Results in Volume 23

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-0110 hits on 1791-027 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 18 results
Results sorted by date, ascending

Séance du mercredi 16 février 1791

- search term matches: (4)

Séance du mercredi 16 février 1791

page 213
Speaker: Vernier
...nationaux et contre les débiteurs de la nation seront faites de la même manière, dans ... ...Article 1". Les poursuites et contraintes à faire contre les fermiers des biens nationaux et contre les débiteurs de la nation seront faites de la même manière, dans les mêmes formes et par les mêmes officiers, ainsi qu'il s'est pratiqué jusqu'à ...

Séance du mercredi 16 février 1791

page 215
Speaker: D'André
Il me parait évident, Messieurs, que la nation ne doit rien à ceux qui n'ont rien donn... Il me parait évident, Messieurs, que la nation ne doit rien à ceux qui n'ont rien donné. On nous dit que les gens qui ont gagné ces patentes les ont obtenues à force ...
Speaker: D'André
...ompense, ils n'ont qu'à s'adresser à la nation; elle sera toujours généreuse à leur ég... leurs patentes à leurs talents, s'ils ont vraiment droit a une récompense, ils n'ont qu'à s'adresser à la nation; elle sera toujours généreuse à leur égard et leur accordera la récompense qu'ils auront méritée. (Applaudissements.)

Séance du mercredi 16 février 1791

page 216
Speaker: De Sillery
...de partager avec les bienfaiteurs de la nation, avec ies auteurs de la Constitution qu... « Messieurs, permettez aux électeurs du département d'Eure-et-Loir de partager avec les bienfaiteurs de la nation, avec ies auteurs de la Constitution qu'ils bénissent chaque jour, les épanchementS de leur joie.

Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

- search term matches: (3)

Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

page 224
Speaker: De Cernon
Cette mesure importe à la justice de la nation; elle tend d'ailleurs à augmenter la co... Cette mesure importe à la justice de la nation; elle tend d'ailleurs à augmenter la concurrence parmi les acquéreurs des biens nationaux, et l'amortissement d'intérêt...

Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

page 225
Speaker: D'André
...e, puisqu'ils exercent les droits de la nation. ceux-là sans doute ne doivent pas payer de droits de patente, puisqu'ils exercent les droits de la nation.

Séance du jeudi 17 février 1791, au matin

page 230
Speaker: Le Chapelier
...jà, supprimés; vous avez déclaré que la nation s'occuperait de leur sort. Je demande q... ...rdée A ceux qui étaient attachés aux gabelles et autres impôts que vous avez; déjà, supprimés; vous avez déclaré que la nation s'occuperait de leur sort. Je demande que vous preniez aujourd'hui la même détermination pour un nombre considérable de...

Séance du vendredi 18 février 1791

- search term matches: (4)

Séance du vendredi 18 février 1791

page 273
Speaker: De Montesquiou
...s dettes doivent être à la charge de la nation; elles forment un capital de 150 à 160 ... ...as encore été présenté au comité; mais les conclusions du rapporteur sont que ces dettes doivent être à la charge de la nation; elles forment un capital de 150 à 160 millions ; les intérêts ne sont que de 5 à 6 millions. Cet objet ne doit pas ret...

Séance du vendredi 18 février 1791

page 274
Speaker: Camus
...de ces charges est pour le compte de la nation. ...et des princes à 52 millions, et pourquoi il suppose qu'une partie des capitaux de ces charges est pour le compte de la nation.
Speaker: De Montesquiou
...mboursement, comme une des dettes de la nation; quant aux intérêts de la finance de Ce... ...s dû regarder le capital des charges de ces maisons, dont le roi a demandé le remboursement, comme une des dettes de la nation; quant aux intérêts de la finance de Ces charges, il est évident qu'ils ne font point partie des objets que nous avons ...

Séance du vendredi 18 février 1791

page 278
Speaker: Martineau
... ; mais je crois que pour le bien de la nation, qui est que les enchères se fassent au... ...mander que l'Assemblée accepte à l'instant la soumission de la compagnie Lequeux ; mais je crois que pour le bien de la nation, qui est que les enchères se fassent au plus haut prix possible, vous ne devez point rendre un semblable décret qui vou...

Séance du lundi 7 février 1791

- search term matches: (6)

Séance du lundi 7 février 1791

page 28
Speaker: De La Rochefoucauld
...i fait une augmentation au profit de la nation de 296,977 1. 8 s. ...imés à la somme de 606,260 livres, lesquels ont été vendus 903,2371. 8 s., ce qui fait une augmentation au profit de la nation de 296,977 1. 8 s.

Séance du lundi 7 février 1791

page 29
Speaker: Prugnon
... pouvaient se servir des édifices de la nation, pour faire les affaires de la nation : ils n'ont pas vu d'abord que les frai...
...oire de district devait traiter avec la nation ou avec des particuliers, si elle n'ava...
... qui pût nous convenir. D'après ces motifs, ils ont pensé que provisoirement ils pouvaient se servir des édifices de la nation, pour faire les affaires de la nation : ils n'ont pas vu d'abord que les frais de chaque administration étaient une charge locale et particulière aux administrés, et que chaque directoire de district devait traiter avec la nation ou avec des particuliers, si elle n'avait pas d'édifices propres à le recevoir. Si leur erreur a pu être tolérée pour l...

Séance du lundi 7 février 1791

page 30
Speaker: Rœderer
...si le ministre, malheureusement pour la nation, avait cru pouvoir et devoir suivre les...
... l'Assemblée nationale, au public, à la nation en-
Ainsi, Messieurs» si le ministre, malheureusement pour la nation, avait cru pouvoir et devoir suivre les catalogues des employés de toutes les régies, il est certain que nous aurions v...
...ombre de gens plus que suspects. L'administration des domaines appelle au roi, à l'Assemblée nationale, au public, à la nation en-

Séance du dimanche 20 février 1791

- search term matches: (5)

Séance du dimanche 20 février 1791

page 374
Speaker: D'Aubergeon de Murinais
... un engagement bien sacré, celui que la nation a pris vis-à-vis de tous ceux qui l'ont... ...ieurs, par l'article que vous propose le comité, il me semble que vous manquez à un engagement bien sacré, celui que la nation a pris vis-à-vis de tous ceux qui l'ont bien servie.
Speaker: Camus
...diminuée en raison du traitement que la nation faisait à Mesdames, tantes du roi, pend... Je demande que, conformément aux lois de l'Etat, la liste civile soit diminuée en raison du traitement que la nation faisait à Mesdames, tantes du roi, pendant tout le temps de 1 eur absence. (Applaudissements à gauche; murmures à droit...
Speaker: Martineau
...nérosité tant de fois manifestées de la nation? ...-vous vous mettre en contradiction avec vos décrets et avec la grandeur et la générosité tant de fois manifestées de la nation?
Speaker: D'Ambly
...nne n'ignore que l'honneur de servir la nation n'ait contribué à conquérir des provinc... ...e dont je me fais gloi e, je prétends qu'il e t essentiel de la conserver. Personne n'ignore que l'honneur de servir la nation n'ait contribué à conquérir des provinc s qui convenaient a l'arrondissement de ce va-le Empire (Rires). Si vous ôtez c...

Séance du dimanche 20 février 1791

page 375
Speaker: D'Ambly
...000 livres par an qu'il en coûtera à la nation; et pour qui ai-je l'honneur de vous fa... En conservant ces pensions sur l'ancien pied, ce sera 3 ou 4,000 livres par an qu'il en coûtera à la nation; et pour qui ai-je l'honneur de vous faire cette demande? C'est pour vos enfants, c'est pour vos neveux, et certainemen...

Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

- search term matches: (8)

Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

page 387
Speaker: Goupil-Préfeln
...ucun titre spécial à la confiance de la nation, ne juge pas à propos de remplir une pa... ...le devoir de sa charge. Si le sieur d'Angevilliers qui, à ce que je crois, n'a aucun titre spécial à la confiance de la nation, ne juge pas à propos de remplir une partie de ses fonctions dans les deux mois, il est parfaitement juste et régulier ...

Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

page 388
Speaker: Barnave
...onner que dans un moment de crise où la nation, éprouvée par une Révolution qui la rég... Certes, il est permis de s'étonner que dans un moment de crise où la nation, éprouvée par une Révolution qui la régénère, appelle à son secours tous ceux qui ont intérêt à maintenir sa gloire et ...

Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

page 389
Speaker: Pétion de Villeneuve
...ait à ce sujet vous citer l'exemple des nations voisines. On pourrait vous dire que, ch...
...rrait vous dir er"> que chez cette même nation, lorsque la loi martiale se publie, alo...
La loi qu'on sollicite n'est ras nouvelle; on pourrait à ce sujet vous citer l'exemple des nations voisines. On pourrait vous dire que, chez l'une d'elles, il est des cas où la puissance de la loi est suspendue; on pourrait vous dir er"> que chez cette même nation, lorsque la loi martiale se publie, alors on dépose momentanément, mais arbitrairement, entre les mains du chef de l'Em...

Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

page 390
Speaker: D'André
... par la résistance de la minorité de la nation à la majorité de la nation.(M«r-mures.) Et certainement tout le monde est d'avis que, lorsque la volonté de la nation a été exprimée par une loi, la minorité de la nation doit s'y soumettre. ...; c'est qu'il est possible que tous les désordres ou quelques désordres arrivent par la résistance de la minorité de la nation à la majorité de la nation.(M«r-mures.) Et certainement tout le monde est d'avis que, lorsque la volonté de la nation a été exprimée par une loi, la minorité de la nation doit s'y soumettre.

Au nom du comité des pensions, présente un projet de décret sur les indemnités dues aux porteurs de brevets de retenue, en conformité de l'article 3 de la loi du 1er décembre 1790

page 392
Speaker: D'André
...érêt que celui des fabricants contre la nation ? ...r cette question : peut-il y avoir, en faveur des petits assignats, un autre intérêt que celui des fabricants contre la nation ?

Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

- search term matches: (5)

Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

page 489
Speaker: Lanjuinais
...iers qui ont déjà des traitements de la nation, ou des ci-devant religieux qui recevai... ...ses nouvellement circonscrites, on avait affecté de prendre ou d'anciens bénéficiers qui ont déjà des traitements de la nation, ou des ci-devant religieux qui recevaient en outre la moitié du traitement qu'ils ont comme anciens titulaires. Vous a...

Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

page 496
Speaker: De Tracy
...re très respectueuse pour le chef de la nation? (Applaudissements.) ...une municipalité qui s'est adressée à vous, en motivant sa, conduite d'une manière très respectueuse pour le chef de la nation? (Applaudissements.)

Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

page 497
Speaker: Alexandre de Lameth
...mieux que l'Assemblée nationale, que la nation entière, en regardant la Révolution com... ...nt motiver la rédaction ue je veux vous proposer; certes, on ne deman-erait pas mieux que l'Assemblée nationale, que la nation entière, en regardant la Révolution comme achevée, oubliât la sollicitude, la surveillance, qui,seules,peuvent en assur...

Séance du jeudi 24 février 1791, au matin

page 499
Speaker: Charles de Lameth
... contre le désir du roi et le vœu de la nation! ...être que son Vœu pour agir; et l'on vous proposerait de vous associer à Mesdames contre le désir du roi et le vœu de la nation!
Speaker: Charles de Lameth
... du roi, nourries et entretenues par la nation, qui leu-r a prouvé constamment son att... ...blée n'est plus responsable des malheurs publics, quand . elle a dit aux1 tantes du roi, nourries et entretenues par la nation, qui leu-r a prouvé constamment son attachement et ses égards, qu'il est étonnant qu'elles l'abandonnent. (Applaudis- ,...

Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

- search term matches: (16)

Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

page 43
Speaker: Voidel
...x de poursuivre comme criminels de lèse-nation ceux qui troubleràient l'ordre public, ... ...u troubleraient leurs successeurs. Aussi la même loi ordonne-t-elle aux tribunaux de poursuivre comme criminels de lèse-nation ceux qui troubleràient l'ordre public, en se coalisant pour combiner une résistance contre les lois. Mais je maintiens ...

Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

page 45
Speaker: Le Chapelier
...cusées que par les représentants «le la nation ; certains délits, parce qu'ils intéres... ...e projet pour certains délits et pour certaines personnes qui ne peuvent être accusées que par les représentants «le la nation ; certains délits, parce qu'ils intéressent la sûreté de l'Etat; certaines personnes, parce qu'elles seraient perpétuel...
Speaker: Le Chapelier
... il faudrait définir les crimes de lèse-nation, il faudrait savoir quels sont les cas ... ...us répétera peut-être ; on nous a dit qu'avant d'établir la haute cour nationale il faudrait définir les crimes de lèse-nation, il faudrait savoir quels sont les cas dans lesquels le Corps législatif pourra se rendre accusateur.

Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

page 46
Speaker: De Lachèze
... qui auront été reconnus crimes de lèse-nation, ...ne dit pas que le Corps législatif ne pourra se porter accusateur que des crimes qui auront été reconnus crimes de lèse-nation,
Speaker: De Lachèze
...reconnus par la loi pour crimes de lèse-nation, Je demande donc qu'on ajoute à l'article ces mots : et reconnus par la loi pour crimes de lèse-nation,
Speaker: Malouet
...ucun code pénal pour les crimes de lèse-nation. Vous décrétez donc ici un article vagu... ...fet, un code pénal où tous les crimes sont déjà définis, tandis qu'il n'existe aucun code pénal pour les crimes de lèse-nation. Vous décrétez donc ici un article vague, iudéfini, qui attribue au Corps législatif le droit de porter à la haute cour...

Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

page 47
Speaker: D'André
...est un tribunal qui doit juger entre la nation ou les représentants de la nation accusateurs, d'une part, et les accusés... ...puyer la proposition contraire. En effet, qu'est-ce la haute cour nationale ? G'est un tribunal qui doit juger entre la nation ou les représentants de la nation accusateurs, d'une part, et les accusés coupables de forfaiture, de l'autre. Quel doit être l'objet du Corps législatif...
Speaker: D'André
...accusés, puisque c'est un crime de lèse-nation. ...a déclaré accusateur, il aura déjà prononcé par-là que l'opinion est contre les accusés, puisque c'est un crime de lèse-nation.
Speaker: D'André
... vous voudriez, pour les crimes de Jèse-nation, mettre le juré de jugement, qui sera l...
...Vous devez accorder aux accusés de lèse-nation le même avantage que vous avez accordé ...
.... Âq contraire, dans les crimes de lèse-nation, l'accusé sera préyenu, sera déclaré ac...
...té de décliner np tribunal qui soit dans la même ville que le jure d'accusation, vous voudriez, pour les crimes de Jèse-nation, mettre le juré de jugement, qui sera la haute cour nationale, dans le même lieu où se trouverait Je juré d'accusation, qui sera le Corps législatif! Vous devez accorder aux accusés de lèse-nation le même avantage que vous avez accordé aux accusés. Et je dis plus, l'influence du juré d'accusation dans les affaires ...
...strjpt, et que le juré de jugement sera éloigné du lieu où se fiera l'accusation. Âq contraire, dans les crimes de lèse-nation, l'accusé sera préyenu, sera déclaré accusable par un juré de 300 personnes, par un juré qui renfermera l'opinion publi...

Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

page 48
Speaker: Fréteau
...lheur que d'être chargé, aux yeux de la nation entière, par une accusation émanée et l... C'est un malheur que d'être chargé, aux yeux de la nation entière, par une accusation émanée et libellée dans le sein de l'Assemblée nationale. Je pense donc que tout citoyen ac...
Speaker: Sallé de Choux
...s le titre de grands procurateurs de la nation, faire auprès de la haute cour national... ...ière la plus précise et la plus claire, et nommera deux de ses membres pour, sous le titre de grands procurateurs de la nation, faire auprès de la haute cour nationale la poursuite de l'accusation. » (Adopté.)
Speaker: Barnave
...ez probablement pour les crimes de lèse-nation, comme dans les autres, la possibilité ... ...mbres, de convoquer un plus grand nombre de jurés, par la raison que vous admettez probablement pour les crimes de lèse-nation, comme dans les autres, la possibilité d'adjoindre un certain nombre de jurés à ceux qui ont formé le premier juré. Alo...

Séance du jeudi 8 février 1791, au matin

page 49
Speaker: Barnave
...; c'est presque toujours la cause de la nation contre celle du pouvoir et de la tyrann... ... lui. Les accusés dont il s'agit ici no.sont pas du rang des accusés ordinaires ; c'est presque toujours la cause de la nation contre celle du pouvoir et de la tyrannie.

Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

- search term matches: (4)

Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

page 582
Speaker: Bouche
...uel l'Assemblée a déclaré, au nom de la nation, ce qui est certainement le vœu de la nation, savoir qu'elle ne salariera pas des ho... ...'onveuille confondre l'exécution littérale d'un décret infi-mnient juste par lequel l'Assemblée a déclaré, au nom de la nation, ce qui est certainement le vœu de la nation, savoir qu'elle ne salariera pas des hommes qui la trahissent et qui émigrent par haine pour la tîonstftution et pour l...

Séance du mardi 1 mars 1791, au matin

page 583
Speaker: Martineau
Je ne doute pas que la nation n'ait le droit d'obliger tous les fonct... Je ne doute pas que la nation n'ait le droit d'obliger tous les fonctionnaires publics et même les pensionnaires à rentrer dans -le (royaume, sous ip...
Speaker: Le Chapelier
...anaiDes publics cet pensionnaires de la nation,. absents du royaume. » ...qui a été an'dû être faite, en conséquenoe des précédents décrets, des fonctiioranaiDes publics cet pensionnaires de la nation,. absents du royaume. »

Séance du mercredi 2 mars 1791

- search term matches: (11)

Séance du mercredi 2 mars 1791

page 598
Speaker: Lanjuinais
... ecclésiastiques déjà stipendiés par la nation et qui recueilleraient ainsi un double ... ...ces et de leur subsistance ; remplacés par des ci-devant religieux, par d'autres ecclésiastiques déjà stipendiés par la nation et qui recueilleraient ainsi un double salaire. Il a demandé pour ces vicaires, non pas des pensions qui seraient onére...

Séance du mercredi 2 mars 1791

page 632
Speaker: Roederer
Pour les grandes nations, pour la France telle que vous l'avez c...
...res publics, et les représentants de la nation, surveillants suprêmes de l'exécution d...
Pour les grandes nations, pour la France telle que vous l'avez constituée, il n'est qu'une bonne méthode de donner à l'administration l'activité...
... terme, le chef de l'administration générale, qui est le premier des fonctionnaires publics, et les représentants de la nation, surveillants suprêmes de l'exécution des lois et chargés de tout ce qui concerne leur interprétation; mais ce dernier ...