Results in Volume 25

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-035 hits on 1791-047 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 12 results
Results sorted by date, ascending

Séance du mercredi 13 avril 1791

- search term matches: (9)

Séance du mercredi 13 avril 1791

page 8
...ut particulier, à qui il sera dû par la nation un rachat de cette nature, sera tenu, p... « Tout particulier, à qui il sera dû par la nation un rachat de cette nature, sera tenu, pour en obtenir Ja liquidation, de remettre ses mémoires, titres et pièces justif...

Séance du mercredi 13 avril 1791

page 9
...iaux et fonciers, du rachat desquels la nation s'est chargée par l'article 7 du titre ... liquidation des autres droits ci-devant seigneuriaux et fonciers, du rachat desquels la nation s'est chargée par l'article 7 du titre 1er du décret du 14 mai 1790; et lorsque, d'après le3 règles tracées par le décr...

Séance du mercredi 13 avril 1791

page 11
Speaker: Démeunier
...ns particulières qui appartiennent à la nation, telles que les forges du Mont-Cenis. ...ra de vous indiquer les postes, les poudres et salpêtres, quelques administrations particulières qui appartiennent à la nation, telles que les forges du Mont-Cenis.
Speaker: Démeunier
...ver ces propriétés dans les mains de la nation ou de les aliéner à des particuliers ; ... ...er à vos successeurs à examiner s'il est plus utile à la chose publique de réserver ces propriétés dans les mains de la nation ou de les aliéner à des particuliers ; mais dans ce moment il nous a semblé convenable de réunir tout ce qui a rap- por...

Séance du mercredi 13 avril 1791

page 16
Speaker: Ricard de Séalt
...ussi inconciliable avec l'intérêt de la nation. ...ssion des sujets dans la marine militaire... deux motifs pour éloigner un plan aussi inconciliable avec l'intérêt de la nation.
Speaker: Ricard de Séalt
... de distinction dans les guerres que la nation a soutenues; motif essentiel, motif imp... ...dignes sujets de la marine commerçante qui ont servi avec autant de bravoure que de distinction dans les guerres que la nation a soutenues; motif essentiel, motif important pour éloigner à jamais un projet aussi inconciliable avec les principes q...
Speaker: Ricard de Séalt
...ospérité du commerce et la gloire de la nation dépendent de cette association d'hommes...
...association, abandonnent leur poste, la nation les récompensera.
...ensable, et que très difficilement on pourra leur faire adopter. Cependant la prospérité du commerce et la gloire de la nation dépendent de cette association d'hommes que la nature a fait égaux, que l'orgueil avait séparés et que les talents seul...
...ue cette alliance se fasse avec éclat, que ceux qui ne seront pas contents de l'association, abandonnent leur poste, la nation les récompensera.
Speaker: Ricard de Séalt
...rope, et que vous serez la première des nations... Que, sans elle, il n'est plus de pro... ...e salut de l'état; que par elle vous tiendrez dans vos mains l'équilibre de l'Europe, et que vous serez la première des nations... Que, sans elle, il n'est plus de prospérité ni de gloire pour la France.

Séance du mercredi 13 avril 1791

page 17
Speaker: Ricard de Séalt
Ûne nation voisine attend avec une impatience mêlé... Ûne nation voisine attend avec une impatience mêlée de celte crainte cette organisation d'où va dépendre sa plus grande prospérité...
Speaker: Ricard de Séalt
... partie suprême de la force publique la nation sera la première puissance du monde, ou... ...on le projet que vous décréterez, au point où vous placerez dans l'instant cette partie suprême de la force publique la nation sera la première puissance du monde, ou ne sera rien... Je vais avoir l'honneur de vous proposer un projet de décret et...

Séance du mercredi 13 avril 1791

page 18
Speaker: Ricard de Séalt
...tée et si solennement accueillie par la nation entière. J'ai rasemblé tout ce que j'ai... ...s déterminations que la déclaration des droits de l'homme, si heureusement décrétée et si solennement accueillie par la nation entière. J'ai rasemblé tout ce que j'ai pu découvrir d'hommes instruits dans cette partie; j'ai été en garde contre l'e...

Séance du mercredi 13 avril 1791

page 20
..., pourra manifester au roi le vœu de la nation, et le roi ne pourra se dispenser d'y a... ...législatif, qui, d'après des connaissances qu'il prendra du mérite de l'officier, pourra manifester au roi le vœu de la nation, et le roi ne pourra se dispenser d'y avoir égard. »

Séance du mercredi 20 avril 1791

- search term matches: (17)

Séance du mercredi 20 avril 1791

page 213
Speaker: Vernier
« 4° Qu'il est de l'intérêt de la nation d'en accélérer et faciliter le payement... « 4° Qu'il est de l'intérêt de la nation d'en accélérer et faciliter le payement, et d'employer tous les moyens qui peuvent tendre à la libération des créances ...
Speaker: Vernier
...i les rentes payées annuellement par la nation. » ...ntes, contenant le montant des intérêts annuels et la preuve de leur valeur parmi les rentes payées annuellement par la nation. »

Séance du mercredi 20 avril 1791

page 218
Speaker: Durand de Maillane
...endu à l'égalité, à la fraternité de la nation, nous élevons nous-mêmes par notre inst... Tout me semble perdu si, après avoir tout aplani, tout rendu à l'égalité, à la fraternité de la nation, nous élevons nous-mêmes par notre institution un mur de séparation, de distinction, de supériorité entre les corps civ...
Speaker: Durand de Maillane
...s la sûreté générale que l'effroi de la nation qui paye, et cela à cause de ceux qui c... ... 100,000 hommes de troupes auxiliaires, ce qui, dans ces circonstances fait moins la sûreté générale que l'effroi de la nation qui paye, et cela à cause de ceux qui commandent, puisque enfin cela a passé et avec assez de rapidité, il s'agit, en c...

Séance du mercredi 20 avril 1791

page 219
Speaker: Durand de Maillane
...-même, de telle sorte que l'armée et la nation y trouvassent un dépôt commun pour leur... ...mée qui le défendait, fût converti dans cette Révolution en garde nationale elle-même, de telle sorte que l'armée et la nation y trouvassent un dépôt commun pour leurs besoins respectifs, l'un pour le dehors, l'autre pour le dedans. Enfin mon idé...
Speaker: Durand de Maillane
...pour soumettre la fleur, l'honneur delà nation, ce qu'il y a de plus estimable dans la nation, les meilleurs, les plus zélés patriote... ...ales des campagnes, pour mettre celles-ci sous la dépendance des maréchaussées, pour soumettre la fleur, l'honneur delà nation, ce qu'il y a de plus estimable dans la nation, les meilleurs, les plus zélés patriotes, aux ordres d'un cavalier de maréchaussée? C'est la disposition d'un des artic...
Speaker: Durand de Maillane
...auxiliaire, tant pour les besoins de la nation au dedans, que pour sa défense au dehor... ...e et particulière, la milice nationale soit une troupe militaire, et doublement auxiliaire, tant pour les besoins de la nation au dedans, que pour sa défense au dehors.

Séance du mercredi 20 avril 1791

page 220
Speaker: Rabaud-Saint-Etienne
...lus que l'obéissance. Pour préserver la nation du danger de ces résolutions soudaines ... ...cution des lois. La force légalement requise, avez-vous dit encore, ne connaît plus que l'obéissance. Pour préserver la nation du danger de ces résolutions soudaines que peuvent prendre des hommes armés qui, législateurs, juges et exécuteurs réun...
Speaker: Rabaud-Saint-Etienne
... de provinces diverses, il n'y a qu'une nation ; il n'y a plus d'habitants du nord et ... ...mes règlements, à la même discipline, et revêtue du même uniforme. 11 n'y a plus de provinces diverses, il n'y a qu'une nation ; il n'y a plus d'habitants du nord et du midi, peuples jadis rivaux ou jaloux ; il n'y a plus que les citoyens égaux d...
Speaker: Rabaud-Saint-Etienne
...ce décret. Vous avez voulu préserver la nation du dangereux esprit de conquête que vos... ...rde nationale ne formerait point un corps militaire, et la sagesse vous a dicté ce décret. Vous avez voulu préserver la nation du dangereux esprit de conquête que vos lois sublimes ont proscrit et les citoyens, de cette émulation
Speaker: Rabaud-Saint-Etienne
...lité des citoyens, c'est la masse de la nation, c'est la garde nationale de France. ...La force habituelle, voilà le corps militaire ; la force publique, c'est la totalité des citoyens, c'est la masse de la nation, c'est la garde nationale de France.

Séance du mercredi 20 avril 1791

page 222
Speaker: De Montlosier
...ionale peut être utile pour délendre la nation contre les ennemis du dehors, dans un r... ...ionale est bien organisée, c'est alors que nous aurions vu comment une garde nationale peut être utile pour délendre la nation contre les ennemis du dehors, dans un royaume où l'armée est bien organisée; c'est alors que nous aurions vu comment un...
Speaker: De Montlosier
...sse. Il n'y a point de liberté dans une nation, toutes les fois que les individus et citoyens de cette nation sont contraints à un service personnel. ...sonnel à cette société, il en a tire une conséquence qui m'a paru absolument fausse. Il n'y a point de liberté dans une nation, toutes les fois que les individus et citoyens de cette nation sont contraints à un service personnel.
Speaker: De Montlosier
...e M. Rabaud m'eût dit comment, dans une nation où tous les citoyens, c'est-à-dire où tous les membres de cette nation seront armés, il pourra exister une for... ...que capable de défendre et de maintenir la sûreté de tous. Je voudrais encore que M. Rabaud m'eût dit comment, dans une nation où tous les citoyens, c'est-à-dire où tous les membres de cette nation seront armés, il pourra exister une force publique; car j'entends bien par force publique l'existence d'un petit nombre...

Séance du mercredi 20 avril 1791

page 227
...tre un panache aux trois couleurs de la nation. ...en sortant d'exercice. Les commandants de bataillon et de légion porteront en outre un panache aux trois couleurs de la nation.

Séance du mercredi 20 avril 1791

page 228
..., sera poursuivi comme criminel de lèse-nation, et responsable de tous les événements ... ... requerrait le service des gardes nationales d'une municipalité contre une autre, sera poursuivi comme criminel de lèse-nation, et responsable de tous les événements ; cette réquisition ne pouvant jamais être faite que par le directoire du distri...

Séance du mercredi 20 avril 1791

page 229
...de service, délivrés des arsenaux de la nation, étant une propriété publique, le nombr... Art. 23. Les fusils et mousquets de service, délivrés des arsenaux de la nation, étant une propriété publique, le nombre en sera constate par chaque municipalité, et les citoyens, qui en seront dépos...

Séance du mercredi 20 avril 1791

page 230
...es compagnies, seront responsables à la nation de l'abus qu'ils pourront faire de la f... ...iers de légion, commandants et adjudants de bataillon, capitaines et officiers des compagnies, seront responsables à la nation de l'abus qu'ils pourront faire de la force publique et de toute violation des articles du présent décret, qu'ils aurai...

Séance du mercredi 27 avril 1791

- search term matches: (27)

Séance du mercredi 27 avril 1791

page 357
Speaker: Démeunier
...rer qu'ils ont perdu la confiance de la nation. » ...aration qu'il jugera convenable sur la conduite des ministres, et même lui déclarer qu'ils ont perdu la confiance de la nation. »
Speaker: Démeunier
...rer qu'ils ont perdu la confiance de la nation. ...rvation qu'il jugera convenable sur la conduite des ministres, et même lui déclarer qu'ils ont perdu la confiance de la nation.

Séance du mercredi 27 avril 1791

page 358
Speaker: Démeunier
...les consuls et agents du commerce de la nation française, au dehors ; « 4° La correspondance avec les consuls et agents du commerce de la nation française, au dehors ;
Speaker: Démeunier
...ntérêts politiques et commerciaux de la nation française; « 3° Il surveillera et défendra au dehors les intérêts politiques et commerciaux de la nation française;

Séance du mercredi 27 avril 1791

page 360
Speaker: Démeunier
...rer qu ils ont perdu la confiance de la nation. ...ations qu'il jugera convenables sur Ja conduite des ministres, et même lui déclarer qu ils ont perdu la confiance de la nation.

Séance du mercredi 27 avril 1791

page 361
Speaker: Le Chapelier
de la nation, que vous avez créé, les procès qui exi... de la nation, que vous avez créé, les procès qui existaient au conseil par les demandes en cassation du jugement en dernier ressort;...
Speaker: Le Chapelier
...e distinction regarde les actions de la nation contre des particuliers, et des particuliers contre la nation, à raison des traités que peuvent avoir...
... jugements qui serait très funeste à la nation.
Cependant il y aura une distinction à faire que je vais vous proposer. Cette distinction regarde les actions de la nation contre des particuliers, et des particuliers contre la nation, à raison des traités que peuvent avoir faits des particuliers fournisseurs pour le département de la guerre ou de la m...
... dépense que cela occasionnerait, et une lenteur dans les procédures et dans les jugements qui serait très funeste à la nation.
Speaker: Le Chapelier
...aîtront des traités contractés entre la nation et les particuliers. Voilà la seule exc... ...e seront pas cependant des tribunaux d'exception, connaîtront des affaires qui naîtront des traités contractés entre la nation et les particuliers. Voilà la seule exception que nous vous proposons. Ce n'est pas, comme je le répète, des tribunaux ...

Séance du mercredi 27 avril 1791

page 363
Speaker: Le Chapelier
...nte loi les affaires dans lesquelles la nation plaide contre des particuliers en quali... « Sont exceptées de la présente loi les affaires dans lesquelles la nation plaide contre des particuliers en qualité de créancière ou de débitrice. Toutes les affaires de cette nature qui étaien...
Speaker: Tronchet
...essieurs, que toutes les affaires où la nation plaide comme créancière ou comme débitr...
... seront pas rachetés plaident poutre la nation
Prenez garde, Messieurs, que toutes les affaires où la nation plaide comme créancière ou comme débitrice vont donner une très grande latitude à votre disposition; car tous ceux qui sont débiteurs de cens et rentes, de lots et ventes, tant que les droits seigneuriaux ne seront pas rachetés plaident poutre la nation
Speaker: Defermon
...ret que les affaires dans lesquelles la nation est partie principale et directe, et qu... ... qu'il fût bien spécifié qu'il n'y a d'excepté de la disposition générale du décret que les affaires dans lesquelles la nation est partie principale et directe, et que l'on rédigeât ainsi le commencement de l'article :
Speaker: Defermon
...nte loi les affaires dans lesquelles la nation plaide directement contre des particuli... « Sont exceptées de la présente loi les affaires dans lesquelles la nation plaide directement contre des particuliers, etc.... »
Speaker: Le Chapelier
...nte loi les affaires dans lesquelles la nation plaide directement contre des particuli... « Sont exceptées de la présente loi les affaires dans lesquelles la nation plaide directement contre des particuliers en qualité de créancière ou de débitrice. Toutes les affaires de cette natur...

Séance du mercredi 27 avril 1791

page 364
Speaker: Le Chapelier
...nques, auront fait des affaires avec la nation et la manière dont les agents les pours... ... procéderont ceux qui, à raison des marchés, des traités, des engagements quelconques, auront fait des affaires avec la nation et la manière dont les agents les poursuivront. Ces articles exigent plus de réflexion et une discussion plus étendue; ...

Séance du mercredi 27 avril 1791

page 370
... citoyens, une portion quelconque de la nation, quelque considérable que vous la suppo... ...ationales ne seront jamais ce qu'elles doivent être, si elles sont une classe de citoyens, une portion quelconque de la nation, quelque considérable que vous la supposiez. (1) Je dois prévenir ici que, depuis que ce discours a été composé, cette ...
...s avoir exaucé à cet égard le vœu de la nation. ...ont jugés depuis longtemps par l'Assemblée nationale, qui ne se séparera pas sans avoir exaucé à cet égard le vœu de la nation.

Séance du jeudi 14 avril 1791, au matin

- search term matches: (3)

Séance du jeudi 14 avril 1791, au matin

page 70
Speaker: Louis Monneron
Il faut à des nations maritimes et commerçantes, dit le rappo... Il faut à des nations maritimes et commerçantes, dit le rapporteur du comité, une armée de mer, pour protéger leurs côtes, défendre leurs col...
Speaker: Louis Monneron
... sans exciter des inquiétudes parmi les nations maritimes qui l'avoi-sinent. Ce n'est p... ...struits, elle peut et elle doit protéger ses côtes, ses colonies et son commerce sans exciter des inquiétudes parmi les nations maritimes qui l'avoi-sinent. Ce n'est pas en organisant votre marine différemment de ce qu'elle est aujourd'hui, que vo...

Séance du jeudi 14 avril 1791, au matin

page 71
Speaker: Louis Monneron
...oins l'espérer, la marine marchande. La nation y verra l'application du principe que v... ... la dispostion que j'ai l'honneur de vous présenter, vous satisferez, j'ose du moins l'espérer, la marine marchande. La nation y verra l'application du principe que vous avez consacré : Que tout homme est admissible aux emplois publics suivant sa...

Séance du jeudi 14 avril 1791, au matin

page 72
Speaker: Loynes de La Coudraye
... avoir rendu des services signalés à la nation, qui déjà peut avoir déterminé la paix ... ...ndant un vaisseau de l'Etat, aurait versé son sang pour sa patrie, qui déjà peut avoir rendu des services signalés à la nation, qui déjà peut avoir déterminé la paix ou la guerre ? Il ne faut vc>ir dans les examens que ce qu'il convient d'y voir ...

Séance du jeudi 14 avril 1791, au matin

page 73
Speaker: Loynes de La Coudraye
... à votre tribune, inconnue à toutes les nations maritimes, et déjà marquée par vous du ... ...e n'ait point abandonné cette base vicieuse attaquée par tous ceux qui ont parlé à votre tribune, inconnue à toutes les nations maritimes, et déjà marquée par vous du sceau de l'improbation. Cepen tant ce problème ne serait pas impossible à résoud...
Speaker: Loynes de La Coudraye
...gloire et que, par ce motif, toutes les nations maritimes avaient rigoureusement interd... On vous observa que l'officier de guerre devait être uniquement occupé de gloire et que, par ce motif, toutes les nations maritimes avaient rigoureusement interdit le commerce à leurs officiers militaires. On vous fit remarquer, en conséquen...

Séance du jeudi 14 avril 1791, au matin

page 75
Speaker: Loynes de La Coudraye
...scrit par les ordonnances de toutes les nations maritimes. Il détruirait ce ressort pui...
... économiques des navigateurs des autres nations. Ce projet renferme des dispositions in...
...u commerce, si dangereux pour la guerre, si sévèrement et si raisonnablement proscrit par les ordonnances de toutes les nations maritimes. Il détruirait ce ressort puissant de l'âme des militaires : le désir exclusif de la gloire; il affaiblirait ...
...e les prétentions des capitaines marchands, si opposées aux habitudes simples et économiques des navigateurs des autres nations. Ce projet renferme des dispositions iniques, d'autres nuisibles au service public, il est inadmissible dans toutes ses...

Séance du jeudi 14 avril 1791, au matin

page 76
Speaker: Le Président
...t ses mains avides. C'est avec 1 or des nations que la perfidie forge leurs fers, que l... ...guisé. Le monstre de l'inégalité se nourrit de ces richesses égarées qu'entassent ses mains avides. C'est avec 1 or des nations que la perfidie forge leurs fers, que la tyrannie achète ses armes; et les arides détails de nos fonctions s'ennobliron...

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

- search term matches: (39)

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 374
Speaker: D'André
...a pensé qu'il était de la dignité de la nation française de rendre la liberté à un hom... Une violation du droit des gens a donc été commise. D'après cela le comité a pensé qu'il était de la dignité de la nation française de rendre la liberté à un homme qui, coupable sans doute envers elle, a pour lui le droit des gens, droit qui...
Speaker: D'André
...usement depuis longtemps entre les deux nations pour leur bonheur réciproque, et à laqu...
... objet qui intéresse également les deux nations.
...roubler, par des vues particulières, l'amitié et l'union qui subsistent si heureusement depuis longtemps entre les deux nations pour leur bonheur réciproque, et à laquelle Sa Majesté attache un si grand prix. Elle ne doute pas que Sa Majesté très ...
...stances actuelles peuvent leur permettre, afin de contribuer à la nécessité d'un objet qui intéresse également les deux nations.

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 375
Speaker: D'André
...exempte de tous inconvénients envers la nation française. ...rit officiellement pour demander que cette précaution de la cour d'Espagne soit exempte de tous inconvénients envers la nation française.

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 377
Speaker: Camos
... : f (Les noms de bap-en faveur de I là nation, la loi 1 lime et de famille.) 1 dans lequel seront ( \ ces mots : f (Les noms de bap-en faveur de I là nation, la loi 1 lime et de famille.)
...s la reconnaissance et la justice de la nation. Mme ...; il est mort sans rien laisser ; les enfants doivent trouver des ressources dans la reconnaissance et la justice de la nation. Mme

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 378
Speaker: Bouche
Les représentants de la nation française ne peuvent oublier de si gran...
...it de consacrer la reconnaissance de la nation. Vous avez donné au général Luckner 36,...
Les représentants de la nation française ne peuvent oublier de si grands services quand il s'agit de consacrer la reconnaissance de la nation. Vous avez donné au général Luckner 36,000 livres de pension et pourquoi, Messieurs, pour vous avoir battu. (Applaudiss...

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 379
Speaker: De Clermont-Lodève
...mme qui commande au nom du roi et de la nation française, qui prenne ce pays sous sa p... ...ui rétablisse la tranquillité dans ce malheureux pays. Il s'agit d'envoyer un homme qui commande au nom du roi et de la nation française, qui prenne ce pays sous sa protection, il s'agit d'y envoyer un nombre suffisant de troupes chargées d'y rét...
Speaker: De Clermont-Lodève
...ire, votre décision est en faveur de la nation, c'est sa chose, c'est son bien que vou... Si, au contraire, votre décision est en faveur de la nation, c'est sa chose, c'est son bien que vous aurez conservé.

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 380
Speaker: De Clermont-Lodève
mérite la confiance de la nation, des forces suffisantes pour, sur la ré... mérite la confiance de la nation, des forces suffisantes pour, sur la réquisition des commissaires civils que vous y déléguerez, assurer la liberté indi...
Speaker: Robespierre
...le peuple avignonais et l'intérêt de ia nation française. Que vous pro-pose-t-on ? De ... ...e une décision provisoirej précisément en sens inverse de celle que sollicitent le peuple avignonais et l'intérêt de ia nation française. Que vous pro-pose-t-on ? De méconnaître le droit qui appartient essentiellement à tous les peuples de s'asso...

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 381
Speaker: Prieur
imprescriptibles que les nations sont souveraines. C'est ce que fait le ... imprescriptibles que les nations sont souveraines. C'est ce que fait le peuple d'Avignon; il a usé d'un droit que vous avez consacré; il vous a prouvé s...
Speaker: Pétion de Villeneuve
... ne pouvez envoyer des troupes chez une nation étrangère qui n'a pas requis votre puis...
...se battent. Supposez que chez une autre nation quelconque il se passât des scènes auss...
...iez-vo js y envoyer des troupes, et les nations étrangères pourraient-elles en envoyer ...
...x, ou de les envoyer sous le prétexe d'apaiser les troubles? Vous ne devez, vous ne pouvez envoyer des troupes chez une nation étrangère qui n'a pas requis votre puissance. Les Avigno-nais demandent leur réunion à la France ; ils ne demandent pas...
... sans une extrême injustice, envoyer des troupes chez ses voisins, parce qu'ils se battent. Supposez que chez une autre nation quelconque il se passât des scènes aussi désastreuses, pour-riez-vo js y envoyer des troupes, et les nations étrangères pourraient-elles en envoyer chez vous ? Ne pourrait-il pas arriver que les troupes avigno-naises et comtadin...
Speaker: Robespierre
...re admis, si l'on ne voulait diviser la nation en 2 classes dont l'une serait à la dis... ...anisation de la garde nationale. J'ai prouvé que tous les citoyens devaient y être admis, si l'on ne voulait diviser la nation en 2 classes dont l'une serait à la discrétion de l'autre. J'ai prouvé qu'il fallait soustraire la garde nationale à l'...
Speaker: Robespierre
...ous devons rester, à l'égard des autres nations. ...is perdre de vue, ce me semble, la situation où nous nous sommes placés, et où nous devons rester, à l'égard des autres nations.

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 383
Speaker: Robespierre
...ent la maréchaussée, et d'épargner à la nation le regret de les dépouiller de leur éta... ...empêcherait de composer ces compagnies des mêmes individus qui forment actuellement la maréchaussée, et d'épargner à la nation le regret de les dépouiller de leur état.
Speaker: Robespierre
...e sentira combien il est absurde qu'une nation qui veut être juste, qui s'interdit tou... ...ont pas plutôt organisées, laCons titution solidement affermie, que tout le monde sentira combien il est absurde qu'une nation qui veut être juste, qui s'interdit toute agression et toute conquête, et qui peut à chaque instant armer 5 millions de...
Speaker: Robespierre
.... Il me semble qu'il donne à toutes les nations le signal de la liberté; il les invite ... ...ert de citoyens libres et armés inspire de grandes idées et de hautes espérances. Il me semble qu'il donne à toutes les nations le signal de la liberté; il les invite à rougir de cette honteuse stupidité avec laquelle, livrant toutes les forces de...

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 384
Speaker: Robespierre
... sur les plus pressants intérêts; cette nation est si bonne, si confiante, si crédule,... ...ser, à tromper, à endormir l'opinion publique sur les faits les plus notoires et sur les plus pressants intérêts; cette nation est si bonne, si confiante, si crédule, que, par degrés et toujours sous le prétexte de la paix et de l'ordre public, t...

Séance du jeudi 28 avril 1791, au matin

page 387
Speaker: Robespierre
...drait passive et nulle pour défendre la nation contre le despotisme ; active, redoutab...
...ble pour servir le despotisme contre la nation. Ah I restons invio-lablement attachés ...
...e, peut-être de tous, en donnant à la force publique une constitution qui la rendrait passive et nulle pour défendre la nation contre le despotisme ; active, redoutable, irrésistible pour servir le despotisme contre la nation. Ah I restons invio-lablement attachés aux mêmes principes qui nous conviennent ; régénérons les mœurs publiques sans l...
Speaker: Robespierre
...eur éternel, qui, en affranchissant une nation, par la seule force de la raison, devai... ...ellement, au Jeu de paume, de nous dévouer pour sa cause ces hérauts du législateur éternel, qui, en affranchissant une nation, par la seule force de la raison, devaient appeler toutes les autres àla libertéI serions-nous descendus à cet excès de...
Speaker: Robespierre
...lle va organiser ne peuvent être que la nation armée pour défendre, au besoin, ses dro... « Elle déclare donc que les gardes nationales qu'elle va organiser ne peuvent être que la nation armée pour défendre, au besoin, ses droits sa liberté et sa sûreté.
Speaker: Robespierre
...lié. . « Art. 2. Aussi longtemps que la nation entretiendra des troupes de ligne, aucu... ... faire inscrire en cette qualité dans le registre de la commune où il est domicilié. . « Art. 2. Aussi longtemps que la nation entretiendra des troupes de ligne, aucune partie des gardes nationales ne pourra être commandée par les chefs ni par le...

Séance du dimanche 1 mai 1791

- search term matches: (8)

Séance du dimanche 1 mai 1791

page 480
Speaker: Martineau
...la salle du manège, qui appartient à la nation; il n'en était pas davantage locataire,...
...cataire, il recevait tous les ans de la nation une somme de 26,000 livres. (Applaudiss...
... cette indemnité est fondée; le sieur de Villemotte n'était pas propriétaire de la salle du manège, qui appartient à la nation; il n'en était pas davantage locataire, cas où il lui aurait été dû une indemnité de six mois de loyer. Bien loin d'en être locataire, il recevait tous les ans de la nation une somme de 26,000 livres. (Applaudissements.)^ ce qui concerne les constructions adjacentes, on ne nous donne aucune ...
Speaker: Martineau
...ut donner n'est pas à nous, il est à la nation (Applaudissements), et il n'est pas per... Je~dis donc que nous ne devons rien ; l'argent qu'on veut donner n'est pas à nous, il est à la nation (Applaudissements), et il n'est pas permis de le prodiguer. Je demande donc la question préalable sur cette proposition...

Séance du dimanche 1 mai 1791

page 481
Speaker: Briois-Beauumetz
...re le signe conventionnel de toutes les nations; 2° d'être divisé en plus petites pièce... ...ue préférence sur le papier ; il la devra nécessairement à deux causes : 1° d'être le signe conventionnel de toutes les nations; 2° d'être divisé en plus petites pièces, et consé-quemment de s'appliquer plus juste à la valeur de chacun de nos beso...

Séance du dimanche 1 mai 1791

page 483
Speaker: Briois-Beauumetz
... malheurs actuels la partie aisée de la nation, quia des moyens et des forces pour les... ...mer palliatif un remède dont tout l'effet serait de soulager du sentiment de nos malheurs actuels la partie aisée de la nation, quia des moyens et des forces pour les soutenir, et d'accabler de ce surcroît de fardeau la partie pauvre et calamiteu...
Speaker: De Montesquiou
...ement successif et sur le besoin que Ja nation avait d'un moyen extraordinaire de paye... ...lus à disputer sur la solidité des assignats, sur la certitude de leur anéantissement successif et sur le besoin que Ja nation avait d'un moyen extraordinaire de payer ses dettes. II ne s'agit aujourd'hui que d'ajouter une mesure nouvelle à celle...

Séance du dimanche 1 mai 1791

page 485
Speaker: Rabaut-Saint-Etienne
...si que du bénéfice qu'il reviendra à la nation, soit de cette offre, soit des autres o... ...monnaies pour faire lesdites expériences, et en rendre compte à l'Assemblée, ainsi que du bénéfice qu'il reviendra à la nation, soit de cette offre, soit des autres offres qui ont été faites relativement à l'emploi des cloches qui sont restees in...

Séance du dimanche 1 mai 1791

page 486
Speaker: De Montesquieu
...nté pour la fabrication au compte de la nation, des petits assignats de 5 livres. L'As...
...r centuplé les moyens de faire jouir la nation d'un bien-être qu'elle attend avec la p...
...ctionner et les étendre, et qu'elle ajournât la partie du plan qui lui est présenté pour la fabrication au compte de la nation, des petits assignats de 5 livres. L'Assemblée sera toujours à temps de prendre le parti de cette création, si les autr...
...d'avoir évité de porter une nouvelle restriction à la liberté, et surtout d'avoir centuplé les moyens de faire jouir la nation d'un bien-être qu'elle attend avec la plus vive impatience.

Séance du mardi 3 mai 1791

- search term matches: (21)

Séance du mardi 3 mai 1791

page 511
Speaker: Gossin
...epuis la remise complète des titres, la nation paye les intérêts de ces finances, mont... Le premier est celui de l'intérêt national. En effet, depuis la remise complète des titres, la nation paye les intérêts de ces finances, montant à 6 millions pour les seuls agents de change de Paris.
Speaker: Gossin
...e de leur opération, c'est elle dont la nation doit le rétablissement. ...c'est cette finance que l'Etat a reçue, c'est elle que l'Etat a établie pour gage de leur opération, c'est elle dont la nation doit le rétablissement.

Séance du mardi 3 mai 1791

page 513
Speaker: Voidel
...outer, à ces motifs de sécurité pour la nation, le zèle actif et infatigable de votre ... rapporteur. Et qu'il me soit permis, Messieurs, d'ajouter, à ces motifs de sécurité pour la nation, le zèle actif et infatigable de votre comité, sur tout ce qui pourrait altérer le crédit public, et retarder l'affermi...
Speaker: Voidel
...eut mettre au nombre des crimes de lèse-nation; que l'instruction et le jugement devai... ...? Nous avons pensé, Messieurs, que ce délit n'était pas du genre de ceux qu'on peut mettre au nombre des crimes de lèse-nation; que l'instruction et le jugement devaient en appartenir aux tribunaux ordinaires. Mais le délit commis en Angleterre c...
Speaker: Voidel
...s, et l'intérêt de tous, seront pour la nation autant de garants que, s'il se présente... ...tude d'une récompense ; le zèle de votre comité, le patriotisme des bons citoyens, et l'intérêt de tous, seront pour la nation autant de garants que, s'il se présente encore de ces scélérats, aucun d'eux ne nous échappera.

Séance du mardi 3 mai 1791

page 528
Speaker: Du Chàtelet
et je pense encore que la nation a le droit et même le devoir d'employer... et je pense encore que la nation a le droit et même le devoir d'employer tous les moyens qui sont en sa puissance pour mettre un terme aux horreurs qui ...
Speaker: Du Chàtelet
...les, sous la protection immédiate de la nation française, le redressement de leurs gri... ...iatement toutes voies de fait, et qu'ils soient autorisés à promettre à ces peuples, sous la protection immédiate de la nation française, le redressement de leurs griefs, ou l'accomplissement d'un vœu qui serait librement et paisiblement prononcé...
Speaker: Du Chàtelet
C'est alors que la générosité de la nation, confondant ses droits avec le vœu d'un... C'est alors que la générosité de la nation, confondant ses droits avec le vœu d'un peuple libre et reconnaissant, pourra charger le chef suprême de l'Empire de fa...

Séance du mardi 3 mai 1791

page 530
Speaker: Pétion de Villeneuve
...ent désirer de former alliance avec une nation qui a beaucoup d'impôts à supporter? Me... ...ui ne sont gênés ni par le régime féodal, ni par le despotisme sacerdotal, puissent désirer de former alliance avec une nation qui a beaucoup d'impôts à supporter? Messieurs, je réponds par un seul mot et je dis : Voulez-vous une preuve sans répl...
Speaker: Pétion de Villeneuve
...nces étrangères? Eh 1 Messieurs, si les nations étrangères étaient dans l'intention de ... ...vous a dit : Ne craignez-vous pas d'éveiller la défiance, la jalousie des puissances étrangères? Eh 1 Messieurs, si les nations étrangères étaient dans l'intention de faire une irruption sur notre territoire, ne croyez pas que ce serait cette réun...

Séance du mardi 3 mai 1791

page 531
Speaker: Goupil-Préfeln
...uche le caractère de représentant de la nation, il se soustrait pour le moment aux act... « Je déclare que, respectant dans M. Bouche le caractère de représentant de la nation, il se soustrait pour le moment aux actions que je pourrais intenter contre lui. Je me réserve, après cette législature...

Séance du mercredi 4 mai 1791

- search term matches: (5)

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 550
Speaker: Bouche
...la sanction et il est impossible que la nation puisse recevoir une loi que l'inattenti... ...principes qui se trouve entre les unes et les autres. Cependant ce décret est à la sanction et il est impossible que la nation puisse recevoir une loi que l'inattention des législateurs a rendue contradictoire et inexécutable.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 551
Speaker: Martineau
...ts les plus solennels contractés par la nation. ..., et elle a mis l'acquittement de l'une et l'autre dépense au rang des engagements les plus solennels contractés par la nation.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 557
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
... à présent qu'ils ne reconnaissent à la nation française aucun droit sur les terres d'... ...essieurs, que ceux qui, la question ainsi posée, diraient non, déclareraient dès à présent qu'ils ne reconnaissent à la nation française aucun droit sur les terres d'Avignon, et qu'ils ne croient pas qu'Avignon puisse jamais être réuni à la Franc...
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
...ères que vous n'avez pas fait comme les nations qui ont partagé la Pologne et qui ont e... ... alors Avignon dans la guerre civile et que vous prouverez aux puissances étrangères que vous n'avez pas fait comme les nations qui ont partagé la Pologne et qui ont envahi la Crimée. Or, Messieurs, beaucoup de personnes qui ne croient pas que vos...
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
...ssieurs, je continue et je crois que la nation française donnerait un grand exemple de...
...alité, de lésion du droit des gens, des nations et des peuples en entrant dans un pays ...
D'après cela, Messieurs, je continue et je crois que la nation française donnerait un grand exemple de modération en ne se mêlant pas des affaires d'un pays étranger, et qu'elle donnerait, au contraire, un grand exemple d'immoralité, de lésion du droit des gens, des nations et des peuples en entrant dans un pays où il est extrêmement douteux qu'elle soit appelée.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 561
Speaker: Le Président
...er l'état des prévenus du crime de lèse-nation. ...historique des événements, qui y est joint, aux trois comités chargés de présenter l'état des prévenus du crime de lèse-nation.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 562
...on peut exposer aux représentants de la nation tout ce qui menace encore notre liberté...
...imer les peuples. Le gouvernement et la nation sont deux corps distincts formant chacu...
... tient au gouvernement n'est plus de la nation; de même que tout ce qui est de la cité...
...é possible de dérober à sa sagacité. C'est donc avec la plus juste confiance qu'on peut exposer aux représentants de la nation tout ce qui menace encore notre liberté : et j'ajoute que cette confiance doit redoubler pour moi dans l'affaire que j'...
...ais, mais leurs ennemis, par la raison que tous les gouvernements tendent à opprimer les peuples. Le gouvernement et la nation sont deux corps distincts formant chacun particulièrement une personne morale; qui ont une existence et des fonctions particulières et simultanées : en sorte que tout ce qui tient au gouvernement n'est plus de la nation; de même que tout ce qui est de la cité n'est pas du gouvernement. Je ne fais qu'indiquer ici celte idée qui, pour être...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 563
...onséquences les plus alarmantes pour la nation entière, et en effet, que deviendrions-...
...s sous les yeux des représentants d'une nation d'honneur; non, jamais ils ne permettro...
...nistre et môme son impunité, dans cette circonstance essentielle, auraient les conséquences les plus alarmantes pour la nation entière, et en effet, que deviendrions-nous, quel sort serait le nôtre, enfin, de quelle liberté oserions-nous nous van...
...ur compagne inséparable. Mais non, un tableau si effrayant ne se réalisera jamais sous les yeux des représentants d'une nation d'honneur; non, jamais ils ne permettront que la perfidie, à l'aide de l'astuce, s'enveloppe de ces anciennes et vicieu...
...nc à croire que les représentants de la nation ne permettront pas qu'on les viole sur ... ...quement énoncées dans les droits de l'homme et du citoyen. Tout nous autorise donc à croire que les représentants de la nation ne permettront pas qu'on les viole sur nos personnes, tandis qu'ils vieilliraient sur un pas une simple note. Jo dirai ...
...ction dans une affaire qui intéresse la nation française tout entière, et dont la déci... ...ution selon les vues du législateur. Enfin, Messieurs, j'ose espérer votre protection dans une affaire qui intéresse la nation française tout entière, et dont la décision doit marquer Je degré d'estime que nous faisons de la liberté, ce qui devie...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 565
...de ces services, quoique étrangers à la nation, et qui n'avaient guère mérité que dece... ...une maison puissante il n'avait pas balancé de lui donner ce régiment en faveur de ces services, quoique étrangers à la nation, et qui n'avaient guère mérité que dece général, et cela sans s'inquiéter du murmure des gens d'honneur et des bons ofl...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 569
...eil homme devrait être voué, chez cette nation délicate, à I iufâmie et à l'opprobre pour jamais, chez cette nation que la franchise et la loyauté doivent ... ...mme et un misérable qui puisse se jouer ainsi de l'honneur français et qu'un pareil homme devrait être voué, chez cette nation délicate, à I iufâmie et à l'opprobre pour jamais, chez cette nation que la franchise et la loyauté doivent particulièrement distinguer.

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 572
...os seigneurs les représentants de cette nation aussi généreuse qu'amie de la gloire, à... ...à Monseigneur le président de l'Assemblée nationale, de se faire autoriser par nos seigneurs les représentants de cette nation aussi généreuse qu'amie de la gloire, à apostiller avantageusement la demande que je prie le ministre de la guerre de f...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 573
...que le seul juge du gouvernement est la nation... C'est ainsi que cela se pratiquait c... ...nfin, à mesure qu'on approfondit cette question, on est toujours plus convaincu que le seul juge du gouvernement est la nation... C'est ainsi que cela se pratiquait chez les Germains... L'amour de la liberté et l'énergie de ce peuple nous assuren...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 574
... sera conservé : « Il attend tout d'une nation qui ne doit « sa véritable grandeur qu'à la religion cathoii-« que ; d'une nation dont le trône est si dévoué « à la foi ... ...me cherchent à s'établir sur ses ruines ». Cependant, ce chapitre s'assure qu'il sera conservé : « Il attend tout d'une nation qui ne doit « sa véritable grandeur qu'à la religion cathoii-« que ; d'une nation dont le trône est si dévoué « à la foi depuis Clovis, que le droit de la proté-« ger est devenu, de tous nos litres, le...
...la Constitution : Vive le roil à bas la nation f au bout de mon sabre, les gorges-noir... ...à cette époque ignominieuse que les rues retentissaient des cris des ennemis de la Constitution : Vive le roil à bas la nation f au bout de mon sabre, les gorges-noires! *

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 575
...voix de la douceur et de la raison. Les nations rivales se félicitent de nos malheurs, ... ...ivinité!... Oh! mon peuple, je vous en conjure au nom de la société, écoutez la voix de la douceur et de la raison. Les nations rivales se félicitent de nos malheurs, et vous voudriez être l'instrument aveugle de leurs victoires ! Je n'écoute ici ...
...ité. Elles criaient au retour : Vive la nation! Vive la loi! Vive le roi! Des spectateurs attroupés leur répondaient : A bas la nation! Vive le roi ! La nation n'est plus rien! Les légions se rendire... ... compagnies, formant 1,400 hommes, remplirent celte anticonstitutionnelle formalité. Elles criaient au retour : Vive la nation! Vive la loi! Vive le roi! Des spectateurs attroupés leur répondaient : A bas la nation! Vive le roi ! La nation n'est plus rien! Les légions se rendirent aux casernes, où elles donnèrent une chamade au régiment de Guyenne. Les offi...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 576
...ions injurieuses aux représentants delà nation ». Ils disaient au corps municipal en l... ...que le restaurateur de la liberté française n'est pas libre; démentez les assertions injurieuses aux représentants delà nation ». Ils disaient au corps municipal en lui demandant une demande authentique : « Nous la demandons avec celte instance r...
...mmença à crier dans les rues : A bas la nation! Vive le roi! Vive la croix! On annonça... ...es-uns de ceux qui avaient signé la délibération prise chez les pénitents. On commença à crier dans les rues : A bas la nation! Vive le roi! Vive la croix! On annonça publiquement que la cocarde blanche serait arborée le dimanche suivant.
... qu'ils ne portaient pas le signe de la nation. Il leur signifia de quitter la cocarde... ...rtaient des cocardes blanches. Le sergent leur dit qu'il ne les connaissait pas, qu'ils ne portaient pas le signe de la nation. Il leur signifia de quitter la cocarde; qu'autrement il les ferait arrêter. Ils répondirent que c'était la cocarde roy...

Séance du mercredi 4 mai 1791

page 577
... : Vive le roi! Vive la croix! A bas la nation! Vive l'aristocratie ! La nuit survint, le tumulte finit, mais on entendait crier dans les rues : Vive le roi! Vive la croix! A bas la nation! Vive l'aristocratie !
...ris : Vive le roi! Vive la loi! Vive la nation! ...s seraient punis. On s'embrassa dans les rues, et l'on n'entendit plus que ces cris : Vive le roi! Vive la loi! Vive la nation!

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

- search term matches: (24)

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 585
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
...cela ne préjugeât pas les droits que la nation française avait sur le territoire d'Avi... ...ndement que je voulais vous proposer était que, dans le cas où le non prévalût, cela ne préjugeât pas les droits que la nation française avait sur le territoire d'Avignon : voilà ce que jecomptais demander, voilà ce queje demande encore. 11 faut ...
Speaker: De La Rochefoucauld-Liancourt
...positive, compromettre les droits de la nation française; car en vérité, tumultueuseme... ... par un peu de chaleur peut-être, un projet d'article contenant une proposition positive, compromettre les droits de la nation française; car en vérité, tumultueusement ou non tumultueusement, l'Assemblée ne peut le faire.

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 587
Speaker: D'André
« Qu'en attendant, la nation française ayant continué d'exercer indi... « Qu'en attendant, la nation française ayant continué d'exercer indistinctement ses décrets en Lorraine et eu Alsace, les Etats particulièrement int...

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 588
Speaker: D'André
...xclusion ; et dès lors la dignité de la nation et celle de Sa Majesté ne lui permettra... ...r auprès de Sa Sainteté, si ce serment était regardé par elle comme un motif d'exclusion ; et dès lors la dignité de la nation et celle de Sa Majesté ne lui permettraient plus de conserver un nonce du pape à Paris. Le Saint-Père pèsera sûrement d...
Speaker: Treilhard
...cipes qui doivent régler les droits des nations; elle attestera d'un autre côté l'attac... ...ra d'un côté l'erreur du pape sur le véritable état de la France et sur les principes qui doivent régler les droits des nations; elle attestera d'un autre côté l'attachement inviolable du roi à la Constitution française. (Applaudissements.)

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 591
Speaker: Lanjuinais
...nies, qui a été déclaré appartenir à la nation en compensation de ce qu'elle s'est cha... ...ature, greniers à sel et autres, comme faisant partie de l'actif desdites compagnies, qui a été déclaré appartenir à la nation en compensation de ce qu'elle s'est chargée de leurs dettes par l'article 3 du titre II des décrets des 2 et 6 septembr...

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 592
Speaker: Lanjuinais
...bois nationaux, et pour le compte de la nation. > ...ladite affectation seront à l'avenir administrés et vendus ainsi que les autres bois nationaux, et pour le compte de la nation. >
Speaker: Pétion de Villeneuve
... préopinants, on n'a pas déclaré que la nation française n'avait aucun droit sur le Co...
...qu'elle en a, on n'a pas déclaré que la nation française ne pourrait pas réunir Avigno...
alors, comme l'a très bien dit un des préopinants, on n'a pas déclaré que la nation française n'avait aucun droit sur le Comtat Venaissin et Avignon ; mais de ce qu'on n'a pas déclaré qu'elle en a, on n'a pas déclaré que la nation française ne pourrait pas réunir Avignon et le Comtat, si elle * le trouvait juste. (.Applaudissements à gauche; murmur...

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 596
Speaker: Rabaud Saint-Etienne
...et que je les veux avec le crédit de la nation. ...ndé des petits assignats forcés ; qu'il les veut avec le crédit des compagnies, et que je les veux avec le crédit de la nation.

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 599
Speaker: Germain
...nt nos écus, au grand désavantage de la nation. Voyez, Messieurs, si, étant les économ... ...trangers un gros bénéfice; et ils ne le négligeront pas : qu'ainsi ils emporteront nos écus, au grand désavantage de la nation. Voyez, Messieurs, si, étant les économes de la fortune publique, vous devez risquer la création actuelle de très petit...

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 602
... peine placé sur le grand théâtre de la nation, j'ai été attaqué avec toute la violenc... « A peine placé sur le grand théâtre de la nation, j'ai été attaqué avec toute la violence de la passion îa pins odieuse, celle de L'intérêt personnel mal déguisé

Séance du jeudi 5 mai 1791, au matin

page 603
...justifier devant auguste tribunal de la nation. Renvoyé à cet effet au comité des fina... ...endant, monsieur le Président, on ne m'en a pas moins imposé l'obligation de me justifier devant auguste tribunal de la nation. Renvoyé à cet effet au comité des finances, j'ai prévenu son vœu en envoyant chercher à Londres des pièces légales et ...
...ciaux, l'Angleterre ne le cède à aucune nation. ...de l'homme, de la justice, de l'honneur bien défini et des vrais intérêts commerciaux, l'Angleterre ne le cède à aucune nation.

Séance du vendredi 6 mai 1791

- search term matches: (13)

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 618
Speaker: Chabroud
e la nation. e la nation.
Speaker: Chabroud
...trevoir tous les dangers où s'expose la nation en confiant ses plus chers intérêts, ce... Ils font entrevoir tous les dangers où s'expose la nation en confiant ses plus chers intérêts, ceux de sa liberté et de sa Constitution, à des hommes qui tiennent par des consid...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 619
Speaker: Lanjuinais
...jets doivent-ils rester au profit de la nation ? C'est la ce que vous avez à décider. ...
...nastère supprimé; alors, sans doute, la nation doitau moins di sposer des bâtiments in...
...et magnifiquement décoré, fourni par la nation, fussent aliénées au profit de la nouve...
...es, des presbytères, et les vendre au profit de la nouvelle paroisse ? Ou ces objets doivent-ils rester au profit de la nation ? C'est la ce que vous avez à décider. Supposons d'abord que cette nouvelle église soit, comme il arrive très fréquemment une église nationale, ci-devant dépendante de chapitre ou de monastère supprimé; alors, sans doute, la nation doitau moins di sposer des bâtiments insuffisants ou ruineux qu'elle a remplacés par de solides et spacieux édifices. 1...
...s remplacées à Paris par la paroisse cathédrale, établie dans un temple superbe et magnifiquement décoré, fourni par la nation, fussent aliénées au profit de la nouvelle paroisse, il ne serait pas plus sage d'abandonner, aux paroisses conservées ...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 620
Speaker: L'abbé Maury
... pourrez délibérer. N'accoutumez pas la nation à fouler aux pieds votre Constitution. ... ne peut délibérer à moins de 200 membres; et alors, quand nous serons 200, vous pourrez délibérer. N'accoutumez pas la nation à fouler aux pieds votre Constitution.

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 621
Speaker: Dosfant
...ui n'auront pas d'églises payées par la nation, les presbytères, les églises, les cime... Je demande que le décret dise expressément que, quant aux campagnes qui n'auront pas d'églises payées par la nation, les presbytères, les églises, les cimetières seront vendus au profit des communautés, c est-a-dire de la paroisse. . ,...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 624
Speaker: Lecouteulx de Canteleu
...é leur hypothèque, on ne considérera la nation française bien réellement en état de re... ...ier-monnaie, vos assignats étant esseutielle-ment un engagement national, 'malgré leur hypothèque, on ne considérera la nation française bien réellement en état de remplir cet engagement, qu'autant que la paix et le bon ordre seront bien établis ...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 627
Speaker: Briois-Beaumetz
...é du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, se... ...té suffisante de monnaie de cuivre, l'Assemblée nationale ordonne que la totalité du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, sera vendue par adjudication publique, au plus offrant et dernier enchérisseur, pa...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 628
Speaker: De Cazalès
... que cette mesure, commune à toutes les nations, à tous les individus, à tous les march... ...eur absolue dans ce monde ; toutes les valeurs sont relatives. Il est impossible que cette mesure, commune à toutes les nations, à tous les individus, à tous les marchés, à toutes les transactions, n'influe pas généralement sur tout. Dès lors, il ...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 629
Speaker: Briois-Beaumetz
..., la perte à supporter retombera sur la nation. Je dis au préopinant qu'il n'a pas ass...
...ti. Ainsi tout le bénéfice sera pour la nation, et il n'y aura pour elle aucune perte....
... puisqu'il y a une grande différence entre les assignats et la valeur des métaux, la perte à supporter retombera sur la nation. Je dis au préopinant qu'il n'a pas assez réfléchi que c'est en sous que nous vous proposons de changer les assignats d...
... avec un métal dont nous sommes propriétaires et dont nous ne tirerons aucun parti. Ainsi tout le bénéfice sera pour la nation, et il n'y aura pour elle aucune perte. (Applaudissements.)
Speaker: Briois-Beaumetz
...dant mis en émission qu'au moment où la nation pourra ouvrir les bureaux où l'on pourr... ...les assignats, dont la fabrication sera commencée dès à présent, ne seront cependant mis en émission qu'au moment où la nation pourra ouvrir les bureaux où l'on pourra les échanger à volonté et en rendant un décret exprès. Par conséquent, ces deu...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 632
Speaker: Briois-Beaumetz
...é du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, se... ...té suffisante de monnaie de cuivre, l'Assemblée nationale ordonne que la totalité du métal des cloches appartenant à la nation, et non nécessaires au culte public, sera vendue par adjudication publique, au plus offrant et dernier enchérisseur, pa...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 633
...plus sacré pour les représentants de la nation que pour le reste des citoyens. (Note d... ...s vues utiles en doivent l'hommage à la chose publique; et ce d voir est encore plus sacré pour les représentants de la nation que pour le reste des citoyens. (Note de M. de Montesquiou.)

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 634
...re, serait un fléau destructeur pour la nation ; car, en dernière analyse, il faudrait... L'introduction des assignats de métal, au contraire, serait un fléau destructeur pour la nation ; car, en dernière analyse, il faudrait bien les payer, et la dette publique se trouverait accrue de tout ce que la fra...

Séance du vendredi 6 mai 1791

page 635
... ; et je fais jouir a l'instant même la nation entière d'un bienfait dont toute autre ... ...ois impraticable en masse. Je pose les bases d'un système immense de circulation ; et je fais jouir a l'instant même la nation entière d'un bienfait dont toute autre combinaison lui fera longtemps attendre l'elfet.