Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-081 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-1211 hits on 1792-0125 hits on 1792-0227 hits on 1792-0323 hits on 1792-0417 hits on 1792-0524 hits on 1792-0623 hits on 1792-0720 hits on 1792-0815 hits on 1792-0911 hits on 1792-104 hits on 1792-1111 hits on 1792-1211 hits on 1793-013 hits on 1793-0213 hits on 1793-0314 hits on 1793-0419 hits on 1793-056 hits on 1793-064 hits on 1793-0711 hits on 1793-0811 hits on 1793-096 hits on 1793-106 hits on 1793-1111 hits on 1793-122 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-021 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
41 - 43 of 43 volumes
  • Tome 80 : Du 24 novembre au 5 décembre 1793 2 results
    • Séance du mardi 3 décembre 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du mardi 3 décembre 1793

      page 547
      ... bons citoyens, la reconnaissance d'une nation entière qui vous devra son salut et sa ... ...rs, braves républicains, vous emporterez avec vous la reconnaissance de tous les bons citoyens, la reconnaissance d'une nation entière qui vous devra son salut et sa prospérité, cette récompense est la seule digne de vous. »

      Séance du mardi 3 décembre 1793

      page 567
      Speaker: Génissieu
      ..., par son crime, a l'indemnité due à la nation dès l'instant ou il s'en est rendu coup... ...0 novembre 1789, attendu que les biens d'Etienne Cunchon, père, ont été affectés, par son crime, a l'indemnité due à la nation dès l'instant ou il s'en est rendu coupable;

      Séance du mardi 3 décembre 1793

      page 572
      Speaker: Elie Lacoste
      ... se termineront par les cris de Vive la nation! vive la République ! Vive la Conventio... ...ser de paix se donnera, les procès se décideront par des chants républicains qui se termineront par les cris de Vive la nation! vive la République ! Vive la Convention ! vive la Montagne !
    • Séance du mercredi 4 décembre 1793

      - search term matches: (3)

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 580
      ...tres et qu'il est temps de rendre à la. nation ce qui appartient à la nation; ..., que ces dons leur ont été comme extorqués par l'empire et la séduction des prêtres et qu'il est temps de rendre à la. nation ce qui appartient à la nation;

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 581
      ...ts-Unis, portés par les marins des deux nations, fraternellement réunis pour célébrer c... ...uropéen; dans ce dernier groupe flottaient le pavillon national et celui des Etats-Unis, portés par les marins des deux nations, fraternellement réunis pour célébrer cette fête civique.

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 582
      ...ue peut la volonté Suprême d'une grande nation qui, pour le maintien de la liberté* ab... élancez-vous donc sur nos frontières, prouvez aux tyrans coalisés ce que peut la volonté Suprême d'une grande nation qui, pour le maintien de la liberté* abdiqué la paix et brave la mort.

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 583
      ... prévoyant qu'elle peut être Utile à la nation, je Croirais manquer à mon devoir si je... ... d'une carte géographique que l'on dit être original (sic) de l'Europe entière ; prévoyant qu'elle peut être Utile à la nation, je Croirais manquer à mon devoir si je ne vous en donnais pas connaissance, étant pour lors chargé de la part dudit ci...

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 588
      ...nt offre et remise de la pension que la nation lui avait accordée à titre d'indemnité.... ...de cette ville a fait passer à l'administration du directoire du district, portant offre et remise de la pension que la nation lui avait accordée à titre d'indemnité. Si tous les ci-devant prêtres pensionnaires eh faisaient autant, quelle pourrai...

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 589
      ...e temps de ma vie, du traitement que la nation m'avait accordé à titre d'indemnité. Da...
      ...nscrite sur vos registres, sera pour la nation un titre de libération vis-à-vis de moi...
      ... pour remplir cette obligation que je vous offre et vous lais remise pour tout le temps de ma vie, du traitement que la nation m'avait accordé à titre d'indemnité. Daignez, citoyens administrateurs, agréer au nom de la patrie cette remise. La présente, déposée entre vos mains et transcrite sur vos registres, sera pour la nation un titre de libération vis-à-vis de moi, et de ma part une renonciation solennelle et authentique à toute indemnité pou...

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 594
      ...es, je fais remise du traitement que la nation m'avait accordé en qualité'de curé, mon... ...ir une guerre coûteuse que la République est obligée d'avoir contre les puissances, je fais remise du traitement que la nation m'avait accordé en qualité'de curé, montant à 1,830 livres par an, et en fais don à toujours.

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 595
      ...erme sur ses instruments ténébreux : la nation aura des temples, mais consacrés à la r... ...tre patrie par les organes de sa divinité tutélmre; le tombeau du fanatisme se ferme sur ses instruments ténébreux : la nation aura des temples, mais consacrés à la raison, à philosophie.

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 623
      Speaker: Merlin
      ...ut, de tous les temps, une insulte à la nation, un outrage à l'humanité, une violation... Citoyens, l'existence du régime féodal fut, de tous les temps, une insulte à la nation, un outrage à l'humanité, une violation révoltante des premières lois de la nature et de la -Société. Aussi, dès les pr...
      Speaker: Merlin
      ...ance que celle de la souveraineté de la nation, d'autre maître que la loi. C'est d'apr... ...itoyens, sans distinction, fussent libres, qu'ils ne reconnussent d'autre dépendance que celle de la souveraineté de la nation, d'autre maître que la loi. C'est d'après ce principe de justice-éternelle que votre décret du 17 juillet dernier, en s...

      Séance du mercredi 4 décembre 1793

      page 628
      Speaker: Barère
      ...nt les propriétés des patriotes, que la nation doit se montrer généreuse envers ses dé... ...m du comité de Salut public. Citoyens, c'est surtout lorsque les brigands ravagent les propriétés des patriotes, que la nation doit se montrer généreuse envers ses défenseurs.
  • Tome 81 : Du 6 au 19 décembre 1793 7 results
    • Séance du vendredi 6 décembre 1793

      - search term matches: (4)

      Séance du vendredi 6 décembre 1793

      page 3
      ...ont encore avec respect, et lorsque les nations entraînées par notre exemple voudront b... ...'airain pour les offrir à la vénération des peuples. Nos derniers neveux les liront encore avec respect, et lorsque les nations entraînées par notre exemple voudront briser leurs fers, leur premier pas vers la liberté sera d'honoTer votre mémoire.

      Séance du vendredi 6 décembre 1793

      page 9
      ...oscrit, Beauvais, le représentant de la nation française. ...agents des despotes viennent de faire périr sur l'infâme gibet que vous aviez proscrit, Beauvais, le représentant de la nation française.
      ...up parlé de ce digne représentant de la nation française, du brave Beauvais, qui a att... ...us de grâce pour les aristocrates, plus de pardon pour les parjures. Il a beaucoup parlé de ce digne représentant de la nation française, du brave Beauvais, qui a attendu la mort à son poste et que la rage des vils satellites du despote anglais a...

      Séance du vendredi 6 décembre 1793

      page 11
      ... protégés du despotisme, annoncent à la nation entière qu'elle s'est trompée dans son ... ...ration prochaine; mais ses opérations combinées par l'intrigue, dirigées par les protégés du despotisme, annoncent à la nation entière qu'elle s'est trompée dans son choix, et lui font un devoir d'appeler d'autres représentants. Une assemblée lég...
      ...us aussi qui en éterniserez la base. La nation entière réclame encore vos travaux et v... ... de la République n'est plus incertain, c'est vous- qui l'avez réalisé, c'est vous aussi qui en éterniserez la base. La nation entière réclame encore vos travaux et vous sollicite de rester à votre poste jusqu'à la fin de la guerre. Tel est le vœ...

      Séance du vendredi 6 décembre 1793

      page 32
      Speaker: Barère
      ...r de contribuer au bonheur d'une grande nation qui nous a inveftis de sa confiance. ...ndu à la pureté de nos intentions qui a dirigé toutes nos opérations, et au désir de contribuer au bonheur d'une grande nation qui nous a inveftis de sa confiance.

      Séance du vendredi 6 décembre 1793

      page 35
      Speaker: Barère
      ...té Toulon, réclamait l'indulgence de la nation, en faveur du général Ohara. Le comité ... Cette lettre, adressée au général français par les scélérats "qui ont acheté Toulon, réclamait l'indulgence de la nation, en faveur du général Ohara. Le comité de Salut publiera pris des mesures dont vous serez satisfaits.

      Séance du vendredi 6 décembre 1793

      page 44
      Speaker: Fayau
      ...t toujours le même. Il faut bien que la nation vienne au secours de ses membres infort... ...e et leurs couvertures. Je ne vois de différence que dans les moyens. L'objet est toujours le même. Il faut bien que la nation vienne au secours de ses membres infortunés. Si la Convention ne se trouve pas assez éclairée, ce n'est pas un motif po...
    • Séance du samedi 14 décembre 1793

      - search term matches: (7)

      Séance du samedi 14 décembre 1793

      page 423
      ...partement du Bec-d'Ambès, fait don à la nation du titre de son office de notaire* pour... ...tion annonce que le citoyen Dubourg, notaire à Castel, district de la Réolle, département du Bec-d'Ambès, fait don à la nation du titre de son office de notaire* pour la liquidation duquel il a produit toutes les pièces nécessaires à la direction...

      Séance du samedi 14 décembre 1793

      page 425
      ...ue leur commune, ne voulant plus que la nation lui salarie des prêtres, elle lui fait ... ...reis [Meyrueis], département de la Lozère, font part à la Convention nationale que leur commune, ne voulant plus que la nation lui salarie des prêtres, elle lui fait hommage de l'honoraire dn sien, qui est de 2,400 livres, ainsi que du fer qui es...
      ...ins, notrêrôom-mune ne veut plus que la nation lui salarie de prêtres, elle lui fait h... ...r les progrès des grands principes. JSto»--efforts, législateurs, ne sont pas vains, notrêrôom-mune ne veut plus que la nation lui salarie de prêtres, elle lui fait hommage des honoraires du sien, s'élevant à 2,400 livres; elle va faire fabriquer...

      Séance du samedi 14 décembre 1793

      page 434
      Speaker: Becker
      ... commune ne soit plus à la charge de la nation. ...otre voeu bien prononcé pour que le traitement des ministres du culte dans cette commune ne soit plus à la charge de la nation.

      Séance du samedi 14 décembre 1793

      page 435
      Speaker: Becker
      ...tres de cette •commune, salariés par la nation, ne le fûssent plus à l'avenir, et que ... • Un membre a demandé que les prêtres de cette •commune, salariés par la nation, ne le fûssent plus à l'avenir, et que la Convention nationale fût instamment priée d'en ordonner la suppression.

      Séance du samedi 14 décembre 1793

      page 437
      Speaker: Becker
      ...partement de la Dordogne, fait don à la nation de la finance de son office de sergent. Le citoyen Pachot, d'Onzilbac, département de la Dordogne, fait don à la nation de la finance de son office de sergent.

      Séance du samedi 14 décembre 1793

      page 440
      Speaker: Becker
      ... au rang qu'elle doit ooouper parmi les nations. ...votre poste, et ne le quittez que lorsqu'une paix glorieuse aura placé la France au rang qu'elle doit ooouper parmi les nations.
    • Séance du mardi 17 décembre 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du mardi 17 décembre 1793

      page 557
      ... district pour servir aux besoins de la nation; que l'enthousiasme de la liberté et de... ...philosophie; elle ajoute que les vases, les saints et les métaux s'accumulent au district pour servir aux besoins de la nation; que l'enthousiasme de la liberté et de l'égahté embrase tous les cœurs, qu'il s'est généralement manifesté dans la fêt...
      ...ict pour servir aux vrais besoins de la nation. ...les saints et les métaux utiles viennent s'accumuler à l'administration du district pour servir aux vrais besoins de la nation.
      ... les cris mille fois répétés de Vive la nation ! vive la République ! vivent la Conven... ...lus pure et la douce fraternité ont constamment régné, et ont été resserrées par les cris mille fois répétés de Vive la nation ! vive la République ! vivent la Convention et la Sainte Montagne !

      Séance du mardi 17 décembre 1793

      page 558
      ...e préeieuse qu'est fondé l'espoir de la nation, c'est le centre de la confiance généra... « Oui, citoyens représentants, c'est sur cette montagne préeieuse qu'est fondé l'espoir de la nation, c'est le centre de la confiance générale, c'est la Montagne qui a écarté les dangers qui nous menaçaient et c'est la M...

      Séance du mardi 17 décembre 1793

      page 559
      ...'inventaire des effets appartenant à la nation, tant dans les bureaux de l'administrat... « Le ministre des contributions publiques fera procéder, dans la décade, à l'inventaire des effets appartenant à la nation, tant dans les bureaux de l'administration à Paris, que dans les quatre succursales, à Commune-Affranchie, à Bordeaux, ...
      ...x desdits effets qui appartiennent à la nation et en feront verser le prix dans la cai... « Les directoires de district feront de suite procéder à la vente de ceux desdits effets qui appartiennent à la nation et en feront verser le prix dans la caisse du receveur du district, pour être par lui transmis à la trésorerie national...

      Séance du mardi 17 décembre 1793

      page 564
      Speaker: Merlin
      ... la Côte-d'Or, renonce, au profit de la nation, à la liquidation de ses lettres de maî... Le citoyen Bonnet, sculpteur menuisier à Beaune, département de la Côte-d'Or, renonce, au profit de la nation, à la liquidation de ses lettres de maîtrise de menuisier, montant à 75 livres.

      Séance du mardi 17 décembre 1793

      page 566
      Speaker: Merlin
      Citoyen représentant de la nation, Citoyen représentant de la nation,
      Speaker: Merlin
      Aux augustes représentants de la Nation. Aux augustes représentants de la Nation.

      Séance du mardi 17 décembre 1793

      page 576
      Speaker: Charlier
      ...ous ai faite, parce que vous devez à la nation un grand exemple. On veut vous faire di... . J'insiste sur la proposition que je vous ai faite, parce que vous devez à la nation un grand exemple. On veut vous faire distinguer les agents du conseil, du conseil lui-même; et selon moi, c'est lui d'a...
    • Séance du mercredi 18 décembre 1793

      - search term matches: (7)

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 609
      Au nom de la nation, à tous ceux qui ces présentes verront,... Au nom de la nation, à tous ceux qui ces présentes verront, salut.

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 610
      Au nom de la nation il est ordonné, etc. Au nom de la nation il est ordonné, etc.

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 611
      ... des arrérages qui leur sont dus par la nation. ...ens Armand, "SfChaignemonde et Dumas, de Montagne-Charente, font don à la patrie des arrérages qui leur sont dus par la nation.

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 613
      ... Pitt,les lâches ennemis du bonheur des nations, et bientôt un nouveau Brutus, plongean... ...près avoir renversé le trône d'Angleterre; mettez à prix la tête de George et de Pitt,les lâches ennemis du bonheur des nations, et bientôt un nouveau Brutus, plongeant le fer dans le sein de ces monstres, aura bien mérité de l'humanité.

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 614
      ...et dans le pressentiment du bonheur des nations dont vous aurez créé le germe. ... de vos travaux dans le spectacle de la félicité publique qui en sera le fruit, et dans le pressentiment du bonheur des nations dont vous aurez créé le germe.

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 615
      « Gloire à la nation ! Honneur à la Montagne ! Guerre aux ty... « Gloire à la nation ! Honneur à la Montagne ! Guerre aux tyrans ! La hberté, l'égalité ou la mort !

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 617
      ... la défense de la patrie, fait don à la nation de la finance de son office, dont les l... ...nt, notaire public à Anse, département du Rhône, qui a déjà fourni un homme pour la défense de la patrie, fait don à la nation de la finance de son office, dont les lettres sont depuis longtemps au bureau de liquidation sous le n° 13459.

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 622
      ...e-Chilly, demeurant à Noyon, offre à la nation ses titres et certificats d'une rente d... Le citoyen Lefebvre-Chilly, demeurant à Noyon, offre à la nation ses titres et certificats d'une rente de 16 liv. 13 s.
      ...itoyen Roustain, pour être offerts à la nation, les titres et certificats d'une rente ... ...illy, demeurant à Noyon, fait passer à la Convention nationale, par la voie du citoyen Roustain, pour être offerts à la nation, les titres et certificats d'une rente de 16 hvres 13 s., et de 4 années d'arrérages. Le oitoyen Roustain prie la Conve...

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 629
      Speaker: Barère
      ...aveugles qui portaient un flambeau : la nation devait s'en saisir, et des décrets fure... ...nt dépositaires des richesses littéraires les plus intéressantes. C'étaient des aveugles qui portaient un flambeau : la nation devait s'en saisir, et des décrets furent rendus pour faire recueillir, avec autant de soin que de méthode, les collect...
      Speaker: Barère
      ...tre épargnés, qu'ils appartenaient à la nation et à la gloire : une commission des mon... ...des arts qui ne portaient pas l'empreinte avilissante de la servitude devaient être épargnés, qu'ils appartenaient à la nation et à la gloire : une commission des monuments fut instituée. Elle fut formée de la réunion de plusieurs commissions ana...

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 632
      Speaker: Barère
      ..., les a fait remettre et restituer à la nation, à l'instruction publique et à l'humani... ...la commission des arts, parle zèle éclairé des citoyens chargés de cette branche, les a fait remettre et restituer à la nation, à l'instruction publique et à l'humanité.
      Speaker: Barère
      ...t également replacés sous la main de la nation. ... de l'Algarde et Girardon; trois tables de porphyre; d'autres morceaux rares sont également replacés sous la main de la nation.

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 633
      Speaker: Barère
      ...e des aliénations, et de conserver à la nation et à l'instruction publique des objets ... ...'inventorier, avec assez de promptitude, pour ne point arrêter le mouvement utile des aliénations, et de conserver à la nation et à l'instruction publique des objets précieux qui lui sont nécessaires, que peu de Français pourraient acquérir et su...

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 635
      Speaker: Mathieu
      ...erfidie, mais aussi pouvant montrer aux nations, à côté d'un crime, cent actions vertue... français qui ne puisse .citer au moins une perfidie, mais aussi pouvant montrer aux nations, à côté d'un crime, cent actions vertueuses.

      Séance du mercredi 18 décembre 1793

      page 642
      Speaker: Levasseur
      ...leur gloire, en les faisant admirer des nations, en même temps qu'ils s'en font respect... ...ur les arts, pour les sciences, pour les lettres, pour tout ce qui doit étendre leur gloire, en les faisant admirer des nations, en même temps qu'ils s'en font respecter par leurs armes.
    • Séance du lundi 9 décembre 1793

      - search term matches: (13)

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 189
      ... du citoyen qui étudie pour le bien des nations, et des guerriers qui s'immolent sur la... ... le germe précieux de leur fécondité, et de ce produit, on assura la subsistance du citoyen qui étudie pour le bien des nations, et des guerriers qui s'immolent sur la frontière sans vouloir composer avec la tyrannie.

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 194
      ...bien du plaisir votre rapport sur cette nation, mais j'aurais désiré plus qu'une « J'ai lu avec bien du plaisir votre rapport sur cette nation, mais j'aurais désiré plus qu'une

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 196
      Considérant que la nation française ne reconnaît pour frères que ... Considérant que la nation française ne reconnaît pour frères que des hommes libres et qu'on ne peut ranger dans cette classe les êtres assez vils...

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 197
      ...porté la liberté; nous attendions cette nation généreuse depuis longtemps; nous étions... « Les Français ont conquis le Montbéliard; ils nous ont apporté la liberté; nous attendions cette nation généreuse depuis longtemps; nous étions dans l'esclavage et dans les fers; nous méconnaissions le bonheur d'être libres...
      ...r et un attachement inviolables à cette nation et à ses lois. ...emis intérieurs et enfin jurer devant le représentant du peuple français un amour et un attachement inviolables à cette nation et à ses lois.

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 198
      ...ce d'un représentant de cette puissante nation, à laquelle nous avons le bonheur d'êtr... ...s venons de promettre à la face du ciel, ennemi et vengeur du parjure, en présence d'un représentant de cette puissante nation, à laquelle nous avons le bonheur d'être incorporés, en présence d'une foule de spectateurs qui nous entourent, nous ve...

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 202
      ...x étaient tous des foutus gueux; que la nation était foutue; qu'il y mangerait plutôt ... Preeailly, oit il» ont entendu, dire à un particulier ; que tes généraux étaient tous des foutus gueux; que la nation était foutue; qu'il y mangerait plutôt jusqu'à ses boucles de souliers; qu'il voudrait pour cent louis être chez les re...

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 230
      Speaker: Philippeaux
      ...d'instruction publique, salariés par la nation, avaient pu satisfaire tous les besoins... ...ins chèrement, réunissaient la foule des hommes studieux. Si les établissements d'instruction publique, salariés par la nation, avaient pu satisfaire tous les besoins des étudiants, comment les professeurs particuliers et enseignant chez eux pour...

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 231
      Speaker: Philippeaux
      ...et à la prospérité de la République. La nation a besoin d'ingénieurs civils pour la co... ...rés dans toutes les parties nécessaires à la défense, au soutien de nos droits, et à la prospérité de la République. La nation a besoin d'ingénieurs civils pour la construction de ses routes, des ponts, des canaux; d'ingénieurs militaires pour la...
      Speaker: Philippeaux
      ...portées plus loin que toutes les autres nations de l'Europe, ne doivent point être négl... Toutes ces connaissances immédiatement utiles à un grand peuple qui les a déjà portées plus loin que toutes les autres nations de l'Europe, ne doivent point être négligées dans la plus belle des Républiques ; tous ceux qui les cultivent avec succ...

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 232
      Speaker: Philippeaux
      ...les connaissances qui doivent élever la nation à la splendeur et à la prospérité que p... ...es hommes éclairés que la France possède dans son sein, et pour répandre toutes les connaissances qui doivent élever la nation à la splendeur et à la prospérité que promettent la beauté et la richesse de son sol, et l'heureuse facilité de ses hab...

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 233
      Speaker: Philippeaux
      ...sines, en nombre suffisant, pour que la nation ait toujours des sujets propres à rempl... ...de sciences et d'arts, des élèves peu fortunés choisis par les municipalités voisines, en nombre suffisant, pour que la nation ait toujours des sujets propres à remplir les places nécessaires à sa défense ou à sa prospérité. Ce nombre d'élèves de...

      Séance du lundi 9 décembre 1793

      page 238
      Speaker: Philippeaux
      ...ité soit puissant contre le vœu que la, nation a exprimé dans la Constitution. ...on, confiée au conseil exécutif et non pas à un comité. Je ne veux pas qu'un comité soit puissant contre le vœu que la, nation a exprimé dans la Constitution.
    • Séance du mercredi 11 décembre 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du mercredi 11 décembre 1793

      page 308
      ...t à l'époque du premier appel fait à la nation pour voler à la défense de la patrie, a... ...que Géraud Lapeyre, demeurant dans la commune de Sauveterre, parti volontairement à l'époque du premier appel fait à la nation pour voler à la défense de la patrie, a laissé sa femme et un enfant à la mamelle sans d'autres ressources pour vivre q...
      ...son église, dont tlle fait hommage à la nation, et que sa robuste et brillante jeuness... ...e vient de déposer chez le receveur des dons patriotiques toute l'argenterie de son église, dont tlle fait hommage à la nation, et que sa robuste et brillante jeunesse vient de sortir de son sein,
      ...son église, dont elle fait hommage à la nation. ...enons de déposer, chez le receveur des dons patriotiques, toute l'argenterie de son église, dont elle fait hommage à la nation.
      ...eront parmi les braves défenseurs de la nation qui vont exterminer les vils ennemis de... ...unes soldats, tous excellents républicains, elle doit espérer qu'ils se distingueront parmi les braves défenseurs de la nation qui vont exterminer les vils ennemis de la liberté. Quel vœu reste-il encore à former à la commune de Nogent-Roule-Bois...

      Séance du mercredi 11 décembre 1793

      page 313
      ...êtes les fondateurs de la Répubhque, la nation française vous doit ce bienfait. Mais c... « Vous êtes les fondateurs de la Répubhque, la nation française vous doit ce bienfait. Mais ce n'est pas assez, soyez-en les sauveurs.

      Séance du mercredi 11 décembre 1793

      page 320
      Speaker: Clauzel
      ...ntion nationale décrète l'impres- de la nation, et administrer ou faire vendre à son s... La Convention nationale décrète l'impres- de la nation, et administrer ou faire vendre à son sion (1) et l'ajournement des questions pro- profit les biens confisqués sur les ...
      ...re régir les biens qui sont acquis à la nation, et celles de l'agent du Trésor public ... ...nore, ce sont les démarches de l'Administration des domaines nationaux, pour faire régir les biens qui sont acquis à la nation, et celles de l'agent du Trésor public pour le recouvrement,des créances qui lui appartiennent. Ces objets sont cependa...

      Séance du mercredi 11 décembre 1793

      page 321
      Speaker: Romme
      ...pourrait porter sur des hommes à qui la nation doit encore des secours. Je demande le ... ...ond, la monstruosité de l'abus qu'il dénonce; mais j'observe que la suppression pourrait porter sur des hommes à qui la nation doit encore des secours. Je demande le renvoi au comité des finances. (Décrété.)

      Séance du mercredi 11 décembre 1793

      page 322
      Speaker: Cambon
      ...nonce la rentrée dans leB coffres de la nation d'environ 300 millions qui ont été volé... ... d'en examiner les comptes a déjà fait au comité des finances un rapport, qui annonce la rentrée dans leB coffres de la nation d'environ 300 millions qui ont été volés, et que l'on fera bien restituer aux voleurs. On prouvera à la Répubhque que s...

      Séance du mercredi 11 décembre 1793

      page 323
      Speaker: Cambon
      ...nstituée, ou à titre d'usufruit, sur la nation; le décret suivant est rendu (2) : ...t un rapport, au nom du comité des finances, sur la remise des titres à rente constituée, ou à titre d'usufruit, sur la nation; le décret suivant est rendu (2) :
      Speaker: Cambon
      ...riétaires des rentes constituées sur la nation par délégation pour un temps déterminé,... « Les propriétaires des rentes constituées sur la nation par délégation pour un temps déterminé, ou les usufruitiers, ne seront tenus de rapporter que la délégation ou le-titre...
      Speaker: Cambon
      ...es transferts au «redit du compte de la nation, ainsi qu'il est prescrit par les précé... ...nce au liquidateur ou payeur principal de la dette publique, qui en fera faire les transferts au «redit du compte de la nation, ainsi qu'il est prescrit par les précédentes lois.
      ...ufruit, porté au crédit du compte de la nation. ftl) ^foy. ci-dessus, séaïiœ flu ^rrmm... ... appartient à la Répubhque, pour être, après la cessation de là délégation ou usufruit, porté au crédit du compte de la nation. ftl) ^foy. ci-dessus, séaïiœ flu ^rrmmre^p. 128, .-le rapport présenté par Cambon.

      Séance du mercredi 11 décembre 1793

      page 329
      Speaker: Jay-Sainte-Foy
      ... des ruines pour arriver au bonheur des nations et à la régénération du monde. ...énergique de traverser les immenses tombeaux des conspirateurs et de marcher sur des ruines pour arriver au bonheur des nations et à la régénération du monde.

      Séance du mercredi 11 décembre 1793

      page 334
      Speaker: Cambon
      ...nonce la rentrée dans les coffres de la nation d'environ 500 millions qui ont été volé... ...n examiner les comptes (!) a déjà fait au comité des finances un rapport, qui annonce la rentrée dans les coffres de la nation d'environ 500 millions qui ont été volés, et que l'on fera bien restituer aux voleurs. On prouvera à la Répubhque que s...
      Speaker: Cambon
      ...on instituée pour faire rembourser à la nation oe qui lui est dû, a si bien fait son d...
      ...couvrement, et tous ces vols faits à la nation, dit-il, et qui ont produit ces grandes...
      expose que la Commission instituée pour faire rembourser à la nation oe qui lui est dû, a si bien fait son devoir, que déjà plus de 300 millions sont en recouvrement, et tous ces vols faits à la nation, dit-il, et qui ont produit ces grandes fortunes, ne tarderont pas à rentrer dans le Trésor public et à s'élever à des ...
    • Séance du jeudi 12 décembre 1793

      - search term matches: (14)

      Séance du jeudi 12 décembre 1793

      page 342
      Speaker: Granet
      ... comme le résultat des sentiments de la nation. ...è du despotimse monarchique et sacerdotal, était représentée en vers emphatiques comme le résultat des sentiments de la nation.
      Speaker: Granet
      ...rs patriotes, mais il faut aussi que la nation applaudisse à leur zèle; il faut que l'... J'offre Un vaste champ de gloire aux auteurs patriotes, mais il faut aussi que la nation applaudisse à leur zèle; il faut que l'espoir de s entendre dire qu'ils ont bien fait les encourage naturellement à bie...
      ...pain. Il compte sur la générosité de la nation; mais, quoique sans ressource, il n'en ... ...partement de la Corrèze, a renoncé aux cérémonies de Rome, qui lui donnaient du pain. Il compte sur la générosité de la nation; mais, quoique sans ressource, il n'en a pas moins cédé au cri de la raison. ("1 ) Protèsrvefbfiux de la Gonvmlwny t\ 2...

      Séance du jeudi 12 décembre 1793

      page 343
      Speaker: Granet
      ...pain, il compte sur la générosité de la nation, mais quoique sans ressources il n'en a... ...èze, ci-devant militaire, a renoncé aux cérémonies de Rome qui lui donnaient du pain, il compte sur la générosité de la nation, mais quoique sans ressources il n'en a pas moins cédé au cri de la raison. Et la commune offre 21 marcs d'argenterie; ...

      Séance du jeudi 12 décembre 1793

      page 344
      Speaker: Granet
      ...ent devient un crime capital et de lèze-nation, puisqu'il trouble l'ordre de la sociét... De là, le crime de l'accaparement devient un crime capital et de lèze-nation, puisqu'il trouble l'ordre de la société, et peut porter la mort et le désespoir dans les différentes parties de la Rép...

      Séance du jeudi 12 décembre 1793

      page 349
      Speaker: Granet
      ...lamations encore réitérées de : Vive la nation ! vive la Bépublique ! La marche suivie... ...rts et robustes, ont chargé sur leurs épaules cet arbre chéri du peuple, aux acclamations encore réitérées de : Vive la nation ! vive la Bépublique ! La marche suivie jusqu'à la place pubhque, l'arbre posé dans l'endroit de sa plantation, le cito...
      Speaker: Granet
      ...nlables, elle sera le modèle des autres nations, et bientôt nous devons espérer qu'à so... ...biront la rigueur des lois; la Répubhque se fortifiera sur des fondements inébranlables, elle sera le modèle des autres nations, et bientôt nous devons espérer qu'à son exemple l'Europe entière ne sera plus qu'un peuple de frères.

      Séance du jeudi 12 décembre 1793

      page 350
      Speaker: Granet
      ...nde que la Convention décrète que cette nation indigne a trahi l'humanité, qu'elle sou... ...a Société populaire de Niort, indignée des outrages commis par les Anglais, demande que la Convention décrète que cette nation indigne a trahi l'humanité, qu'elle souille le ciel et la terre par sa présence, et que son existence est un outrage à ...
      Speaker: Granet
      ... et qu'un exemple terrible apprenne aux nations que ce n'est pas en vain qu'elles enfre... ... Traversons la terre habitée par ces tigres; brûlons leurs repairés ensanglantés et qu'un exemple terrible apprenne aux nations que ce n'est pas en vain qu'elles enfreignent les lois de la nature et les droits sacrés de l'humanité. »
      Speaker: Granet
      ...e citoyen Jean-Baptiste Guyot, à qui la nation avait accordé une pension viagère, en i... Le citoyen Jean-Baptiste Guyot, à qui la nation avait accordé une pension viagère, en indemnité de son ancien bénéfice, en fait remise en faveur des défenseurs de la p...
      ...t les outrages dont l'Angleterre, eette nation féroce, n'a cessé de nous abreuver depu...
      ...de la nature, il a violé les droits des nations, il apporte jusque dans nos temples, ju...
      « Nous ressentons jusqu'à l'emportement les outrages dont l'Angleterre, eette nation féroce, n'a cessé de nous abreuver depuis que nous avons lové l'étendard de la hberté. Nous sommes trop pressés par les...
      ...ine implacable que rien ne peut assouvir. Il a trahi les droits les plus sacrés de la nature, il a violé les droits des nations, il apporte jusque dans nos temples, jusque dans le sanctuaire de nos lois le fer et le poison. Il nous assassine à Mar...

      Séance du jeudi 12 décembre 1793

      page 351
      Speaker: Granet
      ... eut lieu aux cris répétés de : Vive la nation ! vive la Montagne ! ...l'estimation ces biens eussent été seulement évalués à 462,573 livres et qu'elle eut lieu aux cris répétés de : Vive la nation ! vive la Montagne !

      Séance du jeudi 12 décembre 1793

      page 358
      ...un grand nombre de chevaux inutiles. La nation les a payés fort cher, et aujour- (1) D... ...lins, par exemple, il s'est commis des dilapidations considérables. On y a reçu un grand nombre de chevaux inutiles. La nation les a payés fort cher, et aujour- (1) D'après la minute du décret qui se trouve aux Archives nationales, carton C 282, ...

      Séance du jeudi 12 décembre 1793

      page 360
      ...s manœuvres employées pour friponner la nation sur les chevaux dont elle a besoin. Tro... « Un rapporteur, au nom du comité de surveillance des marchés, a rendu compte des manœuvres employées pour friponner la nation sur les chevaux dont elle a besoin. Trois cent quatre-vingt-dix, propres au service, étaient arrivés au dépôt de Chanti...

      Séance du jeudi 12 décembre 1793

      page 370
      ... a exposé combien il était cruel que la nation n'eût pas, en pareille circonstance, un... « Ses intentions étaient si pures, qu'à son retour il nous a exposé combien il était cruel que la nation n'eût pas, en pareille circonstance, un terme moyen entre les chevaux en état de service et la réforme; c'est à lui que...
      ... valeur actuelle ; il aurait coûté à la nation 780 livres. ...ut de 3 mois, serait donc- revenu à 630 livres, en y ajoutant 150 livres pour sa valeur actuelle ; il aurait coûté à la nation 780 livres.
  • Tome 82 : Du 20 décembre 1793 au 4 janvier 1794 5 results
    • Séance du mardi 1 janvier 1794

      - search term matches: (4)

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 531
      ...le comble de leur perfidie, diviser les nations elles-mêmes, pour mieux les asservir. L... ...t su, tantôt armer les peuples les uns contre les autres, et tantôt, ce qui est le comble de leur perfidie, diviser les nations elles-mêmes, pour mieux les asservir. Les tyrans, -citoyens, il en est de plus d'une sorte; l'univers n'a pas moins gém...

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 532
      ...es habitudes, et qu'il est d'une grande nation, de ne reconnaître de culte dominant qu... ... que tous les Français, vivant sous les mêmes lois, doivent s'accoutumer aux mêmes habitudes, et qu'il est d'une grande nation, de ne reconnaître de culte dominant que celui de la loi, de réunions nécessaires que celles qui ont pour but l'intérêt...

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 533
      ...u 83e régiment d'infanterie, remet à la nation un bénéfice consistant en terres, prés,... ' Le citoyen Dnpré, caporal-îourrier au 83e régiment d'infanterie, remet à la nation un bénéfice consistant en terres, prés, etc., dépendant de la municipalité d'Ambérieu, district de Saint-Ram-bert, dépa...
      ...fanterie, écrit d'Arleux. Il remet à la nation un bénéfice consistant en terre3, pré3,... ... Jean Dupré, caporal fourrier de grenadiers du 2e bataillon du 83e régiment d'infanterie, écrit d'Arleux. Il remet à la nation un bénéfice consistant en terre3, pré3, etc., dépendant de la municipalité d'Ambérieux, district de Saint-Rambert, dépa...

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 534
      ...'infâme Pitt aura-t-il à présenter à sa nation qu'il a trompée et avilie 1 Sans doute,... « Quel succès l'infâme Pitt aura-t-il à présenter à sa nation qu'il a trompée et avilie 1 Sans doute, elle lui fera payer de sa tête les crimes dont il l'a forcée à se souiller. Dan...

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 536
      ...e rendre compte aux représentants de la nation du tribut de leur section, qu'ils ont p... ...ement les offrandes destinées aux braves défenseurs de la patrie, s'empressent de rendre compte aux représentants de la nation du tribut de leur section, qu'ils ont porté hier au lieu indiqué pour réunir ces dons civiques, Ils en mettent le reçu ...

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 541
      ...ce qu'il fait remise de sa finance à la nation, et que ses provisions sont au bureau d... ...ral de sa commune, qui constate qu'il a cessé ses fonctions de notaire; il annonce qu'il fait remise de sa finance à la nation, et que ses provisions sont au bureau de la liquidation depuis le mois de mars 1792.

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 543
      ..., épicier, qui tous trois font don à la nation du remboursement de leur liquidation. ...deuxième, celle du citoyen Langlois, tailleur, et la troisième, du citoyen Maheu, épicier, qui tous trois font don à la nation du remboursement de leur liquidation.

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 544
      ... celui qui leur avait été assuré par la nation. ...celles-ci seront tenues de les recevoir ou de leur assurer un traitement égal à. celui qui leur avait été assuré par la nation.
      ...uissent plus retomber à la charge de la nation, parce que leurs parents qui auraient j... ...ser le capital, ou s'arranger lesdits ci-devant réguliers, afin que ceux-ci ne puissent plus retomber à la charge de la nation, parce que leurs parents qui auraient joui de leur patrimoine, l'auraient aliéné ou autrement dissipé à leur préjudice....

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 557
      Speaker: Jullien
      ...stitutions politiques, et qui élève une nation à la fois dans le sénat et dans les oam... C'est ce rapport bienf aisant qui lie les const1 tutions civiles et les constitutions politiques, et qui élève une nation à la fois dans le sénat et dans les oamps.

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 558
      Speaker: Jullien
      ...enséances et aux usages reçus entre des nations policées, que je ne puis supposer que l... ...des termes et contient des expressions si extraordinaires,, si contraires aux bienséances et aux usages reçus entre des nations policées, que je ne puis supposer que la garnison de Landau l'ait approuvée; ainsi je me vois obligé, sans autre explic...

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 559
      Speaker: Jullien
      ...je a ois défendre les propriétés de la» nation. » ...ière, je me dois tout entier à la République, et je ne quitterai pas mon poste; je a ois défendre les propriétés de la» nation. »

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 560
      Speaker: Barère
      ... avons dit : « Elles appartiennent à la nation. (On applaudit.) ...s; nous, nous avons même respecté les propriétés de ces derniers, parce que nous avons dit : « Elles appartiennent à la nation. (On applaudit.)

      Séance du mardi 1 janvier 1794

      page 566
      Speaker: Bourdon
      ...honneur, laissant à la générosité de la nation à vefller sur le sort de leurs malheure... ...avoure qui ont honoré les habitants de cette cité; ils sont morts au champ de l'honneur, laissant à la générosité de la nation à vefller sur le sort de leurs malheureuses épouses.
    • Séance du vendredi 3 janvier 1794

      - search term matches: (3)

      Séance du vendredi 3 janvier 1794

      page 596
      janvier 1792 (vieux style), la nation me fait jouir d'une pension annuelle de... janvier 1792 (vieux style), la nation me fait jouir d'une pension annuelle de 1,800 livres payable de six mois en six mois, qui m'a été accordée d'après (sic...

      Séance du vendredi 3 janvier 1794

      page 597
      « Que les nations honteuses de l'engourdissement où elles... « Que les nations honteuses de l'engourdissement où elles sont restées depuis tant de siècles se ressaisissent de leurs droits, et que l'...

      Séance du vendredi 3 janvier 1794

      page 608
      ...aibles moyens, nous avons fait don à la nation de 1,400 livres employées à l'achat de ... ...e ouvrage en exterminant tous nos ennemis. Nous vous annonçons que, malgré nos faibles moyens, nous avons fait don à la nation de 1,400 livres employées à l'achat de bas et souliers pour l'équipement de nos frères d'armes, et que nous nous occupo...

      Séance du vendredi 3 janvier 1794

      page 622
      ...hés seraient confisqués au profit de la nation,et que le dénonciateur aurait le vingti... ...es matières d'or et d'argent qui seraient trouvées dans les lieux secrets et cachés seraient confisqués au profit de la nation,et que le dénonciateur aurait le vingtième de l'objet déclaré; elle avait renvoyé à. son comité des finances, pour lui ...

      Séance du vendredi 3 janvier 1794

      page 623
      Speaker: Cambon
      ...achés et secrets seraient acquises à la nation, il n'en ait pas été saisi une bien plu... ... que toutes les matières d'or et d'argent qui seraient trouvées dans des lieux cachés et secrets seraient acquises à la nation, il n'en ait pas été saisi une bien plus grande quantité; car ces expressions prêtent en effet infiniment à l'arbitrair...
    • Séance du samedi 4 janvier 1794

      - search term matches: (12)

      Séance du samedi 4 janvier 1794

      page 644
      ...e trop avancé pour rendre, dit-il, à la nation des services signalés, se trouve très h... Le citoyen Delussot, d'un âge trop avancé pour rendre, dit-il, à la nation des services signalés, se trouve très heureux de pouvoir lui offrir, dans ce moment, le remboursement de son office de ...

      Séance du samedi 4 janvier 1794

      page 649
      ...rgés spécialement, et qu'on devait à la nation..... de ne recevoir ces ouvrages que de... ...être pas des livres élémen taires pour les instituts, s'ils n'en étaient pas chargés spécialement, et qu'on devait à la nation..... de ne recevoir ces ouvrages que des

      Séance du samedi 4 janvier 1794

      page 650
      ...de même convaincu que si l'on doit à la nation de ne recevoir les ouvrages destinés au... Enfin, ne serait-il pas de même convaincu que si l'on doit à la nation de ne recevoir les ouvrages destinés aux instituts que des mains des hommes déjà en possession d'une grande célébrité e...

      Séance du samedi 4 janvier 1794

      page 651
      ... parmi les premiers hommes d'une grande nation pour lui présenter et tenir devant elle... ... se serait-il pas écrié dans le mouvement de la surprise : « Oh ! hommes choisis parmi les premiers hommes d'une grande nation pour lui présenter et tenir devant elle le flambeau lumineux de l'analyse dans la route des connaissances humaines ! vo...
    • Séance du 1 ( samedi 21 décembre 1793

      - search term matches: (5)

      Séance du 1 ( samedi 21 décembre 1793

      page 53
      ...arents sont privés des avantages que la nation leur accorde. » ... de là patrie. Les officiers et capitaines touchent la solde des morts, et les parents sont privés des avantages que la nation leur accorde. »

      Séance du 1 ( samedi 21 décembre 1793

      page 54
      ... lumière qui devait éclairer une grande nation, mais enfin, le moment est arrivé où ce... Un voile épais avait caché la lumière qui devait éclairer une grande nation, mais enfin, le moment est arrivé où ce voile déchiré laisse voir la véritable grandeur de l'homme libre, et les moyens...

      Séance du 1 ( samedi 21 décembre 1793

      page 71
      Speaker: Romme
      ... dans le service, et la chirurgie de la nation française reste toujours au niveau de s... ...es employés qui soignent les blessés; auoun malade ne s'est plaint de négligence dans le service, et la chirurgie de la nation française reste toujours au niveau de son artillerie.
    • Séance du samedi 21 décembre 1793

      - search term matches: (1)

      Séance du samedi 21 décembre 1793

      page 106
      Speaker: Le Président
      ... scélérats, ce digne représentant de la nation faillit subir le sort du courageux Beau... « Qu'arrêté le 23 frimaire, à 7 heures 3/4 du soir, par cinq scélérats, ce digne représentant de la nation faillit subir le sort du courageux Beauvais;