Results grouped by volume (AP + Images)

0 hits on 1782-010 hits on 1782-020 hits on 1782-030 hits on 1782-040 hits on 1782-050 hits on 1782-060 hits on 1782-070 hits on 1782-080 hits on 1782-090 hits on 1782-100 hits on 1782-110 hits on 1782-120 hits on 1783-010 hits on 1783-020 hits on 1783-030 hits on 1783-040 hits on 1783-050 hits on 1783-060 hits on 1783-070 hits on 1783-080 hits on 1783-090 hits on 1783-100 hits on 1783-110 hits on 1783-120 hits on 1784-010 hits on 1784-020 hits on 1784-030 hits on 1784-040 hits on 1784-050 hits on 1784-060 hits on 1784-070 hits on 1784-080 hits on 1784-090 hits on 1784-100 hits on 1784-110 hits on 1784-120 hits on 1785-010 hits on 1785-020 hits on 1785-030 hits on 1785-040 hits on 1785-050 hits on 1785-060 hits on 1785-070 hits on 1785-080 hits on 1785-090 hits on 1785-100 hits on 1785-110 hits on 1785-120 hits on 1786-010 hits on 1786-020 hits on 1786-030 hits on 1786-040 hits on 1786-050 hits on 1786-060 hits on 1786-070 hits on 1786-080 hits on 1786-090 hits on 1786-100 hits on 1786-110 hits on 1786-120 hits on 1787-010 hits on 1787-020 hits on 1787-030 hits on 1787-040 hits on 1787-050 hits on 1787-060 hits on 1787-070 hits on 1787-080 hits on 1787-090 hits on 1787-100 hits on 1787-110 hits on 1787-120 hits on 1788-010 hits on 1788-020 hits on 1788-030 hits on 1788-040 hits on 1788-050 hits on 1788-060 hits on 1788-070 hits on 1788-080 hits on 1788-090 hits on 1788-100 hits on 1788-110 hits on 1788-120 hits on 1789-010 hits on 1789-020 hits on 1789-030 hits on 1789-040 hits on 1789-050 hits on 1789-060 hits on 1789-070 hits on 1789-080 hits on 1789-090 hits on 1789-100 hits on 1789-110 hits on 1789-120 hits on 1790-010 hits on 1790-020 hits on 1790-030 hits on 1790-040 hits on 1790-050 hits on 1790-060 hits on 1790-070 hits on 1790-080 hits on 1790-090 hits on 1790-100 hits on 1790-110 hits on 1790-120 hits on 1791-010 hits on 1791-020 hits on 1791-030 hits on 1791-040 hits on 1791-050 hits on 1791-060 hits on 1791-070 hits on 1791-081 hits on 1791-090 hits on 1791-100 hits on 1791-110 hits on 1791-1211 hits on 1792-0125 hits on 1792-0227 hits on 1792-0323 hits on 1792-0417 hits on 1792-0524 hits on 1792-0623 hits on 1792-0720 hits on 1792-0815 hits on 1792-0911 hits on 1792-104 hits on 1792-1111 hits on 1792-1211 hits on 1793-013 hits on 1793-0213 hits on 1793-0314 hits on 1793-0419 hits on 1793-056 hits on 1793-064 hits on 1793-0711 hits on 1793-0811 hits on 1793-096 hits on 1793-106 hits on 1793-1111 hits on 1793-122 hits on 1794-010 hits on 1794-020 hits on 1794-030 hits on 1794-040 hits on 1794-050 hits on 1794-060 hits on 1794-070 hits on 1794-080 hits on 1794-090 hits on 1794-100 hits on 1794-110 hits on 1794-120 hits on 1795-010 hits on 1795-020 hits on 1795-030 hits on 1795-040 hits on 1795-050 hits on 1795-060 hits on 1795-070 hits on 1795-080 hits on 1795-090 hits on 1795-100 hits on 1795-110 hits on 1795-120 hits on 1796-010 hits on 1796-020 hits on 1796-030 hits on 1796-040 hits on 1796-050 hits on 1796-060 hits on 1796-070 hits on 1796-080 hits on 1796-090 hits on 1796-100 hits on 1796-110 hits on 1796-120 hits on 1797-010 hits on 1797-020 hits on 1797-030 hits on 1797-040 hits on 1797-050 hits on 1797-060 hits on 1797-070 hits on 1797-080 hits on 1797-090 hits on 1797-100 hits on 1797-110 hits on 1797-120 hits on 1798-010 hits on 1798-021 hits on 1798-031 hits on 1798-040 hits on 1798-050 hits on 1798-060 hits on 1798-070 hits on 1798-080 hits on 1798-090 hits on 1798-100 hits on 1798-110 hits on 1798-120 hits on 1799-010 hits on 1799-020 hits on 1799-030 hits on 1799-040 hits on 1799-050 hits on 1799-060 hits on 1799-070 hits on 1799-080 hits on 1799-090 hits on 1799-100 hits on 1799-110 hits on 1799-120 hits on 1800-010 hits on 1800-020 hits on 1800-030 hits on 1800-040 hits on 1800-050 hits on 1800-060 hits on 1800-070 hits on 1800-080 hits on 1800-090 hits on 1800-100 hits on 1800-110 hits on 1800-120 hits on 1801-010 hits on 1801-020 hits on 1801-030 hits on 1801-040 hits on 1801-050 hits on 1801-060 hits on 1801-070 hits on 1801-080 hits on 1801-090 hits on 1801-100 hits on 1801-110 hits on 1801-120 hits on 1802-010 hits on 1802-020 hits on 1802-030 hits on 1802-040 hits on 1802-050 hits on 1802-060 hits on 1802-070 hits on 1802-080 hits on 1802-090 hits on 1802-100 hits on 1802-110 hits on 1802-120 hits on 1803-010 hits on 1803-020 hits on 1803-030 hits on 1803-040 hits on 1803-050 hits on 1803-060 hits on 1803-070 hits on 1803-080 hits on 1803-090 hits on 1803-100 hits on 1803-110 hits on 1803-120 hits on 1804-010 hits on 1804-020 hits on 1804-030 hits on 1804-040 hits on 1804-050 hits on 1804-060 hits on 1804-070 hits on 1804-080 hits on 1804-090 hits on 1804-100 hits on 1804-110 hits on 1804-1217821783178417851786178717881789179017911792179317941795179617971798179918001801180218031804JanFebMarAprMayJunJulAugSep OctNovDec
Less
More
to
21 - 30 of 43 volumes
  • Tome 58 : Du 29 janvier au 18 février 1793 2 results
    • Séance du mercredi 13 février 1793

      - search term matches: (10)

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 492
      Speaker: Prieur
      ...ait celui de tout vrai républicain. Les nations reçoivent un grand exemple, et le temps... .... La mort du tyran pouvait seule consolider la liberté : c'était notre vœu, c'était celui de tout vrai républicain. Les nations reçoivent un grand exemple, et le temps viendra où, l'hydre des préjugés anéantie, les peuples s'uniront à nous pour to...
      Speaker: Prieur
      ...se servait de l'immense autorité qu'une nation trop confiante lui avait déléguée, que ... ...i s'élevait au-dessus des lois, qui se jouait de la foi des serments et. qui ne se servait de l'immense autorité qu'une nation trop confiante lui avait déléguée, que pour la replonger dans l'esclavage dont elle avait su s'affranchir. Vous avez pr...

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 498
      Speaker: Duhem
      ...ie la plus affreuse, et à déshonorer la nation française. ... nous être remis un exemplaire, ne peuvent que conduire aux horreurs de l'anarchie la plus affreuse, et à déshonorer la nation française.
      Speaker: Duhem
      Au nom de la nation, le conseil exécutif pro- Au nom de la nation, le conseil exécutif pro-

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 501
      Speaker: Châles
      Oui, oui, imposez-en donc à la nation française ! Oui, oui, imposez-en donc à la nation française !

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 502
      Speaker: Marat
      ...n courage et la justice de sa cause, la nation française doit repousser les efforts et... Une campagne terrible et décisive va s'ouvrir. Seule avec son courage et la justice de sa cause, la nation française doit repousser les efforts et putair les outrages des despotes coalisés. Les . périls sont grands : point de ...

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 504
      Speaker: Le Président
      ... 8 livres par sac, il en résulte que la nation éprouve chaque jour une perte de 12,000... ...in à un prix modéré; le comité vepdant par jour 1,500 sacs de farine, et perdant 8 livres par sac, il en résulte que la nation éprouve chaque jour une perte de 12,000 livres.
      Speaker: Billaut-Varenne
      ... gauche. La ville de Paris, et non la v nation. et. plusieurs membres à l'extrême gauche. La ville de Paris, et non la v nation.

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 505
      Speaker: Billaut-Varenne
      ...ns ont été faites sur le bienfait de la nation, et qu'on vient ici acheter des farines... ... c'est donc encore le riche qui profite, et cela est si vrai, que des spéculations ont été faites sur le bienfait de la nation, et qu'on vient ici acheter des farines pour les revendre ailleurs.
      Speaker: Billaut-Varenne
      ...ois pas où serait l'inconvénient que la nation fît cette avance à la commune de Paris ... ...n nouveau moyen d'avoir des subsistances; mais, comme ce moyen est lent, je ne vois pas où serait l'inconvénient que la nation fît cette avance à la commune de Paris ; et la rentrée des sous additionnels, au lieu d'être versée dans la caisse du d...

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 507
      ...que des ministres agissent au nom de la nation ou d'un roi, s'ils ont les mêmes pouvoi... ...ône-et Loire adhèrent aux décrets de la Convention. « Qu'importe, ajoutent-ils, que des ministres agissent au nom de la nation ou d'un roi, s'ils ont les mêmes pouvoirs, et s'ils peuvent également en abuser ?

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 508
      ... peuple ; la postérité vous bénira; les nations étrangères verront dans votre décision ... ...re-courage, au caractère de grandeur que vous avez déployé en rendant justice au peuple ; la postérité vous bénira; les nations étrangères verront dans votre décision la force appuyée sur l'équité : si il en est encore d'assez esclaves pour se lai...

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 509
      ...estez dignement la reconnaissance de la nation envers ses défenseurs et leur famille; ... ...nes ; hâtez les progrès de l'égalité ; assurez la subsistance des hommes ; manifestez dignement la reconnaissance de la nation envers ses défenseurs et leur famille; procurez des secours suffisants à tous les genres d'infortunés, ou plutôt faites...

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 515
      au nom de la nation. au nom de la nation.

      Séance du mercredi 13 février 1793

      page 517
      ...ie la plus affreuse, et à déshonorer la nation française ; ...'nous être remis un exemplaire, ne peuvent que conduire aux horreurs de l'anarchie la plus affreuse, et à déshonorer la nation française ;
    • Séance du samedi 16 février 1793

      - search term matches: (5)

      Séance du samedi 16 février 1793

      page 612
      Speaker: Jacques Boilleau
      ...es particuliers, seront au compte de la nation ; en conséquence, elle charge le minist... ...res effets d'équipement, faits soit par des communes, soit par des sociétés ou des particuliers, seront au compte de la nation ; en conséquence, elle charge le ministre de la guerre d'indiquer aux départements des lieux de dépôt, der pourvoir aux...

      Séance du samedi 16 février 1793

      page 622
      Speaker: Gensonné
      ...13. La justice sera rendue au nom de la nation. Les expéditions exécutoires des jugeme... Art. 13. La justice sera rendue au nom de la nation. Les expéditions exécutoires des jugements des tribunaux criminels, et des jurys civils, seront conçues ainsi qu'il sui...
  • Tome 59 : Du 19 février au 8 mars 1793 5 results
    • Séance du jeudi 28 février 1793

      - search term matches: (28)

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 315
      Speaker: Mallarmé
      ...ait été commis : un grande et généreuse nation avait été livrée à ses ennemis par celu... « Le plus grand des crimes avait été commis : un grande et généreuse nation avait été livrée à ses ennemis par celui qu'elle avait établi son défenseur, et qu'elle avait comblé de gloire et de bi...
      Speaker: Mallarmé
      ...is Capet n'existe plus. Eh délivrant la nation de ce tyran, vous avez désarmé nos enne...
      ...ins. A votre exemple, toutes les autres nations ne tarderont pas à secouer le joug qui ...
      « Nos vceux sont accomplis :. Louis Capet n'existe plus. Eh délivrant la nation de ce tyran, vous avez désarmé nos ennemis et assuré le bonheur des vrais républicains. A votre exemple, toutes les autres nations ne tarderont pas à secouer le joug qui les accable, jaloux de goûter le-bienfait de la liberté et de l'égalité. Ils rec...

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 316
      Speaker: Mallarmé
      ...e, vous avez donné un grand exemple aux nations. Déjà les brigands couronnés chancellen... ...e Louis le dernier sous leglaive vengeur de la loi, vous avez sauvé la République, vous avez donné un grand exemple aux nations. Déjà les brigands couronnés chancellent sur leurs trônes : leurs préparatifs immenses vous décèlent assez les craintes...

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 317
      Speaker: Mallarmé
      ...a promesse que vous venez de faire à la nation, si vous voulez justifier sa confiance ... « Représentants, tout notre espoir est en vous. Remplissez la promesse que vous venez de faire à la nation, si vous voulez justifier sa confiance et sauver la patrie ; proscrivez les personnalités dans l'enceinte de votre asse...

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 318
      Speaker: Mallarmé
      « La nation entière rend hommage à votre courage co... « La nation entière rend hommage à votre courage comme à votre justice ; recevez aussi le nôtre. Le même coup qui a frappé le tyran...

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 320
      Speaker: Mallarmé
      ...nt le prélude-de la Constitution que la nation attend avec impatience, et des précauti... ...ue nous travaillons de toutes nos forces à faire respecter vos décisions, qûi sont le prélude-de la Constitution que la nation attend avec impatience, et des précautions que vous prenez pour faire renaître la tranquillité," la paix et l'abondance...

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 324
      Speaker: Mallarmé
      ...; et que, sous ces rapports, toutes les nations doivent applaudir aux mesures hostiles ... ...lande sera le dernier combat que les peuples auront à livrer à leurs oppresseurs; et que, sous ces rapports, toutes les nations doivent applaudir aux mesures hostiles adoptées par la République, et s'intéresser à leurs succès;

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 326
      Speaker: Mallarmé
      ...nt font égorger les représentants de la nation. ...nts secrets mendiaient à Ver-sailles ces suppôts de la cour de Rome qui maintenant font égorger les représentants de la nation.
      Speaker: Mallarmé
      ...monarchie eut en horreur la liberté des nations, et comment elle changeait nos ambassad... ...és qui se vante d'être le régent de France.., Çes livres vous diront combien la monarchie eut en horreur la liberté des nations, et comment elle changeait nos ambassadeurs en vils corrupteurs des peuples, eux qui répandaient jusque dans le Sénat e...

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 329
      Speaker: Le Président
      ...ur les bois font subir chaque jour à la nation une perte de plus de 4,000 livres. Sans... ...tes les propriétés nationales et particulières sont dévastées, lès brigandages sur les bois font subir chaque jour à la nation une perte de plus de 4,000 livres. Sans compter les bois d'émigrés, nous avons deux grandes forêts, l'une dans le distr...

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 345
      6° Ceux qui ont de la nation une mission vérifiée par le pouvoir exé... 6° Ceux qui ont de la nation une mission vérifiée par le pouvoir exécutif national actuel, leurs épouses, pères, mères, enfants et domestiques demeu...

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 347
      ...es titres auraient dû être payés par la nation sur le prix desdites ventes ; ...s qui sont émigrés seulement, ou en quittanças de créanciers des vendeurs dont les titres auraient dû être payés par la nation sur le prix desdites ventes ;

      Séance du jeudi 28 février 1793

      page 351
      ... registre fut dérobée aux regards ae la nation. Les trois volumes ont été cotés et par... ...het qui arrêtaient cette bande subsistent encore, et constatent quelle partie du registre fut dérobée aux regards ae la nation. Les trois volumes ont été cotés et paraphés par les secrétaires
    • Séance du vendredi 16 mars 1793

      - search term matches: (17)

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 500
      Speaker: Charlier
      ...être admis à sa barre, pour offrir à la nation une pièce de drap de cette nouvelle fab... ...t de Paris, je vous prie d'obtenir de la Convention, pour mon fils, l'honneur d'être admis à sa barre, pour offrir à la nation une pièce de drap de cette nouvelle fabrique.
      Speaker: Charlier
      ...nte les regards des représentants de la nation. ...toutes ses veilles, il ne veut aujourd'hui que fixer un instant dans cette enceinte les regards des représentants de la nation.
      Speaker: Charlier
      ...e l'autre, nous les verrons offrir à la nation les prémices de leurs travaux ! ... manufactures dans toute l'étendue de la République; et bientôt à l'envi l'une de l'autre, nous les verrons offrir à la nation les prémices de leurs travaux !
      Speaker: Charlier
      ... sans occasionner aucunes dépenses à la nation. ...rer la subsistance de la République française et celle de ses nombreuses armées, sans occasionner aucunes dépenses à la nation.

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 501
      Speaker: Charlier
      ...n est à vous. Puissent bientôt ces deux nations vous devoir un bienfait plus grand enco... ...endons: vous partagerez avec nous la douceur de ce spectacle, puisque la cause en est à vous. Puissent bientôt ces deux nations vous devoir un bienfait plus grand encore ; puissent les armes de la liberté être si heureuses, que sur les débris de t...

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 504
      Speaker: Mallarmé
      ...fin d'être autorisée à échanger avec la nation la maison servant actuellement d'hôpita... ...ieur par intérim, qui a pour objet la demande de la municipalité de la Flèche, afin d'être autorisée à échanger avec la nation la maison servant actuellement d'hôpital, contre la ci-devant maison conventuelle de la Visitation.

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 509
      Speaker: Lefranc
      ...es les unes des autres; je crois que la nation devrait se charger elle-même d'une manu... ...t pas que la manufacture fût confiée à quatre différentes personnes très éloignées les unes des autres; je crois que la nation devrait se charger elle-même d'une manufacture de papier unique. Cette manufacture serait aisément surveillée, parce qu...
      Speaker: Lefranc
      ...ufactures seront entre les mains de" la nation elle-même; que le conseil exécutif sera... ...nufactures de papier pour les assignats, il n'y en aura que deux, et que ces manufactures seront entre les mains de" la nation elle-même; que le conseil exécutif sera chargé de nommer deux commissaires pour veiller à la sûreté; qu'il y aura toujo...

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 510
      Speaker: Blutel
      ...ie d'unir par les liens de la paix deux nations depuis longtemps rivales, l'engagèrent ... ...'avait pas même été consulté; mais des raisons de politique sans doute, et l'envie d'unir par les liens de la paix deux nations depuis longtemps rivales, l'engagèrent à suspendre la discussion de cette grande question.
      Speaker: Blutel
      ...errer les nœuds qui devraient Unir deux nations que leur véritable grandeur appelle à d... ...érêt national, et lorsqu'au contraire l'intérêt du peuple Anglais serait de resserrer les nœuds qui devraient Unir deux nations que leur véritable grandeur appelle à devenir amies.

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 511
      Speaker: Blutel
      ... sur les intentions et la loyauté de la nation française, déclare qu'elle autorise tou... « La Convention nationale, jalouse de ne laisser aucuns doutes sur les intentions et la loyauté de la nation française, déclare qu'elle autorise tous changements d^ebjets. non prohibés, faits sur navires neutres dans les ports d...

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 512
      Speaker: Blutel
      ...our au peuple, union et fraternité à la nation française. » ...jurons, au nom dès Flamands qui nous ont députés vers vous, haine aux tyrans, amour au peuple, union et fraternité à la nation française. »
      Speaker: Le Président
      ...uce fraternité, l'incorporation de deux nations qu'aucune puissance ne pourra plus sépa... ...renseignements nécessaires pour sceller du sceau de la justice, et de la plus douce fraternité, l'incorporation de deux nations qu'aucune puissance ne pourra plus séparer.

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 520
      ...envisager les grands événements dont la nation donne le spectacle au monde entier : pl... «( C'est ainsi que vous devez envisager les grands événements dont la nation donne le spectacle au monde entier : plus ils sont extraordinaires, plus ils seront une époque frappante dans les annal...
      ...urs les causes les plus ordinaires : la nation française aurait pu, et elle le devait,... ...n des fonds publics, un luxe effréné et la dépravation des mœurs en furent toujours les causes les plus ordinaires : la nation française aurait pu, et elle le devait, se préserver des égarements et des Vices qui amènent tôt ou tard ces secousses ...
      « La nation, N.T.C.F., n'aurait rien perdu de ces i...
      ...pouvaient faire les représentants de la nation ? Ordonner de nouveaux impôts ? Le peup...
      ...éclarer, afficher l'insolvabilité de la nation? c'eût été une injustice criante et bar...
      « La nation, N.T.C.F., n'aurait rien perdu de ces inappréciables avantages, si, avertie de l'impossibilité où se trouvait le gouver...
      ...inement menacée d'un discrédit aussi universel qu'effrayant : que devaient, que pouvaient faire les représentants de la nation ? Ordonner de nouveaux impôts ? Le peuple était épuisé, et on l'eût plongé dans le désespoir : décider, déclarer, afficher l'insolvabilité de la nation? c'eût été une injustice criante et barbare, qui l'aurait couverte d'une infamie éternelle : non, les Français ne pouva...
      ...usables, ils se sont soulevés contre la nation, et ont entrepris d'en anéantir les loi... ... se borner à des plaintes et à des regrets, que leur situation aurait rendus excusables, ils se sont soulevés contre la nation, et ont entrepris d'en anéantir les lois par la force : peut-être s'en flattent-ils encore, comme ils ont compté sur l'...

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 521
      ...était bonne qu'à pervertir l'esprit des nations à exciter des séditions, et à soulever ... ...naître que par leurs déclamations insensées contre la religion, comme si elle n'était bonne qu'à pervertir l'esprit des nations à exciter des séditions, et à soulever ses disciples contre la loi? Jamais, N.T.C.F., il n'y eut d'imputation aussi cal...

      Séance du vendredi 16 mars 1793

      page 525
      ...e les législateurs devaient rendre à la nation, c'est à nous aussi, attendu la destiné...
      ...prévaricateur aux yeux de Dieu et de la nation; et ce qui doit couvrir de confusion ce...
      ...'éducation civile de tous les Français : si c'est un des plus grands services que les législateurs devaient rendre à la nation, c'est à nous aussi, attendu la destinée immortelle des chrétiens, dont ils nous laissent le soin, à leur faire connaît...
      ...deux obligations si intimement liées, que négliger l'une ou l'autre, c'est être prévaricateur aux yeux de Dieu et de la nation; et ce qui doit couvrir de confusion cette foule de méchants, qui dans l'enthousiasme d^une liberté mal entendue, voudr...
      ...ité de l'honorer pour le grand bien des nations : le père du grand Constantin, résolut ... cessité de l'honorer pour le grand bien des nations : le père du grand Constantin, résolut d'éprouver les officiers chrétiens qui étaient dans son armée, les assembla en p...
    • Séance du samedi 2 mars 1793

      - search term matches: (34)

      Séance du samedi 2 mars 1793

      page 529
      Speaker: Julien
      ...militaire de Bayonne, qui fait don à la nation de 23 mois d'arrérages, échus au 1er dé... ...à la Convention une adresse du citoyen Hariague, chirurgien-ma-jor de l'hôpital militaire de Bayonne, qui fait don à la nation de 23 mois d'arrérages, échus au 1er décembre dernier, qui lui sont dus sur une pension de 300 livres qui lui avait été...

      Séance du samedi 2 mars 1793

      page 531
      Speaker: Julien
      Considérant que la nation française a unanimement manifesté son v... Considérant que la nation française a unanimement manifesté son vœu pour la liberté, en recevant avec enthousiasme le décret de l'abolition de la...

      Séance du samedi 2 mars 1793

      page 540
      Speaker: Jean-Bon-Saint-André
      gés. La nation, que disons-nous? tous les humains vous... gés. La nation, que disons-nous? tous les humains vous doivent une reconnaissance éternelle. Mais Capet n'est que le premier des tyran...
      Speaker: Jean-Bon-Saint-André
      ...toire du genre humain, et qui donne aux nations un grand exemple à suivre, et aux despo... ...de l'énergie qu'elle a déployée dans une circonstance qui fera époque dans l'histoire du genre humain, et qui donne aux nations un grand exemple à suivre, et aux despotes une leçon terriole.
    • Séance du mardi 5 mars 1793

      - search term matches: (11)

      Séance du mardi 5 mars 1793

      page 608
      Speaker: Mallarmé
      ...résentant intéresse la généralité d'une nation, celui d'un homme vertueux intéresse la... l'assassinat d'un représentant intéresse la généralité d'une nation, celui d'un homme vertueux intéresse la nature entière.
      Speaker: Mallarmé
      ...t dans vos mains que repose le sort des nations. Le peuple admire et bénit vos lois imm... ...la liberté et le monde fut esclave. Eclairez-vous des leçons de l'histoire. C'est dans vos mains que repose le sort des nations. Le peuple admire et bénit vos lois immortelles ; il est prêt à verser son sang pour les soutenir. Mais si vous voulez ...

      Séance du mardi 5 mars 1793

      page 609
      Speaker: Mallarmé
      ...r, la gloire, l'intérêt et le vœu de la nation. Nous adhérons à vOs décrets. ... avez déclaré la guerre aux despotes voisins ; vous n'avez consulté que l'honneur, la gloire, l'intérêt et le vœu de la nation. Nous adhérons à vOs décrets.

      Séance du mardi 5 mars 1793

      page 610
      Speaker: Mallarmé
      ...la patrie et donné un grand exemple aux nations. «( En faisant tomber la tête du tyran, vous avez bien mérité de la patrie et donné un grand exemple aux nations.

      Séance du mardi 5 mars 1793

      page 612
      ...ic de cette commune, considérant que la nation française a promis secours et fraternit... « Assemblés en la maison du maire de Biding sur la convocation faite par le syndic de cette commune, considérant que la nation française a promis secours et fraternité à tous les peuples qui secoueraient le joug du despotisme : en conséquence, le...

      Séance du mardi 5 mars 1793

      page 613
      Speaker: Mallarmé
      ...aillon d'infanterie légère offrent à la nation par l'organe de ses représentants. Vous... ...ou mourir et de maintenir l'égalité, voilà l'hommage que les chasseurs du 2® bataillon d'infanterie légère offrent à la nation par l'organe de ses représentants. Vous sentez combien il est doux pour moi, concitoyen président, d'être dans ce momen...

      Séance du mardi 5 mars 1793

      page 619
      Speaker: Thuriot
      ...res nationaux qui étaient soldés par la nation; or, il faut bien distinguer entre les ... La Convention a décrété que le ministre disposerait de tous les volontaires nationaux qui étaient soldés par la nation; or, il faut bien distinguer entre les corps armés qui sont soldés des deniers de la République, et ceux qui ne le sont...

      Séance du mardi 5 mars 1793

      page 620
      Speaker: Thuriot
      ...s veulent marcher pour la défense de la nation. A l'égard de ceux qui viennent des por... ...e, si ces bataillons se sont armés pour être utiles, il n'y a pas de doute qu'ils veulent marcher pour la défense de la nation. A l'égard de ceux qui viennent des ports de mer, je crois que comme ils peuvent être utiles chez eux, il ne serait peu...
      Speaker: Thuriot
      ...il entend rester à la disposition de la nation. J e crois très hien que la Convention ... ...er à Brest pour y être utile à la patrie, sous les drapeaux de la liberté, ou s'il entend rester à la disposition de la nation. J e crois très hien que la Convention peut l'autoriser à retourner à Brest; mais si dans les trois jours il fait la dé...
    • Séance du jeudi 7 mars 1793, au matin

      - search term matches: (32)

      Séance du jeudi 7 mars 1793, au matin

      page 662
      Speaker: Charlier
      ...itent des égards et les bienfaits d'une nation qui n'a plus besoin que de voir respect... ..., car nous ne croyons pas que de semblables boutefeu soient des citoyens qui méritent des égards et les bienfaits d'une nation qui n'a plus besoin que de voir respecter les autorités qu'elle a établies et les lois qu'elle a fortement voulues pour...

      Séance du jeudi 7 mars 1793, au matin

      page 665
      Speaker: Charlier
      ...nstruction publique, et désirent que la nation ne salarie plus les ministres d'un cult... ...l'assassinat de Michel Lepeletier; ils demandent à la Convention d'organiser l'instruction publique, et désirent que la nation ne salarie plus les ministres d'un culte.
      Speaker: Charlier
      ... avait conspiré contre la liberté de la nation et attenté à la sûreté générale de l'Et... Louis Capet avait conspiré contre la liberté de la nation et attenté à la sûreté générale de l'Etat. Il voulait retourner au despotisme par un chemin de sang.
      Speaker: Charlier
      ..., été scandaleux. Les mandataires d'une nation ne doivent connaître qu'un intérêt, ne ... ... des personnes, faites les choses; vos débats, vos divisions ont, trop longtemps, été scandaleux. Les mandataires d'une nation ne doivent connaître qu'un intérêt, ne doivent avoir qu'une passion, l'intérêt de la République, l'avantage de leurs co...
      Speaker: Charlier
      ...on à une amende de 300 livres envers la nation, et débouté de sa demande, qui expose q... ...ard de Rosbruck en Lorraine, condamné le 5 de ce mois par le tribunal de cassation à une amende de 300 livres envers la nation, et débouté de sa demande, qui expose que, sans avoir égard à ses exceptions, les juges ont fait droit à la partie adve...

      Séance du jeudi 7 mars 1793, au matin

      page 667
      Speaker: Charlier
      ...tre indifférent à un représentant de la nation; et la Convention entendra avec intérêt... ...t d'une armée qui propage avec tant de succès la liberté du peuple ne peut pas être indifférent à un représentant de la nation; et la Convention entendra avec intérêt quelques détails recueillis sur les lieux par les commissaires.

      Séance du jeudi 7 mars 1793, au matin

      page 670
      Speaker: Charlier
      ...de l'Assemblée*, comme appartenant à la nation. ...roix de Saint-Louis et ma médaille, et les déposer en même temps sur le. hureau de l'Assemblée*, comme appartenant à la nation.

      Séance du jeudi 7 mars 1793, au matin

      page 676
      Speaker: Engerran-Deslandes
      ... leurs places que par le bienfait de la nation, qui a pu et dû ne consulter dans ce ca... ...septembre suivant, ils obtenaient leur remboursement, et qu'ils ne tiennent plus leurs places que par le bienfait de la nation, qui a pu et dû ne consulter dans ce cas, que l'intérêt général, par rapport à l'exercice des fonctions de ces diverses...
  • Tome 60 : Du 9 au 30 mars 1793 showing 10 of 11 results view all
    • Séance du samedi 16 mars 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du samedi 16 mars 1793

      page 230
      Speaker: Julien
      ... des dilapidations dans l'intérêt de la nation et des vols particuliers, de la part de... « J'ai à lui dévoiler des prévarications aux lois, des dilapidations dans l'intérêt de la nation et des vols particuliers, de la part de plusieurs fonctionnaires publics réunis, qui ont su parvenir à se soustraire à ...

      Séance du samedi 16 mars 1793

      page 232
      Speaker: Julien
      ...ier, sûr les rentes en nature dues à la nation et aux émigrés, par différents fermiers... ...urs du droit d'enregistrement à percevoir, ainsi que l'ordonne la loi du 11 janvier, sûr les rentes en nature dues à la nation et aux émigrés, par différents fermiers, rentiers et autres, depuis la promulgation de cette loi.

      Séance du samedi 16 mars 1793

      page 236
      Speaker: Julien
      ...rois mois au moins de l'année et que la nation ne peut que gagner en donnant par l'éta... ...es plus voisins, que les communications sont interceptées par la neige pendant trois mois au moins de l'année et que la nation ne peut que gagner en donnant par l'établissement d'un département une surveillance directe et rapprochée de la vente d...

      Séance du samedi 16 mars 1793

      page 237
      Speaker: Romme
      ...rsuivi comme les autres débiteurs de la nation ; et s'il est reconnu qu'il est en avan... « Dans le cas où il sera déclaré reliqua-taire, il sera poursuivi comme les autres débiteurs de la nation ; et s'il est reconnu qu'il est en avance, attendu la nature de l'administration, il sera pourvu sans délai à son rembo...

      Séance du samedi 16 mars 1793

      page 238
      Speaker: Romme
      ...rsuivi comme les autres débiteurs de la nation ; et s'il est reconnu qu'il est en avan... « Dans le cas où il sera déclaré reliquataire, il sera poursuivi comme les autres débiteurs de la nation ; et s'il est reconnu qu'il est en avance, attendu la nature de l'administration, il sera pourvu sans délai à son rembo...

      Séance du samedi 16 mars 1793

      page 244
      Speaker: Julien
      (( Représentants de la nation ! je cite simplement le fait, sans me p... (( Représentants de la nation ! je cite simplement le fait, sans me permettre de remarques. Il est trop grave, hélas ! pour en avoir besoin. Je n'inc...
    • Séance du dimanche 17 mars 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du dimanche 17 mars 1793

      page 254
      Speaker: Le Président
      ...oi pour protéger les pêcheurs cl^s deux nations et pour défendre^ le commerce de genièv... ...ourent sur les bâtiments français, les trompent et les pillent. Il demande une loi pour protéger les pêcheurs cl^s deux nations et pour défendre^ le commerce de genièvre aux smogleurs d'Angleterre

      Séance du dimanche 17 mars 1793

      page 256
      Speaker: Charlier
      Une députation de la section des Quatre-Nations se présente à la barre. Une députation de la section des Quatre-Nations se présente à la barre.
      Speaker: Charlier
      ...ns représentants, la section des Quatre-Nations a l'honneur de se présenter à votre bar... Citoyens représentants, la section des Quatre-Nations a l'honneur de se présenter à votre barre; l'adhésion qu'elle a donnée à l'adresse qui lui a été présentée le 10 de ce ...
      Speaker: Charlier
      ...mblée générale de la section des Quatre-Nations, du Extrait des délibérations de l'assemblée générale de la section des Quatre-Nations, du
      Speaker: Charlier
      ...ance de l'assemblée générale des Quatre-Nations,un membre prend la parole sur l'adhésio...
      ..., ni chargé par elle d'aller aux Quatre-Nations. Il prouve aussi qu'outre cet intrigant...
      ...ni adhéré, ni chargé de lire aux Quatre Nations aucun arrêté émané de son sein ; convai...
      A l'ouverture de la séance de l'assemblée générale des Quatre-Nations,un membre prend la parole sur l'adhésion donnée hier par l'assemblée au projet d'adresse lue par un homme qu'il prouve ...
      ...squ'il n'est pas, ainsi qu'il s'est annoncé, membre de la société des Cordeliers, ni chargé par elle d'aller aux Quatre-Nations. Il prouve aussi qu'outre cet intrigant, il en était un grand nombre qui étaient venus, et que dans le moment de cette ...
      ... frères des Cordeliers, qui ne s écartent jamais des vrais principes, n'avaient ni adhéré, ni chargé de lire aux Quatre Nations aucun arrêté émané de son sein ; convaincue que son adhésion de la veille était une surprise dans un instant où l'agita...

      Séance du dimanche 17 mars 1793

      page 257
      Speaker: Le Président
      ...fin où résident les représentants de la nation et le conseil exécutif avec tous ses po... ...de la Convention de respecter les propriétés et les personnes, dans une ville enfin où résident les représentants de la nation et le conseil exécutif avec tous ses pouvoirs. Je faisais toutes ces réflexions au cours du voyage , aussi jugez de ma ...

      Séance du dimanche 17 mars 1793

      page 262
      Speaker: Le Président
      Représentants de la nation, je suis né sourd et muet. Je voyais le... Représentants de la nation, je suis né sourd et muet. Je voyais le monde sans savoir que Chaque objet de la nature eût un nom. J'existais sans sav...
    • Séance du lundi 18 mars 1798

      - search term matches: (15)

      Séance du lundi 18 mars 1798

      page 264
      ...oyens créanciers ou pensionnaires de la nation, à la charge par eux de rapporter une a... ...es certificats de résidence exisrés des fonctionnaires publics et des autres citoyens créanciers ou pensionnaires de la nation, à la charge par eux de rapporter une attestation du directoire de leur département, contenant qu'ils (1) Voy. ci-dessu...

      Séance du lundi 18 mars 1798

      page 265
      ...tamment la justice et les besoins de la nation. Nous vous demandons la suppression de ... ...nnent, sous la sauvegarde de votre silence, des sommes énormes que réclament instamment la justice et les besoins de la nation. Nous vous demandons la suppression de leurs places, la confiscation de leurs fortunes et de leurs cautionnements et un...

      Séance du lundi 18 mars 1798

      page 268
      Speaker: Morisson
      ...vice aussi essentiel aux intérêts de la nation. ...èle qui anime l'administration pour protéger autant qu'il dépendra d'elle un service aussi essentiel aux intérêts de la nation.

      Séance du lundi 18 mars 1798

      page 273
      Speaker: Prieur
      ...la réception. De là nul recours pour la nation, qui se trouve lésée sans savoir à qui ... ...ses marchandises ou quel est le coquin de commissaire des guerres qui en a fait la réception. De là nul recours pour la nation, qui se trouve lésée sans savoir à qui s'en prendre. Chargez donc l'un de vos comités de fixer d'une manière très préci...
      Speaker: Prieur
      ...de l'armée du Rhin; et voilà comment la nation paie des frais inutiles de transport, t... ...r de Metz a reçu des ballots destinés pour un régiment de ligne, faisant partie de l'armée du Rhin; et voilà comment la nation paie des frais inutiles de transport, tandis que les régiments souffrent en attendant l'habillement qu'avec) un peu de ...

      Séance du lundi 18 mars 1798

      page 276
      Speaker: Prieur
      ...vice aussi essentiel aux intérêts de la nation. ...èle qui anime l'administration pour protéger autant qu'il dépendra d'elle un service aussi essentiel aux intérêts de la nation.

      Séance du lundi 18 mars 1798

      page 277
      Speaker: Prieur
      ...même de perdre l'autre au service de la nation. ...clarant qu'il avait perdu un bras au service du roi, 'me conjura de le mettre à même de perdre l'autre au service de la nation.
    • Séance du jeudi 21 mars 1793, au soir

      - search term matches: (7)

      Séance du jeudi 21 mars 1793, au soir

      page 418
      Speaker: Le Président
      ... levée sur sa têtë, il criait : Vive la nation ! se refusant à toute auti*e acclamatio... ... Tombé , sous les eoiips de soixàhte fusiliers n'attendant que la mort, la hache levée sur sa têtë, il criait : Vive la nation ! se refusant à toute auti*e acclamation.
      Speaker: Le Président
      ... il méritait la pension que lui fait la nation. Là section de 1792 a connu Duplessis e... ...geUx vouk a mis à portée de récompenser ce brave Soldat au nom de la République, il méritait la pension que lui fait la nation. Là section de 1792 a connu Duplessis et un de ses beaux jours a été cëlUi bti elle a pu lui offrir la couronne qui éta...

      Séance du jeudi 21 mars 1793, au soir

      page 425
      Speaker: Barère
      ...ion de vos pouvoirs et des droits de la nation. Votre mandat est de veiller à son salu... Non, vous ne laisserez pas impunie une telle violation de vos pouvoirs et des droits de la nation. Votre mandat est de veiller à son salut; votre devoir est de casser les arrêtés surpris aux corps administratifs du dé...
      Speaker: Barère
      ...nanimité ; mais nos commettants sont la nation entière, et non pas une commune, ou des...
      ... devons compte de nos principes qu'à la nation entière, et non à quelques citoyens ou ...
      ...t, toute société n'est que membre de la nation, et participant à la représentation du ...
      ...ance : c'est un malheur que nous n'ayons pas tous la confiance des citoyens à Vunanimité ; mais nos commettants sont la nation entière, et non pas une commune, ou des sections ou des agrégations de citoyens ; nous ne devons compte de nos principes qu'à la nation entière, et non à quelques citoyens ou à quelques sociétés ; quand le peuple tout entier ou en majorité aura exprimé so...
      ...rberons devant la volonté nationale ; jusqu'alors toute commune, tout département, toute société n'est que membre de la nation, et participant à la représentation du peuple.

      Séance du jeudi 21 mars 1793, au soir

      page 426
      Speaker: Barère
      ...es, que deviendriez-vous aux yeux de la nation et de vos successeurs, toujours enclins... ... la liberté fugitive tracerait partout votre honte et votre lâcheté; et vous-mêmes, que deviendriez-vous aux yeux de la nation et de vos successeurs, toujours enclins à rabaisser ou à punir ceux qui les auraient précédés?
    • Séance du lundi 25 mars 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du lundi 25 mars 1793

      page 531
      Speaker: Poultier
      ...assez contribué au présent besoin de la nation et pour contenter le patriotisme qui le... ...i de leur esprit toutes les erreurs du fanatisme, ils reconnaissent n'avoir pas assez contribué au présent besoin de la nation et pour contenter le patriotisme qui les anime, ils vous offrent et vous envoient les titres d'une constitution de rent...

      Séance du lundi 25 mars 1793

      page 538
      Speaker: Beffroy
      ...ale les voitures qui appartiennent à la nation avec la permission d'y faire faire les ... ..., qui demande l'autorisation de fournir aux commissaires de la Convention nationale les voitures qui appartiennent à la nation avec la permission d'y faire faire les réparations et changements nécessaires j cette lettre est ainsi conçue (1) :
      ...a ci-devant liste civile a rendues à la nation. Le décret du 15 octobre n'a jusqu'ici ... ...et à des conditions quelconques, quelques-unes de celles que la suppression de la ci-devant liste civile a rendues à la nation. Le décret du 15 octobre n'a jusqu'ici mis ces objets à ma disposition que pour le service des généraux et officiers de...

      Séance du lundi 25 mars 1793

      page 539
      Speaker: Beffroy
      ...ion les ypitures qui appartiennent à la nation, et l'autorise à y faire les réparation... (La Convention décrète que ce ministre fournira aux commissaires de la Convention les ypitures qui appartiennent à la nation, et l'autorise à y faire les réparations et les changements nécessaires.)

      Séance du lundi 25 mars 1793

      page 541
      Speaker: Mallarmé
      ... les deniers et effets appartenant à la nation, dans quelques caisses ou dépôts qu'ils... ...erdit toute caisse particulière, et ordonne le versement à la trésorerie de tous les deniers et effets appartenant à la nation, dans quelques caisses ou dépôts qu'ils puissent se trouver.

      Séance du lundi 25 mars 1793

      page 545
      Speaker: Cambon
      ...sor public et dilapider les fonds de la nation. Avec tous ces secours partiels, on con... ...tions secondaires, qu'on fait le bonheur du peuple; on ne fait qu'épuiser le trésor public et dilapider les fonds de la nation. Avec tous ces secours partiels, on consomme le produit des contributions.

      Séance du lundi 25 mars 1793

      page 552
      ...t le ministre d'un culte salarié par la nation devrait toujours donner l'exemple. Auss... ... un écrit dans lequel on est loin de retrouver ce respect pour la loi civile dont le ministre d'un culte salarié par la nation devrait toujours donner l'exemple. Aussitôt que cet écrit a été connu, il a été dénoncé au conseil du district de Réthe...
      On lit à la page 3 : « La nation française aurait pu, et elle le devait,... On lit à la page 3 : « La nation française aurait pu, et elle le devait, se préserver des égarements et des vices qui amènent tôt au tard, ces secousses...
    • Séance du mardi 26 mars 1793

      - search term matches: (10)

      Séance du mardi 26 mars 1793

      page 560
      Speaker: Ramel-Nogaret
      Une loi ordonne aux représentants de la nation d'adopter entre les fonctions de législ... Une loi ordonne aux représentants de la nation d'adopter entre les fonctions de législateur et celles de journaliste. Si la Convention croit devoir maintenir cette lo...

      Séance du mardi 26 mars 1793

      page 567
      Speaker: Le Président
      ...t en partant à jurer, en présence dè la nation, de vivre libres ou mourir : le serment... ..., marchent aux frontières pour combattre les ennemis de la liberté; ils demandent en partant à jurer, en présence dè la nation, de vivre libres ou mourir : le serment qu'ils vont prononcer vous retracera, après plus de 2,400 ans, celui des Horaèe...

      Séance du mardi 26 mars 1793

      page 571
      Speaker: Gensonné
      ...s premiers n'aient pas de biens dont la nation puisse s'emparer ! on en ferait la list... ...n y exècre tout autant les anarchistes que les aristocrates. Quel dommage que les premiers n'aient pas de biens dont la nation puisse s'emparer ! on en ferait la liste avec autant de zèle que l'on fait celle des biens des émigrés. »

      Séance du mardi 26 mars 1793

      page 584
      ...lavière et Roland, pour mieux tomper la nation sous leur faux masque de patriotisme et... ...iez est une créature de la faction Brissotine, qui l'appela au ministère, avec Clavière et Roland, pour mieux tomper la nation sous leur faux masque de patriotisme et leur titre de jacobins. Je connaissais son origine, ses liaisons, sa vie, et
    • Séance du vendredi 29 mars 1793

      - search term matches: (12)

      Séance du vendredi 29 mars 1793

      page 678
      Speaker: Camboulas
      ...ication, à la charge de paiement par ia nation. ...a guerre : chaque municipalité est appelée à fournir son contingent à cette fabrication, à la charge de paiement par ia nation.
      Speaker: Camboulas
      ... souliers sont offertes et données à la nation par la commune du Hâvre. « Mille paires de souliers sont offertes et données à la nation par la commune du Hâvre.

      Séance du vendredi 29 mars 1793

      page 679
      ...é :Taveatj, secrétaire. » (1 ) Archives nation îles, Carton Cu 249, chemise 397, pièce... « Signé :Taveatj, secrétaire. » (1 ) Archives nation îles, Carton Cu 249, chemise 397, pièce n° 11.
      (2) Archives nation aies, Carton Cn 249, chemise 397, pièce... (2) Archives nation aies, Carton Cn 249, chemise 397, pièce n° 13.

      Séance du vendredi 29 mars 1793

      page 680
      Speaker: Camboulas
      ... Cette livraison doit être payée par la nation; mais il fut une occasion plus favorabl... ...os braves frères d'armes est ordonnée dans toutes les communes de la République. Cette livraison doit être payée par la nation; mais il fut une occasion plus favorable pour les habitants du Havre de donner de nouvelles preuves de leur saint entho...
      Speaker: Camboulas
      ...vous mériteront la reconnaissance de la nation entière. ...ent pour la défense de leur pays. Les lauriers que vous cueillerez sur l'ennemi vous mériteront la reconnaissance de la nation entière.

      Séance du vendredi 29 mars 1793

      page 685
      Speaker: Boyer-Fonfrède
      ...tyrans de l'Europe, voulant asservir la nation française et lui dicter des lois, se ré... « Sur une seconde observation où tous les tyrans de l'Europe, voulant asservir la nation française et lui dicter des lois, se réunissent pour faire réussir leurs criminels projets, il est du devoir des admini...
    • Séance du samedi 30 mars 1798

      - search term matches: (3)

      Séance du samedi 30 mars 1798

      page 706
      Speaker: Boyer-Fonfrède
      ...es biens de la commune de Bordeaux à la nation, à la charge de payer ses dettes; voilà... J'étais venu solliciter un secours, ou faire l'abandon des biens de la commune de Bordeaux à la nation, à la charge de payer ses dettes; voilà tout. Je ne m'oppose pas au remboursement par un impôt progressif; Garrau et Pa...

      Séance du samedi 30 mars 1798

      page 714
      Speaker: Pènières
      ...ats de la patrie attendent d'une grande nation. Je demande que vous décrétiez que l'ar... .... Ce ne sont point des récompenses extérieures, mais ce sont celles que les soldats de la patrie attendent d'une grande nation. Je demande que vous décrétiez que l'armée des Vosges a bien mérité de la patrie.

      Séance du samedi 30 mars 1798

      page 727
      ...e, cette commune, de représenter ici là nation?... Je trouve dans cette démarche tous ... ...ne commune de l'Empire, d'interpeller les mandataires du peuple? Est-elle chargée, cette commune, de représenter ici là nation?... Je trouve dans cette démarche tous lés crimes à la fois : usurpation de la souveraineté, provocation à la dissoluti...

      Séance du samedi 30 mars 1798

      page 730
      ...hérente, ont été mis sous la main de la nation. ...ces déportés, ceux des prêtrës, moines, religieux, princes, leurs fauteurs et adhérente, ont été mis sous la main de la nation.
    • Séance du lundi 11 mars 1793, au matin

      - search term matches: (5)

      Séance du lundi 11 mars 1793, au matin

      page 72
      Speaker: Charlier
      ... à toute l'Europe et à l'Univers que la Nation française était inaccessible à la crain... Législateurs, vous avez montré à toute l'Europe et à l'Univers que la Nation française était inaccessible à la crainte. Un despote ultra-mondain cherchait à éloigner la chute de la tyrannie en vou...
      Speaker: Charlier
      ...g avaient coulé ; la saine partie de la nation demandait vengeance et attendait sa pun... ...dans toute leur acception politique ; le tyran était enchaîné ; des flots de sang avaient coulé ; la saine partie de la nation demandait vengeance et attendait sa punition avec confiance et sécurité. La mort seule du monstre politique pouvait aff...

      Séance du lundi 11 mars 1793, au matin

      page 85
      Speaker: Johannot
      ..., nous portons notre numéraire chez des nations voisines et rivales. ...ons enfin, sur notre propre sol, les objets pour lesquels, depuis trop longtemps, nous portons notre numéraire chez des nations voisines et rivales.

      Séance du lundi 11 mars 1793, au matin

      page 86
      Speaker: Johannot
      ... effectif, cela revient au même pour la nation qui vend et achète, et cela simplifie l... ...moyen le plus sûr et le plus juste est de porter le prix des poudres à leur prix effectif, cela revient au même pour la nation qui vend et achète, et cela simplifie la comptabilité.
    • Séance du mardi 12 mars 1793

      - search term matches: (16)

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 105
      Speaker: Guyton-Morveau
      ...Mayence doit à la généreuse, à la noble-nation française, l'événement heureux de pouvo... « Mayence doit à la généreuse, à la noble-nation française, l'événement heureux de pouvoir insérer dans ses annales l'époque importante où l'esclave opprimé a brisé ses...
      Speaker: Guyton-Morveau
      ... plus profond, notre respect envers une nation qui n'est pas contente d'être seule heu... ...ents les plus vifs, et permettez-nous ensuite de témoigner, avec le sentiment le plus profond, notre respect envers une nation qui n'est pas contente d'être seule heureuse, mais se donne les soins les plus assidus pour faire pareillement le bonhe...
      Speaker: Guyton-Morveau
      ...nt, de nos sentiments à votre généreuse nation, et priez-la, en notre nom, de nous con... « Faites part, nous vous en prions instamment, de nos sentiments à votre généreuse nation, et priez-la, en notre nom, de nous continuer sa puissante protection pour l'achèvement de l'ouvrage que nous commençon...

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 107
      Speaker: Guyton-Morveau
      ...et qui puisse être enviée de toutes les nations et vous aurez dignement acquitté les ob... ... liberté sacrée et sur l'égalité des droits ; donnez-nous une Constitution sage et qui puisse être enviée de toutes les nations et vous aurez dignement acquitté les obligations que vous avez contractées.

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 109
      Speaker: Guyton-Morveau
      ...n nouveau gage de notre dévouement à la nation. ...aincre nos frères de la part que nous prenons à leurs fatigues et, vous offrir un nouveau gage de notre dévouement à la nation.

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 113
      Speaker: Mellinet
      ... la nécessité d'établir, entre les deux nations, une réciprocité sans laquelle il n'y a...
      ...de bienveillance, qui unissent les deux nations. »
      ...'après les sentiments de la plus intime fraternité, vous n'avez pas perdu de vue la nécessité d'établir, entre les deux nations, une réciprocité sans laquelle il n'y a plus d'égalité. C'est par ce motif de justice nationale, que vous avez décrété ...
      ... la présente loi, aux commerçants américains, et pour resserrer ainsi les liens de bienveillance, qui unissent les deux nations. »
      Speaker: Mellinet
      ...ci hors de propos de rappeler ce que la nation française a fait, à cet égard, pour les... ...oir besoin ; nous n'avons obtenu d eux aucune espèce de faveur. Il n'est point ici hors de propos de rappeler ce que la nation française a fait, à cet égard, pour les Etats-Unis.

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 114
      Speaker: Mellinet
      ...franchi du droit de fret, ceux de cette nation. Yoilà nos titres, pour obtenir de ces ...
      ...a réclamera sûrement pas en vain, d'une nation amie, qui doit connaître tout le prix d...
      ... Ils ont imposé nos bâtiments à'un droit de tonnage, lorsqu'enfin nous avions affranchi du droit de fret, ceux de cette nation. Yoilà nos titres, pour obtenir de ces alliés une juste réciprocité. C'est à cette réciprocité, déjà invoquée par un décret du 2 juin 1791, que le conseil exécutif devait réclamer. Il ne la réclamera sûrement pas en vain, d'une nation amie, qui doit connaître tout le prix des sacrifices que nous avons faits pour elle.
      Speaker: Mellinet
      ...tre comité vous propose en faveur d'une nation alliée, doivent étire communes au comme... Il est bien évident que les exemptions et modérations de droits que votre comité vous propose en faveur d'une nation alliée, doivent étire communes au commerce français.
      Speaker: Mellinet
      ... Hollandais et des Anglais, si ces deux nations pouvaient recevoir nos sucres de pre- ...elquès parties du territoire de la République, seraient anéanties par celles des Hollandais et des Anglais, si ces deux nations pouvaient recevoir nos sucres de pre-
      Speaker: Mellinet
      ...en dirigé est la providence de3 grandes nations. ...es à la République, si nous nous persuadions enfin que le commerce protégé et bien dirigé est la providence de3 grandes nations.

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 115
      Speaker: Mellinet
      ... aceorder dë faoUVellès faveUrs à oëtte nation âmeë et la traiter dàns ses relations c... ...tibh de sbn décret du 19 février dernier, concernant les Etats-Unis d'Amérique ; aceorder dë faoUVellès faveUrs à oëtte nation âmeë et la traiter dàns ses relations commerciales avec lès colonies françaises, de la même manière

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 116
      Speaker: Mellinet
      Les bâtiments des nations avec lesquelles la République française... Les bâtiments des nations avec lesquelles la République française n'est point en guerre, pourront porter dans les colonies françaises d'Amérique ...

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 136
      ...les négociants composant le corps de la nation sur cette Echelle, pour les rassurer su... « J'ai fait assembler messieurs les négociants composant le corps de la nation sur cette Echelle, pour les rassurer sur tout ce qu'ils avait à appréhender de la démission de M. de Choiseul, et pour ...
      ...fiée avec tout le zèle que je dois à ma nation et aux intérêts de tous les Français qu... « Je continuerai de remplir les fonctions de la place qui m'a été confiée avec tout le zèle que je dois à ma nation et aux intérêts de tous les Français qui se trouvent sur cette Echelle.
      « La nation est déjà informée des perfidies de Choi... « La nation est déjà informée des perfidies de Choiseul, ci-devant ambassadeur à la Porte, mais elle ignore peut-être encore qu'il ...

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 137
      ...îtrait devoir éviter l'indulgence de la nation pour des Français qui se trouvent sous ... « Cette considération nous paraîtrait devoir éviter l'indulgence de la nation pour des Français qui se trouvent sous une domination aussi arbitraire que celle de la Porte et qui paraissent avoir re...
      ...nt poussées à l'excès, les droits de la nation sont foulés aux pieds, et le silence es... ...és des peines que nous souffrons. Mais aujourd'hui, Messieurs, que les choses sont poussées à l'excès, les droits de la nation sont foulés aux pieds, et le silence est à présent un crime.

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 139
      ... ces deux sources de prospérité pour la nation ne seront plus, comme à présent, si fac...
      ...is expatriés pour la prospérité de leur nation.
      ...tection efficace, dont le commerce et la navigation sentiront l'influence et que ces deux sources de prospérité pour la nation ne seront plus, comme à présent, si facilement détournées de leur cours par les mêmes agents que I'Btat payait pour les...
      ... mesures plus étendues pour assurer l'état et la tranquillité de tous les Français expatriés pour la prospérité de leur nation.

      Séance du mardi 12 mars 1793

      page 140
      ...e partir, il en avait été retenu par la nation de Constantinople qui, par une délibéra... ...de la Porte Ottomane, par laquelle ce ministre lui mande qu'étant sur le point de partir, il en avait été retenu par la nation de Constantinople qui, par une délibération presque unanime, le sollicitant de rester ainsi que la Porte qui continuera...
      ...edi 27 du courant, aux négociants de la nation réunis chez vous, des dépêches que le c... refuser l'extrait de l'exposé que vous fîtes, samedi 27 du courant, aux négociants de la nation réunis chez vous, des dépêches que le courrier de Constantinople vous avait apportées de la part de M. de Choiseul-Gouf...
  • Tome 61 : Du 31 mars au 12 avril 1793 7 results
    • Séance permanente du samedi 6 avril 1793

      - search term matches: (8)

      Séance permanente du samedi 6 avril 1793

      page 368
      Speaker: Vernier
      ...ques, curés et vicaires salariés par la nation : et, en conséquence, décrète que ceux ... ...u courant, qu'elle n'a-pas entendu comprendre dans la loi du recrutement les évêques, curés et vicaires salariés par la nation : et, en conséquence, décrète que ceux qui ayant concouru au recrutement, se trouveraient au nombre des citoyens qui do...

      Séance permanente du samedi 6 avril 1793

      page 369
      Speaker: Vernier
      ...la satisfaction des représentants de la nation. La récompense la pluB digne d'un homme... ...tre de la justice et de l'intérêt de la République de leur donner une preuve de la satisfaction des représentants de la nation. La récompense la pluB digne d'un homme libre est aussi celle qui les flatterait le plus; ce serait une déclaration for...

      Séance permanente du samedi 6 avril 1793

      page 373
      Speaker: Mellinet
      ...extérieurs, soient mis à la solde de la nation. ...d'organiser et d'armer pour résister à tous les actes d'hostilité intérieurs ou extérieurs, soient mis à la solde de la nation.
      Speaker: Vernier
      ...e de décréter qu'il a bien mérité de la nation et que mention honorable en soit faite ... ...ouveau recrutement avant l'arrivée des commissaires de la Convention ; je propose de décréter qu'il a bien mérité de la nation et que mention honorable en soit faite au procès-verbal et au Bulletin.
      Speaker: Vernier
      ...extérieurs, soient mis à la solde de la nation, décrète le renvoi du tout au comité de...
      ... que ce département a bien mérité de la nation, que mention honorable en sera faite au...
      ...nt d'organiser et d'armer, pour résister à tous actes d'hostilité intérieurs ou extérieurs, soient mis à la solde de la nation, décrète le renvoi du tout au comité de la guerre, pour en faire son rapport dans trois jours ; et, sur les observation...
      ...utement avant l'arrivée des commissaires de la Convention, la Convention décrète que ce département a bien mérité de la nation, que mention honorable en sera faite au procès-verbal, avec insertion au Bulletin ».

      Séance permanente du samedi 6 avril 1793

      page 374
      Speaker: Buzot
      ...ent vos pouvoirs, ou plutôt ceux que la nation vous a délégués : vous voulez uniquemen... Citoyens, vous ne voulez pas que neuf personnes usurpent vos pouvoirs, ou plutôt ceux que la nation vous a délégués : vous voulez uniquement un comité de surveillance dont la marche active et continuelle surveille de pr...
    • Séance permanente du lundi 8 avril 1793, au soir

      - search term matches: (1)

      Séance permanente du lundi 8 avril 1793, au soir

      page 453
      Speaker: Le Président
      ...passeront, mais les droits éternels des nations ne passeront jamais. Les rois, les tyrans, les traîtres passeront, mais les droits éternels des nations ne passeront jamais.

      Séance permanente du lundi 8 avril 1793, au soir

      page 458
      Speaker: Charlier
      ...ouloureuse anxiété. Elle avilit trop la nation que vous avez l'honneur de représenter ... « Législateurs, il est temps que vous mettiez un terme à cette douloureuse anxiété. Elle avilit trop la nation que vous avez l'honneur de représenter pour que vous n'employiez les moyens de terminer cette lutte indécente que l'amb...
      ...t pour ceux qui représentent une grande nation. (1) Mercure universel, tome 28, page 1... ... et l'estime sont en politique les premiers soutiens de l'homme public et surtout pour ceux qui représentent une grande nation. (1) Mercure universel, tome 28, page 153.
    • Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      - search term matches: (20)

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page
      Speaker: Mellinet
      ...t pu prévenir les malheurs arrivés à la nation dans la personne des commissaires de la... ... utile à la défense publique, ayant tout lieu de croire que sa déclaration aurait pu prévenir les malheurs arrivés à la nation dans la personne des commissaires de la Convention nationale et du ministre de la guerre.

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 469
      Speaker: Le Président
      ...cris de : « Vive là République, vive la nation! » Le détachement défile au son du tambour et aux cris de : « Vive là République, vive la nation! »

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 472
      Speaker: Dupont
      ...ique, l'une étant régie au compte de la nation, l'autre étant mise en ferme, il y a ce...
      ...eux de la régie, instituée au nom de la nation. Cependant, les commis de la ferme des ...
      Mais dans cette lutte des deux parties de la chose publique, l'une étant régie au compte de la nation, l'autre étant mise en ferme, il y a ceci d'inconvenant : les ennemis d'une compagnie particulière, et choisis par elle, ont les mêmes fonctions que ceux de la régie, instituée au nom de la nation. Cependant, les commis de la ferme des messageries manquent du caractère public dont ceux de la régie nationale de la p...

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 473
      ...le. La ferme des messageries coûte à la nation plus de 2 millions en frais de transpor...
      ...messageries sera à la disposition de la nation, le transport des fonds publics sera gr...
      ...t février ont conté 750,000 livres à la nation: ainsi la dépensa portée ici à 2 millio...
      ...e aux lettres vous offre encore un moyen d'économie digne de l'attention nationale. La ferme des messageries coûte à la nation plus de 2 millions en frais de transports des deniers publics, et Qe prix de >son bail n'est que de 600.500 livrés. Lorsque le service des messageries sera à la disposition de la nation, le transport des fonds publics sera gratuit, et le gouvernement aura un bénéfice annuel de 1,500,000 à 1,800,000 livres (1). (1) Les envois de janvier et février ont conté 750,000 livres à la nation: ainsi la dépensa portée ici à 2 millions serait d'environ 4 millions, si la même proportion se soutenait jusqu'à la fi...

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 474
      Speaker: Dupont
      ...,500 livres au Trésor public. Jamais la nation n'a pris cet engagement avec les fermie... ... un bénéfice annuel de 2 millions et plus, à des fermiers qui ne versent que 600,500 livres au Trésor public. Jamais la nation n'a pris cet engagement avec les fermiers; elle est toujours restée la maîtresse d'expédier ses fonds comme elle le jug...
      Speaker: Dupont
      ... peut acquérir toute l'extension que la nation voudra lui donner. Il ne s'agit, pour e... L'établissement ainsi formé peut acquérir toute l'extension que la nation voudra lui donner. Il ne s'agit, pour en faire le commissionnaire général des citoyens et du commerce, et augmenter les...
      Speaker: Dupont
      ...seul cheval. C'est le même offre que la nation fait ici à tous les citoyens, tous les ... ... d'un voyageur, de donner une place dans sa voiture, à la condition de payer un seul cheval. C'est le même offre que la nation fait ici à tous les citoyens, tous les jours de l'année, sur toutes les routes. Au prix calculé par votre comité, chaqu...
      Speaker: Dupont
      ...us le même produit à espérer. Ainsi, la nation doit se prêter à cette combinaison, et ... ...a point échappé à votre comité. N'ayant pas le même service, il n'y a pas non plus le même produit à espérer. Ainsi, la nation doit se prêter à cette combinaison, et ne pas fonder partout la même dépense. Modifiant donc le projet,_ et l'accordant...

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 475
      Speaker: Dupont
      ...qu'en rompant un marché consenti par la nation; c'est à regret que nous y sommes forcé... ...es changements qui annoncent les plus belles espérances, ne peuvent se réaliser qu'en rompant un marché consenti par la nation; c'est à regret que nous y sommes forcés. Malgré les négligences et les erreurs des chefs qui ont dirigé l'exploitation...

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 476
      Speaker: Dupont
      ...veut remplir bien le service. Ainsi, la nation venant à leur succéder, aussitôt la rés... ...s possèdent à peine la moitié des chevaux nécessaires à l'exploitation, si l'on veut remplir bien le service. Ainsi, la nation venant à leur succéder, aussitôt la résiliation de leur bail, on serait obligé d'employer cinq à six cent mille livres ...
      Speaker: Dupont
      Lorsque la nation sera certaine de procurer aux maîtres d... Lorsque la nation sera certaine de procurer aux maîtres des relais une quantité déterminée de travail elle aura une base de calcul assuré...
      Speaker: Dupont
      ... avenir, et il réduira ses demandes. La nation en dernière analyse y trouvera de puiss... ...ra sa soumission sur une espèce d'équation entre le temps présent et un meilleur avenir, et il réduira ses demandes. La nation en dernière analyse y trouvera de puissantes ressources d'économie.
      Speaker: Dupont
      ...des relais qui rendront des sommes à la nation, au lieu des trente livres par tête de ... ...ont de concourir à les occuper. Sur des positions favorables, on aura peut-être des relais qui rendront des sommes à la nation, au lieu des trente livres par tête de cheval qu'elle a pris l'engagement de payer, ailleurs, le montant de l'indemnité...
      Speaker: Dupont
      ...ger les maîtres des postes, impose à la nation seule l'entretien de l'établissement, e... ...a même progression dans le prix du tarif. Le dernier décret rendu, afin de soulager les maîtres des postes, impose à la nation seule l'entretien de l'établissement, et il est dans l'équité d'appeler à y concourir les voyageurs qui s'en servent. S...

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 477
      Speaker: Dupont
      ...nt par les agents et les préposés de la nation. ...e aux lettres, des messageries et de la poste aux chevaux, sera fait exclusivement par les agents et les préposés de la nation.

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 488
      ... Si, dans l'ordre actuel des choses, la nation ne peut pas venir au secours de ces mal... (( Si, dans l'ordre actuel des choses, la nation ne peut pas venir au secours de ces malheureux hospitaliers, le conseil général de la commune ne persiste pas moins dan...
      ...en date du 11 de ce mois, prouve que la nation ne sera pas lésée dans cet échange; ...ettre, sont de la plus exacte vérité et que le procès-verbal des experts jurés, en date du 11 de ce mois, prouve que la nation ne sera pas lésée dans cet échange;

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 489
      autorisée à passer, au nom de la nation, tous actes à ce nécessaires. autorisée à passer, au nom de la nation, tous actes à ce nécessaires.

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 490
      ...vues qu'ils ont crues avantageuses à la nation, mais avec franchise et loyauté et sous... ...es entrepreneurs pensent que leur civisme leur impose le devoir de défendre des vues qu'ils ont crues avantageuses à la nation, mais avec franchise et loyauté et sous les yeux mêmes de la municipalité à laquelle ils soumettront toutes leurs démar...
      ...ication des armes. Us savent combien la nation a besoin d'armes, la Convention nationa... ...facture, donnerait les plus grandes facilités à augmenter et à accélérer la fabrication des armes. Us savent combien la nation a besoin d'armes, la Convention nationale, le pouvoir exécutif provisoire ne cessent d'en demander; les commissaires de...
      ...les le seront et plus et plutôt pour la nation; en effet, ils espèrent, à l'aide de ce... ...e, par la suite, ces acquisitions seront avantageuses aux propriétaires; mais elles le seront et plus et plutôt pour la nation; en effet, ils espèrent, à l'aide de ces •sacrifices que la fabrication des fusils qui n'est que de 10,000 ou 12,000 se...
      ...vantages peut trouver, non seulement la nation entière, mais le département en particu... ...rces plus multipliées ouvertes aux habitants du département. Quels plus grands avantages peut trouver, non seulement la nation entière, mais le département en particulier, le district et surtout la ville de Maubeuge.
      ...ui résulterait pour la ville et pour la nation de consacrer ce même couvent à la manuf... ... de mettre le couvent des Sœurs-Grises en hôpital, est-il plus grand que celui qui résulterait pour la ville et pour la nation de consacrer ce même couvent à la manufacture d'armes ?

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 491
      ...e de Maubeuge qui propose de céder à la nation les bâtiments composant les hôpitaux de... ...ec, votre lettre du 23 de ce mois les pièces relatives à la demande de la commune de Maubeuge qui propose de céder à la nation les bâtiments composant les hôpitaux de Saint-Nicolas et de Saint-Jacques, dont la propriété lui appartient, en échange
      ... : en effet, ceux-ci ont traité avec la nation pour leurs fournitures et leur traité d... ...d'un plus grand poids que ceux présentés par les entrepreneurs de la manufacture : en effet, ceux-ci ont traité avec la nation pour leurs fournitures et leur traité doit être rempli, soit qu'ils acquièrent la maison des Sœurs-Grises, soit qu'on n...
      ...este donc à examiner si l'intérêt de la nation ne souffrira point de cet échange et je... U reste donc à examiner si l'intérêt de la nation ne souffrira point de cet échange et je vois que la République ne fera aucun sacrifice réel, puisque, d'une part, les b...

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 492
      ...néfice de 4,600 livres, au profit de la nation. Mais je ne dois pas vous dissimuler, c... un bénéfice de 4,600 livres, au profit de la nation. Mais je ne dois pas vous dissimuler, citoyens, que les estimations ne paraissent avoir été faites que par ordre de la ...
      ...présente un plus grand avantage pour la nation, tant pour le produit des matériaux, bo... ...e à la majorité des habitants de ladite paroisse; d'un autre côté, sa situation présente un plus grand avantage pour la nation, tant pour le produit des matériaux, bois, cloches, etc., que l'on retirerait de la démolition de cette église que par ...

      Séance permanente du mardi 9 avril 1793, au matin

      page 493
      ...es pense qu'il est aussi avntageux à la nation qu'aux citoyens de la paroisse de. Notr... ...commune de Valenciennes, tout considéré, le directoire du district de Valenciennes pense qu'il est aussi avntageux à la nation qu'aux citoyens de la paroisse de. Notre-Dame-de-la-Chaussée de cette ville, de leur accorder l'échange qu'ils sollicit...
    • Séance permanente du jeudi 11 avril 1793, au soir

      - search term matches: (2)

      Séance permanente du jeudi 11 avril 1793, au soir

      page 605
      ...onné qu'il serait bâti, aux frais de la nation, une maison aux filles Fernig, soit sus... ... de Rabaut soit adoptée. Je demande aussi que le décret par lequel vous avez ordonné qu'il serait bâti, aux frais de la nation, une maison aux filles Fernig, soit suspendu. Ces filles sont les aides de camp de Dumouriez; elles ont bien effacé les...

      Séance permanente du jeudi 11 avril 1793, au soir

      page 606
      Speaker: Marat
      ... (Murmures) se flatte d'en imposer à la nation, en égarant l'opinion publique. Elle ve... (1). Je ne sais pas quel prestige une faction criminelle (Murmures) se flatte d'en imposer à la nation, en égarant l'opinion publique. Elle veut détourner les yeux de dessus ses complots, en attirant l'attention sur une co...
      Speaker: Marat
      ...urs et sans vertu, est criminel de lèse-nation ; je le livre à vos recherches ; mais l... ...é père, que j'ai poursuivi dans mes écrits (Murmures), que j'ai dit être sans mœurs et sans vertu, est criminel de lèse-nation ; je le livre à vos recherches ; mais le fils est un traître. Je vais vous faire une proposition qui vous mettra au pie...

      Séance permanente du jeudi 11 avril 1793, au soir

      page 607
      Speaker: Lecointe-Puyraveau
      ...l n'existait malheureusement, parmi les nations, un sentiment qui les porte à exercer u... ...nforme aux intérêts de la République et je l'appuierais de tout mon pouvoir, s'il n'existait malheureusement, parmi les nations, un sentiment qui les porte à exercer un droit incontestable, celui des représailles... (Interruptions sur la Montagne....
      Speaker: Lecointe-Puyraveau
      ...en Marat, car il existe chez toutes les nations un droit des représailles. (Murmures pr... Je dis que vous ne devez pas admettre la proposition du citoyen Marat, car il existe chez toutes les nations un droit des représailles. (Murmures prolongés.)
    • Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      page 115
      Speaker: Marin
      ..., le caractère et l'esprit public d'une nation ignorée jusqu'à présent, qui mérite d'ê... ...est de mon devoir de présenter à la Convention nationale, et à la France entière, le caractère et l'esprit public d'une nation ignorée jusqu'à présent, qui mérite d'être connue, et dont le civisme sera toujours le plus ferme appui de la liberté e...
      Speaker: Marin
      ...rer de la France, pour nous réunir à la nation piémon-taise, malgré les barrières que ...
      ...é sur nos montagnes, ce n'est point une nation étrangère que la République a conquise,...
      C'est en vain que le despotisme s'efforça, pendant dix siècles, de nous séparer de la France, pour nous réunir à la nation piémon-taise, malgré les barrières que la nature avait placées entre nous; la haine et l'antipathie ont toujours contra...
      ...es mœurs, et les habitudes des Français, et lorsque le drapeau tricolore a flotté sur nos montagnes, ce n'est point une nation étrangère que la République a conquise, ce sont des anciens français dont vous avez brisé les fers pour les réunir à le...

      Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      page 118
      Speaker: Delacroix
      ...ndu qu'on traiterait volontiers avec la nation et avec lui; mais qu'on ne traiterait n... ... Que lorsqu'il a voulu traiter avec l'Angleterre et la Prusse, il lui a été répondu qu'on traiterait volontiers avec la nation et avec lui; mais qu'on ne traiterait ni avec la Convention ni avec le conseil exécutif, en qui l'on n'avait aucune con...

      Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      page 125
      Speaker: Thuriot
      ...rans que pour trahir les intérêts de la nation française, que cet homme qui n'a eu des... qui ne s'était attaché aux tyrans que pour trahir les intérêts de la nation française, que cet homme qui n'a eu des correspondances à Paris, que pour perdre la liberté, puisse en imposer aux homm...
      Speaker: Thurtot
      ...lcul de celui qui a juré la perte de la nation française! Je demande donc en même temp... ...r-restation1 lorsqu'il est clair comme le jour, que cela a dû être le premier calcul de celui qui a juré la perte de la nation française! Je demande donc en même temps que l'Assemblée décrète qu'elle sera en permanence, jour et nuit, jusqu'à ce q...

      Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      page 127
      Speaker: Thuriot
      ...ent où il doit porter ses coups; que la nation armée tout entière inonde les pays enne... ...s enfants, et les citoyens âgés de plus de 50 années. Indiquez à chaque département où il doit porter ses coups; que la nation armée tout entière inonde les pays ennemis, dissipe leurs armées, immole leurs tyrans, et sous peu de mois cette grande...

      Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      page 138
      ...ndu qu'on traiterait volontiers avec la nation et lui, mais non avec la Convention ou ... ...-t-il dit que, lorsqu'il a voulu traiter avec la Prusse et l'Autriche, on a répondu qu'on traiterait volontiers avec la nation et lui, mais non avec la Convention ou le pouvoir exécutif dans lequel on n'a point confiance ?

      Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      page 140
      ...ndu qu'on traiterait volontiers avec la nation et avec lui, mais qu'on ne traiterait n... ...2° Lorsqu'il a voulu traiter avec l'Angleterre et la Prusse, lui a-t-il été répondu qu'on traiterait volontiers avec la nation et avec lui, mais qu'on ne traiterait ni avec la Convention, ni avec le conseil exécutif, en qui on n'avait aucune conf...

      Séance du mercredi 3 avril 1793, au matin

      page 144
      ...ment de mettre sous la sauvegarde de la nation française. ...eubles et immeubles que vous aviez, par l'article 4 de cette loi, ordonné simplement de mettre sous la sauvegarde de la nation française.
    • Séance permanente du mercredi 3 avril 1793, au soir

      - search term matches: (29)

      Séance permanente du mercredi 3 avril 1793, au soir

      page 263
      Speaker: Mallarmé
      ... indemnités qu'elle a à réclamer sur la nation, qu'en remboursement des avances faites... ... une nouvelle somme de cinq cent mille livres sur le Trésor public, tant sur les indemnités qu'elle a à réclamer sur la nation, qu'en remboursement des avances faites pour le service public, sauf liquidation;
      Speaker: Mallarmé
      ...t remboursement des avances faites à la nation par ladite commune, sauf à elle à se co... ... Strasbourg d'une somme de cinq cent mille livres pour acompte sur l'indemnité et remboursement des avances faites à la nation par ladite commune, sauf à elle à se conformer aux décrets relatifs aux liquidations des dettes des communes, et notamm...
      Speaker: Charles Delacroix
      ...t jugé nécessaire de faire au nom de la nation l'acquisition des maisons et terrains a... ...n bien national exigerait l'ouverture d'une rue, et que pour y parvenir il serait jugé nécessaire de faire au nom de la nation l'acquisition des maisons et terrains appartenant à des particuliers, cette acquisition ne pourra avoir lieu qu'en vert...
      Speaker: Charles Delacroix
      ...aura décrété l'acquisition au nom de la nation desdites maisons, jardins ou autres ter... ( Lorsque la Convention aura décrété l'acquisition au nom de la nation desdites maisons, jardins ou autres terrains, l'évaluation en sera faite par deux experts nommés, l'un par le propriéta...

      Séance permanente du mercredi 3 avril 1793, au soir

      page 264
      Speaker: Charles Delacroix
      ..., devront être exécutés aux frais de la nation, seront adjugés au rabais par le direct... « Les travaux qui, par l'effet de la vente du bien par lots séparés, devront être exécutés aux frais de la nation, seront adjugés au rabais par le directoire, dans le plus court délai possible, après avoir rempli néanmoins toutes les...
      Speaker: Charles Delacroix
      ...aque lot séparé, seront au compte de la nation, payés par la trésorerie nationale, apr... ...timation que les travaux qui ne pourront être exécutés par l'adjudicataire de chaque lot séparé, seront au compte de la nation, payés par la trésorerie nationale, après que les formalités prescrites par la seconde section du titre 2 de la loi du ...

      Séance permanente du mercredi 3 avril 1793, au soir

      page 265
      Speaker: Charles Delacroix
      ...erait nécessaire de faire, au nom de la nation, l'acquisition des maisons ou terrains ... pour y parvenir il serait nécessaire de faire, au nom de la nation, l'acquisition des maisons ou terrains appartenant à des particuliers, cette acquisition ne pourra avoir lieu qu'en ver...
      Speaker: Charles Delacroix
      ...aura décrété l'acquisition au nom de la nation, desdites maisons ou terrains, l'évalua... « Lorsque la Convention aura décrété l'acquisition au nom de la nation, desdites maisons ou terrains, l'évaluation en sera faite par deux experts nommés, l'un par le propriétaire, et l'autre...

      Séance permanente du mercredi 3 avril 1793, au soir

      page 270
      ...que l'armée est décidée à proposer à la nation entière de reprendre la Constitution qu... ...tit-Jean, parce que je fais faire demain un mouvement à l'armée. Vous lui direz que l'armée est décidée à proposer à la nation entière de reprendre la Constitution que vous avez (1-2) Bulletin de la Convention du 3 avril 1793.

      Séance permanente du mercredi 3 avril 1793, au soir

      page 271
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ...es particulières qu'il faut endormir la nation et influencer l'opinion de la Conventio...
      ...ver la patrie; c'est sur la force de la nation qu'il faut s'appuyer. Jusqu'ici je n'ai...
      ...rojet de contre-révolution qu'il médite. Ce n'est point non plus par des nouvelles particulières qu'il faut endormir la nation et influencer l'opinion de la Convention, c'est par des , mesures véritablement révolutionnaires qu'il j faut sauver la patrie; c'est sur la force de la nation qu'il faut s'appuyer. Jusqu'ici je n'ai entendu proposer que des palliatifs faits pour nous tromper sur la grandeur et ...

      Séance permanente du mercredi 3 avril 1793, au soir

      page 274
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ...e conquête de la Hollande, lorsqu e la. nation est •trahie par ces deux généraux, lors... ...i il faut suivre les véritables traces de Dumouriez. A son retour de sa prétendue conquête de la Hollande, lorsqu e la. nation est •trahie par ces deux généraux, lorsqu'il a laissé derrière lui une partie dé son année, -se plaint-il d'avoir été t...
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ...emprunts énormes qu'il -avait chargé la nation de rembourser ; il s'était emparé du Tr...
      ... emprisonner les hommes préposés par la nation à sa garde. Après a-vedr-ainsi assuré e...
      ...usés lui-même. Dans les premiers mouvements de la Révolution, il avait fait des emprunts énormes qu'il -avait chargé la nation de rembourser ; il s'était emparé du Trésor public qui suivait l'armée et avait fait emprisonner les hommes préposés par la nation à sa garde. Après a-vedr-ainsi assuré et sa fortune et la contre+révolution dans la Belgique, il déclare hautement la g...
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ...e Dumouriez. s'efforce de décourager la nation par tous les moyens, lorsqu'il nous déc...
      ... le mépris pour les représentants de la nation, jusqu'à oser déclarer que nous n'avons...
      ...lui-même un ennemi de la liberté et font égorger les meilleurs patriotes; lorsque Dumouriez. s'efforce de décourager la nation par tous les moyens, lorsqu'il nous déclare qu'il est impossible de lutter contre les ennemis extérieurs parce .que nou...
      ...pour réduire les départements en contre-révolution, lorsqu'il porte l'insolence, le mépris pour les représentants de la nation, jusqu'à oser déclarer que nous n'avons d'autre parti à prendre que de transiger avec l'étranger et qu'il se propose lu...

      Séance permanente du mercredi 3 avril 1793, au soir

      page 276
      Speaker: Brissot
      ...sonnement inverse. Il voulait guérir la nation de ses maux intérieurs avant de déclare... Je sais bien que Robespierre fondait son opinion sur un raisonnement inverse. Il voulait guérir la nation de ses maux intérieurs avant de déclarer la guerre à l'Autriche. Il croyait parvenir plus sûrement au républicanisme en...

      Séance permanente du mercredi 3 avril 1793, au soir

      page 277
      ...s propose; vous le pouvez, parce que la nation^ en nommant une Convention nationale, l... ...sitent les circonstances. Vous pouvez et vous devez adopter ce que le comité vous propose; vous le pouvez, parce que la nation^ en nommant une Convention nationale, lui a délégué l'exercice de la souveraineté et tous les pouvoirs; vous (1) Mercur...
    • Séance permanente du vendredi 5 avril 1793, au matin

      - search term matches: (21)

      Séance permanente du vendredi 5 avril 1793, au matin

      page 330
      Speaker: Romme
      ...er votre sagesse et la puissance que la nation française vous a donnée. Comptez sur la... ... constitués lui a commises et quelles sont les lumières qu'il répand pour éclairer votre sagesse et la puissance que la nation française vous a donnée. Comptez sur la fermeté des Lillois. S'ils peuvent sauver une seconde fois la République de tou...

      Séance permanente du vendredi 5 avril 1793, au matin

      page 332
      Speaker: Romme
      ...intérêt, qu'il y va même du salut de la nation, de mettre promp-tement un frein à cett... ...é publique, le comble de l'audace et de la perfidie, et qu'il est du plus grand intérêt, qu'il y va même du salut de la nation, de mettre promp-tement un frein à cette audace dont l'histoire nous offre peu d'exemples;

      Séance permanente du vendredi 5 avril 1793, au matin

      page 333
      Speaker: Lasource
      ...nsi vous jugent les représentants de la nation, dont vous avez la confiance et l'estim... « Ainsi vous jugent les représentants de la nation, dont vous avez la confiance et l'estime; ils vous connaissent mieux que le chef perfide qui vous trompe pour vous avil...
      Speaker: Lasource
      « Vous n'êtes que l'avant-garde de la nation, elle est tout entière derrière vous, p... « Vous n'êtes que l'avant-garde de la nation, elle est tout entière derrière vous, prête à protéger de sa puissance ceux qui sauront la servir, à écraser de sa foud...
      Speaker: Lasource
      ...a Convention nationale est une comme la nation; elle maintiendra l'individualité de la... ( La Convention nationale est une comme la nation; elle maintiendra l'individualité de la République; elle est ralliée autour de l'oriflamme de la liberté; elle la porte...

      Séance permanente du vendredi 5 avril 1793, au matin

      page 334
      Speaker: Charlier
      ...éter que les prévenus de crimes de lèse-nation ne pourraient être poursuivis devant le...
      ...x qui seront prévenus de crimes de lèse-nation.
      ...rsuivre. C'est un piège qu'on a voulu tendre à la Convention en lui faisant décréter que les prévenus de crimes de lèse-nation ne pourraient être poursuivis devant le tribunal révolutionnaire qu'en vertu d'un décret d'accusation. On favorise ains...
      ...r public du tribunal révolutionnaire puisse traduire devant ce tribunal tous ceux qui seront prévenus de crimes de lèse-nation.

      Séance permanente du vendredi 5 avril 1793, au matin

      page 335
      Speaker: Danton
      ...nt qu'une portion très, nombreuse de la nation est mal intentionnée; si nous étions da...
      ... vos décrets; qu'aucun criminel de lèse-nation ne puisse être frappé qu'après avoir ét...
      ...us n'étions pas dans les circonstances aussi périlleuses, s'il n'était pas évident qu'une portion très, nombreuse de la nation est mal intentionnée; si nous étions dans cette favorable position de n'avoir â frapper que quelques ennemis de l'intérieur, je vous dirais : maintenez vos décrets; qu'aucun criminel de lèse-nation ne puisse être frappé qu'après avoir été décrété d'accu- . sation par vous.
      Speaker: Danton
      ...! quels sont donc ces criminels de lèse-nation 1 Pourquoi une loi particulière pour eu... ...décret préalable contre les prévenus, on ne peut rien articuler contre vous. Eh ! quels sont donc ces criminels de lèse-nation 1 Pourquoi une loi particulière pour eux ? Y a-t-il une loi particulière pour les autres délits? Y a-t-il un acte préli...
      Speaker: Danton
      ...citude pour ceux qui voudraient voir la nation baignée dans son propre sang ? J'en app... ...l'homme juste ne soit pas confondu avec le coupable, d'où vient donc cette sollicitude pour ceux qui voudraient voir la nation baignée dans son propre sang ? J'en appelle à la nécessité de sauver tout le peuple. Il ne peut trouver son salut que d...
  • Tome 62 : Du 13 au 19 avril 1793 3 results
    • Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      - search term matches: (35)

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 3
      Speaker: Danton
      ...emi va être forcé de reconnaître que la nation veut absolument la liberté, puisqu'un g...
      ...armée tout entière, et une partie de la nation, ne leur a porté que son misérable indi...
      ...z nous donne l'occasion de faire un nouveau scrutin épuratoire de l'armée. L'ennemi va être forcé de reconnaître que la nation veut absolument la liberté, puisqu'un général victorieux qui avait promis à nos ennemis de leur livrer et son armée tout entière, et une partie de la nation, ne leur a porté que son misérable individu. (Applaudissements. ) Citoyens, c'est le génie de la Liberté qui a lancé le...
      Speaker: Barbaroux
      ...ouveraineté et d'e l'indépendance de la nation... (Murmures sur la Montagne.) ...ances étrangères, si cette transaction n'avait pour base la déclaration de l'a souveraineté et d'e l'indépendance de la nation... (Murmures sur la Montagne.)
      Speaker: Barbaroux
      ... sqlen-nel'lernent l'indépendance de la nation française, sa. souveraineté, ^'indivisi... ...raiter avec des puissances ennemies, qui n'auraient pas, preaîafoleméniî reconnu sqlen-nel'lernent l'indépendance de la nation française, sa. souveraineté, ^'indivisibilité e£ 1 unité de la République, fondee sur la liberté et /'égalité. »
      ...mple1; vous avez en-I gagé îa foi de la nation française à ces peuples, i et vous ne pouvez pas rendre la nation par-f jure. Î1 eét ensuite des considér... (Gironde).Vousne pouvez pas passer i à l'ordre du jour pur et. simple1; vous avez en-I gagé îa foi de la nation française à ces peuples, i et vous ne pouvez pas rendre la nation par-f jure. Î1 eét ensuite des considérations politi-' ques qui doivent vous engager à motiver votre I ordre' du jour. ...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 9
      Speaker: Boyer-Fonfrède
      ...is, pour soulager des naufragés de leur nation; il prie la Convention de permettre, pa... ...une belle action des citoyens Faussin, Bou-rège et autres Français établis à Tunis, pour soulager des naufragés de leur nation; il prie la Convention de permettre, par exception à la loi du 15 mai, qu'ils achètent à Tunis les prises du gouverneme...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 10
      Speaker: Boyer-Fonfrède
      ...ar, jurons et promettons affection à la nation française, de traiter avec justice et é... ...eprésentant et principal ministre, et tous les chefs de la province de Bettsmessar, jurons et promettons affection à la nation française, de traiter avec justice et égard les Français ; nous protestons que nous les avons toujours aimés, quoique n...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 15
      Speaker: Sergent
      ...iscation de leurs bien» au profit de la nation. ... sera priée de porter contre eux la peine de mort, ou la déportation, et la confiscation de leurs bien» au profit de la nation.

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 17
      Speaker: Sergent
      ...e tyran pour les séduire et remettre la nation sous le joug du plus odieux despotisme,... ...trompeur et perfide de cette Constitution qu'on leur offre,- n'est qu'une ruse de tyran pour les séduire et remettre la nation sous le joug du plus odieux despotisme, alors leur erreur se changera en une profonde indignation, leur courage se relè...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 18
      ...ent compter sur la reconnaissance de la nation et de ses représentants. La garnison de... ...le zèle des braves défenseurs de la patrie ; assurez-les qu'ils peuvent entièrement compter sur la reconnaissance de la nation et de ses représentants. La garnison de Condé est appelée aux plus hautes destinées; c'est à elle qu'il est réservé de ...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 33
      ... à leur comble, for* « çaient jamais la nation à renoncer à la démocratie, « pour se d... ... l'excès ae la misère du peuple, les désor-« dres de l'affreuse anarchie, portés à leur comble, for* « çaient jamais la nation à renoncer à la démocratie, « pour se donner un chef, comme je crois la chose a inévitable, si la Convention ne s'élève...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 66
      ...uverte, mon vœu particulier pour que la nation française eût un gouvernement solide, d... ...calme et la tranquillité en Europe. J'y ai manifesté, d'une manière franche et ouverte, mon vœu particulier pour que la nation française eût un gouvernement solide, durable, qui reposât sur les bases inébranlables de la justice et de l'humanité, ...
      ... à donner à cette nouvelle adresse à la nation française toute la publicité dont elle ... ... efc4 la loyauté, qui de tout temps Ont été le mobile de nos actions, m'obligent à donner à cette nouvelle adresse à la nation française toute la publicité dont elle peut être susceptible, pour en laisser aucun doute sur les suites qui en pourrai...
      Mémoire de Dumouriez à la nation française (1). Mémoire de Dumouriez à la nation française (1).
      ...ien de la liberté et de l'honneur de la nation. L'année 1792 est la plus mémorable par... « Depuis le commencement de la Révolution, je me suis consacré au soutien de la liberté et de l'honneur de la nation. L'année 1792 est la plus mémorable par les services que j'ai rendus. Ministre _des affaires étrangères^ pendant trois ...

      Séance permanente du samedi 18 avril 1798

      page 68
      ...cret du 19 novembre provoque toutes les nations et leur promet notre secours, si elles ... « C'est ainsi que le décret du 19 novembre provoque toutes les nations et leur promet notre secours, si elles se désorganisent.
      ...rendre leur estime et leur amitié à une nation dont les erreurs et l'anarchie inquiète... ... qui n'ont de haine que contre nos criminels factieux, et qui ne demandent qu'à rendre leur estime et leur amitié à une nation dont les erreurs et l'anarchie inquiètent et troublent toute l'Europe. La paix sera le fruit de cette Révolution, et le...
    • Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      - search term matches: (42)

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 109
      Speaker: Mellinet
      ... employées par leis représentants de la nation française, principalement à l'abolition... ...rotestations de notre sincère adhésion aux grandes mesures de Salut public, déjà employées par leis représentants de la nation française, principalement à l'abolition de la royauté et à la condamnation du dernier roi.

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 119
      Speaker: Laurent Lecointre
      ...atoire. Citoyens, écoutez la voix de la nation ; elle vous a dit, elle vous répète cha... ... inviolabilité, et son exécution sera facile, en y procédant par le scrutin épuratoire. Citoyens, écoutez la voix de la nation ; elle vous a dit, elle vous répète chaque jour : s'il existe parmi vous des ambitieux, des intrigants, des agitateurs,...

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 122
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ... nouveau projet de Constitution, que la nation attend, par la déclaration des Droits. ... que vous avez à examiner est de savoir si vous commencerez la discussion du nouveau projet de Constitution, que la nation attend, par la déclaration des Droits. Buzot vous a dit qu'il fallait commencer par l'organisation du gouvernement. J'a...
      Speaker: Maximilien Robespierre
      Citoyens, quand la nation française voulut se donner une Constitu...
      ...eul, former les bases sur lesquelles la nation pourrait juger par elle-même, la Consti...
      Citoyens, quand la nation française voulut se donner une Constitution et la fonder sur les débris du despotisme, elle commença par proclamer les ...
      ...usseau, qui seul doit être la règle de tout gouvernement, et qui devait, à lui seul, former les bases sur lesquelles la nation pourrait juger par elle-même, la Constitution que nous devons lui présenter. Il n'est pas d'efforts que ne firent les o...

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 123
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ...t révolutionnaire, nous avons ,dit à la nation, à l'univers, que nous mettions en tête...
      ...arche et juger notre ouvrage, et que la nation pût reconnaître si nous avions compris ...
      ...a base. Ce que nous avons déjà dit à la nation, citoyens, pourquoi ne le dirions-nous ...
      ... juger? Non, citoyens, nous devons à la nation une Constitution fondée sur les droits ...
      ...st le seul moyen de donner un gage à la nation que nous respecterons véritablement sa ...
      ...tisme, s'était attachée, en disant à la nation et à l'univers : « Voilà vos droits. » ...
      tituante, dans les premiers élans de notre ferveur patriotique et révolutionnaire, nous avons ,dit à la nation, à l'univers, que nous mettions en tête de notre projet la Déclaration des droits de l'homme, afin que le monde pût sur ses données, suivre notre marche et juger notre ouvrage, et que la nation pût reconnaître si nous avions compris ses droits et consulté ses véritables intérêts, en rapprochant ses lois constitutionnelles de ees principes immortels qui doivent en être la base. Ce que nous avons déjà dit à la nation, citoyens, pourquoi ne le dirions-nous pas aujourd'hui 1 Avons-nous moins d'attachement pour ces principes 1 Est-il moins nécessaire que les citoyens les aient sous les yeux pour se conduire et nous juger? Non, citoyens, nous devons à la nation une Constitution fondée sur les droits imprescriptibles de l'homme, de l'homme à l'état de nature et de l'homme dans la société. C'est le seul moyen de donner un gage à la nation que nous respecterons véritablement sa liberté, car le plus sûr garant que nous puissions lui donner de nos principes e...
      ... pricipes sacrés, auxquels l'Assemblée constituante, dans le temps de son patriotisme, s'était attachée, en disant à la nation et à l'univers : « Voilà vos droits. » Or, ni le législateur, ni le gouvernement n'ont le droit de les violer.
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ...-être en germe le bonheur de toutes les nations. Il ne doit pas être question de minute... ...d'une Constitution qui doit fonder le bonheur de notre pays et qui contient peut-être en germe le bonheur de toutes les nations. Il ne doit pas être question de minutes et d'heures, lorsqu'il s'agit de la félicité du genre humain. D'ailleurs, je v...
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ...gouvernement quelconque au milieu de la nation, pour être son point de ralliement cont... ...dont nous sommes environnés. On vous a dit qu'il fallait vous hâter de jeter un gouvernement quelconque au milieu de la nation, pour être son point de ralliement contre les ennemis, dans le cas où des. revers viendraient troubler nos travaux. Cit...
      Speaker: Maximilien Robespierre
      tout entier, que la crainte des nations étrangères et l'influence des armées en... tout entier, que la crainte des nations étrangères et l'influence des armées ennemies, pourraient nous faire violer les lois de la liberté publique 1 (Applaudi...

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 125
      ...onstituante. Nous déclarâmes alors à la nation, qu'il était absolument nécessaire que ... ...ermission de rappeler en quelques mots quelle fut notre œuvre sous l'Assemblée Constituante. Nous déclarâmes alors à la nation, qu'il était absolument nécessaire que les lois constitutionnelles, que nous voulions donner au peuple, fussent précédé...

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 143
      ...issaires, le sêrment d'êtrë àdèlës à la nation, de maintenir de tout leur pouvoir la l... ...s les membres du directoire ont, à l'instant, renouvelé entre les mains des commissaires, le sêrment d'êtrë àdèlës à la nation, de maintenir de tout leur pouvoir la liberté ët l'égalité, OU de fnôUrir à leur posté ën les défendant, dë faire respe...
      noncé .que, dès ce jour, ces deux nations ne font plus qu'un peuple de frèresj il...
      ...ez eux, aU milieu des cris de : Vive la nation f Vive la République françaiseï »
      noncé .que, dès ce jour, ces deux nations ne font plus qu'un peuple de frèresj il a déposé sUr le bureau une expédition aUtnentiqùé des décrets de la Convention ...
      ..., la séance a été levée, le tribunal a reconduit les ci-' toyens commissaires chez eux, aU milieu des cris de : Vive la nation f Vive la République françaiseï »

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 145
      ...oyons devoir ajouter qu'au moment où la nation, livre un combat à mort à tous ses enne... ...motifs consignés dans notre arrêté (2), dont nous joignons ici la copie, nous croyons devoir ajouter qu'au moment où la nation, livre un combat à mort à tous ses ennemis, le mouvement révolutionnaire, qui repousse les demi-mesures et les demi-pat...

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 149
      « La nation française a juré fraternité et se-oours...
      ...yauté, la bonne foi sont le partage des nations, la vérité dicte leurs promesses, la ju...
      « La nation française a juré fraternité et se-oours à tous les peuples opprimés ; abandonnerait-elle ses propres enfants, et n'êtes...
      ... Nous laissons aux rois la fourberie, le parjure et la cruauté, tandis que la loyauté, la bonne foi sont le partage des nations, la vérité dicte leurs promesses, la justice préside à leurs contrats et le courage les maintient.

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 151
      ...ssemblée le serment d'être fidèles à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité o... ...t des trois scrutateurs, lei président et le secrétaire prêteront aussitôt à l'Assemblée le serment d'être fidèles à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité ou de mourir en les défendant, et le président recevra ensuite celui de l'assembl...

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 153
      ...espectif, le serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité o... ...ns, de prêter devant le conseil général de la commune du lieu de leur domicile respectif, le serment d'être fidèle à la nation, de maintenir la liberté et l'égalité ou de mourir à leur poste et de remphr avec exactitude et inv-particdité les fonc...

      Séance permanente du lundi 15 avril 1793

      page 154
      ...ffiches, lé serment d'être fidèles à la nation, de maintenir de tout leur pouvoir la l... ...e de. leurs sessions, et en présence du public, prévenu 24 heures d'avance par affiches, lé serment d'être fidèles à la nation, de maintenir de tout leur pouvoir la liberté et l'égalité, ou de mourir à leur poste, de quoi il sera dressé procès-ve...
    • Séance du vendredi 19 avril 1793

      - search term matches: (14)

      Séance du vendredi 19 avril 1793

      page 688
      Speaker: Doulcet-Pontécoulant
      ...ourbe qui a abusé de la confiance de la nation pour mieux la trahir, qui a profité de ... ... Nous invitons nos frères d'armes à considérer toute l'atrocité du crime de ce fourbe qui a abusé de la confiance de la nation pour mieux la trahir, qui a profité de ses bienfaits pour chercher à l'asservir, qui a voulu tourner contre la Républiq...
      ...amais venu de soupçonner le chef que la nation avait placé à la tête de ses forces mil... ...mée de la Belgique ; un trafic patricide était un crime dont il ne nous serait jamais venu de soupçonner le chef que la nation avait placé à la tête de ses forces militaires et dans un excès de Confiance nous lui écrivîmes la lettre ci-jointe. Ce...

      Séance du vendredi 19 avril 1793

      page 691
      Speaker: Doulcet-Pontécoulant
      ... quelconque à l'effet de conserver à la nation la valeur entière des biens des condamn... ...u procureur général syndic, et considérant qu'il est urgent d'adopter une mesure quelconque à l'effet de conserver à la nation la valeur entière des biens des condamnés, iet d'empêcher leur dépérissement. \
      Speaker: Doulcet-Pontécoulant
      ...brenls étant confisqués au profit de la nation, rentrent dans la classe dès domaines n... « Considérant que ces brenls étant confisqués au profit de la nation, rentrent dans la classe dès domaines nationaux ordinaires, avons arrêté et arrêtons ce qui suit r
      Speaker: Doulcet-Pontécoulant
      ...hacun pour la sûreté des intérêts de la Nation. ... procureur général syndic à qui de droit, à I'effeft de faire ce qui incombe à chacun pour la sûreté des intérêts de la Nation.
      « Nous, représentants de la nation près le département de la Loire-Inférie... « Nous, représentants de la nation près le département de la Loire-Inférieure, (soussi- (1) Bulletin de la Convention du 18 avril 1793.

      Séance du vendredi 19 avril 1793

      page 692
      Speaker: Doulcet-Pontécoulant
      ...même à transiger sur la religion, si la nation voulait leur rendre les biens dont ils ... ... sont l'unique objet de leurs regrets et de leurs démarches. Ils consentiraient même à transiger sur la religion, si la nation voulait leur rendre les biens dont ils jouissaient.
      Speaker: Doulcet-Pontécoulant
      ...l'armée, l'énergie de la Convention, la nation entière qui veut la libeirté, ne leur l... .... Ils comptaient sur les succès die sa perfidie ; mais sa fuite, la fidélité de l'armée, l'énergie de la Convention, la nation entière qui veut la libeirté, ne leur laissent plus aucun espoir. Que deviendrez-voUs, si vous les écoutez encore ? You...

      Séance du vendredi 19 avril 1793

      page 693
      ...veur, mort en héros en criant : Vive la nation! vive la République, au moment où on lu... ...ef-lieu du district de la Roche-Bernard, au lieu et place du patriote Joseph Sauveur, mort en héros en criant : Vive la nation! vive la République, au moment où on lui offrait la vie pour un cri de : Vive le roi ! Nous pensons que la Convention d...

      Séance du vendredi 19 avril 1793

      page 694
      Speaker: Doulcet-Pontécoulant
      ...pour la conservation des intérêts de la nation, avons arrêté ce qui suit : ...au et de la caisse et voulant seconder les justes sollicitudes du citoyen Bauny pour la conservation des intérêts de la nation, avons arrêté ce qui suit :

      Séance du vendredi 19 avril 1793

      page 698
      Speaker: Doulcet-Pontécoulant
      ..., sous les yeux des représentants de la nation et du général, un hôpital militaire ; o... « Il a été formé à Fontenay-le-Peuple, sous les yeux des représentants de la nation et du général, un hôpital militaire ; on a choisi pour cet établissement la maison des ci-devant Lazaristes, située en ...

      Séance du vendredi 19 avril 1793

      page 700
      Speaker: Treilhard
      ...es, que le perfide Dumouriez, en qui la nation avait mis sa confiance, a cherché à cor... ...on où il a pris naissance et sur laquelle doivent croître les ronces et les épines, que le perfide Dumouriez, en qui la nation avait mis sa confiance, a cherché à corrompre l'esprit des soldats, à ébranler leur fidélité eç tgntant de les rendre c...

      Séance du vendredi 19 avril 1793

      page 715
      ...e le citoyen Genneau a fait perdre à la nation, sur les sous résultatnt de ces flaons,... On peut voir par le registre des délivrances, que le citoyen Genneau a fait perdre à la nation, sur les sous résultatnt de ces flaons, 1,039 livres. Neuf délivrances (1), faites du 19 avril au 30 août 1792, constat...
      ..., qui devaient enfler le bénéfice de la nation, avec le peu de bénéfice qu'ont effecti...
      ...Genneau, n'a-t-il été tenu compte, à la nation, que dis 10,660 livres de bénéfice, tan...
      Comment accorder ces pièces trop légères, qui devaient enfler le bénéfice de la nation, avec le peu de bénéfice qu'ont effectivement rendu les fabrications faites par Petit-Bois, et dont la surveillance éta...
      ... Genneau 1 Car pourquoi, sur 620,970 marcs de délivrances faites par le citoyen Genneau, n'a-t-il été tenu compte, à la nation, que dis 10,660 livres de bénéfice, tandis que le remède légal aurait dû donner 32,048 livres 10 sous (4) 1

      Séance du vendredi 19 avril 1793

      page 716
      ...n usage arbitraire de l'autorité que la nation m'a confiée. ... silence les personnes qui me calomnient sciemment, et m'accusent d'avoir fait un usage arbitraire de l'autorité que la nation m'a confiée.
  • Tome 63 : Du 20 avril au 1er mai 1793 5 results
    • Séance du samedi 20 avril 1793

      - search term matches: (31)

      Séance du samedi 20 avril 1793

      page 5
      Speaker: Thuriot
      ...éral Lamorlière aux représentants de la nation, aux armées du Nord et des Ardennes. Extrait d'une lettre du général Lamorlière aux représentants de la nation, aux armées du Nord et des Ardennes.

      Séance du samedi 20 avril 1793

      page 9
      Speaker: Lehardy
      « Les représentants de la nation, députés, aux armées du Rhinl des Vosge... « Les représentants de la nation, députés, aux armées du Rhinl des Vosges et de la Moselle.
      Speaker: Lehardy
      Arrêté pris par les représentants de la nation aux armées du Rhin, des Vosges et de la... Arrêté pris par les représentants de la nation aux armées du Rhin, des Vosges et de la Moselle, concernant la sûreté et l'approvisionnement de Varmée (3).
      « Nous, les représentants de la nation, députés de la Convention nationale aux... « Nous, les représentants de la nation, députés de la Convention nationale aux armées des Vosges, du Rhin et de la Moselle, sur les plaintes à nous portées, q...

      Séance du samedi 20 avril 1793

      page 10
      Speaker: Lehardy
      Proclamation des représentants de la nation aux armées du Rhin, des Vosges et de la... Proclamation des représentants de la nation aux armées du Rhin, des Vosges et de la Moselle aux citoyens des départements du. Havùt et du Bas-Rhin (1).
      Speaker: Lehardy
      ...oteurs et les accapareurs. Citoyens, la nation est indignée d'une entreprise aussi cou... ... nationaux, n'est ici que l'objet d'un trafic honteux dont s'engraissent les agioteurs et les accapareurs. Citoyens, la nation est indignée d'une entreprise aussi coupable, aussi téméraire et nous, ses représentants, nous deviendrions les complic...
      Speaker: Lehardy
      Lettre des représentants de la nation aux armées du Rhin, des Vosges et de la... Lettre des représentants de la nation aux armées du Rhin, des Vosges et de la Moselle à

      Séance du samedi 20 avril 1793

      page 15
      Speaker: Gensonné
      ...ndre mon accusateur, et je déclare à la nation entière que je me rendrai le sien. La R... ...ù la Convention nationale aura rendu ce décret, je sommerai Robespierre de se rendre mon accusateur, et je déclare à la nation entière que je me rendrai le sien. La République verra quel est celui de nous deux qui doit perdre la vie ; il faut qu'...
      Speaker: Gensonné
      ... Observez, citoyens, que même entre les nations en guerre, le caractère des représentan... ...r former des lettres de proscription, le droit des gens ne serait-il pas violé 1 Observez, citoyens, que même entre les nations en guerre, le caractère des représentants de chacune d'elles a toujours dû être respecté.
      Speaker: Gensonné
      ...invoqueraient la loi qui garantit, à la nation-, que les impôts qu'elle cause, seront ... ...la terreur contre les députés qui appelleraient sur elle la responsabilité, qui invoqueraient la loi qui garantit, à la nation-, que les impôts qu'elle cause, seront employés pour son bonheur et non pas pour salarier des brigands qui font toute l...

      Séance du samedi 20 avril 1793

      page 18
      Speaker: Delaunay
      ...ais : Je suis ici le représentant de la nation par la puissance du souverain tout enti... Je vous dirais : Je suis ici le représentant de la nation par la puissance du souverain tout entier ; je quitterai mon poste si telle est la volonté générale ; mais je périrai p...
      Speaker: Delaunay
      ...qu'une fois élus ils appartiennent à la nation tout entière. Rien ne serait plus funes... ...oposera pas, sans doute, de consulter chaque département sur ses députés, parce qu'une fois élus ils appartiennent à la nation tout entière. Rien ne serait plus funeste à la liberté ; rien ne conduirait plus sûrement au fédéralisme, que cette rév...

      Séance du samedi 20 avril 1793

      page 19
      Speaker: Delaunay
      ...s, connaître la véritable opinion de la nation? Est-il impossible que les motifs qui p...
      ...ne sont pas connus de la majorité de la nation ?
      D'ailleurs, croit-on, en consultant les assemblées primaires, connaître la véritable opinion de la nation? Est-il impossible que les motifs qui porteront les citoyens à rejeter un député, ne puissent pas être fondées sur des ...
      ...conûlura-t-on pas plus raisonnablement que s'ils sont restés, c'est parce qu'il ne sont pas connus de la majorité de la nation ?
      Speaker: Delaunay
      ...est-il donc impossible que le vœu de la nation ne se prononce pour une Convention nouv... D'ailleurs, est-il donc impossible que le vœu de la nation ne se prononce pour une Convention nouvelle? et alors quels dangers n'aurait pas en ce moment une réélection qui s'opér...
      Speaker: Delaunay
      ...ratoire ; ensuite, où la majorité de la nation rejettera ces bases, et alors il faut q... ...craindre les effets de l'intrigue sur le résultat de cette espèce de scrutin épuratoire ; ensuite, où la majorité de la nation rejettera ces bases, et alors il faut que la Convention convoque une nouvelle assemblée, où la majorité les adoptera, e...
      Speaker: Delaunay
      Si, au contraire, la nation doit être une seconde fois consultée, l... Si, au contraire, la nation doit être une seconde fois consultée, l'objet qu'on se propose en la consultant, n'est pas rempli.
      Speaker: Delaunay
      ...ois et de principes, autour desquels la nation se rallie. Mais nos ennemis ne seront p... plutôt un système quelconque de lois et de principes, autour desquels la nation se rallie. Mais nos ennemis ne seront pas dupes : ils sentiront très bien que la Constitution* faite d'après ces bases,...
    • Séance du dimanche 21 avril 1793

      - search term matches: (5)

      Séance du dimanche 21 avril 1793

      page 76
      Speaker: Doulcet-Pontécoulant
      Les représentants de la nation, députés par la Convention nationale au... Les représentants de la nation, députés par la Convention nationale aux armées du Nord et des Ardermes.

      Séance du dimanche 21 avril 1793

      page 83
      Speaker: Le Président
      ...x ctis de « Vive la République, vive la Nation. » Les canonniers défilent devant VAssemblée aux ctis de « Vive la République, vive la Nation. »

      Séance du dimanche 21 avril 1793

      page 84
      Speaker: Le Président
      ...ir son ouvrage imprimé aux dépens de la nation, n'a pu avoir son effet. Maintenant qu'... ...é son veto, le décret qui. assurait une récompense nationale et l'avantage de voir son ouvrage imprimé aux dépens de la nation, n'a pu avoir son effet. Maintenant qu'il n'y a plus de veto ni de roi, je demande l'effet du décret; quant à la récomp...

      Séance du dimanche 21 avril 1793

      page 85
      Speaker: Bréard
      Chargé par les représentants de la Nation, députés de la Convention nationale aux... Chargé par les représentants de la Nation, députés de la Convention nationale aux armées du Nord et des Ardennes, de venir vous rendre compte de la capitulation ...

      Séance du dimanche 21 avril 1793

      page 86
      Speaker: Bréard
      ...ieu d'eux : Vive ta République, vive la Nation. {Applaudissements. ) Ils me jurèrent q... ...on, et furent étonnés lorsqu'ils entendirent les bravés volontaires crier au milieu d'eux : Vive ta République, vive la Nation. {Applaudissements. ) Ils me jurèrent qu'ils iraient partout avec moi. Je vous avoue, citoyens, qu'il est des sentiment...

      Séance du dimanche 21 avril 1793

      page 92
      ... qui, de tout temps, et chez toutes les nations, a fait verser tant de sang. Ainsi soit... ...pirez à tous, et les vertus que donne la vraie piété, et l'aversion du fanatisme qui, de tout temps, et chez toutes les nations, a fait verser tant de sang. Ainsi soit-il 1 »

      Séance du dimanche 21 avril 1793

      page 93
      ...nt à le faire imprimer aux dépens de la Nation, et à l'imprimerie de l'Assemblée. La s... ...ur cet objet, n'étant pas sanctionné, l'Assemblée nationale ne se déterminât point à le faire imprimer aux dépens de la Nation, et à l'imprimerie de l'Assemblée. La sanction étant suspendue, on a cru devoir le publier autrement, afin de ne pas pr...
    • Séance du lundi 22 avril 1793

      - search term matches: (21)

      Séance du lundi 22 avril 1793

      page 95
      Speaker: Chambon
      ...d'un gouvernement libre et d'une grande nation le caractère de justice, d'impartialité... ...la Convention et du public sur la nécessité d'ëxiger de tous les fonctionnaires d'un gouvernement libre et d'une grande nation le caractère de justice, d'impartialité, de décence qui annonce la sagesse des lois, le respect pour les moeurs sans le...

      Séance du lundi 22 avril 1793

      page 97
      Speaker: Chambon
      ...ublique ne sont que l'avant-garde de la nation ; que Rome a vu Annibal à ses portes, e... ...s les parties de la République les plaines de la Champagne, que celles de la République ne sont que l'avant-garde de la nation ; que Rome a vu Annibal à ses portes, et que Rome est restée libre ; que les défaites d'un peuple libre valent les vict...

      Séance du lundi 22 avril 1793

      page 101
      Speaker: Le Président
      ... vérité. Ils reçoivent des ordres de la nation, des avis de tous les citoyens ; des co... ...tyrans aimaient les éloges ; les représentants d'un peuple libre n'aiment que la vérité. Ils reçoivent des ordres de la nation, des avis de tous les citoyens ; des conseils, ils n'en reçoivent de personne. L'opinion publique a déjà rendu aux cito...

      Séance du lundi 22 avril 1793

      page 106
      Speaker: Chambon
      ...convient aux représentants d'une grande nation. Croyez qu'ils préféreraient plutôt mil... ...rez plus qu'ils n'aient conservé dans toutes les circonstances le caractère qui convient aux représentants d'une grande nation. Croyez qu'ils préféreraient plutôt mille morts que de fléchir devant les tyrans 0t de trahir leurs devoirs. Jugez-les ...

      Séance du lundi 22 avril 1793

      page 108
      Speaker: Jacob Dupont
      ...galité; car telle est la destinée de la nation française, qu'en s'occupant de son bonheur, elle s'occupe aussi de celui des autres nations. ...s autres peuples, où le droit de propriété n'est pas plus connu que le droit d'égalité; car telle est la destinée de la nation française, qu'en s'occupant de son bonheur, elle s'occupe aussi de celui des autres nations.
    • Séance du mardi 23 avril 1793

      - search term matches: (16)

      Séance du mardi 23 avril 1793

      page 130
      Speaker: Romme
      ...leurs auspices, aux représentants de la nation. Le mouvement spontané d'enthousiasme p... ...oux, commissaires de la Convention lnatlionale à Péronne, pour .l'envoyer, sous leurs auspices, aux représentants de la nation. Le mouvement spontané d'enthousiasme pour une semblable démarche a porté toute l'assemblée des frères d'armes à renouv...

      Séance du mardi 23 avril 1793

      page 135
      Speaker: Romme
      ...ôts du despotisme, ces traîtres, que la nation tout entière est debout pour punir leur... ...uit de notre sang, de nos victoires, de nos peines ? Ignorent-ils, ces vils suppôts du despotisme, ces traîtres, que la nation tout entière est debout pour punir leur insolente audace, que nos bras sont levés pour abattre la tête du monstre infer...

      Séance du mardi 23 avril 1793

      page 144
      Speaker: Lequinio
      « Dumouriez a trahi la nation française à laquelle il devait toute so...
      ...rançais auraient abhorré celui de votre nation qui aurait commis une pareille bassesse...
      ... commande, et nous vous assurons que la nation française périra tout entière ou qu'ell...
      « Dumouriez a trahi la nation française à laquelle il devait toute son élévation ; vous ne pouvez estimer un traître ; la loyauté défend de lui donne...
      ...s dû recevoir les membres de la Convention nationale qu'il vous a livrés ; les Français auraient abhorré celui de votre nation qui aurait commis une pareille bassesse et vous sauraient renvoyé des otages que le droit des gens défend d'accepter en...
      ...mée; un général brave et ami de l'honneur doit savoir la conduite que la justice commande, et nous vous assurons que la nation française périra tout entière ou qu'elle sera libre. »

      Séance du mardi 23 avril 1793

      page 169
      ...lus leur prix s'élèvera au profit de la nation. ...iblie, plus on s'empressera d'acquérir des biens nationaux pour l'employer, et plus leur prix s'élèvera au profit de la nation.

      Séance du mardi 23 avril 1793

      page 170
      ...s que nécessitent les circonstances. La nation se trouverait bientôt presque sans ress... ...ui circulent, ils se discréditeraient de plus en plus par les nouvelles émissions que nécessitent les circonstances. La nation se trouverait bientôt presque sans ressources pour faire la guerre aux tyrans ; le prix des choses nécessaires à la vie...
      ...ièrement la vente de ce qui est dû à la nation par les acquéreurs de biens nationaux, ... Il vous propose de décréter premièrement la vente de ce qui est dû à la nation par les acquéreurs de biens nationaux, tant en capital qu'intérêts échus, avec subrogation en tous ses droits, privilèg...
      Si la nation y perd quelques intérêts, elle trouvera... Si la nation y perd quelques intérêts, elle trouvera une double indemnité dans la diminution que cela opérera sur le prix d'une infi...
      ...ntageuse, sous la triple garantie de la nation entière, du bien affecté spécialement à... les placer d'une manière aussi sûre et avantageuse, sous la triple garantie de la nation entière, du bien affecté spécialement à la créance, et de l'acquéreur, qui est responsable du montant de l'adjudication...
      ...ni l'hypothèque, ni le privilège que la nation seule peut leur céder sur les biens qu'... ..., alors les prêteurs y perdraient ; et dans l'un et l'autre cas, ils n'auraient ni l'hypothèque, ni le privilège que la nation seule peut leur céder sur les biens qu'elle a vendus, et dont le prix ne lui est pas encore payé.
      ...réances qu'ils auraienft achetées de la nation. ...raient également employer en acquisitions ou paiements de biens nationaux, les créances qu'ils auraienft achetées de la nation.

      Séance du mardi 23 avril 1793

      page 171
      ...ns ce cas de nullité qui arrive peu, la nation rembourserait le montant de la créance ... Car, dans ce cas de nullité qui arrive peu, la nation rembourserait le montant de la créance vendue, comme elle serait tenue de rembourser à l'acquéreur ce qu'il aurait payé...
      ... libérer le plus tôt possible envers la nation, et à prévenir la vente de leurs obliga... ...ne partie des assignats, et pour engager les acquéreurs de biens nationaux, à se libérer le plus tôt possible envers la nation, et à prévenir la vente de leurs obligations, ainsi que les embarras et les difficultés que cette vente pourrait occasi...
      ...éger sacrifice épargnerait bientôt à la nation des sommes considérables ; parce qu'en ... Ce léger sacrifice épargnerait bientôt à la nation des sommes considérables ; parce qu'en opérant la diminution de la masse des assignats, il opérerait infailliblement ce...
      ...aînerait la vente de ce qui est dû à la nation par les acquéreurs. ...occasionnerait cette mesure, serait le même, ni plus ni moins, que celui qu'entraînerait la vente de ce qui est dû à la nation par les acquéreurs.
      ...nuerait aucunement les ressources de la nation. Mais comme cet échange ne s'effectuera... ...ntre des nouveaux plus parfaits, pour déjouer les contrefacteurs ; ce qui n'atténuerait aucunement les ressources de la nation. Mais comme cet échange ne s'effectuerait qu'à une époque plus ou moins éloignée, cela opérerait incessamment une dimin...
      ...décréter que les dettes exigibles de la nation qui n'excèdent pas dix mille livres, et... ... et pour diminuer les émissions d'assignats, votre comité vous propose enfin de décréter que les dettes exigibles de la nation qui n'excèdent pas dix mille livres, et qui sont les seules qui soient remboursables actuellement, seront payées immédi...

      Séance du mardi 23 avril 1793

      page 172
      Ceux qui les recevraient de la nation en paiement de ce qu'elle leur doit, ne... Ceux qui les recevraient de la nation en paiement de ce qu'elle leur doit, ne seraient pas fondés à s'en plaindre, vu que les intérêts leur seraient payés an...
      « Art. l®r. Les créances de la nation,affectées sur les biens nationaux, dont... « Art. l®r. Les créances de la nation,affectées sur les biens nationaux, dont elles sont le prix, seront vendues. En conséquence, tous les citoyens qui veule...
      ...ra cession de tout ce qui reste dû à la nation, par les titres des créances qu'ils aur...
      ...èges y attachés, sous la garantie de la nation entière ; et les annuités ou obligation...
      ...ur ; et aussitôt qu'ils en produiront le reçu, le directoire du district leur fera cession de tout ce qui reste dû à la nation, par les titres des créances qu'ils auront ainsi acquises, tant en principal qu'en intérêts échus et à échoir, à cinq pour cent, avec subrogation en tous les droits, hypothèques et privilèges y attachés, sous la garantie de la nation entière ; et les annuités ou obligations y relatives, s'il y en a, leur seront remises incontinent.
      ...s pourront rétrocéder leurs droits à la nation, lorsqu'ils le jugeront à propos, en pa... « Art. 5. Les cessionnaires pourront rétrocéder leurs droits à la nation, lorsqu'ils le jugeront à propos, en paiement des biens nationaux ; et le receveur qui aura reçu quelques rétrocessions...
      ...tre les débiteurs à eux délégués par la nation, ils suivront les formes prescrites par... ...que lesdits cessionnaires se trouveront dans le cas d'exercer des poursuites contre les débiteurs à eux délégués par la nation, ils suivront les formes prescrites par les lois, relativement aux .acquéreurs de biens nationaux; et pour cet effet, l...

      Séance du mardi 23 avril 1793

      page 173
      « Art. 11. Celles des dettes de la nation, qui sont remboursables actuellement, s... « Art. 11. Celles des dettes de la nation, qui sont remboursables actuellement, seront payées immédiatement après leur liquidation, en une ou plusieurs quittance...
    • Séance du mardi 25 avril 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du mardi 25 avril 1793

      page 304
      Speaker: Lehardy
      ...rs, avec cette dernière, au roi et à la nation. Mandez-moi vos intentions, Monsieur, e... ...crifiée, je serai réduit à pu^ blier notre correspondance, que je soumettrai alors, avec cette dernière, au roi et à la nation. Mandez-moi vos intentions, Monsieur, et je m'y soumettrai, en me disant avec respect, votre très humble et très obéiss...

      Séance du mardi 25 avril 1793

      page 310
      Speaker: Pierre Baille
      ... du peuple. Elle ne le fit point, et la nation trop confiante se trouve aujourd'hui da... ...lité criminelle du ministre d'alors, le soin de dépenser arbitrairement l'argent du peuple. Elle ne le fit point, et la nation trop confiante se trouve aujourd'hui dans le cas de payer environ 47,000 livres un objet pour lequel 6,000 livres aurai...

      Séance du mardi 25 avril 1793

      page 314
      Speaker: Boudin
      ...ront confisqués, moitié au profit de la nation et moitié à celui de la commune. ...utre au 15 octobre. Tous les grains et farines qui n'auraient pas été vendus, seront confisqués, moitié au profit de la nation et moitié à celui de la commune.
      Speaker: Boudin
      ...e dénonciateur et l'autre tiers pour la nation, ...fois la valeur des grains vendus, dont un tiers pour la commune, un tiers pour le dénonciateur et l'autre tiers pour la nation,

      Séance du mardi 25 avril 1793

      page 316
      Speaker: Fabre
      ...grand levier révolutionnaire. C'est aux nations, qui veulent faire et achever les révol... ...ites funestes qu'ils entraîneraient. Il est temps que la République s'empare du grand levier révolutionnaire. C'est aux nations, qui veulent faire et achever les révolutions, à maîtriser le grand moyen des subsistances.

      Séance du mardi 25 avril 1793

      page 317
      Speaker: Fabre
      ...sans songer que tous les citoyens de la nation sont frères, que la République est une ... ...riculture, que chaque département, chaque district ne s'isole et garde son blé, sans songer que tous les citoyens de la nation sont frères, que la République est une et indivisible. Chacun pense à ^approvisionner lui-même, et oublie entièrement s...
      Speaker: Fabre
      ...iens des émigrés ou nationaux. Ainsi la nation se récupère d'une dette immense, et com... ...ire payer les contributions qui peuvent être dues, d'accélérer le paiement des biens des émigrés ou nationaux. Ainsi la nation se récupère d'une dette immense, et commence à essayer l'effet de l'impôt en nature, si longtemps approuvé, _ si longte...
      Speaker: Fabre
      ...tionaux, si on se trouve débiteur de la Nation, à raison desdits objets ; enfin le mon... ...92, si elles sont dues, en celles du prix du fermage des biens des émigrés ou nationaux, si on se trouve débiteur de la Nation, à raison desdits objets ; enfin le montant du surplus sera acquitté par le receveur du district.

      Séance du mardi 25 avril 1793

      page 340
      ... une barbarie même, et un crime de lèse-nation, quand elle se proroge dans des temps d... ...endu à l'humanité, elle devient un abus de la liberté, un accaparement illicite, une barbarie même, et un crime de lèse-nation, quand elle se proroge dans des temps de cherté ;

      Séance du mardi 25 avril 1793

      page 343
      ... de vendre les grains, et d'affamer une nation entière en faisant naître une disette f... ... de déterminer un prix juste et raisonnable, au delà duquel il ne fût pas permis de vendre les grains, et d'affamer une nation entière en faisant naître une disette factice au milieu d'une abondance réelle. J'ai également démontré que l'intérêt d...
      ...urer pour toujours la subsistance de la nation entière : que la Convention nationale n... ...e a son comblé. Le moyen que nous proposons est peut-êtré le seul qui puisse assurer pour toujours la subsistance de la nation entière : que la Convention nationale ne soit pas plus longtemps sourde à sâ voix plaintive ! qu'un système funeste d'é...
  • Tome 64 : Du 2 au 16 mai 1793 7 results
    • Séance du jeudi 2 mai 1793, au matin

      - search term matches: (4)

      Séance du jeudi 2 mai 1793, au matin

      page 10
      ...commerce de la République, le but de la nation française est de remplacer par des prim... ...s considérables ; considérant enfin que pour ce qui regarde l'agriculture et le commerce de la République, le but de la nation française est de remplacer par des primes d'encouragement les privilèges contraires à la liberté,, décrète ce qui suit ...

      Séance du jeudi 2 mai 1793, au matin

      page 12
      Speaker: Thuriot
      ...le plus grand bien pour l'intérêt de la nation. ... font le commerce, à l'instant ils cesseraient de le faire et il en résulterait le plus grand bien pour l'intérêt de la nation.
      Speaker: Thuriot
      ...ivateurs et s'enrichir aux dépens de la nation. Je crois donc que la quatrième mesure ... ...ont des fonds très considérables, puissent les spéculer sur les travaux des cultivateurs et s'enrichir aux dépens de la nation. Je crois donc que la quatrième mesure doit avoir pour objet de forcer

      Séance du jeudi 2 mai 1793, au matin

      page 14
      Speaker: Réal
      ...rains restassent à la disposition de la nation, sans qu'ils fussent soumis au renchéri... ...or public vous a sans doute fait adopter cette mesure. Votre but était que ces grains restassent à la disposition de la nation, sans qu'ils fussent soumis au renchérissement des denrées. Mais il est résulté de cette mesure que des marchés, où les...

      Séance du jeudi 2 mai 1793, au matin

      page 17
      Speaker: Ducos
      ...ux des accapareurs, des mécontents ; la nation était unanime ; cependant les denrées a... étaient comme nous en révolution, il n y ava.it pas parmi eux des accapareurs, des mécontents ; la nation était unanime ; cependant les denrées augmenteront considérablement, et la cause unique était la création du papier mon...

      Séance du jeudi 2 mai 1793, au matin

      page 18
      ...le conseil se rendrait coupable de lèse-nation, s'il ne se dévouait entièrement à la s... ...s heureux effets pour le salut public et que, dans le moment de crise actuelle, le conseil se rendrait coupable de lèse-nation, s'il ne se dévouait entièrement à la surveillance la plus active ; considérant que, dans le temps où la patrie court l...

      Séance du jeudi 2 mai 1793, au matin

      page 19
      ...mposeront ce corps soient soldés par la nation. ...ière, que cette levée de cânonniers soit effectuée et que le® volontaires qui composeront ce corps soient soldés par la nation.

      Séance du jeudi 2 mai 1793, au matin

      page 22
      ...le conseil se rendrait coupable de lèse-nation, s'il ne se dévouait entièrement à la s... crise actuelle, le conseil se rendrait coupable de lèse-nation, s'il ne se dévouait entièrement à la surveillance la plus active;

      Séance du jeudi 2 mai 1793, au matin

      page 23
      3. Lettre des représentants de la nation, délégués dans les départements méridionaux, aux représentants de la nation, délégués dans les départements du Gard... 3. Lettre des représentants de la nation, délégués dans les départements méridionaux, aux représentants de la nation, délégués dans les départements du Gard et de l'Hérault (2).
      « Les représentants de la nation, « Les représentants de la nation,
    • Séance du lundi 13 mai 1793

      - search term matches: (11)

      Séance du lundi 13 mai 1793

      page 612
      Speaker: Lehardy
      ...résente il en résultera au profit de la nation des avantages considérables. ...ents. L'auteur de ce projet annonce, d'ailleurs, qu'en adoptant les vues qu'il présente il en résultera au profit de la nation des avantages considérables.

      Séance du lundi 13 mai 1793

      page 613
      Speaker: Lehardy
      ...exécution et la conduite de ce plan, la nation sera mise en état d'en recueillir un bé... ...e prouver qu'en vertu des seules économies qu'il est en état de réaliser dans l'exécution et la conduite de ce plan, la nation sera mise en état d'en recueillir un bénéfice annuel de 12 millions. Cette preuve pourra être très aisément recueillie ...

      Séance du lundi 13 mai 1793

      page 617
      Speaker: Lehardy
      ...ous les décrets des représentants de la nation ; cette lettre est ainsi conçue (4) : ... républicains de tous les membres qui la composent et leur entier dévouement à tous les décrets des représentants de la nation ; cette lettre est ainsi conçue (4) :

      Séance du lundi 13 mai 1793

      page 621
      Speaker: Condorcet
      ...r s'envenimer davantage 1 Ce remède, la nation entière vous l'a indiqué; c'est l'établ... instant voit s'accroître, à ces divisions qui semblent chaque jour s'envenimer davantage 1 Ce remède, la nation entière vous l'a indiqué; c'est l'établissement d'une Constitution républicaine.
      Speaker: Condorcet
      ...este pouvoir de tromper l'attente de la nation. ...ra la force de vous en détourner, que vous-mêmes vous ne voulez pas avoir le funeste pouvoir de tromper l'attente de la nation.
      Speaker: Condorcet
      ... mais je vous dirai : montrez-vous à la nation comme des "hommes qui se sentent dignes... ...ui annonceraient que vous désespérez, ou de la chose publique ou de vous-mêmes ; mais je vous dirai : montrez-vous à la nation comme des "hommes qui se sentent dignes de la confiance qu'ils ont. obtenue, qui ) se croient en état de remplir leur d...

      Séance du lundi 13 mai 1793

      page 622
      Speaker: Condorcet
      Dès lors, la nation consolée verra le terme où elle aura en... Dès lors, la nation consolée verra le terme où elle aura enfin des lois fixes ; elle connaîtra du moins celui où l'erreur de ses choix pour...

      Séance du lundi 13 mai 1793

      page 623
      Speaker: Condorcet
      ... plan ne doit-il pas être présenté à la nation, qui, en le refusant, nous punirait de ... ...ntes que peut offrir la discussion d'un plan de constitution ; et d'ailleurs, ce plan ne doit-il pas être présenté à la nation, qui, en le refusant, nous punirait de nos erreurs, et se préserverait du mal qu'elles auraient pu lui faire ?
      Speaker: Condorcet
      ...t au moment où vous vous montrerez à la nation, 'occupés de vos devoirs, et vous plaça... ...que l'excès de leur zèle- précipite trop souvent dans des défiances exagérées, et au moment où vous vous montrerez à la nation, 'occupés de vos devoirs, et vous plaçant, pour les remplir, au-dessus des événements et de vous-mêmes, elle reprendra ...

      Séance du lundi 13 mai 1793

      page 624
      Speaker: Thuriot
      ...s aviez été revêtus; vous déclarez à la nation française que vous n'avez pas en effet ... ...irez sans avoir rempli ce vœu, vous vous déclarez indignes du caractère dont vous aviez été revêtus; vous déclarez à la nation française que vous n'avez pas en effet de courage pour lui donner une Constitution. (Vifs applaudissements.)
      ... que le peuple n'a pu faire. Puisque la Nation a le droit incontestable do retirer ce ... ...compatible avec la liberté, c'est pour nous un devoir rigoureux de suppléer à ce que le peuple n'a pu faire. Puisque la Nation a le droit incontestable do retirer ce pouvoir, nous lui devons un moyen d'exercer ce droit d'une manière régulière, ég...
      ...els ou tels individus de représenter la nation française si elle ne veut plus être rep... Y a-t-il une si grande perfidie à proposer d'empêcher tels ou tels individus de représenter la nation française si elle ne veut plus être représentée par eux? Est-ce bien véritablement la longue durée de la Convention act...

      Séance du lundi 13 mai 1793

      page 648
      ... Convention, et les représentants de la nation entendent avec indifférence une telle p... ... ! Quoi ! Custine veut être dictateur, il ose le dire, il ose même l'écrire à la Convention, et les représentants de la nation entendent avec indifférence une telle profession de foi sans punir cet excès d'audace ! Si une semblable lettre nous eû...
    • Séance du mardi 14 mai 1793

      - search term matches: (11)

      Séance du mardi 14 mai 1793

      page 649
      Speaker: Chambon
      ...'autant plus sur leur publicité, que la nation attribue aux ministres beaucoup plus de... ( J'insiste d'autant plus sur leur publicité, que la nation attribue aux ministres beaucoup plus de moyens et de pouvoirs qu'ils n'en ont ; que par conséquent elle les rend respon...

      Séance du mardi 14 mai 1793

      page 650
      Speaker: Chambon
      ...que le citoyen Lacordaire fait don à la nation de 1,150 livres et restreint sa pension... ..., par laquelle ils adressent à la Convention le procès-verbal duquel il résulte que le citoyen Lacordaire fait don à la nation de 1,150 livres et restreint sa pension pendant la durée de la guerre ; oette lettre est ainsi connue (1) :
      Speaker: Chambon
      ...que le citoyen Lacordaire fait don à la nation de 1,150 livres et restreint sa pension... ...litte a l'honneur de vous envoyer son procès-verbal du 7 mai, duquel il résulte que le citoyen Lacordaire fait don à la nation de 1,150 livres et restreint sa pension de 1,100 livres à 700 livres pendant la guerre.
      Speaker: Chambon
      ...que le citoyen Lacordaire fait don à la nation d'une somme de 1,150 livres et plus qui... « Lecture prise de oette lettre, il en résulte que le citoyen Lacordaire fait don à la nation d'une somme de 1,150 livres et plus qui lui est due et échue pour arriéré de deux pensions à lui acoordees sur l'extrao...

      Séance du mardi 14 mai 1793

      page 665
      Speaker: Bréard
      « Habitué, d'après les principes de la nation française, à ne faire la guerre que loy... « Habitué, d'après les principes de la nation française, à ne faire la guerre que loyalement, je vois avec indignation que vous tolérez les incendies portés par vos ...
      ...néraux ennemis, parce que je suis d'une nation qui aime à les tenir. (1) Bulletin de l... ...phrases ; je tiendrai fidèlement les engagements que je contracterai avec les généraux ennemis, parce que je suis d'une nation qui aime à les tenir. (1) Bulletin de la Convention, du mai 1793.

      Séance du mardi 14 mai 1793

      page 666
      Speaker: Bréard
      ...ne connaissant d'ennemis que ceux de la nation et de la loi ; ardent à aimer; incapabl...
      ...rompt à venger les insultes faites à la nation; ami sincère de l'humanité ; partisan v...
      ...s, facile dans son abord, doux dans son caractère, franc, généreux et sensible, ne connaissant d'ennemis que ceux de la nation et de la loi ; ardent à aimer; incapable de haïr; jaloux de pouvoir donner des éloges; chagrin d'avoir à infliger des p...
      ...ur des autres ; toujours prêt à pardonner les offenses personnelles autant que prompt à venger les insultes faites à la nation; ami sincère de l'humanité ; partisan vrai de l'égalité, de la liberté, philosophe en un mot, il dut être un des premie...
      Speaker: Bréard
      ..., les mœurs des individus et celles des nations ; ses conceptions philosophiques le vou...
      ...ul des droits à la reconnaissance de la nation; militaires courageux, vous savez mieux...
      Dampierre étudia profondément la politique et l'histoire, les mœurs des individus et celles des nations ; ses conceptions philosophiques le vouèrent dès son jeune âge à l'amour de la liberté, à l'horreur du royalisme et au ...
      ...de Dumouriez tenaient dans les angoisses de l'incertitude; il s'acquit par là seul des droits à la reconnaissance de la nation; militaires courageux, vous savez mieux que moi ses vertus guerrières, vous en fûtes, souvent témoins ; vous cueillîtes...

      Séance du mardi 14 mai 1793

      page 680
      ...ue jour, contre les représentants de la nation, de nouvelles injures et de nouveaux ex... ...tement excitées par les cris forcenés d'une faction scélérate, qui provoque chaque jour, contre les représentants de la nation, de nouvelles injures et de nouveaux excès, qui appelle contre une grande partie d'entre eux le fer des assasins, et do...
      ...ttachement pour les représentants de la nation ; ...pression ardente des sentiments de la ville de Bordeaux, qu'une preuye de. son attachement pour les représentants de la nation ;
    • Séance du mercredi 15 mai 179

      - search term matches: (10)

      Séance du mercredi 15 mai 179

      page 682
      Speaker: Pénières
      ...à des postes périlleux, de prouver à la nation entière que vaincre ou mourir est la de... ...ien justifiés d'une inculpation fausse, on nous mettra à' même, en nous plaçant à des postes périlleux, de prouver à la nation entière que vaincre ou mourir est la devise des Français.

      Séance du mercredi 15 mai 179

      page 686
      Speaker: Lanjuinais
      ...dent la dignité des représentants d'une nation libre. Vous êtes tous chers au peuple l... ...ensonné, la Montagne ni la Vallée, ni toutes ces lignes de démarcation qui dégradent la dignité des représentants d'une nation libre. Vous êtes tous chers au peuple lorsque, dans la tribune aux harangues, vous discutez librement les droits et les...

      Séance du mercredi 15 mai 179

      page 688
      Speaker: Rabaut-Saint-Etienne
      ( Il sera envoyé, aux dépens de la nation, un moulin sur chariot de la constructi... ( Il sera envoyé, aux dépens de la nation, un moulin sur chariot de la construction des citoyens Durand père et fils, à l'armée du Rhin, pour que le général en f...

      Séance du mercredi 15 mai 179

      page 691
      Speaker: Lanjuinais
      ...de Jalès, sera imprimée aux frais de la nation, et qu'un exemplaire en sera distribué ... ...onvention nationale décrète que la procédure relative aux conspirateurs du camp de Jalès, sera imprimée aux frais de la nation, et qu'un exemplaire en sera distribué à chacun des membres de l'Assemblée. Le ministre de la justice est chargé de fai...

      Séance du mercredi 15 mai 179

      page 693
      Speaker: Salle
      ...souveraineté, en ce qu'il constitue une nation en diverses fractions qui ne délibèrent... ... territoire est une atteinte portée a ce que l'on appelle le principe pur de la souveraineté, en ce qu'il constitue une nation en diverses fractions qui ne délibèrent pas en commun.

      Séance du mercredi 15 mai 179

      page 694
      Speaker: Salle
      ...ssayée, et que l'immense majorité de la nation avait reçue comme un bienfait, j'observ... ...nt pu être égarés des hommes qui venaient de jurer une Constitution non encore essayée, et que l'immense majorité de la nation avait reçue comme un bienfait, j'observe qu'il s'agit aujourd'hui d'un régime républicain, qui rapportera tout au peupl...

      Séance du mercredi 15 mai 179

      page 697
      Speaker: Salle
      ...vironnée sans cesse des suffrages de la nation entière. ...avantage de voir les assemblées du peuple fréquentées, et la liberté publique environnée sans cesse des suffrages de la nation entière.

      Séance du mercredi 15 mai 179

      page 701
      ...faire connaître à mes commettants, à la nation entière, comment cette Constitution qui... ...euple seul à en décider, je crois qu'il est à propos, et même de mon devoir, de faire connaître à mes commettants, à la nation entière, comment cette Constitution qui doit lui être présentée, se discute et se décrète à la Convention ; ou plutôt c...
    • Séance du jeudi 16 mai 1793, au matin

      - search term matches: (6)

      Séance du jeudi 16 mai 1793, au matin

      page 705
      Speaker: Masuyer
      ...ctériser les représentants d'une grande nation qui a reconquis ses droits. Il est temp... ( Il est temps enfin de déployer cette énergie qui doit caractériser les représentants d'une grande nation qui a reconquis ses droits. Il est temps de faire disparaître de vos séances ces débats scandaleux qui font le triomphe...

      Séance du jeudi 16 mai 1793, au matin

      page 710
      Speaker: Masuyer
      ...les de cette maison qui appartient à la nation, d'après nos lois. ...saires accompagnés d'une force armée suffisante, chargés d'enlever tous les meubles de cette maison qui appartient à la nation, d'après nos lois.

      Séance du jeudi 16 mai 1793, au matin

      page 714
      Speaker: Thuriot
      ...ait perdre notre temps, on assassine la nation. Pénières ne vient qu'avec des on-dit, ... On nous fait perdre notre temps, on assassine la nation. Pénières ne vient qu'avec des on-dit, il n'apporte aucune pièce et ne prouve aucun fait. Je demande le renvoi au comit...
      Speaker: Pénières
      ... J'ai demeuré sur la section des Quatre-Nations. Le juge de paix Leroux est un bon cito... Chambon. J'ai demeuré sur la section des Quatre-Nations. Le juge de paix Leroux est un bon citoyen. Si vous souffrez .ces vexations, ces oppressions qu'exerce ou fait exercer ...

      Séance du jeudi 16 mai 1793, au matin

      page 716
      Speaker: Ramel-Nogaret
      « Représentants d'une grande nation, voulez-vous la rendre heureuse et cons... « Représentants d'une grande nation, voulez-vous la rendre heureuse et conserver sa liberté ? occupez-vous sans relâche de la Constitution ; cimentez-la pa...

      Séance du jeudi 16 mai 1793, au matin

      page 719
      Speaker: Thuriot
      Nous tenons nos pouvoirs de la nation et nul n'a le droit de les calculer, ni... Nous tenons nos pouvoirs de la nation et nul n'a le droit de les calculer, ni de leur opposer une résistance quelconque. Si vous adoptiez l'amendement qu'on ...

      Séance du jeudi 16 mai 1793, au matin

      page 720
      ...euple de frères ; adoptée de toutes les nations de la terre, le despotisme n'y régnera ... ...e doit faire le bonheur de la République; de 25,000,000 d'hommes, elle fera un peuple de frères ; adoptée de toutes les nations de la terre, le despotisme n'y régnera * (1) Bulletin de la Convention du 16 mai 1793.

      Séance du jeudi 16 mai 1793, au matin

      page 729
      ... l'amitié de la plus saine partie de la nation; ils combattent pour cimenter l'empire ... ...avognes, etc., etc., etc. Ils ont pour eux la raison, la vérité, le bon droit et l'amitié de la plus saine partie de la nation; ils combattent pour cimenter l'empire républicain sur des colonnes inébranlables ; ils veulent faire reconnaître les D...
      ..., dont les noms font horreur à toute la nation entière, vous qui, au sein de la Républ... ...Buzot, Barbaroux, Louvet, Gensonné, Lasource, Guadet, Gorsas, Pétion, etc., etc., dont les noms font horreur à toute la nation entière, vous qui, au sein de la République, faites les voeux pour le rétablissement de la royauté, pour le rappel des ...
      Quoi ! la nation s'épuisera tous les jours pour salarier...
      ...eront-elles jamais que du malheur de la nation française. Réfléchissez, je veux vous e...
      Quoi ! la nation s'épuisera tous les jours pour salarier et nourrir un tas de coquins qui la trahissent. Monstres que vous êtes, sangsues du peuple, hommes traîtres et cruels, vos têtes ne s'occuperont-elles jamais que du malheur de la nation française. Réfléchissez, je veux vous en croire encore susceptibles ; ingrats dénaturés, n'êtes-vous pas les enfants de...

      Séance du jeudi 16 mai 1793, au matin

      page 730
      ...pabies, que vous êtes criminels de lèse-nation au premier chef, que vous avez trop mér... Soyez donc vrais une fois en votre vie, avouez que vous êtes cotrpabies, que vous êtes criminels de lèse-nation au premier chef, que vous avez trop mérité les effets de la colère du peuple, et convenez qu'il ne vous reste d'autre p...
    • Séance du mardi 7 mai 1793

      - search term matches: (6)

      Séance du mardi 7 mai 1793

      page 265
      Speaker: Pénières
      « Le représentant de la nation française député par la G onvention nat... « Le représentant de la nation française député par la G onvention nationale dans le département des Landes.
      Speaker: Pénières
      ...nvasion prochaine des Espagnols : cette nation barbare est peu satisfaite des traiteme... « Nos frontières sont menacées d'une invasion prochaine des Espagnols : cette nation barbare est peu satisfaite des traitements cruels qu'elle fait éprouver journellement à plusieurs de nos frères. Le fer...

      Séance du mardi 7 mai 1793

      page 268
      Speaker: Prieur
      ... Prieur de la Marne, représentant de la nation, commissaire de la Convention nationale...
      ...louse et Bourbotte, représentants de la nation, envoyés à Orléans, chargés en exécutio...
      ( Je soussigné, chef du bureau des décrets, certifie que le citoyen Prieur de la Marne, représentant de la nation, commissaire de la Convention nationale à Orléans, m'a remis onze pièces cotées et paraphées par première et dernière, relatives à la légion germanique, pour être adressées aux citoyens Julien de Toulouse et Bourbotte, représentants de la nation, envoyés à Orléans, chargés en exécution du décret de la Convention nationale de ce jour, de se rendre à Tours pour pre...

      Séance du mardi 7 mai 1793

      page 293
      ...oit à cause des fusils appartenant à la nation, qui doivent être fournis par les commu... ...ce dans le remboursement des effets d'habillement, d'équipement et d'armement, soit à cause des fusils appartenant à la nation, qui doivent être fournis par les communes sans réclamation du prix, soit à cause des parties d'habillement et d'équipe...

      Séance du mardi 7 mai 1793

      page 297
      ...suivis et punis comme criminels de lèse-nation. ...ures de relevé, dans l'église paroissiale dite la Madeleine, à peine d'être poursuivis et punis comme criminels de lèse-nation.
    • Séance du mercredi 8 mai 1793

      - search term matches: (19)

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 306
      Speaker: Chambon
      ...uillez donc, citoyens, accepter pour la nation ce nouveau témoignage de mon civisme et... ... faire un meilleur usage que d'en consacrer la valeur aux frais de la guerre. Veuillez donc, citoyens, accepter pour la nation ce nouveau témoignage de mon civisme et de mon attachement aux intérêts de la République que je suis résolu de soutenir...

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 307
      Speaker: Chambon
      ...rincipes que vous veniez de révéler aux nations. Epouvantés de l'énergie d'un peuple si...
      ...on serment, sa devise ; et appelant les nations voisines par son exemple, il jette d'un...
      ...onne... Mais soudain la rage des despotes s'acharna à punir en lui l'amour des principes que vous veniez de révéler aux nations. Epouvantés de l'énergie d'un peuple si peu fait pour porter leurs chaînes dégradantes, les petits tyrans de la Germani...
      ...es plus purs de la liberté et de l'égalité. Liberté, égalité ou la mort! Voilà son serment, sa devise ; et appelant les nations voisines par son exemple, il jette d'une main ferme les fondements de l'édifice qu'il veut élever. Une convention natio...

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 310
      Speaker: Thuriot
      ... et n'ont rien fait pour y parvenir. La nation n'aurait-elle pas le droit de leur dire... mois ont été chargés d© sauver la chose publique, et n'ont rien fait pour y parvenir. La nation n'aurait-elle pas le droit de leur dire : Qu'avez-vous fait pour moi? (Applaudissements. )

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 313
      Speaker: Danton
      ...e et dans le cœur humain, qu'une grande nation en révolution, et même en guerre civile...
      ...eux que des traîtres Ont égarés, que la nation ne veut pas verser leur sang, mais qu'e...
      C'est une vérité puisée dans l'histoire et dans le cœur humain, qu'une grande nation en révolution, et même en guerre civile, n'en est pas moins redoutable à ses ennemis. (Vifs applaudissements. ) Ainsi d...
      ...c ces moyens de puissance des moyens de politique ; c'est de faire connaître à ceux que des traîtres Ont égarés, que la nation ne veut pas verser leur sang, mais qu'elle veut les éclairer et les rendre à la patrie. (Vifs applaudissements.)

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 314
      Speaker: Buzot
      ...e suis présenté à la section des Quatre-Nations, que j'habite, et sur mon nom ; elle m'... ... carte civique ; il n'en avait point : et en effet, quatre fois différentes je me suis présenté à la section des Quatre-Nations, que j'habite, et sur mon nom ; elle m'a été refusée. Ce domestique ayant déclaré qu'il m'appartenait, cette seule circ...

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 316
      Speaker: Chambon
      ...part du gouverneur espagnol et de cette nation, tant dans leurs biens que dans leurs p... ...entes professions, lesquels après avoir éprouvé diverses avanies injustes de la part du gouverneur espagnol et de cette nation, tant dans leurs biens que dans leurs personnes ont été embarquées par ordre du souverain sur ce navire pour être trans...

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 317
      Speaker: Delahaye
      ...e présente donc aux représentants de la nation française pour solliciter un passeport ... ...é m'a dit qu'il fallait que j'adresse ma demande à la Convention nationale. Je me présente donc aux représentants de la nation française pour solliciter un passeport pour m'en retourner dans ma patrie, convaincu que la Convention nationale ne peu...

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 321
      Speaker: Delahaye
      « Les représentants de la nation, députés par la Convention nationale au... « Les représentants de la nation, députés par la Convention nationale aux départements du Var et des A Ipes-Maritimes.
      Speaker: Delahaye
      Proclamation des représentants de la nation, députés par la Convention nationale au... Proclamation des représentants de la nation, députés par la Convention nationale aux dé' portements du Var et des Alpes-Maritimes (1).
      Speaker: Delahaye
      ... laquelle vous venez d'être réunis ? La nation française vous a adoptés. Elle versera ... ... vous des sentiments de reconnaissance et d'amour envers cette grande famille, à laquelle vous venez d'être réunis ? La nation française vous a adoptés. Elle versera sur vous tous les bienfaits qu'elle doit à ses enfants. Elle attend aussi de ses...

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 322
      Speaker: Delahaye
      ...évoueront à sa défense, recevront de la nation les secours dont, elles pourraient avoi... ...ns sont appelés à combattre pour la patrie, et que les familles de ceux qui se dévoueront à sa défense, recevront de la nation les secours dont, elles pourraient avoir besoin.

      Séance du mercredi 8 mai 1793

      page 324
      ...ur donnez,, que les représentants de la nation ont rendu à la (1) Archives nationales,... ... père citoyen. Ils reçoivent aujourd'hui avec attendrissement l'avis que vous leur donnez,, que les représentants de la nation ont rendu à la (1) Archives nationales, Carton Cii 255, chemise 475, pièce n° 1.
  • Tome 65 : Du 17 mai au 2 juin 1793 showing 10 of 11 results view all
    • Séance du vendredi 17 mai 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du vendredi 17 mai 1793

      page 12
      Speaker: Blutel
      ...rter des effets de la préférence que la nation française a accordée aux Etats-Unis de ... ... nous unit à ce peuple libre et digne de la liberté, il n'a pas cru devoir s'écarter des effets de la préférence que la nation française a accordée aux Etats-Unis de l'Amérique, il vous propose, en conséquence, de différencier les droits d'entrée...

      Séance du vendredi 17 mai 1793

      page 16
      Speaker: Chambon
      Tandis que la nation française fait de généreux efforts pour... Tandis que la nation française fait de généreux efforts pour former une colonne redoutable aux rebelles et aux tyrans, cent bras exercés à c...

      Séance du vendredi 17 mai 1793

      page 24
      ...ans pour le jugement des crimes de lèse-nation, ainsi que le traitement de l'accusateu... ...du 13 mars 1791 à chacun des juges du tribunal criminel provisoire établi à Orléans pour le jugement des crimes de lèse-nation, ainsi que le traitement de l'accusateur public et celui du greffier, seront aussi acquittés par mois sur le Trésor pub...
    • Séance du dimanche 26 mai 1793

      - search term matches: (5)

      Séance du dimanche 26 mai 1793

      page 335
      Speaker: Goyre-Laplanche
      ...ge. Yous avez versé les bienfaits de la nation sur tous les départements frontières; v... ...itoyens législateurs, une avance de 300,000 livres pour le département de l'Ariège. Yous avez versé les bienfaits de la nation sur tous les départements frontières; voudriez-vous cesser de ressembler à vous-mêmes, et n'être injustes qu'envers nou...

      Séance du dimanche 26 mai 1793

      page 343
      Speaker: Maure
      ...umouriez, abusant de la confiance de la nation de la manière la plus lâche, la plus pe... Lorsque le traître Pumouriez, abusant de la confiance de la nation de la manière la plus lâche, la plus perfide, eut livré la Belgique à ses anciens tyrans; lorsqu'il eut échoué dans l'i...

      Séance du dimanche 26 mai 1793

      page 344
      ...rendre séance, comme représentant de la nation, en (1) Cette courte discussion est emp... déclare admis à prendre séance, comme représentant de la nation, en (1) Cette courte discussion est empruntée au Mercure universel, tome 27, page 486, 1" colonne. — Voy. également P. ...

      Séance du dimanche 26 mai 1793

      page 347
      ...llier, professeur au collège dés Quâtre-Nations, dont la Convention a ordonné l'élargis... « Le grand crime «le Letellier, professeur au collège dés Quâtre-Nations, dont la Convention a ordonné l'élargissement, était d'avoir fait des vers latins contre Robespierre et Marat, et d'avo...
    • Séance du lundi 27 mai 1793

      - search term matches: (5)

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 362
      Speaker: Masuyer
      ...t-il se pourvoir en indemnité contre la nation, à raison de l'inexécution du bail et d... « L'acquéreur d'un bien national peut-il se pourvoir en indemnité contre la nation, à raison de l'inexécution du bail et de la perte qu'il a essuyée 1 les tribunaux peuvent-ils prononcer cette indemnité...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 367
      Speaker: Masuyer
      ...on leur prodigue des soins dignes d'une nation généreuse. J'ai vu un de nos braves vol... ...sonniers ; il s'en trouve 400 dont 58 sont blessés et transférés à l'hôpital où on leur prodigue des soins dignes d'une nation généreuse. J'ai vu un de nos braves volontaires, et un dragon du 6e régiment porter chacun sur leur dos des officiers h...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 371
      Speaker: Marat
      ...olongés à droite et au centre)... Si la nation entière était témoin de vos prévaricati... . Mais à la faction des hommes d'Etat que je fais la guerre (Murmures prolongés à droite et au centre)... Si la nation entière était témoin de vos prévarications, du soin que vous mettez à étouffer les complots liberticides, elle vous fer...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 374
      Speaker: Michel-Edme Petit
      ...ans notre volonté, de les disperser. La nation nous a dit, en nous envoyant ici : Alle... ... ces rassemblements considérables d'hommes, il n'est ni dans notre pouvoir, ni dans notre volonté, de les disperser. La nation nous a dit, en nous envoyant ici : Allez travailler à me conserver, et non pas à me détruire; et gardez-vous, pour votr...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 375
      Speaker: Philippeaux
      ... climats sur les affections morales des nations, le peuple français, si vous organisez ... ...a terre comme des arbres, et quoi qu'ait pu dire Montesquieu, de l'influence des climats sur les affections morales des nations, le peuple français, si vous organisez ses liens sociaux avec sagesse, pourrait être transféré sur d'alitres régions pa...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 376
      Speaker: Philippeaux
      ...1 esclavage d'une grande majorité de la nation et un ferment perpétuel de convulsions ... ...rcée de l'autre vingtième, en qui réside les talents et les lumières, vous avez 1 esclavage d'une grande majorité de la nation et un ferment perpétuel de convulsions politiques ; vous pouvez sanctifier les jours consacrés à la superstition et à l...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 386
      ...rt la sérénité de l'air; il faut que la nation sache qui sont ceux qui veulent la tran... ...te que de cette grande lutte sortira la vérité, comme des éclats de la foudre sort la sérénité de l'air; il faut que la nation sache qui sont ceux qui veulent la tranquillité. Je ne connaissais pas le ministre de l'intérieur; je n'avais jamais eu...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 392
      Comment la nation pourrait-elle exiger l'exécution de dél...
      ...nts ? Non, c'est par le seul fait de la nation qui est devenue delégataire. C'est elle...
      ...payassent ! N'est-fl pas évident que la nation, en supprimant les bénéfices, a été sub...
      ...ficiers une action récursoire contre la nation, dans le cas où leurs créanciers déléga...
      ...vu eux-mêmes confisquer au profit de la nation leurs biens et leurs droits actif a. La nation ne peut donc pas avoir le droit d'exerc...
      Comment la nation pourrait-elle exiger l'exécution de délégations dont elle a elle-même détruit l'effet par l'organe de ses représentants...
      ...i ces délégations n'ont-elles pas eu leur effet ? Est-ce par la faute des délégants ? Non, c'est par le seul fait de la nation qui est devenue delégataire. C'est elle seule qui a annihilé le gage de créances qui sont devenues les siennes. Et lors...
      ...biteurs, et qui devaient la remplir, pourrait-elle exiger encore que ceux-ci la payassent ! N'est-fl pas évident que la nation, en supprimant les bénéfices, a été subrogée de droit aux charges de ces bénéfices, quand elles avaient une affectation...
      ...ion? Telle est inême la force de cette affectation qu'elle aurait donné aux bénéficiers une action récursoire contre la nation, dans le cas où leurs créanciers délégataires îes auraient poursuivis, mais ce cas n'est pas arrivé. Les créanciers délégataires, par le fait de leur émigration, ont vu eux-mêmes confisquer au profit de la nation leurs biens et leurs droits actif a. La nation ne peut donc pas avoir le droit d'exercer l'action des créanciers délégataires, puisqu'elle confond dans sa main cette ...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 393
      ...t bonme et même nécessaire, lorsque les nations se sauvent par quelques hommes ou quelques corps; mais elle est funeste, lorsque la nation seule peut se sauver elle-même. Lui tai... ...décourager le peuple, d entraver la marche des affaires. Cette circonspection est bonme et même nécessaire, lorsque les nations se sauvent par quelques hommes ou quelques corps; mais elle est funeste, lorsque la nation seule peut se sauver elle-même. Lui taire sa situation, c'est encourager sa léthargie; elle ne peut être amenée à faire...
      ...erdues pour la liberté, pour les autres nations, pour les révolutions futures? Non, si la nation peut parvenir à établir l'ordre dans la nation. C'est à ce mot qu'est encore attachée ... ...ttait pour elle ! Toutes les expériences qui ont été faites, seront-elles donc perdues pour la liberté, pour les autres nations, pour les révolutions futures? Non, si la nation peut parvenir à établir l'ordre dans la nation. C'est à ce mot qu'est encore attachée la liberté de l'univers, et c'est pour cela seul que j'écris.
      ..., pour arracher des représentants de la nation au despotisme de cette faction. 3° Qu'on ne peut sauver la République, qu'en prenant une mesure rigoureuse, pour arracher des représentants de la nation au despotisme de cette faction.

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 394
      ...ion honorable et précieuse aux yeux des nations étrangères, dont elle nous conciliait l... ...s moyens contre nos ennemis^ au dehors ; puisqu'enfin elle rendait cette révolution honorable et précieuse aux yeux des nations étrangères, dont elle nous conciliait l'estime et l'affection.
      ...u'ils fatigueraient et dégoûteraient la nation du gouvernement républicain. ...trine d'insurrection éternelle devait entraîner des pillages et des massacres, qu'ils fatigueraient et dégoûteraient la nation du gouvernement républicain.

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 395
      ...n, et aliéné pour longtemps de nous les nations étrangères ; vous la verrez d'abord rep... ...ême; ces massacres qui ont fait frémir l'humanité, souillé à jamais la Révolution, et aliéné pour longtemps de nous les nations étrangères ; vous la verrez d'abord repousser avec indignation les complices et les apologistes de ces massacres, qui n...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 396
      ...nements politiques, par l'intérêt de la nation, par l'intérêt de la Convention, par la... Vous la verrez, d'abord ébranlée par les raisonnements politiques, par l'intérêt de la nation, par l'intérêt de la Convention, par la nécessité de rendre une fois hommage à la souveraineté du peuple, vous la verre...
      ...es deux partis, sans faire prononcer la nation ; vous la verrez accueillir avec transp... ... intestines élevées dans son sein, aux accusations réciproques et perpétuelles des deux partis, sans faire prononcer la nation ; vous la verrez accueillir avec transport, et plusieurs fois, la motion de la convocation des assemblées primaires, mo...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 398
      ... du camp de Paris qui s'intitulaient la nation, et qui voulaient niveler leur indemnit... ...res in-. fluentiels de l'Assemblée législative, et les pétitions de ces ouvriers du camp de Paris qui s'intitulaient la nation, et qui voulaient niveler leur indemnité, avec celle des députés, et ces pétitions insolentes contre le prétendu modér ...

      Séance du lundi 27 mai 1793

      page 401
      ... chef suprême de la Convention et de la nation plutôt que de juge ! là même, il foule ... ...e le rôle d'accusateur, plutôt que d'accusé, de juge plutôt que d'accusateur, de chef suprême de la Convention et de la nation plutôt que de juge ! là même, il foule à ses pieds les décrets, traîne la Convention dans la fange, et se vante de ses ...
    • Séance du mardi 28 mai 1793

      - search term matches: (7)

      Séance du mardi 28 mai 1793

      page 482
      Speaker: Fauchet
      ...sentants du peuple sont comptables à la nation de 1 état de leur fortune................. Décret qui déclare que les représentants du peuple sont comptables à la nation de 1 état de leur fortune...........................

      Séance du mardi 28 mai 1793

      page 483
      Speaker: Fauchet
      ...nvient aux représentants de la première nation du monde; laissez là ces débats scandal... ...énédictions ? prenez, il en est encore temps, prenez l'attitude imposante qui convient aux représentants de la première nation du monde; laissez là ces débats scandaleux qui vous déshonorent, démasquez impitoyablement tous les traîtres qui peuven...
      Speaker: Fauchet
      « Depuis longtemps la nation soupire après cette Constitution républ... « Depuis longtemps la nation soupire après cette Constitution républicaine, pour laquelle elle vous a principalement délégué ses pouvoirs. Yous y tr...

      Séance du mardi 28 mai 1793

      page 485
      Speaker: Fauchet
      ...té individuelle des représentants de la nation et la liberté des opinions dans tout so... ...de maintenir l'unité et l'indivisibilité de la République, elle garantit la sûreté individuelle des représentants de la nation et la liberté des opinions dans tout son contenu ; que la Convention sera invitée à maintenir rigoureusement l'exécutio...

      Séance du mardi 28 mai 1793

      page 490
      Speaker: Lanjuinais
      ...ée depuis que la France est en corps de nation. Si je commets des erreurs, relevez-les... La question que je vous soumets est la plus importante qui se soit traitée depuis que la France est en corps de nation. Si je commets des erreurs, relevez-les, mais écoutez-moi.

      Séance du mardi 28 mai 1793

      page 495
      Speaker: Robespierre
      ...ie ; qu'ils finissent leur carrière, la nation les jugera. Que ce qu'il y a de plus lâ...
      ...e, triomphe et ramène à l'esclavage une nation de 25 millions d'hommes qui voulaient ê...
      ...e civile ; qu'ils entretiennent des correspondances avec les ennemis de. la patrie ; qu'ils finissent leur carrière, la nation les jugera. Que ce qu'il y a de plus lâche, de plus vil et de plus impur sur la terre, triomphe et ramène à l'esclavage une nation de 25 millions d'hommes qui voulaient être libres. Je regrette que la faiblesse de mes organes ne me permette pas de dé...

      Séance du mardi 28 mai 1793

      page 509
      ...reconnues devoir être à la charge de la Nation. ...remboursement des rentes] „es compagnies de judicatures et ministéri e 11 e s , reconnues devoir être à la charge de la Nation.

      Séance du mardi 28 mai 1793

      page 511
      des Quatre-Nations. de 1792. des Quatre-Nations. de 1792.
      des Quatre-Nations. de Beau repaire, des Halles, du Muséum des Quatre-Nations. de Beau repaire, des Halles, du Muséum
    • Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      - search term matches: (6)

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 588
      Speaker: Pénières
      « Le représentant de la nation délégué par la Convention nationale dan... « Le représentant de la nation délégué par la Convention nationale dans les départements de la Haute-Garonne et de l'Aude,
      « Les représentants de la nation, délégués par la Convention nationale d... « Les représentants de la nation, délégués par la Convention nationale dans les départements de la Haute-Garonne et de l'Aude, vu la dénonciation faite ...

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 589
      Speaker: Pénières
      ...es arrêtés contraires à l'intérêt de la nation; après avoir pris d'ailleurs sur ces fa... leurs biens et provoqué en leur faveur des arrêtés contraires à l'intérêt de la nation; après avoir pris d'ailleurs sur ces faits les renseignements les plus exacts.
      Speaker: Pénières
      ...droits sacrés à la reconnaissance de la nation ; c est a ses représentants à payer cet... ...i, comme la Vendée, le théâtre de scmes d horreur et de sang. Tous ont donc des droits sacrés à la reconnaissance de la nation ; c est a ses représentants à payer cette dette et nous demandons que la Convention nationale veuille bien décréter que...

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 590
      Speaker: Pénières
      ...on respect pour les représentants de la nation, son obéissance aux lois promulguées au... ...e constituante. C'est ainsi que dans toutes les circonstances elle a manifesté son respect pour les représentants de la nation, son obéissance aux lois promulguées au nom du peuple souverain. Dans la Révolution, la ville de Vannes n'a pas pu dépl...

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 591
      Speaker: Pénières
      ...asernes suffisantes, l'indemnité que la nation accorde annuelle- « Si nous réussissons de cette manière à garnir et meubler des casernes suffisantes, l'indemnité que la nation accorde annuelle-

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 617
      « Au nom de la nation, « Au nom de la nation,

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 619
      Non. Et pourquoi ? Parcê que la nation qui livrera ces effets, parce que les particuliers qui les tiendront de la nation, au lieu de toutes les sûretés qu'offre... Non. Et pourquoi ? Parcê que la nation qui livrera ces effets, parce que les particuliers qui les tiendront de la nation, au lieu de toutes les sûretés qu'offre le porteur d'une lettre de change (qu'on est ou reste toujours le maître de ref...

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 620
      ...mble que si l'on ne veut pas charger la nation^ de cette taxe, c'est encore sur les bi... ...our subvenir aux besoins de nos pauvres, une taxe à peu près égale. Or, il me semble que si l'on ne veut pas charger la nation^ de cette taxe, c'est encore sur les biens ecclésiastiques qu'il convient de l'asseoir, et qu'on ne peut les considérer...

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 622
      ..., éloignera de plus en plus de nous les nations commerçantes, qui avaient conservé l'an... ...n papier-monnaie qui n'étant évidemment de nul usage dans nos échanges au dehors, éloignera de plus en plus de nous les nations commerçantes, qui avaient conservé l'ancienne habitude de trafiquer avec nous; o'est-à-dire à un papier qui, précipitan...
      ...à si considérablement affaiblie; et les nations qui auront ...l'habitude de se pourvoir chez vous, habitude, qui, comme vous le savez, est déjà si considérablement affaiblie; et les nations qui auront

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 624
      ...ibles, et quel exemple offrons-nous aux nations étrangères, nous qui, appelés à faire u... ...es, la viola -tion de la foi particulière? Qui nous a donné des pouvoirs si terribles, et quel exemple offrons-nous aux nations étrangères, nous qui, appelés à faire une Constitution, ne savons la préparer que par l'intrigue, l'appuyer que sur la ...
      ...ortune immense et rapide ; mais pour la nation entière, le bouleversement de toutes le... ...e tout le résultat de leur abominable opération sera pour eux, sans doute, une fortune immense et rapide ; mais pour la nation entière, le bouleversement de toutes les foi-tunes acquises par un travail honnête, la destruction de tous ses moyens c...

      Séance du jeudi 30 mai 1793, au matin

      page 626
      ...es compteront de clerc à maître avec la nation, c'est avancer une absurdité, car, alor... Dire que les municipalités ne risqueront jamais rien, et qu'en cas de perte, elles compteront de clerc à maître avec la nation, c'est avancer une absurdité, car, alors, ce n'est plus une vente de biens que vous faites, mais vous Confiez tout simp...
    • Séance du vendredi 31 mai 1793

      - search term matches: (2)

      Séance du vendredi 31 mai 1793

      page 653
      Speaker: Barère
      ...justice d'une insulte atroce faite à la nation... » « Maintenant, législateurs, nous vous demandons justice d'une insulte atroce faite à la nation... »

      Séance du vendredi 31 mai 1793

      page 656
      Speaker: Thuriot
      ...à la Convention en particulier, et à la nation en général, puisque, nous ayant investi... L'article est contraire à la Convention en particulier, et à la nation en général, puisque, nous ayant investis de la souveraineté, nous avons l'exercice de tous les pouvoirs. La mesure que ...
    • Séance du samedi 18 mai 1793

      - search term matches: (9)

      Séance du samedi 18 mai 1793

      page 27
      Speaker: Duprat
      ... supplice, mais je veux être utile à la nation française. ...e grâce ni un présent que me fera la Convention, c'est, au contraire, un nouveau supplice, mais je veux être utile à la nation française.

      Séance du samedi 18 mai 1793

      page 30
      Speaker: Lakanal
      ... du citoyen Tallien, représentant de la nation dans les départements de Loir-et-Cher e... 9° Lettre du citoyen Tallien, représentant de la nation dans les départements de Loir-et-Cher et Indre-et-Loire (1), par laquelle il envoie à la Convention le procès - verbal ...

      Séance du samedi 18 mai 1793

      page 32
      Speaker: Lakanal
      ...plus grande et de la plus généreuse des nations. Eteignez pour jamais vos divisions int... ...te attitude ferme et constante qui ne convient qu'aux vrais représentants de la plus grande et de la plus généreuse des nations. Eteignez pour jamais vos divisions intestines qui ne donnent que trop d'espoir et de hardiesse à nos ennemis communs. ...

      Séance du samedi 18 mai 1793

      page 33
      Speaker: Duprat
      ...des, âqè de 79 ans qui fait remise à la Nation d'une pension de 80 livres et de deux a... 18° Lettre du citoyen Tamisier, de Lons-le-baunier, ancien capitaine d'invalides, âqè de 79 ans qui fait remise à la Nation d'une pension de 80 livres et de deux années échues de ladite pension ; cette lettre est ainsi conçue (1) :
      Speaker: Duprat
      ...vous pour taire un don patriotique à la nation d'une pension de 80 livres que j'ai sur...
      ...r le paiement. Je fais don du tout a la nation et consens qu'on ef-tace mon nom au reg...
      « Je ne puis m'adresser qu'à vous pour taire un don patriotique à la nation d'une pension de 80 livres que j'ai sur le Trésor royal sous le nom de Sauvague, garde du corps de la compagnie, blessé...
      ...à quoi, lui ou d autres m obligent à prendre une nouvelle marche pour me procurer le paiement. Je fais don du tout a la nation et consens qu'on ef-tace mon nom au registre 13, numéro 490, sous condition qu'on fasse rendre à Démerv les deux années...

      Séance du samedi 18 mai 1793

      page 34
      Speaker: Duprat
      ...ier, capitaine invalide pensionné de la nation. ( Signé : Tamisier, capitaine invalide pensionné de la nation.
      Speaker: Duprat
      « Citoyens représentants de la Nation, « Citoyens représentants de la Nation,

      Séance du samedi 18 mai 1793

      page 36
      Speaker: Lehardy
      ...ésentants, et je dénonce ces faits a la nation entière. Je lui dénonce les députés qui... ...s sifflets, les huees, les imprécations de tout genre sont vomis contre les représentants, et je dénonce ces faits a la nation entière. Je lui dénonce les députés qui ne veulent pas réprimer ces attentats, car c'est vouloir les autoriser bien vis...
    • Séance du dimanche 19 mai 1793

      - search term matches: (6)

      Séance du dimanche 19 mai 1793

      page 52
      Speaker: Fauchet
      « Représentants de la Nation, « Représentants de la Nation,
      Speaker: Fauchet
      ... vous seriez coupable de le cacher à la Nation plus longtemps, elle qui a renversé le ... ...'air de compromettre le salut de l'Etat? Si elle est formidable cette puissance, vous seriez coupable de le cacher à la Nation plus longtemps, elle qui a renversé le despotisme des rois, s'abaisserait-elle à plier sous celui que le bon peuple de ...

      Séance du dimanche 19 mai 1793

      page 53
      Speaker: Fauchet
      ...rde et plus redoutable que celui que la nation a vaincu ! Us le favoriseraient par le ... ...me. Us laisseraient se former dans le secret un despotisme, mille fois plus absurde et plus redoutable que celui que la nation a vaincu ! Us le favoriseraient par le silence de la lâcheté ou par l'indifférence • de l'intérêt privé!... ah! détourn...

      Séance du dimanche 19 mai 1793

      page 54
      Speaker: Fauchet
      ...s déserteurs contre les troupes de leur nation ; / . ...enir ces inconvénients; a reconnu qu'il conviendrait de ne point faire servir les déserteurs contre les troupes de leur nation ; / .

      Séance du dimanche 19 mai 1793

      page 61
      Speaker: Levasseur
      ...et vous, représentants de notre auguste nation, soyez pour eux et pour nous un foyer a... ...placable qu'ils portent constamment à la tyrannie, à la faction et à l'anarchie et vous, représentants de notre auguste nation, soyez pour eux et pour nous un foyer ardent où brûle sans cesse le feu de l'union et de la fraternité qui doit embrase...

      Séance du dimanche 19 mai 1793

      page 64
      Speaker: Le Président
      ...es pour leur donner tout l'effet que la nation entière avait le droit d'en attendre. ...s ont instruit, citoyens, des mesures sages, mais vigoureuses qu'elle avait prises pour leur donner tout l'effet que la nation entière avait le droit d'en attendre.

      Séance du dimanche 19 mai 1793

      page 92
      ...qu'il y eût du mal à faire du bien à la nation, ni à acquérir, à ce prix, sa tranquill... ...encore, si elle le juge nécessaire : aussi a-t-elle répondu qu'elle n'a pas cru qu'il y eût du mal à faire du bien à la nation, ni à acquérir, à ce prix, sa tranquillité, puisque ces dons faisaient connaître qu'elle était bonne patriote (1).
      ...contraire aux lois ou à l'intérêt de la nation; et en conséquence, il a été jugé inuti... ...vé qui intéressât directement ni indirectement, la tranquillité publique, ni de contraire aux lois ou à l'intérêt de la nation; et en conséquence, il a été jugé inutile d'interroger la déposante sur eux, et ils ont été renfermés sous une même env...

      Séance du dimanche 19 mai 1793

      page 94
      ... ces réflexions aux représentants d'une nation qui veut être libre, à des représentant... ...éincarcération des citoyens Badon et Perruquet ?... Nous abandonnons la suite de ces réflexions aux représentants d'une nation qui veut être libre, à des représentants qui n'ont pu ni voulu ramasser les débris d'un sceptre qu'ils ont brisé.
    • Séance du lundi 20 mai 1793

      - search term matches: (14)

      Séance du lundi 20 mai 1793

      page 108
      Speaker: Poullain-Grandprey
      ...ressera pas de réparer ce crime de lèse-nation, dont nos ennemis s'applaudiront toujou... ...trafic honteux qui le déshonore et ruine sa patrie ? Quel est celui qui ne s'empressera pas de réparer ce crime de lèse-nation, dont nos ennemis s'applaudiront toujours plus que du succès de leurs armes, et qui les consolera pleinement de tous le...

      Séance du lundi 20 mai 1793

      page 111
      Speaker: Poullain-Grandprey
      ...e respecter la volonté souveraine de la nation dans la forme de son gouvernement et da... ...ésolutions aux puissances étrangères qui osaient nous menacer, et pour leur faire respecter la volonté souveraine de la nation dans la forme de son gouvernement et dans le choix de sa Constitution? Ne fut-ce pas enfin pour travailler à la gloire,...
      Speaker: Poullain-Grandprey
      ...a patrie, des législateurs d'une grande nation qui ne peuvent rien faire que de grand ... ...montagne qu'on a osé employer pour désigner les différents sièges des pères de la patrie, des législateurs d'une grande nation qui ne peuvent rien faire que de grand et d.'auguste, se refusera toujours à louer un côté pour dénigrer l'autre : mais...

      Séance du lundi 20 mai 1793

      page 114
      Speaker: Poullain-Grandprey
      ...n et d'activité que par l'énergie de la nation; ou plutôt, malgré cette énergie, il n'... ...huit mois se sont écoulés, et le gouvernement n'a plus de consistance, de liaison et d'activité que par l'énergie de la nation; ou plutôt, malgré cette énergie, il n'existe plus de gouvernement. Ici des départements entiers sont en proie aux plus...

      Séance du lundi 20 mai 1793

      page 119
      Speaker: Cambon
      ...et sur lequel on redoit 4 millions à la nation. ...ien connaître à ce dédale. Encore hier on nous demandait 12 millions pour un objet sur lequel on redoit 4 millions à la nation.

      Séance du lundi 20 mai 1793

      page 131
      Les représentants de la nation, députés de la, Convention nationale au... Les représentants de la nation, députés de la, Convention nationale aux armées du Nord, aux représentants du peuple composant le comité de-Salut publi...
      ...manifesté, tant aux représentants de la nation qu'aux généraux-de l'armée de Cassel, l... «. Le comité de Salut public, de concert avec lé Pouvoir exécutif, ayant manifesté, tant aux représentants de la nation qu'aux généraux-de l'armée de Cassel, le désir qu'il soit fait une incursion dàus le pays- belge qui avoisine les front...
    • Séance du mardi 21 mai 1793

      - search term matches: (6)

      Séance du mardi 21 mai 1793

      page 134
      Speaker: Chasset
      ...oivent être égales dans le temple de la Nation. De quel droit une ou plusieurs section... sMontagne, "Vallée, côté droit, côté gauche, toutes les places doivent être égales dans le temple de la Nation. De quel droit une ou plusieurs sections viennent-elles vous exprimer un vœu particulier. Vous appartenez 'à la Républi...

      Séance du mardi 21 mai 1793

      page 135
      Speaker: Levasseur(Sarthe)
      ... de toutes: parts le cri terrible d'une nation qui se lève tout entière;^entendez le s... ...ns point ici dans le détail de : vos perfidies, la France les connaît : entendez de toutes: parts le cri terrible d'une nation qui se lève tout entière;^entendez le serment qu'elle prononce d'exterminer dans sa juste ! coîere les traîtres et les ...

      Séance du mardi 21 mai 1793

      page 138
      Speaker: Masuyer
      ...lics; ils ne sont point salariés par la nation; ils rentrent, après leurs fonctions, d... ...it expressé-ment que les jurés de jugement ne sont point des_ fonctionnaires publics; ils ne sont point salariés par la nation; ils rentrent, après leurs fonctions, dans la classe des simples citoyens; la retraite des jurés a forcé la nôtre.

      Séance du mardi 21 mai 1793

      page 141
      Speaker: Thuriot
      ...naires publics et tous salariées par la nation. » ...ésenter un certificat de civisme, tel que sont tenus d'en rapporter les fonctionnaires publics et tous salariées par la nation. »
  • Tome 66 : Du 3 au 19 juin 1793 5 results
    • Séance du lundi 3 juin 1793 secrétaire donne lec-ïecture du procès-verbal de la séance du samedi 1 juin 1793, au matin

      - search term matches: (11)

      Séance du lundi 3 juin 1793 secrétaire donne lec-ïecture du procès-verbal de la séance du samedi 1 juin 1793, au matin

      page 3
      Speaker: Méaulle
      ...itoyens. Puisse le Dieu tutélaire de la nation française mettre un terme à vos divisio... ...res pour voir la fin de ces dissensions qui ne cessent d alarmer tous les bons citoyens. Puisse le Dieu tutélaire de la nation française mettre un terme à vos divisions scandaleuses, dont la continuation ne peut qu'entraîner la ruine totale de la...
      Speaker: Thuriot
      ... des quittances de reconnaissance de la nation. » Je demande que le mode de cet emprun... ...onnez-nous une partie des assignats que vous avez entre les mains, vous recevrez des quittances de reconnaissance de la nation. » Je demande que le mode de cet emprunt soit aujourd'hui à 1 ordre du jour.

      Séance du lundi 3 juin 1793 secrétaire donne lec-ïecture du procès-verbal de la séance du samedi 1 juin 1793, au matin

      page 6
      Speaker: Monmayou
      ...trict de Pithiviers, fait offrande à la nation. Vous jugerez sans doute convenable, ci... ...e assignats de 5 livres dont la municipalité dé" "Bromeilles, située dans le district de Pithiviers, fait offrande à la nation. Vous jugerez sans doute convenable, citoyen, de nous en accuser réception.

      Séance du lundi 3 juin 1793 secrétaire donne lec-ïecture du procès-verbal de la séance du samedi 1 juin 1793, au matin

      page 9
      Speaker: Boyer-Fonfrède
      ...les rendait intéressants aux yeux ae la nation, honneur qui doit être réservé à ces ho... ...nels, l'honneur de donner l'exemple d'un généreux dévouement au bien public, il les rendait intéressants aux yeux ae la nation, honneur qui doit être réservé à ces hommmes intacts qui se sont consacrés sans retenue à la défense de la liberté, don...
      Speaker: Boyer-Fonfrède
      ...miné. Impatient d'ouvrir les yeux de la nation abusée sur mon compte par tant de libel...
      ...ollègues de la Montagne faire voir à la nation que s'ils n'ont pas encorç rempli son a...
      ...orités constituées de Paris, et j'ai offert ma suspension pendant un terme déterminé. Impatient d'ouvrir les yeux de la nation abusée sur mon compte par tant de libellistes à gages, ne voulant plus être regardé comme une pomme de discorde, et prê...
      ... marcher à grands pas vers le but glorieux de leur mission; puissent mes chers collègues de la Montagne faire voir à la nation que s'ils n'ont pas encorç rempli son attente, c'est que des méchants enchaînaient leurs efforts; puissent-ils prendre ...
      Speaker: Châles
      ... .n'étaient pas tous à l'avantage de la nation, à l'honneur du peuple parisien, on aur... ...ucun sentiment qu'on puisse suspecter ; car si les événements qui se sont passés .n'étaient pas tous à l'avantage de la nation, à l'honneur du peuple parisien, on aurait pu seulement alors donner à sa conduite un motif tout à fait déshonorant.

      Séance du lundi 3 juin 1793 secrétaire donne lec-ïecture du procès-verbal de la séance du samedi 1 juin 1793, au matin

      page 12
      Speaker: Charles Delacroix
      ...é, dommages et intérêts, soit envers la nation, soit envers les adjudicataires, except... ...ons et annulations de ventes ne donneront ouverture à aucune demande en indemnité, dommages et intérêts, soit envers la nation, soit envers les adjudicataires, excepté lorsqu'il y aura eu dégradations ou améliorations; et alors l'indemnité sera r...

      Séance du lundi 3 juin 1793 secrétaire donne lec-ïecture du procès-verbal de la séance du samedi 1 juin 1793, au matin

      page 16
      Speaker: Barère
      ...out, on n'entend que ces cris : Vive la nation, vive la République ; les conseils géné... ...cter les personnes et les propriétés. C'est le drapeau tricolore qui flotte partout, on n'entend que ces cris : Vive la nation, vive la République ; les conseils généraux de départements et de districts, tant de la ville que de la campagne, nous ...

      Séance du lundi 3 juin 1793 secrétaire donne lec-ïecture du procès-verbal de la séance du samedi 1 juin 1793, au matin

      page 17
      Speaker: Barère
      « Il est de toute justice que la nation se hâte de venir au secours de ces info... « Il est de toute justice que la nation se hâte de venir au secours de ces infortunés, en faisant verser dans la caisse du receveur du district de Nantes ou du...

      Séance du lundi 3 juin 1793 secrétaire donne lec-ïecture du procès-verbal de la séance du samedi 1 juin 1793, au matin

      page 19
      Speaker: Méaulle
      ...ntendre les cris redoublés de : Vive la Nation, vive la République ; et certes si l'en... ...ation fut finie, le général Biron fit une revue pendant laquelle on ne cessa d'entendre les cris redoublés de : Vive la Nation, vive la République ; et certes si l'ennemi eût eu la témérité de se montrer, il eût été battu, et la Republique était ...
    • Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      - search term matches: (25)

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 462
      Speaker: Durand-Maillarne
      ...de la municipalité de Cambrai fait à la nation, du quart de la finance d'un office, au... « Je vous remets ci-inclus le don que le citoyen Lallier, secrétaire de la municipalité de Cambrai fait à la nation, du quart de la finance d'un office, au ci-devant magistrat de Cambrai dont il poursuit le remboursement au bureau'de l...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 464
      Speaker: Bentabole
      ...rganisé par Tallien, représentant de la nation, et les corps administratifs, est maint... ...que le comité de Salut public du Loir-et-Cher, établi à Blois, tel qu'il a été organisé par Tallien, représentant de la nation, et les corps administratifs, est maintenu dans ses fonctions. Elle décrète, en outre, que le citoyen Carra, commissair...
      Speaker: Bentabole
      ...la reconnaissance et à la justice de la nation, et l'offre .comme modèle à tous les so... Il présente cet intrépide républicain à la reconnaissance et à la justice de la nation, et l'offre .comme modèle à tous les soldats de la République.

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 468
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ... Lyon offre de céder et abandonner à la nation tous ses immeubles, toutes ses créances... La commune de Lyon offre de céder et abandonner à la nation tous ses immeubles, toutes ses créances, toutes ses répétitions : elle lui demande en même temps de se charger de l'uni...
      ...érent et à tromper les espérances de la nation qui attend de ses mandataires un travai... ...ortant que l'éducation nationale, c'est s'exposer à ne faire qu'un ouvrage incohérent et à tromper les espérances de la nation qui attend de ses mandataires un travail complet sur l'éducation.

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 469
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ... paieront les intérêts au denier 20, la nation prenant à sa charge le surplus de leurs... ...ital, dont 10 deniers pour livre de leurs contributions foncières et mobilières, paieront les intérêts au denier 20, la nation prenant à sa charge le surplus de leurs dettes.
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...biens nationaux, avant de demander à la nation de se charger du surplus de ses dettes....
      ...ra un recours à exercer vis-à-vis de la nation, à cause du surplus de ses dettes; qu'i...
      ...ciers de la ville de Lyon ou bien de la nation ; 5° donner un mode simple de liquidati...
      ...ctes, employer pareillement à sa libération le seizième qui lui revient sur les biens nationaux, avant de demander à la nation de se charger du surplus de ses dettes. Cependant, comme il résulte évidemment de l'état de l'actif et du passif de la commune de Lyon qu'elle aura un recours à exercer vis-à-vis de la nation, à cause du surplus de ses dettes; qu'il s'établirait une comptabilité très compliquée entre le Trésor public et la com...
      ...ls ne puissent pas se méprendre sur la question de savoir s il sont encore créanciers de la ville de Lyon ou bien de la nation ; 5° donner un mode simple de liquidation aux créanciers payables a I avenir par le Trésor public ; 6° fixer une epoque...
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...de difficulté, exigible vis-a-vis de la Nation ; 5° En une somme de 20 millions de livres environ, mais susceptible de difficulté, exigible vis-a-vis de la Nation ;
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ... paieront les intérêts au denier 20, la nation prenant à sa charge le surplus de leurs... ...ittement d un capital dont 10 deniers pour livre de leurs contributions directes paieront les intérêts au denier 20, la nation prenant à sa charge le surplus de leurs dettes ;
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ... ses immeubles patrimoniaux ; et que la nation, en se chargeant du surplus, aurait rep... 3° D'appliquer au remboursement d'une autre partie de ses capitaux la valeur de ses immeubles patrimoniaux ; et que la nation, en se chargeant du surplus, aurait repris en compensation le seizième appartenant à la ville de Lyon sur la revente de...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 470
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ... l'excédent demeurant à la charge de la nation, se trouve réduit à la somme de 1,477,4... ...directes, ce qui revient en total à la somme de 216,171 livres par chaque année, l'excédent demeurant à la charge de la nation, se trouve réduit à la somme de 1,477,409 liv. 17 s. 9 d. pour chacune des années 1791 et 1792, ce qui revient au total...
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...onsidérant qu'il est de l'intérêt de la nation et de la ville de Lyon, tout à la fois,... « Considérant qu'il est de l'intérêt de la nation et de la ville de Lyon, tout à la fois, de prévenir toutes les difficultés d'une comptabilité plus longtemps prolongée,...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 471
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...désignées, seront mis à la charge de la nation, sauf à eux à poursuivre la liquidation... ...Tout le surplus de ses créanciers, non compris dans les trois classes ci-dessus désignées, seront mis à la charge de la nation, sauf à eux à poursuivre la liquidation et le remboursement de leur dette exigible sur l'Etat, en la forme ci-après pre...
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...e de ses dettes mise à la. charge de la nation. Elle sera tenue, en conséquence, de re... ...x,, attendu que la compensation s'en opérera de plein droit au moyen de la partie de ses dettes mise à la. charge de la nation. Elle sera tenue, en conséquence, de remettre, dans le délai de trois mois, au directeur général de la liquidation, tou...
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...1er janvier 1791, mis à la charge de la nation par l'article 8 ci-dessus, feront d'ici... « Les créanciers de la commune de Lyon, antérieurs au 1er janvier 1791, mis à la charge de la nation par l'article 8 ci-dessus, feront d'ici au 1er octobre prochain, par eux, ou par leurs fondés de procuration, au commis...
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...ur les créanciers mis à la charge de la nation,, seront faites entre les mains du cons... « Toutes les oppositions postérieures au 1er octobre prochain, sur les créanciers mis à la charge de la nation,, seront faites entre les mains du conservateur des hypothèques à Paris, en la forme accoutumée à l'égard des autres cr...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 472
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ... la perpétuelle ou à terme, pris par la nation à sa charge, conformément au même artic... ...e second contiendra pareillement le nom des créanciers pour la dette constituée, la perpétuelle ou à terme, pris par la nation à sa charge, conformément au même article 8 ci-dessus, avec la mention des capitaux et intérêts qui leur appartiennent.
      Speaker: Ramel-Nogaret
      ...ger, mis pareillement à la charge de la nation. « La troisième contiendra, en la même forme, l'état des créanciers en viager, mis pareillement à la charge de la nation.

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 475
      ... y aurait un combat à outrance entre la nation et oette commune. C'est la Convention n... ...ne commune qui vingt fois avait usurpé la puissance souveraine, présageait qu'il y aurait un combat à outrance entre la nation et oette commune. C'est la Convention nationale qui a succombé ; Hébert, dans une feuille abominable, signée de lui, in...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 477
      Speaker: Poullain-Grandprey
      ...ants qui ont droit aux bien-iaits de la nation ...onnaître ceux qui s'y sont distingués et ceux qui laissent des veuves et des enfants qui ont droit aux bien-iaits de la nation

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 478
      Speaker: Poullain-Grandprey
      ...uppôts des rois ont répandues contre la nation française* qu'on les signale aux batail... ...aussi sacré pour oser, par des pillages, prêter un appui aux calomnies que les suppôts des rois ont répandues contre la nation française* qu'on les signale aux bataillons auxquels ils appartiennent et l'on verra si l'armée ne partagera pas nos pr...
      Speaker: Poullain-Grandprey
      ... vous mêmes que les représentants de la nation s'adressent. Ils vous disent que c'est ... ... emploie pour vous désigner : Paix aux chaumières, guerre aux châteaux ; c'est à vous mêmes que les représentants de la nation s'adressent. Ils vous disent que c'est à votre gloire que l'on en veut. L'on voudrait tenir la victoire que vous avez r...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 479
      Speaker: Delacroix
      ...oque de plus vigoureuses. U faut que la nation voie dans la conduite de ces départemen... ...ture de ces pièces justifie les mesures que j'ai proposées avant-hier et en provoque de plus vigoureuses. U faut que la nation voie dans la conduite de ces départements une grande liaison avec celle de Dumouriez. Yous l'avez décrété d'accusation ...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 481
      ... sortira l'ouvrage qui immortalisera la nation française-rappelez-vous, citoyens, ce q... ...entoures d orages, la foudre gronde. Eh bien ' e est du milieu de ses éclats que sortira l'ouvrage qui immortalisera la nation française-rappelez-vous, citoyens, ce qui s'est passé du temps de la conspiration de La Fayette. Nous (1) Le discours d...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 489
      .... Une idee salutaire a été offerte à la nation; l'examen en a été ordonné, et c'est al... ...ments, à leur mériter la confiance suite necëssaire de cette stricte observation. Une idee salutaire a été offerte à la nation; l'examen en a été ordonné, et c'est alors que ce législateur a dépeint, avec autant de précision que de vérité, l'amél...
      ...ple et avantageux pour le citoyen et la nation. ...ette arriérée et constituée, et à l'extinction des assignats, par un procédé simple et avantageux pour le citoyen et la nation.

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 490
      La nation, qui ne voit dans un impôt que les moye...
      ...té politique : tributaire vis-à-vis des nations voisines, il ne lui resterait pas même ...
      La nation, qui ne voit dans un impôt que les moyens de subvenir à ses dépenses, dans les contribuables que les personnes qui doiv...
      ...ls pour lui. Un peuple vexé par de telles lois serait bientôt réduit à une nullité politique : tributaire vis-à-vis des nations voisines, il ne lui resterait pas même les moyens de compenser avec elles les services qu'il en recevrait.
      ...egré de prospérité inconnu à toutes les nations et à tous les siècles. ...ement qui en fera la base de son administration, s'élèvera nécessairement à un degré de prospérité inconnu à toutes les nations et à tous les siècles.

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 491
      ...n adoptée pour les revenus fonciers. La nation ferait son recouvrement par l'intermédi... La perception sera établie dans la proportion adoptée pour les revenus fonciers. La nation ferait son recouvrement par l'intermédiaire des propriétaires, et ceux-ci retiendraient annuellement ce qu'ils auraient...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 492
      ...bligé d'emprunter auprès de chacune des nations, où il veut exercer son industrie, préf... ...s entraves qui gênent son activité, pour éviter les pertes du crédit qu'il est obligé d'emprunter auprès de chacune des nations, où il veut exercer son industrie, préférera les effets, qui, d'un pôle à l'autre, certifieront, sans intermédiaire, la...
      ...brogation dans le privilège qu'avait la nation. ...sition, tirerait sur la caisse un mandat et celle-ci serait recouverte par la subrogation dans le privilège qu'avait la nation.
      ...au dessous du cours ordinaire, même des nations étrangères, le négociant aura un double... ...rélevé sur la cédule par la voie de l'enregistrement, laissant encore l'intérêt au dessous du cours ordinaire, même des nations étrangères, le négociant aura un double intérêt de s'en servir, et il acquittera l'impôt, en obtenant des bénéfices.
      La nation reste libre de déterminer l'impôt, au t... La nation reste libre de déterminer l'impôt, au taux qu'elle le croira convenable, et je développerai dans le troisième chapitre ...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 493
      ...strie doit, en définitif, procurer à la nation un bénéfice plus grand, soit par le pri...
      ... échange de matières premières, dont la nation a besoin.
      ...ançer en notre faveur l'intérêt du négociant à exporter dans le pays où son industrie doit, en définitif, procurer à la nation un bénéfice plus grand, soit par le prix qu'il recevra, soit par l'importation, en échange de matières premières, dont la nation a besoin.

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 494
      Lorsqu'une nation est parvenue, par la déprédation des ch... Lorsqu'une nation est parvenue, par la déprédation des chefs qu'elle s'était choisis au point de voir ses impôts considérablement augment...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 495
      ...artiel, ne la concerne point; cest à la nation en masse, sur les propriétés formant le... 1 amortissement partiel, ne la concerne point; cest à la nation en masse, sur les propriétés formant les richesses indivises, à acquitter cette véritable dette nationale.
      ... grandes richesses ont été rendues à la nation, et c'est avec leur valeur que les légi... ...e constituante, celle Législative, la Convention, ont consacré ces principes. De grandes richesses ont été rendues à la nation, et c'est avec leur valeur que les législateurs ont constamment voulu acquitter sa dette, rétablir l'ordre dans les fin...
      ... déjouer ce ministre et de prouver a sa nation qu'on peut la réduire aux seules facult... ...ns l'or de 1 Angleterre, la France ne peut suffire à ses besoins. Il est aisé de déjouer ce ministre et de prouver a sa nation qu'on peut la réduire aux seules facultés de son sol et aux moyens de sa population.

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 496
      La nation possède donc, en sus de ce La nation possède donc, en sus de ce
      ...sentent point l'équivalent de ce que la nation paie en intérêts pour les capitaux de p... 3° Lés produits des domaines non vendus ne représentent point l'équivalent de ce que la nation paie en intérêts pour les capitaux de pareille somme de sa dette.

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 497
      ...oi accorde un privilège au profit de la nation pour le paiement de l'imposition il est... La loi accorde un privilège au profit de la nation pour le paiement de l'imposition il est juste de conserver cette disposition, de I etendre meme à tout ce qui peut être...
      ... par la caisse, s offrent aussi pour la nation. Dépositaire d une fortune immense, l'a... et le bon marché de leur escompte par la caisse, s offrent aussi pour la nation. Dépositaire d une fortune immense, l'administration est une gene qu'elle s'impose ; ces valeurs sont pour elle représe...
      mifela nation spécule comme les citoyens ; qu elle se... mifela nation spécule comme les citoyens ; qu elle se reserve du crédit que ses ressources foncières lui méritent. ^uurces
      ...era presque en totalité au profit de la nation. La plus value que j'ai ...benefice que les propriétaires actuels vont trouver dans l'augmentation de tournera presque en totalité au profit de la nation. La plus value que j'ai

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 498
      La nation cesserait de vendre à perte ses assigna... La nation cesserait de vendre à perte ses assignats, ou, ce qui est la même chose, d'accorder une indemnité à ceux qui les reçoiv...
      ...bjection. Au surplus, le bénéfice de la nation serait indépendant de la spéculation de...
      ...,160,207 livres, ce qui ferait, pour la nation, un bénéfice de 236,160,207 livres et r...
      ... l'homme; l'intérêt stimule le citoyen. Ces vérités répondent suffisamment à l'objection. Au surplus, le bénéfice de la nation serait indépendant de la spéculation des citoyens : si ceux-ci n'effectuent point, à l'aide de la caisse des propriétai...
      ...e leurs intérêts, à 3 0/0, au lieu de 5, un capital pour la Trésorerie, de 1,465,160,207 livres, ce qui ferait, pour la nation, un bénéfice de 236,160,207 livres et réduirait les assignats à 1,653,829,793 livres; mais comme on ne peut pas suppose...
      ...is-à-vis des autres, et vis-à-vis de la nation, les propriétaires feront faire l'estim... Pour exécuter la libération des citoyens, les uns vis-à-vis des autres, et vis-à-vis de la nation, les propriétaires feront faire l'estimation de leurs immeubles, premier droit à recevoir; ils créeront des cédules, se...
      ...tée pour fixer la quotité afférant à la nation, dans les biens des émigrés. (Note cle ... (1) Je ne fais en cela que suivre la base adoptée pour fixer la quotité afférant à la nation, dans les biens des émigrés. (Note cle l'auteur )

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 499
      Ainsi, la nation, en recevant le produit de ses immeuble... Ainsi, la nation, en recevant le produit de ses immeubles (dont elle peut demander le prix comptant) pourra facilement faire le rembours...
      ... aussi en empêcher le remboursement. La nation doit un secours à celui qui, par ses tr... ... assimilées aux rentes viagères; leur nature est tout à fait différente, et doit aussi en empêcher le remboursement. La nation doit un secours à celui qui, par ses travaux, a rendu des services. Elle doit d une manière qui ne laisse à celui qui l...
      ...grés est jugé nécessaire à réaliser, la nation obtiendra ce résultat par deux moyens. ... Cependant si le capital des biens des émigrés est jugé nécessaire à réaliser, la nation obtiendra ce résultat par deux moyens. Elle

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 500
      ...a remise des deux tiers en cédules ; la nation les transmettrait dans la circulation, ... ...éférée, la loi pourrait encore réserver la faculté d'exiger, lors de la vente, la remise des deux tiers en cédules ; la nation les transmettrait dans la circulation, soit en paiement, soit par la banque qui, d'après les bases de son institution s...
      La nation aurait, après l'acquit de ses dettes, u... La nation aurait, après l'acquit de ses dettes, un actif disponible de. ; 4,491,449,819 liv.
      ...r qui que ce soit, et en ménageant à la nation de plus grandes ressources. ...ut avoir lieu et remplir les vues de la Convention d'ici à trois mois, sans gêner qui que ce soit, et en ménageant à la nation de plus grandes ressources.
      ...le remboursement total des dettes de la nation, en facilitant le recouvrement de l'arr... ...même. Il serait plus prudent d'user des moyens ci-devant proposés, c'est-à-dire le remboursement total des dettes de la nation, en facilitant le recouvrement de l'arriéré, le remboursement
      ...écaires, une portion des créances de la nation, sur les immeubles des émigrés. Cette o... ... hypothécaires de prendre, en échange de leur crédit et.de leurs créances hypothécaires, une portion des créances de la nation, sur les immeubles des émigrés. Cette opération douce à exécuter, qui ménage à chaque particulier l'occasion de manifes...
      ans un moment où une grande nation, éclairée par les abus d'un régime oppr... ans un moment où une grande nation, éclairée par les abus d'un régime oppresseur, se donne une nouvelle Constitution qui unit les citoyens par un intérêt ...

      Séance du mardi 13 juin 1792, au matin

      page 501
      la nation, comme aussi à ne plus laisser exposée ... la nation, comme aussi à ne plus laisser exposée à la foi d'un seul dépositaire la fortune de tant de familles.
    • Séance du dimanche 16 juin 1793

      - search term matches: (26)

      Séance du dimanche 16 juin 1793

      page 552
      Speaker: Laloy
      ...t dangereux et même coupables envers la nation entière; sous le masque de l'hypocrisie... ...mpte considération. Tous ces prêtres fainéants, dépouillés de leur prébende, sont dangereux et même coupables envers la nation entière; sous le masque de l'hypocrisie, avec un langage mystique et des mines apprêtées, ils échauffent les esprits, p...

      Séance du dimanche 16 juin 1793

      page 554
      Speaker: Maure
      ...nserver à la fois et la confiance d'une nation républicaine et la confiance de ceux qu... ... plus des hommes flétris des éloges d'un traître, former le projet insensé de conserver à la fois et la confiance d'une nation républicaine et la confiance de ceux qui sont armés contre elle.
      Speaker: Maure
      ...trez une seconde fois à l'Europe que la nation française est inviolable et que la caus... ...ts et la force du peuple viennent de surprendre et d'enchaîner les complots. Montrez une seconde fois à l'Europe que la nation française est inviolable et que la cause de la liberté n'est point impunément trahie. Qu'une prompte et éclatante satis...

      Séance du dimanche 16 juin 1793

      page 561
      Speaker: Azéma
      La nation connaissant déjà le prix de la liberté ... La nation connaissant déjà le prix de la liberté dont elle jouissait, indignée de se voir* trahie de toutes parts, s'éveilla au c...

      Séance du dimanche 16 juin 1793

      page 562
      Speaker: Azéma
      ...ve monseigneur Lafayette ! au diable la nation ! ... criminel exposé publiquement avait osé crier : Yive le roi ! vive la reine ! vive monseigneur Lafayette ! au diable la nation !
      Speaker: Azéma
      ...nfamies, contre les représentants de la nation, contre les fonctionnaires publics, et ... ...açaient de nouveaux ; vomissaient les plus grandes injures et les plus grandes infamies, contre les représentants de la nation, contre les fonctionnaires publics, et contre tous les héros de la liberté ; leur audace provoquait et bravait la juste...
      Speaker: Azéma
      ... et son allégresse, en criant : Yive la nation ! au lieu qu'il gardait un triste et mo... ...nocents, sont mis en liberté sur-le-champ, et tout le peuple en témoigne sa joie et son allégresse, en criant : Yive la nation ! au lieu qu'il gardait un triste et morne silence sur les jugements de condamnation des coupables.
      Speaker: Azéma
      Mille cris de : Vive la nation ! sanctionnent cet acte d'humanité, j'o... Mille cris de : Vive la nation ! sanctionnent cet acte d'humanité, j'ose croire, cet acte de justice, et accompagnent chez eux, le père et la fille, f...

      Séance du dimanche 16 juin 1793

      page 564
      Speaker: Azéma
      ... l'ouvrage de presque l'unanimité de la nation; la minoriïé? quoique puissante en fort... La Révolution était l'ouvrage de presque l'unanimité de la nation; la minoriïé? quoique puissante en fortune, en crédit, en moyens de toute espèce, et surtout forte par la superstition ...
      Speaker: Azéma
      ...eu l'assentiment exprès ou tacite de la nation, mais qui cependant abhorre tous les cr... ...; mais, si oh envisage tous les faits en masse et en grand, on verra qu'ils ont eu l'assentiment exprès ou tacite de la nation, mais qui cependant abhorre tous les crimes des méchants, des faux amis de la liberté, et de ses amants vrais, mais tro...

      Séance du dimanche 16 juin 1793

      page 565
      Speaker: Azéma
      ...rêtés par des pou-= voirs donnés par la nation; tout au plus la nation en corps, pouvait reprendre ses pouvoir... ... prisonniers de Paris, mais de la société de toute la France; ils avaient été arrêtés par des pou-= voirs donnés par la nation; tout au plus la nation en corps, pouvait reprendre ses pouvoirs en les délivrant; mais non jamais, une partie, une section du peuple, qui n'en...
      Speaker: Azéma
      ...ieurs réunis, ne pouvaient disposer; la nation a donc le droit et l'intérêt de réclame... ...nale, comme toutes les autres, et dont aucun citoyen, ni aucune commune, ni plusieurs réunis, ne pouvaient disposer; la nation a donc le droit et l'intérêt de réclamer d'être réintégrée dans sa propriété, en demandant que les prisonniers soient r...

      Séance du dimanche 16 juin 1793

      page 568
      ...ffraction, de faux brevets au nom de la nation, de fabrication de faux assignats et mo... ...es dispositions favorables de cette loi les prévenus d'assassinat, de vol avec effraction, de faux brevets au nom de la nation, de fabrication de faux assignats et monnaies, et de conspiration contre la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat'....

      Séance du dimanche 16 juin 1793

      page 581
      ...daction d'un mémoire que j'adresse à la nation pour lui rendre compte de la part que j... ...laissent les soins et les travaux de mon administration, je les consacre à la rédaction d'un mémoire que j'adresse à la nation pour lui rendre compte de la part que j ai prise dans les événements qui tourmentent la République. Là, des faits impor...
    • Séance du mercredi 19 juin 1793, au matin

      - search term matches: (3)

      Séance du mercredi 19 juin 1793, au matin

      page 691
      Speaker: Lakanal
      ...ous une Constitution digne.de la grande nation que vous représentez. Les vrais amis de... « Hâtez-vous d'achever l'ouvrage que vous avez commencé; donnez-nous une Constitution digne.de la grande nation que vous représentez. Les vrais amis de la liberté, de l'égalité sont debout; tous leurs bras levés pour en assurer le ...

      Séance du mercredi 19 juin 1793, au matin

      page 711
      ...t par l'établissement du jury civil. La nation française doit être tranquillisée sur l... ...es de la grande société, au moment de sa formation. Cette contradiction disparaît par l'établissement du jury civil. La nation française doit être tranquillisée sur l'effet, de cette ins-

      Séance du mercredi 19 juin 1793, au matin

      page 714
      ...ociété, distribuer les ressources de la nation de manière à en doubler l'utilité; arrê... ... de la patrie ceux qui doivent la défendre, pourvoir aux besoins communs de la société, distribuer les ressources de la nation de manière à en doubler l'utilité; arrêter d'une main sûre oette lutte continuelle des passions, qui faisant dégénérer ...
    • Séance du lundi 10 juin 1793

      - search term matches: (11)

      Séance du lundi 10 juin 1793

      page 229
      ...e titre que se soit, appartiennent à la Nation ; et comme tels, ils ne peuvent apparte...
      ... soient encore à vendre au profit de la nation.
      ...autres corps et communautés, soit par les émigrés, soit par le domaine, à quelque titre que se soit, appartiennent à la Nation ; et comme tels, ils ne peuvent appartenir aux communes ou sections de communes dans les territoires desquelles ils sont situés, soit que ces communaux aient été déjà vendus, soit qu'ils soient encore à vendre au profit de la nation.

      Séance du lundi 10 juin 1793

      page 234
      Speaker: Lakanal
      ...monuments élevés par la munificence des nations à la gloire des sciences naturelles, au... De tous les monuments élevés par la munificence des nations à la gloire des sciences naturelles, aucun n'a mieux mérité F attention des législateurs, que le Jardin des Plantes.

      Séance du lundi 10 juin 1793

      page 235
      Speaker: Lakanal
      ...es tributs annuels et considérables aux nations du nord, pour l'achat des bois de const... ...ù les arbres indigènes ne peuvent croître; elles dispenseront un jour de payer des tributs annuels et considérables aux nations du nord, pour l'achat des bois de construction navale.
      Speaker: Lakanal
      ...nsi la prépondérance et la gloire de la nation, par un des moyens politiques les plus ... ...gtemps en France; l'établisse: ment du Jardin des Plantes n'augmente-t-il pas ainsi la prépondérance et la gloire de la nation, par un des moyens politiques les plus nobles et souvent les plus avantageux?

      Séance du lundi 10 juin 1793

      page 237
      Speaker: Lakanal
      ... envois pourront être étendus jusqu'aux nations étrangères, pour en obtenir des échange... ...aines des plantes et des arbres rares, recueillies dans le jardin du Muséum. Ces envois pourront être étendus jusqu'aux nations étrangères, pour en obtenir des échanges propres à augmenter les vraies richesses nationales ».

      Séance du lundi 10 juin 1793

      page 239
      Speaker: Rouzet
      ...n, sur les traitements des agents de la nation, ainsi que sur la suspension du débit d... ... sont insuffisantes, surtout depuis les dispositions ultérieures de la Convention, sur les traitements des agents de la nation, ainsi que sur la suspension du débit des poudres, décrète ce qui suit :

      Séance du lundi 10 juin 1793

      page 247
      Speaker: Charles Delacroix
      ... la vente des meublés appartenant à la' nation. ...s prescrites par les articles précédents et par les lois antérieures, concernant la vente des meublés appartenant à la' nation.

      Séance du lundi 10 juin 1793

      page 267
      La nation doit secourir l'indigence honorable, et... La nation doit secourir l'indigence honorable, et bannir la mendicité que l'oisiveté engendre ; elle doit secourir l'indigence ac...

      Séance du lundi 10 juin 1793

      page 269
      de la nation, pour soulager ceux que des revers ont ...
      ...onserver des moyens de bienfaisance. La nation les trouve dans les fonds communaux. El...
      de la nation, pour soulager ceux que des revers ont rendus malheureux. Il est dans les principes d'un gouvernement sage de se conserver des moyens de bienfaisance. La nation les trouve dans les fonds communaux. Elle soulage l'indigence actuelle, elle doit ménager des ressources à l'indigence ...
  • Tome 67 : Du 20 au 30 juin 1793 2 results
    • Séance du mardi 25 juin 1793, au matin

      - search term matches: (8)

      Séance du mardi 25 juin 1793, au matin

      page 421
      Speaker: Levasseur
      ...eurs propriétés vendues au profit de la nation. Tels sont les desseins des révoltés. ...nce asservie ; les ex-nobles redemanderaient leurs titres, les anciens prêtres leurs propriétés vendues au profit de la nation. Tels sont les desseins des révoltés.

      Séance du mardi 25 juin 1793, au matin

      page 425
      Speaker: Levasseur
      ...dre à l'univers jusqu'au souvenir d'une nation qui la première avait osé rendre hommag... ...les peuples de la terre de juger aussi leurs tyrans, ils résolurent de faire perdre à l'univers jusqu'au souvenir d'une nation qui la première avait osé rendre hommage à la souveraineté du genre humain. La guerre, la séduction, voilà les armes qu...
    • Séance du mardi 25 juin 1793, au soir

      - search term matches: (4)

      Séance du mardi 25 juin 1793, au soir

      page 457
      ...it un acte de lâcheté, un crime de lèse-nation; c'est la pusillanimité des législateur... ...ans on les assiège par la famine. Suivant lui, l'insouciance de l'Assemblée serait un acte de lâcheté, un crime de lèse-nation; c'est la pusillanimité des législateurs qui a autorisé le discrédit du papier, et préparé la banqueroute, en tolérant ...

      Séance du mardi 25 juin 1793, au soir

      page 458
      Speaker: Le Président
      ...ous rendrait coupables du crime de lèse-nation. Il ne faut pas craindre d'encourir la ... ...ur l'extirpation de l'agiotage et de l'accaparement, oe serait une lâcheté qui vous rendrait coupables du crime de lèse-nation. Il ne faut pas craindre d'encourir la haine des riches, c'est-à-dire, des méchants ; il faut tout sacrifier au bonheur...

      Séance du mardi 25 juin 1793, au soir

      page 459
      ...sein de la Convention, il a manqué à la nation entière, et aux braves citoyens gui l'a... Président, cet homme ne mérite pas qu'on l'admette dans le sein de la Convention, il a manqué à la nation entière, et aux braves citoyens gui l'accompagnent ; il savait bien d'ailleurs qu'on avait demandé la taxe des denrées,...

      Séance du mardi 25 juin 1793, au soir

      page 461
      « Nous jurons d'être fidèles à la nation et (1) Archives nationales, Carton C 25... « Nous jurons d'être fidèles à la nation et (1) Archives nationales, Carton C 258, chemise 531,

      Séance du mardi 25 juin 1793, au soir

      page 466
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ...r d'un procès pendant au tribunal de la nation, tandis que vous êtes occupés à rassemb... ...que frappés par la loi, lèvent l'étendard de la révolte. On voudrait vous occuper d'un procès pendant au tribunal de la nation, tandis que vous êtes occupés à rassembler les faits sur les véritables causes de nos maux, sur le long système de calo...

      Séance du mardi 25 juin 1793, au soir

      page 467
      Speaker: Maximilien Robespierre
      ...urB suivants, des grands intérêts de la nation, c'est-à-dire des mesures nécessaires p... ... les détenus, et que la Convention s'occupe, exclusivement demain et tous les jourB suivants, des grands intérêts de la nation, c'est-à-dire des mesures nécessaires pour l'envoi'de la Constitution, la défense générale de l'Etat, de l'instruction ...
      Speaker: Jean-Bon-Saint-André
      ...enter un rapport digne de vous et de la nation. C'est ici, comme on vous l'a dit, un g... ...'on sollicite. Il a nommé un rapporteur qui travaille jour et nuit, afin de présenter un rapport digne de vous et de la nation. C'est ici, comme on vous l'a dit, un grand procès ; c'est avec le calme et la sévérité de la raison qu'il faut examine...