Roi.

      Séance du jeudi 18 février 1790, au soir

      page 644
      Speaker: Renaud
      ...ns citoyens ; déjà nous avons juré à la nation ; à la loi et au Roi, une fidélité invi... ...et une bonté paternelle. Déjà nous avons prononcé le serment qui lie tous les bons citoyens ; déjà nous avons juré à la nation ; à la loi et au Roi, une fidélité inviolable. Mais il est un autre serment non moins sacré pour nous, et que nous veno...
      ...utte de leur sang pour la défense de la nation de la loi et du Roi. goutte de leur sang pour la défense de la nation de la loi et du Roi.
      ...ouvoir ; ils jurent d'être fidèles à la nation, à la loi et au Roi ; ils jurent enfin,... ...'ordre et delà constitution du royaume qu'ils jurent de maintenir de tout leur pouvoir ; ils jurent d'être fidèles à la nation, à la loi et au Roi ; ils jurent enfin, sur le fer dont leurs mains sont armées, de ne l'employer jamais que pour répri...

      Séance du jeudi 18 février 1790, au soir

      page 645
      Speaker: Renaud
      Ah ! la nation française est trop généreuse et trop se... Ah ! la nation française est trop généreuse et trop sensible pour laisser vacante et ne pas remplir elle-même une place aussi nécessai...
      Speaker: Renaud
      ...ans la nécessité d'aller redemander aux nations étrangères les secours que celles-ci so... ...bé de l'Epée.et dirigés par des instituteurs qu'il a formés, nous nous voyions dans la nécessité d'aller redemander aux nations étrangères les secours que celles-ci sont venues chercher parmi nous ; elle ne souffrira pas qu'une invention aussi pré...
      Speaker: Renaud
      ... faveur, à M. l'abbé de l'Epée ; car la nation française, en se régénérant, n'a perdu ... ... par justice et par bienfaisance, ce que la bienfaisance seule inspirait en leur faveur, à M. l'abbé de l'Epée ; car la nation française, en se régénérant, n'a perdu aucun de ses nobles penchants, et ce qu'elle se serait empressée autrefois de co...
      Speaker: Renaud
      ...e à la gloire et à la sensibilité de la nation française qu'un établissement public so... C'est à vous, Messieurs, qu'il appartient de faire le reste. Il importe à la gloire et à la sensibilité de la nation française qu'un établissement public soit créé en faveur des sourds et muets ; et cet établissement, pour être vraiment...
    • Séance du vendredi 19 février 1790

      - search term matches: (3)

      Séance du vendredi 19 février 1790

      page 646
      Speaker: De Coulmiers
      ...ma cause devant les représentants d'une nation juste et généreuse. Je ne parle pas, dit-il, des abbés réguliers; je me reprocherais de défendre ma cause devant les représentants d'une nation juste et généreuse.

      Séance du vendredi 19 février 1790

      page 648
      Speaker: Barnave
      ...; s'il ne le fait pas, il a tort, et la nation ne peut ni ne doit le recompenser de so... ...ez vouloir. Le moine libre a quarante ans peut travailler a augmenter sa fortune; s'il ne le fait pas, il a tort, et la nation ne peut ni ne doit le recompenser de son inertie.

      Séance du vendredi 19 février 1790

      page 649
      Speaker: Martineau
      ...riétés du clergé à la disposition de la nation, vous avez décrété plutôt une opération... ... les jours il nous vient des mémoires à ce sujet. Lorsque vous avez mis les propriétés du clergé à la disposition de la nation, vous avez décrété plutôt une opération de finances; vous n'avez cependant pas voulu qu'elle fût désastreuse pour les f...
  • Tome 12 : Du 2 mars au 14 avril 1790 7 results
    • Séance du jeudi 18 mars 1790, au soir

      - search term matches: (11)

      Séance du jeudi 18 mars 1790, au soir

      page 220
      Speaker: Le Président
      ... logis de Monsieur, voulant donner à la nation une preuve de son empressement à concou... M. le comte d'Orsai, premier maréchal de logis de Monsieur, voulant donner à la nation une preuve de son empressement à concourir au soulagement des besoins de l'Etat, au delà de la contribution patriotique...
      ...e-Bournai en Dauphiné; il fait don à la nation d'un contrat de rente sur l'Etat, au ca... Enfin, du bourg de Saint-Jean-de-Bournai en Dauphiné; il fait don à la nation d'un contrat de rente sur l'Etat, au capital de 2,283 livres, et des arrérages d'intérêts de huit années.
      ...e serment d'être fidèles à la loi, à la nation, au roi, et de maintenir de tout leur p... ...respectifs les 14, 24 et 25 février dernier, et qu'ils ont fait solennellement le serment d'être fidèles à la loi, à la nation, au roi, et de maintenir de tout leur pouvoir la constitution, de consacrer à sa défense leurs forces, leur vie, et de ...

      Séance du jeudi 18 mars 1790, au soir

      page 221
      Speaker: Le Président
      ...lui qui inspire aux représentants de la nation la plus juste confiance. L'Assemblée na... ...irée par les sentiments du patriotisme, est le plus puissant des ressorts, et celui qui inspire aux représentants de la nation la plus juste confiance. L'Assemblée nationale reçoit donc avec satisfaction le fruit des veilles de votre ami ; elle a...
      Speaker: Le Président
      ...age avec lequel les représentants de la nation ont soutenu la cause du peuple, et pour... ...commune, les sentiments de leur gratitude et de leur reconnaissance pour le courage avec lequel les représentants de la nation ont soutenu la cause du peuple, et pour les victoires continuelles qu'ils ont remportées sur les abus et les déprédatio...

      Séance du jeudi 18 mars 1790, au soir

      page 222
      Speaker: Hernonx
      ...'attente : quelques jours encore, et la nation perdra pour cette année le fruit qu'ell... ...péculations du commerce particulier; tous sont dans l'inaction, tous sont dans l'attente : quelques jours encore, et la nation perdra pour cette année le fruit qu'elle a droit d'attendre de la sagesse de vos décrets.
      Speaker: Hernonx
      l]n commerce de nation à nation est avantageux à celie qui, fournissant... l]n commerce de nation à nation est avantageux à celie qui, fournissant à l'autre plus de valeur en marchandises de son cru qu'elle n'en reçoit de cett...
      Speaker: Hernonx
      ...rie et vivifient les manufactures de la nation qui les reçoit, et qui, manufacturées, ... ...ment nécessaires, et s'il procure des matières premières qui alimentent l'industrie et vivifient les manufactures de la nation qui les reçoit, et qui, manufacturées, fournissent non seulement à la consommation, mais encore à une exportation lucra...
      Speaker: Hernonx
      ...ont utiles à nps échanges avec d'autres nations. Ses toiles peintes, sesguinées, ses| cauris, etc., sont utiles à nps échanges avec d'autres nations.
      Speaker: Hernonx
      ...ement nous sérions obligés de payer aux nations Européennes' qui nous les vendraient. ...e faisant nous gagnons nous-mêmes le fret, |a commission et le pénétice, qu autrement nous sérions obligés de payer aux nations Européennes' qui nous les vendraient.

      Séance du jeudi 18 mars 1790, au soir

      page 224
      Speaker: Hernonx
      ...1 n'est d'ailleurs point de commerce de nation à nation, qui porte avec soi l'inconvénient de l... 11 n'est d'ailleurs point de commerce de nation à nation, qui porte avec soi l'inconvénient de la concurrence ; et si, pour l'éviter, on était obligé de former des compagnies e...

      Séance du jeudi 18 mars 1790, au soir

      page 226
      Speaker: Hernonx
      ... arrêt du conseil a permis à toutes lès nations étrangères de commercèr avec ces deux l... ...à une cherté excessive, ont détermipé le gouvernement à vquif à lèur secours. Un arrêt du conseil a permis à toutes lès nations étrangères de commercèr avec ces deux liés, c'esl-à-dire que, pour mettre à l'abri les intérêts de là compagnie, on a l...

      Séance du jeudi 18 mars 1790, au soir

      page 227
      Speaker: Hernonx
      ... que laliberté des mers est le lien des nations, que les entraves mises au coinmerce in... L'Assemblée nationale, considérant que laliberté des mers est le lien des nations, que les entraves mises au coinmerce individuel he peuvent que rétrécir le génie, gênér l'industrie ët borner ses opéra...

      Séance du jeudi 18 mars 1790, au soir

      page 236
      Speaker: De Noailles
      ... importante pour le commerce et pour la nation même, l'ajournement ne peut être ainsi ... Si l'on veut juger avec connaissance de cause une question aussi importante pour le commerce et pour la nation même, l'ajournement ne peut être ainsi rapproché. Je demande qu'il soit fixé à mardi matin.
      Speaker: Merlin
      ... forêts, dans la possession desquels la nation peut être dans le cas de rentrer, ou do... ... dispositions nécessaires pour prévenir et arrêter les abus relatifs aux bois et forêts, dans la possession desquels la nation peut être dans le cas de rentrer, ou dont elle pourrait avoir à disposer, a décrété et décrète ce qui suit :
    • Séance du vendredi 19 mars 1790

      - search term matches: (3)

      Séance du vendredi 19 mars 1790

      page 237
      Speaker: Le Président
      ...qu'elles ont prêté, d'être fidèles à la nation, au roi et à la loi, et de maintenir la... ...e dont elles sont animées, et ceux avec lesquels elles maintiendront le serment qu'elles ont prêté, d'être fidèles à la nation, au roi et à la loi, et de maintenir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et sanctionnée par le roi.
      Speaker: Le Président
      ...à jamais toutes les rivalités entre les nations, pour détruire l'oppression et l'esclav... ...enne bientôt où tous les hommes en soient assez pénétrés pour faire disparaître à jamais toutes les rivalités entre les nations, pour détruire l'oppression et l'esclavage, et faire enfin cesser par toute la terre les guerres, ces terribles fléaux ...

      Séance du vendredi 19 mars 1790

      page 238
      Speaker: Camus
      ...rnières réparations intéressent trop la nation pour qu'elle doive confier le soin de l... ...e à portée de se charger aussi dés réparations Usufruitières. D'ailleurs, des dernières réparations intéressent trop la nation pour qu'elle doive confier le soin de les faire à des nommes qui manqueraient de moyens pour les bien faire.

      Séance du vendredi 19 mars 1790

      page 240
      Speaker: Charles de Lameth
      ...ons craindre que le gage précieux de la nation ne nous échappe. ... la grande question ; car, si nous faisons des fautes dans les détails, nous devons craindre que le gage précieux de la nation ne nous échappe.

      Séance du vendredi 19 mars 1790

      page 241
      ...ulte catholique d'autant plus cher à la nation française, que son établissement dans l... La majesté du culte catholique d'autant plus cher à la nation française, que son établissement dans les Gaules, remonte à des temps bien antérieurs à la fondation de cette monarchie...
      ...es d'ailleurs dans la disposition de la nation par le décret du 2 novembre, qu'il faut... ...ce n'est guère que dans le produit des propriétés territoriales du clergé, placées d'ailleurs dans la disposition de la nation par le décret du 2 novembre, qu'il faut essayer de trouver des ressources, pour fournir avec dignité aux dépenses du cu...

      Séance du vendredi 19 mars 1790

      page 246
      ...rer l'attention des représentants d'une nation chrétienne, et je pense que ce problème... ... en morale, ainsi qu'en politique, cette grande question était bien digne d'attirer l'attention des représentants d'une nation chrétienne, et je pense que ce problème, si toutefois c'en est un, n'eût pas été difficile à résoudre.

      Séance du vendredi 19 mars 1790

      page 247
      ...ouveront disponibles dans la main de la nation, et pourront être employés à de grands ... ...tiques, par l'extinction totale de la dette du clergé, plus de 70 millions se trouveront disponibles dans la main de la nation, et pourront être employés à de grands objets d'utilité publique.
      ...irigé dans la formation de ses lois une nation célèbre, voisine de la France; voyez, M...
      ... forme à peine le tiers de la nôtre; la nation française si justement renommée dans l'...
      J'ai souvent entendu, dans cette assemblée, louer les principes qui ont dirigé dans la formation de ses lois une nation célèbre, voisine de la France; voyez, Messieurs, ce qu'elle a fait pour ses pauvres, à quelle somme s'élève la taxe qu'...
      ...mposée pour bannir de son île la misère et la mendicité; sa populatiou cependant forme à peine le tiers de la nôtre; la nation française si justement renommée dans l'univers pour la douceur de ses mœurs, pour sa sensibilité envers les. malheureux...
    • Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

      - search term matches: (17)

      Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

      page 308
      Speaker: Mougins de Roquefort
      Il est peut-être inconcevable qu'une nation se montre digne de briser ses chaînes a... Il est peut-être inconcevable qu'une nation se montre digne de briser ses chaînes après les avoir portées si longtemps. Mais le joug du despotisme, pesant sur la t...

      Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

      page 312
      Speaker: Garat
      ...sse d'escompte, et par contre-coup à la nation. Lës préopinants n'ont pas montré leur ... ...emblée nationale. Lu moindre soupçon de votre part peut porter atteinte à la caisse d'escompte, et par contre-coup à la nation. Lës préopinants n'ont pas montré leur patriotisme ordinaire. De quoi s'agit-il? quand il s'agirait de nommer des commi...
      Speaker: Garat
      ...ens de s'assurer que la bonne foi de la nation, que la loyauté française ne seront pas... ...gage que vous lui avez donné. Pourquoi lui refuserait-on cet avantage et les moyens de s'assurer que la bonne foi de la nation, que la loyauté française ne seront pas violées?

      Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

      page 315
      Speaker: Barnave
      La nation française ne veut exercer sur elles d'a... La nation française ne veut exercer sur elles d'autre influence que celle des lijns établis et cimentés pour l'utilité commune ; ...
      Speaker: Barnave
      ... de la plus imposante des autorités, la nation qui l'a chargée de la conservation de s...
      ...ces droits sont incontestables, plus la nation, qui les a confiés, a de moyens pour le...
      ...s par elle à l'exercice de la volonté d tous. Dépositaire de la plus légitime et de la plus imposante des autorités, la nation qui l'a chargée de la conservation de ses droits, a mis à sa disposition toutes les forces nécessaires pour les garanti...
      ...voir rigide, une obligation sacrée de les maintenir sans altération ; mais plus ces droits sont incontestables, plus la nation, qui les a confiés, a de moyens pour les soutenir, et moins il convient à l'Assemblée qui la représente, d'appeler à le...

      Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

      page 316
      Speaker: Barnave
      ...opre bien, et prêter à la majesté de la nation qu'elle représente, le seul langage qui... ...intérêts avec franchise, les attacher à leurs devoirs pâr le sentiment de son propre bien, et prêter à la majesté de la nation qu'elle représente, le seul langage qui puisse lui convenir, celui de la raison et de la vérité.
      Speaker: Barnave
      ... engagements et tout ce que les grandes nations peuvent employer pour Ips faire valoir;... ...à une indépendance absolue, on leur demanderait, en laissant de côté la foi, les engagements et tout ce que les grandes nations peuvent employer pour Ips faire valoir; on leur demanderait quel est donc le secret de leurs espérances? où sont leurs ...
      Speaker: Barnave
      ...sissez d'etre les citoyens libres d'une nation libre ou de devenir bientôt les esclave... ...n oubliant tout, excepté vos intérêts, voilà nos principes, voilà nos lois; choisissez d'etre les citoyens libres d'une nation libre ou de devenir bientôt les esclaves de ceux qui s'offriraient aujourd'hui pour nos alliés !
      Speaker: Barnave
      ...eur demanderait encore quelle est cette nation qui pourrait promettre à nos colonies, ... ...s fondements, pût conserver pendant quelque temps une apparence de justice; on leur demanderait encore quelle est cette nation qui pourrait promettre à nos colonies, plus de loyauté, plus de fraternité que nous n'en prouvons aujourd'hui ?
      Speaker: Barnave
      Quelle est cette nation qui pourrait déployer pour leur protect... Quelle est cette nation qui pourrait déployer pour leur protection des forces plus imposantes et plus solidement fondées que celles dont nous d...
      Speaker: Barnave
      Quelle est cetie nation à qui la nature a donné plus de moyens ... Quelle est cetie nation à qui la nature a donné plus de moyens pour commercer avec elles?
      Speaker: Barnave
      ...ue, jusqu'à cejour, le génie seul de la nation française a lutté contre toutes les ins... Mais ignore-t-on que, jusqu'à cejour, le génie seul de la nation française a lutté contre toutes les institutions, toutes les entraves, tous les préjugés?
      Speaker: Barnave
      ...oductives, et détruisait ainsi chez une nation, amoureuse de la considération et de la... ...tes les possessions au-dessus du commerce, de l'agriculture et de l'industrie productives, et détruisait ainsi chez une nation, amoureuse de la considération et de la gloire, ce germe qui donne naissance à tous les genres de perfection?
      Speaker: Barnave
      ...acultés, nous prendrons enfin parmi les nations la place qui nous fut assignée. Alors n...
      ...s promet et ce qu'elle vous demande. La nation française éprouve depuis longtemps ce q...
      ...che du terme où, dégagés des entraves qui, jusqu'ici, ont contraint toutes nos facultés, nous prendrons enfin parmi les nations la place qui nous fut assignée. Alors notre liberté, notre puissance, notre fortune seront le patrimoine de tous ceux q...
      ...tages communs, inaltérable fidélité : voilà, peuple des colonies, ce qu'elle vous promet et ce qu'elle vous demande. La nation française éprouve depuis longtemps ce qu'on

      Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

      page 317
      ... jours, à compter de celui où la procla nation aura été faite et d'en donner immédiate... ...° L'assemblée paroissiale sera tenue de faire son option dans l'espace de quinze jours, à compter de celui où la procla nation aura été faite et d'en donner immédiatement connaissance au gouverneur de la colonie et à l'assemblée coloniale. Son vœ...

      Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

      page 318
      Speaker: De Cocherel
      ... ont éié mises sous la sauvegarde de la nation; vous avez consacré, en faveur des Fran... ... Messieurs, votre décret du 8 mars a fixé le sort des colonies. Leurs propriétés ont éié mises sous la sauvegarde de la nation; vous avez consacré, en faveur des Français cubi-vateurs qui les habitent, le droit de vous pré enter eux-mêmes le plan...

      Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

      page 321
      Speaker: Le comte de Reynaud
      ...uillité et une fidélité inviolable à la nation. L'instruction prescrite par l'article ... ...s colonies, de les rassurer sur leurs plus chêrs intérêts, de maintenir la tranquillité et une fidélité inviolable à la nation. L'instruction prescrite par l'article 3 de ce décret ne doit donc être qu'un développement des moyens de parvenir à ce...
      Speaker: Le comte de Reynaud
      ...iquement les sentiments paternels de la nation pour les colonies. ...rtance, leur droits et leur fidélité à la mère-patrie, et d'avoir peint si énergiquement les sentiments paternels de la nation pour les colonies.
    • Séance du mercredi 24 mars 1790

      - search term matches: (21)

      Séance du mercredi 24 mars 1790

      page 339
      Speaker: Le Président
      ... la. fille d'Allunèse : elle offre à la nation le montant des impositions sur les ci-d... Adresse de la. fille d'Allunèse : elle offre à la nation le montant des impositions sur les ci-devant privilégiés, pour les six derniers mois 1790.
      Speaker: Le Président
      ...tion à l'examen des représentants de la nation. ...e cet administrateur, qui donne ainsi l'exemple de soumettre le compte de sa gestion à l'examen des représentants de la nation.
      ...ute leur plénitude, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir la tr... ...fait de maintenir les décrets, de les observer, et de les faire observer dans toute leur plénitude, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir la tranquillité qui a régné j usqu'à présent dans leur canton, et de préserver leurs ...

      Séance du mercredi 24 mars 1790

      page 340
      Speaker: Baron
      ...atives aux échanges des domain es de la nation non con sommés, et notamment à l'expédi... ...é des domaines, a décrété et décrète qu'il -sera "sursis à toutes opérations relatives aux échanges des domain es de la nation non con sommés, et notamment à l'expédition et au sceau de toutes lettres de ratification de ces échanges, jusqu'à ce q...

      Séance du mercredi 24 mars 1790

      page 342
      Speaker: Dubois de Crancé
      ...s; il n'existe plus qu'Un corps dans la nation, qu'un chef dans la nation, qu'un intérêt dans la nation ; la loi sera donc exécutée, car elle s... Aujourd'hui; Messieurs, nous sommes tous frères; il n'existe plus qu'Un corps dans la nation, qu'un chef dans la nation, qu'un intérêt dans la nation ; la loi sera donc exécutée, car elle sera l'ex pression de la vol onté générale ; le roi sera obéi, car il ne commande...
      Speaker: Dubois de Crancé
      ...e là recette et la dépense publique, la nation entière, voyant réaliser ses espérances... ...administration des finances, et démontré pour l'avenir un équilibre Certain entre là recette et la dépense publique, la nation entière, voyant réaliser ses espérances, ne se dévoue avec facilité à toute l'étendue des sacrifices du moment djué les...

      Séance du mercredi 24 mars 1790

      page 344
      Speaker: Thouret
      ...ir les juges, les administrateurs et la nation elle-même des fausses opinions dont ell... ...is de les tenir sans cesse présents à tous les esprits, et de préserver à l'avenir les juges, les administrateurs et la nation elle-même des fausses opinions dont elle a élé victime jusqu'ici. En décrétant d'abord les maximes constitutionnelles, ...
      Speaker: Thouret
      ... fut sage de ne donner aux droits de la nation d'autre sauvegarde contre l'autorité ar...
      ...e supporter précédemment: disons qu'une nation qui exerce la puissance législative par...
      ...ces lois; disons enfin que, quand cette nation élit ses administrateurs, les ministres...
      ...ordre politique, les circonstances qui en firent tolérer l'introduction, ni s'il fut sage de ne donner aux droits de la nation d'autre sauvegarde contre l'autorité arbitraire de gouvernement, que l'autorité aristocratique des corporations judicia...
      ..., et que la nôire fait disparaître, pour l'avenir, les motifs qui ont pu le faire supporter précédemment: disons qu'une nation qui exerce la puissance législative par un corps permanent de renrésentants, ne peut p is laisser aux tribunaux exécuteurs de ses lois, et soumis à leur autorité, la faculté de reviser ces lois; disons enfin que, quand cette nation élit ses administrateurs, les ministres de la justice distri-butive ne doivent point se mêler de l'administration dont ...

      Séance du mercredi 24 mars 1790

      page 345
      Speaker: Thouret
      ...devoirs, et qui rendront sensibles à la nation entière les moindres écarts qui menacer... ...travail, qui éclaireront les justiciables sur leurs droits, les juges sur leurs devoirs, et qui rendront sensibles à la nation entière les moindres écarts qui menaceraient un jour d'altérer en celte partie la pureté de la constitution.
      Speaker: Thouret
      ... pas encore d'exemple chez aucune autre nation. Les abus, inséparables de cette excess... ...t des juridictions d'exception et de privilège, à un point qui n'a eu et qui n'a pas encore d'exemple chez aucune autre nation. Les abus, inséparables de cette excessive multiplication des tribunaux, ont excité depuis longtemps les plaintes de to...
      Speaker: Thouret
      ...es droits émanent essentiellement de la nation, et sont confiés par elle. Il n'y en a ...
      ...sont donc ceux sur le choix desquels la nation a le plus grand intérêt d'influer. Cepe...
      ... a violé le droit imprescriptible de la nation, gui nous répondra que dans le nombre d...
      ... les lie et les dévoue au service de la nation ? Et si cette erreur fatale dont la cho...
      ...rs choix, il l'est en même temps que la nation ne
      Tous les pouvoirs, avons-nous dit dans la Déclaration des droits émanent essentiellement de la nation, et sont confiés par elle. Il n'y en a pas qui agisse plus directement, plus habituellement sur les citoyens, que le pouvoir judiciaire. Les dépositaires de ce pouvoir sont donc ceux sur le choix desquels la nation a le plus grand intérêt d'influer. Cependant il n'y a pas dans un seul des tribunaux actuels un seul juge à la promotio...
      ...ssion ou par achat, ce terrible pouvoir de nous juger. Outre que cette intrusion a violé le droit imprescriptible de la nation, gui nous répondra que dans le nombre de ceux qui ont traité du pouvoir judiciaire, comme d'un effet de commerce, il ne...
      ...e caractère public qui n'établit entre eux et nous que la relation du devoir qui les lie et les dévoue au service de la nation ? Et si cette erreur fatale dont la chose publique a tant de fois souffert, et dont tant de citoyens ont été victimes, ...
      ...oi qu'il soit vrai que les élections puissent ne pas donner toujours les meilleurs choix, il l'est en même temps que la nation ne

      Séance du mercredi 24 mars 1790

      page 346
      Speaker: Thouret
      ...omination, qui ne pardonneront pas à la nation elle-même de reprendre sur elles l'auto...
      ...t de la patrie le commandent, que si la nation doit s'honorer de la vertu de quelques ...
      ...ons judiciaires qui ont érigé en principes tous les systèmes favorables à leur domination, qui ne pardonneront pas à la nation elle-même de reprendre sur elles l'autorité dont elles out joui, et qui ne perdront jamais ni le souvenir de ce qu'elle...
      ...er ce qui leur est ôté. Disons enfin sans crainte, puisque la vérité et l'Intérêt de la patrie le commandent, que si la nation doit s'honorer de la vertu de quelques magistrats bons patriotes, une foule de faits malheureusement incontestables ann...

      Séance du mercredi 24 mars 1790

      page 348
      Speaker: De Cazalès
      ...a reconnaissance n'est pas la vertu des nations. (Il s élève quelques murmures.) 11 est...
      ...mane : le roi est le juge suprême de la nation. (Il s'élève de grands murmures du côté...
      ...us devez lesEiats généraux, etconséquemment l'Assemblée nationale. Je sais que la reconnaissance n'est pas la vertu des nations. (Il s élève quelques murmures.) 11 est de fait, Messieurs, que depuis huit siècles il n'existe pas une preuve que les ...
      ... faut sans doute que le pouvoir judiciaire dépende du pouvoir exécutif dont il émane : le roi est le juge suprême de la nation. (Il s'élève de grands murmures du côté gauche de la salle.)C'est au nom du roi que la justice se rend ; c'est .le roi ...
    • Séance du samedi 27 mars 1790, au soir

      - search term matches: (9)

      Séance du samedi 27 mars 1790, au soir

      page 374
      Speaker: Gossin
      ... d'Ossun enBigorre, laquelle offre à la nation une lampe d'argent, valant 708 livres, ... Déclarations de la commune d'Ossun enBigorre, laquelle offre à la nation une lampe d'argent, valant 708 livres, et la somme de 350 livres formant le quart du revenu de sa fabrique; et, pour ét...

      Séance du samedi 27 mars 1790, au soir

      page 375
      Speaker: Gossin
      ...c d'York, secrétaire consistorial de la nation française au Collège de cardinaux domic... M. l'abbé Landot, premier secrétaire de M. le cardinal duc d'York, secrétaire consistorial de la nation française au Collège de cardinaux domiciliés à Rome, a fait offre a l'Assemblée nationale d'une somme de 191 livres 13 ...
      Speaker: Gossin
      ...écrets des augustes représentants de la nation. ...t la fraternité avec les autres compagnies, sur le moyen de faire exécuter les décrets des augustes représentants de la nation.

      Séance du samedi 27 mars 1790, au soir

      page 376
      Speaker: Yvernault
      ...émanés des augustes représentants de la nation. Le maire qui a été continué à l'unanim...
      ...s citoyens jureront d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de...
      ...ce par une protestation solennelle d'une fidélité inviolable à tous les décrets émanés des augustes représentants de la nation. Le maire qui a été continué à l'unanimité des suffrages, et les autres ofliciers municipaux n'ont pris en main les rênes de l'administration, qu'à condition que tous les citoyens jureront d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout leur pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et accept...
      Speaker: Faydel
      ...vocat de la ville de Cahors, offre à la nation, et en déduction de sa contribution pat... , député du Quercy, fait, au nom d'un avocat de la ville de Cahors, offre à la nation, et en déduction de sa contribution patriotique : 1° d'une somme de 3,000 livres qu'il a constituée sur l'Etat, provena...

      Séance du samedi 27 mars 1790, au soir

      page 377
      Speaker: Le Président
      ...omie; ils ont d'abord fait hommage à la nation des effets du régiment de Nassau, dont ... ... ét suppléer à leur impuissance par les fruits de leur industrie et de leur économie; ils ont d'abord fait hommage à la nation des effets du régiment de Nassau, dont leur vigilance les avait rendus maîtres et que l'arrêté des représentants de la ...
      Speaker: Le Président
      ...e prix aux yeux des représentants d'une nation qui sait si bien apprécier ie don du pa... ...es sentiments qui accompagnent ce vrai denier de la veuve doivent en rehausser le prix aux yeux des représentants d'une nation qui sait si bien apprécier ie don du pauvre et soutenir si vivement ses intérêts.
      Speaker: Le Président
      ...our les travaux des représentants de la nation, de votre amour pour le monarque, de vo... ...ifficiles la sincérité de votre respect pour les lois, de votre reconnaissance pour les travaux des représentants de la nation, de votre amour pour le monarque, de votre amour pour le monarque, de votre dévouement pour les décrets qu'il a accepté...
    • Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      - search term matches: (11)

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 456
      Speaker: La Poule
      ...onale, font le serment de fidélité à la nation, à la loi et au roi, et promettent de m... Toutes "ces nouvelles municipalités adhèrent aux décrets de l'Assemblée nationale, font le serment de fidélité à la nation, à la loi et au roi, et promettent de maintenir, de tout leur pouvoir, la nouvelle constitution . du royaume, et tous l...
      Speaker: La Poule
      ... habitants crieront sans cesse, vive la nation, dont ils publieront les bienfaits; viv... ...brûlé le Banc de leur Seigneur, et a détruit les girouettes de son château ; ses habitants crieront sans cesse, vive la nation, dont ils publieront les bienfaits; vivent les lois, vive le roi, vivent leurs sages défenseurs.
      Speaker: La Poule
      ...frent leurs cœurs pour le soutien de la nation, du roi et de la loi ; et, s'il le faut... ...tous les décrets de l'Assemblée nationale : au lieu d'encens et d'éloges, ils offrent leurs cœurs pour le soutien de la nation, du roi et de la loi ; et, s'il le faut, ils sacrifieront leurs fortunes et leurs vies.
      Speaker: La Poule
      ...solennellement juré d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. Un des enfants a p... ...abitants, les enfants même qui ont eu assez de voix pour se faire entendre, ont solennellement juré d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. Un des enfants a prononcé un discours plein de patriotisme; et tous sont prêts de se sacrifier pou...

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 457
      Speaker: La Poule
      ...i coopère, avec les représentants de la nation, à l'heureuse régénération du plus beau... ...s habitants sont remplis de vénération pour Je premier des rois de l'univers, qui coopère, avec les représentants de la nation, à l'heureuse régénération du plus beau des Empires; ils sont prêts à tout sacrifier pour le maintien des décrets de l'...
      Speaker: La Poule
      ...veur ; il fait hommage et offrande à la nation de deux de ses ouvrages : l'un intitulé... Adresse du sieur Gavinet, graveur ; il fait hommage et offrande à la nation de deux de ses ouvrages : l'un intitulé, Mémorial de la France, etc., depuis Henri IV; l'autre, Gravures historiques de...
      Speaker: La Poule
      ...oisse de Signelz ; désirant donner à la nation des preuves de leur amour et ve- Adresse des officiers municipaux et principaux habitants de la paroisse de Signelz ; désirant donner à la nation des preuves de leur amour et ve-
      Speaker: La Poule
      ...aise, et ils jurent d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir ju... ...e l'Assemblée nationale a répandus sur eux, en déclarant la Corse province française, et ils jurent d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir jusqu'à leur dernier soupir, et de tout leur pouvoir, les décrets dç l'Assemblée n...
      Speaker: La Poule
      ...lennel, d'être pour jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de verser jusqu... ...ançais; ses habitants ont juré, par le serment le plus patriotique et le plus solennel, d'être pour jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de verser jusqu'à la dernière goutte de leur sang pour le maintien de la nouvelle constitution ...
      Speaker: La Poule
      ...inviolable fidélité qu'ils doivent à la nation, à la loi et au' roi, ils prient l'Asse... ...rmée ; voulant au bout de leur carrière, laisser à leurs enfants l'exemple de l'inviolable fidélité qu'ils doivent à la nation, à la loi et au' roi, ils prient l'Assemblée nationale de vouloir bien obtenir du roi la permission de venir se ranger ...

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 461
      Telles sont les dettes exigibles de la nation, y compris celles qui résulteront du no... Telles sont les dettes exigibles de la nation, y compris celles qui résulteront du nouveau plan d'organisation; telle est, à caver au plus haut, la dette nationale q...
      ...elles ne composent qu'une seule et même nation. ...soient encore dénommées provinces étrangères, ou réputées étrangères, tandis qu'elles ne composent qu'une seule et même nation.

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 462
      ...remière et la principale richesse d'une nation. Aussi est-ce sur les fonds que fut jet... ... l'impôt territorial, personne n'ignore que le produit des fonds représente la première et la principale richesse d'une nation. Aussi est-ce sur les fonds que fut jetée la première et la plus équitable peut-être de toutes les impositions. Elle po...
      ...rces.' De là on conçoit aisément qu'une nation qui ne pourrait con- ...cuter plus ou moins d'entreprises avec ses propres revenus et ses propres ressources.' De là on conçoit aisément qu'une nation qui ne pourrait con-

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 463
      ...ial, et le prix de la protection que la nation accorde aux individus, de là sûrété et ... Si les contributions dues à l'Etat font l'effet du pacte social, et le prix de la protection que la nation accorde aux individus, de là sûrété et de la liberté dont elle les fait jouir, comme tous profitent de ces avantages, t...
      ...té, sous le règne de la loi, lorsque la nation s'impose elle-même des tributs proporti... ...l'excès de son injustice, peut se concevoir : mais que sous l'empire de la liberté, sous le règne de la loi, lorsque la nation s'impose elle-même des tributs proportionnés à ses besoins, dont on connaît le motif, la justice et la nécessité, on tr...
      ...dant il existe, dans le sein même de là nation, des citoyens assez pervërè pour se cro...
      ...ahi qui veulent s'isoler au milieu delà nation, f^ire une classe à part, jouir de tous...
      ...tante' ne ^'accréditera jamais chez une nation éclairée.
      Cependant il existe, dans le sein même de là nation, des citoyens assez pervërè pour se croire affranchis dë touté contribution. Ce ne sont ni les Commerçants, les artiste...
      ...s rapides augmentent toujours en proportion des malheurs publiés r ce sont ces gahi qui veulent s'isoler au milieu delà nation, f^ire une classe à part, jouir de tous les'ay^ntages dé lia. société, sans contribuér aux charges et au& devoirs qu'elle impose. Mais cette prétentjçm injuste, inique et révoltante' ne ^'accréditera jamais chez une nation éclairée.

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 464
      ...'opinion publique, cette souveraine des nations mêmes, s'élève contre eux. Ils ne parvi... Que les capitalistes cessent donc de s'épuiser , en vains efforts. L'opinion publique, cette souveraine des nations mêmes, s'élève contre eux. Ils ne parviendront jamais à balancer les grands motifs d'équité et de justice qui les mette...

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 465
      ...es seuls intérêts de rentes, dus par la nation, montent à 161,466,000 livres ; il faut... ...ce et l'industrie, on trouvera qu'il équivaut tout au moins à celui des fonds. Les seuls intérêts de rentes, dus par la nation, montent à 161,466,000 livres ; il faut y ajouter ceux des effets publics, les gages, les indemnités, les pensions, les...
      ...ns justes, convenables, et dignes d'une nation qui se régénère sous l'empire de la rai... ...uatre, et même cinq vingtièmes. — Ainsi, l'on parviendra à établir des proportions justes, convenables, et dignes d'une nation qui se régénère sous l'empire de la raison.

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 466
      On comprend que la nation ne peut adopter que provisoirement cett... On comprend que la nation ne peut adopter que provisoirement cette seconde manière d'opérer. 11 faudra nécessairement, dans chaque lieu, un cadas...
      ...aux départements, aux provinces et à la nation entière, pour établir un équilibre dans... ...doit servir de règle, non seulement aux communautés, mais encore aux districts, aux départements, aux provinces et à la nation entière, pour établir un équilibre dans tout le royaume, il faut nécessairement une opération commune, qui puisse être ...

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 470
      ...nde administration, et surtout pour une nation obérée. Il est indispensable de se donn... Cet excédent devient nécessaire dans une grande administration, et surtout pour une nation obérée. Il est indispensable de se donner une très grande latitude pour parer aux événements imprévus, et assurer le re...

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 471
      ...estructible aux yeux de la loi et de la nation; et, d'un autre côté, le terrible pouvo... ... l'unité des Parlements, qui se disaient ne former qu'un seul et même .corps indestructible aux yeux de la loi et de la nation; et, d'un autre côté, le terrible pouvoir que leur donnaient les formes rigoureuses d'une procédure absolument secrète.

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 472
      ...éleva le Parlement au-dessus même de la nation : il en devint le législateur. ...s lois particulières ou provisoires. La division des ordres aux Etats d'Orlèanà éleva le Parlement au-dessus même de la nation : il en devint le législateur.
      ...mées sur le vœu des représentants de la nation; qu'il était incontestable que les magi... ...ire que bien des gens portaient trop loin les égards dus à des constitutions formées sur le vœu des représentants de la nation; qu'il était incontestable que les magistrats, considérés collectivement, formaient dans l'Etat « un corps séparé, étab...
      ... généraux, contenant les demandes de la nation et les réponses du roi, n'avaient jamai... ...dans l'enregistrement. Il lui fut répondu par lë premier président que les Etats généraux, contenant les demandes de la nation et les réponses du roi, n'avaient jamais été adressées aux cours souveraines pour y subir la formalité de l'enregistrem...
      ...privée. L'histoire est l'expérience de3 nations 'et le flambeau des législateurs. ...ur les faits et les exemples. L'expérience. est notre guide dans notre conduite privée. L'histoire est l'expérience de3 nations 'et le flambeau des législateurs.

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 473
      ...que, et détruire enfin les droits de la nation. ...er graduellement les pouvoirs, intimider les citoyens, attaquer la liberté publique, et détruire enfin les droits de la nation.
      ... de ce tribunal seraient choisis par la nation, ils n'en seraient pas moins responsabl... Dans le cas même où les magistrats de ce tribunal seraient choisis par la nation, ils n'en seraient pas moins responsables, puisque nul, excepté le roi, n'est exempt de la responsabilité. Or, ce n'est...

      Séance du mardi 30 mars 1790, au soir

      page 476
      Speaker: Necker
      ...endraient les véritables intérêts de la nation, sises députés s'interdisaient à eux-mê... ...décret anciennement rendu, sur une question à peu près semblable : mais que deviendraient les véritables intérêts de la nation, sises députés s'interdisaient à eux-mêmes la faculté de modifier un de leurs décrets, lorsque de justes motifs les y e...
    • Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 628
      Speaker: Mougins de Roquefort
      ... nationale a déclaré criminel envers la nation quiconque travaillerait à exciter des s... ...s aujourd'hui que contre une extension donnée à l'article par lequel l'Assemblée nationale a déclaré criminel envers la nation quiconque travaillerait à exciter des soulèvements contre les colons.
      Speaker: Mougins de Roquefort
      ...ver, c'était se reudre criminel de lèse-nation; et le décret était à peine rendu, que ... ...ciété. Ils ont dit qu'écrire en faveur des noirs, c'était travailler à les soulever, c'était se reudre criminel de lèse-nation; et le décret était à peine rendu, que la persécution marquait déjà des victimes.

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 631
      Speaker: Le Président
      ...ssent d'adresser au Sénat auguste de la nation l'hommage de leur respect et de leur so...
      ...re elles le serment d'être fidèles à la nation, à la loi, se sont réunies ensemole pou...
      4 Lorsque toutes les villes, toutes les communautés de ce vaste Empire s'empressent d'adresser au Sénat auguste de la nation l'hommage de leur respect et de leur soumission à ses décrets, vous ne dédaignerez pas celui d'une association de demoi...
      ...sur l'autel de la patrj# le pur encens de la reconnaissance, et de prononcer entre elles le serment d'être fidèles à la nation, à la loi, se sont réunies ensemole pour y voter un don patriotique qui a produit une somme d■* 1,515 livres.
      Speaker: Le Président
      « Daigne la main qui gouverne les nations protéger vos grands travaux, répandre l... « Daigne la main qui gouverne les nations protéger vos grands travaux, répandre le bonheur sur la plus belle monarchie de l'univers et donner à notre ville affli...

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 633
      Speaker: Barrère de Vieuzac
      Examinons donc si la nation doit et peut aliéner. Examinons donc si la nation doit et peut aliéner.

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 634
      ...ns les moyens d'usurper les biens de la nation ou de tenter la bonté des monarques. ... de faire décréter l'aliénation, est pris de la nécessité d'enlever aux courtisans les moyens d'usurper les biens de la nation ou de tenter la bonté des monarques.
      ... être établi sans le consentement dé la nation. Ces deux principes ne sont même que de...
      ... à l'eotre-tien de la maison royale, la nation avait le plus grand intérêt à empêcher ...
      ...eur domaine. Ce principe était aussi sacré que celui qui dit que l'impôt ne peut être établi sans le consentement dé la nation. Ces deux principes ne sont même que des corrélatifs ; car si le domaine a été primitivement consacré à l'eotre-tien de la maison royale, la nation avait le plus grand intérêt à empêcher qu'il ne fût pas diminué, pour n'être point obligé d'en acquérir ou d'en former ...
      ...u trône; elle a été enfin nuisible à la nation, lorsque les déprédations ministérielle... .... Elle a été illusoire, lorsque les courtisans se sbnt partagés les dépouilles au trône; elle a été enfin nuisible à la nation, lorsque les déprédations ministérielles ont déguisé l'aliénation des domaines, sous le nom d'échanges, de dons, de con...
      ... payé par des tributs. L'utilité que la nation retirerait de cette aliénation, est dev... ...'appliquer ce principe au domaine d'un roi qui jouit d'une liste civile, qui est payé par des tributs. L'utilité que la nation retirerait de cette aliénation, est devenue d'ailleurs l'opinion commune et générale.

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 635
      ...nabilité du domaine; et quels fruits la nation en a-t-elle retirés? n'a-t-elle pas été... Où est donc, Messieurs, cette loi sacrée de l'ina-liénabilité du domaine; et quels fruits la nation en a-t-elle retirés? n'a-t-elle pas été éludée sans cesse? n'a-t-elle pas été défigurée sous tous les règnes? n'a-t-ell...

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 636
      non un propriétaire : la nation n'existait pas. non un propriétaire : la nation n'existait pas.
      ... domaine de la couronne, sacré pour les nations comme pour les rois, inaliénable et imp... Il y a certainement un domaine de la couronne, sacré pour les nations comme pour les rois, inaliénable et imprescriptible pour l'administrateur comme pour le propriétaire, et que nulle forc...
      Voilà le cas où la nation assemblée déciderait inulilement le con... Voilà le cas où la nation assemblée déciderait inulilement le contraire; ou bien ce ne serait qu'une erreur politique, ou l'illusion du moment, q...
      ...axime soit changée, et la volonté de la nation, jointe à sa puissance, suffit pour la ...
      ...nges faits par le roi, comme chef de la nation. Une objection se présente.
      L'intérêt de l'Etat est donc que la maxime soit changée, et la volonté de la nation, jointe à sa puissance, suffit pour la changer : l'empêcher ce serait nuire à l'intérêt d'une réformation utile dans l'...
      ...st-à-dire du sang des peuples, ou des réunions, ou des acquisitions, ou des échanges faits par le roi, comme chef de la nation. Une objection se présente.
      ...: quels dangers vous ouvririez pour une nation qui laisserait à son monarque deux sortes d'empires; l'empire sur la nation, et l'empire de ses propriétés. Non, Me...
      ...a loi, d'autre intérêt, que celui de la nation, n'ayant caractère de stipuler que pour...
      ...n est revêtu pouvait conserver des propriétés séparées de celles de la couronne : quels dangers vous ouvririez pour une nation qui laisserait à son monarque deux sortes d'empires; l'empire sur la nation, et l'empire de ses propriétés. Non, Messieurs : les rois ne peuvent être propriétaires pour eux; ils ne peuvent être p...
      ...vé au-dessus de tous les autres citoyens, ne connaissant d'autre supérieur que la loi, d'autre intérêt, que celui de la nation, n'ayant caractère de stipuler que pour elle. Dès qu'il monte sur le trône, tous ses biens, tous ses domaines se confon...
      ...nt séparer leurs domaines de ceux de la nation, Louis XVI aura encore cette gloire au-...
      ...ses ancêtres, delà voir décider par une nation qui substitua des tributs honorables et...
      ...e sous le règne des meilleurs de nos rois; mais si Louis XII et Henri IV voulurent séparer leurs domaines de ceux de la nation, Louis XVI aura encore cette gloire au-dessus de ses ancêtres, delà voir décider par une nation qui substitua des tributs honorables et volontaires, à des domaines stériles et insuffisants.

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 637
      ...ens patrimoniaux du prince à ceux de la nation, au moment et par le seul fait de son a... ...insi, Messieurs, il n'est plus permis d'agiter comme une question l'union des biens patrimoniaux du prince à ceux de la nation, au moment et par le seul fait de son avènement à la couronne. C'est un principe même de notre ancien droit public, pri...
      ...ts à l'intérêt et à la suprématie de la nation, ne permet plus d'acquitter tous les se... qui, ralliant tous les intérêts et tous les droits à l'intérêt et à la suprématie de la nation, ne permet plus d'acquitter tous les services publics qu'avec des tributs libres et volontaires.
      ... de la couronne, sont aliénables par la nation seulement, en vertu cl'un décret spécia... ...vous devez même décréter que les biens domaniaux, connus sous le nom de domaines de la couronne, sont aliénables par la nation seulement, en vertu cl'un décret spécial de ses représentants, en abrogeant toutes les lois contraires.
      ...à la voix des législateurs d'une grande nation. ...urope, et vous penserez sans doute que ces droits domaniaux doivent disparaître à la voix des législateurs d'une grande nation.

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 639
      ...ule Assemblée législative qu'ait eue la nation française. Vous penseiez sans doute que... ... vous avez jeté les fondements de la liberté, où un roi citoyen a convoqué la seule Assemblée législative qu'ait eue la nation française. Vous penseiez sans doute que tous les domaines de Versailles doivent être conservés, et qu'ils seront augmen...
      ... un monument digne d'être conservé ; la nation disposant des biens ecclésiastiques, es... ... curé. L'église paroissiale de Vincennes menace ruine, et la Samte-Ch ipelle est un monument digne d'être conservé ; la nation disposant des biens ecclésiastiques, est chargée des constructions et des réparations des monumeuts religieux. On s'occ...

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 641
      ...ie qui doit être précieuse à une grande nation, le comité a pensé qu'en rendant cet ob... ...issement tient essentiellement à ia perfection des arts, à une branche d'industrie qui doit être précieuse à une grande nation, le comité a pensé qu'en rendant cet objet plus économique, cette manufacture pourrait être conservée.

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 642
      ...nnonçant les ressources immenses que la nation peut retirer de la rentrée de tous les ... Nous terminerons notre rapport en vous annonçant les ressources immenses que la nation peut retirer de la rentrée de tous les domaines, engagés à vil prix, donnés ou aliénés à toutes sortes de titres, dans ...
      ...la concurrence des autres citoyens ? la nation, donnant aujourd'hui un autre caractère... ...aire que le premier? Comment pouvait-on attendre des offres du juste prix, sans la concurrence des autres citoyens ? la nation, donnant aujourd'hui un autre caractère à ces engagements, verra la véritable valeur de ces domaines s'établir par le c...
      ...Assemblée nationale, considérant que la nation est seule propriétaire des domaines de ... L'Assemblée nationale, considérant que la nation est seule propriétaire des domaines de la couronne et de ceux qui lui ont été unis et incorporés, et que la maxime qui ...
      ...titre perpétuel et incommutable, par la nation seulement, en vertu d'un décret de ses ... .... 1er Les domaines de ia couronne, corporels et incorporels, sont aliénables, à titre perpétuel et incommutable, par la nation seulement, en vertu d'un décret de ses représentants accepté par le roi ; abrogeant, en tant que de besoin, toutes lois...

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 655
      Speaker: Enjubanlt de La Roche
      ... quelques articles déjà décrétés par la nation, et acceptés ou sanctionnés par le roi ... On trouvera) dans le décret qu'il propose, quelques articles déjà décrétés par la nation, et acceptés ou sanctionnés par le roi ; mais le comité n'a pas cru devoir les retrancher de ce plan général ; parce qu...

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 660
      Speaker: Martineau
      ...avorise les déprédations. Mais dans une nation constituée, qui veille elle-même à l'ém...
      ...e du commerce, au grand étonne-ment des nations, devint en faveur de la France. Mais la...
      ...naissance. Le papier-monnaie, dans les temps du despotisme, est dangereux ; il favorise les déprédations. Mais dans une nation constituée, qui veille elle-même à l'émission des billets, qui en détermine la quotité et l'emploi, ce danger n'existe ...
      ...300 millions de billets de Law, que le crédit public se ranima, et que la balance du commerce, au grand étonne-ment des nations, devint en faveur de la France. Mais la scène changea. En voici la raison : le régent, enhardi par ce succès, ne borna ...

      Séance du samedi 10 avril 1790, au matin

      page 661
      Speaker: Martineau
      ...éritable papier-monnaie. Vous grevez la nation de 18 millions d'intérêts pour 400 mill... ...térêt aux assignats, puisqu'au lieu d'être des effets de commerce, ils sont un véritable papier-monnaie. Vous grevez la nation de 18 millions d'intérêts pour 400 millions d'assignats. Un intérêt excite la cupidité, ne ranime pas la confiance, et ...
  • Tome 13 : Du 14 au 20 avril 1790 4 results
    • Séance du mardi 20 avril 1790, au soir

      - search term matches: (9)

      Séance du mardi 20 avril 1790, au soir

      page 151
      ...sion entière à la volonté suprême de la nation, promulguée par ses représentants, et p... ...où, nous honorant de leur entier abandon, nous sommes venus prononcer notre adhésion entière à la volonté suprême de la nation, promulguée par ses représentants, et prêter le serment solennel de maintenir de tout notre pouvoir la constitution qui...
      ... la communauté deJaignes; ils font à la nation Adresses des habitants de la ville de Gannat et de la communauté deJaignes; ils font à la nation

      Séance du mardi 20 avril 1790, au soir

      page 152
      Speaker: Ricard de Séalt
      ...stant dans son serment de fidélité à la nation, à la loi, au roi et aux décrets de l'A... Cette municipalité, persistant dans son serment de fidélité à la nation, à la loi, au roi et aux décrets de l'Assemblée nationale, a renouvelé tous les pouvoirs de son député à l'Assemblée na...
      Speaker: Palasne de Champeaux
      ... justice des représentants d'une grande nation, qui daigneront toujours être les défen... ...les armes de la paix et les moyens que nous avons le bonheur de posséder dans la justice des représentants d'une grande nation, qui daigneront toujours être les défenseurs de l'innocence opprimée.

      Séance du mardi 20 avril 1790, au soir

      page 153
      Speaker: Le Président
      ...érés comme4a dette la plus sacrée de la nation : ainsi, quoique le décret revêtu de la...
      ... plus utile, la puissance étendue d'une nation, lorsque les citoyens sont unis par l'h...
      ...l que les représentants de cette grande nation viennent de contracter pour la sûreté d...
      ...épendamment de l'hypothèque spéciale qui leur a été assurée, doivent être considérés comme4a dette la plus sacrée de la nation : ainsi, quoique le décret revêtu de la sanction du roi, n'ait imposé et n'ait pu imposer que l'obligation de recevoir ...
      ...xistera jamais d'occasion où l'on puisse manifester d'une manière plus réelle et plus utile, la puissance étendue d'une nation, lorsque les citoyens sont unis par l'honneur, la raison et la liberté. Le roi protégera dans tous les temps l'engagement solennel que les représentants de cette grande nation viennent de contracter pour la sûreté des assignats, auxquels ils ont donné le caractère de monnaie; ainsi, le roi en i...
      Speaker: Le Président
      ...it d'intéresser les représentants de la nation. Ils sont accoutumés àtrouver ces senti... ...atriotisme, tout ce qui annonce ou qui prouve des cœurs vraiment citoyens, a droit d'intéresser les représentants de la nation. Ils sont accoutumés àtrouver ces sentiments dans les habitants delà capitale, et ledévouementparticulier de la section...

      Séance du mardi 20 avril 1790, au soir

      page 154
      Speaker: Léopold de Nucé
      ...e, fait hommage et don patriotique à la nation de sa pension de 600 livres, pour la pr...
      ...e et pour 1791. Il jure à la face ae la nation, de la défendre de tout son pouvoir, ta...
      , capitaine au régiment de Gourten, Suisse, fait hommage et don patriotique à la nation de sa pension de 600 livres, pour la présente année et pour 1791. Il jure à la face ae la nation, de la défendre de tout son pouvoir, tant qu'il sera au service 'de la France, sans déroger aux traités des Suisses ave...
      Speaker: Le Président
      ...age seraient mis à la disposition de la nation. ...esse, sauf à augmenter cette somme par la suite, dans le cas où les biens d'apanage seraient mis à la disposition de la nation.

      Séance du mardi 20 avril 1790, au soir

      page 161
      ...jouissaient, et que, par conséquent, la nation française ne peut jouir que d'une porti... ...ale a avancé que l'empire et l'empereur n'ont cédé que la souveraineté dont ils jouissaient, et que, par conséquent, la nation française ne peut jouir que d'une portion égale de souveraineté; mais on peut répondre à cela ce que j'ai déjà fait rem...

      Séance du mardi 20 avril 1790, au soir

      page 162
      ... dépositaires de la souveraineté que la nation leur a confiée. ... rachat des premières. Nos rois ont confirmé tous ces droits tant qu'ils ont été dépositaires de la souveraineté que la nation leur a confiée.
      Aujourd'hui que la nation a repris cette souveraineté qui lui app... Aujourd'hui que la nation a repris cette souveraineté qui lui appartenait; aujourd'hui qu'elle a aboli tous les droits féodaux, toutes les servit...
    • Séance du mercredi 21 avril 1790

      - search term matches: (2)

      Séance du mercredi 21 avril 1790

      page 162
      Speaker: Bouche
      ...ions de prouver aux représentants de la nation notre respect, notre obéissance et notr... ...i elle est plus dangereuse. Nous saisissons toujours avec empressement les occasions de prouver aux représentants de la nation notre respect, notre obéissance et notre dévoilement à tous ses décrets. »

      Séance du mercredi 21 avril 1790

      page 163
      Speaker: Treilhard
      ...es Pays-Bas, sans le consentement de la nation et, comme ce consentement n'a pas été o... ...en prétextant que François I" n'avait pu céder à Char-les-Quint la suzeraineté des Pays-Bas, sans le consentement de la nation et, comme ce consentement n'a pas été obtenu, ces prélats ne se considèrent pas comme étrangers,

      Séance du mercredi 21 avril 1790

      page 167
      ...érents pouvoirs qui, émanant tous de la nation, ne peuvent exister que pour son bonheu... ...ciété ; il était nécessaire de distinguer, de circonscrire, d'organiser Ces différents pouvoirs qui, émanant tous de la nation, ne peuvent exister que pour son bonheur ; il était indispensable de ramener toutes les institutions sociales à leur ob...
      ...ut-être plus difficile de régénérer les nations civilisées, il n'en est pas un qui n'ai... ... sont chargés de la lâche difficile de civiliser les UationS, ou de la tâche, peut-être plus difficile de régénérer les nations civilisées, il n'en est pas un qui n'ait fondé ses institutions sUr la base sacrée de la religion, sur la foi d'un être...
      ...le serment gpleunet d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de... exigé de tous le serment gpleunet d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout leur pouvoir la constitution que vous avei établie. Qu'avez-vous fait par ...

      Séance du mercredi 21 avril 1790

      page 168
      ...nt, et de leur donner, aux dépens de la nation, un substitut pour en remplir les fonct... ...ir aux curés âgés ou infirmes : ce serait de leur laisser la place qu'ils occupent, et de leur donner, aux dépens de la nation, un substitut pour en remplir les fonctions. Par là, on ferait tout à la fois et le bien du pasteur et le bien du troup...

      Séance du mercredi 21 avril 1790

      page 170
      ...vinité ; c'est l'idée i}ue l'apôtre des nations nous donne du sacerdoce Çhrétien, et la... ... hommes, est établi pour le bien des hommes, dans les choses qui regardent la divinité ; c'est l'idée i}ue l'apôtre des nations nous donne du sacerdoce Çhrétien, et la raisoa nous dit avec la religion que le but de tout gouvernement est le bien de...
      ...ent par lui de prêcher, de baptiser les nations, ils ne croyaient pas qu'il leur appart... ...avaient donné l'exempte. Appelés directement par jésUs-Christ, chargés expressément par lui de prêcher, de baptiser les nations, ils ne croyaient pas qu'il leur appartînt exclusivement de se donner des collègues ou des coopérateurs, encore moins d...

      Séance du mercredi 21 avril 1790

      page 171
      au'ancune autre, et la nation n'a jamais pu être épouillée du droit d... au'ancune autre, et la nation n'a jamais pu être épouillée du droit de choisir celui qui doit parler à Dieu en son nom, qui doit lui parler au nom de...
      ...ubsistance; il faut doue que ce soit la nation qui la leur fournisse. Vous eu avez, Me... ...es : il ne leur reste aucun temps pour s'occuper des moyens de pourvoir à leur subsistance; il faut doue que ce soit la nation qui la leur fournisse. Vous eu avez, Messieurs, contracté l'engagement solennel en son nom et elle le remplira avec fra...

      Séance du mercredi 21 avril 1790

      page 173
      ... qui lui est confié, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de... ...du peuple et du clergé, le serment solennel de veiller avec soin sur le troupeau qui lui est confié, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout son pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et accepté...

      Séance du mercredi 21 avril 1790

      page 174
      ..., seront en-* tiêrement défrayés par la nation. ...uellement dans le lieu du service, auquel la confiance des peuples les a appelés, seront en-* tiêrement défrayés par la nation.

      Séance du mercredi 21 avril 1790

      page 175
      ...s oflices ecclésiastiques, payés par la nation, les fruits du traitement qui y est att... Art. 12. Pendant les vacances des évéchés, cures, et de tous oflices ecclésiastiques, payés par la nation, les fruits du traitement qui y est attaché, seront versés dans la caisse du département, pour subvenir aux dépenses do...
      ...icaire de plus, lequel sera payé par la nation sur le même pied que les autres vicaire... ... de l'administration du district, leur permettra, s'il y a lieu, de prendre un vicaire de plus, lequel sera payé par la nation sur le même pied que les autres vicaires.
    • Séance du samedi 17 avril 1790, au matin

      - search term matches: (3)

      Séance du samedi 17 avril 1790, au matin

      page 87
      Speaker: Le Président
      ...s biens déclarés à la disposition de la nation. ' Déclare, qu'à compter du 1" jânvief ... ...ui Gonfle aux administrations de département et de district, l'administration des biens déclarés à la disposition de la nation. ' Déclare, qu'à compter du 1" jânvief 1790, le traitement des ecclésiastiques sera payé en argent ; laisse néanmoins a...

      Séance du samedi 17 avril 1790, au matin

      page 88
      Speaker: Prugnon
      ...même été désirés, et vous voulez qu'une nation doute de ses propres billets lorsqu'il ... ... créant. Longtemps les billets de caisse ont été reçus sans inquiétude; ils ont même été désirés, et vous voulez qu'une nation doute de ses propres billets lorsqu'il ont derrière eux de superbes propriétés pour hypothèque. En Espagne, àVienne, en...

      Séance du samedi 17 avril 1790, au matin

      page 90
      Speaker: Rœderer
      ...nce des sommes qui lui sont dues par la nation pour le montant des billets qu'elle a r... ...s premièrement à l'échange des billets de la Caisse d'escompte, jusqu'à concurrence des sommes qui lui sont dues par la nation pour le montant des billets qu'elle a remis au Trésor pu-, blic, en vertu des décrets de l'Assemblée nationale. Le surp...
    • Séance du samedi 17 avril 1790, au soir

      - search term matches: (3)

      Séance du samedi 17 avril 1790, au soir

      page 94
      Speaker: Simon
      la nation d'une créance de 2000 livres, gu'elle a... la nation d'une créance de 2000 livres, gu'elle a payée pour l'acquisition des offices municipaux, supplie l'Assemblée nationale ...
      Speaker: Alquier
      ...e de 200 livres, dont ils font don à la nation eu un billet de la caisse d'escompte, q... ...s pauvres de la paroisse d'Athis se sont réunis à eux pour former la somme totale de 200 livres, dont ils font don à la nation eu un billet de la caisse d'escompte, que Louis-François Çibot, dudit lieu, remet sur-le-champ au trésorier des dons pa...
      ... queles représentants decette glorieuse nation ont si heureusement régénérée. constitution française queles représentants decette glorieuse nation ont si heureusement régénérée.
      ...e 1789. et fait le don patriotique à la nation de ce qui leur revient sur les ci-devan... ...actitude possible, et d'acquitter, d'ici au mois dè mai, les arrérages de ceux de 1789. et fait le don patriotique à la nation de ce qui leur revient sur les ci-devant privilégiés, pour les Six derniers mois del789.

      Séance du samedi 17 avril 1790, au soir

      page 95
      Speaker: Le Président
      ...galement chères aux représentants de la nation, L'Assemblée nationale reçoit avec sati... ... parties de l'empire français sont animées du même patriotisme, et toutes sont également chères aux représentants de la nation, L'Assemblée nationale reçoit avec satisfaction l'hommage que vous venez lui rendre au nom de la commune de Neuf»Brissa...
  • Tome 15 : Du 21 avril au 30 mai 1790 6 results
    • Séance du mercredi 28 avril 1790

      - search term matches: (2)

      Séance du mercredi 28 avril 1790

      page 319
      Speaker: Thouret
      ... devoir ne nous permet pas de priver la nation; celui d'assurer la liberté par la sépa... ... que nous entendons, que nous désirons tous en matière criminelle, et dont notre devoir ne nous permet pas de priver la nation; celui d'assurer la liberté par la séparation des fonctions pour le jugement du fait, et pour celui de la peine.
      Speaker: Thouret
      ...es inductions subtiles qui soulèvent la nation contre le tarif du contrôle, combiné de... ... à les introduire? On retomberait, parla, sous l'oppression de l'arbitraire et des inductions subtiles qui soulèvent la nation contre le tarif du contrôle, combiné de même sur la classification des contrats. Sans doute, il sera impossible de bien...
    • Séance du vendredi 7 mai 1790, au matin

      - search term matches: (5)

      Séance du vendredi 7 mai 1790, au matin

      page 416
      Speaker: Roederer
      ...ur la nomination des juges donnera à la nation de meilleurs juges que l'institution na... ...é ainsi jusqu'à présent. On peut demander si le concours de la volonté du roi pour la nomination des juges donnera à la nation de meilleurs juges que l'institution nationale sans concours et sans partage : voilà le premier aspect de la question. ...

      Séance du vendredi 7 mai 1790, au matin

      page 419
      Speaker: De Cazalès
      ... choisir une forme de gouvernement : la nation a donné ses ordres; il faut obéir. Le g... ...mérite, paraît étrangère; elle l'est en effet. Nous n'avons pas été envoyés pour choisir une forme de gouvernement : la nation a donné ses ordres; il faut obéir. Le gouvernement monarchique existait, il faut le raffermir et non l'attaquer ; il fa...

      Séance du vendredi 7 mai 1790, au matin

      page 420
      Speaker: De Cazalès
      ...veulent pas du gouvernement que veut la nation ; qui veulent rendre étranger à ce gouv...
      ...siècles? Une portion considérable de la nation s'ensevelirait sous ses débris, et ving...
      ...le terme inévitable où vous conduisent ces prétendus amis de la liberté, qui ne veulent pas du gouvernement que veut la nation ; qui veulent rendre étranger à ce gouvernement ce pouvoir judiciaire, ce lien sacré qui unit les rois et les peuples :...
      ...verser le trône sur lequel les descendants de Clovis sont assis depuis quatorze siècles? Une portion considérable de la nation s'ensevelirait sous ses débris, et vingt ans de crimes ne finiraient pas cette révolution désastreuse.
      Speaker: De Cazalès
      ...raindre cette influence royale pour une nation qui a recouvré le droit de s'assembler ... Comment peut-on craindre cette influence royale pour une nation qui a recouvré le droit de s'assembler par ses représentants, d'exprimer, de faire valoir directement sa volonté? Repou...
    • Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      - search term matches: (35)

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 251
      Speaker: La Poule
      ...a environ 4,000 livres, élle ofîre a la nation lé.hroduit du iUbiflâ-imposé sur les ci... ...i-gnolle en Prpyepce; in^êpehdâmmènt4dë sà Contribution patriotique qui s'élève a environ 4,000 livres, élle ofîre a la nation lé.hroduit du iUbiflâ-imposé sur les ci-devant tàillàbles.

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 252
      Speaker: La Poule
      ...ces hommes qui doivent leur rappel à la nation, et ses ennemis. ...'empire. Tous ces faits bien constants manifestent l'existence d'un pacte entre ces hommes qui doivent leur rappel à la nation, et ses ennemis.
      Speaker: La Poule
      ...ui se sont montrés les défenseurs de la nation. De tout temps on a répandu contre eux ... ...s autres ont comploté une persécution sourde contre les membres de l'Assemblée qui se sont montrés les défenseurs de la nation. De tout temps on a répandu contre eux de* révoltantes calomnies. Mais, depuis quelques jours, des écrivains qui n'ont ...
      Speaker: La Poule
      ...raires aux droits et aux intérêts de la nation, le Châtelet d'alors informa contre leu... ... ce temps qui, comme celle de nos jours, avait des préjugés et des intérêts contraires aux droits et aux intérêts de la nation, le Châtelet d'alors informa contre leurs membres. De ces hommes qui avaient tant mérité de leur patrie, les uns furent...
      Speaker: La Poule
      ...depuis qu'il juge les criminels de lèse-nation, c'est rappeler une prévarication. Ce t... ... antérieure du Châtelet peut-elle vous rassurer? rappeler chacun de ses arrêts, depuis qu'il juge les criminels de lèse-nation, c'est rappeler une prévarication. Ce tribunal n'a* pas craint d'innocenter M. de Bezenval, malgré les preuves matériel...

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 253
      Speaker: La Poule
      ...elet la connaissance des crimes de lèse-nation. Il peut, il doit s'écouler, dira-t-on,... ... objection. On voit, et j'annonce que je veux venir à demander qu'on ôte au Châtelet la connaissance des crimes de lèse-nation. Il peut, il doit s'écouler, dira-t-on,plusieurs mois avant que l'Assemblée puisse ériger un tribunal de haute cour nat...
      Speaker: La Poule
      ...elet la connaissance des crimes de lèse-nation, suspendre quant à présent la poursuite... ... une adresse à l'Assemblée nationale, où elle sera suppliée de supprimer au Châtelet la connaissance des crimes de lèse-nation, suspendre quant à présent la poursuite des événements de la journée du 6 octobre, et en renvoyer la connaissance au tr...
      Speaker: La Poule
      ...t information simple des crimes de lèse-nation, jusqu'à l'organisation définitive du p... ...es pris dans les sections de la commune de Paris, pour procéder à la poursuite et information simple des crimes de lèse-nation, jusqu'à l'organisation définitive du pouvoir judiciaire, laissant à la sagesse de l'Assemblée nationale à statuer sur ...
      Speaker: La Poule
      ... longtemps connaître des crimes de lèse-nation. Le Châtelet ne peut plus longtemps connaître des crimes de lèse-nation.
      Speaker: La Poule
      Qu'est-ce qu'un crime de lèse-nation? c'est méconnaître, par la volonté et par le fait, les droits imprescriptibles de la nation : c'est employer ses moyens individuels...
      ... porter atteinte. Les criminels de lèse-nation sont donc tous animés d'un même esprit,...
      Qu'est-ce qu'un crime de lèse-nation? c'est méconnaître, par la volonté et par le fait, les droits imprescriptibles de la nation : c'est employer ses moyens individuels à renverser ses droits ou à leur porter atteinte. Les criminels de lèse-nation sont donc tous animés d'un même esprit, qui est de maintenir 1 ancien despotisme et l'aristocratie, et d'en servir les ...
      Speaker: La Poule
      ...uels peuvent être les criminels de lèse-nation? ce sont ceux qui forment chacun en soi... Quels peuvent être les criminels de lèse-nation? ce sont ceux qui forment chacun en soi, un chaînon de la longue et tortueuse chaîne du despotisme, perdant par le règn...

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 254
      Speaker: La Poule
      ...r que l'attribution des crimes de léser nation au Çfeâtefôt n'a obtenu de la patrie en... ... détermine que par les principes éternels de la liberté. Il nous suffit d'ajouter que l'attribution des crimes de léser nation au Çfeâtefôt n'a obtenu de la patrie entière que sa patience, et jamais son aveu.
      Speaker: La Poule
      ...elle est une révolte, d'où viept que la nation décrété ses'lois, car elle ne les décrè... Si elle est une révolte, d'où viept que la nation décrété ses'lois, car elle ne les décrète librement què par la Révolution f
      Speaker: La Poule
      La nation a formé un rempart autour des pères d$l... La nation a formé un rempart autour des pères d$lâ pafriè. Ah 1 sauvez, sauvez de l'intrigué les enfants, les organes, les défens...

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 255
      Speaker: La Poule
      ... chargé de connaître les crimes de lésé-nation. Que ce tribunal où la qualité de magis... 1° L'érection d'un nouveau tribunal spécialement chargé de connaître les crimes de lésé-nation. Que ce tribunal où la qualité de magistrat sera le résultat d'une élection libre et éclairée et non celui de la vénali...
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...s nouvelles municipalités, offrent à la nation le sacrifice de tous leurs privilèges, ... ...ent de l'Aude, qui, profitant du premier moment que leqr procure la formation des nouvelles municipalités, offrent à la nation le sacrifice de tous leurs privilèges, et demandent la formation d'un canton
      Speaker: Ramel-Nogaret
      «t Nous étions une nation faible, un État; borné; devenus Français, nous sommes une nation puissante, nous avons la force d'uq gra... «t Nous étions une nation faible, un État; borné; devenus Français, nous sommes une nation puissante, nous avons la force d'uq grand empire* nous jouissons de tous ses avantages V il dévient le garant de notre ...

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 256
      Speaker: Paoli
      ...issez. Mais il me reste à le faire à la nation qui m'adopte, et au souverain que je re... ... serment à la liberté ; c'est déjà l'avoir fait à la constitution que vous établissez. Mais il me reste à le faire à la nation qui m'adopte, et au souverain que je reconnais, c'est la faveur que je demande à l'auguste Assemblée. Signé : Pàschal d...
      Speaker: Paoli
      ...nemis de la patrie et criminels de lèse-nation tous ceux qui voudront s'opposer à l'ex... ... avec promesse et serment de les faire exécuter : elle déclare regarder comme ennemis de la patrie et criminels de lèse-nation tous ceux qui voudront s'opposer à l'exécution desdits décrets.
      Speaker: Paoli
      ...re solennelle les sentiments dont cette nation est justement pénétrée pour l'auguste A... « Que pour justifier d'une manière solennelle les sentiments dont cette nation est justement pénétrée pour l'auguste Assemblée nationale, il sera élu et nommé une députation, composée de quatre dépu...
      Speaker: Paoli
      ... le décret de réunion de cette île à la nation française ; que cette réunion, en se vo... ...ion et de reconnaissance seront présentés à Sa Majesté, qui a daigné sanctionner le décret de réunion de cette île à la nation française ; que cette réunion, en se voyant pour toujours unie à cet empire, a calmé les communes inquiétudes.
      Speaker: Le Président
      ...avec complaisance sur les députés d'une nation Hère et généreuse qui, désormais, ne fe...
      ...étrangères;la France en trouve dans une nation voisine 'et ces enfants de son adoption...
      ...frir à l'Assemblée nationale est digne de vous et d'elle; elle fixe ses regards avec complaisance sur les députés d'une nation Hère et généreuse qui, désormais, ne fera plus qu'une avec la France, et elle se plait à reconnaître au milieu de vous,...
      ...ple et de notre liberté. Les Romains allaient chercher des filsdans des famillesétrangères;la France en trouve dans une nation voisine 'et ces enfants de son adoption, qu'elle a appelés à partager et ses droits et son nom, ne lui sont ni moins ch...

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 257
      Speaker: Le Président
      ...et remercîments aux représentants de la nation, au sujet de la suppression des droits ... Offrande de la communauté des maîtres amidon-nier s de la ville de Paris, et remercîments aux représentants de la nation, au sujet de la suppression des droits imposés sur Vamidon.
      Speaker: Le Président
      ...s plus sincères aux représentants de la nation. L'édit ou les lettres patentes qui ava... ... de recevoir de la suppression du droit sur l'amidon exigent les remercîments les plus sincères aux représentants de la nation. L'édit ou les lettres patentes qui avaient cyéés ce droit étaient désastreux, et des afréts du conseil en avaient rend...
      Speaker: Le Président
      ...rnir, pour être remises au Trésor de la nation et servir aux besoins de la patrie. ...ins des syndics, .adjoints et députés, les modiques sommes qu'ils pouvaient -fournir, pour être remises au Trésor de la nation et servir aux besoins de la patrie.

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 259
      Speaker: Heurtault de Lamerville
      ...cte de souveraineté que peut exercer la nation quand ce terrain est utilement réclamé ... ...ement du fonds d'un terrain quelconque, suivant son produit actuel, devient un acte de souveraineté que peut exercer la nation quand ce terrain est utilement réclamé pour le bien général. Il est également prouvé qu'une partie d'un marais desséché...

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 260
      Speaker: Heurtault de Lamerville
      ...négalité dans les encouragements que la nation a la générosité ou l'intérêt de leur ac... ...nt aussi une grande différence entre eux, et cette différence doit mettre de l'inégalité dans les encouragements que la nation a la générosité ou l'intérêt de leur accorder.
      Speaker: Heurtault de Lamerville
      Mais, Messieurs, la nation a un intérêt sensible aux défrichements... Mais, Messieurs, la nation a un intérêt sensible aux défrichements des terres basses et aux replantations des forêts. Les terres cultivées payeron...
      Speaker: Heurtault de Lamerville
      ...'ensemble du projet d'encouragement, la nation ferait, selon moi, un moindre sacrifice... ...s dont le terrain qu'ils exploiteraient serait susceptible; et cependant, dans l'ensemble du projet d'encouragement, la nation ferait, selon moi, un moindre sacrifice, vu la brièveté de la durée commune de la vie des hommes, que celui de quinze a...

      Séance du jeudi 22 avril 1790, au soir

      page 261
      Speaker: Heurtault de Lamerville
      ... nature, appartient nécessairement à la nation, comme un accroissement accidentel du t... j Ce terrain, ordinairement formé par la nature, appartient nécessairement à la nation, comme un accroissement accidentel du territoire, et comme une propriété publique. Mais l'homme qui, dans une concessio...
      Speaker: Heurtault de Lamerville
      ...indiquer d'autres sommes à lever sur la nation? Le devions-nous dans ces cir-contances... Pouvions-nous indiquer d'autres sommes à lever sur la nation? Le devions-nous dans ces cir-contances, malgré notre attachement à l'agriculture et au, commerce?
    • Séance du jeudi 13 mai 1790, au matin

      - search term matches: (3)

      Séance du jeudi 13 mai 1790, au matin

      page 501
      ...che, contenant l'offre dè remettrè à la nation les biens acquis par cette société, qui... ...re d'une adresse de la société des frères cordonniers de la paroisse Sainu-Eustache, contenant l'offre dè remettrè à la nation les biens acquis par cette société, qui s'élèvent par aperçu à 115,700 livres, avec prière d'accorder à chacun des frèr...

      Séance du jeudi 13 mai 1790, au matin

      page 503
      Speaker: Le Président
      ...taire, appartiennent véritablement à la nation et qu'ils ont été acquis des deniers pa...
      ...e que le roi et les représentants de la nation destinent à un objet désigné d'utilité ...
      ...écessaire pour soutenir la gloire de la nation et l'honneur du pavillon français. »
      ...présenter que les terrains, effets, armes, etc., sous la garde de la marine militaire, appartiennent véritablement à la nation et qu'ils ont été acquis des deniers payés par tous les citoyens du royaume pour l'entretien et l'accroissement des l'o...
      ...citoyen n'a droit de divertir et de se faire donner, pour son propre avantage, ce que le roi et les représentants de la nation destinent à un objet désigné d'utilité publique. Je cherche en vain à établir ces principes, ue je crois être ceux de l...
      ...e l'on conserve avec soin dans nos arsenaux, ce qui, en un moment urgent, sera nécessaire pour soutenir la gloire de la nation et l'honneur du pavillon français. »
    • Séance du lundi 17 mai 1790, au soir

      - search term matches: (6)

      Séance du lundi 17 mai 1790, au soir

      page 553
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...plus désastreux de la monarchie: que la nation ne vit pas se multiplier ces lois favor...
      ...blic » : qu'enfin la persévérance de la nation entière dans son ancien attachement à l...
      ...et d'anarchie marqué dans nos annales en traits de sang et regardé comme un des plus désastreux de la monarchie: que la nation ne vit pas se multiplier ces lois favorables à une secte étrangère sans réclamer, puisque assemblée en 1576 aux premier...
      ...e professer jouira seule dans son royaume des droits et des honneurs du culte public » : qu'enfin la persévérance de la nation entière dans son ancien attachement à la religion de ses pères ne pouvait se manifester d'une manière plus formelle, qu...

      Séance du lundi 17 mai 1790, au soir

      page 554
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...stitution primitive et qui rendent à la nation les biens destinés pour le soulagement ... ...st contre les décrets qui rappellent tous les ministres de la religion à leur institution primitive et qui rendent à la nation les biens destinés pour le soulagement du pauvre, mais depuis trop longtemps dévorés par le luxe, que le libelle s'élèv...

      Séance du lundi 17 mai 1790, au soir

      page 555
      Speaker: Lecouteulx de Canteleu
      ...onfiance pour l'auguste Assemblée de la nation ; qu'on ne calomnie ses intentions et s... ...à sés progrès et à ses suites ; d'empêcher que l'on ne manque de respect et de confiance pour l'auguste Assemblée de la nation ; qu'on ne calomnie ses intentions et ses décrets ; qu'on ne porte atteinte à la Constitution qu'elle nous a donnée, à ...

      Séance du lundi 17 mai 1790, au soir

      page 557
      Speaker: Alexandre de Lameth
      ... de Nîmes, et que le représentant dé la nation, le député de la sénéchaussée de Nîmes ... ...Assemblée aura à s'occuper, je demande l'ajournement de l'affaire de M. le maire de Nîmes, et que le représentant dé la nation, le député de la sénéchaussée de Nîmes vienne reprendre sa place dans l'Assemblée.
      Speaker: Le Président
      ...du droit qu'a chaque représentant de la nation d'en stipuler les intérêts dans l'Assem... ajoute ensuite : Pour ne pas suspendre l'exercice du droit qu'a chaque représentant de la nation d'en stipuler les intérêts dans l'Assemblée nationale, elle autorise M. de Marguerittes à reprendre sa place, sauf, au ...
    • Séance du vendredi 28 mai 1790

      - search term matches: (2)

      Séance du vendredi 28 mai 1790

      page 706
      Speaker: Dupont
      ...a citadelle 4eMarseille appartient à la nation; elle n'appartient pas plus à cette vil...
      ...e ; il faut que les représentants de la nation annoncent qu'ils veilleront avec sollic...
      ...périeux encore quand il s'agit de propriétés nécessaires à la sûreté publique. La citadelle 4eMarseille appartient à la nation; elle n'appartient pas plus à cette ville que les citadelles de Lille ou de Strasbourg ; il faut done manifester une ha...
      ...ion ; il faut mander à la barre les officiers municipaux de la ville de Marseille ; il faut que les représentants de la nation annoncent qu'ils veilleront avec sollicitude à la conservation des fortifications destinées à couvrir nos frontières et...
  • Tome 16 : Du 31 mai au 8 juillet 1790 showing 10 of 17 results view all
    • Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      - search term matches: (18)

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 3
      Speaker: Goupil de Préfeln
      ...u nom (Je mes commettants, au nom de la nation tout entière, la déclaration qu'il vien... ...uisque l'Kglise est composée de l'universalité des fidèles. Je tiésavbue donc, au nom (Je mes commettants, au nom de la nation tout entière, la déclaration qu'il vient de laire.

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 4
      Speaker: Camus
      semblée des représentants de la nation française, un évèque français choisisse... semblée des représentants de la nation française, un évèque français choisisse ses autorités de telle manière; qu'il n'indique, avec confiance et sans réserve...

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 6
      Speaker: Camus
      ...rdre public : on ne prescrit contre une nation, ni les droits de la souveraineté qui l... ...er la prescription, et d'ailleurs, il n'y a point de prescription ën matière d'ordre public : on ne prescrit contre une nation, ni les droits de la souveraineté qui lui appartient) ni les conséquent ces de ces droits.
      Speaker: Camus
      ...opoles? L'i sage exi-tait, parce que la nation Française n'exerçait pas ses droits; Dè... ...ction des évêchés, pour la division îles provinces, pour Ja disposition des métropoles? L'i sage exi-tait, parce que la nation Française n'exerçait pas ses droits; Dès qu'elle reprend Pex rcice de ses droits» les usages qui n'étaient fondés que s...
      Speaker: Camus
      ...nue aujourd'hui ; qu'il appartient à la nation de désigner cei e de ses villes qui ser... ...puissance civile: je co iclus que la conduite qui a été tenue alors doit être tenue aujourd'hui ; qu'il appartient à la nation de désigner cei e de ses villes qui seront le chef-lieu d'un diocèse, etqUe l'ïïgliSë ne pourra ni établir, iii conserv...
      Speaker: Camus
      ...loi laite pool* le biëti géUé-ral de la nation dont il est membre, ...ar ta disposition générale, nouvelle, mais il ne peut pas appeler injustice une loi laite pool* le biëti géUé-ral de la nation dont il est membre,
      Speaker: Camus
      ...N'est-ce pas une vérité certaine qu'uuè nàtion a le pouvoir d'admettre dans son sein t...
      ..., tel est son pouvoir. Saris doute, uhë nation de.peut pas, eu admettant uhe religion,...
      ...iS l'Étàt, â'ë'ève-râjU-elle,contre une disposition, qui est faite par l'État ? N'est-ce pas une vérité certaine qu'uuè nàtion a le pouvoir d'admettre dans son sein telle ou telle religion ? Elle abusé de sun pod-Vbif, si elle fyflise dë rëëeVdir là triiië religion, Si ellé eîi âJuiet uilë faussé: tiiatë edlin, tel est son pouvoir. Saris doute, uhë nation de.peut pas, eu admettant uhe religion, refuser de la laisser jouir de ce qui es! essentiel à cette religion ; on

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 7
      Speaker: Camus
      ...our tout ce qui n'est qu'accessoire^ la nation est libre; elle peut faire ses conditio... ne peut pas vouloir une chose sans vouloir ce qui est de son essence* Mais pour tout ce qui n'est qu'accessoire^ la nation est libre; elle peut faire ses conditions et l'on doit y souscrire.
      Speaker: Camus
      La nation française fait aujourd'hui sa Constitut... La nation française fait aujourd'hui sa Constitution ; e le est assemblée en G invention nationale; elle se rendrait coupable d'u...
      Les réclamations de la nation et de l'Eglise gallicane contre la cess... Les réclamations de la nation et de l'Eglise gallicane contre la cessation des élections sont Consignées dans la pragma'i iue de sainf Louis» de l'an...

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 8
      ... cet exemple, et il dit : Instruit ordi-nationes sacerdotales non nisi sub populi consci... ...lévation d'Éléazar au sacerdoce chez les juifs : il applique les conséquences de cet exemple, et il dit : Instruit ordi-nationes sacerdotales non nisi sub populi conscientia fieri oportere, ut ptebe prsesente vel detegantur ma-lorum crimina, vel bo...

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 9
      Speaker: Camus
      ...s conservés, à offrir aux membres de la nation des secours que la nation ne leur demanderait plus. ...tendu le territoire, ou par la persistance de la part de ceux qui ne seraient pas conservés, à offrir aux membres de la nation des secours que la nation ne leur demanderait plus.

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 10
      Speaker: Camus
      ...oumission à l'autorité souveraine de la nation, n'est pas seulement Une obligation de ... ...té, qu'on procurera ou la paix du royaume* ou l'avancement de la religion ? La soumission à l'autorité souveraine de la nation, n'est pas seulement Une obligation de nécessité t c'est un devoir de charité. Que les pasteurs de notre siècle se péhè...
      ...s; en exerçant, contre la Volonté dé la nation, par les évêqUes dont les sièges ne ser... ...lise, à ceux qlii se trouveraient dans les parties ajoutées âi X anciens diocèses; en exerçant, contre la Volonté dé la nation, par les évêqUes dont les sièges ne seraient pas conservés, leurs anciens pouvoirs? (1) Hoc nofa fieret qnoniaûi révéra...

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 13
      Speaker: L'abbé Goulard
      ... à des presbytériens ? est-ce donc à la nation à prononcer, non seulemeut sur la répar... ...s et les cures entre les évêques et les curés conservés : a-t-on donc cru parler à des presbytériens ? est-ce donc à la nation à prononcer, non seulemeut sur la répartition des évêchés et des cures, mais encore à priver un évêque, un curé, de la ...

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 16
      Speaker: L'abbé Goulard
      ...nde à grands cris, et l'intention de la nation n'est point de vous changer en pontifes... ...ux. La constitution de l'état civil doit suffire à votre zèle. Le peuple la demande à grands cris, et l'intention de la nation n'est point de vous changer en pontifes, et cette assemblée en concile.

      Séance du lundi 31 mai 1790, au matin

      page 17
      Speaker: Le curé Jallet
      ...ligion. N'est-il pas de l'intérêt de la nation, comme de celui de la religion, que tou... ...dans un état catholique : Je ne veux point d'évê-ques : ce serait attaquer la religion. N'est-il pas de l'intérêt de la nation, comme de celui de la religion, que tous les citoyens d'un département, réunis par tous les rapports politiques, le soi...
    • Séance du lundi 7 juin 1790

      - search term matches: (3)

      Séance du lundi 7 juin 1790

      page 135
      Speaker: Dufraisse-Duchey
      ....lecuré de Souppes est criminel de lèse-nation, parce qu'il a usurpé par un faux les pouvoirs de la nation. M.lecuré de Souppes est criminel de lèse-nation, parce qu'il a usurpé par un faux les pouvoirs de la nation.

      Séance du lundi 7 juin 1790

      page 136
      Speaker: De Lafayette
      ...e faut pas qu'à cette grande idée d'une nation tranquille sous ses drapeaux civiques, ... ...en fera partie : par elle la liberté française est garantie à jamais ; mais il ne faut pas qu'à cette grande idée d'une nation tranquille sous ses drapeaux civiques, puissent être mêlées un jour de ces combinaisons individuelles qui compromettrai...
    • Séance du samedi 13 juin 1790

      - search term matches: (19)

      Séance du samedi 13 juin 1790

      page 203
      Speaker: Regnaud
      ...ainsi un parti qui doit honorer iàht la nation française, dans un momentôu l'on , cher... ...ération de la Ligue. » Ge n'a pas élé saps indignation que j'ai entendu traiter ainsi un parti qui doit honorer iàht la nation française, dans un momentôu l'on , cherche a répandre des craintes sur un si Vaste projet. Je demande que l'pfi vérifie...

      Séance du samedi 13 juin 1790

      page 207
      Speaker: Le duc de La Rochefoucauld
      ... vente et la rend moins profitable à la nation en général. Il ne reste donG à votre co... ...ued'une opération utilepour donner une impulsion première, mais qui complique la vente et la rend moins profitable à la nation en général. Il ne reste donG à votre comité qu'à suivre les dispositions que vous avez prescrites, et il ne manquera ni...
      Speaker: Le duc de La Rochefoucauld
      ...ûres, lorsqu'elles sont l'ouvrage d'une nation toujours vivànte, et qui ne craint pas,... ...e que la brièveté de Sa carrière ne lui permet pas ces opérations lentes, mais sûres, lorsqu'elles sont l'ouvrage d'une nation toujours vivànte, et qui ne craint pas, comme le particulier, que l'in? conduite ou la prodigalité de ses héritiers leu...
      ...emis effectivement dans les mains de la nation l'universalité de ses domaines, et vous... Mais, depuis le 19 décembre, plusieurs de vos décrets ont remis effectivement dans les mains de la nation l'universalité de ses domaines, et vous en avez confié la garde aux administrations de départements et de districts, sa...

      Séance du samedi 13 juin 1790

      page 208
      Speaker: Le duc de La Rochefoucauld
      ...vœu, d'éteindre avantageusement pour la nation une partie considérable de sa dette, et... ...r être convertis en propriétés foncières; vous remplirez à la fois votre double vœu, d'éteindre avantageusement pour la nation une partie considérable de sa dette, et de satisfaire, une classe de créanciers qui, privés de leur état par laRévoluti...
      Speaker: Le duc de La Rochefoucauld
      ...rsements que vous opérerez sera pour la nation un profit très véritable. ... bordereaux seront tentés de réaliser en fonds de terre, et chacun de ces remboursements que vous opérerez sera pour la nation un profit très véritable.
      Speaker: Le duc de La Rochefoucauld
      ...s sous les yeux des représentants de la nation. ...ue la suite et les détails de cette grande et salutaire opération soient toujours sous les yeux des représentants de la nation.
      Speaker: Le duc de La Rochefoucauld
      ... domaines dans la propriété desquels la nation est rentrée, est le meilleur moyen d'ét... L'Assemblée nationale, considérant que l'aliénation des domaines dans la propriété desquels la nation est rentrée, est le meilleur moyen d'éteindre une grande partie de la dette publique, d'animer l'agriculture et l'indus...

      Séance du samedi 13 juin 1790

      page 209
      Speaker: Le duc de La Rochefoucauld
      ...ets des 4 août 1789 et 15 mars 1790, la nation demeurant chargée du rachat desdits dro... ...u fonciers, soit fixes ou casuels, qui ont été déclarés rachetables par les décrets des 4 août 1789 et 15 mars 1790, la nation demeurant chargée du rachat desdits droits, suivant les règles prescrites, dans les cas déterminés par les décrets du 3...

      Séance du samedi 13 juin 1790

      page 211
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      Les motifs qui doivent porter la nation à se libérer s'offrent en foule : Progr... Les motifs qui doivent porter la nation à se libérer s'offrent en foule : Progrès et perfection de l'agriculture; Economie dans l'administration ; Bénéfice pou...
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      ...ront dans la propriété collective de la nàtion, priveront le Trésor public du produit ...
      ...is cents millions fqui auront libéré la nation de quinze millions de rentes perpétuell...
      Je vous prie de considérer que les domaines nationaux, tant qu'ils resteront dans la propriété collective de la nàtion, priveront le Trésor public du produit des droits de contrôle, de centième denier et autres droits qu'ils lui rendront ...
      ...r trente : ainsi, des domaines produisant dix millions, pourront être vendus trois cents millions fqui auront libéré la nation de quinze millions de rentes perpétuelles, ou de trente millions au moins de rentes viagères.
      ...aniaux étant devenus la propriété de la nation, tous ses créanciers ont donc le droit ...
      ...il est à la fois possible et utile à la nation de les rembourser. Je dis qu'il y ont t...
      ...emboursement suivant la date de leurs créances. Les biens ecclésiastiques et domaniaux étant devenus la propriété de la nation, tous ses créanciers ont donc le droit d'en réclamer la portion représentative de leurs créances, puisqu'il est à la fois possible et utile à la nation de les rembourser. Je dis qu'il y ont tout droit, parce qu'il serait impossible de suivre le principe à la rigueur, et ...

      Séance du samedi 13 juin 1790

      page 212
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      La nation n'établira aucun impôt sur les rentes p...
      ... d'une part, il en coûte des frais à la nation pour la perception de l'im-
      La nation n'établira aucun impôt sur les rentes publiques. Les créanciers étrangers ne sont pas même atteints par les impôts sur ...
      ...s, tandis que les domaines qu'ils acquerraient seraient soumis à l'impôt. Ainsi, d'une part, il en coûte des frais à la nation pour la perception de l'im-
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      ...on de la dette soulagerait à la fois la nation des frais d'administration de ses biens... ...dministration de ces propriétés, tandis que,dans ce mode de vente, la dimininution de la dette soulagerait à la fois la nation des frais d'administration de ses biens, de ses dettes, de ses impôts ; et, par le simple calcul de ces bénéfices, assu...
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      ...ns un état de langueur et d'inertie. La nation, dans les événements violents ou imprév...
      ...l'Etat ne tourne jamais au profit de la nation, mais qu'au contraire elle constate et ...
      ...érêt de l'argent sera à un taux immodéré, l'agriculture et le commerce seront dans un état de langueur et d'inertie. La nation, dans les événements violents ou imprévus, sera condamnée encore à des emprunts onéreux , car il est simple que le prop...
      ...s publics. Et remarquez, Messieurs, que la perte éprouvée par les créanciers de l'Etat ne tourne jamais au profit de la nation, mais qu'au contraire elle constate et prolonge son discrédit, soutient l'élévation de l'intérêt de l'argent entre part...

      Séance du samedi 13 juin 1790

      page 213
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      ... vendre le plus avantageusement pour la nation, de peupler les campagnes de propriétai... ...multiplier le plus possible les moyens d'acquérir les domaines nationaux, de les vendre le plus avantageusement pour la nation, de peupler les campagnes de propriétaires riches en lumières et en fortune, et susceptibles, sous ce double rapport, d...
      Speaker: De Talleyrand-Périgord
      ...ns rentreraient dans la propriété de la nation, et il serait seulement tenu compte à l... ...r dans les six mois nui suivraient leur adjudication, elle serait nulle: les biens rentreraient dans la propriété de la nation, et il serait seulement tenu compte à leurs héritiers des arrérages de rentes, ou traitements dont elles auraient joui,...

      Séance du samedi 13 juin 1790

      page 214
      Speaker: Le vicomte de Noailles
      ... et à l'intérêt des représentants de la nation. Les officiers municipaux delà vilie de... ...a-Marine, après avoir donné des éloges à leur conduite, les recommande aux soins et à l'intérêt des représentants de la nation. Les officiers municipaux delà vilie de Lambesc ont inutilement essayé de persuader à ce régiment qu'il était trompé, e...
    • Séance du 14 lundi juin 1790

      - search term matches: (4)

      Séance du 14 lundi juin 1790

      page 214
      Speaker: Le Président
      ... liberté pour la porter au temple de la nation, où elle resterait déposée ; et désorma... ...rères d'armes, je m'empresserais d'élever cette image chérie sur le pavois de la liberté pour la porter au temple de la nation, où elle resterait déposée ; et désormais le meilleur des pères serait présent àux yeux de ses enfanté aussi sodvent qu...

      Séance du 14 lundi juin 1790

      page 215
      Speaker: Prieur
      ... ont promis et juré d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. Tous sont disposés...
      ...çais, ils regardent comme ennemis de la nation cetix qui, pàr des écrits, des complots...
      ...nce dë leur entière soumission sur l'autel du Dieu qui punit les parjures ; toUs ont promis et juré d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. Tous sont disposés à soutenir jusqu'à l'effusion de leUr sang la Constitution dii royaume, fruit d...
      ... glorieux travaux ; et, à l'exemple de la commune dë Sézanne et de Vitry-le-Français, ils regardent comme ennemis de la nation cetix qui, pàr des écrits, des complots, des protestations, cherchent à soulever les peuples. Les décrets émanés du sei...

      Séance du 14 lundi juin 1790

      page 218
      Speaker: Martineau
      ...e qui lui est donné, d'être fidèle à la nation, à la loi ët au roi, et de maintenir de... ... et du clergé, le serment solennel dejeiller ayec soin sur les fidèles du diocèse qui lui est donné, d'être fidèle à la nation, à la loi ët au roi, et de maintenir de toUt sbii pouvoir là Constitution dé^ crétée par l'Assemblée nationale, ët acce...
    • Séance du mercredi 16 juin 1790

      - search term matches: (5)

      Séance du mercredi 16 juin 1790

      page 233
      Speaker: Cochelet
      Les représentants de la nation doivent attacher un grand prix à l'opin... Les représentants de la nation doivent attacher un grand prix à l'opinion publique; par conséquent, ils ne sauraient recevoir trop d'adhésions à leurs...

      Séance du mercredi 16 juin 1790

      page 235
      Speaker: Martineau
      ...s les a appelés, seront défrayés par la nation. » peuples les a appelés, seront défrayés par la nation. »

      Séance du mercredi 16 juin 1790

      page 237
      Speaker: De Cazalès
      ...générosité les ministres du culte de la nation généreuse que vous avez l'honneur de re... ...ue devant ses fidèles n'oserait en faire un scandaleux usage, vous doterez avec générosité les ministres du culte de la nation généreuse que vous avez l'honneur de représenter. Je conclus à ce que tous les évêques n'aient pas moins de 20,000 livr...

      Séance du mercredi 16 juin 1790

      page 238
      Speaker: Le marquis de Foucault
      ... clergé seraient à la disposition de la nation, on a mis sous ses yeux les malheurs du...
      ... a décrétés étra à la disposition de la nation, serviront uniquement à payer les frais...
      ...orde, je la prie de se rappeler qu'à l'époque où elle a décrété que les biens du clergé seraient à la disposition de la nation, on a mis sous ses yeux les malheurs du peuple. Le comité aurait du prouver à tous les Français que vous voulez faire u...
      ...n adopte le décret que je vais proposer ; « Les biens du clergé, que l'Assemblée a décrétés étra à la disposition de la nation, serviront uniquement à payer les frais du culte et de ses ministres... » (On rappelle à Vordre du jour,) Je Suis excel...
    • Séance du jeudi 17 juin 1790

      - search term matches: (14)

      Séance du jeudi 17 juin 1790

      page 239
      Speaker: L'abbé Jacquemart
      ...ntage delà part des représentants de la nation. Vous nous rappelez a la primitive Égli... ...ient déplacées de la part de quelques particuliers ; elles le seraient bien davantage delà part des représentants de la nation. Vous nous rappelez a la primitive Église ; nous vous rappellerons au temps où les fidèles abandonnaient leurs biens au...

      Séance du jeudi 17 juin 1790

      page 240
      Speaker: L'abbé Jacquemart
      ...Joseph, auquel il serait honteux que la nation française le cédât en générosité, les c... ce qu'à l'exemple de l'empereur Joseph, auquel il serait honteux que la nation française le cédât en générosité, les curés n'aient pas moins dè de 1,500 livres, et qu'ils soient augmentés quand la c...
      Speaker: Garat
      ...riteraient quelque considération, si la nation devait fournir à ces dépenses ; mais les fidèles y avaient fourni, et la nation a tiré ces fonds à elle. Ce n'est donc ...
      ...des curés seront payés. A vrai dire, la nation ne dépense rien ici; elle ne fait que d...
      l'aîné. Tout ceci n'est que calcul de finance. Ces calculs mériteraient quelque considération, si la nation devait fournir à ces dépenses ; mais les fidèles y avaient fourni, et la nation a tiré ces fonds à elle. Ce n'est donc pas du plus pur des trésors de l'Etat que les traitements des curés seront payés. A vrai dire, la nation ne dépense rien ici; elle ne fait que dispenser une partie de ce qui était destiné à ce service. Il faut conserver ce s...

      Séance du jeudi 17 juin 1790

      page 243
      Speaker: Chasset
      ... rigueur des règles, elle exposerait la nation et les particuliers propriétaires à per... ...ception en nature jusqu'au rachat. Si l'Assemblée se relâchait en ce point de ia rigueur des règles, elle exposerait la nation et les particuliers propriétaires à perdre ce droit si important. On sait, en effet, quelle est la répugnance qu'on app...
      Speaker: Chasset
      ...l est du devoir des représentants de la nation de maintenir de tout leur pouvoir ses r... Sans doute, il est du devoir des représentants de la nation de maintenir de tout leur pouvoir ses revenus, surtout celui qu'on attend cette année de la dîme et qui est si étendu. ...
      Speaker: Chasset
      ...oublies, des droits et des moyens de ia nation. Elle pedt mieux juger qu'aucun particu... « L'Assemblée nationale voit l'ensemble des besoins oublies, des droits et des moyens de ia nation. Elle pedt mieux juger qu'aucun particulier et qu'aucune communauté, de ce qui est utile et possible ; et comme le salu...
      Speaker: Chasset
      ... d'être fidèles à la Constitution, à 1a nation, à la loi et au roi ; ils sont devenus ... « Ils ont tous prêté le seraient d'être fidèles à la Constitution, à 1a nation, à la loi et au roi ; ils sont devenus par là un peuple nouveau, dont le caractère, également sage et noble, sera le re...

      Séance du jeudi 17 juin 1790

      page 244
      Speaker: Chasset
      D'autre part, les représentants de la nation ne doivent point être intimidés par ces...
      ...er l'Assemblée, les représentants de la nation seraient inébranlables dans les résolut...
      D'autre part, les représentants de la nation ne doivent point être intimidés par ces espèces de menaces; ils doivent supposer qu'il n'y a aucun Français qui ne se rende à la raison ; et dussent les insurgés venir entourer l'Assemblée, les représentants de la nation seraient inébranlables dans les résolutions qu'ils auraient prises, fondées sur la raison, la justice et le bien public...

      Séance du jeudi 17 juin 1790

      page 245
      Speaker: Le marquis de Châteauneuf-Randon
      ...e l'inviolabilité du représentant de la nation avec la responsabilité de l'administrat... ...rcés de s'immiscer dans leurs fonctions, pour ne pas compromettre le caractère de l'inviolabilité du représentant de la nation avec la responsabilité de l'administrateur et de l'officier public.

      Séance du jeudi 17 juin 1790

      page 246
      Speaker: Le marquis de Châteauneuf-Randon
      ...otamment de celle de représentant de la nation ; pour qu'en cas de démission de celle-... ... préalablement fixé leur choix sur l'une des places qu'ils voudront conserver, notamment de celle de représentant de la nation ; pour qu'en cas de démission de celle-ci, ils puissent être remplacés par leurs suppléants, s'ils en ont,et que ceux q...
      Speaker: L'abbé Gouttes
      ...tout à là fois, et dans l'intérêt de la nation, et dans l'intention des curés ; il fau... Ceci est tout à là fois, et dans l'intérêt de la nation, et dans l'intention des curés ; il faut que les pasteurs aient une oc?
    • Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      - search term matches: (17)

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 248
      Speaker: Prieur
      ... de la guerre, et la déclaration que la nation française n'attentera à la propriété et...
      ...es odieuses barrières, qui séparent les nations, tomberont un jour, et leur chute et le...
      ...s travaux, et de son admiration pour le décret concernant le droit de la paix et de la guerre, et la déclaration que la nation française n'attentera à la propriété et à la liberté d'aucun peuple : « Il n'y a qu'un instant, disent ces administrateurs, que nous touchions au pays ennemi ; mais nous pouvons espérer que ces odieuses barrières, qui séparent les nations, tomberont un jour, et leur chute et le bonheur des humains seront votre ouvrage. »"
      Speaker: Prieur
      ...affligé le cœur des représentants de la nation. ...à réparer les violences exercées envers les propriétaires, et gémissent d'avoir affligé le cœur des représentants de la nation.
      Speaker: Prieur
      ...ité publics, et comme criminels de lèse-nation, tous ceux qui,affectant un zèle hypocr...
      ...s sages décrets des représentants de la nation ; arrête en outre que l'extrait du prés...
      ...res du pouvoir exécutif à poursuivre comme perturbateurs du repos et de la félicité publics, et comme criminels de lèse-nation, tous ceux qui,affectant un zèle hypocrite pour la religion, abuseraient de la chaire de vérité et du saint ministère qui leur est confié pour égarer les âmes faibles, et les soulever contre les sages décrets des représentants de la nation ; arrête en outre que l'extrait du présent arrêté sera incessamment adressé à l'Assemblée nationale par Messieurs compo...

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 249
      Speaker: Prieur
      ...lie à Rouelle, sous la sauvegarde de la nation, de la loi, de la protéger, et Ijri fai... ...plie l'Assemblée nationale de vouloir bien mettre la manufacture de glaces, établie à Rouelle, sous la sauvegarde de la nation, de la loi, de la protéger, et Ijri faire une avance de 100,000 livres, en assurant que, si la restauration de cette ma...
      Speaker: Prieur
      ...ce due aux augustes représentants de la nation, et l'obéissance à leurs décrets. ...lées, leurs protestations et leurs actions, chercheraient à affaiblir la confiance due aux augustes représentants de la nation, et l'obéissance à leurs décrets.
      Speaker: Le vieomte de Noailles
      ...és à apporter, devant le tribunal de la nation assemblée, leurs réclamations et leurs ... ... la barre, présentent un mémoire où ils exposent les motifs qui les ont déterminés à apporter, devant le tribunal de la nation assemblée, leurs réclamations et leurs prières. L'Assemblée nationale renvoie le mémoire au comité des finances, et M. ...

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 251
      Speaker: Malouet
      ... annoncé des crimes, des crimes de lèse-nation et le corps de délit qu'on vous présent... ...hes- Des imputations vagues, mais imposantes, leur ont été prodiguées. On vous a annoncé des crimes, des crimes de lèse-nation et le corps de délit qu'on vous présente consiste en deux adresses dont les erreurs mêmes manifesteraient encore l'effr...
      ...scuter une loi et ses inconvénients, la nation se diviserait alors en deux parties : l... ... taire sur ses dispositions ; si en obéissant on ne peut remontrer, réclamer, discuter une loi et ses inconvénients, la nation se diviserait alors en deux parties : les tyrans et les esclaves; et je ne veux être ni l'un ni l'autre. » Note de M- M...

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 252
      Speaker: Malouet
      Si vous reconnaissez, Messieurs, à la nation le droit de s'expliquer définitivement ... Si vous reconnaissez, Messieurs, à la nation le droit de s'expliquer définitivement sur la Constitution, il faut bien lui en laisser les moyens ; car vous ne pouvez...
      Speaker: Malouet
      ...yaient tous, si c'était là ie vœu de la nation, il s'exécuterait sans difficulté; si,a... ...désirer, de croire que tels et tels décrets ont besoin de révision; s'ils le croyaient tous, si c'était là ie vœu de la nation, il s'exécuterait sans difficulté; si,au contraire, quelques particuliers, quelques villes seulement sont dans cette op...

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 254
      Speaker: Cortois de Balore
      ...et prochaine tenue de l'Assemblée de la nation, les citoyens de Nîmes, animés déjà du ... ...t leurs vues, sur tout ce qui pouvait intéresser le bien général dans la future et prochaine tenue de l'Assemblée de la nation, les citoyens de Nîmes, animés déjà du même zèle, ont envoyé dans toute la France un grand nombre de délibérations où r...
      Speaker: Cortois de Balore
      ...là loi est bonne, elle est au gré de la nation» elle subsiste ; si, au coiitràire, l'o... ...doutes, les craintes élevés contre la loi, sont reietés par l'opinion publique, là loi est bonne, elle est au gré de la nation» elle subsiste ; si, au coiitràire, l'opinion publique l'adopte, le vœu national est de même exprimé, et tout ce que vo...

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 255
      Speaker: Cortois de Balore
      ...ntinué, comme celles aux couleurs de la nation, à en- être le signé parmi eux ; un gra... ... par tous les citoyens de Nîmes, comme le signal delà liberté ; elles avaient continué, comme celles aux couleurs de la nation, à en- être le signé parmi eux ; un grand nombre ne les avait jamais quittées.

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 256
      Speaker: Camus
      ...ssent de retentir des cris de Vivent la nation, la loi et le roi ! ...asion. Depuis lors la joie la pi us vive a succédé au désespoir, etnos ruesne cessent de retentir des cris de Vivent la nation, la loi et le roi !
      Speaker: Camus
      ...le qui a fait anciennement partie de la nation française et qui lui est toujours resté... ...rait perdue sans ressource. Les Français sont trop généreux pour refuser un peuple qui a fait anciennement partie de la nation française et qui lui est toujours resté uni par ses vœux et ses sentiments. Cette position est certainement bien faite ...

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 257
      Speaker: Prieur
      ...municipalités de la route, au nom de la nation, de ia loi et du roi, pour arrêter cet ...
      ...tendre des augustes représentants de la nation.
      ... expédiés dans l'iustant pour réclamer l'assistance et le secours de toutes les municipalités de la route, au nom de la nation, de ia loi et du roi, pour arrêter cet officier, l'obliger à rendre au porteur les cravates enlevées ; rien n'a pu déli...
      ... par la sagesse de vos décrets, à une ville désolée, la paix qu'elle a lieu d'attendre des augustes représentants de la nation.

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 261
      ...vertus des augustes représentants d'une nation chrétienne : ...tées avec un respect mêlé de confiance, sont un hommage dû à la religion et aux vertus des augustes représentants d'une nation chrétienne :
      ...e, dans la sagesse de l'Assemblée de la nation : nous ne dirons pas non plus que s'il ... Ces considérations générales ont été pesées, sans doute, dans la sagesse de l'Assemblée de la nation : nous ne dirons pas non plus que s'il était irrévocablement décrété de supprimer deux des trois évêchés de Nîmes, Alai...

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 262
      ...lité en cas d'extinction : qu'ainsi, la nation ne pouvant rien gagner en ia supprimant... a été donné par eux, avec la clause de réversibilité en cas d'extinction : qu'ainsi, la nation ne pouvant rien gagner en ia supprimant, l'intérêt général, uni à celui de la ville d'Uzès, semble devoir indiquer cett...
      ...e toi,.les augustes représentants de la nation demandent de vons une consécration plus...
      ... de vos magistrats, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. A la nation, parce que c'est d'elle qu'émanent tous...
      Messieurs, uh grand objet nous rassemble. Votre toi,.les augustes représentants de la nation demandent de vons une consécration plus spéciale à la patrie^ et vous allez remplir leurs vœux ; Vous allez jurer, en présence de vos concitoyens, dans les mains de vos magistrats, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi. A la nation, parce que c'est d'elle qu'émanent tous les pouvoirs ; à la loi parce qu'elle est la gardienne de la liberté ; au roi, ...

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 263
      ...clergé, elle craindrait le reproche des nations, si elle recourait à ce moyen, inconnu ... ... elle craindrait de blesser les droits sacres de la propriété en dépouillant le clergé, elle craindrait le reproche des nations, si elle recourait à ce moyen, inconnu jusqu'à nos jours. La France voudrait-elle reconnaître chez sa rivale une supéri...
      ...t pu déterminer les représentants de la nation à ne point délibérer sur un décret qui ...
      ... celle de la très grande majorité de la nation. Cette religion divine est, depuis quat...
      Il n'y a que dés raisons du plus grand poids qui aient pu déterminer les représentants de la nation à ne point délibérer sur un décret qui aurait comblé dejoie tant de millions de citoyens. Pénétrés de confiance pour le...
      ... est due à tant de titres, et qui lui estessentiellement inhérente,puisqué c'est celle de la très grande majorité de la nation. Cette religion divine est, depuis quatorze siècles, celle de l'Etat; et la France lui doit beaucoup, même relativement...
      ...être considérée comme Celle de toute la nation, eu égard à la très grande majorité des... ...iale, cette stabilité, cette prééminence, qui est due à une reli" gion qui peut être considérée comme Celle de toute la nation, eu égard à la très grande majorité des Français qui la professent.
      ...vous représenter, Nosseigneurs, que les nations les plus libres et les plos tolérantes ... Nous prendrons la liberté de vous représenter, Nosseigneurs, que les nations les plus libres et les plos tolérantes ont eu une religion nationale ; et dans combien d'occasions la religion national...

      Séance du jeudi 17 juin 1790, au soir

      page 264
      Quand la nation en deuil frémit aux dangers qui menacen... Quand la nation en deuil frémit aux dangers qui menacent la religion de nos pères, quand votre peuple, sire, étonné des atteintes qu'on...
      ...ouis XIV, et ses maximes ont fait d'une nation barbare et guerrière le peuple le plus ... ...talisa les triomphes de Charlemagne, de Philippe-Auguste, de Saint-Louis et de Louis XIV, et ses maximes ont fait d'une nation barbare et guerrière le peuple le plus religieux, le plus doux et le plus fidèle à ses rois. N'est-il pas à craindre, e...
      ...i nous animent, les représentants de la nation, déterminés par ces motifs et l'intérêt... ...te leur confiance; qu'après avoir pesé dans leur sagesse les puissants motifs qui nous animent, les représentants de la nation, déterminés par ces motifs et l'intérêt précieux que le fils aîné de l'Eglise prend au maintien d'une religion qui fut ...
      .... La religion des Français rendit cette nation la première de l'Europe ; en affaibliss... ...oire de l'Etat. Une expérience de quatorze siècles est la preuve de cette vérité. La religion des Français rendit cette nation la première de l'Europe ; en affaiblissant son éclat, ne serions-nous pas exposés à perdre nos vertus ?
    • Séance du vendredi 18 juin 1790

      - search term matches: (14)

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 265
      Speaker: L'abbé Royer
      ...dès qu'elle doit tourner au salut de la nation et au bonheur des peuples. Contents de ...
      ... nous vivrons et mourrons fidèles, à la nation, à la loi et au roi.
      douce consolation dès qu'elle doit tourner au salut de la nation et au bonheur des peuples. Contents de tout ce que l'Assemblée nationale prononcera sur notre sort, de concert avec mil...
      ...rimaire, nous maintiendrons de tout notre pouvoir la Constitution du royaume, et nous vivrons et mourrons fidèles, à la nation, à la loi et au roi.

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 266
      Speaker: L'abbé Royer
      ...Vous venez de jurer d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de vous conform... ...de nouveau au régiment, et à profiter de cette occasion pour dire aux soldats : Vous venez de jurer d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de vous conformer aux règles de la discipline militaire. Je ne veux pas examiner si vous avez é...
      Speaker: L'abbé Royer
      ...êteté à ma qualité de représentant delà nation; et plusieurs d'entre ceux qui avaient ... ...ge de franc-maçonnerie; je fus convaincu que je devais toutes ces marques d'honnêteté à ma qualité de représentant delà nation; et plusieurs d'entre ceux qui avaient porté la parole m'avaient confirmé dans cette opiriion.

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 267
      Speaker: L'abbé Royer
      ... nom du serment que vous avez fait à la nation, à la loi et au roi, de vous rendre à v... ...e que j'avais dit à leurs camarades, et j'ajoutai : Je vous ordonne, soldats, au nom du serment que vous avez fait à la nation, à la loi et au roi, de vous rendre à votre quartier, où vous recevrez mes ordres ; ce n'est point au milieu d'une rue ...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 270
      Speaker: L'abbé Royer
      ...ourne à mon poste de représentant de la nation. Je donnerai à l'Assemblée nationale ce... ...ompagnies de la garde nationale. Ne pouvant servir ici la chose publique, je retourne à mon poste de représentant de la nation. Je donnerai à l'Assemblée nationale ce que j'ai pu recueillir de détails sur les moteurs des troubles et sur ceux qui ...
      Speaker: L'abbé Royer
      ...ent militaire, celui d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Une gazette fabriq... ...du régiment de Touraine. Ma première démarche a été de demander à prêter le serment militaire, celui d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi. Une gazette fabriquée à Pont-Saint-Esprit m'a dénoncé sous le titre de contre-révolutionnaire, et ...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 271
      Speaker: L'abbé Royer
      ... nom du serment que vous avez fait à la nation, à la loi et au roi, de vous rendre à v... Je vous ordonne, soldats, au nom du serment que vous avez fait à la nation, à la loi et au roi, de vous rendre à votre quartier, vous y recevrez mes ordres ; ce n'est pas au milieu d'une rue et ...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 272
      Speaker: L'abbé Royer
      ...nel qu'il a prêté de rester fidèle à la nation, au roi, à la loi et aux règles de la d... ...ute, que ce corps déjà rougi d'avoir pu s'en écarter, au mépris du serment solennel qu'il a prêté de rester fidèle à la nation, au roi, à la loi et aux règles de la discipline militaire. Mais quelques heureux effets qu'aient pu produire son repen...
      Speaker: L'abbé Maury
      ...té. Existe-il un seul représentant delà nation qui puisse consentir à laisser un de se...
      ...rs et des crimes qui déshonoreraient la nation...
      ...plus instruite, je réclamerais de sa justice ce que j'attends de sa seule humanité. Existe-il un seul représentant delà nation qui puisse consentir à laisser un de ses collègues dans les plus grands dangers? lien est deux auxquels M. le vicomte d...
      ...'esprit du peuple, et si vous aimez le peuple, vous devez lui épargner des erreurs et des crimes qui déshonoreraient la nation...
      Speaker: L'abbé Maury
      Les représentants de la nation sont les arbitres suprêmes de l'opinion... Les représentants de la nation sont les arbitres suprêmes de l'opinion publique, et l'opinion publique est en ce moment la seule force qui puisse cont...
      Speaker: L'abbé Maury
      ... d'un Français, d'un représentant de la nation ; quand il s'agirait d'un étranger, d'u... ... que des citoyens de Perpignan aient été tués. Je ne vous dirai pas qu'il s'agit d'un Français, d'un représentant de la nation ; quand il s'agirait d'un étranger, d'un coupable, vous ne devez pas le livrer à la fureur du peuple. Je dirai que je p...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 273
      Speaker: Malouet
      ... moins vrai qu'il est impossible qu'une nation existe dans un état d'hostilité atroce ... ...oi promulguée, et que celle qu'on vous a proposée soit ajournée, il n'en est pas moins vrai qu'il est impossible qu'une nation existe dans un état d'hostilité atroce des hommes les uns contre les autres. Cet état est celui où il est permis à tous...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 277
      ... Or, c'est ce qu'il faut découvrir à la nation, afin qu'elle ne se doute pas de l'impu... ...mes et les tribunaux ne sont pas impuissants contre tant d'audace et d'atrocité. Or, c'est ce qu'il faut découvrir à la nation, afin qu'elle ne se doute pas de l'impuissance des lois et de l'audace des hommes corrompus.
      ...ues: on diffame les représentants de la nation, les princes, les ministres ; et dans l... ...ent tous les jours dans Paris, à la porte des magistrats, dans les places publiques: on diffame les représentants de la nation, les princes, les ministres ; et dans l'Assemblée même nous entendons, de nos bancs, crier dans les tribunes : calotins...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 278
      ...r seul parle despotisme au milieu d'une nation libre désormais, ou qu'il craignait que... ... avait conçu le projet de conserver sur nous son tyrànnicjue empire, et de régner seul parle despotisme au milieu d'une nation libre désormais, ou qu'il craignait que nos voix ne se fissent entendre et ne révélassent des secrets qu'il lui importa...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 279
      ... de tous les droits des citoyens et des nations, et qui devait le perdre dans l'esprit ... ...ain, 26, une ordonnance qui n'était rien moins que la violation la plus évidente de tous les droits des citoyens et des nations, et qui devait le perdre dans l'esprit de la contrée qu'il allait gouverner, s'il n'eût bientôt reconnu son erreur, et ...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 281
      ...it payé de sa personne, et conquis à la nation les îles tur-aues, près Saint-Domingue;... ...e ne serait peut-être pas indépendante; qui aussi brave que bon calculateur, avait payé de sa personne, et conquis à la nation les îles tur-aues, près Saint-Domingue;.ce brave officier retiré du service, affranchi de tout assujettissement, désorm...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 286
      ...er ces actions tyranniques au roi, à la nation, signe de sa main avec les autres commi... ...torité exagérée et des lois abusives l'ont rendu victime, nous conjure de dénoncer ces actions tyranniques au roi, à la nation, signe de sa main avec les autres commissaires élus par la paroisse du Gap les pouvoirs nécessaires pour parvenir à ce ...

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 288
      ...is politique, qui servirait très mal sa nation et la province particulièrement confiée... ...cle dernier et les faire observer aujourd'hui avec rigueur, serait un très mauvais politique, qui servirait très mal sa nation et la province particulièrement confiée à ses soins.

      Séance du vendredi 18 juin 1790

      page 290
      Enfin, d'un crime public envers la nation, en attaquant ouvertement l'un des préc...
      ...i contraire aux principes actuels de la nation magnanime qui marche avec tant de majes...
      Enfin, d'un crime public envers la nation, en attaquant ouvertement l'un des précieux apanages de l'homme, sa propriété, pour prostituer le produit 'de ces larci...
      ...n brigandage scandaleux, indigne de tous les temps de ia loyauté française, ét si contraire aux principes actuels de la nation magnanime qui marche avec tant de majesté vers la régénération et la liberté^
    • Séance du samedi 19 juin 1790, au matin

      - search term matches: (3)

      Séance du samedi 19 juin 1790, au matin

      page 364
      Speaker: L'abbé Dumouchel
      ...des ordres de l'Assemblée auguste de la nation. Nous espérons que la tranquillité rena... ...libérateurs en arrêtant M. de Mirabeau qu'ils détiendront, jusqu'à la réception des ordres de l'Assemblée auguste de la nation. Nous espérons que la tranquillité renaîtra bientôt dans notre ville. Tout nous semble présager cette félicité.

      Séance du samedi 19 juin 1790, au matin

      page 366
      Speaker: Camus
      ...anciens usages ; c'est aux agents de la nation à se conformer aux nouveaux. Sous le mi... On a beau rappeler les anciens usages ; c'est aux agents de la nation à se conformer aux nouveaux. Sous le ministère de Golbert, on observait une assez bonne méthode. On faisait les comptes...

      Séance du samedi 19 juin 1790, au matin

      page 369
      Speaker: Bouche
      ... peuple, le serment d'être fidèles à la nation française, à la loi et au roi, et de ve... ...tionales : les officiers et les soldats se sont embrassés, et ont prêté, avec le peuple, le serment d'être fidèles à la nation française, à la loi et au roi, et de verser jusqu'à la dernière goutte de leur sang pour maintenir vos décrets. La vill...
    • Séance du mardi 1 mardi juin 1790, au matin

      - search term matches: (5)

      Séance du mardi 1 mardi juin 1790, au matin

      page 27
      Speaker: L'abbé Gouttes
      ...ff, qui lui adjuge, âû prfiiudlcé de la nation, les biens du prieuré d'Âtithiê. Raff, qui lui adjuge, âû prfiiudlcé de la nation, les biens du prieuré d'Âtithiê.
      Speaker: Belzais de Courménil
      ...pat laquelle il déclare abandonner a la nation les deux seuls bénéfices dont il sqîi p... ...é sieur Béhoîi Boulet, prêtre: âê Paris, écrit à VAss'emblèê là leltrè suivante pat laquelle il déclare abandonner a la nation les deux seuls bénéfices dont il sqîi pourvu, :
      Speaker: Belzais de Courménil
      ...andon qu'il fait par les présentes à la nation, des deux modiques bénéfices qu'il poss... Le soussigné à'estimera trop heureux si* par l'abandon qu'il fait par les présentes à la nation, des deux modiques bénéfices qu'il possède, il peut être de quelque utilité à la patrie et encourager, par son exemple,...

      Séance du mardi 1 mardi juin 1790, au matin

      page 30
      Speaker: Fréteau
      ...ions, il faut yiyre pur l^s capitaux de nation, au lieu de vivre sur le produit des co... ...ropriétaires les vingtièmes, et .quanu les privilégiés sçnt as^uieUjsanx impositions, il faut yiyre pur l^s capitaux de nation, au lieu de vivre sur le produit des contributions ?
      Speaker: Regnaud
      ...Saint-Jean-d'Angely). il est bou que la nation connaisse les motifs qui nous détermine... (de Saint-Jean-d'Angely). il est bou que la nation connaisse les motifs qui nous déterminent à faire le service sur les capitaux et non sur les revenus; nous avons états ...
  • Tome 17 : Du 9 juillet au 12 août 1790 9 results
    • Séance du vendredi 16 juillet 1790

      - search term matches: (3)

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 134
      Speaker: De Custine
      ... ces pensions devraient être ées par la nation. ...maison du roi qui ont obtenu des pensions à cause de leurs services militaires ; ces pensions devraient être ées par la nation.

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 136
      Speaker: Robespierre
      ...est que le prix d'un service rendu à la nation ; par conséquent, il ne peut être accor...
      ...nale appartient aux représentants de la nation ; donc l'Assemblée nationale doit revoi...
      Une pension n'est que le prix d'un service rendu à la nation ; par conséquent, il ne peut être accordé que par la volonté nationale. Qr, la disposition de la volonté nationale appartient aux représentants de la nation ; donc l'Assemblée nationale doit revoir sans cesse si elle n'a point commis d'erreur dans les dons qu'elle a faits

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 139
      ...ésence des députés de -l'armée et de la nation entière, contre l'acte d'autorité absol... ...aveur d'un citoyen soldat, victime du despotisme ministériel, et réclamer, en présence des députés de -l'armée et de la nation entière, contre l'acte d'autorité absolue le plus arbitraire et le plus inique. Oui* Messieurs, je viens dénoncer à vot...

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 140
      La nation entière, assemblée dans ses bailliages,...
      ...état de choses, les représentants de la nation se sont réunis à Versailles; ils se son...
      La nation entière, assemblée dans ses bailliages, a reçu mes réclamations; elles ont été accueillies par la majeure partie; plus ...
      ...es électorales de Paris en ont fait un article positif de leur cahier. Dans cet état de choses, les représentants de la nation se sont réunis à Versailles; ils se sont occupés sans relâche et avec un courage digne de la reconnaissance et du respe...

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 145
      ...sont déjà bien connues et chéries de la nation. Je suis enchanté pour le bien de l'arm... ...is bien persuadé que ces vérités ont frappé un prince dont les idées de justice sont déjà bien connues et chéries de la nation. Je suis enchanté pour le bien de l'armée, qu'il s'intéresse à votre affaire; il est trop près du trône pour ne pas esp...

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 148
      ... un des caractères distinctifs de notre nation. ...sont deux mots synonymes pour tout officier Français : ce sentiment précieux est un des caractères distinctifs de notre nation.

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 149
      ...doit, et par là ne s'acquitte envers la nation, du droit le plus cher à tout militaire... ...tte à même de justifier votre conduite, en vous accordant la justice qu'il vous doit, et par là ne s'acquitte envers la nation, du droit le plus cher à tout militaire, qui est de ne pouvoir perdre son état sans être jugé par ses pairs.

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 152
      ...duelle ; me réservant d'en instruire la nation assemblée, pour éclairer la religion du... taire, et à ma liberté politique et individuelle ; me réservant d'en instruire la nation assemblée, pour éclairer la religion du roi, sur un objet qui intéresse aussi essentiellement thon honneur, la plus pré...

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 153
      Réclamation de M. de Moreton à la nation assemblée dans ses bailliages. Réclamation de M. de Moreton à la nation assemblée dans ses bailliages.
      ... quand de grands maux ramènent enlin la nation à l'époque désirée où sa voix peut se f... ...d'autre ressource que de dévorer en silence les affronts et les injustices; mais quand de grands maux ramènent enlin la nation à l'époque désirée où sa voix peut se faire ente tdre, le citoyen opprimé élève ses espérances. C'est alors que celui q...
      ...s ce n'est plus aux représentants de la nation qu'il doit se plaindre, mais à la nation elle-même assemblée dans ses bailliages...
      ...imer ce despotisme odieux qui menace la nation entière.
      ... la continuité de ces abus entraînerait l'Etat sous le joug de la tyrannie, alors ce n'est plus aux représentants de la nation qu'il doit se plaindre, mais à la nation elle-même assemblée dans ses bailliages, afin que le malheur d'un particulier l'éclairant sur le malheur de tous, sa suprême volonté charge ses représentants de réprimer ce despotisme odieux qui menace la nation entière.

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 154
      ...es citoyens; nul ne peut représenter Ja nation aux Etats généraux ; car, en ce lieu où...
      ...is le militaire élu pour représenter la nation , si le roi peut le destituer à volonté...
      ...Ja tyrannie. Dans ce cas, nul militaire ne peut siéger dans un lieu où siègent les citoyens; nul ne peut représenter Ja nation aux Etats généraux ; car, en ce lieu où la vérité doit se faire entendre, où de lâches et coupables ministres doivent ê...
      ... faveurs de la cour, il est vrai, mais hors des atteintes de ses vengeances ; mais le militaire élu pour représenter la nation , si le roi peut le destituer à volonté, sera intimidé par la seule menace d'un ministre, il sentira qu'au sortir de l'...
      ...hoix des bailliages pour représenter la nation aux Etats généraux. ...instrument de la servitude, et, si tel est son sort, il ne peut être honoré du choix des bailliages pour représenter la nation aux Etats généraux.
      ...e tous jusqu'à l'évidence, demande à la nation qu'oubliant ses malheurs personnels, ma... ...nveloppe, des lâches complots dont il est la victime, mais assuré de les détruire tous jusqu'à l'évidence, demande à la nation qu'oubliant ses malheurs personnels, mais fixant ses regards sur les dangers de l'abus dont il se plaint, elle ordonne ...
      ...pour lui faire part de son recours à la nation assemblée. Lettre de M. de Moreton à Monsieur, frère du roi, pour lui faire part de son recours à la nation assemblée.
      En demandant à la nation assemblée son intervention pour obtenir... En demandant à la nation assemblée son intervention pour obtenir le jugement légal que je n'ai cessé de solliciter vainement jusqu'à présent, je...
      ...e à l'Assemblée des représentants ds la nation; il faut que tout citoyen puisse y déno... ... gouvernement soient étroitement soumis à la loi et responsables de leur conduite à l'Assemblée des représentants ds la nation; il faut que tout citoyen puisse y dénoncer un ministre prévaricateur; ii faut que tout opprimé puisse sans crainte éle...

      Séance du vendredi 16 juillet 1790

      page 155
      ...dû et n'a pas craint de s'adresser à la nation assemblée dans ses bailliages. ...a cause publique intimement liée à sa cause particulière, le comte de Moreton a dû et n'a pas craint de s'adresser à la nation assemblée dans ses bailliages.
      ...ssante pour l'armée, importante pour la nation, a été favorablement accueillie dans to...
      ...s et de l'abus d'autorité dénoncés à la nation assemblée, par le Comte de Moreton, et ...
      Sa demande, juste en elle-même, intéressante pour l'armée, importante pour la nation, a été favorablement accueillie dans toutes les provinces; un grand nombre de bailliages l'ont consignée dans leurs cah...
      ...eurs ont séparément chargé leurs députés de poursuivre le redressement des griefs et de l'abus d'autorité dénoncés à la nation assemblée, par le Comte de Moreton, et de solliciter des Etats généraux l'érection d'un tribunal destiné à prononcer lé...
    • Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      - search term matches: (13)

      Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      page 35
      Speaker: Gaultier de Biauzat
      ... avoir ait qu'il ûé tirerait pas sur la nâtion* M. dé Biâuzàt annonce qu'il n'a aucune... ... ayant vingt-six ans de services, a éu fës cfieyeux et les oreilles coupés* pour avoir ait qu'il ûé tirerait pas sur la nâtion* M. dé Biâuzàt annonce qu'il n'a aucune pFeove légale de ces faits, mais qûe, vu leur importance, il demande^ le renvoi...

      Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      page 37
      Speaker: De Custine
      ...ui ont des droits aux récompenses dé la nàtiOn. ...se considérable : je crois qu'avec 18 millions on pourrait contenter toUs ceux qui ont des droits aux récompenses dé la nàtiOn.
      Speaker: D'Ambly
      ...e suis obligé de vous le dire, pour une nation comme la vôtre 10 millions ne sont pas ... ...sur leur traitement ; vous ne leur ôterez rien non plus; en vérité, Messieurs, je suis obligé de vous le dire, pour une nation comme la vôtre 10 millions ne sont pas assez pour les pensionnaires de l'Etat.
      Speaker: Palasne de Champeaux
      ...ent ce témoignage de reconnaissance. La nation doit aussi payer aux citoyens le,prix d... et leur d'uréë méritent ce témoignage de reconnaissance. La nation doit aussi payer aux citoyens le,prix des sacrifices qu'ils.ont faits à l'utilité publique. »
      Speaker: Regnaud
      Art. 3. « Les sacrifices ont la .nation doit payer le prix, sont ceux qui naiss... Art. 3. « Les sacrifices ont la .nation doit payer le prix, sont ceux qui naissent des pertes qu'on éprouve^en^ défendant la patrie, ou des dépenses qu'on a fa...
      Speaker: Palasne
      ... a des droits à la çeçonnaissance de la nation et peut,, suivant sa position, la natur... ...ré sa patrie, ou qui a donné un grand exemple de dévouement à la chose publique, a des droits à la çeçonnaissance de la nation et peut,, suivant sa position, la nature et la durée de ses services, prétendre aux récompenses honorifiques, ou pécuni...
      Speaker: Le Chapelier
      ...es des droits à la reconnaissance de.la nation, et peut, suivant la nature et la durée... ...iré sa patrie, ou c(ui a donné un grand exemple de dévouement à la chose publiques des droits à la reconnaissance de.la nation, et peut, suivant la nature et la durée de ses services^ prétendre à des récompenses. »

      Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      page 38
      Speaker: Palasne
      ... et les enfants élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état... ...ort dans le cours de son service public, pourra obtenir une pension alimentaire, et les enfants élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état de pourvoir eux-mêmes à leur subsistance. »
      Speaker: De Noailles
      ...rir la porte à des abus incroyables. La nation doit salarier et salariera ses fonction...
      ... ses enfants, dans la persuasion que la nation viendra à leur secours.
      ...s commande, j'y acquiesce. Quant aux autres dispositions, je crois que c'est ouvrir la porte à des abus incroyables. La nation doit salarier et salariera ses fonctionnaires d'une manière honnête. Il ne me paraît point juste de payer deux fois les...
      ...onnairevpublic, une fois retiré, ne se mettra plus en peine ni de sa femme ni de ses enfants, dans la persuasion que la nation viendra à leur secours.

      Séance du samedi 10 juillet 1790, au matin

      page 39
      Speaker: Fréteau
      ...es enfants être élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état... ...ans le cours de 6on service public, pourra obtenir une pension alimentaire, et les enfants être élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état de pourvoir eux-mêmes à leur subsistance. »
      Speaker: Palasne
      ...our la liquidation des créanciers de la nation. » ...ans la classe des dettes de l'Etat, et soumis aux. règles qui seront décrétées pour la liquidation des créanciers de la nation. »
      Speaker: Fréteau
      ...ants avec sa liste civile et c'est à la nation à récompenser ensuite tous les services... ...l'article ainsi limité, car le roi doit se borner à encourager les talents naissants avec sa liste civile et c'est à la nation à récompenser ensuite tous les services publics.
      Speaker: De Noailles
      ...x Français de recevoir dés pensions des nations étrangères me parait hors de doute. Les... La question de savoir si l'on défendra aux Français de recevoir dés pensions des nations étrangères me parait hors de doute. Les officiers français qui vont s'instruire au service des autres puissances savent...
    • Séance du samedi 24 juillet, au soir

      - search term matches: (2)

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 322
      Speaker: Rewbell
      ...d que l'on doit aux représentants de la nation, vos très humbles et très obéissants se... « Nous sommes, Messieurs, avec le respect profond que l'on doit aux représentants de la nation, vos très humbles et très obéissants serviteurs,
      Speaker: Rewbell
      ...chacun, en répétant les cris de Vive la nation ! semblait condamner aux flammes le des... ...l'église pour y chanter le Te Deum, après lequel on a allumé un feu de joie, où chacun, en répétant les cris de Vive la nation ! semblait condamner aux flammes le despotisme, l'aMStocratie, le fanatisme, les distinctions insupportables que la nat...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 324
      ...git d'examiner s'il est avantageux à la nation d'aliéner tous les biens du domaine et ... 11 s'agit d'examiner s'il est avantageux à la nation d'aliéner tous les biens du domaine et du clergé, et de recevoir, en payement de ces ventes, les créances sur l'Etat, e...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 325
      ...e répète donc encore aujourd'hui que la nation attend de M. Necker un compte absolu et... ...ende jamais sa vue plus loin, et que l'avenir n'ait pour lui que trente jours. Je répète donc encore aujourd'hui que la nation attend de M. Necker un compte absolu et un plan général des linances ; et puisqu'on affecte de ne pas m'entendre quand ...
      ... a su qu'il allait correspondre avec la nation assemblée, il a dû prévoir que ce compt...
      ...'exception des nouvelles dettes dont la nation s'est chargée, et dont l'apurement n'es...
      ...travail que je demande est, sans doute, très considérable ; mais quand M. Necker a su qu'il allait correspondre avec la nation assemblée, il a dû prévoir que ce compte lui serait demandé, ou plutôt cet état, plus approprié à sou département que t...
      ...; car enfin on ne reçoit point au hasard, on ne dépense point au hasard; et. à l'exception des nouvelles dettes dont la nation s'est chargée, et dont l'apurement n'est pas encore fait, je ne conçois pas que nous puissions demander inutilement, ap...
      ...ue pour fournir aux représentants de la nation un compte précis et détaillé des financ... ...re des particu-culiers et même contre moi, il est étonnant que le temps lui manque pour fournir aux représentants de la nation un compte précis et détaillé des finances.

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 326
      ...tre aurait rallié tous les ordres de la nation autour de son vertueux monarque, en lui... ...e nous en ait pas présenté Je tableau à l'Ouverture des Etats généraux. Le ministre aurait rallié tous les ordres de la nation autour de son vertueux monarque, en lui faisant exécuter noblement les sages réductions de dépense que son cœur désirai...
      ... connaît la somme des intérêts dont une nation est grevée, c'est une curiosité bien oi... Quant à la dette nationale, M. Necker prétend que lorsque que l'on connaît la somme des intérêts dont une nation est grevée, c'est une curiosité bien oiseuse que de vouloir calculer le capital nécessaire pour éteindre cette créance....
      ...et la conquérir, en servant toujours (a nation avec la plus courageuse franchi^, et en... ...ularité : mais ie dédaigne ouvertement d'usurper son e^irne ; jpveu* l'attendre et la conquérir, en servant toujours (a nation avec la plus courageuse franchi^, et en ne |a flattant jamais.

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 327
      ...ce publique sur les représentants de la nation, il lui aurait été bien facile, dans le...
      ...est-à-dire la ruine et l'opprobre de la nation, à Ja porte de ce sanctuaire; à un mini...
      ... nos immenses travaux; les droits de la nation auraient été assurés; et nous ne traîne...
      ... de toute l'autorité de sa renommée, et de l'ascendant que luidonnait la confiance publique sur les représentants de la nation, il lui aurait été bien facile, dans le mois de juillet dernier, de nous faire reconnaître la dette, de déterminer de s...
      ...strequi, pour surmonter toutes les résistances, aurait montré la banqueroute, c'est-à-dire la ruine et l'opprobre de la nation, à Ja porte de ce sanctuaire; à un ministre qui, en rétablissant l'ordre, ne nous aurait demandé que les décrets provis...
      ...marche si loyale et si ferme. Nous eussions parcouru paisiblement la carrière de nos immenses travaux; les droits de la nation auraient été assurés; et nous ne traînerions plus à notre suite cette longue chaîne de désastres qui acccablent aujourd...
      ...on ose proposer aux représentants de la nation, comme une opération juste, de recevoir... Il est inconcevable d'abord, que l'on ose proposer aux représentants de la nation, comme une opération juste, de recevoir en payement, sur le pied du capital de la rente actuelle, et non pas au taux de...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 328
      ...s créanciers ; et nous demandons que la nation française ne confonde point ses pasteur... ...ens qui forment sa dotation. Nous réclamons notre hypothèque, l'hypothèque de nos créanciers ; et nous demandons que la nation française ne confonde point ses pasteurs qu'elle dépouille, avec les agioteurs qui l'ont ruinée. Que dis-je? Non, nous ...
      ... envahi nos possessions, de peur que la nation ne nous les restitue? Si les représenta... ...re nous condamner à venir demander honteusement l'aumône aux usuriers qui auront envahi nos possessions, de peur que la nation ne nous les restitue? Si les représentants du peuple français voulaient un jour nous réintégrer dans l'ancien héritage ...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 329
      ...un mystère pour les représentants de la nation. Vous savez que j'ai souvent insisté da... ...nt pas été évalués jusqu'à présent, mais la dette publique elle-même est encore un mystère pour les représentants de la nation. Vous savez que j'ai souvent insisté dans cette tribunp pour vous presser de liquider la dette de l'Etat. Cette Opérati...
      ...voquer la banqueroute, en révélant à la nation cette effrayante vérité. ...au-dessus de 7 milliards. Eh ! qu'on ne m'accuse point du projet criminel de provoquer la banqueroute, en révélant à la nation cette effrayante vérité.
      ...le combler. Je déclare hautement que ia nation a des ressources suffisantes pour acqui... ...u fond de cet abîme, qu'il faut sonder dans toute sa profondeur, puisqu'il faut le combler. Je déclare hautement que ia nation a des ressources suffisantes pour acquitter avec honneur tous ses engagements, dès qu'il y aura en France, entre les ma...
      .... Je ne parle point des intérêts que la nation paye; je parle uniquement du capital qu... ... nationale que je connais, et dont je garantis la certitude en vous la dénonçant. Je ne parle point des intérêts que la nation paye; je parle uniquement du capital qu'elle doit. Je ne répondrai à aucun anonyme; mais je m'engage solennellement à j...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 330
      Les dîmes inféodées dont la nation a promis le remboursement au denier 25,... Les dîmes inféodées dont la nation a promis le remboursement au denier 25, et dont le produit est de 10 à 11 millions de revenus, selon le rapport imprimé...
      ...'Etat, qui sont devenues la dette de la nation, depuis que ces administrations sont an... Les dettes particulières à l'administration de chaque pays d'Etat, qui sont devenues la dette de la nation, depuis que ces administrations sont anéanties, et que l'ancienne division des provinces est changée , au moins 60 mill...
      ...ion considérable de nos dettes, dont la nation ne payait point ou presque point d'inté... ...bleau précédent, et surtout le remboursement que nous avons nécessité d'une portion considérable de nos dettes, dont la nation ne payait point ou presque point d'intérêt. Ce n'est pas à celui qui révèle avec franchise les créances de l'Etat que d...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 331
      ... mais il n'en est pas moins vrai que la nation est intéressée, et qu'elle est autorisé... ...ant aliéné à perpétuité, l'Etat ne peut être tenu de le restituer aux prêteurs ; mais il n'en est pas moins vrai que la nation est intéressée, et qu'elle est autorisée à faire Ce remboursement, et qu'une créanee dont l'intérêt annuel s'élève au-d...
      ...i funeste. Il faut, dit M. Hume, qu'une nation anéantisse le crédit public, ou que le Crédit public anéantisse la nation. Le grand art de M. Necker consista tou... ...x prêteurs a singulièrement renforcé son crédit personnel, qui nous est devenu si funeste. Il faut, dit M. Hume, qu'une nation anéantisse le crédit public, ou que le Crédit public anéantisse la nation. Le grand art de M. Necker consista toujours à substituer de nom* le crédit des banquiers au crédit des financiers. Ses...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 332
      ...é jusqu'à présent fort en arrière de la nation, nous sommes obligés d'apprendre, par l... ...fiter de celte explication; mais comme, en France, le gouvernement a toujours été jusqu'à présent fort en arrière de la nation, nous sommes obligés d'apprendre, par l'exemple des étrangers, ce qu'ils ont appris eux-mêmes dans les ouvrages de nos ...
      ...s plus sévères ne peuvent condamner une nation qui a fait un marché ruineux pour elle,... Les moralités les plus sévères ne peuvent condamner une nation qui a fait un marché ruineux pour elle, à le ratifier, quand elle peut se soustraire à cette vexation par un remboursem...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 333
      ...tait une grande leçon d'économie, et la nation anglaise ne l'a jamais oubliée. ...d'Utrecht. J'avoue que ces amortissements furent d'abord très faibles ; mais c'était une grande leçon d'économie, et la nation anglaise ne l'a jamais oubliée.

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 334
      ...rant cet intervalle de tranquillité, la nation remboursa peu de capitaux, et le Trésor... ...aix ne fut troublée que par l'entreprise des Espagnols sur Gibraltar en 1727. Durant cet intervalle de tranquillité, la nation remboursa peu de capitaux, et le Trésor public ne fut soulagé que par la réduction des intérêts.
      ... la paix d'Aix-la-Chapelle, en 1748, la nation reprit ses opérations économiques, et c... ...vec la banque d'Angleterre rendit ses opérations moins onéreuses à l'Etat. Après la paix d'Aix-la-Chapelle, en 1748, la nation reprit ses opérations économiques, et continua ses remboursements.
      ...à l'inévitable alternative d'une grande nation qui doit charger son chef des affaires ... ...ssives 'prodigalités ; et il ne change ainsi que de manière d'être injuste. Voilà l'inévitable alternative d'une grande nation qui doit charger son chef des affaires qu'elle ne saurait bien conduire elle-même, elle gagne tout : quand elle le surv...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 335
      ...des gouvernements populaires ? Toute la nation reconnaissait depuis longtemps la néces... ... propres décrets, Messieurs, ne vous suffisent-ils pas pour juger de l'économie des gouvernements populaires ? Toute la nation reconnaissait depuis longtemps la nécessité d'augmenter la solde des troupes. Notre comité militaire, avant sa nouvelle...

      Séance du samedi 24 juillet, au soir

      page 336
      ...s populaires sur le caractère moral des nations. Sans cesse occupés désormais d'élire n...
      ...ont toujours introduite chez toutes les nations, ne sera-t-il pas bientôt l'esprit géné...
      ...e tout impôt, parce qu'il règne sur des nations sujettes. Il ne (1) Esprit des lois, li...
      ...es de l'histoire du monde, pour méconnaître la redoutable influence des élections populaires sur le caractère moral des nations. Sans cesse occupés désormais d'élire nos évêques, nos pasteurs, nos juges, nos officiers municipaux, les membres des d...
      ...es à l'enchère ? L'esprit de brigue et de vénalité que ces élections populaires ont toujours introduite chez toutes les nations, ne sera-t-il pas bientôt l'esprit général du peuple français? Les dépenses corruptrices, que cette nouvelle forme de g...
      ...le dominateur, tels qu'étaient les Athéniens et les Romains, peut s'affranchir de tout impôt, parce qu'il règne sur des nations sujettes. Il ne (1) Esprit des lois, liv. XIII, chap. xu.
    • Séance du mardi 27 juillet 1790, au matin

      - search term matches: (4)

      Séance du mardi 27 juillet 1790, au matin

      page 378
      Speaker: Le Président
      ...t civique fait au Cliatnn-de-Marsp&r la nation française assemblée lê 14 juillet 1790;... ...semblée : i0 par le sieur Ternisien, d une perspective de la cérémonie du serment civique fait au Cliatnn-de-Marsp&r la nation française assemblée lê 14 juillet 1790; 2° par le sieur Moizard, maître d'écriture â Blois, d'un dessin à la plume cont...
      Speaker: Coster
      ...monument Serait déclaré appartenir à la nation, ét non pas â la maison de Bouiiion qui... ...s longtemps dans une caisse à l'abbaye de Cluny en Bourgogne, dans le cas où ce monument Serait déclaré appartenir à la nation, ét non pas â la maison de Bouiiion qui ie revendique. La ville de Sedan ne demande, dit-elle, qu'Un vain marbre en éch...

      Séance du mardi 27 juillet 1790, au matin

      page 379
      Speaker: Dubois
      ...it trop tôt interposer l'autorité de la nation près des génê* raux des troupes autrich... ...contient l'exposé des effets fâcheux de l'interception du passage ; on ne pourrait trop tôt interposer l'autorité de la nation près des génê* raux des troupes autrichiennes et des troupes belges, pour obtenir la liberté de la navigation de la Meu...

      Séance du mardi 27 juillet 1790, au matin

      page 381
      Speaker: Martineau
      ... prises pour la défense et sûreté de la nation au dehors. ...s à l'Assemblée le plus tôt possible, ensemble des mesures qui peuvent avoir été prises pour la défense et sûreté de la nation au dehors.
    • Séance du mardi 27 juillet 1790, au soir

      - search term matches: (5)

      Séance du mardi 27 juillet 1790, au soir

      page 383
      Speaker: Coster
      ...ment du Jura, qui déêlape ennemis de la nation et du roi et traîtres j* la patrie tous... Adresse de la municipalité de Rahon, département du Jura, qui déêlape ennemis de la nation et du roi et traîtres j* la patrie tous cgux qui, par des protestations, éqritfe ou aetes quelconques, chercheraient à ...
      Speaker: Coster
      ...l'autorité suprême des représentants de nation. ...on ; qu'ils l'pnt dénoncée a la municipalité comme séditieuse et attentatoire à l'autorité suprême des représentants de nation.
      Speaker: Regnaud
      ...écessaires pour les représentants de la nation et leur bon roi i et qu'ils ont arrêté ... ...a liberté conqui se, et VExau-diat, pour demander au Saint-Esprit tes lumières nécessaires pour les représentants de la nation et leur bon roi i et qu'ils ont arrêté unanimement que leur maire serait chargé d'adresser le procès-verbal des cérémon...

      Séance du mardi 27 juillet 1790, au soir

      page 384
      Speaker: Le Président
      ...que nous sommes les représentants de la nation française. Je réclame l'orare et le sil... N'oublions pas que nous sommes les représentants de la nation française. Je réclame l'orare et le silence.
      Speaker: Thibault
      ...que lorsqu'un membre aété présenté à la nation comme son représentant, rien ne peut al... ...le serment de ne se Séparer qu'après l'achèvement de la Constitution ; je crois que lorsqu'un membre aété présenté à la nation comme son représentant, rien ne peut altérer son caractère ; voici, en conséquence, le projet dé décret que je vous pré...
    • Séance du mardi 3 août 1790, au matin

      - search term matches: (7)

      Séance du mardi 3 août 1790, au matin

      page 572
      Speaker: Camus
      ...ts à une reconnaissance particulière de nation; que s'il est juste que, dans l'âge des... ...nse, que la durée, l'émi-nence et la nature de ses services lui donnent des droits à une reconnaissance particulière de nation; que s'il est juste que, dans l'âge des infirmités, la patrie vienne au secours de celui qui lui a consacré ses talents...

      Séance du mardi 3 août 1790, au matin

      page 573
      Speaker: Camus
      ...ent ce témoignage de reconnaissance. La nation doit aussi payer aux citoyens le prix d... rendus au corps social, quand leur importance et leur durée méritent ce témoignage de reconnaissance. La nation doit aussi payer aux citoyens le prix des sacrifices qu'ils ont faits à l'utilité publique.
      Speaker: Camus
      Art. 3. Les sacrifices dont la nation doit payer le prix sont ceux qui naisse... Art. 3. Les sacrifices dont la nation doit payer le prix sont ceux qui naissent des pertes qu'on éprouve en défendant la patrie, ou des dépenses qu'on a fait...
      Speaker: Camus
      ... a des droits à la reconnaissance de la nation, et peut, suivant la nature et la durée... ...iré sa patrie, ou qui adonné un grand exemple de dévouement à la chose publique, a des droits à la reconnaissance de la nation, et peut, suivant la nature et la durée de ses services, prétendre aux récompenses.
      Speaker: Camus
      ... Les marques d'honneur décernées par la nation seront personnelles et mises au premier... Art. 5. Les marques d'honneur décernées par la nation seront personnelles et mises au premier rang des récompenses publiques.
      Speaker: Camus
      ...es enfanis être élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état... ...dans le cours de son service public pourra obtenir une pension alimentaire, et les enfanis être élevés aux dépens de la nation, jusqu'à ce qu'elle les ait mis en état de pourvoir eux-mêmes à leur subsistance.
      Speaker: Camus
      ...our la liquidation des créanciers de la nation. ...dans la classe des dettes de l'Etat, et soumis aux règles qui seront décrétées pour la liquidation des créanciers de la nation.
    • Séance du mercredi 4 août 1790

      - search term matches: (10)

      Séance du mercredi 4 août 1790

      page 605
      Speaker: Bouche
      ...éputés étant censés députés de toute la nation, il doit être admis ; d'autre part, on ... ...aisons alléguées pour et contre M. Laffitte. D'un côté, on fait valoir que les députés étant censés députés de toute la nation, il doit être admis ; d'autre part, on objecte que quoique M. Laffitte ait obtenu la confiance des électeurs de D ix, S...

      Séance du mercredi 4 août 1790

      page 607
      Speaker: Thouret
      ...s l'intérieur du parquet prêteront à ia nation et au roi, devant les membres du consei...
      ...itution du royaume, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de remplir, ave...
      Art. 3. « Les juges introduits dans l'intérieur du parquet prêteront à ia nation et au roi, devant les membres du conseil général dé la commune, pour ce délégués par la Constitution, et en présence de la commune assistante, le serment de maintenir de tout leur pouvoir la Constitution du royaume, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de remplir, avec exactitude et impartialité, les fonctions de leurs offices.

      Séance du mercredi 4 août 1790

      page 608
      Speaker: Thouret
      ... magistrature suprême de l'Etat, que la nation a conférée héréditairement. A côté de c... ...uvoirs qu'il peut déléguer directement : il n'y a d'exception qu'à l'égard de la magistrature suprême de l'Etat, que la nation a conférée héréditairement. A côté de ce principe, vous en avez consacré un autre, qui est que toutes les fois que le p...

      Séance du mercredi 4 août 1790

      page 609
      Speaker: Thouret
      ...s rois alors, seuls représentants de la nation, exerçaient tous les droits et tous les... ...squ'ils les créaient par leurs édits,etles instituaient par leurs provisions. Les rois alors, seuls représentants de la nation, exerçaient tous les droits et tous les pouvoirs nationaux confusément avec ceux délégués à la royauté; mais ils étaien...
      Speaker: Thouret
      ... l'existence du corps politique, que la nation doit se charger d'office du châtiment d... ...te raison, c'est encore parce que les plus grands crimes sont ceux qui attaquent l'existence du corps politique, que la nation doit se charger d'office du châtiment des coupables. G'est enfin par ce pressant intérêt que tous les peuples, qui n'on...
      Speaker: Thouret
      ...du peuple, préposé pour l'intérêt de la nation à l'exercice de ses droits? Il doit don... ...a commission d'un officier, peut-il rester douteux que cet officier est l'homme du peuple, préposé pour l'intérêt de la nation à l'exercice de ses droits? Il doit donc être un des fonctionnaires élus et nommés par le peuple; car sa fonction est u...
      Speaker: Thouret
      ...tif est dans sa source le pouvoir de la nation, que c'est elle qui Va délégué pour son... Je sais qu'on pourra dire que le pouvoir exécutif est dans sa source le pouvoir de la nation, que c'est elle qui Va délégué pour son avantage, qu'elle ne doit pas se défier de sa propre institution, et que le roi...
      Speaker: Thouret
      ...us les pouvoirs publics sont ceux de la nation, que tous lui sont avantageux dans l'es...
      ...maintenir entre les attributions que la nation peut utilement faire au pouvoir exécuti...
      Je répouds qu'il est vrai que tous les pouvoirs publics sont ceux de la nation, que tous lui sont avantageux dans l'esprit et dans l'objet de leur institution, et que cependant il existe, par la nature même des choses, une distinction très essentielle à maintenir entre les attributions que la nation peut utilement faire au pouvoir exécutif, et celles qu'elle a spécialement intérêt de se réserver pour les exercer plus...
    • Séance du mardi 10 août 1790, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du mardi 10 août 1790, au matin

      page 698
      Speaker: Duport
      ...à la sûreté publique, elle ôterait à la nation un droit dont elle ne peut se dépouille... ...pe. Elle ôterait aux citoyens ce zèle et cette activité qu'ils doivent apporter à la sûreté publique, elle ôterait à la nation un droit dont elle ne peut se dépouiller.
      Speaker: Duport
      ...vengeur public, un vengeur nommé par la nation qui en poursuive la réparation. Il faut... ...rimes qui ne laissent point après eux de vengeurs. Il faut alors que ce soit un vengeur public, un vengeur nommé par la nation qui en poursuive la réparation. Il faut bien distinguer entre le jugement et l'accusation. L'accusation se fait devant ...

      Séance du mardi 10 août 1790, au matin

      page 699
      Speaker: L'abbé Maury
      ...ne méfiance outrée contre le chef de la nation était toujours une source de trouble, e... ...écutif contre lequel nous aurons à lutter perpétuellement. David Hume a dit qu'une méfiance outrée contre le chef de la nation était toujours une source de trouble, et conduisait quelquefois au plus affreux esclavage. Ainsi parlait un Anglais d'a...

      Séance du mardi 10 août 1790, au matin

      page 700
      Speaker: Thouret
      ...suivi par vous, adopté, confirmé par la nation, il fait maintenant votre loi, il vous ... ... cette Constitution qui est votre ouvrage : émané de vous, jusqu'ici fidèlement suivi par vous, adopté, confirmé par la nation, il fait maintenant votre loi, il vous oblige, il vous presse, vous n'êtes plus maîtres de le changer : et ces principe...
      Speaker: Thouret
      ...artage, une partie très distincte de la nation; il faut toujours prévoir et l'abus qu'...
      ...ie, et l'intérêt à p.irt de celui de la nation, ou même opposé, qui peut le rendre red...
      ...ent d'en faire la délégation, le pouvoir exécutif est, dans le règlement de ce partage, une partie très distincte de la nation; il faut toujours prévoir et l'abus qu'il pourrait faire un jour des moyens qu'on lui confie, et l'intérêt à p.irt de celui de la nation, ou même opposé, qui peut le rendre redoutable.
      Speaker: Thouret
      ...tif est dans sa source le pouvoir de la nation, institué et délégué par elle. Fermemen...
      ...voir exécutif; et vous avez assuré à la nation le droit de nommer ses juges, comme ses...
      ...phistique induction de cette propositionvraie en elle-même, que le pouvoir exécutif est dans sa source le pouvoir de la nation, institué et délégué par elle. Fermement convaincus du danger de cette confusion, lorsqu'il s'agit de distribuer les fonctions, vous venez encore de constituer le pouvoir judiciaire, comme distinct du pouvoir exécutif; et vous avez assuré à la nation le droit de nommer ses juges, comme ses administrateurs.
    • Séance du jeudi 12 août 1790, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du jeudi 12 août 1790, au matin

      page 740
      Speaker: Gossin
      ...ire à Paris.; l'intérêt politique de la nation, qui demande prin-cipalement de l'unité... ...e demande qu'il soit décrété que le tribunal de cassation sera unique et sédentaire à Paris.; l'intérêt politique de la nation, qui demande prin-cipalement de l'unité dans les principes et dans l'exécution, l'intérêt des justiciables, tout se réu...
  • Tome 18 : Du 12 août au 15 septembre 1790 showing 10 of 12 results view all
    • Séance du mercredi 18 août 1790

      - search term matches: (12)

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 138
      Speaker: De Lautrec
      ...lités dilapident la moitié des domaines nation naux. ...ire encore une excellente affaire. Je vois, parce qui se passe, que les municipalités dilapident la moitié des domaines nation naux.

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 140
      Speaker: Alquier
      ...e ses ancêtres et celle des héros de la nation qui y sont ensevelis. ...nt à Saint-Denis, qui intéresse sa piété ainsi que son respect pour la mémoire de ses ancêtres et celle des héros de la nation qui y sont ensevelis.

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 142
      Speaker: Le Président
      ...-dessus, et qui seront à la solde de la nation, ne pourront pas, sans un décret du Cor... Art. 2. Les troupes étrangères qui feront partie du nombre ci-dessus, et qui seront à la solde de la nation, ne pourront pas, sans un décret du Corps législatif, sanctionné par le roi, excéder celui de 26,000 hommes.

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 143
      Speaker: Le Président
      ...giments ; mais elles appartiennent à la nation : en conséquence, nul individu n'a droi... ... celle de linge et chaussures, sont destinées au besoin collectif de tous les régiments ; mais elles appartiennent à la nation : en conséquence, nul individu n'a droit d'y prétendre; les corps en rendront compte tous les ans au ministre de la gue...
      Speaker: De La Rochefoucauld
      ...année dernière vous avez déclaré que la nation française rentrait dans le droit inalié... ...uté de Paris (1). Messieurs, lorsque par votre arrêté mémorable du 17 juin de l'année dernière vous avez déclaré que la nation française rentrait dans le droit inaliénable, imprescriptible, de ne reconnaître d'autorité que la sienne en matière de...
      Speaker: De La Rochefoucauld
      ...moments la situation des finances de la nation à la vigilance de ses représentants. Vo... ...rticulières répondront à un centre commun, pour pouvoir présenter dans tous les moments la situation des finances de la nation à la vigilance de ses représentants. Vous avez déchiré le voile mystérieux dans lequel les opérations fiscales s'envelo...

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 144
      Speaker: De La Rochefoucauld
      ...rde de l'honneur et de la loyauté de la nation française ; le parti que vous prendrez ... ...us présentera très incessamment l'état ae la dette que vous avez mise sous la garde de l'honneur et de la loyauté de la nation française ; le parti que vous prendrez sur le mode ae son acquittement, déterminera l'étendue des besoins publics ; cep...
      Speaker: De La Rochefoucauld
      ...e subsiste même encore surtout chez les nations pauvres qui n'ontpasassezdesignesreprés... ...çoit sur les fruits de la terré, et c'est aussi celle des premiers peuples ; elle subsiste même encore surtout chez les nations pauvres qui n'ontpasassezdesignesreprésentatifs pour lessubstituer auxdenréesiiiêmequ'il leur est alors plus commode de...
      Speaker: De La Rochefoucauld
      ...e histoire, nous verrons le droit de la nation sur l'établissement des contributions p...
      ...tte époque, crut pouvoir représenter la nation.
      En effet, Messieurs, si nous parcourons notre histoire, nous verrons le droit de la nation sur l'établissement des contributions publiques presque toujours reconnu, et toujours éludé par 1 adresse, jusques aux ...
      ...l'enregistrement de cet impôt par le parlement, qui, pour la première fois, à cette époque, crut pouvoir représenter la nation.

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 145
      Speaker: De La Rochefoucauld
      ...ime vicieux, il s'est invétéré chez une nation voisine, orgueilleuse de sa liberté, et... ...e; et ce n'est pas seulement dans les pays soumis au despotisme qu'existe ce régime vicieux, il s'est invétéré chez une nation voisine, orgueilleuse de sa liberté, et l'ambition des ministres anglais pour étendre, par le moyen des taxes, la préro...

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 148
      Speaker: L'abbé Maury
      ...z chargé de l'examen des crimes de lèse-nation, ou à tout autre? ou à un tribunal que ...
      ...radicteur : il est dans les mains de la nation; qu'il en sorte pur comme un vrai repré...
      ... dans le plus court délai, pour qu'elle soit portée, ou au tribunal que vous avez chargé de l'examen des crimes de lèse-nation, ou à tout autre? ou à un tribunal que vous créerez, ou à un tribunal existant. Peuimporte; cequiimporte c'est qu'un ci...
      ...ux qu'il n'ait sa liberté que lorsque son innocence ne trouvera plus unseui contradicteur : il est dans les mains de la nation; qu'il en sorte pur comme un vrai représentant, ou bien qu'il monte sur un écha-faud. Je conclus et je demande que M. d...

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 153
      ...quel nous avons requis de la part de la nation, du roi et de la loi, de nous faire .pr... ...s transnorté chez M. Airal du Bourg, maire de la municipalité dudit Espalion, lequel nous avons requis de la part de la nation, du roi et de la loi, de nous faire .prêter main forte par la milice nationale dudit Espalion, lequel nous a répoudu qu...

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 156
      ...éguiser, l'enlever à la justice et à la nation qu'il le regarde comme un objet de ses ... Protéger la fuite d'un citoyen déjà poursuivi par l'opinion publique, le déguiser, l'enlever à la justice et à la nation qu'il le regarde comme un objet de ses vengeances, je le sais, c'est se donner l'apparence de partager le crime dont il...

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 157
      ... arrêté fuyant avec un criminel de lèse-nation, avec un homme évadé des prisons, qu'il... L'on me répond déjà peut-être que M. de Barmond a été arrêté fuyant avec un criminel de lèse-nation, avec un homme évadé des prisons, qu'il a été pris en flagrant délit.
      ...lie, et il est présumé criminel de lèse-nation, d'après l'instruction d'un tribunal qu... ...onstitué prisonnier sans qu'aucune des formes prescrites par la loi ait été remplie, et il est présumé criminel de lèse-nation, d'après l'instruction d'un tribunal qui n'a aucune existence légale, et dont tous les actes sont des infractions à la ...

      Séance du mercredi 18 août 1790

      page 158
      ...grandeur sont attaches an besoin que la nation croit avoir de leurs lu- mi^res, pour d... ... soi- gneusement entretcnue par 1'interet des minis- ires, dont le credit et la grandeur sont attaches an besoin que la nation croit avoir de leurs lu- mi^res, pour debrouiller leur chaos dont sa vo- lonte seule la ferait sortir.
    • Séance du lundi 23 août 1790

      - search term matches: (16)

      Séance du lundi 23 août 1790

      page 227
      Speaker: Le Président
      ...es arts véritablement honorable pour la nation. ... a adressé; et qui, par la beauté des caractères de Didot, devient un monument des arts véritablement honorable pour la nation.

      Séance du lundi 23 août 1790

      page 228
      Speaker: Charles Voidel
      ...telet comme prévenus d'un crime de lèse-nation, les sieurs Desmarets-Maillebois, Bonne... ...rapport, et chargea le procureur de la commune de dénoncer cumulativement au Châtelet comme prévenus d'un crime de lèse-nation, les sieurs Desmarets-Maillebois, Bonne-Savardin et Gui-gnard de Saint-Priest.

      Séance du lundi 23 août 1790

      page 232
      Speaker: Charles Voidel
      ...is longtemps prévenu d'un crime de lèse-nation, dénoncé comme tel, et contre lequel le...
      ...t de magistrat et de représentant de la nation, la conduite de M.l'abbé de Barmond, da...
      Barmond a protégé de tout son pouvoir la fuite d'un homme depuis longtemps prévenu d'un crime de lèse-nation, dénoncé comme tel, et contre lequel le Chàtelet venait d'ordonner une information, c'est que, autant qu'il était en lu...
      ... le plus grand des crimes dans l'ordre social ; c'est que, sous le double rapport de magistrat et de représentant de la nation, la conduite de M.l'abbé de Barmond, dans cette circonstance,est non seulement une imprudence, non seulement une faute,...

      Séance du lundi 23 août 1790

      page 234
      Speaker: Robespierre
      ...ui pour poursuivre lë£ dfilliëS de lèse-nation ; mais il vaut mieUx n'en àVoir pas que... ...jusqu'ici n'ont pas mérité la confiance publique. Je sais qu'il faut dës tfibUhkui pour poursuivre lë£ dfilliëS de lèse-nation ; mais il vaut mieUx n'en àVoir pas que d'en avoir un qui agiisë en senà inversé de la

      Séance du lundi 23 août 1790

      page 235
      Speaker: L'abbé Maury
      ...oUffriteà-Vous qu'hn rëprééëûlàat dë la nation Soit ëxjibSé à dë séthblkbles britrâges... ...port: àllàht âux éàtix, fût ttàdhit Corathë complice d'dn délit Hbti |ifbiivë? SoUffriteà-Vous qu'hn rëprééëûlàat dë la nation Soit ëxjibSé à dë séthblkbles britrâges,? Qùé vbùs prdpoêe-t-bn inaihtenant? De ne baâ l'élargit, ëft attendant Hés prë...
      Speaker: De Bouville
      Je demande, pour l'honneur dé là nation, qu'on aille aux voiX sur lii motion de... Je demande, pour l'honneur dé là nation, qu'on aille aux voiX sur lii motion de M. l'abbé Mahrys Il .n'éât pas plus facile de répondre à cet honorable membre q...

      Séance du lundi 23 août 1790

      page 236
      Speaker: Regnaud
      ...pposer à ce que les représentants de la nation prescrivent au Châtelet de poursuivre un déUt à la poursuite duquel la nation est intéressée". ...ment révoquer votre décret en laissant le cours à la justice. On ne peut pas s'opposer à ce que les représentants de la nation prescrivent au Châtelet de poursuivre un déUt à la poursuite duquel la nation est intéressée".
      Speaker: Boutteville-Dumetz
      ...e l'Etat ? Non, les représentants de la nation seraient coupables à leur tour, s'ils e... ...un homme prévenu d'être entré dans un projet dont le but était le renversement de l'Etat ? Non, les représentants de la nation seraient coupables à leur tour, s'ils enveloppaient plus longtemps un de leurs collègues de cette inviolabilité qui, da...