Results in Volume 12

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-029 hits on 1790-033 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-080 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-120 hits on 1792-010 hits on 1792-020 hits on 1792-030 hits on 1792-040 hits on 1792-050 hits on 1792-060 hits on 1792-070 hits on 1792-080 hits on 1792-090 hits on 1792-100 hits on 1792-110 hits on 1792-120 hits on 1793-010 hits on 1793-020 hits on 1793-030 hits on 1793-040 hits on 1793-050 hits on 1793-060 hits on 1793-070 hits on 1793-080 hits on 1793-090 hits on 1793-100 hits on 1793-110 hits on 1793-120 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-020 hits on 1798-030 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
1 - 10 of 12 results
Results sorted by date, ascending

Séance du vendredi 12 mars 1790

- search term matches: (9)

Séance du vendredi 12 mars 1790

page 144
...le consentement des représentants de la nation, et les anticipations sont le plus cher... ...blée : il est de principe incontestable qu'aucun emprunt ne peui:être fait sans le consentement des représentants de la nation, et les anticipations sont le plus cher et le plus désastreux des emprunts.

Séance du vendredi 12 mars 1790

page 146
Quant il sera démontré que la nation a entre les mains ce dont elle a besoin... Quant il sera démontré que la nation a entre les mains ce dont elle a besoin pour subvenir aux dépenses du culte, à l'entretien des ministres, aux pensions ...

Séance du vendredi 12 mars 1790

page 147
...ours des affaires publiques; C'est à la nation à veiller sur ses plus grands intérêts....
...nce sont les plus grands intérêts d'une nation; il faut qu'elle fixe elle-même ses dép...
...n quelque sorte les représentants de la nation à cette importante administration. Ce b...
...s de son zèle. Ce sont les principes de la Constitution qui doivent diriger le cours des affaires publiques; C'est à la nation à veiller sur ses plus grands intérêts. L'état et les changements de la finance sont les plus grands intérêts d'une nation; il faut qu'elle fixe elle-même ses dépenses journalières, qu'elle en assure et qu'elle en détermine les payements, qu'...
... d'un seul ministre des finances, celle d'un bureau de trésorerie, qui associe en quelque sorte les représentants de la nation à cette importante administration. Ce bureau de la trésorerie serait composé de plusieurs commissaires, choisis pour la...

Séance du vendredi 12 mars 1790

page 148
...e devenir, l'un des représentants de la nation, qu'à la faveur d'une élection libre qu... ...vous autorisiez cetusage, un ministre, du moins, ne pourrait devoir l'avantage de devenir, l'un des représentants de la nation, qu'à la faveur d'une élection libre qui attesterait des vertus supérieures aux talents de sa place, et une haute estim...
...s vertuset du talent. Vousavezapprisàla nation qu'elle avait confié ses intérêts à des... ... vous avez fait le sacrifice, et qu'on doit regarder comme le don patriotique des vertuset du talent. Vousavezapprisàla nation qu'elle avait confié ses intérêts à des hommes qui n'en out point d'autres; et quand vous avez exercé ce noble désintér...

Séance du vendredi 12 mars 1790

page 149
... opposé à celui d'un ministre cher à la nation, cher à cette assemblée, et dont la san... ...11 nous en a assez coûté, dans ce rapport, de nous trouver quelquefois d'un avis opposé à celui d'un ministre cher à la nation, cher à cette assemblée, et dont la santé chancelante nous inspire un intérêt d'autant plus grand, que son altération, ...

Séance du vendredi 12 mars 1790

page 150
... votre estime et par la confiance de la nation, et ce sentiment, celui quelquefois de ... besoin d'être soutenu par votre estime et par la confiance de la nation, et ce sentiment, celui quelquefois de mon long dévouement à la chose publique, m'ont rendu votre empire fort doux ; ma...

Séance du mardi 16 mars 1790, au soir

- search term matches: (7)

Séance du mardi 16 mars 1790, au soir

page 198
Speaker: Guillaume
...enouvelle le serment d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de... Adresse de la nouvelle municipalité de la ville de Laon; elle renouvelle le serment d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout son pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et accepté...
Speaker: Guillaume
...ur le don patriotique qu'elle fait à la nation. ...emblée charge son président d'écrire à" la ville de Toulouse pour la féliciter sur le don patriotique qu'elle fait à la nation.

Séance du mardi 16 mars 1790, au soir

page 199
Speaker: Guillaume
...l, de la même province; elle offre à la nation-une créance sur le Trésor royal de 1,11... De la communauté de Bruniquel, de la même province; elle offre à la nation-une créance sur le Trésor royal de 1,117 livres.
Speaker: Baudouin de Maisonblanche
...d'or en don patriotique au Trésor de la nation, en cinq traites différentes sur Paris,... ...t ont remis deux cent quatre-vingt-quinze marcs d'argent, et une once sept gros d'or en don patriotique au Trésor de la nation, en cinq traites différentes sur Paris, de 6,239 livres 18 sols 3 deniers.
Speaker: Pons de Soulages
... par laquelle sa ville fait remise à la nation d'une créance sur les Etats du roi, de ... ...a ville de Saint-Affrique en Haute-Guyenne,fait part à l'Assemblée d'une adresse par laquelle sa ville fait remise à la nation d'une créance sur les Etats du roi, de la somme de 4,345 livres et d'une somme de 1,800 livres qu'elle a payées pour l'...

Séance du mardi 16 mars 1790, au soir

page 201
Speaker: Délibération de la commune de la ville d'Uzerche
...itution du royaume, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et d'adhérer à tou... ...ir de toutes nos forces, même au péril de notre vie et de nos fortunes, la constitution du royaume, d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et d'adhérer à tous les décrets de l'Assemblée
Speaker: Le Président
...ent patriotique, vos sentiments pour la nation et pour le roi seront pour vous et pour... ...finiment agréables ; ils sont propres à encourager tous les citoyens: votre serment patriotique, vos sentiments pour la nation et pour le roi seront pour vous et pour elle un garant de la solidité d'une constitution qui doit faire le bonheur de t...

Séance du mardi 16 mars 1790, au soir

page 203
Motion sur la vente des biens de la nation par M. Anbry du ISochef (1). Motion sur la vente des biens de la nation par M. Anbry du ISochef (1).
... Messieurs, de la vente des biens de la nation, jusqu'à la concurrence d'une somme de ... Il s'agit, Messieurs, de la vente des biens de la nation, jusqu'à la concurrence d'une somme de 400 millions'; mais pourquoi ne point l'effectuer réellement cette vente? et pou...
...feront un état sommaire des biens de la nation qui se trouveront dans l'étendue, de le... ...s toutes les villes au-dessus de deux mille habitants, les officiers municipaux feront un état sommaire des biens de la nation qui se trouveront dans l'étendue, de leur ressort.
... somme de 2Q0 millions, des biens de la nation; mais n'ayant point été appelé et pensa... ... le bureau de la ville de Paris, à l'effet d'acquérir, jusqu'à concurrence d'une somme de 2Q0 millions, des biens de la nation; mais n'ayant point été appelé et pensant qu'il est de son devoir et de sa conscience de faire connaître son opinion qu...

Séance du mardi 16 mars 1790, au soir

page 204
...rançaise! 0 con* duite incroyable d'une nation éclairée et impétueuse ! Elle est sur l... ...n'en perdre aucun I quand tout périt ! 0 prodige inconcevable de la modération française! 0 con* duite incroyable d'une nation éclairée et impétueuse ! Elle est sur le bord du précipice, et elle s'y endort ! Elle trouve même des panégyristes de s...
... en détail d'une partie des biens de la nation par tout le rovaume, jusqu'à concurrenc... ...envoyer au comité des finances la rédaction d'un projet de décret, pour la vente en détail d'une partie des biens de la nation par tout le rovaume, jusqu'à concurrence d'une somme de 40Ô millions, dont les deux tiers payables comptant et un tiers...

Séance du mercredi 17 mars 1790

- search term matches: (11)

Séance du mercredi 17 mars 1790

page 207
Speaker: Defermon
Vous allez travailler pour la nation entière; vous allez travailler pour les... Vous allez travailler pour la nation entière; vous allez travailler pour les gens à argent ; n'ou> bliez pas que les prestiges de l'imagination ne sont pas ...
Speaker: De Custine
...urs de ces biens seront comptables à la nation du dépérissement qui pourrait avoir lie... ...ite par experts, par-devant l'assemblée de chaque district; que ies administrateurs de ces biens seront comptables à la nation du dépérissement qui pourrait avoir lieu par leur faute, négligence, mauvaise volonté ou autre motif; : que les fonds d...

Séance du mercredi 17 mars 1790

page 208
Speaker: Pétion de Villeneuve
...z du crédit; vous en aurez,parce que la nation ne peut manquer de confiance dans la nation. Il s'agit aujourd'hui de créer des ass... ...u public des gages certains en échange de l'argent qu'il vous donnera, vous aurez du crédit; vous en aurez,parce que la nation ne peut manquer de confiance dans la nation. Il s'agit aujourd'hui de créer des assignats; il s'agit de les hypothéquer sur des objets existants : pourquoi vous ob...
Speaker: L'abbé de Montesquiou
...te : cette vente intéresse à la fois la nation et le clergé lui-même, qui, dans mon op... ...ent vendus jusqu'à la concurrence de 400 millions, dont vous avez décrété la vente : cette vente intéresse à la fois la nation et le clergé lui-même, qui, dans mon opinion, ne retrouvera la paix que lorsque vous aurez satisfait à votre décret; ma...

Séance du mercredi 17 mars 1790

page 210
Speaker: Thouret
...favorables et à l'intérêt général de la nation et à l'intérêt particulier des communes... ...les que vous trouver rez bon de les fixer définitivement, seront réciproquement favorables et à l'intérêt général de la nation et à l'intérêt particulier des communes qui acquerront. J'observerai seulement que si 1 admission de toutes les municip...
Speaker: Thouret
...es biens ecclésiastiques réalisée parla nation qui a connu ses droits. ...déjà un grand pas de fait que cet exemple à jamais célèbre de la disponibilité des biens ecclésiastiques réalisée parla nation qui a connu ses droits.

Séance du mercredi 17 mars 1790

page 211
Speaker: Thouret
...t pas d'agents pour vendre au nom de la nation qu'il s'agit ici, c est d'acquéreurs qui achètent directement de la nation, Les municipalités peuvent acheter et r...
...possible qu'ils vendissent au nom de la nation et pour elle, mais il ne l'est pas qu'i...
...nt une propriété intermédiaire entre la nation et les particuliers.
...ée est destructive de toqtce que le projet proposé a de p}qâ avantageux. Ce n ést pas d'agents pour vendre au nom de la nation qu'il s'agit ici, c est d'acquéreurs qui achètent directement de la nation, Les municipalités peuvent acheter et revendre comme individus ; les Corps administratifs, membres dé l'administration générale, et ministres de l'autorité gouvernante, ne le peuvent pas. il serait possible qu'ils vendissent au nom de la nation et pour elle, mais il ne l'est pas qu'ils établissent une propriété intermédiaire entre la nation et les particuliers.

Séance du vendredi 19 mars 1790

- search term matches: (3)

Séance du vendredi 19 mars 1790

page 237
Speaker: Le Président
...qu'elles ont prêté, d'être fidèles à la nation, au roi et à la loi, et de maintenir la... ...e dont elles sont animées, et ceux avec lesquels elles maintiendront le serment qu'elles ont prêté, d'être fidèles à la nation, au roi et à la loi, et de maintenir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et sanctionnée par le roi.
Speaker: Le Président
...à jamais toutes les rivalités entre les nations, pour détruire l'oppression et l'esclav... ...enne bientôt où tous les hommes en soient assez pénétrés pour faire disparaître à jamais toutes les rivalités entre les nations, pour détruire l'oppression et l'esclavage, et faire enfin cesser par toute la terre les guerres, ces terribles fléaux ...

Séance du vendredi 19 mars 1790

page 238
Speaker: Camus
...rnières réparations intéressent trop la nation pour qu'elle doive confier le soin de l... ...e à portée de se charger aussi dés réparations Usufruitières. D'ailleurs, des dernières réparations intéressent trop la nation pour qu'elle doive confier le soin de les faire à des nommes qui manqueraient de moyens pour les bien faire.

Séance du vendredi 19 mars 1790

page 240
Speaker: Charles de Lameth
...ons craindre que le gage précieux de la nation ne nous échappe. ... la grande question ; car, si nous faisons des fautes dans les détails, nous devons craindre que le gage précieux de la nation ne nous échappe.

Séance du vendredi 19 mars 1790

page 241
...ulte catholique d'autant plus cher à la nation française, que son établissement dans l... La majesté du culte catholique d'autant plus cher à la nation française, que son établissement dans les Gaules, remonte à des temps bien antérieurs à la fondation de cette monarchie...
...es d'ailleurs dans la disposition de la nation par le décret du 2 novembre, qu'il faut... ...ce n'est guère que dans le produit des propriétés territoriales du clergé, placées d'ailleurs dans la disposition de la nation par le décret du 2 novembre, qu'il faut essayer de trouver des ressources, pour fournir avec dignité aux dépenses du cu...

Séance du vendredi 19 mars 1790

page 246
...rer l'attention des représentants d'une nation chrétienne, et je pense que ce problème... ... en morale, ainsi qu'en politique, cette grande question était bien digne d'attirer l'attention des représentants d'une nation chrétienne, et je pense que ce problème, si toutefois c'en est un, n'eût pas été difficile à résoudre.

Séance du vendredi 19 mars 1790

page 247
...ouveront disponibles dans la main de la nation, et pourront être employés à de grands ... ...tiques, par l'extinction totale de la dette du clergé, plus de 70 millions se trouveront disponibles dans la main de la nation, et pourront être employés à de grands objets d'utilité publique.
...irigé dans la formation de ses lois une nation célèbre, voisine de la France; voyez, M...
... forme à peine le tiers de la nôtre; la nation française si justement renommée dans l'...
J'ai souvent entendu, dans cette assemblée, louer les principes qui ont dirigé dans la formation de ses lois une nation célèbre, voisine de la France; voyez, Messieurs, ce qu'elle a fait pour ses pauvres, à quelle somme s'élève la taxe qu'...
...mposée pour bannir de son île la misère et la mendicité; sa populatiou cependant forme à peine le tiers de la nôtre; la nation française si justement renommée dans l'univers pour la douceur de ses mœurs, pour sa sensibilité envers les. malheureux...

Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

- search term matches: (8)

Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

page 258
Speaker: Lanjuinais
...ion sera très utile pour conserver à la nation dans une seule abbaye pour 400,000 livr... ...oute permission$ adjudication, exploit&tièn de coupé, etc. Il dit quècette addition sera très utile pour conserver à la nation dans une seule abbaye pour 400,000 livres de bois et il cite ce fait : le 18 décembre 1787, l'archevêque de Sens, abbé ...

Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

page 261
Speaker: Le Président
...r, une écharpe aux trois couleurs de la nation, bleu, rouge ét blanc, attachée d'un nœ... ...ions, ils porteront pour marque distinctive, par-dessus leur habit et en baudrier, une écharpe aux trois couleurs de la nation, bleu, rouge ét blanc, attachée d'un nœud, et ornée d'une frange couleur d'or pour le maire, blanche pour les officiers...

Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

page 262
Speaker: Dupont
...rément en France n'a voulu refuser à la nation la portion dont U était redevable; tout... ...ivres ; dans celle d'Angers, 4e §7,0$) livres à 37 livres 10 sous. Personne assurément en France n'a voulu refuser à la nation la portion dont U était redevable; tout le monde est disposé à la payer. C'est d'après cette conviction intime que nous...
Speaker: Dupont
... Vous feriez une mauvaise chose pour la nation et pour le commerça en mettant à l'enca...
...sements subits ainsi que la disette- La nation possède le tiers des sels, eu approvisi...
...ux fermiers les sels des magasins de la nation. La totalité du sel actuellement
...cle. Je n'ai pu abandonner cependant une des considérations qui l'avaient dicté. Vous feriez une mauvaise chose pour la nation et pour le commerça en mettant à l'encan tous tes sels; vous auriez u,ne disette de sel en quinze jours. Pour éviter ce...
...soins, et vous trouvez l'avantage de vous assurer qu'on préviendra les renchérissements subits ainsi que la disette- La nation possède le tiers des sels, eu approvisionnement. Lorsque le. régeut fit un bail avec la ferme, on remit aux fermiers les sels des magasins de la nation. La totalité du sel actuellement

Séance du samedi 20 mars 1970, au matin

page 263
Speaker: Dupont
... portion de ce sel, qui appartient à la nation, sera vendue la première, et le produit... « La portion de ce sel, qui appartient à la nation, sera vendue la première, et le produit en sera versé de mois en mois dans Je Trésor national, et appliqué aux dépenses...
Speaker: Dupont
... portion de ce sel, qui appartient à la nation, sera vendue la première, et le produit... v La portion de ce sel, qui appartient à la nation, sera vendue la première, et le produit en sera versé de mois en mois dans le Trésor national, et appliqué aux dépenses...

Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

- search term matches: (17)

Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

page 308
Speaker: Mougins de Roquefort
Il est peut-être inconcevable qu'une nation se montre digne de briser ses chaînes a... Il est peut-être inconcevable qu'une nation se montre digne de briser ses chaînes après les avoir portées si longtemps. Mais le joug du despotisme, pesant sur la t...

Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

page 312
Speaker: Garat
...sse d'escompte, et par contre-coup à la nation. Lës préopinants n'ont pas montré leur ... ...emblée nationale. Lu moindre soupçon de votre part peut porter atteinte à la caisse d'escompte, et par contre-coup à la nation. Lës préopinants n'ont pas montré leur patriotisme ordinaire. De quoi s'agit-il? quand il s'agirait de nommer des commi...
Speaker: Garat
...ens de s'assurer que la bonne foi de la nation, que la loyauté française ne seront pas... ...gage que vous lui avez donné. Pourquoi lui refuserait-on cet avantage et les moyens de s'assurer que la bonne foi de la nation, que la loyauté française ne seront pas violées?

Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

page 315
Speaker: Barnave
La nation française ne veut exercer sur elles d'a... La nation française ne veut exercer sur elles d'autre influence que celle des lijns établis et cimentés pour l'utilité commune ; ...
Speaker: Barnave
... de la plus imposante des autorités, la nation qui l'a chargée de la conservation de s...
...ces droits sont incontestables, plus la nation, qui les a confiés, a de moyens pour le...
...s par elle à l'exercice de la volonté d tous. Dépositaire de la plus légitime et de la plus imposante des autorités, la nation qui l'a chargée de la conservation de ses droits, a mis à sa disposition toutes les forces nécessaires pour les garanti...
...voir rigide, une obligation sacrée de les maintenir sans altération ; mais plus ces droits sont incontestables, plus la nation, qui les a confiés, a de moyens pour les soutenir, et moins il convient à l'Assemblée qui la représente, d'appeler à le...

Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

page 316
Speaker: Barnave
...opre bien, et prêter à la majesté de la nation qu'elle représente, le seul langage qui... ...intérêts avec franchise, les attacher à leurs devoirs pâr le sentiment de son propre bien, et prêter à la majesté de la nation qu'elle représente, le seul langage qui puisse lui convenir, celui de la raison et de la vérité.
Speaker: Barnave
... engagements et tout ce que les grandes nations peuvent employer pour Ips faire valoir;... ...à une indépendance absolue, on leur demanderait, en laissant de côté la foi, les engagements et tout ce que les grandes nations peuvent employer pour Ips faire valoir; on leur demanderait quel est donc le secret de leurs espérances? où sont leurs ...
Speaker: Barnave
...sissez d'etre les citoyens libres d'une nation libre ou de devenir bientôt les esclave... ...n oubliant tout, excepté vos intérêts, voilà nos principes, voilà nos lois; choisissez d'etre les citoyens libres d'une nation libre ou de devenir bientôt les esclaves de ceux qui s'offriraient aujourd'hui pour nos alliés !
Speaker: Barnave
...eur demanderait encore quelle est cette nation qui pourrait promettre à nos colonies, ... ...s fondements, pût conserver pendant quelque temps une apparence de justice; on leur demanderait encore quelle est cette nation qui pourrait promettre à nos colonies, plus de loyauté, plus de fraternité que nous n'en prouvons aujourd'hui ?
Speaker: Barnave
Quelle est cette nation qui pourrait déployer pour leur protect... Quelle est cette nation qui pourrait déployer pour leur protection des forces plus imposantes et plus solidement fondées que celles dont nous d...
Speaker: Barnave
Quelle est cetie nation à qui la nature a donné plus de moyens ... Quelle est cetie nation à qui la nature a donné plus de moyens pour commercer avec elles?
Speaker: Barnave
...ue, jusqu'à cejour, le génie seul de la nation française a lutté contre toutes les ins... Mais ignore-t-on que, jusqu'à cejour, le génie seul de la nation française a lutté contre toutes les institutions, toutes les entraves, tous les préjugés?
Speaker: Barnave
...oductives, et détruisait ainsi chez une nation, amoureuse de la considération et de la... ...tes les possessions au-dessus du commerce, de l'agriculture et de l'industrie productives, et détruisait ainsi chez une nation, amoureuse de la considération et de la gloire, ce germe qui donne naissance à tous les genres de perfection?
Speaker: Barnave
...acultés, nous prendrons enfin parmi les nations la place qui nous fut assignée. Alors n...
...s promet et ce qu'elle vous demande. La nation française éprouve depuis longtemps ce q...
...che du terme où, dégagés des entraves qui, jusqu'ici, ont contraint toutes nos facultés, nous prendrons enfin parmi les nations la place qui nous fut assignée. Alors notre liberté, notre puissance, notre fortune seront le patrimoine de tous ceux q...
...tages communs, inaltérable fidélité : voilà, peuple des colonies, ce qu'elle vous promet et ce qu'elle vous demande. La nation française éprouve depuis longtemps ce qu'on

Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

page 317
... jours, à compter de celui où la procla nation aura été faite et d'en donner immédiate... ...° L'assemblée paroissiale sera tenue de faire son option dans l'espace de quinze jours, à compter de celui où la procla nation aura été faite et d'en donner immédiatement connaissance au gouverneur de la colonie et à l'assemblée coloniale. Son vœ...

Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

page 318
Speaker: De Cocherel
... ont éié mises sous la sauvegarde de la nation; vous avez consacré, en faveur des Fran... ... Messieurs, votre décret du 8 mars a fixé le sort des colonies. Leurs propriétés ont éié mises sous la sauvegarde de la nation; vous avez consacré, en faveur des Français cubi-vateurs qui les habitent, le droit de vous pré enter eux-mêmes le plan...

Séance du mardi 23 mars 1790, au matin

page 321
Speaker: Le comte de Reynaud
...uillité et une fidélité inviolable à la nation. L'instruction prescrite par l'article ... ...s colonies, de les rassurer sur leurs plus chêrs intérêts, de maintenir la tranquillité et une fidélité inviolable à la nation. L'instruction prescrite par l'article 3 de ce décret ne doit donc être qu'un développement des moyens de parvenir à ce...
Speaker: Le comte de Reynaud
...iquement les sentiments paternels de la nation pour les colonies. ...rtance, leur droits et leur fidélité à la mère-patrie, et d'avoir peint si énergiquement les sentiments paternels de la nation pour les colonies.

Séance du vendredi 26 mars 1790

- search term matches: (2)

Séance du vendredi 26 mars 1790

page 358
Speaker: Le marquis de Bonnay
...erception- Èffe jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi ; et de maintenir d... ...itter toutes Tes impositions établis d'une {panière légale, ei d'ep assurer la perception- Èffe jure d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi ; et de maintenir de tout son pouvoir la constitution décrétée par l'Asgeniblée, "ét acceptée ou sa...

Séance du vendredi 26 mars 1790

page 360
Speaker: Garat
... des lois appartient exclusivement à la nation. Les ministres, avez-vous dit encore, s... ...mblée nationale à prendre en considération tel ou tel objet; mais la proposition des lois appartient exclusivement à la nation. Les ministres, avez-vous dit encore, sont responsables chacun dans leur déparlement; mais aucun ordre du pouvoir exécu...

Séance du vendredi 26 mars 1790

page 363
Speaker: Charles de Lameth
... faites, je §ui§ SÛr que* de toutes les nations de l'Europe, il n'en est pas une qui ai... ...e effrayés; malgré les dettes dont nous sommes accablés, et que nous n'ayons pas faites, je §ui§ SÛr que* de toutes les nations de l'Europe, il n'en est pas une qui ait un aussi beau bilan que la France.

Séance du 27 mars 1790, au matin

- search term matches: (3)

Séance du 27 mars 1790, au matin

page 363
... laquelle ce pasteur cltayen offre a la nation, entre les mains de ses représentants, ... ...it lecture d'une lettre du sieur Pleury, curé de Sormery, à M. le président, par laquelle ce pasteur cltayen offre a la nation, entre les mains de ses représentants, uue année du revenu de sa cure, el se dévoue, n'ayant pas d'autre ressource pour...
...pressent, à l'envi, de manifester à. fa nation leur zèle par des dons p^trtotiques, la...
...ge et ponr la mientie que j'ojffré à la nation, entre vos mains tout le revenu dema cu...
« fandis que tontes les campagnes, ainsi que les villes, s'empressent, à l'envi, de manifester à. fa nation leur zèle par des dons p^trtotiques, la paroisse de Sormery, diocèse de Sens, dont i'ai baptisé une partie la jèqriesse...
...ent-pi, quelque chose de plus qu'un simple dévouement, et c'est pour leqr décharge et ponr la mientie que j'ojffré à la nation, entre vos mains tout le revenu dema cure, estimé 1,700 livres sur le rôle des impositions des ci-devant privilégiés po...

Séance du 27 mars 1790, au matin

page 364
...eigneur, et tous les représentants delà nation, êtes les respectables ministres. Je de...
...ect, et le plus sincère dévouement à la nation,
...sgrand plaisir, une année de mes jours sur l'autel de la patrie, dont vous. Monseigneur, et tous les représentants delà nation, êtes les respectables ministres. Je demande seulement qu'il me soit permis de retenir,de mon sacrifice, de quoi payer ...
...ceux à qui j'avais affermé mes dîmes. J'ai l'honneur d'être avec un profond respect, et le plus sincère dévouement à la nation,

Séance du 27 mars 1790, au matin

page 368
Speaker: Pétion de Villeneuve
...xcessif, l'Etat est sans crédit, et les nations rivales profitent de sa détresse ; vous... ...t la France et demandent du pain, le numéraire est rare, l'intérêt de l'argent excessif, l'Etat est sans crédit, et les nations rivales profitent de sa détresse ; vous le savez, et vous en gémissez, et vous vous oc-

Séance du 27 mars 1790, au matin

page 369
Speaker: Pétion de Villeneuve
...t de 4 0/0 tourne-, raitau profit de là nation, la rétribution accordée à ces administ... ...d'hui les receveurs particuliers des finances. Le bénéfice provenant de l'intérêt de 4 0/0 tourne-, raitau profit de là nation, la rétribution accordée à ces administrateurs, prélevée.
Speaker: Pétion de Villeneuve
...ces deniers seraient productifs pour la nation, et utiles aux citoyens qui les trouver... ...age au public, au gouvernement même, à qui ils appartiennent : ainsi, désormais ces deniers seraient productifs pour la nation, et utiles aux citoyens qui les trouveraient sans cesse à leur disposition.

Séance du 27 mars 1790, au matin

page 370
Speaker: Pétion de Villeneuve
...ture impérieuse des choses, et quand la nation voudra, elle amènera avec la même facil... Cette loi deviendra générale par la nature impérieuse des choses, et quand la nation voudra, elle amènera avec la même facilité et la même puissance l'intérêt de l'argent à un taux plus modéré encore.
Speaker: Pétion de Villeneuve
...riées, si agréables, et qui rendent les nations étrangères tributaires de notre industr... ...ductions ces formes heureuses si appropriées à nos besoins et à nos goûts, si variées, si agréables, et qui rendent les nations étrangères tributaires de notre industrie.

Séance du 27 mars 1790, au matin

page 371
...ront chaque année un compte public à la nation. ...ction de assemblées de département, et les administrateurs qui les régiront rendront chaque année un compte public à la nation.

Séance du 27 mars 1790, au matin

page 372
...îs; le surplus tournera au profit de Ja nation, et sera versé dans ses coffres. ...ourraient tourner contre eux, s'ils avaient commis deserreursdansleursévaluatio îs; le surplus tournera au profit de Ja nation, et sera versé dans ses coffres.
...de concert avec les représentants de la nation, une partie des biens domaniaux sur de ... ...nement, pour des besoins d'Etat, et la libération de la dette publique, engage, de concert avec les représentants de la nation, une partie des biens domaniaux sur de pareils contrats, il ne payera qu'un et demi d'intérêt, droit accordé aux admini...

Séance du mardi 30 mars 1790, au matin

- search term matches: (1)

Séance du mardi 30 mars 1790, au matin

page 443
Speaker: Charles Chabroud
...de l'ancien ? Jë me suis demande, si la nation avait voulu î%bolition 4'un antique édi... ...étude pénible, pourquoi je retrouvais, dans ce nouveau système» tQU? les traits de l'ancien ? Jë me suis demande, si la nation avait voulu î%bolition 4'un antique édifice^ pour la ridicule satisfaction de détrqire, et ae réédi^er dans ïp' mêcpe c...

Séance du mardi 30 mars 1790, au matin

page 446
...t, mais elle n'est pas le plus sûr. Les nations sont averties, elles peuvent se prépare... ...its, on enchaîne les peuples-. La force est le moyen de domination le plus prompt, mais elle n'est pas le plus sûr. Les nations sont averties, elles peuvent se préparer à la résistance; et si elles succombent, elles protestent en secret contre la ...

Séance du mardi 30 mars 1790, au matin

page 447
...nfère pas un caractère irrévocable. Une nation ne sera pas longtemps libre, si elle ac... ... juges soient nommés par le peuple» il faut encore quel'élection populaire ne confère pas un caractère irrévocable. Une nation ne sera pas longtemps libre, si elle accorde l'inamovibilité à ceux qu elle prépose à des fonctions publiques.

Séance du vendredi 9 avril 1790

- search term matches: (52)

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 598
...le, et leur serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de défendre la ... ...tif, qui atteste solennellement leur adhésion aux décrets de l'Assemblée nationale, et leur serment d'être fidèles à la nation, à la loi et au roi, et de défendre la Constitution jusqu'à la dernière goutte de leur san^.

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 599
Speaker: Mougins de Roquefort
...mières des augustes représentants de la nation, ils se sont empressés d'imiter leur gl... ...énétrés d'admiration et de respect pour les lois émanées de la sagesse et des lumières des augustes représentants de la nation, ils se sont empressés d'imiter leur glorieux exemple, en prêtant, avec la plus grande solennité, le serment civique en...
...le jure amour, respect et fidélité à la nation, à la loi et au roi. Adresse de la municipalité de Sarency, par laquelle elle jure amour, respect et fidélité à la nation, à la loi et au roi.
...de Toulouse, par laquelle ils font à la nation le don patriotique de 8,800 livres en d... Adresse de la communauté des procureurs au sénéchal et siège présidial de Toulouse, par laquelle ils font à la nation le don patriotique de 8,800 livres en deux capitaux de 4,400 livres chacun, dus à la communauté par le Trésor royal; l'...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 600
Speaker: Le comte de Toustain de Viray
... biens du clergé à la disposition dé la nation, vous n'avez eu en vue que le bien géné... Quand vous avez déclaré les biens du clergé à la disposition dé la nation, vous n'avez eu en vue que le bien général et le salut de la chose publique ; il faut donc pour vous renfermer dans vos...
Speaker: Le comte de Toustain de Viray
...municipalité qui achète des biens de la nation et veut s'attribuer isolément un seiziè... ... par la municipalité de Paris vicieux en bien des points. Comment concevoir une municipalité qui achète des biens de la nation et veut s'attribuer isolément un seizième pour son propre compte! c'est évidemment une

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 601
Speaker: Le comte de Toustain de Viray
...is hypothèques et sur la garantie de la nation Comment ne pas s'apercevoir que ce sera... ...ir à un emprunt, et faire supporter une rente à des assignats étayés sur des vrais hypothèques et sur la garantie de la nation Comment ne pas s'apercevoir que ce serait aggraver la dette de l'Etat, en lui faisant payer l'intérêt de l'intérêt, pui...
Speaker: Le comte de Toustain de Viray
...ce sous la loyauté et la garantie de la nation ; vous nous donnez des assignats dont n... ...istes, sur quiseuls cette opération frappera, diront : Vous avez mis notre créance sous la loyauté et la garantie de la nation ; vous nous donnez des assignats dont nous ne pouvons pas faire d'autre usage que pour acheter des biens du domaine et ...
Speaker: Le comte de Toustain de Viray
...ns du clergé sont à la disposition delà nation ; ses ministres, ainsi que les pauvres,... ... de l'ordre dans ses affaires ; sans quoi toute sa fortune est en péril. Les biens du clergé sont à la disposition delà nation ; ses ministres, ainsi que les pauvres, en qualité de citoyens, sont les enfants de l'Etat ; il faut donc suivre la mêm...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 604
Speaker: Anson
...ication dépend souvent le bonheur d'une nation entière. ...rations; que son application demande une longue expérience, et que de celte application dépend souvent le bonheur d'une nation entière.

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 605
Speaker: Anson
...marcher sans appui? Est-ce à une grande nation qui se régénère, à douter de ses forces...
... créanciers que pour lui-même; mais une nation qui peut donner à son papier le mouveme...
...aires, au commerce son activité : cette nation, dis-je, ne doit pas rester plus longte...
... le labyrinthe de l'ancienne administration ? Pourquoi cette crainte puérile de marcher sans appui? Est-ce à une grande nation qui se régénère, à douter de ses forces ? Un débiteur ordinaire, qui ne peut donner à ses créanciers qu'un papier auque...
... se débat avec découragement dans les liens d'une créance aussi pénible pour ses créanciers que pour lui-même; mais une nation qui peut donner à son papier le mouvement de la circulation, qui, par cette circulation nouvelle, peut répandre des bie...
...r elle enfin, peut rendre aux manufactures leurs travaux, aux ouvriers leurs salaires, au commerce son activité : cette nation, dis-je, ne doit pas rester plus longtemps dans l'incertitude sur le grand parti qui lui reste à prendre; et l'opinion
Speaker: Anson
... elles le sont en effet vis-à-vis de la nation entière qui ies a accordées. Elles n'en... ...on, parce qu'elles sont consenties librement par les représentants du peuple; et elles le sont en effet vis-à-vis de la nation entière qui ies a accordées. Elles n'en sont pas moins obligatoires vis-à-vis de chaque citoyen : il est forcé de se so...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 606
Speaker: Anson
Au moment où une nation, en faisant circuler un métal, lui a do...
...mais la réponse fut, sans doute, qu'une nation, en créant un signe représentatif, gara...
Au moment où une nation, en faisant circuler un métal, lui a donné une valeur supérieure à celle du poids de la matière dont eile est composée,...
... faire, à cet égard, les objections qu'on accumule sur les au-tr> s numéraires; mais la réponse fut, sans doute, qu'une nation, en créant un signe représentatif, garantit plutôt le titre que la valeur; elle imprime uniquement le mouvement de la c...
Speaker: Anson
...lliage, celle d'un immeuble cédé par la nation, qui, d'après vos décrets, aura nécessa... ... complète, puisqu'ils sont le signe représentatif d'une valeur qui n'a point d'alliage, celle d'un immeuble cédé par la nation, qui, d'après vos décrets, aura nécessairement une valeur équivalente. Ils ne sont que des subdivisions des obligations...
Speaker: Anson
... eue jusqu'à présent le papier d'aucune nation. Les valeurs mobilières, déposées dans ... ...ra le sceau de l'État ; ils auront, enfin, une valeur immobilière que n'a jamais eue jusqu'à présent le papier d'aucune nation. Les valeurs mobilières, déposées dans les caves de la banque d'Amsterdam, qui sont représentées parses billets, peuven...
Speaker: Anson
...outiennent qu'un papier qui tient de la nation l'avantage de la circulation, ne doit p... ...ndables par leurs connaissances en matière de numéraire, tant réel que fictif, soutiennent qu'un papier qui tient de la nation l'avantage de la circulation, ne doit point y réunir celui d'un intérêt; que c'est lui ôler même une partie de la rapid...
Speaker: Anson
... la justice privée et de la ju-tice des nations. Descendez un moment du faîte de la lég...
...tôt vous prononcerez unanimement que la nation française, en s'acquittant avec un papi...
...nner ce nom, dans cette supposition? La nation, en effet, offrirait à son créancier l'...
...tilement présentée. Abolissez à jamais, Messieurs, cette distinction immorale de la justice privée et de la ju-tice des nations. Descendez un moment du faîte de la législation, pour examiner com méjugés cette question si simple: lorsqu'un débiteur...
... ! Messieurs, replacez-vous maintenant sur les sièges des législateurs, et aussitôt vous prononcerez unanimement que la nation française, en s'acquittant avec un papier sans intérêt, n'exercerait pas vis-à-vis de son créancier, qui le recevrait m...
...la préférence à ces assignats qu'ils appellent volontaires. Mais peut-on leur donner ce nom, dans cette supposition? La nation, en effet, offrirait à son créancier l'option entre un assignat, ou rien. N'est-ce pas abuser vis-à-vis de lui d'une au...
Speaker: Anson
...nez dans ce cas, ou est onéreux pour la nation, si l'intérêt est très considérable, ou...
...l est obligé de faire. De quel droit la nation exerce-t-elle ainsi sur lui l'empire de...
...r, un propriétaire qui a des remboursements à faire; l'assignat que vous lui donnez dans ce cas, ou est onéreux pour la nation, si l'intérêt est très considérable, ou n'e3t pas l'équivalent du sacrifice qu'il est obligé de faire. De quel droit la nation exerce-t-elle ainsi sur lui l'empire de la nécessité, et lui commaude-t-elle souvent une banqueroute totale, par la fai...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 607
Speaker: Anson
...ignat portant intérêt et garanti par la nation, pourra lui offrir un bénélice incounu ... ...ls le retiennent parce qu'ils ont peu d'emplois à en faire : mais, lorsqu'un assignat portant intérêt et garanti par la nation, pourra lui offrir un bénélice incounu jusqu'aujourd'hui, il s'habituera insensiblement à ce nouveau numéraire moins vo...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 609
Speaker: Anson
...énaturer le caractère de monnaie que la nation lui aura donnée. Il s'agit ici d'un num... ...tant encore, nous a déterminés à ne point prescrire cette formalité; ce serait dénaturer le caractère de monnaie que la nation lui aura donnée. Il s'agit ici d'un numéraire; les assignats ne peuvent trop en réunir toutes les qualités.

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 610
...itti-r les intérêts et les capitaux. La nation déclare qu'elle regarde comme créancier... ...ttes du clergé sont réputées nationales : le Trésor public sera chargé d'en acquitti-r les intérêts et les capitaux. La nation déclare qu'elle regarde comme créanciers de l'Etat tous ceux qui justifieront avoir légalement contracté avec le clergé...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 611
Speaker: Chasset
...e liant avec les autres ressources delà nation, pour subvenir à ses dépenses, puisse c...
...ibre, la plus sûre hypothèque qu'aucune nation puisse offrir.
...r desprincipes justes et constitutionnels ; enfin, à un résultat en grand qui, se liant avec les autres ressources delà nation, pour subvenir à ses dépenses, puisse calmer nos inquiétudes* tranquilliser les créanciers de l'Etat, en leur présentant la plus immense, la plus libre, la plus sûre hypothèque qu'aucune nation puisse offrir.
...nce des sommes qui lui sont dues par la nation, pour le montant des billets qu'elle a ... ...és premièrement à l'échange des billets de la caisse d'escompte jusqu'à concurrence des sommes qui lui sont dues par la nation, pour le montant des billets qu'elle a remis au Trésor public, en vertu des décrets de l'Assemblée nationale. Le surplu...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 612
Speaker: Chasset
...idés par des vicaires stipendiés par la nation, quand ils ne pourront plus ser- ...ligibles ; la retraite des curés sera leur cure même, dans laquelle ils seront aidés par des vicaires stipendiés par la nation, quand ils ne pourront plus ser-

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 614
Speaker: Chasset
contributions de la nation, il lui fournira annuellement au moins ... contributions de la nation, il lui fournira annuellement au moins 40,000,000 livras pour les besoins publics, et rendra disponible un fonds de plu...
Speaker: Chasset
... culte, et placez, dans les mains de la nation, dégagés de toutes charges, tous les bi... ...ontributions générales au point qu'elles suffisent pour solder tous les frais du culte, et placez, dans les mains de la nation, dégagés de toutes charges, tous les biens ecclésiastiques que vous avez déclaré être à sa disposition, par votre décre...
Speaker: Chasset
...et de la dîme, et ce qu'elle coûte à la nation en la percevant sur le produit brut des... ...lcul, chercher trois bases : la valeur des revenus ecclésiastiques, Je produit net de la dîme, et ce qu'elle coûte à la nation en la percevant sur le produit brut des fruits décimales.

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 618
...bre dernier être à la disposition de la nation, wra et demeurera confiée aux assemblée... ...du présent décret, l'administration des biens, déclarés par le décret du 2 novembre dernier être à la disposition de la nation, wra et demeurera confiée aux assemblées de départements et de districts, ou à leurs directoires, sous les r ègles et l...
...s biens qui sont à la disposition de la nation puissent être dégagés de toutes charges... ...ques, tant séculiers que réguliers de l'un et de l'autre sexe; de manière que les biens qui sont à la disposition de la nation puissent être dégagés de toutes charges, et employés par ses représentants ou par le Corps législatif, aux plus grands ...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 619
...ris, mais 1 intérêt public, celui de la nation entière, semble repousser cette forme i... ...êt particulier de quelques créanciers de l'Etat le leur fait demander à grands cris, mais 1 intérêt public, celui de la nation entière, semble repousser cette forme inique et désastreuse.

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 620
...i payer. Eh! qui ne voit qu'alors cette nation imprudente se trouverait déjà sur les b... ... continuer l'importation de ses marchandises, qu'on ne serait plus en état de lui payer. Eh! qui ne voit qu'alors cette nation imprudente se trouverait déjà sur les bords du précipice?

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 621
...ns nombre qui en résulteront pour cette nation malheureuse: 1° la disparition totale d... 29. Voici l'aperçu des maux sans nombre qui en résulteront pour cette nation malheureuse: 1° la disparition totale du numéraire et le surtaux de l'intérêt ; 2° la disette et le renchérissement de ...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 622
...eurs, car je suis con-nationale ; si la nation, voulant satisfaire aux I vaincu comme ... tice, de bonnes lois, et une Constitution vraiment 1 41. ie m'arrête là, Messieurs, car je suis con-nationale ; si la nation, voulant satisfaire aux I vaincu comme eux que tout papier-monnaie sans engagements de l'Etat, olfrait elle-même à ses ...

Séance du vendredi 9 avril 1790

page 624
...gne à jamais des louanges de toutes les nations, dont on voudrait, souiller la mémoire,... 57. C't st cette auguste Assemblée digne à jamais des louanges de toutes les nations, dont on voudrait, souiller la mémoire, en lui faisant prononcer une loi si contraire à la justice et au droit sacré de...
...andes ressources qui appartiennent à la nation, lorsque j'ai mis sous vos yeux les dan... ...ire qui leur appartient à tant de titres? ai-je jeté quelque défaveur sur les grandes ressources qui appartiennent à la nation, lorsque j'ai mis sous vos yeux les dangers d'y associer la force et la contrainte?