Results in Volume 30

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-072 hits on 1791-089 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 11 results
Results sorted by date, ascending

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

- search term matches: (22)

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 201
Speaker: Le Président
...expose les services qu'il a rendus à la nation pendant 32 ans. ... d'Espaulx, principal éméiite de CEcole militaire de Soréxe, âgé de 65 ans, qui expose les services qu'il a rendus à la nation pendant 32 ans.

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 204
Speaker: Le Président
... et pour lesquels il lui est dû, par la nation, des indemnités ; il consent à traiter ... ...ssemblée d'une lettre du prince de Laweinstein, qui possède des biens en Alsace, et pour lesquels il lui est dû, par la nation, des indemnités ; il consent à traiter de ces indemnités avec les personnes que l'Assemblée nationale indiquera.

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 205
Speaker: Barrère
...rige plus difficilement les défauts des nations polies et corrompues. Les peuples sauva... ...ue la tyrannie donne; mais de bonnes lois les feront bientôt disparaître. On corrige plus difficilement les défauts des nations polies et corrompues. Les peuples sauvages conservent plus de mœurs dans leur rusticité, et tiennent de plus près à l'h...
Speaker: Barrère
Que ne peut l'influence d'une nation riche et libre sur de tels hommes, en n... Que ne peut l'influence d'une nation riche et libre sur de tels hommes, en ne régnant sur eux que par les lois, en ne voyant que par les yeux des administra...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 206
Speaker: Barrère
...ales furent âdmibistrées au norii de la nation même. ...s furent rétablies dans la po^ses* siou de leurs biens, et les propriétés UaiiGnales furent âdmibistrées au norii de la nation même.
Speaker: Barrère
...ployer les forcêé entières d'une grande nation a asservir Un pëUple libre et vertueux.... ...its itioyené; qui, mêlant des travaux étendus avëc deè fêtés bril-làhies, osa employer les forcêé entières d'une grande nation a asservir Un pëUple libre et vertueux. Ghoisëul paraît d'âbord comme médiateur entre Gêrtes et la Corse ; un instant a...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 207
Speaker: Barrère
...elle pe it dire aux représentants de la nation dont elle fait partie : dites un mot et... ...siter une conjecture aussi fausse qu'injurieuse. La Corse est malheureuse; mais elle pe it dire aux représentants de la nation dont elle fait partie : dites un mot et mes malheurs cesseront.
Speaker: Barrère
...'un monument de la justice d'une grande nation. Mais cette île est pauvre, elle est in... ...t décrété ce titre, dont la Corse était digne, et dont la Corse s'honore comme d'un monument de la justice d'une grande nation. Mais cette île est pauvre, elle est inculte, elle est presque sauvage : séparée du continent, gouvernée par des soldat...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 208
Speaker: Barrère
...e soit exposé en vente, au profit de la nation, aucuns desdits biens domaniaux possédé... ...il ne soit apporté aucun obstacle à ladite jouissance, et notamment à ce qu'il ne soit exposé en vente, au profit de la nation, aucuns desdits biens domaniaux possédés par des particuliers avant la révocation légale du titre d'aliénation, si ce n...

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 209
Speaker: Barrère
...qui pourra -être aliéné au profit de la nation et pour l'avantage de l'agriculture de ... ...rifice pour le bien est toujours facile, consent à ne plus jouir de ce domaine, qui pourra -être aliéné au profit de la nation et pour l'avantage de l'agriculture de l'île.

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 210
Speaker: Barrère
...ront certainement de les réclamer de la nation pour un département qui est incontestab... ...ientôt sentir dans toute son étendue : mais nos successeurs immédiats s'empresseront certainement de les réclamer de la nation pour un département qui est incontestablenjentle plus pauvre, le plus malheureux, et qui peut devenir cependant un des ...
...s avant de statuer sur les droits de la nation. (Note du rapporteur.) ...alité, et il existe un procès à ce. sujet. Il faut faire, vider ces cçntestations avant de statuer sur les droits de la nation. (Note du rapporteur.)

Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

page 226
...t pas défendue par la loi, et envers la nation, qu'aux contributions publiques établie... ...nvers les particuliers, qu'aux redevances et aux chargés dont la convention n'est pas défendue par la loi, et envers la nation, qu'aux contributions publiques établies par le Corps législatif* et aux sacrifices que peut exiger le bien général sou...

Séance du mardi 6 septembre 1791

- search term matches: (3)

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 241
Speaker: Chabroud
...i ces deux fonctions, en ce sens que la nation pourrait se trouver responsable en cas ... ainsi ces deux fonctions, en ce sens que la nation pourrait se trouver responsable en cas de manquement de la part du receveur des contributions.

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 243
Speaker: Chabroud
...s comme indispensables au bonheur de la nation française, et ne croyant pas qu'on ait ... ...s sont les chefs de l'armée. Nous, officiers" soussignés, regardant ces principes comme indispensables au bonheur de la nation française, et ne croyant pas qu'on ait voulu en détruire les effets par une mauvaise rédaction du sérment, nous én pron...

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 247
Speaker: Longpré
... les lieutenants généraux de police; La nation a connu l'étendue immense des abus que ... ...l est important qu'elle ait connaissance des déprédations qui ont été faites par les lieutenants généraux de police; La nation a connu l'étendue immense des abus que des siècles avaient accumulés dans toutes les parties de l'ordre public; elle a ...

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 259
...les avantages immenses qu'il offre à la nation, pourront peut-être vous faire penser q... Mais l'éiendue du projet qui vous est présenté, les avantages immenses qu'il offre à la nation, pourront peut-être vous faire penser qu'il entraînera une dépense proportionnée : c'est sur quoi votre comité doit vou...

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 260
...lle de tous les hommes et de toutes les nations. ...le gage et le garant du pacte moral par lequel vous désirez faire une seule famille de tous les hommes et de toutes les nations.
...ièrement d'une partie de sa fortune; la nation doit l'en dédommager, puisque ces sacri... ...vre cette grande idée : il a fait des sacrifices de tous les gen:es, et particulièrement d'une partie de sa fortune; la nation doit l'en dédommager, puisque ces sacrifices ont été faits à Vutilité publique (1).
...érite également la reconnaissance de la nation: c'est par ordre du gouvernement qu'il ... Le second mérite également la reconnaissance de la nation: c'est par ordre du gouvernement qu'il a travaillé à cet important projet de navigation; mais il n'a reçu aucune augmen...
...ancer un moment les représentants d'une nation commerçante, agricole et industrieuse ;... ...antages immenses qu'il procurera au commerce et à l'industrie, ne peut faire balancer un moment les représentants d'une nation commerçante, agricole et industrieuse ; il est de leur devoir le plus strict de lui fournir tous les moyens d'augmenter...

Séance du mardi 6 septembre 1791

page 261
...ession de celles qui appartiennent à la nation, soit par les indemnités qui seraient d... ...e cette contrée ; il augmenterait considérablement la dépense, soit par la suppression de celles qui appartiennent à la nation, soit par les indemnités qui seraient dues aux propriétaires des autres.
...ge à vous démontrer que l'intérêt de la nation entière exige que vous ne tardiez pas p... que de s'attacher davantage à vous démontrer que l'intérêt de la nation entière exige que vous ne tardiez pas plus longtemps à ia faire jouir des avantages que cet établissement procurera à s...
...uningue, sera entrepris aux frais de la nation, d'après les plans et devis commencés p... ...avec une branche pour joindre le Haut-Rhin, depuis Mulhausen jusqu'à Bàle, par Huningue, sera entrepris aux frais de la nation, d'après les plans et devis commencés par le sieur Bertrand, inspecteur général des ponts et chaussées, ensuite des ord...

Séance du jeudi 8 septembre 1791

- search term matches: (5)

Séance du jeudi 8 septembre 1791

page 289
Speaker: Le Président
...n publique, dont il a fait hommage à la nation, offre à l'Assemblée un assignat de 80 ... ...nie, employé à Saint-Omer, auteur de divers ouvrages patriotiques sur l'éducation publique, dont il a fait hommage à la nation, offre à l'Assemblée un assignat de 80 livres pour l'entretien des gardes nationales des frontières. (Applaudissements....

Séance du jeudi 8 septembre 1791

page 290
Speaker: Camus
...dérer l'administration des finances. La nation est un grand propriétaire qui ne peut c... ...ie du comité pense que ce n'est pas là le point de vue sohs lequel on doit Considérer l'administration des finances. La nation est un grand propriétaire qui ne peut compter qu'avec ses agents principaux ; ses agents principaux sont les 6 commissa...

Séance du jeudi 8 septembre 1791

page 291
Speaker: Camus
...l contre l'Assemblée présentative de la nation ? Si vous établissez à côté du Gorps lé... ...ts, excités par les manœuvres de la malveillance, prennent parti pour le tribunal contre l'Assemblée présentative de la nation ? Si vous établissez à côté du Gorps législatif un tribunal chargé de l'exécution des lois judiciaires, un tribunal cha...

Séance du jeudi 8 septembre 1791

page 298
Speaker: Dupont
...des éléments que nous avons pour que la nation soit bien servie. ...e qu'on puisse trouver 2,500 bons juges de district. Ainsi, il faut nous servir des éléments que nous avons pour que la nation soit bien servie.

Séance du samedi 10 septembre 1791, au soir

- search term matches: (2)

Séance du samedi 10 septembre 1791, au soir

page 556
Speaker: Chastenay
...udrait pouvoir étendre le reproche à la nation entière, afin de justifier les criminel... ...res faussement accusés d'une barbarie bien étrangère à leurs mœurs et dont on voudrait pouvoir étendre le reproche à la nation entière, afin de justifier les criminels complots de ceux qui tentent de rasseoir les tyrans sur leurs trônes de fer, d...
Speaker: Prieur
...et, frère d'un prévenu du crime de lèse-nation. Naturellement cet homme devait éveille... ...n un téméraire, un implacable ennemi de, la Révolution, le sieur Guillin de Montet, frère d'un prévenu du crime de lèse-nation. Naturellement cet homme devait éveiller la sollicitude ; d'ailleurs, la voix publique le dénonçait comme le chef des c...

Séance du vendredi 16 septembre 1791

- search term matches: (1)

Séance du vendredi 16 septembre 1791

page 695 - 715
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du vendredi 16 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre demande que l'affaire de la dame Mabilly, de Marseille, soit ajournée et fixée à la séance de demain soir. (Cette motion est décrétée.) M. de La Rochefoucauld , au nom du comité des contributions publiques, propose un projet de décret sur les opérations re
...
Crevaut... 60,122 10 A celle de Buthon... 11,788 9 6 A celle de Gheroux.. 121,927 11 8 A celle de Saint-Ger-vais.................43,078 A celle d'Aubières..37,620 « Le tout ainsi qu'il est plus au long énoncé aux soumissions respectives desdites municipalités, et payable de la manière déterminée par le décret du 14 mai 1790. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à, trois heures.
ASSEMBLÉE NATIONALE. PRÉSIDENCE DE M. THOURET. Séance du vendredi 16 septembre 1791 (1). La séance est ouverte à neuf heures du matin. Un membre demande que l'affaire de la dame Mabilly, de Marseille,
...
g énoncé aux soumissions respectives desdites municipalités, et payable de la manière déterminée par le décret du 14 mai 1790. » (Ce décret est adopté.) M. le Président lève la séance à, trois heures.

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

- search term matches: (43)

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 58
Speaker: D'André
... nationale tjuë mon attachfmeht pour la nation française comme pour le roi est inva* f... « Je Voiis prie instamment, Monsieur, d'âSsurër l'Assemblée nationale tjuë mon attachfmeht pour la nation française comme pour le roi est inva* fiable, qué les liens qùi subsistent entre la France et ma principauté me sont in...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 59
Speaker: D'André
...ns tous les temps, Sur l'intérêt que la nation française et le roi ne cesseraient de p... « J'assurai en échange Son Altesse, qu'el'e pouvait compter, dans tous les temps, Sur l'intérêt que la nation française et le roi ne cesseraient de prendre à tout ce qui pourrait Contribuer à sa satisfaction et à la prospérité de...
Speaker: D'André
...d avec résignation, de la justice de la nation française, l'indemnité qui pourra lui ê... ...lé l'évêque de Golmar dans l'exercice de ses fonctions ecclésiastiques. Il attend avec résignation, de la justice de la nation française, l'indemnité qui pourra lui être due.

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 61
Speaker: D'André
...plaintes qui sout inévitables quand une nation est dans un état de révolution, et que la nation voisine ne veut pas se mettre en état d... ...itter l'habit national ; qu'on les empêche de faire leurs affaires. Ce sont des plaintes qui sout inévitables quand une nation est dans un état de révolution, et que la nation voisine ne veut pas se mettre en état de révolution. 11 en résulte nécessairement que celle qui est en état de révoluti...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 63
Speaker: D'André
...nder ou Ue faire connaître le vœu de la nation sur les chang ments à faire dans la Con... ...eule question à examiner, laquelle ne roulera plus que sur le mode de faire demander ou Ue faire connaître le vœu de la nation sur les chang ments à faire dans la Constitution. M. Frochot a un plan tout prêt, M. Salles en a un autre. Je demande, ...
Speaker: Salle
...ertaine époque, la faculté laissée à la nation d'avoir des Conventions nationales sera... ...i est aussi le mien, il ne serait pourtant pas possible d'établir qu'avant une certaine époque, la faculté laissée à la nation d'avoir des Conventions nationales serait suspendue. Cette question est très importante selon moi; mais comme, dans une...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 64
Speaker: Malouet
...stitution à une acceptation libre de la nation. (Murmures.) Quelques murmures qu'ait e... ...la plus utile à vous proposer, c'est de savoir si vous entendez soumettre la Constitution à une acceptation libre de la nation. (Murmures.) Quelques murmures qu'ait excités ma proposition, qui n'est que le résumé de celle que je faisais hier...
Speaker: Malouet
...constater le vœu libre et général de la nation. ... é'oignée, il faut cependant que vous trouviez un mode pour reconnaître et pour constater le vœu libre et général de la nation.
Speaker: Malouet
...lle soumise à l'acceptation libre de la nation ? » ...nde que la délibération porte sur cette proposition : « La Constitution sera-t-elle soumise à l'acceptation libre de la nation ? »
Speaker: Le Chapelier
... elle, mais ce qui ne L'est pas pour la nation, c'est que ...tre ae faire quelques observations à l'Assemblée ? Ce qui peut être inutile pour elle, mais ce qui ne L'est pas pour la nation, c'est que
Speaker: Le Chapelier
...est acceptée par les 99 centièmes de la nation, et je ne dis pas assez; elle est accep...
... résulte de l'exécution des lois que la nation nous a chargés de faire en son nom. Cet...
, rapporteur. Notre Constitution est acceptée par les 99 centièmes de la nation, et je ne dis pas assez; elle est acceptée par l'assentimeut qu'on lui a donné, en entrant dans les assemblées primaire...
...ents.) Or, il n'y a pas d'acceptation plus sûre et plus solennelle que celle qui résulte de l'exécution des lois que la nation nous a chargés de faire en son nom. Cette exécution a suivi de près la proclamation de chacune de nos lois. Ainsi ce n'...
Speaker: Le Chapelier
...e la nomination des représentants de la nation qui nous succéderont, certes, il est tr... ...lis s'occupent de la plus grande exécution de notre Constitution, je veux dire de la nomination des représentants de la nation qui nous succéderont, certes, il est trop bizarre de prétendre que l'acceptation n'est pas encore donnée, et de nous dé...
Speaker: D'André
...de déterminer le mode d'après lequel la nation pouirait manifester sou vœu. Mais ce tr... ...ir et refaire la Constitution ? » Dans mon idée, l'Assemblée devait se réserver de déterminer le mode d'après lequel la nation pouirait manifester sou vœu. Mais ce troisième point va devenir le quatrième par une interca-lation que le décret que v...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 65
Speaker: D'André
...en ne peut empêcher la généralité de la nation de réformer sa Constitution quand elle ... ...à vous vous exposez à faite changer la Constitution par des moyens illégaux ; rien ne peut empêcher la généralité de la nation de réformer sa Constitution quand elle la trouve mauvaise I
Speaker: D'André
...e à 2 ans, que, si l'année prochaine la nation voulait se révolter contre la Constitut... C'est là un véritable sophisme : car nous fixerions le terme à 2 ans, que, si l'année prochaine la nation voulait se révolter contre la Constitution, elle la changerait l'année prochaine. Ceux qui s'y opposent n'ont pas de bo...
Speaker: De La Rochefoucauld
...te* il ne faut pas tenir l'esprit de la nation dans un état continuel de révolution; m...
...erme, et un terme long, avant lequel la nation ne pourra ni revoir ni apporter aucune ...
...ient de poser ne me paraît pas aussi facile à décider qu'il le prétend. Sans doute* il ne faut pas tenir l'esprit de la nation dans un état continuel de révolution; mais devez-vous dès à présent déterminer un terme, et un terme long, avant lequel la nation ne pourra ni revoir ni apporter aucune modification à votre Constitution, à votre première Assemblée ?
Speaker: De La Rochefoucauld
...tion par les différentes sections de la nation, devenues inutiles, par l'acceptation e...
...es différentes formes par lesquelles la nation pourrait provoquer une Assemblée chargé...
... éloigné de penser comme M. Malouet qu'il faille recourir à des signes d'acceptation par les différentes sections de la nation, devenues inutiles, par l'acceptation expresse donnée à la Constitution, par son exécution; mais je regarde la proposit...
...e prématurée. Je crois qu'elle doit être différéé après que vous aurez examiné les différentes formes par lesquelles la nation pourrait provoquer une Assemblée chargée de revoir, soit en totalité, la Consti-tion, soit de corriger quelques défauts...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 66
Speaker: Rewbell
... de priver la génération actuelle ou la nation de son droit de souveraineté pendant 30... ...nstatée. (Murmures.) Je dis plus, Messieurs, ie dis que vous n'avez pas le droit de priver la génération actuelle ou la nation de son droit de souveraineté pendant 30ans. (Murmures.) Vous avez bien le droit de déclarer qu'avant un tel temps il n'...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 67
Speaker: Démeunier
...ent ne vous ne pouvez pas songer que la nation rançaise, à aucune époque, refondra eu ... ...lui-même ne peut pas demander un intervalle de temps pareil, il est d'abord évident ne vous ne pouvez pas songer que la nation rançaise, à aucune époque, refondra eu entier votre Constitution ; car die est posée sur les bases de la justice et de ...
Speaker: Démeunier
...n. Je déclare que, si la majorité de la nation française voulait un gouvernement répub... le vais plus loin. Je déclare que, si la majorité de la nation française voulait un gouvernement républicain, elle aurait le droit de l'établir. Eh bien ! j£ dis que, dans cette hypo...
Speaker: Démeunier
...r aussi que, si-vous vouliez obliger la nation fra çaise, en la primant de son droit, ... ...tfé bien-dit M» Camus, il n'es-t enoore question que de ce droit-là, ii est clair aussi que, si-vous vouliez obliger la nation fra çaise, en la primant de son droit, à passer an nées sans présenter de pétitions sur telle partie de la Constitution...
Speaker: Démeunier
...indi iue trois formes par lesquelles la nation française jouira de son droit. La premi... ...s le plan môme du comité que je crois susceptible de beaucoup d'amendements, on indi iue trois formes par lesquelles la nation française jouira de son droit. La première que nous indiquons, c'est par là vote de la pétition, droit in-: Contestable...
Speaker: Salle
...auquel il est subordonné; sans doute la nation peut, quand elle le veut^ réformer la C... ...e ce principe, qui est bien vrai, a cependant lui-même un principe antérieur et auquel il est subordonné; sans doute la nation peut, quand elle le veut^ réformer la Constitution; mais, avant de vouloir, il faut se résoudre, il faut délibérer, il ...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 68
Speaker: D'André
...s être véritablement senti, tant que la nation sera divisée en deux partis : que ce ne... ...la Constitution ; tel avantage, qui en fait la base principale, qui ne pourra pas être véritablement senti, tant que la nation sera divisée en deux partis : que ce ne sera que quand les deux partis seront éteints et confondus en un seul, qu'on po...
Speaker: D'André
...mmettants, sur l'objet qui intéresse la nation, et d'exprimer son vœu; s'ils n'ont pas le droit de voter et d'exprimer le vœu de la nation, ils ne sont plus représentants du peup... ...ésentants du peuple, alors ils ont le dioit de voter, pour l'intérêt de leurs commettants, sur l'objet qui intéresse la nation, et d'exprimer son vœu; s'ils n'ont pas le droit de voter et d'exprimer le vœu de la nation, ils ne sont plus représentants du peuple, ils ne sont que des mandataires ad hoc ; ils ne sont plus que porteurs de ca...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 69
Speaker: D'André
...pas le droit de fixer 30 ans, et que la nation peut se reconstituer quand bon lui semb... La raison de droit est que nous n'avons pas le droit de fixer 30 ans, et que la nation peut se reconstituer quand bon lui semblera. Je professe ce principe comme le préopinant ; mais s'ensuit-il de là que n...
Speaker: D'André
...e cas d'être déclarés criminels de lèse-nation, et pour tout le reste, laissons flotte... ...ons de bien mettre à couvert notre responsabilité; tâchons de ne pas être dans le cas d'être déclarés criminels de lèse-nation, et pour tout le reste, laissons flotter les rênes : le gouvernement n'ira pas, tout sera en désordre, et, dans 10 ans,...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 70
Speaker: D'André
...est que vous ne pouvez pas enlever à la nation le droit de refaire sa Gpnstitutioiifc ...
... il n'en sera ni jilus ni moins pour la nation y elle conservera son droit, qui est in...
...lque parti que vous preniez, voug n'évi* terez pas l'éi tieil en principes, qui est que vous ne pouvez pas enlever à la nation le droit de refaire sa Gpnstitutioiifc Que vous établissiez le terme à 10» à 20 ou à 30 ans, il n'en sera ni jilus ni moins pour la nation y elle conservera son droit, qui est indépendant d'un corps politique. Je conclus, d'après cela» que l'avis du Comité e...
Speaker: Muguet de Nanthou
...t limiter la puissance souveraine de la nation, et qu'elle peut exercer tous ses droit... ...sieurs, c'est un principe incontestable et généralement reconnu, que rien ne peut limiter la puissance souveraine de la nation, et qu'elle peut exercer tous ses droits quand et comme elle lë veut; mais, lorsque, pour son intérêt^ Vous déterminez ...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 71
Speaker: Garat
...ue l'Assemblée se contente d'inviter la nation à attendre que les 30 années soient éco... aîné. Je demande que l'Assemblée se contente d'inviter la nation à attendre que les 30 années soient écoulées avant d'exercer son droit 4e revision.
Speaker: Tronchet
...ret pour exciter des mouvements dans la nation. (Murmures et applaudissements.) Je sui...
...-r évolu tio n n a i re s inonderont la nation d'écrits incendiaires, où ils diront, a...
...eux mêmes que vous voulez contenir pendant 30 ans, ne se servissent de votre décret pour exciter des mouvements dans la nation. (Murmures et applaudissements.) Je suis intimement persuadé, je le répète, que le seul danger qu'il y ait, et que je c...
...lité ne fournisse une arme pour attaquer cette trai> quillité même. Les con t re-r évolu tio n n a i re s inonderont la nation d'écrits incendiaires, où ils diront, avec une grande apparence de raison, que Vous attaquez essentiellement lé droit d...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 77
...it, à la sûreté des représentants de la nation, et des nombreux dépôts de titres et de... ...éral de la garde nationale parisienne, pour veiller, sous ses ordres, jour et nuit, à la sûreté des représentants de la nation, et des nombreux dépôts de titres et de papiers importants qui leur étaient confiés, au maintien de la police et du bon...
... maison demeurant en pure perte pour la nation, il valait donc mieux l'employer pour l... ...u'on louât, encore moins qu'on vendît dt s portions du reste de la maison. Cette maison demeurant en pure perte pour la nation, il valait donc mieux l'employer pour loger les comités. La location des hôtels n° 4 et n° 9 de la nlace Vendôme a coût...

Séance du mardi 30 août 1791, au matin

page 78
...e la vie même des rer-présentants de la nation, et de tous les citoyens que leur patri... penses; nous devons les justifier. Mais, Messieurs, il s'agissait de la santé, de la vie même des rer-présentants de la nation, et de tous les citoyens que leur patriotisme amène à ns sé.mce-. Nous l'avouons, nous avons cru ne rien devoir épargne...

Séance du mercredi 31 août 1791

- search term matches: (106)

Séance du mercredi 31 août 1791

page 90
Speaker: Bouche
...s répéterons, en perdant là tië pdUf la nation : Qu'il est doux et glorieux dë mourir ... ...ourage në le Cédera pàs à celui dés aUciëns peuples ; coiiiiîie les Romaihë, nous répéterons, en perdant là tië pdUf la nation : Qu'il est doux et glorieux dë mourir pour sa patrie I

Séance du mercredi 31 août 1791

page 93
Speaker: De Noailles
...s simples: l'un, sur la manière dont la nation française motive a son désir d'avoir une Convention nationale ; l'autre, quand la nation aura motivé ce désir, sur la manière de... encore, on se contente de présenter aujourd'hui à l'Assemblée deux projets très simples: l'un, sur la manière dont la nation française motive a son désir d'avoir une Convention nationale ; l'autre, quand la nation aura motivé ce désir, sur la manière de rassembler cette Convention.
Speaker: D'André
...ir les moyens de connaître le vœu de la nation, pour avoir un corps constituant et de ... ...ès le décret que vous avez rendu hier, il ne s'agit plus aujourd'hui que de savoir les moyens de connaître le vœu de la nation, pour avoir un corps constituant et de réunir ce corps constituant. Pour parvenir à ce but, je réitère la demande que j...
Speaker: De Croix
...saires ; je crois, pour ma part, que la nation n'a d'autre moyen de manifester son vœu... Avant d'entendre les plans, il faut savoir s'ils sont nécessaires ; je crois, pour ma part, que la nation n'a d'autre moyen de manifester son vœu que l'insurrection. (Murmures.)
Speaker: De Croix
Moi, je demande à prouver que la nation a déjà indiqué le seul moyen possible d... Moi, je demande à prouver que la nation a déjà indiqué le seul moyen possible de changer sa Constitution.

Séance du mercredi 31 août 1791

page 94
Speaker: Goupil-Préfeln
« La plénitude de la souveraineté de la nation ne peut 0tre exercée qu'en conformité d... « La plénitude de la souveraineté de la nation ne peut 0tre exercée qu'en conformité d'une volonté nationale évidemment' reconnue etïégale-ment constatée : ce n'est q...
Speaker: De Croix
...t que vous devez adopter pour mettre la nation à portée de rè^oi'r et "Corriger1 la Co... ...ssieurs, ainsi que de cette Assemblée, vous ont présenté ïes'idées qu'ils croient que vous devez adopter pour mettre la nation à portée de rè^oi'r et "Corriger1 la Constiiutfon que vous avez décrétée; quant à moi, je pense qu'on pourrait rendre c...

Séance du mercredi 31 août 1791

page 95
Speaker: De Croix
...r statué seuls sur le sort d'une grande nation, contre le voeu qu'elle avait manifesté... ...res précis que fous avez reçus, et chargés de l'effrayante responsabilité d'avoir statué seuls sur le sort d'une grande nation, contre le voeu qu'elle avait manifesté... (Murmures.)
Speaker: De Croix
...quez; vous vous mettez à la place de la nation dopt vous n'êtes que les représentants. Je dis qup c'est vpus-mêmes qui l'attaquez; vous vous mettez à la place de la nation dopt vous n'êtes que les représentants.
Speaker: Goupilleau
...ncipe : La souveraineté réside fJaps la nation ; c'est à elle seiile, et no a pas au r... Je veux réfuter votre système par ce* grand principe : La souveraineté réside fJaps la nation ; c'est à elle seiile, et no a pas au roi, à ratifier Constitution.
Speaker: De Croix
... que je reconnais la souveraineté de la nation ; mais je dis aussi que vous n'êtes pas la nation, que vous n'êtes que ses représentants et que la nation a voulu que le roi fût votre modérateur... Je demande à répondre : Je dis que je reconnais la souveraineté de la nation ; mais je dis aussi que vous n'êtes pas la nation, que vous n'êtes que ses représentants et que la nation a voulu que le roi fût votre modérateur. (Murmures prolongés.)
Speaker: De Croix
...nt compromettre le bonheur d'unè grande nation, ne vous refusez pas à employer les moy... ...attez dope pas de n'avoir pas pu tomber dans des erreurs, et, lorsqu'elles peuvent compromettre le bonheur d'unè grande nation, ne vous refusez pas à employer les moyens qu'elle-même a indiqués pour vous les faite apercevoir et vous mettre à mêwe...

Séance du mercredi 31 août 1791

page 96
Speaker: Frochot
entre la nation et l'Assemblée des représentants, c'est à la nation elle-même que le droit est contesté ; a... entre la nation et l'Assemblée des représentants, c'est à la nation elle-même que le droit est contesté ; alors je n'aperçois dans l'objection qu'un vain sophisme bien facile à détruirè.
Speaker: Frochot
...n effet de cette toute-puissance que la nation veut aujourd'hui,en consacrant son droi... Eh bien, Messieurs, c'est précisément par un effet de cette toute-puissance que la nation veut aujourd'hui,en consacrant son droit, se ptescrire à elle-même un moyen légal et paisible de l'exercer ; et, loin d...

Séance du mercredi 31 août 1791

page 101
Speaker: Frochot
...ature devient en effet, le cahier de la nation entière, il supplée à l'impossibilité d... ... longtemps avant que ia Convention soit rassemblée; l'acte de la première législature devient en effet, le cahier de la nation entière, il supplée à l'impossibilité de faire des cahiers particuliers.

Séance du mercredi 31 août 1791

page 103
Speaker: Frochot
Du pouvoir de la nation à cet égard, et de sa ' délégation. Du pouvoir de la nation à cet égard, et de sa ' délégation.
Speaker: Frochot
« La nation, en qui toute souveraineté réside, a le... « La nation, en qui toute souveraineté réside, a le pouvoir de réformer la Constitution dans ses parties, et celui de la changer da...
Speaker: Frochot
...slatif peut seul déclarer, au nom de la nation, qu'il pense que ce rassemblement est n... « Mais le Corps législatif peut seul déclarer, au nom de la nation, qu'il pense que ce rassemblement est nécessaire-.

Séance du mercredi 31 août 1791

page 126
... reçus l'Assemblée constituante, que la nation De puisse encore les déléguer ? Faudra-... ...vit actuellement n'existera plus alors. Et quels sont donc ces pouvoirs qu'avait reçus l'Assemblée constituante, que la nation De puisse encore les déléguer ? Faudra-t-il, comme eu 1789, employer le terrible moyen de l'insurrection pour recouvrer...
...: de la liberté, apprendra bientôt à la nation, et surtout à cette classe désignée jad... Oui, Messieurs, la vérité, compagne inséparable: de la liberté, apprendra bientôt à la nation, et surtout à cette classe désignée jadis par ie nom de peuplex et toujours remarquable par son bon sens, qu'il est abs...
En effet, non content d'ordonner à la nation de se trouver heureuse de soit gouverne...
...t'on s'est proposé, celui de rendre la. nation heureuse^ deux opinions très inconstitu...
En effet, non content d'ordonner à la nation de se trouver heureuse de soit gouvernement pendant 8 ans 1/2» il lui défend même par un article exprès, de se plaindre...
...a machine politique, alors la Constitution établie ne, remplissant pas le but qft'on s'est proposé, celui de rendre la. nation heureuse^ deux opinions très inconstitutionnelles, mais déjài fortement établies, se manifesteront:. Oui, je le dis net...
Ainsi, la majorité de la nation dont je parle, souveraine alors comme e... Ainsi, la majorité de la nation dont je parle, souveraine alors comme elle l'est à présent, comme elle le sera toujours, ordonnera par l'organe de l'op...

Séance du mercredi 31 août 1791

page 127
...avoir, voulu enchaîner la volonté de la nation, et d'avoir essayé quoique Vainement dé... .... saurait être exécuté, mais je voudrais sauver à cette Assemblée le réproche d'avoir, voulu enchaîner la volonté de la nation, et d'avoir essayé quoique Vainement dé prolonger son existence, après sa séparation1 pour gouverne^ encore,*
... est bon d'avec ce qui ne l'est pas? La nation j.e. pense. — Mais comment f'm? Par l'o... ...é mot profond tranche la question. Mais, me demande-t-on, qui reconnaîtra ce qui est bon d'avec ce qui ne l'est pas? La nation j.e. pense. — Mais comment f'm? Par l'organe de ses représentants. — Quand? — Toujours.

Séance du jeudi 1 septembre 1791

- search term matches: (30)

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 128
Speaker: D'André
... aux nouveaux représentants élus par la nation, dès qu'elle les saura arrivés en assez... ...avaux est très prochain, et désirant remettre la conduite des affaires publiques aux nouveaux représentants élus par la nation, dès qu'elle les saura arrivés en assez grand nombre pour former la nouvelle législature,

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 132
Speaker: D'André
...mains du représentant héréditaire de la nation ; mais je crois en même temps qu'il est... ...rois qu'il faut que le décret de chaque législature soit mis en dépôt entre les mains du représentant héréditaire de la nation ; mais je crois en même temps qu'il est très important que le roi ait le droit, en présentant ce décret à la législatur...
Speaker: D'André
...s articles-là. Jusqu'alors le vœu de la nation n'est point connu; jusqu'alors le vœu d... ...es observations, c'est à la seconde législature qui doit délibérer encore sur ces articles-là. Jusqu'alors le vœu de la nation n'est point connu; jusqu'alors le vœu de la troisième législature n'est pas présumé, il n'est pas censé exister, puisqu...

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 133
Speaker: D'André
... avez donnés pour le bonheur même de la nation et pour l'efficacité du gouvernement. ...irement que le pouvoir exécutif ait le moyen de défendre les droits que vous lui avez donnés pour le bonheur même de la nation et pour l'efficacité du gouvernement.

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 134
Speaker: Prieur
...on préalable, afin qué les droits de la nation à cet égard soient bien constatés. Jë demande, rfckoi, que cette motion soit formellèment rejetée par la question préalable, afin qué les droits de la nation à cet égard soient bien constatés.

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 135
Speaker: Tronchet
...z reconnu solennellement le droit de la nation, et vous deviez le faire ; mais Vous lu...
...ce même de cette déclaration faite à la nation, que vous devez adopter la proposition ...
...ais vous proposer de le lier .avec le décret que vous ayez déj à rendu. Vous avez reconnu solennellement le droit de la nation, et vous deviez le faire ; mais Vous lui avez dit « Nous vous déclarons dans nos âmes et consciences, que nous regardon...
...pendiez l'exercice de ce droit incontestable. » Eh bien, c'est par une conséquence même de cette déclaration faite à la nation, que vous devez adopter la proposition qui vous est faite, en la liant à l'article qui vous est présenté. Voici comme j...
Speaker: Briois-Beaumetz
La nation* dônt les yeux étaient fixés sur vouty ... La nation* dônt les yeux étaient fixés sur vouty indignée de vos dangers-et satisfaite de votre conduite, s'est réveillée en/souv...

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 136
Speaker: Briois-Beaumetz
...ns cette époque si instructive pour les nations et pour ceux qui les gouvernent. Elle p... ...connus, et dévoilera les ressorts secrets des incidents les plus remarquables dans cette époque si instructive pour les nations et pour ceux qui les gouvernent. Elle peindra avec les couleurs qui leur conviennent, et les forfaits atroces que vous ...
Speaker: Briois-Beaumetz
...et ôoustitutionnellement choisie par la nation pour sa liberté et pour son bonheur; ma... ... le cœur de ses habitants, était devenue par ce décret une institution combinée et ôoustitutionnellement choisie par la nation pour sa liberté et pour son bonheur; mais il fallait encore définir cette fonction politique et assigner au représentan...
Speaker: Briois-Beaumetz
...oublier que, si les représentants de la nation furent rassemblés, ce fut par le vœu de... Il ne serait pas généreux d'oublier que, si les représentants de la nation furent rassemblés, ce fut par le vœu de Louis XVI.
Speaker: Briois-Beaumetz
...pas frémi lorsque Louis XVI a appelé la nation elle-même à régénérer son existence? ...issent abuser, et un Trésor dont ils fassent leur proie. Comment n'auraient-ils pas frémi lorsque Louis XVI a appelé la nation elle-même à régénérer son existence?

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 137
Speaker: Briois-Beaumetz
...ibre, telle qu'il convient au roi d'une nation loyale et franche de la donner, et à se... ...ec respect, c'est une réponse dictée par une réflexion mûre et par u e volonté libre, telle qu'il convient au roi d'une nation loyale et franche de la donner, et à ses représentants de la recevoir.
Speaker: Briois-Beaumetz
...grand et le plus pressant intérêt de là nation. ...violable et sacrée, son indépendance est, en ce moment plus que jamais, le plus grand et le plus pressant intérêt de là nation.
Speaker: Briois-Beaumetz
...énements; que rien ne peut assurer à la nation que sou repos ne sera jamais troublé; m... plus dangereuses que ces événements; que rien ne peut assurer à la nation que sou repos ne sera jamais troublé; mais que tout assure à un grand peuple, une fois devenu libre, qu'aucune force ne...
Speaker: Briois-Beaumetz
La nation que vous représentez connaît et chérit ...
...n action tous les principes : une telle nation est assez préparée pour les circonstanc...
La nation que vous représentez connaît et chérit ses droits; vous avez, en son nom, banni tous les préjugés, proclamé toutes les vérités, mis en action tous les principes : une telle nation est assez préparée pour les circonstances les plus difficiles. Quoi qu'il puisse arriver, elle aura toujours la raison ...
Speaker: Briois-Beaumetz
... ne refuse point un trône offert par la nation française, quand on sait quel prix ii estimable cette nation aimante et généreuse réserve au monarqu... Non, Messieurs, on ne refuse point un trône offert par la nation française, quand on sait quel prix ii estimable cette nation aimante et généreuse réserve au monarque qui respectera lui-même et fera respecter les lois. ( Vifs applaudissements.)

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 138
Speaker: Robespierre
...t qu'une seule condition : c'est que la nation le veuille-; nul homme, nulle puissance... ...me de nos alarmes, de nos agitations. Pour que la Constitution existe, il ne faut qu'une seule condition : c'est que la nation le veuille-; nul homme, nulle puissance n'a le droit d'arrêter ni de contredire sa volonté suprême ; lé sort de la Cons...
Speaker: Robespierre
...gler les intérêts et les rapports de la nation avec les nations étrangères ; un Empire immense sur tous... ...influenbe de ses mh nistres admis au sein du Corps législatif ; le pouvoir de régler les intérêts et les rapports de la nation avec les nations étrangères ; un Empire immense sur tous les corps administratifs devenus ses agents ; des àrmées innombrables dônt il d...
Speaker: Robespierre
...urrait être traduite éh ces mots : « La nation vous offre le trône le plus puissant de... ...urrait être supposée avoir été forcée, car la présentation de là Constitution pourrait être traduite éh ces mots : « La nation vous offre le trône le plus puissant de., l'univers ; voici le titre qui Vous y appelle; vôuléz-vous l'accepter?» Et là...
Speaker: Robespierre
...t lë salut; c'est la sûreté mêine de la nation qui doivent seuls être ici consultés; or, je vous le demande, là nation vous permet-elle dé désirer que les mêm... ....de bonne foi, le projet de détl-et-des comités présenté ce sens et ce but. C'est lë salut; c'est la sûreté mêine de la nation qui doivent seuls être ici consultés; or, je vous le demande, là nation vous permet-elle dé désirer que les mêmes insinuations, dont ellb a déjà été la victime* puissent engager une sëconde f...

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 139
Speaker: Robespierre
...e danger fût-il moins réel, au moins la nation le craint ; le? avis, les adresses qui ...
...s compromettre évidemment e salut de la nation ; vous devez respecter jusqu'à ses alar...
...u reproche d'avoir contribué, par trop de confiance, au mâlhédr dé votre pays? Le danger fût-il moins réel, au moins la nation le craint ; le? avis, les adresses qui vous sont envoyés de toutes lés parties du royaume vous le prouvent. Or, ce n'est paà assez our vous de ne pas compromettre évidemment e salut de la nation ; vous devez respecter jusqu'à ses alarmes. II. faut nous rassurer nous-mêmes contre un autre danger; il faut nous prém...
Speaker: Robespierre
...ent pour oser manifester aux yeux de la nation qu'il n'a Cherché dans la Révolution qu... ...cë qu'elle 'mettrait quelque borne à son ambition ou à sa cupidité ; assez impudent pour oser manifester aux yeux de la nation qu'il n'a Cherché dans la Révolution qu'un moyen de s'agrandir et de S'élever, car je ne véux regarder certain écrit et...
Speaker: Robespierre
... envoyés pour défendre lës droits de la nation, ët non pour élever la fortune de quelq... ...qu'à ce qu'ils nous aient dit : le vdilà tel qu'il nous convient. Nous avons été envoyés pour défendre lës droits de la nation, ët non pour élever la fortune de quelques individus, pour renverser la dernière digue qui reste encore à là coîfùplion...

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 140
Speaker: Le Chapelier
...yalement, franchement, comme une grande nation doit le faire, donner le plus grand app... ...e nous avio;is bien prévu qu'à l'époque où nous délibérerions si nous devions loyalement, franchement, comme une grande nation doit le faire, donner le plus grand appareil et la plus grande solennité à la liberté et à l'acceptation du roi, on che...

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 141
Speaker: Briois-Beaumetz
...elle elle assiste que de présenter à la nation et à l'Europe entière une occasion mani... ...emblée nationale,le droit incontestable de fixer le cérémonial d'une fête à laquelle elle assiste que de présenter à la nation et à l'Europe entière une occasion manifeste et digne d'elle de voit le monarque prendre lui-même une part active et sp...
Speaker: De Croix
...ce décret attentatoire aux droits de la nation et de la royauté, je m'y oppose de tout... Je déclare, moi, que, comme je crois ce décret attentatoire aux droits de la nation et de la royauté, je m'y oppose de toutes mes forces.

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 143
Du pouvoir de la nation à cet égard, et do sa délégation. Du pouvoir de la nation à cet égard, et do sa délégation.
La nation ayant le droit imprescriptible de chang... La nation ayant le droit imprescriptible de changer entièrement sa Constitution, a aussi le pouvoir de la réformer en la soumetta...

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 144
...slatif peut seul déclarer, au nom de la nation, qu'il pense que ce rassemblement est n... Mais le Corps législatif peut seul déclarer, au nom de la nation, qu'il pense que ce rassemblement est nécessaire.

Séance du jeudi 1 septembre 1791

page 145
borne à déclarer à la nation que son intérêt l'invite à suspendre pe... borne à déclarer à la nation que son intérêt l'invite à suspendre pendanfSO années l'exercice de son pouvoir de revision, mais décrète formellement,...

Séance du vendredi 2 septembre 1791

- search term matches: (60)

Séance du vendredi 2 septembre 1791

page 152
Speaker: Thouret
...eraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exerce... « Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.
Speaker: Thouret
...Il n'y a plus, pour aucune partie de la nation, ni pour aucun individu, aucun privilèg... « Il n'y a plus, pour aucune partie de la nation, ni pour aucun individu, aucun privilège ni exception au droit commun de tous les Français.

Séance du vendredi 2 septembre 1791

page 153
Speaker: Thouret
... d'utilité publique, appartiennent à la nation, et sont, dans tous les temps, à sa dis... « Les .biens destinés aux dépenses des cultes et à tous services d'utilité publique, appartiennent à la nation, et sont, dans tous les temps, à sa disposition.
Speaker: Thouret
...ivique est : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de... « Le serment civique est : Je jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution du royaume, décrétée par l'Assemblée nationale...

Séance du vendredi 2 septembre 1791

page 154
Speaker: Thouret
...t imprescriptible. Elle appartient à la nation ; aucune section du peuple, ni aucun in... « La souveraineté est une, indivisible, inaliénable et imprescriptible. Elle appartient à la nation ; aucune section du peuple, ni aucun individu, ne peut s'en attribuer l'exercice.
Speaker: Thouret
« La nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs... « La nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs, ne peut les exercer que par délégation.

Séance du vendredi 2 septembre 1791

page 155
Speaker: Thouret
... pourront être élus représentants de la nation. » « Tous les citoyens actifs, quel que soit leur état, profession ou contribution, pourront être élus représentants de la nation. »

Séance du vendredi 2 septembre 1791

page 156
Speaker: Thouret
...tible aveC celles de représentant de la nation, pendant toute la durée de la législatu... « L'exercice des fonctions judiciaires sera incompatible aveC celles de représentant de la nation, pendant toute la durée de la législature.
Speaker: Thouret
...'un département particulier, mais de la nation entière ; et il ne pourra leur être don... « Les représentants nommés dans les départements, ne seront pas représentants d'un département particulier, mais de la nation entière ; et il ne pourra leur être donné aucun mandat.

Séance du vendredi 2 septembre 1791

page 157
Speaker: Thouret
...tteinte; et d'être en tout fidèles à la nation, à la loi et au roi. ...ien proposer ni consentir dans le cours de la législature, qui puisse y porter atteinte; et d'être en tout fidèles à la nation, à la loi et au roi.
Speaker: Thouret
« Les représentants de la nation sont inviolables: ils ne pourront être ... « Les représentants de la nation sont inviolables: ils ne pourront être recherchés, accusés ni jugés en aucun temps, pour ce qu'ils auront dit, écrit, o...
Speaker: Thouret
... aura atteint sa majorité, prêtera à la nation, en présence du Corps législatif, le serment d "être fidèle à la nation et à la loi, d'employer tout le pouvoir... « Le roi, à son avènement au trône, ou, dès qu'il aura atteint sa majorité, prêtera à la nation, en présence du Corps législatif, le serment d "être fidèle à la nation et à la loi, d'employer tout le pouvoir qui lui est délégué à maintenir la Constitution décrétée par l'Assemblée nation...
Speaker: Thouret
...armée et en dirige les forces contre la nation, ou s'il nè s'oppose pas par un acte fo... « Si le roi se met à la tête d'une armée et en dirige les forces contre la nation, ou s'il nè s'oppose pas par un acte formel à une telle entreprise qui s'exécuterait en son nom, il sera censé avoir ab...
Speaker: Thouret
...réunis irrévocablement au domaine de la nation ; il a la disposition de -ceux qu'il ac... « Les biens particuliers que le roi possède à son avènement au trône, sont réunis irrévocablement au domaine de la nation ; il a la disposition de -ceux qu'il acquiert à titre singulier : s'il n'en a pas disposé, ils sont pareillement réunis...
Speaker: Thouret
« La nation pourvoit à la splendeur du trône « La nation pourvoit à la splendeur du trône

Séance du vendredi 2 septembre 1791

page 158
Speaker: Thouret
...es fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence du Corps législatif, le sermént d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, d'employer tout le... « Le régent ne peut commencer l'exercice de ses fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence du Corps législatif, le sermént d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, d'employer tout le pouvoir délégué au roi, et dont l'exercice lui est confié pendant la minorité d...

Séance du samedi 3 septembre 1791

- search term matches: (10)

Séance du samedi 3 septembre 1791

page 171
Speaker: Le Président
...f d'un monument élevé à la gloire de la nation. ...e de plusieurs artistes, qui présentent à l'Assemblée nationale un plan en relief d'un monument élevé à la gloire de la nation.

Séance du samedi 3 septembre 1791

page 184
Speaker: De Montesquiou
...pérations sur la destinée à venir de la nation était le dernier terme de comparaison e... ...rquer le point d'où vous étiez partis. J'ai pensé, de même, que l'effet de vos opérations sur la destinée à venir de la nation était le dernier terme de comparaison entre ce qui nous a précédés et ce qui nous suit. Telle est la division de mon tr...
Speaker: De Montesquiou
...ion qui intéresse si essentiellement la nation. Si telle est votre intention, j'aurai ... ...tre croira-t-elle que la publicité de ses séances est nécessaire pour une reddition qui intéresse si essentiellement la nation. Si telle est votre intention, j'aurai l'honneur de vous prier de m'ajourner au premier jour où le travail de la Consti...

Séance du samedi 3 septembre 1791

page 186
Ainsi, ce qui est essentiel à la nation, qui jouit d'une Constitution fondament... Ainsi, ce qui est essentiel à la nation, qui jouit d'une Constitution fondamentalement bonne, c'est de pouvoir en rectifier les défauts de détail. Il ne faut a...