Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-121 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-061 hits on 1789-073 hits on 1789-082 hits on 1789-093 hits on 1789-103 hits on 1789-114 hits on 1789-122 hits on 1790-014 hits on 1790-029 hits on 1790-035 hits on 1790-047 hits on 1790-0525 hits on 1790-0620 hits on 1790-0718 hits on 1790-0813 hits on 1790-099 hits on 1790-1014 hits on 1790-1116 hits on 1790-1213 hits on 1791-0114 hits on 1791-0222 hits on 1791-0316 hits on 1791-0423 hits on 1791-0511 hits on 1791-0616 hits on 1791-0717 hits on 1791-0810 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-101 hits on 1792-110 hits on 1792-122 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
21 - 26 of 26 volumes
  • Tome 29 : Du 29 juillet au 27 août 1791 showing 10 of 17 results view all
    • Séance du vendredi 5 août 1791

      - search term matches: (26)

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 194
      Speaker: Dupont
      ... pou* livre; ou si vous avez cru que la nation ...bution mobilière, pour Taire honneur aux intérêts de ces dettes, jusqu'à 16 sois pou* livre; ou si vous avez cru que la nation

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 196
      Speaker: Dupont
      ...yeront les intérêts au denier vingt, la nation prenant à sa charge le surplus de leurs... ...pital, dont 10 deniers pour livre de leur contribution foucière et mobilière, payeront les intérêts au denier vingt, la nation prenant à sa charge le surplus de leurs dettes. » (Adopté.)

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 197
      Speaker: De Lachèze
      ... dernier, de déclarer à la charge de la nation la dette qui a été contractée par l'adm... J'ai proposé, le 12 avril dernier, de déclarer à la charge de la nation la dette qui a été contractée par l'administration provinciale de la Haute-Guyenne, en exécution de l'édit de 1785, pou...

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 198
      Speaker: D'André
      ...;ir lédti^l lqs repré-^ sentants rte la nation' expriment Sa tolôhté sur les ha?e^ des... La Constitution èst l'à. té p;ir lédti^l lqs repré-^ sentants rte la nation' expriment Sa tolôhté sur les ha?e^ des .lqjs qpi doivent la gpuver^er. Qr, §ûr çela il ne peut V avoir àucqné espèce d...

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 200
      Speaker: Delavigne
      time de -la Nation, et de faire éclater son patriotisme, m... time de -la Nation, et de faire éclater son patriotisme, m'a demandé de travailler aux divers ouvrages de fortification que vous avez jugé...

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 218
      ...t la première partie du droit de chaque nation. iL'état des personnes est la première partie du droit de chaque nation.

      Séance du vendredi 5 août 1791

      page 221
      ...blic du culte religieux, salarié par la nation, est électif, et le mode de procéder à ... Tout fonctionnaire public du culte religieux, salarié par la nation, est électif, et le mode de procéder à son élection est détermiaé par la loi.
    • Séance du samedi 6 août 1791, au matin

      - search term matches: (2)

      Séance du samedi 6 août 1791, au matin

      page 229
      Speaker: Goudard
      ... qui sera nécessaire, en payant, par la nation, aux propriétaires, la valeur dudit ter... ...s à la garde et surveillance des frontières pourront être établis sur le terrain qui sera nécessaire, en payant, par la nation, aux propriétaires, la valeur dudit terrain de gré à gré, et, en cas de difficulté, sur le pied qui sera réglé par les ...

      Séance du samedi 6 août 1791, au matin

      page 231
      Speaker: Goudard
      ...ront un écusson où seront les mots : la nation, la loi et le roi, avec J'exer^ue porta... ... tenus de les exhiber à la première réquisition. Les préposés des brigades porteront un écusson où seront les mots : la nation, la loi et le roi, avec J'exer^ue portant ces mots : police du commerce extérieur. » (Adopté.)
    • Séance du lundi 8 août 1791

      - search term matches: (13)

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 258
      Speaker: Dauchy
      ...ersonnes salariées ou pensionnées parla nation. Nous avons donc pensé que toute précau... ...itté ses contrib ions échues; dans cette disposition sont comprises toutes les personnes salariées ou pensionnées parla nation. Nous avons donc pensé que toute précaution ultérieure et plus étendue à cet égard était inutile en.ee moment.
      Speaker: D'André
      ... d'immenses palais. Il est juste que la nation tire parti des emplacements que les évê... ...les mœurs de nos évêques sont régulières, je ne crois pas qu'ils doivent occuper d'immenses palais. Il est juste que la nation tire parti des emplacements que les évêques n'occupent pas. Leur en laisser la disposition, leur permettre de les louer...

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 263
      Speaker: Thouret
      ...e d'un grand peuple, les rapports de la nation française avec les étrangers. Le titre VI et dernier établit d'une manière noble, généreuse, et digne d'un grand peuple, les rapports de la nation française avec les étrangers.
      Speaker: Thouret
      ...agesse nous prescrit. Nous mettrions la nation dans la nécessité, ou de rappeler fréqu... ...anément, peuvent cesser de l'être avec le temps, nous passerions le but que la sagesse nous prescrit. Nous mettrions la nation dans la nécessité, ou de rappeler fréquemment le pouvoir constituant, dont la présence produit inévitablement un état d...

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 264
      Speaker: Malouet
      ...c'est mon devoir de citoyen. Mais si la nation tout entière était dans cet instant ass... ...ar déclarer que, quelle que soit la Constitution arrêtée, j'obéirai fidèlement; c'est mon devoir de citoyen. Mais si la nation tout entière était dans cet instant assemblée pour entendre la lecture de la Charte constitutionnelle, chaque Français ...

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 267
      Speaker: Dupont
      ...omment diriez-vous, par exemple, que la nation à le droit, par ses représentants, de c...
      ...publique? N'êtes vous pas obligé que la nation ou ses représentants ont le droit dé vo...
      ...une manière qui ne paraisse pas compromettre les droits qu'on veut établir. Et comment diriez-vous, par exemple, que la nation à le droit, par ses représentants, de consentir librement les contributions publiques? Y a-t-il un pouvoir qui ait le droit de demander le consentement à l'imposition publique? N'êtes vous pas obligé que la nation ou ses représentants ont le droit dé voter les contributions publiquè's, et non pas celui de les consentir librement? c...
      Speaker: Dupont
      ...l, sans trouver que l'Assemblée, que la nation, que l'opinion publique ont avancé de p... ...s, de si rapides progrès, que l'on ne peut pas avoir été détourné dans un travail, sans trouver que l'Assemblée, que la nation, que l'opinion publique ont avancé de plusieurs années à la connaissance des vérités utiles' au genre humain. Eh bien, ...

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 268
      Speaker: Dupont
      ... la loi fondamentale, des lois de votre nation et de celles des autres nations qui doivent durer autant que les siècle... ...ne s'agit pas d'une déclaration des droits qui doive durer un jour. Il s'agit de la loi fondamentale, des lois de votre nation et de celles des autres nations qui doivent durer autant que les siècles.
      Speaker: D'André
      ...eraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exerce... « 3° Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 269
      Speaker: Thouret
      ... 11 n'y a plus,pour aucune partie de la nation ni pour aucun individu, aucun privilège... « 11 n'y a plus,pour aucune partie de la nation ni pour aucun individu, aucun privilège ni exception au droit commun de tous les français.

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 270
      Speaker: Thouret
      ...11 n'y a plus, pour aucune partie de la nation, ni pour aucun individu, aucun privilèg... « 11 n'y a plus, pour aucune partie de la nation, ni pour aucun individu, aucun privilège tii exception aU droit commun de tous les Français.

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 275
      Ce que la nation ne peut faire par l'universalité de ses... Ce que la nation ne peut faire par l'universalité de ses membres, chacun de ses représentants en, a le droit et le devoir.

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 276
      ...ntatif, le seul convenable à une grande nation, comme les représentants ne sont liés p... ...n immédiate de chaque citoyen; et comme vous avez adopté un gouvernement représentatif, le seul convenable à une grande nation, comme les représentants ne sont liés par aucun mandat impératif, que les assemblées primaires ne peuvent délibérer, il...

      Séance du lundi 8 août 1791

      page 277
      ...en graves considération^. Voilà donc la nation tout entière constituée en armée perman... Mais l'organisation et l'emploi de la force publique présente de bien graves considération^. Voilà donc la nation tout entière constituée en armée permanente : quel a pu être l'objet de cette étrange et dangereuse innovation, qui rap...
    • Séance du mercredi 10 août 1791

      - search term matches: (76)

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 318
      ...ibuer a la gloire et a laycintage de la nation, qui portera la rjchesse (lans plusieur... ...mbreuses affaires qui doroient (Jans les co- mites, il en est une qui peut contribuer a la gloire et a laycintage de la nation, qui portera la rjchesse (lans plusieurs departements el y ou- Vrira l'industrie. Je crois que nous ne devops pas nous ...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 319
      Speaker: D'André
      ... ou pensions que pourrait leur faire la nation. » ...e leur faire Une pension dé 150 livres leur vie durant, en SUS de graiiq-r tions ou pensions que pourrait leur faire la nation. »

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 320
      Speaker: D'André
      ...ps sont changés, si la générosité de la nation ne peut plus être la même envers son ch... ...e décide promptement si la liste civile sera diminuée; il faut savoir si les temps sont changés, si la générosité de la nation ne peut plus être la même envers son chef héréditaire, ou si au contraire la liste civile restera telle qu'elle est, et...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 321
      Speaker: Thouret
      ...ependant réaliser cet engagement que la nation a réellement pris en disposant des bien... ...s par lesquels, sans toucher à ia pureté de l'acte constitutionnel-, on pmvait cependant réaliser cet engagement que la nation a réellement pris en disposant des biens du clergé de pourvoir à la dépense du culte ; et il fut convenu et accordé par...
      Speaker: Thouret
      ...ue est : « Je jure d'être fidèle n à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir « ... « Le serment civique est : « Je jure d'être fidèle n à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir « de tout mon pouvoir la Constitution du royaume, « décrétée par VAssemblée nation...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 323
      Speaker: Thouret
      et irtient à la nation ; aucune section du pe^ / ne peut s'en ... et irtient à la nation ; aucune section du pe^ / ne peut s'en attribuer l'exercice.
      Speaker: Thouret
      M. 2. La nation, de qui feule émanent tous lek /mvoirs,... M. 2. La nation, de qui feule émanent tous lek /mvoirs, ne peut les exercer que par délégation.
      Speaker: Roederer
      ...latif j ce n'est qu'un droit d'appel la nation d'un acjte du Corps législatif qjue,maj... ... de principe. Le droit de fonctions n'est nullement une portion du pouvoir législatif j ce n'est qu'un droit d'appel la nation d'un acjte du Corps législatif qjue,majg.ré lë refus de la saneftop, le décret deyient loi après deux législatures pers...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 324
      Speaker: Roederer
      ...ces détails par des représentants de la nation (Murmures). J'ai toujours cru que, comm... ...istribuer la totalité des revenus publics, serait au moins surveillée dans tous ces détails par des représentants de la nation (Murmures). J'ai toujours cru que, comme la justice devait être préservée, par la Constitution, de magistratures vénale...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 325
      Speaker: Roederer
      « Art. 2. La nation ne peut exercer par elle-même sa souver... « Art. 2. La nation ne peut exercer par elle-même sa souveraineté. Elle institue pour cet effet des pouvoirs représentatifs et des pouvoirs...
      ... faire nommer le roi représentant de la nation. Je ne sais par lequel l'Assemblée nati...
      ...sanction ; 3° parce qu'il représente la nation dans ses rapports avec les nations étrangères.
      Plusieurs motifs différents ont été exposés pour faire nommer le roi représentant de la nation. Je ne sais par lequel l'Assemblée nationale s'est décidée ; je ne sais pas non plus si les membres de la majorité se s...
      ...ationale ; 2° parce qu'il représente le peuple français en exerçant le droit de sanction ; 3° parce qu'il représente la nation dans ses rapports avec les nations étrangères.
      ... proposition : que le roi représente la nation dans ses rapports extérieurs. Cette pro... Je passe à la troisième proposition : que le roi représente la nation dans ses rapports extérieurs. Cette proposition est celle qui me paraît avoir fait le plus de fortune dans l'Assemblée;...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 326
      Speaker: Robespierre
      ...e, et (que les comités ne laissent à la nation aucun moyen constitutionnel d'exprimer ... que la délégation proposée par les comitésest une délégation perpétuelle, et (que les comités ne laissent à la nation aucun moyen constitutionnel d'exprimer une seule fois sa volonté sur ce que ses mandataires et ses délégués auront fait...
      Speaker: Robespierre
      ...en n'est plus contraire aux droits delà nation que l'article 3, qui concerne le pouvoi...
      ... sens que Rousseau a dit que lorsqu'une nation déléguait ses pouvoirs à ses représentants, cette nation n'était plus libre, et qu'elle n'exista...
      J'observe en particulier que rien n'est plus contraire aux droits delà nation que l'article 3, qui concerne le pouvoir législatif. Il y est dit : « Le pouvoir législatif est délégué à Une Assemblée...
      ...nté générale, qui est la source de tous les pouvoirs délégués ; et c'est dans ce sens que Rousseau a dit que lorsqu'une nation déléguait ses pouvoirs à ses représentants, cette nation n'était plus libre, et qu'elle n'existait plus.
      Speaker: Robespierre
      ...rande que celle des représentants de la nation, puisque sa volonté peut seule paralyse... ...r législatif, et j'observe qu'il a dans le pouvoir législatif uni-portion plus grande que celle des représentants de la nation, puisque sa volonté peut seule paralyser, pendant 4 ans, la volonté de deux législatures.
      Speaker: Robespierre
      ...e le roi n'est pas le représentant delà nation, et que l'idée de représentant suppose ...
      ...erce une fonction publique au nom de la nation, si le titre de représentant a quelque ...
      M. Rœderer nous a dit une vérité qui n'a pas même besoin de preuves; c'est que le roi n'est pas le représentant delà nation, et que l'idée de représentant suppose nécessairement un chuix par le peuple; et vous avez déclaré la couronne hérédita...
      ... à tous les fonctionnaires publics. Si l'on entend par représentant celui qui exerce une fonction publique au nom de la nation, si le titre de représentant a quelque chose de relatif à la nomination du peuple, certes le roi n'a pas ce caractère, ...
      ...st une, indivisible, et appartient à la nation; aucune section du peuple né peut s'en ...
      ... inaliénable. Il est dit ensuite que la nation ne peut exercer ses pouvoirs que par dé...
      ...pres intentions vous décréteriez que la nation a aliéné sa souveraineté ; remarquez bi...
      ...d'agir ; mais il est représentant de la nation dans ses relations extérieures, parce q...
      ...urait pas le droit de négocier avec les nations étrangères, et qu'il serait simplement ...
      ...oir, mais la faculté de faire ce que la nation à voulu, et veut en vertu de la Constitution même, C'est-à-dire la guerre quand la nàtion a résolu de la déclarer, et ensuite la ...
      Je commence par le premier article du projet: « La souveraineté est une, indivisible, et appartient à la nation; aucune section du peuple né peut s'en attribuer l'exercice. J'ajoute que la souveraineté est inaliénable. Il est dit ensuite que la nation ne peut exercer ses pouvoirs que par délégation. Les pouvoirs doivent être bien distingués des fonctions ; Les pouvoirs...
      ...elles et constitutives de la souveraineté, et alors remarquez que contre vos propres intentions vous décréteriez que la nation a aliéné sa souveraineté ; remarquez bien surtout on l'a mise en avant. Le représentant, a-t-on dit, est celui qui est ...
      ...t simple délégué, parce que, dans 1 exercice de ce pouvoir, il n'est chargé que d'agir ; mais il est représentant de la nation dans ses relations extérieures, parce que là il est chargé de vouloir. Je réponds à cette doctrine, que rien n'est plus...
      ... roi était électif, ne diriez-voùs pas qu'il eât représentant, quand même il n'aurait pas le droit de négocier avec les nations étrangères, et qu'il serait simplement pouvoir exécutif ou actif, chargé ae faire ét noù de vouloir "i fin portant dans...
      ...né au roi, relativement aux puissances étrangères, n'est pas une faculté dé vouloir, mais la faculté de faire ce que la nation à voulu, et veut en vertu de la Constitution même, C'est-à-dire la guerre quand la nàtion a résolu de la déclarer, et ensuite la fairè quand il y a guerre ; et la paix encore quand il y à menace de guerre ; et...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 327
      Speaker: Robespierre
      ...titre de représentant héréditaire de la nation? Voilà, Messieurs, une partie des attei... ...e immédiate de cettë idée de représentant ; pourquoi veut-on investir le roi du titre de représentant héréditaire de la nation? Voilà, Messieurs, une partie des atteintes que porte à la Constitution la rédaction dés comités.
      Speaker: Robespierre
      ...de prétendre, comme on l'a fait, que la nation soit obligée de déléguer toutes les aut... ...cerne partiellement, un acte de la souveraineté ? (Murmures.) Il est impossible de prétendre, comme on l'a fait, que la nation soit obligée de déléguer toutes les autorités, toutes les fonctions publiques ; qu'elles n'ontaucune manière d'en reten...
      Speaker: Robespierre
      ...te manière ; on ne peut pas dire que la nation ne peut exercer ses pouvoirs que par dé...
      ... pas dire qu'il existe un droit dont la nation ne peut pas user si elle le veut.
      ...e, dans le système de la Constitution, on ne peut point rédiger l'article de cette manière ; on ne peut pas dire que la nation ne peut exercer ses pouvoirs que par délégation; on ne peut point dire qu'il y eut un droit que lana-tion n'ait pas : on peut bien régler qu'elle n'en usera point; mais on ne peut pas dire qu'il existe un droit dont la nation ne peut pas user si elle le veut.
      Speaker: Robespierre
      ...résulte de l'article des comités que la nation déléguerait ses pouvoirs, le pouvoir so... ...iens àu principe de toutes les observations que je viens de faire. Je dis qu'il résulte de l'article des comités que la nation déléguerait ses pouvoirs, le pouvoir souverain qui est unique et indivisible, en déléguant à perpétuité chaque partie d...
      Speaker: Robespierre
      ...ais point du tout le représentant de la nation ; je demande qu'il soit exprimé d'une m... ... roi soit appelé le premier fonctionnaire public, lé chef du pouvoir executif, mais point du tout le représentant de la nation ; je demande qu'il soit exprimé d'une manière bien claire que le droit de faire les actes de la liquidation appartient ...
      Speaker: Thouret
      ...est une indivisible, et appartient à la nation; aucune section du peuple ne peut s'en ... « La souveraineté est une indivisible, et appartient à la nation; aucune section du peuple ne peut s'en attribuer l'exercice. »
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...aison de parler de la souveraineté delà nation, parceque c'est de bette souveraineté q...
      ...ouvez pas vous dissimuler que jamais la nation ne t>eut aliéner sa souveraineté, en Ce...
      ... articles, des pouvoirs constitués, et à la tête des pouvoirs constitués, on a raison de parler de la souveraineté delà nation, parceque c'est de bette souveraineté que tous les pouvoirs émanent. Mais vous ne pouvez pas vous dissimuler que jamais la nation ne t>eut aliéner sa souveraineté, en Ce qu'elle conserve toujours le droit de censurer les pouvoirs constitués, qu'elle...
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...nait aussi que la souveraineté fût à la nation, parce que cette vérité était si éviden...
      ...s être contestée. Mais il disait que la nation pouvait et devait pour l'utilité généra...
      ...eu de mots qui vous a été dit dernièrement à la tribune par M. Malouet. Il convenait aussi que la souveraineté fût à la nation, parce que cette vérité était si évidente qu'elle ne pouvait pas être contestée. Mais il disait que la nation pouvait et devait pour l'utilité générale déléguer sà souveraineté, et que lors* qu'une fois elle avait délégué ses pou...
      Speaker: Thouret
      ...raineté, le préopinant entendait que la nation ne pouvait pas déléguer ses pouvoirs. ...user. L'Assemblée vient d'éntendre que par i'idéé de Tlnaliénabilité de la souveraineté, le préopinant entendait que la nation ne pouvait pas déléguer ses pouvoirs.

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 328
      Speaker: Robespierre
      ... (Murmures.) J'ai dit simplement que la nation ne pouvait pas déléguer ses pouvoirs à ... Je n'ai point dit cela. (Murmures.) J'ai dit simplement que la nation ne pouvait pas déléguer ses pouvoirs à perpétuité dans le sens du comité, ce qui est une aliénation.
      Speaker: Thouret
      rapporteur. La nation ne délègue pas des pouvoirs à perpétuit...
      ...st soumise à ce pouvoir souverain de la nation qu'elle a dans tous les temps et qu'ell...
      ...eu sans souffrir d'atteinte tant Sue la nation veut entretenir cette Constitution. est...
      rapporteur. La nation ne délègue pas des pouvoirs à perpétuité et n'en peut jamais déléguer à perpétuité, car la Constitution elle-même est soumise à ce pouvoir souverain de la nation qu'elle a dans tous les temps et qu'elle doit avoir de changer la Constitution qu'elle a adoptée à une époque. Ainsi qu...
      ...contient ne sont pas irrévocables. Ce sont des dispositions faites pour avoir lieu sans souffrir d'atteinte tant Sue la nation veut entretenir cette Constitution. est donc inutile de stipuler l'inaliénabilité en ce sens et pour cela.
      Speaker: Thouret
      ...t direct du mol, il signifierait que la nation ne peut pas faire une disposition ou un...
      ...le mot de souveraineté appartenant à la nation est contenue l'idée de l'inaliénabilité...
      Maintenant, en reprenant le sens vrai, naturel et direct du mol, il signifierait que la nation ne peut pas faire une disposition ou une convention avec qui que ce soit pour retenir, vendre, céder, perdre sa souvera...
      ...y mettrons pas d'opposition. Mais cela me paraît complètement inutile, car dans le mot de souveraineté appartenant à la nation est contenue l'idée de l'inaliénabilité de la souveraineté. Par cela même, par sa nature, elle est inaliénable. Or, si ...
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ...rs, il est évident (ju'en Angleterre la nation a aliéné sa souveraineté, et la nation anglaise.... (Murmures et interruptions... ...soutient le parlement et avec lui de très bons écrivains anglais. Alors, Messieurs, il est évident (ju'en Angleterre la nation a aliéné sa souveraineté, et la nation anglaise.... (Murmures et interruptions.)
      Speaker: Pétion de Villeneuve
      ....)... Je dis, par le fait, parce qu'une nation qui n'a pas de moyens légaux d'agir sou...
      ...siècles entiers s'écoulent avant qu'une nation se porte à une insurrection pour recouvrer ses droits. Or, il est constant qu'une nation, par le fait, perd sa souveraineté tout...
      ...eté, mais cependant, par le fait, celle-ci se trouve aliénée. (Nouveaux murmures.)... Je dis, par le fait, parce qu'une nation qui n'a pas de moyens légaux d'agir souverainement perd réellement l'exercice de sa souveraineté et ne peut la recouvrer que par une insurrection qui n'est qu'un phénomène : des siècles entiers s'écoulent avant qu'une nation se porte à une insurrection pour recouvrer ses droits. Or, il est constant qu'une nation, par le fait, perd sa souveraineté toutes les fois qu'elle n'a pas de moyens sûrs pour la conserver. Et, quoique l'on d...
      Speaker: Thouret
      ...rait donc supposer un acte formel de la nation qui aliénât la souveraineté, ce qui est... ...dans la Constitution actuelle qu'on doit trouver aucun motif de crainte; il faudrait donc supposer un acte formel de la nation qui aliénât la souveraineté, ce qui est impossible à supposer. L'usurpation ne pourrait s'introduire que par l'abus des...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 329
      Speaker: Thouret
      ...ble, imprescriptible et appartient à la nation; iiucune section du peuple ne peut s'en... « La souveraineté est une, indivisible, inaliénable, imprescriptible et appartient à la nation; iiucune section du peuple ne peut s'en attribuer l'exercice.
      Speaker: Thouret
      . « La nation de qui seule émanent tous les pouvoirs ... . « La nation de qui seule émanent tous les pouvoirs ne peut les exercer que par délégation. »
      Speaker: Thouret
      ...le de représentant dans le droit que la nation lui confère de traiter avec les puissan... Le roi a encore un caractère indiscutable de représentant dans le droit que la nation lui confère de traiter avec les puissances étrangères des intérêts et des affaires de l'Etat, car ce n'est pas encore c...
      Speaker: Thouret
      ... parce qu'il est le seul individu de la nation qui, au dedans comme au dehors, représe... ...nationale; et c'est sous ce rapport que la dépense dé la liste civile est faite, parce qu'il est le seul individu de la nation qui, au dedans comme au dehors, représente la dignité nationale.
      Speaker: Thouret
      ...ux fonctions dont ont est revêtu par la nation. Ainsi quand on ne distinguerait pas le...
      ...tion le caractère de représentant de la nation.
      Suivant M. Rœderer, l'essence de la représentation est spécialement attachée aux fonctions dont ont est revêtu par la nation. Ainsi quand on ne distinguerait pas les fonctions étrangères au pouvoir exécutif des fonctions du pouvoir exécutif, mê...
      ...ui concerne le pouvoir exécutif, n'en pourrait pas moins recevoir de la Constitution le caractère de représentant de la nation.
      Speaker: Thouret
      ...dispensablement les représentants de la nation , et cependant par où soutenir que nous... indispensablement les représentants de la nation , et cependant par où soutenir que nous ne soyons pas fonctionnaires publics, et que les fonctions que nous remplissons...
      Speaker: Thouret
      ..., d'un plus grand respect, celui que la nation a rendu dépositaire de ses plus grands ... ...mités ont pensé qu'il était plus conforme d'environner d'une plus grande dignité, d'un plus grand respect, celui que la nation a rendu dépositaire de ses plus grands intérêts et dépositaire exclusif de son pouvoir.
      Speaker: Thouret
      ...parce qu'il sera dit représentant de la nation qu'il aura les moyens de se mettre hors...
      ...Constitution sans être plus fort que la nation, il ne fait rien contre elle, il ne fai...
      ...plus fort que la Constitution et que la nation, alors les dispositions qui sont dan ? ...
      ...se qu'on pourrait concevoir la crainte qu'il envahit les pouvoirs. Ce n'est pas parce qu'il sera dit représentant de la nation qu'il aura les moyens de se mettre hors de la Constitution, de vaincre la Constitution ; s'il se met hors de la Constitution sans être plus fort que la nation, il ne fait rien contre elle, il ne fait rien que contre lui; mais s'il acquiert des moyens assez forts pour être hors de la Constitution, s'il est plus fort que la Constitution et que la nation, alors les dispositions qui sont dan ? la Constitution, deviennent absolument inutiles. (Murmures et applaudissements.)

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 330
      Speaker: Thouret
      ...le qui, étant regardée comme utile à la nation qui l'adopte, doit être admifeé de là manière là plus propre à être utile à la nation. Ainsi un roi qualifié fonctionnaire pu... l'ordre commun ; c'est une composition artificielle qui, étant regardée comme utile à la nation qui l'adopte, doit être admifeé de là manière là plus propre à être utile à la nation. Ainsi un roi qualifié fonctionnaire public, mais fonctionnaire public hérëdiiairë, dans une Cbns-titution quin'adcbet ...
      Speaker: Rewbell
      ... l'initiative dans les tràités aVec les nations étrangères. ...ment ce n est pas comme revêtu du pouvoir judiciaire que le roi a la sanction et l'initiative dans les tràités aVec les nations étrangères.
      Speaker: Rewbell
      ...te initiative dans les traités avec les nations étrangères : en vertu de quel pouvoir p... ...e VoUs dirë què ce n'est pas èn vertu dû pouvoir exécutif qu'il a le veto et cette initiative dans les traités avec les nations étrangères : en vertu de quel pouvoir peut-il donc l'avoir ? Si c'était en vertu du pouvoir législatif, le roi serait e...
      Speaker: D'André
      ...savoir si le roi est représentant de la nation ; ...e parle en ce moment que de l'article soUmiS à votre délibération. 11 s'agit de savoir si le roi est représentant de la nation ;
      Speaker: D'André
      ...est censé lui dire : « la volonté de la nation n'est pas telle, vous devez émettre le voeu de la nation ; je prétends que vous ne l'avez pas ém... ...je dis : Le Corps législatif a fait une loi, le roi oppose son veto parce qu'il est censé lui dire : « la volonté de la nation n'est pas telle, vous devez émettre le voeu de la nation ; je prétends que vous ne l'avez pas émis. »
      Speaker: D'André
      ...n I non 1 C'est Une stipulation pour la nation 1 Voix diverses : Non I non 1 C'est Une stipulation pour la nation 1
      Speaker: D'André
      ...terrompt, c'est une stipulation pour là nation. Or, on tië stipule pas sans représente...
      ...ésente ; donc celui qui stipule poUr la nation représente la nation.
      Comme le dit très bien un de mes ëollègUes qui m'interrompt, c'est une stipulation pour là nation. Or, on tië stipule pas sans représenter ; quand on stipule on représente ; donc celui qui stipule poUr la nation représente la nation.
      Speaker: D'André
      ...us lequel le roi représente en effet la nation : ce sont les transactions av c les pui...
      ...la part du M des Français, au nom de la nation. » (Murmures.)
      îl est Un autre point dë vue sous lequel le roi représente en effet la nation : ce sont les transactions av c les puissances étrangères. 11 est évident qu'il traite, lui, avec les puissances étrang...
      ...claration de guerre, vous avez dit qu'elle serait faite de cette manière : « De la part du M des Français, au nom de la nation. » (Murmures.)
      Speaker: D'André
      ...dat I Je ne sais si parler au nom de la nation est s'acquitter d'un mandat, mais si c'...
      ... Rœderer, le roi est représentant de la nation sous deux points de vue : on ne peut do...
      On appelle cela un mandat I Je ne sais si parler au nom de la nation est s'acquitter d'un mandat, mais si c'est un mandat cela prouve encore en faveur de ce que je dis. Ainsi donc, de l'aveu de M. Rœderer, le roi est représentant de la nation sous deux points de vue : on ne peut doi^c pas se refuser à dire dans la Constitution qu'il est représentant; et, ces p...

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 331
      Speaker: Barnave
      ...onnaître le roi pour représentant de la nation c'était aliéner la souveraineté nationa... ... question, parce qu'il est évident que M. Rœderer l'a déplacée en disant que reconnaître le roi pour représentant de la nation c'était aliéner la souveraineté nationale. 11 est nécessaire, pour délibérer avec connaissance de cause sur cette quest...
      Speaker: Barnave
      ...titutionnelle consiste à représenter la nation; or, dans l'ordre et dans les limites d...
      ...gé dans certains cas de vouloir pour la nation, tandis que le simple fonctionnaire pub...
      ...t déléguée au roi concurremment avec le Corps législatif. La représentation constitutionnelle consiste à représenter la nation; or, dans l'ordre et dans les limites des fonctions constitutionnelles, ce qui distingue le représentant de celui qUi n'est que simple fonctionnaire public, c'est qu'il est chargé dans certains cas de vouloir pour la nation, tandis que le simple fonctionnaire public n'est jamais chargé que d'agir pour elle. (Applaudissements.)
      Speaker: Barnave
      ...ps législatif est le représentant de la nation parce qu'il veut pour elle : 1° en fais...
      ... est représentant constitutionnel de la nation : 1° en ce qu'il consent et veut pour e...
      ...ension ; 2° en ce qu'il stipule pour la nation, en ce qu'il prépaie et fait en son nom les traités avec les nations étrangères, qui sont de véritables acte...
      Le Corps législatif est le représentant de la nation parce qu'il veut pour elle : 1° en faisant ses lois ; 2" en ratifiant les traités avec ies puissances étrangères lorsqu'ilsont étécommencés et convenus par le roi ; le roi est représentant constitutionnel de la nation : 1° en ce qu'il consent et veut pour elle que les nouvelles lois du Corps législatif soient immédiatement exécutées ou qu'elles soient sujettes à une suspension ; 2° en ce qu'il stipule pour la nation, en ce qu'il prépaie et fait en son nom les traités avec les nations étrangères, qui sont de véritables actes de volonté, qui sont ae véritables lois, qui lient ré-
      Speaker: Barnave
      ciproquement une autre nation avec nous, tandis que les lois intérieu... ciproquement une autre nation avec nous, tandis que les lois intérieures, les lois qui nous sont propres, émanent du Corps législatif.
      Speaker: Barnave
      ...ment.s). Mais il est nécessaire pour la nation que celui qui vent pour elle soit invio... ...able, attendu que toutes ses actions nécessitent la responsal)ilité {Applaudiseement.s). Mais il est nécessaire pour la nation que celui qui vent pour elle soit inviolable; car sans cela sa volonté cesserait d'être libre ; les ihtérêts et la libe...
      Speaker: Barnave
      ...uant. Ainsi donc ou le roi veut pour la nation dans l'ordre de ses fonctions constitut... ...és lors, par la nature des choses, le Corps législatif deviendrait corps constituant. Ainsi donc ou le roi veut pour la nation dans l'ordre de ses fonctions constitutionnelles, où il cesse d'être roi, et la forme de gouvernement est changée. Que ...
      Speaker: Thouret
      ...ble, imprescriptible et appartient à la nation ; aucune section du peuple, aucun indiv... « La souveraineté est une, indivisible-, inaliénable, imprescriptible et appartient à la nation ; aucune section du peuple, aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.
      Speaker: Thouret
      »« La nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs... »« La nation, de qui seule émanent tous les pouvoirs, né peut les exercer que par délégation. » (Adopté.)

      Séance du mercredi 10 août 1791

      page 333
      Speaker: Camus
      ...us avez dit que les représentants de la nation se réuniraient le premier lundi du mois... ...semble qu'il faut supprimer les dernières lignes de l'article; et de même que vous avez dit que les représentants de la nation se réuniraient le premier lundi du mois, au lieu des séances de la dernière Assemblée législative, de même aussi je vou...
    • Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      - search term matches: (12)

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 32
      Speaker: Buzot
      ...mblée était digne de la confiance de la nation (Murmures) : je n'en doute pas, Messieu... ...t réglementaires soit parfaitement faite. C'est là où l'on reconnaîtra si l'Assemblée était digne de la confiance de la nation (Murmures) : je n'en doute pas, Messieurs, si les députés patriotes sont ici.

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 35
      Speaker: Fréteau-Saint-Just
      ...la propriété, respectées par toutes les nations, et sans se rendre responsable de tous ... ...à qui, comme tel, il ne saurait être retenu sans enfreindre les lois sacrées de la propriété, respectées par toutes les nations, et sans se rendre responsable de tous les dommages, délits et pertes résultant de cette inconcevable saisie.

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 38
      Speaker: Anthoine
      ...ingués par un cordon aux oouleùrs de la nation, et par Une plaque à huit pointes, brod...
      ...ieu de laquelle on lira ces mots : « La nation^ la loi et lé toi. »
      ...t les chefs des différentes maisons qui composent la famille royale, seront distingués par un cordon aux oouleùrs de la nation, et par Une plaque à huit pointes, brodée sur L'habit* au milieu de laquelle on lira ces mots : « La nation^ la loi et lé toi. »
      Speaker: Malouet
      ...erminations sont toutes au profit de la nation. ...e dans lés objets d'administration et d$ gouvernement de l'ordre, et que ses déterminations sont toutes au profit de la nation.

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 39
      Speaker: Malouet
      ...e pottr le com« merce français, pour la nation française, ont imprimé aux Levantins un... Toutes ces considérations et cette continuité de déférence qu'a l'ordre de Malte pottr le com« merce français, pour la nation française, ont imprimé aux Levantins une telle opinion, qu'ils nous regardent comme propriétaires de l'île, et j'oserai...
      Speaker: Malouet
      ...effective de l'ordre de Malte envers la nation française. Cependant, les autres nations payent comme nous les revenus de l'ordr...
      ...e, par la position de nos côtes, que la nation française est la seule à profiter de ce...
      ... entre leurs mains pour le compte dè la nation française.
      ...es secours de bonne amitié, mais tous ceux que pourrait produire une dépendance effective de l'ordre de Malte envers la nation française. Cependant, les autres nations payent comme nous les revenus de l'ordre de Malte*, cet ordre a des fondateurs dans tous les royaumes catholiques de l'Europe; et il arrive, par la position de nos côtes, que la nation française est la seule à profiter de cette protection active et continue, et que le port de l'île de Malte, le plus important de la méditer-ranée, est précisément entre leurs mains pour le compte dè la nation française.
      Speaker: Malouet
      ...est pas un objet bien important pour la nation de savoir dans quels termes vous devez ...
      ...Malte,Bnfiu, je vous prie, au nom de la nation» au nom de l'intérêt national, d'écarte...
      D'après ces détails, je demande si ce n'est pas un objet bien important pour la nation de savoir dans quels termes vous devez traiter l'ordre do Malte, et s'il serait sage de vous engager dans toutes les co...
      ...distinctions sociales et politiques dans le royaume en qualité de chevaliers de Malte,Bnfiu, je vous prie, au nom de la nation» au nom de l'intérêt national, d'écarter le troisième article.

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 41
      Speaker: Tronchet
      ...s, parce que c'est rompre l'unité de la nation; ce serait, pour ainsi dire, introduire... ...vénient a établir des distinctions différentes attachéesà différentes professions, parce que c'est rompre l'unité de la nation; ce serait, pour ainsi dire, introduire dans le royaume autant de castes différentes.

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 45
      ...Or, ce serait trahir les intérêts de la nation, que de ne pas vous démontrer comment i... ...eux qui perpétue, sans utilité réelle, les distinctions que vous avez abrogées. Or, ce serait trahir les intérêts de la nation, que de ne pas vous démontrer comment ils sont liés à ceux de l'ordre de Malte. J'y suis particulièrement obligé par le...
      ... de l'ordre de Malte aux intérêts de la nation ; sans doute, ces considérations mérite... ...s politiques et des considérations majeures unissent l'existence et les intérêts de l'ordre de Malte aux intérêts de la nation ; sans doute, ces considérations méritent votre attention.

      Séance du samedi 30 juillet 1791, au matin

      page 46
      ...e remarquer que, pendant que toutes les nations étaient ...uvernement mixte, et il n'est pas indigne de l'attention d'un Corps législatif de remarquer que, pendant que toutes les nations étaient
      ...e rapport d'un établissement utile à la nation et sous celui de puissance souveraine a... L'ordre de Malte existe parmi nous sous le double rapport d'un établissement utile à la nation et sous celui de puissance souveraine alliée, perpétuelle et fidèle à la France»
    • Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      - search term matches: (29)

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 397
      Speaker: Gramont
      ...on de nos reprises considérables sur la nation; enfin, les propriétés de la commune no... ...quitable que vous y avez substitué. Nous espérions pouvoir attendre la liquidation de nos reprises considérables sur la nation; enfin, les propriétés de la commune nous laissaient, comme nous le sommes encore, sans inquiétude sur le sort de ses n...
      Speaker: Goudard
      ... Le zl juin dernier, vous montrâtes aux nations étonnées la grandeur de votre courage e... « Le zl juin dernier, vous montrâtes aux nations étonnées la grandeur de votre courage et la majesté de vos vertus civiques ; vous ajou-

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 399
      Speaker: Thouret
      ... là. Quand après un long despotisme une nation s'éveille et se reconstitue, son princi... ...dans une Constitution ce qui peut être bon en Révolution, mais qui n'est bon que là. Quand après un long despotisme une nation s'éveille et se reconstitue, son principal ennemi dans cette situation est alors le pouvoir exécutif, parce que c'est l...
      Speaker: Thouret
      ...écutif n'est pas aussi le pouvoir de la nation émanant d'elle comme le pouvoir législatif? Est-ce qu'il n'importe pas à la nation qu'il soit exercé dans les bornes qui l... Est-ce que le pouvoir exécutif n'est pas aussi le pouvoir de la nation émanant d'elle comme le pouvoir législatif? Est-ce qu'il n'importe pas à la nation qu'il soit exercé dans les bornes qui lui sont posées, avec toute l'énergie dont il est susceptible, et avec toute la f...

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 402
      Speaker: Duport
      ...sti tuer les pouvoirs de manière que la nation ,soit divisée eu 2 classes, difïê-rente... Je dis qu'il ésl du plus grand intérêt de ne pas consti tuer les pouvoirs de manière que la nation ,soit divisée eu 2 classes, difïê-rentesj ceux qui appartiennent au pouvoir exécutif et ceux qui appartiennent au pouvo...
      Speaker: Duport
      ...t se rallient à lu cause générale de la nation ,et:au Corps législatif ; il y a même d... ...s. Vous désirezque Tannée soit populaire; vo.us désirez que les officiers surtout se rallient à lu cause générale de la nation ,et:au Corps législatif ; il y a même des pays où l'on exige des officiers une propriété; vous ne l'avez pas voulu, mai...
      Speaker: Duport
      ...ez sans doute qué tous les agents de la nation que vous employez au dehors pour vos né...
      ...tte Assemblée qui n'ait regretté que la nation soit représentée au dehors par des homm...
      Ensuite vous ayez désiré et vous désirez sans doute qué tous les agents de la nation que vous employez au dehors pour vos négociations soient populaires, et certes il n'y a pas un membre de cette Assemblée qui n'ait regretté que la nation soit représentée au dehors par des hommes qui piiit.un intérêt opposé à ceux qu'ils représentent : lie bien, vous prene...

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 406
      Speaker: Guillaume
      La liberté de la nation dépend de la liberté des opinions. La liberté de la nation dépend de la liberté des opinions.
      Speaker: Guillaume
      ...tait du courage d'un représentant de la nation, de relever des faits importants. Je vo... ...intentions de qui que ce soit ; mais j'ai cru qu'il était de ia liberté, qu'il était du courage d'un représentant de la nation, de relever des faits importants. Je vous ai donc dit que l'agitation qui régnait dans cette Assemblée, depuis le comme...

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 407
      Speaker: Guillaume
      ... ministres ont perdu la confiance de lâ nation. (Applaudissements et murmurés.)1 ...ue le Corps législatif pourra dire au rbL quand il le croira convenable, que ses ministres ont perdu la confiance de lâ nation. (Applaudissements et murmurés.)1

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 408
      Speaker: Barnave
      ...t et solidement ; si vous voulez que la nation, après vous avoir dû l'espérance de la ...
      ...achine sociale ; et pour conserver à la nation l'inappréciable bienfait de la liberté ...
      ... Constitution ne soit pas changée, si vous voulez qu'elle s'exécute véritablement et solidement ; si vous voulez que la nation, après vous avoir dû l'espérance de la liberté, car ce n'est encore que de l'espérance (Quelques murmures), vous en doi...
      ...n, le degré de force, d'aciion, d'ensemble, qui est nécessaire pour mouvoir la machine sociale ; et pour conserver à la nation l'inappréciable bienfait de la liberté que vous lui avez donnée.

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 409
      Speaker: Démeunier
      ...'un département particulier, mais de la nation entière; et la liberté de leurs opinion... « Les représentants nommés dans les départements, ne seront pas représentants d'un département particulier, mais de la nation entière; et la liberté de leurs opinions ne pourra être gênée par aucun mandat, soit des assemblées primaires, soit des...
      Speaker: Démeunier
      ...résentants d'un département, mais de la nation entière; il ne pourra leur être donné a... « Les représentants nommés dans les départements ne seront pas représentants d'un département, mais de la nation entière; il ne pourra leur être donné aucun mandat. » (Adopté.)

      Séance du samedi 13 août 1791, au matin

      page 411
      Speaker: Démennier
      ...tteinte, et d'être en tout fidèles à la nation, à la loi et au roi. (Adopté.) ...en proposer ni consentir, dans le cours de la législature, qui puisse y porter atteinte, et d'être en tout fidèles à la nation, à la loi et au roi. (Adopté.)
      Speaker: Démennier
      « Les représentants de la nation sont inviolables : ils ne pourront être... « Les représentants de la nation sont inviolables : ils ne pourront être recherchés, accusés ni jugés, en aucun temps, pour ce qu'ils auront dit, écrit ...
    • Séance du dimanche 14 août 1791

      - search term matches: (9)

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 426
      Speaker: Le Président
      ... reconnaissance ; ils garantissent à la nation la conservation de sa -liberté; ils ass... ...cès de la chose publique. Votre dévouement et votre hommage sont accueillis avec reconnaissance ; ils garantissent à la nation la conservation de sa -liberté; ils assurent le triomphe de la loi. En effet, pourrait-on conserver encore quelque inqu...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 430
      Speaker: Thouret
      ...es fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence au Corps législatif, le se... « Le régent ne peut commencer l'exercice de ses fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence au Corps législatif, le serment d'employer tout le pouvoir délégué au foi. et dont l'exercice lui est conf...
      Speaker: Thouret
      ...serment les mots : « d'être fidèle à la nation et à la loi, » Nous vous proposons égal... ...endement admis hier pour ce dernier ; pour cela, H faut ajouter à la formule du serment les mots : « d'être fidèle à la nation et à la loi, » Nous vous proposons également de dire ? u et au roi. » 1Assentiment.)
      Speaker: Thouret
      ...es fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence du Corps législatif, le serment tfélre fidèle à la nation. à la loi et au roi, d'employer tout le... « Le régent ne peut commencer l'exercice de ses fonctions, qu'après avoir prêté à la nation, en présence du Corps législatif, le serment tfélre fidèle à la nation. à la loi et au roi, d'employer tout le pouvoir délégué au roi, et dont l'exercice lui est confié pendant la minorité d...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 432
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ... comme le disait M. dé Mirabeau, qu'une nation peut, pour son utilité, faire d'uoe seu... ...a race destinée à occuper perpétuellement le trône, à cette espèce de sacrifice, comme le disait M. dé Mirabeau, qu'une nation peut, pour son utilité, faire d'uoe seule race; et je ne m'étonne pas qu'un membre de la famille royale se soit, au sei...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 434
      Speaker: De Saint-Martin
      ...ministres ont peï'du la confiance de la nation. ...6 ' âvPH 179r, ui porte tiùè le Corps législatif pourra déclarer àù roi que ses ministres ont peï'du la confiance de la nation.

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 436
      Speaker: Martineau
      ...e vous prie de considérer que, pour une nation qui a renoncé à faire des conquêtes, la...
      ... mettre fin à la guerre, sans grever la nation d'aucune condition humiliante. (Murmure...
      J'en demande le renvoi au comité. L'article est très intéressant et je vous prie de considérer que, pour une nation qui a renoncé à faire des conquêtes, la paix est toujours pour elle la position la meilleure, et le roi pourrait mettre fin à la guerre, sans grever la nation d'aucune condition humiliante. (Murmures.)i Quand le roi trouvera cette occasion, il doit être'le maître..... (Aux voix...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 438
      ...mbre. Certainement aucun dè ceux que la nation croit d'un parti n'a là confiance des p... ...daleux débats dé quelques individus pour l'expression des sentiments du grand nombre. Certainement aucun dè ceux que la nation croit d'un parti n'a là confiance des personnes qui affectionnent ce qu'elles -croient je parti contraire, pas plus que...

      Séance du dimanche 14 août 1791

      page 439
      ...e èjuelqUëè Services actuels; ainsi, la nation perdrait sans retour des hommes qui, ,g... ...ouveraient écrasés par la fnalvëillahcë de ceux qui auraient l'avantage de rendre èjuelqUëè Services actuels; ainsi, la nation perdrait sans retour des hommes qui, ,ga-rantis davantage des attaques de la cupidité, abraiëtit pu à la suite servir u...
      ...uB particulièrement la coritiance de la nation; ett les pkçânt ... es gëhërëUii auteurs dé la Rëtro I titlën | de désigner ceux qui auraient le pluB particulièrement la coritiance de la nation; ett les pkçânt
    • Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      - search term matches: (13)

      Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      page 460
      Speaker: Démeunier
      ...e, le serment de tous les consuls de la nation française. Au dehors aucun d'eux n'a ma... ...nvoyé son serment civique ; vous avez reçu, conformément à la motion de M. Bouche, le serment de tous les consuls de la nation française. Au dehors aucun d'eux n'a manqué de prêter son serment, mais il en est au moins 12 ou 15 qui sont nationaux,...

      Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      page 461
      Speaker: Démeunier
      ...part du roi des Français, au nom, de la nation. » (Adopté.) « Toute déclaration de guerre sera faite en ces termes : de la part du roi des Français, au nom, de la nation. » (Adopté.)

      Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      page 462
      Speaker: Durand-Maillane
      ...tre les corps administratifs, contre la nation elle-même l'exécution de la loi devant ... ...i en arrêter l'exécution; la 2e, qu'il soit toujours loisible et de réclamer contre les corps administratifs, contre la nation elle-même l'exécution de la loi devant les tribunaux.

      Séance du mardi 16 août 1791, au matin

      page 465
      Speaker: Guillaume
      ...onale pour connaître des crimes de lèse-nation, vous avez cru de votre prudence d'éloi... Quand vous avez décrété qu'il y aurait une haute cour nationale pour connaître des crimes de lèse-nation, vous avez cru de votre prudence d'éloigner cette cour du lieu des séances du Corps législatif et de fixer à 15 lieues ...
    • Séance du mardi 16 août 1791, au soir

      - search term matches: (2)

      Séance du mardi 16 août 1791, au soir

      page 471
      ... brave militaire fuit le sacrifice à la nation. ...homme Jean-Louis Duinay, ancien appointé au régiment de l'Ile-de-France, dont cë brave militaire fuit le sacrifice à la nation.

      Séance du mardi 16 août 1791, au soir

      page 479
      Speaker: De Lessart
      ... des sentiments très favorqhles pour la nation française. Il a demandé que l'ambaSsade... Le dey a été remplacé par un autrequi mpntre des sentiments très favorqhles pour la nation française. Il a demandé que l'ambaSsadedr qui doit aller à Constantinople pour y chercher la confirmation de son électi...
    • Séance du mercredi 17 août 1791

      - search term matches: (5)

      Séance du mercredi 17 août 1791

      page 493
      Speaker: Goupil-Préfeln
      ...arts et des sciences qui honorent notre nation et notre siècle, par exemple, les auteu... ...tous les littérateurs estimables qui travaillent à recueillir les monuments des arts et des sciences qui honorent notre nation et notre siècle, par exemple, les auteurs de l'Encyclopédie. Si la confection de la carte de France a été commencée au ...

      Séance du mercredi 17 août 1791

      page 496
      Speaker: Gaultier-Biauzat
      ...s journaux doive être à la charge de la nation. ...oute pas suffisant pour les frais de la poste, et je ne crois pas que l'envoi des journaux doive être à la charge de la nation.

      Séance du mercredi 17 août 1791

      page 499
      Speaker: Le Rapporteur
      ...rait en faveur des régisseurs contre la nation. ...tat, et la grande question qu'on veut vous soumettre dans cette affaire, préjugerait en faveur des régisseurs contre la nation.
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...siliation du traité, résiliation que la nation a portée lorsqu'elle a voulu rendre uni... ... de justice; mais la source de cette indemnité me paraît, à moi, être dans la résiliation du traité, résiliation que la nation a portée lorsqu'elle a voulu rendre uniforme le mode de perception de l'impôt; car, quant à moi, je ne pense pas que la...
      Speaker: Merlin
      ...e pouvait concerner, d'une part, que la nation ; de l'autre, les régisseurs d'octroi, ... Si la question ne pouvait concerner, d'une part, que la nation ; de l'autre, les régisseurs d'octroi, je soutiendrais que le commissaire liquidateur est très compétent pour connaître...
  • Tome 30 : Du 28 août au 17 septembre 1791 10 results
    • Séance du dimanche 28 août 1791

      - search term matches: (8)

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page
      Speaker: Humbert
      « Représentants de la nation française, « Représentants de la nation française,

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 2
      Speaker: Le Président
      ...et de plus généreux. Vous apprenez à la nation jusqu'à quel point elle est déjà régéné... ...s, vous retracez à nos yeux ce que les vertus antiques ont offert de plus noble et de plus généreux. Vous apprenez à la nation jusqu'à quel point elle est déjà régénérée ; vous acquérez de nouveaux droits à la reconnaissance de la patrie.
      Speaker: Le Président
      ...age de l'estime des représentants de la nation} et dites à MM. Carré et Bedu que leurs... ... Clermont d'une mission aussi onorable, rapportez à vos concitoyens le témoir gnage de l'estime des représentants de la nation} et dites à MM. Carré et Bedu que leurs noms et leurs actions seront consacrés par la gratUude de la patrie dans les fa...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 5
      Speaker: Pétion
      ... sont au roi ; elles ne sont point à la nation ; il n'y est pas question d'elle; cest ... ...omme on continue à faire les engagements I Vous le voyez, Messieurs, les troupes sont au roi ; elles ne sont point à la nation ; il n'y est pas question d'elle; cest toujours au service du roi qu'on les engage. (Murmures et applaudissements.)

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 6
      Speaker: Alexandre de Lameth
      Les soldats ne sont pas la nation, ils sont payés par elle et institués p... Les soldats ne sont pas la nation, ils sont payés par elle et institués pour son plus grand avantage; c'est poUr elle qu'ils engagent leur liberté, c'est...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 7
      Speaker: De Custine
      ... ne connaissait pas la souveraineté des nations, et sûrement, quand on parlera en son n... ...sant au premier caporal, il lui ordonne au nom de sa souveraine — car, alors, on ne connaissait pas la souveraineté des nations, et sûrement, quand on parlera en son nom, on ne sera pas désobéi. (Rires ironiques à droite. — Applaudissements à gauc...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 8
      Speaker: Robespierre
      ...it qui est bien propre à rassurer et la nation et vous sur ces régiments. Les ennemis ... Il est un fait qui est bien propre à rassurer et la nation et vous sur ces régiments. Les ennemis de la Révolution ont voulu profiter de l'état de disgrâce où était le régiment d...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 9
      Speaker: Alquier
      ...es honneurs dus aux représentants de la nation, on leur amenait un drapeau et 50 homme... ...Beauce. Lorsque vos commissaires arrivaient dans une garnison, on leur rendait les honneurs dus aux représentants de la nation, on leur amenait un drapeau et 50 hommes commandés par un capitaine ; l'usage était de garder seulement un ou deux fact...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 10
      Speaker: Fréteau-Saint-Just
      ... sur moi et dont je suis tenu envers la nation. Je ...paroles : « Je sais nous a-t-il dit, tout le poids de la responsabilité qui pèse sur moi et dont je suis tenu envers la nation. Je

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 15
      ...e comité des savants établis aux Quatre-Nations et qui n'a point de bureaux; ces commis... ...ire des différentes espèces de mobilier, ainsi que pour la correspondance avec le comité des savants établis aux Quatre-Nations et qui n'a point de bureaux; ces commis servent aussi pour toutes les copies d'états, tableaux ou mémoires nécessaires ...

      Séance du dimanche 28 août 1791

      page 17
      ...s, forges et fourneaux appartenant à la nation; 10® Les usmes, forges et fourneaux appartenant à la nation;
    • Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (22)

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 201
      Speaker: Le Président
      ...expose les services qu'il a rendus à la nation pendant 32 ans. ... d'Espaulx, principal éméiite de CEcole militaire de Soréxe, âgé de 65 ans, qui expose les services qu'il a rendus à la nation pendant 32 ans.

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 204
      Speaker: Le Président
      ... et pour lesquels il lui est dû, par la nation, des indemnités ; il consent à traiter ... ...ssemblée d'une lettre du prince de Laweinstein, qui possède des biens en Alsace, et pour lesquels il lui est dû, par la nation, des indemnités ; il consent à traiter de ces indemnités avec les personnes que l'Assemblée nationale indiquera.

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 205
      Speaker: Barrère
      ...rige plus difficilement les défauts des nations polies et corrompues. Les peuples sauva... ...ue la tyrannie donne; mais de bonnes lois les feront bientôt disparaître. On corrige plus difficilement les défauts des nations polies et corrompues. Les peuples sauvages conservent plus de mœurs dans leur rusticité, et tiennent de plus près à l'h...
      Speaker: Barrère
      Que ne peut l'influence d'une nation riche et libre sur de tels hommes, en n... Que ne peut l'influence d'une nation riche et libre sur de tels hommes, en ne régnant sur eux que par les lois, en ne voyant que par les yeux des administra...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 206
      Speaker: Barrère
      ...ales furent âdmibistrées au norii de la nation même. ...s furent rétablies dans la po^ses* siou de leurs biens, et les propriétés UaiiGnales furent âdmibistrées au norii de la nation même.
      Speaker: Barrère
      ...ployer les forcêé entières d'une grande nation a asservir Un pëUple libre et vertueux.... ...its itioyené; qui, mêlant des travaux étendus avëc deè fêtés bril-làhies, osa employer les forcêé entières d'une grande nation a asservir Un pëUple libre et vertueux. Ghoisëul paraît d'âbord comme médiateur entre Gêrtes et la Corse ; un instant a...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 207
      Speaker: Barrère
      ...elle pe it dire aux représentants de la nation dont elle fait partie : dites un mot et... ...siter une conjecture aussi fausse qu'injurieuse. La Corse est malheureuse; mais elle pe it dire aux représentants de la nation dont elle fait partie : dites un mot et mes malheurs cesseront.
      Speaker: Barrère
      ...'un monument de la justice d'une grande nation. Mais cette île est pauvre, elle est in... ...t décrété ce titre, dont la Corse était digne, et dont la Corse s'honore comme d'un monument de la justice d'une grande nation. Mais cette île est pauvre, elle est inculte, elle est presque sauvage : séparée du continent, gouvernée par des soldat...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 208
      Speaker: Barrère
      ...e soit exposé en vente, au profit de la nation, aucuns desdits biens domaniaux possédé... ...il ne soit apporté aucun obstacle à ladite jouissance, et notamment à ce qu'il ne soit exposé en vente, au profit de la nation, aucuns desdits biens domaniaux possédés par des particuliers avant la révocation légale du titre d'aliénation, si ce n...

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 209
      Speaker: Barrère
      ...qui pourra -être aliéné au profit de la nation et pour l'avantage de l'agriculture de ... ...rifice pour le bien est toujours facile, consent à ne plus jouir de ce domaine, qui pourra -être aliéné au profit de la nation et pour l'avantage de l'agriculture de l'île.

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 210
      Speaker: Barrère
      ...ront certainement de les réclamer de la nation pour un département qui est incontestab... ...ientôt sentir dans toute son étendue : mais nos successeurs immédiats s'empresseront certainement de les réclamer de la nation pour un département qui est incontestablenjentle plus pauvre, le plus malheureux, et qui peut devenir cependant un des ...
      ...s avant de statuer sur les droits de la nation. (Note du rapporteur.) ...alité, et il existe un procès à ce. sujet. Il faut faire, vider ces cçntestations avant de statuer sur les droits de la nation. (Note du rapporteur.)

      Séance du lundi 5 septembre 1791, au matin

      page 226
      ...t pas défendue par la loi, et envers la nation, qu'aux contributions publiques établie... ...nvers les particuliers, qu'aux redevances et aux chargés dont la convention n'est pas défendue par la loi, et envers la nation, qu'aux contributions publiques établies par le Corps législatif* et aux sacrifices que peut exiger le bien général sou...
    • Séance du mardi 6 septembre 1791

      - search term matches: (3)

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 241
      Speaker: Chabroud
      ...i ces deux fonctions, en ce sens que la nation pourrait se trouver responsable en cas ... ainsi ces deux fonctions, en ce sens que la nation pourrait se trouver responsable en cas de manquement de la part du receveur des contributions.

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 243
      Speaker: Chabroud
      ...s comme indispensables au bonheur de la nation française, et ne croyant pas qu'on ait ... ...s sont les chefs de l'armée. Nous, officiers" soussignés, regardant ces principes comme indispensables au bonheur de la nation française, et ne croyant pas qu'on ait voulu en détruire les effets par une mauvaise rédaction du sérment, nous én pron...

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 247
      Speaker: Longpré
      ... les lieutenants généraux de police; La nation a connu l'étendue immense des abus que ... ...l est important qu'elle ait connaissance des déprédations qui ont été faites par les lieutenants généraux de police; La nation a connu l'étendue immense des abus que des siècles avaient accumulés dans toutes les parties de l'ordre public; elle a ...

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 259
      ...les avantages immenses qu'il offre à la nation, pourront peut-être vous faire penser q... Mais l'éiendue du projet qui vous est présenté, les avantages immenses qu'il offre à la nation, pourront peut-être vous faire penser qu'il entraînera une dépense proportionnée : c'est sur quoi votre comité doit vou...

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 260
      ...lle de tous les hommes et de toutes les nations. ...le gage et le garant du pacte moral par lequel vous désirez faire une seule famille de tous les hommes et de toutes les nations.
      ...ièrement d'une partie de sa fortune; la nation doit l'en dédommager, puisque ces sacri... ...vre cette grande idée : il a fait des sacrifices de tous les gen:es, et particulièrement d'une partie de sa fortune; la nation doit l'en dédommager, puisque ces sacrifices ont été faits à Vutilité publique (1).
      ...érite également la reconnaissance de la nation: c'est par ordre du gouvernement qu'il ... Le second mérite également la reconnaissance de la nation: c'est par ordre du gouvernement qu'il a travaillé à cet important projet de navigation; mais il n'a reçu aucune augmen...
      ...ancer un moment les représentants d'une nation commerçante, agricole et industrieuse ;... ...antages immenses qu'il procurera au commerce et à l'industrie, ne peut faire balancer un moment les représentants d'une nation commerçante, agricole et industrieuse ; il est de leur devoir le plus strict de lui fournir tous les moyens d'augmenter...

      Séance du mardi 6 septembre 1791

      page 261
      ...ession de celles qui appartiennent à la nation, soit par les indemnités qui seraient d... ...e cette contrée ; il augmenterait considérablement la dépense, soit par la suppression de celles qui appartiennent à la nation, soit par les indemnités qui seraient dues aux propriétaires des autres.
      ...ge à vous démontrer que l'intérêt de la nation entière exige que vous ne tardiez pas p... que de s'attacher davantage à vous démontrer que l'intérêt de la nation entière exige que vous ne tardiez pas plus longtemps à ia faire jouir des avantages que cet établissement procurera à s...
      ...uningue, sera entrepris aux frais de la nation, d'après les plans et devis commencés p... ...avec une branche pour joindre le Haut-Rhin, depuis Mulhausen jusqu'à Bàle, par Huningue, sera entrepris aux frais de la nation, d'après les plans et devis commencés par le sieur Bertrand, inspecteur général des ponts et chaussées, ensuite des ord...
    • Séance du mercredi 7 septembre 1791

      - search term matches: (27)

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 265
      Speaker: Varin
      ...'atteindre, et dès lors l'intérêt de la nation demande un exemple de sévérité. ...e la perfection; mais c'est en la cherchant qu'il serait peut-être possible de l'atteindre, et dès lors l'intérêt de la nation demande un exemple de sévérité.

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 272
      Speaker: Camus
      ...nale déclare créanciers légitimes de la nation les personnes ci-après nommées ; en con... L'Assemblée nationale déclare créanciers légitimes de la nation les personnes ci-après nommées ; en conséquence, décrète qu'elles seront pavées ainsi qu'il suit :
      Speaker: Camus
      ... qu'ils ne sont point à la charge de la nation. ... par lui réclamés, et montant à 31 livres 10 sous, l'Assemblée nationale déclare qu'ils ne sont point à la charge de la nation.
      Speaker: Camus
      ...tte somme n'est point à la charge de la nation, mais que lesdites réparations doivent ... ...es à la chapelle paroissiale dudit Béziers, l'Assemblée nationale déclare que cette somme n'est point à la charge de la nation, mais que lesdites réparations doivent être acquittées par ceux qui les ont ordonnées.

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 276
      Speaker: Dupont
      ...les sommes qui peuvent être dues par la nation à ladite ville, soit à titre de prêt ou... ... ventes des biens nationaux qui ont été adjugés à la ville de Dieppe; 2° toutes les sommes qui peuvent être dues par la nation à ladite ville, soit à titre de prêt ou d'avance, soit pour le rachat des offices municipaux.
      Speaker: Cochard
      ...naissent la destination et l'emploi. La nation ne peut ni ne doit en déléguer la premi... ... il est bien juste que ses représentants, qui seuls peuvent les ordonner, en connaissent la destination et l'emploi. La nation ne peut ni ne doit en déléguer la première surveillance, ni l'autorité d'en arrêter définitivement les comptes à d'autr...
      Speaker: Cochard
      ...n capable de rassurer tout à la fois la nation et ies comptables sur la légalité des f... ...t des comptes; il était donc de la plus indispensable nécessité de former un plan capable de rassurer tout à la fois la nation et ies comptables sur la légalité des formes à admettre pour la vérification qu'ils exigent, pour en aplanir toutes les...
      Speaker: Cochard
      ... les articles des comptes à rendre à la nation qui ne fourniraient pas matière à procè... ...s'est donc arrêté d'abord à la forme dans laquelle seraient discutés et vérifiés les articles des comptes à rendre à la nation qui ne fourniraient pas matière à procès.

      Séance du mercredi 7 septembre 1791

      page 277
      Speaker: Cochard
      ...foule d'inconvénients et d'abus dont la nation ne pourrait manquer de devenir infailli... ...ur ; d'où l'on a conclu que ce défaut de responsabilité pouvait occasionner une foule d'inconvénients et d'abus dont la nation ne pourrait manquer de devenir infailliblement la victime,
      Speaker: Cochard
      ...idieux, pourraient faire supporter à la nation les pertes les plus sensibles. ...e l'Etat, et qui, par un accord frauduleusement concerté avec des comptables insidieux, pourraient faire supporter à la nation les pertes les plus sensibles.
      Speaker: Cochard
      ...u de comptabilité pour tranquilliser la nation sur la régularité des formes dans lesqu... ...é votre comité à l'opinion relative à la nécessité de l'établissement d'un bureau de comptabilité pour tranquilliser la nation sur la régularité des formes dans lesquelles les comptes seraient présentés, discutés et vérifiés pour les mettre en ét...
      Speaker: Cochard
      ...ntermédiaire entre les comptables et la nation à qui les comptes doivent être rendus, ... ...e vous avez consacrés, parce que le bureau de comptabilité formant une sorte d'intermédiaire entre les comptables et la nation à qui les comptes doivent être rendus, la nomination de ces places doit appartenir au roi, comme le surveillant le plus...
      Speaker: Cochard
      ...n recouvrements à faire au profit de la nation à laquelle ils doivent être rendus. ..., ne sont pas ceux qui présenteront, en dernière analyse, le moins de bénéfice en recouvrements à faire au profit de la nation à laquelle ils doivent être rendus.
      Speaker: Cochard
      ...lature la possibilité de présenter à la nation le tableau le plus,exact de la situatio... ...ans toutes les parties de l'Empire, et pour ménager en même temps à chaque législature la possibilité de présenter à la nation le tableau le plus,exact de la situation annuelle des finances de l'État.
    • Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 302
      Speaker: Le Président
      ...es qu'il a faites pour le service de la nation, depuis 14 ans. ...résidant depuis 30 ans dans cette échelle; il réclame le remboursement des avances qu'il a faites pour le service de la nation, depuis 14 ans.

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 308
      Au moment où la nation va changer de représentants, et où l'op... Au moment où la nation va changer de représentants, et où l'opinion flottante entre les différents partis va se fixer sur la nature des servic...
      Le long asservissement de la nation française l'avait accoutumée à regarder... Le long asservissement de la nation française l'avait accoutumée à regarder la fortune publique comme le domaine particulier de ses rois. On connaissait de...
      faire croire à la nation qu'elle lui était due ; 3° parce que l'... faire croire à la nation qu'elle lui était due ; 3° parce que l'importance des ministres gagnait beaucoup à cet air de mystère, qui ne servait l...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 310
      ...emboursées, et en faisant espérer de la nation la convocation des Etats généraux, univ... ... sur les dépenses; le déficit se serait trouvé diminué de l'intérêt des sommes remboursées, et en faisant espérer de la nation la convocation des Etats généraux, univt r-sellement désires, on aurait pu faire adopter de nouvelles mesures de financ...
      ...phiné s'assembla, se fit écouter, et la nation commença à connaître et à essayer ses f... ...militaire déployé à la fois partout ne servirent qu'à aigrir les esprits. Le Dauphiné s'assembla, se fit écouter, et la nation commença à connaître et à essayer ses forces.
      ...a forcé le gouvernement à recourir à la nation. Mais ce serait une étrange erreur de p... ...en est la première cause, en ce qu'il nous a tirés de notre léthargie, et qu'il a forcé le gouvernement à recourir à la nation. Mais ce serait une étrange erreur de penser qu'il eût suffi de rétablir le niveau entre la dépense et la recette, pour...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 311
      ...ux pour le fisc et plus onéreux pour la nation. De là résultait nécessairement, outre ... ...nter de nouvelles combinaisons, et de renouveler des baux toujours plus avantageux pour le fisc et plus onéreux pour la nation. De là résultait nécessairement, outre tous les autres inconvénients politiques, celui d'une augmentation de prix sur t...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 312
      ... effacée, on aura peine à croire qu'une nation célèbre a vécu sous un tel régime, et q... ...ssi naturelle, aussi simple que la vente d'une terre: lorsque l'habitude en sera effacée, on aura peine à croire qu'une nation célèbre a vécu sous un tel régime, et qu'il était dans toute sa vigueur aux plus brillantes époques de son histoire.
      ...e l'Etat; mais, fidèle aux ordres de la nation, elle avait renvoyé l'examen des financ... ...'Assemblée nationale, à peine formée, avait consacré les droits des créanciers de l'Etat; mais, fidèle aux ordres de la nation, elle avait renvoyé l'examen des finances apiès rétablissement des bases de la Constitution.

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 313
      ...acquitter ce service, c'est-à-dire à la nation. ...ublic; et la propriété passait de droit à ceux qui, désormais, se chargeaient d'acquitter ce service, c'est-à-dire à la nation.
      ...cussion, ce principe fut reconnu, et la nation eut, tout à coup, à sa disposition, un ... Après une longue discussion, ce principe fut reconnu, et la nation eut, tout à coup, à sa disposition, un domaine immense, qui, dès lors, fut consacré à l'acquit de la dette publique. C'...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 314
      L'immense richesse territoriale dont la nation avait repris la possession lui offrait ... L'immense richesse territoriale dont la nation avait repris la possession lui offrait des capitaux disponibles et de grandes valeurs à réaliser; mais c'était une mine...

      Séance du vendredi 9 septembre 1791, au matin

      page 315
      ...s, que par des capitaux. Il faut que la nation sache ce que la Révolution lui coûte. L... ... calculer l'emploi de toutes les sommes fournies, tant par des revenus ordinaires, que par des capitaux. Il faut que la nation sache ce que la Révolution lui coûte. La connaissance de ses sacrifices n'affaiblira pas le sentiment de son bonheur.
      ...t celui des 6 premiers mois de 1791. La nation a pour garant de l'exactitude et de la ...
      ...ques depuis que les représentants de la nation sont réunis, jusqu'au 1er juillet derni...
      ... public, asigné,en qualité d'ordonnateur, lecompte des 8 derniers mois de 1790 et celui des 6 premiers mois de 1791. La nation a pour garant de l'exactitude et de la fidélité de ces comptes, l'intégrité connue de ces deux administrateurs, et leur...
      ...artir pour constater la nature et la quantité des recettes et des dépenses publiques depuis que les représentants de la nation sont réunis, jusqu'au 1er juillet dernier.
    • Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 446
      Speaker: Verninac-Saint-Maur
      ...primer ceux qui aimaient les lois et ta nation française, et nous nous en sommes abste... ...ussent leurs opinions politiques 'et nous la von s fait ; ils n'étaient pas d'opprimer ceux qui aimaient les lois et ta nation française, et nous nous en sommes abstenus. Nos détracteurs ont dit aussi que nous étions divisés et par là ils Ont vou...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 448
      ...uver toute dans les représentants de la nation, chargés par elle d'être ses organes, n... ...l'expression de la volonté commune. Mais pour que cette volonté, qui doit se trouver toute dans les représentants de la nation, chargés par elle d'être ses organes, ne soit pas à la merci des volontés éparses ou tumultueuses de la multitude souve...
      plus imposantes de la nation : tout ce qui, agissant sur l'âme, peut... plus imposantes de la nation : tout ce qui, agissant sur l'âme, peut y faire naître et y graver d'utiles ou de funestes impressions, est essentielle...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 450
      ...gtemps de voir les hommes de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépe... ... : c'est par là seulement qu'elle résistera à toutes les épreuves. On a gémi longtemps de voir les hommes de toutes les nations, de toutes tes religions, la faire dépendre exclusivement de cette multitude d'opinions qui les divisent. K en est résu...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 451
      ...se trouve placé le premier organe de la nation, le Corps législatif, investi de toute ...
      ...èles de tous les genres qui honorent la nation, nous a paru correspondre, sous plus d'...
      ... de l'instruction publique; et de même qu'au delà de toutes les administrations se trouve placé le premier organe de la nation, le Corps législatif, investi de toute la force de la volonté publique; v-ainsi, tant pour le complément de l'instructi...
      ...lacé dans la capitale, cette patrie naturelle des arts, au milieu des grands modèles de tous les genres qui honorent la nation, nous a paru correspondre, sous plus d'un rapport dans la hiérarchie instructive, au Corps législatif lui-même, non qu'...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 452
      ...ectionnée pour le plus grand bien de la nation, étant choisis dans chaque département ... ...mes, dont la première éducation, distinguée par des succès, méritera d'être perfectionnée pour le plus grand bien de la nation, étant choisis dans chaque département pour être envoyés à cette école, ainsi qu'il sera expliqué ci-après, seront, en ...
      ... fait pas tout de suite à l'idée qu'une nation puisse donner gratuitement à ses membre... ...hit sur l'organisation sociale et sur la nature des dépenses publiques, on ne se fait pas tout de suite à l'idée qu'une nation puisse donner gratuitement à ses membres, puisque n'existant que par eux, elle n'a rien qu'elle ne tienne d'eux. D'autr...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 453
      Mais si la nation n'est point obligée, si même elle n'a p... Mais si la nation n'est point obligée, si même elle n'a pas le droit de s'imposer de telles avances, il est une exception honorable qu'el...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 454
      ... écarter toute idée decon-i,trainte. La nation offre à tous le grand bienfait -*ûe l'i... ...pt ans, un enfant pourra être admis aux écoles primaires. Nous disons admis pour écarter toute idée decon-i,trainte. La nation offre à tous le grand bienfait -*ûe l'instruction; mais elle ne l'impose à personne. Elle sait que chaque famille est a...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 456
      ... la religion est un de ceux auxquels la nation destine des établissements particuliers... L'état de ministre de la religion est un de ceux auxquels la nation destine des établissements particuliers.
      ...loyés pour les combattre; mais aussi la nation, qui retrouve à chaque page de son hist... ...logie, et de s'armer contre les plus anciennes erreurs de tous les arguments employés pour les combattre; mais aussi la nation, qui retrouve à chaque page de son histoire la trace profonde des maux qu'ont enfantés tant de querelles religieuses, a...

      Séance du samedi 10 septembre 1791, au matin

      page 457
      ...gélique est le plus beau présent que la nation française s'honore de lui rendre. On ne...
      ...i importe le plus au bien général de la nation, elle peut, et sans doute aussi elle do...
      3° La morale évangélique est le plus beau présent que la nation française s'honore de lui rendre. On ne peut donc trop pénétrer de ses bienfaisantes maximes les ministres de la religi...
      ...s'élève de toutes parts. Cependant, comme il lui appartient de reconnaître ce qui importe le plus au bien général de la nation, elle peut, et sans doute aussi elle doit ordonner, que l'on s'attache surtout à enseigner aux élèves du sacerdoce la p...
      ...ar quoi de plus criminel aux yeux d'une nation, qu'un fonctionnaire qui se sert de ce ... ... cette fonction, sera mise au rang des plus graves délits : et cela doit être; car quoi de plus criminel aux yeux d'une nation, qu'un fonctionnaire qui se sert de ce qu'il y a de plus saint pour exciter les peuples à désobéir à ses lois?
    • Séance du lundi 29 août 1791

      - search term matches: (59)

      Séance du lundi 29 août 1791

      page 28
      Speaker: De Curt
      ...mporte d'assurer; aussi n'est-il pas de nation puissante en Europe qui n'ait créé des ... ...principales munitions de guerre ; c'est la perfection de ces fournitures qu'il importe d'assurer; aussi n'est-il pas de nation puissante en Europe qui n'ait créé des établissements pour la fabrication de ces

      Séance du lundi 29 août 1791

      page 29
      Speaker: De Curt
      ...ui peuvent prévenir les entreprises des nations ennemies. 11 faut s'abandonner à ses ta... ...ommandent, il faut alors que le ministre assure le service par tous les moyens qui peuvent prévenir les entreprises des nations ennemies. 11 faut s'abandonner à ses talents, à sa probité, à son patriotisme, de manière qu'il n'ait pas d'autre loi, ...

      Séance du lundi 29 août 1791

      page 32
      Speaker: D'André
      ... effet, il n'est pas de l'intérêt de la nation que les fournitures de vivres de la mar... Il est de la première importance d'examiner avec beaucoup de soin si, en effet, il n'est pas de l'intérêt de la nation que les fournitures de vivres de la marine, comme celles de la guerre, soient soumises à la formalité, reconnue si avan...

      Séance du lundi 29 août 1791

      page 35
      Speaker: Dionis du Séjour
      Lè comité a pensé que la nation devait accorder au sieur Tribert celte ... Lè comité a pensé que la nation devait accorder au sieur Tribert celte somme, mais que, pour gpn établissement, il devait être prié de le reprendre, ep...
      Speaker: Le Chapelier
      ...éviter : le premier principe est que la nation a le droit de revoir, ae perfectionner ... ...sieurs principes dont on ne peut pas s'écarter, et plusieurs dangers qu'il faut éviter : le premier principe est que la nation a le droit de revoir, ae perfectionner sa Constitution ; le second est que toute Constitution sage doit contenir en ell...
      Speaker: Le Chapelier
      ...er les haines et les diversions dans la nation; c'est donc un malheur que nous devons ... ...itoyens; ces qualifications de bons et de mauvais citoyens voudraient encore semer les haines et les diversions dans la nation; c'est donc un malheur que nous devons éviter.

      Séance du lundi 29 août 1791

      page 36
      Speaker: Le Chapelier
      ...caractères pétulants, où l'esprit de la nation se porte souvent bien plus loin qu'il n... ...ments sont désirés avec u e sorte d'avidité, où les passsions sont vives et les caractères pétulants, où l'esprit de la nation se porte souvent bien plus loin qu'il ne devrait aller, ici une Assemblée constituante périodique serait toujours l'épo...
      Speaker: Le Chapelier
      ...laissé aucun doute sur la volonté de la nation de consacrer et de suivre les décrets c... ...parties de l'Empire, l'exécution rapide et scrupuleuse des lois nouvelles n'ont laissé aucun doute sur la volonté de la nation de consacrer et de suivre les décrets constitutionnels faits par ses représentants, et sur l'opinion générale que ces l...
      Speaker: Le Chapelier
      « Considérant, d'autre part, que la nation a le droit inaliénable de revoir, de ré... « Considérant, d'autre part, que la nation a le droit inaliénable de revoir, de réformer, de changer et le système de ses lois constitutionnelles, et l'a te même ...
      Speaker: Le Chapelier
      ...tilité de tous, les représentants ae la nation exigent en son nom l'obéissance aux loi...
      ...à cet effet, de tous les secours que la nation puisera dans les vertus, les lumières, ...
      « Qu'il est donc nécessaire qu'en même temps que, pour l'utilité de tous, les représentants ae la nation exigent en son nom l'obéissance aux lois qu'ils ont dcrétées et qu'elle a approuvées, ils indiquent un moyen sûr et prompt de les réformer, et de proliter, à cet effet, de tous les secours que la nation puisera dans les vertus, les lumières, l'expérience dont ces lois mêmes vont devenir pour elle et la source et l'objet;
      Speaker: Le Chapelier
      ... doit être ni assez éloigné pour que la nation souffre de quelques parties vicieuses d... ...té nationale, et fixer un délai auquel cette volonté sera examinée; délai qui ne doit être ni assez éloigné pour que la nation souffre de quelques parties vicieuses de son organisation sociale, ni assez rapproché pour que l'expérience n'ait pas e...

      Séance du lundi 29 août 1791

      page 38
      Speaker: Malouet
      ... de la part du roi que de la part de la nation. ...à ce qu'elle ait été soumise à un examen réfléchi, à une acceptation libre, tant de la part du roi que de la part de la nation.

      Séance du lundi 29 août 1791

      page 39
      Speaker: Malouet
      ...ence aux vœux et aux réclamations de la nation sur les nouvelles lois, c'est lorsque v... Remarquez, je vous prie, dans quelle circonstance on vous propose d'imposer silence aux vœux et aux réclamations de la nation sur les nouvelles lois, c'est lorsque vous ne connaissez encore que l'opinion de ceux qui trouvent qu'elles favorisent ...
    • Séance du mercredi 13 septembre 1791

      - search term matches: (10)

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 609
      Speaker: Leleu de la Ville-anx-Bois
      ...sans pouvoir répéter, à la charge de la nation, aucune indemnité pour raison des dépen... ... l'une et l'autre de ces conditions, ils seront déchus du bénéfice de ce décret sans pouvoir répéter, à la charge de la nation, aucune indemnité pour raison des dépenses ou ouvrages qu'ils auraient pu avoir faits. »
      Speaker: Merlin
      ...ion d'ami, et ne pourra, en payant à la nation le prix des lits biens, être recherchée... ... de plein droit, subrogée à l'acquéreur qui aura fait cette déclaration ou élection d'ami, et ne pourra, en payant à la nation le prix des lits biens, être recherchée ni poursuivie, soit hypothécairement, soit autrement, par qui que soit, du chef...
      Speaker: Merlin
      ...contentieuses qui peuvent intéresser la nation. Un membre propose de rendre un décret général sur toutes les matières contentieuses qui peuvent intéresser la nation.

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 612
      Speaker: L'abbé Maury
      ... y juger, disait-il, les crimes de lèse-nation; d'avoir rendu une proclamation pour or... ...e ses fonctions depuis qu'il s'était mis à la suite de l'armée des brigands pour y juger, disait-il, les crimes de lèse-nation; d'avoir rendu une proclamation pour ordonner aux officiers ministériels de reconnaître [e sieur Raphel pour juge et po...

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 616
      Speaker: Le Scène des Maisons
      ...rétablir la paix dans une contrée où la nation a laissé ses droits indécis jusqu'au ré... ...urent au succès de notre négociation. L'Assemblée nationale et le roi ont voulu rétablir la paix dans une contrée où la nation a laissé ses droits indécis jusqu'au rétablissement de cette paix. 11 est donc indispensable, pour obtenir cet effet, q...

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 620
      Speaker: Le Président
      ... aujourd'hui je dois aux intérêts de la nation, je me dois à moi-même de faire connaît... ... et je le ferai exécuter. Cette déclaration eût pu suffire dans un autre temps : aujourd'hui je dois aux intérêts de la nation, je me dois à moi-même de faire connaître mes motifs.
      Speaker: Le Président
      ...positaire. J'ai appelé autour de moi la nation pour l'exécuter. ...tantes, et d'assujettir à des règles invariables l'autorité même dont j'étais dépositaire. J'ai appelé autour de moi la nation pour l'exécuter.
      Speaker: Le Président
      ...r quel était véritablement le vœu de la nation. ...ie ne formai qu'un seçj projet; je voulus m'iso-ler de tous les partis, et savoir quel était véritablement le vœu de la nation.

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 621
      Speaker: Le Président
      ...ail, et que n'étant responsable qu'à la nation, nul autre, lorsque j'y renonce, n'aura... ce travail, et que n'étant responsable qu'à la nation, nul autre, lorsque j'y renonce, n'aurait le droit de s'en plaindre. ( Vifs applaudissements à gauche et dans les tribu...
      Speaker: Le Président
      ...eproche ne pourra m'être adressé; et la nation dont l'intérêt eçôi doit servir de règl... ...rsque j'aurai fait agir avecloyauté tous les moyens qui m'ont été remis, aucun reproche ne pourra m'être adressé; et la nation dont l'intérêt eçôi doit servir de règle, s'expliquera par les moyens que la Constitution lui a réservés. (Nouveauxappl...

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 623
      ...s-je, cet amour est encore inconnu à la nation française en général ; s'il nous animai... ...smes au flambeau de la raison : le prestige étouffe l'amour de Ja patrie. Que dis-je, cet amour est encore inconnu à la nation française en général ; s'il nous animait, le plus fort obstacle ae produirait qu'un vain effet;

      Séance du mercredi 13 septembre 1791

      page 624
      ...rver l'intégrité de la confiance que la nation entière devait accordera cette monnaie ... ...es assignats, se flattait que chaque individu, eu droit soi, concourrait à conserver l'intégrité de la confiance que la nation entière devait accordera cette monnaie représentative; elle se flattait que l'hypothèque d'une masse double ou triple d...
    • Séance du mercredi 14 septembre 1791

      - search term matches: (10)

      Séance du mercredi 14 septembre 1791

      page 630
      Speaker: Le Chapelier
      ...et un devoir de suivre la volonté de la nation, quand elle me sera connue. Je suis bie... « Je ipe ferai toujours un plaisir et un devoir de suivre la volonté de la nation, quand elle me sera connue. Je suis bien sensible à l'empressement qu'a eu l'Assemblée nationale de déférer au désir qu...

      Séance du mercredi 14 septembre 1791

      page 632
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ... et aux lois, autant il est digne de la nation française d'oublier les marques d'oppos... ...ant qu'autant il serait désormais coupable de résister aux autorités constituées et aux lois, autant il est digne de la nation française d'oublier les marques d'opposition dirigées contre la volonté nationale, lorsqu'elle n'était pas encore génér...

      Séance du mercredi 14 septembre 1791

      page 633
      Speaker: Salle
      ...te, dans sa formule, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de veiller , etc..... ... la prestation de serment imposée aux fonctionnaires publics ecclésiastique* porte, dans sa formule, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, de veiller , etc... et notamment d'observer la constitution civile du clergé.
      Speaker: Malouet
      ...urs, il n'y a pas de circonstance où ta nation assemblée ne reconnaisse le roi pour so...
      ... roi comme le chef auguste d'une grande nation, et que le roi prê-
      Messieurs, il n'y a pas de circonstance où ta nation assemblée ne reconnaisse le roi pour son chef. (Murmures.) Je demande, en conséquence, que l'Assemblée reçoive le roi comme le chef auguste d'une grande nation, et que le roi prê-

      Séance du mercredi 14 septembre 1791

      page 634
      Speaker: Le Président
      ...ont ici sont censés représentants de la nation. Tous ceux qui sont ici sont censés représentants de la nation.

      Séance du mercredi 14 septembre 1791

      page 635
      Speaker: Tronchet
      ...lle, soit en argent, soit en grains, la nation demeure chargée delà prestation de ladi... ...uvance, mais où il était d'usage de fournir pour cette indemnité une rente annuelle, soit en argent, soit en grains, la nation demeure chargée delà prestation de ladite rente, jusqu'à la vente des fonds ; et, en ^as de vente, telle demeure chargé...
      Speaker: Tronchet
      ..., quarante ans, ou autre révolution, la nation demeure chargée d'acquitter les -dites ... ...prestation quelconque payable à certaines révolutions., telles que vingt, trente, quarante ans, ou autre révolution, la nation demeure chargée d'acquitter les -dites prestations à leur échéance^jusquà lia vente des fonds ; et, en -cas de vente, e...
      ...semblée s'assied.) d'être 'fiiïèle a la nation et £ -la loi, d'employer tout le pouvoi... ...eptation que j'ai donnée k l'acte constitutionnel; en conséquence, je jure (l'Assemblée s'assied.) d'être 'fiiïèle a la nation et £ -la loi, d'employer tout le pouvoir qui m'est délégué à maintenir la Consti-tution décrétée par d'Assemblée nation...

      Séance du mercredi 14 septembre 1791

      page 636
      Speaker: Le Président
      ...té; c'est le besoin qu'une aussi grande nation aura toujours de la monarchie héréditai... ...écrétée; c'est la force invincible d'un peuple qui s'est senti digne de la liberté; c'est le besoin qu'une aussi grande nation aura toujours de la monarchie héréditaire.
      Speaker: Le Président
      ...endre contre les attaques du dehors, la nation se reposant et sur la justice de ses dr... ...ats pratiques de la Constitution, promet de la maintenir au dedans, et de la défendre contre les attaques du dehors, la nation se reposant et sur la justice de ses droits, et sur le sentiment de sa force et de son courage, et sur la loyauté de vo...

      Séance du mercredi 14 septembre 1791

      page 638
      ...« Quand votre vœu pour la* réunion à la nation française; dont nous ne doutons pas d'a... ...de M. Mulot, qui, sur la réclamation de cette commune, dit en propres termes^ : « Quand votre vœu pour la* réunion à la nation française; dont nous ne doutons pas d'après ce que vous nous avez dit, sera émis, si la tranquillité que nous aurons co...

      Séance du mercredi 14 septembre 1791

      page 639
      ... violer ouvertement le droit public des nations en envoyant des troupes dans ces Etats,... Il est notoire que, pour parvenir à: ses fins, l'Assemblée n'a pas craint de violer ouvertement le droit public des nations en envoyant des troupes dans ces Etats, sans le consentement du souverain, et. que cet attentat contre lequel! Sa Saint...

      Séance du mercredi 14 septembre 1791

      page 641
      ...violation manifeste du droit public des nations, l'Assemblée nationale s'est permis, pa... ...ue de surprise, qu'au mépris de toutes les lois divines et humaines, et par une violation manifeste du droit public des nations, l'Assemblée nationale s'est permis, par un décret, en date du 14 septembre dernier, ae prononcer l'incorporation à la ...
    • Séance du jeudi 1 septembre 1791

      - search term matches: (30)

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 128
      Speaker: D'André
      ... aux nouveaux représentants élus par la nation, dès qu'elle les saura arrivés en assez... ...avaux est très prochain, et désirant remettre la conduite des affaires publiques aux nouveaux représentants élus par la nation, dès qu'elle les saura arrivés en assez grand nombre pour former la nouvelle législature,

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 132
      Speaker: D'André
      ...mains du représentant héréditaire de la nation ; mais je crois en même temps qu'il est... ...rois qu'il faut que le décret de chaque législature soit mis en dépôt entre les mains du représentant héréditaire de la nation ; mais je crois en même temps qu'il est très important que le roi ait le droit, en présentant ce décret à la législatur...
      Speaker: D'André
      ...s articles-là. Jusqu'alors le vœu de la nation n'est point connu; jusqu'alors le vœu d... ...es observations, c'est à la seconde législature qui doit délibérer encore sur ces articles-là. Jusqu'alors le vœu de la nation n'est point connu; jusqu'alors le vœu de la troisième législature n'est pas présumé, il n'est pas censé exister, puisqu...

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 133
      Speaker: D'André
      ... avez donnés pour le bonheur même de la nation et pour l'efficacité du gouvernement. ...irement que le pouvoir exécutif ait le moyen de défendre les droits que vous lui avez donnés pour le bonheur même de la nation et pour l'efficacité du gouvernement.

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 134
      Speaker: Prieur
      ...on préalable, afin qué les droits de la nation à cet égard soient bien constatés. Jë demande, rfckoi, que cette motion soit formellèment rejetée par la question préalable, afin qué les droits de la nation à cet égard soient bien constatés.

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 135
      Speaker: Tronchet
      ...z reconnu solennellement le droit de la nation, et vous deviez le faire ; mais Vous lu...
      ...ce même de cette déclaration faite à la nation, que vous devez adopter la proposition ...
      ...ais vous proposer de le lier .avec le décret que vous ayez déj à rendu. Vous avez reconnu solennellement le droit de la nation, et vous deviez le faire ; mais Vous lui avez dit « Nous vous déclarons dans nos âmes et consciences, que nous regardon...
      ...pendiez l'exercice de ce droit incontestable. » Eh bien, c'est par une conséquence même de cette déclaration faite à la nation, que vous devez adopter la proposition qui vous est faite, en la liant à l'article qui vous est présenté. Voici comme j...
      Speaker: Briois-Beaumetz
      La nation* dônt les yeux étaient fixés sur vouty ... La nation* dônt les yeux étaient fixés sur vouty indignée de vos dangers-et satisfaite de votre conduite, s'est réveillée en/souv...

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 136
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...ns cette époque si instructive pour les nations et pour ceux qui les gouvernent. Elle p... ...connus, et dévoilera les ressorts secrets des incidents les plus remarquables dans cette époque si instructive pour les nations et pour ceux qui les gouvernent. Elle peindra avec les couleurs qui leur conviennent, et les forfaits atroces que vous ...
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...et ôoustitutionnellement choisie par la nation pour sa liberté et pour son bonheur; ma... ... le cœur de ses habitants, était devenue par ce décret une institution combinée et ôoustitutionnellement choisie par la nation pour sa liberté et pour son bonheur; mais il fallait encore définir cette fonction politique et assigner au représentan...
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...oublier que, si les représentants de la nation furent rassemblés, ce fut par le vœu de... Il ne serait pas généreux d'oublier que, si les représentants de la nation furent rassemblés, ce fut par le vœu de Louis XVI.
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...pas frémi lorsque Louis XVI a appelé la nation elle-même à régénérer son existence? ...issent abuser, et un Trésor dont ils fassent leur proie. Comment n'auraient-ils pas frémi lorsque Louis XVI a appelé la nation elle-même à régénérer son existence?

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 137
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...ibre, telle qu'il convient au roi d'une nation loyale et franche de la donner, et à se... ...ec respect, c'est une réponse dictée par une réflexion mûre et par u e volonté libre, telle qu'il convient au roi d'une nation loyale et franche de la donner, et à ses représentants de la recevoir.
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...grand et le plus pressant intérêt de là nation. ...violable et sacrée, son indépendance est, en ce moment plus que jamais, le plus grand et le plus pressant intérêt de là nation.
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...énements; que rien ne peut assurer à la nation que sou repos ne sera jamais troublé; m... plus dangereuses que ces événements; que rien ne peut assurer à la nation que sou repos ne sera jamais troublé; mais que tout assure à un grand peuple, une fois devenu libre, qu'aucune force ne...
      Speaker: Briois-Beaumetz
      La nation que vous représentez connaît et chérit ...
      ...n action tous les principes : une telle nation est assez préparée pour les circonstanc...
      La nation que vous représentez connaît et chérit ses droits; vous avez, en son nom, banni tous les préjugés, proclamé toutes les vérités, mis en action tous les principes : une telle nation est assez préparée pour les circonstances les plus difficiles. Quoi qu'il puisse arriver, elle aura toujours la raison ...
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ... ne refuse point un trône offert par la nation française, quand on sait quel prix ii estimable cette nation aimante et généreuse réserve au monarqu... Non, Messieurs, on ne refuse point un trône offert par la nation française, quand on sait quel prix ii estimable cette nation aimante et généreuse réserve au monarque qui respectera lui-même et fera respecter les lois. ( Vifs applaudissements.)

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 138
      Speaker: Robespierre
      ...t qu'une seule condition : c'est que la nation le veuille-; nul homme, nulle puissance... ...me de nos alarmes, de nos agitations. Pour que la Constitution existe, il ne faut qu'une seule condition : c'est que la nation le veuille-; nul homme, nulle puissance n'a le droit d'arrêter ni de contredire sa volonté suprême ; lé sort de la Cons...
      Speaker: Robespierre
      ...gler les intérêts et les rapports de la nation avec les nations étrangères ; un Empire immense sur tous... ...influenbe de ses mh nistres admis au sein du Corps législatif ; le pouvoir de régler les intérêts et les rapports de la nation avec les nations étrangères ; un Empire immense sur tous les corps administratifs devenus ses agents ; des àrmées innombrables dônt il d...
      Speaker: Robespierre
      ...urrait être traduite éh ces mots : « La nation vous offre le trône le plus puissant de... ...urrait être supposée avoir été forcée, car la présentation de là Constitution pourrait être traduite éh ces mots : « La nation vous offre le trône le plus puissant de., l'univers ; voici le titre qui Vous y appelle; vôuléz-vous l'accepter?» Et là...
      Speaker: Robespierre
      ...t lë salut; c'est la sûreté mêine de la nation qui doivent seuls être ici consultés; or, je vous le demande, là nation vous permet-elle dé désirer que les mêm... ....de bonne foi, le projet de détl-et-des comités présenté ce sens et ce but. C'est lë salut; c'est la sûreté mêine de la nation qui doivent seuls être ici consultés; or, je vous le demande, là nation vous permet-elle dé désirer que les mêmes insinuations, dont ellb a déjà été la victime* puissent engager une sëconde f...

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 139
      Speaker: Robespierre
      ...e danger fût-il moins réel, au moins la nation le craint ; le? avis, les adresses qui ...
      ...s compromettre évidemment e salut de la nation ; vous devez respecter jusqu'à ses alar...
      ...u reproche d'avoir contribué, par trop de confiance, au mâlhédr dé votre pays? Le danger fût-il moins réel, au moins la nation le craint ; le? avis, les adresses qui vous sont envoyés de toutes lés parties du royaume vous le prouvent. Or, ce n'est paà assez our vous de ne pas compromettre évidemment e salut de la nation ; vous devez respecter jusqu'à ses alarmes. II. faut nous rassurer nous-mêmes contre un autre danger; il faut nous prém...
      Speaker: Robespierre
      ...ent pour oser manifester aux yeux de la nation qu'il n'a Cherché dans la Révolution qu... ...cë qu'elle 'mettrait quelque borne à son ambition ou à sa cupidité ; assez impudent pour oser manifester aux yeux de la nation qu'il n'a Cherché dans la Révolution qu'un moyen de s'agrandir et de S'élever, car je ne véux regarder certain écrit et...
      Speaker: Robespierre
      ... envoyés pour défendre lës droits de la nation, ët non pour élever la fortune de quelq... ...qu'à ce qu'ils nous aient dit : le vdilà tel qu'il nous convient. Nous avons été envoyés pour défendre lës droits de la nation, ët non pour élever la fortune de quelques individus, pour renverser la dernière digue qui reste encore à là coîfùplion...

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 140
      Speaker: Le Chapelier
      ...yalement, franchement, comme une grande nation doit le faire, donner le plus grand app... ...e nous avio;is bien prévu qu'à l'époque où nous délibérerions si nous devions loyalement, franchement, comme une grande nation doit le faire, donner le plus grand appareil et la plus grande solennité à la liberté et à l'acceptation du roi, on che...

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 141
      Speaker: Briois-Beaumetz
      ...elle elle assiste que de présenter à la nation et à l'Europe entière une occasion mani... ...emblée nationale,le droit incontestable de fixer le cérémonial d'une fête à laquelle elle assiste que de présenter à la nation et à l'Europe entière une occasion manifeste et digne d'elle de voit le monarque prendre lui-même une part active et sp...
      Speaker: De Croix
      ...ce décret attentatoire aux droits de la nation et de la royauté, je m'y oppose de tout... Je déclare, moi, que, comme je crois ce décret attentatoire aux droits de la nation et de la royauté, je m'y oppose de toutes mes forces.

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 143
      Du pouvoir de la nation à cet égard, et do sa délégation. Du pouvoir de la nation à cet égard, et do sa délégation.
      La nation ayant le droit imprescriptible de chang... La nation ayant le droit imprescriptible de changer entièrement sa Constitution, a aussi le pouvoir de la réformer en la soumetta...

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 144
      ...slatif peut seul déclarer, au nom de la nation, qu'il pense que ce rassemblement est n... Mais le Corps législatif peut seul déclarer, au nom de la nation, qu'il pense que ce rassemblement est nécessaire.

      Séance du jeudi 1 septembre 1791

      page 145
      borne à déclarer à la nation que son intérêt l'invite à suspendre pe... borne à déclarer à la nation que son intérêt l'invite à suspendre pendanfSO années l'exercice de son pouvoir de revision, mais décrète formellement,...
  • Tome 31 : Du 17 au 30 septembre 1791 2 results
    • Séance du dimanche 18 septembre 1791

      - search term matches: (1)

      Séance du dimanche 18 septembre 1791

      page 73
      Speaker: Roussillon
      ... leurs grains, seront indemnisés par la nation, qui reprendra la valeur de l'indemnité... ...s conditions exigées par la loi, qui éprouveront des violences, ou le pillage de leurs grains, seront indemnisés par la nation, qui reprendra la valeur de l'indemnité en l'imposant sur le département dans lequel le désordre aura été commis. Le dé...
    • Séance du jeudi 22 septembre 1791, au soir

      - search term matches: (2)

      Séance du jeudi 22 septembre 1791, au soir

      page 236
      ...bonheur et de la liberté de la première nation de l'univers*, jouissez de la gloire de... « Jouissez, Messieurs, jouissez, d'avoir posé les bases du bonheur et de la liberté de la première nation de l'univers*, jouissez de la gloire de voir le monarque le plus digne de l'être, se joindre à tous les citoyens de l'E...

      Séance du jeudi 22 septembre 1791, au soir

      page 237
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...la restitution des sommes reçues par la nation avec les intérêts échus depuis le jour ... ...istrict dans lequel la vente devra être faite, ils ne pourront plus obtenir que la restitution des sommes reçues par la nation avec les intérêts échus depuis le jour de la demande, et la faculté d'exerc r ses droits pour recevoir le paye nent de ...
      Speaker: Gaultier-Biauzat
      ... toutes les lois sur les propriétés. La nation doit rentrer dans les domaines tationau... ...sieurs, que vous adoptiez le projtt de décret qui vous est présenté; il renverse toutes les lois sur les propriétés. La nation doit rentrer dans les domaines tationaux, je le veux comme vous; mais il faut qu'elle forme sa demande comme un individ...
  • Tome 57 : Du 12 au 28 janvier 1793 2 results
    • Séance du mardi 15 janvier 1793

      - search term matches: (30)

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 61
      ...ssivement le serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité, ...
      ...igne, et de ses satellites, faites à la nation française qui s'était déclarée amie de ...
      ...rté et d'égalité ont été propagé par la nation française; et se rappelant enfin la lâc...
      ...uvoirs amples et illimités, qui leur ont été transmis et après avoir prête successivement le serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité, et de mourir en les défendant, se rappelant avec indignation les injustes provocations du ci-devant despote, connu sous le nom de roi de Sardaigne, et de ses satellites, faites à la nation française qui s'était déclarée amie de l'homme; se rappelant avec douleur les vexations inquisitoriales, sénatoriales, ...
      ...bles, qu'il n'a jamais cherché de réprimer, même après que les principes de liberté et d'égalité ont été propagé par la nation française; et se rappelant enfin la lâcheté avec laquelle il a abandonné à la plus affreuse anarchie un penpie, auquel ...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 62
      Speaker: Bancal
      ...miration et de reconnaissance envers la nation française, franche et généreuse, qui a ... L Assemblée, pénétrée d'autre part d'admiration et de reconnaissance envers la nation française, franche et généreuse, qui a rétabli Te peuple niçois dans tous ses droits ; considérant que ce même peuple e...
      Speaker: Bancal
      ...ux Belges, dans toutes les places où la nation française a porté ses armes, dans les v... ...utes les communes du peuple des colons marseillais, aux Allobroges nos frères, aux Belges, dans toutes les places où la nation française a porté ses armes, dans les villes et villages du Piémont, et de la Sardaigne pour leur inspirer le désir de ...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 63
      Speaker: Rouzet
      ...uis XVI et des siens, jusqu'à ce que la nation ait pt'Ononcé définilivernent sur leur ... ...royauté et la déclaration de la République, je suis d'avis de la réclusion de Louis XVI et des siens, jusqu'à ce que la nation ait pt'Ononcé définilivernent sur leur sort, à moins que des circonstances graves nous décident à prendre, avant cette ...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 68
      Speaker: Montegut
      ...er, Louis est coupable du crime de lèse-nation. Je vote oui, pour cet objet. ...d'après toutes les pièces justificatives que l'on a trouvées dans l'armoire de fer, Louis est coupable du crime de lèse-nation. Je vote oui, pour cet objet.

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 76
      Speaker: Laurenceot
      S'il faut intéresser la nation entière au jugement, quel qu'il soit, de cette affaire, très certainement la nation soutiendra le jugement que vous allez r... S'il faut intéresser la nation entière au jugement, quel qu'il soit, de cette affaire, très certainement la nation soutiendra le jugement que vous allez rendre, je dis : oui.
      ... la Convention de ses devoirs et que la nation n'a plus besoin que de la paix et de lo... ...s parce que je sentais que le procès n'a duré que trop longtemps, qu'il distrait la Convention de ses devoirs et que la nation n'a plus besoin que de la paix et de lois (Bibliothèque de la Chambre des députés : Collection Portiez [de l'Oise), tom...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 77
      ...e ne suis que mandataire ; parce que la nation seule est souveraine; parce que je ne v... ...45 membres qu'au milieu d'un peuple composé de 25 millions d'hommes; parce que je ne suis que mandataire ; parce que la nation seule est souveraine; parce que je ne veux pas que Louis Capet soit remplacé par (1) Voy. ci-après, annexe n° 23, l'opi...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 79
      Speaker: Lehardy
      ...voir d'attenter à la souveraineté de la nation. On nous dit, citoyens, que l'on ne veu... ...r les moyens de sauver la République; mais la République ne m'a pas donné le pouvoir d'attenter à la souveraineté de la nation. On nous dit, citoyens, que l'on ne veut pas la guerre civile, et que c'est ce motif qui qui empêche le renvoi au peupl...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 113
      Or, il est évident que jamais la nation française ne donna, par un acte formel,...
      ... XVI n'eut pas un meilleur titre, et la nation tenue par lui comme par ses aïeux, en c...
      Or, il est évident que jamais la nation française ne donna, par un acte formel, aux Clovis, aux Chilpéric, aux Louis XL aux Charles IX, le droit de la dépouill...
      ...hose que de voler des voleurs, et de leur succéder dans leurs brigandages. Louis XVI n'eut pas un meilleur titre, et la nation tenue par lui comme par ses aïeux, en charte privée, a le droit d'abattre la tête du dernier tyran, tant pour la sûreté...
      ...se, la plus saine et la plus pure de la nation : Louis mérite la mort. Il osa exclure des places la portion la plus nombreuse, la plus saine et la plus pure de la nation : Louis mérite la mort.
      Enfin, le 14 juillet 1789, la nation se leva et dispersa d'un souffle les ar... Enfin, le 14 juillet 1789, la nation se leva et dispersa d'un souffle les armées du tyran; elle pouvait alors, elle devait lui infliger la peine due à ses c...
      ...uillé, et l'avocat De Sèze a insulté la nation, au nom de Louis, en répondant impudemm... ...orteresses sans défense; il soudoya les émigrés ; il fit passer de l'argent à Bouillé, et l'avocat De Sèze a insulté la nation, au nom de Louis, en répondant impudemment : Ces émigrés étaient mes parents, Bouillé avait préparé mon voyage de Montm...

      Séance du mardi 15 janvier 1793

      page 114
      ...vidence des faits et à la volonté de la nation? Quels sont donc les - moyens de défense qu'il oppose à l'évidence des faits et à la volonté de la nation?
      ...ouis, je ne m'oppose point èt ce que la nation fasse le procès à ses indignes mandatai... ...xposé des faits, l'on trouve l'Assemblée constituante plus coupable encore que-Louis, je ne m'oppose point èt ce que la nation fasse le procès à ses indignes mandataires; le très petit nombre -des membres de cette Assemblée qui sont restés purs, ...
      ...oi au-dessus du pouvoir souverain de la nation;, il n'eût pas été roi, mais despote da... ...Les houret et les Chapelier n'ont jamais eu l'effronterie de vouloir élever le roi au-dessus du pouvoir souverain de la nation;, il n'eût pas été roi, mais despote dans toute l'étendue du terme.
      ...un jour sous la hache de la justice des nations. et perfides, mais elle est aussi de tomber un jour sous la hache de la justice des nations.
      ...rendu le roi inviolable à l'égard de la nation., ...andataires; enfin que là Constitution, nulle pour le peuple, n'a pas d'ailleurs rendu le roi inviolable à l'égard de la nation.,
      ...pouvoir révolutionnaire chez toutes les nations, par quelle influence maligne cette Ass... ...ions decitoyens, s'il y en a autant qui proposent de la rétablir, qui exerce le pouvoir révolutionnaire chez toutes les nations, par quelle influence maligne cette Assemblée, subitement paralysée-, balance-t-elle-à prononcer sur le sort de Louis, ...
      ...ur le soutenir contre les efforts de la nation souveraine. ...déjà existante dans-l'Assemblée législative, qui s'est rangée autour du trône pour le soutenir contre les efforts de la nation souveraine.
    • Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      - search term matches: (143)

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 329
      Speaker: Bancal
      ...toyens, selon leurs actions. Lorsque la nation offre son estime à ses défenseurs, elle... ...es, est un mobile si puissant sur les hommes, doit récompenser ou flétrir les citoyens, selon leurs actions. Lorsque la nation offre son estime à ses défenseurs, elle doit couvrir d'ignominie les lâches qui abandonnent sa cause au moment du comba...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 332
      Speaker: Chambon
      ...intention de se porter au Théâtre de la Nation, pour en faire sortir les spectateurs. ... ... dénoncé un fait inexact lorsqu'il a dit que le bataillon de l'Yonne avait eu l'intention de se porter au Théâtre de la Nation, pour en faire sortir les spectateurs. Je sais que ceux qui sont aux Invalides, se plaignirent de ce qu'on les avait fa...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 333
      Speaker: Danton
      ...e la tragédie que vous devez donner aux nations, il s'agit de faire tomber sous la hach... Oui, il s'agit de la liberté; il s'agit de la tragédie que vous devez donner aux nations, il s'agit de faire tomber sous la hache des lois la tête d'un tyran (Vifs murmures), et non de misérables comédies; ma...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 337
      Speaker: Thibault
      ...e suis Espagnol. Je viens, au nom de ma nation, demander la tète de Louis XVI, pour fa... ...er, alléguant qu'il n'était pas Français. De quel pays es-tu donc? lui dis-je. Je suis Espagnol. Je viens, au nom de ma nation, demander la tète de Louis XVI, pour faire avec votre République une alliance solide. A la sollicitation de quelques-un...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 339
      Speaker: Garat
      ...sur ce qui s'est passé au Théâtre de la Nation. ...retien que j'ai eu avec lui ce matin. L'extrait de l'ordre renferme des détails sur ce qui s'est passé au Théâtre de la Nation.
      Speaker: Garat
      ... provisoire fut appelé au Théâtre de la Nation, parce que les magistrats y étaient ins... Hier, vers les six heures, le commandant général provisoire fut appelé au Théâtre de la Nation, parce que les magistrats y étaient insultés par ceux qui voulaient l'Ami des lois. Santerre d'abord ne se montra pas e...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 342
      Speaker: Danton
      ...rité qu'on a prononcé sur lé sort de ia nation entière ; quand on n'a pas même pensé à... m'en étonne et je demande pourquoi, quand c'est par uhe simple majorité qu'on a prononcé sur lé sort de ia nation entière ; quand on n'a pas même pensé à élever cette question, lorsqu'il s'est agi d'àbolir la royauté, on veut prononc...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 347
      ...sé de l'Europe, justement abhorré de la nation entière, me semble moins à craindre pou... Cependant, citoyens, comme l'existence d'un individu enchaîné, méprisé de l'Europe, justement abhorré de la nation entière, me semble moins à craindre pour la liberté de mon pays, que les prétentions que sa mort ferait naître, et que ...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 365
      ... plus grand des crimes de celui de lèse-nation. S'il devait avoir un successeur, saus ... ...Rousseau, plusieurs associations dans l'Etat, il ne depuis plus de trois ans, du plus grand des crimes de celui de lèse-nation. S'il devait avoir un successeur, saus hésiter, je conclurais à la mort, afin que le supplice de ce traître servît d'ex...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 386
      ...t déterminé leur conduite. Si jamais la nation a pu demander compte à ses représentant... ... du bien général, ne doivent pas s'empresser de rendre publics les motifs qui ont déterminé leur conduite. Si jamais la nation a pu demander compte à ses représentants de leurs actions et même de leurs pensées, c est dans une circonstance où rien...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 390
      ...s, comme la cendre des martyrs ; que la nation qui, pouvant se venger de son tyran a s...
      ...r le mépris doit s'attirer l'estime des nations étrangères, ce qui est à mes yeux une mesure de sûreté générale. Je veux donner à ma nation, non la férocité du tigre qui déchire, ...
      ...est' une immortelle leçon ; que la cendre du bûcher des rois en engendre d'autres, comme la cendre des martyrs ; que la nation qui, pouvant se venger de son tyran a ses pieds, ne se «venge que par le mépris doit s'attirer l'estime des nations étrangères, ce qui est à mes yeux une mesure de sûreté générale. Je veux donner à ma nation, non la férocité du tigre qui déchire, mais le cou- « Oui, le plus tôt sera le mieux.Si d'autres tyrans voulaient monte...

      Séance permanente du mercredi 16 et du jeudi 17 janvier 1793

      page 399
      ...riminel; car Louis étant l'jiomme de la nation, la (1) Bibliothèque de la Chambre des ... ... elle a pu s'ériger elle-même en jury pour juger le crime et non pour punir le criminel; car Louis étant l'jiomme de la nation, la (1) Bibliothèque de la Chambre des députés : Collec- tion Portiez (de l'Oise), tome 183, n* 841.
  • Tome 62 : Du 13 au 19 avril 1793 1 result
    • Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      - search term matches: (35)

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 3
      Speaker: Danton
      ...emi va être forcé de reconnaître que la nation veut absolument la liberté, puisqu'un g...
      ...armée tout entière, et une partie de la nation, ne leur a porté que son misérable indi...
      ...z nous donne l'occasion de faire un nouveau scrutin épuratoire de l'armée. L'ennemi va être forcé de reconnaître que la nation veut absolument la liberté, puisqu'un général victorieux qui avait promis à nos ennemis de leur livrer et son armée tout entière, et une partie de la nation, ne leur a porté que son misérable individu. (Applaudissements. ) Citoyens, c'est le génie de la Liberté qui a lancé le...
      Speaker: Barbaroux
      ...ouveraineté et d'e l'indépendance de la nation... (Murmures sur la Montagne.) ...ances étrangères, si cette transaction n'avait pour base la déclaration de l'a souveraineté et d'e l'indépendance de la nation... (Murmures sur la Montagne.)
      Speaker: Barbaroux
      ... sqlen-nel'lernent l'indépendance de la nation française, sa. souveraineté, ^'indivisi... ...raiter avec des puissances ennemies, qui n'auraient pas, preaîafoleméniî reconnu sqlen-nel'lernent l'indépendance de la nation française, sa. souveraineté, ^'indivisibilité e£ 1 unité de la République, fondee sur la liberté et /'égalité. »
      ...mple1; vous avez en-I gagé îa foi de la nation française à ces peuples, i et vous ne pouvez pas rendre la nation par-f jure. Î1 eét ensuite des considér... (Gironde).Vousne pouvez pas passer i à l'ordre du jour pur et. simple1; vous avez en-I gagé îa foi de la nation française à ces peuples, i et vous ne pouvez pas rendre la nation par-f jure. Î1 eét ensuite des considérations politi-' ques qui doivent vous engager à motiver votre I ordre' du jour. ...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 9
      Speaker: Boyer-Fonfrède
      ...is, pour soulager des naufragés de leur nation; il prie la Convention de permettre, pa... ...une belle action des citoyens Faussin, Bou-rège et autres Français établis à Tunis, pour soulager des naufragés de leur nation; il prie la Convention de permettre, par exception à la loi du 15 mai, qu'ils achètent à Tunis les prises du gouverneme...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 10
      Speaker: Boyer-Fonfrède
      ...ar, jurons et promettons affection à la nation française, de traiter avec justice et é... ...eprésentant et principal ministre, et tous les chefs de la province de Bettsmessar, jurons et promettons affection à la nation française, de traiter avec justice et égard les Français ; nous protestons que nous les avons toujours aimés, quoique n...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 15
      Speaker: Sergent
      ...iscation de leurs bien» au profit de la nation. ... sera priée de porter contre eux la peine de mort, ou la déportation, et la confiscation de leurs bien» au profit de la nation.

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 17
      Speaker: Sergent
      ...e tyran pour les séduire et remettre la nation sous le joug du plus odieux despotisme,... ...trompeur et perfide de cette Constitution qu'on leur offre,- n'est qu'une ruse de tyran pour les séduire et remettre la nation sous le joug du plus odieux despotisme, alors leur erreur se changera en une profonde indignation, leur courage se relè...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 18
      ...ent compter sur la reconnaissance de la nation et de ses représentants. La garnison de... ...le zèle des braves défenseurs de la patrie ; assurez-les qu'ils peuvent entièrement compter sur la reconnaissance de la nation et de ses représentants. La garnison de Condé est appelée aux plus hautes destinées; c'est à elle qu'il est réservé de ...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 33
      ... à leur comble, for* « çaient jamais la nation à renoncer à la démocratie, « pour se d... ... l'excès ae la misère du peuple, les désor-« dres de l'affreuse anarchie, portés à leur comble, for* « çaient jamais la nation à renoncer à la démocratie, « pour se donner un chef, comme je crois la chose a inévitable, si la Convention ne s'élève...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 66
      ...uverte, mon vœu particulier pour que la nation française eût un gouvernement solide, d... ...calme et la tranquillité en Europe. J'y ai manifesté, d'une manière franche et ouverte, mon vœu particulier pour que la nation française eût un gouvernement solide, durable, qui reposât sur les bases inébranlables de la justice et de l'humanité, ...
      ... à donner à cette nouvelle adresse à la nation française toute la publicité dont elle ... ... efc4 la loyauté, qui de tout temps Ont été le mobile de nos actions, m'obligent à donner à cette nouvelle adresse à la nation française toute la publicité dont elle peut être susceptible, pour en laisser aucun doute sur les suites qui en pourrai...
      Mémoire de Dumouriez à la nation française (1). Mémoire de Dumouriez à la nation française (1).
      ...ien de la liberté et de l'honneur de la nation. L'année 1792 est la plus mémorable par... « Depuis le commencement de la Révolution, je me suis consacré au soutien de la liberté et de l'honneur de la nation. L'année 1792 est la plus mémorable par les services que j'ai rendus. Ministre _des affaires étrangères^ pendant trois ...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 68
      ...cret du 19 novembre provoque toutes les nations et leur promet notre secours, si elles ... « C'est ainsi que le décret du 19 novembre provoque toutes les nations et leur promet notre secours, si elles se désorganisent.
      ...rendre leur estime et leur amitié à une nation dont les erreurs et l'anarchie inquiète... ... qui n'ont de haine que contre nos criminels factieux, et qui ne demandent qu'à rendre leur estime et leur amitié à une nation dont les erreurs et l'anarchie inquiètent et troublent toute l'Europe. La paix sera le fruit de cette Révolution, et le...